Vous êtes sur la page 1sur 2

Analyse de l’organisation globale de la fonction comptable :

Cette analyse est généralement faite sur la base de l’organigramme de la


fonction ainsi que des descriptifs de postes. Elle vise à déterminer l’adéquation
entre l’organisation mise en place et les attributions et missions de la fonction
comptable.

Il s’agit de répondre à des questions du type :

L’organigramme et les descriptifs des postes reprennent-ils les missions et les


attributions de la fonction comptable ?

Dans quelle mesure l’organisation et la répartition des tâches permettent-elles


de mieux répondre aux objectifs de la fonction ?

En effet, lors de l’étape du diagnostic de l’organisation générale de l’entreprise,


l’expert-comptable chargé de la mission, a déjà eu l’occasion de se faire une
idée sur les besoins de l’entreprise en matière de production et de diffusion de
l’information financière et comptable.

Ces besoins peuvent porter sur :

La tenue des comptes : Il s’agit du cas où l’entreprise décide de confier


l’établissement de ses déclarations sociales à un comptable externe ;

La tenu des comptes et l’établissement des déclarations sociales de l’entreprise


; La tenue des comptes ; l’établissement des déclarations sociales, la tenue de
la comptabilité analytique et budgétaire, l’établissement de reporting d’état de
suivi extra comptable etc.

Le degré d’intégration et d’utilisation de l’outil informatique représente un


facteur important dans la conception d’une organisation. En effet, certains
taches peuvent être totalement intégrées et informatisées ce qui simplifie pour
autant la structure de la fonction comptable.

L’intégration totale de la comptabilité analytique à celle générale fait en sorte


qu’il n’est plus nécessaire de créer un poste de comptable pour les imputations
et la saisie en comptabilité analytique. Même chose pour la comptabilité
budgétaire. Les besoins se trouvent déviées vers des taches d’analyses des
résultats et de reporting.
L’intégration de l’application de comptabilité générale avec celle de la
facturation et/ou celle

de la paie et/ou des stocks simplifient le travail des comptables et réduit ainsi
le nombre de postes au niveau de la fonction comptable.