Vous êtes sur la page 1sur 17

Année Universitaire 2019-20

Internet Des Objets


(IoT: Internet Of Things)

Evolution naturelle et rapide des technologies

1- Introduction
• Telegarden (Juin 1995): le premier concept
d’«objet connecté» (Univ. Of California)
• Technologie sans contact: RFID (Radio
Frequency Identification) & NFC (Near
Field Communication):
• IoT: Apparu en 1999 (Kevin ASHTON) pour désigner un système où des
objets physiques capables de générer des données et de les transmettre
via l’Internet afin de créer de la valeur à travers des services.
• Un objet d'internet ne ressemble pas à un
ordinateur. Exemple: Wearable technology

1
Quelques définitions
• M2M (machine to machine) communication entre machines: technologie
donnant des moyens à des objets "intelligents" d'obtenir des
informations et d'(inter)agir sans intervention humaine
– Domaines proches : les réseaux sans fil (Wi-Fi 802.11abg, Bluetooth,
Zigbee), les technologies sans contact (RFID, NFC), QR Code
o Exemple : système de freinage anti-bloquant, régulateur de vitesse
des automobiles, temps d'attente des transports en commun,
télésurveillance de lieu
• IoT = lorsque M2M utilise le réseau internet (TCP/IP) la machine devient
un objet de l'internet
– Domaines proches : la programmation, l'intelligence artificielles, le
big data, le cloud
• Depuis le IoT prend la place du terme M2M

Connectivité
• Les données collectées sont envoyées vers une infrastructure cloud
(plate-forme IoT), à l’aide d’un réseau sans fil et filaire.

(GSM-4G)

Narrowband IoT &


Long-Term Evolution
for Machines

2
Modèle de référence de l'Internet des objets
Cisco Systems propose un modèle qui découpe les opérations IoT en sept niveaux
distincts chacun correspond à une fonction dans le processus de traitement.
Objectif du cours

Capteurs (objets)

Domaines d’applications de l’IoT ?


• Ville intelligente : circulation routière intelligente, transports
intelligents, collecte des déchets, cartographies diverses (bruit,
énergie, etc.).
• Environnements intelligents : prédiction des séismes, détection
d’incendies, qualité de l’air, etc.
• Sécurité et gestion des urgences : radiations, attentats, explosions.
• Logistique : aller plus loin que les approches actuelles.
• Contrôle industriel : mesure, pronostic et prédiction des pannes,
dépannage à distance.
• Santé : suivi des paramètres biologiques à distance.
• Agriculture intelligente, domotique, applications ludiques etc.

3
Ville intelligente

3- Concepts fondamentaux
• Objets « traditionnels » : ordinateurs, tablettes, smartphones, etc.

• Nouveaux objets connectés : appareils


électroménagers, instruments de mesure,
robots, serrures, machines-outils, bennes
à ordures, drones, jouets, montres,
véhicules, etc.

Système embarqué (Embedded system)


conçus en même temps

4
Concepts fondamentaux
• Acquisition de signaux issus du monde physique (Input):
– Capteurs (conversion de grandeurs physiques en grandeurs électriques),
– Numérisation,
– Transmission (vers des systèmes informatiques ou d’autres systèmes)
• Action sur le monde physique (Output):
– Exemple: déclanchement du fonctionnement de dispositifs, régulation
d’une grandeur physique, exécution d’une tâche robotique, etc.
– L’ordre peut provenir d’un système informatique ou d’un autre objet
physique connecté.
• Problème de sécurité accrue (Il faut être vigilant):
– Exemple: arrêter le fonctionnement d’une usine, contrôler à distance un
véhicule, bloquer le trafic routier, etc.

Concepts fondamentaux
• La baisse de coût des microcontrôleurs et des puces de communication
sans fil (WiFi, Bluetooth, Zigbee, etc.) permet de connecter beaucoup
d’objets de la vie courante ou professionnelle.
• Exemple: ESP32 avec connexion Wi-Fi, coûte 47DT
• Microcontrôleur=CPU+bus+EEPROM (Electrically-erasable programmable read-
only memory)+mémoire flash (non volatile)+horloge+ convertisseurs analogiques-
numériques (CAN ou ADC) et numériques-analogiques (CNA ou DAC) + contrôleurs
de bus de communication (UART, CAN, USB, Ethernet, etc.)
• Il peut être programmé (en langage C, C++, Python, etc.)

