Vous êtes sur la page 1sur 5

Institut Supérieur des Etudes

Technologiques en
Communications

SERIE 1
Groupe(s) : STIC L1 A, B, C, E,
THEORIE DE LA F et G
COMMUNICATION
REF:TD1/20

Exercice 1(AM)

Un émetteur AM doit transmettre le signal suivant:


𝑠(𝑡) = 20 cos(4 × 104 𝜋𝑡) + 4,5 cos(3,9 × 104 𝜋𝑡) + 4,5cos⁡(4,1 × 104 𝜋𝑡)

Déterminer :

1. Le type de modulation du signal.


2. La fréquence latérale supérieure et inférieure.
3. La fréquence porteuse.
4. La fréquence modulante.
5. La valeur du taux de modulation. Que devient la valeur de ce taux si on
multiplie l’amplitude du signal modulant par 3. Commenter le résultat.
6. La bande occupée par le signal modulé.
7. Donner la représentation graphique du spectre S(f).

Exercice 2(AM)

Une Porteuse sinusoïdale ( ) d’amplitude Ap et de fréquence fp  100 KHz est


pt
modulée en amplitude (MA) par un signal mt ( ) sinusoïdal aussi mais de
fréquence Fm  fp et d’amplitude Am.
1. Pour une première valeur Am1  4volts de l’amplitude du signal modulant,
on a obtenu un taux de modulation m1  120%.
Dans le but de diminuer ce taux, on a réduit l’amplitude Am jusqu'à une
deuxième valeur Am2  2volts.
Quelle est alors la nouvelle valeur m2 du taux de modulation ?
2. Représentation temporelle de l’allure du signal modulé sMA(t) dans les
deux cas suivants : a) m  m1 b) m  m2
3. La bande fréquentielle B occupée par ce signal modulé est : B  20 KHz.
Déterminer la valeur de la fréquence Fm .
4. On veut utiliser un filtre afin de ne garder du spectre que la partie
correspondant à la bande latérale supérieure.
Quel type de filtre doit-on utiliser et dans quelle plage doit-on choisir sa
fréquence de coupure ?

Exercice 3(AM)

On utilise le montage de la figure suivante pour transmettre deux signaux BF 𝑚1 (𝑡) et


𝑚2 (𝑡) de fréquences respectives 𝑓𝑚1 et 𝑓𝑚2 .

𝑚1 (𝑡) 𝑠1 (𝑡)

cos(2𝜋𝑓𝑝 𝑡)

OL +
𝑠(𝑡)

+
−𝜋 2

sin(2𝜋𝑓𝑝 𝑡)

𝑚2 (𝑡)
𝑠2 (𝑡)

1. Les signaux 𝑚1 (𝑡) et 𝑚2 (𝑡) sont supposés quelconques.


1.1 Donner l’expression du signal 𝑠(𝑡) à la sortie de ce montage
1.2 Quel type de modulation réalise-t-on avec ce montage.
2. On pose pour le reste de l’exercice
𝑚1 (𝑡) = 𝐴𝑚 cos⁡(2𝜋𝑓𝑚 𝑡) et 𝑚2 (𝑡) = 𝐴𝑚 sin⁡(2𝜋𝑓𝑚 𝑡)
2.1 Donner l’expression de 𝑆1 (𝑓). Représenter ce spectre.
2.2 Donner l’expression de 𝑆2 (𝑓). Représenter ce spectre.
2.3 En déduire l’expression et la représentation de 𝑆(𝑓).
2.4 Quelle précision peut-on donner à ce type de modulation.
3. On envisage de réaliser la démodulation correspondante à ce montage.
3.1 Proposer une structure de démodulation du signal 𝑠(𝑡).
3.2 Ecrire l’expression du signal 𝑦(𝑡) en sortie de ce démodulateur.

Exercice 4 (FM)
Une porteuse de fréquence 1MHz et d’amplitude 3volts est modulée en fréquence par
une sinusoïde de fréquence 500Hz et d’amplitude 1volt. La déviation en fréquence ou
l’excursion en fréquence f est de 1KHz.
1. Calculer ce qu’il faut calculer pour écrire correctement l’expression sMF1(t) du

signal modulé obtenu.


2. On augmente l’amplitude du signal modulant à la valeur 5volts et sa fréquence à
2KHz.
Calculer ce qu’il faut calculer pour écrire correctement la nouvelle expression
sMF2(t) du signal modulé.

Exercice 5 (FM)

Une porteuse sinusoïdale de fréquence f p = 100kHz et d’amplitude Ap = 4volts est


modulée en fréquence par un signal sinusoïdal BF de fréquence fm et d’amplitude Am
= 1volt. Sur l’analyseur de spectre, on obtient le spectre suivant d’un signal FM formé
par 7 diracs avec les amplitudes correspondantes (échelle en kHz pour f  0) :

1,14

0,70
0,44
0,24
f(kHz)
100

La bande occupée par le signal est B = 54kHz.


1/ Utiliser le tableau de Bessel pour donner l’indice de modulation .
2/ Donner la fréquence du signal modulant f m. Déduire l’excursion maximale en
fréquence f.
3/ Sans toucher à la fréquence f m, on modifie l’amplitude Am du signal modulant
jusqu’à obtenir une égalité d’amplitude entre les diracs à f p et à fp ± 2fm.

a) Donner le nouveau indice de modulation noté ’.


b) Donner la nouvelle valeur de l’amplitude Am, notée A’m.
c) Que devient la bande occupée B’.

Exercice 6 (FM)

On désire transmettre un signal m(t) = Am. cos(2π.fm.t) basse fréquence


d’amplitude Am = 2 V et de fréquence fm =13 kHz. Afin d’assurer son adaptation au
canal de transmission le signal m(t) sera transformé moyennant un modulateur de
fréquence (FM). Le modulateur FM présente une sensibilité de modulation k f, et utilise
une porteuse haute fréquence p(t) = Ap. cos(2π.fp.t) d’amplitude Ap = 4V. On rappelle
que l’expression générale d’un signal modulé est s(t) = A(t). cos(φ(t)).
1.1. Donner, en justifiant, les expressions théoriques de l’amplitude instantanée
A(t), de la phase instantanée φ(t) et de la fréquence instantanée f(t) dans le
cas de la modulation de fréquence.
1.2. En déduire l’expression de s(t) en fonction de l’indice de modulation β.
1.3. Sachant que la sensibilité du modulateur est de k f=19.5 kHz/V, calculer
l’excursion maximale en fréquence et l’indice de modulation qu’on notera β1.
1.4. Calculer l’occupation spectrale utile Bc1 du signal s(t) en utilisant la règle de
Carson.
1.5. Tracer alors le spectre d’amplitude utile, pour les fréquences positives
uniquement, du signal s(t) en utilisant la table des fonctions de Bessel (spécifier
les amplitudes).
1.6. Sans toucher à la valeur de Am, on modifie la valeur de f m de telle sorte que
fm2= 4 x fm1. Calculer la nouvelle valeur β2 de l’indice de modulation ainsi que la
nouvelle occupation spectrale Bc2.
1.7. Si l’on veut arriver à une occupation spectrale Bc3 = 260 kHz en variant Am et
en gardant la valeur de fm2 constante. Quelle est la nouvelle valeur de
l’amplitude Am3 qu’on devrait associer au signal modulant.