Vous êtes sur la page 1sur 16

NEPAD – Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine

Togo: Profil de projet d’investissement « Projet de promotion des filières de diversification à but commercial »

ANNEXES

Annexe 1: Coût estimatif détaillé du projet par composante


Annexe 2: Cadre logique du projet
Annexe 3: Fiches analytiques de la rentabilité des filières
Annexe 4: Tableau d’analyse des filières par rapport aux critères de choix

19
NEPAD – Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
Togo: Profil de projet d’investissement « Projet de promotion des filières de diversification à but commercial »

Annexe 1: Coût estimatif détaillé du projet par composante


Composante/Volet Coûts Total %
(montants en millions de FCFA)
1. Appui à la structuration et l’organisation
1.1 Information et sensibilisation
Achat de matériel didactique 6
Fonctionnement: prestation ONG 50
Sous–total 1.1 56
1.2 Recensement formation et appui rapproché
Acquisition de matériels et mobilier de bureau 10
Acquisition de matériel didactique 20
Acquisition de 15 motos pour personnel d’appui 45
opérationnel aux groupements
Formations 120
Fonctionnement prestation ONG coopérante
Salaire 270
Acquisition de 9 motos 27
Suivi–évaluation contrôle ONG 50
Sous–total 1.2 542
Total composante 1 598 12%
2. Appui aux activités de production et de
transformation
2.1 Approvisionnement en intrants
Crédit pour approvisionnement en intrants (SFD) 200
Sous–total 2.1 200
2.2 Appui et conseil technique
Acquisition de 27 motos pour agents spécialisés 81
Aménagement de bureau 15
Construction de magasins de stockage 100
Fonds de roulement pour activités de production 500
Fonds de roulement pour transformation \ 300
de produits bruts
Formations 100
Appui technique 120
Fonctionnement prestation ONG coopérante
Salaires 495
Acquisition de 16 motos 48
Acquisition de matériel 50
Suivi–évaluation contrôle ONG 36
Sous–total 2,2 1 845
Total composante 2 2 045 43%
3. Appui à la commercialisation
3.1 Conseil spécialisé
Acquisition de matériel de démonstration 100
Formations des producteurs stockeurs 10
3.2 Crédit décentralisé
Crédit à court et moyen terme 300
3.3 Pistes et ouvrages d’art
Construction de pistes et ouvrages d’arts 1 200
Sous–total investissement 1 610
3.4 Fonctionnement
Indemnité des agents conseillers 50
Information sur les marchés et les opérateurs (diffusion 60
d’informations sur les médiats)
Sous–total fonctionnement 110
Total composante 3 1 720 36%

21
NEPAD – Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
Togo: Profil de projet d’investissement « Projet de promotion des filières de diversification à but commercial »

Composante/Volet Coûts Total %


(montants en millions de FCFA)
4. Gestion et coordination du projet
4.1 Honoraire consultants
Consultants internationaux 15
Consultants nationaux 20
Sous–total 1 35
4.2 Salaire personnel technique
Coordonnateur national 29
Spécialiste filière agricole 18
Responsable administratif et financier 13
4.3 Salaire personnel d’appui
Secrétaire de direction 9
Chauffeur coursier 5
Sous–total 2 74
4.4 Frais missions et indemnités
Mission à l’intérieur du pays (déplacements) 12
Mission évaluation externe 50
indemnité membres, comité de pilotage 10
Sous–total 3 72
4.5 Sous–traitance
Mission d’audit 10
Sous–total 4 10
4.6 Formations
Voyages d’études 10
Sous–total 5 10
4.7 Matériel et fonctionnement
Bureaux 26
Acquisition d’un véhicule tout terrain 25
Equipement informatique 10
Photocopieuse 4
Matériels et mobiliers 2
Climatiseurs 3
Fonctionnement du véhicule 100
Entretien matériel 10
Fournitures de bureaux 50
Rapports 2
Sous–total 6 232
Total composante 4 433 9%
Total coûts de base 4 796 100%
Imprévus (15%) 719
Coût total du Projet 5 515

22
NEPAD – Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
Togo: Profil de projet d’investissement « Projet de promotion des filières de diversification à but commercial »

