Vous êtes sur la page 1sur 37

Remerciements :

En préambule à ce mémoire, je souhaite adresser mes remerciements les plus


sincères à toutes les personnes qui ont contribué à son élaboration.

Je tiens à remercier Pr. BADIS Abdelaziz, mon encadrant de mémoire pour ces
précieux conseils qui m’ont guidé tout au long de la rédaction de ce mémoire.

Je n'oublierai pas en dernier lieu de remercier l'ensemble du corps professoral


de FSJES. Un grand merci à tous !

1
Remerciements ………………………………………………………………………….…..1

Sommaire ………………………………………………………………………………….…...2

Introduction …………………………………………………………………………….…... 4

Chapitre I : Les fondamentaux du marketing digital………………………...5

Section1: qu’est ce que le marketing digital ……………………………………....5

a –Définition du marketing digital ……………………………………………………...5

b – les avantages du marketing digital ……………………………………………….6

Section 2: prérequis, facteurs de réussite ………………………………….…….…8

Et erreurs à éviter dans le marketing digital.

a – les erreurs les plus courants dans le domaine du marketing digital..9

b – des compétences en marketing digital à acquérir………………….........11

c- les outils essentiels pour réussir une campagne du marketing …….….13

Chapitre II : Marketing digital et les marques ………………………………..…18

Section 1 : les rôles du marketing digital de la différenciation des marque.18

a – optimisation de communication………………………………………………..…19

b – facilité processus d’achat du future client …………………………………....20

c - optimiser vos chances de conversion………………………………………….....20

Grâce aux données récoltées CIA le web

d – le site web agit comme un conseiller commercial ………………………..…21

e – le marketing digital vous permet de conquérir des parts de marché..21

Section 2 : les outils du marketing digital……………………………………….………22

a – Les réseaux sociaux ………………………………………………………….……………. 22

b - Les influencers et influenceuses………………………………………………..…….. 24

Chapitre 3 : étude de cas : coca cola …………………………………………………..29

Section 1 : présentation de l’entreprise coca-cola …….………………..……..….29


2
a – l’histoire de coca-cola ……………….………………….……………………………...…30

b – cibles ………………………………………………………………………………………….……..31

c – coca cola et la communication…………………………………………………..……... 31

Section 2 : coca cola : nouvelle campagne social media………………………….…32

a –la recherche du bonheur……………………….………………………………………..…...32

B- quelques campagnes sociales dans le monde et Maroc………..………..…….33

Conclusion………………………………………………………………………………….……...35

Documentation référence bibliographique ……………………….………………...37

3
Introduction
L’explosion des réseaux sociaux, la déferlante des technologies mobiles qui
permettent entre autres aux Smartphones d’interagir en temps réel avec
l’environnement marchand que ce soit par exemple pour payer notre
stationnement, afficher les cartes des restaurants à proximité, nous alerter sur
les « promotions » de telle ou telle enseigne voisine… oblige l’entreprise à
repenser ses stratégies marketing. Les marques peuvent-elles en effet faire
abstraction d’Internet, qui compte 4, 39 milliards d’internautes. La part des
utilisateurs des médias sociaux est également en hausse. En effet, le monde
compte 3,5 milliards d’usagers actifs, des blogs et des pages Facebook par
millions, dont le rôle de « prescripteur » n’est plus à démontrer. Le logique
marketing s’inverse. Le consommateur n’est plus assujetti à la communication
de la marque, il l’oriente. L’heure est à une relation fondée sur l’échange et
l’influence.

Dans ce travail, nous allons essayer de voir les rôles de la digitalisation de la


marque, La principale question à laquelle répondra ce mémoire peut être donc
formulée ainsi «quels sont les rôles de marketing digital des les
différenciations des marques ? » Le traitement de cette problématique
nécessite la considération des sous-problématiques suivantes : «qu’est ce que
le marketing digital ? Et quels sont les pré requis, facteurs de réussite et
erreurs à éviter dans le marketing digital ? Et quelle sont les outils de marketing
digital? ».

Pour répondre à tous ces questionnements, nous présenterons, en premier


lieu, un aperçu du marketing digital sa définition et ses avantages et aussi le pré
requis, facteurs de réussite et erreurs à éviter dans le marketing digital.

Dans un deuxième chapitre on va répondu à la problématique de projet et


aussi on va voir les outils du marketing digital.

En dernier chapitre consacré pour un cas pratique on va faire une étude de cas
de l’entreprise coca cola.

4
Chapitre 1 : Les fondamentaux du marketing
digital
Au niveau de ce chapitre on va parler de fondamentaux du marketing digital.
Ce chapitre scindé en 2 sections.

Nous allons tout d’abord situer le marketing digital dans le temps en faisant sa
définition et ses avantages dans la première section.

Dans une deuxième section on va voir le pré requis, facteur de réussite et les
erreurs à éviter dans le marketing digital.

Section 1 : qu’est ce que le marketing digital ?


Avec l’explosion digitale des vingt dernières années, la notion de marketing
digital s’est largement étendue et regroupe désormais toutes les pratiques
liées au marketing qui utilisent des supports et canaux web. Cette section est
fait pour voir la définition et las avantages du marketing digital.

a) Définition du marketing digital

L’essor du marketing digital est fortement corrélé au développement


d’internet. Dès lors, les notions de marketing sur internet, webmarketing e-
marketing digital se confondent dans la littérature. Il existe cependant de
subtiles différences que certains auteurs ont essayé d’expliciter.

Le Financial Times Lexico définit le marketing digital comme : « le marketing


de produits et de services en utilisant des canaux digitaux pour atteindre lecons
ommateur. […] Le marketing digital s’étend au-delà du marketing internet pour
inclure des canaux qui ne requièrent pas l’utilisation d’internet. Il inclut les
téléphone mobiles (SMS et MMS), le marketing des média sociaux, la publicité
display, le marketing par moteur de recherche et toute autre forme de média digital ».

Laurent Florès adopte à peu près la même définition et estime que le


marketing digital est : « la promotion de marques et produits auprès des
consommateurs, grâce à l’utilisation de l’ensemble des médias et points de
contacts digitaux ».

5
Elle précise également quelle marketing digital au-delà du marketing internet
« […] il va au-delà puisqu’il s’affranchit du seul point de contact
Internet pour l’ensemble des médias dits digitaux, en incluant par exemple le
mobile (SMS ou application) ou la télévision interactive , comme canal de
communication. » .  L’auteur conclut sa définition en mettant l’accent sur l’aspect 
relationnel du marketing digital affirmant que : « l’expression marketing digital
tente de regrouper l’ensemble des outils interactifs digitaux au service du
marketeur pour promouvoir des produits et services tout en cherchant à
développer des relations plus directes et personnalisées avec le
consommateur. »
Dave Chaffey pour sa part définit le marketing digital comme « l’application des
technologies digitales pour supporter le marketing dans l’acquisition et la
rétention rentables des consommateurs […] à travers l’utilisation de tactiques
marketing […]».
 Chaffey précise que le marketing électronique est plus large que le marketing
digital car le premier englobe la gestion des données digitales des
consommateurs ainsi que la gestion électronique de la relation client. L’auteur
se démarque également en affirmant que c’est l’optimisation du retour sur
investissement qui doit orienter une stratégie de marketing digitale et non
l’évolution de la technologie.
En dépit de la diversité des approches retenues pour définir le marketing
digital, toutes s’accordent sur le rôle de ce dernier dans la création de valeur
pour l’organisation dans laquelle il est implémenté. Dans la section qui suit
nous allons essayer de déterminer un modèle de la création de valeur sur internet. 1 1

B) Les avantages du marketing digital

Contrairement au marketing hors ligne, le marketing digital permet d'obtenir


des résultats précis sur les performances en temps réel.

