Vous êtes sur la page 1sur 7

L.S.

El Riadh Exponentielles Mr Zribi

4 ème Maths Enoncés 

 
 
Exercice  1: 

Partie I 

1. Soit g la fonction définie sur [0 ; + ∞[ par g(x) = ex − x − 1. 

a) Montrer que, pour tout x > 0, on a g´(x) > 0. En déduire le sens de variation de g sur [0 ; + 
∞[. 

b) Calculez g(0). En déduire que, pour tout x > 0, on a g(x) > 0. 

2. Soit h la fonction définie sur [0 ; + ∞[ par h(x) = (2 − x) ex − 1. 

a) Étudier la fonction h et dresser son tableau de variation. 

b) Montrer que l'équation h(x) = 0 admet une solution et une seule α et que l'on a α > 1. 

c) Vérifier la double inégalité 1,84 < α < 1,85. 

d) Préciser, suivant les valeurs du nombre réel x ≥ 0, le signe de h(x). 

Partie II 

1. a) Justifier que f est définie en tout point de [0 ; + ∞[. 

1 − e− x
b) Montrer que, pour tout x ≥ 0, on peut écrire  f ( x ) = . 
1 − xe − x

En déduire  lim f ( x )  
x → +∞

Interpréter géométriquement, relativement à C, le résultat obtenu. 

h( x )
c) Montrer que, pour tout x ≥ 0, f ' ( x) = . 
(e − x) 2
x

d) Étudier la fonction f et dresser son tableau de variation. 

(1 − x) g ( x)
2. a) Montrer que, pour tout x ≥ 0,  f ( x) − x = . 
ex − x

b) En déduire, suivant les valeurs du nombre réel x ≥ 0, la position de la courbe C par rapport 
à la droite D d'équation y = x. 

3. a) Préciser la tangente au point de C d'abscisse 0. 

b) Tracer C, en faisant figurer sur le dessin la droite D d'équation y = 1 et tous les éléments 
obtenus au cours de l'étude. 
2010‐2011 
www.zribimaths.jimdo.com                                                             Page 1 
 
L.S.El Riadh Exponentielles Mr Zribi

4 ème Maths Enoncés 

 
 
Exercice 2 : 

Sur la feuille ci‐jointe figurent la courbe représentative (C) dans le repère orthonormal 
G G
(O ; i , j )  d'une fonction f définie et dérivable sur R ainsi que son asymptote (D) et sa 
tangente (T) au point d'abscisse 0. 

On sait que le point J (0 ; 1) est le centre de symétrie de la courbe (C), que l'asymptote (D) 
passe par les points K (− 1 ; 0) et J, que la tangente (T) a pour équation y = (1 − e) x + 1. 

Partie A 

1. Déterminer une équation de (D). 

2. On suppose qu'il existe deux réels m et p et une fonction ϕ définie sur R telle que, pour 
tout réel x, 
f(x) = mx + p + ϕ(x) avec  lim ϕ( x) = 0.  
x →∞

a) Déterminer m et p. 

b) Montrer que, pour tout réel x, on a f(x) + f(− x) = 2. 

c) En déduire que la fonction ϕ est impaire puis que la fonction f ´, dérivée de f, est paire. 

3. On suppose maintenant que, pour tout réel x, 

ϕ(x) = (ax + b) e − x  où a et b sont des réels. 
2

Montrer, en utilisant les données et les résultats précédents, que a = − e et b = 0. 

Partie B 

On considère la fonction f définie sur R par f(x) = 1 + x − x e −x +1
2
 et on suppose que la courbe 
G G
(C) représente la fonction f dans le repère  (O ; i , j ) . 

1. a) Montrer que, pour tout réel x, la dérivée f ´ de f vérifie : 

f ´(x) = 1 + (2x2 − 1)  e −x +1
2

Calculer f ´(0). 

b) Vérifier que (T) est bien la tangente à la courbe (C) au point d'abscisse 0. 

Étudier la position relative de la courbe (C) et de sa tangente (T). 

2. Le graphique suggère l'existence d'un minimum relatif de f sur [0; 1]. 

2010‐2011 
www.zribimaths.jimdo.com                                                             Page 2 
 
L.S.El Riadh Exponentielles Mr Zribi

4 ème Maths Enoncés 

 
 
a) Montrer que f ''(x) est du signe de 6x − 4x3. 

b) Montrer que l'équation f ´(x) = 0 admet une solution unique α sur [0 ; 1]. 

c) Montrer que 0,51 < α < 0,52. 

d) Exprimer f(α) sous la forme d'un quotient de deux polynômes en α. 

