Vous êtes sur la page 1sur 26

Chapitre 1: PRESENTATION GENERALE DE CARDE DE PROJET................................

I) Introduction: ................................................................................................................... 3

II) Présentation générale de la société: ................................................................................ 3

III) Historique du KBE ...................................................................................................... 3

IV) Technologie des fabrications des câbles ...................................................................... 4

1) Tréfilage : ................................................................................................................. 5

2) Toronnage : .............................................................................................................. 6

3) Isolation : ................................................................................................................. 6

V) Le contexte de projet ...................................................................................................... 6

1) Présentation du projet .............................................................................................. 6

2) Utilité du projet ........................................................................................................ 7

Chapitre 2: ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE ........................................................................... 8

I) Introduction .................................................................................................................... 8

1) Le carton : ................................................................................................................ 8

2) Le recyclage de carton ............................................................................................. 8

3) Les types des papiers et cartons recyclables ............................................................ 9

4) Le cycle de recyclage du papier et du carton ........................................................... 9

5) Les avantages de recyclage .................................................................................... 10

6) Le recyclage de carton en Tunisie.......................................................................... 10

II) Le machine de compactage de carton .......................................................................... 12

1) Les machines de compactage horizontales ............................................................ 13

2) Les machines de compactage verticales................................................................. 14

3) Les avantages d’une machine de compactage de carton ........................................ 15

4) Les critères de choix d’une machine de compactage de carton ............................. 15

Chapitre 3: Analyse fonctionnelle de la machine de compactage de carton ......................... 17

I) Analyse du besoin : ...................................................................................................... 17


II) Saisir le besoin : ........................................................................................................... 17

III) Enoncé du besoin : ..................................................................................................... 17

IV) Validation du besoin : ................................................................................................ 18

V) Étude de faisabilité : ..................................................................................................... 19

1) Identification des fonctions de service : ................................................................. 19

2) Caractérisation des fonctions des services : ........................................................... 20

3) Hiérarchie des fonctions : ...................................................................................... 21


Chapitre 1: PRESENTATION GENERALE DE CARDE DE

PROJET

I) Introduction:

II) Présentation générale de la société:


Le groupe KBE international est spécialisé dans le développement et la production de fils et
des câbles électriques de haute qualité. Les produits sont destinés aux fabricants de faisceaux
pour industrie automobile, électroménagers, construction mécanique et installation technique.

KBE Tunisie est une société totalement exportatrice qui produit des fils et des câbles
électriques essentiellement pour le secteur automobile et électroménager. KBE Tunisie est
située dans la zone industrielle Sidi Abdelhamid Sousse –Tunisie.

Société KBE Sousse Tunisie

III) Historique du KBE


KBE est installée en Tunisie depuis 1995. Il a marqué une évolution exemplaire ce qui lui a
permis de figurer parmi les ‘ Succes Stories’ des sociétés ‘offshore’ œuvrant dans le domaine
électrique. Le succès du groupe d’entreprises repose sur le haut niveau de qualité de ses
produits, sur sa flexibilité, son orientation client et marché, ainsi que sur la qualification et la
motivation de son personnel.

KBE a lancé sa production le 1 juillet 1996 vers l’industrie M.E.T.S. Le développement de


KBE s’est poursuit et a lancé la production de torons de cuivre dès le second trimestre de
l’année 1999. KBE Tunisie emploi actuellement environ 100 personnes. L’entreprise est
certifiée ISO /TS 16949 en 2002 (norme désignée à la construction de composants
automobiles). Elle est aussi fournisseur de catégorie A pour Volkswagen AG , pour
dräxlmaier (METS) et pour Leoni (LTN).

Le Tableau ci-dessous présente les différentes caractéristiques de l’entreprise KBE.

Effective 97

Terrain 13500 𝑚2

Bâtiment 8500 𝑚2

Capacité installée 1.1 Million Km câble par an

Chiffres d’affaires 42 Millions €


Clients principaux • METS

• LEONI

• industries d’électroménagers

Les principales gammes de produits de KBE sont :

• FLRY : Câbles de véhicules à isolation réduite.


