Vous êtes sur la page 1sur 22

SÉMANTIQUE FORMELLE:

ÉLÉMENTS DE BASE (L0)


Jacques Moeschler
Sémantique
cours 6bis
9 novembre 2015

1
DEUX LANGAGES
PRÉDICATIFS SIMPLES

• L0: calcul des propositions analysées en prédicats et en arguments.


• L0F: fragment de grammaire syntagmatique du français où les connecteurs
sont introduits catégorématiquement comme expressions basiques:
• les expressions catégorématiques sont dotées d’une catégorie
grammaticale (ou type)
• les expressions syncatégorématiques sont introduites directement par
les règles syntaxiques.
• La syntaxe et la sémantique sont explicites.

2
1. SYNTAXE DE L0

• La syntaxe est spécifiée par une définition récursive des expressions bien
formées:
1. liste d’expressions basiques ou catégories
2. ensemble de règles de formation
• les règles de formation indiquent comment les expressions des
diverses catégories sont combinées en expressions plus complexes.

3
EXPRESSIONS BASIQUES

Catégories Expressions basiques


• noms (propres) • c, j, g, m, p, r
• prédicats à 1 place (1 argument) • D, M
• prédicats à 2 places (2 • A, S
arguments)

4
RÈGLES DE FORMATION

A. Règles combinant des prédicats avec un nombre approprié de noms pour


produire des phrases atomiques.
B. Règles qui forment une phrase à partir d’une ou plusieurs phrases
(atomiques ou non atomiques).
• Les règles A sont nouvelles et propres à L0.
• Les règles B sont les règles de formation de la logique des propositions.

5
RÈGLES DE FORMATION DES
PHRASES ATOMIQUES (A)

1. Si δ est un prédicat à une place et α est un nom, alors δ(α) est une
phrase.
2. Si γ est un prédicat à deux places et α et β sont des noms, alors γ(α, β)
est une phrase.

6
RÈGLES DE FORMATION DES
PHRASES COMPLEXES (B)

3. Si φ est une phrase, alors ¬φ est une phrase.


4. Si φ et ψ sont des phrases, alors [φ ∧ ψ] est une phrase.
5. Si φ et ψ sont des phrases, alors [φ ∨ ψ] est une phrase.
6. Si φ et ψ sont des phrases, alors [φ → ψ] est une phrase.
7. Si φ et ψ sont des phrases, alors [φ ψ] est une phrase.

7
EXEMPLES D’EXPRESSIONS BIEN
FORMÉES

1. [S(m, j) ∧ M(r)]
2. ¬[M(p) ∨ D(j)]
3. [A(r, m) → [M(r) ∨ ¬S(m,m)]]

8
2. SÉMANTIQUE DE L0

• Une valeur sémantique est attribuée à chaque expression basique.


• Les règles sémantiques déterminent la valeur sémantique de chaque
constituant plus grand en fonction de la valeur sémantique de ses composants
(principe de compositionnalité).

9
NATURE DES VALEURS
SÉMANTIQUES

• Les valeurs sémantiques se rangent en différents types.


• Les membres des différentes catégories syntaxiques prennent des valeurs
sémantiques de types différents.

10
VALEUR
SÉMANTIQUE DES
NOMS
• Les noms (propres) prennent comme
valeur sémantique des individus.
noms valeurs sémantiques
c Chandler
g Ross
j Joey
m Monica
p Phœbe
r Rachel
• Les valeurs sémantiques des noms
sont les personnages du sitcom
Friends.
11
CONVENTION DE NOTATION

• ⟦α⟧ = valeur sémantique (dénotation) de α


• Valeur sémantique des noms
• ⟦c⟧ = Chandler
• ⟦g⟧ = Ross
• ⟦j⟧= Joey
• ⟦m⟧ = Monica
• ⟦p⟧ = Phœbe
• ⟦r⟧ = Rachel

12
VALEUR SÉMANTIQUE

• À chaque expression basique est assignée une seule valeur sémantique.


• La valeur sémantique des noms est une fonction des noms du langage
dans l’ensemble des individus.

13
DEUX TYPES D’ENTITÉS

• Entité linguistique: c’est un item lexical d’une catégorie syntaxique


particulière.
• Entité du monde réel: c’est un individu.
• La valeur sémantique d’un nom n’est pas un nom, mais un individu.

