Vous êtes sur la page 1sur 325

GÉRANIACÉES

Plantes annuelles ou vivaces, acaules ou caulescentes, à feuilles opposées ou alternes,


stipulées. Inflorescences corymbiformes, pourvues de bractées -t membraneuses au sommet du
pédoncule. Fleurs actinomorphes ou faiblement zygomorphes 5-mères. Étamines 10-15, parfois
en partie stériles (les 5 externes chez Erodium). Carpelles 5, à 1-2 ovules par loge. Fruits secs se
décomposant en 5 coques prolongées en arête plus ou moin temporairement adhérentes à une
colonne centrale. Arête glabre ou hirsute intérieurement, droite ou tordue en tire-bouchon.

CLÉ DÉS GENRES

1 Étamines 15 réunies en 5 groupes de 3 (fig. 1643)……………………….MONSONIA


- Étamines fertiles ou stériles au nombre de 10......................................................................2
2 Étamines fertiles 10. Carpelles terminés en long bec. Graines se détachant en arc de la
base au sommet....................................................... ....................................................GERANIUM
- Étamines fertiles 5, les 5 externes stériles transformées en staminodes (fig. 1680).
Carpelles terminés en long bec poilu en dedans et se roulant en tire-bouchon de la base vers le
sommet ………..……….………………………...........................................................ERODIUM

Monsonia L. « Tazerent » « Reguent »

Plantes à aspect d'Erodium mais à 15 étamines réunies par groupes de 3.

1 Plante canescente à pilosité très courte, apprimée. Feuilles linéaires lancéolées, les
caulinaires 5-8 fois plus longues que larges, non cordiformes à la base. Pédicelles des calices
fructifères égalant 2-4 fois leur longueur. Arête des fruits longue de 4-5 cm - Sables – CC. SS,
SC, SO. Sahara - Sindienne.
1643. - M. nivea (Dec.) Webb

- Plantes vertes entièrement hérissées de longs poils dressés très denses. Feuilles lancéolées
au plus 2 fois plus longues que larges, cordiformes à la base. Pédicelle des calices fructifères
égalant 1-1,5 fois leur longueur. Arête du fruit de 6-7 cm - Rocailles - Sahara -Sindienne.
1644. - M. heliotropioides (Cav.)Boiss.

a) Plantes acaules, annuelles, inodores. Fleurs roses - C : SC, RR : SS.


ssp. eu-heliotropioides Quézel

- Plantes caulescentes hautes de 15-30 cm; à forte odeur de géraniol, vivaces. Fleurs
Hanches ou rose pâle - R: SC.
ssp. garamantum Quézel

Geranium L. (Géranium)

Herbes annuelles ou vivaces. Fleurs régulières à 10 étamines fertiles. Carpelles arrondis


au sommet. Graines à arête glabre.
1 Pétales rétrécis en un onglet aussi long que le limbe. Calice à sépales dressés et
rapprochés en tube (fig. 1645)………………………………………………….…………………2
- Pétales à onglet bien plus court que le limbe. Sépales étalé:……………………………....3

2 Feuilles à limbe à contour arrondi réniforme divisé jusqu'au milieu en 5-7 lobes obtus

1
crénelés (fig.). Calice glabre, ridé en travers, et à 5 angles saillants. Plante glabre, inodore -
Forêts, ravins humides - CC: en montagne dans toute l'Algérie. Méditerranéen - Atlantique.
1645. - G. lucidum (Bauhin) L.

- Feuilles à limbe à contour fortement anguleux, divisées jus« au pétiole en 3-5 segments ±
pinnatifides (fig.). Calice hérissé de poils blanchâtres, lisse. Plante à odeur forte ± hispide -
Forêts, lieux humides. Cosmopolite. «Reguemaya».
1646. - G. Robertianum L.

a) Pétales rose pâle, 2 fois plus longs que les sépales. Feuilles inférieures en général
caduques - R : Djurdjura, Aurès.
ssp. eu-Robertianum Briq.

- Pétales rouge vif à peine plus longs que les sépales. Feuilles inférieures ± en rosette
radicale persistant après la floraison - CC : dans toute l'Algérie.
ssp. purpureum Vill.

3 Plantes vivaces à souche épaisse. Fleurs grandes (15 mm et plus), à pétales bien plus
longs que le calice…………………………………………………………………………………4
- Plantes annuelles à racine grêle. Fleurs petites à pétales tout au plus à peine plus longs
que le calice……………………………………………………………………………………….7

4 Feuilles de contour arrondi, divisées jusqu'à la moitié du limbe en 5-7 lobes obtus
crénelés (fig.). Fleurs violettes bleuâtres à pétales bilobés, de 15 mm. Carpelles lisses - Forêts,
pâturages des montagnes - R : Kl-2, AS2 : Aurès. Eurasiatique.
1647. - G. pyrenaicum Burin.

- Feuilles à contour anguleux, divisées jusqu'au 3/4-4/5 entre 5-7 lobes aigus crénelés.
Pétales entiers ou à peine émarginés……………………………………………………………...5

5 Hampes florales naissant d'un rhizome tuberculeux globuleux de 1-2 cm de diamètre.


Fleurs larges de 15-20 mm, rose violacé. Tiges florales toujours nues jusque sous l'inflorescence.
Sépales à mucron de moins de 1 mm de long, les internes à marge hyaline presque nulle -
Broussailles - RR : Al, Kl. Méditerranéen.
1648. - G. tuberosum L.

- Hampes florales naissant d'un rhizome allongé. Fleurs de 2-3 cm. Sépales à mucron de
plus de 1 cm de large, les intérieurs à marge hyaline large de 1 mm et plus...................................6
6 Fleurs bleuâtres à nervures pourpre violacé. Rhizome fusiforme. Tiges florifères en général
nues, parfois avec 1 feuille caulinaire. Pédicelle à pilosité rétrorse courte. Bractées de
l'inflorescence très petites (1 mm) foliacées - Forêts - R : 03, A2, K1-2-3. Ibéro-Mauritanien.
1649. - G. malvaeflorum Boiss. et Reut.

- Fleurs rouge violacé intense, rarement blanches. Rhizome cylindrique, noueux. Tiges
élevées, feuillées, en général ramifiées. Pédicelles à longue pilosité dense étalée blanchâtre.
Bractées de l'inflorescence longues de 3-5 mm membraneuses rougeâtres - Forêts - C : en
Algérie, surtout en montagne – Endémique Nord Aafricain. «Ibrat er raaï" (= G. sylvaticum
Desf. non L.).
1650. - G. atlanticum Boiss. et Reut.

2
7 Sépales obtus ou terminés par une pointe courte de moins de l mm (fig. 1653). Feuilles de
pourtour ovoïde, divisées au plus jusqu'au milieu en 5-9 lobes largement ovales et divisés…… 8
- Sépales terminés par une pointe longue de 2-4 mm. Feuilles de pourtour anguleux,
divisées presque jusqu'à la base en 5-9 lobes lancéolés aigus ± divisés …………..…………….10
8 Pétales arrondis au sommet, cunéiformes, plus longs que larges, non ciliés à la base.
Carpelles fortement alvéolés. Feuilles à limbe circulaire à lobes aplatis obtus - Ravins humides -
R : çà et là en Algérie, surtout en montagne. Europeenne.
1651. – G. rotundifolium L.

- Pétales émarginés au sommet, pas plus longs que larges, ciliés à la base………………...9
9 Fleurs de 4-5 mm. Petite plante à pilosité rase. Feuilles supérieures réduites à 1-3 lobes. Tiges
florifères à feuilles inférieures opposées, les inflorescences naissant à leur aisselle. Carpelles
lisses - Ravins humides - RR : AS3 : Aurès. Eurasiatique.
1652. - G. pusillum L.

- Fleurs de 6-8 mm. Plante souvent robuste à pilosité étalée dense et longue. Feuilles
supérieures conformes. Tiges florifères à feuilles alternes, les inflorescences opposées à celles-ci.
Carpelles ridés en travers - Champs, broussailles - CC: dans toute l'Algérie – Eurasiatique El-
Ahtarcha.
1653. - G. molle L.
10 Tiges, pétioles et pédoncules floraux hérissés de poils dressés, blancs, longs et nombreux.
Fleurs d'un bleu liliacé. Sépales largement ovales cordiformes sur le fruit, 1 fois et demi plus
longs que larges, longuement ciliés sur les marges (fig.) - Forêts - RR : K1-2-3 – Centre
médierranéen. (- G. bohemicum G. et G. non L.).
1654. - G. lanuginosum Lamk.

- Tiges, pétioles et pédoncules floraux glabres ou à pilosité apprimée très courte. Fleurs
roses. Sépales lancéolés bien plus longs que larges, non ciliés sur les marges (fig. 1655)............11
11 Pétales longs de 4-5 mm. Carpelles et bec du fruit glabrescents (fig.). Pédoncules floraux
en général bien plus longs que la feuille correspondante. Pédicelles 4-10 fois plus longs que le
calice - Pelouses humides - R : Tell algéro-constantinois. Eurasiatique.
1655. - G. dissectum L.

- Pétales longs de 8-9 mm. Carpelles et bec du fruit glabrescents. Pédoncules floraux en
général bien plus longs que la feuille correspondante. Pédicelles 4-10 fois plus longs que le calice
- Pelouses humides - R: Tell algéro-constantinois. Eurasiatique.
1656. - G. columbinum L.

Erodium L'Her.
Plantes vivaces ou annuelles. Feuilles entières lobées ou pinnatiséquées très variables.
Étamines fertiles 5, staminodes 5. Carpelles munis sous l'arête de 2 fovéoles symétriques,
soulignées ou non par 1-2 replis. Arête du fruit se roulant en tire-bouchon.
Genre de détermination délicate, étant donné le polymorphisme des espèces de valeur
souvent discutable.

CLÉ DÉS SÉRIÉS

1 Plantes vivaces à souche épaisse, à tige nulle ou courte, vivant sur les falaises verticales
surtout calcaires, ou les rocailles des hautes montagnes......................................................SÉRIE 1
- Plantes ne répondant pas à ces caractères, végétant dans les champs, les pelouses, les

3
steppes ou les zones désertiques…………………………………………………………………..2
2 Arêtes du fruit plumeuses jusqu'au sommet, longues de plus de 7 cm (fig. 1664). Plantes ±
canescentes-glauques, des zones arides et désertiques………………………………….SÉRIE 2
- Arêtes du fruit simplement hispides dans leur portion inférieure (fig. 1680), parfois ±
scabres au-dessus………………………………………………………………………………….3
3 Feuilles toutes pinnatiséquées, les basales et les caulinaires sensible
meet identiques entre elles (fig. 1667)…………………………………………………….SÉRIE 3
- Feuilles toutes uu au moins les inférieures à limbe ovale denté ± crénelé sur son pourtour,
entier ou 3-5 lobé………………………………………………………………………………....4
4 Feuilles toutes à. limbe ovale denté crénelé, entières ou 3-5 lobées………..…….SÉRIE 4
- Feuilles polymorphes, les inférieures comme ci-dessus, les supérieures
pinnatiséquées……………………………………………………………………………..SÉRIE 5

SÉRIÉ 1

1 Feuilles ovoïdes obtuses entières ou à 3-5 lobes -t profonds..............................................2


- Feuilles pinnatiséquées à divisions atteignant le rachis.......................................................4

2 Feuilles divisées jusqu'au 2/ en 3 lobes arrondis crénelés (fig.). Plantes en général


courtement caulescentes. Fleurs rose foncé. Filet des étamines bidenté - Rocailles des hautes
montagnes - R : AS Aurès, Cl: Mts du Hodna. Endémique.
1657. - E. montanum Coss. et Dur.

- Feuilles entières ou divisées en 3 lobes sur le 1/3 de la largeur du limbe (fig. 1658). Fleurs
rose pâle............................................................................................................................................3
3 Plantes totalement acaules. Fleurs entièrement roses. Feuilles, pédoncules et pédicelles à
pilosité très courte, apprimée - Rochers verticaux - R : K2. Endémique. (= E. baboranum
Rouy).
1657 - E. Battandieranum Rouy

- Plantes en général courtement caulescentes. Fleurs rose pâle*-pétales supérieurs tâchés de


pourpre foncé à la base. Feuilles, pédoncules et pédicelles densément hispides de poils étalés
blanchâtres - Rochers verticaux - AC : 03, Al, Cl. RR : dans l'intérieur : bits de Djelfa –
Endémique. (-G. geifolium Desf.) (fig.).
1658. - E. hymenodes L'Her.

4 Feuilles bipinnatiséquées à folioles ne dépassant pas 1,5 mm de large (fig. 1659). Souche
en général très ramifiée. Plantes formant des coussinets denses………………………………….5
- Feuilles à 3-9 lobes ± divisés, larges de 4-6 mm (fig. 1661). Souche simple en général.
Plantes ne formant pas de coussinets denses…………………………………………………..…6

5 Sépales à 3-5 nervures. Pétales blanc-rosé très clair, les supérieurs tachés de pourpre à la
base. Filets des étamines et staminodes glabres à la base - Rocailles des hautes montagnes. Ibéro-
Mauritanien.
1659. - E. cheilanthifolium Boiss.

a) Hampes et pédicelles fortement glanduleux. Filets des étamines bidentés à la base. RR :


Hl : Dj Antar de Mécheria, AS3 : Mahmel sur l'Aurès.
ssp. antariense (Rouy) Maire

4
- Hampes et pédicelles simplement hispides. Filets des étamines entiers. R : Kl : Lalla
Khedidja, AS3 Aurès au Cheliah.
ssp. eu-eheilanthifolium Maire

- Sépales à 5-7 nervures. Fleurs rose foncé. Étamines et staminodes hirsutes à la base - Rochers
calcaires - l R : Cl : Dj. Oum Settas, Mila. Endémique. (- E. asplenioides var. Juliani Batt.).
1660. - E. Choulettianum Coss.

6 Feuilles à 5-11 lobes nettement rétrécis en pétiole à la base (fig.). Bractées de


l'inflorescence à une nervure herbacée très visible, lancéolées acuminées au sommet. Fleurs
mauve pâle. Plante souvent un peu caulescente - Rochers calcaires et abris sous - roche : ssp. eu-
tordylioides Maire - R : 03: bits de Tlemcen. Endémique Mar. Or.
1661. - E. tordylioides Desf.

- Feuilles en général 3 lobées, le lobe supérieur ovale ± divisé, mais à divisions n'atteignant
jamais le limbe (fig.). Bractées entièrement membraneuses, obtuses au sommet. Fleurs mauves.
Plante acaule - Rochers calcaires - RR : Cl : Dj. Kef Mad et Aïcha. Ibéro-Mauritanien.
1662. - É. asplenioides Desf.

SÉRIÉ 2

1 Feuilles toutes bipinnatiséquées à division principale atteignant le rachis, segments de


lobes linéaires aigus, larges de 1-2 cm (fig.). Fleurs grandes rose pâle. Filets des étamines tous
ciliés. Arête longuement et également plumeuse dans ses 2/3 supérieurs (fig.) - âturages arides -
R : H2, AS3, SS2 - 1 E. N.A. f - «Temria», «Requeur et Baroucha».
1663. - E. hirtum Desf.

- Feuilles ovales lancéolées ± sinuées crénelées, les supérieures seules parfois


profondément 3-5 lobées (fig.)……………………………………………………………………2

2 Arête du fruit longuement et également plumeuse dans ses 2/3 supérieurs, caduque (fig.).
Plante glauque grisâtre, à pubescence apprimée très courte, surtout dans les portions âgées. Fleurs
violettes grandes (2 cm) - Pâturages arides - C : H, AS, SS. Est Méditerranéen. «Toumyer».
1664. - E. glaucophyllum L'Her.

- Arête du fruit à poils de 1-2 cm dans sa moitié inférieure et de 1-3 mm dans sa portion
apicale (fig. 1666)…………………………………………………………………………………3

3 Tiges prostrées longuement rampantes. Feuilles opposées sur les tiges, égales,
grossièrement 3-5 lobées, vertes en dessus, grisâtres en dessous. Fleurs de 1-1,5 cm - Pâturages
désertiques - RR : SC Tassili n'ajjer. Est Sahra-Sindienne.
1665. - E. bryoniaefolium Boiss.

- Tiges ± érigées, courtes. Feuilles opposées sur les tiges, mais très inégales, grises argentées sur
les 2 faces, entières ou 3-7 lobées (fig.). Fleurs violettes, grandes (2 cm) - Pâturages désertiques -
C : H, AS, SS, RR : dans le Tell. Sahra. Méditerranéen. «Demma», «Reguem Balout».
1666. - E. guttatum (Desf.) Willd.

SÉRIE 3

5
1 Fruit à rostre long de 6-9 cm …………………………………………………………….2
- Fruit à rostre ne dépassant pas 5 cm …………………………………………………….3

2 Rachis foliaire à bords dentés ou lobés entre les segments (fig.). Sépales terminés par un
mucron long de 2-5 mm. Fleurs bleu clair ou liliacées, à pétales irréguliers sensiblement de la
longueur des sépales (fig.). Fovéole des carpelles non soulignée de plis - Champs, haies - C : en
Oranie, AR : ailleurs. Méditerranéen. «Bou machfa».
1667. - É. ciconium Willd.

Lobes des feuilles n'atteignant pas tout à fait le rachis et entiers à ce niveau (fig.). Sépales très
brièvement mucronés. Fleurs lilas purpurin. Pétales peu irréguliers, 1,5 fois plus longs que les
sépales. Fovéole des carpelles sr ulignée par 2-3 plis très visibles - Champs, haies - C : dans le '
ell, R : ailleurs. Méditerranéen.
1668. - E. Botrys (Cav.) BertoL

3 Feuilles à limbe non divisé jusqu'au rachis, sauf parfois au niveau des 2 lobes inférieurs
Feuilles bipinnatiséquées à lobes entièrement disjoints et distincts les uns des autres

4 Feuilles bipinnatiséquées à divisions étroites larges de 1-2 mm au plus (fig.). Sépales 3-5
nerviés, filets des étamines ciliés. Fleurs rose foncé. Bec du fruit long de 3-4 cm. Un sillon sous
la fovéole - Lit des oueds - R : SC en montagne - j End. Sah. Anti-Atlas.
1669. - E. Meynieri Maire

Feuilles simplement pinnatiséquées, à division, largement ovales lancéolées - crénelées


(fig. 1676) ; filets des étamines glabres. cf. E. malachoides
5 Stipules obtuses ou présentant au sommet un minuscule acumen. Pétales glabres ou
présentant quelques poils à l'onglet. Étamines fertiles à filets élargis bidentés à la base. Fleurs
rose foncé. Plante à odeur de musc. Folioles souvent ovoïdes, simplement crénelées à la
périphérie (fig.). - CC : dans toute l'Algérie. Méditerranénne. «Ebra er mai».
1670. - E. moschatum (Burm.) L'Her.

Stipules lancéolées aiguës acuminées. Pétales hirsutes sur l'onglet. Étamines fertiles à
filets non dentés à la base (sauf chez E. praecox). Plante sans odeur de musc. Folioles 2
pinnatiséquées. Groupe de E. cicutarium…………………………………………………………6
6 Carpelles à fovéole non soulignée par un pli - C : dans les régions montagneuses du Tell
(incl. E. nadorense Ball., E. pilosum Tex. non Thuill., E. Jacquinianum Fisch. et Meyer, E.
Pomeli Batt., E. microphyllum Pomel).
1671. - É. bipinnatum Willd.

- Carpelles présentant un pli sous la fovéole………………………………………………..7


7 Lobes des feuilles à divisions atteignant la nervure principale (fig.). Fruit à bec de 4-7 cm.
Carpelles à poils s'insérant dans la concavité de tubercules noirâtres en forme de croissant -
Sables maritimes - R : Al, Cl, K3 (incl. E. Salzmannii Del. = G. chaerophyllum Cav.).
1672. - E. aethiopicum (Lamk) Brumh. et Thell.

- Lobes des feuilles à divisions n'atteignant pas la nervure centrale. Fruit à bec de 4 cm au
plus. Carpelles bruns lisses ou ± ponctués.
8 Filets des étamines fertiles fortement dilatés dentés à la base. Pétales inégaux, les 2
supérieurs 2 fois plus longs que les sépales, tachés de pourpre à la base - Pelouses - R : 03, Hl-2,
AS1-2 (incl. E. muliebre Pomel; E. atomarium Del., E. ambiguum Pomel).

6
1673. - E. praecox (Cav.) Willd.

Filets des étamines fertiles non dilatés dentés à la base. Pétales subégaux, concolores en général -
Champs, cultures - C : dans toute l'Algérie, R : Sahara - c Regma » - I Méd. ~.
1674. - E. cicutarium L'Her.

Série 4

1 Plantes vivaces. Fleurs de 2 cm au moins. Arête du fruit de 6-7 cm...................................2


Plantes annuelles. Fleurs de 1 cm au plus, arête du fruit ne dépassant pas 5 cm.............................3
2 Un pli sous la fovéole, filets des étamines hispides. Racine persistante renflée
tuberculeuse. Tiges érigées. Feuilles- lancéolées crénelées un peu cordiformes, très entières (fig.).
Fleurs grandes (2 cm) rose violacé. Arête du fruit longue de 6-7 cm - Pelouses sablonneuses - R :
çà et là dans le Tell littoral, surtout constantinois. - Endémique - (= E. numidicum Coss.).
1675. - É. pachyrhizum Coss.

- Pas de sillon sous la fovéole. Filets des étamines glabres. Racine non renflée
tuberculeuse......................................................................................................................cf. Series 5
3 Un sillon sous la fovéole. Feuilles en général presque entières. Inflorescences -!- velues
glanduleuses. Fleurs rose liliacé. Filets des étamines glabres. Arête du fruit longue de 2-3 cm -
Champs, cultures - CC : dans toute l'Algérie - Méditerranéennes - . - Moudjaih -.
1676. - E. malachoides (L.) Willd.

a) Feuilles entières ou sub 3-lobées. CC : partout.


ssp. eu-malachoides Maire
- Feuilles toutes profondément 3-5 lobées (fig.). RR: Oran, Alger. Montagnes du
Sahara Central (= E. angulatum Pomel).
ssp. subtrilobum (lord.) Maire

- Pas de sillon sous la fovéole.................................................................................................4


4 Filets des étamines hispides. Arête du fruit à 6-12 tours, longue de de 25-40 mm (fig.).
Sépales 5-7 nerviés. Bractéoles ciliées. Feuilles en général à 3-5 lobes largement ovales, assez
profonds - Champs, cultures - CC : dans tout le Tell – Méditerranéennes -.
1677. - E. chium (Burin.) Willd.

- Filets des étamines glabres. Arête du fruit à 2-3 tours (fig.) longue de 15-20 mm. Sépales
3-5 nerviés. Bractéoles glabres. Feuilles en général à 3-5 lobes peu profonds - Champs argileux -
C : Al-2, Kl-2-3 - Centre Méditerranéennes - (= E. crassifolium Munby).
1678. - E. alnifolium Guss. Série 5

1 Plantes annuelles. Fleurs pe, tes (moins de 1 cm). Arête du fruit longue tout au plus de 4-5
cm. Pas de sillon sous la fovéole. Sépales à 3-5 nervures -Champs, pelouses- Méditerranéennes.
1679. - E. triangulare (Forsk.) Musch.

a) Bractéoles ordinairement plus de 2, petites, ciliées pubescentes, au plus 3 fois plus


courtes que les pédicelles. C : dans toute l'Algérie (= E. pulcerulentuin (Desf.) Batt. non
Cav. = E. arenarium Pomel).
ssp. Bovei (Delile) Maire

7
- Bractéoles 2, grandes, obtuses, glabres, 2 fois et demi au moins plus courtes que
les pédicelles. AC : 01-2, Al (incl. E. soluntinum Rodaro = E. pulverulentum Cav. =
E. laciniatum (Cav.) Willd.).
ssp. laciniatum (Cav.) Maire

- Plantes vivaces à grandes fleurs (2,5 cm au moins). Arête du fruit longue de 5-6 cm au
moins............................................................................................................................................... 2
2 Un sillon sous la fovéole. Arête du fruit à 2-4 tours de spires, longuement hispide de poils
brunâtres. Carpelles noirs hérissés de longs poils blancs (fig. 1679bis). Plante très puissante à
feuilles de 8-12 X 5-7 cm, les supérieures en général pinnatiséquées. Sépales longs de 15-20 mm
- douteux pour l'Algérie – Est Méditerranénnes.
E. gruinum Willd.

- Pas de sillon sous la fovéole. Arête à tours de spire nombreux peu hispide. Carpelles
bruns courtement pubescents (fig. 1680). Feuilles supérieures 3-5 lobées. Sépales ne dépassant
pas 5-7 mm.......................................................................................................................................3
3 Feuilles densément et courtement pubescentes, pourvues en plus de nombreuses glandes
sessiles brillantes, les supérieures en général peu divisées. Sépales 3-5 nerviés, très hispides,
ciliés sur les marges - Pelouses arides - AC : 03, Hl-2 - Algérie Maroc - (= E. maroccanum
Batt. et Pitard).
1680. - E. crenatum Pomel

- Feuilles glabres ou hérissées de quelques poils dressés, dépourvues de glandes, les


supérieures en général profondément pinnatiséquées. Sépales 5-7 nerviés, presque glabres, non
ciliés sur les marges - Sables - AC : 01, Al, K1-2-3 - End. NA. I (= E. mauritanicum Coss. et
Dur., E. geifolium Munby).
1681. - E. Munbyanum Boiss. I

OXALIDACÉES

Plantes herbacées à souche bulbeuse. Feuilles alternes ou en rosette, pétiolées,


trifoliolées. Tiges présentes ou nulles. Fleurs en cymes ou en ombelles axillaires ou scapiformes.
Fleurs 5-mires. Corolle tordue à pétales un peu soudés à la base. Étamines 10 en 2 verticilles.
Styles 5. Fruit capsulaire à 5 loges.
Oxalis L.

1 Fleurs de petite taille 3-5 mm, par 2-3 à l'aisselle des feuilles, jaunes. Plantes à tiges bien
développées, atteignant 10-15 cm de haut - Pàturages, champs - CC dans toute l'Algérie - 1
Cosm. 1 c Hamadid ,.
1682. - O. corniculata L.

- Fleurs grandes jaune vif, 15-25 mm, en ombelles multiflores au sommet d'une tige scapiforme.
Plante sans tiges aériennes développées 2
2 Pétioles cylindriques très glabres. Hampes florales dépassant les feuilles, souvent fleurs
doubles ± tachées de brun : var. pleniflora Lowe - Cultures, broussailles, décombres - CC. dans
tout le Tell. R. ailleurs. Espèces originaires du Cap, extrêmement connue et en voie d'extension
rapide dans toute l'Algérie. - Vinaigrette, c Qouarça ,.
1683. - O. cernua Thumb.

Pétioles aplatis en dessus, semi-cylindriques -ailés, ciliés sur les marges. Hampes florales ne

8
dépassant pas les feuilles - Comme le précédent, mais bien plus rare - Ai, K1-2-3, 01 - I S.Af. 1.
1684. - O. compressa Jacqu.

N.B. - En plus de ces espèces O. acetosella LU a été signalée en Algérie, sans indication de
localité, par Desfontaines, et certaines peuvent être rencontrées à l'état sub-spontané : O. f
loribunda en particulier.
LINACÉES

Plantes annuelles ou vivaces parfois ligneuses à la base. Feuilles lancéolées, entières, alternes,
rarement opposées, stipulées ou non. Inflorescences en cymes ou grappes terminales. Fleurs 5 (4)
mères. Pétales à préfloraison tordue, - soudés à la base. Etamines 4-5. Capsule à 4-5 loges
biovulées.
CLÉ DÉS GÉNRÉS

1 Fleurs tétramères. Sépales 4, soudés à la base, 2-3 fides. Pétales et étamines 4. Capsules 4-
loculaires (fig. 1685). Plante très petite de 3-4 ctr RADIOLA
Fleurs pentamères. Sépales 5, libres entiers. Pétales et étamines 5. Capsules 3-5-loculaires (fig.
1697). Plante de plus de 10 cm. LINUM

Radiola Gmel.

Petite plante annuelle à tige filiforme rameuse dichotome; feuilles opposées ovales sessiles.
Fleurs 1-2 mm, pédicellées à l'aisselle des rameaux. Pétales blancs - Bord des mares, bas-fonds
humides - R : K1-2-3, Ai : La Réghaïa, 01: Aïn Tedeles, Hl: Tiaret - 1 Eur. Méd. ~.
1685. - R. linoides Roth.

Linum L. (Lin)

1 Fleurs jaunes ou jaunâtres, exceptionnehernent blanchâtres, mais tout jours striées


de jaune
- Fleurs bleues, roses ou blanches, mais dans ce cas toujours à limbe

strié de: rose 2 Inflorescences en grappes lâchement paniculées. Fleurs courtement


pédicellées 3
- Inflorescences en corymbes. Fleurs à pédicelle ± allongé 4
3 Feuilles inférieures opposées, les supérieures alternes larges de 6-7 mm. Sépales glabres pas
plus longs que la capsule. Plante élevée 60-100 cm à tiges et rameaux robustes. Pédicelles plus
longs que le
calice - Prés salés, rochers maritimes - RR : -K3. La Calle, Al Basse Mitidja, 01 : environs d'Oran
- 1 Méd. I.
1686. - L. maritimum L

- Feuilles toutes alternes larges de 3-4 mm. Sépales ciliés-glanduleux, bien plus longs que la
capsule. Plante plus petite 30-70 cm à tiges et rameaux grêles. Pédicelles plus courts que le calice
- Broussailles, pâturages - I End. NA 1.
1687. - L tenue Desf.
a) Plante annuelle de 15-50 cm. Sépales uninervié!z. feuilles à marge en
général scabre - R : çà et là dans tout le Tell algérien. RR : Hl Chellala.
ssp. tenue Martinez

9
- Plante vivace plus robuste; sépales trinerviés; feuilles à marge toujours
lisse. AR : 01-2-3.
ssp. Munbyanum (Boisa. et Reut.) Martinez

4 Fleurs petites 5-7 mm. Sépales glabres. Stigmates capités 5


- Fleurs grandes 17-20 mm. Sépales ciliés glanduleux. Stigmates clavi
formes 6
5 Fleurs en corymbe très dense au sommet des tiges; sépales 2 fois plus longs que la capsule;
pédicelles pas plus longs que le calice. Plante ± pubescente à tiges raides épaisses - Pâturages
rocailleux - AC dans toute l'Algérie - Méd. I - c Kettnina».
1688. - L strictum L.

- Fleurs en corymbe lâche. Sépales et pédicelles pas plus longs que la capsule. Plante
glabre à tiges filiformes - C : dans toute l'Algérie - Méd. 1.
1689. - L gallieum L.

6 Feuilles glabres uninerviées à marge lisse. Fleurs de 18-25 mm. Pétales 4-5 fois plus longs que
les sépales. Capsule sphérique - Garrigues, forêts de chêne-liège - R : K2-3, Cl : var. typicum
Maire -
End. NA I. 1690. - LL numidicum Murbeck Feuilles scabres trinerviées à marge dentée.
Fleurs de 15-20 mm à pétales 2-3 fois plus longs que les sépales. Capsule en général oblongue.
- Garrigues, forêts claires - 1 End. N.A. 1 - c Kettane et Asfeur >.
1691. - LL corymbiferum Desf.

a) Inflorescences à axe en zig-zag. Feuilles jeunes stipulées - R : 01, Cl,


AS3: Aurès (incl. L. lambesanum Boiss. et Reut.).
ssp. asperifolium (Boiss. et Reut.) Martinez

- Inflorescences à axe. rectiligne, feuilles jeunes non stipulées – CC dans toute l'Algérie (incL L.
Aristidis Batt.).
ssp. corymbiferum Martinez

7 Fleurs roses, rouges ou blanchâtres veinées de rose 8


- Fleurs bleues 11
8 Feuilles uninerviées. Sépales entièrement herbacés, étroitement lancéolés 4 X 1,5 mm 9
Feuilles trinerviées. Sépales scarieux à leur base, largement lancéolés
(fig. 1697) 6-9 X 3 mm 10

9 Plante vivace sous-frutescente à sa base, à ?figes prostrées. Feuilles aciculaires subulées


imbriquées à la base de la tige 5-8 X 0,5-8 mm. Sépales plus courts que la capsule. Pétales
arrondis au sommet - Pâturages arides, steppes - AC : Hl-2, AS1-2-3. R : 01-2-3 :- ssp. eu-
suffruticosum Maire - W. Méd. ~.
1692. - L. suffruticosum L.

Plante seulement vivace à tiges dressées. Feuilles linéaires 8-10 X 1,5 mm. Sépales plus longs
que la capsule. Pétales acuminés - Pâturages - RR : Constantine (adv. ?) - 1 E. Méd. I.
1693. - L. tenuifolium L.

10 Fleurs roses 15-20 mm. Tiges prostrées à la base. Feuilles à marge denticulée. Sépales

10
glabres, pas plus longs que la capsule - Pâturages secs - AR: çà et là dans le Tell - 1 W. Méd. I.
1694. - L. decumbens Desf.
- Fleurs rouge vif très grandes 25-35 mm. Tiges érigées. Feuilles à marge lisse. Sépales ciliés,
glanduleux 1,5-2 fois plus longs que la capsule - Pâturages argilo-calcaires - R : 02-3, parfois
cultivé dans les jardins - End. - c Kettane et Ahmeur >.
1695. - L. grandiflorum Desf.
il Fleurs très grandes 30-40 mm. Sépales acuminés à marge papyracée bien plus longs que la
capsule. Stigmates filiformes - Forêts claires de Pin d'Alep, steppes - RR : Al : Chenoua,
Cherchell, A2 -
I W. Méd. 1. 1696. - L. narbonense L.
- Fleurs plus petites 10-20 mm. Sépales lancéolés sans marge papyracée, pas plus longs que
la capsule. Stigmates ovoïdes ou globuleux ... 12

12 Plantes sous ligneuses à tiges ± prostrées. Feuilles linéaires souvent


± imbriquées. Sépales obtus égalant en général au plus la moitié
de la longueur de la capsule (fig.). Stigmates ovoïdes, graines ternes - Pâturages rocailleux,
steppes - I Eur. Méd. ; - c Djerda a.
1697. - L. austriacum L.
a) Plante à tiges de 20-50 cm ± érigées à feuilles non imbriquées.
Capsules incluses dans le calice - RR : AS1 : Mts des Ksour. ssp. gaetulum Humbert
- Plante à tiges de 10-20 cm, prostrées à feuilles imbriquées. Capsule plus longue que le calice -
AC : Hl-2 : var. mauritanicum (Pomel)
Maire. ssp. collinum Guss.
- Plantes annuelles ou vivaces, mais jamais sous ligneuses, à tiges dressées. Feuilles
lancéolées linéaires, jamais imbriquées. Sépales acuminés aussi longs -que la capsule. Stigmates
en massue, graines luisantes - Champs, pâturages - I Méd. I - c Kettane a c Tif ert s.
1698. - L. usitatissimum L.
a) Plante vivace ou annuelle, fleurs bleu pâle 10-13 mm, graines de 2-3 mm - CC : dans toute
l'Algérie.
ssp. angustifolium (Huds.) Fiori
- Plante annuelle, fleurs d'un bleu vif 15-18 mm; graines de 4-5 mm - Cultivée et souvent
subspontanée dans toute l'Algérie.
ssp. usitatissimum (L) Rouy
ZYGOPHYLLACÉES
Herbes, arbustes ou arbres. Feuilles stipulées très polymorphes. Fleurs 4-5 mères, isolées ou en
inflorescence. Corolle 4-5 mère, parfois nulle. Étamines 10 (5-15) en général stipulées, à stipules
-!- unies en avant des étamines. Ovaire à 4-5 carpelles à 1-plusieurs ovules par loge. Fruit, en
général capsulé loculicide ou septicide, se dissociant en coques, parfois bacciforme
ou drupacé.
CLÉ DÉS GÉNRÉS
1 Feuilles opposées - Feuilles alternes
2 Feuilles composées pennées, à folioles nombreuses. Fleurs toujours
jaunes TRIBULUS
- Feuilles simples ou à 2-3 folioles. Fleurs roses violacées, blanches,
exceptionnellement jaunes (Zygophyllum simplex) 3
3 Feuilles à 2, rarement 1 foliole, crassulescentes (fig. 1704). Fleurs blan
ches, rarement jaunes ZYGOPHYLLTM
- Feuilles à 3 folioles (rarement à 1, mais dans ce cas fleurs roses violacées)
4
4 Fleurs roses violacées, 10 étamines. Plantes ~ dressées à stipules

11
épineuses (fig. 1706) FACONIA
- Fleurs verdâtres sans pétales. 5 étamines. Plantes décombantes à
stipules ciliées (fig. 1717) SEETZENIA
5 Plante herbacée inerme à feuilles multifides (fig. 1718)
Arbres ou arbrisseaux épineux P...6
6 Feuilles simples NITrAuIA
- Feuilles à 2 folioles (fig. 1721) BALANrrEs Tribulus L. c Hassek s c Attras et
Kelab , « Tadjnouft s

Plantes annuelles décombantes à feuilles imparipennées. Fleurs axillaires jaunes pentamères.


Fruit à 5 coques épineuses ailées ou hispides.

1 Carpelles largement ailés sur les marges latérales (fig.). Fruits de 7-12 mm, 5-10 étamines
Fleurs grandes 12-15 mm, d'un jaune pâle - Pâturages désertiques - ! Sah. Sahel 1.
1699. - T. longipetalus Viv.
a) Stigmates ovoïdes plus courts que le style - RR : SC : Arak, AC : SM. ssp. alatus (Del.)
Ozenda et Quézel
- Stigmates minces cylindracés plus longs que le style. AR : SC, SO. ssp. macropterus (Boiss.)
Maire

- Carpelles non ailés, inermes ou épineux 2

2 Carpelles inermes. Fruits volumineux hispides 10-13 mm (fig.). Fleurs grandes 10-12 mm, d'un
jaune sulfurin - Pâturages désertiques - RR : SC : Arak, Sud du Hoggar - ! Sah. Sahel ; - (incl. T.
Serolei Maire et T. perplexans Maire).
1700. - T. ochroleucus Maire
- Carpelles épineux (RR. inermes). Fruits plus petits 6-7 mm. Fleurs
7-10 mm 3

3 Étamines 10. Carpelles à 4 épines (fig.). Stigmate pyramidal presque sessile - Champs,
pâturages - CC : dans toute l'Algérie et le Sahara - 1 Anc. blond. !. 1701. - T. terrester L.
- Étamines 5. Carpelle à 2 épines (fig.). Stigmate capité - Pâturages désertiques - R : SC - !
Sah. Sahel ' - (= T. pentandrus Forsk.
T. sinaicus Boiss.). 1702. - T. bimucronatus Viv.

Zygophyllum L. « Bou gribd a « Haaka


Sous-arbrisseaux, rarement plantes annuelles. F.e'';illes simples ou bifoliolées. Fleurs axillaires 4-
5 mères. Étamines 10._ Ovaire anguleux ovoïde lancéolé, cornu ou non au sommet.

1 Feuilles simples. Plante annuelle prostrée. Fleurs jaunes petites 2-3 mm. Capsules globuleuses
réfléchies divisées profondément en 5 lobes (fig.) - Pâturages désertiques - AC : SC, SO - Af.
Trop. Arab. 1.:
1703. - Z. simplex L.
- Feuilles à 2 folioles (fig. 1704). Sous-arbrisseaux vivaces. Fleurs blan
châtres plus grandes 2
2 Fruits dilatés au sommet en une portion libre des carpelles recourbés en crochets aussi longue
(fig.) que la portion soudée, celle-ci atteignant 1 cm - Terrains salés - AC : H2, SS : région de
Biskra, Oued Rhir - ' End, Alg. Tun. j. 1704. - Z. cornutum Coss.

12
Fruits non cornus à l'apex, simplement dilatés en 5 lobes -* saillants (fig.) - Terrains salés ou
gypseux, pâturages désertiques.
1705. - Z. album L. r
a) Fruits plus de 2 fois plus longs que larges, longs de 1-2 cm, terminés
par 5 lobes ± divariqués (fig. a) - AC : SO : à l'W de la Saoura -
End. W. Sah. i. ssp. gaetulum (Emb. et Maire) Quézel
et Santa
- Fruits au plus une fois et demie plus longs que larges, pyriformes,
régulièrement dilatés de la base au sommet b
b) Pédoncule fructifère aussi long que le fruit. Fruits à lobes apicaux très courts (fig. b) - C : SS -
1 End. Sah. 1.
ssp. Geslini (Coss.) Quézel et Santa Pédoncule fructifère plus court que le fruit. Fruits à lobes
apicaux bien marqués aussi longs que la portion soudée (fig. c) - C : SS surtout à l'Est d'El Goléa.
R : à l'W et au SO - I Sah. Sind. ~.
ssp. album (Le Houérou) Quézel et
Santa
N.B. - La détermination et l'appréciation taxonomique exactes des Zygophyllum algériens sont
toujours très délicates. Seuls les fruits fournissent des caractères assez valables, mais de
nombreux hybrides paraissent exister. Nous avons adopté ici une position moyenne mais seules
des études ultérieures permettront de régler définitivement cette question.
Fagonia L.
Sous-arbrisseaux ou plantes herbacées prostrées. Feuilles opposées 1-3 foliotées: Stipules
épineuses. Fleurs axillaires, rose-violacé, 5 mères. Capsule en forme de toupie à 5 lobes.
1 Feuilles toutes unifoliolées, lancéolées ou linéaires aiguës. Stipules épineuses sétacées droites
au moins aussi longues que la foliole (fig.). Capsule hispide 4-5 mm - Rocailles et pâturages
désertiques - R SS : Tademaït, Touat, C : SS, SO - ! Sah.-Sind. 1 - (= F. Jolyi
Batt.). 1706. - F. Olivieri Boiss.
- Feuilles toutes ou au moins les inférieures trifoliolées 2

2 Stipules épineuses au moins aussi longues que les feuilles 3


- Stipules épineuses, ne dépassant pas la moitié de la longueur des
feuilles 6
3 Capsules longues au plus de 4 mm. Sépales persistants sous la capsule, pédoncule plus court
que celle-ci (fig.) - Rocailles et pâturages désertiques - C : SS, SC, SO - I Sah.-Sied. I - c Af f
essour > (= F. echinella Boiss.). 1707. - F. Bruguieri DC.
- Capsules de plus de 5 mm de long. Sépales caducs après l'anthèse.
Pédoncules plus longs ou aussi longs que la capsule 4
4 Pédoncules de la capsule hérissés de longs poils raides (fig.). Fleurs épanouies de 6-8 mm.
Capsules 6 X 6 mm. Plante prostrée - Rocailles et pâturages désertiques - C : S$ à 1W de la
Saoura, SO. RR Tassili n'Ajjer - End. Sah. I.
1708. - F. longispina Batt.
- Pédoncules de la capsule glabres ou revêtus tout au plus de quelques glandes capitées. Fleurs
épanouies de plus de 8 mm. Capsules 6-8 x 6-8 mm. Sous-arbrisseaux souvent vivaces à tiges
érigées.
5 Plante recouverte de glandes capitées denses, agglutinant souvent
le sable. Capsule recouverte de longs poils apprimés - Rocailles et
pâturages désertiques - AR : SC surtout dans les montagnes, SM -
Sah.-Sind. I. 1709. - F. arabica L.
- Plante glabre, glauque. Capsules glabres - Rocailles désertiques - R : SO : vallée du Draa
- I End. S. Mer. I.

13
1710. - F. zilloides Humb.
6 Fleurs épanouies atteignant au moins 12 mm de diamètre 7
- Fleurs épanouies de 8 mm de diamètre au plus 10

7 Plante densément visqueuse glanduleuse, agglutinant le sable. Feuilles à pétiole bien plus long
que les folioles, celles-ci disposées en croix (fig.) - Pâturages désertiques - AC : SS : dans le
M'Zab, Ouargla, Oued Mya, Saoura - End. I - (incl. F. fruticans Coss.).
1711. - F. microphylla Pomel
Plantes vertes glabres ou à peine glanduleuses. Pétiole pas plus long que les folioles 8

8 Feuilles toutes trifoliolées. Capsules de 7 mm au moins, glabres. Folioles ovales lancéolées


(fig.) - Rocailles, pâturages arides - C 01-2, AR : Al-2 - I Méd. I - c Chouriga >.
1712. - F. cretica L.
Feuilles supérieures unifoliolées. Capsules de 4-5 mm, entièrement revêtues de poils apprimés.
Folioles linéaires ou linéaires-lancéolées.
9 Plante décombante à grosse souche vivace, mais à tige herbacée lâchement glanduleuse.
Pédoncules en général plus courts que la capsule. Folioles linéaires lancéolées - Rocailles et
pâturages désertiques - C : SS, SO - 1 Sah.-Sind. I - « Chensouria a, « Iafradj s - (= F. sinaica
Boiss. = F. getula Pomel).
1713. - F. Kahirina Del.
Plante érigée, sous-frutescente, à rameaux basilaires ligneux blanchâtres, glabres. Pédoncule
aussi long que la capsule. Folioles linéaires - Rocailles désertiques - RR : SS : Tademaït, C : SC -
End. Sah. I - « Tahanet nat >. 1714. - F. Flamandi Batt.
10 Calice persistant sous la capsule. Capsule hérissée de poils dressés atteignant la demi longueur
du style. Tiges et feuilles glanduleuses agglutinant le sable - Pâturages désertiques - R : Hl-2, CC
: Hd et tout le Sahara - I Sah.-Sind. I - « Chegaa,, « Djemda, - (= F.
viscosa Hochst.). 1715. - F. glutinosa Del.
Calice caduc après l'anthèse. Capsule revêtue de poils hérissés courts atteignant au plus le quart
de la longueur du style. Folioles crassulescentes. Tiges et feuilles vertes ± glanduleuses, mais
n'agglutinant pas le sable - Rocailles désertiques - 1 Sah.-Sind. 1.
1716. - F. latifolia Del.
a) Capsule de 5 mm, pilosité composée uniquement de poils capités très
courts - AR : SS, AC : SO, SC - « Dsimaa ,.
ssp. isotricha (Murbeck) Ozenda et Quézel
- Capsule de 6 mm, pilosité composée de poils capités très courts et de longs trichomes
glanduleux à leur sommet - AR : SS : Tademaït, El Goléa, SO.
ssp. eu-latifolia Ozenda et Quézel

Seetzenia R. Br.

Petite plante prostrée glabre, herbacée. Folioles cunéiformes. Stipules triangulaires


membraneuses très courtes, ciliées (fig.). Fleurs 4-5 mm isolées. Sépales 5. Pétales 0. Étamines 5.
Capsule bacciforme, pentagone 7-8 X 5-6 mm, déhiscente en 5 loges au niveau des sutures (fig.)
- Pâturages désertiques - R : SS : Laghouat, Saoura, AC : SC, SO - j Sah.-Sind. Sahel -
(= S. orientalis Dec.). 1717. - S. africana R. Br.
Peganum L.

Plante vivace glabre à tiges dressées. Feuilles multifides à lanières linéaires (fig.). Fleurs
blanches, assez grandes 25-30 mm. Sépales 5. Pétales 5. Étamines 12-15. Capsule sphérique à 3-
4 loges 6-8 mm - Pâturages arides, steppes - CC : 01-2-3, Hl-2, AS1-2-3, SS. R : SC, dans les

14
montagnes -
Iran-Tour.-Eur. I - « Harmel ,. 1718. - P. Harmala L.
Nitraria L.

Arbustes très rameux. Feuilles entières. Fleurs groupées en inflorescences axillaires. Fruits
drupacés.

1 Feuilles cunéiformes à 3-5 dents apicales (fig.) ne dépassant pas 2,5 X 1,5 cm. Inflorescence en
corymbe paniculée lâche. Pédicelles longs de 5-12 mm. Pétales hispides - Pâturages désertiques
± salés - C : SS, SO - 1 Sah.-Sind. - « Rhardek x, e Atarzim a --(= N.
tridentata Desf.). 1719. - N. retusa (Forsk.) Asch.
Feuilles oblongues spatulées ne dépassant pas 1,5 X 0,6 cm. Inflorescence en cyme scorpioïde
dichotome, dense. Pédicelles 1-2 mm. Pétales non hispides - Oasis - RR : SS : Beni Ounif, SC.-
Tassili n'Ajjer, SO : var. Faurei Maire - Iran-Tour. I.
1720. - N. Schoberi L. Balanites Del.

Arbre de 3-7m, très rameux, à tiges jeunes tomenteuses. Feuilles alternes à 2 folioles ovales
axillant des épines robustes pouvant atteindre 7 cm (fig.). Inflorescences en cyme, à 5-8 fleurs
subsessiles. Sépales 5, pubescents. Pétales 5, linéaires. Étamines 5. Fruits : drupe charnue ovoïde
de 1,5-2 cm - Pâturages désertiques - AC : SC, SO : remonte jusqu'à Tabelbala - I Af. Trop. I - «
Teborak », « Haledj a, « Zaggoum n.
1721. - B. aegyptiaca Del.
RUTACÉES
Plantes herbacées à feuilles alternes, fétides, simplés, astipulées. Inflorescences terminales.
Fleurs hermaphrodites. Sépales et pétales 4-5. Étarnines 8-10, insérées sur un disque présentant
8-10 fossettes nectarifères. Ovaire à 4-5 loges déhiscentes entre elles par leur bord interne.
CLÉ DÉS GÉNRÉS
1 Feuilles entières, les supérieures parfois à 3 folioles, les latérales bien plus petites (fig.
1723). Fleurs pentamères à pétales entiers.
.... HAPLOPHYLLUM Rchb.
- Feuilles bi-tri pennatiséquées (fig. 1725). Fleurs tétramères à pétales
fimbriés ou dentés sur les marges RUTA L.
Haplophyllum Rchb.

1 Feuilles petites lancéolées cunéiformes 5-15 X 2,5-4 mm, pourvues de grosses glandes
tuberculeuses saillantes, larges de 0,5-0,7 mm. Tiges rameuses dès la base, toutes florifères.
Inflorescence très ramifiée. Fleurs de 4-6 mm. Plante très fétide - Pâturages désertiques - AR :
SS, SO, SM. RR : SC - I Sah.-Sind. I - c Fidjel >.
1722. - H. tuberculatum (Forsk.) Juss.
Feuilles lisses. Inflorescences condensées au sommet des tiges. Fleurs de plus de 10 mm 2
2 Feuilles ovales lancéolées grandes 3-5 X 1-1,5 cm, obtuses, les supérieures trifoliolées. Fleurs
de 10 mm en inflorescences multiflores lâches - Pâturages arides - R : 01-2 - I End. N.A. 1.
1723. - H. Buxbaumi Poiret
Feuilles linéaires lancéolées aiguës, petites 1-2 X 0,2-0,3 cm, toutes unifoliolées. Fleurs grandes
16-20 mm, 3-5 en inflorescences corymbiformes très denses - Pâturages arides - R : Cl, Hl-2,
ASl-2-3
- I Ibéro-Maur. I. 1724. - H. linifolium Juss.
y Ruta L. (Rue)

1 Feuilles glauques finement découpées en segments linéaires. Capsules globuleuses 3,5 X 4 mm

15
à 4 loges obtuses (fig.) très brièvement pédicellées. Fleurs petites 5-6 mm à pétales denticulés sur
les marges - Rocailles, pâturages - C : dans les zones montagneuses de l'intérieur jusque sur
l'Atlas saharien - I Méd. 1 - a Aourmi », a Fidjela et
djebeli >. 1725. - R. montana (Clus.) L.
Feuilles d'un vert ± jaunâtre, découpées en segments ovales. Capsule allongée 6-7 X 5-6 mm à 4-
5 lobes aigus (fig.) à pédicelles atteignant 5-10 mm. Fleurs de 8-10 mm à pétales ciliés fimbriés
sur les marges (fig.) - Rocailles, pelouses arides - I Méd. I - a Fidjela >,
c Aourmi >. 1726. - R. chalepensis L.
a) Franges des pétales aussi longues que la largeur de ceux-ci, bractées
de l'inflorescence très petites 1-1,5 mm - C : dans toute l'Algérie,
ssp. angustifolia (Pers.) P. Cout
- Franges des pétales égalant au plus la demi largeur de ceux-ci, bractées ovales largement
foliacées, longues de 3-4 mm - AC : dans toute l'Algérie sauf sur les hauts plateaux et l'Atlas
saharien aride.
ssp. latifolia (Salisb.) Lindb.