Exercice 3 : 

Partie A 

2 ln x
f définie sur ]0 ; + ∞[ par f(x) =  x + . 
x
GG
On désigne par (C) la courbe représentative de f dans un repère orthonormal  (O ; i ,j )  (unité 
graphique : 1 cm). 

1. Étude de la fonction auxiliaire g définie sur ]0 ; + ∞[ par 

g(x) = x2 + 2 − 2ln x. 

a) Étudier le sens de variation de g et calculer g(1). 

b) En déduire le signe de g(x) pour tout x de ]0 ; + ∞[. 

2010‐2011 
www.zribimaths.jimdo.com                                                             Page 3 
 
L.S.El Riadh Exponentielles Mr Zribi

4 ème Maths Enoncés 

 
 
2. a) Calculer les limites de f en 0 et en + ∞. 

b) Étudier les variations de f et dresser son tableau de variations. 

c) Montrer que la droite ∆ d'équation y = x est asymptote à (C) et étudier la position de (C) 
par rapport à ∆. 

d) Déterminer les coordonnées du point A de (C) sachant que (C) admet en A une tangente T 
parallèle à ∆. 
GG
e) Tracer (C), ∆ et T dans le repère  (O ; i ,j ) . 

3. Calculer, en cm2, l'aire du domaine plan limité par ∆, la courbe (C) et les droites 
d'équations x = l et x = e. 

1
4. Montrer que l'équation f(x) = 0 admet une solution unique x0. Prouver que  ≤ x0 ≤ 1.  
2

Partie B 

x2

On désigne par h la fonction définie sur ]0 ; + ∞[ par h(x) =  e 2 . 

1. Montrer que x0 est l'unique solution de l'équation h(x) = x. 

⎡1 ⎤
2. On note I l'intervalle  ⎢ ;1⎥ . 
⎣2 ⎦

Montrer que, pour tout x appartenant à I, h(x) appartient aussi à I. 

3. a) Calculer la dérivée h´ de h et la dérivée seconde h'' de h. 

b) Étudier les variations de h´ sur I. 

1

c) En déduire que, pour tout x de I, on a | h´(x) | ≤  e 2 . 

4. On considère la suite définie par u0 = 1 et un + 1 = h(un) pour tout entier naturel n de N. 

1
a) Montrer par récurrence que, pour tout n de N :   ≤  un ≤ 1. 
2

b) En utilisant l'inégalité des accroissements finis, montrer que, pour tout n de N : 

1

| un + 1 − x0 | ≤  e 2 | un − x0 |. 

2010‐2011 
www.zribimaths.jimdo.com                                                             Page 4 
 
L.S.El Riadh Exponentielles Mr Zribi

4 ème Maths Enoncés 

 
 
−n
1
c) En déduire que, pour tout n de N : | un − x0 | ≤ e 2 .  
2

5. a) Déterminer le plus petit entier naturel n0 tel que, pour tout entier n supérieur ou égal à 
−n
1
n0, on ait : e 2 < 10 − 2.  
2

b) Montrer que : |  un0  − x0 | < 10−2. 

Que représente  un0  relativement à x0 ? Calculer  un0  à 10−2 près par défaut. 

Exercice 4 : 

Partie A
Soit la fonction ϕ définie dans R par ϕ(x) = ex+ x + 1.
1. Étudier le sens de variation de ϕ et ses limites en + ∞ et − ∞.
2. Montrer que l'équation ϕ(x) = 0 a une solution et une seule α et que l'on a : −1,28 < α <
−1,27.
3. En déduire le signe de ϕ(x) sur R.
 

Partie B
xe x
Soit la fonction f définie sur R par : f ( x) = et (C) sa courbe représentative dans un
ex +1
repère orthonormal
G G
(O ; i , j ) du plan (unité graphique : 4 cm).
e x ϕ( x)
1. Montrer que f' ( x) = . En déduire le sens de variation de f.
(e x + 1) 2
2. Montrer que f(α) = α + 1 et en déduire un encadrement de f(α).
3. Soit T la tangente à (C) au point d'abscisse 0. Donner une équation de T et étudier la
position de (C) par rapport à T.
4. Chercher les limites de f en + ∞ et − ∞.
Démontrer que la droite D d'équation y = x est asymptote à (C) et étudier la position de (C)
par rapport à D.
5. Faire le tableau de variation de f .
6. Tracer sur un même dessin (C), T et D. La figure demandée fera apparaître les points de
(C) dont les abscisses appartiennent à [−2 ; 4].
 

