Vous êtes sur la page 1sur 58

INITIATION A LA GESTION DES PROJETS

LICENCES II
ECONOMIE / MANAGEMENT DES ORGANISATIONS ET DES PROJETS

ANNEE ACADEMIQUE : 2015 -2016 Jérôme KOUASSI


CERAP
Ingénieur – Master Management de Projets
Formateur Certifié Premium en Management
Master Coach Certifié
Plan de présentation

1. Introduction
2. Le Concept de Projet
3. Qu’est-ce qu’un Projet ?
4. Les Principales Etapes du Projet
5. Quelques éléments de pilotage d’un projet
6. Exercice d’application
1- INTRODUCTION
%
100

90
La gestion de projet c’est:
80
- Du bon sens (ça se travaille!) 70

- De l’expérience (ça s’acquière!) 60 90%


- Des connaissances (il en faut un peu… 50

quand même !) 40
66%
Livrés
54%
en
retard
N’étaient pas
30 Livrés hors
considérés
20 30%
budget
comme
réussis
10 Abandonnés avant
la fin
0
Source: THE STANDISH GROUP 2003
1- INTRODUCTION
Définition du Petit Larousse
Une intention, souvent floue, dont la réalisation pourrait être lointaine (Ex:
projet de voyage)
Une étude préparatoire (première rédaction d’une texte) qui va être soumise à
décision (Ex: projet de loi, projet de mémoire, projet d’aménagement, etc.
Définition philosophique
Tout ce par quoi l’homme tend à modifier le monde ou lui-même, dans un sens
donné
Un projet est donc un effort ponctuel et coordonné, pour atteindre un objectif
unique, incluant une dose d’incertitude quant à sa réalisation.
1- INTRODUCTION

« Un projet réussi est avant tout un projet géré et mené de manière efficace.

Il ne suffit plus de diriger un projet avec méthode, il faut mettre en place de


véritables stratégies de management de projet afin de mobiliser sur l'atteinte
d'objectifs la force et l'énergie de tous les acteurs de l'entreprise, à tous les
niveaux hiérarchiques, et développer ainsi une nouvelle culture d'entreprise. »
2- LE CONCEPT DE PROJET
2.1 Les caractéristiques de projet
 Un projet est global (une globalité : un but +
une programmation).
 Un projet est singulier (une réponse inédite à
une situation singulière)
 Un projet est une démarche de résolution de
problème dans un environnement complexe
et incertain.
 Un projet est une exploration d’opportunités
dans un environnement ouvert.
 Pas de division du travail entre l’instance qui
exécute et l’instance qui élabore le projet
2- LE CONCEPT DE PROJET
2.2 Un projet : un objet paradoxal

 Le projet entre théorie et pratique (ni


exclusivement théorique, ni tributaire LE DESIR
L’IMAGINAIRE
de la seule pratique).

 Le projet entre logiques individuelles


et logique collective (suppose un LA POLITIQUE PROJET
minimum d’intérêts communs).

 Le projet entre temps et espace L’EXISTENTIEL


(horizon temporel et opportunités
environnementales). LA TECHNIQUE

 Le projet entre réussite et échec


(mélange de réussite et d’échec).
2- LE CONCEPT DE PROJET
2.3 Un projet : un acte créatif

Un projet s’inscrit dans :


 La singularité d’une situation
 La singularité de l’acteur
 La singularité de la réponse apportée

Le projet est associé à des mécanismes d’innovation une recherche obstinée de


la nouveauté, « destruction créatrice qui pousse à l’obsolescence ».
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.1 Vue simpliste d’un projet

Besoin Résultat
Projet

GESTION DE PROJET
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.2 Définition du projet

« Ensemble finalisé d’activités et d’actions entreprises dans le but de répondre


à un besoin défini dans des délais fixés et dans la limite de l’enveloppe
budgétaire allouée ».
Un projet est une action temporaire avec un début et une fin, qui mobilise des
ressources identifiées (humaines, matérielles, équipements, matières
premières, informationnelles et financières) durant sa réalisation, qui possède
un coût et fait donc l’objet d’une budgétisation de moyens et
d’un bilan indépendant de celui de l’entreprise.
Les résultats attendus du projet sont appelés « livrables ».
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.3 Définition de l’AFNOR
« un projet correspond à la situation dans laquelle on se trouve quand on doit
atteindre un objectif déterminé avec des moyens adaptés (hommes, matériels,
budget alloués au projet) et dans un délai déterminé »
objectif

