Vous êtes sur la page 1sur 33

Etablissement d'enseignement supérieur technique privé reconnu par l'Etat, le Centre des Hautes Etudes

de la Construction (CHEC) a été fondé en 1957, à l'initiative de la profession de la Construction.

Le CHEC propose aux jeunes diplômés des écoles d'ingénieurs ou aux titulaires de maîtrises
universitaires de mécanique ou de génie civil et aux techniciens en poste dans la profession, une
formation supérieure complémentaire, dans le domaine de la conception et de la réalisation des
ouvrages en béton, en métal et en bois, ou encore en méthodes d'exécution.

Le CHEC a formé plus de 4000 ingénieurs, dont environ 900 étrangers de plus de soixante pays.

Le CHEC comporte actuellement 4 sections, selon la spécialité choisie :


- CHEM (Conception et Hautes Etudes du Métal).
- CHEBAP (Conception et Hautes Etudes du Béton Armé et Précontraint)
- CHEMER (Maintenance & Réhabilitation)
- CHEB (Conception et Hautes Etudes des structures Bois),
Mastère agréé par la CNGE, en partenariat avec l'ENSTIB d'Epinal,
- CHEMEX (Conception et Hautes Etudes de Méthodes d'Exécution).

La scolarité débute le 1er lundi de septembre, sa durée est de 10 mois pour le CHEM, le CHEBAP et le
CHEMER, de 12 mois pour le CHEB, stage de Mastère inclus et de 14 mois pour le CHEMEX, stage
inclus.

LA FORMATION

L'enseignement du CHEC permet l'acquisition d'un savoir-faire répondant aux besoins des entreprises de
construction en ingénieurs de haut niveau. La pédagogie, conçue dans un esprit d'entreprise, permet
l'acquisition des compétences nécessaires pour la réalisation des études de conception. Le corps
enseignant est constitué d'ingénieurs praticiens et de cadres supérieurs de la profession.

La réussite à cette année de formation supérieure est officialisée par le Certificat du CHEC, décerné par
l'école, signé par le Président de la Fédération Nationale du Bâtiment et par le Président de la Fédération
Nationale des Travaux Publics, et le diplôme de Mastère dans le cas du CHEB.

LES DEBOUCHES

Grâce aux rencontres entreprises organisées périodiquement, les élèves apprennent à mieux connaître les
différents aspects des métiers de la construction : maîtrise d'œuvre, entreprise, bureau de contrôle. A
l'issue de leur formation, les diplômés du CHEC sont directement opérationnels et peuvent prendre en
charge la responsabilité d'ouvrages de grande technicité. Le nombre d'emplois offerts à l'issue de la
scolarité est supérieur à l'effectif des promotions. Il existe une demande permanente importante pour les
anciens élèves du CHEC, qui obtiennent des postes de haute responsabilité dans les études comme dans
les travaux, sur le plan national et sur le plan international.

L'association des anciens élèves publie un annuaire et assure de plus un service Emploi-Carrière.

Etablissement d'enseignement supérieur privé reconnu par l'Etat – Association déclarée loi du 1 er Juillet 1901
01 rue Paul Bert – 94110 ARCUEIL – Tél. 01 49 69 17 77 – Télécopie : 01 49 69 17 79 – http : //www.chec.fr
Programme des études

La scolarité de toutes les sections débute le 1 er lundi de Septembre. L'enseignement se partage entre une
formation théorique, des applications, des projets ou un stage de Mastère (CHEB), stage pratique
(CHEMEX). Une mise à disposition en libre service des logiciels de calculs utilisés dans la Profession est
également organisée.

DE SEPTEMBRE A AVRIL

Le programme des cours et applications est indiqué sur le document joint en annexe.

Pour les séances d'application, les élèves du CHEBAP/CHEMER sont répartis en quatre groupes (environ 20
élèves) en fonction du choix de quelques cours optionnels :

- une option Travaux Souterrains, comportant un cours commun à l'ENPC et au CHEC ;


- une option I.G.H. (immeubles de grande hauteur) ;
- une option comportant un cours d'Assemblages en construction métallique;
- une option Maintenance et Réhabilitation.

AVRIL - JUIN (CHEM & CHEBAP/CHEMER) - SEPTEMBRE (CHEB) - OCTOBRE (CHEMEX)

Cette seconde période, de dix semaines, est consacrée, sous la direction de professionnels de la construction, à
la réalisation de projets réels d'ouvrages de Bâtiment ou de Travaux Publics.

* CHEBAP / CHEMER

Les élèves effectuent deux projets imposés et un projet d'option. Les projets imposés sont le projet d'ossature de
bâtiment et le projet de pont en béton précontraint. Le troisième projet est choisi parmi les suivants :
- projet d'ossature en construction métallique;
- projet de travaux maritimes;
- projet de travaux souterrains;
- méthodes d'exécution d'un pont
- projet de réhabilitation.

* CHEM

Les élèves effectuent un projet d'ossature de bâtiment en construction métallique et un projet d'option :
- pont métallique;
- structure offshore.

* CHEB

Un projet et un stage en entreprise, suivi d’une soutenance du mémoire de mastère.

* CHEMEX

Un projet (de bâtiment ou d'ouvrage de travaux publics) en étude de prix et de méthodes.

* *
*
Programme de la Section CHEBAP

Le cursus du CHEC propose une transition entre les acquis de la formation initiale et les problèmes auxquels ces
jeunes ingénieurs seront confrontés dans leurs premières années de travail : il s’agit d’acquérir une expérience du
projet de bâtiment ou d’ouvrage d’art. La formation théorique et le calcul des actions sont, pour l’essentiel,
communs aux trois sections CHEB, CHEM et CHEBAP.

Formation théorique

La vérification des conditions d’équilibre à partir des lois de la Statique est une impérieuse nécessité. C’est par
l’écriture de ces conditions que doit débuter toute étude de structure, c’est par leur vérification que toute analyse
doit se terminer. Le rôle d’une ossature de bâtiment est d’assurer la transmission des efforts depuis le point
d’application jusqu’au sol par l’intermédiaire des différents éléments de la structure et des fondations et que
l’étude de cette transmission doit être conduite avec rigueur et sans compromis.

L’étude et le dimensionnement de la structure nécessitent le recours à des modèles : modèles des actions,
modèles de comportement des matériaux et de produits, modèles d’analyse structurale. Ces derniers modèles
peuvent être de complexité variable selon la structure étudiée.

Calcul des actions

La conception doit tenir compte de multiples exigences et d’un grand nombre de contraintes d’origine
fonctionnelle ou naturelle. Les exigences fondamentales de sécurité sont fixées par des textes réglementaires ou
normatifs. Il en va de même pour certaines contraintes d’origine fonctionnelle (par exemple charges
d’exploitation) ou naturelle (par exemple influences de l’environnement, actions climatiques, évolution des
propriétés des matériaux).

Matériaux

Le cours de béton présente les propriétés fondamentales du matériau et les bases de la formulation, mais ne vise
pas à faire de l’ingénieur d’études un spécialiste de la formulation des bétons. Il est associé au cours de
métallurgie et à une introduction à l’utilisation du bois dans la construction.

Dimensionnement des structures

Les cours de béton armé, de béton précontraint et d’ossatures de bâtiments, ainsi que les séances d’applications
associées constituent une part majeure de la spécialisation CHEBAP. Des compléments sont apportés concernant
la mécanique des sols, les structures métalliques et mixtes. Un approfondissement en construction métallique -
en particulier les assemblages - est proposé à ceux qui souhaiteraient retenir le projet d’ossature métallique
comme projet d’option.

Conception des ouvrages

Ces cours ne constituent qu’un échantillonnage destiné à servir de base à la réflexion de l’ingénieur : il n’est pas
possible dans le délai proposé& d’examiner les particularités de la conception de tous les types d’ouvrages de
bâtiments et de génie civil. C’est pourquoi, depuis 2006, certains cours font l’objet d’options à choisir en début
de cursus qui permettent d’approfondir un sujet particulier : travaux souterrains, immeubles de grande hauteur ou
construction métallique.
Projets

L’objectif est d’amener les élèves à prendre conscience de l’importance dans l’exercice de leur métier de
visualiser le cheminement des efforts dans la structure et à effectuer, par leurs propres moyens, des vérifications
des ordres de grandeur des efforts.