Si vous avez déjà diffusé une publicité imprimée dans un journal, vous savez à
quel point il est difficile de déterminer combien de lecteurs ont vu la page et
combien ont prêté attention à l'annonce. Il est ainsi presque impossible de
savoir si la publicité a généré des ventes ou non.

A contrario, le marketing digital permet de mesurer le ROI de chaque volet de


votre stratégie. Voici quelques exemples :

1 - Trafic du site web


1
Mémoire ISCAE Marketing et communication Communiquer à l’ère du digital : quelle stratégie du
marketing digital pour l’Oréal paris ? Rédigé par : el azami el hassani driss 2012-2013 Page 2

6
Grâce aux logiciels d'analytics web comme HubSpot, vous pouvez savoir en
temps réel combien d'utilisateurs ont vu la page d'accueil de votre site. Les
analytics web révèlent, entre autres, le nombre de pages consultées par
chaque visiteur, l'appareil utilisé et l'origine de la visite.
Ces données permettent de prioriser l'allocation des ressources aux différents
canaux marketing en fonction du trafic généré. Par exemple, si la recherche
naturelle représente seulement 10 % du trafic, il faudra améliorer ce
pourcentage en affinant la stratégie SEO.

Le marketing hors ligne ne permet pas de savoir comment les consommateurs


interagissent avec une marque avant de discuter avec un commercial ou
d'effectuer un achat. Le marketing digital permet, quant à lui, d'identifier des
tendances et des schémas de comportement en amont de la dernière étape du
parcours d'achat. Il facilite ainsi la prise de décision sur les tactiques à déployer
au sommet de l'entonnoir pour attirer des clients.

2 - Performances du contenu et génération de leads

Si vous créez une brochure présentant votre offre et que vous la distribuez
dans les boîtes aux lettres, elle représente une forme de contenu hors ligne.
Malheureusement, il est impossible de savoir combien de destinataires l'ont
consultée et combien l'ont jetée sans l'ouvrir.

Imaginez maintenant que vous rendiez cette même brochure accessible sur
votre site web. Dans ce cas, vous saurez exactement combien de visiteurs ont
affiché la page sur laquelle elle est hébergée et vous pourrez recueillir les
coordonnées de ceux qui la téléchargent à l'aide d'un formulaire.

Ainsi, vous saurez non seulement combien de visiteurs interagissent avec votre
contenu, mais génèrerez en plus des lads qualifiés à chaque téléchargement.

3 - Modèle d'attribution

Associée à des outils et des technologies adéquats, une stratégie de marketing


digital performante permet de retracer chaque vente jusqu'au premier contact
du client avec l'entreprise.

Il est ainsi possible de construire un modèle d'attribution, dont le but est de


révéler des tendances dans la manière dont les internautes découvrent et
achètent vos produits. Vous pourrez ainsi allouer efficacement les ressources
marketing pour pallier à d'éventuelles faiblesses, et optimiser les différentes
étapes du parcours d'achat.

Il est primordial de relier marketing et ventes. Les entreprises dont les ventes
et le marketing sont étroitement alignés connaissent généralement une

7
croissance annuelle de 20 %. Optimiser le parcours d'achat à l'aide des
technologies digitales tend ainsi à produire un effet positif sur les bénéfices de
l'entreprise.2

On peut ajouter quelque exemple Du marketing digital qui applicables à tous


types d’entreprises, de taille et de moyens différents.

 Le marketing digital permet une interaction directe avec le client ;


 Les informations obtenues sur les consommateurs vous aident à adapter
l’offre et à proposer un produit ou service personnalisé qui correspond à leurs
besoins ;
 Le marketing digital favorise la fidélisation et la satisfaction des
clients par une relation durable et de qualité ;
 Il permet aussi de faire des économies de coût et de budget : s’offrir un
site web coûte moins cher qu’installer une boutique physique ;
 Le marketing digital crée une disponibilité 7 j/7, 24 h/24 de votre
entreprise;
 L’ouverture à l’international est facilitée ;
 Le gain de visibilité améliore votre image de marque et permet
de toucher un public plus large ;
 Le marketing digital offre bien plus de facilités et de possibilités (pour
l’entreprise, mais aussi pour les salariés grâce au télétravail) ;
 Les résultats sur les performances de votre entreprise sont beaucoup
plus précis qu’avant grâce à l’analyse des KPI ;
 Le marketing digital permet également de cibler de nouveaux clients, de
détecter des lads et ainsi de se différencier de la concurrence grâce à une
stratégie sur mesure.3

A cette section Nous avons vu la définition et les avantages du marketing digital


et nous allons à la deuxième section pour voir le pré requis, facteurs de réussite
et erreurs à éviter dans le marketing digital.

Section 2 : Prérequis, facteurs de réussite et erreurs à


éviter dans le marketing digital.
2
Hubspot Qu’est ce que le marketing digital ?
Pré senté par : Marie hilion 21/3/2018 www.blog hubspot.com
3
Inbound value

Marketing digital : guide complet (avantages +stratégies)

Auteur : Marc sauvage 9/05/2018

8
Vous venez de lancer votre e-commerce ou d'entreprendre la digitalisation de
votre entreprise ? Cette section est faite pour voir le pré requis, facteurs de
réussite et erreurs à éviter dans le marketing digital.

a) Les erreurs les plus courantes dans le domaine du marketing digital

Le marketing digital évolue rapidement, et vous êtes amené à essayer


fréquemment de nouveaux outils et de nouvelles tactiques. Or, quand vous
êtes constamment en train de vous aventurer sur un terrain inconnu, vous êtes
sûr de commettre des erreurs. Ne vous en faites pas : c’est en commettant des
erreurs que l’on apprend.

Cela dit, toutes les erreurs ne sont pas égales. Celles mentionnées dans ce
chapitre sont liées à un état d’esprit plutôt qu’à une méthode, comme par
exemple lorsque vous envoyez un e-mail sans en avoir testé les liens. Dans vos
activités de marketing, vous commettrez inévitablement des erreurs tactiques,
et vous retomberez sur vos pieds. Cependant, des erreurs comme celles
décrites dans ce chapitre sont préjudiciables à votre croissance, et en les
évitant, vous devriez constater un important effet positif sur vos résultats.

Se préoccuper des visites plutôt que des offres

Sur votre site Web, cela peut vous surprendre, mais vous n’avez pas de
problème de trafic. Quand vous ne réalisez pas de ventes, la solution ne
consiste pas à obtenir davantage de visites sur votre page. Les visites
peuvent s’acheter (comme on le verra plus loin), mais le plus important,
ce sont les messages et les offres que vous présentez à vos visiteurs.
Lorsque les choses tournent mal, et nous parlons bien des situations les
plus mauvaises, ne gaspillez pas votre énergie à optimiser votre page
d’atterrissage pour obtenir d’avantage de trafic en provenance de Google
ou à programmer davantage de tweets concernant votre offre. Modifiez
plutôt votre offre pour mieux répondre à la demande de votre marché.
Tout d’abord, rendez votre offre convaincante ; ensuite, relancez le trafic.
Pour plus de détails sur l’élaboration d’une excellente offre,

Oublier de parler de ses clients (et de leurs problèmes)


Ce qui intéresse les gens, ce n’est pas votre produit, mais la façon dont
votre produit peut leur rendre la vie plus facile. Cessez de décrire les

9
fonctionnalités de votre produit et parlez plutôt des transformations que
votre produit apportera chez votre client.

