Vous êtes sur la page 1sur 20

Guide d’installation rapide

181110
CESI PLAN – SUN200

SOMMAIRE

1.Consignes générales ........................................................... 3

2.Composition CESI ............................................................... 4

3.Schéma CESI avec appoint électrique.................................. 5

4.Schéma CESI avec appoint hydraulique et/ou électrique ..... 6

5.Nomenclature .................................................................... 7

6.Description de l’installation................................................ 8
I.Bloc champ de capteurs et Flexibles ................................................................................................... 8
II.Bloc station solaire HYDROSUN 600 .................................................................................................. 8
III.Bloc ballon solaire et appoint ......................................................................................................... 10
IV.Bloc régulatio ................................................................................................................................ 10
V.Bloc régulation solaire .................................................................................................................... 11
VI.Raccordement électrique ............................................................................................................... 14

7.Contrôle et maintenance .................................................. 17

8.Fiche de contrôle ............................................................. 19

9.Notes ............................................................................... 20

Page 2 sur 20
CESI PLAN – SUN200

1. Consignes générales

Cette notice est adressée aux installateurs spécialisés et qualifiés possédant des connaissances approfondies et
l’expérience nécessaires à la manipulation des installations de chauffage et de distribution hydraulique. Vous ne
devez réaliser les différentes étapes de montage que si vous possédez les connaissances et expériences citées.

Ce Manuel est un guide de démarrage rapide pour vous permettre d’installer un chauffe-eau solaire individuel
(CESI) avec appoint électrique et/ou appoint hydraulique. Ce guide ne suffit pas à lui seul à répondre de manière
détaillée à toutes les étapes d’installation. Pour de plus amples détails, merci de vous référer aux manuels dédiés
à chaque sous-produit (manuel d’installation des capteurs, de la régulation, de la station solaire, de la résistance
électrique). Avant de commencer le montage, il faut lire attentivement et prendre en considération toutes les
instructions qui sont décrites et illustrées dans ce manuel.

La société TECNISUN décline toute responsabilité en cas d’emploi non-conforme ou de modification non
autorisée des composants de montage. Elle décline également toute responsabilité sur les conséquences qui en
résultent. En cas de non-respect de ces instructions en matière de montage et de mise en service, toute
prétention au titre de la garantie s’éteint.

Toutes les données et informations contenues dans ce mode d’emploi se réfèrent au stade actuel de notre
développement. Veillez à toujours utiliser le mode d’emploi correspondant au capteur livré.

A noter également que les illustrations utilisées sont des figures types réalisées dans une configuration donnée.
Par conséquent, des différences peuvent survenir suivant les configurations structurales des installations (Photos
non contractuelles).

Pour ces raisons, nous déclinons toute responsabilité quant à l’exactitude des contenus. Chaque édition renvoie
aux conditions générales de vente en vigueur.

En cas de problèmes techniques ou si vous souhaitez obtenir des compléments d’informations sur le processus de
montage des capteurs TECNISUN SUN200, n’hésitez pas à nous contacter (Tel : 04.76.90.33.57,
mail : contact@tecnisun.com, web : www.tecnisun.com).

Pour des raisons de sécurité, nous vous recommandons de porter en permanence des gants et des lunettes de
protection ainsi que de sécuriser les différentes zones de travail.

Vérifier tous les ans l’installation solaire.

La réglementation NF C 15-100 « installations électriques à basse tension » doit être respectée

Page 3 sur 20
CESI PLAN – SUN200

2. Composition CESI
Les Tableau 1 et Tableau 2 présentent la composition de nos 7 kits de production d’eau chaude solaire. Ces kits
sont composés d’un tronc commun et d’options de personnalisation.

Volumes 200 L 300 L 400 L


Nomenclature CESI SUN200 Références KIT001085 KIT001086 KIT001087 KIT001088 KIT001089 KIT001090 KIT001091
Capteur solaire thermique plan 2m² SUN200 CAP000185 1 2 2 3 2 3 4
Ballon ECS ECONOMIE 200 l. Emaillage 2 éch. 50 mm
ELE000557 1 1
rigide. Ø600 mm x H1215 mm
Ballon ECS SUNBALL P 300 l. Emaillage 2 éch. 50 mm
ELE000558 1 1
rigide Ø600 mm x H1615 mm
Ballon ECS SUNBALL P 400 l. Emaillage 2 éch. 50mm
ELE000559 1 1 1
rigide. Ø750 mm x H1460 mm
Mamelon à bague intercapteurs D22mm x D22mm ELE000505 1 1 2 1 2 3
Résistance électrique 3 kW 310 mm R1"1/2 Mono/Tri
ELE000407 1 1 1 1 1 1 1
230/400 V
Station solaire HYDROSUN 600 Mono-voie ELE000180 1 1 1 1 1 1 1
Vase d'expansion solaire de 25 litres suspendu ELE000414 1 1 1 1 1 1 1
Liquide Caloporteur de 20 litres ELE000440 1 1 1 1 1 1 2
Mitigeur ECS thermostatique solaire anti-brulure R3/4" -
ELE000297 1 1 1 1 1 1 1
95°C
Groupe de sécurité ECS antipollution vertical 3/4" - 1" -
ELE000264 1 1 1 1 1 1 1
7 bar
Siphon ELE000265 1 1 1 1 1 1 1
Croix à bague avec purgeur et doigt de gant D22mm x
ELE000503 1 1 1 1 1 1 1
3/4"M
Coude à bague 90° D22mm x 3/4"M ELE000504 1 1 1 1 1 1 1

