Vous êtes sur la page 1sur 3

PROTECTION

DE LA VIE PRIVEE DANS LE MONDE NUMERIQUE

TRANSCRIPTION DE L’AUDIO

Module 1. Protéger ses données et son identité numérique. Qu'est-ce que


l'identité numérique ?

Nous allons aborder la notion d'identité numérique. Alors, sans aller vers des explications philosophiques ou psychologiques,
nous allons rester sur un point de vue purement technique de l'identité. Donc en France, toute personne physique a une
identité juridique, qui est constituée d'un nom, d'une adresse, d'un état civil. Il existe d'autres formes d'identités, donc une
identité administrative qui va être caractérisée par un code INSEE ou un numéro fiscal. Et donc, la question est, à quoi servent
toutes ces identités ? Pour un État, une identité permet donc d'identifier de façon unique un individu afin de lui octroyer des
droits, donc le code INSEE permet l'accès aux soins, ou des devoirs, vérifier que la personne a bien acquitté ses impôts avec le
numéro fiscal. Quand on va sur Internet ou quand on utilise des technologies, on a exactement les mêmes besoins
d'identification, la technologie a besoin d'identifier les utilisateurs de façon unique.

Ce qui va constituer l'identité numérique, ce sont tous les identifiants qui vont nous permettre de faire le lien à la technologie.
Donc concrètement, qu'est-ce que ça va être une identité numérique ? Eh bien par exemple des identifiants que vous avez
choisis, donc par exemple, CaiusSaug, pour un utilisateur, son adresse IP, donc l'équivalent de son adresse postale sur Internet,
des adresses mail, des identifiants Facebook ou des pages Internet. À tous ces identifiants, on va associer des attributs qui vont
pouvoir être de différents types et ces attributs sont juste des caractéristiques qui vous sont propres comme votre sexe, votre
âge et donc il en existe différents types.

Le premier type d'attributs ce sont les attributs déclarés et donc, ce sont des informations que vous déclarez volontairement
quand vous allez vous enregistrer à un service. Donc par exemple, on va toujours considérer le cas de Caius Saugrenus, au
moment de créer son compte, il va choisir son nom, choisir un prénom et puis donner un certain nombre de commentaires. Bien
sûr, quand on s'enregistre sur un service sur Internet, on n'est pas obligé de dire la vérité. Et par exemple, pendant très
longtemps, je m'appelais, pour tous les services que j'utilisais, Lucifer Satan, d'accord. Et virtuellement, quand on s'enregistre
sur un site, on peut avoir n'importe quelle identité, être qui on veut.

Une deuxième famille d'attributs sont les attributs observés. Donc, un certain nombre de gens observent nos faits et gestes sur
Internet et ils observent donc tout ce que nous faisons au travers de nos identifiants. Donc toujours avec notre personnage
Caius Saugrenus, il utilise une machine dans son cadre professionnel, un administrateur est capable de voir quand il se connecte
et déconnecte de sa machine. Et donc, il est capable d'inférer ses heures de travail. Donc généralement, nous sommes
conscients des attributs observés, par exemple, quand nous arrivons au travail, quand nous partons. Ce qui est un petit peu plus
difficile c'est de réaliser que des gens sont capables de vérifier ces attributs et donc, que des gens nous observent constamment.

Une troisième famille d'attributs ce sont les attributs inférés. Donc là, à partir de nos actions, des personnes, des services vont
essayer de découvrir de nouveaux attributs. Alors, on va toujours continuer avec notre exemple de Caius Saugrenus. Dans son
activité professionnelle, il accède toujours au même fichier qui s'appelle "vente de menhirs" et après avoir accédé à ce fichier, il
écoute toujours la même chanson. Et donc, une personne peut en déduire s'il associe des émotions à la chanson et une activité
au fichier, eh bien par exemple que les menhirs se vendent très, très mal en ce moment parce que la personne écoute une
chanson qui est a priori mélancolique. Alors ce qui est important de réaliser, c'est que ces attributs inférés généralement sont

PROTECTION DE LA VIE PRIVEE DANS LE MONDE NUMERIQUE

TRANSCRIPTION DE L’AUDIO

seulement probables, il n'y a aucune garantie que ce soit correct. Et donc, ces attributs inférés ne sont pas forcément vrais, ce
qui pose problème parce qu'on peut inférer des choses totalement fausses pour les gens. Et donc en substance, ça ne veut
absolument pas dire que Caius Saugrenus est mélancolique et que les menhirs se vendent mal du fait qu'il écoute une ou de
certains types de musique.

Un dernier type d'attributs, ce sont les attributs cachés, donc qui sont liés aux identifiants et qui sont liés à des technologies.
Donc par exemple pour l'adresse IP d'une machine, donc l'équivalent de l'adresse postale sur Internet, eh bien, on peut associer
des données de géolocalisation. Donc, ce sont des propriétés supplémentaires qui sont fournies par les identifiants. Et donc, une
des grandes difficultés c'est que généralement les utilisateurs de ces identifiants ne se rendent pas compte qu'ils révèlent ces
informations quand ils les utilisent.

Alors, il est évident qu'on peut avoir de multiples identités sur Internet du fait qu'on peut choisir ses identifiants, avoir une
multitude de comptes. Donc, ça, c'est très intéressant pour essayer de déjouer les gens qui vont essayer de nous observer. La
contrepartie, c'est qu’on peut avoir de multiples identités, ça veut dire qu’on ne sait pas à qui on parle. Donc, Caius Saugrenus
peut très bien déclarer un compte qui va être Caius Saugrenus, mais il peut aussi tout à fait déclarer des comptes pour se faire
passer pour Jules César ou toute autre identité. Ça veut dire qu'on ne peut pas prendre pour compte des informations qui
viennent d'une personne parce qu'on ne sait pas réellement à qui on parle.

Les enjeux de tous ces identifiants et de l'identité numérique, c'est que toutes ces données, tous ces identifiants, tous ces
attributs sont des données à caractère personnel. Elles sont donc protégées par la loi et essentiellement par la CNIL. Le principal
risque en tant que citoyen quand on va sur Internet, c'est qu'une personne soit capable de passer de l'identité numérique à
l'identité physique, du fait d'un mauvais choix d'identifiant ou de la corrélation qu'on peut faire entre les identifiants, les
attributs et notre personne physique. Le risque supplémentaire qu'on a avec l'identité numérique, c'est le fait que des gens
découvrent de nouveaux attributs que nous n'avons pas déclarés, pas publiés sur Internet, ou essayent de trouver des attributs
qui sont incorrects sur notre personne.

En conclusion, donc notre identité numérique est définie par tous ces identifiants qui nous sont associés quand on se lie à une
technologie, ainsi que les attributs que nous déclarons ou qui sont trouvés par la suite quand nous utilisons la technologie. Tout
ceci constitue des données à caractère personnel et sont donc protégées par la loi et il ne faut jamais oublier que sur Internet,
beaucoup de gens essayent de nous observer au travers de ces identifiants.

PROTECTION DE LA VIE PRIVEE DANS LE MONDE NUMERIQUE

TRANSCRIPTION DE L’AUDIO

Vous aimerez peut-être aussi