LE TRIANGLE D’OR DE LA GESTION DE PROJETS


Qualité
(satisfaction
des bénéficiaires)

moyens délai
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
EXEMPLE DE PROJET

Ressources
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.4 Un objectif à réaliser Les objectifs doivent être :
Un projet a pour finalité l’atteinte
d’objectifs précis impliquant des enjeux
pour l’entreprise.
Chacun de ces objectifs doit permettre
de répondre à la question suivante :
Quel besoin doit satisfaire le résultat du
projet ?

EXEMPLES (Pour une usine de fabrication) :

Mauvais objectifs : Réduire le taux de rébus dans le processus de fabrication


Bon objectifs (SMART) : Réduire de 70% le taux de rébus au poste d’assemblage N°2 au 31 déc. 2015
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
EXERCICE

Considérons l’entreprise « Savonnerie DSG-Qualité »


Définir en équipe des objectifs SMART pour chacun des aspects suivants :
1. Formation du personnel
2. Réduction de la quantité des produits non-conformes
3. Augmentation de la production
4. Réduction des charges énergétiques
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.5 Les composantes d’un projet

Moyens :
Humains – matériels -Logistiques

Demande :
traduisant
l’expression de
l’idée, à travers
les besoins et les
PROJET
exigences

Cible satisfaisant aux besoins


ainsi qu’aux exigences
Contraintes :
Coûts – Délais - Qualité
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.6 L’équilibre des objectifs « Technique, Coûts, Délai »

Performance
Technique

Niveau de performance
requis 100%

Point d’équilibre

Objectif
cumulatif
Coût

Budget alloué 100% 100%
Délai

Délais Coûts
Délai imparti
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.6 L’équilibre des objectifs « Technique, Coûts, Délai »
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.7 Les acteurs du projet
LES
Un projet ne se réalise pas seul et chacun BENEFICIAIRES
doit comprendre son rôle.
- Le maître d’ouvrage (MOA) : Personne
morale qui décide de la construction
d ’un ouvrage, en assure le financement
et le confie à un maître d ’œuvre.
- Le maître d’œuvre (MOE) : Personne
physique ou morale qui réalise l ’ouvrage
pour le compte du maître d ’ouvrage et
qui assure la responsabilité globale de la
qualité technique, du délai et du coût.
- Les bénéficiaires : qui vont avoir à
profiter et faire vivre le produit du projet.
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.7 Les acteurs du projet
L’implication et les préoccupations varient en fonction des acteurs :
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.8 Le contexte du projet

Un projet s'inscrit toujours dans un environnement social, économique et technique


complexe. L'analyse de ce contexte est déterminante pour la réussite du projet. Elle
doit permettre d'identifier les freins et les leviers pour la réalisation.

Il convient de connaître l'environnement concurrentiel du projet. Il est également


important d'étudier les caractéristiques socio-économiques et culturelles aussi bien
des acteurs du projet que des futurs utilisateurs du produit.
Le projet est caractérisé par :
« ici » usages, valeurs, histoire de l’entreprise, le pays, etc.
et « maintenant » relations hiérarchiques, forces, faiblesses, etc.
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.9 Le délai du projet

Un projet ne peut s'articuler qu'à l'intérieur d'un planning de réalisation


comportant une date de début (ou lancement du projet), une date de fin (ou
clôture du projet).

En d’autres termes tout projet se délimite dans le temps.


Il comporte une durée (évaluée avec une précision raisonnable).
et des échéances calendaires (début et fin de chaque tâche).
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.10 Les « moyens » du projet

Un moyen est une ressource mise à la disposition du projet.