Le code est construit sur une machine de


développement et téléchargé dans le
microcontrôleur par câble USB

5
4- Interactions entre les mondes «numérique» et «physique»
• Monde numérique: tous les systèmes manipulant des données numérique,
– Exemple: Calculateurs, microcontrôleurs, serveurs informatiques, bases
de données, réseaux informatiques, etc.
• Monde physique: tous les systèmes interagissant par des effets physiques,
– Exemple: Pression, voix, son, lumière, force, température, etc.
Enjeu de l’IoT: comment faire interagir ces deux mondes?
• Mettre en œuvre des moyens permettant à une grandeur physique de
renseigner un système informatique (et inversement),

Grandeur Capteur et Système Action


Actionneur physique
physique conditionneur informatique
Transmission Transmission

Exemple : allumage et extinction d’une LED


• Une LED (Light Emitting Diode) est un Anode

composant électronique très utilisé


dans les appareils électroniques
+Cathode Cathode
comme indicateur ou afficheur -Anode

• L’allumage d’une LED s’effectue en


appliquant à ses bornes une tension
électrique à travers une résistance
de limitation de courant LED éteinte (état 0) LED allumée (état 1)

• Pour réaliser ce fonctionnement à l’aide Système


informatique
d’un système informatique, il convient
d’utiliser un dispositif d’entrée/sortie (E/S)
Le système informatique pilote
l’allumage et l’extinction de la LED

6
Exemple : allumage et extinction d’une LED
• Représentation physique des états logiques
• Les états logiques sont matérialisés par des
niveaux de tensions 0V et +5V (ou 0V et 3,3V)
t

• Idée : comment commander l’état de la LED à distance (par


exemple via le réseau internet) ?

Système
Internet
informatique

Extension : déclenchement d’un dispositif


quelconque à distance
• Il est possible d’étendre ce concept pour déclencher divers
dispositifs à distance:
– Eclairage, ventilation, climatisation, moteur, déverrouillage ou
ouverture de sorties de secours, allumage d’un ordinateur…

Système
Internet
informatique

Circuit à relais (interrupteur


commandé par un niveau logique)

7
Interactions : capteurs et actionneurs
• De manière générale, l’IoT met en œuvre deux types d’éléments pour
interagir avec le monde physique : des capteurs et des actionneurs.
o Capteurs permettent de recueillir des informations depuis le monde
physique et de les transmettre vers le système informatique.
o Actionneurs permettent au système informatique d’agir sur le monde
physique en modifiant son état.
Capteurs
• permet de traduire une grandeur physique en un signal électrique. Ce
dernier est ensuite numérisé pour être transmis au système informatique.
o Exemple: Systèmes à deux états (0,1), Comptage d’impulsions
(tachymètre), cardio-fréquencemètre, luminosité, position, vitesse
20 mV 20 Système
20°C Capteur Numérisation
informatique
Transmission
Capteur de température

Les actionneurs
• Ils permettent d’agir dans le monde physique, c’est-à-dire,
changer son état.
– Exemple : Allumer un appareil à distance,
• Actionneurs couramment utilisés :
– Déclenchement d’un avertisseur sonore
– Génération de mouvements (ex. servomoteur)
– Commande de robots
– Commande de moteurs (à courant continu, pas-à-pas, etc.)
– Contrôle de débits (air, pression, liquides, etc.)

8
5- Infrastructures pour l’IoT
Infrastructure
élémentaire

Poste d’interrogation
et de contrôle

Exploitation du
réseau internet

Poste d’interrogation
et de contrôle

6- Les questions à se poser


• Caractéristiques générales d’une plateforme pour l’IoT
Traitement local
Monde Capteur des données Protocole Réseau
Interaction Communication Transmission informatique
physique Actionneur Energie

• Ce qu’il faut se demander pour bien choisir la plateforme technologique :


– Dans quel environnement l’objet évoluera-t-il ? (Espace urbain, sous-terrain, rural, indoor ou
outdoor- actionneurs)
– À quelle distance l’objet sera-t-il du point relais le plus proche (exemple: smartphone,
antenne-relais, passerelle WiFi) ?
– À quelle fréquence ces données seront envoyées ? (quelques envois, plusieurs centaines ou plus)
– Quel est le délai maximum toléré pour transmettre une donnée du Système d’Information à
l’objet ?
– Est-ce qu’il s’agit d’un objet mobile ou fixe ?
– Souhaitez-vous géolocaliser votre objet ? Si oui, quelle est la précision tolérée en mètres ?
– Quel type de source d’énergie alimente votre objet ? (secteur, batterie ou pile)
– Si l’objet doit avoir une source d’énergie limitée, combien de temps doit-elle durer ?
– …