• FLY: Câbles de véhiculés.
• FLYW : Câbles de véhicules à haute tenue thermique.
• H05/07V-K : Câbles à gaine isolante PVC, 450/750V.
• H05/07V2-K : Câbles à gaine isolante PVC, 450/750V et à haute tenue thermique.
• Câbles multipolaires.
• Fils et câbles (selon spécifications clients).

IV) Technologie des fabrications des câbles


La fabrication des câbles est basée sur trois techniques principales : tréfilage, toronnage et
isolation du câble. La figure suivante illustre le processus de fabrication qui comporte
plusieurs étapes :

Processus de production de câbles

Produire des fibres de


cuivre

Qualité Produire des fibres de


contrôl cuivre cordé
e

Qualité Produire des câbles de


contrôl cuivre isolé par le PVC
e

Qualité
contrôl
e

1) Tréfilage :

Le tréfilage consiste à produire des fibres fines de cuivre de plusieurs diamètres avec des
critères de qualité bien définis. La matière première utilisée est le fil de cuivre de diamètre
1,8mm. La production se réalise en réduisant, à froid, le diamètre du fil cuivré selon 23 étapes
effectuées par les machines tréfileuses. La dureté du cuivre s’élève à cause de la déformation
à froid. Les fibres obtenues seront éliminées par un circuit juste après l’atteinte du diamètre
final. Les fibres de cuivre seront ensuite enroulées sur des bobines dans des unités appelées
bobinoirs.
2) Toronnage :

Le toronnage consiste à produire des fibres de cuivre cordé avec des diamètres bien précis et
des critères de qualité bien définis. La matière première utilisée est le fil de cuivre tréfilé de
diamètres différents. La production se réalise en cordon les différents brins du cuivre selon 6
étapes par des machines nommées toronneuses. La répartition du cuivre toronné sur la bobine
est faite par le répartiteur intégré dans la machine.

3) Isolation :

L’isolation consiste à produire des câbles de cuivre isolé par le PVC, de plusieurs diamètres
avec de critères de qualité bien définis. La matière première utilisée est le PVC naturel, le
PVC coloré et le cuivre toronné. La production se réalise en injectant le PVC sur le cuivre
avec une machine nommée extrudeuse. La haute température du câble extrudé sera baissée au
niveau du poste de refroidissement. Le câble sera ensuite enroulé sur des bobines dans des
unités appelées bobinoirs.

V) Le contexte de projet
Les matières premières utilisées pour la fabrication des câbles sont : Le PVC naturel, le PVC
coloré et le cuivre de diamètre 1,8mm. Le stockage du PVC naturel et du cuivre carré se fait
généralement en grandes quantités. Ces matières primaires sont emballées dans des boites en
cartons de grand dimension.

Après l'utilisation de matières premières. Les boites en carton sont stockées puis détruites.
Ces déchets de carton ont généré beaucoup de problèmes de congestion dans la société Cela a
incité le responsable de la qualité et de l'environnement à intervenir pour trouver une solution
à ce problème

1) Présentation du projet

Dans le contexte de la gestion des déchets cartonnées des matières primaire le responsable de
société KBE a proposé de concevoir une machine de compactage de carton

Les figures suivantes montrent les déchets de boites en carton stocker à l’industrie
Le stock des déchets en carton

2) Utilité du projet

Le machine de compactage de carton est principalement pour compacter les boites de carton
de matière primaire ceci est dans le but de la réduction de volume occupée par les boites en
carton afin de diminuer d’espace de stockage de ces déchets dans la zone de production et
ainsi pour conditionne les papiers cartonnés d’une maniéré transportable par les outils de
transports disponibles à la société
Chapitre 2: ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE

I) Introduction
1) Le carton :

Le terme carton désigne certains types


de papiers généralement caractérisés par une rigidité, une
épaisseur et/ou un grammage relativement élevés

Les usages du carton sont principalement à l'emballage et


l’industrie de l'édition, mais aussi toutes les industries
de cartonnage où ses qualités d'isolant phonique, mécanique et électrique sont utilisées.