Le commerce, c’est assez simple. Nous gagnons notre vie en faisant passer
les gens d’un état « Avant » à un état « Après ». À l’état « Avant », les
clients ont un problème. Il peut s’agir d’une douleur, d’un ennui, d’une
crainte ou d’une insatisfaction, laquelle peut être liée à un certain nombre
de raisons.

À l’état « Après », la vie est plus belle. Les gens sont soulagés, distraits, ou
libérés d’un souci ou d’une crainte. Ce que les gens achètent, ce ne sont
pas des produits ou des services : ils achètent une transformation. En
d’autres termes, ils achètent l’accès à l’état « Après ». Une offre
excellente amène véritablement le client à l’état « Après », et un bon
marketing consiste simplement à organiser le passage de l’état « Avant »
à l’état « Après » désiré.

Quand une entreprise connaît l’échec, surtout dans ses débuts ou


lorsqu’elle pénètre sur de nouveaux marchés, c’est le plus souvent parce
qu’elle n’a pas su offrir l’état « Après » auquel les gens désiraient accéder
(c’est l’offre qui n’est pas bonne) ou parce qu’elle n’a pas su organiser le
passage de l’état « Avant » à l’état « Après » (c’est le marketing qui n’est
pas bon).

Il va sans dire qu’exprimer clairement le résultat désiré auquel votre offre


permet d’accéder est fondamental au succès de votre marketing. Pour
plus de détails sur les états « Avant » et « Après »,

Ne pas vouloir payer pour obtenir du Trafic

Il fut un temps où l’optimisation des moteurs de recherche et les réseaux


sociaux ne posaient pas de difficulté et où le trafic gratuit en provenance
de plateformes comme Google et Facebook était fiable et abondant.
Aujourd’hui, cependant, même si le marketing de recherche et le

10
marketing des réseaux sociaux restent importants, le temps du trafic
facile et gratuit est terminé.

Aujourd’hui, un trafic fiable et de bonne qualité sur un site Web est


quelque chose qui s’achète et se vend comme les céréales et les
carburants. Votre source fiable de carburant pour votre voiture, c’est la
station-service où vous payez votre essence. De la même manière, le
trafic fiable vers votre site Internet est une marchandise, et si vous voulez
faire du marketing sur une certaine échelle, il faut vous rendre là où vous
pourrez vous fournir en trafic et en payer le prix. L’Internet ne manque
pas de fournisseurs (Google, Bing, Facebook, Pintèrent, You Tube et
d’autres encore) qui ne demanderont pas mieux que de vous vendre du
trafic de bonne qualité au juste prix. Pour plus de détails sur le trafic
payant.

B) Les compétences en marketing digital à acquérir

N é dans un monde d’innovation permanente, de plateformes changeantes et


de stratégies d’avant-garde, le marketing digital jouit du privilège unique de
perdurer sur le marché de l’emploi. Peut-être cherchez-vous à acquérir une
spécialisation qui ne risque pas de devenir obsolète. Peut-être travaillez-vous
déjà dans le marketing digital, et vous vous demandez si votre emploi résistera
à l’épreuve du temps, ou quelles peuvent être vos perspectives de carrière.

On peut dire que dans le marketing digital, plus que dans n’importe quel autre
secteur, votre carrière dépend plus de vos compétences que de l’intitulé de
votre poste. Si vous avez des compétences (ou au minimum une forte
motivation à apprendre), vous aurez toujours de quoi étoffer votre curriculum
vitae.
Journaliste d’entreprise

Les brand journaliste, ou journalistes d’entreprise, sont spécialisés dans la


production d’une variété de médias qui font la promotion d’une enseigne
auprès de la clientèle de celle-ci. On pourrait assimiler cette activité à un
journalisme interne à une entreprise, sauf que l’objectif est de générer des lads
et des ventes. Ainsi, par exemple, les journalistes d’entreprise cherchent
souvent comment les clients d’une entreprise utilisent ses produits, et ils en
font un compte-rendu intéressant pour convertir les lads en acheteurs.
11
Les meilleurs journalistes d’entreprise présentent certaines qualités
personnelles particulières. Ils adoptent généralement une approche
stratégique et se montrent capables d’adapter un contenu à la stratégie
globale de contenu de l’entreprise. Ils doivent être Capables de raconter un
certain nombre de faits ou d’anecdotes sous une forme inédite et de façon
intéressante sur une variété de plateformes : blogs, vidéos, ponçasse, etc. Ils
doivent souvent respecter des dates butoirs, et savent donc s’organiser. Le
salaire d’un journaliste d’entreprise est généralement compris entre 25 000 et
40 000 euros par an.

Directeur de publication

Pour qui veut se lancer dans le marketing de contenu, c’est là une autre
possibilité de métier « dans le vent ». Le directeur de publication, comme le
journaliste d’entreprise, s’occupe de la publication au jour le jour d’histoires et
de récit à l’échelle d’une Entreprise. Il n’est pas toujours la principale source du
contenu produit, mais il est responsable de la programmation, de la publication
et de la cohérence générale des efforts de marketing de contenu. Il est souvent
en quête d’auteurs d’articles de blog ou D’invités pour des interviews en
ponças.

Ce travail exige donc une bonne organisation. Le responsable de publication


doit jongler entre les projets, les personnes et les dates butoirs. Il doit aussi
faire preuve d’adaptabilité. Il arrive qu’un auteur ne remette pas son texte dans
les délais, ou qu’un article soit refusé : un bon responsable de publication doit
être capable de faire face à des changements de dernière minute. Souvent, il
s’agit aussi de traiter avec des créateurs de contenu extérieurs à l’entreprise,
aussi est-il indispensable de faire comprendre clairement à des tiers extérieurs
quels sont les objectifs de l’entreprise en termes de Contenu. Un responsable
de publication peut espérer gagner entre 30 000 et 70 000 euros par an.

12
Responsable de marketing de contenu

Le responsable de marketing de contenu dirige l’équipe chargée du contenu et


fait en sorte que tous les contenus soient en phase avec la stratégie globale de
marketing. Il est responsable de la gestion du contenu, de l’approbation du
design, et du développement des ressources et de l’audience.

Les gens qui exercent cette activité sont des créatifs : ils ne s’occupent pas
uniquement de la technique du marketing de contenu, ils mettent aussi à
l’œuvre leurs talents pour Compléter les contenus et pour les adapter à de
nouvelles plateformes. Ils ont aussi la responsabilité de déléguer les tâches, de
répartir le travail entre leurs différents collaborateurs et de gérer les priorités.
Compte tenu des exigences habituelles de délais, une expérience dans la
gestion de projets est également nécessaire pour réussir à ce poste. Un
responsable de marketing de contenu gagne généralement entre 40 000 et 90
000 euros par an.

C) Les outils essentiels pour réussir une campagne du marketing digital

S avoir utiliser le bon outil au bon moment pour la bonne tâche est la clé du
succès de votre campagne de marketing digital. Compte tenu de la place
qu’occupent l’ordinateur et l’Internet dans votre activité, il est normal que vous
disposiez des logiciels et des applications dont vous risquez d’avoir besoin.
Cependant, la surabondance d’outils à votre disposition est à la fois une bonne
et une mauvaise chose, car le choix est parfois difficile.

Chez Digital Marketer, nous testons un grand nombre d’outils. Nous


sélectionnons les plus performants, et nous nous en servons pour développer
nos activités. Dans ce chapitre, nous vous présentons les dix types d’outils dont
vous avez besoin pour vos campagnes de marketing digital, et plus
précisément, nous vous indiquons lesquels conviennent pour chaque tâche.

