Vous êtes sur la page 1sur 8

TISSU SANGUIN

I- DÉFINITION:
Le sang est un tissu conjonctif spécialisé. Il est formé de cellules en suspension
dans un milieu liquide, le plasma.
Le sang assure de nombreuses fonctions dont, le transport des aliments,
oxygène, déchets, gaz carbonique et d'autres substances.

II- CONSTITUANTS DU SANG


1- PLASMA:
C’est une solution aqueuse, constituée de sels inorganiques (Na, K, Ca, )
et de protéines plasmatiques. Les principales protéines plasmatiques sont :
 L'albumine: c'est la plus importante des protéines plasmatiques. Elle joue
un rôle important dans le transport.
 La globuline: forme un groupe hétérogène de protéines impliquées
dans le transport de certains ions métalliques lourds.
 Le fibrinogène: est une protéine soluble qui se polymérise en une
protéine insoluble, lors de la coagulation du sang.
2- LES CELLULES SANGUINES:
Constituent trois classes fonctionnelles:
 Les globules rouges: érythrocytes, les plus nombreux.
 Les globules blancs: leucocytes, beaucoup plus rares.
 Les plaquettes: thrombocytes, moins nombreux que les hématies mais plus
nombreux que les leucocytes.

1
III- GLOBULES ROUGES
Ce sont des cellules anucléées dont la fonction principale est le
transport de l' 02 vers les tissus et du CO2 en provenance des tissus. Ce sont
des cellules anucléées, mais elles proviennent des cellules nucléées.

1- CARACTERES MORPHOLOGIQUES:
1. La forme:
Les globules rouges ont la forme de disques biconcaves. Les hématies
vue de face sont arrondies et vues de profil ressemblent à un bâtonnet un peu
étranglé.
*Les variations de forme: Elles sont rencontrées le plus souvent au cours
des anémies hémolytiques. (Anémie: diminution de la masse d'hémoglobine
totale circulante). On distingue ainsi:
- globule rouge en forme de sphère: on parle de sphérocytes.
- globule rouge en forme de faucille: on parle d'anémie falciforme.
- quand le sang présente des hématies de forme variable, on parle de
loibilocytose.
2. La taille:
Le globule rouge normale a un diamètre de 6 à 8 µm, une épaisseur de 2,4 pm
sur les bords et de 1,5µm au centre.
*Les variations de taille: on rencontre ainsi:
- les mégalocytes: ce sont des globules rouges dont la taille est
supérieure à la normale.
- Les microcytes: ce sont des globules rouges dont la taille est inférieure à la
normale.
- L'anisocytose: quand le même sang présente des hématies de taille
variable.

2- STRUCTURE DU GLOBULE ROUGE


Le globule rouge est une cellule qui s'est débarrassée de son noyau et de
ses organites et constitue un sac remplie d'hémoglobine et délimité par une
membrane plasmique tri laminaire de nature lipoprotéique. Dans le globule
rouge on distingue:
* Feuillet externe: où se trouvent les glycoprotéines qui portent les
déterminants antigéniques des groupes sanguins ABO.
* Feuillet interne : comporte une protéine, la spéctrine, responsable du rôle
mécanique du globule rouge.
* Stroma (cytosquelette) : présente un aspect granuleux. Les granulations sont
plus condensées à la périphérie qu’au centre.
Le globule rouge est constitué essentiellement d’hémoglobine (90%).
L’hémoglobine est composée de deux parties :

2
Partie protéique : la globine
Partie pigmentaire : protothème. Le protothème est une association d’une
substance pigmentaire : prothoporphyrine à un atome de fer.

3- PROPRIETES DU GLOBULE ROUGE


3-1 Plasticité : C’est la capacité que le globule rouge de traverser
les plus petits vaisseaux (taille du GR : 6 à 8 µm de diamètre, alors que les plus
petits vaisseaux : 3 à 4 µm).
3-2 Mobilité : Le GR n’est pas mobile, mais il est entraîné par le
courant sanguin.
3-3 Agglutinabilité : les globules rouges possèdent la capacité
d’adhérer les unes aux autres pour former des piles d’assiettes. Ceci permet
d’augmenter la viscosité du sang.
La plasticité sont l’agglutinabilité sont des propriétés réversibles.
3-4 Résistance globulaire : Les GR normaux sont plus résistants
que les GR anormaux.
3-5 Propriétés antigéniques : Les GR sont des sites antigéniques
des groupes ABO.
3-6 Transport : Le GR assure le transport du CO2 et de l’O2.

