Vous êtes sur la page 1sur 6

DOM-TOM

LA FRANCE D'OUTRE-MER
Saviez-vous que la France partageait une frontière commune avec le Brésil ?
Saviez-vous que
Connaissez-vous unelaîle
France
qui estpartageait une frontière
moiti‚ française, moitiécommune avecetleoù
néerlandaise Brésil
tout ?
Connaissez-vous une île qui est moiti‚ française, moitié néerlandaise
le monde parle anglais ? Découvrez la France au travers de ces terres pleines et où tout
le monde parle anglais ? et
de ressources Découvrez
pourquoila neFrance au travers
pas préparer de ces outre-mer
un voyage terres pleines
?
de ressources et pourquoi ne pas préparer un voyage
Officiellement, l'appellation DOM-TOM n'existe plus, on parle maintenant outre-mer
de ?
DOM Officiellement,
(Département l'appellation
d'Outre-mer) DOM-TOM n'existed'Outre-mer).
et ROM (Région plus, on parleIlmaintenant
existe ausside
DOM (Départementd'Outre-mer
les Collectivités d'Outre-mer) et ROM
appelée (Région
COM, ainsid'Outre-mer). Il existe aussi
que d'autres territoires à
les Collectivités d'Outre-mer appelée COM, ainsi que statuts particuliers… à
d'autres territoires
statuts particuliers…

Que sont les DOM-TOM ?

Les Départements et Territoires d'Outre-Mer ou France d'Outre-Mer, sont l'appellation usuelle des terres françaises
situées hors de la Métropole. Les habitants de ces territoires sont plus de deux millions et demi et permettent à la
France de rayonner à l'étranger.
Ces terres sont pourtant partie intégrante de la République Française avec bien sûr des spécificités locales.
La France d'outre-mer ou les Outre-mer comprend les territoires de la République française éloignés de la France
métropolitaine située sur le continent européen. On parle également de DROM-COM (départements et
régions d'outre-mer et collectivités d'outre-mer) ou encore de DOM-TOM (départements d'outre-mer
et territoires d'outre-mer).
Issus des anciens empires coloniaux français (XVIe – XVIIIe siècles et XIXe – XXe siècles), ces territoires sont situés
en Amérique, Océanie, dans l'océan Indien et en Antarctique et sont soumis à des régimes administratifs et juridiques
très différents.
Les territoires de la France d'outre-mer se caractérisent par un important éloignement de la métropole : les Antilles
françaises sont ainsi à 6 800 km de Paris, la Polynésie françaiseà 16 000 km, la Nouvelle-Calédonie à 16 800 km. À
cela peut s'ajouter un éloignement des partenaires économiques les plus proches (Papeete est par exemple à
5 700 km de l'Australie).
La France d'outre-mer se caractérise également par son insularité, à l'exception de la Guyane. Mais cette dernière est
toutefois isolée du reste de l'Amérique du Sud par son enclavement entre océan Atlantique et Amazonie.
Ces facteurs permettent toutefois à la France de disposer d'une zone économique exclusive (ZEE) de plus de
11 millions de km2, soit la deuxième du monde après celle des États-Unis. En outre, depuis 2015,
579 000 km2 supplémentaires de plateau continental sont exploitables de façon exclusive par la France dans le
prolongement de la ZEE de plusieurs espaces ultra-marins, mais ils ne sont pas inclus dans la ZEE (pas de droit
exclusif d'exploitation des ressources biologiques marines, comme la pêche, etc.).
À l'exception des Terres australes et antarctiques et de Saint-Pierre-et-Miquelon, situés en zone de climat froid, les
territoires d'outre-mer sont situés dans des zones climatiques tropicales ou équatoriales et sont soumis à des risques
naturels qui peuvent être importants (cyclones, tremblements de terre, volcanisme).
GUADELOUPE

La Guadeloupe est un territoire des Antilles situé dans la mer des Caraïbes. La Guadeloupe est à la fois une région et un
département de France d'Outre Mer (DOM ou DROM), composée d'îles et d'îlets. Grande-Terre et Basse-Terre sont les
plus peuplées. Viennent se rajouter, l'île Marie-Galante, l'île de la Désirade et l'archipel des Saintes comprenant Terre-
de-Haut et Terre-de-Bas, qui sont liés administrativement à la Guadeloupe. Son chef-lieu est Basse Terre
L'île prend le nom de Guadeloupe lorsque Christophe Colomb y aborde le 4 novembre 1493, et attribue ce nom en
hommage à la Vierge protectrice des navigateurs Notre-Dame de Guadalupe.
Un habitant de Guadeloupe est appelé un Guadeloupéen ou une Guadeloupéenne.