Créer un site Web

13
Dans les premiers temps de l’Internet, il fallait créer les sites Web ex nihilo,
avec un code personnalisé. Aujourd’hui, même la personne la plus profane en
la matière peut créer et publier des textes, des images, des vidéos ou des
séquences audio sur le Web à l’aide d’un système de gestion de contenu (SGC),
c’est-à-dire d’une application logicielle servant à gérer le contenu numérique et
l’ergonomie d’un site Internet. Dans la création d’un site, le choix le plus
important à faire est celui du SGC à utiliser.

Les meilleurs SGC sont :

» Intuitifs : avant tout, un SGC doit être facile à utiliser, même pour les non-
initiés.

» Adaptés à l’indexation par les moteurs de recherche : le SGC doit structurer le


site Web de telle sorte que les moteurs de recherche y accèdent facilement.

» Adaptés à une utilisation mobile : de plus en plus, vos clients et vos prospects
accèdent à l’Internet en utilisant des appareils mobiles, par conséquent votre
SGC doit permettre une visualisation facile sur ces appareils.

» Modulaires : votre SGC doit être capable d’ajouter une fonctionnalité, par
exemple un calendrier d’activités ou des boutons de partage social.

» Multi-utilisateurs : votre SGC doit vous permettre d’ajouter des utilisateurs et


de contrôler le niveau d’autorisation qui leur est attribué pour procéder à des
changements sur votre site.

» Sécurisés : bien qu’il n’y ait pas de garanties de sécurité, votre SGC doit être
aussi résistant que possible aux tentatives de piratage et d’infection.

Vous trouverez ci-après plusieurs SGC que nous vous recommandons.

14
WordPress.org
www.wordpress.org
Cette plateforme gratuite, en open source, a d’abord été une plateforme de
blogs, puis elle est devenue un SGC à part entière. Elle est extrêmement
modulaire et facile d’accès pour les moteurs de recherche, et permet l’accès
par des utilisateurs multiples avec des niveaux d’autorisation variés. La
différence entre WordPress. com et WordPress.org est que WordPress.org est
une plateforme indépendante, tandis que WordPress.com est hébergée sur les
serveurs de WordPress. En tant qu’entrepreneur, vous utiliserez le SGC
indépendant WordPress.org pour avoir la maîtrise totale de votre site Web. Si
vous cherchez un SGC flexible pour un budget limité, WordPress.org est un
excellent choix.

Shopify
www.shopify.com
Que vous vendiez déjà des produits physiques en ligne ou que vous
l’envisagiez, Shopify est une possibilité qui mérite d’être étudiée. Shopify gère
l’ergonomie et la présentation de votre boutique en ligne, mais aussi les
paiements, l’expédition, les stocks, etc.

Héberger un site Web

L’hébergement d’un site consiste à stocker les fichiers dont ce site et son
contenu sont constitués et à le rendre accessible sur Internet. Vous pouvez
vous-même configurer un serveur Web pour cela, mais les entreprises
préfèrent généralement faire appel aux services d’un hébergeur

Les meilleurs hébergeurs présentent les caractéristiques suivantes :

» Disponibilité : quand votre site Web cesse d’être accessible, vous perdez de
l’argent. Votre hébergeur doit vous garantir une disponibilité au moins égale à
99 % du temps.

15
» Support : choisissez un hébergeur qui vous offre une assistance client à toute
heure du jour et de la nuit sept jours sur sept, aussi bien par téléphone que par
chat en direct.

» Vitesse : vos clients et prospects s’attendent à ce que les pages de votre site
Web se chargent rapidement, et si le chargement est trop long, ils
abandonneront. Or, la vitesse de chargement dépend essentiellement de
l’hébergeur.

» Sécurité : le piratage de votre site Web est bien la dernière chose que vous
aimeriez voir se produire. Il vous faut un hébergeur qui attache à la sécurité de
votre site la même importance que vous.

» Sauvegarde : choisissez de préférence un hébergeur qui assurera la


sauvegarde quotidienne de votre site Web. Ainsi, vous ne craindrez pas de
perdre tout ce que vous avez travaillé si dur à construire.

Vous trouverez ci-après les hébergeurs que nous recommandons.

WP Engine
wpengine.com
Si vous choisissez WordPress comme SGC, WP Engine sera un excellent choix
d’hébergeur. Cette compagnie est réputée pour sa disponibilité exceptionnelle,
pour la rapidité de chargement des pages Web et pour le niveau de sécurité
sans précédent qu’elle Garantit.
Rackspace
www.rackspace.com
Quel que soit le contenu que vous comptez publier sur le Web, il y a de fortes
chances que Rackspace sache le gérer. Rackspace a une excellente réputation
dans ce secteur et la qualité de ses prestations n’est plus à démontrer.

Choisir un logiciel de marketing Électronique

16
Comme expliqué précédemment dans ce livre (le marketing digital pour les
nuls) le marketing électronique est essentiel pour le succès de la plupart des
campagnes de marketing digital.
Il existe des centaines d’outils logiciels de marketing électronique, mais
quelques-uns seulement sont remarquables.

Les meilleures applications de courrier électronique présentent les


caractéristiques suivantes :

» Délivrabilité : si vos e-mails n’atteignent jamais la boîte de réception de vos


prospects, alors tout le reste est vain. Choisissez un fournisseur de services de
courrier électronique qui ait une réputation sans faille, afin que vos e-mails ne
finissent pas dans le courrier indésirable.

» Automatisation : si vous voulez que votre activité de marketing Électronique


se poursuive même pendant votre sommeil ou vos Vacances, choisissez un
prestataire capable de gérer le déclenchement automatique de vos campagnes
d’e-mails en fonction du comportement des clients ou prospects.

» Rapports : vous devez, entre autres, contrôler les taux d’ouverture et de clics
sur vos e-mails. Il vous faut donc un prestataire qui vous Propose une suite
logicielle complète pour la production de rapports.

» Ergonomie mobile : de plus en plus, les e-mails sont lus sur les petits écrans
des appareils mobiles. Votre fournisseur de services de messagerie
électronique doit être capable de transmettre des e-mails lisibles sur les
téléphones et autres appareils mobiles.

Vous trouverez ci-après quelques fournisseurs de messagerie électronique que


nous recommandons.

17
Maropost
www.maropost.com
Maropost est une solution logicielle professionnelle pour le marketing
électronique, adaptée à la gestion de campagnes complexes d’e-mails
automatisés et à une segmentation Élaborée des e-mails.

AWeber
www.aweber.com
Malgré son faible coût, AWeber jouit d’une excellente réputation pour sa
délivrabilité et son système logiciel s’intègre harmonieusement à d’autres
outils logiciels comme WordPress. Si votre budget est serré, AWeber est la
solution à privilégier.

Klaviyo
www.klaviyo.com
Klaviyo propose une bonne solution pour le marketing électronique des
entreprises qui vendent des produits physiques. Le logiciel s’intègre à votre
panier d’achat, à votre plateforme de paiement, à votre système de gestion de
la relation client (GRC), etc.4

A cette section Nous avons vu le pré requis, facteurs de réussite et erreurs à


éviter dans le marketing digital.

Au niveau de ce chapitre 1 nous avons répondu à cette question (qu’est ce que


le marketing digital) dans la premier section et nous a vos vu le pré requis,
facteurs de réussite et erreurs à éviter dans le marketing digital.

