Vous êtes sur la page 1sur 37

Installation électrique dans une maison de maitre

Introduction Générale

Cette mémoire est consacrée à l’étude d’une installation électrique dans une
maison de maitre.

L’électricité a connu un développement relativement récent puisqu’il remonte, pour


l’essentiel, au milieu du 19e siècle. Toutefois de nos jours, ce développement est devenu
extrêmement rapide et conditionne de nombreux secteurs de l’activité humaine. Peu de
domaines ont été aussi fertiles en réalisations ayant autant d’influence sur l’économie des pays
et le comportement social des individus que l’électricité. Il suffit, pour s’en convaincre, de
répertorier tous les dispositifs électriques et électroniques qui environnent chacun dans sa vie
de tous les jours. Nous dépendons aujourd’hui de l’électricité pour nos besoins quotidiens, que
ce soit dans le domaine des transports, des loisirs, du travail, de la santé, de l’information, pour
la conservation des aliments, et pour bien d’autres applications encore dont nous ne savons plus
nous passer.

L'électricité existe depuis les débuts de l'univers, elle est une des composantes de la
matière. Son histoire vue par les hommes remonte aux débuts de l'humanité, car l'électricité est
partout présente, très discrète la majorité du temps. Elle se manifeste parfois de manière très
spectaculaire et brutale : par exemple sous forme d'éclairs associés au tonnerre et à des
destructions.

Aujourd’hui, si l’utilisation de l’électricité dans les habitations semble facile, cela


n’a pas toujours été le cas. Il n’y a pas si longtemps, on considérait comme normal l’utilisation
de bougies pour s’éclairer, de même qu’il était normal d’actionner une roue manuellement pour
faire tourner le tambour de la machine à laver.

Historiquement, l’électricité est considérée comme une technologie relativement


récente. Ce n’est qu’à partir de la première moitié du XXème siècle que la plupart des citoyens
ont pu bénéficier de l’électricité à l’intérieur de leur habitation. Chaque pièce fonctionnait alors
avec une seule lampe et un unique interrupteur avec une prise située en-dessous. Ces prises se
sont multipliées au fur et à mesure que les appareils électriques devenaient plus nombreux.

1
Installation électrique dans une maison de maitre

Néanmoins, la structure de base de l’installation électrique reste identique et induit


dès lors de nombreux inconvénients. Le changement ou la souplesse n’existent pas. Il n’y a pas
d’interface entre l’installation électrique traditionnelle et les autres sous-systèmes de la maison
comme par exemple le chauffage, le système d’alarme, le portail, l’audio, la climatisation. Il
existe à présent des solutions pour l’intégration du tout électrique.

Pendant de nombreuses années, nos habitations ont fonctionné avec des installations
électriques traditionnelles. L’éclairage électrique et certains appareils ont amélioré notre
confort et constituent aujourd’hui des évidences. Pourtant, les installations électriques
traditionnelles incluant des prises électriques, des interrupteurs et des voyants tendent à
disparaître. De nouvelles technologies ont vu le jour durant ces deux dernières décennies. Elles
s’introduisent peu à peu dans les habitations en complément des installations électriques
classiques qui restent limitées dans leurs fonctionnalités.

A présent, les nouvelles technologies favorisent la sophistication des installations


électriques. Grâce à leur très grande souplesse, elles permettent de relier bon nombre de sous-
systèmes et de les faire communiquer entre eux. Ceci a généré de nombreuses fonctionnalités
qui ont amélioré le confort des résidents, offrant plus de convivialité, une plus grande
communicabilité une meilleure sécurité et une baisse de la consommation d’énergie. Grâce à la
polyvalence de tels systèmes, il est très facile de faire des modifications. Les fonctions des
interrupteurs et des boutons peuvent être modifiés à l’aide d’un logiciel. L’installation peut être
ajustée pour répondre à l’évolution des besoins des résidents à n’importe quel moment. Pour
vous donner une idée de la multitude du choix qui s’offre à vous.

