Vous êtes sur la page 1sur 6

See discussions, stats, and author profiles for this publication at: https://www.researchgate.

net/publication/324496633

Etude de la distribution des contraintes dans une paroi d’un cylindre FGM sous
pressions

Conference Paper · April 2018

CITATIONS READS

0 486

3 authors:

Mounir Methia Abdelhakim Benslimane


Université de Béjaïa Université de Béjaïa
6 PUBLICATIONS   1 CITATION    27 PUBLICATIONS   37 CITATIONS   

SEE PROFILE SEE PROFILE

Hocine Bechir
Université de Béjaïa
29 PUBLICATIONS   90 CITATIONS   

SEE PROFILE

Some of the authors of this publication are also working on these related projects:

The project concerns the PhD of Bouzidi Safia View project

Multiaxial Thermomechanical Behavior of Charged Elastomers: Experimentation, Modeling & Validation. View project

All content following this page was uploaded by Abdelhakim Benslimane on 13 April 2018.

The user has requested enhancement of the downloaded file.


11èmes Journées de Mécanique de l’EMP (JM’11–EMP)

Etude de la distribution des contraintes dans une paroi


d’un cylindre FGM sous pressions

M. Methia, A.Benslimane*, H. Bechir


Laboratoire Mécanique Matériaux et Energétique
Département Génie Mécanique, Faculté de Technologie,
Université A. MIRA – Bejaia, 06000 Bejaia, Algérie
(*benslimane.ah@gmail.com)

Résumé— Nous présentons dans ce travail une étude de la simplificatrices ont été introduites portant sur une
distribution des contraintes dans une paroi épaisse d’un cylindre représentation simple de l’inhomogénéité spatiale du matériau.
sous pressions interne et externe uniformes. Le matériau
constitutif du cylindre est élastique, linéaire à gradient de Horgan et Chan [2] ont analysé un cylindre FGM
propriétés fonctionnelles (FGM : Functionnaly Graded élastique, linéaire, isotrope et compressible avec un module
Materials). En d’autres termes, dépendant de la coordonnée d’Young E en loi de puissance et un coefficient de Poisson ν
radiale. L’équation d’équilibre conduit à résoudre une équation constant.
différentielle non-linéaire que nous avons résolue
analytiquement. Les résultats sont présentés sous forme Jabbari et al. [3] et Zimmerman et Lutz [4] ont étudié les
d’évolution des différentes contraintes dans la direction radiale. problèmes thermoélastiques bidimensionnels dans le cadre de
Un bon accord est obtenu entre les solutions analytiques et cylindres FGM creux.
numériques de la méthode des éléments finis D’autres auteurs ont considéré la fonction exponentielle
pour représenter le module d’Young et un coefficient de
Keywords— FGM, cylindre, pression interne, contraintes, FEM
Poisson constant [5, 6] dans le contexte d’un cylindre FGM
sous pressions.
I. INTRODUCTION
Dans ce travail, nous étudions la distribution des
Les matériaux fonctionnels (FGM) sont des matériaux contraintes dans une paroi épaisse d’un cylindre en FGM sous
non-homogènes dont les propriétés mécaniques varient pressions interne et externe. Le module d’Young est
continuellement dans les directions de l’espace. Ces matériaux représenté par une loi de puissance et le coefficient de Poisson
composites sont dépourvus d’interfaces, cette propriété leur est constant. L’équation d’équilibre se transforme en une
confère un avantage dans nombre d’applications. équation différentielle non linaire que nous avons résolue
Les propriétés mécaniques de ces matériaux (FGM) sont analytiquement.
généralement obtenues en faisant varier en continu les Une étude numérique par la méthode des éléments finis a
fractions volumiques de leurs constituants. Ce type de été présentée. Ensuite, nous avons comparé les solutions
matériaux, a suscité beaucoup d’attention récemment en raison analytiques et numériques.
des avantages qu’ils présentent dans différents domaines
industriels. Leur utilisation principale est dans le but
d'améliorer la résistance à l'usure ou à l'oxydation, avoir un II. FORMULATION DU PROBLÈME
matériau blindé léger avec une haute efficacité balistique Considérons un cylindre axisymétrique et infiniment long,
(navettes aérospatiales) et la résistance à haute température c'est-à-dire, sa longueur est grande devant son diamètre. Ainsi
(turbomachines aéronautiques ou terrestres). les effets de bords sont négligeables.
L’étude des problèmes aux limites des structures en FGM Le cylindre est constitué d’un matériau à gradient de
est relativement difficile dans le cadre de l’élasticité linéaire propriétés fonctionnelles FGM avec un rayon intérieur Ri et un
[1]. En effet, l’équation d’équilibre (équation aux dérivées rayon extérieur R0.
partielles : EDP) se transforme en équations différentielles
ordinaires (EDO) à coefficients non constants. Des hypothèses
11èmes Journées de Mécanique de l’EMP (JM’11–EMP)