Avant de calculer un ouvrage, il faut bien en définir les dispositions, ce qui ne peut se faire qu’en dessinant
autant de vues qu’il est nécessaire pour le représenter. Le dessin est encore indispensable à l’ingénieur pour
l’étude de divers détails de construction, tels que les dispositions de ferraillage de certains nœuds d une ossature
ou de certains éléments de dimensions réduites.

Sur ces deux points essentiels, la formation cherche à rendre les élèves autonomes par rapport aux outils
informatiques.
Tableau des enseignements (C : cours; A : applications; E : examens)

CHEBAP Enseignant C A E S
FORMATION THÉORIQUE    99 105 9 213
Résistance des matériaux  JA. CALGARO  24 84 9 117
Modélisation éléments finis  V. de VILLE DE GOYET  12 9    21
Instabilité des Structures  M. ARQUIER 12    12
Dynamique des structures  D. MAZAHERI  24 12    36
CALCUL DES ACTIONS    39 0 0 39
Introduction à la fiabilité  JA. CALGARO  12 12
Introduction aux Eurocodes 0 & 1  JA. CALGARO  3 3
Charges sur les ponts  D. LECOINTRE 3 3
Charges climatiques  P. MAITRE / F IMBERTY 15 15
Actions accidentelles et en cours d’exécution  D. LECOINTRE 6 6
MATERIAUX   24 0 0 24
Matériau béton L. LINGER 9     9
Bois D. CALVI 6 6
DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES    201 204 15 420
Mécanique des sols  A. GUILLOUX  30 30 3 63
Ossatures de bâtiment  E. OSMANI  36 51 87
Béton Armé  D. VIE / R. COYERE  42 36 3 81
Béton Précontraint  E. BOUCHON / JB. DATRY  57 60 3 120
Construction métallique  C. ANTOINE  21 15 3 39
Structures mixtes  S. EZRAN 15 12 3 30
CONCEPTION DES OUVRAGES    96     96
Immeubles de grande hauteur  P. JANEX  12 12
Ponts en béton  L. BOUTILLON  30 30
Ouvrages maritimes  B. SIGROS  18 18
Fondations spéciales  N. UTTER  12 12
Travaux souterrains  M. PRE 3 3
Coffrage - Etaiements  L. BASCHIERA 12 12
OPTIONS   69     69
Travaux souterrains  M. PRE  36 3 39
Maintenance et Réparation C. RAULET / JF. DOUROUX  9 9
Construction métallique T. PRESSAC  9 9
Immeubles de grande hauteur P. JANEX  21     21

Tronc commun CHEBAP 424 309 24 759

Total par option :


Travaux souterrains 462 309 27 798
Construction Métallique 435 309 24 768
Immeubles de Grande Hauteur 447 309 24 780
Maintenance & Réhabilitation 462 309 27 798

(hors projets)
Programme de la Section CHEM

Le cursus du CHEC propose une transition entre les acquis de la formation initiale et les problèmes auxquels ces
jeunes ingénieurs seront confrontés dans leurs premières années de travail : il s’agit d’acquérir une expérience du
projet de bâtiment ou d’ouvrage d’art. La formation théorique et le calcul des actions sont, pour l’essentiel,
communs aux trois sections CHEB, CHEM et CHEBAP.

Formation théorique

La vérification des conditions d’équilibre à partir des lois de la Statique est une impérieuse nécessité. C’est par
l’écriture de ces conditions que doit débuter toute étude de structure, c’est par leur vérification que toute analyse
doit se terminer. Le rôle d’une ossature de bâtiment est d’assurer la transmission des efforts depuis le point
d’application jusqu’au sol par l’intermédiaire des différents éléments de la structure et des fondations et que
l’étude de cette transmission doit être conduite avec rigueur et sans compromis.

L’étude et le dimensionnement de la structure nécessitent le recours à des modèles : modèles des actions,
modèles de comportement des matériaux et de produits, modèles d’analyse structurale. Ces derniers modèles
peuvent être de complexité variable selon la structure étudiée.

Calcul des actions

La conception doit tenir compte de multiples exigences et d’un grand nombre de contraintes d’origine
fonctionnelle ou naturelle. Les exigences fondamentales de sécurité sont fixées par des textes réglementaires ou
normatifs. Il en va de même pour certaines contraintes d’origine fonctionnelle (par exemple charges
d’exploitation) ou naturelle (par exemple influences de l’environnement, actions climatiques, évolution des
propriétés des matériaux).

Matériaux

La conception des structures métalliques nécessite une connaissance approfondie des propriétés du matériau. Le
programme du CHEM donne une information concernant la soudure, mais traite également des diverses formes
de la pathologie, de la corrosion et de la rupture par fissuration.

Dimensionnement des structures

La conception des structures en acier, traitée dans le cadre de l’EC3, concerne non seulement l’ossature, mais
également les assemblages et en particulier des pieds de poteaux.  Un part importante est consacrée à la tenue au
feu des structures et aux phénomènes d’instabilité spécifiques, le calcul en plasticité est abordé. Des
compléments sont apportés concernant la mécanique des sols, les structures mixtes ainsi qu’en béton armé ou
précontraint.

Conception des ouvrages

Ces cours ne constituent qu’un échantillonnage destiné à servir de base à la réflexion de l’ingénieur : il n’est pas
possible dans le délai proposé& d’examiner les particularités de la conception de tous les types d’ouvrages de
bâtiments et de génie civil. Une part importante est accordée aux ossatures industrielles, aux pots métalliques et
aux structures offshores.

Conférences

Il s’agit de cours qui ne constituent qu’une introduction au sujet concerné, mais qui ne visent pas un
approfondissement.
Projets

L’objectif est d’amener les élèves à prendre conscience de l’importance dans l’exercice de leur métier de
visualiser le cheminement des efforts dans la structure et à effectuer, par leurs propres moyens, des vérifications
des ordres de grandeur des efforts.

Avant de calculer un ouvrage, il faut bien en définir les dispositions, ce qui ne peut se faire qu’en dessinant
autant de vues qu’il est nécessaire pour le représenter. Le dessin est encore indispensable à l’ingénieur pour
l’étude de divers détails de construction, tels que les dispositions de ferraillage de certains nœuds d une ossature
ou de certains éléments de dimensions réduites.

Sur ces deux points essentiels, la formation cherche à rendre les élèves autonomes par rapport aux outils
informatiques.
Tableau des Enseignements (C : cours; A : applications; E : examens)

CHEM Enseignant C A E S
FORMATION THÉORIQUE    99 105 9 213
Résistance des matériaux  JA. CALGARO  24 84 9 117
Modélisation éléments finis  V. de VILLE DE GOYET  12 9    21
Instabilité des Structures  M. ARQUIER 12       12
Dynamique des structures  D. MAZAHERI  24 12    36
CALCUL DES ACTIONS    51 6 0 57
Introduction à la fiabilité  JA. CALGARO  12 12
Introduction aux Eurocodes 0 & 1  JA. CALGARO  3 3
Charges sur les ponts  D. LECOINTRE 3 3
Feu et température  B. ZHAO 12 6 18
Charges climatiques  P. MAITRE / F IMBERTY 15 15
Actions accidentelles et en cours d’exécution  D. LECOINTRE 6 6
MATÉRIAUX ET PRODUITS    63 0 0 63
Matériau béton  L. LINGER  9 9
Soudage R. METZ 36 36
Rupture par Fissuration N. RECHO 15 15
Corrosion P. CARRAT 3     3
CONCEPTION DES STRUCTURES    213 66 12 291
Mécanique des sols D. DUROT 30 3 33
Initiation à la CM C. ANTOINE 9 9
Conception éléments acier / assemblages  F. MILLOT 30 15 3 48
Instabilité des Structures Métalliques  A. BUREAU 9 9
Pieds de Poteau I. RYAN 6 6
Calcul en Plasticité PO. MARTIN 12 12
Devis - Fabrication - Montage Y. LACROIX 12 12
Eurocode 3 M. COUCHAUX 33 33
Eléments acier à parois minces L. SOKOL 6 6
Calcul sismique P. VEZIN 12 12
Ingénierie pratique P. CHOPELIN 9 9
Structures mixtes S. EZRAN 12 12 3 27
Béton Armé et précontraint  M. PRE  57   3 60
OUVRAGES    126 27 0 153
Immeubles de grande hauteur  P. BOYER  12 12
Interventions sur ouvrages existants E. MELLIER 12 12
Clos & Couvert G. DELASSUS 12 12
Pathologie P. MAITRE 9 9
Structures Métallo-Textiles E.VIGLINO 6 6
Ossatures Industrielles E. GUYOT 21 9 30
Ponts Métalliques JL. MICHOTEY 21 18 39
Structures Offshore P. CHOPELIN 33 33
Le bois dans la construction D. CALVI 6 6
549 198 21 768
(hors projets)
Programme de la Section CHEB

Le cursus du CHEC propose une transition entre les acquis de la formation initiale et les problèmes auxquels ces
jeunes ingénieurs seront confrontés dans leurs premières années de travail : il s’agit d’acquérir une expérience du
projet de bâtiment ou d’ouvrage d’art. La formation théorique et le calcul des actions sont, pour l’essentiel,
communs aux trois sections CHEB, CHEM et CHEBAP.

