Vous êtes sur la page 1sur 1

Boileau Art Poétique

Chant I
27 Quelque sujet qu’on traite, ou plaisant, ou sublime,
Dans l’esthétique classique, la
Que toujours le bon sens s’accorde avec la rime :
beauté s’adresse à la raison (la
30 La rime est une esclave, et ne doit qu’obéir.
faculté humaine de discerner et
Lorsqu’à la bien chercher d’abord on s’évertue,
mettre en rapport les idées,
L’esprit à la trouver aisément s’habitue ;
perceptions, phénomènes, etc.
Au joug de la raison sans peine elle fléchit.
(et donc de calculer, cf. beauté
Et, loin de la gêner, la sert et l’enrichit.
mathématique comme dans
37 Aimez, donc la raison : que toujours vos écrits
l’Homme de Vitruve de
Empruntent d’elle seule et leur lustre et leur prix
Léonard de Vinci)
43 Évitons les excès : laissons les à l’Italie
Le beau est aussi épuré, en
De tous ces faux brillants l’éclatante folie.
opposition au détails du
59 Fuyez de ces auteurs l’abondance stérile
baroque comme dans le rococo
Et ne vous chargez point d’un détail inutile
(où les meubles sont ornés de
Tout ce qu’on dit de trop est fade et rebutant
motifs mêlant fleurs, feuilles,
l’esprit rassasié le rejette à l’instant
fruits, rubans, etc.)
79 Quoi que vous écriviez, évitez la bassesse

101 […] Soyez simple avec art,


Sublime sans orgueil, agréable sans fard

Chant III
Les classiques voient l’antiquité
75 Sophocle enfin, donnant l’essor à son génie
comme une référence ; l’harm-
Accrut encor la pompe, augmenta l’harmonie
onie est un des attributs du
beau selon les règles classiques
289 On ne peut être à la fois pompeux et plaisant ;
de la définition du bel objet1
Et je hais un sublime ennuyeux et pesant

Chant IV

Notre assassin renonce à son art inhumain


« Ἀγεωμέτρητος μηδεὶς εἰσίτω»
Et désormais, la règle et l’équerre à la main
(Nul n’entre ici s’il n’est géo-
mètre) était gravé à l’entrée de
l’Académie, l’école fondée par
Platon

1 Voir le paradigme classique dans


Introduction à la philosophie
esthétique, M. Sherringham .