Vous êtes sur la page 1sur 40
Mea nae a AVEC CD DE 1H rl is) | TET SO UE cso ee ey ee ee eee eee od : 2 276 Scores guitares complets. Tous les leads, toutes les fi rythmiques et tous les riffs. Commentaires et analyses. Une Collection dirigée par Thomas Hammije apprenez a jouer comme Mark Knopfler 3, avenue du Général Leclerc 94200 Ivry sur Seine guitares & autres Spontanément, le nom de Mark Knopfler est associé & la Stratocaster rouge de ses débuts avec Dire Straits Hest vrai que cette guitare est celle des premiers succes mondiaux du guitariste. Depuis, son style a évolué et avec Iui les instruments utilisés, ce qui nous donne aujourd’hui une liste impressionnante de guitares plus belles les unes que les autres. En voici les principales. Mark Knopfler a possédé deux Fender Stratocaster rouges (sa premiére Strat n’était pes rouge & origine, il 'a rapidement fait peindre pour enfin réaliser son reve), toutes deus de 1961, Pune avec une touche en érable (donc pas dorigine), Vautre avec une touche © palissandre, La premigre est la principale guitare des deux premiers albums et de tournées qui vont avec. A la méme époque, son frére David utilisait une Telecaster noire ainsi qu’une Strat noire. Plus réceemment, Mark Knopfler s’est servi d’une Stratocaster de 1954, la fameuse « Jurassic Strat ». Au début des années 80, sa principale guitare est une Schecter Stratocaster rouge. Hen possédait également une blanche et une sunburst qui fut volée et remplacée par un modéle similaire. A la méme époque, on trouve deux Schecter Telecaster, une noire. une rouge. Céré Gibson, on trouve quelques Les Paul : des rééditions de modéles anciens de 198+ et 1986, mais aussi des modeles d'origine... de 1958 et 1959. Autre belle Gibson : la Super 400 avce micros Alnico d’origine. Enfin on trouve une Gibson Chet Atkins a cordes en. FeadereeserpvIon utilisée principalement sur scene. Depuis quelques temps, Mark Knopfler utilise beaucoup les Pensa-Suhr dont il posséde quelques modéles avec table en Grable flammé ainsi qu’une rouge et une noire. En acoustique, on trouve la célébre National style O des années 30, une Ovation Adamas 6 cordes et une 12 cordes, une Ramirez. classique et une N.S. Philipps. Signalons aussi le mode spécial Mark Knopfler chez Martin, la HD-40-MK. Gaté amplis, Knopfler a uti ssivement (entre autres), un Fender Twin Reverb, un J Roland, un Fender Vibrolux, un Music Man HD, des Mesa Boogie et enfin des Soldano SLO 100. Chorus Les principaux effets employés sont le delay, Ia réverbe, le chorus, le phaser, le flanger, le trémolo, la pédale de volume et la wha-wha. Les cordes sont généralement des extra-light (09-040 ou 09-046, plus récemment avec du 010 en corde de Mi). Bien entendu, pas question de posséder tout ce matériel. Si on ne devait garder qu'une guitare, ce serait sans doute une Stratocaster. Pour réaliser cet ouvrage, j'ai utilisé une Fender Stratocaster « Bonnie Raitt », une Gibson Nighthawk standard, une Ibanez demi-caisse AS120, le tout enregistré en utilisant un simulateur d’ampli Pod-Line 6, principalement sur la position. «modem high gain ». En acoustique une Lowden F-32, une Gibson L.-00 et une Gibson L-1 (pour les sons type dobro). Les microsd la Sttocastr te sleet es postions Indiuées dans fouvagese eet ces la main droite La principale caractéristique du jeu de Mark Knopfler réside sans doute dans sa technique de mi droite. Le point essentiel qui le distingue de la majorité des autres guitaristes est qu'il n'empl doigts pour jouer, pas de médiator. Cette facon d’attaquer les cordes pourra dérouter ceux qui ont vraime pris 'habitude de jouer au médiator, elle dérangera moins ceux qui ont 'habitude de jouer en picking sur une guitare acoustique. Mais dans tous les cas, on s'y fait assez vite, pour peu que lon sentraine rea ment. Avec le temps, le bout des doigts de la main droite s’adapte et on arrive A attaquer les corces une certaine force sans trop souffrir. En fait, Mark Knopfler n’utilise que trois doigts de la main droite : le pouce, Pindex et le majeur. Le autres lui servent d’appui sur la guitare. Observer. des photos de Mark Knopfler et vous ne manquerez pas d= voir son annulaire et son auriculaire véritablement ancrés a sa guitare, prés du bouton de volume. Gette fagon de poser les doigts sur la guitare présente I's. de « fixer » la main droite par rapport aux cordes, ce qui évize de se tromper de corde en jouant. Liinconvénient est que cee position engendre une certaine tension musculaire dans la qui peut a la longue étre néfaste. Si vous décidez de poser doigrs sur la guitare, essayez de les garder assez arrondis, dans courbure naturelle de la main et de ne pas réellement appu: sur la guitare. JPutilise pour ma part une position Iégerement différente ot annulaire et auriculaire ne sont pas toujours en contact avec la guitare, mais se déplacent en fonction de ce qu’on joue. La main est assez. arrondie, dans une position naturelle et détendue. Les doigts prennent parfois appui sur la guitare, parfois sur les cordes aigués quand celles-ci ne sont pas jouées. Ainsi, la main est plus libre et a d’avantage l'occasion de se détendre. Contrairement a Phabitude, le pouce ne va pas uniquement jouer sur les cordes graves, mais sur touces les cordes, exactement comme un médiator. La plupart des temps forts seront attaqués parle pouce, quelle que soit la note jouée. Les deux autres doigts permettront d’alterner