Formation théorique
La vérification des conditions d’équilibre à partir des lois de la Statique est une impérieuse nécessité. C’est par
l’écriture de ces conditions que doit débuter toute étude de structure, c’est par leur vérification que toute analyse
doit se terminer. Le rôle d’une ossature de bâtiment est d’assurer la transmission des efforts depuis le point
d’application jusqu’au sol par l’intermédiaire des différents éléments de la structure et des fondations et que
l’étude de cette transmission doit être conduite avec rigueur et sans compromis.

L’étude et le dimensionnement de la structure nécessitent le recours à des modèles : modèles des actions,
modèles de comportement des matériaux et de produits, modèles d’analyse structurale. Ces derniers modèles
peuvent être de complexité variable selon la structure étudiée.

Calcul des actions


La conception doit tenir compte de multiples exigences et d’un grand nombre de contraintes d’origine
fonctionnelle ou naturelle. Les exigences fondamentales de sécurité sont fixées par des textes réglementaires ou
normatifs. Il en va de même pour certaines contraintes d’origine fonctionnelle (par exemple charges
d’exploitation) ou naturelle (par exemple influences de l’environnement, actions climatiques, évolution des
propriétés des matériaux).

Matériaux
Dans le cas du CHEB, cet ensemble de cours qui regroupe quelques cours de tronc commun au CHEBAP et au
CHEM, développe les différentes caractéristiques du matériau bois dont la compréhension est indispensable à la
bonne conception des structures. Ce sont non seulement les caractéristiques microscopiques et macroscopiques,
l’évaluation de la résistance en accord avec la norme EN338 incluant la question de la fiabilité, mais encore le
comportement vis à vis de la température, du feu, et de l’eau. La pathologie, et en particulier la protection vis à
vis des prédateurs naturels est abordée ainsi que les différents produits Lamellé collé, LVL et autres dérivés.

Dimensionnement des structures


Les cours de dimensionnement des structures comportent de nombreuses parties communes au CHEM et au
CHEB, mais les aspects spécifiques à la conception des structures en bois sont naturellement approfondis, en
particulier les problèmes de stabilité, d’assemblages ainsi que l’analyse des éléments de base charpente
traditionnelle et des poutres composées.

Conception des ouvrages


Ces cours concernent non seulement la conception d’éléments courants tels que les fermettes, les ossatures bois,
les vêtures et bardages ou bien les couvertures, mais également les grandes structures, les ouvrages d’art et les
ponts en bois.

Conférences
Il s’agit de cours qui ne constituent qu’une introduction au sujet concerné, mais qui ne visent pas un
approfondissement.

Projet
Depuis la promotion 2009, les élèves de la section CHEB effectuent un projet pendant le mois de mai, avant
d’effectuer leur stage de mastère. L’objectif est d’amener les élèves à appliquer les connaissances acquises sur
un cas concret dans le cadre d’une démarche de conception. Cette confrontation leur permet de mettre en jeu leur
capacité d’analyse et de représentation des structures avant d’effectuer leur stage en bureau d’études.
Tableau des Enseignements (C : cours; A : applications; E : examens)

CHEB Enseignant C A E S
FORMATION THÉORIQUE 99 105 9 213
Résistance des matériaux JA.CALGARO 24 84 3 117
Modélisation éléments finis V. de VILLE DE GOYET 12 9 21
Instabilité des Structures M. ARQUIER 12 12
Dynamique des structures D. MAZAHERI 24 12 36
CALCUL DES ACTIONS 54 0 0 54
Introduction à la fiabilité JA.CALGARO 12 12
Introduction aux Eurocodes 0 & 1 JA.CALGARO 3 3
Charges sur les ponts D. LECOINTRE 3 3
Feu et température B. ZHAO 9 6 15
Charges climatiques P. MAITRE / F IMBERTY 15 15
Actions accidentelles et en cours d’exécution D. LECOINTRE 6 6
MATÉRIAUX ET PRODUITS 90 0 0 90
Caract. macro et micro. P. TRIBOULOT 6 6
Résistance EN338 : applications D. CALVI 3 3
Le bois et l’eau G. DUCHANOIS / D. CALVI 15 15
Bois et température / Bois et feu (EC5.1.2) G. DUCHANOIS 12 12
Prédateurs naturels MC. TRIBOULOT 9 9
Bois et environnement G. SANDOZ 3 3
Bois, matériau et fiabilité G. SANDOZ 3 3
Lamellé collé M. MONTAGNIER 9 9
LVL M. BLONDEAU-PATISSIER 6 6
Autres dérivés M. BIGNON 3 3
Matériau béton L. LINGER 9 9
Soudage R. METZ 9 9
Corrosion P. CARRAT 3 3
DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES 251 54 6 311
Mécanique des sols D. DUROT 15 15
Conception des structures bois R. LOURDIN 27 27
Instabilité des structures A. BUREAU 9 9
Stabilité des constructions en bois M. SAHUC 15 15
Assemblages JF. BOCQUET 33 33
Charpentes traditionnelles JF. BOCQUET 15 15
Poutres composées D. CALVI 3 3
Eurocode 5 T. DELBAERE 18 18
EC5 1.1 : Assemblages JF. BOCQUET 15 15
Comportement dynamique / calcul sismique E. FOURNELY & V. CALVI 6 6
Utilisation d’un logiciel V. CALVI 6 6
Conception éléments acier F. MILLOT 30 15 3 48
Eurocode 3 M. COUCHAUX 33 33
Pieds de poteau M. COUCHAUX 6 6
Règlements parasismiques P. VEZIN 12 12
Ingénierie pratique P. CHOPELIN 9 9
Structures mixtes (CHEBAP & CHEM) S. EZRAN 5 5
Béton Armé et précontraint JL. TRINH 21 3 24

CHEB Enseignant C A E S
CONCEPTION DES OUVRAGES 66 0 0 66
Fermettes A. COMPAROT 9 9
Ossatures bois A. COMPAROT 9 9
Vêtures et bardages JC. BIGNON 6 6
Couvertures V. CALVI 6 6
Pathologie et méthodes de réparation D. CALVI & A. COMPAROT 6 6
Grandes structures et ouvrages d’art D. CALVI 15 15
Eurocode 5-2 : ponts en bois V. CALVI 3 3
Clos & Couvert G. DELASSUS 12 12
548 159 15 722

(hors projet & stage)


Programme de la Section CHEMEX

Activités visées

La section CHEMEX se fixe pour objectif propose de donner aux élèves les connaissances
essentielles pour démarrer presque seuls dans des postes opérationnels, et leur donner une
assurance technique qui les mettra, eux et leur hiérarchie, en confiance pour aborder :
- des études de méthodes
- des études de prix
- des postes d’exploitation (chantiers, agences)

Contenu de la formation

La formation comporte 3 parties :


- Un enseignement théorique destiné à consolider les connaissances de base nécessaires dans le
domaine de la conception et du calcul des ouvrages ;
- Un enseignement pratique concernant des techniques de réalisation adaptées aux différents types
d’ouvrages et de chantier
- Une approche du monde de l’entreprise, de son organisation, de l’organisation, du déroulement de
la planification et de la gestion des chantiers ainsi que des aspects contractuels associés

Dans le cours, les maillons élémentaires s’assemblent et se complètent peu à peu pour maîtriser
progressivement les méthodes, les études de prix, l’organisation et la maîtrise des chantiers ou des
projets de toutes natures et de toutes tailles. Chaque chapitre fait l’objet d’une description de cas
réels et d’illustrations, de calculs simples si nécessaire. Des visites de chantier sont également
prévues.

Chapitre A – Connaissances de base

Cette partie théorique est destinée à consolider les connaissances de l’étudiant dans des domaines
techniques qui seront indispensables pour la justification de la plupart des éléments qu’il aura à
dimensionner lors des études de prix, des préparations de chantier ou de l’établissement des
méthodes d’exécution. Dans une seconde partie on présente les particularités des chantiers de
réparation et/ou de renforcement d’ouvrages. Enfin une part importante est consacrée aux
contraintes environnementales, aux démarches HQE et au développement durable.