Tableau 1 : Tronc commun des kits CESI

Tableau 2: Options des kits CESI

Volumes 200 L 300 L 400 L


Accessoires CESI SUN 200 Références KIT001085 KIT001086 KIT001087 KIT001088 KIT001089 KIT001090 KIT001091
Kit fixation - 1 capteur - Toit Tuile - Rails + Supports
KIT 001092 1 2 2 3 2 3 4
Crochetés Ond 3cm
Kit fixation - 1 capteur - Toit Tuile - Rails + Supports
KIT 001093 1 2 2 3 2 3 4
Crochetés Ond 6cm
Kit fixation - 1 capteur - Toit Tuile - Rail + Supports
KIT 001094 1 2 2 3 2 3 4
Crochetés Ond 9cm
Kit fixation - 1 capteur - Toit Bacacier/Fibro -
KIT 001098 1 2 2 3 2 3 4
Tirefonds charp bois
Kit fixation - 1 capteur - Toit Bacacier/Fibro -
KIT 001099 1 2 2 3 2 3 4
Tirefonds charp métal
Kit fixation - 1 capteur - Châssis - Inclinaison 45° KIT 001100 1 2 2 3 2 3 4
Kit intégration - 1 capteur SUN 200 KIT 001101 1 1
Kit intégration - 2 capteurs SUN 200 KIT 001102 1 1 1 1 1 2
Kit intégration pour capteur SUN 20 supplémentaire KIT 001103 1 1
Tube Duo Inox Isolé FLEXISUN DN16-15m ELE000230 1 1 1 1 1 1 1
Tube Duo Inox Isolé FLEXISUN DN16-20ml ELE000253 1 1 1 1 1 1 1
Tube Duo Inox Isolé FLEXISUN DN16-25m ELE000254 1 1 1 1 1 1 1
Tube Duo Inox Isolé FLEXISUN DN16-50m ELE000436 1 1 1 1 1 1 1

Page 4 sur 20
CESI PLAN – SUN200

3. Schéma CESI avec appoint électrique

2.3

2.2

2.1

Figure 1 : Schéma hydraulique fonctionnel « TS CESI SUN200 » avec ou sans appoint électrique

Page 5 sur 20
CESI PLAN – SUN200

Ce système per-
4. Schéma CESI avec appoint hydraulique et/ou élec- met de produire
trique de l’eau chaude
sanitaire en col-
lectant l’énergie
solaire grâce au
champ de cap-
tage (1) et en la
stockant dans le
ballon (3).
L’appoint est
réalisé à l’aide
d’une chaudière
(gaz, fioul, bois…)
et/ou d’une ré-
sistance élec-
trique (5). Le
principe de fonc-
tionnement est
le suivant : lors-
que la différence
de température
entre les cap-
teurs et le ballon
(S1-S2) est supé-
rieure au diffé-
rentiel
d’enclenchement
, la régulation (4)
active la pompe
de la station
solaire (3). Elle
l’arrête lorsque
6
(S1-S2) devient
inférieur au dif-
férentiel d’arrêt.
Si la température
dans le ballon
(S3) n’est pas
suffisante, la
régulation pilote
l’appoint hydrau-
lique. L’appoint
électrique, s’il est
présent et activé,
s’autorégule.

Page 6 sur 20
CESI PLAN – SUN200

Figure 2 : Schéma hydraulique fonctionnel « TS CESI SUN200 » avec appoint hydraulique et/ou électrique

5. Nomenclature
Figure 3 : Nomenclature « TS CESI SUN200 »

Bloc champ de capteurs :

1. Capteur(s) solaire(s) SUN200.


2. coude à bague 90° 3/4" en entrée de champ de capteurs
3. raccord union à bague 3/4" de raccordement des capteurs.
2
4. Sonde S1, sonde capteur solaire, combinée avec le purgeur manuel solaire.
5. fixations, supports crochetés, plats, tirefonds, châssis à 45° ou fixation à 90° (en option).

Bloc station solaire HYDROSUN 600 :

1. Station Solaire Mono Voie, avec circulateur Wilo ST15/7 ECO, débitmètre de 1 à 13 l/mn, clapet
antiretour, soupape de sécurité 6 bars, piégeur d’air, sondes de température et doigts de gant.
2. Une sonde S4, température de retour.
(Option nécessaire au bilan calorifique).
3. Vase d'expansion solaire de 25 litres.
3 4. Set de raccordement du vase d’expansion.

5. Bidon de fluide caloporteur + Flexible.

Bloc ballon solaire :


1. Ballon Solaire ECS de 200, 300 ou 400 litres.
2. Echangeur solaire.
3. Echangeur appoint.
4. Sonde S2, sonde inférieure du ballon.
5. Sonde S3, sonde supérieure du ballon.

6. Mitigeur thermostatique R 3/4" – Réglage 35-60°C.


4
7. Groupe de sécurité ECS 7 bars avec clapet antipollution.

5
Bloc Régulation solaire HYDROSUN 600 :
1. Régulation électronique RESUN 600, 4 entrées, 2 sorties dont 1 à vitesse variable.

6 Bloc Appoint Hydraulique et/ou électrique :


1. Résistance électrique 3kW, 1 ½ ", monophasée ou triphasée et/ou chaudière gaz, fioul, bois...

Bloc Flexibles : (en option)


1. Bi-Tube Inox FLEXISUN, souple, isolé renforcé, avec fil de sonde, livré avec 4 raccords mâles 3/4", 4 colliers
de fixation et joints hautes températures. (Autres diamètres et longueurs disponibles en option).