L’utilisation de carton a plusieurs avantages on site parmi eux

 Relativement économique à fabriquer pour une vaste gamme de propriétés mécaniques


et esthétiques quelles que soient ses dimensions.
 léger et facile à travailler par découpage, pliage.
 Facile à imprimer.
 Supportant différents types d'assemblage (agrafage, collage, pattes).
 Facile et peu encombrant à stocker à plat.
 Aisé à manipuler.
 Assez facile à réparer.
 recyclable et biodégradable.

2) Le recyclage de carton

Le recyclage du papier et du carton est pratiqué depuis de nombreuses années. Le carton et le


papier sont faits de fibres de bois biodégradables, recyclables et non toxiques, aussi appelées
cellulose. De ce fait il est possible de les composter, de les valoriser énergétiquement en les
brulant ou encore en les recyclant.

Chaque fois qu’une tonne de papier est recyclée, c’est 1.41 tonnes de bois qui est économisée,
ainsi que 48.2 m3 d’eau et 10.25 MW d’énergie, soit 0.04 tonnes d’équivalent CO2 évitée par
rapport à la fabrication de papiers par les fibres naturelles d’arbres
3) Les types des papiers et cartons recyclables

Parmi les papiers et cartons que on peut triés pour le recyclage, on trouve :

 Le carton
 Les journaux et les magazines
 Les briques de laits et de jus de fruits
 Les suremballages des packs de yaourts
 Les boîtes de céréales
 Les enveloppes blanches.

4) Le cycle de recyclage du papier et du carton

Le carton et le papier sont parmi les matières les plus simples à recycler les principales étapes
de recyclage sont :

 Le trie de carton et papier : cette étape se fait selon la qualité et le couleur de


matière.
 Pulpage et défibrage : Une fois les cartons et les papiers sont triés et collectés Ils sont
en premier lieu mis dans un pulpeur de brassage. Ce brassage avec de l’eau est
nécessaire pour rompre les liaisons entre les fibres de cellulose et les séparer des
autres produits encore présents.
 Le désencrage : La pulpe obtenue est ensuite purifiée et désancrée pour éliminer les
composants chimiques du papier comme les colles, les vernis et les encres. Le résultat
est une pâte de papier.
 Le Bobinage :la patte est égouttée et séchée avant d’être transformée en bobines qui
serviront à la production de nouveaux emballages cartons et de feuilles de papier.

La figure suivante montre les différentes étapes de recyclage des papiers :


Cycle de recyclage du papier et du carton

5) Les avantages de recyclage

Le recyclage permet d’éviter le gaspillage de ressources naturelles et d’énergie, de sécuriser


l’approvisionnement de l’industrie en matières premières, de diminuer ses impacts
environnementaux.

L'incorporation d'une Matière première de recyclage vierge permet :

 Une moindre consommation d'énergie, d'eau ;


 Une moindre émission de CO2.

6) Le recyclage de carton en Tunisie

La Tunisie a connu, ces dernières années, un développement économique qui a conduit à


l’évolution des quantités de déchets industriels et spéciaux. Selon les résultats des études
réalisées par Agence Nationale de Gestion des Déchets en Tunisie [1].
Les quantités de déchets provenant des activités industrielles des différents secteurs sont
estimées à 150 mille tonnes par an environ. Parmi ces déchets industriels on trouve les
déchets en carton qu’ils sont considérés comme une Fortune perdue.

Le recyclage des carton est en Tunisie considéré comme un élément clé du développement
soutenable en tant que l'un des piliers de l'circulaire. Selon les statistiques de la Ministère
tunisienne des Affaires Locales et de l'Environnement [1] : moins de 30% des papiers/cartons
sont collectés et recyclés (maximum 10 t / j).

