Vous êtes sur la page 1sur 20

Visitez le site www.editions2b2c.

fr

DECIFI 14.0 : ANALYSE de BILAN et DIAGNOSTIC FINANCIER


Copyright Éditions 2b2c - Groupe VAHÉ (depuis 1993)

Dossier : Exemple DECIFI Cerfa 2050 (SIREN : 123456789)


APE : 4673A - Commerce de gros (commerce interentreprises) de bois et de matériaux de construction
Année de l'analyse : 2017 --- Nombre d'exercices analysés : 3
Chiffre d'Affaires : 10 945 890 Euro

LES ÉTAPES DU DIAGNOSTIC


- 1 - ANALYSE DE LA STRUCTURE FINANCIÈRE
1.1 : Équilibre financier
1.2 : Fonds propres et endettement
1.3 : Rentabilité des capitaux

- 2 - ANALYSE DU CYCLE D'EXPLOITATION


2.1 : Croissance de l'entreprise
2.2 : Financement du cycle d'exploitation
2.3 : Trésorerie

- 3 - ANALYSE DE LA RENTABILITÉ COMMERCIALE


3.1 : Rentabilité financière
3.2 : Facteurs explicatifs :
A : Résultat d'exploitation et résultat net
B : Soldes intermédiaires de gestion
C : Rentabilité commerciale

- 4 - PRINCIPAUX CLIGNOTANTS

- 5 - RÉSUMÉ et NOTE DE SYNTHÈSE


En tant que système-expert, DECIFI établit sa note de synthèse en appliquant des critères quantitatifs et
qualitatifs 'de bon sens'. Il ne s'agit en aucun cas d'une comparaison statistique conduisant à un 'score' final.
ACTIVITÉ COMMERCIALE
L'activité de Exemple DECIFI Cerfa 2050 est principalement orientée vers le NÉGOCE (Vente de Marchandises)
pour 84.88 % du CA, le reste en PRODUCTION (transformation de Matières Premières).

La commercialisation est réalisée exclusivement en FRANCE.

STRUCTURE DU BILAN : ACTIF et PASSIF DÉCOMPOSÉS


1 - ANALYSE DE LA STRUCTURE FINANCIÈRE

1.1 : ÉQUILIBRE FINANCIER


1.1.1 : FONDS DE ROULEMENT

Composition du FR en jours de CA ttc

En considérant le dernier exercice, le FR de l'entreprise est POSITIF : 6 967 258 Euro. L'ÉQUILIBRE FINANCIER
semble ASSURÉ.

Par rapport aux exercices précédents, on observe que le FR AUGMENTE en volume. L'ÉQUILIBRE
FINANCIER HAUT DE BILAN se RENFORCE.

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'FR en jCA' était de 56 lors de l'exercice
précédent.

Variations du Fonds de Roulement

La variation du FR provient principalement de la variation des Capitaux Permanents.


La variation des Capitaux Permanents de 11 387 061 et des Immobilisations Nettes de 7 712 635
concourent à AUGMENTER le FR.
L'évolution des Capitaux Permanents provient des Dettes LMT dont la variation (8 425 285 Euro) est
supérieure à celle des Fonds Propres (2 961 776 Euro).
1.1.2 : INVESTISSEMENTS ET IMMOBILISATIONS

Le ratio d'amortissement des Immobilisations Corporelles est de 28,16 %.

Le montant des investissements corporels et incorporels de l'exercice est de 9 691 823 Euro.

1.2 : FONDS PROPRES ET ENDETTEMENT


1.2.1 : INDÉPENDANCE FINANCIÈRE
Le ratio Fonds Propres / Total bilan (38,19 %) est supérieur à 25 % (zone sécuritaire). Cela permet d'assurer
l'INDÉPENDANCE FINANCIÈRE de l'entreprise.

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'Fonds propres / total bilan' était de 43.31 lors
de l'exercice précédent.
1.2.2 : FONDS PROPRES ET DETTES LMT

Le ratio Fonds Propres / Dettes LMT est égal à 0,92.


Valeur inférieure à 1 (norme minimale admise), un niveau d'endettement important vient d'être mis en
évidence.

Le ratio Fonds Propres / Dettes LMT se dégrade au fil des exercices. L'ENDETTEMENT à long-terme de
l'entreprise par rapport aux Fonds Propres S'ACCENTUE.

Les dettes à long et moyen terme sont supérieures aux Fonds Propres. Néanmoins, le ratio
Endettement / CAF reste inférieur à 3 à 4 années.