N.B. - Diverses Rutacées appartenant à la tribu des Aurantiées sont très cultivées en Algérie : C.
medica L. (Citronnier, Cedrat), C. Aurantium L. (Oranger, Mandarinier, Pamplemousse,
Bergamotte, etc.) en particulier.
POLYGALACÉES
Herbes ou sous-arbrisseaux à feuilles entières, alternes, sans stipules. Inflorescences en grappes
axillaires ou terminales. Fleurs hermaphrodites. Sépales 5, libres, inégaux, les 2 internes grands
(ailes) -t pétaloïdes. Corolle à 5 pétales, dont les 2 latéraux antérieurs réduits ou avortés,
l'antérieur grand concave (carène) bilobé, les 2 postérieurs linéaires. Étamines 9 à déhiscence
apicale. Ovaire biloculaire à 2 carpelles très aplatis. 1 graine par carpelle (fig. 1731).

Polygala (Tourn.) L.
1 Fleurs isolées ou en courtes grappes insérées à l'aisselle des feuilles
supérieures de la tige 2
- Fleurs en longues grappes non feuillées terminant les tiges 4
2 Fleurs gràndes (15-18 mm) roses ou jaunes. Sous-arbrisseaux à tiges ligneuses. Feuilles
lancéolées, longues de 2-3 cm. Sépales membraneux. Pétales non fimbriés - Garrigues, rocailles -
R : 01, Al -
End. !. 1727. - P. Munbyana Boiss.
- Fleurs longues au plus de 5-6 mm, bleuâtres, blanchâtres ou rou
geâtres 3
3 Plantes vivaces à tiges herbacées dressées, mollement hispides. Feuilles linéaires-lancéolées 4-
6 fois plus longues que larges, hispides. Grappes à 6-15 fleurs s'allongeant après la floraison -
Pâturages désertiques - R : SC - Trop. - « Bisser ».
1728. - P. eriopterum DC.
- Tiges ligneuses y imbriquées ou décombantes, très glabres. Feuilles ovales longues de 10-15
mm, glabres. Grappes à 1-5 fleurs, très courtes et ne s'allongeant pas après la floraison - Rochers
calcaires, broussailles - AC : dans le Teli et l'Atlas saharien, plante très variable - W. Méd. 1 -
(incl. P. rupicola Pomel. P. oxycoccoides
Desf. = P. saxatilis Desf.). 1723 - P. rupestri Pour.
4 Fleurs verdâtres pu d'un blanc sale. Petite plante annuelle à feuilles étroites et aiguës. Fleurs de
6-7 mm non accrescentes. Ailes blanchâtres à 3 nervures verdâtres très visibles, plus longues que
la corolle - Pelouses - CC : dans toute l'Algérie - Héd. ~ - c Tobb
et Hanech ». 1730. - P. monspeliaca L.

16
- Fleurs bleues ou roses, accrescentes après l'anthèse. Feuilles ovales ou
linéaires obtuses au sommet 5
5 Fleurs roses longues de 10 mm au moins à l'anthèse, ailes longues sur le fruit de 12-15 mm,
ovales. Feuilles toutes lancéolées; les inférieures spatulées. Inflorescences en grappes longues de
20-30 cm - Forêts - R : 03 : ssp. rosea Qz. et Santa - I Mar. I.
1731. - P. rosea Desf.
- Fleurs bleues en général, rarement roses, longues à l'anthèse 7-10 mm. Ailes longues sur le fruit
de 10 mm au plus, lancéolées. Feuilles inférieures en général ovales - Pelouses, forêts - C : dans
toute l'Algérie - ltféd. - Plante très variable - « Hachiche et meroudj ».
1732. - P. nicaeensis Risso
N.B. - Les auteurs nord-africains ont décrit à côté de P. nico.nsis diverses petites espèces à
caractères peu fixes, reliées en réalité entre elles par tous les intermédiaires : P. Coursiereanum
Pomel, des marais de la Rassauta, près d'Alger, P. nemorivagum Pomel et P. numidicum Pomel,
des forêts du littoral constantinois et P. versicolor Pomel de l'Aurès.
EUPHORBIACÉES
Plantes annuelles, vivaces ou arbustives, à feuilles alternes ou opposées, stipulées ou non.
Inflorescences très variées : grappes, épis, panicules cymeuses et dans le genre Euphorbia,
constitution d'un type d'inflorescence très spéciale, le cyathium (cf. infra). Fleurs unisexuées à
périanthe présent ou nul, monoïques ou dioïques. Fleurs mâles à étamines 1-plusieurs, libres,
soudées ou ramifiées. Fleurs femelles à 3 (2) carpelles uniovulés - (RR : biovulés). Styles bifides
ou plumeux. Fruits secs à 3 (2) coques. Graines pourvues d'une caroncule.

CLÉ DÉS GÉNRÉS


1 Arbuste ou arbre à feuilles peltées palmatilobées. Inflorescences terminales. Étamines très
nombreuses, disposées en arbuscule très ramifié (fig. 1733) Rtcir,'us
- Plantes herbacées ou arbustes à feuilles entières ou tout au plus
sinuées dentées sur les marges 2
2 Plantes à latex blanc. Inflorescences constituées par des cyathes (fig.
1747) ÉUPHORBIA
- Ni latex, ni cyathes 3
3 Feuilles opposées. Capsule à 2 loges (fig. 1771). Fleurs sans pétales.
.... MERCURIALIS
- Feuilles éparses. Capsules à 3 loges. Fleurs mâles au moins pourvues
de pétales 4
4 Plantes glabres à tiges rampantes, à petites feuilles ovoïdes subsessiles. Capsule de 3-4 mm,
glabre très déprimée. Fleurs 1-3 à l'aisselle des feuilles (fig. 1773) ANDRACRNE
Plantes très hispides par des poils étoilés, ± érigées, à feuilles ovoïdes, grandes, sinuées sur les
marges, longuement pétiolées. Capsule de 7-15 mm couverte de poils écailleux. Fleurs groupées
en inflorescences axillaires multiflores CHROZOPHORA
Ricinus (Tourn.) L.

Arbuste ou arbre pouvant atteindre 8-10m, à feuilles grandes palmatilobées à 7-9 lobes alternes.
Inflorescences en panicule terminale dressée, formée de nombreuses grappes, mâles à la base,
femelles au sommet. Fleurs mâles à 3-5 sépales. Androcée en arbuscule très rameux. Fleurs
femelles à 3 styles rougeâtres longuement bifides. Capsule à 3 loges, large de 10-25 mm,
globuleuse, couverte d'épines. Graine brunâtre marbrée de clair, luisante - Décombres, lits
d'oueds - AC : dans toute l'Algérie et le Sahara - 1 Trop. I - (introduit ?) - Ricin, « Aourioun s, e
Kiroua a (fig.).
1733. - R. communis L.

17
Euphorbia L.
Plantes herbacées ou arbustes, pourvus de latex blanc. Feuilles simples, rarement stipulées.
Fleurs unisexuées, groupées en inflorescence complexe (cyathes), disposées en ombelles
feuillées. Cyathe constitué (fig. 1747) par une fleur femelle centrale et 5 cymes exiguës de fleurs
mâles, réduites en général à une étamine, le tout enveloppé dans un involucre cupuliforme à 4-5
lobes présentant dans les sinus une glande charnue de forme variable. Carpelles 3, soudés en
ovaire supère à 3 loges uniovulées. Style bifide. Capsule tricoque, très généralement déhiscente.
La détermination de certaines espèces algériennes d'Euphorbes est très délicate et nécessite
l'examen de la capsule et des graines à un assez fort grossissement. Les caractères distinctifs
entre quelques espèces sont d'ailleurs souvent faibles et peu fidèles.
CLÉ DÉS SÉRIÉS
1 Arbustes à tiges ligneuses. SÉRIE 1
- Plantes herbacées annuelles ou vivaces, tout au plus à souche et base
des tiges principales lignifiées 2

2 Feulles opposées stipulées, stipules très petites; petites plantes an


nuelles à tiges prostrées, rampantes. SÉRIE 2
Feuilles alternes ou éparses. Plantes annuelles ou vivaces à tiges érigées 3

3 Plantes glauques à feuilles bordées de dents aiguës, les bractées florales dentées fortement
acuminées. Capsules grosses (5-7 mm). Grai
nes à caroncule volumineuse. SÉRIE 3
- Plantes ne présentant pas ces caractères 4
4 Bractées de l'inflorescence soudées (au moins en partie) entre elles.
SÉRIE 4
- Bractées de l'inflorescence libres 5
5 Capsules à coques pourvues de 2 ailes sur les convexités (fig. 1744-45).
SÉRIE 5
- Capsules sans ailes, lisses ou non 6
6 Glandes de l'involucre arrondies extérieurement (fig. 1738).
SÉRIE 6
- Glandes de l'involucre émarginées extérieurement et à extrémités
prolongées par 2 cornes ± allongées (fig. 1763). SÉRIE 7
SÉRIÉ 1
1 Glandes de l'involucre en forme de croissant à cornes dirigées en avant. Arbuste à tiges
rougeâtres. Feuilles linéaires-lancéolées très denses. Ombelle à 3-8 rayons bifurqués, courtes.
Bractées jaunâtres
circulaires. Capsule lisse - Rochers calcaires littoraux - RR AI : Cap Ténès, K2: Cap Carbon de
Bougie, K3: Cap de Garde -
Méd. I - e Talelt D, e Habb et ghaa s.
1734. - E. dendroides L.
- Glandes de l'involucre ovoïdes, arrondies en avant. Plantes ne pré
sentant pas ces caractères 2
2 Ombelles petites, jaunâtres, ne dépassant pas les feuilles caulinaires supérieures, à 3-5 rayons.
Feuilles caulinaires pétiolées-mucronées, les florales obovales, présentent leur plus grande
largeur au niveau du tiers supérieur - Rochers calcaires - AC : dans tout le Tell littoral, R :
ailleurs : AS2 - A.N. Sic. I - e Lezara ,.
1735. - E. Bivonae Steudel
Ombelles amples dépassant longuement les feuilles caulinaires supérieures, à 5-7 rayons. Feuilles
caulinaires subsessiles, simplement aiguës au sommet, les florales suborbiculaires présentant leur

18
plus grande largeur vers le milieu - Garrigues et lieux rocailleux du Tell littoral - R : 01-3 - I
Ibéro-Mar. I - (= E. rupicola Boiss.).
1736. - E. squamigera Lois.
SÉRIÉ 2

1 Plantes des sables maritimes. Feuilles glauques un peu charnues, souvent rougeâtres, longues
de 7-15 mm (fig.). Glandes de l'involucre entières. Capsules de 3-4 mm. Graines lisses. - AC : sur
tout le littoral
Méd. Atl. I - s Kharrara ,.
1737. - E. Peplis L.
Plantes des lieux secs, non littorales, à feuilles molles, longues de 2-10 mm. Capsules de 1,2-2
mm. Graines rugueuses 2
2 Plante à feuilles ovoïdes, à peine irrégulières à la base (fig.). Glandes jaunes ou rouges, ± 3
lobées ou tridentées (fig.). Graine 1,2 à 2 fois longue que large, longue de 0,6-1 mm - Pàturages
arides, lits des oueds - AC : dans toute l'Algérie, R : SS, SC - I Méd. As. - « Bassaq et Mouloud
a. 1738. - É. Chamaesyce L.
Plante à feuilles oblongues ou elliptiques, fortement dissymétriques à la base (fig.). Glandes
jaunes ou rouges, en général bordées d'une aile membraneuse ± déchiquetée et assez large.
Graines 2 à 3 fois plus longues que larges, longues de 0,4-0,7 mm - Rocailles et pâturages
désertiques, lits d'oueds - C : SS, SO, SC - I Sah.-Sind. -
« Tellak .. (incl. E. Kralikii Coss.).
1739. - É. granulata Forsk. SÉRIÉ 3
1 Plante du Tell littoral. Feuilles denticulées dimorphes, les inférieures linéaires, les supérieures
ovales-lancéolées. Bractées florales cordiformes obtuses ou courtement acuminées. Capsule de 5-
6 mm. Graine à caroncule de 1 mm - Champs, cultures - R : 01, RR : ailleurs
A2 - ' W. Méd. 1. 1740. - É. serrata L.
Plante des zones arides et désertiques à feuilles toutes lancéoléeslinéaires. Bractées linéaires ou
triangulaires cordiformes à la base, longuement acuminées. Capsule de plus de 6 mm. Graines à
caroncule de 2 mm au moins 2

2 Bractées cordiformes très élargies à la base (fig.), densément denticulées sur tout leur pourtour,
courbées vers l'extérieur. Capsule large de 4,5-5 mm, présentant une constriction annulaire vers
son milieu. Caroncule à 4-5 côtes épaisses - Pàturages désertiques - C : SS.
Hd. RR: SC - End. Sah. I - « Garraba » - (= E. cornuta Persoon).
1741. - É. retusa Forsk.
Bractées en général linéaires, peu élargies à la base, étalées ou étalées-dressées, à dents peu
nombreuses (fig.). Capsules larges de 6-7 mm, sans constriction médiane. Caroncule à 10-15
côtes membraneuses - Pâturages arides et désertiques - C : SS, SO. AR : SC, Hl-2, Hd
- j End. Sah. j - c Tahouh a, c Terget ».
1742. - E. calyptrata Coss. et Dur. SÉRIÉ 4
Plante en général vivace à tiges élevées. Feuilles ovales-lancéolées, rapprochées en rosette vers le
milieu de la tige, persistantes. Bractées florales soudées entre elles et formant une cupule concave
(RR -t séparées). Glandes jaunes, cornues. Capsule de 4-5 mm, à peu près lisse - Forêts humides
- R : Al, K1-2-3 - j Eur. j.
1743. - E. amygdaloides L. SÉRIÉ 5
1 Feuilles finement denticulées sur les marges. Ailes de la coque très écartées, situées sur les
flancs (fig.). Glandes subréniformes - Forêts, haies, pâturages - AC : dans le Tell - j W. Méd. j.
1744. - E. pterococca Brd.
- Feuilles à marge entière. Ailes de la coque rapprochées et serrées presque l'une contre l'autre

19
(fig.). Glandes à cornes sétacées - Champs, cultures - CC : dans toute l'Algérie, Oasis sahariennes
-
Cosm. j - c Sabia a - (incl. E. peploides Gouan).
1745. - E. Peplus L.
SÉRIÉ 6
1 Plantes vivaces à souche ligneuse et à tiges nombreuses 2
- Plantes annuelles à racine grêle 8
2 Plantes des sables désertiques, à feuilles linéaires. Capsule glabre et lisse. Graines en entier
recouvertes d'une formation spongieuse blanchâtre, dissociées en crêtes longitudinales (fig.).
Plante de 30-100 cm, à tiges souvent ramifiées dès la base. - CC : Hd, AS, SS, SO -
End. Sah. - i Halib et daba s, c Ammaïa s.
1746. - E. Guyoniana Boiss. et Reut. - Non 3

3 Capsules de plus de 5 mm de haut. Feuilles profondément dentées à


dents aiguës, linéaires cf. SÉRIE 3
Capsules de 3-5 mm. Feuilles entières ou finement denticulées, ovoïdes ou lancéolées 4
4 Plantes des lieux humides du Tell littoral, en général densément
pubescentes 5
- Plantes des lieux secs et des zones montagneuses, glabres ou gla
brescentes 7

5 Feuilles de la tige amplexicaules. Graines ornées de fines crêtes linéaires. Capsule verruqueuse
de 2-3,5 mm (fig.), hispide en général. Plante hispide en entier de 30-80 cm - Bord des eaux -
CC: dans toute l'Algérie - MAI. j.
1747. - É. pubescens Vahl.
- Feuilles tout au plus sessiles. Graines lisses 6

6 Plante densément hispide inférieurement. Capsule presque lisse de 4-5 min de diamètre, hispide
(fig.). Bractées et rayons de l'ombelle glabres. Plante de 30-60 cm, à feuilles sessiles - Marécages
- RR Cl: Dj. Ouach - I Eur. j.
1748. - É. pilosa L.
- Plante glabrescente, à feuilles parfois lâchement pileuses. Capsule glabre, en général couverte
de tubercules saillants (fig.). Tiges glabres - Lieux humides - C : dans le Tell littoral - j End. N.A.
j - (= E. algeriensis Boiss. et Reut.).
1749. - E. paniculata Desf.
7 Styles libres ou soudés dans leur tiers inférieur. Plantes à feuilles à marge en général serrulée,
glabres. Capsule en général verruqueuse - Rocailles et pelouses des montagnes - RR : 03 sur les
confins marocains - Ibéro-Mar. j,
1750. - E. Clementei Boiss.
- Styles soudés au moins sur la moitié de leur longueur. Plante à feuilles à marge en général lisse,
glabres ou finement pubérulentes. Capsule -!- verruqueuse - Rocailles des montagnes - AC : Kl
Djurdjura, K2 : Babors, AS3 : Aurès, RR : ailleurs - j End. N.A. j.
1751. - E. atlantica Coss.
N.B. - La distinction de ces 2 espèces est très délicate et seules des recherches ultérieures
pourront montrer s'il s'agit là de 2 espèces distinctes.
8 Capsules globuleuses sessiles indéhiscentes (fig.), persistantes sur la plante et paraissant
s'insérer isolément à l'aisselle des feuilles et au niveau des ramifications. Inflorescence d'allure
sympodique. Feuilles obovales cunéiformes - Terrains argileux- RR : Al. vallée de l'O. laser et
sans doute ailleurs - j W. Méd. j - (- E. globosa Schousb.).
1752. - E. akenocarpa Guss.

20
Plantes ne présentant pas ces caractères 9
9 Capsules lisses 10
Capsules échinulées ou tuberculées 11
10 Feuilles à marge entière (fig.), ovales-lancéolées aiguës, les caulinaires en général défléchies.
Ombelles. à 3-5 rayons en travers. - Forêts des montagnes - AR : Al, K1 : ssp. cernua (Coss. et
Dur.) Vindt. -
j E. Méd. j. 1753. - E. phymatosperma Boiss. et Gail.
- Feuilles à marges fortement denticulées, = circulaires cunéiformes arrondies au sommet (fig.).
Ombelle à 3-5 rayons robustes. Graines alvéolées - cultures, chemins - Î Euras. ' - c Halib et diba
a
c Tanahout >. 1754. - E. helioscopia L.
a) Plante dressée de 1-7 'cm, à ombelle dépassant en général longuement
les feuilles ombellaires. Capsules de 3-4 mm - CC partout.
ssp. eu-helioscopia Rouy
- Petite plante prostrée de 3-10 cm à ombelles incluses dans les feuilles
ombellaires. Capsule de 2-2,5 mm - RR : H2: Timgad, Souk Arhas,
AS2 : Dj Amour. ssp. helioscopioides (Losc. et Pardo) Rouy
11 Plante à tiges et feuilles inférieures densément hérissées de longs poils étalés. Capsules de 2-3
mm globuleuses, recouvertes de forts tubercules épars (fig.). Graines lisses - Champs - R : Cl, RR
: K3 Bône, Al : Les Issers - End. Atg. I.
1755. - É. Reboudiana Coss.
- Plantes glabres ou à tiges tout au plus pourvues de quelques poils
étalés épars 12
12 Plante élevée de 30-50 cm, à feuilles supérieures lancéolées-aiguës - Champs - RR : Al :
Kouba, Koléa - 1 Euras. I.
1756. - É. platyphylla L.
- Plantes de 5-20 cm. à feuilles obovales cunéiformes ou spatulées
obtuses 13
13 Plante des lieux humides ou inondés, à feuilles ovales-cunéiformes persistantes. Capsules de
1,5-2 mm portant sur chaque coque 2 bandes de papilles. Graines lisses (fig.) - AR : çà et là dans
tout le Tell algéro-constantinois - ' Ital.-Alg.-Tun. '.
1757. - É. cuneifolia Guss.
- Plante des lieux herbeux à feuilles arrondies rapidement caduques. Capsules de 2-3 mm,
couvertes en outre de tubercules saillants (fig.). Graines finement tuberculées - R : éparse dans le
Tell algéroconstantinois - End. N.A. I. 1758 - E. Cossoniana Boiss. SÉRIE 7
1 Plantes vivaces à souche ligneuse 2
- Plantes annuelles à souche herbacée 8
2 Inflorescence présentant 2 (RR 3) ombelles superposées et distantes entre elles, à 10-25 rayons.
Plante de 50-100 cm à feuilles denses, les inférieures linéaires ou lancéolées. Capsule granuleuse
- Forêts, broussailles du littoral - R : K2-3 - ; W. Méd. 1.
1759. - E. biumbellata Pôir.
- Inflorescences à 1 seule ombelle 3

3 Feuilles coriaces persistantes. Tiges ligneuses à la base 4


- Feuilles non coriaces. Plantes à tiges entièrement herbacées .... 5
4 Plantes à feuilles lancéolées étalées ou réfléchies, longues de 2-4 cm. Ombelles à 5-12 rayons.
Bractées. cordiformes mucronées. Capsule de 3-4 mm, souvent veloutée pubescente - Rocailles,
garrigues - AC Cl, AS3; RR : ailleurs : 03 - I W. Méd. I - c Tinoura x.
1760. - É. nicaeensis All.
- Plantes à feuilles lancéolées-aiguës dressées, densément imbriquées, longues de 1-2,5 cm.

21
Ombelles à 3-5 rayons et à bractées cordées non mucronées. Capsule de 5-6 mm, glabre - Sables
maritimes - 1Méd.
Att. 1 - e Ngess r. 1761. - É. Paralios L.
5 Bractées de l'ombelle cordiformes tout au plus à peine + longues que
larges, obtuses ou finement mucronulées 6
- Bractées de l'ombelle lancéolées ou linéaires, au moins 1 fois 1/2 plus
longues que larges, aiguës ou fortement mucronées 7
6 Feuilles caulinaires linéaires, à marges entières. Graines finement alvéolées. Capsule pourvue
sur les convexités de bandes longitudinales finement granuleuses (fig.) - Rocailles calcaires -
AC : sur tout le littoral : ssp. pinea (L.) Rouy - I Méd.-Atl. I.
1762. - É. segetalis L.
Feuilles caulinaires lancéolées ou lancéolées-linéaires à marges finement denticulées. Graines
lisses. Capsule glabre et lisse ou tout au plus très finement ponctuée - Sables, cultures - C : dans
toute l'Algérie - I Méd. I - c Tafouri n'isguern a.
1763. - E. terracina L.
7 Plante puissante des rocailles des montagnes, à feuilles lancéolées ou lancéolées-linéaires.
Bractées tout au plus 2-3 fois plus longues que larges, ovales ou triangulaires. Graines ornées de
bandelettes longitudinales peu saillantes (fig.) - 1 Ibéro-Maur. I - c Hanrout >.
1764. - E. bupleuroides Desf.
a) Feuilles caulinaires finement serrulées, noircissant à la dessication. Style de 2 mm - R : 03.
ssp. eu-bupleuroides Maire - Feuilles caulinaires à marge entière ne noircissant pas à la
dessication.
Style de 1,5 mm - AC : montagnes de toute l'Algérie au-dessus de 1000 m. ssp. luteola (Coss. et
Dur.) Maire
Plantes grêles des zones inférieures, surtout arides et désertiques, à feuilles linéaires. Bractées en
général plus de 4 fois plus longues que larges. Graine couverte de tubercules jaunâtres coniques
ou de crêtes ou de pointes irrégulièrement réparties (fig. 1667) - I Méd.-Sah. I -
Plante très variable. 1765. - E. dracunculoides Lamk.
a) Plante toujours vivace, à feuilles et bractées linéaires. Capsule de
3,5-4 mm - AC : SC, R : SS, SO.
ssp. Flamandi (Batt.) Maire
- Plante en général annuelle à bractées ovales b
b) Capsules de 1-1,5 mm - RR : Al, 02.
ssp. Volutiana Maire
- Capsules de 2-3 mm c
c) Bractées plus longues que larges. Ombelles à 2-3 rayons. Annuelle - AC : SS, SC. ssp.
inconspicua (Ball.) Maire
- Bractées pas plus longues que larges. Ombelles à plus de 3 rayons -
AC : SS, Hl-2, AS1-2-3. ssp. glebulosa (Coss. et Dur.) Maire
8 Graines lisses cf. E. terracina
Graines diversement sculptées 9

9 Graines ornées de tubercules ou de granulations distinctes entre


elles 10
Graines ornées de lignes de crêtes ou de sinuosités 12

10 Graines très petites 0,8-1,3 mm, à surface couverte de petites tubercules espacés (fig.). Petite
plante de 3-10 cm, à feuilles linéaires et à bractées florales en général ovales lancéolées aiguës,
2-3 fois plus longues que larges - Pâturages, cultures - CC : dans toute l'Algérie - Méd. Eur. I - e
Namaniga a.

22
1766. - E. exigua L.
- Graines plus grandes 1,5-2,5 mm 11

11 Graines couvertes de tubercules jaunâtres volumineux et ± confluents


à leur base (fig.). Plante de petite taille, surtout saharienne
............................................. cf. E. dracunculoides
Graines couvertes de fins tubercules très denses (fig. 1665). Plante jaunâtre robuste, élevée- à
feuilles oblongues -± spatulées denticulées. Bractées semi-circulaires - Champs cultures - AC :
dans le Tell littoral - 1 Ibéro-Maur. I - (incl. E. arsenariensis Batt.).
1767. - E. medicaginea Boiss.
12 Graines ornées de sillons transverses scalariformes profonds et réguliers (fig.). Feuilles
caulinaires lancéolées linéaires. Glandes à cornes courtes. Capsule lisse ou presque lisse -
Rochers et rocailles calcaires - AC : dans le Tell et les hauts plateaux - Méd. As. ~.
1768. - É. falcata L.
Graines irrégulièrement sillonnées 13
13 Bractées florales lancéolées 3-5 fois plus longues que larges, non dilatées amplexicaules à la
base. Petite plante de 3-10 cm, à feuilles linéaires ou linéaires-lancéolées ± dilatées à la base, très
rameuse. Graines à 6 faces ornées chacune d'un sillon large, profond et régulier (fig.) - Pelouses
arides - AR : Hl-2, AS1-2-3, 01-2-3 -
W. Méd. I. 1769. - E. sulcata de Lens.
- Bractées florales arrondies ou ovoïdes, tout au plus 1 fois 1/2 aussi longues que larges,
fortement dilatées, amplexicaules à la base .... 14

14 Grande plante à feuilles linéaires à inflorescence longue. Bractées de l'inflorescence obtuses


ou à peine mucronulées. Graines finement alvéolées (fig. 1762) cf. E. segetalis
- Plante de 10-20 cm, à feuilles spatulées, à inflorescences contractées. Bractées de
l'inflorescence terminées en un long mucron. Graines marquées sur les faces de 1-2 sillons
profonds ± ramifiés (fig.) - Champs - RR : Cl : environs de Constantine - End. 1.
1770. - E. hieroglyphica Coss. et Dur. Mercurialis (Tourn.) L. (Mercuriale)

Plantes herbacées à feuilles opposées, entières, dentées. Inflorescences axillaires. Fleurs en épis,
3-mères. Corolle nulle; les femelles à pédoncule s'allongeant ou non après la floraison. Capsule à
2 loges (RR 3) latéralement comprimées. 1 graine par loge (fig. 1771).

1 Plante annuelle à racine grêle pivotante, à peu près complètement glabre, feuillée et rameuse à
la base. Fleurs femelles subsessiles. Capsules hispides larges de 2-4 mm - Cultures, décombres -
CC dans toute l'Algérie jusque à la lisière du Sahara - 1 Méd. W. As. - Plante très variable e
Mourkeba , e Lagtounia a.
1771. - M. annua L.
Plante vivace à tiges herbacées annuelles, mais à souche longuement traçante, = hispide au moins
sur la tige, dénudée à la base et jamais ramifiée. Fleurs femelles pédonculées. Capsules hispides
larges de 5-6 mm - Forêts humides de chênes à feuilles caduques - R : K2 - Eur. i - c Hatabout,.
1772. - DI. perennis L.
Andrachne L.
Plante à souche vivace, à rameaux herbacés prostrés. Feuilles suborbiculaires ou ovales éparses.
Fleurs 5-6 mères, par 2-3 à l'aisselle des feuilles. Pétales blanchâtres égalant le 1/3 ou 1/2 des
sépales dans la fleur mâle, bien plus petits dans la fleur femelle (fig.). Capsule suborbiculaire
glabre (fig.) - Rocailles - R : SO, SS, AS1 - 1 Méd. I - c Hanina >.
1773. - A. telephioides L. Chrozophora Neck.

23
Plantes annuelles ou pérennantes, monoïques, très hispides. Feuilles triangulaires-lancéolées =
sinuées. Fleurs mâles en inflorescence spiciforme axillaire 5-mère, pétales présents; les femelles,
rares, à la base de l'inflorescence de fleurs mâles. Calice à 10 divisions, pétales sub-nuls. Capsule
trigone diversement échinulée-tuberculée.

1 Arbuste de 30-100 cm, à tiges dressées, entièrement revêtu d'une laine blanc-jaunâtre très dense
- Pâturages désertiques - AR : SC - ' Trop. - a A f ergak ,. 1774. - C. Brocchiana (Vis.) Schw.
- Plantes annuelles à tiges = divariquées, pubescentes, mais non
laineuses 2

2 Plante blanchâtre à tomentum dense, à poils étoilés confluents entre eux sur les feuilles.
Feuilles inférieures tronquées ou = cordiformes à la base - Champs, lieux incultes des zones peu
arrosées et désertitiques - R : 02, Hl-2, SS - ! E. Méd. I - (= C. verbascifolia A.
Juss.). 1775. - C. obliqua A. Juss.
- Plante verte ou gris verdâtre à tomentum lâche, à poils étoilés disjoints. Feuilles cunéiformes à
la base - Champs, lieux incultes - AC : dans tout le Tel - ' Méd. - « Meraas , « Nil a.
1776. - C. tinctoria Juss.
CALLITRICH ACÉES
Plantes aqua_:ques ou des lieux très humides, annuelles ou vivaces, à feuilles opposées sans
stipules. Fleurs axillaires 1-sexuées, solitaires en général. Fleurs mâles formées de 2 préfeuilles et
1 étamine; les femelles avec 2 préfeuilles et 1 ovaire à 2 carpelles 4-loculaires à 2 ovules par
loge. Fruit 4-lobé se dissociait en 4 loges monospermes.
Callitriche L.
1 Feuilles toutes linéaires. Plante entièrement submergée, sans poils étoilés et à feuilles non
réunies en pseudo-rosettes denses au sommet des tiges. Fruits mûrs à carpelles soudés seulement
au centre (= C.
autumnalis L.). 1777. - C. hermaph:oditica L.

a) Fruits pédicellés, parfois très longuement, au moins les inférieurs. Fruits à lobes lisses et non
ailés. Marais, lacs - parait peu répandu 1(2-3, Cl : Dj. Ouach - Méd. etl. 1.
ssp. truncata (Guss.) Fiori
- Fruits tous sessiles ou presque. Fruits à lobes ailés. Mares temporaires. RR : Al : Castiglione -
End. 1. ssp. Clausonis (Hegelm) Maire
Feuilles supérieures au moins rétrécies à la base -± spatuliformes, réunies en pseudo-rosettes
nageantes ou émergées. Plante présentant quelques poils étoilés épars. Fruits mûrs à carpelles
soudés au moins
sur la moitié de leur longueur.
1778. - C. palustris L.
a) Fruits au moins les inférieurs longuement pédonculés, les supérieurs sessiles ou presque.
Fleurs dépourvues de préfeuilles. - Mares temporaires - AR : çà et là dans tout le Tell - 1 Méd. ~.
ssp. pedunculata (DC.) Fiori
- Fruits tous sessiles ou subsessiles. Fleurs pourvues de bractéoles .. b
b) Fruits à lobes carénés-ailés (fig. a). Feuilles inférieures en général linéaires, les supérieures
oblongues assez grandes (10-20 mm). Eaux courantes - Mares - AC : dans tout le Tell - ( Méd.
Atl. I.
ssp. stagnalis (Scop.) Schinz et Thell.
- Fruits à lobes obtus ou tout au plus bordés par une étroite carène (fig. b) c
c) Préfeuilles de la fleur fortement récurvées, convergentes au sommet - Mares - RR : Cl: Dj.
Ouach - I Eur. I. ssp. hamulata (Kutz.) Schinz. et Thell.
- Préfeuilles de la fleur non ou à peine incurvées, jamais convergentes au sommet d

24
d) Fruit ovale (fig. c) à lobes lisses. Styles longs et persistants - Rivières, mares - AC : dans tout
le Tell - 1 Eur. I. ssp. obtusangula Le Gall
- Fruit arrondi (fig. d). Styles rapidement caducs - Mares - RR: Al: Réghaïa. ssp.
polymorpha (Ldnnr) Maire
N.B. - La ssp. verna (L.) ne parait pas exister en Algérie, les échantillons qui lui avaient été
rapportés appartiennent en réalité à la ssp. obtusangula.
BUXACÉES
Arbustes toujours verts, à feuilles opposées ovales très entières, sans stipules. Inflorescences
sessiles, en glomérules axillaires. Fleurs unisexuées par avortement, munies d'une bractée.
Sépales 4, inégaux. Fleurs mâles à 4 étamines, les femelles à 3 styles. Ovaire biloculaire. Capsule
loculicide à
3 valves.

Buxus L. (Buis.)
1 Feuilles de 2-2,5 cm de long. Valves de la capsule prolongées par 2 cornes courtes
atteignant tout au plus le 1/4 de sa longueur (fig.). Fleurs toutes sessiles. Jeunes rameaux
pubescents - Rocailles calcaires - RR : K2: Guergour, Tababort, AS2 : Bou Taleb, Maadid -
I Méd. I - c Beuqs >. 1779. - B. sempervirens L.
- Feuilles plus grandes, longues de 3 cm et plus, valves de la capsule prolongées par 2 cornes
aussi longues qu'elles (fig.). Fleurs femelles sessiles, les mâles pédonculées. Jeunes rameaux
glabres. - Rocailles - RR : AS1 : Dj. Grouz - Ibéro-Maur. ( - c Zarou >.
1780. - B. balearica Willd. i.~IENISPER`I ACÉES
(à intercaler après les Cératophyllacées) Cocculus DC.

Arbuste lianoïde, dioïque à feuilles alternes obovales, lancéolées ou ± hastées. Fleurs à 6 sépales
et 6 pétales vert-jaunâtre, les femelles isolées à l'aisselle des feuilles, pédonculées, à 3 carpelles;
les mâles en grappe. 6 étamines. Fruit bacciforme coriace - Rocailles - R : SC, RR : SO, SS -
Trop. (= C. tœba DC.). 1780°" - C. pendulus (Forst.) Diels
CORIARIACÉES
Arbuste à feuilles opposées sans stipules. Inflorescence en grappes simples axillaires. Fleurs
verdâtres, polygames. Pétales et sépales 5. Etamines 10. Gynécée à 5 carpelles libres uniovulés.
Coriaria L.
Feuilles lancéolées aiguës, assez grandes 5-8 X 1,5-3,5 cm, 3-nerviées bien entières. Calice à
divisions aiguës accrescent, devenu charnu, pétales plus courts que les sépales, libres. Styles 5,
longs filiformes et rougeâtres.
Fruit bacciforme, noir luisant, à 5 carpelles indéhiscents, étalés - Haies, forêts; bords des oueds -
AR : Al-2, K2 - I W. Méd. 1 - (fig.) c Rouïda > c Redoul > c Arouz >. 1781. - C. myrtifolia
L.
ANACARDIACÉES (Therebinthacées)
Arbres ou arbustes à feuilles composées . astipulées. Inflorescences en grappes rameuses. Fleurs
unisexuées 5-mères. Pétales 0-5. Étamines 5. Ovaire à 3 carpelles concrescents uni-ovulés. Fruit
drupacé ± succulent, ou sec à un noyau.
CLÉ DÉS GÉNRÉS
1 Fleurs apétales. Arbustes ou arbres à feuilles pennées et à folioles
entières et glabres PISTAcIA (Bauhin) L.
- Fleurs à 5 pétales petits, verts ou jaunâtres. Arbustes ou arbres à feuilles digitées, rarement
pennées et dans ce cas à folioles dentées sur les marges, ± pubescentes Raus (Tourn.) L.

Pistacia (Bauhin) L. (Pistachier)

25
1 Feuilles toujours paripennées persistant en hiver, coriaces, vert sombre en-dessus 20-40 x 8-15
mm. Inflorescences en grappes spiciformes, denses et courtes, égalant en général la longueur
d'une foliole. Pétioles des feuilles ailés (fig.). Fruit globuleux rouge, puis noir - Forêts,
broussailles, maquis - CC : dans toute l'Algérie - ! Méd. - Lentisque, c Derou >, c Tadist >.
1782. - P. Lentiscus L.
- Feuilles presque toujours imparipennées, caduques en hiver vert pâle, plus grandes en général.
Inflorescences en grappes composées lâches, aussi longues que les feuilles 2

2 Arbuste ou petit arbre ramifié dès la base. Feuilles à rachis non ailé et à folioles obovales
apiculées au sommet 4-6 x 2-3,5 cm (fig.). Plante à odeur très fétide - Rocailles, broussailles,
surtout en montagne - AC : dans le Tell. R : ailleurs : AS - 1 Méd. ~ - Térébinthe,
c Bereicya >, c Tichirt >. 1783. - P. Terebinthus L.

Arbre de 3-5 m à tronc bien individualisé et à frondaison hémisphérique. Feuilles à rachis


finement ailé à folioles lancéolées 3-5 x 1-1,5 cm, obtuses au sommet (fig.). Plante à odeur
simplement résineuse - Rocailles, pâturages arides, dayas - AC : dans toute l'Algérie, sauf dans
les zones très arrosées. RR : SC : Hoggar - 1 End. N.A. I -
c Betoum s « Iggt s. 1784. - P. atlantica Desf.
N.B. - Én plus de ces 3 espèces existe en Algérie l'hybride P. Lentiscus X P. Terenbinthus : X P.
Saportae Burnat, semblable à P. Lentiscus mais à feuilles imparipennées et à inflorescences en
grappe rameuse. R Mouzaïa. AS2-3 - P. vera à feuilles à 3-5 folioles et à fruits de la grosseur
d'une olive, est cultivé et parfois ± subspontané.

Rhus (Tourn. ) L. (Sumac)

1 Feuilles imparipennées à 3-6 paires de folioles dentées pubescentes Arbuste inerme à suc
laiteux. Inflorescences en général terminales denses, longues de 5-10 cm. Fruit drupiforme
globuleux, fortement velu laineux à sa màturité - Haies - RR : Sahel d'Alger, environs de
Constantine, spontané ? - Méd. Eur. 1 - « Soumac s.
1785. - R. Coriaria L.
- Feuilles digitées à 3-5 folioles, arbustes épineux. Inflorescences
axillaires grêles et lâches courtes. Fruits drupiformes glabres .... 2

2 Folioles en général 3, lancéolées 3-4 fois plus longues que larges, profondément 2-5 dentées
sur les marges (fig.). Rameaux rouges brunâtres luisants. Fruit brunâtre globuleux de 3-5 mm de
diamètre - Rocailles, pâturages arides - AC : Hl-2, AS1-2-3; AR : SS; SC dans les montagnes,
SO, SM, RR : Al : Chenoua - 1 Sah. Méd. 1 -
c Djedari s e Haïnecht s c Tahouneck s (= R. oxyacantha Schousb.).
1786. - R. tripartitum (Ucria) DC.
- Folioles en général 5, cunéiformes 5-7 fois plus longues que larges, entières ou -t dentées au
sommet (fig.). Rameaux grisâtres. Fruits jaune rougeâtre globuleux 6-8 mm - Rocailles,
pâturages arides - AC : 01-2-3. RR : ailleurs K3 : Mandui - I W. Méd. 1 - c Taza s
e Tizrha ».
1787. - R. pentaphylla Desf.

AQUIFOLI ACÉES
Ilex L. (Houx)

26
Arbres ou arbustes de 2-10m, glabres. Feuilles alternes, coriaces, persistantes, elliptiques aiguës,
ondulées-dentées, épineuses sur les marges (fig.). Inflorescences fasciculées à l'aisselle des
feuilles, subsessiles. Fleurs petites,
blanchâtres ou rosées, 4-5 mm. Sépales, pétales et étamines 4 ou 5. Fruit globuleux charnu 5-7
mm, rouge vif, à 4-5 noyaux - Forêts humides des montagnes - AC : K1-2-3, A2, R : AS3: Aurès
et Bellezma, RR : ailleurs -
Eur. I - e Tiguersalt , c Kerrouch attani a.
1788. - I. aquifolium L. CELASTRACÉES
Arbres ou arbustes à feuilles simples. Inflorescences axillaires. Fleurs 4-5 mères. Étamines 4-5.
Style 1. Fruit capsulaire à 3-5 loges déhiscentes.
CLÉ DÉS GÉNRÉS
1 Arbuste saharien à feuilles lancéolées cunéiformes ne dépassant pas I cm de long, à rameaux
secondaires transformés en épines très fortes -* feuillées. Fruit capsulaire brunâtre globuleux
s'ouvrant par 2 valves (fig. 1789) GY-,INOsPORIA Benth. et Hook.
- Arbuste des zones très arrosées du Tell à feuilles ovales de 6-10 cm de long, non épineux. Fruit
capsulaire déprimé à (4)-5 valves fortement carénées sur le dos (fig. 1790) ÉvoNYMtta L.

Gymnosporia Benth.1 et Hook.

Arbuste de 2-4 m très épineux à rameaux intriqués. Feuilles serrulées sur les marges, 1-3 x 0,3-
0,6 cm, glauques. Inflorescences courtes 2-5 cm. Fleurs de 3-4 mm. Capsule de 5-7 mm de
diamètre - Rocailles désertiques - R : SS : M'Zab, Tademaït, SO, SM : var. angustifolia Engl. -
Trop. ; - (- Celastrus senegalensis Lamk.).
1789. - G. senegalensis (Lamk.) Loesener.

Evonymus L. (Fusain)

Arbuste de 2-6 m inerme. Feuilles finement . dentées, spiculées 6-10 x 3-5 cm. Inflorescences
longuement pédonculées 5-10 cm. Fleurs de 5-7 mm. Capsules de 12-16 mm de diamètre - Forêts
humides des montagnes - RR : Kl : Djurdjura, K2: Tababort, A2: Atlas de Blida : var. Kabylicum
Deb. - ~ Oro.-Eur.-Méd. ; - c Arquidjet er rahab ,.
1790. - É. latifolius Scop.

ACÉRACÉES
Acer L. (Erable, c Keïkab s, c Sigmour s, c Tfifia >)

Arbres à feuilles 3-7 lobées sans stipules. Inflorescences axillaires cymeuses. Fleurs 4-5 mères
unisexuées monoïques. Étamines 10 (5) s'insérant sur un disque. Ovaire à 2 carpelles
transversaux biloculaires à 2 ovules par loge. Fruit : samarre allongée ailée.
1 Feuilles à 3 lobes subégaux, petites, 3-6 cm, coriaces, vertes endessus, glauques en-dessous
(fig.), un peu cordées à la base. Samarres glabres à ailes en général dressées sub-parallèles,
rétrécies à la base et à marge dorsale fortement convexe (fig.). Arbuste ou arbre de 2-5 m - Forêts
- 1 Méd. - Erable de Montpellier.
1791. - A. monspessulanum L.
a) Feuilles à 3 lobes entiers - C : dans les montagnes au-dessus de 800 m.
ssp. eu-monspessulanum P. Four. Feuilles à 3 lobes dentés parfois avec 2 lobes latéraux
surnuméraires très petits - RR : Djurdjura, Téniet et Had.
ssp. Martini (Jord.) P. Four
Feuilles à 5 lobes inégaux, les latéraux beaucoup plus petits. Samarres à ailes divariquées ou
même étalées horizontalement, peu ou pas rétrécies à la base et à marge dorsale = rectiligne (fig.

27
1792) .. 2
2 Feuilles à lobes obtus, assez petites 3-8 cm (fig.), vertes sur les 2 faces. Samarres à ailes étalées
horizontalement (fig.). Pédicelles et sépales velus. Arbre assez élevé 5-10 m - Forêts humides
surtout en montagne - R : K2 - Eur. As. 1 - Erable champêtre.
1792. - A. campestre L.
- Feuilles à lobes aigus, plus grandes 5-20 cm, blanchâtres ou glauques en dessous. Samarres à
ailes divariquées (fig. 1793). Pédicelles et sépales glabres. Arbres élevés 3
3 Feuilles glabres en dessous, simplement glauques, assez petites, 5-9 cm. Samarres à ailes larges
de 6-8 mm - Forêts humides des montagnes - RR : Kl : Djurdjura, A2: Zaccar, AS3: Aurès au
Cheliah -
Cent. Eur. - (= A. opulifolium Villars).
1793. - A. Opalus Mill.
Feuilles densément tomenteuses en dessous, plus grandes, 8-20 cm. Samarres à ailes de plus de 1
cm de large - Forêts des montagnes - R : K1-2-3, A2, Cl. ssp. eu-obtusatum Spach - ! E. Eur. 1.
1794. - A. obtusatum W. et K.

N.B. - X A. hyrcanum Faurel et Maire, (A. monspessuianum X A. opalus) est assez commun
dans les cédraies du Cheliah dans l'Aurès. Cet arbre possède les feuilles de A. Opalus et les
samarres de A. monspessulanum.
RHAMNACÉES
Arbres ou arbustes épineux ou non. Feuilles simples. Inflorescences axillaires cymeuses. Fleurs
petites, verdâtres 5 (4) mères, dioiques ou polygames. Étamines épipétales. Disque ;- bien
développé. Ovaire à 2-3 carpelles, -± 2-3 loculaire à 1 ovule par loge. Fruit sec ou drupacé.
CLÉ DÉS GÉNRÉS

1 Arbustes ou arbrisseaux à stipule% herbacées caduques. Fruits à


2-4 noyaux Rxarcvvs
- Arbustes ou arbrisseaux à stipules épineuses dimorphes l'une dressée
l'autre recourbée. Fruits à 1 seul noyau 2
2 Fruit aplati, sec, indéhiscent ailé sur les marges (fig. 1800)
.... P.u.nJRUs
- Fruit globuleux drupacé Zrzrpavs
Rhamnus L. (Nerprun)
Arbustes inermes. Calice à tube urcéolé. Fleurs en général dioïques. Fruit drupiforme à 2-4
noyaux.
1 Feuilles coriaces, persistantes, luisantes en dessus, = glauques en
dessous, très glabres 2
- Feuilles caduques, molles, toujours - pubescentes sur la face infé
rieure et le pétiole 3
2 Rameaux terminés en épines fortes. Feuilles à une seule nervure très saillante sur la face
inférieure, les autres en réseau (fig.). Inflorescences sessiles. Fleurs à 4 pétales un peu plus courts
que les sépales. Fruits jaunâtres - Forêts claires, rocailles - AC : dans toute l'Algérie, jusqu'au au
S de l'Atlas saharien : ssp. oleoides (L.) Jah. et Maire -
W. Méd. - « Boute fiche, c Cheroura a.
1795. - R. lycioides L.
- Arbres ou sous-arbrisseaux non épineux. Feuilles présentant 2-3 paires de nervures
latérales saillantes sur leur face inférieure. Inflorescence pédonculée (fig.). Fleurs en général
apétales. Fruits bruns - Forêts, rocailles - Nléd. ~ - c Qaced s.
1796. - R. Alaternus L.
a) Arbre ou arbuste érigé de 1-5 m, à feuilles lancéolées de 2-4 X 1-2,5 cm - CC: dans toute

28
l'Algérie.
ssp. eu-Alaternus Maire
Sous-arbrisseau prostré tortueux à feuilles ± arrondies ne dépassant pas 1 cm de long - Rochers
des montagnes - AR : K1-2, Cl, AS1-2-3, 03.
ssp. myrtifolia (Willk.) blaire

3 Feuilles à marges , entières ovales lancéolées, obtuses au sommet, grandes (fig.). Arbrisseau de
1-4 m à rameaux brun brillant. Sépales et pétales 5 - Forêts humides - RR : La Calle au lac des
Sebaa - j Eur. As. - c Ahmeraï ». 1797. - R. Frangula L.
Feuilles à marges fortement dentées, apiculées au sommet (fig.). Sousarbrisseau de 10-80 cm
vivant sur les rochers calcaires des montagnes. Rameaux grisâtres. Sépales et pétales 5 4
4 Feuilles ovales 1,5-4,5 x 1-3 cm. pubescentes, présentant 2-4 paires de nervures latérales,
opposées sur les jeunes rameaux (fig.), les vieux rameaux terminés en épine courte - Rochers
calcaires des hautes montagnes - RR : Kl : Djurdjura, K2: Tababort, AS3 : Refaa - Euras. - «
Cafinc s. 1798. - R. Cathartica L.
Feuilles lancéolées 5-13 x 3-5 cm presque glabres présentant 10-15 paires de nervures latérales,
alternes (fig.). Arbrisseaux non épineux - Rochers calcaires des hautes montagnes - AR : Kl-2,
Cl, AS3 -
Oro. W. Nléd. j. 1799. - R. alpina L.
Paliurus Benth. et Hook.
Arbrisseau de 1-3 m à rameaux flexifractés. Feuilles alternes ovales, nnement sinuées dentées, à
3 nervures, glabres, à stipules épineuses courtes, l'une dressée. l'autre recourbée. Inflorescences
axillaires en grappe lâche ramifiée. Sépales 5. Pétales 5 petits. Etamines 5. Fruit sec indéhiscent
glo
bule, x entouré d'une aile large plissée (fig.) - Haies - R : environs d'Alger, Mahelma. M._-ana
(spontané ?~ - ' bléd. - (= P. australis Gaertn.).
1800. - P. spira-christi Mill. 7 4
Ziziphus Mill. (Jujubier)

Arbres ou arbustes épine':x. Calice rotacé. Fleurs en général polygames. Fruit drupacé à noyaux
soudés entre eux.

1 Feuil:es de 2,5-6 cm de long. Arbres élevés 3-6 m, à tronc bien


développé 2
........................................
Feuilles ne dépassant pas 1,5 cm de long. Arbustes peu élevés 0,5-2,5 m, en général buissonnants
dès la base 3
2 Feuilles glauques et glabres en dessous. Tiges jeunes à peine pubescentes. Fruit comestible à
pulpe charnue, globuleux ovoïde 10-12 mm - Cultivé et ± spontané sur les hauts plateaux
(Chelalah) et dans les oasis sahariennes - 1 Trop. - c Zegzeg ». w b e ~1 Q
~C.~ Z. spina-christi (L.) Willd.
-/ Feuilles dens ment tomenteuses en dessous. Tiges jeunes cotonneuses. I .,,Fruit bien plus petit
- Savanes désertiques - SC : R : dans les zones inférieures des massifs montagneux - Trop. 1 - c
Téhéhent ».
?ir o S 1801. - Z. Mauritiana Lam.

R% 3 Feuilles glabres et glauques en dessous, ovales, 1,5 à 2 fois plus longues que larges, à
marges entières ou finement sinuées (fig.). Jeunes rameaux glabres - Pâturages arides, steppes -
CC : dans toute l'Algérie, sauf sur le Tell algéro-constantinois - C : SS - I Méd.
- c Sedra » c Djerdjer » c Azar ».

29
1802. - Z. Lotus (L.) Desf.
Feuilles pubescentes sur les 2 faces, ovoïdes arrondies, moins de 2 fois plus longues que larges, à
marge fortement dentée (fig.). Jeunes rameaux pubescents - Pâturages désertiques - AC : SC, SM
-
End. S. Sah. - c Tabakat ».
1803. - Z. Saharae Batt.

N.B. - Z. vulgaris Lam. est fréquemment cultivé dans tout le Tell.


AMPÉLIDÉES

Vitis L. (Vigne c Kerma » c Dalia » c Tizourine »)

Arbuste sarmenteux grimpant. Feuilles alternes à 5 lobes sinués dentés, hispides en dessous,
opposées à une vrille rameuse. Inflorescences en grappes multiflores. Fleurs verdâtres petites 3-5
mm. Sépales à 5 lobes très courts. Pétales 5. Étamines 5. Baies noirâtres 5-6 mm à 1-5 graines
pyriformes osseuses - Broussailles, forêts - C : dans le Tell, R : AS - I Méd. I.
1804. - V. vinifera L.