Annexe 2: Cadre logique du projet

Projet Indicateurs objectivement vérifiables Sources de


vérification
Objectif spécifique 1:
Structuration et organisation
des agriculteurs et de la
profession
Résultat 1.1: Groupements et • Nombre de réunions de sensibilisation, organisées; • Projet
promoteurs spécialisés dans les • Nombre de groupements constitués par spéculation: effectif et genre; • MAEP
filières, opérationnels
• Nombre de promoteurs individuels identifiés;
• Nombre de groupements et de promoteurs encadrés;
• Nombre de groupements formalisés et légalement enregistrés
Résultat 1.2: Capacités de • Nombre de formations dispensées aux groupes cibles • Projet
décision et de gestion des • Modules de formations (organisation, gestion, coopérative, comptabilité • MAEP
groupements et promoteurs, simplifiée, alphabétisation fonctionnelle, etc.) élaborés
renforcées
• Nombre de bénéficiaires ayant participé aux formations
• Rapports de formation disponible
• Documents de modules de formation disponibles
Résultat 1.3: Des partenariats • Types de partenariat initiés et nombres d’acteurs concernés • Projet
sont initiés entre les • Nombre de contrats de production établis.
groupements, promoteurs et les
autres acteurs impliqués dans
les filières
Objectif spécifique 2:
Augmentation de la
productivité agricole.
Résultat 2.1: Accès aux facteurs • Nombre de groupements, promoteurs multiplicateurs et producteurs de • Projet
de productions, facilités pour les semences encadrés;
groupes cibles • Volume et montant des semences utilisées par les groupes cibles;
• Volume et montant des engrais et insecticides utilisés;
• Types et montant des matériels de production acquis par les groupes cibles;
• Montant des subventions accordées pour l’acquisition des intrants;
• Volume de crédit octroyé pour achat d’intrants et taux de recouvrement
réalisé
Résultat 2.2: Itinéraires • Augmentation des rendements des spéculations; • Projet
techniques intensifiés • Evolution du prix de revient d’un kg produit (par spéculation);
• Evolution du coût de revient pour un hectare exploité;
• Evolution par spéculation des dépenses de production d’un kg produit;
• Evolution des dépenses de production pour un hectare exploité.
Résultat 2.3: Productions • Quantités brutes produites (en tonnes) pour chaque spéculation; • Projet
conformes aux besoins du • Volume des productions brutes transformées
marché
• Produits bruts réalisés répondant aux normes d’exportations.

23
NEPAD – Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
Togo: Profil de projet d’investissement « Projet de promotion des filières de diversification à but commercial »

Projet Indicateurs objectivement vérifiables Sources de


vérification
Objectif spécifique 3:
Valorisation des productions
brutes et transformées
Résultat 3.1: Pertes après • Evolution des pertes après récolte perçues à travers les statistiques • Projet
récoltes, diminuées • Tonnages des spéculations augmentés
Résultat 3.2: Unités pilotes de • Nombre d’unités ouvertes par spéculation, montant des investissements pour • Projet
transformation, créées et l’implantation des unités de transformation; • Unités de
opérationnelles • Volume des productions brutes transformées par an. transformation
Résultat 3.3: Conditions de • Evolution des ventes par spéculation; • Projet
commercialisation, améliorées • Evolution des résultats (bénéfices)
• Nombre de magasins construits et tonnage de produits réalisés.
Résultat 3.4: Conditions de vie • Evolution des revenus des bénéficiaires directs du projet; • Projet
des groupes cibles et • Nombre d’emplois agricoles créés;
populations des zones du projet,
améliorées • Nombre d’emplois temporaires créés par les unités de transformation

24
NEPAD – Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
Togo: Profil de projet d’investissement « Projet de promotion des filières de diversification à but commercial »

Annexe 3: Fiches analytiques de la rentabilité des filières

1. Filière ananas

Coût de production de l’ananas Cayenne


lisse Ethrélée (superficie: 1 ha)
Charges d’exploitation Montant FCFA
Achat des matières premières et consommables
Rejets 930 000
Engrais 414 400
Produits phytosanitaires 177 750
Carbure 15 048
Ethrèlage 38 095
Main–d’œuvre 1 761 388
Autres charges 625 243
Dotations aux amortissements 32 574
Total 3 994 498
NB: Rendement à la récolte de fruits 50 tonnes.
Coût de revient d’un kg: 79,88 FCFA.