4
Ouvrage

Titre : Marketing digital pour les nuls

Auteur : ryan deiss , henneberry

Edition français publiée en accord avec wiley publishing


Edition first, un département d’édition, 2017 à paris

18
Chapitre 2 : Marketing digital et les marques

Au niveau de ce chapitre on va voir la relation entre le marketing digital et les


marques. Ce chapitre scinda en 2 section, dans une premier section on va
répondre à la problématique de projet, on va voir les rôles du marketing digital
des les différentiations des marques. Dans une deuxième section on va voir les
outils du marketing digital.

Section 1 : Les rôles du marketing digital de la


différentiation des marques.
Aujourd’hui, avec l’avènement du digital et des nouvelles technologies, le
marketing traditionnel ne suffit plus. Petit à petit, les entreprises sont amenées
à se tourner vers le marketing digital pour rester compétitives et continuer à
croître. Cette section est faite pour voir les rôles du marketing digital de la
différentiation des marques.

a. Optimisation de communication

Quelle que soit sa taille, la communication externe d’une entreprise joue un


rôle important pour son image et sa notoriété et pourtant, beaucoup
d’entreprises limitent leur communication au strict minimum, que ce soit par
manque de moyen ou de temps.

La communication externe est l’ensemble des actions mis en place pour ses
publics extérieurs (consommateurs et acheteurs, journalistes, associations de
défense des consommateurs, distributeurs, clients, fournisseurs, milieux
bancaires et financiers, actionnaires, pouvoirs publics…).

Elle repose essentiellement sur la communication visuelle, les relations


publiques et l’organisation d’événements.

19
Pour l’entreprise, les objectifs de la communication externe sont
essentiellement de se faire connaitre, de se constituer une identité forte et de
se différencier de la concurrence.5

B) Facilité processus d’achat du futur client

En consultant votre site, le client aura déjà une bonne idée de ce que vous
proposez. Lorsqu’il sera en contact avec vos commerciaux, ils lui donneront
directement des conseils personnalisés pour le conforter dans sa décision
d’achat. C’est un gain de temps et une facilité pour les commerciaux, qui
pourront beaucoup plus facilement convertir les clients qu’ils rencontrent.

C) Optimisez vos chances de conversion grâce aux données récoltées via le


web
Les annonceurs en ligne comme Facebook et Google AdWords vous permettent
d’avoir accès à de nombreuses données à propos des personnes qui
interagissent avec vos publicités. Cela permet d’optimiser vos annonces petit à
petit en testant et en comparant lesquelles fonctionnent le mieux.

De plus, grâce à des outils tels que Google Analytics, vous obtenez des rapports
complets et détaillés de l’activité sur votre site : qui sont les personnes qui
visitent votre site, comment sont-ils arrivés jusqu’à vous, quelles pages visitent-
ils, etc.

En quoi cela peut-il vous aider ? En connaissant mieux vos potentiels clients,
vous saurez où, quand et comment leur parler pour optimiser vos chances
qu’ils vous choisissent.

5
Monde é conomique

« La communication externe, un rôle essentiel pour l’entreprise. » 27/3/2015


Auteur : Gwenaelle Masson

20
d) Le SITE WEB AGIT COMME UN CONSEILLER COMMERCIAL
Lorsqu’un prospect recherche un produit sur internet, il a généralement une
idée assez précise en tête et cherche des informations spécifiques avant de se
décider à acheter. C’est là que votre site intervient : s’il est bien optimisé, il
fournira au futur client toutes les réponses à ses questions et le poussera vers
une décision d’achat. En fait, c’est un peu comme si le prospect était venu
discuter avec un conseiller commercial.

e) Le marketing digital vous permet de conquérir des parts de marché

Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers internet


pour réaliser leurs achats. Donc, lorsqu’ils effectuent une recherche sur Google
par exemple, ils seront influencés par les premiers sites qui apparaissent dans
les résultats du moteur de recherche.

Imaginez ce que cela implique si votre site se trouve en première place.

Optimiser son site web afin qu’il apparaisse haut placé dans les résultats de
recherche est un métier à part entière : le SEO (Search Engine Optimization).
Grâce à cela, vous pouvez récupérer la part de marché toujours plus grande
que constituent les consommateurs en ligne.

Google AdWords est un autre outil régulièrement utilisé dans ce contexte :


vous pouvez payer Google pour que votre site sorte en premier pour la
recherche de certains mots-clés que vous aurez définis selon vos objectifs. Ce
sont les « annonces » que vous retrouvez souvent en haut des résultats de
recherche.6

6
Eteamsys

Quele rô le joue le MD dans le développement de mon entreprises ?

Auteur : Lucuy 02/10/2018

21
A cette section Nous avons vu les rôles du marketing digital de la
différenciation des marques

Section 2 : les outils du marketing digital

Grâce à l’explosion des nouvelles technologies et la transformation digitale,


l'impact du marketing s’est accru au cours de ces 2 dernières décennies.

Cette section est faite pour voir les outils du marketing digital, on va voir les
influenceurs et les réseaux sociaux.

a) Les réseaux sociaux

Le XXIème à vu apparaitre de nouveaux moyens de communication, les


avancées techniques et technologiques font accélérer la mondialisation,
désormais, les informations peuvent-être transmises presque instantanément à
travers le monde. Ce phénomène offre alors de nouveaux horizons au
marketing, de nouvelles plateformes à exploiter comme les réseaux sociaux.
L’offre peut alors s’exprimer sous de nouvelles formes, empruntées de
nouvelles techniques. Nous analyserons d’abord les caractéristiques de ces
réseaux sociaux modernes puis aborderons les différentes techniques utilisées
pour mettre l’offre en valeur.

 
  
Partie 1 : Les réseaux sociaux nouvelle génération
On compte aujourd’hui 17 millions d’utilisateurs des réseaux sociaux en France,
ce qui représente environ 49% des internautes. On ne peut alors plus ignorer le
fait que cette nouvelle plateforme représente un nouveau canal de
communication à fort potentiel. Facebook, Twitter, ou encore Myspace
représentent l’exemple parfait de ce nouveau phénomène qui consiste à
partager sa vie avec nos amis, notre famille, ou même avec des étrangers. En

22
peu de temps, ces sites web sont devenus un outil indispensable pour rester en
contact constant avec la vie des autres, de son entourage, pour partager des
photos, vidéos ou liens, échanger des informations, adhérer a des groupes et
même recevoir des offres d’emploi. Ce sont désormais les internautes qui
créent l’information, information qui est constante, nombreux sont les
internautes qui consultent leur compte Facebook plusieurs fois par jour a la
recherche d’actualités ou par peur de rater un évènement important.
 
 

 
 
 
Partie 2 : Comment les réseaux sociaux permettent-ils de mettre l'offre d'une
marque ou entreprise en valeur ?
Ne pouvant plus ignorer ce nouveau moyen de communication à grande
échelle, les marques et entreprises ont commencé à développer leurs
promotions sur des blogs ou des sites comme facebook ou encore twitter. Et
même si ils restent loin derrière le référencement, l’affichage, l’affiliation, les
comparateurs ou l’emailing, des études démontrent que d’ici 2015 cette forme
marketing dépassera toute les autres. Cependant, on peut déjà trouver des
exemples d’actions marketing sur les réseaux sociaux par des grandes firmes
comme Coca-Cola qui en 2011, réunit des milliers d’utilisateurs facebook
autour de bouteilles à leur nom et permit à la marque de prendre une place
dans la tête des internautes. Ou encore la marque automobile Ford qui
organisa un concours photo sur l’application instagram (rachetée par facebook
fin 2012) avec pour thème les équipements de la Ford fiesta, ce simple

23
concours eut un impact important sur les utilisateurs, qui, sans même le
vouloir, ont fait la publicité pour la marque qui souhaitait redorer l'image d'une
voiture jugée un peu vieillotte en l'associant à un service technologique
tendance.