MALVACÉES

Arbustes ou plantes herbacées hispides. Feuilles ± lobées. Fleurs solitaires ou en cymes denses.
Calice à 5 sépales souvent doublé d'un calicule. Pétales 5, à onglets = soudés (fig. A). Étamines
très nombreuses à filets soudés en tube à la base (fig. B). Carpelles 5-n, fermés, soudés,
verticillés ou en tête globuleuse. Styles 5-n. Fruits capsulaires se décomposant en autant de loges
que de carpelles.
CLÉ DÉS GÉNRÉS
1 Calice non doublé à sa base par un calicule ABUTILON
- Calice doublé à sa base par un calicule 2
2 Calicule à 5-12 divisions (fig. 1808) 3
- Calicule à 2-3 divisions 4
3 Calicule à divisions soudées à la base. Fruit formé d'akènes verti
cillés ALTHAEA
- Calicule à divisions libres entre elles jusqu'à la base (fig. 1813). Fruit capsulaire formé de
5 loges polyspermes soudées entre elles.. HIBtscus
4 Fruits constitués d'akènes en tête globuleuse et insérés sans ordre (fig. 1816). Calicule
formé par 3 pièces largement cordiformes à la
base MALOPE
- Fruit constitué d'akènes disposés en verticille autour d'un axe cen
tral (fig. 1819) 5

5 Calicule naissant du calice et constitué par 2-3 divisions linéaires ou


lancéolées libres jusqu'à la base MALVA
- Calicule naissant du pédoncule et constitué par 3 divisions soudées en
coupe à la base LAVATERA

Abutilon Gaertner
Plantes annuelles. ou arbustes à feuilles veloutées. Fleurs jaunes. Fruits capsulaires formés de 5-

30
30 loges polyspermes verticillées. Calice à 5 divisions.

1 Plante annuelle érigée. Feuilles cordiformes longuement pédonculées, grandes. Fleurs jaunes
larges de 1 cm, solitaires à l'aisselle des feuilles. Capsule hispide à 12-15 loges bicuspides
noirâtres (fig.) - Cultures - R : Al - ! Eur. As. I - (= A. Avicennae Gaertn.).
1805. - A. Theophrasti Medic

Arbustes ou sous-arbrisseaux du Sahara central et méridional .... 2


2 Carpelles très nombreux, plus de 20, arrondis à l'apex (fig.). Arbustes à pubescence veloutée
jaunâtre, courte et dense. Fleurs par 1-3 courtement pédonculées. Feuilles cordiformes - Savanes
désertiques - R : SC, versant méridional du Hoggar - ! Trop. - (incl. A. muticum Webb.). 1806. -
A. glaucum Webb.
Carpelles 10 environ, tronqués au sommet (fig.). Arbustes peu élevés à feuilles cordiformes.
Fleurs par 1-3, assez longuement pédonculées, à pétales jaunes, exceptionnellement roses - 1
Trop. 1 - (= Sida
albida Willd.). 1807. - A. albidum (Willd.) Webb. et Berth.
a) Plante présentant à la fois une pubescence étoiléee très dense et très courte et de longs poils
dressés. Fruits larges 15 mm, à carpelles membraneux noircissant à la maturité - Rocailles - R :
SC: Hoggar.
ssp. eu-albidum Maire
- Plante présentant simplement une pubescence étoilée très dense et très courte. Fruits de 10 mm,
à carpelles restant jaunâtres - Rocailles - R : SC. ssp. fruticosum (Guill. et Perr.) Maire

Althaea L. (Guimauve)

Plantes vivaces ou annuelles à tiges allongées, dressées ou décombantes. Fleurs assez petites,
axillaires et terminales. Calicule à 6-9 divisions soudées à la base. Fruits orbiculaires formés
d'une couronne d'akènes.

1 Plantes couvertes d'un épais tomentum blanchâtre velouté, vivace à tiges érigées simples,
hautes de 50-150 cm. Feuilles ovales ± 3-5 lobées. Fleurs rose pâle fasciculées à l'aisselle des
feuilles sur un court pédoncule (fig.) - Marécages, bord des eaux - R : Al : Mitidja,
K3 - Eur. As. - a Lamedidj >.
1308. - A. officinalis L.
- Plantes à pubescence lâche, à feuilles vertes; à tiges ramifiées, en général moins élevées.
Fleurs isolées ou par 2 à l'aisselle des feuilles.
2 Tiges décombantes. Feuilles petites 10-15 mm; les caulinaires palmatiséquées. Fleurs 1-2 à
l'aisselle des feuilles, à pédoncule court souvent subsessiles. Calicule à divisions linéaires
lancéolées dépassant le calice - Pâturages désertiques - AC : SS, SC - ! Sah.-A f. du Sud
1809. - A. Ludwigii L.
Tiges dressées ramifiées. Feuilles bien plus grandes. Fleurs 1-2 sur un pédoncule bien plus long
que la feuille correspondante 3

3 Plantes vivaces à poils étoilés, étalés. Feuilles inférieures, palmatipartites, les supérieures
palmatiséquées - Pâturages - Indiquée en Oranie (?) - I Méd. I. A. cannabina L.

Plantes annuelles hérissées de poils dressés simples. Feuilles inférieures -± orbiculaires, les
supérieures palmatipartites 4

31
4 Corolle bien plus longue que le calice atteignant 20-25 mm; large de 40-50 mm, rose
foncé - Pâturages - C : 01-2-3, AR : A2, C2 -
I W. Méd. I. 1810. - A. longifipra Boiss. et Reut.
Corolle à peine plus longue que le calice; longue de 10-15 mm, large de 15-20 mm, rose pâle -
Champs, pâturages - R : çà et là dans tout
le Tell - 1 Méd. 1. 1811. - A. hirsuta L.
N.B. - A. rosea Cav., la rose trémière, est souvent cultivée et parfois subspontanée dans le Tell.
Hibiscus L.

Herbes ou arbustes. Fleurs présentant un calicule multifide (fig. 1812). Capsule à 5 loges
polyspermes.

K
1 Plantes vivaces à tiges puissantes. Fleurs blanches rosées sur l'onglet, très grandes 10 cm et
plus. Feuilles lancéolées -!- lobées crénelées, vertes en dessus, blanchâtres en dessous - Marais -
RR 2-3, adventice ? - End. SW français j - (= H. palustris Thore
non L.). 1812. - H. roseus Thore
- Plantes ne répondant pas à ces caractères 2

2 Arbustes tortueux. Feuilles petites lancéolées crénelées sur les marges. Fleurs blanchâtres très
petites. Calice et calicule très courts. Capsule longue de 0,5 cm (fig.). Graines hispides de longs
poils blancs - Pâturages désertiques - RR : SC : Hoggar - 1 Trop. ~.
1813. - H. micranthus
Plantes annuelles à tiges rameuses. Feuilles supérieures palmatilobées. Fleurs jaunes de 2 cm
environ. Calicule à divisions sétacées. Calice fortement accrescent enveloppant à maturité
entièrement la capsule. Capsule de 1-1,5 cm. Grainés glabres - Cultures - R : çà et là dans toute
l'Algérie - Sub-Cosmop. I.
1814. - H. trionum L.
H. esculentus L. et H. cannabinus L. sont cultivés et parfois subspontanés en Algérie.

Malope L.

Herbes annuelles ou vivaces à grandes fleurs axillaires. Fruits formés d'akènes en tête dense
hémisphérique monospermes. Calicule à 3 pièces cordiformes à la base, grandes, libres jusqu'à la
base.

1 Feuilles orbiculaires réniformes, tridentées à limbe pas plus long que large, à pétiole court, ne
dépassant pas la longueur du limbe. Tiges et pédoncules floraux glabres. Plante annuelle -
Champs - RR : A2: Miliana - I Ibéro-Mar. I.
1815. - M. trifida Cav.
Feuilles ovoïdes y lobées crénelées; 1,5-2 fois plus longues que larges: les inférieures
longuement pétiolées. Plante entièrement hispide, à poils courts et dressés, vivace (fig.) -
Champs, pâturages - C : dans toute l'Algérie, mais surtout dans le Tell - I Méd. I - e Oum et
atteria a - Divers micromorphes souvent délicats à déterminer exis
tent dans notre dition. 1816. - M. malachoides L.

a) Stipules largement ovales, cordées à la base, aiguës - C : dans le Tell. RR : ailleurs (fine(. M.
hispida Boiss. et Reut.). ssp. stipulacea Cav.
- Stipules lancéolées aiguës, rétrécies à la base b

32
b) Feuilles supérieures profondément 3-5 lobées à sinus arrivant presque
jusqu'aux nervures c - Feuilles ovoïdes crénelées, les supérieures parfois 3-5 lobées, mais à
sinus bien moins profonds, tiges hispides d
c) Feuilles à crénelures marginales arrondies-obtuses. Sépales largement triangulaires. 3 fois plus
longs que larges - AR : 02-3, Cl, Hl-2. ssp. tripartita (Boiss. et Reut.) Maire
- Feuilles à crénelures marginales triangulaires aiguës. Sépales lancéolés 4-5 fois plus longs que
larges - AR : H2, AS3, 02. ssp. laevigata (Pomel) Quézel et Santa
d) Feuilles à peine hispides sur les faces - R : çà et là dans le Tell. ssp. eu-malachoides Maire
- Feuilles densément hispides = veloutées sur les faces e
e) Fleurs de 4-5 cm de diamètre. Tiges et feuilles couvertes d'une pilosité étoilée appr•.mée - R :
Montagnes du Constantinois, du littoral à 1 Aurès. ssp. asterotricha (Pomel) Quézel et Santa
- Fleurs de 6-8 cm de diamètre. Tiges et feuilles couvertes d'une pilosité
étoilée dressée - R : Cl, Hl-2. A2, 03.
ssp. stellipilis (Boiss. et Reut.) Quézel et
Santa
Halva L. (Haute a Kf.olbeïaa > a Amedjir >)
Herbes annuelles ou vivaces. Fleurs en général de petite taille, axillaires ou terminales. Calicu:e à
2-3 divisions, libres entre elles jusqu'à la base. Stigmates obtus.
1 Calicule à 2 felioles linéaires 2
- Calicule à 3 f.'.fioles 3
2 Feuilles ovoïdes -L cunéiformes à la base, faiblement dentées sur les marges (fig.). Fleurs rose
pâle, larges de 2-3 cm, isolées, longuement pédonculées. Stipules étroitement linéaires. Plante
recouverte de longs poils dressés - Champs - AC : 01-2-3, A2 - Ibéro-Maur. .
1817. - 1`I. hispanica L.
Feuilles palmatipartites (fig.) à sinus très profonds. Fleurs rosées très petites 1-1,5 cm, à pétales
inclus isolés, longuement pédonculées. Stipules largement ovoïdes. Plante faiblement hispide. à
pilosité apprimée - Pâturages arides et désertiques - C : Hl-2, SS -
Sah.-Sind. Méd. - (incl. M. libyca Pomel) \aïma o.
1818. - 3I. aegyptiaca L.
3 Fleurs grandes à corolle large de 3-4 cm. Pétales 3-4 fois plus longs que le calice, rose violacé
strié. Plante à tiges érigées ou décombantes, faiblement pubescentes. Calicule à, pièces ovales-
oblongues (.îg.) - Décombres, champs, cultures - CC : dans toute l'Algérie, SS -
Euras. I - (incl. M. gymnocarpa Pomel, M. eiata Pgiel. M. mauritiana L., M. hirsuta Presl., NI.
ambigua Guss.).
1819. - M. sylvestris L.
Fleurs petites à corolle large de 1-2 cm. Pétales au plus 2 fois plus longs que les sépales 4
4 Carpelles fortement ailés sur les marges; concaves sur le dos (fig.). Calice accrescent et
dépassant longuement le fruit. Fleurs petites, à pétales pas plus longs que les sépales - Champs
cultivés, décombres - CC : dans toute l'Algérie, SS, SC Méd. - (ircl. M. coronata Pomel et 141.
microcarpa Desf.).
1820. - M. parviflora L.
Carpelles non ailés sur les marges, convexes sur le dos (dg. 1822,,. Calice non accrescent.
Pétioles plus longs en général que les sépales .... 5
5 Feuilles à 3-5 lobes profonds, présentant des der.ticu'iatie_s fortes et très aiguës (fig.); les
toutes supérieures finalement laciniées. Fruits petits, non recouverts par les lobes du calice.
Fleurs par 3-8 presque sessiles - Décombres - RR : Al : environs d'Alger. Adventice' -
E. Méd. 1821. - M. oxyloba E~iss.
Feuilles à 5-î lobes peu marqués, finement dent__ulées sur les marges 6
6 Tiges prostrées rampantes. Carpelles presque lisses, pubescents (fig.). Pièces du calicule
lancéolées larges de 1-2 m.:. égalant le calice. Pédoncules restant dressés après la floraison.

33
Fe'.:'lle- orbiculaires ou à 5-7 lobes à peine marqués - Champs, décombres - R : 02-3, Hl-2, AS3,
SC - Méd. neglecta «<li).
1822. - M. rotundifolia L.
Tiges en général érigées. Carpelles fortement rétic_'és sur le dos, glabres (fig.). Pièces du calicule
étroitement linéaires, bien plus courtes que le calice. Pédoncules se recourbant après la floraison.
Feuilles à 5-7 lobes, en général bien marqués - Champs, décombres - AC : dans le Tell. RR :
ailleurs - ! Méd. ! - (= M. montana
Forsk.). 1823. - M. nicaeensis All. Lavatera L. (Lavatère)
Herbes annuelles, vivaces, ou plantes arbustives, à grandes fleurs axillaires et terminales.
Calicule à 3 divisions soudées à la base, simulant un involucre. Stigmates sétacés.
1 Plantes annuelles ou bisannuelles à tiges herbacées 2
- Plantes vivaces sous-frutescentes ou arbustives, à tiges ligneuses.
2 Fleurs isolées ou rarement par 2 à l'aisselle des feuilles caulinaires,
longuement pédonculées 3
- Fleurs groupées en fascicules multiflores à l'aisselle des feuilles cau
linaires, à pédoncules courts 4
3 Plante faiblement hispide à feuilles vertes. Fleurs grandes 5-8 cm, à pétales 5-8 fois plus longs
que les sépales. Carpelles noirs - - Champs, cultures - CC : dans tout le Tell - ' Méd. - e Khab
beïza ». 1824. - L. trimestris L.
- Plante densément hispide, à feuilles grisâtres. Fleurs larges de 3-4 cm, à pétales 2-3 fois
plus longs que les sépales. Carp€*es jaunâtres
- Champs - RR : indiqué en Algérie sans localité précise - Méd. I - (= L. thuringica Des'. r.or. L.).
1825. - L. punctata All.
4 Feuilles vertes faiblement hispides. Fleurs petites d'un violet pâle. Carpelles glabres à marges
non sa:''artes et à dos nettement convexe (fig.). - Champs, cultures - CC : dans toute l'Algérie -
Méd. 1 - (= L. sylvestris Brot.).
1826. - L. cretica L.
- Feuilles veloutées tomenteuses, grisâtres. Fleurs petites violettes à centre purpurin.
Carpelles hispides carénés sur les marges et à dos plan (fig.) - Rochers et pâturages subli_toraux -
R : Al, 01 -
I Ibéro-Maux. 1827. - L. mauritanica Dur.
5 Fleurs jaune vif, larges de 3-4 cm. Arbu-ste peu élevé, à pubescence veloutée, d'un vert
jaunâtre. Fleurs par 2-4 à l'aisselle des feuilles - Terrains marno-gypseux - R : 02: var. typica
Fiori - A.N.
Ital. I. 1828. - L. flava Desf.
Fleurs roses ou violacées 6
6 Calicule fortement accrescent sur le fruit à lobes = étalés dépassant longuement le calice (fig.).
Fleurs groupées par 3-8, à l'aisselle des feuilles caulinaires. Fleurs roses de 3-4 cm. - Rochers
maritimes, îlots littoraux - R : Al, 01 - 1 b1éd. 1 - (= M. africana Pau ?).
1829. - L. arborea L.
- Calicule non accrescent, plus court que le calice' ou tout au plus
aussi long que lui 7
7 Fleurs petites, larges de 2 cm environ, rose pâle, au moins celles de la base de l'inflorescence,
groupées en grappe = longue, non feuillée, s'insérant à l'aisselle des feuilles. Calicule petit
atteignant au plus la moitié de la longueur du calice - Terrains argileux - AR : A2,
Cl - ~ End. I. 1830. - L. stenopetala Coss. et DR
- Fleurs grandes de 3-6 cm, isolées ou rarement par 2 à l'aisselle des
feuilles. Calicule plus grand 8
8 Fleurs d'un pourpre violet, en longues grappes feuillées terminales, subsessiles. Feuilles très
hispides, vertes. Carpelles jaunâtres velus (fig.) - Champs, broussailles, ravins - C : dans le Tell -

34
Méd. - « Chedjret et Khabbi_ ». 1831. - L. olbia L.
- Fleurs d'un rose pâle rr pourprées au centre, isolées et longuement pédonculées à l'aisselle des
feuilles. Feuilles hispides grisâtres au moins en dessous. Carpelles noirs, glabres (fig.) - Rochers -
AC dans tout le Tell et sur le littoral - W. Méd. - x Kerm et Amer > - (incl. L. rupestres Pomel).
1832. - L. maritima Gouan
TILIACÉES
Arbustes ou plantes herbacées. Fleurs solitaires de même type que chez les Malvacées. Étamines
10 - z = unies en 5 faisceaux. Carpelles 2 - z. Fruit charnu ou siliculeux.
CLÉ DES GENRES
1 Arbuste érigé à tiges ligneuses. Fruits constitués pas 2 à 4 loges ovoïdes, juxtaposées,
drupacées indéhiscentes (fig. 1833) .... GREWIA
- Plantes annuelles à tiges érigées ou rampantes (et dans ce cas parfois vivaces), jamais ligneuses.
Fruits constitués par une capsule allongée en forme de corne, s'ouvrant par 2-5 valves (fig. 1834)
.... CORCHORVS

Grewia L.
Arbuste glabrescent à feuilles ovales denticulées, petites, à 3-5 nervures palmées. Fleurs 1-2
courtement pédicellées. Sépales et pétales 5, ces derniers blanc jaunâtre, plus courts que les
sépales. Drupe. 1-4 lobée, à lobes de la taille d'un pois, extérieurement revêtue d'une pulpe
jaunâtre comestible - Rocailles désertiques - RR : SC, SM - I Trop. ! - (= G. populi
folia Vahl.) - « Tekarab a. 1833. - G. tenax (Forsk.) Fiori
Corchorus L.

Fleurs 4-5 mères, jaunes, petites. Étamines nombreuses. Fruits siliculeux à 2-5 loges multi-
ovulées.

1 Plante glabre à tiges prostrées rampantes, formant souvent des coussinets très denses. Feuilles
suborbiculaires petites 5-7 mm ondulées, longuement pédonculées. Fleurs par 1-2 subsessiles.
Capsules longues de 8-15 mm - Terrains argileux - RR : SC : au sud du Hoggar, SM - ! Trop. - (=
C. Antichorus Raensch).
1834. - C. depressus (L.) Stocks
- Plante à tiges érigées. Feuilles lancéolées crénelées sur les marges, longues de 3-5 cm. Fleurs en
général isolées à l'aisselle des feuilles, brièvement pédonculées. Capsules longues de 25-35 mm,
atténuées au sommet en bec court et obtus - Cultivé et souvent subspontané dans les oasis
sahariennes et en particulier à Biskra - Trop. I.
C. olitorius L.
N.B. - Corchorus trilocularis L. qui diffère de C. olitorius par sa capsule terminée en pointe
aiguë, longue de 4-6 mm, existe dans l'extrême sud de notre dition.
STERCULIACÉES

Melhania Forst.

Arbuste de 20-40 cm, entièrement velouté blanchâtre. Feuilles ovales à pédoncule de 1-2,5 cm.
Fleurs petites, 1 cm environ. Calicule formé de 3 bractées cordiformes, fortement accrescentes,
atteignant 2 cm sur le fruit (fig.). Calice à 5 lobes lancéolés libres. Pétales 5, rosés. Capsule
globuleuse. hispide, longue de 10-13 mm, à 5 loges, 1-2 ovulées - Savanes désertiques - RR :
SC : Hoggar, environs de Tamanrasset - Trop. !.
1835. - M. Denhami R. Br.

THYMELAEACÉES

35
Arbustes ou plantes herbacées à feuilles alternes ou opposées souvent coriaces et persistantes.
Inflorescences très variables. Fleurs hermaphrodites dioïques ou polygames, 4-5 mères, à calice
tubuleux. Étamines 8-10 insérées sur 2 rangs. Ovaire uniloculaire en général uniovulé. S :le 1.
Fruit sec ou drupacé monosperme.
CLÉ DÉS GÉNRÉS
1 Fruit drupacé. Fleurs assez grandes apparentes, odorantes 'à tube
cylindrique (fig. 1837) DAPHYE
- Fruit sec. Fleurs petites, en général inodores, à tube :i- renflé
urcéolé (fig. 1843) THYNirLAEd
Daphne L.
Arbrisseaux ou sous-arbrisseaux à feuilles coriaces persistantes. Périanthe longuement tubuleux
coloré ou non, caduc. Baies charnues.
1 Sous-arbrisseau de 5-20 cm à tiges tortueuses diffuses, dénudées vers le bas. Fleurs de 2-4 mm,
en tète terminale, blanches, brunâtres ou verdâtres à périanthe soyeux extérieurement. Feuilles
ovales elliptiques longues au plus de 2 cm, ± pubérulentes au moins dans leur jeunesse (fig.) -
Rochers calcaires des montagnes - R : Kl Djurdjura, K2: Babors, AS3 : Aurès : var. atlantica
Maire - Ital.
Alg. !. 1836. - D. oleoides Schreb.
- Arbrisseaux à tiges dressées, plus élevées. Fleurs plus nombreuses
groupées en inflorescence. Feuilles plus grandes 2
2 Feuilles lancéolées-linéaires, larges de 5-7 min au plus, cuspidées (fig.), très denses.
Inflorescences terminales en panicule rameuse longue de 5-10 cm, entièrement blanche-
tomenteuse. Fleurs blanches caduques - Forêts, garrigues, broussailles - C : dans tout le
Tell - Méd. - x Garou ,, « Lazzaz s, « Init s.
1837. - D. Gnidium L.
Feuilles ovales larges de 2-3 cm, obtuses, glabres et coriaces (fig.). Inflorescences en grappes
axillaires courtes (2-3 cm) pendantes, à 3-10 fleurs jaune verdâtre - Forêts humides des
montagnes - R Kl-2 : var. latifolia Coss. - ! Eur. - « Ajiji ».
1838. - D. Laureola L.

Thymelaea Scop. (= Passerina L.)

Plantes annuelles ou sous-arbrisseaux à fleurs polygames ou dioïques. Périanthe à 4-5 divisions


en général persistant, verdâtre ou jaunâtre. Étamines 8-10 sur 2 rangs. Ovaire uniloculaire à 1
style. Fruit sec' ou charnu, monosperme.

1 Plante annuelle à tiges dressées de 5-50 cm, grêle, rameuse à la base, glabre ou - pubescente.
Feuilles linéaires, lancéolées, petites 3-10 x 1-4 mm, présentes tout au long de la tige, sessiles.
Fleurs 1-3 à l'aisselle de feuilles pourvues de 2 bractées linéaires souvent plus longues que le
fruit. Fruit glabre - Champs, pâturages - C : dans tout le Tell, RR : ailleurs : Hl - 1 Euras. I - a
Hiticha , - (= T. arvensis Lamk., incl. T. salsa Munby).
1839. - T. Passerina (L.) Lange
- Plantes vivaces 2

2 Feuilles glabres et glauques, ovales lancéolées. Sous-arbrisseaux prostrés à rameaux imbriqués.


Fleurs par 4-10 au sommet de tiges courtement et densément feuillées à périanthe pubescent
devenant renflévésiculeux sur le fruit - Pâturages arides - R : Hl-2, AS1-2-3 -
I End. N.A. I. 1840. - T. virescens Coss. et Dur.
- Feuilles pubescentes en entier ou au moins sur une de leur face.
3

36
3 Feuilles très petites densément imbriquées, coriaces ovoïdes aiguës, glabres en dessous,
pubescentes-laineuses en dessus ainsi que les tiges (fig.). Fleurs 2-5 au sommet des rameaux à
calice rapidement caduc, jaunâtre, polygame - Sables, pâturages - CC : dans toute l'Algérie et tout
spécialement sur le littoral - 1 Méd. ( - « Mete
nan s. 1841. - T. hirsuta Éndl.
- Feuilles pubescentes sur les 2 faces. Calice persistant sur le fruit. 4
4 Plante à souche vivace et à tiges herbacées simples ou à peine ramifiées, en touffe dense.
Feuilles lancéolées, les inférieures atteignant 3-4 cm, à la fin glabrescentes. Inflorescences
allongées en glomérules multiflores soyeux. Périanthe velouté à tube 2 fois plus long que les
lobes - Pâturages arides - AR : Hl-2, 03, ASl-2-1 - IbéroMar. ! - s MMethnina ,, a Terzazi a.
1842. - T. virgata Desf.
- Sous-arbrisseaux ligneux à tiges très ramifiées ne répondant pas à
ces caractères 5
5 Feuilles très petites (1-4 mm) ovoïdes, éparses et distantes sur les rameaux (fig.). Arbrisseaux
dioïques à rameaux effilés canescents. Fleurs glomérulées par 2-5 à l'aisselle des feuilles et bien
plus longues qu'elles, jaunâtres à lobes très courts. Pâturages arides et désertiques - CC : Hl-2,
AS1-2-3, SS - ! End. N.A. 1 - « Methnane
et Abiod ,. 1843. - T. microphylla Coss. et Dur.
- Feuilles plus grandes, densément imbriquées au moins au sommet
des rameaux. Fleurs pas plus longues que les feuilles 6
6 Feuilles linéaires larges de 1-2 mm, uninerviées. Sous-arbrisseaux rameux, densément feuillés
(fig.). Fleurs 1-4 au sommet, des rameaux. Périanthe à lobes atteignant environ le 1/3 de la
longueur du tube - Pâturages arides - AR: Hl-2 - Ibéro-Maur.
1844. - T. nitida Desf.
- Feuilles ovales lancéolées, larges de 3-5 mm, plurinerviées. Lobes du
périanthe aussi longs que le tube 7
7 Plante à feuilles et tiges densément veloutées laineuses. Fleurs axillaires 1-3, laineuses, aussi
longues que les feuilles - RR : Al environs d'Alger - ! Ibér. ~.
1845. - T. velutina Meiss.
- Plante pubescente mais jamais veloutée laineuse, à rameaux gris bruns. Fleurs en glomérules
axillaires bien plus courts que les feuilles (fig.) - Pâturages arides - AR : Hl-2, R : AS1-2-3 - 1
Méd. 1 - a Lezzaz et rhezal m. 1946. - T. Tartonraira All.
LYTHRACÉES

Plantes herbacées. Feuilles en général opposées, entières. Fleurs en grappes feuillées. Calice
campanulé ou tubuleux à 4-12 dents. Pétales 4-6, caducs. Étamines 6-12, rarement plus ou moins.
Style 1. Ovaire supère au fond du tube du calice, à 2-6 loges polyspermes. Fruit capsulaire.
CLÉ DÉS GÉNRÉS
1 Calice tubuleux allongé rétréci à sa base, beaucoup plus long que large, muni de côtes saillantes
(fig. 1849). Fleurs pourprées ou roses. Capsule allongée, cylindrique LYTHxurt
- Calice campanulé ; dilaté à sa base, pas plus large que long, sans côtes saillantes (fig. 1854).
Fleurs à pétales nuls ou très petits. Capsule globuleuse PEFLZS L.
Lythrum L. (Salicaire)
1 Fleurs verticillées en inflorescences spiciformes terminales, naissant à l'aisselle des bractées,
grandes 12-15 cm, d'un rouge pourpré. Plante dressée haute de 60-100 cm - Lieux humides,
fossés - C : dans le Tell, R : ailleurs - Cosm. - r Rihant et ma ».
1847. - L. Salicaria L.
Fleurs par 1-2 à l'aisselle des feuilles, plus petites. Plante prostrée au moins à la base, haute de 5-
30 cm, florifère dès la base 2
2 Calice long de 5-6 mm, sur la fleur. Fleurs assez grandes 5-8 mm. 10-12 étamines 3

37
Calice long de 3 mm, sur la fleur. Fleurs petites 2-4 mm. 2-6 étami
nes 4
3 Fleurs d'un rouge pourpre. Calice progressivement dilaté vers le haut (fig.). Plantes à tiges
rameuses, hautes de 20-30 cm - Lieux humides - CC : dans toute l'Algérie - : Méd. - (= L.
flexuosum Lag. = L. Graef f eri Ten. = L. meonantlum Link.).
1848. - L. junceum Soland.
Fleurs bicolores à pétales blancs dans leur moitié inférieure et ensuite rose vif. Calice nettement
contracté au sommet du tube (fig.). Plante peu rameuse, haute de 10-20 cm - Lieux humides - AR
: 01-2-3, A2 - Ibéro-Maur. - (= L. bicolor Batt. et Pitard).
1849. - L. acutangulum Lag.
4 Plante verte. Dents externes du calice très courtes, triangulaires obtuses (fig.). Plante en général
prostrée à tiges très ramifiées anguleuses - Bas-fonds inondés, Dayas - CC : dans le Tell, AR
ailleurs - Méd. - (= L. Salzmani Jord. = L. bib-acteatum
Salzm.). 1850. - L. tribracteatum Salzm,
- Plantes glauques. Dents externes du calice plus longues que les in
ternes. Plantes = érigées à tiges simples ou très peu ramifiées . . 5
5 Calice fructifère long de 5-7 mm. Pétales 2 fois plus longs que le calice. Etamines en général 4-
6. Plante prostrée à tiges assez longues et à feuilles linéaires oblongues, larges de 3-6 mm - Bas-
fonds humides, dàyas - CC : dans toute l'Algérie, R : SS, SC - Cosm.
1851. - L. hyssopifolia L.
Calice fructifère long de 2,5-3 mm. Pétales dépassant à peine les dents du calice. Etamines en
général 2. Plante érigée à tiges courtes et à feuilles étroitement linéaires, larges tout au plus de
1,5 mm - Dayas - AR : dans le Tell, RR : ailleurs : Tiaret, Aflou - Méd.
1852. - L. thymifolia L.

Peplis L.

1 Feuilles nettement pétiolées spatulées. Tiges décombantes, radicantes aux noeuds. Calice plus
court que la capsule (fig.). Plante très glabre - Sources et lacs des montagnes - R : K1-2-3, Cl - I
Eur.
1853. - P. Portula L.
Feuilles sessiles ovales ou ovales oblongues. Tiges érigées, jamais radicantes. Calice plus long
que la capsule (fig.). Plante pubescente au moins sur les jeunes feuilles - Dayas, bas-fonds
inondés en hiver - AR : çà et là dans tout le Tell, RR : ailleurs : Tiaret - - Méd. i - (incl. P.
hispidula Dur., P. erecta Req. et P. biflora
Salzm.). 1854. - P. numulariaefolia (Lois.) Jord.
PUNICACÉES
Punica L. (Grenadier « Rommana » « Tarournant »)

Arbuste de 2-5 m très rameux. Feuilles opposées oblongues, luisantes. Fleurs d'un rouge écarlate,
grandes, 20-25 mm, par 1-3 à l'aisselle des feuilles. Calice longuement campanulé coriace, rouge
orangé à 5-7 lobes. Pétales 5-7. Etamines très nombreuses. Fruit volumineux couronné par la
partie supérieure du calice, à graines nombreuses (grenade) - Cultivé partout et souvent
subspontané dans le Tell - I Méd. !.
1855. - P. granatum L.
M RTACÉES

Arbustes à feuilles entières, opposées. Fleurs axillaires hermaphrodites, 5-mère. Calice


cupuliforme. Etamines très nombreuses, insérées avec les pétales au sommet du tube calycinal.

38
Gynécée infère ou serai-infère à 5 carpelles uniloculaires, à ovules nombreux, à placentation
axile (fig. 1856). Fruit bacciforme bleuàtre, globuleux, de 5-8 mm de diamètre.

Myrtus L. (:Myrte)
1 ' Arbuste à feuilles ovoïdes lancéolées, 2 à 3 fois plus longues que larges, à nervation pennée.
Fleurs grandes 10-15 mm, blanches, pourvues à la base de 2 bractées très petites, rapidement
caduques. Baie
ovoïde 6-8 mm. Rameaux pubescents dans leur jeunesse - Garrigues, broussailles - CC : dans le
Tell littoral algéro-constantinois, parait manquer ailleurs - ! Méd. - « Rihan » « Merlin -,.
1856. - MI. communia L.
Arbuste à feuilles linéaires lancéolées 6-8 fois plus longues que larges, uninerviées. Fleurs plus
petites 7-8 mm, un peu rosées extérieurement, pourvues de 2 bractées linéaires aussi longues que
le calice (fig.). Baies globuleuses 4-5 mm. Plante très glabre - Rocailles humides - RR : SS : dans
les montagnes : Hoggar, Tefedest, Tassili n'Ajjer : ssp. Nivellei Quézel - End. C. Sah. 1 - «
Tafeltest s.
1857. - M. N ivellei Batt.
N.B. - De très nombreuses Myrtacées ont été introduites en Algérie comme arbres d'ornement ou
reboisement. Tel est le cas en particulier pour les Eucalyptus.
ONAGR ACÉES
(_ Œnothéracées)
Plantes herbacées. Feuilles simples opposées ou alternes. Fleurs en grappes terminales ou
axillaires, 4 (RR 2-3-5) mères. Calice tubuleux. Pétales 0-2-3-4-5. Étamines 2-10 insérées avec
les pétales au sommet du tube calycinal. Gynécée infère à 2 loges monospermes ou à 4-5 loges
polyspermes. Style 1.
CLÉ DES GÉNRES
1 Sépales, pétales et étamines 2. Capsule hérissée de poils crochus
(fig. 1858) CIRCAEA L.
- Sépales 4-5, pétales 4-5 ou nuls. 4-8-10 étamines. Capsule non
hérissée de poils crochus 2
2 Pétales 0. Sépales et étamines 4. Plante immergée à feuilles opposées
ovales-arquées entières LIIDWICIA L.
- Pétales présents 3

3 Sépales, pétales, étamines 4. Plante flottante. Capsule volumineuse munie de 2 fortes épines
latérales. Feuilles immergées finement pinnatiséquées, les supérieures flottantes rhomboïdales
dentées, tronquées à la base (fig. 1860) TRAPA L.
Et-amines 8-10. Sépales et pétales 4-5. Capsule ovoïde ou linéaire
4
4
Sépales ou pétales 5. Étar.::nes 10. Fleurs isolées à l'aisselle des
feuilles. Plante aquatique JcssIEuA L.

Sépales et pétales 4. étamines 8. Fleurs en grappes terminales. Plantes terrestres 5


5 Graines sans aigrette. Capsule ovale oblongue (fig. 1863). Fleurs jaunes N ONOTHERA
L. Graines surmontées d'une aigrette. Capsule linéaire (fig. 1867).
Fleurs roses ÉPILOBIAM L. Circaea L.

Herbe vivace de 20-50 cm érigée, finement pubescente. Feuilles opposées ovales acuminées,
lâchement dentées. Inflorescences en grappes simples et lâches non feuillées. Fleurs petites 4-S

39
mm, rosées, dimères. Pétales bilobés (fig.) - Forêts humides - AC : K1-2-3, R : A2 -
Circumbor. ;.
1858. - C. Lutetiana L. Ludwigia L.

Herbe vivace en général immergée, glabre, à tiges de 10-40 cm. Fleurs sessiles solitaires
verdâtres, très petites, isolées à l'aisselle des feuilles, à calice en cloche, à tube aussi long que les
lobes (fig.). Capsule ovoïde petite, glabre, tétragone à 4 loges - Marais - RR : Lacs de La Calle -
Cir
cumbor. ' - (= Isnardia palustris L.).
1859. - L. palustris L. Trapa L. (Châtaigne d'eau)

Plantes nageantes. Feuilles immergées pennatiséquées à lanières filiformes, les flottantes étalées
en rosettes cunéiformes dentées, à pétiole renflé en vessie. Fleurs blanches axillaires. Calice
courtement tubuleux à 4 lobes. Pétales 4. Étamines 4.
1 Fruits de 3-4 x 2-3 cm, à épines latérales droites longues de 0,8 mm au plus et présentant sur les
faces 3 tubérosités _- saillantes (fig.) - Lacs - R : K3 : La Calle, Bône - Paléo-Temp. - a Bou
Kornin e. 1860. - T. natans L_
- Fruits de 5-7~ x 3 mm, à épines latérales incur'ées, longues de 2 cm, à faces = ornées, mais non
tuberculées. - Lacs - RR : K3: La Calle : lac Tonga, récoltée une seule fois - Trop.
1861. - T. bispinosa Roxb. Jussieua L.

Plante flottante à tiges allongées radicantes. Feuilles lancéolées opposées finement pubescentes.
Fleurs jaunes grandes 2-2,5 cm. Calice persistant sur la capsule, celle-ci cylindrique à 5 loges
(fig.). Graines sans aigrettes. - Lacs, fossés - R : Région de Bône, La Calle - 1 Pan Trop. ~. 1862.
- J. repens L.

OEnothera L. (Onagre)

1 Feuilles caulinaires inférieures larges de 5-8 mm, 12 à 15 fois plus longues que larges. Fleurs
jaunes, puis rouges-brunes après l'anthèse, grandes. Capsule cylindrique en massue rétrécie à la
base, longue de 3 cm (fig.) - Lits d'oueds - RR : A2: La Chiffa, K3 : La Calle, SS : Él Goléa : ssp.
stricta (Led.) Fiori - Sud-Amér. ~.
1863. - Œ. mollissima L.
- Feuilles caulinaires inférieures larges de 18-25 mm, 3-6 fois plus longues que larges. Fleurs
toujours jaunes. Capsule cylindrique un peu renflée vers son milieu de 3-4 cm - Très douteux
pour l'Algérie
- Amér. I. Œ. biennis L.

Epilobium L. (Epilobe)

1 Stigmates des fleurs épanouies agglomérés en massue (fig.) - Lieux


humides. 1864. - E. tetragonum L.
a) Souche émettant de longs stolons lâchement feuillés. Plante en général prostrée, au moins à sa
base, à feuilles vertes luisantes en dessus - Lieux humides, sources, en montagnes - R : K1-2-3,
A2 - 1 Eur. -
(= E. virgatum Fries). ssp. obscurum (Schreber) Fiori
- Souche dépourvue de stolons, émettant à son collet de courtes rosettes de feuilles. Plante en
général érigée à feuilles vertes, mais non luisantes en dessus b

40
b) Fleurs grandes 20-25 mm, d'un pourpre violacé - Lieux humides, marécages - AR : K1-2-3, Al
- ( W. Méd. I. ssp. Tournefortii Michelet (Rouy)
- Fleurs petites 5-10 mm, rosées c
e) Fleurs d'un rose très pâle de 3-5 mm - AC : dans le Tell. - RR ailleurs: Aurès, Tiaret. ssp.
adnatum (Griseb.) Maire
- Fleurs d'un rose foncé de 8-10 mm - RR : Al.
ssp. Lamyi (Schultz) Léveillé

- Stigmates des fleurs épanouies 4, étalés en croix (fig. 1866) 2

2 Plante glabrescente à tiges finement hispides et à feuilles présentant tout au plus quelques poils
apprimés sur les nervures. Feuilles atténuées en pétiole de 2-6 mm à la base. Fleurs roses de 1 cm
- Ruisseaux, forêts humides dés montagnes - R : K1-2, A2 - Sub.
Atl. 1. 1865. - E. lanceolatum Seb. et Maur.
Plante pubescente à tiges pourvues de nombreux poils érigés, crépus. Feuilles pubescentes
sessiles ± amplexicaules 3
3 Fleurs grandes 2,5-3,5 cm, purpurines à pétales 2 fois plus longs que les sépales (fig.). Plante
blanchâtre très hispide, élevée 1-2 m. Capsules fortement pubescentes. Sépales acuminés - Lieux
humides - C dans toute l'Algérie. RR : SC : Hoggar - 1 Eur. MMéd. - c Hachich
ech Chaaba ,. 1866. - E. hirsutum L.
Fleurs ne dépassant pas 1 cm, rosées, à pétales dépassant peu le calice. Plante de 20-50 cm,
pubescente mais non blanchâtre. Capsules glabres ou à peine pubescentes. Sépales obtus 4
4 Capsules longuement pédonculées 15-25 mm (fig.). Feuilles lancéolées linéaires, les moyennes
8-10 fois plus longues que larges, celles des rosettes basales glabres. _ Lieux humides - RR : K3:
La Calle,
Dj. Megris - End. !. 1867. - E. numidicum Batt.
Capsules à pédoncules ne dépassant pas 4-6 mm. Feuilles ovales lancéolées, les moyennes 4-5
fois plus longues que larges, celles des rosettes basales pubescentes (fig.) - Lieux humides des
montagnes - AR : K1-2-3, A2, RR : ailleurs : Tlemcen, Aurès - Paléo-temps
1868. - E. parviflorum Schreb.
H ALORRHAG ACÉES
Plantes aquatiques ou terrestres à feuilles verticillées ou opposées. Fleurs sessiles ou en grappes
nues, très petites, 2-4 mères, monoïques. Pétales caducs, parfois nuls dans les fleurs femelles. 2-8
étamines.
CLÉ DÉS GÉNRÉS
1 Feuilles entières, linéaires lancéolées, petites, 8-10 mm, opposées.
Fleurs monoïques agglomérées à l'aisselle des feuilles
...... LAURENBERCIA Berg.
- Feuilles pénnatiséquées, finement laciniées, verticillées, bien plus
longues. Fleurs en épi terminal longuement pédonculé
MYRIOPHYLLUJI L.

Laurenbergia Berg.
Petite plante radicante à feuilles entières sessiles, glabrescentes. Fleurs par 1-5 à l'aisselle des
feuilles, très courtement pédicellées. Calice à tube court à 4 lobes érigés. Pétales 4, très petits.
Étamines 4. Fruits globuleux à 8 nervures portant des tubercules saillants - Bas-fonds humides -
RR : K3 entre Bône et La Calle - I Sud. Am. Alg. I - (= Serpicula numi
dica DR). 1869. - L. tetrandra (Schott) Kanitz
Myriophyllwn L. (Myriophylle)

41
Inflorescences en épis aériens. Plantes immergées. Calice à tube court et à 4 lobes caducs. 4
pétales en général. Fruit tétragone à 4 loges monospermes.

1 Feuilles immergées verticillées, les aériennes fertiles, presque toutes alternes. Épi floral très
grêle -L penché, court, à fleurs alternes isolées par 2-3 à la base de l'épi toujours solitaires vers le
haut, jaunâtre, axillé par une feuille bractéiforme très courte - Marais, lacs - R : K1-2-3, Al - !
Eur. I.
1870. - M. alternifolium DC.
- Feuilles toutes verticillées. Epi bien plus robuste, rigide, à fleurs
toujours verticillées, blanches ou roses. 2

2 Épi floral feuillé jusqu'au sommet, à feuilles supérieures sessiles découpées en lanières et bien
plus longues que les fleurs, terminé par des feuilles (fig.) - Éaux stagnantes - CC : dans toute
l'Algérie
- Circumb. 1871. - M. verticillatum L.
- Épi floral pourvu en bas de feuilles laciniées très courtes, ensuite à feuilles bractéiformes bien
plus courtes que les fleurs, terminé par des fleurs (fig.) - Éaux stagnantes - AC : dans toute
l'Algérie -
Circumb. !. 1872. - M. spicatum L. CY\OMORIACÉES
Famille très proche des Balanophoracées, créée pour le genre Cynomorium.
Cynomorium Micheli

Plante parasite sur les Chénopodiacées, haute de 40-80 cm, en entier rouge-violacée, formée
d'une tige charnue, robuste, dilatée au-dessus du sol en une inflorescence en épi très dense,
charnu, en forme de massue, recouvert de fleurs très serrées et très petites, polygames, à une
seule étamine. Périanthe constitué par 1-5 pièces très petites, surmontant l'ovaire, et axillées par
des bractées spatuliformes très courtes. Fruit constitué par de minuscules akènes noirâtres (fig.) -
Terrains salés - AC : 01-2, Hl-2, AS,
Sb, SC, SO - 1 Méd. ~ - « Zob et Turki » « Tartous » (fig.).
1873. - C. coccineum L.
ARALIACÉES
Famille très proche des Ombellifères, dont elle diffère surtout par ses fruits bacciens.