9
Les questions à se poser
Révolution des systèmes embarqués à faible coût,
Deux approches majeures :
• Systèmes construits autour d’un OS embarqué (RASPBERRY PI,
BEAGLEBONE, et plateformes similaires)
– Avantages : ouverts, puissants, langages de programmation multiples,
– Inconvénients : parfois complexes à mettre en œuvre, prise en main longue,
réactivité moyenne, coût relativement élevé, interfaçage plus difficile.
• Systèmes dédiés compacts à logiciel propriétaire (ARDUINO, GENUINO,
INTEL GALILEO, ESP8266 etc.)
– Avantages : Très réactifs, faible coût, fonctionnement plus robuste (pas de couches
logicielles), interfaçage aisé, prise en main très rapide.
– Inconvénients : moins puissants, langages de programmation plus limités, moins
flexibles sur le plan logiciel.

Les questions à se poser


• Exemples

Arduino + shield Raspberry Pi BeagleBone


• Les nouveaux… encore plus petits, encore moins chers

Raspberry Pi zero (70DT) ESP8266 (Espressif) (19DT)

10
7. Principe d’un objet connecté
• Un protocole de communication définit les règles et les procédures de
communication des couches physique et liaison du modèle OSI.
• Il permet de connecter un objet (device) à un réseau filaire ou sans-fil.
• Si ce réseau comporte une passerelle (gateway), alors l’objet peut
transmettre et recevoir des données depuis Internet.

Il existe plusieurs supports physiques et des dizaines de protocoles avec des


caractéristiques différentes (débit, portée, consommation d’énergie, prix, etc.)

7. Principe d’un objet connecté


• L’accent a longtemps été mis sur l’augmentation du débit au détriment de la portée,
• Les nouvelles technologies de radiocommunication mettent en avant leur
caractéristique longue portée et bas débit.
• Les réseaux de type LoRaWan ont identifier un nouveau marché pour gérer un réseau
de capteurs très étendus et peu énergivores.

11
8. Support physique
Il peut être segmenté en deux catégories :
Communications sans fil
• Cela englobe les communications :
– Radio (cellulaires, Bluetooth, WiFi, LoRaWAN…),
– Lumineuse (le protocole LiFi utilise les fréquences du spectre lumineux)
utilisée dans les environnements hospitaliers pour éviter les nuisances
provoquées par les communications radio comme le WiFi.
Communications filaires
• Ils sont principalement réalisées sur les trois supports :
– Câble à paires torsadées (pour les réseaux Ethernet): très utilisé dans les
environnements de bureautique;
– CPL : utilisé dans la domotique et dans les compteurs communicants;
– Fibre optique: idéal pour les communications à très haut débit.

8. Support physique: Topologie


• La topologie est un des paramètres à prendre en compte dans l’évaluation,
• Définie les liaisons (hiérarchie) entre les objets,
• Un objet dit nœud est connecté à un ou plusieurs nœuds du même réseau,
• Les principales topologies sont :
Topologie Mesh
Classique
• Une donnée émise est relayée par plusieurs nœuds avant
d’arriver à destination, c’est ce qu’on appelle une route.
• Les nœuds peuvent établir des nouvelles routes en Hiérarchisée
fonction de leurs états (par exemple en panne),
• Très utilisée dans la domotique, où certains objets ne
parviennent pas à se connecter à la passerelle à cause de
la distance ou du bruit et des obstacles environnants.
Maître du réseau
nœud père
(cluster tree)

12
8. Support physique: Topologie en étoile
• Les objets sont connectés à une passerelle appelée
concentrateur (switch) ou routeur.
• La passerelle a pour rôle d’assurer la communication Passerelle
entre les nœuds du réseau. Objet

• Permet facilement d’ajouter ou de retirer des nœuds sans impact sur le reste
du réseau.
• Utilisé dans les environnements indoor (notamment avec le WiFi) ou dans le
cadre des technologies portables (Vêtements, bracelets, etc. connectés) où
le smartphone joue le rôle de passerelle.