Etrangement, la façon de concevoir son habitat est beaucoup plus conservatrice. Dans
la plupart des cas, ce seront uniquement les prises et les éclairages qui seront installés. La
télévision digitale est apparue dans nos foyers mais nous n’avons pas le choix parce bientôt,
aucune station de télévision ne sera diffusée en analogique. Nous utilisons notre smartphone
avec ses applications impressionnantes quotidiennement. Cependant, utiliser une
télécommande ou se servir d’une application pour allumer la lumière depuis un canapé n’est
pas encore envisageable.

2
Installation électrique dans une maison de maitre

CHAPITRE I

Généralité sur la distribution électrique

3
Installation électrique dans une maison de maitre

1-1 INTRODUCTION

Dans ce chapitre, on va voir les généralités de la distribution électrique.

Les installations électrique à usage d’habitation sont alimentées par un réseau de


distribution publique à basse tension (BT) sous une tension de 230 Volts en monophasé (L+N)
et 230/400V en triphasé (3L+N).

Que ce soit au bureau, à l’atelier ou dans la salle de bain, des installations électriques
assurent la présence de l’électricité partout dans notre vie. C’est bien souvent à la faveur d’une
coupure de courant que l’on rend compte à quel point à l’électricité est utile :

 Pour s’éclairer ou se chauffer.


 Pour actionner les appareils ou les machines.
 Pour signaler ou communiquer avec les autres.

1-2 CHOIX DES CABLES

Définition :

Les conducteurs et les câbles assurent les liaisons électriques entre les différents organes
d’un circuit. Un conducteur est toujours unipolaire et regroupe lame conductrice et son
enveloppe d’isolement. L'âme peut être en cuivre, cuivre nickelé ou nickel (métal blanc).

Figure 1-1 : structure base d’un conducteur isolé

4
Installation électrique dans une maison de maitre

Section du conducteur

Elle exprime lame conductrice de la section droite du conducteur, elles sont généralement
choisit comme suivant :

Pour les circuits d’éclairage : 1.5mm²

Pour les prises de courant : 2.5mm²

Pour les circuits de puissance 4 et 6mm²

1-3 PUISSANCE DU CIRCUIT

Il est très facile de calculer la puissance électrique consommée par une installation
électrique. Il suffit de connaitre son intensité de courant exprimée en ampères et sa tension en
volts. Le calcul de la puissance est important, car il vous permet de faire des économies sur vos
dépenses énergétiques.

Cette installation est alimentée en 380 V – 50 Hz triphasé. Compte tenu des récepteurs le
distributeur d’énergie propose un disjoncteur de branchement réglé a 80 A et avec un

Cos ϕ = 0.80

Puissance active :

P = U * I * COS ϕ *√3

1-4 LA QUALITE DE L’ECLAIRAGE

Dans une habitation, on distingue plusieurs types d’éclairages : l’éclairage général ou


l’éclairage d’ambiance, l’éclairage ponctuel, l’éclairage fonctionnel. Pour quel type d’éclairage
opter selon la pièce ?

L'éclairage doit mettre en valeur un objet, une texture ou une zone de la pièce. Pour cela,
multiplier les sources lumineuses pour créer des zones d'ombre et de lumière attirant le regard.
L'éclairement lumineux est la seule grandeur photométrique directement mesurable, il
s’exprime en lux (lx).

On choisit les niveaux d’éclairement suivant pour l’habitation :

5
Installation électrique dans une maison de maitre

Pièce Éclairement

Vestibule 70 lux

Corridor 75 lux

Escalier 140 lux

Toilettes 100 lux

Salle de bain 100 lux

Chambre 60 lux

Cuisine 250 lux

Séjour 200 lux

Vestiaire 80 lux

Garage 60 lux

Hall 450 lux

Tableau 1-1 : niveau d’éclairement pour chaque pièce

6
Installation électrique dans une maison de maitre

CHAPITRE II

Principaux montages dans ce projet

7
Installation électrique dans une maison de maitre

2-1 INTRODUCTION

Dans ce chapitre, on va voir les principes composants et circuit d’une installation électrique
dans une habitation.

