Vous êtes sur la page 1sur 1

 

Voici la position de Sodexo suite à votre demande :


 
« Afin de répondre au souhait des pouvoirs publics d’accompagner la relance du tourisme en
France ainsi que le tourisme pour tous (40% des Français ne partent pas en vacances, le
manque de ressource constituant le premier frein), et parce que ces derniers étudient une
diffusion massive et ciblée des chèques-vacances, Sodexo soutiendrait l’ouverture du
monopole de l’ANCV à des opérateurs privés, notamment aux spécialistes des titres de
service, portant sur l’émission, la commercialisation et la distribution des chèques vacances.
Cette ouverture permettrait d’apporter à ce marché de nouvelles solutions digitales innovantes
pour le chèques vacances et de développer considérablement le nombre de bénéficiaires de
chèques-vacances (4,5 millions de bénéficiaires environ en 2019). L’élargissement également
des catégories de bénéficiaires aux non-salariés, aux jeunes de 18 à 25 ans, aux personnes
employées au domicile de particuliers devrait être également envisagé.  
Cette ouverture devrait également garantir la permanence des politiques sociales et leur
financement, en prévoyant qu’une part de la valeur faciale des chèques-vacances émis soit
prélevée pour être versée, ainsi que les titres perdus et périmés, au budget de l’action sociale
de l’ANCV ».

Vous aimerez peut-être aussi