Compte d’exploitation prévisionnel pour la production d’un hectare d’ananas Cayenne lisse Ethrélée (traité), marché local
Charges Montant FCFA Produits Montant FCFA
Coût de production d’un hectare d’ananas 3 961 524 Prix de vente (125 FCFA x 50 000 kg) 6 250 000
Amortissement 32 574
Bénéfice d’exploitation 2 255 500
6 250 000 6 250 000

Compte d’exploitation prév. pour la production d’un hectare d’ananas Cayenne lisse éthrélée (traité), marché international
Charges Montant FCFA Produits Montant FCFA
Coût de production d’un hectare d’ananas 3 961 524 Prix de vente (100 FCFA x 50 000 kg) 5 000 000
Amortissement 32 574
Bénéfice d’exploitation 1 005 502
5 000 000 5 000 000

Coût de production de l’ananas Abacaxi ethrélée


(superficie: 1 ha)
Charges d’exploitation Montant FCFA
Achat des sujets, matières premières et consommables
Rejets 750 000
Engrais 414 400
Produits phytosanitaires 177 750
Carbure 15 000
Ethrèlage 38 100
Main–d’œuvre 1 504 047
Autres charges 503 110
Dotations aux amortissements et provisions 38 393
Total 3 340 800
NB: Rendement à la récolte de fruits 40 tonnes. Coût de revient d’un kg: 86,92 FCFA.

25
NEPAD – Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
Togo: Profil de projet d’investissement « Projet de promotion des filières de diversification à but commercial »

Compte d’exploitation prévisionnel pour la production d’un hectare d’ananas Abacaxi ethrélée (traité), marché local
Charges Montant FCFA Produits Montant FCFA
Coût de production d’un hectare d’ananas 3 340 407 Prix de vente (150 FCFA x 40 000 kg) 6 000 000
Amortissement 38 393
Bénéfice d’exploitation 2 620 807
6 000 000 6 000 000

Compte d’exploitation prévisionnel pour la production d’un hectare d’ananas Abacaxi ethrélée (traité), marché international
Charges Montant FCFA Produits Montant FCFA
Coût de production d’un hectare d’ananas 3 340 8-- Prix de vente (125 FCFA x 40 000 kg) 5 000 000
Amortissement 38 393
Bénéfice d’exploitation 1 620 807
5 000 000 5 000 000

2. Filière soja

Coût de production du soja (superficie: 1 ha)


Opérations Qté. Coût unitaire Coût total (FCFA)
(FCFA) Tchamba Sotouboua
Tchaoudjo
Labour 20 000 20 000 20 000
Achat de semences 44 520 22 880 22 880
Semis 6 000 6 000
Sarclage 1 8 000 8 000
Buttage 16 000 16 000
Sarclage 2 8 000 8 000
Récolte 8 000 8 000 8 000
Battage/vannage 12 000 12 000 12 000
Total 84 880 92 880
Le rendement moyen est de 1 200 kg/ha ce qui nous donne les coûts de production.
Préfecture de Sotouboua = 77, 4 FCFA/kg
Préfecture de Tchamba = 70,7 FCFA/kg

Compte d’exploitation prévisionnel pour la production d’un hectare de soja (préfecture de Sotouboua)
Charges Montant FCFA Produits Montant FCFA
Coût de production d’un hectare de soja 92 880 Prix de vente (135 FCFA x 1 200 kg) 162 000
Bénéfice d’exploitation 69 120
162 000 162 000

3. Filière champignon

Compte d’exploitation prévisionnel pour 1 000 kg de substrat (production de 200 sachets)


Charges Montant FCFA Produits Montant FCFA
Coût de production champignon frais 54 000 Prix de vente (700 FCFA x 150 kg) 105 000
Amortissement (salle + équipement) 4 200
Bénéfice d’exploitation 46 800
105 000 105 000

26
NEPAD – Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
Togo: Profil de projet d’investissement « Projet de promotion des filières de diversification à but commercial »

4. Filière maïs

Coût de production d’un hectare de maïs (région Maritime)