Page 7 sur 20
CESI PLAN – SUN200

6. Description de l’installation
1 Bloc champ de capteurs et Flexibles
Mamelon à bague
intercapteurs

Connexion entrée
Connexion sortie
capteurs : Coude à
champ de capteurs :
bague 90°
Croix à bague avec
purgeur et doigt de
gant

1) Installer les capteurs sur leurs supports (sur toiture inclinée, sur châssis…) avec les raccords positionnés en
haut. Se reporter au manuel de montage approprié.
2) Intercaler le mamelon à bague entre les capteurs. Il doit être parfaitement dans l’axe des collecteurs.
3) Connecter le coude à bague 90° à l’entrée du champ de capteurs.
4) Connecter la croix à bague avec purgeur et doigt de gant à la sortie opposée du champ de capteurs en insérant
le doigt de gant dans la connexion du collecteur.
5) Raccorder les conduites flexibles solaires en acier inoxydable au champ de capteurs par l’intermédiaire du
coude à bague et de la croix à bague.
6) Installer la sonde de température dans le doigt de gant de la croix à bague, à la sortie du champ de capteur.
7) Connecter la sonde au câble de sonde situé sur la liaison solaire.
8) Isoler thermiquement l’ensemble des raccordements.

Bloc flexibles

Le flexible solaire relie les capteurs au ballon.


6 La traversée en toiture doit être réalisée de manière étanche, à travers par exemple une tuile chatière ou une
crosse.
Les raccordements doivent être isolés après la pose.

Explication du collet battu


Découper le flexible à l’aide d’un coupe tube.
Positionner l’écrou de raccord puis la rondelle de serrage sur le
premier creux du flexible.
Positionner une rondelle adaptée aux raccords pour permettre
l’appui.
Serrer au maximum avec un deuxième raccord à l’aide de deux clés.
Desserrer le tout et enlever la rondelle

Page 8 sur 20
CESI PLAN – SUN200

A connecter A connecter
Bloc station solaire HYDROSUN 600 à la sortie à l’entrée
des capteurs des capteurs Piégeur d’air avec
solaires solaires purgeur manuel
A
Manomètre Soupape de sécurité
à connecter au
bidon de récupéra-
2 Vanne à bille tion
Raccordement au
Circulateur à V1 vase d’expansion
3 vitesses V4
1) Connecter la station solaire aux capteurs et au ballon : A.
Vanne de réglage Vanne de remplissage
2) Régler la pression du vase d’expansion selon nos indica-
du débit à connecter à la
tions.
pompe externe
Hauteur H (m) V3
3 6 9 12 Débitmètre
P0 P1 P0 P1 P0 P1 P0 P1 V2
Pression (bar)
2 2,4 2,3 2,8 2,6 3,1 2,9 3,4
P0 : Pression de gonflage du vase d'expansion à froid Vanne de vidange à
P1 : Pression de remplissage de l'installation à froid connecter au réservoir
3) Remplir de fluide caloporteur le réservoir de la pompe de la pompe externe
externe.
4) Raccorder la pompe externe sur les deux vannes latérales A connecter au raccordement inférieur
et les ouvrir : B. Régulation de l’échangeur solaire du ballon
5) Positionner la fente de la vis du débitmètre à l’horizontale électronique
(vanne fermée) : B.
A connecter au raccordement supérieur de
RESUN 600
6) Ouvrir le clapet antiretour de la vanne à bille de 45° (vanne l’échangeur solaire du ballon
mi ouverte) : B.
7) Démarrer la pompe et rincer le circuit solaire pendant au moins 15 minutes : B.
8) Dévisser de temps en temps la vis de réglage du débitmètre pour chasser l’air emprisonné vers le piégeur et son purgeur : B.
9) Fermer la vanne de vidange pendant le fonctionnement de la pompe jusqu’à environ 6bar, lue sur le manomètre : C.
10) Fermer la vanne de remplissage et arrêter la pompe externe : C.
11) Dévisser la vis de fixation du débitmètre (fente verticale) : C.
12) Purger l’installation au niveau du piégeur d’air. Purger l’installation au niveau des capteurs (option avec purgeurs) : C.
13) Compléter la pression proche de 6 bars à l’aide de la pompe externe. Si vous constatez une chute de pression, cela est dû à une
fuite : C.
14) Régler la pression de fonctionnement du circuit solaire selon nos indications en agissant sur la vanne de vidange : C.
15) Activer la pompe de circulation solaire (R1) à la vitesse maximale et la laisser activée pendant minimum 15 minutes : D.
16) Régler le débit à l’aide de la fente de réglage pour obtenir 25l/(m².h) : D.
17) Retirer la pompe externe et visser les bouchons des vannes latérales : D.
18) Contrôler à nouveau l’étanchéité : D.
19) Ouvrir à fond la vanne à bille située au-dessus de la pompe : D.
*Se reporter au manuel de la station pour plus de détails.

