Vous êtes sur la page 1sur 3

Les étapes de mises en place du système de management de la qualité :

1. Engagement de la direction.
2. Nomination d’un responsable qualité et mise en place de la fonction qualité.
2.1. Déplacement assurance qualité.
2.2. Service contrôle qualité.
2.3. Service engineering.
3. Diagnostic qualité.
4. Sensibilisation de personnel.
5. Rédaction du système documentaire détection des Dysfonctionnement.
6. Détection des dysfonctionnements.
7. Evaluation du système de management de la qualité.
7.1. La revue de la direction.
7.2. L’audit interne.
8. Audit externe.

1. Engagement de la direction :
L’engagement de la direction, est la pierre angulaire de la mise en œuvre de la
démarche qualité. C’est le premier acte de sensibilisation du personnel.
A travers la politique qualité, la direction de l’entreprise a formulée sa décision de
mise en place du système de management de la qualité, et elle est portée à la
connaissance de chacun dans l’organisme.
2. Nomination d’un responsable qualité et mise en place de la fonction qualité :
Cette fonction est représentée dans l’entreprise par le département Assurance
Qualité, qu’est une structure intégrante de la direction technique.
La direction technique : Cette direction est rattachée directement au Directeur
Général de la société elle dispose des structures suivantes :
- Département assurance qualité dont la responsabilité est exercée par le directeur
technique.
- Service contrôle qualité dont dépend le laboratoire.
- Service engineering.
2.1. Département Assurance Qualité :
Ce département est chargé des missions suivantes :
. Concevoir, mettre en place, maintenir et améliorer le système du management de la
qualité.
. Elabore le projet de politique de la qualité de l’entreprise.
. Elabore le projet de manuel qualité et prendre en charge toues les réunions y
afférentes.
. Elabore les procédures qualité et veiller à leur application.
. Veiller à l’établissement, la mise en ouvre et la mise à jour des processus (incluant
les données d’entrée et les données de sortie) nécessaires au fonctionnement du
système qualité.
. Réaliser périodiquement les audite internes relatifs au système du management de
la qualité.
. Rendre compte du fonctionnement du système de management de la qualité à la
direction de la société et proposer toute mesure d’amélioration.
. Communiquer avec les clients, les fournisseurs et le personnel de l’entreprise sur les
sujets concernant le système de management de la qualité.
. Participer à l’évaluation des aptitudes des fournisseurs et à l’évaluation de leurs
performances
. Assurer l’interface avec les organismes de certification et de normalisation.
. Assurer l’interface avec les auditeurs externes, pour le compte de la société en
matière de qualité.
. Assurer l’interface avec les organismes extérieurs de contrôle de qualité agissant
pour le compte des clients.
. Suivre l’exécution des programmes d’entretien, d’étalonnage des équipements de
mesure et de contrôle et d’essai.
. Réaliser les évaluations nécessaires suite aux réclamations des clients.
Réaliser périodiquement les bilans techniques et financière relatifs à la qualité.
. Prendre en charge le projet de généralisation de la certification ISO à l’ensemble des
activités de la société et assurer l’interface avec les organismes qui interviennent
dans le processus de certification.
. Sensibiliser l’ensemble du personnel à l’assurance qualité.
. Initier et organiser sous la direction du Directeur Général les revues de direction.
. Assurer la codification de tous les articles dont la codification est déterminée par la
procédure de codification des articles de la société.
. Veiller à la préservation du patrimoine mis sous sa responsabilité.

2.2. Service Contrôle Qualité :


. Effectuer les contrôle qualité à la réception des matières de production et les
produits destinés à la vente.
. Effectuer les contrôle qualité des produits finis fabriquer avant
l’emmagasinage et la livraison des produits aux clients.
. Surveiller l’emmagasinage des matières premières, des produits fabriqués et
des produits destinés à la revente en l’état.
. Réaliser les tests et essais dans laboratoires.
. Etablir les rapports de contrôle de qualité sur les réceptions des matériaux et
consommable de production non-conformité, sur les produits finis fabriqués
et produits destinés à la vente en l’état non-conforme.
. Etudier et recommander les mesures pour le traitement des matières et
consommables de produit non-conforme.
. Etudier et recommander les mesures pour le traitement des produits non-
conformes.
. Initier les actions correctives et préventives en matière de qualité.
. Définir et appliquer le programme de contrôle et d’étalonnages des appareil
et instruments de mesure et d’essai.
. Appliquer le support documentaire (procédure, formulaires, …) relatif à
l’activité de contrôle qualité, du système de management de la qualité.
. Effectuer les statistiques sur les activités qualité et leur interprétation
. Etablir le rapport périodique d’activité sur la qualité.
2.3. Service engineering : il est rattaché au directeur technique, et chargé
des missions principale suivantes :
. Participer à l’étude de la faisabilité technique des nouveaux produits avec les
structures concernées de la division commercial.
. Participer au lancement des nouveaux produits avec les structures
concernées des unités de production.
. Effectuer les études des capacités des ateliers de productions et leur taux
d’utilisation.
. Assurer la codification des bien mobiliers déterminés par la procédure de
codification des biens mobilières.
. Participer à l’élaboration de la codification des produits finis.
. Fournir les données techniques nécessaire à la détermination des coûts et
prix de revient des produits à la direction des finances comptabilité et
contrôle de gestion.
. Elaborer les procédures d’engineering, étudier les postes de travail et
proposer aux unités de production les meilleures méthodes de travail tenant
compte des objectifs de qualité de rendement, coûts délais et sécurité.
3. Diagnostique qualité :
Cette phase a été entamée en parallèle avec les deux phases précédentes, elle a été
effectuée à l’aide d’un bureau d’étude et elle a duré 16 mois.
Après la réalisation de cet état des lieux, un rapport officiel a été élaboré. Ce dernier
est une partie intégrante de la démarche qualité.
 Les bases d’élaboration étaient :
. L’analyse documentaire
. Les entretiens individuels avec les responsables des différentes fonctions
organisationnelles.
. Les visites et observations sur les lieux de travail.
. Les remarques prises durant le déroulement.
Le rapport final présente une analyse de l’état des lieux qui permet d’identifier
les points forts et le point faibles afin de prendre les premières dispositions qui
garantissent la pérennité de l’entreprise, en agissant prioritairement sur les
points faibles qui limitent l’efficacité du système de management de la qualité.

Vous aimerez peut-être aussi