14
VALEUR SÉMANTIQUE D’UN
PRÉDICAT À UNE PLACE

• La valeur sémantique d’un prédicat à une place est un ensemble


d’individus.
• Cet ensemble est l’ensemble des individus dont le prédicat est vrai:
• ⟦D⟧ = l’ensemble des individus qui sont divorcés
• ⟦M⟧ = l’ensemble des individus qui sont mariés

15
VALEUR SÉMANTIQUE DE D(G)

• Quelle est la valeur sémantique d’une phrase formée d’un prédicat à


une place et d’un nom?
• La phrase D(g) est vraie ssi l’individu dénoté par g (Ross) est un membre de
l’ensemble des individus dénotés par le prédicat D (l’ensemble des individus
qui sont divorcés).
• Réponse? Oui, évidemment.
• Mais nous allons voir comment le démontrer formellement.

16
RÈGLE SÉMANTIQUE

• À chaque règle syntaxique correspond une règle sémantique: toute


expression résultant de l’application d’une règle syntaxique est
compositionnellement interprétée:
1. Si δ est un prédicat à une place et α est un nom, alors δ(α) est vraie ssi
⟦α⟧ ∈ ⟦δ⟧:
⟦g⟧= Ross
⟦D⟧ = {…, Ross, …}
⟦D(g)⟧= 1, car ⟦g⟧ ∈ ⟦D⟧

17
VALEUR SÉMANTIQUE D’UN
PRÉDICAT À DEUX PLACES

• La valeur sémantique d’un prédicat à deux places est l’ensemble des


paires d’individus dont le prédicat est vrai lorsque le premier argument
nomme le premier individu et le second argument le deuxième individu:
• ⟦S⟧ = l’ensemble des paires d’individus dans lesquelles le premier est la
sœur du deuxième
• ⟦A⟧= l’ensemble des paires d’individus dans lesquelles le premier aime le
deuxième
<Monica, Ross > ∈ ⟦S⟧

18
RÈGLE SÉMANTIQUE

2. Si γ est un prédicat à deux places et α et β sont des noms, alors γ(α,β) est
vraie ssi
< ⟦α⟧, ⟦β⟧> ∈ ⟦γ⟧
⟦S(m,g)⟧ = 1, car < ⟦m⟧, ⟦g⟧> ∈ ⟦S⟧
<Monica, Ross > ∈ {<x, y>: x est la sœur de y}
• La paire ordonnée d’individus <Monica, Ross > appartient à la dénotation du
prédicat S, car Monica est la sœur de Ross.

19
RÈGLES SÉMANTIQUES DES
PHRASES COMPLEXES
3. Si φ est une phrase, alors ¬φ est vraie ssi φ n’est pas vraie.
4. Si φ et ψ sont des phrases, alors [φ ∧ ψ] est vraie ssi φ et ψ sont vraies à la
fois.
5. Si φ et ψ sont des phrases, alors [φ ∨ ψ] est vraie ssi φ ou ψ est vraie ou
les deux.
6. Si φ et ψ sont des phrases, alors [φ → ψ] est vraie ssi φ est fausse ou ψ est
vraie.
7. Si φ et ψ sont des phrases, alors [φ ψ] est vraie ssi φ et ψ sont vraies à la
fois ou fausses à la fois.

20
UN EXEMPLE

⟦A(g,r) ∧ M(g)⟧ = ?
• ⟦A(g,r)⟧ = 1
• car < ⟦g⟧, ⟦r⟧> ∈ ⟦A⟧
• <Ross, Rachel > ∈ {<x, y>: x aime y}
• ⟦M(g)⟧ = 0, car ⟦g⟧ ∉ ⟦M⟧
• Ross ∉ {x: x est marié}
• selon la règle 4, ⟦A(g,r) ∧ M(g)⟧ = 0
• car ⟦A(g,r)⟧ = 1 et ⟦M(g)⟧ = 0

21
CONCLUSIONS

• Le langage L0 est un langage formel explicite, permettant de générer des


phrases et des interprétations des phrases générées.
• L0 est un langage symbolique et ne ressemble que par analogie sémantique
à une langue naturelle.
• Peut-on avoir une descriptions approximative du français avec L0?
• C’est le but de L0F.

22

Vous aimerez peut-être aussi