Hedera L. (Lierre, « Qessouss », « Louaïa »)


Plante grimpante à tiges munies de nombreuses racines adventives. Feuilles vert foncé, glabres,
pétiolées, 3-5 lobées. Inflorescences en ombelles simples, denses. Fleurs jaune-verdâtre. Calice à
5 dents très courtes. Pétales 5. Étamines 5. Baies globuleuses noirâtres à style persistant, cerclées
vers le haut par le limbe du calice adhérent au fruit (fig.) - Ravins, forêts - CC : dans toute
l'Algérie, sauf dans les régions arides : ssp. canariensis (`yilld.) Maire - Eur. Méd. '. 1874. -
H. Helix L.
OMBELLIFÈRES

Famille très importante dans la Flore algérienne où elle est représentée par 55 genres. La
détermination des espèces appartenant à cette famille est délicate et doit toujours porter sur des
échantillons complets, présentant en particulier des fruits mûrs.
Arbustes, plantes sous-frutescentes ou herbacées, très variables, à feuilles en général très
divisées. Inflorescences ombelliformes munies à leur base de bractées souvent très caduques
(involucre), simples ou le plus souvent composées d'ombellules munies ou non de bractéoles à
leur base (inaolucelle). Fleurs de type 5. Sépales en général très petits ou nuls. Pétales libres (fig.
A), égaux ou parfois rayonnants, plus grands à la périphérie des ombellules (fig. B-C). Étamines

42
5 alternipétales, libres, insérées sur un disque _ apparent. Ovaire infère, formé de 2 carpelles
antéropostérieurs 2-loculaires, surmonté du disque (stylopode). Ovule 1 par loge. Styles 2 (fig.
D). Fruit constitué par un diakène couronné par le bourrelet calycinal, et se décomposant en ses 2
parties (méricarpes) qui restent soule- adhérentes à une columelle centrale bifide (carpophore)
(fig. É). Ceux-ci monospermes, indéhiscents, présentant en général 2 faces, l'une interne
(commissurale) plane en général, et une externe fortement convexe. Méricarpes en général
distinctement sillonnés par 5 côtes primaires : 1 dorsale, 2 latérales et 2 commissurales,
constituées par un faisceau libéroligneux, séparées entre elles par des dépressions ou vallécules
(fig. F). Vallécules pourvues de 1 ou plusieurs canaux sécréteurs visibles ou non sur le sec (la
coupe transversale est souvent nécessaire pour les mettre en évidence); ces canaux sécréteurs
sont souvent appelés bandelettes. Vallé-cules parfois nues, mais souvent sillonnées par des côtes
secondaires saillantes, constituées comme les côtes primaires par un faisceau libéro-ligneux. Les
côtes primaires et secondaires peuvent être soit lisses, soit hispides, soit toutes ou en partie
transformées en ailes membraneuses, soit toutes ou en partie garnies d'aiguillons droits ou
crochus.
CLÉ DÉS GÉNRÉS

1 Fleurs en capitules involucrés par des bractées épineuses


ÉRYN GICM
- Fleurs non en capitules involucrés 2
2 Feuilles tout entières, linéaires ou peltées. SÉRIE 1
- Feuilles diversement divisées 3
3 Feuilles basales palmatilobées (fig. 1899). Fleurs rosées ... SANICtza
- Non 4

4 Feuilles et bractées terminées par une forte épine. Plante des sables
maritimes ÉcHxNoPaoRA
Nor 5

5 Fruits à côtes toutes ou en partie prolongées par des ailes merrbra


neuses brillantes. SÉRIE 2
- Côtes dépourvues d'ailes membraneuses brillantes 6

6 Fruits terminés par un long rostre (fig. 1907) Scr.NDLX


- Fruits à rostre nul ou très court 7

7 Feuilles 1 fois pennatiséquées à lobes cunéiformes, largement arrondis ou ovoïdes, pas ou à


peine plus longs que larges, dentés seulement dans leur portion apicale (fig. 1910) 8
- Feuilles ne présentant pas ces caractères 9
8 Fleurs blanches Pr•.~PLVZLLA
- Fleurs saunes R EL_ERA

9 Fruits couverts au moins en partie de réticulatiors d'aigu ior_s ou


de poils visibles à l'oeil nu. SÉRIE 3
- Fruits inermes glabres, lisses, parfois un peu hispides : Sesel: ou tuberculés : Ammiopsis, mais
dans ce cas l'ornementation n'est v-'sïole qu'à la loupe 10

10 Plante du bord de mer, à feuilles glauques et charnues et à fruits


à parois épaissies spongieuses (fig. 1949) CP-^rR;rt s
Non 11

43
11 Fruit fortement aplati dorsalement, à méricarpes présentant une face interne commissurale et
une face externe parfois ± striée par des bandelettes. SÉRIE 4
- Fruits ne présentant pas ces caractères 12
12 Feuilles inférieures à nombreux segments multifides courts verti
cillés (fig. 1961) AMMOmES

- Non 13
13 Fleurs d'un jaune d'or 14
- Fleurs blanches rosées, jaunâtres ou verdâtres 15
14 Plante à odeur d'anis. Fruits de 5-7 x 2-3 mm, à bandelettes bien
marquées FOENICULUM
- Plante sans odeur d'anis. Fruits de 2 x 1 mm, presque lisses
RIDOLFIA
15 Calice à dents persistantes sur le fruit (fig. 1967). Ombellules très denses =
capituliformes. Plantes des lieux inondés'ou très humides..
ŒNANrIIE
- Ces caractères non réunis 16

16 Plantes aquatiques ou des bas-fonds temporairement immergés, à feuilles (sauf parfois les
immergées) à 3-9 segments cunéiformes ou lancéolés-dentés (fig. 1972) HELOSCLADIUMM
- Plantes terrestres 17
17 Feuilles basales à 3 lobes ± divisés (ig. 1974), les supérieures 2-3 pinnatiséquées. Plante
grêle très glabre de' forêts surtout monta
gnardes BALANSAEA
- Plantes ne présentant pas ces caractères 18

13 Fruits à côtes manquantes ou à peine visibles. SÉRIE 5


Fruits à côtes bien marquées (loupe) 19

19 Plante à odeur de céleri. Ombelles sessiles ou subsessiles à l'aisselle


des feulles. Feuilles supérieures en général trilobées AeIu i
- Ces caractères non réunis • 20

22'1 Feuilles penna séquées à 7-11 lobes à segments ovales lancéolés -_


dentés SIsoN
Fe filles ne présentant pas ces caractères 21

2. Fr.ts couvert de poils capités très courts (loupe), globuleux, très


pet. s 1 mm (Eg. 1932) BRACHYAPIUSI
- Fr•_:ts zlabres. SÉRIE 6
Série 1
1 Feuilles peltées orbiculaires crénelées. Inflorescences en verticilles sessile. superposés
HYDROCOTYLE
Feuils linéaires, lancéolées ou ovoïdes 2

2 Plantes acaules ou presque, à feuilles toutes en rosette radicale


HoHE_NACKERIA
Plantz : à tiges développées et feuillées BUPLEURUM Série 2
1 Ailes •.ourtes ne dépassant pas le diamètre du fruit. Fruit long de

44
4-6 r-.,m D.tucus, p.p.
Ailes bien développées, au moins aussi larges que le diamètre du fruit. Fruits longs de 1 cm au
moins 2
2 Méricarpes à 2 ailes, les ailes latérales seules développées, les dor
sales nulles (fig. 1901). Méricarpes plans sur la face interne
THAPSIA
Méricarpes à 2 ailes latérales bien développées et à 2 ailes dorsales ind:vidnnalisées, mais
toujours visibles, quoique parfois très réduites (fig. 1.M4). Méricarpes à bords rabattus sur la face
interne 3
3 Fleurs blanches MARGOTTA
Fleurs jaunes ÉLAEOSELINUM Série 3
1 Fruit; simplement et diversement ridés ou réticulés 2
Fruis hérissés ou hispides 6
2 Fruit, didymes à 2 méricarpes globuleux, finement réticulés (fig.
1913) BgonA
- Non 3

3 Fruits globuleux 4
Fruits comprimés dorsalement, méricarpes fortement aplatis présentant une face interne
commissurale et une face externe 5

4 Fruits de 4-6 mm, ovoïdes (fig. 1914). Plante à odeur de punaise, grêle,
1-2 annuelle CoRr. RUM
Fruits de 1 cm un peu rétrécis au sommet (fig. 1915). Plante vivace
robuste HYPOMARArHRt'M
5 Fruits à face externe à sillons bien visibles -± réunis entre eux par
des rides transversales -(fig. 1916) CAPNOPIiYLLUM
- Fruits à face externe presque- lisse, hispide entourée d'une marge
épaisse régulièrement striée (fig. 1917) TORDYLIUM
6 Fruits comprimés dorsalement, méricarpes fortement aplatis présen
tant une face interne commissurale et une face externe 7
- Fruits globuleux ou t comprimés latéralement 9

7 Côtes secondaires toutes couvertes de longs poils soyeux très denses


(fig. 1918) AMMODAUCUS
- Côtes secondaires pourvues d'aiguillons 8

8 Côte secondaires pourvues d'une seule rangée d'aiguillons (sauf D. biseriatus) (fig. 1921).
Bractées de l'involucre presque toujours divisées DAUCUS, p.p.
- Côtes secondaires pourvues de 2 rangées d'aiguillons (fig. 1930). Brac
tées de l'involucre linéaires, entières ORLAYA

9 Fruits pourvus d'aiguillons _ dilatés à leur base et crochus au


sommet 10
- Fruits simplement hispides 12

10 Involucre à 3-5 bractées ou plus. Feuilles 1 seule fois incomplètement


divisées (fig. 1933) TuRGENIA
- Involucre nul ou à 1-2 bractées très petites. Feuilles 2-3 fois pinna
tiséquées 11

45
11 Fruits de moins de 4 nun. Plante couverte de poils rétrorses
ToRItis
- Fruits de plus de 5 mm. Plantes glabres ou un peu scabres à poils
très épars CAUCALIS
12 Fruits globuleux moins de 2 fois plus longs que larges 13
- Fruits linéaires 4-8 fois plus longs que larges 14

13 Fruits petits, moins de 3 mm. Plantes à tiges ± junciformes aphylles


ou presque PITURANTHos
- Fruits bien plus gros 6-8 mm. Grande plante de 2-2,5 m. Feuilles peu
divisées MAGYDARIS

14 Fruits nettement rostrés au sommet (fig. 1975-76)


ANTHRISCUS, p.p.
- Fruits non ou à peine rostrés au sommet 15

15 Plante grisâtre tomenteuse des rochers verticaux, surtout calcaires.


Feuilles molles 3-pennatiséquées TINGUARRA
'es glabres ou faiblement hispides, à feuilles 1-2 pennati
IG 16
I~"uill~
i' nilL bes allongés en lanières sétacées filiformes .... CUMIVU)t
oobes non sétacés filiformes PHYSOCsULOs 1 I Série 4
Ides émarginés aux extrémités (üg. 1950). Plante pubes
i' re MALABAILA
-ment ovoïdes, non cu à peine emarginés aux extrémités,
rbiculaires, plante glabre 2
itt '%tique ou des lieux temporairement inondés. Calice à
"' tantes sur le fruit (fig. 1965-70) ŒNANTHE p. P.
3 F,, 3

i
4 ches, roses ou blanc-jaunâtre 5
-4 mm. Plante à odeur d'anis, grêle, feuilles à lanières
filiformes AYEIHUII
cm au moins. Plante puissar.te ne présentant pas ces
a FERULA
s,.
cm de long au moins, à vallécules claviformes présentes
~' dans la partie supérieure (fig. 1957) HERACLEU>I '3-8 mm, à vallécules étroites
présentes sur toute leur
g. 1958) PEUCEDANU>t
1 ~. Série 5
"' -oins 3 fois plus longs que larges, longuement atténués au
F' ,, rminés en rostre court ANTHRISCUS p. P.
2 Fi s de 2 fois plus longs que la: _Cs 2
'' ment tuberculés (loupe) très
pesas, 1,5-2 mm. Fleurs jau
I le sec. Plante à aspect de Dau_us AJt}uOPSis

46
3 s, p'_us grands. Fleurs restant banches sur le sec .... 3
F.., '
t. iieaux régulièrement ramifiés. Fruits de 3-4 mm ovoïdes. e à tiges striées de pourpre
CONIU-1t veaux verticillés. Fruits g'ob•u:eux de 5-6 mm
.... DAN.AA
Série 6
1 Plantes vivaces à souche épaisse ou ligneuse, émettant en général
de nombreux rejets 2
- Plantes annuelles ou bisannuelles (exceptionnellement vivaces : Bunium, Conopodium, mais
dans ce cas à racine souterraine tuberculeuse) n'émettant qu'une tige unique 4

2 Fruit 4-6 fois plus long que large. Feuilles inférieures 1-2 pinnatiséquées à segments ovoïdes
dentés (fig. 1984). Tiges élevées 40-120 cm.
Fleurs blanc-verdàtre KUNDMAWNIA
- Fruits au plus 2 fois plus longs que larges. Feuilles inférieures à segments lancéolés linéaires ou
cunéiformes. Tiges ne dépassant pas 40 cm .
3
3 Fruits globuleux de 1,5-2,5 mm, glabres, nettement comprimés laté
ralement CARUM
- Fruits ovoïdes de 3,5-6 mm, en général finement pubescents à ma
turité, de section orbiculaire SESELI
4 Involucre à bractées trifides ou pennatifides. Ombelles à rayons très
nombreux (30-60) AMMi
- Involucres à bractées entières ou nulles. Ombelles à 2-20 rayons.
5 Fruits noirs à maturité, globuleux. Feuilles caulinaires sessiles ou amplexicaules à 1-3
folioles largement ovales. Grande plante à racine
napiforme SMYRNIUM
- Plante ne répondant pas à ces caractères 6
6 Plante = hispide au moins sur les feuilles et les rayons de l'ombelle. Fruit 5-6 fois plus long que
large, rétréci dans sa partie supérieure et à pédicelle non épaissi (fig. 1995)
CHAEROPHYLLUM
- Plantes très glabres. Fruits globuleux, au plus 3 fois plus longs que larges (exceptionnellement
plus longs, mais dans ce cas à pédicelle fortement épaissi : Bunium incrassatum) (fig. 1998)
7
7
Fruits ovoïdes atténués dans leur moitié supérieure (fig. 1996), longs
de 1,5-2 mm CONOPODIUM
Fruits globuleux ou ovales non rétrécis dans leur moitié supérieure (fig. 2001-02) 8
8 Fleurs vert jaunâtre. Plante annuelle grêle à odeur de persil
PETROSELII•IUM
Fleurs blanches. Plantes à tiges grêles en général, mais vivaces et à racine renflée en tubercule
arrondi, peu odorantes BuiruM
Eryngium L. (Panicaut) par M. A. BRETON
Plantes annuelles, bisannuelles ou vivaces ± épineuses. Inflorescences capituliformes entourées
de bractées en général épineuses. Fleurs sessiles, chacune à l'aisselle d'une bractée épineuse.
Calice à 5 dents foliacées épineuses. Pétales 5, petits, connivents. Fruit ovoïde couvert d'écailles
ou de tubercules à côtes et bandelettes nulles ou peu apparentes.
1 Plantes annuelles ou bisannuelles. Inflorescences sessiles ou subses
siles. Feuilles radicales à limbe atténué à la base (fig.) 2
- Plantes vivaces. Inflorescences pédonculées. Feuilles radicales presque toujours à limbe tronqué

47
ou cordé à la base (sauf chez E. dichotomum var. attenuatum) 3
2 Bractées florales entières, 3-4 fois plus longues que les fleurs et égalant l'involucre. Feuilles
radicales linéaires lancéolées (fig.). Inflorescences en ombelles approximatives, les fleurs
s'insérant sur un réceptacle sensiblement plan - Marais, dayas desséchées en été - R : dans tout le
Tell - 1 Méd. 1.
1875. - E. Barrelieri Boiss.
- Bractées florales tricuspides dépassant peu les fleurs, sauf parfois les toutes supérieures, et plus
courtes que l'involucre. Feuilles inférieures oblongues coriaces, dentées épineuses (fig.).
Inflorescence en capitule globuleux ou ovoïde - Steppes et pâturages désertiques - CC : 01-2-3,
H, AS, SS. R : ailleurs - I Ibéro-Mlaur. - e Kefeldib ».
1876. - E. ilicifolium Lam.
3 Rameaux et pédoncules triquètres. Inflorescences pauciflores semiglobuleuses. Bractées
florales plus courtes ou tout au plus égalant les fleurs. Feuilles radicales, les unes entières les
autres 3-5 fades, dentées-épineuses, en rosette étalée sur le sol - Pâturages rocailleux, champs -
CC : dans toute l'Algérie - ! i.A.-Sicile I - e Chouk
zerka >. 1877. - E. triquetrum Vahl.
- Rameaux et pédoncules sub-cylindriques. Inflorescences multiflores manifestement
globuleuses. Bractées florales plus longues que les fleurs 4
4 Plante puissante des sables maritimes, glauque bleuâtre. Feuilles radicales à limbe orbiculaire
réniforme, charnues, 1 profondément trilobées au sommet. Inflorescences atteignant la taille
d'une petite noix - C : sur tout le littoral - ! Eur. Méd. - e Lahiet et Mcaza'.
1878. - É. maritimum L.
- Plantes ne présentant pas ces caractères et ne végétant pas sur les
sables maritimes 5
5 Feuilles radicales et caulinaires pinnatipartites (fig.) sauf parfois les feuilles primordiales.
Bractées florales toutes entières. Feuilles caulinaires embrassantes à la base, à pétiole longuement
ailé. Inflorescences très ramifiées, corymbiformes - Steppes, pâturages - AR
Hl-2. RR : dans le Tell - Eur. Méd. I - « Chouk et Abiod »,
« Garrana ». 1879. - E. campestre L.
Feuilles radicales entières ou trilobées au sommet (fig. 1880), les caulinaires palmatiséquées
simplement sessiles 6
6 Feuilles radicales oblongues cordées (var. dichotomum Bret.) ou RR atténuées à leur base
(var. attenuatum Maire). Sépales atténués en
un très long mucron. Fruits densément écailleux (fig.). Bractées florales entières, munies de 2
épines à leur base - Pâturages, pelouses - CC : dans toute l'Algérie - W. Méd. 1 - « Chouk et dab
».
1880. - E. dichotomun Desf.
Feuilles radicales rondes ou ovalaires. Sépales très courtement mucronés, fruits très peu écailleux
(fig.). Bractées florales tricuspides - Broussailles, côteaux arides - W. Méd. I - « Aïchacoum
gorika ».
1881. - E. tricuspidatum L.
a) Bractées de l'involucre et segments des feuilles caulinaires linéaires lancéolés - CC : dans toute
l'Algérie. i ssp. eu-trigcuspidatum Maire
- Bractées de l'involucre et segments des feuilles caulinaires largement lancéolés b
b) Plante puissante atteignant 1 m à tige épaisse et rameuse. Inflorescences volumineuses, 12-15
mm de long. Segments des feuilles et bractées de l'involucre bien développés à marge en général
épineuse. Involucre à bractées 2-3 fois plus longues que l'inflorescence - R
01-2-3.ssp. mauritanicum (Pomel) Batt.
- Plante plus grêle 40-60 cm à tige mince et rameuse au sommet. Inflorescences de 7-10 mm.
Segments des feuilles et bractées courts, inermes en général. Involucre à bractées 1,5 à 2 fois plus

48
longues que l'inflo
rescence - R : K3, Cl. ssp. Bovei (Boiss.) Batt.
Hydrocotyle L.
Feuilles peltées s'insérant sur une tige radicante horizontale. Fleurs en 1-3 verticilles superposés
de 4-6 fleurs subsessiles, blanches ou rosées - Lieux inondés ou très humides - RR : indiqué à La
Calle - 11MIéd.-Atl.
1882. - H. vulgaris L. Hohenackeria Fisch. et Mey.
Plantes à feuilles linéaires acaules ou à tiges très courtes (1-3 cm) ramifiées sous l'inflorescence
centrale à ramification très courte. Ombelles
sessiles terminales ou situées dans les dichotomies pauciflores. Fruits à calice persistant,
étroitement imbriqués, petits 2-3,5 mm.

1 Calice à 3-5 dents, fortement rétréci sous le limbe (fig.). Fruits glabres à côtes peu distinctes.
Dichotomie très courte. Plante formant au ras du sol de petites touffes très denses - Terrain
argileux - R : Hl-2 - ' A.N.-Esp.-Caucase-Turquie 1.
1883. - H. bupleurifolia Fisch. et Mey.
Calice à 5-10 dents, non contracté sous le limbe (fig.). Fruits pubescents à côtes distinctes.
Dichotomie plus longue, plante nettement étalée sur le sol (fig.) - Terrains argileux, surtout
temporairement inondés - AR : 02-3, Hl-2 - I End. I.
1884. - H. polyodon Coss. et Dur.
Bupleurum L. (Buplèvre)

Plantes annuelles ou vivaces herbacées, arbustives ou arborescentes, à feuilles entières, glabres.


Fruits ronds, plans ou convexes, diversement ornés.

1 Plantes annuelles entièrement herbacées 2


- Plantes vivaces ligneuses au moins à la base 6
2 Feuilles, supérieures au moins, traversées par la tige (fig. 1886). Pas
d'involucre à la base de l'ombelle 3
- Feuilles non traversées par la tige. Un involucre de 2-6 bractées
linéaires 4
3 Ombelles à 5-8 rayons. Feuilles supérieures ovales, presque aussi longues que larges (5-8 x 4,5
cdi). Involucelle dressé autour de l'ombellule et l'enveloppant complètement à maturité. Fruits
lisses - Champs, cultures - RR : Hl : Aumale - ' Eur. 1,.
1885. - B. rotundifolium L.
Ombelle à 2-3 rayons. Feuilles caulinaires lancéolées, bien plus longues que larges. Involucelle
restant étalé après la floraison. Fruits ruguleux (fig.) - Champs, cultures - CC : dans toute
l'Algérie -
Méd. ' - « Bou redira s - (incl. B. heterophyllum Link. = B.
protractum Hoffm. et Link.).
1886. - B. lancifolium Hornem.
4 Involucelle à bractées pas plus longues que les fruits. Plante à tige raide, en général très
rameuse. Fruits brun foncé - Lieux secs, moissons - CC : dans toute l'Algérie - 1 Méd. atl. I -
(incl. B.
Columnae Guss., B. procumbens Desf.).
1887. - B. tenuissimum L.
Involucelle à bractées bien plus longues que les fruits. Plantes en général peu élevées, peu
rameuses. Fruits noirs couverts de tubercules blanchâtres 5
5 Bractées de l'involucelle larges de 2-4,5 mm, lancéolées, distinctement 3-nerviées,
membraneuses entre les nervures (fig.) - Moissons - RR : Cl : Bouïra - ( Méd. 1.

49
1888. - B. Odontites L.
Bractées de l'involucelle linéaires larges au-plus de 1 mm, sans plage membraneuse (fig.) -
Moissons - AC : dans toute l'Algérie - I Méd. I - (inel. ssp. pseudo-odontites Rouy).
1889. - B. semicompositum L.
6 Buisson hémisphérique à tiges ligneuses, à rameaux divariqués, à la fin fortement épineux.
Feuilles glauques lancéolées linéaires 3-nerviées, longues de 3-5 cm. Ombelles peu florifères -
Rocailles, surtout en montagne - AC : Hl-2, AS1-2-3. R : sur les hautes montagnes
du Tell - Ibéro-Maur. ~ - c Choubreq s, c Tafa s.
1890. - B. spinosum L.
Plantes non épineuses 7
7 Feuilles ovales-lancéolées, à la fois larges de plus de 1 cm, et à
une seule nervure principale. Arbustes à tige ligneuse 8
Feuilles ne présentant pas à la fois ces 2 caractères, toujours à 3-8 nervures parallèles. Plantes
tout au plus ligneuses à la base'.... 9
8 Feuilles ovales lancéolées vertes en dessus, glauques en dessous, présentant leur plus grande
largeur dans leur tiers supérieur (fig.). Ombelle unique au sommet des tiges feuillées, à involucre
et involucelle caducs - Broussailles - AR: dans tout le Tell. RR : ailleurs, AS3: Aurès, Cl : Mts du
Hodna - 1 Méd. ' - c Douag a.
1891. - B. fruticosum L.
Feuilles lancéolées glauques sur les 2 faces, à plus grande largeur située au-dessous du milieu
(fig.). Ombelles en général 3-6 au sommet de tiges à feuilles progressivement réduites, à
involucre et involucelle persistants - Rochers, rocailles - AR: 01-2-3 - Ibéro
Maur. !. 1892. - B. gibraltaricum Lam.
9 Feuilles larges de 10-30 mm, à 5-9 nervures parallèles très visibles
(fig. 1894) 10
Feuilles étroitement linéaires, larges au plus de 2-3 mrn, à nervures peu distinctes (fig. 1895)
11
10 Feuilles inférieures au moins longuement rétrécies en pétiole. Plante de 10-40 cm. Ombelles à
2-4 rayons grêles et allongés. Involucre et involucelle longs de 2-3 mm - Forêts, broussailles -
AR: Hl-2, AS1-2-3, RR : ailleurs - ' W. Méd. '.
1893. - B. rigidum L.
Feuilles toutes lancéolées sessiles. Plante puissante de 60-150 cm. Ombelles à 8-20 rayons assez
courts. Pièces de l'involucre et de l'involucelle atteignant en moyenne 1 cm de long - Rochers
calcaires - RR : K2: Bougie, Cap Carbon et environs - I End. ~.
1894. - B. plantagineum Desf.
il Fleurs et fruits nettement pédicellés 12
- Fleurs et fruits sessiles 13

12 Ombelles à 3-5 rayons grêles. Pièces de l'involucre et de l'involucelle linéaires longues de 0.5-
1 mm. Feuilles rigides, en général en rosettes basales formant des touffes denses - Pâturages des
montagnes - AR : AS1-2, Hl - ( End. N.A. ' - (= B. oligactis Batt. non Boisa.).
1895. - B. atlanticum Murb.
Ombelles principales à 8-15 rayons. Pièces de l'involucre et de l'involucelle linéaires-lancéolées,
longues de 2-3 mm. Feuilles molles éparses le long de la tige n'individualisant pas de rosette
basale - Forêts, broussailles des montagnes - AR : 03, A2, Kl-2, AS3, Cl - 1 End. N.A. 1. 1896. -
B. montanum Coss.
13 Feuilles longuement linéaires très progressivement atténuées en pointe aiguë, longues de 5-15
cm. Plante grêle longuement sous-frutescente, pourvue de 1 plusieurs rosettes foliaires denses -
Broussailles, forêts claires - AC : dans tout le Tell - I End. N.A. - (= B. fruticescens Ball. non L.).
1897. - B. Balansae Boiss. et Reut.

50
- Feuilles brusquement rétrécies au sommet, langues de 2-5 cm. Plante à souche ligneuse épaisse,
courte, émettant de nombreuses rosettes, formant des touffes denses au ras du sol - Steppes,
pelouses arides - AC : Hl-2, Cl - ! End. N.A. 1 - (= B. Chouletti
Pomel). 1898. - B. oligactis Boiss.
N.B. - La plante des hauts plateaux oranais est le B. mauritanicum Batt., espèce de position et de
valeur taxonomique discutée, morphologiquement très proche de B. oligactis.
Sanicula L.
Plante vivace. Feuilles en rosette radicales. palmatipartites à 5 (7) segments cunéiformes, lobés,
dentés (fig.), les caulinaires nulles ou 1-3 lobées. Inflorescences ramifiées. Ombelles simples ou
à 2-4 divisions inégales. Ombellules globuleuses à fleurs blanc rosé très petites. Fruits globuleux
à 5 côtes - Forêts humides - AC : A2, K1-2-3 - N. Trop. I.
1899. - S. europaea L. Echinophora L.

Plante vivace à feuilles rigides charnues, grandes. 1 (2) pennatipartites a segments épineux au
sommet, à pétiole et divisions trigones. Ombelle
à 5-8 rayons courts. Involucre et involucelle à 5-10 bractées lancéolées linéaires, Fleurs blanches,
1 fruit fertile par ombellule à 1 akène seul fertile à 5 côtes peu marquées - Sables maritimes -
RR : A1 : Le Corso, K3 : La Calte (non revu depuis longtemps) - Eur. Méd. i.
1900. -- É. spinosa L. Thapsia L.
Plantes vivaces, en général élevées. Feuilles 2-3 pinnatiséquées. Fleurs blanches ou jaunes. Fruits
à marges fortement ailées.
1 Feuilles très velues sur les 2 faces, grisâtres en dessous. Souche fistulleuse. Feuilles à lobes
larges et courts. Involucre et involucelle nuls. Fleurs jaunes. Méricarpes de 10-12 X 8 mm, à ailes
pas plus larges que le méricarpe (fig.) - Pelouses, forêts claires - AC : dans toute l'Algérie - Méd.
I - « Lirha », « Toufalt ».
1901. - T. villosa L.
- Feuilles vertes glabres ou à peine pubescentes en dessous 2
2 Fleurs jaunes. Feuilles à segments terminaux entiers étroitement linéaires lancéolés. Involucre
et involucelle nuls. Méricarpe de 15-25 X 10-15 mm, à ailes cordiformes aux extrémités (fig.) -
Champs. broussailles - CC : dans toute l'Algérie - ! Méd. 1 - z Derias » - (incl. T. decussata Lag.).
1902. - T. garganica L.
- Fleurs blanches _ rosées. Feuilles inférieures à segments cunéiformes incisés dentés. Involucre
à plusieurs bractées trifides, involucelle à 3-4 bractées linéaires. Méricarpe de 10-12 x 8-9 mm -
Sables surtout maritimes, rocailles - R : K3 - Tyrrh, .
1903. - T. polygama Desf. Margotia Boiss.

Plante vivace à souche épaisse fibrilleuse. Tige rameuse de 60-120 crn. Feuilles 3 pennatiséquées
vertes et glabres, à divisions courtes et aiguës. Involucre à 6-7, involucelle à 5-15 bractées
linéaires lancéolées. Ombelles à 12-20 rayons allongés. Fleurs blanches. Fruits de 1 cm de long, à
ailes latérales bien plus larges que le méricarpe, les dorsales réduites (fig.) - Pelouses, rocailles -
yC : dans le Tell - Ibéro-Maur. ! - « Haltit » - (- Laserpitium gumm:ferum Desf.).
1904. - M. gummifera Lange

Elaeoselinum Hack.

Plante vivace à souche fistuleuse. Feuilles très découpées. Tiges de 30100 cm rameuses.
Involucre et involucelle polyphylles. Fleurs jaunes.
1 Feuilles à pétioles hispides ou scabres, à divisions filiformes frisées, divariquées en tout sens.
Ombellules à pédicelles plus courts que le fruit. Méricarpe à ailes larges tronquées au sommet ne

51
dépassant pas le stylopode (fig.) - Pelouses, broussailles - CC : dans les montagnes du Tell, R : à
l'intérieur : ssp. meoides (Koch) Fiori - ! Méd.
- «Tais», « Klikha ». 1905. - E. Asclepium Bert.
Feuilles à pétioles très glabres, lisses à divisions linéaires courtes et aiguës, toutes _- étalées dans
un plan. Ombellules à pédicelles plus longs que le fruit. Méricarpe à ailes en général aiguës au
sommet, dépassant le stylopode - Mêmes stations - CC : dans toute l'Algérie - I Ibéro-Maur. 1 - «
Becibsa » - (= E. Fontanesii Boiss.).
1906. - E. thapsioides (Desf.) Maire

Scandix L.

Plantes annuelles à feuilles 2-3 pennatiséquées à segments linéaires. Involucre à 0-1 bractée.
Ombelle à 1-3 rayons. Fleurs blanches. Fruit longuement rostré.
1 Fruit à rostre fortement comprimé dorsalement, long de 4-7 cm, scabre sur les marges, 4-
6 fois plus long que les carpelles (fig.) Champs - CC : dans toute l'Algérie - ! Eur. Méd. 1 - «
Mechta et
rhoul ». 1907. - S. pecten-Veneris L.
- Fruit à rostre pratiquement arrondi, long de 1-2 cm, scabre en entier
(fig. 1908) 2

2 Bractées de l'involucelle laciniées aussi longues que les fruits (rostre non compris). Fruits
noirâtres à rostre brun clair ou vert (fig.) - Rocailles calcaires - R : Cl : Mts du Hodna, AS3 - 1
Méd. - (= S. pinnatifida Vent). 1908. - S. stellatum Soland.
Bractées de l'involucelle entières linéaires lancéolées, très courtes, bien plus courtes que les
fruits. Fruits et rostres sensiblement concolores - Champs, pelouses - Méd. ~ - « Mechitta ».
1909. - S. australis L.
a) Bec du fruit arqué - RR : indiqué en Algérie.
ssp. curvirostris (hlurb.)
- Bec du fruit droit. - CC : sauf dans le Tell littoral.
ssp. occidentalis Vierh.
Pimpinella L.

Feuilles pétiolées en rosettes pennatiséquées à 5-7 segments ovoïdescunéiformes (fig. 1910).


Involucre et involucelle nuls. Fleurs blanches. Fruits ovoïdes. Plantes vivaces à souche épaisse
ligneuse.
1 Segments de moins de 1 crn de long, le terminal entier. Tiges robus
1tes ramifiées 3-6 fois plus longues que les feuilles basales. Ombelles à 5-10 rayons grêles et
glabres - Rochers calcaires - AC : dans toute l'Algérie, surtout en montagne - ~ Méd. I - (incl. P.
djurdjurae
Chabert). 1910. - P. Tragium Vill.
Segments de 1,5-3 cm de long, le terminal trilobé. Tiges peu élevées, 2 fois plus longues que les
feuilles basales. Ombelles à 12-18 rayons, robustes et scabres, villeux ainsi que le haut des tiges -
Rochers calcaires des hautes montagnes - R : Kl : Djurdjura, K2 : Massif
des Babors - End. I. 1911. - P. Battandieri Chabert
Reutera Boiss.

Plante vivace à souche épaisse à tige très ramifiée élevée 1-2 m. Feuilles toutes basales,
pennatiséquées à 5-13 segments ovoïdes cunéiformes dentés hispides, longues de 15-30 cm, les
caulinaires réduites à la gaine. Ombelle petite à 3-5 rayons capillaires. Involucre et involucelle
nuls. Fleurs jaunes, graines ovoïdes de 5 mm environ, luisantes - Champs, cultures, broussailles -

52
C : à FÉ d'Orléansville - 1 E. Méd. - (= Pimpinella lutes Desf.,
R. Fontanesi Boiss.). 1912. - R. lutea (Desf.) Maire
Bifora Hoffm.
Plante glabre, annuelle, à odeur de punaise, à tiges en général nombreuses, de 20-40 cm,
ramifiées dans le bas. Feuilles 1-2 pennatiséquées, à segments cunéiformes incisés-dentés.
Involucre à 0-1, involucelle à 1-3 bractées. Ombelles à 4-7 rayons. Fleurs blanches, les
périphériques non rayonnantes. Fruit didyme, rugueux, long de 4-5 mm, large de 7-8 (fig.) -
Moissons, cultures - AC : dans tout le Tell - I Méd. '.
1913. - B. testiculata Roth. Coriandrum L. (Coriandre)
Plante annuelle fétide à odeur de punaise, à tiges dressées, ramifiées dans le haut, de 20-60 cm.
Feuilles 2-3 pennatiséquées, à segments linéaires lancéolés. Involucre à 0-1, involucelle à 3
bractées sétacées. Ombelle à 3-10 rayons. Fleurs blanches, les périphériques rayonnantes, Fruit
globuleux 3-5 mm, à côtes alternativement droites et flexueuses (fig.) - Méd. - c Kesbour s, c
Debcha ,. 1914. - C. sativum L.
Hippomarathrum Hoffm. et Lk.
Plante vivace de 40-80 cm, glabre, à feuilles divisées en lanières linéaires. Ombelle à 8 rayons en
moyenne. Bractées de l'involucre et de l'involucelle lancéolées, entières ou pennatiséquées.
Calice à dents persistantes.
Fleurs jaunes. Styles divariqués, plus longs que le stylopode. Fruits ovoïdes 10-15 mm, rétrécis
au sommet, glabres à péricarpe induré et à côtes épaisses norn ailées (fig.) - Lieux arides, haies,
cultures - I Méd. 1.
1915. - H. Libanotis Koch
a) Bractées de l'involucre entières ou incomplètement pinnatiséquées.
Fruit lisse. - R : K3, Cl, AS3 : Aurès (_ Cachrys Libanotis L.).
ssp. Bocconei (Boisa.) Maire
- Bractées de l'involucre bipennatiséquées. Fruit ,+- tuberculeux sur les côtes - CC : dans tout le
Tell - (incl. H. crispétum Pomel, C. pungens Jan.). ssp. pterochlaenum (Boisa.) Maire

Capnophyllum Gaertner

Plante annuelle glabre à tige anguleuse divariquée dichotome à ombelle terminale et dans les
dichotomies. Feuilles 3-pennatiséquées à segments linéaires lancéolés. Bractées 4-6 caduques
linéaires. Ombelles à 2-5 rayons. Fleurs blanches. Méricarpes ovoïdes subsessiles plats à côtes
épaisses, fortement ridés transversalement (fig.) - Çhamps, pelouses, surtout sur argile - C : dans
tout le Tell - I Méd. j.
1916. - C. peregrinum (L.) Lange
Tordylium L.

Plante annuelle à tiges rameuses, à feuilles et portion inférieure des tiges mollement hispides.
Feuilles inférieures longuement pétiolées pennatiséquées, à 5-11 segments ovoïdes crénelés.
Involucre et involucelle polyphylles, à bractées longuement linéaires. Ombelles à 3-7 rayons.
Fleurs blanches, les extérieures irrégulières à lobes rayonnants autour des ombellules. Fruit orbi-
culaire de 6-7 mm ponctué sur les faces à bordure épaissie régulièrement crénelée (fig.) -
Champs, décombres - RR : Al: Alger, K3: Bône -
Méd. 1917. - T. apulum L. Ammodaucus Coss. et Dur.
Petite plante annuelle glabre à tiges peu élevées. Feuilles 2-3 pennatiséquées à segments
linéaires. Bractées de l'involucre multifides. Fleurs blanches, toutes égales. Méricarpes allongés
6-9 X 4-5 mm, à côtes secondaires couvertes de longs poils soyeux très denses (fig.) - Pàturages
désertiques, sables - AC : SS, SO, R : SC - 1 Sah. 1.

53
1918. - A. leucotrichus Coss. et Dur. Daucus L. (Carotte)

Ge:.re très polymorphe et de détermination délicate. L'étude des fruits est to'_:ou_-s
indispensable.

1 Côtes primaires dorsales et secondaires dilatées en forme d'ailes


étroites (fig. 1919) 2
Côtes primaires dorsales et secondaires diversement aiguillonnées, mais non aliformes 3
2 Plante vivace, très glabre, tiges rigides à feuilles caulinaires réduites, ombelles à 10-15 rayons.
Involucre et involucelle à bractées entières lancéolées, linéaires aiguës. Méricarpe de 4-5 X 2
mm, à côtes primaires dorsales et côtes secondaires dilatées en forme d'ailes étroites, les dorsales
tuberculeuses (fig.) - Sables humides - R : K2-3, Al Reghaïa - 1 E. Méd. 1 - (= D. laserpitioides =
Laserpitiume daucoides Desf. = Caucalis virgata Poiret, incl. D. stenopterus Batt.
et Trab.). 1919. - D. virgatus (Poiret) Maire
Plante vivace à odeur de fenouil à tiges et rachis foliaire hérissés de poils réfléchis. Feuilles
toutes 2-3 pennatiséquées, sauf les toutes supérieures. Involucre et involucelle comme ci-dessus.
Fruits longs de 6-8 mm - F,ee ts de chênes lièges - R : K2-3, C1 : Guelma -
End. E. N.A. 1920. - D. Rehoudii Coss.
3 Ombelles sessiles à l'aisselle des feuilles caulinaires. Plante scabre rameuse flexueuse. Ombelle
à 3-5 rayons à fleurs jaunâtres. Fruits de 5-6 mm, à aiguillons bien plus longs que le diamètre du
fruit (fig.) -- Champs, broussailles - RR : 03 : Ghar Rouban - Ibéro
Iaur. - (= Durieua hisparica Boiss. et Reut.).
1921. - D. Durieua Lange
Plantes ne répondant pas à ces caractères, ombelles pédonculées. 4
4 Feuilles à pourtour linéaire, 2-3 pennatiséquées, à segments filiforrnes aigus (ng. 1922). Plantes
vivaces à souche épaisse. Bractées de hinvolucre et de l'involucelle entières ou à peine divisées
5
Feuilles à pourtour ovale ou triangulaire. Plantes en général annuelles ou bisannuelles. Bractées
de l'involucre et de l'involucelle divisées 6
5 Feuilles radicales dressées, finement pubescentes, les supérieures réduites à la gaine. Ombelles
fructifères à rayons subégaux. Fruits veloutés à côtes secondaires munies d'une rangée
d'aiguillons mais n'égalant pas le diamètre du fruit (fig.) - Forêts, broussailles - AC dans toutes
les zones montagneuses - Ibéro-Maur. ! - (= D. setu:osus Ball. non Guss., D. brachylobus Boiss.).
1922. - D. setifolius Desf.
Feuilles radicales étalées en rosette, glabres, les supérieures conformes. Ombelles fructifères à
rayons inégaux. Fruits finement pubescents à côtes toutes munies d'une rangée d'aiguillons mous,
jaunes ou rosés, égalant 1,5 à 2 fois le diamètre du fruit (fig.) - Forêts,
broussailles - AC : dans tout le Tell - « Eurq Sidi Messaoud » - (= D. meifolius Brot.). 1923. -
D. crinitus Desf.
6 Feuilles inférieures à divisions ultimes larges de 1/4 à 1/3 de mm. Fruits longs de 5-8 mm,
pourvus d'aiguillons égalant en général 2-3 fois son diamètre 7
Feuilles inférieures à divisions ultimes larges de plus de 1 mm. Fruits longs de 2-4 mm, pourvus
d'aiguillons en général plus courts que
son diam'~tre (fig.) - « Sennayrïa a, « Asf arnaïa s.
1924. - D. Carota L. (sensu lato)
a) Ombelles fructifères étalées, planes ou convexes. Feuilles 2-3 pennatiséquées, charnues à
segments ovales-oblongs - CC : Rocailles maritimes, RR: ailleurs - 1 Méd. I - (= D. gingidium
L., D. gummifer Lamk incl. D. hispidus Desf. et D. polygantus Gouan ssp. Fontanesii
Thell.).ssp. hispanicus (Gouan) Thell.
- Ombelles fructifères contractées. Feuilles non charnues en général .. b

54
b) Involucre atteignant tout au plus 1/6 à 1/9 de la longueur du capitule. Rayons de
l'inflorescence très inégaux. Fleurs jaunâtres - AC : 01-2-3 - W. Méd. I - (incl. D. glaberriTnus
Desf. et D. micranthus Pomel).
ssp. parviflorus (Desf.) Fiori
- Involucre atteignant au moins le 1/3 de la longueur du capitule. Fleurs blanches c
c) Aiguillons des fruits dilatés ± confluents à la base égalant environ
le demi diamètre du fruit - Rochers maritimes - RR : K3: Bône -
Méd. - (= D. alatus Poiret, D. Bocconei auct. alg.).
ssp. dentatus (Bert.) Fiori
- Aiguillons des fruits non dilatés confluents à leur base d
d) Feuilles inférieures molles, mates, à contour oblong ou ovale et à seg
ments linéaires e - Feuilles inférieures -t épaisses à contour triangulaire et à segments
cunéiformes f
e) Racine grêle et blanche - Lieux humides - R : çà et là dans le Tell. I Méd. 1. ssp. Carota
(L.) Thell.
- Racine renflée, charnue, orangée ou blanchâtre - Cultivée. ssp. sativus DC.
f) Feuilles à divisions glabres. Pédoncule non dilaté sous les rayons. Pas de fleur purpurine au
centre - Rochers maritimes, lieux salés - R : çà et là dans le Tell. ssp. maritimus (Larnk)
Spreng.
- Feuilles à divisions :t hispides. Pédoncules dilatés sous les rayons. Fleur purpurine centrale
présente •• g
g) Fleurs périphériques rayonnantes. Involucelle à bractées linéaires étroi
tement scarieuses - Champs, cultures - CC: dans tout le Tell -
I Méd. - (= D. mauritanicus Lamk non L.).
ssp. maximus (Desf.) Batt.
- Fleurs périphériques non rayonnantes. Involucelle à bractées lancéolées
largement scarieuses - Champs - C : dans tout le Tell - Cent. Méd. - (= D. commutatus Paol.).
ssp. mauritanicus (L. non Lamk) Q. et S.

7 Feuilles et bractées de l'involucre à divisions longuement sétacées linéaires (fig.). Plante


annuelle très grêle érigée en ombelles à la fin contractées, à 8-15 rayons très inégaux.
Involucelles à bractées très inégales. Fruits de 4-5 mm à aiguillons crochus brunâtres (fig.) -
Pelouses, broussailles - AR : Tell constantinois.
1925. - D. gracilis Stern.
- Feuilles et bractées à divisions non sétacées filiformes, bien plus
courtes (fig. 1928) 8
8 Plante grisâtre, très finement pubescente, à tiges courtes rameuses dès la base. Involucre et
involucelle à bractées entières ou brièvement 3 fides, toujours dressées, même sous les fruits
9
- Plantes vertes à tiges hérissées de poils dressés -±- épars. Tiges élevées. Involucre et
involucelle laciniés, réfléchis sous les fruits.
.... 10
9 Côtes commissurales des fruits pourvues d'une seule rangée d'aiguillons, chaque méricarpe
portant de la sorte 4 rangées très régulières d'aiguillons fauves (fig.). Fruits glabrescents -
Pâturages désertiques - C : SS, AS, Hd - Sah.-Sind. - (= D. pubescens
Batt.). 1926. - D. sahariensis Murb.

- Côtes commissurales des fruits pourvues de 2 rangées d'aiguillons, chaque méricarpe étant
indistinctement et uniformément hérissé d'aiguillons fauves (fig.). Fruits hérissés de poils courts
blanchâtres - Pâturages désertiques - AR : SS1 - End. !.

55
1927. - D. biseriatus Murb.
10 Fruit mûr jaune doré, long de 5-6 mm, à aiguillons 2-3 fois plus longs que son diamètre,
sétacés, non confluents à leur base (fig.). Fleurs jaunâtres sur le sec. Ombelles à rayons peu
inégaux - Champs argileux - CC : dans le Tell - Méd. ~.
1928. - D. aureus Desf.
Fruit mûr blanchâtre ou rougeâtre, long de 4-7 mm, à aiguillons 1-2 fois plus longs que son
diamètre, largement confluents à leur base (fig.). Fleurs demeurant blanches sur le sec. Ombelles
à rayons très inégaux - Champs, broussailles - CC : dais toute l'Algérie -
Méd. ~. 1929. - D. muricatus L. Orlaya Hoffm.

Plante annuelle à tiges - prostrées, courtes. Feuilles 2-3 pennatiséquées à segments linéaires
lancéolés ou cunéiformes. Ombellules à fleurs extérieures rayonnantes. Fruits gros, plats,
épineux, à côtes secondaires pourvues de 2 rangs d'aiguillons. Bractées de l'involucre entières.

1 Bractées de l'involucre herbacées en entier linéaires. Plante pubescente cendrée, prostrée.


Ombelle à 2-6 rayons. Involucre et involucelle à 2-6 bractées. Fruit ovoïde de 6-8 mm (rarement
10-12), à aiguillons largement triangulaires à la base (fig.) - Sables - CC sur tout le littoral, AR :
Hl-2, SS, RR : ailleurs - I Méd. _
« Chouikia >. 1930. - O. maritima Koch.
- Bractées de l'involucre largement scarieuses sur les marges. Plantes
glabres ou glabrescentes. Fruits de 10-15 mm 2

2 Fleurs périphériques à pétales externes longs de 10-15 mm. Ombelles à 5-12 rayons, involucre
à 5-8 bractées. Fruits à aiguillons filiformes de la base - Broussailles, pelouses - RR : Al : Sidi
Ferruch -
Eur. Méd.
1931. - O. grandiflora Scop.
- Fleurs périphériques à pétales externes larges de 5-7 mm. Ombelles
à 2-3 rayons. Involucre à 5-8 bractées. Fruits à aiguillons élargis à
la base (fig.) - Même station - AR : çà et là dans toute l'Algérie -
Méd. L1932. - O. platy•ca
rpos Scop.
Turgenia Hoffm.
Plante annuelle scabre hispide, peu rameuse, haute de 10-40 cm. Feuilles pennatiséquées, à
segments crénelés (fig.). Bractées de l'ombelle et de l'ombellule largement ovales lancéolées
membraneuses. Ombelles à 1-3 (RR 4-5) rayons longs, hérissés de soies raides. Fleurs blanches
ou rosées. Fruits de 10-15 mm, à longs aiguillons violacés (fig.) - Moissons - C : dans le Tell
- Méd. I. 1933. - T. latifolia Hoffm.

Caucalis L.

Plante annuelle. Fleurs blanches rosées ou pourprées. Involucre nul en général.

1 Fruits de 8-12 mm, à aiguillons des côtes secondaires unisériés (fig.). Feuilles 2-3
pennatiséquées, ombelle terminale et oppositifoliée, à 2-5 rayons, involucre à 0-3 et involucelle à
3 bractées linéaires. Fleurs blanches ou roses, celles de la périphérie à peine rayonnantes - Forêts,
broussailles - R : et épars en Algérie : Djurdjura, Aurès, Bellezma, Hl-2 - I Eur.
1934. - C. daucoides L.
- Fruits de 5-6 mm, à aiguillons des côtes secondaires bisériés (fig.

56
1937) 2

2 Plante élancée. Feuilles supérieures à 3 lobes largement lancéolés dentés. Ombelles à 2-3
rayons allongés, 3-5 cm, grêles. Fleurs pourprées. Fruits jeunes {- bleuâtres - Mêmes stations -
R : 03, A2, Kl-2, AS3, Cl - I Ibéro-Maur. - (= C. mauritanica Pomel).
1935. - C. coerulescens Boiss.
- Plantes rameuses dès la base. Feuilles toutes 2-3 pennatiséquées ....
3 Rayons de l'ombelle épaissis, indurés sous les fruits, longs de 1 cm au plus. Tiges et feuilles
scabres. Sépales linéaires lancéolés - Champs, moissons - CC : dans toute l'Algérie - Eur. Méd. ~.
1936. - C. leptophylla L.
- Rayons de l'ombelle restant grêles sous les fruits longs de 1 cm au plus. Tiges et feuilles à peine
scabres, sépales cordiformes. Plante voisine de la précédente (fig.) - Pelouses, broussailles - AC :
sauf dans le Tell littoral (= Lappularia bifrons Pomel, C. homaeophyila de
Coincy) - End. 1. 1937. - C. bifrons (Pomel) Maire
Torilis Sprengel

1 Ombelles sessiles ou subsessiles opposées aux feuilles. Fruits à aiguilles droites. Involucre à
plusieurs bractées. Feuilles bipennatiséquées à segments lancéolés - dentés, pubescents. Fruits à
aiguillons dressés (fig.) - Champs, broussailles - CC : dans tout le Tell - ( Euras. I.
1938. - T. nodosa Gaertn.
- Ombelles pédicellées, en partie terminales, en partie oppositifoliées. Fruits à aiguillons
recourbés. Involucre à 0-1 bractées - Mêmes stations - ! Paléo-Temp. ! - (= T. infesta (L.)
Hoffm.).
1939. - T. arvensis (Huds.) Link
a) Ombelles à 2-4 rayons, fleurs périphériques non rayonnantes. Styles pas plus longs que le
stylopode. - Montagnes - R : A2, K1-2 (incl. T. purpurea Guss.).
ssp. heterophylla (Guss.) Thell.
- Ombelles à 4-12 rayons. Fleurs périphériques rayonnantes Styles plus longs que le stylopode
b
b) Styles égalant 2-3 fois le stylopode. Corolles des fleurs externes atteignant 1,5 mm - Champs,
broussailles des montagnes - R : en Algérie (= T. helvetica Koch.). ssp. divaricata (Moench)
Thell.
- Styles égalant 5-6 fois le stylopode. Corolle des fleurs externes de 2-3 mm - Mêmes stations -
CC : dans toute l'Algérie. ssp. neglecta (Roem. et Schultz) Thell.
Pituranthos Viv.

Plantes vivaces, aphylles, éphédroïdes, à tiges souvent très ramifiées. Ombelles à involucres et
involucelles polyphylles. Méricarpes ovoïdes à 6 bandelettes. 1 Tiges décombantes prostrées,
longues de 10-20 cm. Souche ligneuse ramifiée émettant de nombreuses rosettes de feuilles 1-2
fois triséquées, longues de 1-3 cm. Feuilles caulinaires supérieures linéaires.
Ombelles terminales et latérales courtement pédonculées, larges de 2-3 cm à 2-7 rayons -
Pâturages arides - RR : Hl: Djelfa -
End. N.A. 1940. - P. Reboudii (Coss. et Dur.) Benth. et Hook.
Tiges érigées bien plus longues 2
2 Fruits plus longs que larges, hérissés de poils dressés (fig.). Tiges florifères à ombelles latérales
à pédoncule court (1-3 cm). Fleurs blanches. Plante formant des touffes dressées à tiges non
divariquées. en général totalement aphylle - Pâturages rocailleux - C : Hl-2, AS1-2-3, SS, SC, SO
- End. N.A. ! - « Guezzah », « Tattaï » - (= P. virgatus Coss. incl. P. fallax Batt. et Trab. et D.
juncea Ball.).
1941. - P. scoparius (Coss. et Dur.) Benth. et Hook.

57
Fruits arrondis pubescents laineux (fig.). Tiges florifères très ramifiées, à ramifications allongées
divariquées. Fleurs jaune verdâtre. Plantes feuillées au moins à la base 3
3 Feuilles basales toujours persistantes sous les tiges. Tiges grêles à ramifications y étalées,
développées et persistantes 1-3 séquées. Plante d'un vert glauque. Stigmates pourpres (fig.) -
Rocailles, pâturages désertiques - End. N.A. !.
1942. - P. Battandieri Maire

a) Feuilles basales longues de 5-10 mm, à segments très courts crassiuscu'es. Plante très diffuse à
tiges de 10-20 cm - R : SO : Ougarta, Tindouf. ssp. abreviatus Maire
- Feuilles basales de 2-4 cm à segments longuement linéaires. Plante à tiges plus élevées - AR:
ASl, SO. ssp. leptactis Maire

Feuilles basales rapidement caduques, les caulinaires nulles. Tiges robustes à ramifications
divariquées. Plante d'un vert jaunâtre. Stigmates jaune-verdâtre (fig.) - Rocailles, pâturages
désertiques -
End. ".A. - e Qessou ». 1943. - P. chloranthus (Coss. et Dur)
Benth. et Hook.

a) Fruits de. 1-1,5 mm, tiges florifères très ramifiées - C: Hl-2, AS, SS. ssp. Cossonianus Maire
- Fruits de 2 mm, tiges ramifiées seulement dans le haut b
b) O.mbe:_es à pédoncules robustes, longs de 2-5 cm. - R : SC.
ssp. robustus Maire
- 0.mbe::es à pédoncules grêles et bien plus allongés. - AC : SO, SS1.
ssp. intermedius Maire

lMlagydaris Koch

Grandes plantes vivaces atteignant 2-2,5 m. Feuilles primordiales 3-5 lobées, les autres à 3
segments ovales allongés, obtusément dentées; les supérieures 3-lobées cordées à la base.
Ombelles très grandes 20-30 cm. Fleurs blanches. Fruits allongés tomenteux (fig. 1945).

1 Feuilles pubescentes en dessous. Involucre et involucelle à bractées lancéolées aiguës, longues


de 5-6 et 2-3 cm. Ombelles à 40-50 rayons - Fossés, haies - C : dans le Tell et les montagnes - I
A.N. SicileSard. - « Ouaffel » - (= M. tomentosa Koch).
1944. - M. pastinacea (Lamk.) Paol.
- Feuilles seulement hispides sur les nervures à la face inférieure. Involucre et involucelle à
bractées lancéolées de 2-3 et 1-2 cm. Ombelles à 10-20 rayons - Mêmes stations - RR : 03, Kl -
Ibéro-Maur. 1 - « Tafifra » - (= M. panacina DC.).
1945. - M. panacifolia (Vahl.) Lange Tinguarra Benth. et Hook.
Plante vivace à souche épaisse, entièrement grisâtre tomenteuse. Tiges de 20-60 cm. Feuilles
tripennatiséquées, molles, à divisions très nombreuses ovales oblongues, fortement crénelées.
Involucre et involucelle à 2-5 bractées ± lancéolées. Ombelles à 10-20 rayons. Fleurs blanches.
Fruit très hispide, 4-6 fois plus long que large (fig.) - Rochers, surtout calcaires - AC : dans toute
l'Algérie tellienne. R : ailleurs - ' C. Méd. - (= Atha
mantha sicula L.). 1946. - T. sicula (L.) Parl.
Cuminum L. (Cumin)
Plante annuelle grêle de 10-20 cm. Feuilles 1-2 palmatiséquées à lanières longuement filiformes.
Involucre et involucelle à bractées sétacées très longues. Ombelles à 3-5 rayons, plus courtes que
les feuilles. Fleurs blanches 3-5 par ombellules. Fruits fusiformes de 4-6 mm, hérissés de longues
soies dressées (fig.) - Cultivé et naturalisé - R : Hl, AS1, H2 - E. Méd. I

58
- « Kemmoun ». 1947. - C. cyminum L.
Physocaulos Tausch

Plante annuelle faiblement hispide. Tiges rigides de 30-100 cm, ramifiée dichotome dans le haut,
renflée sous les dichotomies. Feuilles bipennatiséquées à segments ovales oblongs -* incisés
dentés. Involucre à 0-1 bractée. Involucelle à 5 bractées lancéolées. Ombelle à 2-3 rayons
robustes hispides. Fleurs blanches. Fruit linéaire lancéolé 7-9 r 2-3 mm, hérissé de soies dressées
(fig.) - Forêts, broussailles de montagnes - R : Al : La Chiffa : K1-2-3 - I Méd. - (=
Chaerophyllum nodosum Crantz).
1948. - P. nodosus (L.) Tausch. Crithmum L.

