Vous êtes sur la page 1sur 8

1. Qui est l'éditeur de : Cano-Asseleih L.M., 1986. Chemical investigation of Jatrophacurcas L.

seeds. PhDthesis: University of London (United Kingdom).

A.   ?    Cano-Asseleih L.M.

B.   ?    University of London

C. :-)  il n'y a pas d'éditeur

D. Justifier votre réponse

les thèses ne sont généralement pas publiées. C'est de la littérature grise, non
publiée et il n'y a pas d'éditeur (publisher

2. Qui sont les éditeurs scientifiques de : Brugnoli E. &Farquar G., 2000.


Photosyntheticfractionation of carbon isotopes. In: Leegood R., Sharkey T. &vonCaemmerer
S. eds. Photosynthesis: physiology and metabolism. Vol. 9. Dordrecht, The Netherlands:
Kluwer, 399-434.

A.   ?    Brugnoli E. &Farquar G.

B. :-)  Leegood R., Sharkey T. &vonCaemmerer S.

C. X  Kluwer

D.   ?    ils ne sont pas renseignés

Il s'agit d'une participation dans un ouvrage collectif. les éditeurs scientifiques


sont Leegood R., Sharkey T. &vonCaemmerer S.

E.   ?    Van'tRiet K. & van Sonsbeek H.M.

F.   ?    Ladisch M.R. & Bose A.

G.   ?    9th International Biotechnology Symposium and Exposition

H.   ?    American Chemical Society

Ce sont les éditeurs scientifiques du congrès. Le compte-rendu (proceedings) a


été publié par l'American Chemical Society
Dans un article scientifique, l'ordre d'apparition des auteurs :

A.   ?    est indifférent

B.   ?    est très important. Le premier auteur est celui à qui a rédigé les différentes parties de
l'article XXEffectivement, l'ordre des auteurs est essentiel. Le premier auteur est celui qui a
fait la majeure partie du travail. C'est lui qui sera cité.

C.   ?    est alphabétique

Un article peut être soumis à plusieurs revues simultanément, c'est la première revue à
accepter l'article qui le publiera.

? Vrai

? Faux XXEffectivement, contrairement à un texte littéraire, un article ne peut être soumis qu'à une
seule revue. C'est avant le début de la rédaction qu'il faut choisir la revue à laquelle l'article va être 

Chaque article est divisé en parties qui jouent chacune un rôle précis. Le modèle IMReD est
utilisé pour :

A.   ?    les articles de synthèse

B.   ?    les articles de recherche xxLe modèle IMReD est utilisé pour les articles de recherche et
les notes de recherche. Ils sont rédigés en quatre parties : Introduction, Matériel et méthodes,
Résultats et Discussion.

Dans un article scientifique, un résumé contient :

? 2 parties

? 3 parties

? 4 parties xx Oui, il s'agit des parties du modèle IMReD : Introduction, Matériel et méthodes,
Résultats et Discussion. Certaines revues demandent de séparer l'introduction en : "description du
sujet" et "objectifs".

? 5 parties

Un article scientifique doit présenter l'hypothèse de travail. Dans quelle partie se trouve
l'hypothèse ?

A.   ?    dans l'introduction xx Oui, le rôle de l'introduction est de présenter la question qui est
posée et de la replacer dans le contexte de ce qui est déjà connu (revue de la littérature).
L'introduction situe le contexte, la nature et l'importance du problème posé. C'est dans cette
partie qu'est énoncée l'hypothèse.

B.   ?    dans la partie « matériel et méthodes »

C.   ?    dans les résultats

D.   ?    dans la discussion

Dans la partie « Résultats », les données sont préférentiellement présentés sous forme de
tableaux ou de figures et ne sont pas discutées, ni interprétées, ni commentées

A. :-)  Vrai xx Effectivement, cette partie ne contient que les résultats. Ils ne sont pas discutés.
B.   ?    Faux

Pour être publié, un article est soumis pour validation :

A.   ?    au secrétaire de rédaction

B.   ?    aux membres du comité de rédaction

C.   ?    à un lecteur extérieur

D.   ?    à plusieurs lecteurs extérieurs xx Oui, au moins deux lecteurs extérieurs lisent
attentivement l'article et suggèrent au comité de rédaction la décision à prendre (acceptation,
révision mineure ou majeure, rejet).

Les principaux motifs de rejet sont d'un article sont :

 les objectifs (hypothèse[s]) ne sont pas définis

 l'intérêt est trop local

 le plan expérimental est trop pauvre

 il y a des incohérences dans les donnée

 les conclusions sont hâtives ou erronées

 la bibliographie est pauvre ou trop ancienne et ne donne pas une vision actuelle du
problème

Vous souhaitez écrire, dans un travail, que l'ADN contient toutes les informations nécessaires
au développement et au fonctionnement d'un organisme. Devez-vous citer une source pour
cette information ?

A.   ?    oui

B.   ?    non xx Effectivement, lorsque l'information est considérée comme faisant partie de la


culture générale et bien connue, il ne faut pas citer de source.