rapidement les attaques (I’équivale des aller-retours de médiator) et de jouer plusieurs notes simultanément. Aucane de techniques que nous allons aborder dans cet ouvrage. Mais commengons par le travail du pouce qui tient un role essentiel dans le jeu de Mark Knopfler. ‘Commencez par jouer avec le pouce des cordes a vide, aussi bien graves qu’aigués. Variez les attaque: jouez. tr8s doucement mais essayez. aussi de faire claquer les cordes. important est que le mouvement vienne du pouce, pas de la main entire. Les autres doigts restent quasi immobiles et détendus. ‘Tentez maintenant ce petit exercice qui vous fait répéter les attaques du pouce sur la méme corde. Veillez 2 la régularité rythmique. N’allez pas plus vite que ce que votre pouce permet sans crispation. - En attaquant les cordes un peu plus franchement avec le pouce, vous allez faire sonner aussi la corde suivante. Essayez de bien mettre en avant les accords comportant un accent dans Vexercice suivant, Encore une fois, tout doit venir du pouce, les autres doigts restent détendus. Voici maintenant un exercice faisant intervenir le pouce et index de la main droite. Le pouce joue alternativement sur les cordes de La et Ré, l'index venant s‘intercaler. Le fait d’alterner deux doigts sur une méme corde donne un son un peu staccato typique de certaines rythmiques de Mark. @) Meme principe de jeu pour cet SEIS] exemple-ci, mais cette fois, la ma gauche est un peu plus active, ce qui demande de bien coordonner les deux mains. Le travail lent s’impose ! Une fois en place, on obtient un riff trés rock'n'roll. Etape suivante : on ajoute le majeur qui va jouer de pair avec l'index. Les deux doigts sont vraiment groupés (collés l'un a Pautre). Comme pour Pexercice 3, le pouce joue une basse alternée sur les cordes de La et de Ré. A nouveau ce staccato typique et impossible A réaliser avec un médiator. Comme pour lexercice 4, la main Z. gsuche va étte plus active, ce qui ~® demande une bonne synchronisation deux mains, done un travail au es ralenti, Mais une fois maftrisé cet xercice, vous sonnez déja bien dans le style des premiers albums. La prochaine série d’exercices introduit une technique fondamentale du jeu de Mark Kno laquelle il est impossible d'avoir le son, en particulier dans les rythmiques, mais aussi pour bon no plans acoustiques. II s'agic d’une technique de brossés en aller-retour des doigts de la main droise. Comme pour I'exercice 5, index et majeur sont groupés et solidaires. Cette fois ils ne vont pas pincer les cordes, mais les brosser. Les deux photos ci-dessous vous aideront a bien comprendre le mouvement. Dans la p« de départ, les doigts sont repliés vers la paume. Ils vont ensuite se déplier, les ongles venant frotte cordes. Au retour, c'est la pulpe des doiges va brosser les cordes. Et il s’agit bien de brosser et non de pincer, ce qui donnerait un son trop puissant. Toute la subtilité de cette technique consiste justement & bien doser la force avec laquelle on brosse les cordes, l'ette obtenu n’étant pas le méme. Trexeteice vows fae ayaler sere vechnique en leissant la main gauche inactive pour ne pas mélan les difficultés. Prenez la position de l'accord C/E (premier renversement de l'accord de Do, trés utilisé par Mark Knopfles). Le pouce joue a basse, puis index et majeur font le petit mouvement d'ller-rtour déerit plus haut, sans forcer. Ecoutez bien le CD pour vous rendre compte du son & rechercher. Se Une fois cette technique acquise, vous pouvez la combiner avee divers effet de jeu de la main gauche. Dans Vexercice 8 c'est un hammer qu’on effectue sur le premier temps. En plus du hammer sur le premier temps, on ajoute maintenant un pulling-off sur le troisitme temps. Notez que c'est toujours le pouce qui attaque les temps 1 et 3, en alternanc les cordes. Veillez a la régularité des croches, tout doit érre trés fluide. Voici enfin un exercice reprenant le précédent et le développant. A la troisitme mesure, on décale la main gauche de deux cases vers le grave et on répéte la méme formule, Respectez aussi le doigté de la fin de la quatritme mesure. Avec ces 4 mesures, vous jouez, déja une vraie rythmique Mark Knopfler. & Les trois photos ci-dessus décomposent le mouvement de la prochaine technique main droite que nous llons aborder : le < mini-rasgueado », qualifié par Mark Knopfler lui-méme de rasgueado du pauvre. npruntée au flamenco, cette technique consiste & brosser les cordes successivement avec plusieurs dans un méme mouvement de déploiement de la main. Au départ, les doigts sont donc repliés vers 2 paume. Lorsqu’ils se déplient, ils ne sont pas collés, comme précédemment, mais c’est d’abord le majeur se dépli, puis Vindex avec un léger retard. Le décalage est trés faible, mais suffisant pour eréer cet si particulier de dédoublement des attaque Entratnez-vous. d’abord sur un seul accord, comme dans exercice 11. Ensuite, intégrez cette technique & une formule rythmique compléte, comme dans Pexercice 12 basé sur la rythmique de « Sultans of swing ». Revenons maintenant & une tech- < main droite plus classique mais n moins importante: le jeu en es. Au lieu de jouer toutes les notes d'un accord simultanément, on rene succesivement en attaquant haque corde avec un doigt différent. cux exercices reprennent la position de C/E vue plus haut, Dans exercice 13, les doigts de la main se décalent d'une corde au sigme temps de la mesure, Lexercice 