Plante vivace très glabre vert-glauque, à tiges peu élevées, peu ramifiées. Feuilles charnues 2-3
pennatiséquées, à divisions lancéolées aiguës. Involucre et involucelle à plusieurs bractées.
Ombelles à divisions nombreuses. Fleurs blanc-verdâtre. Fruit ovoïde 3-6 mm, à péricarpe épais
spongieux et à côtes saillantes carénées (fig.) - Rochers maritimes - CC : sur tout le littoral - 1
Eur. Méd. I - e Chemeret et beharya >.
1949. - C. maritimum L. Malabaila Hoffm.
Plante bisannuelle à tige dressée peu ramifiée. Feuilles grisâtres tomenteuses, bipennatiséquées à
segments courtement ovales-cunéiformes. Involucre à 0-2, involucelles à 3-5 bractées. Ombelle à
8-20 rayons. Fleurs jaunes. Fruit plan orbiculaire, émarginé à ses deux extrémités, fortement ailé,
1 X 1 cm, égalant environ le pédicelle (fig.) - Champs, moissons - RR H2, AS3 : var. numidica
(Coss.) Maire - I E. Méd. I.
1950. - M. suaveolens (Del.) Coss. Anethum L.
Plante annuelle à tiges grêles de 40-100 cm. Feuilles 3 pennatiséquées à segments linéaires.
Involucre et involucelle nuls. Ombelles à 15-40 rayons. Fleurs jaunes. Fruit ovale peu comprimé
3,5-4,5 mm, ailé latéralement (fig.) - Pelouses, rocailles - R : Cl, AS, SC - 1 N.-Trop. 1 - c
Chibitt ».
1951. - A. graveolens L. Ferula (Tourn.) L. (Férule)
Plantes vivaces à tiges élevées, 1-3 m. Feuilles 3-pennatiséquées. Fleurs jaunes. Fruits grands,
lisses.
1 Méricarpes à côtes fortement épaissies, saillantes 2 X 1 cm (fig.). Feuilles à divisions fines et
courtes, linéaires aiguës. Ombelles à 10-15 rayons - Broussailles, pelouses - C : dans tout le Tell.
R Hl-2 - I W. Méd. I - a Kelakha > - (= F. sulcata Desf.).
1952. - F. lutea (Poiret) Maire
- Méricarpes à côtes filiformes non saillantes (fig. 1954) 2
2 Pédicelles des fruits mûrs égalant environ 2 fois leur longueur (2-3 cm). Feuilles d'un vert
cendré, scabres, courtement hispides, à divisions linéaires très courtes - Rocailles - RR : 03, AS3
- End. N.A. - (= F. longipes Coss.).
1953. - F. Cossoniana Batt. et Trab.
Pédicelles égalant au plus la longueur du fruit. Feuilles vertes luisantes
..................... 3
3 Plante de 2-3 m. Feuilles très grandes à segments étroitement linéaires filiformes, larges de 0,5-
0,8 mm, longs de 2-4 cm. Méricarpes à 1 (RR 2) bandelette par vallécule (fig.) - Champs,
pelouses - CC dans toute l'Algérie, sauf dans l'extrême Sud - ' Méd. 1 - « Kechbour ». 1954. -
F. communis L.
Plante ne dépassant guère 1 m. Feuilles plus petites à segments larges de 1-3 mm, longs de 1-2
cm. Méricarpes à 3 bandelettes par vallécule ...............................4
4 Plante du Tell littoral. Fruits à pédicelles très courts - Rocailles. pelouses - R : 01 -
Méd. j.
1955. - F. tingitana L.

59
Plante du Sud. Fruits à pédicelles aussi longs qu'eux - Rochers, rocailles - R : AS3, SS1 : M'Zab -
1 End. !.
1956. - F. vesceritensis Coss. et DR Heracleum L.
Plante vivace à tige élevée cannelée fistuleuse. Feuilles pubescentes, les inférieures très grandes,
lobées ou pennatiséquées à 5 segments anguleux, pétiolées. Ombelles à 10-30 rayons. Involucre
et involucelle à 1-3 bractées très vite caduques. Fleurs blanches. Fruit ovoïde hispide, puis glabre
à maturité, 10-12 x 7-9 mm, ± cordé au sommet (fig.) - Ravins humides, forêts et ruisseaux des
montagnes - Paléo-temp. 1.
1957. - H. Sphondylium L.
a) Fruits nettement cordés au sommet. Feuilles grises tomenteuses en dessous, Fleurs blanches. -
R : Kl-2.
ssp. atlanticum (Coss.) Maire
- Fruits non cordés au sommet. Feuilles seulement scabres, vertes en dessous. Fleurs verdâtres -
RR : AS3: Dj. Mahmel : var. aurasiacum Maire. ssp. Lecoquii G. et G.

Peucedanum L.
1 Feuilles à segments linéaires ou cunéiformes entiers ou bifides. Tiges de 90-120 cm très
rameuses à rameaux grêles et inégaux. Involucre 0.
Involucelle à 3-5 bractées très petites. Ombelle à 3-5 rayons. Fleurs blanches. Fruit ovoïde 6-7 X
5-6 mm rougeâtre (fig.) - Marais - C : dans toute l'Algérie - End. N.A. I.
1958. - P. bfunbyi Boiss.
- Feuilles à segments ovales dentés sur toute leur périphérie. Tiges
peu rameuses ...............................................................................2

2 Feuilles à 5 folioles de 5-10 x 3-6 cm. Involucre à 1 bractée. Fruit suborbiculaire - Forêts
humides - RR : 03 à Ghar Rouban : var. atlanticum (Pomel) Maire - Ibéro-Maur. I.
1959. - P. hispanicum (Boiss.) Lange
- Feuilles 2-3 pennatiséquées à segments bien plus petits. Involucre polyphylle -
Rocailles calcaires - RR : K2: Tababort - 1 Eur. !.
1960. - P. Cervaria Lap. Ammoides Adanson (Ptychotis Koch)

1 Plante annuelle grêle à souche filiforme, à tige très ramifiée de 10-40 cm, sans rosette de
feuilles basales. Feuilles inférieures pétiolées à nombreux segments multifides verticillés (fig.),
les supérieures pennatifides à segments linéaires. Ombelles principales à 8-15 rayons. Fruits
ovoïdes de moins de 1 mm de long - Champs, pelouses, forêts - CC : dans toute l'Algérie - Méd. !
- (incl. Pt. trachysperma
Boiss.). 1961. - A. verticillata (Desf.) Briq.
- Plante bisannuelle ou vivace à souche épaisse pourvue d'une rosette de feuilles basilaires. Tiges
peu ramifiées. Feuilles comme ci-dessus. Ombelles à 3-6 rayons. Fruits de 2-2,5 mm - Pelouses
des montagnes - AC : au-dessus de 1000 m : A2, K1-2-3, C1, AS2-3 -
End. '. 1962. - A. atlantica (Coss. et Dur.) Wolf.
Fceniculum L. (Fenouil)

Plante en général vivace à tiges élevées 1-2 m, ramifiées, à forte odeur d'anis. Feuilles
inférieures, 3-pennatiséquées à segments linéaires filiformes glabres, les supérieures réduites.
Involucre et involucelle nuls. Ombelles à 6-20 rayons. Fleurs jaunes. Fruit oblong 5-7 x 2-3 mm
(fig.) - Champs, haies, pelouses - CC : dans toute l'Algérie - I Méd. - « Besbaça »,
« Chbets ». 1963. - F. vulgare (Miller) Gaertner
a) Feuilles supérieures à divisions rigides de 2-6 mm. Ombelles principales à 6-12 rayons.

60
ssp. piperitum Ucria
- Feuilles supérieures à divisions molles de 10-60 mm. Ombelles principales à 15-30 rayons
........................................................................................................b
b) Plante annuelle à tiges fistuleuses renflées à la base - Cultivée. ssp. dulce Mill.
- Plante vivace ou bisannuelle à tiges pleines, non renflées à la base. ssp. capillaceum Gibb.

Ridolfia Moris
Plante annuelle à tige dressée de 30-80 cm. Feuilles tripennatiséquées à divisions filiformes.
Ombelles à nombreux rayons très inégaux. Involucre et involucelle nuls. Fleurs jaunes. Fruits
oblongs (2 mm) brunâtres, presque lisses (fig.) - Moissons, cultures - CC : dans toute l'Algérie - 1
Méd. -
c Moutar a, t Beubsa s. 1964. - R. segetum Moris
OEnanthe L.
Plantes aquatiques ou des lieux inondés. Feuilles en général hétéromorphes. Ombelles
pauciradiées à ombellules très denses. Fleurs blanches.

1 Fruits sub-globuleux à péricarpe épais, spongieux (fig.). Tiges fistuleuses. Feuilles inférieures
pennatiséquées à segments ovales cunéiformes -± lobés, les caulinaires bipennatiséquées, à
segments linéaires lancéolés. Ombelles à 2-6 rayons, ombellules fructifères globuleuses - Fossés,
lieux humides - CC: dans toute l'Algérie - 1 Eur. Méd. .
1965. - Œ. globulosa L.
- Fruits oblongs à péricarpe non épaissi .........................2

2 Ombelles à 2-3 (RR 4-5) rayons, ombellules fructifères globuleuses à pédicelles très épais.
Tiges fistuleuses, ainsi que les pétioles. Feuilles inférieures 2-3 pennatiséquées, les supérieures
simplement pennatiséquées à lobes linéaires lancéolés - Mêmes stations - CC : dans
tout le Tell - 1 Euras. 1966. - Œ. fistulosa L.
- Ombelles à 6-12 rayons, ombellules fructifères hémisphériques, planes
en dessous. Pétioles non fistuleux .............................................3

3 Styles très longs, presque aussi longs que le fruit (fig.). Aspect de l'espèce précédente, mais
feuilles supérieures réduites à 1-3 lanières linéaires - Marais, broussailles humides - CC : dans
toute l'Algérie - 1 End. N.A. 1 - (= Œ. axrmala Coss. et Dur., Œ. losciadium
anomalum Pomel). 1967. - Œ. virgata Poiret
- Styles n'atteignant pas la demi longueur du fruit .........4

4 Ombellules fructifères à fruits simplement contigus à leur base, écartés au sommet, en général
peu nombreux (10-20). Feuilles toutes à lobes linéaires - Marais, rivières - AR : dans le Tell.
RR : ailleurs
Hl - 1 Eur. 1. 1968. - Œ. peucedanifolia Poll.
Ombellules fructifères à fruits étroitement juxtaposés, tout au plus écartés dans leur tiers
supérieur, très nombreux (30-50). Feuilles inférieures à lobes ovales cunéiformes 5

5 Rayons de l'ombelle s'épaississant après la floraison. Fruits cunéiformes présentant leur plus
grande largeur au sommet, couronnés par les lobes du calice L divergents et pourvus d'un anneau
calleux à la base (fig.) long de 4 mm - Mêmes localités - R et éparse dans tout le Tell : var. media
(Gris.) Beck - 1 Eur. 1.
1969. - O. silaiifolia MB.
- Rayons de l'ombelle demeurant grêles. Fruits ovoïdes, rétrécis au sommet, à lobes du calice

61
convergents, très petits, 2 mm (fig.) - Marais - RR : Al à La Rassauta - 1 Eur. !.
1970. - Œ. Lachenalii Gimel Helosciadium Koch

Mêmes caractères que les Apium mais involucelle à 2-plusieurs bractées.

1 Feuilles 1-pennatiséquées, toutes à segments ovales ou ovales lancéolés crénelés (fig.). Grande
plante radicante à tige fistuleuse épaisse, couchée, rampante à sa base. Ombelles à 6-18 rayons.
Involucre à 0-2 bractées, involucelle à plusieurs bractées lancéolées membraneuses - Canaux,
rivières, lacs - CC : dans toute l'Algérie - 1 Atl.
Méd. 1. 1971. - H. nodiflorum Lag.
- Feuilles dimorphes, les inférieures immergées à segments filiformes, les supérieures nageantes
petites à 3 (5) segments cunéiformes (fig. 1972) .....................2
2 Involucelle à 3 bractées rejetées du même côté. Ombelle à 2-3 rayons. Fruits sur un pédicelle
ne s'épaississant pas à la maturité. Styles plus courts que le stylopode. Plante entièrement
nageante ou rarr - pante sur les vases humides - Lacs, rivières - RR : K3: - 1 Atl. 1.
1972. - H. inundatum L.
- Involucelle à 5-8 bractées régulièrement disposées. Ombelle à 3-5 rayons. Fruits sur des
pédicelles s'épaississant à la base à maturité. Styles plus longs que le stylopode. Plantes en
général à tiges dressées, en partie émergées - Mares - RR : Al : Le Corso, K2-3 - 1 W.
Méd. 1. 1973. - H. crassipes Rchb.
Balansaea Boiss. et Reut.

Plante vivace à bulbe de 1-2 cm, à tiges annuelles très glabres de 15-60 cm. Feuilles inférieures à
3 lobes ovoïdes -L 3 lobés (fig.); les supérieures 2-3 pennatiséquées à lobes lancéolés aigus.
Involucre et involucelle présents.
Ombelles à 5-10 rayons grêles. Fleurs blanches. Fruits brun noirâtre luisants, 2-3 fois plus longs
que larges, longs de 4-5 mm (fig.) - Forêts - CC: dans toutes les régions montagneuses - ' End.
N.A. I - (= Scandix glaberrima Desf., B. Fontanesii Boiss. et Reut.).
1974. - B. glaberrima (Desf.) Lange Anthriscus Hoffm.

Plantes à tiges élevées _ hispides dans le haut. Feuilles 2-3 pennatiséquées à segments lancéolés-
linéaires, cunéiformes à la base. Involucre 0 (RR 1-2) bractées. Fleurs blanches.

1 Plante bisannuelle ou vivace à ombelles latérales au sommet de tiges feuillées. Involucelle à 5


bractées. Ombelles à 5-16 rayons glabres. Fruits glabres et lisses 8-10 X 2,5-3 mm (fig.) - Forêts,
lieux humides des montagnes - R : A2, K1-2-3. AS1-2-3, C1 - Euras.
1975. - A. silvestris Hoffm.
- Plante annuelle à ombelles latérales sessiles, ou au sommet de tiges nues. Involucelle à 1-3
bractées. Ombelles à 2-5 rayons. Fruits ovoïdes 4 mm, couverts de poils crochus (fig.) - Mêmes
stations - AC dans toutes les zones montagneuses, RR : en plaine : A1 - Euras. .
1976. - A. vulgaris Pers.
N.B. - A. Cerefolium Hoffm. le cerfeuil est cultivé en Algérie. Ammiopsis Boiss.

Plante annuelle à tiges dressées élevées, lisses. Feuilles glabres 3-pennatiséquées à segments
capillaires. Bractées de l'involucre et de l'involucelle nombreuses, divisées. Ombelles grandes à
très nombreux rayons, contractées à la fin. Fleurs blanches jaunissant en herbier. Ombellules à
fleurs rayonnantes. Fruits petits 2-2.5 mm, ovoïdes, grisâtres, finement tuberculés sur toute leur
surface et inégalement selon la position sur l'ombellule, les externes = hispides (fig.) - Champs -
RR : K3: Bône, Mondovi, 02: Bo,.:
Hadjar - End. . 1977. - A. Aristidis Coss. Conium L. (Ciguë)

62
Grande plante fétide. Tiges de 1-2 m. striées fistuleuses, tachées de pourpre. Feuilles 4-
pennatiséquées. luisantes ern dessus, triangulaires dans leur pourtour, à divisions ultimes o«. -ales
ou obliques. Involucelle à 3 bractées lancéolées unilatérales. Fleurs b'ancbes. Fruits ovoïdes
longs de 3-4 mm^.r (fig.) - Décombres, voisinage des marais - AR : dans le Tell - Euras. -
e Sikrcne ›, <: Djerir >. 1978. - C. maculatum L.

Danaa AIL (= Physospermum Guss.)

Plante vivace glabre à- souche épaisse. Feuilles inférieures bipennatiséquées pétiolées, à


segments ovales dentés de 3-6 X 2,4 cm. Tiges élevées à rameaux verticillés. Involucre et
involucelle à bractées linéaires courtes et caduques. Ombelle à 6-12 rayons. Fleurs blanches.
Fruits globuleux ovoïdes de 5-6 mm, très glabres (fig.) - Forêts humides et ravins des hautes
montagnes - R : K1-2-3 - 1 Cent. Méd. ' - (= P. actaefolium Presl).
1979. - D. verticillata Janchen

Apium L.

Plante très aromatique à odeur de céleri. Tige cannelée rameuse. Feuilles 1-pennatilobées ou
triséquées à segments cunéiformes. Involucre et involucelle nuls. Ombelles sessiles ou
courtement pédonculées, terminales et opposées aux feuilles à 6-12 rayons. Fleurs blanches.
Fruits globuleux glabres bruns. - C : dans toute l'Algérie - Oasis du SS - N. Trop. I - (Céleri
sauvage). 1980. - A. graveolens L. Sison Lagasca

Plante de 50-120 cm glabre à tige flexueuse très rameuse. Feuilles pennatiséquées à 7-11
segments ovales lancéolés - profondément incisés, dentés, de pourtour triangulaire. Ombelles
petites, 3-4 cm à 3-6 rayons. Involucre et involucelle à 2-4 bractées linéaires. Fleurs blanches.
Fruits globuleux, cordés à la base, de 1,5-2 mm (fig.) - Forêts humides, surtout en montagne - RR
: K1-2-3, AS3 : Aurès, Cl - I Sud Eur. !.
1981. - S. Amomum L.
Brachyapium (Baillon) Maire

Plante annuelle dichotome rameuse dès la base. Feuilles 2-3 pennatiséquées à segments
lancéolés-linéaires. Involucre et involucelle nuls. Fruits globu'eux pas plus longs que larges de 1
mm environ, hispides (fig. 1982).

1 Plante à odeur de céleri. Fruits à pédicelles scabres, ainsi que les feuilles. Plante glauque à
fleurs d'un blanc sale = teintées de rose - Pelouses, forêts des montagnes - C : H1-2, AS1-2-3 -
W. Méd. - (= Tragiopsis scabriuscula Pomel).
1982. - B. dichotomum (L.) Maire
Plante inodore. Fruits à pédicelles lisses. Feuilles scabres seulement sur leur portion terminale.
Fleurs blanches - Pelouses, forêts - R 01-2-3, surtout sur les confins marocains - End. E. Maroc-
Oran
(= T. dichotoma Pomel non L. = Trachyspermum Pomelianum
blaire). 1983. - B. Pomelianum Maire

Kundmannia Scop.

Plante vivace à tiges dressées de 40-120 cm, robuste, ramifiée. Feuilles inférieures en rosette

63
appliquée sur le sol, glabres, luisantes, 1-2 pennatisectées à segments ovoïdes ou arrondis dentés
(fig.). Involucre et involucelle à bractées réfléchies. Ombelles à 6-10 rayons de 8-15 cm. Fleurs
blanchâtres. Fruits cylindriques, glabres de 7-10 mm, à pédicelles inégaux robustes, les extérieurs
aussi longs que le fruit - Pelouses, broussailles, haies - CC : dans toute l'Algérie - 1 Méd. 1 - «
Ziyata >.
1984. - K. sicula DC. Carum (Rivin) L.
1 Plante des rochers calcaires à souche ligneuse épaisse. Feuilles bipennatiséquées à lobes
cunéiformes. Tiges grêles 10-15 cm lisses. Ombelles à pédoncules et ramifications filiformes.
Fruits oblongs 2-2,5 mm (fig.) - AR : surtout en montagne, A2, K1-2-3; Cl, AS3 - End. 1 - (=
Selinopsis montana Coss. et Dur.).
1985. - C. montanum (Coss. et Dur.) Benth. et Hook.
- Plante des lieux humides salés ou non, à souche épaisse mais non ligneuse. Feuilles
bipennatiséquées à lobes linéaires lancéolés. Tiges plus robustes, 20-40 cm, fortement cannelées.
Ombelles à pédoncules épais-cannelés. Fruits globuleux 1-1,5 mm (fig.) - R : Hl-2, AS1-2-3 -
End. ! - (= Selinopsis foetida Coss. et Dur.).
1986. - C. foetidum (Coss. et Dur.) Benth. et Hook.

Seseli L.

Plantes vivaces. Feuilles 2-3 pennatiséquées, à divisions linéaires ou linéaires lancéolées.


1 Plante à souche épaisse ramifiée, formant de petits coussinets glauques. Tiges de 5-15 cm, nues
ou presque, portant une ombelle unique à 5-8 rayons. Feuilles à divisions courtes lancéolées
obtuses (fig.) - Pelouses des hautes montagnes - RR : AS3: Aurès - i Ibéro-Maur. ;.
L
1987• - S. nanum Duf.
- Plantes à tiges élevées ramifiées, portant plusieurs ombelles .... 2
2 Bractées de l'involucelle plus courtes que les pédicelles des éléments de l'ombellule. Plante
glauque à souche épaisse fibrilleuse. Feuilles à divisions étroitement linéaires. Tiges florifères
coniques. Ombelles à 6-12 rayons. Fruits de 3 rnm, égalant le pédicelle, ova._es, oblongs
- Rocailles des montagnes - R : 03, K1-2, Cl: Mts du Hodna, AS3: Aurès : var. atlanticum
(Boiss.) Batt.) - I Eur.
1988. - S. varium Trev.
- Bractées de l'involucelle plus longues que les pédicelles des éléments de l'ombellule.
Plusieurs tiges florifères. Fruits ovoïdes (fig. 1989). 3
3 Souche ligneuse émettant des tiges droites peu ramifiées, à rameaux courts et dressés. Feuilles
à divisions, lancéolées-aiguës, planes en dessus. Fruit mûr glabre - Pelouses - RR : K3. Cap de
Garde -
Alg. Tyrrh. 1. 1989. - S. Bocconi Guss.
- Souche épaisse, mais non ligneuse, émettant des tiges divariquées très ramifiées dès la base, à
rameaux allongés ± étalés, formant une sorte de petit buisson. Feuilles charnues à divisions
canaliculées en dessus - Steppes, pelouses arides - RR : H2, AS1 - 1 Méd.
1990. - S. tortuosum L. Ammi (Tourn.) L.
Plantes en général élevées. Involucre à divisions nombreuses -L divisées. Fleurs blanches à
pétales inégaux. Graines petites, 2-2,5 mm à 6 bandelettes.

1 Feuilles toutes découpées en lanières filiformes. Involucre à divisions toutes entières linéaires.
Ombelles à pédoncule et base de rayons s'épaississant à maturité. Fruits à peine plus longs que
larges -. Champs, pâturages, surtout argileux - CC : dans tout le Tell -
Méd. 1 - « Souak en nebi », « Khelal >.
1991. - A. Visnaga Lamk.

64
- Feuilles dimorphes, les inférieures pennatisectées à 3-7 segments elliptiques lancéolés -
crénelés, les supérieures de + en + divisées à segments de + en + étroits, finalement linéaires,
crénelées sur les marges. Ombelles ne s'épaississant pas à la base. Fruits 2 fois plus longs que
larges - Champs, cultures - CC : dans toute l'Algérie - 1 Méd. ' - « Qciba s.
1992. - A. majus L.

Smyrnium L.
Plantes bisannuelles à racine napiforme, à feuilles peu divisées. Involucres nuls. Styles
divariqués, à peine plus longs que le stylopode.

1 Feuilles supérieures triséquées à pétiole engainant à sa base, les inférieures 2-3 fois triséquées.
Fruits globuleux noirâtres (fig.) - Lieux frais, forêts, haies - CC: dans toute l'Algérie - ' Méd.
-
« Haiyar D, « Ziaka ». 1993. - Sm. Olusatrum L. Feuilles supérieures entières ou
simplement crénelées, ovoïdes-arrondies sessiles, amplexicaules, profondément cordiformes à la
base, les inférieures 2-3 fois triséquées - Forêts montagnardes - R : Al,
K1-2-3 - j Méd. i 1994. - Sm. perfoliatum L.

Chaerophyllum L.
Plante bisannuelle de 50-120 cm, rameuse ± hispide. Feuilles molles bipennatiséquées à
segments ovales incisés dentés. Involucre à 0-2, involucelle à 5-6 bractées ov,.ïes. Ombelles à 6-
12 rayons hispides. Fleurs blanches. Fruits linéaires lancéolés, glabres de 6-7 mm, à styles étalés
aussi longs que le stylopode (fig.) - Haies, broussailles i- nitrophiles - R : Al-2,
KI-2-3 : Aurès - Eur. 1995. - Ch. temulum L.

Conopodium Koch
Herbe vivace à tubercule souterrain de la taille d'une noisette. Tiges glabres de 15-60 cm peu
rameuses feuillées, à feuilles supérieures seules persistantes à l'anthèse, réduites à 1-3 lanières
filiformes. Involucre à 0-1 bractée. Involucelle à 3-6. Ombelles à 10-20 rayons. Fleurs blanches.
Fruits présentant leur plus grande largeur à la base, petits, 1,5-2 mm (fig.) - Forêts - RR: K3:
Edough - ~ W. Méd. ! - (= Geocaryum capillifolium
Coss.). 1996. - C. capillifolium Boiss. Petroselinum Hill (Persil)
Plante bisannuelle glabre à odeur forte. Tiges finement striées. Feuilles luisantes, les inférieures
pétiolées bitripennatiséquées, à segments -L cunéiformes crénelés, les supérieures 1-triséquées à
segments lancéolés. Fleurs blanc-verdâtre. Ombelles à 2-12 rayons. Involucre à 0-2, involucelles
à plusieurs bractées linéaires - Haies, champs, jardins - Çà et là dans toute l'Algérie - Cultivé - !
Eur. 1 - Q Maadnous >, a Imzi > - (= F. hortense
Hoffm., Apium Petroselinum L.). 1997. - P. crispum (Mill.) Nym.

Bunium L.
1 Rayons des ombelles ét des ombellules s'épaississant à maturité, rigides très divergents (fig.).
Tiges de 1-5 cm robustes. Feuilles à divisions linéaires. Fruits non reliés au sommet - Champs,
moissons - CC: dans toute l'Algérie - 1 W. Méd. I.
1998. - B. incrassatum (Boiss.) Batt. et Trab.
- Rayons des ombelles et des ombellules restant grêles.. Fruits rétrécis
au sommet ...........................................................................................2 2 Fruits à méricarpes

65
restant contigus à la maturité, 4-5 fois plus longs que larges, atteignant 4-5 mm (fig.). Ombelles
de 5-7 cm de large. Feuilles bipennatiséquées à segments linéaires ou linéaires lancéolés -
Champs, moissons - R : çà et là dans toute l'Algérie - End.
N.A. I - (= B. mauritanicum Batt.).
1999. - B. Fontanesii (Pers.) Maire
Fruits à méricarpes disjoints à maturité, au plus 2 fois plus longs que larges 3

3 Petite plante à tige principale presque nulle, à ombelles latérales étalées, longuement
pédonculées, à 6-10 rayons. Involucres à 6-8 folioles linéaires - Rocailles des hautes montagnes -
RR : Kl Djurdjura au Lalla-Khadidja - End. .
2000. - B. Chaberti Batt.
Plantes à tige principale bien développée érigée et à ombelles latérales - dressées. Fruits de 3-4
mm .....................................................................................................4

4 Plante élevée de 30-60 mm. Feuilles bipennatisectées à divisions liné


aires longues de 2-4 cm. Ombelles larges de 7-10 cm .......................5
- Plantes ne dépassant pas 30 cm. Feuilles bi-tripennatiséquées à segments cunéiformes ou
lancéolés longs de 1 cm au plus. Ombelles larges au plus de 4-5 cm 6

5 Fruits brunâtres 2 fois plus longs que larges, à côtes primaires peu marquées arrondies, ni
carénées, ni ailées (fig.) - Rocailles calcaires - RR : Cl: Bibans, Dréat - 1 End. j.
2001. - B. elatum Batt.
Fruits noirâtres, presque aussi larges que longs, à côtes primaires très marquées, carénées sur le
dos et même parfois un peu ailées (fig.) - Rocailles calcaires (?) - RR : K3: Cap de Garde, La
Calle
- ( End. '. 2002. - B. crassifolium Batt.
6 Tubercule globuleux. Feuilles à divisions ultimes étroitement linéaires. Ombelles à 6-10
rayons. Méricarpes incurvés. Sillon commissural à 4 bandelettes - Forêts, rocailles des
montagnes - RR : A1 : Zaccar, Bou Maad - Ibéro-Maur.
2003. - B. Macuca Boiss.
Tubercules d'abord globuleux, ensuite napiformes. Feuilles à divisions ultimes linéaires
lancéolées. Ombelles à 3-7 rayons - Méricarpes contigus. Sillon commissural à 2 bandelettes -
Forêts, rocailles des montagnes - CC : sous les Cèdres : Al, K1-2, Cl, AS3 - 1 Méd.
2004. - B. alpinum Waldst. et Kit.

HYPÉRICACÉES
(GUTTIFÈRES)
Hypericum L. (Millepertuis)

Arbustes, sous-arbrisseaux ou plantes herbacées. Feuilles opposées ou verticillées en général


ponctuées par des glandes, sans stipules. Fleurs isolées ou en panicule terminale, 5-mères.
Etamines très nombreuses soudées en 3-5 groupes. Styles 3. Ovaire uniloculaire à 3-5 carpelles
multiovulés. Fruit capsulaire septicide ou bacciforme.

1 Etamines groupées en 5 faisceaux. Fruit en forme de baie noir bleuâtre (fig.). Sous-arbrisseau
de 20-60 cm -!- décombant. Feuilles ovales lancéolées opposées grandes 5-10 x 2,5-4 cm. Fleurs
en corymbe terminal pauciflore. Fleurs 12-15 mm - Sources, suintements - R K1-2-3, A2, Cl - I
Méd. Atl. 1 - (= Androscemum officinale All.).
2005. - H. Androsaemum L.
- Etamines groupées en 3 faisceaux. Fruit sec capsulaire (fig. 2007). 2

66
2 Plantes entièrement pubescentes ou tomenteuses ...................3
- Plantes glabres, sauf parfois sur les sépales ou l'inflorescence .... 6

3 Feuilles distinctement pétiolées, lancéolées, obtuses, 2-4 X 1,5-2 cm, opposées, espacées sur la
tige. Plante dressée dès la base, élevée (40-60 cm) à tiges non ramifiées. Capsule 2 fois plus
longue que le calice - Fissures humides des rochers de montagnes - RR : Djurdjura : Azrou Tidjer
- ! Paléo-Temp. ~.
2006. - H. hirsutum L.
Feuilles sessiles - amplexicaules à la base, opposées et no .reuses sur la tige. Plante toujours -
prostrée décombante au oins à la base. Capsule pas plus longue que les sépales 4

1 Feuilles connées-amplexicaules, ovales, assez grands, 2,5-3,5 X 1,5-2 cm. Inflorescences en


corymbe très dense (fig.). Plante décombante des rochers suintants - Cascades - AR : Kl :
Djurdjura, A2: ssp. Naudinianum (Coss.) Maire - Ibéro-Maur. - « Tasnak ».
2007. - H. Caprifolium Boiss.
Feuilles sessiles - embrassantes au moins 2 fois plus petites. Inflorescences en corymbe lâche.
Plante à tiges rampantes à la base, ensuite érigées ..............................5
Plante à pubescence très courte et appliquée. Feuilles lancéolées au moins 4 fois plus longues que
larges sur les tiges florifères. Sépales
3 fois au moins plus courts que les pétales - Bord des eaux - RR : SC, dans les montagnes :
Hoggar, Tefedest, Tassili n'Ajjer - End.
S. Mar. C. Sah. 2008. - H. psilophyton Diels
Plante à pubescence hérissée très dense. Feuilles ovales pas plus de 2 fois aussi longues que
larges. Pétales 2 fois plus longs que les sépales - Lieux humides - I W. Méd. 1 - a T&ieb rads.
2009. - H. tomentosum L.
a) Tiges pubescentes ne dépassant pas 30 cm de haut. Fleurs de 7-9 mm - CC dans toute
l'Algérie. ssp. eu-tomentosum Maire
- Tiges laineuses, plus élevées 50-80 cm. Fleurs de 10-13 mm - AC dans toute l'Algérie. ssp.
pubescens (Boiss.) Ball.
6 Sous-arbrisseau à tiges ligneuses tortueuses. Feuilles elliptiques petites. Fleurs isolées ou par 2-
3 sur de courts rameaux apicaux, petites, 4-6 mm - Rochers calcaires - RR : AS1 : Dj. Grouz.
AS2 : Ksar Kahil - E. Méd. - (= Triadenia aegyptiaca (L.) Boiss.).
2010. - H. aegyptiacum L.
Plantes tout au plus ligneuses à la base, à tiges herbacées et à inflorescences en corymbe -` lâche
...........................................................................................................7

7 Feuilles étroitement linéaires, 4-6 X 1 mm, glauques, en verticilles très denses sur la tige -
Rochers calcaires - Maroc et Tunisie près de nos frontières - Ibéro-Maur. I - (incl. H. Roberti
Coss.).
H. ericoides L.
Feuilles ovales ou oblongues, opposées, bien plus grandes ..............8

8 Tiges quadrangulaires présentant 4 ailes courtes sur les angles. Plante à tige dressée élevée 60-
80 cm. Feuilles ovales lancéolées _t amplexicaules. Fleurs 10-12 mm d'un jaune pâle. Sépales
entiers atteignant la moitié de la longueur des pétales - Lieux humides - RR : A-9: Médéa, gorges
de La Chiffa. Kl : Djurdjura : ssp. tetrapterum (Fr.)
Maire - Eur. Sib. 2011. - H. acutum Moer_ch.
Tiges rondes présentant parfois 2 ailes étroites latérales ...................9

67
9 Feuilles linéaires lancéolées ne dépassant pas 1,5 cm de long et en général bien plus petites.
Inflorescences très ramifiées à fleurs tris nombreuses .....................10
Feuilles ovales ou ovales lancéolées, en général de plus de 2 cm ce
long. Inflorescences peu ramifiées à fleurs peu nombreuses 10 Feuilles, supérieures au
moins, nettement pétiolées paraissant per-'D

rées au niveau des glandes par transparence, enroulées sur les mages. Fleurs de 2-3,5 cm. Sépales
lancéolés très aigus, atteignant au moins la moitié de la longueur des pétales (fig.) - Pà_ira<-_es,
fors - C : dans le Tell. R : ailleurs : Aurès, Bellezma - E•_?-as. -
« Mesmoun », « Berslouna ». 2012. - H. perforatum L..
Feuilles sessiles amplexicaules non perforées = ondulées sur les marges. Fleurs de 1-1,5 cm.
Sépales triangulaires obtus atteignant tout au plus le 1/4 de la longueur des pétales 11
il Plante élevée, 100-160 cm, à tiges peu ramifiées, ± sous-frutescente à la base. Inflorescences
très denses, larges tout au plus de 5-7 cm. Feuilles 10-15 x 3-5 mm. Fleurs de 12-15 mm à pétales
ovales - Lieux humides, marécages - AC : K2-3, RR : Ki - End. Num. ~.
2013. - H. afrum Desf.
Plante de 10-40 cm, à tiges herbacées, régulièrement ramifiées, divariquées dès la base.
Inflorescences lâches, larges de 10-20 cm. Feuilles 3-7 X 1-4 mm. Fleurs ne dépassant pas 10
mm à pétales linéaires - Pâturages arides - RR : Cl: Oued Zenati - I W. Méd. I - « El Hamra » - (=
H. crispum L.).
2014. - H. triquetrifolium Turra
12 Plante à tiges grêles en général prostrées, longues de 10-20 cm. Sépales lancéolés entiers
(fig.). Inflorescences en corymbe lâche pourvues de bractées foliacées - Bas-fonds humides -
AC : dans le Tell algéro-constantinois. RR : ailleurs : ssp. australe (Ten.) Rouy
et Fouc. - 1 Eur. Méd. !. 2015. - H. humifusum L.
- Plante à tiges robustes érigées, haute de 30-60 cm. Sépales ciliés glanduleux sur les
marges (fig. 2017). Inflorescences en corymbe
dense à bractées très petites ................................................................13
13 Tiges rondes sans ailes saillantes. Feuilles - amplexicaules mais jamais soudées 2 à 2.
Bractées basales de l'inflorescence en général bien plus petites que les feuilles. Sépales et
bractées supérieures frangés, mais non glanduleux. Capsules sans vésicules noirâtres - Forêts
humides - R K1-2-3, A2: La Chiffa, AS3 : Aurès, Bellezma, 03 : Ghar-Rouban - Eur. As. !.
2016. - H. montanum L.
Tiges pourvues de 2 ailes saillantes. Feuilles amplexicaules en général soudées 2 à 2 à la base.
Bractées basales de l'inflorescence presque aussi grandes que les feuilles. Sépales et bractées
supérieures ciliés, glanduleux. Capsules pourvues de nombreuses vésicules noirâtres - Forêts,
broussailles - C : dans le Tell algéro-constantinois, RR ailleurs - Méd. I - (= H. ciliatum Lam.).
2G17. - H. perfoliatum L.

ELATINACÉES

Arbustes ou plantes herbacées aquatiques. Feuilles opposées ou verticillées, à stipules


intrapétiolaires. Fleurs solitaires ou en cymes courtes, disposées en verticillastres, 4-5 mères.
Etamines 5-10 libres. Ovaire supère à 3-5 carpelles concrescents multiovulés. 3-5 styles. Fruits :
capsule septicide.
CLÉ DES GENRES
1 Sous-arbrisseau ligneux des régions désertiques (chez nous) à fleurs
roses, nombreuses, petites, disposées en verticillastres .....................
BERGIA L.

68
- Plantes herbacées aquatiques ou sub-aquatiques à. fleurs blanches ou
rosées très petites, en général isolées ...................................ELATINE L.

Bergia L.
1 Sous-arbrisseau à tiges prostrées rampantes. Feuilles linéaires-lancéolées crénelées à marge
épaissie, mais non révolutée, longues de 5-7 mm. Fleurs verticillées par 6-10, longues de 3,5-4
mm. Sépales lancéolés-linéaires acuminés, plus longs que les pétales. Carpelles longs de 2-2,5
mm - Rocailles - RR : Hoggar : Tin Tarabin -
End. S. Sah. I. 2018. - B. Mairei Quézel
- Sous-arbrisseau dressé. Feuilles lancéolées à marges révolutées 2 fois plus grandes. Fleurs
verticillées par 3-5, longues de 5 mm. Sépales ovales aigus plus courts que les pétales. Carpelles
de 5 mm - Rochers humides - RR : Tassili n'Ajjer - 1 Trop.
2019. - B. suffruticosa Fenzl. Elatine L.
1 Feuilles et fleurs verticillées par 5-10 (fig.). Plante à tige fistuleuse épaisse, robuste, allongée
20-50 cm. Fleurs sessiles. Sépales, pétales 4. Etamines 8. Capsule à 4 valves - Marais, dayas -
RR : Al: La Reghaïa, Kl-2: dans les Agoulmine, K3: Senadja - Euras.
2020. - E. Alsinastrum L.
- Feuilles opposées. Plante à tiges grêles prostrées - radicantes. Fleurs
en général pédonculées (fig. 2023) 2
2 Sépales, pétales et styles 3. Feuilles ovales larges de 2-3 mm. Fleurs
agglomérées au sommet des tiges - Lacs, dayas - RR : K3 : Lacs de Bône et La Calle, Al :
Réghaïa, Le Corso - I Atl. 1.
2021. - E. Brochoni Clavaud
- Sépales, pétales et styles 4. Feuilles lancéolées ne dépassant guère 1,5 mm de large.
Fleurs pédonculées isolées à l'aisselle des feuilles.
3
3 Graines fortement courbées à branches inégales. Pédoncules tout au plus 2 fois plus longs que
la feuille correspondante (fig.) - Dayas, lacs - RR : K3: Bône, La Calle, Senadja. Al : La Rassauta
: var. pedunculata Moris - I Circumbor. I - (= E. campylosperma Scub.).
2022. - E. Hydropiper Schk.
- Graines presque droites. Pédoncules 3-6 fois plus longs que la feuille correspondante
(fig.) - Dayas - RR : Hl : Aflou, Tiaret - I Méd.
2023. - E. macropoda Guss.
FRANKENIACÉES
Herbes ou sous-arbrisseaux. Feuilles opposées sans stipules et soudées à la base, souvent
éricoïdes, pourvues de bourgeons feuillés à leur aisselle. Fleurs roses ou violacées. Calice à 4-5
pièces soudées. Corolle à 4-5 pièces libres. Pétales - longuement ligulés. Etamines 4-5. Ovaire
supère, uniloculaire à graines nombreuses. Style allongé (fig. 2024).
Famille représentée en Algérie par le genre Frankenia (caractères cidessus). La détermination des
espèces est toujours délicate, étant donné leur extrême variabilité (voir à ce sujet R. NÈGRE :
Les Frankeniacées du Maroc, Tu. Inst. Sc. Chérifien, no 12-1957.

Frankenia L. (« Roukal », « Rebian », « 1Vlelifa »)

1 Plantes annuelles à tiges grêles et étalées sur le sol. Herbe verte ou rougeâtre à fleurs solitaires
ou paraissant telles dans les dichotomies - Terrains salés et humides. 2024 - F. pulverulenta L.
a) Feuilles planes ou à peine révolutées sur les marges ovales ou spatu
liformes (fig.). Fleurs de 3-5,5 mm à pétales dépassant le tube du calice

69
de moins de la moitié de sa longueur. - AC : 02, H. AS, SS - 1 Méd. ~.
ssp. eu-pulverulenta Sauv.
- Feuilles à marge révolutée, cordiformes à la base et planes à ce
niveau. Fleurs de 5-7 mm à pétales dépassant le tube du calice des
2/3 au moins de leur longueur - AC : SS - Sah. ~.
ssp. floribunda (Chev.) Maire
- Plantes vivaces à tiges ligneuses redressées au moins au niveau de l'inflorescence. Feuilles
linéaires à marges révolutées sur toute leur longueur 2

2 Tiges prostrées longuement rampantes, les rameaux florifères seuls


dressés ...............................................................................................3
Tiges dressées fastigiées dès la base ................................................4

3 Plantes du littoral à feuilles fasciculées non imbriquées. Fleurs en général groupées en cymes
terminales. Plantes très variables - Terrains salés - Paléo-temp. 1.
2025. - F. laevis L.
a) Petite plante à tiges herbacées - RR : 01.
ssp. composita (Pau et Font Quer) Maire - Tiges ligneuses .............b
b) Calices et feuilles glabres. Rameaux lisses. Indiqué en Algérie où il
s'agirait plutôt d'après R. Nègre du ssp. intermedia.
ssp, eu-12evis (L.) Maire
- Calices et feuilles - hispides. Rameaux pubérulents ou tomen
teux ....................................................................................................c
c) Feuilles glabres sur la face supérieure. Rameaux et calices velus hispides à poils plus longs
que le diamètre des rameaux. - CC : sur tout le littoral. ssp. hirsuta (L.) Fiori
- Feuilles glabrescentes ou pubéralentes sur les 2 faces. Rameaux courtement tomenteux à poils
bien plus courts que leur diamètre. Calice y hérissé de poils longs. - CC : sur tout le littoral.
ssp. intermedia (D.C.) Maire

Plantes des hauts plateaux et du Sud à feuilles petites imbriquées étroitement les unes sur les
autres. Fleurs solitaires le long des rameaux. Calice glabre - Terrains salés - C : Hl-2, AS, SS -
End. N.A. '. 2026. - F. thymifolia Desf.
4 Plantes du littoral constantinois, glabrescentes. Inflorescences en corymbes denses, terminaux
et axillaires. Pétales à peine plus longs que le calice - Terrains salés - R : K3 - E. Méd. - (= F.
Reuteri Coss.). 2027. - F. Boissieri Reut.
- Plantes des hauts plateaux, du Sud et du littoral oranais, toujours scabres hispides ± blanchàtres.
Inflorescences en corymbes terminaux. Pétales plus longs que le calice 5

5 Pétales pourvus intérieurement d'une ligule à limbe lancéolé long de 1-2 mrn et à portion
soudée au pétale très nettement plus large que lui (fig.). Calice elliptique évasé au sommet.
Inflorescences très rameuses - Terrains salés - R : SS : commune à Biskra - End.
N.A. . 2028. - F. pallida Boiss. et Reut.
Pétales à ligule très réduite et à limbe pratiquement nul (fig.). Calice cylindrique et étroit.
Inflorescences en cupules courtement pédonculées, peu rameuses - Terrains salés - AC : 01, H1-
2, AS, SS -
Méd. - (;r.ci. F. thymoides (Batt.) Maire).
2029. - F. corymbosa Desf.
TAMARICACÉES
Fleurs régulières 4-5 mères. Etamines 5-10 ou nombreuses insérées sur un disque. Ovaire
uniloculaire s'ouvrant par 3-5 valves, ?yramidal à maturité. Styles 3-5.

70
CLÉ DES GENRES
1 Arbres ou arbustes. Inflorescences en chatons denses. Fleurs petites,
3-6 mm. 5-10 étamines ..............................................................TAMARIX
- Plantes herbacées ou sous-arbrisseaux. Fleurs isolées au sommet des divisions d'une
inflorescence lâche, pauciflore, larges de 12-15 mm. Etamines nombreuses REÀUyrURL;
Tamarix L. (Tamarin)
Arbres ou arbustes. Rameaux à feuilles réduites squamiformes aciculaires ou annulaires.
Inflorescences en grappes denses réunies en général au sommet des tiges. Fleurs blanches ou
roses 4-5 mères. Etamines 5-10, insérées sur un disque glanduleux hypogyne - lobé. Styles 3 -b
larges. Capsules s'ouvrant par 3 valves (RR 2-4) (fig. 2033). Graines surmontées d'une aigrette.
Genre extrêmement polymorphe pour lequel nous nous sommes contentés de citer les espèces qui
nous paraissent les plus valables, nous rapportant ainsi à l'opinion de P. OZENDA (cf. Flore dit
Sahara, p. 346).
1 Feuilles formant une gaine complète autour des rameaux donnant à ceux-ci un aspect articulé
(fig.), dépourvus de feuilles. Chatons grêles au sommet de jeunes tiges. Etamines 5 insérées entre
les cornes du disque. Arbre puissant à tronc robuste souvent ramifié dès la base - Lit des oueds -
C : SS, SC, SO. Planté dans le Tell - ' Sah.Sind. - « Tlaïa », « Ethel s, « Tabarakat » - (= T.
articulata Vahl).
2030. - T. aphylla (L.) Karst.
- Feuilles squamiformes - élargies à la base, mais n'engainant pas
complètement les rameaux ..................................................................2
2 Etamines 6-10. Feuilles largement embrassantes à la base, en général plus larges que
longues, pourvues de ponctuations très visibles.
3
- Etamines 5. Feuilles peu ou pas embrassantes à la base, plus longues
que larges, dépourvues en général de ponctuations ............................4

3 Feuilles très courtes, très obtuses au sommet = crassiuscules (fig.). Capsules de 5-10 mm.
Etamines 6-10 insérées sur les cornes du disque. Fleurs grandes 6-8 mm - Bord des eaux, surtout
salées - AC : SS, SC, R : ailleurs : H$ - Sah. - « Azaoua » (incl. T. macrocarpa
Bauge). 2031. - T. pauciovulata J. Gay
- Feuilles aussi longues que larges, rarement un peu plus longues, aiguës mucronées au sommet
(fig.). Capsules de, 4-5 mm. Etamines 10 insérées sur les cornes du disque. Fleurs plus petites 4-5
mm - Terrains salés - AR : SS, SC, Hd - 1 Sah. ! - (incl. T. Trabutii Maire et T. oxysepala Trab.,
T. tenuifolia Maire et Ti-ab.).
2032. - T. Balansae J. Gay
4 Disques à 10 lobes. Etamines 5 à filets insérés dans les lobes d'un sinus non l'autre (fig.). Fleurs
petites globuleuses dans le bouton en chaton, large de 3-4 mm, naissant sur les pousses de
l'année, très denses - Lieux humides, bord des eaux - N. Trop. -Espèce extrêmement polymorphe.
« Tarfa » « Tarfaïa ».
2033. - T. gallica L.
a) Fleurs blanches, sépales blanc verdâtre, disque pentagonal - AC : SC.
ssp. leucocharis Maire
- Fleurs roses, sépales pourpres, disque - ovoïde à 10 angles ..............b b) Etamines à filet dilaté à
la base, insérées sur le disque au niveau
d'échancrures peu profondes - CC : sauf au Sahara.
ssp. gallica sensu lato
- Etamines à filet non dilaté à la base, insérées sur le disque au niveau
d'échancrures profondes - C : surtout au Sahara.
ssp. nilotica (Ehr.) Maire

71
- Disque à 5 lobes (fig.) .............................................................5

5 Inflorescences très grêles, larges de 3-4 mm. Anthères apiculées.. 6


- Inflorescences larges de 5-8 mm. Anthères obtuses au sommet .... 10

6 Chatons se formant sur les vieux bois ou les tiges de l'année précé
dente .....................................................................................................î
- Chatons se formant au sommet des pousses de l'année ...........8

7 Fleurs tétramères. Chatons larges de 2-3 cm en épis très longs sur les tiges de l'année
précédente. Fleurs roses et étamines purpurines - Bord des eaux - R : AS3 - ! N.A. I - (incl. T.
rubella Batt.).
2034. - T. parviflora Ehrenb.
Fleurs pentamères. Chatons longs de 5-10 cm, très grêles, entremelés de tiges feuillées sur les
rameaux de l'année précédente. Fleurs et étamines rosées - R : 02, AS, SS, SC - I N.A. ! - (incl.
T. Geyrii Diels, T. chottica Trab.). 2035. -,T. brachystylis J. Gay

8 Bouton floral ovoïde (fig. 2033"'). Etamines insérées sur les cornes du disque - RR : 02:
Habra - 1 Atl. '.
2036. - T. anglica Webb.
Bouton floral globuleux. Etamines insérées entre les cornes du disque 9
9 Bractées florales ovales-obtuses bien plus courtes que les fleurs,
membraneuses sur les marges. Capsules à maturité longues de 6-7 X 2,5 mm - Terrains salés - R :
Hl, AS1, SS1 - I Ibéro-Mar.' - (incl. T. getula Batt.). 2037. - T. speciosa Ball. appl. Maire
Bractées florales linéaires lancéolées, acuminées au sommet, en général aussi longues que la
fleur, herbacées. Capsules de 3-4 mm de long. cf. T. gallica
10 Fleurs pentamères. Chatons sessiles naissant du vieux bois, denses et épars, courts (2-3 cm).
Capsules de 5-6 X 3 mm à lobes triangulaires - Bord des eaux - CC en Algérie, R : SS. - ( W.
Méd. I - Espèce très variable - « Tarfa , - (incl. T. macrostachya (Coss.) Trab., T. anisomera
Trab., T. Kabylica Trab., T. angustata Trab.).
2038. - T. africana Poiret
- Fleurs tétramères. Chatons nettement pédonculés, naissant au sommet des tiges de l'année
précédente et formant des épis emmêlés de tiges stériles, longs de 4-6 cm. Capsules de 6-8 X 3,5
mm - Terrains salés - AC : H, AS, SS - I Sah. - (incl. T. Bounapea J. Gay, T. Battandieri Trab.).
2039. - T. Boveana Bunge
Reaumuria L
Plante vivace ou sous-arbrisseau ramifié Feuilles lancéolées aiguës 5-12 X 2-3 mm, axillant des
tiges très courtes à feuilles fasciculées, les supérieures involucrant le calice. Fleurs isolées au
sommet des rameaux d'une inflorescence lâche pauciflore, larges de 12-15 mm, blanchâtres ou
jaunes. Sépales et pétales 5. Etamines nombreuses. 5 styles - Pâturages désertiques -} salés - R :
AS3, SS2 - 1 E. Méd. I - « Khechal a « Oum Neda i, (= R. mucronata Jaub. et Spach). 2040. -
R. vermiculata L.
VIOLACÉES
Arbrisseaux ou plantes herbacées. Feuilles stipulées alternes ou en rosette radicale, linéaires ou
cordiformes, pétiolées. Fleurs solitaires. Sépales 5, l'impair postérieur. Pétales 5, inégaux,
l'antérieur prolongé à sa base en éperon creux logeant les appendices nectarifères. Etamines 5,
insérées sur un disque à anthères contiguës. Style 1. Ovaire à 3 carpelles multiovulés. Fruit :
capsule loculicide. Viola L. (Violette, Pensée)
i Plante à tiges ligneuses à la base, érigées dressées atteignant 30-50 cm. Feuilles linéaires
lancéolées en général entières à stipules entières. Fleurs violet pâle, petites à pédoncule dépourvu

72
de bractées - Garrigues - C : sur le littoral algéro-oranais - W. Méd. 1 -
« Sidh ». 2041. - V. arborescens L.
Plantes herbacées ................................................................................2
2 Les 2 pétales latéraux rapprochés du pétale inférieur, les 2 supérieurs seuls dressés (fig.
2042). Feuilles ovales cordiformes (violettes) .... 3
Les 2 pétales latéraux dressés et rapprochés des 2 supérieurs (fig. 2045). Feuilles lancéolées ou
-!- arrondies non cordiformes à la base (pensées) ...............................5
3 Plantes développant des tiges herbacées, feuillées et florifères, naissant de la rosette basale.
Feuilles dentées, à peu près glabres. Stipules dentées terminées en pointe aiguë - Forêts des
montagnes - I Eu
ras. - « Beufsed ». 2042. - V. silvestris Lamk.
a) Fleurs de 10-15 mm, violettes en entier ou à éperon un peu plus pâle
aigu - AC dans le Tell algéro-constantinois. - R : en Oranie : Tlemcen,
Ghar-Rouban. ssp. Reichenbachiana (Jord. Tour.)
- Fleurs en général un peu plus grandes, bleuâtres, à éperon blanchâtre
obtus échancré - R : K2-3.
ssp. Riviniana (Rchb.) Tour.
Plantes acaules, parfois stolonifères à feuilles - pubescentes à fleurs naissant directement des
feuilles de la rosette basale ..................................................................4
4 Fleurs à peu près inodores d'un violet pale. Stipules frangées sur les marges. Plante dépourvue
de stolons ou à stolons très courts - Forêts, broussailles - C dans tout le Tell, Aurès - S. Eur. 1.
2043. - V. Denhardtii Ten.
Fleurs très odorantes violet foncé. Stipules simplement et courtement ciliées sur les marges.
Plante à stolons nombreux et très allongés - Forêts, broussailles - C dans les montagnes et dans
les lieux frais de la plaine - Méd. Atl. - « Beufsed » (incl. V. suavis MB.).
~% V pr t 2044. - B. odorata L. ( V ~C
V_
5 Plante vivace. Fleurs grandes 2,5-3,5 cm, bleues, violettes, jaunes, blanches ou panachées, à
éperon allongé, 1 cm environ, bien plus long que les appendices du calice (fig.) - Forêts, pelouses
des hautes montagnes au-dessus de 1200 m - AC : K1-2-3, Cl, Al, 03, AS3 -