Les moyens d'un projet sont les ressources humaines,
financières, techniques, méthodologiques et logistiques.
Ils doivent être évaluées avant la prise en charge du projet par
le chef de projet. Ce dernier affinera par la suite cette
évaluation.

Ils se traduisent par des dépenses de personnel et l’acquisition


d’outils ou de matériels.

L’ensemble de ces dépenses constitue le budget du projet.


3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.11 L’utilisation d’outils appropriés

Un objectif à réaliser… Par des acteurs… Dans un contexte


précis…

Et d’outils Management de projet


appropriés.

Nécessitant Pour un délai


l’utilisation d’une donné…
démarche…
Avec des moyens
définis…
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.11 L’utilisation d’outils appropriés

PROJET X

Sous-projet Sous-projet Sous-projet


X1 X2 X3

Phase X1-1 Phase X1-2 Phase X1-3 Phase X3-1

Tâche X1-1-1 Tâche X1-1-2 Tâche X1-1-3


3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.11 L’utilisation d’outils appropriés

a- Le diagramme de GANTT
Le diagramme de GANTT (inventé en 1917 par Henry GANTT) est l'un des outils les
plus efficaces pour représenter visuellement l'état d'avancement des différentes
activités (tâches) qui constituent un projet.
La colonne de gauche du diagramme énumère toutes les tâches à effectuer, tandis
que la ligne d'en-tête représente les unités de temps les plus adaptées au projet
(jours, semaines, mois etc.).
Chaque tâche est matérialisée par une barre horizontale, dont la position et la
longueur représentent la date de début, la durée et la date de fin.
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
a- Le diagramme de GANTT
Ce diagramme permet donc de
visualiser d'un seul coup d'œil :
• Les différentes tâches à envisager
• La date de début et la date de fin
de chaque tâche
• La durée escomptée de chaque
tâche
• Le chevauchement éventuel des
tâches, et la durée de ce
chevauchement
• La date de début et la date de fin
du projet dans son ensemble
Illustration simplifiée du diagramme de GANTT
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
a- Le diagramme de GANTT
Aujourd'hui, il est possible d'y représenter les liens de dépendance entre les tâches, le degré
d'accomplissement de chaque tâche à tout moment, les ressources impliquées, etc.

Illustration complexe du
diagramme de GANTT
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.11 L’utilisation d’outils appropriés
a- La technique PERT
La technique PERT est une technique américaine de modélisation de projet qui vient de
l’américain « Program Evaluation and Review Technique », ou technique d’évaluation et
de révision de Programme. Elle consiste à mettre en ordre sous forme de réseau
plusieurs tâches qui grâce à leurs dépendances et à leur chronologie permettent d’avoir
un produit fini.
Les Caractéristiques de PERT sont les suivantes :
• Les tâches sont représentées par des flèches ou arcs
• les valeurs des arcs étant leur durée
• les sommets représenteront des états d'avancement du projet, numérotés de 1 à n
• Le réseau visualise des dépendances entre tâches
• Limites de la technique PERT : pas de représentation de notion de durée et de date
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.11 L’utilisation d’outils appropriés
a- La technique PERT : Illustration d’un graphe PERT simplifié
Le PERT (Program Evaluation and Revue Technique – Technique d’élaboration et de
mise à jour de programme) a été créé en 1958, aux USA pour la planification du
programme spatial POLARIS.
- Définitions
Tâches consécutives : Tâches qui se suivent
Tâche antérieure : Tâche qui, par rapport à une autre, doit être réalisée avant.
Tâche antécédente : Tâche immédiatement antérieure à une autre.
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
a- La technique PERT : Illustration d’un graphe PERT simplifié

Terme Définition Représentation graphique


La tâche est l’ensemble des activités à réaliser pour parvenir à
Tâche A
une étape clée du projet. Elle évolue d’un état initial vers un
(ou opération) 5
état final. Chaque tâche a une durée et un coût.
Une étape indique le début ou la fin d’une tâche. Elle n’a pas
1
Etape de durée ni de coût. Elle est définie par (a) un numéro
d’étape, (b) une date au plus tôt et (c) une date au plus tard 3 5