2-1 MONTAGE SIMPLE ALLUMAGE

Fonction :
 Il permet d’allumer ou d'éteindre un point lumineux en un seul point d’allumage.
 C'est le principe le plus simple pour commander un point d'éclairage.

Figure 2-1 : constitution simple d’un montage en simple allumage

Schéma développé :

Figure 2-2 : schéma développé d’un montage en simple allumage

Schéma architecturel :

8
Installation électrique dans une maison de maitre

Figure 2-3 : schéma architecturel d’un montage simple allumage

2-2 MONTAGE DOUBLE ALLUMAGE

Fonction :

 Il permet d’allumer ou d’éteindre ensemble ou séparément et d’un seul endroit le ou les


points lumineux.
 Dans ce cas, on utilise un commutateur à double allumage (bouton de commande
spécifique).

Figure 2-4 : constitution simple d’un montage double allumage

9
Installation électrique dans une maison de maitre

Schéma développé :

Figure 2-5 : schéma développé d’un montage double allumage

Schéma architecturel :

Figure 2-6 : schéma architecturel d’un montage double allumage

2-3 MONTAGE VA ET VIENT

Fonction :

 Il commande l’allumage et l’extension de point(s) lumineux de deux endroits différents.


 Il est généralement utilise dans des endroits différents (en haut et en bas d’un escalier,
dans un couloir, une pièce a deux issues etc.).

10
Installation électrique dans une maison de maitre

Figure 2-7 : constitution simple d’un montage va et vient

Schéma développé :

Figure 2-8 : schéma développé d’un montage va et vient

Schéma architecturel :

Figure 2-9 : schéma architecturel d’un montage va et vient

11
Installation électrique dans une maison de maitre

2-4 LA PRISE DE TERRE

 Constitution : La prise de terre est constituée d’une électrode en métal bon conducteur
qui ne craint pas la corrosion et qui est en bon contact avec le sol
 Pour le commun des mortels, la prise de terre n’est rien de plus qu’un élément mentionné
sur le schéma électrique de la maison.
 Et pourtant, cet élément à première vue banal a une importance vitale ! En effet, la prise
de terre permet d’évacuer le trop plein d’électricité lorsqu’un appareil est mal isolé. Elle vous
protège ainsi de l’électrocution.

Symbole :

Figure 2-10 : symbole d’une mise à la terre

Comment fonctionne la prise de terre ?

 Le principe de la prise de terre est simple : il s’agit de dévier le courant électrique qui
s’échapperait d’un appareil sur un conducteur métallique (câble) qui finit sur un piquet (tige)
enfoui dans le sol.
 Ces pertes de courant peuvent survenir par exemple lorsqu’un câble d’alimentation
abîmé est dénudé et que les fils électriques entrent en contact avec l’armature de l’appareil.
Sans fil de terre, le courant traverserait le corps de la première personne qui toucherait l’appareil
: c’est l’électrocution.
 Elle permet, en cas de contact indirect (figure) d'évacuer l'électricité vers le sol sans que
celle-ci ne traverse le corps. C'est la prise de terre qui permet aux appareils de sécurité de se
déclencher et de couper automatiquement l'alimentation électrique en cas d'incident.

12
Installation électrique dans une maison de maitre

Figure 2-11 : le rôle d’une prise de terre

Obligatoire, la prise de terre ?

 Absolument ! le Règlement des installations domestiques électriques (RGIE) exige sa


présence. On y raccorde tous les éléments susceptibles de propager un potentiel dangereux.
C'est-à-dire :
*Les prises
*Les points lumineux de l’installation électrique
*Des canalisations et des parties métalliques de la maison (cuisinière, douche, etc.) qui
peuvent accidentellement entrer en contact avec le courant électrique.

En Cas D’absence de la prise de terre...

 En l'absence de prise de terre, un défaut d'isolement peut entraîner le report de la phase


sur la carcasse. Toute personne qui la touche se transforme alors en conducteur capable de
véhiculer le courant à la terre, avec à la clé, le risque de s'électrocuter.