Charges d’exploitation Quantité PU FCFA Montant FCFA
Préparation du sol 34 jt 600 20 400
Achat de semences 25 kg 150 3 550
Semis et resemis 20 jt 600 12 000
Sarclage 32 jt 600 19 200
Achat d’engrais (kg) 300 kg 155 46 500
Epandage engrais 30 jt 600 18 000
Récolte 20 jt 600 12 000
Egrenage séchage 30 jt 600 18 000
Achat de sacs 30 sacs 500 15 000
Produits de traitement 30 unités 375 11 250
Total 175 900
jt = journée de travail
Nombre de jour de travail: 166
Rendement = 3 000 kg/ha

Compte d’exploitation prévisionnel pour la production d’un hectare de maïs (région Maritime)
Charges Montant FCFA Produits Montant FCFA
Coût de production d’un hectare de maïs 175 900 Prix de vente (100 FCFA x 3 000 kg) 300 000
Bénéfice d’exploitation 124 100
300 000 300 000

Coût de production d’un hectare de maïs


(région des Savanes)
Charges d’exploitation Montant FCFA
Défrichage 4 000
Labour 20 000
Semences (20 kg) 7 000
Semis 4 000
Engrais (4 sacs) 31 000
Sarclage 12 000
Epandage engrais 4 000
Récolte 8 000
Egrenage (20 sacs) 16 000
Sacs de jute (20) 8 000
Produits de conservations 4 000
Total 138 000

Compte d’exploitation prévisionnel pour la production d’un hectare de maïs (région des Savanes)
Charges Montant FCFA Produits Montant FCFA
Coût de production d’un hectare de maïs 138 000 Prix de vente (100 FCFA x 2 000 kg) 200 000
Bénéfice d’exploitation 62 000
200 000 200 000

27
NEPAD – Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
Togo: Profil de projet d’investissement « Projet de promotion des filières de diversification à but commercial »

Autres commentaires

Le prix du maïs à la récolte avoisine 100 FCFA le kg car le sac de maïs de 100 kg varie entre 9 500 et
10 000 FCFA. Les prix sont pratiquement les mêmes dans les deux régions.

La production du maïs au cours des 10 dernières années a évolué en dents de scie, cependant, au cours
de ces trois dernières années la production a évolué spectaculairement et a engendré un surplus sur le
marché qui a causé une baisse du prix du maïs jusqu’à 100 FCFA le bol soit 40 FCFA par kg.

La production du maïs au niveau de la région des savanes remplace plus ou moins celle du sorgho qui
a un cycle végétatif très long. Son rendement à l’hectare est passé de 1 200 à 2 000 kg en moyenne.
Cependant le rendement maximal peut avoisiner 3 000 kg.

D’une façon générale, l’offre au niveau de la région est nettement supérieure à la demande ce qui
favorise des échanges interrégionaux. Les opportunités sont énormes et les potentialités existent dans
toute la région des savanes.

Sur la base de ces considérations, il y a lieu de prendre des mesures pour mieux encadrer les
opérateurs au niveau de cette filière en vue de stabiliser la production du maïs et de réorganiser son
circuit dans l’optique d’exportation du surplus.

5. Filière manioc

Coût de production d’un hectare de manioc


Charges d’exploitation Quantité PU FCFA Montant FCFA
Préparation du sol 50 jt 600 300 000
Préparation bouturage 5 jt 600 3 000
Plantale 15 jt 600 9 000
Entretien 20 jt 600 12 000
Récolte 30 jt 600 18 000
Achat bouture 2 000 u 15 30 000
Récolte transport 40 jt 600 24 000
Total 126 000
jt = journée de travail
Rendement = 9 000 kg/ha

Compte d’exploitation prévisionnel pour la production d’un hectare de manioc


Charges Montant FCFA Produits Montant FCFA
Coût de production d’un hectare de manioc 126 000 Prix de vente (25 FCFA x 9 000 kg) 225 000
Bénéfice d’exploitation 99 000
225 000 225 000

28
NEPAD – Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
Togo: Profil de projet d’investissement « Projet de promotion des filières de diversification à but commercial »

6. Filière igname

Coût de production d’un hectare d’igname (région Maritime)


