Vous êtes sur la page 1sur 36

Ecole Supérieure des Science et Techniques

de la Santé de Sfax

Dr. Toumi Nozha


Objectifs éducationnels

Rappeler les principales indications et contre-


indications d’une ponction biopsie hépatique.
Décrire les modalités de réalisation pratique d’une
ponction biopsie hépatique avec et sans guidage
radiologique.
Détailler les principales complications liées à ce
geste et les précautions nécessaires pour les
prévenir.
Introduction

Rappel anatomique

Indication

Contre- indication

Materiel

Technique

Complications

Conclusion
Introduction:

La biopsie hépatique demeure indispensable dans


le cadre du diagnostic et du traitement des maladies
hépatiques, elle consiste à prélever un ou deux
fragment de tissu hépatique.

Grace au progrès de l’imagerie on peut avoir une :


Précision du guidage , miniaturisation des aiguilles,
augmentation du rendement diagnostique et
réduction des complications.

La réalisation de la biopsie hépatique est


néanmoins associée à des risques de morbidité et
de mortalité .
Introduction:

On distingue :

 La PBH par voix trans-pariétale

 La PBH par voix trans-jugulaire


Rappel anatomique

couleur rouge-brun

pèse environ
2 % du poids
corporel (en
moyenne 1,5
kg).

mesurant environ
28 cm de large
8 cm de haut
16 cm d’avant en arrière
Rappel anatomique
Vascularisation hépatique

Deux apports essentiels constituent la


vascularisation du foie :
Le pédicule • La veine porte qui assure 70 à 80 % du
inférieur
afférent débit sanguin hépatique
(Hépatique)
• Les artères hépatiques qui apportent un
sang oxygéné représentant 20 à 30 %
du débit total
Le pédicule
supérieur
efférent
Trois veines hépatiques principales :
veineux gauche, moyenne et droite
Ségmentation hépatique

À droite : la À gauche: la Le secteur


branche droite branche porte dorsal
gauche
•une branche
•une branche I
antérieure (ou
postérieure une
paramédiane, une branche
(ou latérale, branche
secteur paramédiane
secteur latérale
antérieur)
postérieur)

II III IV
branche branche branche branche
inférieure supérieure inférieure supérieure

V VIII VI VII
Indications
Indications à visée
diagnostique
Association de plusieurs maladies
parenchymateuses du foie.
Anomalie des tests hépatiques
d’origine indéterminée.
Fièvre d’étiologie indéterminée.
Anomalies focales et/ou diffuses
En cas de sur les examens d’imagerie.
Pathologie
hépatique diffuse

Indications à visée
pronostique

Bilan d’une maladie


parenchymateuse connue du foie
Dans les tumeurs supposées bénignes, la
PBF est réservée si un doute persiste après
bilan d'imagerie avec une tumeur maligne

Dans les tumeurs secondaires, la biopsie


est indiquée pour adapter un traitement
spécifique

Dans les tumeurs sur foie cirrhotique,


en cas de l'indication est discutée selon le traitement
Pathologie envisagé
hépatique focale
Dans les tumeurs supposées
malignes avec cancer connu, la
biopsie est indiquée dans plusieurs
cas :
+ Si le diagnostic de métastase est
incohérent avec le stade d'extension ;
+ S’il existe plus d'un antécédent de
cancer ;
+ Si la tumeur hépatique apparaît
après traitement présumé curatif.
La biopsie hépatique
transjugulaire est
indiqué en cas de contre-
indication à la PBH
transpariétale
Contre-indications
Il est recommandé de ne pas réaliser la PBH par voie
transpariétale en cas de :
Absence de
coopération du
Insuffisance
patient ou
rénale L’amylose . Foie vascularisé
l'impossibilité
chronique
de tenir
l'apnée
•Taux de prothrombine ou TP <
Dilatation des
Impossibilité 50 %
voies biliaires
• TauxTroubles de l’hémostase
de plaquettes < 50 000 ou
de repérage 60 000/mm3
extra-
du foie hépatiques
• Allongement du TCA supérieur
à 1,5 fois le témoin

La nécessité de Angiocholite
Kyste maintenir un et
hydatique traitement Ascite anastomoses
anticoagulant ou . bilio-
antiagrégant digestives
Il est contre-indiqué de réaliser la PBH par voie trans-
jugulaire en cas de :

Angiocholite
Matériels
Matériel de ponction

Aiguille de ponction Système coaxiale


Diamètre:
• Le choix du coaxial est
Exprimé en gauge varie de 14G à
déterminé par le calibre et la
23G
longueur de l’aiguille à biopsie
Longueur :
nécessaire
Choisie en fonction de la
profondeur de la cible.
Longueur de son Dans notre service on
débattement utilise des aiguilles coaxiale
Allant de 12 à 32 mm, est choisie de calibre varie entre 16 et
en fonction de la taille de la cible 18G
Il existe des aiguilles réglables
dans leur débattement

Dans notre service on utilise des


aiguille de diamètre de 17 et 18G
Et de longueur de debattement
allant de 17 a 23 mm
Matériel de repérage

L’échographie

•Les sondes convexes


sectorielles sont souvent
utilisées

•Les sondes à
basses fréquences
(5–7 MHz)
• Les sondes de plus
hautes fréquences (10–15
MHz)
Matériel de repérage