13
Installation électrique dans une maison de maitre

2-5 LA MINUTRIE

 On installe une minuterie lorsque l’on désire une extinction automatique d’un ou de
plusieurs points lumineux
 Une impulsion sur un des points d’allumage permet la mise sous tension d’un ou de
plusieurs points lumineux pendant un temps prédéterminé, l’extension des points lumineux est
automatique.

Figure 2-12 : constitution simple d’un montage avec minuterie

Schéma développé :

Figure 2-13 : schéma développe d’un montage avec minuterie

14
Installation électrique dans une maison de maitre

Schéma architecturel :

Figure 2-14 : schéma architecturel d’un montage avec minuterie

2-6 LA SONNETTE

Fonction :

 La sonnette d’immeuble est une sonnette mécanique ou électrique placée à proximité du


côté extérieur d’une porte d’entrée pour permettre aux visiteurs d’alerter les occupants de leur
arrivée.

 En appartement, la sonnette est souvent à branchement filaire. Elle est alimentée en très
basse tension (8 ou 12 V) via un transformateur 23O V / 8 ou 12 V. Celui-ci est protégé par un
disjoncteur de 10 A. On trouve dans ce cas les trois appareils réunis au tableau de répartition,
le plus souvent sur un même rail. La sonnerie elle-même est commandée par un bouton-
poussoir. Le schéma électrique de branchement de la sonnette est très simple.

15
Installation électrique dans une maison de maitre

Figure 2-15 : constitution simple d’une sonnette

2-7 BOITE DERIVATION

Fonction :

 La boîte de dérivation connue également sous le nom de boîte de connexion ou boite de


jonction est un boitier électrique permettant la connexion des fils du tableau électrique aux
appareils dans la maison.

16
Installation électrique dans une maison de maitre

Figure 2-16 : constitution d’une boite de dérivation

A Quoi sert la boite de dérivation

 La question que beaucoup de gens dans le domaine de l’électricité se posent est a quoi
sert une boite de dérivation ? Ce boitier électrique supplémentaire est très utile lorsque vous
souhaiter ajouter des prises électriques ou installer un circuit l’éclairage complémentaire. Grâce
à ce dispositif il n’est pas obligatoire de transférer les câbles jusqu’à tableau électrique de
logement. Ce type de boitier de raccordement peut soit être attache de manière attache ou
encastre dans le mur.

17
Installation électrique dans une maison de maitre

2-8 CLIMATISATION

Durant les périodes à températures élevées plus longues, les mesures ci-dessus ne suffiront
pas à maintenir la température à un niveau acceptable et confortable dans la maison. Dans ce
cas, nous devons faire appel à la climatisation. Son fonctionnement est assez semblable à celui
d'un réfrigérateur ou d'un congélateur : il comprend toujours un condenseur et un compresseur.

Choix de l’emplacement :

L’unité intérieure :

 L’unité ne doit pas être installée à proximité d’une source de chaleur ou de vapeur
 Aucun obstacle ne doit ce trouvé autour de l’unité
 Ne pas installer l’unité a proximité d’une porte

L’unité extérieure :

 Choisissez un emplacement ou Lair chaud et le bruit générés par l’appareil ne


dérangeront pas vos voisins
 Eviter l’exposition directe au soleil ou à la pluie de l’unité

2-9 INSTALLATION ELECTRIQUE: APPARENTE OU ENCASTRE

L’installation des circuits électriques se réalise suivant divers modes de pose. Ces derniers
définissent la façon dont seront acheminés les différents conducteurs jusqu’à leur point
d’utilisation.

Le montage apparent : Une installation électrique apparente (en goulotte) est plus simple,
rapide à mettre en place et facile d’accès. Elle offre la possibilité de modifier les fils ou une
partie de l’installation sans effectuer de travaux supplémentaires.

Une installation électrique encastrée nécessite des travaux plus ou moins importants,
puisqu’il faudra effectuer des saignées dans vos murs afin d’encastrer les fils électriques dans
leur protections, elles-mêmes enfoncées dans votre mur.