Cependant, les réseaux sociaux demandent un énorme investissement en


temps et en travail. N’importe quelle marque ou entreprise souhaitant être
présente sur les réseaux sociaux devra être prête à y consacrer entre 10 et 20
heures par semaine. C’est la seul manière de développer un bon réseau de
suiveurs ou de fans. Un profil délaissé ou pas mis régulièrement à jour perd
toute crédibilité. Car, avec les réseaux sociaux ou les sites communautaires, il
s’agit d’effectuer au quotidien un travail de proximité qui ne doit pas
s’interrompre.

Par conséquent, si vous ne disposez pas de cette moyenne d’heures


hebdomadaires pour vous consacrer à votre profil social, il ne sert
objectivement à rien d’en créer. Vous risquez de donner une mauvaise image
de votre marque ou de vos entreprises. 7

b) Les influencers et influenceuses

Définition de l’influenceur
Avec le marketing et les réseaux sociaux en toile de fond, un influenceur est
une personne qui a une forte présence au travers des canaux digitaux, lui
permettant d’influencer le comportement d’achat ou de consommation des
internautes qui le suivent.

7
Super commerce

Marketing : Le marketing des réseaux sociaux

par sarios - le 07/02/2018

www.marketing-etudiant.fr

24
C’est ainsi que les marques introduisent les influenceurs dans leurs stratégies
de marketing et de communication, pour assurer la promotion de leurs
campagnes produits et services.

L’influenceur tel que décrit dans les sphères du marketing digital, est
aujourd’hui cette nouvelle star du web parfaitement à l’aise avec les réseaux
sociaux ou le blog, ayant un fort pouvoir de prescription envers sa
communauté qui est généralement très conséquente.

Le marketing d’influence tend à canaliser ainsi ces acteurs influents en les


recensant et en travaillant étroitement avec eux pour le compte de divers
marques. Ces marques souhaitant travailler sur différents leviers, comme la
notoriété, les lancements de produits ou services et la recherche constante de
booster leurs ventes.

Les influenceurs ou nouvelles stars du web


Il devient difficile de passer à côté de l’actualité des influenceurs et des
influenceuses au travers des réseaux sociaux, tellement le sujet est abordé. Les
marques ne jurent que par eux pour assurer leurs ventes et booster le
lancement de leurs nouveaux produits. Le leader d’opinion des temps
modernes est né avec la maîtrise réseaux sociaux comme seconde nature.

Ils sont instagrameurs, youtubeurs ou encore blogueurs influenceurs et surfent


sur les thématiques les plus porteuses du web et de la vente en ligne.

Les influenceurs ont pour la plupart cet objectif obsessionnel : faire croître leur
communauté et faire valoir un nombre de followers suffisamment important
pour attirer les marques à eux. L’influenceur ou l’influenceuse n’a pourtant pas
que cet atout en poche, et le mettre en avant par dessus tout, cache l’envers
d’un décor où la course à la quantité ne rime plus avec qualité.

Mais est-ce encore là où les marques et les agences de marketing d’influence


les attendent ?

25
Les influenceurs sont devenus les prescripteurs des marques 
S’il est clair que les marques intègrent le marketing d’influence dans leur
communication, il ne faut pas ou plus jurer que par le nombre de followers de
ces stars du web. Le degré d’influence n’est pas un synonyme de quantité
d’abonnés ou de grosse communauté.

L’influenceur doit également faire preuve de confiance envers sa communauté,


être cohérent dans son discours et rester proche envers ses abonnés, ceci afin
d’interagir et d’obtenir du feedback sur les produits ou services dont il assure la
promotion.

L’influenceur est aujourd’hui pleinement ancré comme prescripteur pour les


marques, et il est aussi de sa responsabilité de faire les bons choix en matière
de partenariats.

Prenons l’exemple des influenceuses beauté qui aiment partager leurs recettes
miraculeuses pour embellir leur visage, leur corps etc… elles ne devraient pas
chercher à s’inscrire sur tous les tableaux et vanter les mérites d’un ensemble
de marques simultanément. Un discrédit pourrait vite être jeté sur ces
youtubeuses ou instagrameuses, surfant ainsi sur les nombreuses marques
sous prétexte que les gains sont substantiels. 

Une marque aurait plutôt intérêt à rechercher une forme d’exclusivité, et avoir
une égérie parmi ces influenceuses. Même si de nombreux produits peuvent
être vantés, il est souvent de rigueur d’être fidèle à une marque

Si le rôle des influenceurs est donc clairement devenu celui d’être prescripteur
en puissance pour les marques… il y a encore du chemin à parcourir pour
obtenir une résonance pleinement positive parmi les consommateurs. Par
ailleurs il est aussi bon de savoir comment les influenceurs sont perçus par les
consommateurs.

26
Le rôle des influenceurs et des influenceuses de demain
Les influenceurs ne cessent de croître, à mesure que les années passent et que
les jeunes générations s’adonnent aux réseaux sociaux avec une aisance
déconcertante.

Les influenceurs et les influenceuses de demain, seront-ils une élite aux


compétences nouvelles avec un degré d’expertise affiné sur leur thématique ?
Si un influenceur est aujourd’hui suivi par des dizaines de milliers d’internautes,
il n’est aucunement dit que l’engagement arrive à suivre et qu’un dialogue
s’instaure entre lui et sa communauté.

Lors de campagnes gérées par des marques, de nombreux influenceurs


s’effacent devant le flot de commentaires et d’interactions.
Alors certes ! On ne peut pas interagir avec des milliers de personnes
simultanément… et on le vérifie d’ailleurs très bien chez les  influenceurs,
quoique s’exprimer via une vidéo pour remercier sa communauté serait un
premier gage de qualité, mais dans ce cas, où s’arrête la notion d’engagement
et d’intérêt pour les marques ?

Comment peuvent-elles mesurer un feedback produit et chercher à l’améliorer,


mieux l’exploiter etc… ?

Un moyen par lequel les futurs influenceurs devraient pouvoir répondre en


s’appuyant sur leur communauté, plus intelligemment et sans chercher la
quantité au détriment de la qualité !

Le rôle des influenceurs sur les réseaux sociaux


Au travers des réseaux sociaux, le rôle des influenceurs serait en toute logique
d’entretenir une relation privilégiée avec leur communauté. Cependant quand
on gère plusieurs dizaines ou centaines de milliers d’internautes au sein de ses
réseaux sociaux, çà devient vite impossible d’être présent pour chacun d’eux.

27
Voilà un des points qui peut vite devenir un inconvénient majeur pour les
marques recherchant du feedback. Les influenceurs pourront difficilement
traiter au cas par cas et répondre à toutes les sollicitations.

Leurs rôles seront alors de rechercher au minimum de l’engagement envers


leurs publications sponsorisées et entretenir la viralité le plus longtemps
possible pour booster les ventes de la marque partenaire.

Est-ce suffisant à ce stade pour une marque ?

Si l’objectif premier est de booster les ventes et que ça se vérifie sur la période
de diffusion, c’est alors un essai concluant pour la marque. Pour les
influenceurs, il est rare de chercher à en faire plus à ce stade et ce n’est pas ce
qu’on leur demande.

Fournir des chiffres sur l’engagement (likes, partages, commentaires et trafic si


lien tracké) sera un net plus pour défendre l’intérêt de la campagne, surtout si
une agence est derrière l’action promotionnelle.8

A cette section Nous avons les outils du marketing digital qui scinda en deux
paragraphes : les influenceurs et les influenceuses et aussi les réseaux sociaux.