Climat
La Guadeloupe bénéficie d’un climat tropical d'alizé, tempéré par les influences maritimes. On distingue deux saisons
en Guadeloupe et dans les îles voisines :

 une saison sèche appelée « carême » qui va de janvier à juin ;

 une saison humide dite « hivernage », qui s'étale de juillet à décembre

Gastronomie
La Guadeloupe se sert surtout de ses produits agricoles, comme le poyo (de la famille de bananes plus communément
appelées bananes vertes ou ti-nain), du fruit de l'arbre à pain, de gombos, de choux et des produits de la mer. Comme
plat typique, on citera par exemple le blaff où le poisson, préalablement assaisonné, est cuit dans un petit bouillon
agrémenté de cives (sorte d'oignons du pays), de persil, piment, thym… et l'on peut également citer le  colombo qui est
l'équivalent du curry indien. La Guadeloupe

LA GUYANE

La Guyane est à la fois une région et un département de France d'Outre Mer (DOM ou DROM). Située en Amérique du Sud,
la Guyane est boisé à 96% de sa superficie par la forêt équatoriale. La Guyane est la région la plus vaste de France mais également
la moins peuplée. Un habitant de Guyane est appelé un Guyanais ou une Guyanaise. Son chef-lieu est Cayenne.
Le français est la langue officielle de la Guyane mais de nombreuses autres langues locales sont aussi utilisées. La seconde langue la
plus parlée dans la société est le créole guyanais, une langue à base de français, d'anglais, d'espagnol, de portugais, de langues
africaines et amérindiennes.
La gastronomie
La gastronomie guyanaise est riche des différentes cultures qui se mélangent en Guyane, les restaurants chinois côtoient les
restaurants créoles dans les grandes villes comme Cayenne, Kourou et Saint-Laurent-du-Maroni. La gastronomie guyanaise
rassemblait à l'origine les cuisines créole, bushinengue et amérindienne. Toutes ces cuisines ont plusieurs ingrédients en commun  :
le manioc, la viande et le poisson boucanés
Le plat le plus emblématique de la Guyane, c’est le bouillon d'awara.
Le climat
La Guyane connaît une saison humide de décembre à juillet et une période plus sèche durant le reste de l'année. Les précipitations
commencent à décroître en juillet avec l’arrivée des mois de septembre et octobre qui sont dits « mois secs », puis remontent dès le
mois de novembre. Le mois le plus humide est le mois de mai.

LA MARTINIQUE
La Martinique, aussi surnommée « l’île aux fleurs », est une île située dans  les Caraïbe et plus précisément dans l'archipel
des petites Antilles. C’est une région insulaire française et un département français, elle est administrée dans le cadre
d'une collectivité territoriale unique dirigée par l'assemblée de Martinique. C'est également une région ultrapériphérique de l'union
européenne. Son chef lieu est Fort-de-France
Le climat
Le domaine bioclimatique de la Martinique est un domaine tropical plutôt humide. Les instructions nautiques modernes distinguent
deux saisons marquées, liées aux précipitations : la saison humide ou hivernage, de mai à novembre, et la saison sèche ou carême de
février à avril. La saison sèche correspond normalement à une période de fort ensoleillement et de sécheresse, comme elle débute
après le carnaval, elle est appelée carême.
La gastronomie
La gastronomie de la Martinique est variée et sert comme témoin l'histoire de l'île et de ses habitants, avec des influences caraïbes
(comme le poulet boucané), européennes, africaines (apportées par les esclaves) et indiennes (à partir de l'immigration indienne),
toujours adaptées aux produits de l'île.
Les plats les plus emblématiques sont des Beignets de la Martinique et des Galettes de fruit à pain au saumon et fines herbes.

LA REUNION
La Réunion est à la fois une région et un département de France d'Outre Mer (DOM ou DROM). Située au Sud-ouest de l'océan
Indien dans l'archipel des Mascareignes.
La Réunion est aussi une ile volcanique, elle comprend deux volcans dont un en activité : le piton de la Fournaise.
Un habitant de La Réunion est appelé un Réunionnais ou une Réunionnaise. Son chef-lieu est Saint-Denis.