4- EVOLUTION DU GLOBULE ROUGE


Le GR quitte la moelle osseuse sous forme de réticulocytes. Le
réticulocyte est une cellule anucléée qui possède cependant quelques organites
cellulaires. Le réticulocyte va perdre ses organites et synthétiser l’hémoglobine.
Ainsi, dans le GR mature on ne trouve que la membrane, l’hémoglobine et quelques
protéines qui assurent l’intégrité de la membrane.
Rq : pour voir les réticulocytes dans le sang il faut incuber du sang frais avec le
bleu de Crésyl brillant.

3
IV- GLOBULES BLANCS

1- DEFINITION:
Les globules blancs sont des cellules nucléées, qui assurent la défense de
l’organisme. Les GB agissent au niveau des tissus et le sang assure leur
transport. Tous les GB traversent les tissus et les vaisseaux grâce à des
mouvements amiboïdes. Le nombre des GB dans le sang est aux environs de
7000.

2- CLASSIICATION :
La classification des GB est basée sur deux critères
 L’aspect du noyau
 Les granulations cytoplasmiques
Ainsi, on distingue :
1- Les granulocytes (polynucléaires):
*Noyau : Les granulocytes sont des cellules dont le noyau est polylobé,
c à d possèdent plusieurs lobes. En fait, le noyau est unique et la présence de
plusieurs lobes donne l’impression qu’il s’agit de plusieurs noyaux. D’où
l’appellation polynucléaire
*Granulations cytoplasmiques : Les GB sont des cellules dont le
cytoplasme présente des granulations visibles au microscope optique. Il existe
trois types de granulations (acides, basiques et neutres) et ceci en fonction
de l’affinité des granulations pour les colorants acides (éosine) ou basiques
(bleu de méthylène). Ainsi, on distingue trois sous classes :
- Granulocytes éosinophiles
- Granulocytes neutrophiles
- Granulocytes basophiles

2- Les agranulocytes (mononucléaires)


 Noyau : Les agranulocytes sont des cellules dont le noyau n’est pas lobé
 Granulations cytoplasmiques : Les agranulocytes ne possèdent pas des
granulations visibles au microscope optique. Ainsi, on distingue :
- Monocytes
- Lymphocytes

3. GRANULOCYTES
1. LES NEUTROPHILES :
a. Étude morphologique:
Les Neutrophiles sont les cellules les plus nombreuses des globules
blancs : 50 à 70%.
L’observation en microscopie optique du Neutrophile fixé et
coloré montre une cellule arrondie, avec un noyau 2à5 lobes. Les lobes du

4
noyau sont réunis entre eux par des ponts (filaments) de matériels nucléaires.
La plus part des neutrophiles possèdent 3 lobes.
Le cytoplasme présente deux types de granulations
* Granulation azurophiles non spécifiques (rouges)
* granulations spécifiques (beiges)
L’observation en microscopie électronique du Neutrophile montre des
organites cellulaires peu développés. Les granulations spécifiques sont petites,
nombreuses et ont la forme de bâtonnet. Les granulations non spécifiques
sont volumineuses, arrondies et denses.
b. Rôle et propriétés
Le rôle des Neutrophiles est la phagocytose des bactéries et des
corps étrangers.
Le Neutrophile possède deux façons de se déplacer:
- l'amiboïsme: comme une amibe. Ce type de déplacement est utilisé par
le Neutrophile pour traverser la paroi des vaisseaux vers les tissus.
-la diapédèse: déplacement orienté par des substances
chimiotactiques. Ce type de déplacement est utilisé par le Neutrophile pour se
déplacer au niveau du tissu.
c. Évolution du neutrophile:
Les neutrophiles naissent dans la moelle osseuse 70H avant de
passer dans le sang où ils demeurent 20h. Ils traversent ensuite la
paroi capillaire avant de passer dans le tissu conjonctif ou ils exercent
ses fonctions. A ce niveau leur durée de vie serait de 20 à 48h. Après avoir
lutté contre les éléments étrangers, les neutrophiles sont phagocytés par
les macrophages dans les foyers infectieux et participe ainsi à la
formation du pus.
Moelle osseuse ---sa n g ( que l que s h eu r s ) ----- tissu conjonctif (48h)