Au niveau de ce chapitre 2 consacré pour le marketing digital et les marques


nous avons vu les rôles du marketing digital de différenciation des marques
dans la première section et les outils de marketing digital dans une deuxième
section.

8
Le journal du cm

Les influenceurs et les influenceuses, quels sont leurs rôles ?

Auteur : Laurent Bour  29/9/2017

28
Chapitre 3 : Etude de cas : coca – cola
Au niveau de ce chapitre consacré pour un cas pratique on va faire une étude
de cas de l’entreprises coca cola qui à lancer une nouvelle compagne sociale
afin de renforcer son image de marque. Pour la première section on va voir une
présentation de l’entreprises est pour la deuxième section on va voir les détails
de sa nouvelle campagne sociale.

Section 1 : Présentation de l’entreprise coca cola


Beaucoup de gens pensent que le Coca Cola, cette boisson gazeuse très
connue, est le résultat d’un pharmacien tentant de créer un nouveau sirop
contre la toux. La véritable histoire de Coca Cola est en réalité légèrement
différente. Si c’est bien un pharmacien qui est derrière la naissance de cette
boisson, son but était en fait de créer une boisson qui lui permettrait de
soulager son addiction à la morphine. Pour cela, il crée en 1885 une recette de
boisson alcoolisée à base de coca, de noix de kola et de damiana (une plante
souvent utilisée pour faire des infusions) et la nomme French Wine Coca. Du
fait de l’interdiction de la vente de boissons alcoolisées qui sévit en Amérique à
cette époque, le pharmacien est obligé de revoir sa recette pour continuer à
vendre.
La marque Coca Cola est déposée le 6 juin 1887 et depuis le début des années
1900, la boisson ne contient plus de cocaïne. La boisson commence à conquérir
la France à l’époque de la Première Guerre mondiale, lorsqu’un américain
décide de vendre des bouteilles de Coca Cola à ses compatriotes.
En 2012, la marque réalisait un chiffre d’affaires de 36.3 milliards d’euros.
Chaque seconde, Coca Cola vend pour 1 200 euros de boissons. A elle seule, la
marque représente la moitié du marché mondial des sodas. Le Mexique est le
plus grand consommateur de Coca Cola au monde (225 litres par personne
chaque année). La marque est également la 3ème entreprise agroalimentaire
mondiale, après PepsiCo et Nestlé. Donc au niveau de cette section on va voir
une présentation de l’entreprise coca cola.

29
a) Histoire

À la fin de la Guerre de Sécession à laquelle il participe, John Pemberton est


pharmacien à Columbus (Géorgie) et possède un petit laboratoire. En 1870 il
s’installe à Atlanta, le marché étant plus important que celui de Columbus. Ses
débuts dans la capitale de la Géorgie sont flamboyants au point qu’il crée la J.-
S. Pemberton & Company en 1879.

La première recette ancêtre du Coca-Cola, le French Wine Coca, est inventée


par John Pemberton en 1885. C’est une boisson alcoolisée à base de coca,
de noix de kola et de damiana, Pemberton se serait inspiré de la recette du vin
Mariani, un mélange de vin de Bordeaux et de feuille de coca créé par le
chimiste français Angelo Mariani en 1863. Le premier verre de cette nouvelle
boisson sera servit le 8 mai 1886, dans la Pharmacie de Pemberton. La vente
du French Wine Coca se poursuivra jusqu’à la mort de Pemberton en 1888.

Le 25 novembre 1885, le maire d’Atlanta organise un référendum sur la


question de l’interdiction de l’alcool dans la ville. Atlanta devient une ville
« sèche » pour une période d’essai de deux ans durant lesquels la vente
d’alcool est interdite. Ainsi, l’enjeu pour la jeune compagnie sera d’offrir une
boisson sans alcool, tranchant avec les orangeades et procurant les effets du
bourbon. Pemberton va développer une version sans alcool de sa boisson, mais
toujours avec la coca, son principal ingrédient actif, qui subsistera dans la
recette jusqu’à la fin du 19esiècle.

Pemberton s’associe à Frank Robinson, un comptable de formation et surtout,


un homme ambitieux. Il le rencontre en présence de son associé Ed
Holland en 1885. De cette association, naît officiellement la marque Coca-Cola,
et la Pemberton Chemical Company. Frank Robinson est, pour certains,
l’initiateur de la création du nom de la nouvelle boisson, de la calligraphie
spencerienne de son logo et l’initiateur d’un recours massif à la publicité.

Le 6 juin 1887, Pemberton fait inscrire au registre du commerce la marque


Coca-Cola, ce qui fait de lui l’unique propriétaire, et cela aux dépens de ses
anciens associés. La même année, l’homme d’affaire Asa Griggs Candler achète
Coca-Cola à Pemberton pour 2 300 dollars, profitant, avec Frank Robinson, de
la maladie de Pemberton pour racheter de force. Il va, à l’aide d’une campagne
marketing intense, donner son essor à la boisson.
30
b)Cibles

On ne peut pas vraiment dire que la marque Coca Cola ait une cible bien
précise, car c’est un produit véritablement destiné à tout le monde : hommes,
femmes, enfants, adultes, etc Néanmoins, certaines lignes de Coca Cola sont
destinées à des populations plus précises. Par exemple, le Coca Cola Black, qui
contient des extraits de café, s’adresse plutôt à une cible jeune (25-40 ans) qui
sont actifs professionnellement.
En ce qui concerne le Coca Cola Vanille, qui n’a pas été un franc succès, elle a
été conçue pour répondre aux attentes d’une population plus exotique, vivant
notamment dans les îles.

C )Coca cola et la communication

Un autre domaine dans lequel Coca Cola excelle, c’est la publicité. La marque a


en effet toujours été en avance sur ses concurrents, proposant de nombreuses
publicités qui restent gravées dans les esprits.

Un autre domaine dans lequel Coca Cola excelle, c’est la publicité. La marque a


en effet toujours été en avance sur ses concurrents, proposant de nombreuses
publicités qui restent gravées dans les esprits.

Enfin, on ne peut pas nier le fait que Coca Cola a su s’adapter aux tendances
qui se sont développées ces dernières années. La marque n’était en effet pas la
dernière à se montrer lors de campagnes mobiles (spot publicitaire “Happiness
Factory” pour faire la promotion du site mobile “Prend la vie côté Coca Cola”,
diffusé en avant-première sur mobile) ou de street marketing.9

9
Super commerce

Titre : les marques mondiales : coca cola el le marketing

Publie par digischool marketing 17/9/2012 www.marketing-etudiant.fr

31
A cette section nous avons vu une présentation de l’entreprises coca cola son
histoire et les cibles et aussi la relation entra coca cola et la communication.

Section 2 : coca cola : nouvelle campagne social media


La semaine dernière, Coca Cola est devenu la première marque à avoir atteint
la barre des 50 millions de fans sur Facebook. Coca Cola a profité de cette
occasion pour annoncer le lancement de son programme d’innovation sociale.
Au niveau de cette section on va voir les nouvelle campagne social media de
l’entreprises coca cola

a) La recherche du bonheur

Jouant atour de son slogan “Ouvre un Coca Cola, ouvre du bonheur”, la firme
d’Atlanta à proposé à ses 50 millions de fans de participer à un grand
brainstorming ayant pour fil conducteur le “bonheur”.