8. Support physique: Topologie cellulaire


• Repose sur un découpage d’un territoire en zones appelées
cellules.
• Le rayon d’une cellule peut varier de quelques centaines de
mètres (milieu urbain) à plusieurs kilomètres (milieu rural).
• Au cœur de la cellule, une antenne assure la liaison radio
entre les objets et l’internet.
• Chaque antenne utilise une bande de fréquences radio
différente des cellules voisines.
Topologie à diffusion (broadcast)
• Un objet transmet un message sans préciser de
destinataire en particulier.
• Le message est analysé par tous les objets qui auront reçu
correctement le message,
• Permet d’atteindre plusieurs appareils sans distinction, Passerelle
c‘est par exemple le cas des protocoles LoRaWAN Objet

13
9. Protocoles IoT
Protocoles d'accès
• Protocoles M2M / WPAN / WBAN: NFC, Bluetooth, ZigBee, Autres RF…
• Protocoles LAN: Ethernet, Wifi, BLE, Z-Wave,
• Protocoles WAN: xDSL, GSM, LoRaWAN
Protocoles Applicatifs
• IPv4 / IPv6 / 6LoWPAN (IPv6 Low power Wireless Personal Area Networks)
• TCP/UDP
• HTTP
• MQTT (Message Queuing Telemetry Transport)
• UPnP (Universal Plug and Play)
• CoAP (Constrained Application Protocol)
• XMPP (Extensible Messaging and Presence Protocol)

9. Protocoles d'accès: Protocoles de courte portée


NFC (Near Field Communication)
Protocole fondé sur la technologie d’identification par radio fréquence RFID (Radio frequency
identification). Les objets équipés d’une puce électronique RFID possèdent une « étiquette » et
sont automatiquement identifiés par radio fréquence lorsqu’ils se trouvent à proximité d’un
équipement appelé interrogateur.
Bluetooth
Standard de transfert de données sans fil. Il utilise une faible bande passante, permet de transférer
peu de données à de courtes distances et très peu énergivore. il possède de nombreuses applications :
oreillette de discussion téléphonique sans fil, montre intelligente, moniteur de fréquence cardiaque,
enceinte portative de diffusion de musique, station météo, thermostat, etc.
Zigbee
Protocole de communication radio développé spécifiquement pour les applications de domotique.
D’une portée moyenne de 10 mètres, il utilise une faible bande passante et est idéal pour le transfert
de données en faible volume. Peu énergivore et conçu pour des échanges de données à bas débit, le
dispositif Zigbee convient aux appareils alimentés par une pile ou une batterie, et en particulier aux
capteurs. Il est conçu pour fonctionner en réseau maillé : chaque nœud reçoit, envoie et relaie des
données. Il est par exemple utilisé par certains détecteurs de fumée.

14
9. Protocoles d'accès: Protocoles de moyenne portée
Z-Wave
Protocole de communication sans fil principalement dédié à la domotique. Il permet de transmettre
des données sur des distances allant de 30 mètres en intérieur à 100 mètres en plein air. Il
fonctionne en réseau maillé, chaque appareil connecté pouvant relayer les informations émises par
ses voisins, ce qui lui permet d’élargir sa portée. Il a été développé pour des usages peu
énergivores nécessitant un faible débit de données. Tout comme le protocole Zigbee, les appareils
peuvent communiquer pendant plusieurs années avec une simple pile.
WiFi
Désigne un ensemble de protocoles de communications sans fil, permettant des connexions à haut
débit sur des distances de 20 à 100 mètres. Un réseau local sans fil très énergivore, convient que
pour les appareils branchés sur secteur. Permet de transférer rapidement beaucoup de données. Il
existe différentes normes Wi-Fi correspondant à une portée et un débit variables.
BLE (Bluetooth Low Energy)
Protocole de réseau personnel sans fil à très basse consommation (Appelé aussi Wibree). Il ne permet
de transférer qu’une quantité limitée de donnée à une distance moyenne de 60 mètres. La différence
entre les dispositifs Bluetooth et BLE se situe au niveau de la consommation électrique nécessaire à la
communication, qui est dix fois moindre pour BLE.

9. Protocoles d'accès: Protocoles de longue portée


GSM/GPRS (General Packet Radio Service)
Réseaux cellulaires mobiles permettent de transférer une quantité importante de données à une
longue portée. La quatrième génération (4G) permet une communication mobile à très haut débit.
LoRaWAN (Long Range Wide-area network)
Un protocole de communication radio à bas-débit et à très basse consommation, qui permet de
transmettre des données à des distances de 5 kilomètres en ville et jusqu’à 15 kilomètres en milieu
urbain. Il convient particulièrement les équipements peu énergivores n’émettant que périodiquement,
notamment les capteurs.

