Vous êtes sur la page 1sur 7

LES FAUX AMIS EN LANGUE FRANÇAISE : HOMOGRAPHIE, HOMOPHONIE,

HOMONYMIE, PARASYNONYMIE ET PARONYMIE1 (2E PARTIE)

1. Principes d’utilisation de la liste

 La liste des faux amis est avant tout un instrument de consultation

Loin d'être exhaustif, ce répertoire a été conçu par Marc Van Campenhoudt pour servir
d'instrument de consultation dans le cadre du cours de Techniques d'expression écrite. 2

 Comment utiliser la liste ?

 repérez les expressions fréquentes qui vous posent des problèmes et surlignez les
expressions que vous craignez de confondre ;

 recherchez-en les définitions dans un dictionnaire de langue, tel le Nouveau Petit Robert ;

 rédigez une fiche pour chacun de ces cas et inscrivez-y une brève définition après avoir
consulté le Nouveau Petit Robert : la recherche d'une solution est l'une des meilleures
façons de s'approprier un savoir.

Il n’est évidemment pas question pour vous d’étudier systématiquement le contenu de la liste. Si
vous avez intérêt à connaître la distinction des mots qui ont une haute fréquence dans l'usage
(satire-satyre, détoner-détonner, anoblir-ennoblir...) afin d’éviter de possibles confusions, il
importe avant tout d'ouvrir son dictionnaire en cas de doute.

2. Rappels théoriques

La plupart des faux amis rassemblés dans ce document relèvent de l'homographie, de


l'homophonie, de l'homonymie, de la parasynonymie ou de la paronymie.

 Homographie
Des signes sont déclarés homographes lorsque leurs signifiants respectifs présentent une graphie
rigoureusement identique, sans pour autant se prononcer de la même manière.

Ex. : boxer (v.) et boxer (s.)

 Homophonie
Des signes sont déclarés homophones lorsque leurs signifiants phoniques respectifs sont
identiques, mais ne s'écrivent pas pour autant de la même manière.

Ex. : [bazilik] = “basilic” et “basilique” ou [filtR] = “filtre” et “philtre”

1 Ce chapitre doit beaucoup au répertoire en ligne créé par Marc VAN CAMPENHOUDT sur le site de l’ISTI
auquel nous renvoyons volontiers l’étudiant pour davantage de détails : cf. Mille faux amis en langue française,
en ligne : [http://www.heb.be/isti/], consulté le 18/10/02 ; nous nous sommes également inspiré du dossier mis
au point par Martine BRACOPS, Français. Techniques d’expression écrite 1, syllabus, document
dactylographié, Bruxelles, édition de l’ISTI, 2002-2003, p. 13-24.
2 Marc VAN CAMPENHOUDT, op. cit.
 Homonymie

Des signes sont déclarés homonymes lorsqu'ils sont tout à la fois homographes et homophones et
possèdent des étymologies différentes.

Ex. : quand “cabot” a “caput” pour étymon  il signifie : “chien”


quand “cabot” a “caporal” pour étymon  il signifie : “caporal”
quand “cabot” a “cabotin” pour étymon  il signifie : “cabotin”

 Parasynonymie ou proximité sémantique

Quand bien même ils relèvent d'un même champ sémantique, certains mots ne doivent pas être
confondus.

Ex. :
 barbarisme - solécisme
 calomnie - médisance
 etc.

 Paronymie

Les paronymes sont des mots qui diffèrent par le sens, mais offrent une grande proximité
phonétique et risquent donc d’être confondus.

Ex. :
 affectation - affection
 allocation - allocution - élocution
 etc.

Dans certains cas, la ressemblance formelle peut s'accompagner d'une certaine proximité
sémantique.

Ex. :
 amoral - immoral
 vénéneux - venimeux
 etc.

Cette proximité est parfois tellement grande dans des couples infernaux comme volatil-volatile ou
prémices-prémisse que même les meilleurs auteurs se laissent prendre au piège.

 Expressions proches

Certaines expressions figées présentent, elles aussi, une proximité de forme, voire de sens. Les
dernières modifications apportées à la liste visent à mieux prendre en compte ces cas sur lesquels
trébuchent de nombreux locuteurs.

Ex. :
 à raison de - en raison de
 de concert - de conserve
 jeter l'éponge - jeter le gant
 etc.
3. Présentation retenue

 Double classement alphabétique

Le répertoire est ordonné selon un double classement alphabétique. En effet, les mots à ne pas
confondre sont réunis horizontalement dans un ordre alphabétique (chair - chaire - cher - chère),
ces regroupements étant à leur tour classés verticalement selon l'ordre alphabétique du premier
mot.

Exemple de classement :
 oisif - paresseux
 ombragé - ombrageux - ombreux
 oppresser - opprimer
 original - orignal - originel
 oubli - oublie
 pacifique - pacifiste
 pair (adj.) - pair (s.m.) - paire (s.f.) - père
 pairle - perle
 etc.

 Regroupements

Pour éviter de répéter plusieurs fois un même mot, on a regroupé les couples de faux amis
lorsqu'ils possédaient un mot en commun. Pour faciliter la compréhension de ces cas, on a parfois
choisi de ne pas respecter l'ordre alphabétique horizontal.