Epreuve à 6bar, Mise en route


Rinçage de l’installation puis remplissage à environ 2bar

B C D
Ouverte Ouverte puis fermée Fermée
½ ou- ½ ouverte Ouverte
verte
Maxi puis normal
POMPE POMPE
Fermée Fermée Réglée
avec ré- avec ré-
puis
serve eau serve eau
ouverte
Ouverte glycolée Fermée glycolée Fermée
Page 9 sur 20
CESI PLAN – SUN200

1) Installer le ballon dans un local hors gel, sur un sol plat et so-
lide.
3 Bloc ballon solaire et appoint 2) Connecter les flexibles à la station solaire : le départ froid (1)
sur la rampe du circulateur solaire et le retour chaud (2) sur la
(6)-S sortie des capteurs via la station.
5 3) Si un appoint hydraulique est nécessaire, connecter le départ
froid (3) de l’échangeur à l’arrivée froide de la chaudière et le
retour chaud (4) à la sortie chaude de la chaudière.
Bloc régulatio (4)-E 4) Sinon visser la résistance électrique dans le manchon (5) en
Circuit Circuit vers utilisant du chanvre ou une autre garniture d’étanchéité. Pour le
d’eau (S3) chauffage raccordement électrique, se reporter au manuel de la résistance.
sanitaire : d’appoint La réglementation NF C 15-100 « installations électriques à basse
Entrée tension » doit être respectée.
froide en (3)-S
5) Raccorder le ballon au circuit d’arrivée d’eau froide (7) (en bas).
bas, (2)-E
Sortie Un réducteur de pression doit être prévu sur l’arrivée d’eau
Bouclage de froide. Installer le groupe de sécurité ECS 7bar en amont du bal-
chaude en recirculation
haut. Circuit vers la lon.
station solaire 6) Raccorder le ballon au circuit d’eau chaude (8) (en haut). Le
raccordement avec le circuit ECS doit être pourvu d’un mitigeur
(S2)
thermostatique installé à plus de 50cm du ballon.
(1)-S
7) Isoler thermiquement tous les raccordements.
(7)-E 8) Insérer la sonde solaire (S2) et la sonde d’appoint (S3) dans les
Emplacement résistance élec-
doigts de gants. Pour l’installation, retirer la patte métallique et
trique pour chauffage d’appoint insérer la sonde et la patte en même temps en positionnant la
1" 1/2 sonde sous la patte. Isoler le tout. (Cf. ci-dessous)

Pression de service Echangeur inférieur 10


maximum (bar) Echangeur supérieur 10
Température de service Echangeur inférieur 110
maximum (°C) Echangeur supérieur 95
Anode magnésium

Code Légende hauteur (mm)


200L 300L 400L
WW ECS - Sortie Eau Chaude 1370 1725 1523
KW ECS - Entrée Eau Froide 55 90 55
M Résistance électrique 738 1013 957
B Bride 248 324 275
Z Bouclage de Recirculation 901 1179 1111
HV Appoint hydraulique - Entrée 1148 1424 1354
HR Appoint hydraulique - Sortie 788 1064 1006
Doigt
Sonde supérieure ballon S3 1013 1289 1223
de Gant
SV Solaire - Entrée 688 964 909
SR Solaire - Sortie 193 254 220
Doigt
Sonde inférieure ballon S2 282 403 369
de Gant
D Diamètre du Ballon 540 600 700
H Hauteur du Ballon 1473 1834 1631
Page 10 sur 20
CESI PLAN – SUN200

Bloc régulation solaire


Attention, débrancher le régulateur du réseau électrique avant de l’ouvrir.
Effectuer le montage de l’appareil dans une pièce sèche.
Afin d’assurer le bon fonctionnement de l’appareil, veiller à ne pas l’exposer à des champs
4 électromagnétiques trop forts. Le régulateur doit pouvoir être séparé du réseau électrique par le biais
d’une installation supplémentaire avec un espace de coupure d’au moins 3mm sur tous les pôles ou par le
biais d’un dispositif de coupure (coupe-circuit), conformément aux règles d’installation en vigueur.
Veiller à maintenir le câble de branchement électrique séparé des câbles des sondes.
1. Desserrer la vis cruciforme du couvercle et retirer celui-ci en tirant vers le bas.
2. Marquer le point de fixation supérieur (pour la suspension) et pré-monter la cheville avec la vis
correspondante.
3. Placer le boîtier sur le point de fixation supérieur et marquer le point de fixation inférieur (pour
l’attache) (distance entre les trous de 130mm); ensuite, placer la cheville inférieure.
4. Accrocher le boîtier en haut et le fixer avec la vis de fixation inférieure.
L’alimentation électrique du régulateur doit passer par un interrupteur externe (dernière étape de
l’installation!) et la tension d’alimentation doit être comprise entre 220 et 240V~ (50 à 60Hz). Des câbles
flexibles doivent être fixés au boîtier avec les archets de décharge de traction compris dans les
accessoires et les vis correspondantes.
Le régulateur est équipé de deux relais auxquels des appareils de consommation comme des pompes, des
soupapes etc. peuvent être branchés :
• Relais 1 (max 1A) : 18 = conducteur R1
17 = conducteur neutre N
13 = borne de prise de terre
• Relais 2 (max 2A) : 16 = conducteur R2
15 = conducteur neutre N
14 = borne de prise de terre
Les sondes de température (S1 à S4) doivent être branchées aux
bornes suivantes (les pôles sont interchangeables):
1 / 2 = sonde 1 (p. ex. sonde du capteur 1)
3 / 4 = sonde 2 (p. ex. sonde du réservoir 1)
5 / 6 = sonde 3 (p. ex. sonde TSPO)
7 / 8 = sonde 4 (p. ex. sonde TRL)
Le branchement électrique s’effectue aux bornes:
19 = conducteur neutre N
20 = conducteur L
12 = borne de prise de terre