14 ajoute un hammer sur mier temps, formule typique sur sition d'accord. ne note, Knopfler la fait précéder d'une note érouffée. On obtient cette note écoutfée en relachant la pres- o de la main gauche. Lalternance des doigts de la main droite accentue cet effet. Dans 'exercice 17, c'est n petit arp€ge que Ion joue, les deux premigres notes n’étant pas vraiment frettées par la main gauche. la main gauche Le jeu de main gauche de Mark Knopfler est plus classique que son jeu de main droite, Mais mé les techniques employées ne sont pas révolutionnaites, la fluidité de son jeu et son vibrato particuli sont pas moins remarquables. Gaucher contrarié, sa main gauche a naturellement plus de force que celle d'un droitier, ce qui signifie qu'il peut exéeuter aisément des bends et double bends qui nécessivent un tain travail. Voici done quelques exercices qui vous feront faire un tour d’horizon des diverses techniques de main gauche. HP He HP HP Aes Ley eS Sey petit barré sur les deux cordes aigués avec l'index. annulate vient jouer hammera la case 8. Soignez la régularic aussi bien rythmique que dynamiqu Cest-A-dire que toutes les notes doivent sonner avec la méme force. Crest essentiel pour la fluidité: Méme principe pour cet exercice, mais la position est différente : l'index joue le Mi, le majeur le Fa et ’annulaire le R6. Gardez index et annulaire en place tour au long de l’exercice. Jouez le Mi avec lindex de la main droite, le Ré avec le pouce. fay fay a On attaque les bends. Ici aussi, l'indes joue un petit barré sur les deux cordes aigués et ’annulaire joue le Sol. Poussez fut fut uu sur la corde jusqu’d entendre un La (la = oe i eo A ao J ao méme note que celle que vous joucz Qo 2 a2 2 juste aprés le bend). Doigtez pouce, & index, majeur a la main droite Extension de exercice précédent. La position de départ est identique, ainsi que les deux premiers temps. Ensuite, Vannulaire change de corde et vient jouer un deuxiéme bend sur la corde de Si. Cette fois, on contrdle la justesse avec wore précédent le bend. Main droite est le poice qui joue ce deuxitme bend. Pour ce premier exercice, faites ce 1 1 Qi Avec lexercice 5, les choses se corsent un peu puisqu’il s’agit maintenant d’effectuer un bend sur deux cordes simultanément (double bend). Placez majeur et annulaire case 7, cordes de Sol et Si. Poussez sur ces deux doigts en direction des cordes graves (voir photo). Veillez & maintenir les cordes paralléles (ne poussez pas plus sur ’une que sur Pautre). Le bend sur la corde de Sol sera naturellement plus grand que celui sur la corde de Si, il ne faut done pas étre effrayé par les indications « full » et « 1/2» pour chacun des bends. Si vous sentez de la fatigue dans les doigts, ne foreez pas et passer. autre chose, la force viendra petit & petit. in 0 413 Autre technique de bend tout aussi typique du jeu de Knopfler : le bend sur double-stop. Sous ce nom savant se cache en fait un bend simple comme ceux vus dans les premiers exercices, mais celui-ci est joué simultanément avec une note tenue. On joue deux notes en méme temps et on effectue un bend sur une scule d’entre elles, La photo vous permettra de bien comprendre ce principe. Il faut bien faire attention & ne pas pousser sur la corde de Si, la note doit rester la méme. Ici aussi, il faut une certaine force qui s'acquiert avec le temps. 13] dt: af aah ea De méme que le précédent, cet niques d’arpége vues dans les exercices @ t », or) Pp précédents, avee de nouveau des ham- + = = cats oars — = Ss - mers ot pulling-offs pour la fluidivé SS 2 Deus options pour le doigté main droite en fin de phrase. Essayez les deux. Ba Pour terminer cette 20) série, le plan qui com- bine les précédents. Remarquez la conserac- tion assez symétrique de la phrase. Le plan 5 dans Ie stule de « In the gallery » est entigrement basé sur des intervalles de sixte joués sur g les cordes de Ré et Si, positions elé a travailler dans diverses tonelités. Laissez sonner le plus possible. ‘ oN 3 oe A 7 ‘Tempo libre pour ce plan au carac- tére assez improvisé qui pourrait, pourquoi pas, servir dans une intro... On retrouve la position du petit barré de index sur les deux cordes aigués. Attaquez les trois premiers temps avec le pouce, puis pouce, index, pouce. Plan 7: le précédent complété par une phrase plus grave toute en nuances d’attaques de Ia main ite. Vous pouvez tout jouer avec le pouce, dosez subtilement ! ‘ut fl Hone , ae _ - 23 Voici maintenant une autre figure de style fréquemment rencontrée : la 24 gamme brisée descendante, ici celle de Si mineur naturel. Alternez pouce et index de la main droite. Ajoutez un délai réglé a la noire et vous y étes. Le mouvement perpétuel vu par Mark Knopfler : la phrase & la fluidité parfaite, tout s’enchaine a merveille, ns un débit continu et régulier. Attaquez en douceur, laissez sonner ce que vous pouvez. fu st aA ie e . ie ee ty i Derier plan, un peu plus difficile mais basé sur les mémes techniques de hammer, pulling-off et arpéges. Nocez I'emploi de la corde de Ré a vide pour se donner le temps de placer index de la main gauche. £28 H pe Pp 0 2 0-7 0 (ob pH) i i b 4 Sf rey 6 les riffs Les riffs, ces petites formules mélodiques et /ou rythmiques, sont la signature d’un morceau et permettent de 'identifier instantanément. La petite collection de riffs qui suit va vous aider 4 mettre un peu plus encore en pratique les techniques vues jusqu’ici, tout en