Le montage encastré : L’avantage de vos installations électriques encastrées est


principalement esthétique, ce qui vous permettra de faire transiter vos différents fils électriques
dans votre domicile sans qu’ils soient visibles, ne prennent d’espace ou plus simplement sans
qu’ils pendent en cas de défaut de gaine électrique.

18
Installation électrique dans une maison de maitre

2-10 VOLET ROULANT

Définition :

 Les volets roulants électriques sont composés d’un ensemble de lamelles (en PVC, en
bois, en plastique, en aluminium…) articulées, qui peuvent s’enrouler autour d’un tambour
horizontal.
 Les volets roulants électriques sont habituellement installés devant une porte ou une
fenêtre, afin de protéger contre la lumière, d’empêcher l’intrusion des voleurs et d’isoler la
maison des températures extérieures.

Utilisation des volets roulants électriques :

 Le type de volets roulants électriques à installer dépend tout d’abord de son


emplacement, même si, de nos jours, ils peuvent s’adapter à tous les types d’ouvertures qu’ils
s’agissent de portes, de fenêtres, de vitrines ou de fenêtres de toit…
 Ce choix est donc conditionné par :

- Le type d’ouverture (portes, fenêtres, véranda…),

- Le type de bâtiment sur lequel il doit être installé (habitation, local professionnel…)

- Et le climat (afin de choisir le matériau le plus adapté : bois, aluminium, acier ou


PVC).

19
Installation électrique dans une maison de maitre

Figure 2-17 : constitution d’un volet roulant

2-11 CUMULUS

Définition :

 Un ballon d'eau chaude est un type bien particulier de chauffe-eau. Contrairement aux
autres, celui-ci possède une réserve d'eau chaude assez importante. On l'appelle également un
cumulus.
 Le ballon peut se vider plus vite, grâce à la taille de l'échangeur qui est plus petit et ne
fait pas obstacle au débit, ce qui permet de remplir plus rapidement un contenant, comme une
baignoire, si l'installation est bien adaptée. Il y a plusieurs types d'énergies pour qu'un ballon
d'eau chaude fonctionne : électricité, gaz naturel, ou encore fuel. En revanche, il consomme
plus qu'un chauffe-eau traditionnel, et coûte plus cher. Par contre, le ballon d'eau chaude
possède un meilleur rendement. La taille du réservoir dépend des besoins du propriétaire.

20
Installation électrique dans une maison de maitre

Figure 2-18 : schéma d’un chauffe-eau (cumulus)

21
Installation électrique dans une maison de maitre

CHAPITRE III :

Dossier complet d’électrification pour ce projet

22
Installation électrique dans une maison de maitre

3-1 INTRODUCTION

Dans ce chapitre, on va prendre un exemple d’une installation électrique dans une maison
de maitre (RDC + 2 étages).

Sis 03 Coopérative Liberté Ain el Türk

3-2 EQUIPEMENT NIVEAU HABITATION :


RDC : Hall central de la maison :

 1 prise électrique
 1 double prise en courant mono + T
 5 spots a lampe 60 w en va-et-vient
 2 spots a lampe 60 w en va-et-vient
 Sonnette

Sanitaire :

 2 hublots

Rangement :

 1 prise électrique
 2 spots à 2 point lumineux en simple allumage

Garage :

 1 prise électrique
 2 spots à deux points lumineux en va-et-vient
 2 hublots

Séjour :

 2 prises de courant
 1 lustre en va-et-vient

Cuisine :

 7 prises électriques
 5 spots à lampe 60 w en va-et-vient
 1 lustre en va-et-vient
 1 prise de TV

23
Installation électrique dans une maison de maitre

24
Installation électrique dans une maison de maitre

25
Installation électrique dans une maison de maitre

1er Etage :

Rangement :

 2 spots à deux points lumineux en simple allumage

WC :

 1 hublot

Salle de bain :

 2 hublots

Chambre 1 :

 2 spots à deux points lumineux en va-et-vient


 4 spots à lampe LED double allumage
 2 hublots
 4 prises électriques

Chambre 2 :