Charges d’exploitation Quantité PU FCFA Montant FCFA
Défrichement 30 jt 600 18 000
Labour 20 jt 600 12 000
Buttage 60 jt 600 36 000
Bouturage 15 jt 600 9 000
Tuteurage 10 jt 155 6 000
Sarclage 56 jt 600 33 600
Récolte/transport 40 jt 600 24 000
Achat de semenceaux 24 000 50 120 000
Total 258 600
jt = journée de travail
Rendement = 8 000 kg/ha

Compte d’exploitation prévisionnel pour la production d’un hectare d’igname (région Maritime)
Charges Montant FCFA Produits Montant FCFA
Coût de production d’un hectare d’igname 258 600 Prix de vente (50 FCFA x 8 000 kg) 400 000
Bénéfice d’exploitation 141 400
400 000 400 000

Coût de production d’un hectare d’igname


(région des Savanes)
Charges d’exploitation Montant FCFA
Défrichage 4 000
Buttage 50 000
Bouture 160 000
Sarclage 12 000
Total 226 000

Compte d’exploitation prévisionnel pour la production d’un hectare d’igname (région des Savanes)
Charges Montant FCFA Produits Montant FCFA
Coût de production d’un hectare d’igname 258 600 Prix de vente (50 FCFA x 8 000 kg) 400 000
Bénéfice d’exploitation 174 000
400 000 400 000

Autres commentaires
Les zones de l’Oti–sud, Mogou, Gando, Tekpamba, Nali et Koumongou présentent des atouts
considérables pour la production de l’igname.
Le circuit de commercialisation part du producteur vers les intermédiaires et des intermédiaires vers
les consommateurs ou bien des producteurs directement vers les consommateurs. Quant à la demande,
elle est forte face à une offre insuffisante.
Le rendement observé à l’hectare, le bénéfice net et le résultat brut d’exploitation et les possibilités de
transformation des tubercules en floculent facilement exportables expliquent l’intérêt de retenir cette
spéculation comme produits de diversification alimentaire et d’exportation du surplus transformé.

29
NEPAD – Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
Togo: Profil de projet d’investissement « Projet de promotion des filières de diversification à but commercial »

7. Filière tomate

Coût de production d’un hectare de tomate


Charges d’exploitation Montant FCFA
Désherbage 4 000
Labour 20 000
Repiquage 8 000
Curelo–bornage 16 000
Engrais 31 000
Epandage 6 000
Récolte (4 fois) 20 000
Panier ou caisse 10 000
Transport 4 000
Semence améliorée (500 g) 25 000
Total 144 000

Compte d’exploitation prévisionnel pour la production d’un hectare de tomate (*)


Charges Montant FCFA Produits Montant FCFA
Coût de production d’un hectare de tomate 144 000 Prix de vente (150 FCFA x 8 000 kg) 1 200 000
Bénéfice d’exploitation 1 056 000
1 200 000 1 200 000
(*) L’hypothèse de rendement retenue est de 8 tonnes/ha.

Commentaires sur le développement de la filière dans la région des Savanes

La production au cours de ces dernières années évolue en dent de scie. Aucune statistique n’est
disponible pour apprécier cette évolution car le plus souvent l’exploitation est artisanale et demeure
sous le contrôle des groupements de producteurs.

Le rendement à l’hectare varie entre 8 et 10 tonnes selon les sites. Les produits sont directement
vendus sur les sites ou sur les marchés locaux.

La région des Savanes de par ses bas–fonds et ses périmètres irrigués au niveau de Kpendjal et Oti et
Tendjouaré présente de nombreuses opportunités et atouts pour le développement de cette filière.

La demande régionale est très élevée surtout en saison de pluies. Il existe aujourd’hui dans la zone
près de 51 groupements encadrés par l’ICAT et les ONG.

D’une manière générale, il existe un système d’appui en matière de micro–finance qui varie selon les
préfectures de la région des Savanes.

On estime à près de 21 000 000 FCFA le crédit octroyé pour la production des produits maraîchers
dans la zone.

Quant aux prix, ils s’élèvent à 8 000 FCFA le panier de 45 kg (prix en gros) soit 150 FCFA/kg (prix de
détail).