agrandissant votre répertoire. On commence par un riff en La, assez rock, typique de morceaux comme « Solid Rock » ou Communique », qui fait essentiellement travailler la main droite. Tout ce qui est joué sur la corde de La est joué par le pouce. Index et majeur, bien groupés, s’occupent du reste. Les croix indiquent un effet percussif obtenu en venant poser les doigts de la main droite sur les cordes avec une certaine vigueur. Son : ee Stratocaster, position IV, trés Iéger crunch (comme presque toujours sur les deux premiers albums). J=s10 wee ve Es — Voici le seul extrait de cette méthode pour lequel jai utilisé un médiator et je vous invite a faire de méme pour avoir un son bien tranchant. A propos de son, ce riff est joué avec un son type Telecaster, position cen- _ sale du séleeteur, avec un léger crunch, Dans la premiére mesure, soignez. les accents. Ensuite, les cordes & 2 vide facilicent le passage d’un accord de puissance a un autre, Tout est joué en allers de médiator. S28 Je 138 atois + x ¢- 5—§. 7. 3 3 — it Ea i i=EEEES Le riff suivant, plus récent, fait appel A un gros son que vous obtiendrez avec une guitare type Les Paul, micro manche, en poussant le gain de l’ampli assez haut. Capodastre a la case 1. La difficulté de ce riff réside dans les accents sur les temps 2 ct 3. Vous les obtiendrez par un mouvement de l'index et du majeur, >upés, qui se détendent ct viennent attaquer les cordes de fagon sche avec longle. Il faut penser aller- retour du groupe index-majeur, avec de temps en temps Vintervention du pouce. Expérimentez! Notez. que l'on peut aussi jouer ce riff en open de Sol, avec un capodastre a la troisiéme case. La musique country a beaucoup influencé Mark Knopfler, le prochain extrait, dans le style du prem album, nous le confirme. II va falloir accorder la guitare en open de Sol et placer un capodastre 3 ls deuxitme case. Reportez-vous aux exercices pouce-index de la main droite. Les croches sont jou alternativement par le pouce et par le groupe index-majeur de la main droite. Travaillez au ralenti c cempo est assez enlevé, Son : Stratocaster, position V, léger erunch. (Open de Sol, capodastie ala caso 2 - J Pour jouer ce tube, utilisez un son type Les Paul, avec les deux micros, une bonne dose de saturation, surtout une pédale wha-wha bloquée 2 mi-course. Balayez l'ensemble du spectre avec la pédale et ée2-vous quand vous avez trouvé le bon réglage. J'ai indiqué le doigté main droite, trés important pour brenir la bonne assise rythmique. C'est encore une fois le pouce qui marque les temps de fagon bien réguligre, dans la tradition du finger-picking. Jat6 De la méme époque, un riff beaucoup plus simple a jouer. Il utilise des ments d'accords joués sur les cordes de Ré, Sol et Si, positions ristiques du jeu de Mark Knopfler. Attaquez. les cordes avee pouce, ex majeur simultanément (voir photo). Soignez aussi articulation. position IV, son clair. AE EB AIH SL a Lasser sonner 2790 7: 3 5 5 73 5 3 & a ee 3 3 7 ct - w cour aux choses plus compliquées avec ce riff dans le style de « No can do » ot on passe rapidement corde & l'autre. Ge travail est toutefois facilité par l'alternance du pouce avec les autres doigts lation est délicate : écoutez bien le CD pour repérer les notes trés bréves et celles ott l'on doit tenir le son plus longtemps. C'est cette variété qui donne son caractére & ce riff. Utilisez. un métronome pour bien be zarder le repére des noires. Son : Les Paul, micro chevalet, tonalité a 2-3, de la saturation, mais pas trop. = P 2 iT Encore un riff ot le pouce alterne avec index et majeur (voir les exercices main droite). Du fait de cette alternance sur la méme corde & des intervalles trés rapprochés, on obtient ce son staccato, Notez les dead notes jouges par le pouce qui servent essenticllement de repére rythmique pour bien attaquer en syncope avec index et majeur. A la mesure 8, on glisse vers l'accord de Ré sur basse Fa diése, renversement tres employé. Son : Stratocaster, position IV, léger crunch. d= 104 2 ee fo. Peut-étre le riff le plus cél@bre de Mark Knopfler, du moins celui qui I'a fait connaitre au monde entier. ‘Tout est basé sur des tenversements d'accords joués sur les cordes de Ré, Sol ct Si, On débute sur l'accord de Ré mineur sur basse La (voir photo). Notez l’index qui est déja en position a la case 5 pour accord suivant. Attaquez les cordes simultanément avec trois doigts de la main droite (voir plus haut). Son : Stratocaster, position IV, son clair avec léger choru: Jats Ce riff plus récent emprunte a la musique celtique son caractére mélodique et enjoné. Encore une fois, il s'agit de bien respecter le doigté main droite pour obtenir le méme type d’articulation, Notez, & Ia mesure 6, I’économie de moyens puisque seule la premiére note est attaquée par la main droite, le reste est obtenu par bend er pulling-off. Void une autre caractéristique du jeu de Mark Knopfler qui confére & son phrasé une grande dynamique, du fait de la grande amplitude qui sépare les notes attaquécs de celles qui ne le sont pas. Jouez ce riff avec conviction et énergie pour garder son caractére, Son : Stratocaster, position II, son clair. Fem A DoE Fim D E H a0 3 “119: Somat a 9: lobe H i e Le cousin du précédent, & jouer sur le méme accompagnement. Cette fois, on jouc dans des positions plus graves, a la deuxiéme case, principalement sur une gamme de Fa diése mineur pentatonique. Avec ses motifs