Il est soumis à une pression intérieure Pi et une pression  ij  2 r  ij   r  ll  ij (3)


extérieure P0. On suppose que le coefficient de Poisson ν est
constant.
E r  E r 
La schématisation du tube épais est présentée sur la Fig. 1.  r   et  r  
21   1  1  2 
où : sont les
P0 constantes de Lamé et  le coefficient de Poisson.
On suppose que le module d'Young E (r) est une fonction
en loi de puissance :


 r 
E r   E0   (4)
R0  Ri 
Ri
Les composantes du tenseur des contraintes de Cauchy
Pi sont les suivantes :

 rr  2 r    r  rr   r  
   2 r    r     r  rr (5)
 zz   r  rr    

Fig. 1. Configuration du cylindre.


On pose :

La symétrie du problème nous impose d’utiliser le système


de coordonnées cylindriques (r, θ, z). L’équation d’équilibre     E r , 2 r    r     E r 
s’écrit en l’absence des forces de volume de la manière
suivante:    

,    
1   (6)
1  1  2  1  1  2 
  
 rr  rr   
 0    
r r
(1)   
En substituant les équations (2)-(6) dans (1) nous obtenons
Où  rr et   sont les composantes radiale et l’équation différentielle suivante:
circonférentielle du tenseur des contraintes de Cauchy.
d 2ur
 r 1    r      1u r  0
du
Le vecteur de déplacement s’écrit : ur , , z   ur r er r2
dr 2
dr (7)
Les composantes du tenseur des déformations sont définies
La solution de l’équation différentielle peut s’écrire sous la
par :
forme suivante :
 u r
 rr  r ur r   Ar 1  Br 2
 (8)
 ur
   (2) A et B sont des constantes à déterminer à l’aide des
 r
conditions aux limites ; 1 et  2 sont les paramètres de
 zz   rz   r   z  0 l’équation caractéristique :


La loi de Hooke est définie pour un matériau FGM par la
relation suivante :
11èmes Journées de Mécanique de l’EMP (JM’11–EMP)

La résolution de l’équation (12) conduit aux solutions


  1 2
1   2  2   4    1
suivantes:
 (9)
     1  2  4    1 1
 
 2 2 2 
A  1       0 Ri 2 1  R0 2 1  
E

 Ri 
 
En remplaçant les solutions obtenues dans (5), on obtient :  P0  Pi  2        B Ri
E0

  2 1
 R0 2 1  
 Ri 

 rr  1      
E0  1 1
Ar   P  P R  1 1 
B   i1 1 0 i 1 1  Pi  
Ri

 Ri  R0  
2       E0 Br  2 1  
1

 2       0 Ri 2 
E   1
Ri 
 Ri 
 
       1  
E0

Ri
Ar  1 1   
 2       0 Ri 2 1  R0 2 1 Ri 1 1 
E
(10)  Ri 
    2   E0 Br   1 2

 
R   1 1
i  R0 
  1 1 

Ri

 zz    1  1
E0

Ar  1 1 
Ri III. RESULTATS ET DISCUSSIONS
La solution analytique présentée dans la section précédente
  2  1
E0  2 1 a été appliquée à un cylindre creux épais de rayon intérieur Ri
Br
Ri = 0.1 m et extérieur de R0 = 0.2 m. Le module d'élasticité sur
la surface intérieure du cylindre a été pris égal à E0 = 21 MPa
Dans le cas d’un cylindre soumis à des pressions interne et et le coefficient de poisson étant constant ν=0.3. La pression
externe, les constantes A et B peuvent être obtenues à partir interne Pi = 1MPa et la pression externe est nulle Pe = 0MPa.
des conditions aux limites suivantes :
 
Les valeurs du paramètre    2,2 utilisées dans la
présente étude couvrent les valeurs de l'exposant rencontrées
 rr r  Ri
  Pi dans les références citées précédemment.
(11)
 rr r  R0
  P0

L’équation (11) conduit à un système linéaire de deux


équations à deux inconnues A et B suivant :

1       E0 ARi 2 1 


Ri

2       E0 BR0 2 1   Pi


Ri
(12)
1       E0 ARi 2 1 
Ri

2       E0 BR0 2 1   P0


Ri
11èmes Journées de Mécanique de l’EMP (JM’11–EMP)

Fig. 2. Répartition du module d'élasticité à travers la paroi du


cylindre  2   2
La figure 2 montre l’évolution du module d’Young en
fonction de la coordonnée radiale pour une gamme
 2    2 . On constate que des valeurs positives de 
conduisent à une augmentation du module d’élasticité dans la
direction radiale. Tandis que des valeurs négatives de
 entraînent une diminution du module d’Young dans la
direction radiale.

