Vous êtes sur la page 1sur 9

Les interdépendances

L’analyse PESTEL nous permets de ressortir les interdépendances de ces


facteurs politique, économique, social, environnemental et légal.

Tout d’abord nous pouvons naturellement dire que l’un des facteurs les
plus important est l’environnement.
En effet, l’urgence écologique de notre planète va nous pousser à changer
notre façon de consommer mais aussi notre façon de produire.
De plus, à l’air du digital, des smartphones et de l’hyper connexion de
chacun, cette tendance va se mettre aux services de l’environnement et
au service de l’Homme pour lui faciliter la vie dans ses choix et tâches du
quotidiens.
Enfin l’urgence climatique va bien sûr pousser les acteurs de la société
civiles à influencer les Etats pour mettre au point des projets luttant
contre le gaspillage. La politique est impactée par l’environnement qui va
elle-même influencer directement le facteur légal en faisant passer des
lois sur cet enjeux

Economique Social

Digitalisation Politique Urgence


climatique

Technologique Environnement
Les variables pivots

L’analyse externe du marché à l’aide du PESTEL et l’interdépendance des


facteurs nous permets maintenant d’identifier les éléments qui sont le plus
susceptible d’impacter notre marché.

Nous allons donc ressortir les variables pivots de ce marché qui sont :

- Urgence climatique

- Digitalisation
https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/07/02/se-nourrir-d-invendus-l-autre-versant-du-
marche-de-l-occasion_5484237_3234.html
Les 5(+1) forces de Porter

Le pouvoir de négociation des acheteurs :

Ce pouvoir est faible, mais à réévaluer dans un futur proche.

En effet, grâce à cette application, les particuliers sont les clients


finaux de l’entreprise. Ces particuliers achètent des paniers à prix très
réduits (1/3 du prix initial), pour une qualité qui va de très bonne à
optimale (Sushi Shop). Leur pouvoir de négociation est donc assez
faible car ils existent en grand nombre et qu’ils profitent déjà d’un prix
très faible comparé au prix de l’offre original.

Cependant, ce pouvoir sera à réévaluer compte tenu de la


recrudescence d’autres acteurs proposant une offre similaire.

Le pouvoir de négociation des fournisseurs

Le pouvoir des fournisseurs est faible mais à réévaluer dans un futur


proche.

Comme pour le pouvoir de négociation des acheteurs, ce système est


profitable pour les fournisseurs que sont les enseignes alimentaires
allant des restaurants aux grandes enseignes de distribution.
En effet, même si le prix de vente est nettement inférieur au prix
initial, toutes entreprises préfèreront perdre le moins d’argent
possible. Mieux vaut perdre 16€ que 22€ en reprenant l’exemple de
Sushi Shop.
Ce pouvoir est d’autant plus faible que Too good to go ont un
partenariat avec pas moins de 8000 commerçants dans l’Hexagone
(boulangeries, les pâtisseries, les hôtels, les restaurants et les
supermarchés. Le coût de transfert pour l’enseigne est donc très faible.
Ce sont donc ses raisons qui vont donner à Too good to go un avantage
dans la négociation de ses coûts.

Cependant, il faudra réévaluer ce pouvoir dans les années à venir car il


y a un risque d’intégration en aval des fournisseurs. Il semblerait que
cet enjeu de limiter le gaspillage alimentaire pousse les distributeurs à
revoir leur façon de produire et de disposer de leurs invendus.
Cela influencera donc de manière négative Too good to go qui verra
ainsi leur liste de fournisseurs se réduire.

Le pouvoir des produits de substitution 

Le pouvoir des produits de substitution est faible.

Les produits de substitution de ce marché sont assez restreints. En


effet, en dehors des applications localisant et commercialisant les
invendus et ainsi avoir un produit de très bonne qualité pour 1/3 de
son prix, il est difficile de retrouver cette offre autre part.
La seule solution serait d’acheter des produits avec une date
péremption très proche dans les supermarchés. Mais même dans cette
offre qui se rapproche de celle de Too good to go, il n’y aura pas cette
diversité dans les offres que l’application propose.
L’entreprise propos des paniers de commerçants variés allant de
restaurants jusqu’à La Maison du Chocolat, grande maison de création
de chocolat et de pâtisseries. Cette offre qui peut être haut de gamme
ne sera donc pas concurrencé par d’autres produits de substitution.
La menace d’entrants potentiels

La menace des entrants potentiels est élevée.

En effet, cette tendance des entreprises responsable et s’inscrivant


dans la contribution d’une économie circulaire ne cesse de croitre. Le
nombre de start-up répondant à ces enjeux ne cesse de se multiplier.
Les start-up responsable sont aussi nombreuses que les enjeux
environnementaux et sociétales de notre ère.
Et dans ce marché, les barrières à l’entrée ne sont pas difficiles à
franchir. Effectivement, un bon concept répondant à un de ces enjeux
et une bonne connaissance du digital (conceptions de code pour
application…) sont les deux grandes choses qu’une entreprise ou start-
up doit posséder pour entrer sur ce marché.
Cette facilité pour rentrer sur ce marché a d’ailleurs été prouvé par
l’arrivée de nombreux acteurs avec un concept similaire.

L’intensité concurrentielle

L’intensité concurrentielle du marché est en constante évolution


(moyenne maintenant à forte dans un futur proche)

Comme expliqué précédemment au niveau de la menace des


nouveaux entrants, la concurrence est de plus en plus forte sur ce
marché compte tenu de la facilité d’y rentrer.
Même si Too good to go est l’entreprise ayant réussi le plus à faire
parler d’elle sur le marché, il n’empêche qu’elle doit faire face à une
rude concurrence.
Voici quelques exemples d’entreprises proposant un service similaire
à celui de Too good to go.
Zéro-Gâchis
KissKissBankBank
JustoClic
Checkfood (alerte sur els date de péremption des aliments et propose
ensuite de les donner à des associations et des œuvres caritatives).
Une Fourmii Verte
Comerso
Phenix

Au demeurant, la périssabilité des aliments et la forte croissance de


la demande sont des facteurs qui intensifie encore un peu plus la
concurrence.

Menace des entrants potentiels Intensité concurrentielle

Pouvoir de négociation
Menace des produits de des acheteurs
substitution

Pouvoir de négociation des


fournisseurs
Comment les
entreprises
Que veulent les Facteurs clés de
peuvent-elles se
consommateurs ? succès
démarquer face à
la concurrence ?

- Des prix bas


requièrent une
bonne
capacité de
négociation
avec les
fournisseurs
- Un grand
nombre de
choix de
- Développer au
restaurants
mieux sa liste
- Prix bas nécessitent
de
- Un grand une
fournisseurs
nombre de prospection
- Proposer une
Marché de l’anti- choix de constante
application
gaspillage restaurants pour agrandir
dynamique et
- Une interface le réseau de
pratique
pratique et l’entreprise et
d’utilisation
facile à utiliser ainsi limiter
- Un concept
leur pouvoir
différenciant
de négociation
- Une
application
dynamique,
facile à utiliser
et avec une
bonne
interface
implique une
connaissance
accrue de
codification
d’application.

Les facteurs clés de succès


L’analyse du méso environnement à l’aide des 5 forces concurrentielles de Porter va nous
permettre de dégager les Facteurs Clés de Succès

Vous aimerez peut-être aussi