30
NEPAD – Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
Togo: Profil de projet d’investissement « Projet de promotion des filières de diversification à but commercial »

8. Filière niébé

Coût de production d’un hectare de niébé


Charges d’exploitation Montant FCFA
Défrichage 4 000
Labour 20 000
Semences (20 kg) 7 000
Semis 4 000
Sarclage 1er et 2e 24 000
Produits phytosanitaires 12 000
Récolte 8 000
Battage et vannage 4 000
Sacs de jute (7 sacs) 2 800
Produits de conservations 1 400
Engrais (3 sacs) 23 250
Total 110 450
NB: le rendement moyen est de 900 kg/ha et le prix
moyen est de 288 le bol à la récolte soit 115 FCFA le
kg. Après la récolte, le prix moyen est de 475 FCFA le
bol soit 190 FCFA le kg.

Compte d’exploitation prévisionnel pour la production d’un hectare de niébé


Charges Montant FCFA Produits Montant FCFA
Coût de production d’un hectare de niébé 110 400 Prix de vente (170 FCFA x 900 kg) 153 000
Bénéfice d’exploitation 42 550
153 000 153 000

Autres commentaires sur la filière

D’une manière générale la vente en gros par sac de 100 kg varie de 9 000 à 24 000 FCFA selon les
saisons soit un prix moyen de 17 000 FCFA le sac.

Le circuit de commercialisation se fait à partir des producteurs aux commerçants en gros et des
commerçants en gros aux détaillants et des détaillants aux consommateurs avec des prix qui varient du
simple au double entre le producteur et le consommateur.

Cette filière n’est pas rentable, car le prix à la récolte et la demande sont faibles d’une région à une
autre. Cependant, il existe près de 100 groupements encadrés dans la région des savanes tout
précisément dans les régions de Kpendjal, Oti, Tendjouaré et Cinkassé.

Quant au circuit de production, il est plus ou moins maîtrisé au niveau des Centrales d’auto–promotion
paysanne encadré par l’ONG RAFIA.

En 2002, le crédit octroyé a été estimé à 43 000 FCFA et le taux de recouvrement à 80% à partir des
Caisses mutuelles d’épargne et de crédit (CMEC) opérant dans la région.

31
NEPAD – Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
Togo: Profil de projet d’investissement « Projet de promotion des filières de diversification à but commercial »

9. Filière anacarde

Depuis la promotion de cette filière par Togofruit (Société de développement des productions
fruitières) dans les années 70 et 80, la plupart des plantations des anacardiers sont délaissées et non
entretenues par les DRAEP. La collecte et la commercialisation des noix de cajou sont aux mains des
producteurs privés et publics. Cette situation ne permet pas de cerner dans la réalité les superficies
actuelles exploitées.

Avant de développer cette filière, il y a lieu de faire le recensement de toutes les superficies
emblavées, ainsi que les producteurs potentiels pour la mise en valeur d’autres superficies, de vérifier
la rentabilité de la spéculation et d’appréhender le circuit de commercialisation et l’évolution des prix
mondiaux.

32
NEPAD – Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
Togo: Profil de projet d’investissement « Projet de promotion des filières de diversification à but commercial »

Annexe 4: Tableau d’analyse des filières par rapport aux critères de choix

Le choix des spéculations a été guidé par les critères de faisabilité technique, économique et
financière, de durabilité et de reproductibilité. Le croisement de ces critères avec d’autres, notamment
l’existence des groupes organisés, les contraintes liées à la production, les débouchés potentiels, les
possibilités d’exportation permet de voir si la filière peut être retenue dans le cadre de cette étude.

Le tableau ci–après présente l’analyse des spéculations par rapport aux critères sus–indiqués

Désignation Existence de Bénéfice Conditions d’amélioration Débouchés Possibilités Spéculation