1. LES EOSINOPHILES
a. Étude morphologique:
Les éosinophiles sont beaucoup moins nombreux et représentent 1 à
6% des leucocytes circulants. Ce sont des cellules arrondies avec diamètre
de 12 à 14 µm et un noyau bilobé. Les éosinophiles se caractérisent par la
présence dans le cytoplasme de granulations spécifiques volumineuses,
éosinophiles (colorés en rose vif), de taille uniforme et 0,5 à 0,8um de
diamètre. Chaque granule contient un cristalloïde dense et disposé selon son
grand axe.
Le grain spécifique est limité par une membrane et sa matrice
contient des fines granulations qui sont des hydrolases (ex: histamine).
b. Rôle et propriétés :
Les éosinophiles effectuent la diapédèse mais les propriétés
d'amiboïsme et de phagocytose sont faibles. Le polynucléaire éosinophile joue

5
les rôles suivants:
 la phagocytose des bactéries (rôle moins actif que celui du P. N).
 destruction des parasites.
 phagocytose des complexes Ag-Ac, en particulier dans les
phénomènes d'allergie.
 Inhibition de la dégradation des mastocytes et des basophiles
dans les réactions d'hypersensibilité.
c. Evolution de l'éosinophile:
Les polynucléaires éosinophiles sont formés dans la moelle osseuse où
ils séjournent 6 à 8h. Ils passent ensuite dans le tissu conjonctif surtout au
niveau de la peau, du poumon et du tube digestif. Leur durée de vie dans le
tissu est 2 à 4 jours.

2. LES BASOPHILES
a. Étude morphologique:
Les basophiles sont les leucocytes les plus rares et constituent
moins de 1% des leucocytes. Ce sont des cellules arrondies dont le diamètre
est compris entre 8 et 10gm. Comme les éosinophiles le noyau est bilobé,
mais généralement caché par des granulations spécifiques qui sont
nombreuses, volumineuses et très basophiles (bleu sombre). Ces
granulations sont limitées par une membrane et remplies de substance
vasoactives (héparine, histamine,...). Elles sont hydrosolubles et ont
tendance à se dissoudre lors de la coloration d'un frottis standard.
b. Rôle et propriétés:
Le polynucléaire basophile joue un rôle sécrétoire dans les réactions
d'hypersensibilité aux allergies externes. Cette sécrétion (càd
exocytose des granulations spécifiques) est déclenchée par l'interaction de
l'Ag avec l'Ac du IgE fixés sur la membrane du basophile.
c. Évolution du basophile:
Il prend naissance au niveau de la moelle osseuse et passe dans
la circulation et n'atteigne pas le tissu conjonctif. Les mastocytes jouent
dans le tissu conjonctif le même rôle que jouent les basophiles dans le sang.

6
4. AGRANULOCYTES
1- LES LYMPHOCYTES
a. Étude morphologique:
On distingue deux variétés de lymphocytes:
* petite lymphocytes: sont des cellules dont le diamètre varie
entre 7 et 8 µm et représentent 75% des lymphocytes (20 à45 des globules
blancs). Le cytoplasme est très peu abondant.

* grandes lymphocytes: sont des cellules dont le diamètre peut


atteindre 18um leur nombre représente 28% des lymphocytes. Le
cytoplasme est visible.
D'une manière générale le lymphocyte est une cellule arrondie avec
un noyau volumineux et rond (8/10 du cytoplasme) avec une chromatine
dense. Le cytoplasme est légèrement basophile avec des organites
cellulaires très peu développées et un nombre important de ribosomes libres
(responsables de la basophilie du cytoplasme).
b. Rôle et propriétés:
Les lymphocytes jouent un rôle primordial dans tous les mécanismes de
défense immunitaire.
Les lymphocytes possèdent la propriété de se déplacer et peuvent ainsi
traverser les vaisseaux sanguins et les tissus par des mouvements
amiboïdes et par diapédèse mais ils sont incapables de phagocytose.
c. Évolution: (voir immunologie)

2- LES MONOCYTES
1- Étude morphologique:
Sont les cellules les plus volumineuses des globules blancs et
représentent 2 à 10% des leucocytes. Les monocytes se caractérisent par un
noyau volumineux excentré et présente une indentation qui s'accentue avec l'âge
jusqu'à prendre l'aspect d'un fer à cheval ou même bilobé. Le cytoplasme
abondant renferme des grains azurophiles (qui correspondent à des petits
lysosomes).
2- Rôle et propriétés:
Les monocytes possèdent les propriétés de diapédèse, d'amiboïsme et
de phagocytose. La principale fonction des macrophages est la destruction des
débris cellulaires provenant du renouvellement normal des tissus, ils
interviennent également dans la défense immunitaire.
3- Évolution du Monocyte:
1- Moelle osseuse
2- Sang ;

7
3- tissu conjonctif: à ce niveau les monocytes donnent naissance aux
macrophages qui restent en vie plusieurs mois à plusieurs années.

Lymphocytes Monocytes