Menu «mesure» INST 1 / BS-4 Accès au


Description Affichage menu « réglage
» CAP Sonde S1, sonde capteur solaire par appui
TIR Sonde S2, sonde inférieure ballon prolongé sur la
TSR Sonde S3, sonde supérieure ballon touche avance :
► S4 / TRET Sonde S4, température retour (bilan calorifique) OPTION
n ou n1 % Sortie R1, relais semi-conducteur, en %
hP1 Totalisateur d’heures de fonctionnement sortie R1
hP2 Totalisateur d’heures de fonctionnement sortie R2
Energie emmagasinée en KWh (option bilan calorifique OCAL activée)
kWh Energie totale = KWh + MWh, remise à zéro par appui long sur touche « sélection / mode de réglage »

MWh Energie emmagasinée en MWh (option bilan calorifique OCAL activée)


Energie totale = KWh + MWh, remise à zéro par appui long sur touche « sélection / mode de réglage »
HRE Affichage / réglage de l‘heure

Page 11 sur 20
CESI PLAN – SUN200

Paramétrage de la régulation :

Page 12 sur 20
CESI PLAN – SUN200

Menu « réglage » INST 1 / BS-4


Réglage
Description Modification Remarque
usine
INST 1 1 ou 2 Sélection de l’installation (1 = CESI Electrique - 2 = CESI Hydraulique/Electrique)
DT (S1 – S2) d’enclenchement de la pompe solaire (sortie R1). Vitesse de
DT O 6.0K 8.0 K rotation min = 30% par défaut (1 à 20K)
DT F 4.0K 3.0 K DT (S1 – S2) de déclenchement de la pompe solaire (sortie R1) (0,5 à 19,5K)
DT (S1 – S2) nominal : Si ∆T = DTN, la vitesse de la pompe solaire (sortie R1) est
DTN 10.0K 12.0 K augmentée de 10% (1,5 à 30K)
Si DT (S1 - S2) > DTN, la vitesse de la pompe solaire est augmentée de 10 %
AUG 2K 2.0 K supplémentaire tous les 2K (AUG) par palier de 10%, jusqu’à 100% (1 à 20K)
R MX 60°C 50°C à 70°C Température maximale du ballon – Arrêt charge (2 à 95K)
Coupure de sécurité du capteur. La pompe solaire est déconnectée si la
LIM 140°C 140°C température (LIM) est atteinte (110 à 200°C)
ORC OFF Option refroidissement capteur
CMX 120°C Température max. capteur (Option refroidissement capteur ORC validée)
OCN OFF Option limitation de la température minimale de branchement du capteur
CMN 10.0°C Température minimale capteur (option OCN activée)
Fonction antigel capteur. Activation de la pompe si la température du capteur
OFA OFF
est inférieure à la valeur préréglée.
CAG 4.0°C Température antigel (Fonction antigel OFA activée)
Option refroidissement ballon vers capteur si température maximale du ballon
OREF OFF
RMX est dépassée
O CT OFF Fonction capteur tubulaire. Logique de gestion adaptée aux capteurs à tubes
Température d’enclenchement de la pompe de charge du chauffage d’appoint
TH O 40.0°C
Suivant (sortie R2)
chaudière Température de déclenchement de la pompe de charge du chauffage
TH F 45.0°C
d’appoint (sortie R2)
t1 O 00 :00 Définition Heure d’enclenchement de la fonction thermostat (facultatif)
Plage
t1 F 00 :00 Heure de déclenchement de la fonction thermostat (facultatif)
horaire 1
t2 O 00 :00 Définition Heure d’enclenchement de la fonction thermostat (facultatif)
Plage
t2 F 00 :00 Heure de déclenchement de la fonction thermostat (facultatif)
horaire 2
t3 O 00 :00 Définition Heure d’enclenchement de la fonction thermostat (facultatif)
Plage
t3 F 00 :00 Heure de déclenchement de la fonction thermostat (facultatif)
horaire 3
OCAL OFF Option ON Option bilan calorifique (si sonde de température S4)
DMAX 6.0 [0 à 20 l/min] Indiquer le débit de l’installation (Flowmeter) Lire au Débitmètre à 100%
Type de fluide caloporteur : 0=eau ; 1=glycol propylénique ; 2=glycol
GELT 1 1 éthylénique ; 3=Tyfocor LS/G-LS
GEL% 45 40% Pourcentage d’antigel (pour GELT=1 ou 2)
n1MN 30 40% Réglage de la vitesse min. de la pompe solaire (sortie R1)
MAN 1 Auto Sortie R1: Off=arrêt forcé, On=marche forcée
MAN 2 Auto Sortie R2: Off=arrêt forcé, On=marche forcée
LANG Fr FR Langue du menu
Bs 4 2.02 Version logiciel

Raccordement électrique

L'installation électrique doit être réalisée conformément aux prescriptions de la norme NF C 15-100.
Page 13 sur 20
CESI PLAN – SUN200

Le raccordement de la résistance électrique nécessite


l’utilisation d’un contacteur situé entre la résistance et le tableau électrique. Il est recommandé de câbler la résis-
tance en monophasé.
Suivant que la résistance soit câblée en mono ou en triphasé, les schémas de câblage sont les suivant :

Résistance en monophasé Résistance en triphasé

Figure 4 : Branchement de la résistance d'appoint électrique


Note supplémentaire :
Schéma de
raccordement au
réseau :

 Organes hydrauliques de sécurité préconisés :

Il est préconisé d’installer plusieurs éléments en série : une vanne première vanne, suivie d’un réducteur de pres-
sion et de débit, d’un filtre à eau potable, d’un clapet anti retour à bille et d’une deuxième vanne d’isolement
suivie du groupe de sécurité. A noter que les accessoires hydrauliques et de sécurité pour le raccordement au
circuit de distribution d'eau sanitaire ne font pas partie de la fourniture.