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'Fonds propres / Dettes LMT' était de 383.37
lors de l'exercice précédent.

1.2.3 : ENDETTEMENT EN ANNÉES DE CAF

L'endettement est dans la norme admise de 3 à 4 fois la CAF. Cette situation est NORMALE. L'entreprise
POSSÈDE LA CAPACITÉ DE REMBOURSER LES ENGAGEMENTS SOUSCRITS.
Les investissements réalisés dans cet exercice ont été financés en partie par l'augmentation des
Dettes LMT.
Autofinancement disponible = 2 823 717 Euro.

1.2.4 : AUTRES RATIOS

- QUICK RATIO
Le ratio de liquidité restreinte (3,28) est supérieur à 1 (norme minimale admise).

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'Liquidité restreinte' était de 1.17 lors de
l'exercice précédent.

- FINANCEMENT DES IMMOBILISATIONS


Le ratio 'Capitaux permanents / Actif à plus d'un an' (4,12) est supérieur à 1 (norme minimale
admise).

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'Capitaux permanents / Actif à plus d'un an'
était de 2.25 lors de l'exercice précédent.

1.3 RENTABILITÉ DES CAPITAUX


L’effet de levier mesure si l’endettement d’une entreprise a un impact positif sur la rentabilité des capitaux
propres investis. C'est ce qui se passe normalement si le coût de l’endettement est inférieur à l’augmentation
des bénéfices obtenus grâce aux investissements financés.
L’effet de levier détermine aussi le taux de rentabilité des capitaux propres en fonction de la rentabilité de
l’actif économique et du coût de la dette.

La rentabilité économique est supérieure au coût de l’endettement. Le levier est POSITIF et accroît la
rentabilité des capitaux propres par rapport à la rentabilité économique.
Ceci est donc FAVORABLE à la rentabilité financière des capitaux investis.
2 - ANALYSE DU CYCLE D'EXPLOITATION

2.1 : CROISSANCE DE L'ENTREPRISE

Les indicateurs de la croissance commerciale

2.1.1 : ÉVOLUTION DU CHIFFRE D'AFFAIRES


Le CA (10 945 890 Euro) AUGMENTE de 11,02 %.

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'Croissance du CA' était de -2.82 lors de
l'exercice précédent.

VALEUR PRODUITE
La Valeur Produite est de 12 086 458 Euro, en augmentation de 22,59 %.

2.1.2 : MARGES ET TAUX DE MARGE

Le taux de marge commerciale (Vente de Marchandises) est de 30,19 %.


La marge brute de 5 333 595 Euro a varié de 141,81 %.
Le taux de marge globale brute (48,73 %) est en AUGMENTATION.

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'Marge brute / CA' était de 24.55 lors de
l'exercice précédent.

2.1.3 : EFFET CISEAU

La croissance se fait SANS EFFET CISEAU.

2.2 : FINANCEMENT DU CYCLE D'EXPLOITATION


2.2.1 : LE BFR ET SON ÉVOLUTION

Composition du BFR en jours de CA ttc

Accompagnant la progression de l'activité, le BFR a AUGMENTÉ en VOLUME et en JOURS de CA (effets négatifs


pour la trésorerie). Cette situation est pourtant NORMALE, en théorie, car l'accroissement de l'activité
nécessite davantage de stocks et génère plus de frais. De plus, les clients et les fournisseurs sont souvent plus
nombreux.
L'évolution du BFR est NORMALE.
L'augmentation du BFR en jours de CA signifie que les besoins d'exploitation sont plus rapides que
l'activité. C'est un aspect à surveiller.

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'BFR Exploitation en jCA' était de 13 lors de
l'exercice précédent.

2.2.2 : Le DÉLAI de ROTATION des FOURNISSEURS


Le niveau du poste FOURNISSEURS est CORRECT (63,31 jours de CA ttc).

En RÈGLEMENT des ACHATS, le poste FOURNISSEURS passe de 95,05 à 70,03 (variation de -25,02
jours).

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'Fournisseurs en jAchat' était de 58 lors de


l'exercice précédent.
ATTENTION : Le poste FOURNISSEURS DIMINUE.

2.2.3 : Le DÉLAI de ROTATION des STOCKS


LE NIVEAU des STOCKS est TROP IMPORTANT.
Le ratio de rotation est de 82,39 jours de CA ht. Cette valeur est à comparer aux normes habituelles du secteur.