groupements d’exploitation de la production potentiels d’exportation à retenir
organisés par ha (Oui/Non)
(en FCFA)
Maïs +++ 93 050 • Organisation de la filière • Marchés ruraux Oui Oui
(moyenne) • Utilisation d’intrants et urbains. (à court terme)
saisonniers. • Marchés
• Développement de la régionaux
culture attelée (UEMOA,
CEDEAO)
• Diffusion des techniques
culturales améliorées.
Ananas +++ 2 255 500 • Renforcement des • Marché national Oui Oui
(marché local) capacités des • Europe (Italie, (à court terme)
1 005 502 groupements France)
(marché • Maghreb
international) (Tunisie, Maroc,
Libye)
Manioc ++ 99 000 • Organisation de la filière Marchés locaux et Oui Oui
• Réduction des pertes régionaux pour le (à court terme)
après récolte produit brut et les
produits dérivés
(cossette, tapioca,
gari)
Produits ++ – • Organisation de la filière Marchés locaux, Oui Oui
dérivés du régionaux et (circuit de (à court terme)
manioc (gari, internationaux commercialisa- mais réaliser
tapioca, tion à organiser: l’étude du
réaliser une marché
cossettes)
étude de approfondie
marché)
Pomme de +++ Données • Octroi de crédit aux Insuffisance de Non Non
terre insuffisantes groupements marché pour (pas (mais peut être
pour absorber la concurrentiel) réalisé à moyen
• Organisation de la filière terme après
déterminer le production
réorganisation,
BE
des producteurs
et étude du
marché
approfondie)
Champignon + + + + + 46 800 • Octroi de crédit aux • Marché national Oui Non
et ses groupements • Pays du Sahel (circuit de (peut être
produits commercialisa- développé à
• Vulgarisation des (Burkina Faso, tion à organiser) court et à moyen
dérivés techniques de production Mali, Niger) terme)
(farine pure et
• Marché bio en
composite de
Europe
champignon)

33
NEPAD – Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
Togo: Profil de projet d’investissement « Projet de promotion des filières de diversification à but commercial »

Désignation Existence de Bénéfice Conditions d’amélioration Débouchés Possibilités Spéculation


groupements d’exploitation de la production potentiels d’exportation à retenir
organisés par ha (Oui/Non)
(en FCFA)
Soja +++ 69 120 • Organiser la filière Marché local pour Oui Oui
produit brut (faire une étude (à court terme)
de marché pour
les produits
dérivés)
Produits ++ – • Organisation de la filière Marchés locaux et Oui Oui
dérivés de régionaux (circuit de (à court terme)
soja commercialisa-
(tourteau, tion à organiser:
réaliser une
huile, soja
étude de
torréfié, farine marché)
de soja, lait
de soja)
Tomate +++ 1 056 000 • Améliorer les techniques Marché local Oui Non
d’exhaure (pour limiter les (circuit de (peut être
importations) commercialisa- développé à
tion à organiser) court et à moyen
terme)
Anacarde ++ Données non • Organiser la filière Marchés régionaux Oui Oui
disponibles • Diffuser les techniques et internationaux (circuit de (à court terme)
d’où difficulté commercialisa- avec
améliorées tion à organiser:
d’établir un organisation de
réaliser une la filière et étude
compte
étude de du marché
d’exploitation marché)
Igname et +++ 157 700 • Diffusion de techniques Marchés locaux, Oui Non
produits (moyenne) améliorées régionaux, et (circuit de (peut être
dérivés internationaux. commercialisa- développé à
• Réduction des pertes court et à moyen
(flocons) (Amérique, Europe) tion à organiser)
après récolte terme)
Niébé +++ 42 550 • Organisation de la filière • Marchés ruraux Oui Non
et urbains. (circuit de (peut être
• Utilisation d’intrants
commercialisa- développé après
saisonniers. • Marchés tion à organiser) étude
• Diffusion des techniques régionaux approfondie et
culturales améliorées. (UEMOA, maîtrise de la
CEDEAO) conservation)
Karité ++ Données • Organiser la filière Marchés régionaux Oui Non
inexistantes • Diffuser les techniques et internationaux (circuit de (peut être
d’où difficulté commercialisa- développé après
améliorées tion à organiser: étude
d’établir un
compte • Enormes problèmes liés réaliser une approfondie)
à la mise en place des étude de
d’exploitation marché)
pépinières
Pintade, ++ Données • Organiser la filière Marchés régionaux Oui Non
épices et inexistantes • Diffuser les techniques et internationaux (circuit de (peut être
herbes d’où difficulté commercialisa- développé à
améliorées tion à organiser: court et à moyen
aromatiques, d’établir un
réaliser une terme)
plantes compte
étude de
ornementales, d’exploitation marché)
fleurs
coupées,
huiles
essentielles,
légumes

34