en doubles croches, ce riff est moins aisé que le précédent. ‘Travaillez-le lentement pour bien soigner la mise en place rythmique. Attention, sur la troisiéme double croche, 3 jouer la note juste avec le bend ; comparez- la avec le Do ditse de la case 2, corde de Si. A la mesure 3, lattaque de la note est gommée par l'emploi d'une pédale de volume qu'on ouvre juste aprés avoir attaqué la note. On peut obtenir un effet semblable en se servant du bouton de volume de la guitare, mais cela demande une certaine habitude. J=120 Fim A DPE Fem tll Do: 7m a. 3 ‘ul full ub Z 5159 P a 7 ee = Pour clore ce chapitre co attaques main droite qui conférent la dynamique a cette phrase. Notez, au début de la mesure 2, accord de Fa quiest joué uniquement par hammer. II faut jouer tout l'accord de Fa (sur trois cordes), méme si juste avant on n’a mis en vibration que les cordes de Ré et Sol. Le Do de accord de Fa résonnera quand méme crs lég2rement. Soignez aussi le rythme syncopé, notamment la derniére croche pointée avant chaque barre de mesure qui doit étre légerement mise en avant. Son : Stratocaster, position IV, son clair. cré aux riffs, en voici un a jouer tout en finesse. ‘Tout est dans le dosage des one a les rythmiques On connait Mark Knopfler principalement pour ses riffs et ses leads, moins pour ses rythmiques. A écouter de plus prés son ceuvre, on découvre pourtant des arrangements d'une grande finesse et des guitares rythmiques qui sont parfois loin d’étre faciles. Souvent, plusicurs guitares sont imbriquées les -s dans les autres pour composer un véritable « tissu » rythmique sur lequel vont venir se poser la voi pour tenter d’y voir plus clair. un ou la guitare lead. Voyons en détail quelques morceaux choi Reprenons le deuxiéme riff de la page 16. A lui seul il pourrait déja servir de rythmique au morceau Mais pour une plus grande richesse sonore, Mark Knopfler lui superpose un deuxigme motif qui vient le compléter. Cette deuxiéme guitare est jouée aux doigts, ce qui permet de jouer de fagon parfaitement simultanée 2 ou 3 notes, ce qui est essentiel pour la bonne articulation. Attaquez les cordes avec index et cur groupés jouant en aller-retour. Les dead notes (croix dans la partition) sont obtenues en brossant les cordes avec la main droite, mais en relachant la pression de Ia main gauche sur les cordes. Son Stratocaster, position IV, léger crunch. Autre technique parfois employée par Mark Knopfler : le doublage d'une guitare par une partie presque identique mais placée a opposé de 'image stéréo. Ce doublage n’a pas pour but de grossir le son mais de rendre plus intéressante cette partie, les subtiles différences entre les deux guitares attirant attention tantot a droite, tantot 8 gauche. Cette rythmique dans le style de « Follow me home », trés calme et détendue, est 2 nouveau basée sur des renversements d’accords joués sur les cordes Ré, Sol et Si. On glisse tranquillement dune position a ’autre, tandis que trois doigts de la main droite viennent pincer les cordes simultanément. Attention aux demi-soupirs qu'il faut bien respecter en étouffant les cordes avec les doigts de la main droite pour bloquer leur résonance. Son : Stratocaster, position II, son clair. Em7Bg Fem7/c# , Em7/B Es Em7/B Fintict s. a is es J=96 playback = Neg S co sey 2 snr Voici maintenant une rythmique plus dans lesprit rock, avec des positions d’accords de puissance sur es cordes graves. Tout est joué en allers, soit avec un médiator, soit avec le pouce, ce qui laisse libre les autres doigts de la main droite pour exécuter les mini-rasgueados des deux dernigres mesures (voir les pages d’exercice de la main droite). Notez comment lenchainement des accords est facilité par lutilisa- on judicieuse des cordes a vide, ce qui ajoute également de l’intérét cette rythmique. Son : Stratocaster, position IV, Iéger crunch, Le travail des aller-retours avec index et majeur groupés (voir les exercices main droite) va vous étre utile pour cette rythmique assez subtile. La plupart des notes sont étoufiées (dead notes) par reléche- ment de la pression de la main gauche sur les cordes. Cela a deux conséquenees : d'un part l'effet sonore obtenu est assez particulier du fait du frottement des ongles sur les cordes, d’autre part les notes, non étouffées sont davantage mises en relief, Respectez les fléches vous indiquant le mouvement des doigts, Notez aussi le doigté un peu particulier des arpéges qui s’explique par le fait que Mark Knopfler utilise essentiellement trois doigts de la main droite. Vous pouvez en utiliser quatre ici sans avoir mauvaise conscience. Son ; Stratocaster, position IV, léger crunch. 1 =84 am D/A Am DA Am DIA Am pimppimpimi®pimy 50 layuck playback B 52 53 51 Méme technique pour la rythmique suivante dont nous allons étudier les deux guitares. La guitare 1 joue en aller-retours index-majeur, comme précédemment, en respectant scrupuleusement Ia logique de alterné, Cette fois, les notes ne sont pas étouffées, et pour obtenir le relief sonore dune aut maniére, Mark Knopfler alterne le jeu sur les cordes de Ré-Sol et Si-Mi, Pour cela, détendez simplement un peu plus les doigrs. Pour davantage de fluidité, il ajoute quelques hammers ici et 14, notamment sur ses positions fétiches de renversements d’accords que vous commencez a connaitre. Méfiez vous aussi des fréquents changements de mesure. Son : Stratocaster, position IV, son clair. 