Ex. : régulier - séculier - séculaire


 régulier - séculier

 séculaire - séculier

 Marques grammaticales

Les marques de catégorie syntaxique ou de genre n'ont été mises en vedette que lorsqu'il semblait
nécessaire de préciser la confusion envisagée (homographie, homonymie, mot rare).
 pair (adj.) - pair (s.m.) - paire (s.f.) - père
 romain - roman (adj.) - roman (s.)
 plan (adj.) - plan (s.) - plant
 etc.
4. Liste de faux amis
 a
abrègement - abréviation - abrogation
accommodation - accommodement
achalandé - approvisionné
acquis - acquit
âcreté - acrimonie - âpreté
affectation (désaffectation) - affection (désaffection)
affilié - effilé
affleurer - effleurer
agrégation - agrément
ajustage - ajustement
allusion - alluvion - illusion
alternance - alternative - dilemme
amnistie - armistice
anoblir - ennoblir
apparier - appareiller
apurer - épurer – purifier
astreignant - astringent
avanie - avarie
avatar - mésaventure

 b
beau - bot
béni - bénit
blanchiment - blanchissement - blanchissage
bribe - bride

 c
campanile - campanule
carnassier - carnivore
cligner - clignoter
colorer - colorier
concave - convexe
concert (de) - conserve (de)
concussion - corruption
configuration - conformation - conformité
conseiller - conseilleur
conséquent - considérable
consommer - consumer
contondant - tranchant
coupe claire – coupe sombre
coupable - sécable
crash - krach

 d
datation – dation
débrailler - débrayer
déceler - desceller - desseller
décerner - discerner
découpler - décupler
dédicacer - dédier
défectueux – déficient – défectif
dégoûter - dégoutter
dégradation - dépravation - déprédation
démarcation - démarquage - démarque
dentition - denture
déroger - proroger
dévalorisation - dévaluation
dissolu - dissous
distancer - distancier (se)
donation – dotation

 e
écaler - (s’)écailler - éclore
échoir - échouer
éclectique - hétéroclite
effraction - infraction
élider - élucider - éluder
éminent - imminent - immanent
enclin - incliné
endémique - épidémique
entacher - enticher
envie - à l'envi
épancher - étancher
équivoque - univoque
errements - erreur
éruption - irruption
esquisser - esquiver
étalage - étalement
exalter - exhaler - exulter
exaucer – exhausser
exposé - exposition
exprès - express

 f
factice – factuel
faction - fraction
faire chou blanc - faire ses choux gras
faîte - fête
fantasque - fantastique
fétu - fœtus
flairer - fleurer
flamand - flamant
flan - flanc
flottaison -flottement
fluvial - pluvial
for - fors - fort
frais (adj.,s.) - frais (s.m.pl.) - fret
frasque - fresque
fruste - rustre
funèbre - funéraire

 g
glaciaire – glacière
gradation - graduation
gradin - gratin - gredin
 h
habileté - habilité
haillon - hayon
haler - hâler
hétérogène – homogène – hétéroclite
heure - heurt
hiberner - hiverner
hobby - lobby
homophone - homologue

 i
icone - icône
importun - opportun
imprudent - impudent - impudique
inconsistant - inconstant
infime - infini
inflation – déflation
injection – injonction
isolation - isolement

 j
jeter l'éponge - jeter le gant
judiciaire - juridique
justesse - justice
justiciable - justifiable

 l
label - libellé
langouste – mangouste
lombric - nombril - ombilic

 m
marin - maritime
martyr - martyre
maudire - médire
médical - médicinal
médiéval – médiéviste - moyenâgeux
méritant - méritoire
mite - mythe
morbide - mortel
mousquetaire- moustiquaire

 n
normal - normatif
notable - notoire

 o
occasion - opportunité
oiseux - oisif - paresseux
ombragé - ombrageux - ombreux

 p
palier (s.m.) - pallier (v.)
papille - pupille
passager - passant
percepteur - précepteur
perpétrer - perpétuer
pétrolier - pétrolifère
plaidoirie - plaidoyer
plainte - plinthe
plastic - plastique
poindre - pointer
populaire - populeux
prédominance - prééminence - proéminence
préjudice - préjugé
prescrire - proscrire
prétexter - protester
primauté - priorité
procédé - procédure
processeur - processus - procès
prodige - prodigue
prolongation - prolongement - prorogation

 r
raffinage - raffinement
régulier - séculier - séculaire
reine - rêne - renne
relever - révéler
repaire – repère
resigner - résigner - résilier
risque - rixe
roder – rôder

 s
serment - sermon - serrement
sceller - seller
schilling - shilling
scission - session
sèche - seiche
sécurité - sûreté
simuler - stimuler
somptuaire - somptueux
stalactite - stalagmite
statu quo - statue - stature - statut
subjectif - suggestif

 t
taule - tôle
tendresse - tendreté
terme - thermes
topographie - typographie

 v
variable - variante - variété
vénéneux - venimeux
volatil (adj.) - volatile (adj.,s.)