La chaîne d'activités de recyclage de carton est présentée dans le schéma ci-dessous.

La collecte Le compactage Le désencrage Le recyclage


de carton de carton

La réglementation de la gestion des déchets en Tunisie est organisée par l'Agence Nationale
de Gestion des Déchets en Tunisie. Ces objectifs principaux sont
 La réduction des quantités de déchets.
 Le traitement des déchets dans les bonnes conditions.
 L’amélioration du cadre institutionnel, réglementaire et financier de la gestion des
déchets.
 Le renforcement de la communication, de la concertation et de la sensibilisation ; et
suivi minutieux des statistiques et informations en matière de gestion des déchets.
Dans le cadre de Renforcement de la communication avec le secteur prive en Tunisie, l'Agence
Nationale de Gestion des Déchets soutenir les industries à établir des stratégies pour la bonne
gestion de ces dèches industrielles.
II) Le machine de compactage de carton
Les machines de compactage restent les plus performantes., avec ces modes de
fonctionnement simple, ces avantages considérables, les industriels ne peuvent être que
séduits par cette machine. Elle est d’ailleurs incontournable dans certaines activités et ceci à
cause de la quantité de déchets.

Cette machine peut coûter jusqu’à plus de 20 000 €, c'est pourquoi il faut bien étudier le choix
la plus adaptée aux déchets. Les balles compressées sont de forme parallélépipédique comme
le montre la figure suivante :

Balle en carton de forme parallélépipédique

Il existe deux grandes catégories de modèles :

 Les machines de compactage horizontales


 Les machines de compactage verticaux
1) Les machines de compactage horizontales

La machine de compactage de carton horizontale se présentent sous la forme de deux grands


containers : un où l'on dispose les cartons, papiers, emballages, plastiques et autres matières
recyclable et l'autre qui sert à stocker les balles compressées par la première partie.

D’une maniéré générale, Elles sont plutôt destinées aux entreprises traitant de gros
volumes de déchets et de manière continue car les presses à balles horizontales s'installent en
bout de ligne de production.

Elles peuvent produire des balles pesant jusqu'à plus d'une tonne. Leur force de compression
est impressionnante. Les industriels l'utilisent fréquemment. Elles sont destinées à comprimer
les déchets en plus grandes quantités. Les balles de déchets qui sortent de cette machine
seront plus denses.

Un exemple de cette machine de compactage horizontales est illustré à la figure suivante :

Machine de compactage horizontale

La machine de compactage horizontal est souvent équipée d'un système automatisé de


chargement des déchets, elle peut être équipée d'une bande transporteuse, d'un chariot
élévateur ou d'une installation d'aspiration
2) Les machines de compactage verticales

Cette machine est caractérisée par sa petit volume ce qui le permet de s’installe dans des
milieux peux encombrants Elles sont de plus petits volumes, et se présentent sous la forme
d'un grand caisson : Manuelle, automatique ou semi-automatique, la presse à balles verticale
fonctionne en chargeant les cartons via la partie supérieure. La compression se fait alors
automatiquement ou manuellement selon les modèles
Les balles obtenues sont de poids moindre que les presses à balles horizontales. Un cerclage
permet aussi de bien maintenir les balles obtenues.
La presse à balles verticale est recommandée pour les entreprises qui n’ont pas beaucoup de
déchets. Elles sont disposés d’une grande ouverture, ce qui permettra à l’utilisateur de charger
plus facilement les déchets à compacter.
Un exemple de cette machine de compactage horizontales est illustré à la figure suivante :

Machine de compacgtage de carton verticale


3) Les avantages d’une machine de compactage de carton

Qu’il soit du type vertical ou horizontal, le machine de compactage peut comprimer des
cartons, des papiers, du plastique, du tissu et même des fûts.