Page 14 sur 20
CESI PLAN – SUN200

Notamment pour les installations à accumulation, la mise en


œuvre d’un groupe de sécurité eau froide est indispensable au bon fonctionnement du système. Le clapet antire-
tour (un des composants indissociables du groupe de sécurité) doit être présent dans le système selon la norme
EN 1487.

Afin de garantir une température constante de l’eau chaude sanitaire aux points de soutirage, un mitigeur ther-
mostatique (combinaison d’un élément thermostatique avec un ressort de rappel) est fourni dans le kit pour être
installé en sortie du préparateur d’eau chaude sanitaire. Cet élément est obligatoire.

Colmatage des percements dans la structure du bâtiment :


Les conduits ou flexibles sont amenés à traverser la structure même du bâtiment (murs vers l’extérieur ou en
toiture). Il est alors important de bien colmater ces passages pour limiter les déperditions de l’habitation.
La pénétration des canalisations de liquide caloporteur au travers de la toiture doit être effectuée par une crosse
pour les toitures terrasse et par une chatière supplémentaire ou une tuile à douille pour les couvertures inclinées,
adaptée aux éléments de couverture.

NOTE : L’utilisation d’une chatière existante n’est pas admise pour ne pas perturber la ventilation en sous-face de
la couverture.

Les pénétrations prévues pour le passage des tuyauteries sont réservées exclusivement au passage de celle-ci. En
aucun cas, elles ne peuvent être utilisées pour le passage de câbles électriques ou autres (câbles d’antennes…), à
l’exception des câbles de sonde de régulation propre au procédé.

Pour les systèmes autovidangeables, une tuile à douille doit être utilisée afin de ne pas créer un point haut en
toiture.

Pour les passages dans les murs, le colmatage s’effectue à l’aide de plâtre, de MAP ou encore de ciment suivant le
type de murs. Il faut veiller cependant à ce que la libre dilatation puisse se faire sans entraîner de désordres aux
traversées de parois. L’utilisation d’un fourreau autour des conduits peut alors être mise en œuvre.

Isolation des canalisations :


Une attention toute particulière est à apporter quant à la bonne isolation thermique de l’ensemble des
canalisations notamment l’ensemble du circuit de captage. L’isolation doit être constituée de matériaux
résistants à la température maximale du circuit et à la déformation.

Pour les tuyauteries situées à l’extérieur des bâtiments, l’isolation thermique doit être assurée par un isolant peu
sensible à l’humidité et protégé des intempéries et des agents agressifs (pluie, rayonnement solaire, animaux,…)
à l’aide d’un revêtement. Certains isolants ne nécessitent pas de revêtement car ils assurent eux-mêmes cette
protection.

Volume, température et pression du vase d’expansion solaire


Le vase d’expansion solaire possède une plage de température de fonctionnement de -10 à 110°C. Sa pression
maximum est de 10bar. Le volume du vase d’expansion solaire est fixé à 25L quel que soit le volume du ballon
ECS (200, 300 ou 400L) et le nombre de capteurs SUN200.

La pression du vase d’expansion solaire est décrite au paragraphe.

Groupe de sécurité
Pour les installations à accumulation, le groupe de sécurité est indispensable au bon fonctionnement du système
et le clapet antiretour est un des composants indissociables du groupe de sécurité.
Le clapet antiretour doit être présent dans le système selon la norme EN 1487.

Page 15 sur 20
CESI PLAN – SUN200

Installation des capteurs :


Conformément à notre certification, nos capteurs solaires peuvent être installés :
- sur toiture en France Métropolitaine et dans les DOM-TOM, à une altitude inférieure à 900m, une hau-
teur de bâtiment inférieure à 10m, dans toutes les zones de Neige (1A-1B-2A-2B-3-4) (1300Pa) et dans
toutes les zones de vent (1-2-3-4) en site protégé, normal ou exposé (3000Pa équivalent à 250km/h).
- sur châssis à 45° en France Métropolitaine et dans les DOM-TOM, à une altitude inférieure à 900m, une
hauteur de bâtiment inférieure à 10m, dans toutes les zones de Neige (1A-1B-2A-2B-3-4) (1300Pa) et
dans les zones de vent jusqu’à 3 en site normal (1950Pa équivalent à 200km/h).
Le système ne peut être installé qu’à des emplacements caractérisés par des valeurs plus faibles des
zones de neige et de vent.
Pour des critères plus défavorables, merci de nous consulter pour la réalisation d’un supportage spécifique ac-
compagné d’une étude Neige & Vent.

Fluide caloporteur et étanchéité :


Si vous détectez une fuite de liquide caloporteur, contrôlez l’étanchéité générale des différents circuits, puis réparez
les fuites et ajustez la pression de l’installation. Manipulez le fluide caloporteur avec précaution en évitant tout
contact avec la peau ou les yeux. Vous devez utiliser des gants résistant aux produits chimiques (EN 374) (Re-
commandé : caoutchouc nitrile, indice de protection : 6) et des lunettes de sécurité avec protection latérales (EN
166). En cas d’inhalation, d’ingestion, de contact avec la peau ou avec les yeux, vous devez vous reporter à la
fiche de données de sécurité du produit caloporteur utilisé.