4°78 am Here La guitare 2 (jouée par David Knopfler) emploie une technique similaire, mais avec des figures rythmiques différentes, ce qui rend intéressant la combinaison des deux guitares. Notez que pour us ya) complémentarité parfaite des deux parties, les positions d’accord sont décalées vers le grave. Pour le son. employé plutét unc guitare type Telecaster, position centrale, et ajoutez, un effet de Phaser assez, lent. J=76 Ane CG AmvE DA Am AMIE La prochaine rythmique, dans un style tr&s country comme on le trouve dans « Setting me up »,feit appel 4 la technique vue pour le riff du bas de la page 17 (noté ici en valeurs deux fois plus bréves). Le pouce alterne done entre les cordes de La et Ré, index et majeur venant jouer entre les attaques du pouce. La chronisation des deux mains doit étre parfaite, aussi est-il vivement conseillé de travailler trés lentement cette cythmique assez difficile. Pour la main gauche, jouez le Sol & la case 5 avec l'annulaire et le Fa la case 3 avec l'index. Son : Stratocaster ou ‘Telecaster, position V (micro chevalet), son a peine crunchy. 4.=108 Open de Sal capodasve ala case 2 syn- Retour a des choses plus simples : ici, tout est joué en allers du pouce, sur les cordes graves, 2 un tempo modéré. Erouffez tres Iégerement les cordes avec Ia paume de la main droite prés du chevalet, On joue essentiellement sur des positions d’accords de puissance, avec juste quelques notes de liaison mélodique dans la deriére mesure. Son : ‘Telecaster, position centrale, léger crunch. Je Bs AS ES z : | Voici maintenant une technique légerement différente et intéressante par le résultat sonore obtenu. Liidée est d’obtenir un véritable tapis sonore sur lequel va se poser la voix et plus tard la guitare solo. Liambiance du morceau étant assez intimiste, pas question d’attaquer trop violemment les cordes. On va done les brosser, toujours par des aller-retours index-majeur, mais vraiment 2 leur surface, sans réellement les pincer. Le pouce intervient pour poser des basses, mais la encore, tout en douceur, Pour arrondir encore les angles, Mark Knopfler ajoute un effet de trémolo sur cette partic de guitare, ce qui gomme encore un peu les attaques. Reportez-vous a la fin de fouvrage pour les positions d’accords utilisées dans cette grille. Son : type Les Paul, micro manche, son clair avec trémolo, ‘o] oo ff 4 14H Pi Bm em | 8m Ge] Bm Bm Bm 7/4 FH7I5+ Bm Bmva BrvAb 6s am [S18 Fie] B® —o5| Bm Pour terminer cette section consacrée aux rythmiques, voici un exemple dans le style de « When it comes to you » ot deux guitares jouent des parties assez semblables, mais de part et d’autre de Pespace stéréo. De plus, Pune est acoustique, l'autre électrique, mélange fréquemment employé par mark Knopfler. On oscille entre deux positions : Paccord de Sol 5 joué a la case 5 sur les cordes de Ré et Sol, et le méme accord mais joué sur les cordes de Ré et Sol a vide. A la mesure 3, on retrouve nos aller-retours qui donnent cette foi un effet plutdt pereussif (tchac-a). Pour cela, attaquez assez séchement avec les ongles et ne laissez pas aux Ga cordes le temps de résonner vraiment. Notez la petite formule trés country de la demiére mesure, S62 J=88 l'acoustique La guitare acoustique tient une place importante dans le style de Mark Knopfler. Elle est présente sur un grand nombre de titres, parfois dans un « simple » réle d’accompagnement, parfois en tant qu’instru ment principal. II ne faut pas oublier le rle important de la musique folk dans les débuts de Mark Knopfler, ni l'influence qu’ont cu sur lui des musiciens comme Blind Blake ou encore Bob Dylan. P- ses instruments favoris on compte sa fameuse National Style O, guitare & résonateur au corps métalliq mais Mark Knopfler joue tout aussi bien de la folk traditionnelle que de la guitare 4 cordes nylon, Voici un premier exemple dans le style folk traditionnel, avec une basse alternée jouée par le pouce la main droite, Notez que les temps 2 et 4 de la mesure sont accentués (comme toujours dans le rock. Ie blues ou le jazz). Le pouce joue un peu plus fort, ce qui met en vibration deux cordes. Dans la premizre mesure, par exemple, tout est joué par le pouce. Pour la main gauche, commencez par la position de S mineur avec un barré de l'index a la case 2. Das le premier temps de la deuxitme mesure, index quite cette position pour libérer la corde aigué, et c'est lui qui joue le Fa digse sur la corde de Mi aigu. Pendant ce temps, les autres doigts restent en place. Pour faciliter ce déplacement permanent de Vindex, absissez un peu le poignet pour jouer le barré et relevez-le pour jouer sur la corde aigué. 