Chapitre B – Technique des projets et des travaux

Cet enseignement donne une formation générale sur les différents types de projets et de chantiers,
ainsi que les éléments de base en matière de béton et de coffrage/étaiements pour aborder le stage
de 4 mois. Après les tâches élémentaires, le processus constructif consiste à étudier et à établir les
procédures et les modes opératoires, en vue des budgets et des constitutions d’équipes pour les
études de prix et les budgets de chantier. Enfin le chapitre B4 est dédié aux installations de
chantier.

Chapitre C – L’entreprise et les chantiers

Les chapitres précédents permettent d’aborder avec sérénité la mise à prix d’un projet lancé en
appel d’offre par un maître d’ouvrage. Les étapes successives sont décrites dans les chapitres
suivants qui concernent les marchés classiques.
Tableau des enseignements

CHEMEX Enseignant I II S
CONNAISSANCES DE BASE
RÉSISTANCE DES MATÉRIAUX 13
Théorie des poutres / théorie des plaques C. SERVANT 9
Poutres continues sur appuis élastiques C. SERVANT 2
Poutres treillis C. SERVANT 2
CONCEPTION DES STRUCTURES 29
Mécanique des sols appliquée D. BERTHIER 8
Ossatures en béton D. BERTHIER 6
Ouvrages provisoires, coffrages et ouvrages métalliques W. HOORPAH 10
Structures Bois D. BERTHIER 5
PATHOLOGIE, RENFORCEMENT DES OUVRAGES 6
Les pathologies des existants 1
Les investigations 1
Les renforcements 1
Les types de réparation 1
Quelques exemples de renforcement 1
Instrumentation et suivi des ouvrages 1
ENVIRONNEMENT - DÉVELOPPEMENT DURABLE P. LABAUDINIERE 9
Quelques définitions 1
Les matériaux HQE en bâtiment 2
Les nouvelles productions d’énergie
Les études d’impact. L’ACV 2
La loi sur l’eau 1
Les conséquences sur les projets 2
Applications aux cas réels 1
LA TECHNIQUE DES PROJETS ET DES TRAVAUX
LES DIFFÉRENTS TYPES DE CHANTIER 11
Les ouvrages d’art et leurs équipements JP.BORIE/P.CHARLON 2
Travaux souterrains / Tranchées couvertes L. THEVENOT 2
Ouvrages de génie civil / Complexes d’équipement D. NOEL 1
Travaux maritimes et fluviaux R. BILLANT 1
Terrassements, VRD, infrastructures linéaires C.AIME/X.ROUCHON 2
Bâtiments et complexes d’équipement JP. BORIE 3
LES TÂCHES ÉLÉMENTAIRES 40
Bétons - Fabrication et mise en œuvre M. GUERINET 4 4
Coffrages et étaiements. Outils spécifiques - Préfabrication JP.BORIE/D.NOEL 7 9
Armatures E.THIRION/J.BAUMGARTNER 2 2
Soudures W. HOORPAH 3
Reconnaissances géotechniques D. MICHEL 2
Terrassements B.RUET/X.ROUCHON 3
Asphaltes et produits bitumineux S. PLATELLE 1
Réseaux divers P.LABAUDINIERE 1
Les corps d’état P.LABAUDINIERE 2

CHEMEX Enseignant I II S
PROCÉDURES ET MODES OPÉRATOIRES 23
Tracés et implantations 2
Types de fondation et consolidations de terrains D. MICHEL 2
Ouvrages provisoires F. LEVE 2
Différents types d’ouvrages, méthodes de construction, équipements P. CHARLON 3
Réalisation des ouvrages en terre B.RUET/X.ROUCHON 1
Travaux maritimes R. BILLANT 2
Travaux souterrains / Tranchées couvertes M.DUCROT/L.THEVENOT 4
Eléments constitutifs d’un bâtiment JP. BORIE 4
Etablissement des procédures et plans de contrôle E. SEGARD 3
INSTALLATIONS DE CHANTIER 8
Bureaux et cantonnements 1
Clôture et signalisation P. LABAUDINIERE 1
Réseaux et fluides P. LABAUDINIERE 1
DICT et autorisations X. DEBOSQUE 1
Circulations, plateformes et stockages P. LABAUDINIERE 1
Installations de production : centrales à béton, bancs de préfabrication 3
OPÉRATIONS DE LEVAGE ET DE MANUTENTION 14
Grues à tour JF. ROUANET 2
Grues mobiles (courantes, exceptionnelles) J. AUBIN 1
Portiques et ponts roulants F. LEVE 1
Autres appareils à câbles. Chariots élévateurs P. LABAUDINIERE 1
Remorques et transbordeurs P. LABAUDINIERE 1
Chaines, élingues, palonniers et accessoires 1
Calcul des centres de gravité, efforts appliqués, P. LABAUDINIERE 2
Vérinages et hissages M. METGE 2
Apparaux spéciaux et marquage CE 1
Lifts, élévateurs de P. LABAUDINIERE 1
Guidage des charges P. LABAUDINIERE 1
CONSTITUTION DU DOSSIER MÉTHODES 1
L’ENTREPRISE, SON ENVIRONNEMENT ET LES CHANTIERS
ORGANISATION DE L’ENTREPRISE ET DES CHANTIERS 10
Organisation générale de l’entreprise M. PEYRACHE 2
Fonctionnement d’une structure opérationnelle M. PEYRACHE 2
Exemple classique du déroulement d’une affaire et application P. CHARLON 2
Maquettes numériques JM. DUPUYDS 3
L’organisation du retour d’expérience P. CHARLON 1
DÉROULEMENT D’UN CHANTIER 15
Forces en présence D. BERTHIER 1
Préparation du chantier - Planning de lancement H.SKHIRI/D.BERTHIER 3
Travaux préparatoires D. BERTHIER 2
Travaux proprement dits D. BERTHIER 2
Hygiène et sécurité PPSPS D.BERTHIER 3 3
Règles sociales et sociétales D.BERTHIER 1
CHEMEX Enseignant I II S
LES TYPES DE MARCHÉS - L’ÉVOLUTION 11
Contexte réglementaire et juridique - TP et Bâtiments X. DEBOSQUE 4
Appels d’offres classiques X. DEBOSQUE 2
Concours Conception/Réalisation N. EL KHOURY 2
Partenariats public-privé N. EL KHOURY 1
Concessions N. EL KHOURY 1
Marchés à l’étranger 1
GESTION CONTRACTUELLE DES CHANTIERS 6
Le code des marchés publics JC. GUERINET 2
Les paiements X. DEBOSQUE 1
Les prix nouveaux JC. GUERINET 1
La réclamation JC. GUERINET 1
Les marchés privés JC. GUERINET 1
ASPECTS RÉGLEMENTAIRES ET NORMATIFS 2
Fascicule 65 D. POINEAU 1
DTU et Normes D. POINEAU 1
PLANIFICATION ET ETUDE DE PRIX
PLANIFICATION (ÉTUDE ET CHANTIER) 14
Tâches élémentaires et équipes F. BRIAND/H. SKHIRI 2 2
Rotations, charges de grue P. LABAUDINIERE 2
Chrono analyse P. LABAUDINIERE 1
Etablissement du planning d’un chantier F. BRIAND 2 3
Les outils avancés de planification 2
ETUDE DE PRIX 25
Marché au bordereau / au forfait 2
Eléments de base pour l’étude JP. DUMONT 2 4
Choix des méthodes M. METGE 2
Consultations 1
Prix unitaires - prix composes JP. DUMONT 3
Prix secs et le planning travaux JP. DUMONT 3
Déboursés chantier B. VEIE 2
Prix de vente B. VEIE 1
Présentation de l’offre 1
Dématérialisation de l’offre X. DEBOSQUE 1
Analyses de risques (méthodes et prix) X. DEBOSQUE 2
Organisation de l’étude de prix 1
Sous-total A+B+C+D 67 170 237
VISITES DE CHANTIERS ET CONFERENCES 2 7 9
PROJETS 120
Mise à prix et réponse à un appel d’offres à partir d’un avant-projet 60
Préparation d’un chantier et mise au point des méthodes d’exécution, du
60
planning, etc….
69 297 366

(hors stage)

LE CORPS ENSEIGNANT
Les cours et applications sont assurés notamment par :

Claude AIMÉ
Ingénieur Arts & Métiers
Ingénieur Conseil, CLAUDE AIME CONSEIL

Darius AMIR-MAZAHERI
Ingénieur Civil Ponts & Chaussées
Président Directeur Général, PX-DAM Consultants

Christophe ANTOINE
Ingénieur E.T.P. - CHEM 1983
Directeur, Division Engineering Offshore, TECHNIP France

Michel AROICHANE
Ingénieur Arts & Métiers ParisTech, ESTP
BIM Manager, BOUYGUES Bâtiment IdF

Mathieu ARQUIER
Ingénieur E.P., Ingénieur des Ponts & Chaussées
Ingénieur Attaché d’Etudes, SETEC TPI

Joël AUBIN
DUT Génie Civil Rennes
Directeur Adjoint, Direction Technique, BOUYGES T.P.

