Vous êtes sur la page 1sur 3

Pr.

DAHBI Administration Linux 2018

Cours 5 : Configuration du réseau

Sommaire :

 Interfaces Ethernet
 Adressage IP
 Résolution de noms

Interfaces Ethernet
Le système identifie les interfaces Ethernet à l'aide de la convention ethX, la valeur X étant un chiffre.
La première interface Ethernet porte le nom eth0, la deuxième porte le nom eth1, et ainsi de suite.

Repérer les interfaces Ethernet


Pour repérer rapidement toutes les interfaces Ethernet disponibles, vous pouvez utilisez la
commande ifconfig comme indiqué ci-après:

ifconfig -a | grep eth


eth0 Link encap:Ethernet HWaddr 00:15:c5:4a:16:5a

Adressage IP
La section qui suit décrit le processus de configuration de l'adresse IP et de la passerelle par défaut
de votre système afin de le connecter à un réseau local et à Internet.

Configuration IP temporaire

 Pour les configurations réseau temporaires, vous pouvez utiliser les commandes standards
telles que: ip, ifconfig et route. Elles vous permettront de configurer les paramètres de façon
à ce que les changements s'appliquent, mais ils seront perdus après un redémarrage.

 Pour configurer temporairement une adresse IP, vous pouvez utiliser la


commande ifconfig de la manière suivante.

Note : La configuration réseau est effectuée par l'utilisateur : root

ifconfig eth0 10.0.0.100 netmask 255.255.255.0

 Afin de vérifier la configuration de eth0, vous pouvez utiliser la commande ifconfig de la


manière suivante:

ifconfig eth0
eth0 Link encap:Ethernet HWaddr 00:15:c5:4a:16:5a
inet addr:10.0.0.100 Bcast:10.0.0.255 Mask:255.255.255.0
inet6 addr: fe80::215:c5ff:fe4a:165a/64 Scope:Link
UP BROADCAST RUNNING MULTICAST MTU:1500 Metric:1
RX packets:466475604 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
TX packets:403172654 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
collisions:0 txqueuelen:1000
RX bytes:2574778386 (2.5 GB) TX bytes:1618367329 (1.6 GB)

1
Pr. DAHBI Administration Linux 2018

Interrupt:16

 Afin de configurer une passerelle par défaut, vous pouvez utiliser la commande route.

route add default gw 10.0.0.1 eth0

 Afin de vérifier la configuration de votre passerelle par défaut, vous pouvez utiliser la
commande route de la manière suivante:

route -n
Kernel IP routing table
Destination Gateway Genmask Flags Metric Ref Use
Iface
10.0.0.0 0.0.0.0 255.255.255.0 U 1 0 0
eth0
0.0.0.0 10.0.0.1 0.0.0.0 UG 0 0 0
eth0

 L'ajout temporaire et non persistant d'une adresse IP du serveur DNS (pour la résolution des
noms de machines) est effectué en éditant le fichier : /etc/resolv.conf avec l'éditeur nano par
exemple. Dans l'exemple ci-dessous, nous avons ajouté les adresses IP de 2 serveurs DNS
dans le fichier : /etc/resolv.conf (serveur primaire et secondaire) pour avoir une haute
disponibilité en cas de défaillance de l'un des serveurs.

nameserver 8.8.8.8
nameserver 8.8.4.4

Note :
 Si vous n'avez plus besoin de cette configuration et que vous souhaitez supprimer toutes les
configurations IP d'une interface (IP, masque, passerelle), vous pouvez utiliser la
commande ip avec l'option de purge (flush) comme indiqué ci-dessous:

ip addr flush eth0

 Le nettoyage de la configuration IP en utilisant la commande précédente n'efface pas le


contenu de /etc/resolv.conf. Vous devez supprimer ou modifier ces entrées manuellement,
ou redémarrer le système.

Configuration IP dynamique (client DHCP)

Afin de configurer votre système pour qu'il utilise DHCP pour l’attribution dynamique d'adresse,
ajoutez la méthode dhcp à la famille d'adresse inet (Internet) pour l'interface appropriée dans le
fichier /etc/network/interfaces.

auto eth0
iface eth0 inet dhcp

 Par la suite, il faut redémarrer l'interface (Arrêter + Activer) comme indiqué ci-dessous:
ifdown eth0

2
Pr. DAHBI Administration Linux 2018

ifup eth0

Configuration IP statique
Afin de configurer votre système pour utiliser l'attribution statique d'adresse IP, ajoutez la
méthode static à la condition de famille d'adresse inet pour l'interface appropriée dans le
fichier /etc/network/interfaces.

iface eth0 inet static


address 192.168.3.3
netmask 255.255.255.0
gateway 192.168.3.1
dns-nameservers 192.168.3.45 192.168.8.10

 Par la suite, il faut redémarrer l'interface :

ifdown eth0

ifup eth0

Interface loopback
L'interface de boucle locale est identifiée par le système par lo, et possède l'adresse IP par défaut
« 127.0.0.1 » ou « localhost ». Cette adresse est utilisée uniquement pour tester le bon
fonctionnement de TCP/IP ou pour tester des applications client-serveur locales, elle ne peut être
utilisée en aucun cas pour acheminer des paquets sur le réseau.

 L'interface loopback est visible via la commande ifconfig.

ifconfig lo
lo Link encap:Local Loopback
inet addr:127.0.0.1 Mask:255.0.0.0
inet6 addr: ::1/128 Scope:Host
UP LOOPBACK RUNNING MTU:16436 Metric:1
RX packets:2718 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
TX packets:2718 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
collisions:0 txqueuelen:0
RX bytes:183308 (183.3 KB) TX bytes:183308 (183.3 KB)

 Par défaut, il devrait y avoir deux lignes dans /etc/network/interfaces responsables de la


configuration automatique de votre interface de boucle locale. Il est recommandé de
conserver les paramètres par défaut.

auto lo
iface lo inet loopback