 Le volume des déchets est significativement réduit : Ils seront réduits jusqu’à 80 %.de
papier ou de carton
 Un gain d'argent : Quand les déchets sont en balles, les coûts liés à leur transport
diminuer considérablement. Ces balles peuvent aussi être revendues auprès des
récupérateurs s’il s’agit de déchets composés principalement de carton et de papier.
 L'encombrement au sol est réduit : la presse à balle n’est pas encombrante et n’a
besoin que très peu d’espace et aussi les déchets compactés et cerclés ont un volume
réduit qui permet de diminuer leur emprise au sol
 Système simple à utiliser : les modèles automatiques compressent et cerclent en
autonomie les déchets tandis que les modèles manuels ou semi-automatiques restent
très simples à faire fonctionner.
 Sécurité et hygiène sur le lieu de travail : Avoir une machine de compactage permettra
d’augmenter le niveau de propreté. Ce dispositif gardera les résidus proprement, ce qui
réduira également les risques d’incendie

4) Les critères de choix d’une machine de compactage de

carton

Le choix de la machine de compactage de carton dépend de plusieurs critères on site :

 La quantité et le volume de carton à compacter : Le premier critère à prendre en


compte pour définir la taille de votre matériel est le volume global de déchets que vous
souhaitez valoriser, et la variété de ce gisement.
 Le masse de la balle désirer à compacter ou Les dimensions de balles : Il est
cependant important de prendre en comptée moyen de chargement, de déchargement
et de transport des balles afin de déterminer la taille des balles.
 La force nécessaire de compactage
 Les dimensions de la machine désirée : Elles doivent être adaptées à la taille
moyenne des déchets à traiter.
Chapitre 3: Analyse fonctionnelle de la machine de

compactage de carton

I) Analyse du besoin :

II) Saisir le besoin :


La conception de la machine de compactage du carton a été déclenchée suite à l'existence de
déchets de carton qui posaient un problème d'espace en termes de stockage dans l'entreprise.

Notre objectif est donc d'exploiter ces déchets cartonnés dans le but de réduire le volume
occupé par ces cartons afin de diminuer son espace de stockage à la zone de production de
l’entreprise KBE et ainsi de conditionner les papiers cartons d'une manière transportable par
les outils de transport disponibles pour l’entreprise

Le but de ce travail est de réalisé un dossier de conception d'une machine de compactage de


compactage des papiers carton sous forme des balles avec un prix acceptable.

III) Enoncé du besoin :


Nous utiliserons, dans cette phase, l’outil « bête à corne », représenté par la figure ci-dessous

Graphe de bête à cornes

La société KBE Déchets en Carton

Machine de compactage de carton

Permettre à la société KBE de Compacter les déchets en carton


IV) Validation du besoin :
Dans le but de vérifier la conformité de la conception de machine de compactage de carton, il
a été nécessaire de rechercher si le besoin de concevoir de cette machine risque de disparaitre
ou d’évoluer dans un délai plus au moins long

Ce contrôle de validité consiste à se poser les questions suivantes :

 Pourquoi ce besoin existe-t-il ?

Le besoin est existé pour compacter les déchets de boites en carton des matières primaire

 Dans quel but ?

La conception d’une machine de compactage est pour réduire l’espace de stockage de déchet
en carton et faciliter la manière de stockage et à transport les déchets en carton.

 Pour quelle raison ?

Pour éliminer les déchets en carton et assurer une bonne gestion de ces déchets
V) Étude de faisabilité :
Notre démarche consiste à :

 Identifier les fonctions de service


 Caractérisation des fonctions de service
 Hiérarchiser le besoin
 Rédiger le cahier des charges fonctionnel « CdCF »

1) Identification des fonctions de service :

Afin d’identifier les fonctions de services, on a utilisé le diagramme pieuvre représenté par la
figure suivante :

Diagramme pieuvre

Ouvrier

Maintenance Carton
FC1
FC6 FP1

FC5 Machine de FC2


compactage de
Environnement carton Coût

FC4 FC3

Normes de Energie
sécurité
FP1 : Permettre à l’ouvrier de compacter les déchets en carton

FC1 : Etre ergonomique

FC2 : Avoir un coût acceptable

FC3 : S’adapter à l’énergie disponible

FC4 : Respecter les normes de sécurité.