Fluide caloporteur :
Le fluide caloporteur est à base de mono propylène glycol inhibé. La dilution du fluide caloporteur se réalise avec de
l’eau déminéralisée. Il est exempt de nitrites, d’amines et de phosphates. La durée de vie de l’installation est liée
à la qualité du liquide antigel. La protection antigel du caloporteur ainsi que la pression de service doivent faire
l’objet du contrôle annuel de routine. La durée de vie du liquide caloporteur est comprise entre 3 et 5 ans. Ce-
pendant cette durée de vie est fonction des arrêts de l’installation sous températures élevées. Il est donc impor-
tant d’assurer une révision régulière de l’installation et du fluide caloporteur, de préférence avant l’hiver. Cette
inspection consiste à contrôler la concentration du mélange à l’aide d’un contrôleur antigel et de mesurer sa va-
leur pH à l’aide d’un bâtonnet de mesure pH. Cette valeur doit être supérieure à pH = 7,0. Dans le cas contraire, le
fluide antigel qui ne joue plus son rôle de protecteur antigel doit être immédiatement remplacé.

Livraison et déballage de votre matériel :


TECNISUN a apporté un soin tout particulier dans la conception de ses emballages afin que vous receviez votre
matériel en parfait état.
Les capteurs solaires sont emballés sur une palette en position verticale. Chaque palette peut recevoir jusqu’à
quatre capteurs SUN 110. Ceux-ci sont livrés prêts à poser. Gagnez du temps !! Aucun montage, autre que les
fixations en toiture, n’est à prévoir.
Lors du déballage de la palette, les capteurs solaires doivent rester recouverts du film protecteur anti-
rayonnement. Celui-ci sera retiré facilement, seulement après le remplissage de l’installation. Cela vous
permettra de garder vos capteurs froids, ce qui a l’avantage de réaliser la mise en service sans choc thermique et
quelques soient les conditions d’ensoleillement.
Conformément à nos conditions générales de vente nous vous conseillons de vérifier votre matériel au moment
de sa réception et d’apporter toutes réserves auprès du transporteur si vous constatez des dégradations qui
auraient eu lieu lors du transport.

Page 16 sur 20
CESI PLAN – SUN200

7. Contrôle et maintenance
Il s’agiIl s’agit de points de contrôle et de maintenance qui se réfèrent à l’intégralité du système. Pour plus de détails sur
chaque sous-produit, veuillez-vous reporter au manuel approprié.

Contrôles avant installation


Contrôler l’implantation des capteurs solaires
Contrôler qu’aucune ombre portée n’affecte le champ de captage.
Contrôler l’orientation des capteurs, idéalement plein sud.
Contrôler l’inclinaison des capteurs.

Contrôles post installation

Contrôler le débit dans le circuit solaire et dans les capteurs


Mettre le relais solaire en mode manuel depuis la régulation (MAN1 = ON).
Choisir la vitesse du circulateur la plus appropriée : I – II – III.
Régler le débit à l’aide de la vanne de réglage pour obtenir 25l/(m².h).

Vérifier l’absence d’air dans les circuits


Mettre le relais solaire en mode manuel depuis la régulation (MAN1 = ON).
Choisir la vitesse du circulateur maximale : III.
Ouvrir le purgeur du piégeur d’air et tout autre purgeur installé sur le champ de captage.
Laisser tourner l’installation pendant environ 30 minutes.
Refermer l’ensemble des points de purge.
Remettre le relais solaire en mode automatique (MAN1 = AUTO).

Contrôle de la pression du circuit solaire et de la pression du vase d’expansion


Les mesures doivent être réalisées à froid.
La pression du circuit solaire est à lire sur le manomètre de la station solaire.
La pression du vase d’expansion est à mesurer avec un manomètre connecté à la valve du vase et avec une pres-
sion de circuit solaire à 0 Bar.
Les pressions doivent être les suivantes :
Hauteur H (m)
3 6 9 12
P0 P1 P0 P1 P0 P1 P0 P1
Pression (bar)
2 2,4 2,3 2,8 2,6 3,1 2,9 3,4
P0 : Pression de gonflage du vase d'expansion à froid
P1 : Pression de remplissage de l'installation à froid
Contrôler le calorifugeage
Contrôler que l’ensemble du circuit primaire, secondaire et de distribution est calorifugé.
Contrôler que l’ensemble des sondes de température et l’ensemble des raccordements sont calorifugés.

Vérifier l’absence de message d’erreur sur le régulateur solaire


Se reporter au manuel du régulateur solaire RESUN 600.
Contrôler l’étanchéité des raccords filetés coté primaire et coté sanitaire. Les resserrer si nécessaire.

Contrôles annuels de maintenance


Effectuer l’ensemble des contrôles de Post Installation
Contrôler l’état des capteurs solaires
Vérifier l’aspect général des capteurs, l’état des raccordements et de l’isolation.

Page 17 sur 20
CESI PLAN – SUN200

Contrôler la propreté de la vitre en verre solaire prismatique

Contrôler le fluide caloporteur antigel


La durée de vie de l’installation est liée à la qualité du liquide antigel. Elle est comprise entre 3 et 5 ans en fonc-
tion des arrêts de l’installation sous températures élevées.
Contrôler la concentration du mélange à l’aide d’un contrôleur antigel et mesurer sa valeur pH à l’aide d’un bâ-
tonnet de mesure pH. Remplacer immédiatement le fluide antigel si son pH est inférieur à pH = 7,0 car il ne joue
plus alors son rôle de protecteur antigel.
En cas de pertes de fluide dans le circuit solaire par évaporation ou fuite et à condition que la qualité du fluide
restant soit toujours correcte, vous devez ajouter du fluide antigel non dilué et réaliser un contrôle du mélange
antigel. Dans le cas contraire, procédez au changement complet du fluide caloporteur.