Une personne accepte de vous aider dans vos études et est disposée à vous faire gagner du
temps. Elle rédige un chapitre de votre travail et vous autorise à le présenter comme le vôtre.
Est-ce du plagiat étant donné que vous avez le plein accord de l'auteur du travail ?

A.   ?    oui xx Que ce soit un ami, un membre de la famille, quelqu'un que vous payez ... dans
tous les cas, en agissant de la sorte, vous laissez croire que vous êtes l'auteur de l'ensemble
du travail. 

B.   ?    non
Vous rédigez un travail en français et vous vous servez d'un ouvrage en anglais pour en
rédiger une partie. Pour rendre votre travail plus lisible, vous décidez de traduire en français
les phrases que vous utilisez. Devez-vous citer le document en anglais étant donné que vous
êtes l'auteur de la traduction ?

A.   ?    oui xx Effectivement, traduire un texte, c'est une forme de paraphrase. Vous devez
obligatoirement indiquer la source... sinon c'est du plagiat. Vous devez également placer la
traduction entre guillemets et indiquer que c'est une traduction

B.   ?    non

Pour les documents en libre accès (sous licence creativecommon par exemple), il n'est pas
nécessaire de citer sa source.

 A  ?    vrai xx En effet, il faut toujours citer sa source ... même pour les documents en libre
accès.

B.  ?    faux

Pour illustrer votre propos dans un travail, vous insérez un dessin trouvé dans un livre
électronique téléchargé sur Internet. Devez-vous indiquer la source de cette illustration étant
donné qu'il ne s'agit pas de texte ?

A.   ?    oui xx Effectivement, pour les illustrations (graphiques, dessins, photographies...), il faut


également citer sa source.

De plus, contrairement aux courts fragments de textes, la loi sur le droit d'auteur vous oblige,
pour les illustrations, à demander à l'auteur (ou aux ayants-droit) une autorisation d'utilisation.

B.   ?    non

Pour éviter le plagiat, il faut au minimum (plusieurs réponses correctes) :

 citer le document en note de bas de page

a.

 identifier le document à la suite de l'emprunt dans le texte

b.

 citer le document dans la bibliographie

il faut citer l'auteur nommément et placer la référence de l'ouvrage dans la bibliographie.


La manière d'indiquer la source peut être différente d'une discipline à l'autre.

Pour réaliser un travail, vous identifier plusieurs citations intéressantes dans le travail d'un
autre auteur. Vous n'arrivez cependant pas à obtenir ces documents mais vous avez
suffisamment d'informations pour les citer correctement. Que devez-vous faire ?

A.   ?    intégrer le document qui vous a permis d'identifier ces citations intéressantes dans la
bibliographie sans faire référence aux documents cités xx Vous devez faire référence aux
documents originaux mais les identifier comme citations de seconde main (l'indiquer en note
en bas de page). Les citations de seconde main ne peuvent pas figurer dans la bibliographie.

B.   ?    placer toutes les références de seconde main dans la bibliographie sans citer l'auteur qui
vous a permis de les identifier, étant donné qu'il n'en est pas l'auteur xx Ne pas citer cet
auteur, c'est du plagiat. Vous devez citer le document que vous avez utilisé dans votre
bibliographie et bien identifier les autres documents (cité par cet auteur) comme étant des
citations de seconde main. Les citations de seconde main ne peuvent pas figurer dans la
bibliographie.

C.   ?    citer ces citations intéressantes comme des citations de seconde main et placer le
document qui les cite dans votre bibliographie xx Effectivement et les citations de seconde
main ne peuvent pas figurer dans la bibliographie parce que vous n'avez pas lu ces
documents.

Pour quelle(s) raison(s) faut-il ajouter les sources des documents cités/utilisés dans un
travail ? :

 pour éviter le plagiat

a.

 pour étayer vos affirmations et soutenir votre raisonnement

b.

 par honnêteté intellectuelle et scientifique

Cet exercice va vous permettre de vérifier si l'International Journal of


Computer and Information Technology (ISSN = 2279-0764) est une
vraie revue ou pseudo-revue
l s'agit d'une revue en Open Access avec un ISSN. Il faut donc d'abord vérifier si elle est dans
la base de données ROAD (Directory of Open Access Scholarly Ressources)

A. X  présente

B.   ?    absente

Oui, en faisant une recherche avec l'ISSN, ROAD répond : "No publication found!". Un premier point
négatif.

Il s'agit d'une revue en Open Access il faut aussi vérifier si elle est dans le DOAJ (Directory of
Open Access Journals)

A.   ?    présente

B. :-)  absente
effectivement, en faisant une recherche avec l'ISSN, le DOAJ répond : "No resultsfoundthat match
yoursearchcriteria". Cette base de données reprend la majorité (près de 10 000) revues en Open
Access. Un second point négatif.

La home page de la revue annonce un Global Impact Factor (2015) de 0.876. Vérifions si la


revue est présente dans la base de données de ClarivateAnalytics et calcule sont Impact
Factor.