La tomodensitométrie
• La salle du scanner doit être suffisamment
large permettant d’accueillir le matériel
radiologique (l’appareil d’échographie peut
être utilisé comme appoint). Cette salle doit
contenir :
Des moyens de radio protection : blouse
plombée, cache thyroïde
Un accès par portes plombées condamnables
Des murs bétonnées ou plombés (2mm)
Des paravents plombés fixes ou mobiles pour
les consoles de commande et d’injection

Dans certain cas un guidage multimodalité est nécessaire


Matériel d’anesthésie
Xylocaîne de 0.5 à 1%

Matériel d’asepsie

Gant stérile Champ troué Bétadine Compresse stérile

Matériel de réanimation

Un défibrillateur
externe Un chariot mobile
de réanimation
Techniques
Préparation du patient

Le dossier médicale et le dossier radiologique doivent être examinés par


le radiologue avant le geste.
Avant la PBH:
- Bilan sanguin : Groupe sanguin, bilan d’hémostase, NFS plaquettes,
- écho Hépatique.
- garder le patient à jeun
- expliquer au patient l’Intérêt, et les phases de déroulement de l’examen,
- rassurer le patient : examen indolore (A.L + antalgique), durée ¼ h
- prémédication éventuelle (anxiété)
-s’assurer de l’arrêt d’un éventuel traitement anticoagulant
le matin : douche antiseptique
avant l’examen :
-Vidange vessie
-Surveillance du Pouls, PA, T°
Préparation du chariot
Déroulement de l'examen

En cas de biopsie hépatique trans-pariétale


Quel que soit l’indication de la ponction-biopsie trans-
pariétale pour une lésion focale ou une hépatopathie
diffuse, le geste comprend trois étapes principales

positionnement et Désinfection de la peau L’introduction de


repérage de l’organe et l’anesthésie locale l’aiguille et la ponction-
ou de la lésion grâce réalisé au niveau du biopsie
à l’échographie ou au point de ponction
scanner : Le malade
est placé en décubitus
dorsal ou en
décubitus latéral
gauche modéré, le
bras droit en
abduction maximale
Déroulement de l'examen

En cas de biopsie hépatique trans-pariétale


Quel que soit l’indication de la ponction-biopsie trans-
pariétale pour une lésion focale ou une hépatopathie
diffuse, le geste comprend trois étapes principales

positionnement et Désinfection de la peau L’introduction de


repérage de l’organe et l’anesthésie locale l’aiguille et la ponction-
ou de la lésion grâce réalisé au niveau du biopsie
à l’échographie ou au point de ponction
scanner : Le malade
est placé en décubitus
dorsal ou en
décubitus latéral
gauche modéré, le
bras droit en
abduction maximale
Particularité

En cas d’une lésion diffuse


Le repérage est appliqué par palpation.
La technique varie selon le type d’aiguille :
Par aiguille de Menghini ou des modèles automatiques dérivés du système
TruCut.
En cas d’une lésion focale
La technique est réalisé généralement par guidage échographique

la progression de l’aiguille
doit être suivie en temps
réel jusqu’à la lésion
Repérage métallique

Si
- la lésion est peu
ou mal repérée en échographie et visible
en tomodensitométrie, le repérage
tomodensitométrique peut être
recommandable.
-Pour cela, le protocole de scanner
hépatique doit être optimal.

-Dans ce cas, La progression de


l’aiguille de ponction est
contrôlée par des acquisitions
successives de TDM à basse
dose.
En cas de biopsie hépatique trans-jugulaire

C’est un prélèvement du fragment de tissu hépatique par voie


transjugulaire.

Ce geste est a réalisé en bloc opératoire, sous A.L et un


contrôle radiologique constant .
• Le fragment de biopsie
doit être immédiatement
immergé dans quelques
millilitres de liquide
fixateur (formol) avec un
étiquetage obligatoire
du flacon.
Surveillance

La surveillance doit être fréquente


au cours des 6 premières heures quel
que soit le mode d’hospitalisation.

Habituellement, le décubitus
latéral droit pendant 2 heures est
prescrit, suivi du décubitus
dorsal pendant les 4 heures
suivantes
Complications
En cas de biopsie hépatique trans-pariétale

Douleur
Malaise vagal
En cas d’une
Complications hémorragiques
lésion diffuse
Complications infectieuses :
angiocholite, bactériémie
Péritonite biliaire
Pneumothorax
Ponction d’autres organes
Fistule artério-veineuse En cas d’une
Risque carcinologique lésion focale
Possibilité de faux négatif
En cas de biopsie hépatique trans-jugulaire

Malaise, hypotension, bradycardie

Hématome au point de ponction

Infection

Hémorragie intra-péritonéale
Conclusion
 La ponction biopsie hépatique (PBH) est un examen
essentiel pour le diagnostic des lésions hépatiques solides focales
ou diffuses.

Elle consiste à prélever à l'aide d'une aiguille, par voie


transcutanée ou par voie trans-jugulaire, avec ou sans guidage
radiologique, un fragment de foie sain et/ou pathologique, afin
de l'analyser au microscope.

Les principales contre indications sont représentées par les


troubles de l’hémostase l’ascite, le kyste hydatique et les
contraintes techniques.

Les complications sont rare dominé par le risque hémorragique


Citation

Le rire est le meilleur désinfectant du foie


Malcolm De Chazal