Contrôler le bon fonctionnement du circulateur


Mettre le relais solaire en mode manuel depuis la régulation (MAN1 = ON).
Vérifier le démarrage du circulateur.
Revenir au paramétrage initial et repasser en mode automatique (MAN 1 = AUTO).

Contrôler le bon fonctionnement des sondes de température


Vérifier l’absence de message d’erreur sur la régulation
Vérifier les résistances des sondes avec un ohmmètre :

Contrôler l'anode en magnésium


Les courants galvaniques qui se créent dans l'eau entraînent des particules de l'anode vers les éventuelles micro-
fissures de la cuve émaillée et les colmatent. Il est donc indispensable de la contrôler régulièrement (tous les 2
ans) et de la remplacer si nécessaire.

Contrôler les soupapes de sécurité et le groupe de sécurité


Une manipulation deux fois par mois (purge) est impérative pour garantir un bon fonctionnement du groupe.
Contrôler le fonctionnement des soupapes de sécurité en actionnant d’un quart de tour la soupape.

Contrôler la propreté interne du ballon

Contrôler la résistance électrique


Vérifier l’étanchéité au niveau de l’appoint électrique et resserrer si nécessaire.
Vérifier le bon fonctionnement du thermostat de régulation réglable en augmentant la consigne pour détecter le
déclenchement de l’appoint. Revenir ensuite au réglage initial.
Vérifier que le thermostat de sécurité ne se soit pas déclenché. Pour un fonctionnement normal, le bouton rouge
sous la vis noire doit être enfoncé. Si ce n’est pas le cas, cela signifie que la résistance a détectée une tempéra-
ture supérieure à 98°C et que le thermostat s’est déclenché. Dans ce cas, il faut le réenclencher et contacter Tec-
nisun.

Page 18 sur 20
CESI PLAN – SUN200

8. Fiche de contrôle
Nature de la vérification OK Remarques
Vérification initiale
Dimensionnement correct de l'installation et de ses organes
(Possibilité de validation par TECNISUN)
Choix d'un schéma hydraulique et d'un matériel adaptés
(Possibilité de validation par TECNISUN)
Lieu d'implantation des capteurs (place disponible, abscence d'ombre portée,
orientation, inclinaison...) et des organes hydrauliques (place disponible…)
Concordance du matériel livré avec le bon de livraison
Vérification globale
Conformité de l'installation par rapport au schéma hydraulique
Conformité du sens de circulation dans les circuits
Simplification hydraulique du circuit (nombre de coudes limité, pompe adaptée à la
nature du circuit...)
Absence d'air dans les circuits : mise en place de purgeurs au(x) point(s) à risque,
purge au niveau du piégeur et des purgeurs puis fermeture des purgeurs automatiques
Elimination des risques de fuite lors des passages de toiture et de plancher : tuile
chatière, crosse…
Utilisation exclusive de conduites solaires avec isolation anti-UV et câble sonde
hautes températures sur le circuit solaire
Présence d'isolation sur toutes les conduites hydrauliques et les raccords
Etanchéïté des raccords
Présence des sondes de température (une sur la sortie du champ de captage, une en
bas du ballon, une en haut du ballon et une en option en amont du circulateur solaire)
Respect du protocole d'installation et de mise en route
Vérification sur les capteurs
Fixation correcte des supports sur les éléments porteurs (toiture, terrasse, mur…)
Fixation correcte des capteursNature de supports
sur leurs la vérification OK Remarques
Etat du vitrage et du coffre capteur
Vérification sur le préparateur d'eau chaude sanitaire
Stabilité du ballon et mise en place dans un local sec et hors gel
Présence et fonctionnement du groupe de sécurité sur l'arrivé d'eau froide sanitaire
Présence et fonctionnement du mitigeur thermostatique sur l'eau chaude sanitaire et
contrôle de sa distance par rapport au ballon (>50cm)
Présence d'une vanne de vidange à la partie basse du ballon
Vérification sur le groupe hydraulique
Présence et fonctionnement des organes de sécurité : soupape de sécurité, vase
d'expansion…
Raccordement de la soupape de sécurité à un bidon de récupération
Réglage de la pression initiale du vase d'expansion et de la pression du circuit
solaire
Réglage correct du débitmètre
Utilisation exclusive de l'antigel spécifié et contrôle de sa protection et de son pH
Vérification sur la régulation
Respect des normes électriques
Présence d'un disjoncteur sur l'alimentation de la régulation (prise, disjoncteur..)
Cablage correct de la régulation
Fonctionnement correct de la régulation (activation des relais, différentiel
d'enclement et d'arrêt, absence de message d'erreur…)
Vérification sur l'appoint
Fonctionnement correct de l'appoint. Pour la résistance électrique, vérification du
thermostat de régulation et du thermostat de sécurité.
Divers
Valeurs des réglages notées dans un document remis à l'utilisateur
Fonctionnement et consignes expliqués à l'utilisateur
Documentations relatives aux produits données à l'utilisateur

Page 19 sur 20
CESI PLAN – SUN200

9. Notes
_____________ _______________________________________
__________________ __________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________

Page 20 sur 20

Vous aimerez peut-être aussi