Frédéric AURY
Ingénieur EUDIL, CHEBAP 1993
Ingénieur d’études, EMCC

Patrice AVOINE
Ingénieur E.T.P.
Ingénieur expert, SARETEC

Léo BASCHIERA
Ingénieur Arts et Métiers
C.L.B. Chatenay-Malabry

Jacques BATTAIS
DESS Construction ENS Cachan, CHEBAP 1999
Gérant de STBAT

Jérémie BAUMGARTNER
Ingénieur Arts et Métiers
Responsable Exploitation Division Précontrainte, EIFFAGE TP

Tarik BERAIR
Bachelor and Master in Applied Science University de Moncton & E.P. Montréal, Canada
Senior Civil/Structural Engineer, Expert Engineer-Member of the Experts Network, TECHNIP France

David BERTHIER
Ingénieur ENSAIS
Directeur Général, Ingénierie des Structures et des Chantiers, VINCI Construction France

Nicolas BESSOULE
Ingénieur INSA Toulouse, Master Affaires Industrielles INSA Toulouse
Directeur Grands Projets, CONCRETE SARL

Jean-Claude BIGNON
Architecte, Professeur à l'E.A.N. (Ecole d'Architecture de Nancy)

Richard BILLANT
Ingénieur E.T.P.
Directeur Technique Adjoint- Directeur Technique Travaux Maritimes & Fluviaux, EIFFAGE T.P.

Frédéric BINDJI ODZILI


Ingénieur E.T.P., CHEM 88
Ingénieur, R.F.R.

Laurent BLERON
Ingénieur ENSTIB, Doctorat Sciences du Bois, Habilitation à diriger les recherches
Enseignant/Chercheur, ENSTIB

Renaud BLONDEAU-PATISSIER
Ingénieur Civil Mines de Nancy, Master in Timber Structures EP Lausanne
Directeur Technique, FINNFOREST FRANCE

Jean-François BOCQUET
Ingénieur CUST, Maître de Conférences 60ème section (Génie Civil)
Enseignant Chercheur structures bois & assemblages, ENSTIB

Jérémy BOCQUET
Ingénieur Centrale Paris
Ingénieur Méthodes, BOUYGUES Bâtiment IdF

Pascal BODET
Ingénieur CUST, CHEBAP 1990
Ingénieur Pilote d’Affaires Béton, Agence Nationale Construction, SOCOTEC

Simon BONNE
DUT Génie Civil
Directeur Technique, DTP Terrassement

Jean-Paul BORIE
Ingénieur E.T.P.
Directeur Méthodes, BOUYGUES Bâtiment IdF

Brice BOSSAN
Ingénieur ENISE – CHEBAP 1995
Chef de Projets, Groupe EIFFAGE Construction, BIEP

Emmanuel BOUCHON
Ancien élève de l'Ecole Polytechnique, Ingénieur en Chef des Ponts & Chaussées
Chef de la Division des Grands Ouvrages. Ministère de l'Equipement, SETRA (Services Techniques de la
Direction des Routes)
Laurent BOUTILLON
Ingénieur E.C. Paris - CHEBAP 1989
Directeur de la Direction Scientifique, VINCI CONSTRUCTION Grands Projets

Julien BOZZOLO
Ingénieur ENSTA ParisTech
Responsable du pôle ouvrages Hydrauliques, I S C (Vinci Construction Finance)

Diter BRAET
Ingénieur ESITC Cachan, CHEM 2004
Ingénieur d'Affaires, Responsable BUYCK ENGINEERING Paris

François BRIAND
Ingénieur E.T.P.
Ingénieur Etudes de prix, BOUYGUES Bâtiments IdF

Marc BROUXEL
Dr. Université Nancy I
Directeur technique matériaux, CONCRETE sarl

Vanessa BUCHIN-ROULIE
Ingénieur ENSAIS, CHEBAP 1997
Responsable Division Béton & Réparation, FREYSSINET International

Alain BUREAU
Ingénieur CUST
Ingénieur Principal, C.T.I.C.M. -Centre Technique Industriel de la Construction Métallique-

Jean-Armand CALGARO
Ancien élève de l'Ecole Polytechnique
Ingénieur Général des Ponts et Chaussées, Conseil Général des Ponts & Chaussées

Dominique CALVI
Ingénieur Conseil Structures Bois

Valéry CALVI
Ingénieur ENSAM - CHEBAP 1995
Ingénieur Structures, Gérant de DIRECT INGENIERIE

Jean-Yves CARRA
Ingénieur des Mines d’Alès, CHEBAP 1984
Chef de service Etudes de Prix G.O, BOUYGUES OPB

Philippe CARRAT
Ingénieur E.T.P. - CHEM 1984
Directeur Commercial, Département Charpentes Métalliques, BAUDIN-CHATEAUNEUF

François-Baptiste CARTIAUX
Ingénieur E.P., ENPC
Ingénieur Etudes, EIFFAGE T.P.

Xavier CESPEDES
Ingénieur Ponts & Chaussées
Ingénieur, SETEC TPI

Christophe CHANONIER
Ingénieur ENTPE
Responsable du Pôle Etude, Chef de projet, DIADES
Sandrine CHANUT
DESS Université Poitiers
Chargée de Mission Béton, EIFFAGE T.P.

Patrick CHARLON
Ingénieur E.T.P., CHEBAP 1971
Directeur Département OA & Précontrainte, EIFFAGE T.P.

Olivier CHARPENTIER
U. de Poitiers, CHEBAP 1989
Responsable Avant-projets Région Parisienne, EIFFAGE Construction – B.E. Structures

Ménad CHENAF
Ingénieur E.P. Alger, Magister Structures E.P. Alger
Chef de la Division "Ingénierie de la Sécurité", C.S.T.B. (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment)

David CHENU
Ingénieur ESTP, CHEBAP 2010
Ingénieur Structure, BOUYGUES Bâtiment IdF

Emmanuel CHEVALLIER
Ingénieur des Mines d’Alès
Responsable du pôle des Ouvrages de Superstructures, I.S.C. (Vinci Construction Finance)

Patrick CHOPELIN
Ingénieur E.T.P., Master of Sciences in Engineering, University of California at Berkeley (USA)
Head of Structures Department, ACERGY France

Ion CINDEA
Ingénieur E.I. Bucarest
Directeur de Développement, Ingénieur Structure, SNC LAVALIN SAS

Bertrand COLLIN
Ingénieur T.P.E., Doctorat Paris VI
Chef de Projet – Expert Infrastructures, SITES SAS

René COMEL
Ingénieur E.T.P. - CHEM 1972
Président Directeur Général, LES COMPAGNONS D'ALGOR

Alain COMPAROT
Ingénieur ETP
Gérant, ERIBOIS

Maël COUCHAUX
Ingénieur INSA Rennes + Master Ingénierie Mécanique et Génie Civil
Ingénieur de recherche, CTICM -Centre Technique Industriel de la Construction Métallique-

Rodrigue COYERE
Ingénieur ENSAIS
Ingénieur d'études Avant Projet, ETUDES & STRUCTURES (Eiffage)

Stéphane CURTIL
Ingénieur ENSG Nancy, Docteur Mines de Paris
Directeur, GEOS Ingénieurs Conseil
Patrick DANTEC
Ingénieur INSA Lyon, CAAE IAE Paris
Consultant

Jean-Bernard DATRY
Ingénieur E.T.P., CHEBAP 1973
Directeur, SETEC T.P.I.