Le NIVEAU des STOCKS est STABLE par rapport aux exercices précédents.
Si ce niveau est proche du délai moyen de réapprovisionnement, la gestion est correcte, sinon il faut
l'améliorer.
2.2.4 : Le DÉLAI de ROTATION des CLIENTS
Le DÉLAI CLIENTS est ÉLEVÉ mais CORRECT (73,72 jours de CA ttc).

ATTENTION : Le poste CLIENTS AUGMENTE (variation de 20,31 jours de CA ttc).


Valorisée à 5% l'an, la dégradation de la balance Clients de 20,31 jours de CA ttc coûte
financièrement 36 926 Euro (c'est un manque à gagner).

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'Clients en jCA' était de 42 lors de l'exercice
précédent.

2.2.5 : COMPARAISON CLIENTS / FOURNISSEURS


Le délai CLIENT est SUPÉRIEUR au délai FOURNISSEURS de 10,41 j.
Délai Client : 73,72 jours de CA ttc
Délai Fournisseur : 63,31 jours de CA ttc

2.3 : LA TRÉSORERIE

La trésorerie en fin d'exercice

La TRÉSORERIE est POSITIVE (2 030 967 Euro), soit 56 jours de CA ttc.


Les produits financiers provenant des placements d'excédents de trésorerie (34 338 Euro) semblent
faibles.
La trésorerie est-elle gérée au jour le jour ? en jour de valeur ? L'entreprise pratique-t-elle la gestion
de trésorerie base 0 pour équilibrer ses différents comptes bancaires et optimiser ses arbitrages ?
Si la trésorerie était relativement constante à son solde de fin d'exercice et placée à 2,5 %, les
produits financiers se monteraient à 50 774 Euro au lieu de 34 338.

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'Trésorerie en jCA' était de 16 lors de l'exercice
précédent.

3 - ANALYSE DE LA RENTABILITÉ COMMERCIALE

3.1 : RENTABILITÉ FINANCIÈRE


RÉSULTAT NET / Fonds Propres = 38,68 %

La RENTABILITÉ FINANCIÈRE est BONNE. Les capitaux sont bien rémunérés.

Le ratio 'CAF / CA' (plutôt informatif) mesure la quantité de trésorerie encaissable pour 100 Euro de
Chiffre d'Affaires.
'Excédent Brut d'Exploitation / Capitaux Permanents' (également informatif) mesure la rentabilité
des fonds apportés par les propriétaires de l'entreprise.
Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'CAF / CA' était de 2.92 lors de l'exercice
précédent.

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'EBE / Capitaux permanents' était de 12.5 lors
de l'exercice précédent.

3.2 : FACTEURS EXPLICATIFS DE LA RENTABILITÉ


3.2.A : LE RÉSULTAT D'EXPLOITATION ET LE RÉSULTAT NET

Le RÉSULTAT NET est de 3 081 370 Euro. Par rapport à l'exercice précédent, il est en AUGMENTATION (358,56
%).

Le RÉSULTAT D'EXPLOITATION représente 9,31 % du CA.


Il a DIMINUÉ de -5,75 % par rapport à l'exercice précédent.
Le cycle d'exploitation GÉNÈRE du PROFIT, MAIS celui-ci DIMINUE par rapport aux exercices
précédents.
3.2.B : LES SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION (SIG)
- LA VALEUR AJOUTÉE (VA)

Le CA et la VA ont augmenté. Le ratio VA/CA (27,1 %) a augmenté de 18.26 points.


Ces augmentations se sont réalisées à l'avantage de la rentabilité (Augmentation des prix de vente sans
diminution des consommations).

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'VA / CA' était de 19.88 lors de l'exercice
précédent.
Impact du coût des Matières Premières : par rapport au dernier exercice, la charge de consommation
de Matières Premières a DIMINUÉ de -11,77 % (aspect positif).

- L'EXCÉDENT BRUT D'EXPLOITATION (EBE)


L'EBE et la VA ont augmenté.
Cela augmente la profitabilité de l'entreprise.

- LES FRAIS DE PERSONNEL


Le ratio 'Frais de Personnel / VA' est de 46,1 %.

La productivité et de la rentabilité du personnel S'AMÉLIORE : 'Frais de Personnel / VA' a baissé de


-96.21 points.
L'activité sous-traitée AUGMENTE de 1 142 901 Euro.

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'Frais de personnel / VA' était de 67.28 lors de
l'exercice précédent.

- AUTRES INDICATEURS
L'effectif passe de 37 à 44.
Le CA produit par personne est de 248 770 Euro.
Le salaire moyen (dont charges patronales) de 31 086 Euro a varié de -7,23 %.