End. N. Af. - « Merdkouch et Khela » (= V. gracilis Batt. non S. et Sm.). 2045. - V. Munbyana
Boiss. et Reut.
Plante annuelle grêle. Fleurs petites 5-10 mm, diversement colorées, à éperon très court ne
dépassant pas les appendices du calice - Montagnes - I Eur. Sib. - a Beles-feudj ».
2046. - V. tricolor L.
a) Corolle plus longue que le calice de 1 cm environ - Zaccar, Djurdjura. ssp. arvensis (Murr.)
Gaudin
- Corolle ne dépassant guère le calice, longue de 6-7 mm - AR : H1=2, AS1-2-3 - (- V.
Kitaibeliana R. et Sch.). ssp. minima Gaudin
CISTACÉES
Arbustes, arbrisseaux, sous-arbrisseaux ou plantes herbacées. Feuilles opposées ou alternes,
toujours simples et entières, stipulées ou non. Inflorescences axillaires ou terminales, parfois
uniflores, en général cymes diverses, isolées ou groupées par 2-3 ou en panicules ou grappes.
Fleurs hermaphrodites, régulières, parfois cléistogames. Périanthe double. 3 ou 5 sépales (parfois
4). Dans le deuxième cas le calice se divise en deux parties : 1-2 pièces extérieures ou épicalice
ou calicule et 3 intérieures (sépales proprement dits). Généralement 5 pétales, tordus dans le
bouton. Plus rarement pétales absents (dans les fleurs cleistogames), généralement fugaces.
Etamines hypogynes, - nombreuses, toutes fertiles ou les extérieurs stériles et réduites à un
filament moniliforme ou non (fig. A). Filets libres. Anthères à 2 loges. Ovaire supère et constitué

73
par 3-5 ou 5-10 carpelles, mais à une loge. Ovules en nombre variable, orthotropes ou anatropes.
Style soit nul (fig. B), soit
marqué et de forme variable exploitée en systématique : en S à la base (fig. C) ; flexueux (fig.
D) ; droit (fig. E). Stigmate capité ou discoïde. Capsule coriace ou parfois subligneuse, s'ouvrant
par 3-5 ou 5-10 valves (fig. F et G.). Valves complètes ou incomplètes. Graines généralement
petites.
Remarque importante : La famille des Cistacées est l'une des plus difficiles à étudier qui soit.
LutNÉ écrivait à son propos dans le Species plantarum : a Cistorum historia maxime omnium
obscura ob varietatum copiam ». Malgré la parution de nombreuses monographies et de très
nombreux travaux de détail cette remarque reste valable. L'existence de très nombreux hybrides
et le manque de stabilité des caractères distinctifs utilisés dans les couples - tant à l'échelon
génétique que spécifique - fait que certains groupes restent pratiquement inextricables, et nous
ont obligé d'étoffer nos descriptions et d'inclure dans nos clés, les hybrides et nombre de
micromorphes. L'étude vraiment complète de la famille reste à faire. L'Algérie constitue, avec le
Maroc et la péninsule ibérique, le territoire de prédilection des Cistacées de l'Ancien Monde. 1
CLÉ DES GENRES
1 Capsule à 5-10 carpelles et à 5-10 valves. 3 ou 5 sépales (parfois 4). Quand l'épie 'ce existe, ses
pièces sont semblables aux sépales (mais plus grandes ou p us petites dans certains cas).
Etamines très' nombreuses. Sttg iàte discoïde et 5-10 lobé. Embryon spiralé. Arbustes ou
arbrisseau.'*' ...........................................................................~ CIST[is
Capsule toujours à 3 carpelles seulement et 3 valves ............................2
2 Calice soit seulement à 3 sépales, soit à 4-5 sépales (épicalice à 1-2 pièces) mais, dans ce
dernier cas les pièces de l'épicalice sont très petites, - soudées aux sépales, à nervures peu
marquées et le calice est couvert de trichomes écailleux (dans notre dition) : H. halimi f olium.
Arbrisseaux à feuilles opposées et sans stipules. Fleurs jaunes ou blanches d'au moins 1 cm de
diamètre ......................................................................................HALIa[IL)r
Calice toujours à 5 sépales. Pièces de l'épicalice nettement plus courtes que les sépales et à
nervation marquée. Plantes herbacées ou sous-arbrisseaux modestes ...3
3 Etamines extérieures dépourvues d'anthères (stantinodes), soit filiformes soit moniliformes par
suite d'étranglements superficiels (fig. A). En un seul cas les staminodes peuvent manquer mais
les ovules sont anatropes (alors que dans les deux genres qui suivent ils sont orthotropes). Afin
d'éviter l'examen difficile des ovules on pourra, pour éliminer ce cas, consulter la description du
cas litigieux (Fumana calycina) ....................................................Fu.,UNA
Etamines toutes fertiles, pourvues d'anthères ........................................4
4 Style nul ou excessivement court (et dans ce cas la plante est
vivace) .......................................................................................TUBERARIA
Style soit filiforme et très long, soit court (mais marqué cependant)
dans ce cas, plantes annuelles .............................................HEt,LANTHEMMLM
Cistus L. (Ciste)
Calice à 3 ou 5 sépales (parfois 4 dans certains hybrides). Sépales externes (épicalice) au nombre
de 1-2 ou nuls, plus grands ou plus petits que les internes. Pétales 5, ornementaux, chiffonnés et
très caducs, bien marqués, de couleurs diverses. Etamines.nombreuses, toutes fertiles (ou parfois
stériles chez les hybrides). fi-10 carpelles. Stigmate claviforme ou discoïde, surmontant un style
-} marqué et parfois nul. Capsule déhiscente, à 5-10 valves allant ou non jusqu'à la base. Feuilles
opposées et sans stipules. Arbrisseaux constituant une bonne partie des garrigues de notre
territoire. Hybridations nombreuses et fréquentes.
1 Trois sépales (épicalice absent) ..............................................2
- 4 ou 5 sépales (épicalice à 1 ou 2 pièces) ...............................4
2 Feuilles planes ou simplement ondulées ayant au moins 6 mm de large, pétiolées dans notre
dition. Fleurs très ornementales à pétales de 30-55 mm de long, entièrement blancs ou guttés de

74
pourpre au-dessus de l'onglet. Style très court ou même nul. Stigmate grand et discoïde. Capsule
à 6-10 loges (fig.). Arbuste pouvant atteindre 2 m de haut. Plante dressée, très aromatique. Tiges
et rameaux gris-rougeâtres. Feuilles lancéolées, glabres, luisantes, un peu connées à la base, sou-
vent résineuses en dessus, blanches-tomenteuses en dessous (fig.). Pédicelles droits et cachés
dans un amas de bractées ovoïdes, acuminées et soyeuses en dedans. Sépales glabres mais ciliés,
sub-orbiculaires, tuberculeux. Capsule ronde, tomenteuse (fig.). Graines petites, polyédriques,
lisses, ou à peine rugueuses. - Forêts et broussailles, calcifuge - AC : Al-2, 01, 03 : var, petiolatus
M. - I Ibéro-Maur.
- « Ouerd x. 2047. - C. ladaniferus L.
Feuilles linéaires, révolutées, de 4 mm de large au plus, sessiles ou subsessiles. Fleurs petites
pour le genre. Pétales de 8-10 mm seulement, blancs. Style très court ou nul. Stigmate grand et
capité. Capsule à 5 loges. Arbrisseaux ne dépassant pas 1 m 3

3 Pédoncules, pédicelles et sépales soyeux-villeux et argentés (fig.). Sépales longuement


acuminés, dépassant la capsule. Plante très rameuse, dressée ou ascendante. Feuilles linéaires de
0,60-3 cm X 2-3 mm de large, lisses en dessus, tomenteuses-canescentes en dessous, nettement
révolutées et à nervure médiane marquée, obtuses au sommet, atténuées à la base et brièvement
connées, les jeunes glutineuses. Inflorescence d'abord compacte au sommet des rameaux et
entourée par des bractées, puis s'allongeant en ombelle 3-5 flore accompagnée souvent à la base
par deux autres fleurs. Pétales obovales-cunéiformes. Capsule ovale, à poils étoilés courts.
Graines brunes et lisses - Collines calcaires littorales, forêts et broussailles - R : Al, 01, 03
- End. Alg. Maroc I - (= C. Munbyi Pomel).
2048. - C. sericeus Munby, non Vahl
Pédoncules, pédicelles et sépales brièvement pubescents, non argentés (fig.). Sépales ovales,
aigus ou obtus, plus courts ou dépassant à peine la capsule. Arbrisseau de 50-100 cm, dressé, très
rameux. Feuilles linéaires, obtuses, révolutées, de 1-2,5 cm de long sur 1-2 mm de large, glabres
en dessus et tomenteuses en dessous, à nervure médiane marquée, sessiles. Inflorescence du type
ci-dessus. Pétales obovales-cunéiformes. Capsule ovale-oblongue, incluse, pubérulente (à poils
étoilés). Graines ferrugineuses et granuleuses - Broussailles des montagnes - C : Hl, AS1-2, R :
ailleurs : A2, 01-3 - 1 Ibér.
Baléares. Sicile. N.A. ' - (= C. rosmarinifolius Pourret, C. Clusii Dunal, C. f astigiatus, incl. C.
Sedjera Pomel et C. viridis Willh.) -
Dit et maza ». 2049. - C. Libanotis L.
4 Feuilles pétiolées (au moins brièvement) ou atténuées en pétiole ....
:... 5
Feuilles nettement sessiles .....................................................................11
5 Fleurs jaune pâle. Plante à aspect de C. villosus. Buisson de 40-50 cm peu rameux, à rameaux
dressés, velus surtout sur les calices et à la base des pétioles. Feuilles ovales-lancéolées, de 20-25
X 12-15 mm, atténuées en un court pétiole, glabres, rugueuses en-dessus, fortement veinées et
hispides en dessous. Fleurs moitié plus petites que dans C. polymorphus, longuement
pédonculées comme dans C. salvif olius et à sépales velus-hérissés. Feuilles bractéales larges,
embrassantes à la base - RR : K2: Le Gouraya de Bougie, parmi les parents - Cette plante, qui
n'existe pas dans l'herbier Debeaux, est décrite d'après l'auteur : C. polymorphus X C. salvif
olius.
X C. Debeauxii Nov. Hybr.
Fleurs blanches, blanches à sommet rouge ou rouges ......................6
6 Fleurs blanches à sommet rouge. Aspect général de C. salviffolius. - RRR : Al: forêts de la
Réghaïa - C. Salvoolius X C. Monspeliensis. X C. rerhayensis Batt.
Fleurs blanches ou rouges ................................................................7
7 Pétiole ailé et s'élargissant en graine amplexicaule (fig.). Style nettement marqué et filiforme.

75
Fleurs rouges. Arbrisseau dressé et ascendant, très rameux. Feuilles elliptiques ou ovales-
oblongues, de 1-7 X 0,80-2,60 cm, planes ou à marge légèrement ondulée ou crispée, plus ou
moins couvertes de poils étoilés sur les deux faces; dessus vert sombre et dessous canescent et
pâle; ± glutineuses. Pédoncules et pédicelles blanchâtres-tomenteux. Fleurs en cymes
ombelliformes, par 3-5, rarement solitaires. Sépales ovales, acuminés, entièrement ou
partiellement villeux. Capsule oblongue-globuleuse, très velue. Graines brunes, lisses ou
finement rugueuses. - Forêts claires et pentes broussailleuses des montagnes - Polymorphe - '
Méd. - a Irgel », a Qaçça » - (= C. polymorphus Willk.).
2050. - C. villosus L.
a) Feuilles présentant sur les deux faces un indumentum dense de poils étoilés et de poils longs.
Pas de poils glanduleux. Sépales argentésvilleux (fig.) - AR : A2 (= C. eriocephalus Viv., C.
villosus var. incanus (Spach) Freyn). var. eriocephalus (Viv.) Grosser
- Caractères ci-dessus non réunis ......................................................b
b) Pétiole très fortement dilaté. Limbe à poils épars simples et étoilés,
généralement pas de poils glanduleux. Feuilles 1 obtuses - Çà et là,
AS1: Dj. Aïssa (C. incanus var. Reichenbachii Hochr.).
var. mauritanicus Grosser
- Pétiole non comme ci-dessus ..........................................................c
c) Feuilles planes présentant, à la fois, des poils étoilés, simples et glanduleux. Pédicelles et
sépales glandulés - Algérie? - (C. corsicu3 Lois.). var. corsicus (Lois.) Gross.
- Feuilles à marges crispées ou ondulées. Dessous à poils étoilés et poils longs épars. Jeunes
rameaux et pédicelles glanduleux - AC : Al-2,
03 (signalé aussi à Oran mais nous ne l'y avons par revu) - (= C. creticus L., C. polymorphus
Willk. var. creticus (L.) Batt.).
var. undulatus (Spath) Gross. emend.
Dans.
- Pétiole non ailé ......................................................................8

8 Fleurs rouges .........................................................................9


- Fleurs blanches .....................................................................10

9 Feuilles blanches tomenteuses sur les deux faces - 1) X C. Clausonii FQ. et M.: Al: Koléa,
Castiglione, Douaouda = C. albidus X C. heterophyllus - 2) X C. canescens Swet. (= C. albatus
Bornet) C. albidus X C. villosus : Al : Ténès, Montenotte. Ces deux plantes sont très proches
l'une de l'autre et difficiles à différencier.
- Feuilles vertes sur la face supérieure et canescentes sur la face inférieure. Buisson très rameux,
divariqué. Feuilles très courtement pétiolées, elliptiques ou ovales-lancéolées, de 1,5-3 X 1-1,5
cm, vert gai en dessus, rudes et réticulées-nerviées, à poils étoilés et raides sur les deux faces.
Pédoncules et calices un peu velus (fig.). Inflorescence en cyme paniculée, parfois fleurs
solitaires. Pétales roses ou violacés à onglet jaune, de 2-2,5 cm de long. Style filiforme et
marqué. Stigmate hémisphérique. Capsule ovoïde, brillante, velue à poils appliqués. Graines
réticulées et apiculées. - Forêts claires et broussailles littorales et sub-littorales - C : Al, 01 - I
Ibéro.-Maur. - c Cfeira » (= C. asperifolius Pomel, C. cartaginensis Pau).
2051. - C. heterophyllus Desf.
10 Pédicelles, pièces de l'épicalice et sépales longuement hirsutes. Feuilles lancéolées ou ovales-
lancéolées. Inflorescence terminale mais avec tendance à l'unilatéralité. - Plante nettement
intermédiaire entre les C. monspeliensis et C. salvifolius. Aspect de C. monspeliensis mais non
visqueux comme celui-ci. Feuilles à forme intermédiaire, ovaleslancéolées. Fleurs 2-5, de taille
intermédiaire entre celle des parents. - 01: Dj. Khar (Montagne des Lions) (= C. monspeliensis L.
X C.

76
salvifolius L.). X C. florentinus Lamk.
Pédicelles, pièces de l'épicalice et sépales simplement poilus ou, parfois même, ± glabres.
Feuilles ovales-elliptiques ou ovales-oblongues. Fleurs solitaires ou réunies 2-5 au sommet des
pédoncules. Buisson de 30-80 cm, dressé ou diffus, très ramifié, non visqueux. Feuilles ±
rugeuses, à poils étoilés sur les deux faces, souvent vert gai (un peu plus pâles en dessous) (fig.).
Pédoncules très longs. Fleurs grandes (4-5 cm de diam.), blanches avec l'onglet jaune. Pièces de
l'épicalice cordiformes, plus grandes que les sépales. Style très court. Stigmate discoïde. Capsule
pentagonale et {- tronquée au sommet, incluse, entièrement déhiscente. Graines fortement
réticulées - Forêts claires, broussailles. Non calcifuge mais préfère les sols siliceux - Très
polymorphe - CC dans le Tell - Euras. Méd. I - a Cfeira
« Irgel a. 2052. - C. salvifolius L.
11 Fleurs rouges ou pourprées 12
Fleurs blanches ou blanches guttées de rouge .....................................13
12 Feuilles vertes sur les deux faces (malgré la présence d'un tomentum épais) ; ondulées-
crispées. Plante de 30-60 cm, dressée ou à rameaux décombants, vert pâle et couverte de longs
poils blancs entremêlés de poils étoilés (fig.). Feuilles connées à la base, couvertes de poils
étoilés, à 3 nervures égales, oblongues ou ovales-lancéolées, rugueuses. Fleurs de 3-4 cm de
diam., subsessiles et fasciculées au sommet des rameaux, à l'aisselle de feuilles bractéales
lancéolées-aiguës. Pièces de l'épicalice lancéolées. Sépales ovales et longuement acuminés,
velus. Style marqué, égalant les étamines. Stigmate hémisphérique. Capsule oblongue, petite (2-3
fois plus courte que le calice), glabre ou un peu tomenteuse au sommet. Graines réticulées-
rugueuses, subtétraédriques - Forêts et broussailles, sur silice - RR : Al : Saoula (localité
détruite), 01 : Dahra : entre l'O. et Abid et Aïn Tedjel -
W. Méd. I - « Mellits ». 2053. - C. crispus L.
Feuilles tomenteuses-blanchâtres sur les deux faces, planes (fig.). Plante dressée de 40-100 cm,
toute couverte d'un tomentum blanchâtre, velouté de poils étoilés. Feuilles serai-amplexicaules
mais non connées, ovales-oblongues ou lancéolées, à marge un peu révolutée, présentant à la face
supérieure une nervure principale bien saillante et, à la face inférieure 3-5 nervures saillantes et
anastomosées. Fleurs grandes (5-6 cm de diam.), solitaires ou 2-3 en ombelle, toujours
terminales. Pièces de l'épicalice subcordiformes à la base, égalant les sépales. Sépales amplement
ovales à la base et y atténués au sommet. Pétales égalant 2-3 fois le calice. Graines fovéolées -
Broussailles des plaines et des basses montagnes - AC : Al-2, Cl,
03, Hl-2 - « Ataï ». 2054. - C. albidus L.
13 Feuilles tomenteuses sur les deux faces, les inférieures onduléescrispées. Style marqué, droit,
égalant les étamines. Sous-arbrisseau de 20-50 cm, diffus, très odorant, couvert de longs poils
simples et de poils étoilés. Feuilles oblongues gaufrées en dessous, veloutées, trinerviées. Fleurs
petites (2 cm de diam.), 2-8 en grappes unilatérales. Pédoncules dressés. Pièces de l'épicalice plus
grandes que les sépales, cordiformes, velues ainsi que les sépales. Stigmate discoïde. Capsule
arrondie, tomenteuse, deux fois plus courte que le calice, oligosperme. à 5 valves incomplètes.
Graines chagrinées, grosses (les plus grosses du genre) - Forêts claires et broussailles, calcifuge -
RR : Al Zaccar, Atlas de Blida - I W. Méd. I - (= C. Poulzolzii Delile, C. cris pus X
monspeliensis Auct. plur.).
2055. - C. varius Pourret
- Feuilles soit glabrescentes soit tomenteuses seulement en dessous.
Style très court .......................................................................................14

14 Sépales couverts de tubercules pourvus de nombreux poils courts. V-11- , caccilac


linPairac_lan~pnlPPS. à marge révolutée. vertes en
dessus et canescentes en dessous. Fleurs solitaires ou par 3-5 en grappes unilatérales. Pétales de
2,5-4 cm de diam., blancs ou guttés de rouge à la base - R : Al, 01 - (= X C. Loretii Rouy et

77
Fouc., C. cyprius Lamk. var, angustifolius Willk., C. ladaniferus L. X C.
monspeliensis L.). X C. stenophyllus Link.
Sépales non tuberculeux, longuement poilus. Arbuste atteignant en moyenne 1 m de haut, ramifié
dès la base, velu-visqueux en toutes ses parties. Feuilles lancéolées ou linéaires, 1-3 nerviées,
rugueuses, à marges révolutées, un peu connées-engainantes à la base, à poils épars sur la face
supérieure et étoilés-tomenteux en dessous. Fleurs blanches, de 2-3 cm de diam., réunies 2-8 en
grappes unilatérales (fig.). Pièces de l'épicalice et sépales ovales-cordiformes, à sommet aigu, -!-
velues. Pièces de l'épicalice plus grandes que les sépales. Style très court. Stigmate discoïde.
Capsule arrondie, oligosperme - Forêts et broussailles en terrain non calcaire - CCC dans toute
l'Algérie - Méd. 1 - « Oum aliya », « Tante itibt ».
2056. - C. monspeliensis L. Halimium (Dunal) Wilik.
Arbrisseaux ou sous-arbrisseaux à feuilles opposées et sans stipules. Fleurs blanches ou jaunes
(guttées à la base ou non). Pétales fugaces. Trois sépales, pas d'épicalice ou pièces de l'épicalice
peu marquées. Etamines nombreuses et inégales, toutes fertiles. Style court. Capsule trivalve,
fragile.
1 Fleurs blanches. Feuilles étroites (largeur maximum 5 mm). Inflorescences en cymes
ombelliformes, sur plusieurs verticilles (var. verticillatum Brot.) Willk. (fig.). Plante modeste de
20-40 cm, à aspect de Cistes Libanotis, dressée, ascendante ou couchée. Feuilles linéaires, ciliées
et hispides. Fleurs médiocres (pétales de 10-15 mm). Pédicelles plus longs que les calices,
épaissis sous la fleur. Epicalice absent. Sépales ovales, velus ou pubescents-visqueux. Capsule
ovoïdeacuminée, pubérulente. Graines tuberculeuses et tétraédriques. - Clairières des forêts.
Calcifuge - RR : 03: Tlemcen, Terni -
' Méd. 2057. - H. umbellatum (L.) Spach.
Fleurs jaunes (guttées ou non de noir à la base). Feuilles d'au moins 5 mm de large.
Inflorescences en c.: mes paniculées. Arbuste de 20-100 cm ou même plus, très rameux. Feuilles
oblongues ou oblancéolées, tomenteuses, argentées, couvertes de poils étoilés, 4 X 2 cm, les
supérieures sessiles, les inférieures brièvement pétiolées. Inflorescences allongées. Pétales de 12-
20 =.4. Pédicelles égalant environ les sépales, un peu épaissis sous la fleur. Epicalice à 1-2 (R: 0)
pièces, deux fois plus courtes que les sépales. Sépales ovales, acuminés obtusiuscules, recouverts
par des trichomes scuamiformes (parfois) (fig.). Capsule ovoïde, pubérulente, incluse. Graines ±
tuberculeuses. - Forêts claires et broussailles des terrains _ab'onneux. Calcifuge - AC : 01-3, Hl,
K1-2-3, RR ailleurs : ssp halimifolium Guinea - W. Méd. I - c Maliya, - (= Helianthemum
halimifolium Willk.,
H. lepidotum Spach.). 2058. - H. halimifolium (L.) Willk. Tuberaria (Dunal) Spach

Calice à 5 sépales, les extérieurs (épicalice) variables. Pétales 5 (très rarement absents). Etamines
généralement nombreuses, inégales, fertiles. Ovaire à 3 loges incomplètes. Style riul (dans notre
dition). Feuilles toutes trinerviées, les basilaires en rosette et non stipulées.

1 Plantes vivaces à tige naissant d'une rosette de feuilles radicales atténuées en pétiole
embrassant, velues, soyeuses-argentées, oblancéolées. Feuilles caulinaires, sessiles, glabres et
aiguës. Fleurs jaune pâle et immaculées, de 2-3 cm, 3-7 en grappe. Pédicelles longs, arqués-
réfléchis durant l'anthèse. Calice glabre et grand (fig.). Pièces de l'épicalice linéaires -lancéolées.
Sépales ovales ou ovales-lancéolés. Stigmate sessile et trilobé - Rocailles, clairières des forêts - R
K1-2-3, Cl - 1 W. Méd. I - (= Cistus Tuberaria L., Tuberaria melastomatifolia (Spach) Grosser,
T. nervosa (Lamk.) Vicioso).
2059. - T. vulgaris Willk.
- Plantes annuelles. Dernières feuilles stipulées. Jeunes cymes forte
ment scorpioïdes. Fleurs généralement petites ou médiocres .... 2

78
2 Fleurs subsessiles ou sessiles (pédicelles de qq. mm). Feuilles très caduques. Plante de 10-30
cm, très hirsute, à poils blancs et étalés. Inflorescence scorpioïde, multiflore. Fleurs peu
apparentes. Calice et épicalice hispides (fig.). Pièces de l'épicalice cordiformes-asymétriques et
plus grandes que les sépales. Pétales fugaces, jaunes, guttés à la base. Capsule incluse, villeuse -
Clairières, pâturages sablonneux des plaines - AR : 01-3 - 1 I béro-Mar. 1 - (= Cistus echioides
Lamk., Helianthemum echioides Pers., H. scorpioides Coss.).
2060. - T. echioides (Lamk.) Willk.
- Fleurs nettement pédicellées. Plante particulièrement polymorphe - Méd. 1 - c Oum et
terfas , - (= Cistus guttatus Lk., Helianthemum
guttatum (L.) Mill.). 2061. - T. guttata (L.) Fourreau
a) Pédicelles plus longs que les sépales dès avant l'anthèse ................b - Pédicelles avant
l'anthèse plus courts ou égalant tout au plus les
sépales ..................................................................................................f
b) Pétales plus courts que les sépales ou à peine plus longs, parfois nuls. Pédicelles très glabres,
filiformes. Fleurs petites. Plante cendrée, de 8-30 cm grêle. Feuilles inférieures lancéolées, les
supérieures linéaires. Inflorescence d'abord scorpioïde puis lâche. - Çà et là dans le Tell - (=
Helianthemum inconspicuum Thib.).
ssp. inconspicua (Thib.) Comb. nov.
- Pétales deux fois aussi longs que les sépales. Fleurs voyantes .... c
c) Pièces de l'épicalice plus courtes que celles du calice avant l'anthèse, jamais aussi larges ou
longs après l'anthèse. Pédicelles grêles d
- Pièces de l'épicalice égalant environ celles du calice à l'anthèse; ensuite plus longues (ssp.
macrosepala) ou plus larges, cordiformes. Pédicelles robustes ...e

d) Plante ± hirsute. Feuilles et stipules planes. Pédicelles fructifères 3 fois aussi longs que le
calice. - Forêts, pâturages sablonneux - CC dans le Tell (= Tuberaria variabilis Willk., H.
guttatum (L.) Mill. ssp. Milleri (R. et F.) M., incl. H. plantagineuni Willk., H. viscidum Pomel,
H. patulum Pomel).
ssp. variabilis (Willk.) R. Lit.
- Plante glabrescente ou subglabrescente. Feuilles crassiuscules à marge ± révolutée. Pédicelles
fructifères égalant les sépales ou, tout au plus, deux fois aussi longs - AC : Tell oriental (= Cistus
bupleurifolius Lamk.), Tuberaria bupleurifolia (Lamk.) Willk., Helianthentum bupleu
rifolium Dunal). ssp. bupleurifolia (Lamk.) Comb. nov.
e) Stipules supérieures 3 fois plus courtes que les feuilles. Feuilles basilaires linéaires-lancéolées
4-6 X 0,3-0,5 cm. Plante de 30-40 cm, rude, villeuse. Inflorescence dense, racémiforme.
Pédicelles épais et, généralement dressés à la fructification, couverts d'une villosité cendrée.
Pétales jaunes, capsule incluse, pubérulente. Graines lisses - RR K3: Edough (= Cistus
acuminatus Viv.).
ssp. acuminata (Viv.) Comb. nov.
- Stipules supérieures atteignant la demi-longueur des feuilles. Feuilles basilaires elliptiques-
lancéolées (5-8 cm de long sur 1,2-3 cm de large). Plante dressée, robuste, de 30-80 cm.
Pédicelles fructifères arqués. Epicalice un peu plus court que le calice, à pièces glabrescentes ou
un peu hérissées. Capsule incluse : var. subaequisepala Grosser - R : 01-3, K2 - (= Helianthemum
macrosepalitm Dunal).
ssp. macrosepala (Dunal) Comb. nov.
f) Pétales nuls. Plante de 8-20 cm, dressée, cleistogame. Etamines en nombre restreint et très
courtes. Feuilles basilaires obovales-spatulées. Pédicelles fructifères arqués. Pièces de l'épicalice
beaucoup plus courtes que le calice - RR : Al, Cl - (Helianthentum guttatttnt ssp. lipopetalum
Murb.). ssp. lipopetalum (Murb.) Comb. nov.
- Pétales présents g

79
g) Capsule villeuse. Pièces de l'épicalice acuminées, sublinéaires, plus courtes que les sépales.
Graines couvertes de tubercules blanchâtres. Fleurs jaunes, non guttées grappes denses - R : Al,
01-3. AC : Al, 01, Hl (= Helianthemum villosissimum Pomel, Tuberaria glomerata Willk., non
H. glomeratum Dunal).
ssp. villosissima (Pomel) Comb. nov.
- Capsule glabre ...........................................................................h
h) Pièces de l'épicalice oblongues. Pédicelles à pilosité blanche. Pétales non guttés. Plante grêle,
cendrée-villeuse. - RR : Al, 01-2 - (= Tuberaria praecox Grosser). ssp. praecox (Salzm.) Comb.
nov.
- Pièces de l'épicalice obliquement cordées. Pédicelles très hirsutes (fig.) - R : 01-3 (=
Helianthemum discolor Pomel). ssp. discolor (Pomel) Comb. nov.

Helianthemum Mill. (Hélianthème)


« Ergiga », « Fegga » « Serd », « Ze f zel » (espèces vivaces)
« Qecis et terfas », « Ouin et terfas » (espèces annuelles)

Calice à 5 sépales, les extérieurs (épicalice) sensiblement plus courts que les intérieurs. 5 pétales,
jaunes, blancs ou rouges, absents dans les fleurs cléistogames. Etamines nombreuses ou très
nombreuses, toutes fertiles. Trois carpelles. Style toujours présent, soit court et droit, soit long et
incurvé en S à la base. Stigmate capité, grand, généralement trilobulé et papilleux.
CLÉ DES SOUS-GENRES ET DES SECTIONS
1 Feuilles inférieures sans stipules. Les moyennes et supérieures pouvant être stipulées ou non.
Style toujours plus court que les étamines et, généralement, fortement arqué. Etamines
nombreuses et plurisériées. Plantes vivaces à fleurs jaunes et petites ...
(Sous-genre Plectolobum Willk.)
- Feuilles toutes stipulées ...........................................................
(Sous-genre Ortholobum) 2

2...............................................................................................................Etamines très nombreuses


(30 à 100) et plurisériées. Plantes toujours vivaces ...............................
sect. Euheliantheptum Dunal
- Etamines en nombre relativement petit (7-20) ........................3

3 Plantes annuelles et modestes, telliennes. Style court et dressé .... sect. Brachypetalum
Dunal
-................................................................................................................Plantes suffrutescentes,
désertiques. Style long, filiforme, ascendant ou géniculé ou flexueux ...
sect. Eriocarpon Dunal
Subgen. Ortholobum Willk.
Section Euhelianthemum Dunal in DC.
Remarque préliminaire
De cette section, telle qu'elle a été comprise par Dunai, Spach et ~Villkomm ont cru devoir
extraire une section que le premier a baptisée du nom d'Argyrolepis et le second de
Polystachyum. Les principaux caractères pratiques justifiant cette séparation sont : l'inflorescence
simple dans Euhelianthemum et composée dans Argyrolepis (= Polystacht um) ainsi que la forme
de la capsule qui est ovoïde ou globuleuse dans le premier cas et ellipsoïde-trigone dans le
deuxième. Or, si dans la majeure partie des cas ces caractères paraissent utilisables, il existe,
malgré tout, des cas de transition où la forme de la capsule est douteuse et où l'inflorescence
n'occupe pas une position tranchée. Tel est, par exemple, le cas de H. ruficomum Pomel qui a des
inflorescences tantôt simples, tantôt géminées. Nous avons donc jugé utile d'en revenir, dans le

80
cas qui nous occupe, à la conception de Dunal.
Précisons en outre que nous avons dû traiter cette section, de loin la plus compliquée du genre, de
façon particulièrement artificielle. La variabilité de la couleur des fleurs, ainsi que l'existence de
nombreux hybrides, et de formes de transition nous a imposé l'établissement de très nombreux
pro parte que, pour la compréhension des espèces, nous avons fait figurer par la suite dans l'étude
spécifique correspondante.
1 Inflorescence en cymes corymbiformes, denses et rameuses (parfois
grappes géminées ou ternées). Capsule ellipsoïde-trigone ..................2
- Inflorescence toujours simple (lâche ou dense). Capsule ovoïde ou
globuleuse ............................................................................................5
2 Pièces de l'épicalice amplement ovales larges de 5 mm, plus courtes que les sépales et
mucronées. Sous-arbrisseau de 10-30 cm, à tiges dressées et nombreuses. Feuilles elliptiques ou
lancéolées, courtement pétiolées, blanchâtres-tomenteuses, à poils étoilés, 1,5 X 1 cm. Fleurs
jaune safran, en grappes 5-10 flores pédicellées. Pétales de 1 cm env. Boutons floraux arrondis,
gros comme un pois, velus et simulant (par reflexion des pièces de l'épicalice) une tête de chat
(fig.) - Forêts, broussailles et pâturages du littoral - R : 01 : AinEl Turck, etc. - 1 Ibéro-Mar. j.
2062. - H. caput-felis Boiss.
- Pièces de l'épicalice linéaires ou linéaires-lancéolées ...........3
3 Plante couverte d'un indumentum constitué par des écailles peltées, brillantes et radiées,
absolument caractéristiques (fig.). Plante suffrutescente de 10-30 cm, grêle, en touffes denses.
Feuilles lancéolées ou linéaires-spatulées, non enroulées sur les bords, charnues, brusquement
rétrécies en pétiole, 10-30 X 3-10 mm, jaune-verdâtre (fig.). Inflorescence en fausses grappes
terminales généralement ternées et longuement pédonculées, à 20-30 fleurs chacune. Boutons
floraux ovoïdes-aigus. Pétales jaunes à onglet plus sombre, un peu plus longs que les sépales.
Capsule oligosperme, incluse et tomenteuse - Terrains salés - R : Cl: environs d'Oran : La Sénia,
Misserghin,
Valmy, etc. - Espagne I. 2063. - H. squamatum (L.) Pers.
- Plantes sans le tomentum très spécial ci-dessus 4

4 Feuilles petites (1,20 cm de long au plus), les inférieures obovales, les supérieures linéaires ou
linéaires-lancéolées. Sépales présentant sur les nervures des poils raides et naissant en faisceau
d'un tubercule - Cf, plus loin : ssp. ruficomum.
H. hirtum p.p.
- Feuilles toutes lancéolées, linéaires ou lancéolées-linéaires, à marge révolutée, ou plane
(fig.) ; les médianes de 1,2-4,5 cm. Sépales gla
briuscules ou à marge ciliée-villeuse. Plante cespiteuse de 20-50 cm.
Tiges dressées, canescentes et ± rougeâtres, peu nombreuses. Feuilles
à face inférieure tomenteuse-blanchâtre, la supérieure cendrée. Inflorescence en cymes pseudo-
racémiformes groupées par 3-5; chacune à 20-30 fleurs. Boutons floraux ovoïdes-aigus. Pétales
jaunes, de 5-10 mm de long. Capsule 3-6 sperme, incluse, velue au sommet. Graines ovales,
brunes et lisses - Forêts et broussailles - CC : dans
le Tell - 1 Eur. Méd. I - (= Helianthemum lavandulcefolium
(Lamk.) DC. non Mill.). 2064. - H. racemosum (L.) Pau
5 Plante entièrement glabre à l'exception de 1 ou 2 cils qui ornent l'extrémité des feuilles, des
stipules et des sépales. Petite plante dressée ou ascendante de 10-20 cm, vert gai. Feuilles
courtement pétiolées, linéaires-lancéolées, rigides, ne dépassant pas 2 cm de long. Inflorescence
unilatérale, 5-12 flore. Sépales jaunes, assez grands (fleur de 25 mm de diam.). Capsule incluse,
tomenteuse, ovale-triquêtre - Douteux pour l'Algérie - 1 Ibéro-Mar. I. C
X H. piliferum Boiss. MCA L`
6
- Plantes non entièrement glabres

81
6 Plantes ± glanduleuses-visqueuses (au moins en certaines de leurs
parties existent des glandes pédicellées). Ces plantes peuvent, par
ailleurs, être aussi ± tomenteuses ......................................................... 7
- Plantes ± velues ou tomenteuses mais jamais glanduleuses visqueu
ses 11

7 Plante entièrement glanduleuse-visqueuse, de 15-30 cm, très rameuse et très typique par sa
viscosité (fig.). Feuilles inférieures linéaireselliptiques, les autres linéaires ou linéaires-
lancéolées. Stipules linéaires, plus longues que les pétioles. Inflorescences 4-1-2 flores, courtes, à
bractées simulant des stipules. Pièces de l'épicalice spatulées-linéaires, un peu plus courtes que
les sépales. Sépales ovales-mucronés, à côtes marquées, parsemés de bouquets de poils raides sur
les côtes. Capsule incluse, trigone-obtuse, brièvement tomenteuse. Graines finement tuberculées,
comprimées - Terrains arides du littoral - AC : 01-2-3: var. viscarium Guinea - 1 Ibéro-Maur. 1 -
(- var. viscidum (Grosser) E. et M., H. viscarium B. et R. s. str.).
2065. - H. viscarium B. et R. p.p.
- Plantes non entièrement glanduleuses-visqueuses 8

8 Fleurs roses. Plante de 30 cm env., rameuse dès la base. Tiges visqueuses dans le haut. Feuilles
linéaires-lancéolées, planes et comportant sur les 2 faces des glandes visqueuses (la face
inférieure porte aussi des poils étoilés). Fleurs en grappe terminale assez fournie. Pièces de
l'épicalice 3 fois plus courtes que les sépales. Sépales ovalesobtus, rougeâtres et avec des glandes
visqueuses, à 3-4 nervures avec de longs poils sétacés. Capsule égalant environ le calice. Graines
petites et rugueuses, la plupart stériles - RR : 01 : Misserghin (Ravin du Puits au S-S-E du Dj.
Kraïch) - (= X H. virgatum Desf. X H. viscarium B. et R.). X H. Doumerguei Faure
Fleurs blanches .....................................................................................9

9 Feuilles densément tomenteuses sur les deux faces. Aspect de H. pilosum var. subobtusatum
dont elle a les feuilles, l'inflorescence à grappes courtes et les stipules petites. S'en éloigne par
son calice à nervures présentant de longs poils blancs, par son épicalice glanduleux, par ses
stipules densément glanduleuses et par ses boutons floraux aigus - RR : 01: Le Cagnaret, près
d'Oran, sur sables - (= H. pilosum (L.) Pers. var. subobtusatum M. X H. viscarium B. et R.).
X H. subviscosum F. et M.
Feuilles non tomenteuses, glabrescentes ou sublabrescentes, peu ou
g
pas glanduleuses .................................................................................10

10 Feuilles à marge très révolutée et glabre; à peine glanduleuses et présentant des soies à l'apex
et sur la nervure médiane de la face inférieure. Côtes des sépales ne présentant pas de longs poils
blancs en faisceaux. Stipules lâchement glanduleuses, se terminant par plusieurs soies. Epicalice
à peine glanduleux. Sépales lâchement glanduleux à la base - RR : 01: La Macta - (= H.
viscarium B. et R. X H. pilosum (L.) Pers. var. pergamaceum (Pomel) M.).
X H. subhispidulum B. et R.
- Feuilles glabrescentes sur la face inférieure; à marge peu révolutée et ciliée. Côtes des sépales
présentant de longs poils blancs en faisceaux. (Cf. complément de description plus haut) : var.
hispidulum
Willk. - RR : 01: La Macta. H. viscarium B. et R. pp.
11 Pétales blancs teintés de rose. Aspect intermédiaire entre H. pilosum var. pergamaceum et H.
virgatum. Calice pubérulent et ne comportant que des poils étoilés courts et clairsemés,
intermédiaire comme grandeur entre C. virgatum et C. pilosum var. pergamaceum. Graines pour

82
la plupart avortées - RRR : 03: Tlemcen, près des ruines de Mansourah - (= H. pilosum (L.) Pers.
var. pergamaceum (Pomel) M. X H. virgatum Desf.). X H. Murbeckii Faure
- Pétales soit entièrement blancs (à onglet jaune) soit roses, soit rouges.
soit jaunes ............................................................................................12
12 Pétales roses ou rouges ..........................................................13
- Pétales blancs ou jaunes ........................................................15
13 Sépales présentant, au moins entre les côtes, un épais tomentum cendré-pulvérulent (par
ailleurs, les côtes peuvent présenter de longs poils blancs fasciculés). Plante dressée de 15-30 cm,
généralement tomenteuse-blanchâtre. Feuilles, très courtement pétiolées. lancéolées-linéaires,
atteignant 3 cm, à face supérieure verte et face infé
rieure tomenteuse-canescente. Stipules subfiliformes. Inflorescence subunilatérale, 5-10 flore.
Pièces de l'épicalice plus courtes que les sépales. Sépales amplement ovales, obtus. Capsule
incluse, à pubescence étoilée. Graines avec de fines aspérités - Clairières des forêts, rochers et
rocailles arides, pâturages - CC : 01-3, AR : A2 -
Ibéro-Maur. - (fig.). 2066. - H. virgatum (Desf.) Pers.
- Sépales soit entièrement glabres, soit ne présentant qu'une étroite
ligne marginale de poils blancs ...........................................................14

14 Plante des sables maritimes. Feuilles brièvement pétiolées, elliptiques ou oblongues, à marge -
± révolutée, charnues et vertes, glabres et luisantes en dessus et tomenteuses-cendrées en dessous
(fig.). Calice ovoïde et non rouge, entièrement glabre. Pétales d'un beau rose. Capsule ovoïde-
globuleuse, égalant le calice. Graines brunes, pubescentes - Sables maritimes - R : 01 - forma
maritimum Nov.
nom - ' End. !. 2067. - H. maritimum Pomel p.p.
- Plantes du Tell, des hauts plateaux ou du Sahara. Calice soit glabre à côtes seules colorées de
rouge, soit glabre à l'exception d'une courte ligne marginale de poils blancs et coloré en rouge
avec les nervures plus claires (cf. plus loin).
H. pilosum p.p.
15 Pétales blancs .........................................................................16
- Pétales jaunes .........................................................................20

16 Pédicelles et sépales couverts de très longues soies blanches et simples qui donnent à
l'inflorescence un aspect particulièrement hirsute - (forma albiflorum (Batt.) Comb. nov.) - RRR :
K2 : Babors, cf.
plus loin). H. helianthemoides (Desf.)
Grosser p.p.
- Calice soit simplement tomenteux soit - poilu mais jamais de façon
à rendre l'inflorescence hirsute 17
17 Feuilles linéaires 18
.............................................
- Feuilles elliptiques, ovales, ovales-lancéolées ou oblongues 19

18 Sépales aigus; les jeunes présentant sur et entre les côtes un tomentum dense de poils étoilés, -
glabrescents par la suite. (Cf. plus haut) : var. maroccanum Ball, forma albiflorum M. - 03:
Ténira,
Terny. H. virgatum (Desf.) Pers. p.p.
Sépales aigus ou obtus, glabres ou velus, présentant parfois uniquement un tomentum étoilé mais
celui-ci se localise alors sur les côtes (fig.). Plante cespiteuse. Feuilles concolores ou discolores,
± pubescentes en-dessus et, ordinairement tomenteuses en-dessous. Stipules linéaires. Pièces de
l'épicalice 3 fois plus courtes que les sépales. Sépales membraneux-pellucides, à 4 côtes

83
marquées et souvent colorées. Calice ovoïde. Fleurs blanches ou roses - Plante très polymorphe -
Forêts claires, broussailles et lieux secs - CC : en Oranie, AR ailleurs - (inclus A. pergamaceum
Gross., H. asperum Batt.).
2068. - H. pilosum (L.) Pers.
19 Stipules toutes linéaires-subulées, filiformes, les inférieures et les moyennes égalant tout au
plus les pétioles, les supérieures plus longues que les pétioles. Plante de 20-30 cm, très ramifiée à
la base, tomenteuse, dressée-étalée. Feuilles pétiolées à pétiole court, elliptiques, oblongues ou
ovales, y révolutées, à face supérieure variable, l'inférieure à tomentum étoilé. Pièces de
l'épicalice égalant le 1ï3 des sépales. Sépales ovales, obtus ou aigus, tomenteux. Capsule égalant
le calice ou plus grande - RR : 01-3 - 1 Méd. 1.
2069. - H. appeninum (L.) Mill.
Stipules linéaires-lancéolées ou lancéolées, toutes plus longues que les pétioles : var. albiflorum
(Boiss.) Emb. et M., fo. suffruticosum Boiss.) E. et M. (cf. plus loin). H. croceum (Desf.)
Pers. p.p.
20 Feuilles glabres (parfois de très rares poils étoilés). Feuilles linéaires, se terminant par 1-3
soies. Grappe solitaire et pauciflore, subglobuleuse. Pédicelles velus. Calice fusiforme et couvert
de longs poils blancs fasciculés. Sépales lancéolés (fig.) - RR : SS : Brezina, El
Goléa, M'zab - I End. 1. 2070. - H. eriocephalum Pomel
- Feuilles pubescentes ou hispides ..........................................21
21 Feuilles elliptiques, aiguës, atteignant 2,5 cm de long, révolutées. Face supérieure très verte et
comportant, uniquement, de très longs poils blancs étalés et un peu épars. Face inférieure
blanche-tomenteuse à feutrage très épais de poils étoilés, à nervure médiane marquée, ciliée,
hispide. Pédicelles et calices hérissés de longs poils blancs; ceux du calice situés sur les nervures
et allant de nervure à nervure ou même plus longs. Parties intercostales du calice à épais feutrage
de poils étoilés jaunàtres. Inflorescence courtement pédonculée, densiflore. Pédicelles égalant
environ les calices. Pièces de l'épicalice spatulées-linéaires, très hirsutes, deux fois plus courtes
que les sépales. Sépales ovales, mucronulés, pouvant atteindre 1 cm (fig.). Pétales jaunes ou
blancs de 1,2 cm env. Capsule tomenteuse, ovoïde, bien plus courte que le calice. Graines
comprimées, finement granulées - Rocailles calcaires des basses et moyennes montagnes - CC :
03, Hl, RR : k l-2 : var. Fontanesii (B. et R.) E. et M. -
End. N.A. 1 - (= Helianthemum Fontanesii B. et R., H. vulgare
Pers. var. Fontanesii B. et T.).
2071. - H. helianthemoides (Desf.) Grosser.
- Feuilles soit à indumentum uniquement étoilé-tomenteux sur les deux faces soit, au
contraire, à indumentum mixte de poils longs et de poils étoilés sur une des faces ou sur les deux,
ou enfin à face inférieure glabre 22

22 Sépales glabres entre les côtes, présentant sur les côtes à la fois des poils longs et des poils
courts. Feuilles lancéolées, généralement révolutées. Corolle blanc jaunâtre à fond sulfurin. Style
violet pourpre - RR : Algérie orientale : El Guerrah, Mt Refaa - (= H. glaucopergamaceum Batt.,
H. pilosum (L.) Pers. var. exasperatum M. X H. glaucum (Cav.) Pers.). X. H. Chevallieri M.
- Sépales non glabres entre les côtes et velus sur elles. Fleurs fran
chement jaunes ou ocrées (ou blanches en de rares cas) ...................23

23 Boutons floraux -} fusiformes tordus ou non - Steppes pierreuses des hauts plateaux et
du Sahara - I N.A. I.
2072. - H. hirtum (L.) Pers.
a) Calice nettement tordu. Feuilles vertes en dessus et canescentes en
dessous (fig.). Grappes simples ou, le plus souvent, géminées - CCC -
N. A. Trip. Cyr. I - (= H. hirtum var. deserti Coss., H. eremophilum

84
Pomel, H. Desiderii Sennen).
ssp. ruficomum (Viv.) M.
Calice non ou à peine tordu, jaune verdâtre. Feuilles vertes sur les deux faces. Plante fleurissant
parfois la première année - R : Hl, AS1-2: Brezina, El Abiod, Sidi Cheikh (= H. Bergevinii M.).
ssp. Bergevinii (M.) M.