4-180 Bm Hook Bm A Bm Open de Sol et guitare & résonateur pour ce prochain exemple (Ia National de Mark Knopfler est cou- jours aceordée en open de Sol). Ici, tout est joué avec la technique d’allerretour des index et majeur groupés : suivez les fléches ! Ecoutez bien le CD pour repérer les notes qui sont jouées plus courtes que les autres (ce que l'on obtient en relachant la pression des doigts de la main gauche. =112 Open do Sol, capodastre caso 5 oe 6 Méme configuration ici (open de Sol, guitare & résonateur), mais cette fois on joue en fingerpicking Commencez par repérer les positions d’accord. Pour le La et le Sol, c'est assez facile, Vaccord de Ré est ¥ plus inhabituel, du fait de Paccord de la guitare. Les accords répétés en doubles croches comme au me temps de la premigre mesure sont joués par aller-retour rapide de l'index main droite. Pet Icé rythmique : les doubles croches sont jouées avec un léger sentiment ternaire... mais pas toujours & coutez attentivement le ralenti pour bien sentir la nuance. = 66 Open de Sol-capodasr ls case 3 —_ D nN 6 An oD A = * a Pendant qu’on est en Sol, on en profite pour jouer cet exemple un peu plus facile que le précédent, dans le style de intro de « Telegraph road ». Les arpeges ne sont pas tres compliqués 3 jouer, le tempo est plutdt lent, assez libre en fait. Laissez-vous guider par votre inspiration. Remarquez les dissonances intéressantes comme A la mesure 3: le Do diése aigu est suivi de prés par un Ré sur la corde aigué a vide. Comme elles sont jouées sur deux cordes différentes, les deux notes peuvent sonner ensemble et eréer ce etic frottement. Si elles avaient toutes deux été jouées sur la corde de Si, l’effer aurait disparu, e rene ance ry Psi Le = 33 =< eee el er re 3 0—o. o bY (On se lance maintenant dans le plus pur style country-folk a la maniére de Bob Dylan. La guitare est cette fois accordée normalement et jouge sans capodastre. Cet exemple peut se jouer au médiator, mais il est intéressant de le travailler aux doigts. Le pouce attaque toutes les notes seules tandis que tous les accords ou groupes de deux notes sont joués par index. Les doubles croches sont brossées en aller- retour par l'index. Toutes les doubles croches ne sont pas jouées égales, certaines ont un Iéger « swing feel», cest-A-dire qu’elles sont jouées de fagon ternaire (comme une croche suivic d'une double croche en triolet). Ecoutez attentivement le CD pour entendre ces nuances rythmiques. Ds % c a Un autre exemple qu’on peut, au choix, jouer au médiator ou aux doigts. Les aller-retours se font au rythme des doubles croches. Ici encore, les doubles eroches sont jouées avec un trés léger « swing feel =. Elles ne sont ni tout a fait binaires, ni franchement ternaires. Ecoutez bien les nuances dans les actaques les accentuations donnent du relief @ cet accompagnement. Enfin, notez l'emploi de l'accord de M P) septiéme avec quarte qui évite habilement accord de Mi septi¢me, accord de dominante plus classique a ui sonnerait trop lourd ici. 0° P deo BT faa Pour terminer, un exemple a rapprocher du deuxigme exemple de la page 27. On est encore en open de Sol, mais cette fois le capodastre est placé la case 7. La technique de jeu employée est la méme. 2 savoir les aller-retours de l'index et du majeur bien groupés. Mark Knopfler laisse volontairement sone la cinquitme corde & vide tout au long de la mesure pour obtenir un effet de pédale harmonique (note de basse tenue sur plusicurs accords). Quand l'accord change, la basse reste immobile et erée ainsi de nou- velles harmonies. Ecoutez par exemple l'accord de La mincur au tout début de la deuxiéme mesure. La Gs, basse en Sol lui confére une couleur qui serait ués différente si on jouait un La la basse. 71 ‘Opon de Sol capodaste ala case 7 jar ot it o 30 le picking Le jeu en finger-picking & la guitare électrique est peu répandu, pourtant il offre des possibilicés sombreuses. Mark Knopfler joue en fait tout aux doigts, mais les quelques exemples qui suivent illustrent olus particuligrement la transposition 2 I’électrique de formules habitucllement réservées a acoustique. Ambiance cabaret pour ce premier exemple au style un peu atypique. Pourcant, on retrouve tous les ingrédients du jeu de Mark Knopfler et surtout son sens de articulation et du toucher. Tout est dans la durée des notes : certaines sont jouées trés bréves, d’autres sont plus appuyées. Ecoutez bien le CD pour saisir ces nuances. Respectez le doigeé main droite. Son : Stratocaster, position IV, Iéger crunch. Jace D 07) G Dre ee yo is} PP TT pie 2—1-2-3-2. 212-35 —orerert 0 21-245. o lod Les formules d'arpdges suivantes sont plus classiques, on les retrouve souvent en accompagnement folk. Mark Knopfler mélange ces arpéges 4 un jeu en brossé qui lui est plus personnel. Notez l'emploi des vversements d’accords, en particulier l'accord de Do sur Mi, déja rencontré & plusieurs reprises dans cet >uvrage. Son : Stratocaster, position I, son clair. =93 Em BmvFe BrvFt Am Pour le prochain exemple, dans le style de « On every street », le pouce de la main droite joue sur tous ‘es temps. Entre ces temps, index ct majeur intercalent les notes mélodiques. Attention, les accords changent souvent une croche avant le temps fort : il faut done anticiper la nouvelle position de la main suche. Son : Stratocaster, position II, son clair avec flanger. dat F oe Drea Em F Em GsusvD GD Wz] 31 32 Crest sur une belle mélodie que nous terminons ce chapitre consacré au picking. Deux guitares pla a droite et gauche jouent quasiment la méme partie d’accompagnement en croches réguliéres. Les petites différences vont créer ce son particulier que I’on retrouve dans des morceaux comme « Smooching » (B.O. du film « Local Hero ») ou encore « Why worry ». Sur ces arpéges vient se poser la guitare lead qui se fond dans ensemble. Larrangement emploie fréquemment des renversements d'accords et varie les formules d’arpeges qui restent assez. simples. Les choses se compliquent un tout petit peu dans la deuxiéme partie (quand la mélodie cesse) avec quelques pidges rythmiques. Pour accord de La, utilisez un petit barré de index a la deuxiéme case. Son : Stratocaster, position II, son clair (toutes les guitares). d=92 4 