André de CHEFDEBIEN-ZAGARRIGA
Ingénieur ENSAM, Ingénierie des structures ENS Cachan
Directeur Technique et Etudes, LIGERIENNE Béton – LB7

Stéphane de GAIL
Ingénieur EC Lille, Master 2 Recherche en Génie Civil
Ingénieur au sein du pôle Ouvrage d’art, ARTELIA Ville & Transport

Vincent de VILLE de GOYET


Ingénieur civil des constructions, Docteur es sciences appliquées
Directeur Recherche & Développement,/Etudes Spéciales, GREISCH INGENIERIE

Xavier DEBOSQUE
DEA & DESS Panthéon Sorbonne
Responsable juridique régional, EIFFAGE T.P.

Gérard DELASSUS
Ingénieur E.T.P.
Consultant

Thomas DELBAERE
Ingénieur ENSTIB, CHEB 2004
Ingénieur structure Bois, cogérant, INGEBOIS Structures

Dominique DESCHAMPS
Ingénieur EC Lyon, CHEBAP 1987
Responsable Division Réparations et Structures Béton, FREYSSINET

Loïc DIVET
Docteur en Sciences des Matériaux CNAM Paris, Ingénieur en Matériaux CNAM Paris
Chef du groupe Comportement physico-chimique et durabilité des matériaux, IFSTTAR

Jean-François DOUROUX
Ingénieur E.C. Lyon, CHEBAP 1990
Responsable Contrôle du Patrimoine et Maîtrise d’Ouvrage, R.A.T.P.

Robert DUBOIS
Ingénieur T.P.E.
Directeur Commercial, Département Ponts Métalliques, BAUDIN CHATEAUNEUF

Gilles DUCHANOIS
Maître de conférences, ENSTIB

Yves DUCHENE
Ingénieur Dr. en Sciences Appliquées, U. Liège
Responsable Cellule Etudes Spéciales, GREISCH INGENIERIE

Michel DUCROT
Ingénieur E.T.P.
Chef de service STS (Service technique Travaux Souterrains), EIFFAGE T.P.
Louis DUFAU
Ingénieur INSA Toulouse
Responsable Pole Méthodes au Service Technique Ouvrages d’Art, EIFFAGE TP

Jean-Pierre DUMONT
Ingénieur E.T.P.
Directeur Etudes, Responsable pôle Gros Œuvre de la Direction Technique, BOUYGUES Bâtiment IdF

Jean-Michel DUPUYDS
Ingénieur Arts et Métiers
Directeur Etudes Technique, BOUYGUES Construction

Daniel DUROT
Ingénieur, Dr Génie Civil et Géologie de l’Ingénieur
Ingénieur, Service Recherche-Expertise, RINCENT BTP

Mohammed EL HAJJAMI
Ingénieur CUST
Responsable du Pôle Ouvrages d'infrastructures & Ouvrages souterrains, I.S.C. (Vinci Construction Finance)

Nehmé EL KHOURY
Ingénieur ENTPE, CHEBAP 1981
Directeur Technique, EIFFAGE T.P.

Mohammed Khalil FERRADI


Ingénieur de l’U. Mohamadia, Rabat
Ingénieur attaché d’études, SETEC TPI

Olivier FLAMAND
Ingénieur ENSAM
Ingénieur d’études, CSTB

Agnès FLISCOUNAKIS
Ingénieur Polytechnique – ENPC
Ingénieur attaché d’étude, SETEC TPI

Eric FOURNELY
Enseignant, Chercheur à l'Université Blaise Pascal (Clermont-Ferrand)

Bruno FRANCOU
Ingénieur Méthodes, BTP

Marie-Laurence GAILLARD
EUDIL, CHEM 1996
Dirigeante/Ingénieur indépendante, BUILD Acier

Jean-Luc GARCIAZ
Doctorat Géologie géophysique Université de Grenoble
Ingénieur Expert en contrôles non destructifs, LERM

Sébastien GARNIER
Ingénieur ENPC
Chef de Projets Méthodes, ISC – VINCI Construction France

Julie GAUBERT
Ingénieur Polytechnique – ENPC
Ingénieur attaché d’études, SETEC TPI
Franklin GEDALOF
Ingénieur E.P., Ingénieur Ponts & Chaussées
Ingénieur Attaché d'Etudes, SETEC TPI

Jean-Christophe GUERINET
Maîtrise Droit Public U. Bordeaux
Directeur Juridique, EIFFAGE T.P.

Michel GUERINET
Ingénieur Civil Ponts & Chaussées, IAE Paris
Directeur Scientifique, EIFFAGE Construction

Eric GUYOT
Ingénieur CUST, CHEM 2000
Ingénieur d'études, EIFFEL C.M. Lauterbourg

Ziad HAJAR
Ingénieur ESI Beyrouth
Directeur du Service Technique O.A., EIFFAGE T.P.

Matthieu HAMEL
Ingénieur ENSAIS – INSA Strasbourg
Directeur de l'agence Conception IdF Est, FONDASOL

Wasoodev HOORPAH
Ingénieur ENTPE, CHEM 1982
Ingénieur Consultant, M.I.O.

Florent IMBERTY
Ingénieur E.P., Ingénieur Ponts & Chaussées
Chef du Service Etudes Structures Avant-projets, RAZEL

Pierre JANEX
Ingénieur ENSAIS, CHEBAP 1989
Ingénieur chargé d'affaires, Spécialiste structures BA/BP, SOCOTEC

Yannick JEANJEAN
Ingénieur E.T.P.
Responsable développement et production, Responsable OA, SANEF

Pierre LABAUDINIERE
BTS TP, EBTP Vincennes
Ingénieur Consultant, Gérant, eurl LC3

Jean-Michel LACOMBE
Ingénieur ENTPE
Directeur de projets, SETRA

Yves LACROIX
Ingénieur HEI
Ingénieur Consultant

Vincent LAMOUR
ENS Cachan, Agrégé Génie Civil
Président Directeur Général, CEMENTYS
Patrick LE CHAFFOTEC
Ingénieur E.T.P., CHEM 1975
Directeur Construction Métallique, CTICM -Centre Technique Industriel de la Construction Métallique-

Sébastien LEBRANCHU
Ingénieur ESITC Cachan
Cogérant/ Chef de projet, COFFRAGE EQUIPAGE

François LEBRUN
Ingénieur E.C. Paris, CHEBAP 1999
Ingénieur Principal, SETEC TPI

Daniel LECOINTRE
Ingénieur Arts & Métiers, CHEBAP 1966
Consultant

Valérie LEMAIRE
Ingénieur CUST
Ingénieur Principal, CTICM -Centre Technique Industriel de la Construction Métallique-

Romain LEONARD
Ingénieur Polytech’Lille, CHEBAP 2004
Ingénieur d’études ouvrages d’Art, SNCF – Direction de l’Ingénierie

Stéphane LEROLLE
Ingénieur ECP
Responsable Processus Etude de prix, BOUYGUES T.P.

Franck LEVE
Ingénieur des Mines de Douai
Ingénieur Génie Civil Méthodes et Prix, BOUYGUES T.P.

Geoffrey LIMON
Ingénieur en système Aéronautique et Spatiaux, IPSA
Ingénieur Principal Etude de prix – Pôle étude Gros œuvre, BOUYGUES Bâtiment IdF

Lionel LINGER
Ingénieur INSA Toulouse, CHEBAP 1992
Ingénieur spécialiste béton, VINCI Construction Grands Projets

Mladen LUKIC
Ingénieur Université de Sarajevo, MS Ouvrages d'Art et Dr de l'ENPC
Charge de recherche, CTICM -Centre Technique Industriel de la Construction Métallique-

Pierre MAITRE
Ingénieur E.C.L.
Directeur de l’Agence Nationale Construction, SOCOTEC

Pierre MARCHAND
Ingénieur E.P., Ingénieur Ponts & Chaussées
Responsable d’études, SETRA

Michel MARCHETTI
Ingénieur E.P., Ingénieur civil des Ponts & Chaussées
Gérant, FORMULE INFORMATIQUE
Pierre-Olivier MARTIN
Ingénieur E.C. Lyon
Directeur de Recherche, CTICM -Centre Technique Industriel de la Construction Métallique-

Georges MAURIS
Ingénieur des Mines de Nancy, CHEBAP 2006
Ingénieur études ouvrages d’art, SYSTRA

Erik MELLIER
Ingénieur E.P., Ingénieur des Ponts et Chaussées
Directeur Technique, FREYSSINET

Nicolas METGE
Ingénieur EP, ENPC, Architecte d’état
Responsable du pôle Conception et Maîtrise d’œuvre, I.S.C. (Vinci Construction Finance)

Roland METZ
Ingénieur E.E.I.P., Ingénieur E.S.S.A.
TOTAL PROFESSEURS ASSOCIES (T.P.A.)