C’est l’ensemble des tâches et des étapes qui définissent le


1 A5 2 B3
Réseau projet. Il met en évidence les relations entre les tâches et les
3 5 8 10
étapes.
Représentée par une flèche en pointillés, la tâche fictive
Tâche fictive permet d'indiquer les contraintes d'enchaînement entre
certaines étapes. Sa durée et son coût sont nuls.
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
a- La technique PERT : Illustration d’un graphe PERT simplifié

Repère de la tâche Durée prévue de la tâche

Repère de l’étape

1 A5 2
3 5 8 10

Date au plus tôt Date au plus tard


3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
a- La technique PERT : Illustration d’un graphe PERT simplifié
Les étapes 1 et 2 matérialisent le début et la fin
1 A5 2 B3 d’une tâche (Tâche A). Elles ne consomment ni de
3 5 8 10 temps, ni de coût, ni de moyen. Ce sont
simplement des état de l’avancement du projet.
La tâche A, commence à l’étape 1 et se termine à l’étape 2. Si l ’unité de temps est le jour, elle
dure 5 jours. Elle commencera au plus tôt le 3ème jour après le lancement du projet et
s’achèvera au plus tôt le 8ème jour. L’étape 2 pouvant commencer au plus tard le 10ème jour,
l’étape 1 pourra commencer au plus tard le 5ème jour.
Calcul des dates : les dates « au plus tôt » se comptent à partir de l’étape initiale par additions
successives des durées des tâches.
Les dates « au plus tard » se calculent à partir de l ’étape finale en retranchant successivement
les durées des tâches.
Chemin critique : Chemin dont la durée est plus longue et dont les dates (tôt/tard) sont égales.
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
a- La technique PERT : Illustration d’un graphe PERT simplifié

Exemple de calcul de dates « au plus tôt » et « au plus tard »

ETAPE DATE AU + TÔT DATE AU + TARD


1 0 19 - (2+4+4+6+3) = 0
2 0+2 = 2 19 - (4+4+6+3) = 2
3 2+3 = 5 19 - (2+5+3) = 9
4 2+5 = 7 19 - (2+5+3) = 9
5 2+4 = 6 19 - (4+6+3) = 6
6 2+4+4 = 10 19 - (5+3) = 11
7 2+4+4 = 10 19 - (6+3) = 10
8 2+4+4+6 = 16 19 - 3 = 16
9 2+4+4+6+3 = 19 19 - 0 = 19
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.11 L’utilisation d’outils appropriés
a- La technique PERT : Illustration d’un graphe PERT simplifié

C
TÂCHES PREDECESSEURS
0 -
A -
B A 0 A B E

C A
D A
E B–C–D D

N.B: S’il peut y avoir plusieurs tâches à la suite d’une étape, attention, les flèches ne doivent pas se croiser.
3- QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
3.12 Les niveaux d’analyse d’un projet Dimension Symbolique
Créer du sens

Dimension Politique
Rallier les soutiens

Dimension Stratégique
Accéder aux ressources pertinentes

Projet

1- Dimension techniques
disposer des expertises nécessaires

2- Dimension managériale
Manager acteurs et équipes

3- Dimension méthodologiques
Utiliser des méthodologies et des
outils appropriés
4- PRINCIPALES ETAPES D’UN PROJET
4.1 Les phases techniques d’un projet
PHASE I
DEFINIR et PLANIFIER

PHASE II
METTRE EN ŒUVRE

PHASE III
SUIVRE LES RÉSULTATS

PHASE IV
ÉVALUER ET CONCLURE
4- PRINCIPALES ETAPES D’UN PROJET
4.2 Phase 1: Définir, planifier et préparer le projet