Partie C
On considère la fonction g, définie sur [0 ; 1] par : g (x) = ln (1 + ex). On note (L) la courbe
G G G
représentative de g dans le repère (O ; i , j ), I le point défini par OI = i , A le point d'abscisse
0 de (L) et B son point d'abscisse 1.
1. Étudier brièvement les variations de g.
2. Donner une équation de la tangente en A à (L).
2010‐2011 
www.zribimaths.jimdo.com                                                             Page 5 
 
L.S.El Riadh Exponentielles Mr Zribi

4 ème Maths Enoncés 

 
 
3. On note P l'intersection de cette tangente avec le segment [IB]. Calculer les aires des
trapèzes OIPA et OIBA.
4. On admet que la courbe (L) est située entre les segments [AP] et [AB]. Montrer alors que :
1 1
ln 2 +
4
≤ ∫0 g ( x) dx ≤ ln 2(1 + e) .   

5. Au moyen d'une intégration par parties, justifier que :


1 1
∫0 f ( x) dx = ln(1 + e) − ∫0 g ( x) dx.   
1
6. En déduire un encadrement de ∫ f ( x) dx .
0
Exercice 5 : 

3e x − 1
On considère la fonction f définie sur R par  f ( x) = . 
ex +1
G G
On note Γ sa représentation graphique dans un repère orthonormal (O; i , j ) ; unité 
graphique 2 cm. 

Partie A 

1. a) Montrer que, pour tout réel x, f (− x) + f (x) = 2.  

En déduire que Γ possède un centre de symétrie, qu'on désignera par A et dont on précisera 
les coordonnées.  

b) Déterminer la limite de f en − ∞.  

Déterminer la limite de f en + ∞.   

En déduire que Γ possède deux asymptotes dont on précisera les équations.  

c) Calculer f' (x) et en déduire le sens de variation de la fonction f.  

2. a) Déterminer une équation de la tangente T à la courbe Γ au point d'abscisse 0.  

b) On considère la fonction  ϕ  définie sur R par  ϕ (x) = f (x) − (x + 1). 

2
⎛ ex −1 ⎞
Montrer que, pour tout réel x,  ϕ' ( x) = −⎜ ⎟ .   
⎜ ex +1⎟
⎝ ⎠

En déduire le sens de variation de la fonction  ϕ  puis son signe (on précisera  ϕ (0)).  

c) Déduire de ce qui précède la position de la courbe Γ par rapport à la droite T.  

 
2010‐2011 
www.zribimaths.jimdo.com                                                             Page 6 
 
L.S.El Riadh Exponentielles Mr Zribi

4 ème Maths Enoncés 

 
 
G G
3. Tracer dans le repère (O; i , j ) la droite T ainsi que la courbe Γ et ses asymptotes.  

Partie B 

1. a) Montrer que f (x) = x si et seulement si  ϕ (x) = − 1. 

b) En déduire, en utilisant les résultats de A. 2., que la droite D d'équation y = x coupe la 
courbe Γ en un seul point dont l'abscisse α est comprise entre 2 et 3.  

4e x
2. a) Montrer que, pour tout réel x,  f ( x ) = − 1.   
ex + 1

En déduire une primitive F de f sur R.  

b) Exprimer, en fonction de α, l'aire du domaine limité par la courbe Γ, la droite D  
et les droites d'équations x = 0 et x = α.  

Partie C 

Dans cette partie, on désigne par I l'intervalle [ 2 ; 3 ]. 

⎛ 1 1⎞
1. a) Montrer que, pour tout réel x,  f' ( x) = 4⎜⎜ − ⎟.   
⎝ e +1
x
(e + 1) ⎟⎠
x 2

b) En déduire que, pour tout réel x appartenant à l'intervalle I, 

1
f' ( x) ≤ .   
2

c) En déduire que, pour tout réel x appartenant à l'intervalle I, 

1
f ( x ) − f (α ) ≤ x − α .   
2

2. On définit la suite (un) d'éléments de l'intervalle I par : 

⎧u0 = 3
⎨  
⎩un +1 = f (un ) pour n ∈ N

1
a) Montrer que, pour tout entier naturel n,  u n − α ≤ 3 − α .   
2n

b) Déterminer un entier naturel p tel que up soit une valeur approchée de α à 10−3 près. 

Donner la valeur approchée de up proposée par la calculatrice.  

2010‐2011 
www.zribimaths.jimdo.com                                                             Page 7 
 

Vous aimerez peut-être aussi