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'EBE / CA' était de 4.46 lors de l'exercice
précédent.
3.2.C : RENTABILITÉ COMMERCIALE
La RENTABILITÉ du CHIFFRE D'AFFAIRES est de 28,15 %.
Ce ratio RÉSULTAT NET / CA est à comparer aux ratios sectoriels et aux principaux concurrents.

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'Résultat net / CA' était de 2.06 lors de
l'exercice précédent.

4 - PRINCIPAUX CLIGNOTANTS

4.1 : ENDETTEMENT / CAF


Le clignotant Endettement / CAF (= 3,40) est ORANGE.
4.2 : POIDS DES FRAIS FINANCIERS

Le clignotant Importance des Frais Financiers est VERT.


Le ratio Frais Financiers / CA (1,7 %) est inférieur à 4 %, ce qui est dans les normes habituelles des entreprises
saines.
Le ratio Frais Financiers / EBE est de 17,98 %, ce qui est également satisfaisant.
Bien que le ratio Frais Financiers / CA soit à un niveau correct, il est en AUGMENTATION. Il faut
s'efforcer de contrôler l'évolution des frais financiers, surtout si la rentabilité financière ne justifie
pas cette augmentation.

Comparaison sectorielle : Le ratio médian du secteur 'Frais financiers / CA' était de 0.13 lors de
l'exercice précédent.
RÉCAPITULATIF du DIAGNOSTIC de Exemple DECIFI Cerfa 2050

Synthèse sur l'analyse de la STRUCTURE FINANCIÈRE :


L'équilibre financier semble ASSURÉ (Fonds de Roulement CORRECT : 6 967 258 Euro)
Il se RENFORCE
Fonds propres / total Bilan (38,19 %) : l'indépendance financière de l'entreprise est ASSURÉE
Fonds Propres / Dettes LMT (0,92 %) : l'endettement à long-terme est IMPORTANT mais supportable
La capacité de remboursement de l'entreprise est LIMITE mais dans la norme de 3 à 4 années de CAF

Synthèse sur l'analyse du CYCLE D'EXPLOITATION :


La croissance du CA de l'entreprise est BONNE (augmentation de 11,02 %)
Le BFR est en AUGMENTATION en VOLUME (4 054 915 Euro)
et en AUGMENTATION en JOURS de CA (107,39 jttc)
L'évolution du BFR est NORMALE (croissance en même temps que le CA)

Le délai FOURNISSEURS (63,31 jCA ttc) est CORRECT (diminution de -13,5 j)


Le niveau des STOCKS (82,39 jCA ht) est TROP IMPORTANT (Variation de -0,21 j)
Le délai CLIENTS (73,72 jCA ttc) évolue DÉFAVORABLEMENT (augmentation de 20,31 j)
Le délai CLIENTS est SUPÉRIEUR au délai FOURNISSEURS (10,41 j)

La TRÉSORERIE (2 030 967 Euro) est CORRECTE : EXCÉDENT de 56 JOURS de CA ttc

Synthèse sur l'analyse de la RENTABILITÉ :


Résultat Net = 3 081 370 Euro en AUGMENTATION de 358,56 %
Résultat d'Exploitation = 1 019 497 Euro : POSITIF MAIS EN BAISSE

Résultat net / Fonds propres : la rentabilité financière est BONNE (38,68 %)


Résultat net / CA : la rentabilité commerciale est de 28,15 %

PRODUCTIVITÉ :
Le ratio VA / CA (27,1 %) augmente de (FAVORABLE pour la rentabilité)
Le ratio Frais de Personnel / VA (46,1 %) diminue (FAVORABLE pour la rentabilité)

Synthèse sur l'analyse du RISQUE D'EXPLOITATION :


ALERTE : Endettement / CAF = 3,4 - Attention à l'endettement
Frais financiers CORRECTS (1,7 % du CA)
et en AUGMENTATION (À MAÎTRISER)

NOTE DE SYNTHÈSE : ORANGE


CLIGNOTANTS ORANGES (Se montrer vigilant à toute dégradation des points suivants.)
Dettes LMT > Fonds propres
Forte production stockée ou immobilisée en valeur produite
ratio Endettement / CAF entre 3 et 4
Bilan Actif / Passif
L'ACTIF

LE PASSIF
Compte de résultat
FR et BFR en jours de CA ttc
FONDS DE ROULEMENT

BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT

TRÉSORERIE

Vous aimerez peut-être aussi