Vous êtes sur la page 1sur 2

Lycée Pilote de GAFSA 2008 / 2009 Devoir de synthèse n° 2 en français

4èmes X 1 & M 3 Professeur : MALLEKH Med HABIB

Texte :

Les causes de la guerre


Il me demande les causes ou les raisons qui d’habitude faisaient qu’un pays déclarait la
guerre à un autre. Je répondis qu’elles étaient innombrables, mais que je ne citerais que les
principales. Parfois l’ambition des princes, qui jamais n’estiment avoir assez de terres ou de
peuples à gouverner ; parfois la corruption des ministres, qui poussent leur maître à la guerre,
afin d’étouffer(1) ou de détourner la clameur(2) des sujets contre leur mauvaise
administration.
(…) Parfois la querelle naît entre deux princes qui ne peuvent décider lequel des deux
possèdera un troisième de ses domaines, auxquels aucun des deux n’a le moindre droit.
Parfois un prince se prend de querelle avec un autre, de peur que l’autre ne lui cherche
querelle. Parfois on entre en guerre parce que l’ennemi est trop fort, et parfois parce qu’il est
trop faible. Tantôt nos voisins veulent ce que nous possédons, ou possèdent ce que nous
voulons ; et nous nous battons des deux côtés, jusqu’à ce qu’ils prennent nos biens, ou qu’ils
nous donnent les leurs. C’est une cause de guerre très justifiable que d’envahir un pays après
que les habitants en ont été décimés par la famine, exterminés par la peste, ou entraînés dans
des luttes intestines. Il est justifiable d’entrer en guerre contre notre plus proche allié, quand
l’une de ses places fortes occupe une position qui nous intéresse, ou quand un territoire
arrondirait et accroîtrait nos possessions. Si un prince envoie des troupes dans un pays dont la
population est pauvre et inculte, il peut légitimement en mettre à mort la moitié et réduire
l’autre en esclavage, afin de les civiliser et de les arracher à leur barbare mode d’existence.
C’est une pratique très loyale, honorable et fréquente que lorsqu’un prince requiert aide et
assistance de la part d’un autre prince pour repousser une invasion, le voisin après avoir
chassé l’envahisseur, s’empare lui-même des terres, et mette à mort ou en prison, ou bannisse
le prince à la ressource duquel il était venu. Les liens du sang ou d’alliance par mariage, sont
une cause suffisante de guerre entre princes ; et plus le lien est étroit, plus ils ont tendance à se
quereller : les nations pauvres ont faim, et les nations riches sont orgueilleuses ; l’orgueil et la
faim ne feront jamais bon ménage.

Jonathan SWIFT ; La Bataille des livres (1704)


(1) Etouffer : empêcher quelqu’un de vivre et de s’épanouir moralement sous l’effet d’une pression morale. (2) Clameur : ensemble de cris indistincts et
scandaleux.

I- Compréhension & Style : (7 points)


NE PAS PARAPHRASER LE TEXTE !
1° Qu’est-ce qui, selon l’auteur, explique le recours à la guerre ? (2)
2° Sur quel(s) ton(s) s’exprime-t-il à travers ce texte ? Justifiez votre réponse. (2)
3° Relevez et analysez deux figures de style qui étayent l’attitude de SWIFT sur la
guerre. (3)

II- Langue : (3 points)


1° Vous expliquez, à partir du contexte, les mots soulignés. (0.5)
2° Vous nominalisez les verbes soulignés. (1.5)
 Nous partons à quelle heure?
- Le ……………………. est prévu à 19h00.
 Les clients ne se plaignent pas du bruit?
- Non, nous n'avons jamais eu aucune ……………………..
 Quand les employés de l’entreprise seront licenciés ?
- Le …………………….. des employés va prendre encore un peu de temps.

3° Vous mettez les infinitifs entre parenthèses aux modes qui conviennent. (1)
 Bush n'était pas tout à fait certain que les choses (aller) se passer comme ça.
 Napoléon savait qu’il (devenir), un jour, un homme important.
 Qu’est-ce que vous (faire) si vous (être) à la place du président Obama ?
III- Essai : (10 points
« La guerre est un mal qui déshonore le genre humain », affirme Fénelon dans Dialogues
Des Morts.
Analysez puis commentez cette attitude dans un essai argumentatif cohérent illustré par des
exemples précis et/ou par des citations d’auteurs.
N.B. à ne pas dépasser 30 lignes !
BON TRAVAIL

Vous aimerez peut-être aussi