Fig. 5. Répartition de la contrainte axiale à travers la paroi du


cylindre  2   2
La figure 3 montre la répartition de la contrainte radiale en
fonction du rayon du cylindre pour différentes valeurs de  .

La figure 3 montre que pour des valeurs de  positives et


élevées, la contrainte dans la direction radiale est décroissante
tandis que pour une valeur négative de  la contrainte radiale
est croissante.
Fig. 3. Répartition de la contrainte radiale à travers la paroi du La figure 4 montre la répartition de la contrainte
cylindre  2   2 circonférentielle pour différentes valeurs de  . On constate
que pour les valeurs positives de  la contrainte maximale
circonférentielle est sur la surface extérieure du cylindre.
Tandis que pour les valeurs négatives de  , le maximum est
sur la surface intérieure du cylindre
La figure 5 montre la répartition de la contrainte axiale
pour différentes valeurs de  : pour les valeurs positives de
 la contrainte maximale axiale est sur la surface extérieure
du cylindre tandis que pour les valeurs négatives de , le
maximum est sur la surface intérieure du cylindre.

Fig. 4. Répartition de la contrainte circonférentielle à travers la paroi du


cylindre  2   2
11èmes Journées de Mécanique de l’EMP (JM’11–EMP)

IV. CONCLUSION
Une formulation analytique est présentée dans le cadre
d’une analyse des contraintes d’un cylindre à gradient de
propriétés fonctionnelles à parois épaisses sous pressions
interne et externe uniformes. Les résultats sont présentés sous
forme d’évolution des différentes contraintes dans la direction
radiale.
Afin de mettre en évidence l'effet de la non-homogénéité
du matériau sur les distributions de contraintes, différentes
valeurs de  ont été considérées.
Ensuite, nous avons construit un modèle numérique afin
d’évaluer la distribution des déplacements. Nous avons obtenu
un bon accord entre les solutions analytiques et numériques.

Fig. 6. Répartition de la contrainte radiale à travers la paroi du cylindre pour


différentes pressions internes pour en haut :   1 et en bas :   1 . REFERENCES
[1] Lechnitskii, S.G.: Theory of Elasticity of an Anisotropic Body. Mir,
Moscow (1981)
[2] Horgan, C.O., Chan, A.M.: Pressurized hollow cylinder or disk problem
for functionally graded isotropic linear elastic materials. J. Elast. 55(1),
43–59 (1999)
[3] Jabbari, M., Sohrabpour, S., Eslami, M.R.: General solution for
mechanical and thermal stresses in a functionally graded hollow cylinder
due to nonaxisymmetric steady-state loads. J. Appl. Mech. 70, 111–118
(2003)
[4] Zimmerman, R.W., Lutz, M.P.: Thermal stresses and thermal expansion
in a uniformly heated functionally graded cylinder. J. Therm. Stress. 22,
177–188 (1999)
[5] Tutuncu, N.: Stresses in thick-walled FGM cylinders with exponentially-
varying properties. Eng. Struct. 29, 2032–2035 (2007)
[6] Chen, Y.Z., Lin, X.Y.: Elastic analysis for thick cylinders and spherical
pressure vessels made of functionallygraded materials. Comput. Mater.
Sci. 44, 581–587 (2008)

Fig. 7. L’évolution du dépalacement le long de la paroi du cylindre :


comparaison des résultats analytiques et numériques

La figure 6 montre la répartition de la contrainte radiale en


variant la pression interne appliquée et pour deux différentes
valeurs de  positive et négative, respectivement.
Une augmentation de la pression interne se traduit par une
augmentation de la contrainte radiale.
Nous avons implémenté la loi de comportement du
matériau FGM dans un code de calcul d’éléments finis.
Ensuite, nous avons créé un modèle numérique en considérant
un demi-cylindre compte tenu de la symétrie du problème
étudié. Nous avons étudié numériquement les contraintes dans
l’épaisseur du cylindre. Les résultats obtenus sont illustrés sur
la figure 7. On peut constater que nous avons un bon accord
entre les solutions analytiques et numériques.

View publication stats