A. X  C'est une revue avec Impact Factor

B.   ?    C'est une revue sans Impact Factor

Oui, cette revue est absente de cette base de données et n'a donc pas d'Impact Factor. Il y a
beaucoup de faux facteurs d'impact ... encore un mauvais point.

En consultant l'onglet "Revue Process", trouvez la durée totale du processus de validation et


donnez votre avis.

A. X  Il semble long

B.   ?    Il est d'une durée normale

C.   ?    Il est beaucoup trop court

Effectivement trop court, le site annonce : The authorwillreceive a notification alongwith the
reviewcommentswithin 3 weeks, ce qui est impossible pour un réel processus de peerreviewing

Cherchez sur le site de la revue le nom du rédacteur en chef ...

A.   ?    Il est facile à trouver

B.   ?    Il est plutôt difficile à trouver

C.   ?    Je ne l'ai pas trouvé

Il n'est renseigné nulle part ! ... encore un point très négatif

Cette revue est-elle payante pour les auteurs ?

A.   ?    Non

B.   ?    Oui

L'auteur doit effectivement payer un minimum de 100$ (lien Payment and Fees dans le bas des
pages). Cette somme n'est pas très importante mais si plusieurs articles sont soumis (et acceptés)
chaque jour ... cette opération devient très rentable.

D'autres points peuvent encore être vérifiés (membres du comité de rédaction, guide des
auteurs, lutte contre la fraude et éthique, présence dans les principales bases de données du
domaine...). Avec les informations récoltées, quel est à présent votre avis ?

A.   ?    C'est une pseudo revue et je ne peux pas leur soumettre un article

B.   ?    J'ai des doutes mais je pense pouvoir leur soumettre un article

C.   ?    Je ne sais pas


Avec les informations récoltées dans les questions 1 à 6, il apparaît clairement qu'il s'agit d'une
pseudo-revue.

La référence bibliographique d'un livre


Placez les éléments de la référence bibliographique dans le bon ordre
 
Bases scientifiques et techniques.Maloine.1986. : Paris &Rerat A., le mouton et
son élevage.Perez J.M., Mornet P.

 
 
 
Mol. Ecol.,129–131.4,1995.& Petit RJ.,A set of universalprimers for amplification of
polymorphic non-codingregions of mitochondrial and chloroplast DNA in plants.
Demesure B., Sodzi N.

Demesure B., Sodzi N.& Petit RJ., 1995. A set of universalprimers for amplification of
polymorphic non-codingregions of mitochondrial and chloroplast DNA in plants. Mol. Ecol., 4,
129–131

Citer correctement ses sources (droit d'auteur et plagiat)

Questionnaire à choix multiples ou à réponses courtes.

Cliquez sur la bonne réponse ou saisissez la bonne réponse dans les zones prévues à cet effet.
Plagier c'est :

 copier textuellement un passage d'un livre, d'une revue ou d'une page Web sans le
mettre entre guillemets et/ou sans en mentionner la source

a.

 insérer dans un travail des images, des graphiques, des données... provenant de
sources externes sans en indiquer la provenance

b.

 résumer l'idée originale d'un auteur en l'exprimant dans ses propres mots, mais en
omettant d'en indiquer la source

c.
 utiliser le travail d'une autre personne et le présenter comme le sien et ce, même si cette
personne a marqué son accord

L'auteur peut, par contrat, céder ses droits patrimoniaux ou consentir une licence à un tiers,
généralement l'éditeur. 
Pour un livre, l'éditeur prévoit en général une rémunération allant de 5 à 15 % du chiffre d'affaires de
la vente de l'œuvre.
Est-ce la même chose pour un article dans un périodiques ?

A.   ?    oui

B.   ?    non

Effectivement, pour un article, même si l'auteur doit encore souvent céder ses droits patrimoniaux à
l'éditeur, il n'y a jamais de rémunération.

Le droit moral touche à la personnalité de l'auteur, au droit intellectuel et à la paternité de l'œuvre. Est-
ce que le droit moral peut-être cédé à un tiers par contrat ?

A.   ?    oui

B.   ?    non

Effectivement, contrairement aux droits patrimoniaux, le droit moral (la paternité de l'œuvre) ne peut
pas être cédé à un tiers, l'auteur reste toujours l'auteur.
Votre score est de: 100%.

Le droit de citation autorise la reproduction et la communication au public de courtes citations


d'œuvres de toute nature sans le consentement des titulaires du droit d'auteur.
La taille de la citation autorisée dépend de la longueur du texte original. 
Pour un texte d'une centaine de lignes, la citation ne peut pas excéder 15 lignes.

A.   ?    vrai

B.   ?    faux

Effectivement, pour citer plus que 15 lignes, il faut normalement contacter le titulaire des droits (auteur
ou éditeur).

Pour les documents en libre accès, il n'est pas nécessaire de citer sa source.

A.   ?    vrai

B.   ?    faux

Oui, il faut toujours citer sa source ... même pour les documents en libre accès.