Dominique MICHEL
Ingénieur ENSAIS Strasbourg
Directeur du Service Ingénierie, Pôle Fondations, BOUYGUES T.P.

Jean-Louis MICHOTEY
Ingénieur T.P.E.
Ingénieur Expert Ouvrages d’Art, Gérant de GETEC

Florent MILLOT
Ingénieur Arts et Métiers, CHEM 1978
Gérant, Cabinet JAILLET-ROUBY

Vincent MILLOTTE
Ingénieur EC Lille, CHEBAP 2001
Ingénieur d'exécution, ETUDES & STRUCTURES

Stéphane MONTAGNIER
Ingénieur ENSAM, CHEC/ENSTIB 2003

Patrick MUGNIER
Ingénieur E.P., Ingénieur civil des Ponts & Chaussées
Ingénieur Principal, SETEC TPI

Claude NEANT
Ingénieur ESTP
Directeur, ETIC

Didier NOËL
Ingénieur ENSAIS, CHEBAP 1988
Chef de service Méthodes, Etudes de Prix, en charge pôle Nucléaire, BOUYGUES T.P.

Evelyne OSMANI
Ingénieur E.C.P.
Directeur du B.E STRUCTURES, EIFFAGE Construction

Olivier PAL
Dr. Ingénieur INPG, Ingénieur géotechnicien ISTG
Directeur B.E. Géotechnique, EIFFAGE T.P.
William PASCHETTA
Ingénieur E.C.L., CHEBAP 1979
Ingénieur Principal, VINCI Constructions Grands Projets

Pierre PASSEMAN
Ingénieur INSA Toulouse
Ingénieur d’études, CERIB

Jean-Paul PAYET
Ingénieur Arts et Métiers
Consultant

Pierre PEYRAC
Ingénieur T.P.E.
Directeur de la Division des Ouvrages d’Art et des Tunnels, DREIF/DOAT

Marcel PEYRACHE
AFPA Toulouse
Directeur Technique et QSE, Dpt. Rénovation, BOUYGUES Bâtiment IdF

Corine PIEDAGNEL
Ingénieur E.T.P.
Ingénieur génie civil chargée de l'expertise, I.R.S.N.

Simon PLATELLE
Ingénieur E.T.P. Paris
Adjoint Technique, EIFFAGE TP

Bernard PLU
Ingénieur TP
Département Ouvrages d’Art, Chef de la Division Structures, SNCF

Daniel POINEAU
Ingénieur ENTPE
Consultant

Aymeric PONT
Conducteur travaux & Ingénieur E.T.P.
Ingénieur Méthodes, EIFFAGE TP

Michel PRE
Ingénieur Civil Ponts & Chaussées, Docteur-Ingénieur de l'Université Paris VI
Directeur, SETEC-TPI

Thomas PRESSAC
Ingénieur CUST, DEA Génie Mécanique & Génie Civil U. Blaise Pascal
Ingénieur bureau d'études, Ets E. CHEVALIER

Didier PRIMAULT
Ingénieur E.T.P.
Ingénieur Principal Méthodes, VINCI Construction Grands Projets

Bernard QUENEE
Doctorat en géomatériaux, Université de Nancy
Directeur Général Délégué, LERM
Alain QUENELLE
Ingénieur E.T.P., CHEM 1964
Président, TOTAL PROFESSEURS ASSOCIES (T.P.A.)
Expert auprès du Tribunal de Grande Instance de Paris.

Hervé QUINTIN
Ingénieur ENSTA
Responsable Discipline, ACERGY

Patrick RACHER
Ingénieur INSA Lyon, Docteur-Ingénieur en Météorologie générale option géophysique externe, Université
Blaise Pascal –Clermont Ferrand

Joël RAOUL
Ingénieur TPE, Ingénieur Ponts & Chaussées
Adjoint en chef de la Division Grands Ouvrages, SETRA

Christophe RAULET
Ingénieur FCBTP
Directeur Général, DIADES

Naaman RECHO
Docteur d'Etat es-sciences physiques, Paris VI
Professeur au Laboratoire LERMES, UNIVERSITÉ DE CLERMONT II

Christophe RENAUD
Doctorat INSA Rennes
Directeur de projet Recherche, CTICM -Centre Technique Industriel de la Construction Métallique-

Jean-Noël ROQUES
Ingénieur ETP, CHEM 1983
Chef de Projet, Responsable Qualité, Cabinet JAILLET-ROUBY

Jean-François ROUANET
Ingénieur EIGSI Violet
Ingénieur Méthodes, BOUYGUES Bâtiment IdF

Xavier ROUCHON
Ingénieur E.T.P.
Responsable du service Etude de prix PPP/CONCESSIONS, DTP TERRASSEMENT

Bruno RUET
Conducteur Travaux EYROLLES TP
Directeur Adjoint Technique, DTP TERRASSEMENT

Maurice SAHUC
Ingénieur d'études en structures bois & métalliques, BET S.B.M.

Julien SAMMUT
Ingénieur CUST, CHEBAP 2003
Ingénieur Etudes Techniques, EIFFAGE T.P.

Jean-Luc SANDOZ
Ingénieur ENSTIB, Dr es Sciences Tech. EPFL Lausanne
Directeur, C.B.T. -Concept Bois Technologie sa-
Aristide SANOU
Ingénieur ENPC
Ingénieur Calculateur, EIFFAGE Construction Métallique

Benoit SAUNIER
Ingénieur ENSAM, CHEBAP 2000
Ingénieur Chef de groupe au B.E., BOUYGUES T.P.

Laurent SAUSSAC
Ingénieur ENSG
Responsable d'équipe, TERRASOL

Gurvan SAYER
Ingénieur INSA Rennes, DEA Calcul Structures, CHEBAP 2004
Ingénieur spécialiste Structures Béton – Analyse de Structures, SOCOTEC

Anthony SCARAMOZZINO
Ingénieur EC Lille, CHEBAP 2008
Ingénieur Principal Etudes, BOUYGUES T.P.

Eric SEGARD
Ingénieur ENI Saint-Etienne, Master Qualité Bordeaux I
Directeur Qualité, EIFFAGE T.P.

Jean-François SEIGNOL
Ingénieur TPE, Dr INPG
Chef de l'unité de recherche sécurité et durabilité des ouvrages, LCPC

Dominique SEMIN
Ingénieur ESIM, CHEM 1981
Chef du Service Projets, CTICM -Centre Technique Industriel de la Construction Métallique-

François SENGER
Ingénieur des Mines d’Alès
Gérant, S CONSEILS

Pierre SERIN
Ingénieur E.T.P., CHEBAP 62
Consultant

Claude SERVANT
Ingénieur E.C.L., CHEBAP 1971
Directeur Scientifique, EIFFAGE T.P.

Chiheb Habib SKHIRI


Ingénieur E.T.P.
Responsable planning, BOUYGUES T.P.

Léopold SOKOL
Ingénieur Génie Civil, Dr en Sciences Techniques, U.T. Poznan (Pologne)
Profession libérale, SOKOL CONSULTANTS

Hugues SOMJA
Ingénieur civil de construction, Dr. en Sciences Appliquées, U. Liège
Chef de projet-Cellule R&D et Etudes spéciales, Professeur associé, GREISCH Coordination & Etudes
Yves STASSEN
Ingénieur Centrale Marseille, Doctorat Centrale Nantes
Chef de service Port & Littoral, INGEROP

Guy TACHE
Ingénieur CNAM Electrochimie
Consultant

Christophe THAUVOYE
Ingénieur ENSMA + Doctorat
Ingénieur de recherche, CTICM -Centre Technique Industriel de la Construction Métallique-

Loïc THEVENOT
Ingénieur E.T.P.
Chef de secteur Travaux Souterrains, EIFFAGE T.P.

Frédéric THIRION
DEST Matériaux Composites
Gérant, SAMT

Elisabeth TOUBOULIC
Ingénieur E.T.P., CHEBAP 1999
Ingénieur études technique Ouvrages d'Art, EIFFAGE T.P.