Boutons floraux ovoïdes, obtus ou apiculés. Plante humble de 1025 cm, cespiteuse, à rameaux
décombants. Feuilles courtement pétiolées, les moyennes et supérieures ovales-lancéolées ou
ovales-oblongues, charnues. Stipules supérieures grandes, lancéolées-linéaires et très
généralement plus longues que le pétiole. Cymes racémoïdes, 3-15 flores. Fleurs jaunes (très
rarement blanches). Bractées plus courtes que les pédicelles ou les égalant tout au plus. Epicalice
à pièces linéaires-lancéolées, vertes et ciliées. Capsule égalant presq•.e les sépales, polysperme, à
tomentum léger et étoilé. Graines ovoïdespolyédriques, généralement obscures et finement
granuleuses - Forets claires, rocailles, pâturages des montagnes - AR : AS1-2, AI. 03 - ' Z6 Méd.
- Particulièrement polymorphe - (= Cist::.s c-oceus Desf., C. glaucus Cav., non Pou-rret nec
Salisb., nec Des:., E. glaucum (Cav.) Pers., incl. H. Clausoris Pomel).
2073. - H. croceuni (Desf.) Pers. Section Brachypetalum Dunal

Inflcrescences généralement simples, parfois géminées. Plantes toujours annuelle_. Pétales (dars
la très grande majorité des cas) plus courts q'-;e les sépaes ou par-ois même abortifs. Etamines en
petit r.-ambre (7-15) et unisérié_s. Style ccurt et dressé. Capsule triqué re, glabre ou gla'oriusctre,
raremer. pubescente. Gra nnes ovoïdes -triquêtres.
1 Sépales scarieux, minces et semi-transparents. Plante dressée de 8-25 cm. Tiges et rameaux
velus. Feuilles pétiolées, linéaires-lancéolées ou linéaires-oblongues, à marge révolutée,
atteignant 30 X 3 mm. Stipules linéaires, acuminées, sessiles et 3-4 fois plus courtes que les
feuilles. Inflorescences 3-9 flores, lâches, subpaniculées. Fleurs pendantes. Pédicelles filiformes,
les fructifères atteignant 1 cm, pendants et récurvés. Pièces de l'épicalice linéaires et 3 fois plus
courtes que les sépales. Sépales ovales, les fructifères vésiculeux, à 4 nervures saillantes et
pourpres, membraneux-pellucides (fig.). Pétales jaunes, inclus. Capsule globuleuse, pubérulente
et incluse. Graines papilleuses-tuberculées, brunes, anguleuses et très grosses - Broussailles,
pâturages rocailleux et sablonneux - CC : dans le Tell - J Méd. I.
2074. - H. aegyptiacum (L.) Mill.
- Sépales coriaces, épais et opaques .........................................2

2 Plante visqueuse. Sépales obtus. Plante généralement naine (2,5-10 cm), multicaule, visqueuse-
pubescente. Tiges rougeâtres en général. Stipules grandes et lancéolées, 3 fois plus courtes que
les feuilles. Fleurs lâchement disposées par 3-6, pendantes, pédicelles épais de 0,7-1,2 cm,
courbés vers le bas dès l'anthèse et très fortement réfléchis après (fig.). Pièces de l'épicalice
étroitement linéaires et 2 fois plus courtes que les sépales. Sépales ovoïdes et obtus, à 5 côtes
bien marquées. Pétales jaunes, plus courts que les sépales. Capsule bien plus courte que le calice,
glabre, oligosperme. Graines grosses, tétraédriques et grises - Pâturages sablonneux et pierreux -
R : Cl, A2 Duperré, Teniet, 01. AC : 03: var. retrofractum (Pers.) Maire - I W. Méd. Crète I - (=
Helianthemum retrofractum Pers.).
2075. - H. sanguineum (Lag.) Pers. -....................................................Plantes non visqueuses.
Sépales acuminés. Fleurs dressées .......................................................3

3 Fleurs subsessiles ou très courtement pédicellées. Calices fructifères subsessiles ou brièvement


pédicellés. Inflorescence fructifère compacte même au stade fructifère 4
- Fleurs pédicellées. Inflorescence - lâche au stade fructifère .... 6

85
4 Graines couvertes de papilles cristallines, brillantes à maturité (fig.). Plante exiguë (7-13 cm)
mais dressée-ascendante, fortement tomenteuse. Feuilles brièvement pétiolées, lancéolées ou
obovales-lancéolées, obtuses, à villosité étalée sur les deux faces et à face inférieure couverte de
poils étoilés, les inférieures caduques. Stipules linéaireslancéolées, deux fois plus courtes que les
feuilles. Inflorescence dense et contractée, de 2-4,5 cm, puis spiciforme. Fleurs subsessiles.
Pièces de l'épicalice linéaires, bien plus courtes que les sépales. Sépales ovales-lancéolés,
fortement récurvés à la fructification. Pétales jaunes, linéaires-lancéolés. Capsule jaunâtre et
parcheminée, glabre sauf à l'apex qui est pubescent. Graines roses - Steppes, pâturages rocailleux
et sablonneux - R : A2, 01, Hl - Ibéro-Maur. - (= H.
biseriale Pomel). 2076. - H. papillare Boiss.
Graines soit entièrement lisses, soit fovéolées et par ailleurs lisses. 5
5 Calices fructifères imbriqués sur deux rangs. Pétales lancéolés. Plante de 8-20 cm, dressée ou
ascendante, généralement grêle. Feuilles vert cendré, brièvement pétiolées, obovales-lancéolées
ou lancéolées, à tomenturn dense de poils étoilés sur les deux faces et villeuses en dessus.
Stipules linéaires, 2-3 fois plus courtes que les feuilles. Fleurs serrées, en grappe unilatérale, à la
fin spiciforme. Pédicelles courts (2-3,5 mm de long) dressés et velus. Calice fortement tordu
avant . l'anthèse. Pièces de l'épicalice étroitement linéaires et aiguës, deux fois plus courtes que
les sépales. Sépales oblongs-lancéolés, très villeux, les fructifères atteignant 10-12 mm. Pétales
jaunes. Capsules incluses, de 5 mm de long env., acutiuscules et pubérulentes. Graines
ferrugineuses et grossièrement fovéolées - Stations sèches et rocailleuses - RR : 02: Duperré - I
Ibéro-Maur. .
2077. - H. villosum Thib.
Calices fructifères non imbriqués sur deux rangs (fig.). Pétales cunéiformes. Plante humble,
pubescente. Feuilles brièvement pétiolées, obovales ou oblongues, étoilées-tomenteuses sur les
deux faces, les inférieures caduques. Sépales linéaires-lancéolés, 2-3 fois plus longs que le
pétiole. Pédicelles dressés, très courts (2 à 4 fois plus longs que le calice). Capsule égalant
environ les sépales, ovoïde-globuleuse, de 6 mm env. Graines roses et petites - Steppes et
pâturages désertiques - AR : Hl, CCC : AS1 - ' End. N.A. - (= H. salicifolium (L.) Mill. var.
brevipes (Coss.)).
2078. - H. apertum Pomel
6 Pédicelles fructifères arqués-dressés à angle droit au sommet; toujours plus longs que les
calices. Bractées égalant à peine les pédicelles (fig.). Plante très polymorphe, de 5-30 cm,
multicaule et rameuse. à indument variable. Feuilles caulinaires brièvement pétiolées, ovales
-lancéolées, elliptiques ou elliptiques-oblongues, rarement suborbiculaires, à limbe couvert de
poils étoilés. Sépales linéaires-lancéolés ou ovales-lancéolés. Fleurs nombreuses, en grappes
lâches et feuillées, non scorpioïdes avant l'anthèse et distiques ensuite. Bractées linéaires-
lancéolées, aiguës et sessiles. Pédicelles fructifères de 0.50-1.20 cm de long. Boutons floraux
tordus. Pièces de l'épicalice 2 fois plus courtes que les sépales. Sépales souvent récurvés à la
fructification. Pétales nets, très courts ou parfois nuls. Capsule glabre, variable. Graines
polyédriques papilleuses ou non sur les angles, rosées - Pâturages Al-2, 01-3: SS : Biskra - Euras.
Eur. rérid, 31éd. Occ. - (- Cistus salicifolius L.; incl. H. intermedium Thib.: H. ambiguum
Pomel).
2079. - H. salicifolium (L.) Mill.
Pédicelles fructifères dressés mais non arqués. Bractées foliacées égalant ou dépassant les f eurs
(fig.). Plante entièrement velue-tomenteuse. à port variable, généralement dressée ou ascendante,
rarement prostrée. de _0-'0 cm. Feu; les cauinaires pétiolées, elliptiques, lan

86
i
céolées ou obovales, aiguës et de 1-5 cm de long, verdâtres en dessus et canescentes
en dessous; ± velues, rugueuses à l'état adulte et parfois denticulées sur les marges.
Stipules égalant, généralement, la demi-longueur des feuilles; lancéolées,
lancéolées-linéaires ou linéaires. Fleurs en grappes 3-12 flores, scorpioïdes avant
l'anthèse puis - lâches. Pédicelles épais. Pièces de l'épicalice lancéolées-linéaires, 3
fois plus courtes que les sépales. Sépales ovales-lancéolés, souvent récurvés à la
fructification. Pétales cunéiformes, jaunes avec une tache dorée à leur base. Capsule
égalant environ le calice ou légèrement incluse, glabre et coriace. Graines rosées ou
ferrugineuses, - fovéolées, glabres ou papilleuses - Clairières des forêts, champs
ncultes, pâturages - I Canaries-Euras.-Afr. sept. j - (= Cistus ledifolius L.;
Helianthemum niloticum Pers.) - Très polymorphe.
2080. - H. ledifolium (L.) Mill. Section Eriocarpon Dunal
Plantes sous-frutescentes. Inflorescences généralement simples, rarement géminées. Fleurs
souvent cléistogames. Pétales jaunes, le plus souvent plus courts que les sépales. 15-20 étamines.
Style long, filiforme, ascendant, géniculé ou flexueux. Capsule arrondie ou trigone, pubescente
ou hirsute. Plantes humbles désertiques. Inflorescences parfois persistantes, s'indurant après la
fructification et alors piquantes.

1 Fleurs nettement pédicellées (le pédicelle égalant au moins le 1/3


de la longueur du calice (fig. 2081) ........................................................2
- Fleurs sessiles ou subsessiles .................................................4

2 Pédicelles fructifères aussi longs ou plus longs que les sépales. Plante simplement pubescente à
poils simples et poils étoilés, cespiteuse, à rameaux diffus ou dressés. Feuilles ovales-lancéolées,
vertes, révolutées ou non, variables suivant les périodes et en fonction de la sécheresse.
Inflorescences 5-12 flores, lâches ou -` denses. Pédicelles réfractés après l'anthèse (fig.). Fleurs
souvent cléistogames. Pétales pellucides. Pièces de l'épicalice linéaires, pouvant égaler les
sépales. Capsule pubescente et incluse. Graines lisses, comprimées - Pâturages rocailleux
désertiques - AR : SS - I Sah. Palest. I - (incl.
H. libycum Pomel). 2081. - H. Kahiricum Delile
- Pédicelles fructifères plus courts que les sépales. Plante soit velue
laineuse, soit glabre ou glabrescente 3

3 Plar.:e velue-laineuse, très rameuse, à base di ou trichotome. Feuilles lancéolées, obtuses aux
deux extrémités, pouvant atteindre 25 mm de long. Inflorescence dense, 8-12 flore. Pièces de
l'épicalice linéaires. Sépales particulièrement villeux, longuement acuminés (fig.). Pétales
obovés-cunéiformes. Capsule incluse, deux fois plus courte que le calice. très villeuse (fig.).
Graines papilleuses, comprimées et roses Our.).
2082. - H. getulum Pomel
Plante glabre ou glabrescente. Buisson dense. Feuilles elliptiques, planes. Sépales elliptiques-
lancéolés et muerons. Pédicelles fructifères deux fois plus courts que les sépales. Pétales égalant
les sépales. Capsule à villosité courte - R : SC : Tefedest, Tassili - 1 End. -
(fig.). 2083. - H. geniorum M.
4 Sépales comportant, à l'extérieur, un indumentum étoilé entre les côtes, ainsi que de longs poils
blancs sur leurs bords et leur base. Par contre, les côtes elles-mêmes sont démunies de longs poils
blancs et n'ont que des poils étoilés (fig.). Capsule à pilosité uniquement étoilée - Lieux pierreux
secs et désertiques - AC : SS, SC. RR en Algérie - (= H. confertum Willk., non Dunal).
2084. - H. ellipticum (Desf.) Pers.
Sépales comportant à l'extérieur un indumentum étoilé entre les côtes, et de longs poils blancs sur
celles-ci. Capsule présentant, à la fois, un indumentum de poils étoilés et de poils longs localisés

87
vers le haut (fig.) .................................................................................5

5 Sépales ovales ou ovales-lancéolés, s'atténuant graduellement en pointe aiguë et un peu


allongée (fig.), intérieurement à soies apprimées. Plante à tiges ligneuses dressées pouvant
atteindre 150 cm. Capsule mûre plus courte que les sépales - Lieux sablonneux - R : SS2 : lisières
des ergs, El Goléa - 1 Sah.-Canaries !.
2085. - H. confertum Dunal, non
Willk.
Sépales ovales-orbiculaires, obtus ou obscurément mucronulés, intérieurement glabres. Plante en
buisson imbriqué ne dépassant guère 50 cm (fig.). Capsule mûre toujours plus longue que les
sépales - Pâturages désertiques, rocailles, sables - Plante polymorphe -
Méd. Sah. ?. 2086. - H. Lippu (L.) Pers.
a) Racine grêle. Rameaux peu nombreux et ne dépassant pas 20 cm de
long. Rameaux et feuilles à indumentum floconneux. Feuilles oblongues
elliptiques ou oblongues-linéaires atteignant 25 X 9 mm - RR : SS -
(_ H. velutinum Pomel). var. velutinum (Pomel) Murb.
- Racines épaisses. Rameaux nombreux et pouvant atteindre 30-40 cm
..............................................................................................................b
b) Rameaux dressés et peu intriqués, allongés, pouvant atteindre 40 cm. Feuilles linéaires ou
linéaires-oblongues atteignant 20 X 3 mm - CCC : SS, SC. R : 01, Al, Hd, H1-2 - (= H.
sessiliflorum Desf.).
var. sessiliflorum (Desf.) Murb.
- Rameaux divariqués et ± intriqués, ne dépassant pas 30 cm de long. Feuilles oblongues-
linéaires ou elliptiques-oblongues, atteignant 10 mm de long sur 3 mm de large - AR : AS1, Hl,
SS1.
var. intricatum Murb.
Subgen. Plectolobum Willk.
Représenté par la seule section Chamaecistus

Feuilles inférieures toujours sans stipules (les moyennes et supérieures stipulées ou non). Style
plus court que les étamines, à base fortement arquée ou flexueuse. Etamines nombreuses et
plurisériées. Fleurs jaunes et petites.
Plantes vivaces.
1 Pas de rosette basillaire de feuilles. Feuilles toutes sans stipules. Petit arbrisseau de 30-50 cm,
très rameux, à rameaux divariqués et à port de Fumana. Feuilles brièvement pétiolées, linéaires,
atteignant 1-1,3 cm, vertes sur les deux faces. Inflorescences nombreuses et pauciflores (2-4
flores), à fleurs distantes. Pédicelles d'abord droits et rigides puis réfractés, un peu plus longs que
les calices. Pièces de l'épicalice étroitement linéaires et courtes. Sépales ovales-obtus, 5-nerviés
de 5 mm env. (fig.). Pétales jaunes, légèrement plus longs que les sépales. Ovaire soyeux.
Capsule égalant environ les sépales, pubescente. Graines comprimées et chagrinées - Forêts
claires, broussailles des collines calcaires du littoral, très localisé - CCC : 01 : Sahel d'Oran, 02 -
(fig.) - Maroc : McUila ~.
2087. - H. pomeridianum Dunal N.B.: si calice de 10-15 mm, accrescent et fleurs par 1-2 à
l'aiselle des
feuilles, cf. Fumnana calycina.
- Divisions de la souche se terminant par une nette rosette de feuilles
sous laquelle naissent les rameaux florifères ....................................2
2 Feuilles supérieures à stipules grandes et foliacées, lancéolées et pétiolées (fig.). Plante
puissante, hispide, lâchement cespiteuse. Rameaux, hirsutes ou glabrescents. Feuilles pétiolées,
les inférieures ovales, de 1-1,5 X 0,6-1 cm, les moyennes et supérieures ovales-oblongues ou

88
lancéolées, plus petites, obtusiuscules, à marge ± révolutée. Feuilles jeunes blanches-tomenteuses
en dessous, les adultes vertes des deux côtés ou au moins en dessus. Grappes 6-15 flores,
généralement ternées. Epicalice à pièces lancéolées ou ovales-lancéolées, 3 fois plus courtes que
les sépales, longuement ciliées poilues. Pétales deux fois longs comme le calice, jaunes. Capsule
villeuse au sommet, égalant environ le calice. Graines brunes - Forêts claires, broussailles et
pâturages montagnards - AC : A2, 03 - End. Alg. Afar.
2088. - H. polyanthum (Desf.) Pers. -Feuilles supérieures soit sans stipules soit à stipules petites
et non
foliacées ............................................................................................3
3 Feuilles non ovalisées à la base. Plante humble, de 7-20 cm. Feuilles sans stipules, obovales ou
oblancéolées, à face supérieure comportant un tomentum de poils étoilés et de longs poils
simples ou fasciculés. Inflorescence argentée. Fleurs par 3-6 en grappes lâches. Fleurs jaunes.
Sépales velus-argentés - Rochers calcaires des hautes montagnes - RR : KI : Djurdjura - I Euras.
Alg. Maroc '.
2089. - H. canum (L.) Baumg.
- Feuilles toujours ovalisées à la base .......................................4
4 Feuilles ± vertes sur les deux faces, jamais blanchâtres-tomenteuses. Plante de 5-30 cm. Tiges
rampantes ou ascendantes, noires ou noirâtres, lâches et diffuses, glabres ou non, jamais
blanchâtres-tomenteuses. Feuilles cordiformes ou ovoïdes, denticulées ou entières, planes ou
révolutées, de consistance variable, toutes non stipulées ou les supérieures stipulées.
Inflorescence en grappes simples, géminées ou ternées, toujours lâches. Pédicelles plus longs que
le calice. Fleurs jaunes, petites (5-13 mm de diam.). Bractées caduques. Sépales obtus, ovales-
oblongs, striés, pubescents. Capsule oblongue, incluse, velue au sommet. Graines anguleuses,
rouge brique - Terrains sablonneux et pierreux - Polymorphe - I Ibér. Maur. I - (fig.).
2090. - H. origanifolium (Lamk.) Pers.
a) Feuilles glabrescentes à la face inférieure et ne présentant pas de longs poils rares. Fleurs de 5-
8 mm de diam., en panicules ± rameuses. Epicalice égalant le 1/3 du calice. Dernières feuilles
stipulées : var. origanifolium E. Guinea - CCC : 01.
ssp. origanifolium E. Guinea
- Feuilles densément velues, molles, à face inférieure ± couverte de poils étoilés. Fleurs de 5-13
mm de diam. Inflorescences simples. Epicalice égalant 1-1,5 la longueur du calice. Feuilles
toutes sans stipules var. molle forma majus (Willk.) FQ. et Rothm. - R : 01: Oran, Rach
goun, Nemours. ssp. molle (Cav.) F. Q. et Rothm.
Feuilles à face inférieure blanchâtre-tomenteuse, la face supérieure pouvant être ou non
blanchâtre-tomenteuse. Feuilles supérieures stipulées (au moins les 1-2 dernières paires). Plante
très polymorphe, de taille et d'aspect très variables - ! Eur. mérid. (sauf France) N.A. ~.
2091. - H. cinereum (Cav.) Pers.
a) Feuilles à face supérieure recouverte d'un tomentum dense lui donnant un aspect canescent,
ovales-arrondies ou arrondies-obtuses, à base cordiforme. Stipules grandes et persistantes - RR :
AS3 : Aurès, Sgag (= H. rubellum Presl var. argenteum M., H. cinereum Cav. ssp. eu
cinereum M.). ssp. cinereum E. Guinea
- Feuilles à face supérieure très glabre et ne comportant que de rares poils bifurqués ou
fasciculés, mais non étoilés : var. rubellum (Presl.) Pau - C : Kl, Al, 01, 03, AS1, Hl - (= H.
cinereum ssp. rubellum var. eu-rubellum M., H. c. var. paniculatum (Dunal) Pau, incl. H. pros-
tratum Pomel, H. tenuicaulis Pomel, H. floribundum Pomel).
ssp. rubellum (Presl.) M.
Fumana (Dunal) Spach
Sous-arbrisseaux. Feuilles linéaires, alternes ou opposées. Pétales jaunes, généralement bien
marqués. Etamines nombreuses, les extérieures en général stériles (pas d'anthères) et
moniliformes ou simplement filamenteuses. Chez F. calycina, les étamines sont toutes fertiles. La

89
plante est toutefois un Fumana par ses ovules anatropes et son embryon spiralé (les ovules sont
orthotropes dans Helianthemum). Calice à 5 pièces (épicalice présent). Style grêle, géniculé à la
base ou subdressé, égalant les étamines et épaissi au sommet. Stigmate trilobé. Capsule
triloculaire.
1 Feuilles inférieures opposées, les supérieures pouvant être alternes. Plante humble, densément
cespiteuse, à tiges dressées ou ascendantes. Feuilles linéaires ou linéaires-lancéolées
obtusiuscules ou mucronées, ± révolutées sur les marges. Stipules obtuses, linéaires-subulées.
Inflorescences racémiformes, terminales, 3-8 flores, pubescentesvisqueuses. Bractées petites,
linéaires. Pédicelles plus longs que les sépales. Pétales obovales, jaunes immaculés. Capsule
ovale-globuleuse, glabre, à six graines - Forêts claires, rocailles, pâturages - CC par tout - I
Euras. Af. sept. ~ - Polymorphe (= incl. F. glutinosa (L.) Burnat, F. laevis Cav., F. viridis Ten., F.
juriperina Dunal).
2092. - F. thymifolia (L.) Verlot
- Feuilles toutes alternes ..........................................................2
2 Capsules à 6 graines. Feuilles stipulées. Plante diffuse, très rameuse, lâchement cespiteuse.
Rameaux filiformes, récurvés et glabres. Feuilles sessiles, sétacées-linéaires, glabres, révolutées
et mucronées, les adultes portant à leur base (avec les stipules) un fascicule de petites feuilles.
Inflorescences terminales, lâches, 5-10 flores, accompagnées de bractées. Pédicelles grêles, 2-3
fois aussi longs que les sépales, glabres (fig.). Pièces de l'épicalice petites et ciliées. Sépales
glanduleux-pubescents, ovales, de 5-8 mm. Pétales citrins. Capsule brillante. Graines réticulées-
fovéolées - Rochers et rocailles - C dans toute l'Algérie - 1 Eur. Méd. ;.
2093. - F. laevipes (L.) Spach.
- Capsule à 12 graines (en de rares cas 6 à 9 graines par avortement
mais, dans ce cas, les feuilles sont sans stipules) ................................3
3 Feuilles stipulées. Plante très rameuse, lâchement cespiteuse. Rameaux verdâtres. Feuilles
brièvement pétiolées ou subsessiles, linéaires ou elliptiques-lancéolées, planes, aiguës, vertes sur
les deux faces, brièvement pubescentes, généralement glanduleuses-visqueuses en-dessus (fig.).
Stipules beaucoup plus courtes que les feuilles. Inflorescences 1-7 flores, sans bractées.
Pédicelles robustes et épaissis sous les fleurs. Pièces de l'épicalice lancéolées-linéaires. Sépales
ovales, acuminés. Capsule ovoïde, brillante. Graines réticulées-fovéolées. - Broussailles,
pâturages rocailleux des basses montagnes - R : Cl, H2, AS3 - E. Méd. '. 2094. - F. arabica (L.)
Spach.
Feuilles sans stipules ...........................................................................4

4 Plante puissante (30-100 cm). Calice de 10-15 mm à sépales longuement acuminés (fig.).
Arbrisseau dressé, très glabre. Rameaux supérieurs junciformes. Feuilles sessiles, elliptiques-
lancéolées ou linéaires, vert glauque. Fleurs extra-axillaires, solitaires ou par 2 sur le même
rameau. Pédicelles glabres, rougeâtres, épaissis sous la fleur. Pièces de l'épicalice 3-4 fois plus
petites que les sépales. Sépales ovales, les floraux de 8-9 mm, les fructifères atteignant 15 mm.
Capsule normalement 12-sperme mais pouvant être 6-9 sperme par avortement. Graines grandes,
glabres et brunes. - Clairières et broussailles et basses montagnes - AC : A2 - 1 End. Alg. Maroc
- (= F. arbuscula Ball, F. Spachii var. calycina Coss., F. Fontanesii
Pomel). 2095. - F. calycina (Dunal) Clauson
Plantes modestes (10-30 cm). Calice de 6-9 mm, à sépales obtus ou un peu aigus. Plante
suffrutescente à rameaux dressés. Feuilles sessiles, linéaires, obtuses, glabres, charnues. Fleurs
solitaires ou en cymes 2-5 flores. Pédicelles grêles, les fructifères arqués et 3 fois plus longs que
les feuilles situées à leur base. Pièces de l'épicalice moitié plus courtes que les sépales (fig.).
Sépales ovales. Capsule ovale-trigone, glabre et brillante. Graines noires et lisses - Clairières des
forêts, rocailles des montagnes - Polymorphe - Euras. Alg.
Maroc 1 - (= F. Spachii G.G.).

90
2096. - F. ericoides (Cav.) Pau
a) Grappes non feuillées, à bractées petites. Tiges dressées à longs poils glanduleux. Feuilles
décroissantes, 1-4 flores. Pièces de l'épicalice et sépales poilus-glanduleux. - CC partout - (_ F.
Spachii Batt. FI. Alg., non G.G., F. scoparia Pomel).
var. scoparia (Pomel) M.
- Grappes feuillées. Inflorescences 1-2 flores. Pédicelles longs ou courts.
Calice à nervures ciliées-scabres. - Hl, AS1 - (= F. montana Pomel). var. montana (Pomel)
Grosser
ERIC ACÉES
Arbres ou arbustes à feuilles lancéolées ou éricoïdes. Inflorescences variables. Fleurs 4-5 mères.
Calice soudé à sa base. Corolle tubuleuse ou en grelot à 4-5 lobes courts. Eta-..ines 10, libres,
insérées sur le disque. Ovaire à 4-5 carpelles multiovulés. Fru:. drupacé ou capsulaire.

CLÉ DES GENRES


1 Feuilles lancéolées ovales, grandes, 2-5 fois plus longues que larges. Fleurs blanches de 6-9
mm, à corolle rapidement caduque, à 5 lobes. Etamines 10 (fig. 2097). Arbre souvent assez élevé
ARBVTVs
Feuilles aciculaires très étroites, petites, 8-15 fois plus longues que larges. Fleurs roses ou rosées
bien plus petites, à corolle persistante, à 4 lobes (fig. 2098). Etamines 8. Arbustes en général
assez bas ....
ERICA

Arbutus (Tourn.) L. (Arbousier)


Petit arbre à écorce brunâtre. Feuilles alternes persistantes, finement serrulées 2-5 X 1-3 cm,
luisantes. Inflorescences en grappe lâche terminale. Calice à lobes triangulaires très courts.
Corolle en grelot, rétrécie au sommet du tube (fig.). Baie rouge globuleuse 1-2 cm, hérissée de
tubercules lignifiés pyramidaux - Garrigues, forêts - CC dans le Tell. RR ailleurs : AS1-2 -
Méd. I - a Mothrounia » a Ticisnou s.
2097. - A. Unedo L. Erica (Tourn.) L. (Bruyère)

1 Fleurs assez grandes, longues de 5-7 mm en grelot, rétrécies au sommet du tube (fig. 2099), en
grappes terminales courtes, paraissant verticillées à pédicelle plus court que la fleur. Sous-
arbrisseau ne dépassant pas 20 à 30 cm - Forêts de chênes lièges - RR : K2: Cap Rosa : var.
numidica Maire - I Méd. Atl. I.
2098. - E. cinerea L.
- Fleurs plus petites, longues de 3-4 mm au plus, campanulacées, non rétrécies au sommet du
tube (fig.) en grappes très denses, à pédicelle bien plus long que la fleur. Arbustes plus élevés
...............................................................................................................2
2 Anthères très saillantes hors de la fleur. Fleurs roses ou ± pourprées, assez grandes 3-5 mm.
Feuilles verticillées par 4-6, longues de 8-10 mm. Inflorescences en grappes compactes à fleurs à
pédicelle 2-3 fois plus long que la fleur - Garrigues - CC sur tout le littoral - I Méd. 1 -
(fig. 2098). 2099. - E. multiflora L.
Anthères incluses dans les fleurs. Fleurs très pâles, petites 1,5-2,5 mm. Feuilles verticillées par 3-
4 longues de 4-5 mm ............................................................................3
3 Rameaux velus hérissés blanchâtres. Fleurs blanchâtres ou d'un rose très pâle en
panicules pyramidales rameuses. Anthères munies de 2
appendices cornus à leur base - Forêts, garrigues - C dans le Tell. RR : ailleurs : Aurès, Monts
des Ksour - 1 Méd. I - c Cheudef , c Ariga r, c Aklelendj ,. 2100. E. arborea L.
Rameaux glabres. Fleurs verdâtres très petites 1-2 mm, en grappes longues et étroites. Anthères

91
sans appendices cornus - Forêts, maquis - AR : K1-2-3 - 1 Méd. Atl. 1.
2101. - R. scoparia L. PIROLACÉES
Monotropa L. (Sucepin)
Plante sans chlorophylle, saprophyte vivant dans les forêts de conifères, à tiges solitaires simples.
Feuilles squamiformes brunes. Inflorescences terminales unilatérales. Sépales 4, libres
pataloïdes. Pétales 4-5, libres jaunâtres ± hispides. Etamines 8-10 sur 2 rangs. Capsule ovoïde à
4-5 loges (fig.) - Forêts de cèdres - RR : K1 : Djurdjura, K2: Babors - Circumbor. I.
2102. - M. Hypopitys L. PRIMULACÉES

Plantes en général herbacées. Fleurs solitaires scapiformes ou en grappes, actinomorphes,


rarement zygomorphes, 5-mères (RR 4). Etamines 5 (RR 4) épipétales. Ovaire supère à 5
carpelles, uniloculaire à graines nombreuses. Fruit capsulaire.
CLÉ DES GENRES
1 Feuilles toutes en rosettes basales. Fleurs solitaires ou en ombelle au
sommet d'une hampe non feuillée ........................................................2
- Plantes à tiges aériennes feuillées, bien développées portant les
fleurs ....................................................................................................4
2 Feuilles cordées à la base, fleurs roses, solitaires ......CYCLAMEN
- Feuilles ovales non cordées à la base. Fleurs non roses .........3
3 Fleurs jaunes assez grandes 15-26 mm, à pétales bilobés au sommet,
à tube aussi long que le calice, solitaires ....................................PRIMULA
Fleurs blanches très petites 2-3 mm, à pétales entiers à tube très court (fig. 2106), inflorescences
ombelliformes ......................................................................................
ANDROSACE

4 Fleurs irrégulières à 2 lèvres inégales, roses (fig. 2107) ........


CoRis
- Fleurs régulières à corolle régulièrement rotacée ..................5

5 Fleurs très petites à corolle nulle ou bien plus courte que le calice, peu colorée, 1-3 mm. Plantes
exiguës hautes de quelques centimètres ...............................................6
- Fleurs à corolle bien visible, colorée, dépassant le calice 7-16 mm.
Plantes peu élevées ...............................................................................7

6 Feuilles opposées linéaires lancéolées. Fleurs pédonculées. Sépales,


pétales et étamines 5. Capsule s'ouvrant par 5 valves ...........................
AsTEROI.Ntr.K Hoff. et Link.
- Feuilles alternes ovales. Fleurs sessiles. Sépales, pétales et étamines 4.
Capsule à déhiscence pyxidaire ..........................................CENTUNCIILUs

7 Fleurs bleues ou rouges. Capsule à déhiscence pyxidaire ......


ANAGALLIS
- Fleurs jaunes ou blanches. Capsules s'ouvrant par des valves .... 8

8 Fleurs blanches petites 3 mm. Feuilles alternes, les radicales en


rosette .........................................................................................SAavtoLus
- Fleurs jaunes bien plus grandes. Feuilles opposées ou verticillées ..
LYsm cmA

92
Cyclamen (Tourn.) L. (Cyclamen, c Hadebi », c Adrioun »,
« Tazerdat ,)
Plante vivace à souche tuberculeuse. Feuilles cordiformes pétiolées. Fleurs scapiforme à pétales
réfléchis au-dessus du tube, nutantes à l'anthèse.
1 Plante fleurissant en automne, à fleur précédant les feuilles, celles-ci grandes 6-15 cm,
maculées de rouge i- dentées, crénelées sur les marges. Tubercule très volumineux. Fleurs
grandes 2-3,5 cm, à gorge dentée. Pédoncule se rétractant en tire bouchon après la floraison (fig.)
- Forêts, broussailles - CC dans le Tell, littoral algéroconstantinois - I End. E.NA. ! - (incl. C.
Saldense Pomel) (fig.).
2103. - C. africanum Boiss. et Reut. -....................................................Plante fleurissant au
printemps ...............................................................................................2

2 Fleurs médiocres 15-20 mm, très odorantes, rose foncé, apparaissant avec les feuilles.
Pédoncules se rétractant en tire bouchon après la
floraison. Feuilles 5-7 lobées sur les marges. Tubercule petit 1-2 cm - Forêts humides des
montagnes - R : K2: ssp. atlanticum Maire -
Méd. I. 2104. - C. repandum L.
Fleurs très grandes 30-45 mm, rose pàle à gorge violacée apparaissant après les feuilles.
Pédoncules ne se rétractant pas après la floraison. Feuilles ovales-cordiformes finement dentées
tout autour. Tubercule plus gros. Forêts claires. Signalé à la frontière tunisienne (K3) - Tunisie-E
Méd. J - (= C. punicum Pomel).
C. persicum Mill. Primula L. (Primevère)

Feuilles oblongues crénelées gaufrées, pubescentes en dessous, longuement atténuées en pétiole


ailé sur les marges. Souche émettant de nombreux pédoncules uniflores très grêles, longs de 3-8
cm. Fleurs isolées très rarement 2-3, jaune soufre, orangées à la base. Calice laineux sur les
angles, fendu presque sur sa demi longueur (fig.) - Sources et forêts humides des montagnes - R :
K1-2-3, Al, RR ailleurs : Ghar-Rouban : var. atlantica Maire et Wilcz. - ! Euras. I - c Iferboudi a
(= P. acaulis (Grubb.) Hill.).
2105. - P. vulgaris Huds.
N.B. - P. of ficinalis L. a été signalé en Algérie sans localité par DESFONruNES. Androsace
(Tourn.) L. (Androsace)

Petite plante annuelle de 5-15 cm. Feuilles elliptiques dentées. Hampes 1-5 rigides, terminées en
une ombelle simple à 3-8 fleurs involucrée. Calice fortement accrescent, velu, aussi long que la
corolle blanche (fig.) - Pàturages, champs - AR : çà et là dans toute l'Algérie, surtout sur les hauts
plateaux - Euras. !. 2106. - A. maxima L.

Coris Tourn.

Plante en général sous ligneuse, peu élevée. Feuilles linéaires alternes. Inflorescences en grappe
terminale. Calice tubuleux campanulé à 5 lobes triangulaires internes et muni extérieurement
d'épines (fig.). Corolle rose, longuement tubuleuse à 5 lobes inégaux, les 2 antérieurs bien plus
courts - Pelouses, rocailles, garrigues sèches - C dans toute l'Algérie - I Méd. ! -
c Haujeruk >. 2107. - C. monspeliensis L.
Asterolinum Hoff. et Link.

Petite plante de 2-15 cm, dressée, feuillée dès la base. Fleurs isolées à l'aisselle des feuilles,

93
verdàtres, pédonculées, mais plus courtes que les feuilles.
Pétales beaucoup plus courts que le calice (fig.). Calice à 5 lobes étroitement linéaires - Pelouses,
garrigues - CC dans toute l'Algérie - I Méd.
2108. - A. Linum-stellatum (L.) Duby Centunculus L.

Petite plante de 2-10 cm ± dressée, ramifiée. Fleurs sessiles à l'aisselle des feuilles de 1-2 mm,
blanches à corolle en grelot plus courte que le calice. Bas-fonds humides - RR Al : Reghaïa, Kl :
Akfadou - 1 Eur. ~.
2109. - C. minimus L. Anagallis L. (Mouron)

Fleurs solitaires à l'aisselle des feuilles, 5-mères. Corolle à limbe en général rotacé étalé. Plantes
grêles et glabres. Capsules à déhiscence pyxidaire.

1 Feuilles alternes, ovales nettement pétiolées charnues, de 1 cm environ. Plante radicante


vivace. Fleurs régulièrement alternes à l'aisselle des feuilles à pédoncule court 4-6 mm, blanches
à corolle campanulacée, à peine plus longue que le calice - Marais, lieux inondés - R : K3: Bône,
La Calle, Cl; Dj Ouach - 1 Atl. 1.
2110. - A. crassifolia Thore
- Feuilles opposées, rarement ternées, ainsi que les fleurs, celles-ci
colorées longuement pédonculées ........................................................2

2 Feuilles pétiolées ovales arrondies, petites 3-6 mm. Petite plante vivace prostrée à tiges très
grêles. Fleurs d'un rose pâle à corolle campanulée 2 à 3 fois plus longue que le calice (fig.).
Suintements. RR K3: La Calle. 01: Oran, 03: Tlemcen, Ghar-Rouban - 1 Méd. Atl. ~.
- (= A. repens Pomel). 2111. - A. tenella L.
- Feuilles sessiles = lancéolées, plus grandes. Plante ± dressée. Fleurs
bleues ou rouge vineux à corolle rotacée (fig.) ....................................3

3 Plante annuelle. Feuilles lancéolées 1-4 fois plus longues que larges. Fleurs assez petites ne
dépassant pas en général 15 mm (sauf dans la ssp. platyphylla) - Champs, broussailles, forêts -
1 Sub. cosmop. - « Lizireg », « Meridjana » - (fig.).
2112. - A. arvensis L.
a) Fleurs d'un rouge brique, rarement rosées ou violacées - CC : dans
toute l'Algérie, surtout dans le Tell. R : SS : Oasis.
ssp. phoenicea (Gouan) Vollus
- Fleurs bleues rarement blanches ........................................................b
b) Fleurs très petites 3-6 mm, plante très grêle - AC : dans toute l'Algé
rie, surtout dans le Tell, ssp. parviflora (Hoff. et Link.) Batt.
c
- Fleurs plus grandes 8-12 mm, plante plus robuste
e) Feuilles de 20-35 X 10-15 mm, fleurs grandes 20-30 mm, à pétales se recouvrant sur les bords
- C : sur le Tell algéro-constantinois - c Bou zeroubat s. ssp. platyphylla (Bando) Batt.
- Feuilles ogivales -± cordiformes amplexicaules à la base, presque aussi larges que longues;
pétales tronqués incisés dentés au sommet - C dans tout le Tell. ssp. latifolia (L.) Br. Bl. et
Maire
Plante vivace sous-ligneuse à la base. Feuilles linéaires lancéolées 8-15 fois plus longues que
larges. Fleurs grandes M-30 mm - Pelouses, broussailles - I W. Méd. I - e Aïn Gathou ».
2113. - A. Monehi L.
a) Fleurs bleues ± pourprées à la gorge. CC: dans toute l'Algérie. ssp. linifolia (L.) Maire
Fleurs rouge écarlate. CC: en Oranie. RR : ailleurs : Al. ssp. collina (Schourb.) Maire
Samolus L.

94
Plante vivace. Feuilles ovales oblongues, les inférieures en rosettes, les autres alternes sur la tige
florifère herbacée. Fleurs petites, 3 mm, en grappe terminale lâche ± ramifiée. Pétales 2 fois plus
longs que les sépales à tube présentant 5 écailles alternes avec les lobes des pétales à son
sommet. Ovaire semi-infère - Lieux humides - CC dans toute l'Algérie. R : SS, SC et SO -
Cosmop. Î - « Soltan et behaïr » « Semmia ».
2114. - S. Valerandi L. Lysimachia L. (Lysimaque)

1 Plante à tiges élevées 50-150 cm, érigées. Inflorescences en panicule terminale florifère,
feuillée à sa base. Feuilles lancéolées 4-8 X 1-2 cm, verticillées par 3-4 - Fossés, marécages - RR
: Al : Mitidja -
! Euras. I. 2115. - L. vulgaris L.
Plante ± prostrée rampante. Fleurs isolées à l'aisselle des feuilles, longuement pédonculées.
Feuilles ovales 1-3 X 1-2 cm, opposées - Forêts humides - AC : K2, RR : Kl-3 - 1 End. ~.
2116. - L. Cousiniana Coss. et DR
PLTJMBAGINACÉES
Arbustes, arbrisseaux ou arbres à feuilles en général entières, souvent
en rosette radicale, sans stipules. Inflorescences en grappes ou en cymes
cor,ractées ou composées. Bractées florales scarieuses formant parfois un involucre. Calice à 5
sépales soudés, membraneux, à nervures transformées en arêtes. Pétales 5 soudés ou libres.
Etamines 5 épipétales et ± soudées avec eux. Ovaire supère à 5 carpelles uniloculaires. Styles 5.
Fruit : akène ou capsule.
CLÉ DES GENRES
1 Inflorescences en capitules solitaires isolés au sommet d'une hampe
simple ......................................................................................ARa1ERIA
- Inflorescences non en capitules .............................................2

2 Tiges feuillées ........................................................................3


- Tiges nues. Feuilles toutes radicales ......................................4

3 Feuilles moyennes auriculées-amplexicaules. Calice bien visible, cou


vert de glandes stipitées (fig. 2123) .......................................PLVMBAro
- Feuilles moyennes à pétiole simplement engainant. Calice caché par
les bractées de l'épillet, dépourvu de glandes stipitées ........................
LLMONIASTRum p.p.

4 Bractée interne de l'épillet pourvue extérieurement de nombreuses


épines arquées (fig. 2124) .........................................LL.IONIASTRUM FEEI
- Bractée interne de l'épillet nue extérieurement .....................5

5 Stigmates filiformes, bractée interne de l'épillet entière (rarement


± divisée, mais dans ce cas, plantes à tiges ailées) .................LLmONIUM
- Stigmates capités. Bractée interne de l'épillet en général tricuspide.
Tiges non ailées ...................................................................GoNIOLIMON
Armeria Willd (e Ouarmi a, a Aouttmi »
Plantes vivaces, herbacées, à feuilles radicales ± lancéolées linéaires. Inflorescences en capitules
involucrés au sommet d'une hampe simple aphylle, enveloppée au sommet par une gaine
membraneuse réfléchie ± déchirée. Calice à 5-10 côtes. Corolle tubuleuse, terminée par 5 arêtes ±
aiguës. Etamines insérées à la base de la corolle. Plante de détermination très délicate.

95
1 Calice prolongé à sa base par un éperon filiforme, logé dans une
fossette du pédicelle (fig. 2122). Plante du littoral .............................2
- Calice dépourvu d'éperon basal, à insertion oblique (fig.). Plante des
zones montagneuses ............................................................................4

2 Eperon grêle et filiforme, long de 2-3 mm (fig.). Capitules en général volumineux, de 3-


5 cm. Calice à tube plus court que le limbe, à 10
côtes peu saillantes, hispides ainsi que l'éperon - Pâturages sablonneux - i N. Af. ~.2117. - A.
mauritanica Walir.

a) Feuilles 5-7 nerviées - AC sur le littoral : Kl-2-3, Ai, 02.


var. eu-mauritanica Sauv. et Vindt.
- Feuilles 3 nerviées ..............................................................................b
b) Capitules de 3-3,5 cm. Feuilles non ciliolées. R : 01, C3.
var. Boissierana (Coss.) Quézel et Santa
Capitules de 4-5 cm. Feuilles ciliolées sur les marges. R : 01.
var. simplex (Pomel) Quézel et Santa
- Eperon court et trapu (fig.) ne dépassant guère 1 mm de long. Capitule en général de 1,5-2,5
cm. Calice à tube plus long que le limbe ..............................................3
3 Calice à 10 nervures peu saillantes, glabres, hirsute seulement sur l'éperon (fig.), à tube plus
long que le limbe. Fleurs d'un rose très pâle - Sables maritimes - AR : Al : var. africana Batt. -
Ibéro.
Alg. 1. 2118. - A. baetica Boiss.
- Calice à 10 nervures très saillantes et très hirsutes, ainsi que l'éperon (fig.) à tube plus court que
le limbe. Fleurs liliacines ou rose foncé - Pâturages sablonneux littoraux - AC : K3, R à l'intérieur
: Kl
Akfadou - I End. I, 2119. - A. spinulosa Boiss.
4 Fleurs toutes dépourvues de bractéoles, blanches. Ecailles de l'involucre toutes sensiblement
égales, ovales ± acuminées, largement scarieuses sur les marges, surtout les internes - Pâturages
des montagnes - R : 03: Mont de Tlemcen, Ghar-Rouban, Hl : Tiaret -
End.-W Mar.-E Alg. - (incl. A. Lachnolepis Pomel).
2120. - A. ebracteata Pomel
- Fleurs toutes, ou au moins les inférieures de chaque épillet, pourvues d'une bractéole. Ecailles
de l'involucre inégales. Fleurs roses, rarement blanches .......................5
5 Ecailles externes de l'involucre mutiques, obovales, plus courtes que les internes - Forêts et
pâturages des montagnes, au-dessus de 1400 m - R : Kl : Djurdjura, K2, AS3 : Aurès, Cl, A2 - I
IbéroMaur.' (- A, allioides Boiss.).
2121. - A. alliacea (Cav.) Hoffrn.
- Ecailles externes de l'involucre triangulaires lancéolées -±- cuspidées, plus longues (au moins
sur le bouton), que les internes qui sont ovales-lancéolées - Forêts claires, pâturages - 1 W Eur. I.
2122. - A. plantaginea All.
a) Fleurs roses. Limbe du calice en général plus court que le tube - AR: Montagnes du
Constantinois - (incl. A. longevaginata Batt.). ssp. Choulettiana (Pomel) Maire
- Fleurs blanches Limbe du calice en général plus court que le tube - AC : Montagnes de toute
l'Algérie - (incl. A. longearistata Boisa., A. atlantica Pomel). ssp. leucantha Boiss.
Pluntbago Tourn. (Dentelaire)

Plante ligneuse à la base, ou sous-arbrisseau glabre, ramifié. Feuilles denticulées, ovales-


lancéolées --- amplexicaules, parsemées en dessous de petites concrétions calcaires. Fleurs en
épis courts et denses, violettes ou bleu violacé; large.,; de 1 cm. de symétrie 5. Calice glanduleux,

96
tubuleux à 5 lobes courts. Corolle infundibuliforme (fig.). Capsule à graines - Pâturages arides,
rocailles, décombres - AC dans toute l'Algérie - Méd. - « Souak er raïan >. 2123. - P. europea L.
Limoniastrum Mœnch
Plantes vivaces ou arbustes à feuilles oblongues, charnues, coriaces. Inflorescences constituées
d'épillets, 1- pluriflores entourés de 2-3 bractées scarieuses, en épi lâche, à axe comprimé et
articulé. Fleurs de symétrie 5.

1 Plantes ligneuses à la base, à souche prostrée. Inflorescences isolées au sommet de hampes sans
feuilles, hautes de 7-15 cm. Bractée interne de l'épillet épineuse (fig.) Feuilles disposées en
rosettes denses au sommet des rameaux, lancéolées, linéaires 5-8 X 0,4-0,6 mm, entièrement
couvertes de concrétions blanchâtres - Rocailles désertiques - C : SS, SO, R : AS1, Hl - 1 End.
Sah. Atg. Mar..' - c Rass
et Khadem >. 2124. - L. Feei (de Girard) Batt.
- Arbustes hauts de 40-150 cm, à tiges ligneuses ramifiées. Inflorescences se développant au
sommet de tiges feuillées. Bractée interne de l'épillet scarieuse (fig. 2127) 2
2 Feuilles ovales, spathulées, 3-4,5 X 1-2 cm, pas plus de 3-4 fois plus longues que larges,
arrondies au sommet, progressivement rétrécies en un pétiole serai-anplexicaule (fig.). Fleurs
blanches - Lits humides et salés des oueds - R : SO : Région du Draa - End. S. Mar. - (= L.
Malençonianurn Maire et Willez.).
2125. - L. ifniense (Caballero) Font-Quer
- Feuilles linéaires oû linéaires-lancéolées, = aiguës au sommet, à pétiole dilaté à sa base, en
gaine entourant complètement la tige. Fleurs pourpré-violacé ............3
3 Feuilles étroitement linéaires, semi-cylindriques, 30-60 X 2-4 mm (fig.). Epillets divariqués à
bractée externe longue de 2-3 mm. Fleurs larges de 8-10 mm - Sebkhas, terrains salés - C : SS,
R : SO -
End. Sah. NA - « Zeïta >, « Zita >.
2126. - L. Guyonianum Dur.
Feuilles lancéolées 60-100 X 6-16 mm (fig.). Epillets étroitement appliqués contre l'axe par la
bractée externe, longue de 6-8 mm. Fleurs larges de 12-20 mai - Sebkhas, rochers du littoral - RR
: K3 : Bône; parfois cultivée : Cherchell, Oran - ~ Méd. 1 - a Zeïta >.
2127. - L. monopetalum (L.) Boiss. Limonium Tourn. (- Statice L. p.p., « Ouden et Hallouf >)

Genre de détermination très délicate en raison de la pulvérisation des espèces et de l'existence


d'innombrables races locales. Plantes annuelles ou vivaces. Feuilles basales en rosette en général
persistante, les caulinaires scarieuses. Tiges florifères rameuses; inflorescences composées
d'épillets 1-3 flores le plus souvent disposés en panicule unilatérale. Epillets entourés à leur base
de 2 (RR 3) bractées scarieuses sur les bords, l'interne plus grande. Calice à 5-10 côtes, tubuleux
ou infundibuliforme. Corolle gamo ou dialypétale.

1 Rameaux florifères aplatis et ± largement bi- ou triailés. Calice en entonnoir à limbe très ample,
étalé plissé, membraneux et en général coloré (fig.). Feuilles lobées (fig.) 2
- Rameaux florifères arrondis ou anguleux. Calice différent. Feuilles
entières ou nulles ...................................................................................3
2 Calice à limbe divisé jusqu'à sa moitié en 5 lobes triangulaires aigus, alternant avec 5 arêtes
filiformes, prolongeant les nervures (fig.). Plante annuelle. Calice à limbe bleuâtre, corolle jaune
- Pâturages arides, rocailles - CC sauf dans le Tell algéro-constantinois -
Méd. I - « Zahim >, « Khedda >.
2128. - L. Thouini Viv.
Calice à limbe infundibuliforme tronqué, entier ou ± sinué, crénelé (fig.) - I Méd. Sah.-Sind. - «
Zaïm >, « Khedda >.

97
2129. - L. sinuatum (L.) Mill.
a), Calice d'un jaune intense ainsi que la corolle. Plante annuelle - Pàtu
rages désertiques - CC : Hd, AS, SS. R : SO, SC.
ssp. Bonduelli (Lestib) Sauv. et Vindt. - Calice violet ou bleu en général intense, très rarement
blanc .......................................................................................................b
b) Plante vivace des sables, surtout littoraux. Calice bleu pâle. Tiges for
tement ailées. AR : Al, 01-2.
ssp. eu-sinuatum Sauv. et Vindt.
- Plante annuelle de zones désertiques. Calice souvent violacé. Tiges fai
blement ailées. R : SO, SC.
ssp. Beaumieranum (Maire) Sauv. et Vindt.

3 Plantes à feuilles basales en général absentes à la floraison. Tiges florifères pourvues de très
nombreux rameaux stériles, très ramifiés et à articles courts .................4
Plantes à feuilles basales présentes lors de la floraison (sauf chez L. pruinosum). Tiges florifères,
à rameaux stériles absents ou seulement développés à la partie inférieure de l'inflorescence, et
alors pas ou peu ramifiés ......................................................................5
4 Rameaux stériles, densément recouverts d'écailles aristées roussâtres. Inflorescences
unilatérales - Sables maritimes, terrains salés - RR : 02: L'Habra, K3: indiqué aux environs de
Bône - 1 Méd. ~.

2130. - L. ferulaceum (L.)


0. Kuntze
Rameaux stériles, fasciculés, très nombreux, longs de 5-8 cm. Plante à aspect d'Asparagus (fig.).
Inflorescences en panicule lâche. Calice largement infundibuliforme à limbe scarieux blanchâtre
- Rocailles maritimes - R : 01: à l'W de Nemours - I End. 1.