• Phase Préliminaire : la réflexion porte sur l’intérêt du projet en lui-même, en terme


d’opportunité stratégique, suivant la manière dont pourrait se présenter l’avenir, etc.
• Identification : on définit un nom au projet, les acteurs, les opportunités et risques liés
au projet, etc.
• Phase de Faisabilité : l’étude de ce qui est techniquement et économiquement
faisable. Consultation des maîtres d’œuvres possibles, comparaison des propositions
techniques et financières des réalisateurs possibles. Analyse SWOT, etc.
• Phase de lancement du projet : on décide (au niveau “politique”) qu’il y a lieu de
lancer un tel projet et on y consacre un chef de projet, une équipe, des moyens, un
responsable, un budget, etc.
4- PRINCIPALES ETAPES D’UN PROJET
4.2 La mise en œuvre ou l’exécution du projet
1 ANALYSE PRÉLIMINAIRE
Quelle est la situation actuelle ?
DE LA SITUATION

2 Où voulons-nous aller ? DEFINITION DES OBJECTIFS DU


Que voulons faire ? PROJET

3 Comment allons-nous y aller ? CHOIX DE LA DEMARCHE DE


Quelle est la meilleure façon ? TRAVAIL

4 Comment allons-nous nous organiser?


ORGANISATION DU PROJET
Qui impliquer ?

5 Que rapportera le projet ? EVALUATION PREVISIONNELLE


… Et que coûtera le projet ? DES ENJEUX
Comment « vendre » le projet et
6 COMMUNICATION
obtenir le « GO » ?
4- PRINCIPALES ETAPES D’UN PROJET
4.2 La mise en œuvre ou l’exécution du projet (Modèle d’analyse SWOT)
4- PRINCIPALES ETAPES D’UN PROJET
4.3 Phase 2 : Mettre en œuvre, exécuter, déployer le projet

• Phase de Réalisation : le chantier est lancé, les travaux avancent pour transférer les
prévisions et planifications théoriques et estimatives, dans le réel.
• Cette phase vise à produire l’extrant et le livrer au promoteur ou aux bénéficiaires :
o En respectant les contraintes convenues de temps, de coûts et de qualité
o En s’assurant du cahier des charges et de la satisfaction de tous les
intervenants
o En tenant compte de l’ordonnancement des activités et de l’efficacité
• Cette phase est sous l’entière responsabilité du mandataire du maitre d’œuvre et
de l’ensemble de son équipe opérationnelle qui organise régulière des rencontres
pour évaluer l’avancement et aborder les problèmes éventuels.
4- PRINCIPALES ETAPES D’UN PROJET
4.3 Phase 2 : Mettre en œuvre, exécuter, déployer le projet

1 RESPECT DE LA Eviter ou réduire au maximum les initiatives


DEMARCHE DE TRAVAIL improvisées et le laisser-aller

2 EVOLUTION AVEC LES Tenir compte de la matrice des responsabilités et s’y


ACTEURS IDENTIFIES conformer (RACI, etc.)

3 RESPECT DU Travailler en adéquation avec les outils calendaires


CALENDRIER élaborés lors de la planification (Gantt Chart, PERT…)

4 DEPENSES ADAPTES AU Respecter le budget élaborés sans toutefois exposé


BUDGET le projet aux aléas du marché
Contrôler constamment l’évolution des risques
5 SURVEILLANCE DES
identifiés gérer ceux qui se matérialisent par les
RISQUES
actions de traitement préalablement identifiées
Favoriser la communication horizontale et verticale à
6 COMMUNICATION
tous les niveaux de collaboration et à toutes les étapes
4- PRINCIPALES ETAPES D’UN PROJET
4.3 Phase 3 : Suivre les résultats et l’évolution des activités

• Phase de suivi peut et devrait même commencer très tôt, dès l’entame de la
planification théorique
• Lors de la mise en œuvre le suivi est constamment effectué afin de s’assurer de la
conformité du terrain aux prévisions.
• On vérifie (ou on calcule) que les caractéristiques et les résultats attendues à
chaque étape sont bien au rendez-vous.
• En cas d’écarts éventuels, il faut les gérer promptement dans la mesure du possible
afin d’éviter des répercutions négatives sur les étapes en amont et en aval
LOGIQUE DE REACTION AUX SITUATIONS DU TERRAIN 4- PRINCIPALES ETAPES D’UN PROJET
Nouveauté Client
Remise
en cause Révision Management
Difficulté

Assistance
Orientation Consultation Changement Spécialiste
Décision
Pilotage Chef de projet
+
Equipe
Suivi Risques
Adaptation