Marie-Christine TROUY-TRIBOULOT
Maître de Conférences à l'ENSTIB-UHP (Ecole Nationale Supérieure des Techniques Industrielles du Bois)

Pascal TRIBOULOT
Professeur des universités, Directeur, ENSTIB

Jacques Long TRINH


Ingénieur Civil des Ponts et Chaussées, DEA de Mécanique des Solides, Docteur-Ingénieur, I.H.P., I.A.E.
Consultant Senior, CETEN APAVE INTERNATIONAL

Michel TRIQUET
Ingénieur ENSAM, CHEM 1992
Chef Division Structures n°1, Direction Ingénierie, Dpt. O.A., SNCF

Nicolas UTTER
Ingénieur E.T.P.
Chef de projets du B.E.T., SOLETANCHE-BACHY

Benoit VEIE
Ingénieur EC Lille
Ingénieur Principal Etudes, VINCI Construction GP

Bathylle VERLEY
Ingénieur E.T.P., CHEM 2003
Ingénieur Etudes, CTICM -Centre Technique Industriel de la Construction Métallique-

Jean-Marc VEZIN
Ingénieur ECP
Ingénieur Structures, Chef de Projets, IOSIS INDUSTRIES-GENIE CIVIL

Emmanuel VIGLINO
Ingénieur CESTI Paris
Chef de Projets, ARCORA
Philippe VION
Ingénieur CNAM
Chef de projet, Dpt. GCOA, SYSTRA

Laurent XERCAVINS
Ingénieur E.T.P.
PDG du Bureau d’Etudes EUROCONCEPT INGENIERIE

Christophe ZELLEK
Ingénieur Structures, Gérant du B.E.T. TEC BOIS

Bin ZHAO
Ingénieur INSA
Chef du Service Recherche Incendie, Département Incendie, CTICM -Centre Technique Industriel de la
Construction Métallique-

Audrey ZONCO
Ingénieur Ponts & Chaussées
Ingénieur chargée d'études, SETEC TPI

*
* *
RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

CANDIDATURES

ELEVES FRANCAIS

Les candidats doivent être en dernière année d'une école d'ingénieurs ou en année de maîtrise universitaire
scientifique (génie civil, mécanique, technologie de la construction, en particulier).

La scolarité du CHEC peut également être suivie, sous certaines conditions, dans un cadre post-scolaire,
notamment sous le régime de la formation continue.

ELEVES ETRANGERS

Les candidats étrangers doivent avoir suivi en France les mêmes études que les candidats français ou justifier de
formations étrangères équivalentes.

DATE LIMITE DE DEPOT DES CANDIDATURES : 31 Mai 2014

ADMISSION

. Les candidats sont convoqués individuellement devant le jury, entre Mars et Juin 2014. L'admission au CHEC
peut être prononcée rapidement, sous réserve de l'obtention par le candidat, à la fin de l'année scolaire en cours,
du diplôme d'ingénieur ou de la maîtrise qu'il prépare. Il peut également postuler avec un diplôme technique sous
réserve d'avoir les bases requises et plusieurs années d'expérience. Le candidat peut également être mis par le
jury sur une liste d'attente.

. Le Jury pourra toutefois se prononcer sur dossier dans certains cas particuliers, notamment dans le cas des
candidats résidant hors du territoire métropolitain.

. L'admission peut également être prononcée pour un candidat venant au titre de la formation continue.

. L'admission au CHEC peut aussi être prononcée pour l'année 2015/2016 sur autorisation spéciale du Jury et sur
demande du candidat motivée par une lettre jointe à son dossier.

SCOLARITE

Le régime du CHEC est l'externat.

Les cours, séances d'application et projets se tiennent de début septembre à la fin juin dans les locaux du CHEC,
1 rue Paul Bert - 94110 ARCUEIL (Station de métro : RER B Arcueil/Cachan)

./..
../..

FRAIS DE SCOLARITE

Ils s'élèvent pour 2013/2014 à :

- 6.700 euros pour les élèves réglant eux-mêmes leur scolarité ;

- 8.800 euros pour les élèves financés en totalité ou en partie, notamment dans le cadre d'un précontrat, de la
formation continue, de l'aide au reclassement, par une entreprise ou tout autre organisme (GFC/BTP,
FONGECIF, AGEFOS, PÔLE EMPLOI...) ;

Les étudiants de la section CHEB devront s’acquitter en plus des frais d’inscription au Mastère de
l’ENSTIB (2012/2013 = 470€ environ, sécurité sociale incluse).

Des frais de dossier d'un montant de 700 euros sont demandés entre Avril et Juillet au candidat admis pour la
confirmation de son inscription. Ces frais constituent un acompte sur les frais de scolarité qui doivent être réglés
soit en totalité avant la rentrée de Septembre, au plus tard le jour de la rentrée, soit en 3 versements prévus en
septembre, décembre et mars. Dans le cas contraire, un supplément de 300 € est demandé au titre de frais de
gestion.

L'acompte reste acquis au CHEC en cas de démission du candidat. En cas de démission durant le 1er
trimestre de l'année scolaire, et sous réserve que l'Etudiant restitue au CHEC les polycopiés, livres et
carte d'étudiant qui lui auront été remis, le CHEC lui rembourse les 2/3 du montant des frais de scolarité
après déduction de l'acompte. Au-delà du 1er trimestre, aucun remboursement ne sera effectué.

La fourniture des polycopiés et livres correspondant aux cours professés au CHEC est incluse dans le montant de
la scolarité.

Les élèves français du CHEC peuvent bénéficier, sous certaines conditions, en fonction notamment de
critères de revenu familial, d'une bonification de prêt étudiant souscrit auprès d'un organisme bancaire
(montant du prêt bonifié 6.700 euros -différé possible de deux ans suivi d'un remboursement sur 3 ans- la
bonification pouvant ramener le taux du prêt à 0% ou le réduire de 66% ou 33% en fonction des critères de
revenu retenus).

SECURITE SOCIALE - OEUVRES SOCIALES

Le régime habituel d'affiliation est le régime Etudiant (sous réserve des dispositions en vigueur), avec
souscription facultative de garanties complémentaires auprès d'une mutuelle étudiante.

Les frais d'inscription au régime de sécurité sociale ne sont pas inclus dans le montant des frais de
scolarité. Le montant est arrêté chaque année courant Juillet (2013/2014 = 211 €).

Les élèves du CHEC ont accès aux facilités habituelles (restaurants universitaires…)

*
* *
Photographie
d'identité
en
NOIR & BLANC

DEMANDE D'ADMISSION AU CHEC

ANNEE SCOLAIRE DEMANDEE : 2014/2015


SECTION CHOISIE : (1) CHEB- CHEBAP- CHEM- CHEMEX

NOM, Prénom..........................................................................................................................................................

Adresse postale ........................................................................................................................................................


....................................................................................................................................................................................

email : ………………………………….…………………………………………………………………………
Téléphone : ..............................................................................................................................................................

Date et Lieu de naissance........................................................................................................................................
Nationalité.................................................................................................................................................................

ECOLE D'INGENIEUR ou UNIVERSITE (et section suivie) ainsi que diplôme obtenu, ou prévu en
2014 ............................................................................................................................................................................
........
....................................................................................................................................................................................

EMPLOYEUR (pour les candidats en formation continue) & Adresse :


....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................

SITUATION PARTICULIERE EVENTUELLE :


Formation Continue, Financement de la scolarité par un organisme (FONGECIF, CIF, FAFTT ...) :
....................................................................................................................................................................................
ASSEDIC, Pôle Emploi,… : ……………………………………………………………………………………….

PIECES A JOINDRE A LA DEMANDE D'ADMISSION

- Un curriculum vitae donnant notamment votre expérience professionnelle éventuelle et les stages suivis
- Une lettre manuscrite précisant les raisons qui vous conduisent à être candidat au CHEC, ainsi que vos
objectifs de carrière
- Les photocopies de vos notes, de vos classements, de vos mentions concernant les deux dernières années
d'études connues
- Un avis motivé de la Direction des Etudes de votre Ecole ou Université (à défaut, de votre employeur dans le
cas du cycle postscolaire) concernant votre candidature au CHEC
- La photocopie d'une pièce d'identité
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A RETOURNER à : Monsieur le Directeur du CHEC
1 rue Paul Bert
Avant le 31 MAI 2014 94110 ARCUEIL
Tél. 01.49.69.17.77
Fax. 01.49.69.17.79
http://www.chec.fr
chec@chec.fr

(1) Rayer la mention inutile.


Dans le cas où vous sollicitez une admission anticipée pour une autre année veuillez joindre une
note explicative.

N.B. Le dépôt de la présente demande d'admission au CHEC vaut acceptation des conditions de paiement
rappelées sur la fiche de renseignements pratiques