Courte portée Moyenne portée Longue portée


Technologie NFC Bluetooth Zigbee Z-Wave Wifi BLE LoRaWan
Portée moyenne <10cm 10m 10m 50m 50m 50m >2km
(en intérieur)
Débit (Mbit/s) 1.10-3 1.10-3 1.10-2 1.10-2 1.102 1.10-3 1.10-3
Autonomie Mois Jours Années Années Jours Mois Années
2,4GHz 2,4GHz 2,4GHz 868MHz 2,4GHz 5GHz 2,4GHz 868MHz
Fréquence
868MHz
Téléphonie Périphériques Domotique Navigation Internet Périphériques Prévention d’incidents
Usages Cartes de informatiques Transferts conséquents informatiques Collecte de données
paiement et multimédia de données et multimédia Gestion de réseaux

15
9. Protocoles d'accès
• La plupart des objets entre en relation avec l’utilisateur via le réseau
informatique.
• Quelques objets, de type sonde de température peuvent être connectés via
Bluetooth, mais la majorité le sont via TCP/IP.
• L’utilisation de protocole type Bluetooth ou Zigbee sont principalement
présent lorsqu’il y a une contrainte de consommation électrique.
• Souvent on voit apparaitre un objet permettant de réaliser le pont entre des
liaisons peu énergivores et le monde TCP/IP.
• L’une des problématiques des Wifi est la complexité de la configuration.
• Comment connaitre l’adresse IP d’un objet qui n’a pas d’écran ?
• C’est à ce moment qu’intervient le protocole Upnp (Universal Plug and Play).
• Upnp est utilisé par les Box Internet, les NAS (Network Attached Storage) pour la
diffusion musique (DLNA: Digital Living Network Alliance), l’administration de
règles de routage, etc… mais peu utilisé dans le monde IOT.

10. Protocoles Applicatifs


Protocole Upnp (Universal Plug and Play)
• Upnp possède un mécanisme de multicast permettant de:
– Signaler sa présence sur le réseau,
– Effectuer des découvertes automatiques SSDP (Simple Service Discovery Protocol),
• Le SSDP est la base de la facilité d’utilisation d’un objet connecté.
– Plus besoin de savoir à quelle adresse est l’objet, il suffit de l’appeler et il répond,
• La norme Upnp est orienté service et fournit un protocole de communication,
• Définit et normalise un ensemble de services dont notamment :
– MediaServer, SwitchPower, TemperatureSensor,
– mécanismes d’abonnement et de notification (forts utiles pour connaitre les
variations de températures du frigo sans demander en permanence à l’appareil).
Protocole MQTT
• MQTT est un protocole de messagerie ISO-ISO (IEC/PRF 20922) basé sur un modèle
publish/subscribe,
• Il fonctionne au-dessus du protocole TCP/IP comme protocole de couche Application,
• Il est conçu pour les connexions avec des emplacements distants,
• Le modèle de messagerie de publish/subscribe requiert un broker de messages.

16
11. Matériel de développement
1. Arduino en WiFi/BLE
2. Raspberry pi : Pibrella, Z-Wave, Grove, Réseau infra, Cluster
3. Littlebits : moudule Cloudbit, modules logiques et module arduino
4. Embarqué MIPS / Intel avec OpenWRT, Arch Linux ou Debian/Ubuntu
5. Parrot Power Flower en BLE (Linux, Mac et RPi)
Plateformes de développement IoT
• IBM Watson Bluemix https://www.iot-academy.info/
• Google https://cloud.google.com/solutions/iot-overview
• https://www.carriots.com/
• https://exosite.com/
• https://tinamous.com/
• https://thingspeak.com/
• https://ubidots.com/
• https://evrythng.com/

Webographie
1- http://www.lirmm.fr/~seriai/uploads/Enseignement/iot.pdf
2- http://cedric.cnam.fr/~bouzefra/cours/IoT.pdf
3- http://www.smartgrids-cre.fr/index.php?p=objets-connectes-technologies
4- https://blog.engineering.publicissapient.fr/2018/08/29/iot-les-protocoles-
de-communication-pour-les-reseaux-sans-fil-et-filaires-comment-choisir/
5-https://blog.invivoo.com/iot-upnp-mon-amour/

17