Adaptation Ecart
Exécution

REALISATION Acteurs
4- PRINCIPALES ETAPES D’UN PROJET
4.3 Phase 4 : Evaluer et conclure le projet
a- L’évaluation du projet

• L’évaluation d’un projet consiste en une analyse et un jugement systématique des


activités et de leur déroulement et visant à informer les décideurs sur :
o la réalisation des objectifs et d’autres résultats,
o la pertinence et l’efficacité de la stratégie de mise en œuvre du projet
• Elle intervient dans la plupart des cas, une certaine période après la phase de mise
en œuvre et une certaine « période test »
• Elle porte sur une appréciation, aussi objective que possible, du projet, en cours
ou finalisé(e) de :
o la conception,
o la mise en œuvre
o les résultats
4- PRINCIPALES ETAPES D’UN PROJET
4.3 Phase 4 : Evaluer et conclure le projet
a- L’évaluation du projet

• Les critères couramment utilisés pour l’évaluation d’un projet concernent :


o la pertinence
o l’efficience,
o l’efficacité,
o l’impact réel
o viabilité du projet

• Les conclusions de l’évaluation permettent de valider ou non le projet et


éventuellement de développer une politique et une stratégie pour la suite.
4- PRINCIPALES ETAPES D’UN PROJET
4.3 Phase 4 : Evaluer et conclure le projet
b- La clôture du projet • Présenter les livrables finaux !
• S’assurer de la satisfaction finale du « client »
• Délivrer des recommandations
• Passer le relais
◦ au client (ou au bénéficiaire)
◦ Aux chargés de l’entretien ou maintenance
• Mettre fin à la mission de l’équipe de projet
• Faire le point la performance du projet
◦ Coûts
◦ Délais
◦ Qualité
• Capitaliser l’expérience
• Reconnaître les efforts des intervenants
• Faire la fête
4- PRINCIPALES ETAPES D’UN PROJET
4.4 Plan de rédaction pour la rédaction d’un document de projet
Sans être figée, la rédaction d’un document de projet doit contenir les points suivants :

1. Introduction (ou synthèse du projet)


2. Contexte et justification (état des lieux, dysfonctionnement, identification des besoins)
3. Objectifs et résultats du projet (Général et spécifiques)
4. Acteurs impliqués (bénéficiaires, partenaires, bailleurs, perdants, exclus, etc.)
5. Méthodologie (activités, calendrier, etc.)
6. Moyens de mise en œuvre (matériels, staff, organisation, etc.)
7. Suivi des actions (moyen de contrôle systématique, critères et indicateurs, etc.)
8. Evaluation du projet (Suite dans l’avenir, transfert de compétences, impacts réels, etc.)
9. Annexes (rapports d’études éventuelles, données collectées, contacts, etc.)
4- PRINCIPALES ETAPES D’UN PROJET
4.5 Les qualités d’un bon projet

CRITÈRES POSEZ-VOUS CES QUESTIONS AFIN DE TESTER VOTRE PROJET


• L’idée de projet est-elle adaptée à la réalité locale ?
Pertinence
• Répond-elle à un problème prioritaire ressenti par les bénéficiaires ?
• Les solutions préconisées sont-elles adaptées aux caractéristiques sociales, géographiques,
Cohérence

économiques, culturelles et administratives du milieu ?


Externe
• Sont-elles conformes aux politiques locales et nationales ?
• Les moyens prévus permettent-ils de réaliser les activités ?
Interne • Les activités prévues convergent-elles vers l’amélioration souhaitée ?
Efficience • Le projet atteint-il son objectif a des coûts raisonnables et sans gaspillage ?
• Est-ce que les moyens financiers, matériels et humains sont disponibles pour réaliser les
Faisabilité
activités dans les délais prévus ?
Impact • Quels sont les effets concrets du projet sur les conditions de vie des bénéficiaires ?
Durabilité • Les résultats durent-ils dans le temps ? Le projet peut-il être reproduit ?
5- ELEMENTS DE PILOTAGE D’UN PROJET
5.1 Suivi régulier des activités et de l’exécution des tâches
Le suivi constant de l’évolution du planning et des tâches peut aisément se faire par le
diagramme de Gantt.
Temps passé /
consommé
Tâche A
Tâche B
Tâche C
Tâche D
Tâche E
Tâche F % de réalisation
de la tâche

t1 t2 t3 t4 t5 t6 t7 t8 t9 t10 t11 t12


Point d’avancement du projet
5- ELEMENTS DE PILOTAGE D’UN PROJET
5.2 Suivi & contrôle des écarts des coûts & délais : Les courbes en S