FC5 : Résister aux conditions extérieurs de l’environnement

FC6 : Etre facilement maintenable

2) Caractérisation des fonctions des services :

La caractérisation des fonctions des services est établie en appliquant à chaque fonction des
critères d’appréciations comme indiqué dans la figure suivante :

Fonction Critères d’appréciation Niveaux


FP Le volume de carton
La force appliquée
Le temps d’opération
Le Compacité de carton
FC1 Les normes ergonomique Max

FC2 Cout de fabrication

FC3 Consommation de l’énergie utilisée

FC4 Les normes de sécurité Max

FC5 Résiste à l’humidité Max


Performance environnementale
FC6 Utilisation des éléments standards Max
3) Hiérarchie des fonctions :

Cette phase permettre d’exprimer un jugement de valeur, sur l’importance relative des fonctions
de service.
Toutes les fonctions identifiées doivent être satisfaites. Mais on ne peut pas leur accorder, à toute,
la même importance. On a utilisé la méthode, employée fréquemment, qui consiste à attribuer un
coefficient d’importance à chaque fonction après son identification. On a utilisé une échelle de 1 à
5, donnée par le tableau suivant :

K Importance

1 Utile

2 Nécessaire

3 Important

4 Tres important

5 Vitale

La méthode de tri croisé permet de hiérarchiser les fonctions de services. Cette méthode est basée
sur la comparaison de l’importance d’une fonction par rapport à toutes les autres en lui attribuant
une note de 1 à 5 :
Tableau : Méthode du tri croisé

FC1 FC2 FC3 FC4 FC5 FC6


FP FP FP FP FP FP
FP
3 2 3 3 3 3
FC2 FC3 FC4 FC5 FC1
FC1 1 2 2 2 2
FC2 FC4 FC2 FC2
FC2 3 2 3 2
FC4 FC3 FC3
FC3
2 2 2
FC4 FC4
FC4 2 2
FC6
FC5 2

Tableau : Hiérarchisation des fonctions

Fonction Points Pourcentage %

FP 17 35,41 %
FC1 2 4,16 %
FC2 10 20,83 %
FC3 6 12,5 %
FC4 10 20,83 %
FC5 2 4,16 %
FC6 2 4,16 %
Totale 48 100 %
La hiérarchisation des fonctions permet de donner des priorités. L'étape suivante consiste à rendre
significatifs les résultats de la hiérarchisation fonctionnelle. Pour cela, on a établi l’histogramme
représenté ci-dessous :

% des fonctions de services

35,41%

20,83% 20,83%

12,50%

4,16% 4,16% 4,16%

FP FC2 FC4 FC3 FC1 FC5 FC6

Figure : Histogramme ordonné des fonctions de service


Réaction du CdCF :
L’étude sera synthétisée par la rédaction du CdCF qui exprime le besoin en termes de fonctions
détaillées et caractérisées. Le CdCF est donné par le tableau ci-dessous.
Caractérisation des fonctions des service

CONCEPTION : :
Critères de solutions technologiques

Les critères des solutions choisis sont les suivantes :

 Critères d’utilisation : Énergie d’alimentation, dimensions, durée de vie, performance

environnementale

 Critères d’entretien : maintenance, pièces de rechange, durabilité

 Critères de cout : couts de fabrication, de fonctionnement, de maintenance.

 Critères de sécurité : normes, sécurité de l’utilisateur, sécurité pour l’environnement.

 Critères d’estime: style, forme, couleur.


Diagramme FAS Manuelle
Charger les cartons

Convoyeur

Appliquer une
Presser les cartons force sur le carton

Maintenir en Alimenter Pompe


Compacter les déchets en
carton position le carton l’énergie
comprimé

Distribuer Distributeur
l’énergie

Convertir l’énergie
pneumatique\hydraulique en Vérin
énergie mécanique
Emballer les cartons
compactés Fil de cerclage