Le but est de proposer une idée, une innovation sociale, qui, pour Coca-Cola,
permettra aux participants d’être plus actifs, engagés, de donner aux autres ou
de s’engager dans des activités créatrices de bonheur. Pour faire court, Coca-
Cola propose à ses fans d’améliorer le monde, rien que ça ! Au terme de sa
campagne sociale, Coca-Cola procédera à un tri des idées et communiquera
celles qui auront été retenues. Les plus créatifs seront épaulés par Coca Cola et
participeront à la réalisation de leur projet qui devrait être mis en œuvre
courant 2013.

Pour participer il faut simplement se rendre sur la page Facebook de Coca-Cola


et cliquer sur l’application qui lui est dédiée. Après avoir validé votre
inscription, vous pourrez contribuer à votre manière à créer du bonheur ! C’est
la première fois que les consommateurs de Coca-cola du monde entier sont
appelés à participer à un tel projet. L’information étant encore récente, Coca
Cola prévoit de diffuser plus de détails sur le processus de sélection des idées
et le déroulement du programme, dans les jours à venir.
En France, Coca-Cola compte un peu moins de 3 millions de fans, progression
énorme par rapport aux chiffres de 2008 où la communauté atteignait les 300
000 fans. Coca prévoit déjà une surprise pour les français une fois la barre des 3
millions atteinte.

32
b) Quelques campagnes sociales, dans le monde et au Maroc

C’est la première fois que la marque innove autant sur les réseaux sociaux,
mais elle à toujours réussi à faire parler d’elle dans des campagnes publicitaires
toutes plus drôles ou insolites les unes que les autres.

L’année dernière en Australie, après avoir réalisé une enquête démontrant


que 50% des adolescents et jeunes adultes n’avaient jamais bu de Coca, la
firme américaine avait tout simplement remplacé son logo par les prénoms les
plus couramment portés dans le pays. La campagne a très bien marché, et tous
les nouveaux consommateurs Australiens en avaient parlé sur le web et la
presse avait également relayé l’information.10

Coca-Cola lance au Maroc la campagne de communication internationale

« TASTE THE FEELING»


C’est ce lundi 29 février 2016 que Coca-Cola a célébré le lancement au Maroc
de la nouvelle campagne de communication internationale « TASTE THE
FEELING ». En effet, après le grand lancement le 19 janvier à Paris et dans
d’autres pays à travers le monde, c’est au tour du Maroc de vivre au rythme de
cette nouvelle campagne qui remplace « Open happiness » lancée en 2009.

Avec « TASTE THE FEELING » et sa nouvelle signature évocatrice, Coca-


Colaregroupe pour la première fois les différentes variantes Coca-Cola, Coca-
Cola light, Coca-Cola Zéro, et Coca-Cola Life sous la marque
emblématique Coca-Cola dans le cadre de la nouvelle stratégie marketing
mondiale « One Brand ».

A travers cette stratégie, Coca-Cola étend l’image et la puissance de l’attrait


emblématique de la marque Coca-Cola originale à ses différentes variantes et
met en avant le choix qu’elle offre aux consommateurs. En se basant sur un
storytelling universel lié à des moments de tous les jours, la campagne
publicitaire remet la boisson au goût incomparable au centre de la
10
Super commerce
Titre : les marques mondiales : coca cola el le marketing
Publie par digischool marketing 17/9/2012 www.marketing-etudiant.fr

33
communication et célèbre le plaisir de boire du Coca-Cola, n’importe
quel Coca-Cola, qui transforme un moment ordinaire en un moment spécial. Ce
moment, des millions de personnes dans le monde le vivent et peuvent le vivre
chaque jour en savourant un Coca-Cola.11

Au niveau de cette section nous avons vu la nouvelle campagne sociale media


de l’entreprise coca cola qui scinda en deux paragraphes. La recherche du
bonheur dans un premier paragraphe et Quelques campagnes sociales, dans le
monde et en Maroc dans aune deuxième paragraphe.

Au niveau de ce chapitre 3 nous avons vu une étude de cas de l’entreprise coca


cola, dans une première section nous avons vu une présentation de l’entreprise
et dans une deuxième section nous avons vu la nouvelle campagne sociale
media de cette entreprise.

Conclusion
11
La tribune

Africain digital soumit : coca- cola Maroc distingué par deux fois

www.INT.ma le 1 mars 2016

34
Toute entreprise souhaitant se développer est aujourd'hui tenue d'en passer
par le marketing digital. L'émergence de nouveaux supports et de nouvelles
tendances de communication oblige les entreprises à s'adapter.

À la différence du marketing traditionnel, le marketing digital propose une


personnalisation du message à délivrer. Ce que la transformation digitale
permet, c'est l'utilisation des données. L'exploitation du Bige Data permet de
mieux connaître son cœur de cible et de lui proposer un contenu sur mesure,
destiné à répondre à ses besoins ou ses interrogations. Au-delà de changer leur
façon de communiquer, les entreprises et les marques doivent donc repenser
leurs relations publiques. Dorénavant, elles ne s'adressent plus à un public de
masse, mais bien de niche.

Le travail présenté dans ce mémoire qui Articulé en trois chapitre nous avons
vu en premier chapitre, un aperçu du marketing digital sa définition et ses
avantages et aussi sont les prérequis, facteurs de réussite et erreurs à éviter
dans le marketing digital

Dans un deuxième chapitre nous avons répondu à la problématique de projet


et aussi nous avons vu les outils du marketing digital.

En dernier chapitre consacré pour un cas pratique nous avons faire une étude
de cas de l’entreprise coca cola.

Par ailleurs, les études en marketing digital ont l'avantage de former les
étudiants pour qu'ils deviennent polyvalents (communication marketing,
programmation, infrastructures et réseaux, etc.). Néanmoins, une des
meilleures raisons d'étudier le marketing digital concerne le fait qu'il s'agit d'un
secteur en plein développement et qui affiche de plus en plus de débouchés. En
effet, le secteur du numérique a participé à la création de plus de 450.000
emplois en 2016. Le secteur connaît également une croissance annuelle
constante de 13 %. Enfin, si vous aimez apprendre constamment, créer et
développer des projets, étudier dans le marketing digital vous permettra de
vous affirmer une fois que vous intégrez la vie professionnelle.

Documentation référence bibliographique

35
Mémoire ISCAE

Marketing et communication

Communiquer à l’ère du digital : quelle stratégie du marketing digital pour


l’Oréal paris ?

Rédigé par : el azami el hassani driss 2012-2013

Inbound value

Marketing digital : guide complet (avantages +stratégies)

Auteur : Marc sauvage 9/05/2018

Hubspot

Qu’est ce que le marketing digital ?

Présenté par : Marie hilion le 21/3/2018 www.blog hubspot.com

Ouvrage

Titre : Marketing digital pour les nuls

Auteur : ryan deiss , henneberry

Edition français publiée en accord avec wiley publishing

Edition first, un département d’édition, 2017 à paris

Monde économique

« La communication externe, un rô le essentiel pour l’entreprise. »


27/3/2015
Auteur : Gwenaelle Masson

Eteamsys

Quele rô le joue le MD dans le développement de mes entreprises ?


36
Auteur : Lucuy 02/10/2018

Le journal du cm

Les influenceurs et les influenceuses, quels sont leurs rô les ?

Auteur : Laurent Bour  29/9/2017

Super commerce

Marketing : Le marketing des réseaux sociaux

Par sarios - le 07/02/2018

www.marketing-etudiant.fr

L’histoire de coca cola

www.cocacola web.fr

Super commerce

Titre : les marques mondiales : coca cola el le marketing

Publie par digischool marketing 17/9/2012 www.marketing-etudiant.fr

La tribune Africain digital soumit : coca- cola Maroc distingué par deux
fois www.INT.ma le 1 mars 2016

37