4 Folge 7-910 — 9 = > 4g frr3 2 $ c . a = a aineer a =F a 4—te- 7 Fara 64 a 7 : = les solos Les solos sont certainement ce quia le plus contribué a la célébrité de Mark Knopfler, bien que, comme nous l’avons vu, son jeu acoustique ou ses rythmiques soient loin d’étre inintéressantes. Voici done un petit échantillon de solos dans des styles variés, qui vous permettront de mettre en pratique les techniques vues jusqu’ici. En cas de doute, retournez dans la section des exercices et des plans, vous y trouverez.certainement la réponse. Enfin, les playbacks ont été rallongés pour vous permettre d’exprimer toute votre créativité — en restant dans le style de Mark Knopfler, bien sar. Ce premier exemple, typique des premiers albums de Dire Straits (« News », « Down to the waterline »), est remarquable & plusieurs points de vue. D’abord pat ses enchainements harmoniques étonnants, subtile- ment soulignés par la partie soliste (on est en Si mineur, puis on passe en Mi majeur, en Sol majeur, en RE majeur, pour enfin revenir & Si mineur). Ensuite par la fluidité du jeu de Mark Knopfler qui n’hésite pas 2 enchainer hammers, pulling-offs, slides et bends. Remarquez par exemple l'enchainement des troisigme quatrime sytémes. Son : Stratocaster, position IV, léger crunch. 42138 Bm )o 4 cim ful fut ee 8 A BE 5 ful ful a eae VN = = a ja a & ° 5 ful a colt ° © po Ven Yen ‘ui tl tut fu % a2 si si a HPs es ‘ 87 9 ie Sa aio soy siSLsig, 5m pax rary = A z ~~ Si. Si_8i 6. I “i isi 0-1 ee mb 3 xf a BX. bbl De la méme époque, mais dans un genre différent, ce solo demande une grande tension dans le jeu Chaque note doit étre expressive, les bends et le vibrato doivent étre chargés de feeling. On retrouve ici toutes les techniques chéres 4 Mark Knopfler, notamment des bends sur double stops et le jeu en sixtes sur les cordes de Ré ct Si. Son : Stratocaster, position IV, léger crunch. dasa ro ma ae ms inact dF i Re = Se ; Siar) Mo ne ME qi 7 JN SV 35 full ful ful full full ful, i “4 Sk tun a——7—_ fn. ful tah tht Sah 97s =3 # zr ee 320 H x e179 191 ef HF are pir a9 ful tl HH DIN FP Ta Tee s4—— La musique country américaine a eu une grande influence sur le style de Mark Knopfler. Démonstration avec ce solo dans le style Nashville. La guitare est en open de Sol, chose assez. rare pour un solo. Vous avez travaillé la rythmique correspondante et certaines techniques spécifiques réapparaissent ici, Travaillez lentement ce solo, certains passages demandent une bonne mise en place rythmique. Son HE, Telecaster (miro chevalet) ou Stratocaster, position V, Léger crunch. 82 ‘Jintog OPE" do Sot capodastre a ia case 2 full 34 12 ‘full full full full ‘ull full full Z Jaheatedud ecesd, ful full fal a st £ st ‘ltl My Meter somer 7 . o x “ as i i ai 3 full ie La dynamique du jeu de Mark Knopfler est remarquable comme lillustre parfaitement cet exemple eypique des premiers albums (« Lions », « Six blade knife »). Lees attaques sont parfois a peine audibles, parfois assez. violentes. Il en résulte une grande tension qui captive Pattention bien mieux qu’une virtuosité gratuite. Techniquement, ce solo est assez abordable, c’est donc une bonne occasion de travailler le toucher et les nuances. Voici a nouveau un solo dans le style de «In the gallery » ou de «Once upon a time in the West Soignez la fluidité, notamment dans les mesures 3, 7 et 9. Attention aussi aux changements de mesure fréquents. Les triolets des mesures 11 et 12 ne doivent pas étre exécutés trop rigoureusment, important étant de retomber sur ses pieds a la mesure 13, Son : Stratocaster, position TV, ues Iéger crunch. we ful = Zn J\ ee 2 & Bai ea ‘ul 2a to he 4 5; s is - S ‘ul ft tu tu ‘ful fut rr] sae ag aoa Pag dy a oe er isis ————3 Avec Ie prochain exemple, vous allez, pouvoir exprimer pleinement vos talents de soliste, le tempo étant plutét enlevé, les notes nombreuses, les techniques variées. Du pain sur la planche, done. Reportez-vous aus exercices du début de Pouvrage et suiver les quelques doigtés main droite que j’ai indiqués pour vous guider. Les terrifiantes quatre derniéres mesures ne sont pas si compliquées que ¢a, pour peu qu’on adopte la bonne technique. Son ; Stratocaster, position IV, trés léger crunch. \ B99 79-7 8 > ay 0 0107 7 % loot Bb = om Pmt Laer ote fu i P are oo 7 ok 2 | ia) fobbl-H| B PB Pp Pp P P Pe A a a i he a ats 105 i zt a 1 1s & Demier solo de Pouvrage. Pour la peine, vous avez, deux cycles complets de 16 mesures 3c dans un style qui n’est pas sans rappeler ’influence qu’a eu J.J. Cale sur Mark Knopfler. Ici aussi. le sex de la dynamique est remarquable. Du point de vue du rythme, ce solo n’est pas le plus aisé. Il fa laisser la phrase se dérouler sans trop préter attention & Pexactitude des valeurs jouées. L’impe de suivre le discours musical. Son : ES-335, position centrale, tonalité environ & mi-course. ras Js0 Fi-03 34 Bm no ee H binare K binge evra FATS + Bm HEP y HPPH F097 9 Bm Bina Bm aa BMA everatt 2 FAB. 7 i Do os Bm Bray “4 ua Gis 2 dictionnaire d’accords Yous trouverez ici les positions d'accords utilisés dans ect ouvrage. c cE cle co C7/9/814 ae desis =| Cigeei sir Be pal a 32 1 12341 Bit 33 1211 Ctm D Dm a Xi Began Tn u2 a mm Em Em7/B FIA A Sat pest HE 73 312 FETIS+ Fim Fem7/Ct - ~ mee tsar q@D G6 G13 Gm/Bb A AICE het the E c : Sri ruse tae at AE Am Bb Bb rae = eee janc=a} Sir 6 fr r rt Eat m1 rit 31 parti Serti teat aatt 87 Bm Bm/A Bm/Ab ar £ TH prt at ci BSA a