Le climat
La Réunion se caractérise par un climat de type tropical humide tempéré par l'influence océanique des vents.
Il existe deux saisons marquées à La Réunion, qui se définissent par le régime des précipitations :
 une saison des pluies allant des mois de janvier à mars, au cours de laquelle tombe la majorité des
précipitations de l'année ;
 une saison sèche s'étalant de mai à novembre. Néanmoins sur la partie est et les contreforts du volcan,
les pluies peuvent être importantes même en saison sèche ;
Les mois d'avril et de décembre sont des mois de transition, parfois très pluvieux mais pouvant également être parfois très
secs.
La gastronomie
les plats les plus communs sont les caris, version locale du curry indien, le rougail et les civets.
- Le cari se compose d'une base d'oignon, d'ail et d'épices comme le curcuma (appelé sur l'île « safran péi »), sur laquelle on
fait frire poisson, viande et œufs.
-Le rougail est un plat à base de saucisses et de tomates, cuit avec des épices ainsi que du piment vert.
- Un civet est un type de préparation culinaire, préparé à l'aide de cive, c’est-à-dire d'oignon, ou d'autres bulbes comestibles.
Le civet est désigne généralement comme “ragoût”, c’est-à-dire un mélange de viande, de légumes et de pommes de terre. On
prépare le civet avec du vin rouge.

LA NOUVELLE-CALÉDONIE

La Nouvelle-Calédonie est une Collectivité Territoriale avec un statut qui lui est propre. C'est un archipel situé dans l'Océan
Pacifique à environ 2000 kilomètres de l'Australie.
Les collectivités d'outre-mer (COM) sont régies par l'article 74 de la Constitution. Ce statut concerne Saint-Pierre-et-
Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Wallis-et-Futuna et la Polynésie française.
Les habitants de Nouvelle-Calédonie sont appelés les "Néo-Calédoniens". La population de la Nouvelle-Calédonie est
d'environ 250 000 habitants.
L'économie de la Nouvelle-Calédonie est surtout basée sur l'exploitation des ressources minières, en particulier le nickel dont
la Nouvelle-Calédonie concentre un quart des ressources mondiales.
Le tourisme est en développement. La monnaie utilisée en Nouvelle-Calédonie est le Franc Pacifique.

Le Climat
Le climat néo-calédonien est un climat tropical chaud et humide. On distingue une saison chaude et humide appelée "été
australe" qui correspond aussi à la saison cyclonique de novembre à avril, et une saison plus fraîche de mai à septembre
appelée "hiver australe".

La gastronomie
Par cuisine de la Nouvelle-Calédonie on peut entendre d'une part les recettes traditionnelles issues de la minorité
autochtone Kanak, notamment le bougna et d'autre part des recettes résultant d'un mélange d'influences des cuisine
respectives des différentes ethnies en présence sur le territoire : cuisine chinoise, japonaise, réunionnaise, antillaise, française,
etc.

Le bougna est un plat traditionnel mélanésien de Nouvelle-Calédonie. Dans le bougna traditionnel, les ingrédients sont


enveloppés dans des feuilles de bananier et cuits à l'étouffée dans un four à pierres chaudes. C'est une sorte de ragoût de
poulet, de collier blanc (pigeon arboricole), de poisson, de porc ou de roussette(chiroptère) accompagné de taros, de patates
douces, de bananes poingo, de tomates et d'ignames le tout arrosé de lait de coco bouillant.

MAYOTTE

Mayotte est une COM (Collectivité d'Outre-Mer)composée de deux îles. Mayotte est la seule île demeurée Française de
l'archipel des Comores, lui-même situé dans le canal du Mozambique et dans l’océan Indien.La population de Mayotte est
d'environ 180 000 et on appelle les habitants de Mayotte, les Mahorais. Mayotte est constituée de deux îles
principales, Grande-Terre et Petite-Terre, et de plusieurs autres petites îles comme  Mtsamboro, Mbouzi et Bandrélé. Le chef-
lieu de jure est Dzaoudzi sur Petite-Terre.
L'économie de Mayotte est basée sur l'agriculture et la majorité des emplois est surtout dans l'administration. Le tourisme est
en développement à Mayotte.

Le climat
Mayotte baigne dans un climat tropical maritime avec deux saisons : la saison des pluies de novembre à avril d'un côté et de
l'autre la saison sèche qui va de mai à octobre. La température moyenne à l’année avoisine les 25 °C, avec un pic de 34 °C et
beaucoup de pluies durant l’été. Le cyclone n’est pas fréquent, mais peut s’avérer violent dans le pays.

La gastronomie
La cuisine mahoraise est une cuisine exotique. Beaucoup de plats sont préparés avec du lait de coco cuit. Parmi les plats
phares de la gastronomie locale, on rencontre le mataba (brèdes de manioc mijotées dans du lait de coco), du riz pilao,
le kangué (plat à base de viande de boeuf bouillie), du poulet ou poisson coco. 
Mais pour se restaurer rien ne vaut les mamas brochettis. Des bouénis installées au bord des routes préparant des brochettes
de viande, de poisson ou des ailes de poulet appelés mabawas, servi avec du poutou (sauce pimentée) ainsi que des bananes,
du manioc et du fruit à pain.

SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON

Cet archipel compte deux îles principales, l’île de Saint-Pierre au sud-est et l’île de Miquelon (reliée à l’île de Langlade par
une bande de sable), auxquelles s’ajoutent quelques qui ont été tour à tour occupés, puis abandonnés, tels l'île aux Pigeons,
l'île aux Vainqueurs et l'île Verte (Green Island).
Saint-Pierre-et-Miquelon a obtenu le statut de département français d’outre-mer (DOM) en 1976 et celui de collectivité
territoriale de la République française en 1985, puis en 2003 celui de COM ou collectivité d'outre-mer territoriale. Il n’existe
que deux villes: Saint-Pierre, le chef-lieu, avec 5800 habitants, et Miquelon avec 710 habitants.

Le climat
Les influences continentales et ses poussées d'air arctique se conjuguent aux influences maritimes, sous la contribution du
Gulf Stream et du courant du Labrador, pour fournir à ces îles un climat océanique froid sous l'influence dominante de la mer.
Le mois le plus favorable au niveau du climat pour visiter Saint-Pierre est Septembre. Août est le mois le plus chaud à Saint-
Pierre, et le mois le plus froid de l'année est Février. Les mois les plus pluvieux dans cette ville sont Janvier et Décembre.

La gastronomie

Comme dans toutes les régions de France, la gastronomie tient une place importante à Saint-Pierre-et-Miquelon. La cuisine
locale est essentiellement basée sur les produits de la mer. Les plus appréciés d'entre eux sont la  morue, le flétan de
l'Atlantique et le homard.
La ville de Saint-Pierre est réputée pour ses macarons.

LA POLYNÉSIE FRANÇAISE
La Polynésie française est une collectivité d'outre-mer (COM) de la République française composée de cinq archipels
regroupant 118 îles dont 76 habitées : l'archipel de la Société avec les îles du Vent et les îles Sous-le-Vent, l'archipel des
Tuamotu, l'archipel des Gambier, l'archipel des Australes et les îles Marquises.
Elle est située dans le sud de l'océan Pacifique, à environ 6 000 kilomètres à l’est de l’Australie. Elle inclut aussi les vastes
espaces maritimes adjacents. La Polynésie française est un territoire non autonome relevant de l’article 73 de la Charte des
Nations unies.

Le climat
Du fait de la situation dispersée des différents archipels sur plusieurs centaines de kilomètres, la Polynésie française ne peut
pas être résumée à une seule zone climatique.
Ainsi, le nord de l'archipel des Marquises connaît plutôt un type de temps tropical aride alors que le sud de l'archipel des
Australes est plutôt soumis à un type de temps des moyennes latitudes. Deux grandes saisons se distinguent:

 de novembre à avril, une saison dite  chaude  ou été austral (humidité élevée) ;
 de mai à octobre une saison dite  fraîche  ou hiver austral (humidité moindre).

De façon très schématique, il est possible de distinguer trois types de temps:

 les alizés, vents d’Est, tant en saison chaude qu'en saison fraîche ;
 les épisodes de perturbations pouvant évoluer en dépression tropicale, parfois très vigoureuse, atteignant à l’extrême le
caractère cyclone. Ce type de temps est caractéristique de la saison chaude (décembre à mars). Ces dépressions apparaissent
sur les eaux chaudes de l’océan ;
 les perturbations d’ouest sur les Australes, sud Tuamotu et Gambier. Ces archipels sont d’ailleurs régulièrement concernés
par des vents forts.

La gastronomie
La gastronomie polynésienne est caractérisée par une grande diversité des mets, basés sur les produits de la mer et les fruits
exotiques et influencés par les cuisines française et chinoise.
Parmi les poissons de haute mer, les espèces les plus consommées sont : le thon blanc, et le thon rouge, le mahi-
mahi (coryphène), le saumon des dieux (poisson-lune), l'espadon, le tazar (ou thazard).
Le lagon produit bien entendu également une incroyable variété de poissons utilisés dans la cuisine traditionnelle  : le
perroquet, le chinchard, le rouget, etc.
Parmi les produits de la mer, les langoustes, les cigale de mer ou Scyllaridae, les bénitiers mollusque, les Oursins et les
chevrettes sont également très appréciés.
Les fruits incluent la noix de coco, les ananas, la papaye (qui peut se consommer verte, en salade, ou mûre, comme fruit), les
mangues, les pamplemousse, les citrons verts, les bananes, les caramboles, les corossoles, la pastèque, les pommes
étoilées et le ramboutan.