 2 spots à deux points lumineux en va-et-vient


 4 spots à lampe LED en double allumage
 2 hublots
 5 prises électriques

Chambre 3 :

 6 spots à lampe LED en double allumage


 2 spots à deux points lumineux en double allumage
 3 prises électriques

Salle de séjour

 8 spots a lampe LED en simple allumage


 2 spots en trio a lampe LED en va-et-vient
 1 spot a deux points lumineux en simple allumage
 1 hublot
 4 prises électriques

Couloir :

 6 spots a lampe 60 w en va-et-vient

26
Installation électrique dans une maison de maitre

Escalier :

 4 spots a lampe 60 w en simple allumage

27
Installation électrique dans une maison de maitre

28
Installation électrique dans une maison de maitre

29
Installation électrique dans une maison de maitre

2eme Etage :

Dressing :

 2 hublots

Rangement :

 2 spots à deux points lumineux en simple allumage

WC :

 1 hublot

Salle de bain :

 2 hublots

Chambre 1 :

 2 spots à deux points lumineux en va-et-vient


 4 spots à lampe LED double allumage
 2 hublots
 4 prises électriques

Chambre 2 :

 2 spots à deux points lumineux en va-et-vient


 4 spots à lampe LED en double allumage
 2 hublots
 5 prises électriques

Chambre 3 :

 6 spots à lampe LED en double allumage


 2 spots à deux points lumineux en double allumage
 3 prises électriques

Salle de séjour

 8 spots a lampe LED en simple allumage


 2 spots en trio a lampe LED en va-et-vient
 1 spot a deux points lumineux en simple allumage
 1 hublot
 4 prises électriques

30
Installation électrique dans une maison de maitre

Couloir :

 6 spots a lampe 60 w en va-et-vient

Escalier :

 4 spots a lampe 60 w en simple allumage

3-3 Puissance du circuit

Pour notre installation, on va prendre un cos 𝛼 = 0.8 et un I = 80 A

P= U * I * cos𝛼

P= 380 * 80 * 0.8 = 42000W

31
Installation électrique dans une maison de maitre

32
Installation électrique dans une maison de maitre

33
Installation électrique dans une maison de maitre

3-4 Légende :

34
Installation électrique dans une maison de maitre

3-5 Tableau de distribution :

35
Installation électrique dans une maison de maitre

Conclusion générale :

Au cours de ce mémoire, notre but était de réaliser une installation électrique d’une
maison de maitre en bon état de fonctionnement qui apporte la sécurité, protection et confort
pour les personnes.
Après avoir consulté le bureau d’étude, on a réalisé une meilleure technique disponible pour
une installation électrique dans une habitation

Ce projet nous a permis de réaliser une installation électrique réel en collaborant avec des
professionnel dans le terrain , et nous a permis d’acquérir une expérience dans ce domaine
d’étude et réalisation de telles installations dont l’intérêt de notre future professionnel.

36
Installation électrique dans une maison de maitre

Références bibliographique :

[1] PHILLIPS, catalogue d’éclairage, 1990

[2] P.HEINY, Schémas d’électricité, 1983

[3] PIERRE BOYE, Le schéma en électrotechnique, 1999

[4] DAVID FEDULLO et THIERY GALAUZIEUX, L’installation électrique, 2004 /2006

Site web consulté :

https://www.choix-de-vie.com/blog/role-mesure-de-prise-de-terre-n123

http://www.ariahabitat.com/diagnostic-electrique/03-protection-
electrique.php

http://pressespolytechniques.blog.tdg.ch/archive/2017/09/06/l-importance-
de-l-electricite-286040.html

https://www.futura-sciences.com/maison/definitions/maison-ballon-eau-
chaude-10530/

https://www.guide-systemes-alarmes.be/quest-ce-quun-systeme-dalarme/

http://copperalliance.fr/les-produits-et-applications/systemes-
electriques/les-installations-electriques-domestiques/les-installations-
electriques-de-la-tradition-a-la-
mohttp://www.electriciteguide.com/actualites/protection-dune-installation-
electrique.htmdernite

37