• La Méthode des Courbes en S est Coûts Coût Budgété du Travail Prévu


un outil de suivi d’avancement Coûts Réel des Travaux
(Planning de référence ou
valeur planifiée VP)
Coûts et Délais utilisée dans le Effectués (Ressources
consommées ou coût réel CR)
Management des projets.
• Elle s’appuie sur une
représentation graphique pour la
communication au sein du projet. Coût Budgété des
Travaux Effectués
• Elle s’appuie sur trois éléments (Avancement du projet
ou valeur acquise)
o Dépenses ou Coût Réel (CR),
o Budget ou Valeur Planifiée (VP)
o Valeur Acquise (VA)
Point Fin prévue
d’avancement du projet
5- ELEMENTS DE PILOTAGE D’UN PROJET
5.2 Mesure & contrôle des écarts des coûts & délais : Les courbes en S

CBTP
CRTE

CBTP : Coût Budgété du Travail Planifié

Écart en production CRTE : Coût Réel du Travail Effectué


Écart en Coût
CBTE : Coût Budgété du Travail Effectué
CBTE
Écart en Délai

Point Fin prévue


d’avancement du projet
5- ELEMENTS DE PILOTAGE D’UN PROJET
5.2 Suivi & contrôle des écarts des coûts & délais : Faire face à un retard

RENEGOCIER LES DELAIS COMPRIMER LE PLANNING

 Conflits  Délais autres projets  Qualité  Risques

REPORTER LIVRABLES NON AFFECTER PLUS DE RESSOURCES


PRIORITAIRES
 Coûts  Délais autres projets
 Délais  Satisfaction
5- ELEMENTS DE PILOTAGE D’UN PROJET
5.3 Gestion axée sur les résultats (notions)

• Axer la gestion sur les résultats signifie gérer et mettre en œuvre les
ressources en se concentrant sur les résultats souhaités et en utilisant les
données disponibles en vue d’améliorer le processus de décision
• La GAR est une démarche axée sur la performance et sur l’amélioration
durable des réalisations
• Elle constitue un cadre cohérent doté d’outils pratiques de planification
stratégique, de gestion des risques et d’évaluation des résultats
5- ELEMENTS DE PILOTAGE D’UN PROJET
5.3 Gestion axée sur les résultats (notions)

Gestion axée sur


les résultats (GAR)

Gestion
traditionnelle

N.B : Les opérations qui fournissent uniquement des extrants sans atteindre les
effets escomptés constituent uniquement du gaspillage des ressources.
5- ELEMENTS DE PILOTAGE D’UN PROJET
5.3 Gestion axée sur les résultats (notions)

La GAR va de paire avec le principe de « chaîne d’impacts ou de résultats ».

Exemple 1
5- ELEMENTS DE PILOTAGE D’UN PROJET
5.3 Gestion axée sur les résultats (notions)

Exemple 2
6- EXERCICE D’APPLICATION
Travaux à effectuer en groupe de 5 étudiants maximum

En considérant que vous êtes à l’initiative d’une amélioration souhaitée :


o Identifier une idée de projet à déployer ;
o Identifiez les points clés du contexte devant justifier ledit projet ;
o Définissez-en :
 Les objectifs (3) et les résultats attendus,
 Les cibles visées ;
o Donnez quelques points de votre stratégie (Activités, calendrier, etc.)
o De quels moyens aurez vous besoin pour atteindre les objectifs ?
o Quels indicateurs utiliseriez vous mesurer l’efficacité de vos actions ?