2131. - L. asparagoides (Coss.


et Dur.) Maire
5 Plante annuelle très grêle. Feuilles basales obovales, appliquées contre le sol, tuberculées,
sombres en dessus. Inflorescences à épillets distants arqués, étroitement involucrés par les
bractées. Calice terminé par 5 dents ± crochues, rougeâtres (fig.) - Lieux sablonneux
- 1 Méd. I. 2132. - L. echioides L.
a) Calice à 5 dents aiguës, prolongées par une arête crochue - CC : dans,

tout le Tell. R : ailleurs.


ssp. eu-echioides Maire
- Calice à 5 dents lancéolées, scarieuses, sauf sur la nervure, non pro
longée en arête crochue - RR : Tell constantinois.

ssp. exaristatum (Murbeck) P. Four. Plantes vivaces ne répondant pas à ces caractères 6
6 Inflorescences spiciformes, hautes de 3-8 cm, constituées de 2-5 glomérules sessiles
enveloppés de bractées ovoïdes, insérés de part et d'autre de l'axe qui n'est jamais ramifié. Petite
plante densément cespiteuse, à souche ligneuse, très feuillée. Feuilles linéaires lancéolées 10-30
X 1,5-2,5 mm, aiguës uninerviées - Rochers maritimes - R : Al : Cap Ténès - 1 End. 1.
2133. - L. Letourneuxii (Coss.) Pons
et Quézel

98
Inflorescences en cymes ramifiées - dichotomes ..................................7
7 Feuilles basales absentes à la floraison. Epillets uniflores. Calice infundibuliforme à limbe
scarieux étalé, large de 2-3 mm. Inflorescences pourvues à leur base de rameaux stériles,
articulés, étalés, nombreux; très peu ramifiés, robustes. Epillets en glomérules denses et courts.
Plante glabre, recouverte de petits tubercules calcarifères - Rocailles, steppes salées désertiques -
C : Hd, SS, AS. R : H2, SO, SC - I Sah. I, - c Fouchfache a, c Guedham et rhezal » (incl. St.
Alleizettei Pau). 2134. - L. pruinosum (L.) Kuntze
Feuilles basales présentes à la floraison. Epillets 2-3 flores. Calice -!- tubuleux, à peine dilaté à
son sommet ..........................................................................................8

8 Inflorescences pourvues à leur base de rameaux stériles, -!- ramifiés,


assez nombreux ....................................................................................9
- Inflorescences dépourvues à leur base de rameaux stériles (exception
nellement 1-2 rameaux stériles) ..........................................................10

9 Feuilles ovoïdes spathulées planes, vertes, arrondies au sommet, longues au moins de 3-4 cm;
larges de 4-8 mm. Rameaux stériles occupant au moins les 2/3 inférieurs de l'inflorescence.
Plante assez élevée 20-40 cm, à tiges florifères peu nombreuses - Rochers maritimes - RR : A2:
entre Alger et La Madrague - 1 Méd. I - c Djena et
rhorab >. 2135. - L. virgatum (Willd.) Kuntze
N. B. - Les plantes à feuilles vert jaunâtre ovoïdes, mucronées au sommet, appartiennent au var.
steiroclada du L. densiflorum.
- Feuilles linéaires ± convolutées, aiguës, 20-25 X 1-2 mm. Rameaux stériles occupant seulement
le tiers inférieur de l'inflorescence. Petite plante de 10-15 cm, à souche ligneuse très ramifiée et à
tiges florifères très nombreuses, intriquées - Rochers maritimes - RR : K2: Djidjelli au Cap noir,
indiqué à Dellys : ssp. acutifolium (Rchb.) Kuntze
- 1 W. Méd. I. 2136. - L. minutum (L.) Kuntze
N.B. - St cordata Guss signalé par Letourneux des monts de Djelfa et qui paraît voisin de cette
espèce nous est inconnu.
10 Feuilles penninerviées à nervures secondaires se détachant sur les côtés de la nervure médiane
(fig.). Feuilles grandes, oblongues lancéolées, atteignant 20-30 cm de long sur 4-6 de large. Epis
denses et courts - Sebkhas - RR : K3: Bône - I Méd. Atl. 1.
2137. - L. vulgare Miller
- Feuilles palminerviées à nervures secondaires, naissant à la base de
la nervure principale ou nulles (fig.) ....................................................11

11 Epillets au moins contigus, souvent i- imbriqués en épis compacts,


ne dépassant pas 3 cm de long ..............................................................12
- Epillets isolés les uns des autres, formant des épis lâches, en général
plus longs ..............................................................................................17

12 Feuilles linéaires lancéolées, très progressivement rétrécies en pétiole, à la fois longues d'au
moins 5 cm et à limbe à peine plus de 4 fois plus large que le pétiole (fig. 2138) 13
- Feuilles spathuliformes -L brusquement rétrécies en pétiole et à
limbe 5-6 fois plus large que le pétiole (fig. 2144-46) ..........................15
13 Feuilles non mucronées. Epillets très denses, fortement récurvés à fleurs imbriquées.
Bractées obtuses, l'externe suborbiculaire, à gros mucron obtus, l'interne à bords ondulés. Plante
blanchâtre - Sebkhas - C : 02, Hl - End. 11.2138. - L. Duriaei (de Guard) Kuntze
- Feuilles mucronées. Epis moins denses à fleurs contiguës, mais non

99
imbriquées. Bractées ne présentant pas ces caractères .......................14
14 Epillets très nombreux et très courts (1-2 cm), souvent réduits à des glomérules, sessiles sur
les rameaux de l'inflorescence - Terrains salés - Signalé en divers points du Sahara : Biskra,
Tolga, Touat -
End. Tun. Lyb. Sah. ~. 2139. - L. tunetanum (Baratte et
Bonnet) Quézel et Santa
- Epillets plus longs, 2-4 cm, nettement pédonculés - Rochers maritimes - R : 01:
Mostaganem - 1 End. I.
2140. - L. lingua (Pomel) Pons et Quézel
15 Feuilles assez grandes, à limbe, larges de 2-3 cm. Pétioles assez larges 3-4 mm i- concaves et
muqueux. Bractée externe brunâtre sur les marges. Corolle à 5 lobes très obtus - Terrains salés,
sebkhas - - CC : 02-3. AR : Hl - 1 End. 1 - (= St. sebkarum Pomel, St. cyrtostachya Boiss. et
Reut. = St. lepidorachis Pomel).
2141. - L. cymuliferum (Boiss.)
Sauv. et Vindt.
- Feuilles plus petites, à limbe ne dépassant guère 1 cm de large. Pétioles larges de 1-2 mm, plans
et non muqueux. Bractées externes brunâtres en entier. Corolle à 5 lobes aigus. Plantes surtout
des rochers maritimes .........................................................................16
16 Feuilles d'un vert sombre, arrondies obtuses au sommet. Inflorescences hautes en général de
15-20 cm. Bractées internes de l'épillet largement ovales, à peine 2 fois plus longues que larges -
Rochers ma
ritimes - End. i - (fig.). 2142. - L. Gougetianum (de Girard)
Kuntze
a) Bractée externe de l'épillet lancéolée mucronée - R : Ai : à l'W de Cherchell. ssp. multiceps
(Pome') Quézel et Santa
- Bractée externe de l'épillet ovale mutique - C Al, K1-2. R : 01 Dahra. ssp. Gougetianum
Quézel et Santa
- Feuilles d'un vert jaunâtre, oblongues, acuminées au sommet. Inflorescences hautes de 25-40
cm en général. Bractée interne de l'épillet lancéolée, plus de 3 fois plus longue que large.
Inflorescence souvent pourvue à sa base de 1-2 rameaux stériles (parfois à rameaux stériles
nombreux : var. steiroclada (Pomel) Batt. R : Al : fréquent surtout entre Francis Garnier et Ténès)
- Rochers maritimes, rarement dans les sebkhas littorales - C : sur tout le littoral - ' Af. du N.-Ital.
I-
(= St. oleifolia Scop, St. oxylepis Boiss. incl. L. Fradinianum Pomel).
2143. - L. densiflorum (Guss.)
Kuntze
17 Calice long de 7-9 mm, profondément divisé en 5 lobes obtus (fig.). Feuilles fortement
spathulées, à pétiole bien plus long que le limbe, celui-ci large de 1-2 cm, arrondi très obtus au
sommet - Rochers maritimes - ~ W. Méd. ~. 2144. - L. spathulatum (Desf.)
Kuntze
a) Epillets longs de 9-10 mm, rectilignes. RR : K3: La Calle, K2: Cap
Bougaroun. ssp• spathulatum
Quézel et Santa
- Epillets longs de 7-8 mm, fortement arqués. RR : K2: Philippeville.
ssp. rusicadensis (Maire) Quézel et Santa
- Calices ne dépassant pas 6 mm, à lobes peu marqués (fig.). Feuilles
plus brièvement pétiolées ..................................................................18
18 Lobes du calice à nervures saillantes, rouges, déchirant le limbe après la floraison en se
recourbant vers l'extérieur - Rochers maritimes - RR : 03: Nemours - W. Méd. 1.
2145. - L. duriusculum (de Girard)

100
Kuntze
- Nervures du calice ne présentant pas ces caractères .............19
19 Pétioles sécrétant du mucilage. Feuilles en général à limbe suborbiculaire mucroné, large de
2,5-4 cm, sensiblement aussi long que le pétiole (fig.). Inflorescence à panicule lâche très
ramifiée. Plante glauque - Bords de mer, Sebkhas juxta-littorales - C : 01-2 - I End. ~.
2146. - L. gummiferum (Dur.)
Kuntze
- Pétioles ne sécrétant pas de mucilage. Feuilles spatulées à limbe
ovale ou ovale lancéolé .....................................................................20
20 Feuilles grandes, longues de 10-25 cm, larges de 1,5-3 cm présentant 2 paies de nervures
latérales bien marquées. Inflorescence lâche - Sebkhas, pâturages salés - CC surtout en Oranie :
ssp. eu-delicatulum Maire - 1 W. Mléd. f - (= St. leptostacrys Pomel, St. cymuli
fera Aud. non Boiss.). 2147. - L. delicatulum (de Girard)
Kuntze
N.B. - Plante très variable qui se rattache par de nombreux types intermédiaires au L.
cymuliferum.
- Feuilles bien plus petites ne dépassant guère 7-8 X 1-1,5 cm et pré
sentant en général une seule paire de nervures latérales ...................21
21 Plante des sources thermales. Inflorescence Faute de 30-50 cm. très rameuse. Epis longs et
très lâches. Bractée interne largement ovale obtuse, à peine 2 fois plus longue que large à marge
finement mem
braneuse - RR : Cl: Hammam Meskoutine - I End. ( (= St. globu
lariifolia Desf.). 2148. - L. ramosissimum (Poiret) Maire
Plante des rochers maritimes. Inflorescence de 10-25 cm. Epis plus courts et plus denses.
Bractées internes lancéolées aiguës ....................................................22

22 Inflorescence à rameaux étalés-dressés, axes des épis rectilignes. Epillets à peu près droits -
Rochers maritimes - C : sur tout le littoral - 1 W. Méd. ~. 2149. - L. psilocladon (Boiss.)
Kuntze

C
Girard).
- Inflorescence à rameaux étalés et même divariqués, axes des épis fortement incurvés.
Epillets courbes - Falaises rocheuses du littoral - : Cl, R : A2: Cap Ténès - End. J - (=
St. cyrtostachya de
2150. - L. minutiflorum (Guss.) Kuntze

Goniolimon Boiss.

Plante à port de Limonium, mais en différant par le stigmate capité et la bractée interne de
l'épillet tricuspide (fig.).
Plante vivace à souche ligneuse. Feuilles ovales spatulées, aristées au sommet, en rosette basale.
Inflorescences à hampes raides, dichotomes. Epillets à bractées lancéolées très aiguës -
piquantes. Calice à 5 nervures, scarieux, dilaté au sommet en 5 lobes courts, membraneux,
jaunâtres, plus long que la corolle - Rocailles - R : Hl : Chott Chergui. H2: Ain Beïda,
Batna - Asiat. I. 2151. - G. tartaricum Boissier
SALVADORACÉES

Salvadora Garcin

Arbre ou arbuste touffu de 1-5 m à rameaux décombants. Feuilles opposées ovales 2-4 X 1,5-3

101
cm, vert glauque, glabres ± succulentes. Inflorescences en grappes allongées ± rameuses à
l'aisselle des feuilles et également terminales. Sépales, pétales et étamines 4, fleurs petites 3-4
mm verdâtres. Drupe ovoïde charnue 3-5 mm, comestible à noyau crustacé - Rocailles, zones
d'épandages - R : SC sur le versant S du Hoggar et du Tassili n'Ajjer, SO, SM - ~ Trop. I - c
Tehak , (fig.).
2152. - S. nersica Garcin
SAPOTACÉES
Argania Roem. et Schult (Arganier)

Arbres de 2-10 m à écorce rugueuse craquelée. Feuilles coriaces alternes -- fasciculées, entières ±
lancéolées; pétioles vert sombre en dessus. Inflorescences en glomérules axillaires. Fleurs petites
de type 5. Corolle verdâtre en cloche. Etamines exsertes alternant avec 5 staminodes. Baie verte
1-2 cm, ovoïde à 2-3 graines soudées - Pâturages et rocailles désertiques - RR : SO : région du
Dra - I End. W. Mar. I - c Argan » - (= A. siderorylon
Roem. et Schult.) (fig.). 2153. - A. spinosa (L.) Skeels.
OLÉACÉES
Arbres ou arbustes. Feuilles opposées entières ou composées. Fleurs en cyme ou grappe --
ramifiée 4-5 mères, à calice et corolle -} tubuleux ou nuls. Etamines 2, - soudées au tube de la
corolle, placées transversalement. Ovaire supère à 2 carpelles en général biovulés. Fruits : drupe,
sarnarre ou baie.
CLÉ DES GENRES
1 Feuilles composées à 3-15 folioles ........................................2
- Feuilles simples ......................................................................3
2 Feuilles pennées à 5-15 folioles opposées ou ternées. Fleurs petites en général, sans calice ni
corolle. Fruit en forme de samarre (fig. 2154) ...........................FR4XI`ts
- Feuilles à 3 folioles, alternes. Fleurs jaunes grandes 15-20 mm, fruit
bacciforme .................................................................................Jas.VINUM
3 Feuilles argentées en dessous, vert -- cendré en dessus. Fruit ovoïde
(olive) ...............................................................................................OLE-t
4
- Feuilles vertes sur les 2 faces. Fruit globuleux
................
4 Fleurs blanches en panicules amples terminales. Fruit bacciforme à
2-4 graines. Arbuste à feuilles caduques ..................................LXcvsTRt'%s
- Fleurs jaunâtres en grappes très courtes à l'aisselle des feuilles. Fruit
drupiforme à 1 noyau. Arbres ou arbustes à feuilles persistantes.
PHILLYRE'
Fraxinus (Tourn.) L. (Frêne)
Arbres ou arbustes: Inflorescences en panicule ample, ramifiée. Fleurs hermaphrodites dioïques
ou polygames. Calice très petit. Corolle nulle ou à 4 lobes linéaires. Ovaire à 2 loges biovulées.
Graines ailées latéralement (fausse samarre).
1 Feuilles adultes grandes 12-25 cm, glabres à 5-13 folioles, grandes 4-9 X 1,5-2,5 cm, dentées
en scie (fig.), toutes semblables. Bourgeons brunâtres. Inflorescences en grappes allongées,
ramifiées, longues de 3-7 cm. Samarres ovales lancéolées aiguës au sommet (fig.) - Bord des
eaux - C : dans toute l'Algérie - ( Eur. I - Plante très variable - c Dardar », c Sella', c Rasleut s -
(= F. oxycarpa Willd. = F.
oxyphylla M. Biel). 2154. - F. angustifolia Vahl
Feuilles adultes plus petites 8-10 cm -- pubescentes sur leur face inférieure, dimorphes, celles des
jeunes rameaux à 3-9 folioles longues de 0,5-1,5 cm, toutes bordées de dents obtuses peu
profondes (fig.). Bourgeons noirs. Inflorescences en petites ombelles sessiles, longues de 1-2 cm.
Samarres émarginées au sommet (fig.) - Rochers, pâturages des hautes montagnes - R : Aurès,

102
Bellezma, M•s' du Hodna. RR ailleurs : Kl, AS2 - 1 Oro-S. Méd. As. - c Touzzalt a - (= F.
dimorpha Coss. et "Dur.).
2155. - F. xanthoxyloides Wamm.

N.B. - F. ornus L. et F. excelsior L. sont parfois cultivés dans le Tell.


Jasminum (Tourn.) L. (Jasmin)
Arbuste de 1-2 m à feuilles en général alternes trifoliolées (fig.), d'un vert sombre à folioles
ovales. Fleurs par 2-4 au sommet des rameaux. Calice à 5 dents, très court. Corolle à tube 2 à 3
fois plus long que le calice. Baie globuleuse noirâtre ou -- pourprée 5-6 mm - Forêts, broussailles
- CC sauf sur les Hauts plateaux - 1 Méd. - c Bou lita », c Agourmi ».
2156. - J. fruticans L.

N.B. - J. officinale L. à fleurs blanches très odorantes et à feuilles à 3-7 folioles est très cultivé et
parfois -- naturalisé dans le Tell.
Olea L. (Olivier)
1 Feuilles ovales ou ovales lancéolées 2 à 5 fois plus longues que larges (fig.). Inflorescences en
grappes denses axillaires et au sommet de rameaux courts, denses, à fleurs subsessiles. Fruit
drupiforme de 510 mm à noyau épais, coriace et résistant - Pelouses, forêts claires
- CC dans toute l'Algérie. R : SS : var. oleaster DC - I Méd. - « Zebboudj x, « Zitoun ». 2157. -
O. europea L.
N.B. - L'Olivier est très cultivé dans toute l'Algérie dans sa var. sativa DC. i
Feuilles linéaires lancéolées 8-15 fois plus longues que larges mucronées au sommet (fig.).
Inflorescences en grappes axillaires lâches, pauciflores, à fleurs nettement pédicellées. Fruits de
2-4 mm à noyau très fragile, à parois minces, simplement membraneuses - Rocailles, lit des
oueds désertiques - R : SC dans les zones montagneuses Hoggar, Tefedest, Tassili n'Ajjer,
Mouydir - End. C. Sah. Aïr I -
« Aleo ,. 2158. - O. Laperrini Batt. et Tr. Ligustrum (Tourn.) L.
(Troène)
Arbrisseau à feuilles opposées oblongues lancéolées, entières, vert sombre et luisantes en dessus.
Fleurs blanches petites, odorantes dépassant longuement le calice - Forêts humides - Indiqué en
Algérie par Désfontaines
(K2 ?) - I Euras. 1. L. vulgare L.
Phillyrea (Tourn.) L. (Filaire, c Qtem », c Tamtouala »)
Arbre ou arbuste glabre à feuilles opposées, coriaces, vertes persistantes, très variables.
Inflorescences globuleuses, subsessiles à l'aisselle des feuilles. Fleurs verdâtres ou jaunâtres,
petites 4-5 mm. Corolle rotacée à tube très court - Forêts, broussailles - ~ Méd. I.
2159. - Ph. angustifolia L.
a) Feuilles lancéolées linéaires, étroites 20-40 X 3-8 mm entières, atténuées aux 2 extrémités, 4-8
fois plus longues que larges, drupes de 3-5 mm - Forêts des montagnes - R : Atlas Tellien et
Saharien. RR ailleurs Ki. ssp. eu-angustifolia Maire
- Feuilles ovales-lancéolées 3-6 X 1-2,5 cm, 2 à 3 fois plus longues que larges, dentées sur les
marges en général; drupes de 5-8 mm ................................................b
b) Feuilles toutes semblables, atténuées à la base (fig. a); drupes apiculées - CC : dans toute
l'Algérie tellienne, Aurès. ssp. media (L.) Rouy
- Feuilles de jeunes rejets cordiformes à la base + épineuses sur les marges (fig. b), les autres
ovales elliptiques; drupes obtuses ombiliquées au sommet - CC dans le Tell. RR ailleurs : Aurès,
Bellezma.
ssp. latifolia (L.) Maire
GENTIANACÉES
Plantes herbacées annuelles, glabres. Feuilles en général opposées. Fleurs solitaires ou en cymes

103
terminales 5-mères (R4-6-12). Calice -* tubuleux. Corolle tubuleuse à préfloraison tordue.
Etamines 5 (R4-6-12). Ovaire uniloculaire multi-ovulé à 2 carpelles. Fruit capsulaire à
déhiscence septicide.
CLÉ DES GENRES

1 Feuilles au moins les supérieures soudées 2 à 2 à leur base. Fleurs à 6-12 pétales jaune vif.
Calice divisé jusqu'à sa base en 6-8 lobes
linéaires (fig. 2160) ..............................................................BLACKSTONIA
- Feuilles libres entre elles. Fleurs à 4-5 pétales roses, le plus souvent,
rarement blancs ou rosés ......................................................................2
2 Fleurs de type 5, toujours très brièvement pédicellées en grappes ou
en têtes denses, larges de 5-10,mm (fig. 2164) .....................CENTAURIUM
- Fleurs de type 4, très longuement pédicellées, larges de 2-3 mm.
Plantes très grêles .................................................................................3
3 Fleurs jaunes. Calice à tube bien plus long que les dents (fig. 2165),
celles-ci triangulaires obtuses ....................................................CICENDIA
- Fleurs roses. Calice divisé presque jusqu'à sa base, à tube beaucoup plus court que les
dents (fig. 2166), celles-ci linéaires .... ExACULUrt
Blackstonia Huds. (= Chlora Adans.)
Plante de 10-60 cm glabre et glauque. Feuilles inférieures en rosettes, les autres opposées
soudées. Inflorescences en cyme dichotome. Fleurs de 18-30 mm. Calice divisé jusqu'à la base.
Corolle rotacée à tube très court. 6-12 étamines - Pelouses, forêts - 1 Méd. - « Rechitt ,.
2160. - B. perfoliata L.
a) Fleurs de 8-15 mm, sépales, pétales, étamines 6-8, lobes du calice uninerviés. RR : K2-3.
ssp. eu-perfoliata Maire
- Fleurs de 20-35 mm. Sépales, pétales, étamines 8-12, lobes du calice trinerviés (fig.). CC: dans
toute l'Algérie. R : sur les hauts plateaux. ssp. grandiflora (Viv.) Maire
Centaurium Hill. emend. Adanson (£r / VOrC4tc,)

Calice tubuleux à 5 angles saillants et à 5 lobes linéaires. Corolle à tube cylindrique assez long
resserré à son sommet.
1 Fleurs jaunes, larges de 18-22 mm, à pédoncule aussi long que le calice, peu nombreuses 1-6 en
cyme dichotome pauciflore au sommet de la tige - Bas-fonds humides, dayas - AR çà et là dans
tout le Tell - 1 Méd. Atl. I.
2161. - C. maritimum (L.) Fritsch
- Fleurs roses rarement blanches, sessiles ................................2

2 Inflorescence disposée en épis lâches et allongés. Plante rameuse glabre. Fleurs petites 1 X 0,5
cm. Feuilles ovales obtuses, toutes caulinaires; pas de rosette de feuilles basales à la floraison -
Lieux humides - C : dans toute l'Algérie. R : SS, SC - 1 Méd. ~.
2162. - C. spicatum (L.) Fritsch
- Inflorescences en panicules corymbiformes, lâche ou en cymes di
chotomes régulièrement ramifiées .........................................................3

3 Inflorescences en cymes dichotomes. Calice à la floraison aussi long que le tube de la corolle.
Capsule incluse dans le calice. Feuilles inférieures non en rosette - Lieux humides - I Paléo-temp.
(.
2163. - C. pulchellum (Sw.) Hayek
a) Inflorescences denses multiflores. Plante de 15-40 cm, à tige ramifiée dans sa partie supérieure

104
- CC: dans toute l'Algérie. ssp. tenuiflorum (Hoffm. et Link.) Maire
- Inflorescences-lâches et pauciflores, plante ramifiée dès la base .... b
b) Fleurs de 10-12 mm de long, plante très grêle - CC : dans toute l'Algérie. R : SS, SC. ssp. eu-
pulchellum Maire
- Fleurs de 15-20 mm de long, plante plus robuste C
c) Feuilles caulinaires espacées, plus courtes que les entre-noeuds; inflo
rescences à rameaux divariqués - R : K1-2-3 = E. candelabrum Lindb.
ssp. grandiflorum (Batt.) Maire
- Feuilles caulinaires denses bien plus longues que les entre-noeuds;
inflorescences à rameaux dressés - RR : en Algérie : 01, AC : SS, SC.
ssp. laxiflorum (Lindb.) Jah. et Maire
Lnflorescences en panicule corymbiforme dense, toutes les fleurs étant sensiblement dans le
même plan. Calice à la floraison atteignant tout au plus la demi-longueur du tube de la corolle.
Capsule plus longue que le calice. Feuilles inférieures en rosette - Pelouses, broussailles - ` Eur.
Méd. - (= E. Centaurium (L.) Pers.).
2164. - C. umbellatum (Gibb) Beck
a) Fleurs grandes, longues de 18-20 mm, larges de 15-20 - R : 01.
ssp. grandiflorum (Biv.) Maire
- Fleurs plus petites ne dépassant pas 15 X 13 mm ................................ b
b) Fleurs de 13-15 X 10-13 mm à lobes dressés après l'anthèse - CC
dans tout le Tell. ssp. suffruticosum (Salzm.) Maire
- Fleurs de 10 X 10 mm à lobes étalés après l'anthèse - RR : AS3 : Aurès.
ssp. spartum (Lindb.) Maire
Cicendia Adanson

Petite plante glabre annuelle de 5-15 cm, très rameuse à tiges rigides filiformes. Fleurs en cyme
dichotome, longuement pédonculées, très petites 2-3 mm, à corolle à tube plus long que le calice,
à divisions étalées - Dayas - RR : Al, KI, 03 à Daya - , Méd. Atl. I - (= Microcala filif ormis
Hoffm.
et Link.). 2165. - C. filiformis (L.) Delarbre Exaculunt Carmel.

Petite plante présentant les caractères végétatifs du genre précédent, mais en différant par la
structure de la fleur - Dayas - RR : Al, K1-2-3 - 1 Méd. Atl.' - (=Cicendia pusilla (Lam.) Gris).
2166. - E. pusillum (Lam.) Carvel
APOCYNACÉES

Arbustes ou plantes herbacées à feuilles opposées. Fleurs solitaires axillaires ou en corymbes


terminaux. Fleurs 5-mères à calice et corolle tubuleux, cette dernière à préfloraison tordue, à
lobes pourvus en général à la gorge d'écailles. Etamines 5 insérées sur le tube de la corolle.
Ovaire supère à 2 carpelles ±- soudés. Fruit sec folliculaire.
CLÉ DES GENRES
1 Arbuste de 1-4 m. Feuilles longuement lancéolées, opposées ou ternées. Fleurs roses
exceptionnellement blanches, en corymbes termi
naux ............................................................................................NERItM
- Plante vivace à-tiges prostrées sarmenteuses. Feuilles ovales. Fleurs violettes,
exceptionnellement blanches, isolées à l'aisselle des feuilles.
`%INCA
Nerium L. (Laurier rose, « Defla ,, « Illili , « Elel a)

105
Arbuste très glabre à tiges érigées. Feuilles coriaces entières 4-10 X 2-3 cm. Fleurs grandes 3-4
cm. Calice 5 lobes 2 à 3 fois plus court que le tube
de la corolle. Corolle à limbe étalé à gorge munie de 5 écailles multifides opposées aux divisions.
Etamines incluses (fig.). Fruits à 2 follicules linéaires lancéolés, soudés, longs de 4-8 cm. Graines
portant une aigrette de poils - Lits des oueds, rocailles humides - CC : dans toute l'Algérie. R :
SS, SC
dans les montagnes - Méd. 1. 2167. - N. Oleander L.
Vinca L. (Pervenche)
Plantes rampantes à feuilles opposées pétiolées. Corolle à gorge nue. Graines tuberculeuses sans
aigrette.
1 Calice à lobes linéaires glabre, plus court que le tube de la corolle (fig.). Feuilles ovales-
lancéolées, arrondies à la base, glabres. Corolle large de 3-4 cm, à lobes obliquement acuminés,
élargis en leur milieu - Forêts, broussailles humides - CC : K1-2-3; AC : dans le reste du Tell - I
W Méd. - (= V. media Link. et Hoffm.).
2168. - V. difformis Pourr.
- Calice à lobes pubescents ciliés sur les marges, aussi long que le tube de la corolle (fig.).
Feuilles ovales ± cordiformes à la base, ciliées sur les marges. Corolle de 4-5 cm, à lobes
cunéiformes élargis au sommet - Lieux humides, broussailles - R : La Calle, Alger, Miliana, etc.
- Spontané ? - Euras. 1. 2169. - V. major L.
ASCLEPIADACÉES
Arbres, arbustes, lianes ou plantes herbacées ou succulentes. Feuilles opposées sans stipules.
Inflorescences en général cymeuses. Fleurs 5-mères. Sépales et pétales ± soudés à la base.
Corolle rotacée ou campanulacée, doublée d'une paracorolle à 5 pièces ± soudées, en général
d'origine staminale. Etamines 5 à anthères sessiles, en général adhérentes au stigmate et formant
avec lui un « gynostème », souvent déhiscentes en pollinies. Fruit formé de 2 follicules
déhiscents par la suture ventrale. Graines en général pourvues d'une aigrette.

CLÉ DES GENRES


1 Plante grasse d'aspect cactiforme, à tiges ± tétragones, crassulescentes, charnues et à feuilles
rudimentaires (fig. 2172) ................................................CARALLVMA
Plante ne présentant pas ces caractères 2
2 Arbres à feuilles amples 10-20 x 8-15 cm, subsessiles, coriaces; folli
cules volumineux globuleux 5-8 mm .....................................CALOTROPIS
- Arbustes ou plantes herbacées à feuilles ne dépassant pas 3-4 cm de large. Follicules bien plus
petits, ovoïdes ou linéaires, larges de 3 cm au plus .............................3
3 Arbustes feuillés à tiges toutes ligneuses. Corolle rotacée à 5 lobes
et 5 filaments insérés dans leurs sinus (fig. 2175) ...................PERIPLOCA
Plantes à rameaux herbacées, lianes ou arbustes aphylles. Corolle ne présentant pas ces caractères
...........................................................................................
4 Follicules hérissés, au moins en partie, de tubercules ou de pointes
herbacées (fig.) .....................................................................................5
Follicules lisses ....................................................................................7
5 Plantes glabres à feuilles lancéolées linéaires à tiges érigées. Follicule densément hérissé
de pointes filiformes (fig. 2176) ... GomPHOCARPUS
- Plantes grisâtres pubescentes, à feuilles ovales ou ovales-lancéolées.
Follicules à pointes robustes éparses (fig. 2179) .................................6
6 Petite plante, haute de 10 cm au plus, à tiges raides et à inflorescences denses, courtement
pédonculées. Fleurs blanc-verdâtre. Feuilles lancéolées linéaires GLOSSONEMA
Plantes de 30-80 cm à tiges allongées ± volubiles. Inflorescences longuement pédonculées.

106
Fleurs brunâtres. Feuilles cordiformes ..................................................
.... PERGUL ARIA
7 Arbustes aphylles éphédroïdes ou plantes à tiges lianescentes .... 8
Plantes à tiges herbacées ......................................................................9
8 Arbustes aphylles ou plantes lianescentes à feuilles vertes ovales ou lancéolées, non ou à peine
cordées à la base. Plantes du Sahara central ...........................LEPTADENIA
Plantes lianescentes à feuilles glauques, fortement cordées. Plante de la zone méditerranéenne
CYNANCHUM
9 Plante à feuilles vertes, ovales lancéolées, des zones bien arrosées
du littoral ............................................................................VINCETOXICUM
- Plante à feuilles glauques, linéaires, lancéolées, du Sahara central. ....
SOLENOSTEMMA

Caralluma R. Br.
Corolle rotacée charnue brunâtre ± tachée, à 5 lobes ovales ou linéaires. Paracorolle charnue
courte, présentant 5 lobes appliqués contre les anthères et en général 10 autres réunis par paires et
alternant avec eux. Follicules glabres fusiformes très aigus.

107
1 Tiges élevées 20-50 cm, larges de 2,5 cm au moins, glauques. Fleurs par 2-4 en grappes
courtes. Fleurs de 2 cm. Follicules linéaires longs de 10-15 cm - Rocailles - RR : SS : Hoggar au
N de Tamanrasset
- , Trop. (. 2170. - C. tombuctuensis (Chev.)
N.E. Brown
- Tiges de 5-10 cm, larges de 1,5 cm au plus. Fleurs bien plus petites,
follicules de 5-6 cm au plus ..................................................................2

2 Plante du Sahara central. Tiges à angles peu marqués, pourvues d'appendices coniques très
aigus (fig.) - Rocailles désertiques - R : SS Hoggar et Tassili des Ajjer en montagne - 1 End. 1 - «
Taïberou ».
2171. - C. venenosa Maire
- Plante de la zone méditerranéenne de l'Algérie. Tiges quadrangulai
res à angles sinués, lobés ondulés (fig.) ................................................3

3 Corolle de 10-12 mm à lobes triangulaires très obtus ± ciliés sur les bords (fig.). Paracorolle à 5
dents. Fleurs tachées de jaune et de pourpre - Rochers calcaires - R : AS1, 03: Ghar Rouban, 01
Mt Filaoucene : ssp. Gussoneana (Mik.) Maire - Méd. I - « Dermous' - (= Apteranthes
Gussoneana Mik.).
2172. - C. europea Guss.
- Corolle de 7-8 mm à lobes linéaires. Paracorolle à 15 dents. Fleurs brunes - Rochers calcaires -
AC : 01 - 1 Bet. Rif. I - « Rolak » - (= Boucerosia Munbyana Dec.) (fig.).
2173. - C. Munbyana (Dec.)
N.E. Brown
Calotropis R. Brown
Petit arbre de 2-4 m à latex blanchâtre pubescent dans sa jeunesse. Tronc à écorce subéreuse
craquelée épaisse. Feuilles persistantes. Inflorescences en cymes axillaires. Fleurs grandes 2-3
cm. Calice divisé presque jusqu'à sa base. Corolle blanche, à partie supérieure des lobes bleue
violacée -±- pourprée, rotacée. Paracorolle à 5 pièces verticales carénées, bossues à la base - Lits
des oueds - C : SS, SM, SO. R : SS surtout dans les oasis -
Sahelo-Sah. ~ - « Krenka », « Ouhechar », « Tourha », « Teça ».
2174. - C. procera Act. Periploca L.
Corolle rotacée présentant 5 appendices aristés entre les pétales. Follicules glabres.
1
Feuilles lancéolées cunéiformes sessiles 10-25 X 3-5 mm, au moins 5 fois plus longues
que larges. Inflorescences ombelliformes subsessiles
r l aiss lle des feuilles. Fleurs de 1 cm au plus_ Arbustes Lsnescents. Follicules divv,.riqués
linéaires lancéolés 5-8 x. 0.5-O.i CI), --- Racailles
rides -- C : S~ R ; 01. AS?-2-?. SC les SO -
i .
Feuilles ovales aiguës pétiolées 4-6 2.5-6 non. 2 fois pl_> longues que larges. Infiorescences
axillaires. longuement pédoncule ts. lâches. Fleurs de 18-22 mm - Haies - RR : 01 : Mostaganem
à Tijdit - Adv. - E. Méd. ;. P. graeca L.

Gomphocarpus R. Br.

Plante de 1-2 m, ligneuse à la base. Feuilles linéaires-lancéolées, vertes, 5-10 X 0,8-1 cm,
pétiolées. Inflorescences en ombelles axillaires pédonculées. Fleurs de 1 cm blanches. Corolle
rotacée à 5 lobes. Paracorolle à 5 pièces naviculaires dressées. Follicules ovales aigus renflés en
vessie, densément hérissés de pointes filiformes (fig.) de 1 cm au moins -_Lieux humides, lit des

108
oueds - R : K2-3, Cl RR : environs d'Oran -1* rléd. - c R'el ,
c Driba >. 2176. - G. fruticosus (L.) R. Br. Glossonema Decaisne

1 Plante à tiges prostrées, grisâtre. Lobes de la corolle lancéolés. Paracorolle à 5 divisions


pétaloïdes, tridentées au sommet, à fouet médian inséré au fond d'une échancrure (fig.).
Follicules ovoïdes, lancéolés aigus 1,5-3 X 1-1,5 cm, portant un petit nombre de pointes
herbacées linéaires - Savanes désertiques - R : SC, SO, Sb1 - Trop.
2177. - G. Boveanum Dec.
Plante à tiges érigées, verte, fortement pubescente. Divisions de la paracorolle lancéolées.
progressivement atténuées en fouet (fig.). Follicules comme dans l'espèce précédente. mais à
pointes herbacées. bien plus nombreuses, crochues à leur sommet - Rocailles désertiques - R : SC
dans les massifs montagneux - End. SI,h
2178. - G. Gauthieri Batt. et Trab.

Pergularia L. (Daemia R. Brown)

Plante à tige volubile entièrement pubescente. Feuilles ovoïdes cordées. Inflorescences


corvmbiformes longuement pédonculées. Fleurs ionguement pédicellées. vert brunâtre de 10-12
mm. Corolle 5 lobée, cupuliforme à tube court. Paracorolle double, l'extérieure annuliforme 5-10
lobes. l'intérieure à 5 pièces éperonnées libres. Follicules ovoïdes aigus 5-7 >' 3-5 mm, portant de
petites pointes près des sutures (fig.) - Pâturages désertiques - CC : SS, SC, Sbi, SO - Sah Sind. -
c Demia » c Aleg c Taehkat x (= D. cordata
R. Brown). 2179. - P. tomentosa L.
Leptadenia R. Br.

1 Arbuste aphylle ou à feuilles très petites sur les jeunes pousses, de 1-4 mm, à tiges allongées
rigides i- striées d'un vert jaunâtre, glabres. Inflorescences umbelliformes, éparses, courtes 1-3
cm, à pédoncule court : 1 cm. Fleurs petites, 4-5 mm, verdâtres. Follicules lancéolés, aigus,
grands, 5-10 X 0,8-1 cm - Lit des oueds sablonneux - AC SC, SM, SO - ~ Trop. - c Rtem D -
(fig.).
2180. - L. pyrotechnica (Forsk.) DC
- Liane pouvant atteindre plusieurs mètres, à feuilles opposées, les inférieures linéaires
cordiformes, les supérieures ovales 20-40 X 2-6 mm. Inflorescences en grappes rameuses
allongées, lâches - Rocailles - RR : SS : Hoggar et Tassili - 1 Trop. 1.
2181. - L. heterophylla Dec. Cynanchum L.
Plante herbacée volubile de 20-80 cm. Feuilles glauques lancéolées triangulaires, fortement
cordées à la base (fig.). Inflorescences en grappes corymbiformes assez longuement pédonculées,
dépassant la feuille correspondante. Fleurs de 6-6 mm blanchâtres. Calice à lobes aigus 2 à 3 fois
plus courts que la corolle. Corolle rotacée, profondément 5 lobée. Paracorolle tubuleuse à 5-10
dents. Follicules fusiformes 5-10 cm - Pelouses humides - CC sur le Tell, RR ailleurs. SS : Oued
Rhir - I Méd. As. - c Lebina ,.
2182. - C. acutum L. Vincetoxicum Mœnch

Plante érigée. Feuilles vertes ovales lancéolées à peine cordées à la base, finement pubescentes
(fig.). Inflorescences comme dans le genre précédent. Corolle rotacée à 5 lobes aigus. Paracorolle
charnue à pièces adhérentes entre elles 5-10 lobées. Follicules de 4-6 cm, renflés à leur base -
Forêts, rocailles des régions montagneuses - AC : K1-2 RR : ailleurs : Monts de
Tlemcen - ' Eur. 2183. - V. officinale Moench Solenostemma Hayne

109
Plante finement pubescente, glauque, à feuilles lancéolées pétiolées. Inflorescences en cymes
ombelliformes très denses à l'aisselle des feuilles supérieures. Fleurs blanches très odorantes 7-9
mm. Follicule noirâtre pyriforme 3-6 X 1,5-2 cm - Rocailles désertiques - C : SC, SO, SM - I
Sah. I - c crelchchem s. - (= S. oleifolium (Ned.) Bull. et Bruce) (fig.).
2184. - S. Argel (Del.) Hayne
CONVOLVULACÉES
Plantes herbacées ou volubiles, feuillées ou aphylles. Feuilles alternes, entières ou lobées, sans
stipules. Fleurs solitaires ou en glomérules 5 (RR 4) mères. Calice à sépales -± inégaux, parfois
accrescent. Corolle campanulacée ou rotacée. Etamines 5, libres, alternant parfois avec des
écailles intrastaminales (Cuscuta). Gynécée supère à 2 carpelles unis. Styles 1-3. Fruit capsu
laire.
CLÉ DES GENRES
1 Plante parasite sans chlorophylle à tiges volubiles, filiformes, pour
vues de suçoirs. Fleurs en glomérules denses. Feuilles nulles .............
.... CUSCUTA
- Plantes non parasites pourvues de feuilles 2

2 Corolle rose très petite, inclue dans le tube à 5 lobes aussi longs que
le tube. 2 styles (fig. 2191) CRESSA
- Corolle plus grande dépassant le calice, entière, infudibuliforme à
5 plis et sans divisions marquées, à 1 style 3

3 Stigmate capité, plis de la corolle limités par 2 nervures saillantes.


Plantes très glabres .....................................................................IPOMuEA
- Stigmate bilobé, à lobes linéaires ± aplatis, plis de la corolle sans
nervures saillantes. Plantes glabres ou hispides .................................4

4 Calice entouré par 2 grandes bractées foliacées égalant au moins la moitié de sa longueur (fig.
2194). Fleurs de 4-6 cm. Plantes glabres ..............................CALYSTEGIA
- Calice découvert. Fleurs en général plus petites. Plantes plus ou
moins hispides ....................................................................CoNVOLVUcvs

Cuscuta (Tourn.) L. (Cuscute, « Zouh niouk », « Kouchout »)


Plantes annuelles sans chlorophylle, parasites sur de nombreuses plantes, à tiges grêles, volubiles,
et féuilles squamiformes. Inflorescences en glomérules denses. Fleurs 4 ou 5 à corolle ± divisée
et à tube pourvu d'écailles au-dessous des étamines. Ovaire à 2 loges, 1-2 styles. Capsule à
déhiscence en général pyxidaire.
Genre de détermination délicate et pour lequel, les données relatives à l'Algérie sont très
insuffisantes. Les espèces suivantes ont été rencontrées.

1 Un seul style, stigmate capité (fig.). Capsule à déhiscence pyxidaire. Fleurs rosées.
Plantes à tiges indurées de 1-3 mm de diamètre.
Capsule grande 5 mm - Parasite surtout sur les arbres et les arbustes - RR : 03: Mont de Tlemcen,
Ghar-Rouban - I Sud-Euras. ~.
2185. - C. monogyna Vahl.
- 2 styles (fig.). Plantes à tiges très grêles, capsule bien plus petite .. 2

2 Stigmates capités (fig.). Capsule à peu près indéhiscente, bacciforme.


Fleurs pédonculées ..............................................................................3

110
- Stigmates filiformes (fig.). Capsule s'ouvrant par une fente circulaire
presque basale. Fleurs sessiles ou subsessiles ....................................4

3 Ovaire et capsule globuleux -L déprimés au sommet. Corolle à lobes réfléchis (fig.) - RR : K2:
Oued Marsa, CI: sur diverses plantes herbacées - Introduite - Chine-Océanie - (incl. C. Cesatiana
Bert). 2186. - C. australis R. Bl.
- Ovaire et capsule ovales, rétrécis vers le sommet. Corolle à lobes étalés (fig.). R : Al-2, RR : 03:
Boukanefis, Dayas. Parasite sur la luzerne - Introduit - S. Amér. I - (= C. corymbosa Choisy, C.
racemosa Engel). 2187. - C. suaveolens Seringe
4 Style en général plus long que l'ovaire, écailles hypo-staminales ovoïdes, très courtes, incluses
dans le tube de la corolle, en général conniventes et le fermant (fig. 2189). Etamines exsertes.
Plante très variable - CC : dans toute l'Algérie. Parasite sur de très nombreux
végétaux - 1 Cosm. 1. 2188. - C. epithymum L.
a) Calice à divisions carénées, dilatées dans leur partie moyenne, membra
neuses sur les marges. Fleurs blanches en têtes très petites, de 6-7 mm de diamètre - AC : Tell,
Aurès - (incl. C. acuminata Pomel). ssp. approximata (Bab.) Frou
Calice à divisions non carénées. Fleurs en têtes plus grandes 8-10 mm.
b) Fleurs blanches. Plantes à tiges jaunâtres, corolle non charnue, à divi
sions étalées, écailles hypostaminales pas tout à fait conniventes -
Sur les luzernes - R : Tell.
ssp. Trifolii (Bab. et G.)
- Fleurs rosées. Plantes rougeâtres .......................................................c
c) Corolle non charnue à divisions étalées. Ecailles hypo-staminales conniventes - CC : dans
toute l'Algérie.
ssp. eu-epithymum Begev.
- Corolle charnue, à lobes carénés en dessous. Ecailles hypo-staminales conniventes. CC: dans
toute l'Algérie (incl. C. cuspidata Pomel, C. callosa Pomel). ssp. planiflora (Tenore) Rouy
- Styles plus courts que l'ovaire, écailles hypo-staminales -±- fimbriées,
saillantes; Etamines incluses ................................................................5
5 Tige simple, non ramifiée. verdâtre. Inflorescences en glomérules denses de 1 cm, blanc
jaunâtre. Corolle à tube ventru, en grelot. Styles
longs (fig.) - Champs de lin - R : çà et là dans le Tell - Ci, Al, 02-3 - 1 Orient I. 2189. - C.
epilinum Werhe
Tige très ramifiée. Inflorescences rougeâtres, en glomérules denses de 10-15 mm. Corolle
campanulacée à tube droit. Styles courts (fig.) - Sur les orties - RR : Ki : Djurdjura, Ai : Zaccar -
1 Euras. j.
2190. - C. europaea L. Cressa L.
Petite plante annuelle de 5-25 cm, grisâtre, très rameuse, à feuilles linéaires sessiles, très serrées,
très petites 3-5 mm. Fleurs isolées, à l'aisselle des feuilles, en têtes denses au sommet des
rameaux, de type 5, subsessiles, à sépales libres, coriaces, aussi longs que le tube de la corolle.
Corolle rose à divisions oblongues aussi longues que le tube, velue extérieurement. Capsule
ovoïde à 1 graine noire - Marais, bord des eaux, Sebka - AR : K2-3, Al, 02, SS, SC - I Sub-
cosmop. I - c Melliha », « Nadaoua » (fig.).
2191. - C. cretica L. Ipomaea L.
Plantes herbacées rampantes ou volubiles. Feuilles simples ou digitées. Inflorescences axillaires
paucifiores. Fleurs de type 5. Corolle en entonnoir, à plis limités par 2 nervures saillantes.
Etamines incluses insérées à l'intérieur de la corolle. Stigmates 2, capités.
1 Feuilles supérieures sagittées, lancéolées à 2 longues oreillettes basales, aiguës au sommet
(fig.). Fleurs en général solitaires, rosées ou pourprées, longues de 5-7 mm sur un pédoncule plus
court que la feuille correspondante. Calice à lobes ovales arrondis, long de 6-8 mm. Capsule à 5

111
valves - Marais littoraux - R : K2-3, Al : Reghaïa, La Rassauta, 01: La Macta - I W. Méd.-N.
Am. I.
2192. - I. sagittata Poiret
- Feuilles supérieures cordées ± 3-5 lobées à peine plus longues que larges, obtuses émarginées
au sommet (fig.). Fleurs solitaires, blanches. longues de 4-5 cm, sur un pédoncule plus long ou
aussi long que la feuille correspondante. Calice à lobes lancéolés, long de 1015 mm. Capsule à, 2
valves - Sables littoraux --- RR : Al : entre Castiglione et Fouka - W. Méd.-Am. ! - (=
Convolvulus littora
lis L.). 2193. - I. stolonifera Gmel Calystegia R. Brown
Plantes herbacées rampantes ou volubiles. Feuilles simples. Inflorescences axillaires uniflores.
Calice entouré par 2 grandes bractées foliacées.
1 Plante élevée à tiges volubiles. Feuilles triangulaires ou ovales, sagittées ou cordées à la base,
aiguës. Fleurs blanches ou rosées longues de 4-6 mm. Calice enveloppé par 2 bractées plus
longues que lui. Capsule globuleuse - Haies, forêts, broussailles humides - C dans tout le Tell - I
Paléo-temp. I - c Fenadjel s (incl. C. physodes Pomel, C. sylvatica Batt. non Choisy).
2194. - C. sepuim L.
Plante prostrée rampante. Feuilles réniformes ± pubescentes. Fleurs purpurines longues de 3-4
cm. Calice enveloppé par 2 bractées égalant environ la moitié de sa longueur. Capsule ovoïde
aiguë - Sables maritimes - RR : K2: Philippeville Al, 01 - I Cosmop. - « Kromb
et behar >. 2195. - C. Soldanella (L.) R. Br. Convolvulus L. (Liseron)
Buisson ou plante herbacée, volubile ou non. Inflorescences axillaires, 1-pauciflores. Bractées
florales non foliacées n'enveloppant pas le calice. Fleurs de type 5. Corolle infundibuliforme à
plis non limités par 2 nervures saillantes. Style filiforme, à 2 stigmates non capités.
1 Sous arbrisseaux ligneux à tiges tortueuses imbriquées, terminées en épines, entièrement gris
cendré. Feuilles lancéolées sessiles petites 5-12 X 2-4 mm, obtuses. Inflorescences très courtes à
1-3 fleurs, blanches ± rosées en dehors, larges de 15-20 mm. Capsule ovoïde ± hirsute au sommet
- Rocailles désertiques - R : SO : ColombBéchar, Tindouf - 1 End. S. Mar. i - « Bou chebett » c
Ferskil s.
2196. - C. Trabutianus Schw. et Musch.
- Plante annuelle ou vivace à tiges au moins en partie herbacée .... 2 2Fleurs bleues ou violacées
en entier ou au moins en partie .............................................................3
- Fleurs blanches, rosées, pourprées ou jaunâtres ....................7
3 Pédoncules floraux portant 2 (RR 0-1) bractées squamiformes très petites, longues de 1-2 mm
4
au plus. Feuilles sessiles, les supérieures ± amplexicaules à la base ....•
- Pédoncules floraux portant 2 bractées foliacées longues 5-15 mm.
Feuilles toutes pétiolées ........................................................................ 5
4 Fleurs subsessiles, isolées à l'aisselle des feuilles supérieures. Fleurs petites, 5-6 mm, à corolle
tricolore, bleu violacée puis blanche, puis jaune au centre. Sépales glabres. longs de 2-3 mm sur
la capsule - Champs argileux - CC : dans tout le Tell - I Méd. I - (= C. undulatus Cav., C.
evolvuloides Desf.).
2197. - C. humilis Sacq.
Fleurs longuement pédonculées, à pédoncule en général au moins aussi long que la feuille
correspondante, apparaissant tout au long de la tige. Fleurs de 15-22 mm de long au moins, en
général également tricolore. Sépales hispides, longs de 7-10 mm au moins sur la capsule -
Champs, pelouses surtout argileuses - CC dans tout le Tell « Sou
çane berri , - I Méd. I. 2198. - C. tricolor L.
a) Sépales à pilosité courte et apprimée, subscarieux. Fleurs petites, 15 mm.
ssp. meonanthus (Hoff. et Link.) Maire - Sépales à pilosité hérissée, subscarieux à la base,
herbacés vers le haut.
Fleurs plus grandes ..............................................................................b

112
b) Portion herbacée des sépales égalant au plus la partie subscarieuse. Fleurs très grandes, 3-5
cm.
ssp. hortensia (Batt.) Maire
- Portion herbacée du sépale 2 à 3 fois plus longue que la partie subscarieuse. Fleurs de 2-3 cm.
ssp. Cupanianus (Tod.) Maire
5 Feuilles linéaires ou étroitement lancéolées, au moins quatre fois plus longues que larges, à
pétiole court ou très court, 1-2 mm. Fleurs de 2 cm de long en moyenne, en général bleues-
violacées pâle, mais aussi parfois blanches rosées ou jaunes. Bractées florales linéaires - Pâtu-
rages arides, rocailles - R : 01-3 : ssp. suffruticosus (Desf.) Maire
- I Ibéro.-Mar. I 2199. - C. valentinus Cav.
Feuilles orbiculaires triangulaires ou ovales, pas plus de 2 fois plus longues que larges. Bractées
florales foliacées, ovales lancéolées .. 6

6 Feuilles suborbiculaires, à peine plus longues que larges (fig.), arrondies au sommet, -!-
cordiformes à la base. Fleurs bleues ou violettes de 2-3,5 cm. Plante vivace d'un vert cendré -
Rochers et rocailles calcaires - AR : K1-2, Cl, 21-2 : ssp. mauritanicus (Boiss.) Murb. -
I Af. du N. - Ital. 1. 2200. - C. sabatius Viv.
Feuilles triangulaires lancéolées aiguës, brusquement rétrécies à la base, 2 fois environ plus
longues que larges (fig.). Fleurs bleues ou violettes, petites, de 1-1,5 cm. Plante annuelle d'un
vert gai - Broussailles, rocailles - I Af. du N. - Ital. 1.
2201. - C. siculus L.
a) Pédicelle plus court que le calice. CC : dans le Tell. R : ailleurs (incl.
C. flexuosus Pomel). ssp. eu-siculus Maire
- Pédicelle plus long que le calice. R : 01-3 (= C. elongatus Willd.).
ssp. pseudo-siculus (Cav.) Fiori
7 Feuilles linéaires ou ovales, sessiles ou subsessiles ou encore progressivement rétrécies,
à limbe jamais hasté ou cordé à la base .. 8
Feuilles toutes longuement pétiolées, à limbe cordé ou hasté à la base 12
8 Feuilles ovales ou ovales lancéolées, pas plus de 3 fois plus longues
que larges, rétrécies en court pétiole (fig.). Plante soyeuse tomenteuse. Inflorescences 1-3 flores.
Fleurs de 2-3 cm de long, blanches -t tachées de jaunie - Pâturages désertiques - ! End. N. Sah. I -
Tegigit » c Bou Machgoun ». 2202. - C. supinus Coss. et Kral.
a) Corolle presque glabre. Pédoncules floraux à peine plus longs que la
feuille correspondante. RR : SS1 : El Abiod, Sidi Cheik.
ssp. brevipes (Pomel) Quézel et Santa
- Corolle très hispide extérieurement. Pédoncules floraux plus longs que
la feuille correspondante. CC : SS, SO.
ssp. supinus Quézel et Santa
- Feuilles linéaires ou linéaires lancéolées, au moins 4 à 5 fois plus
longues que larges ...............................................................................9

9 Feuilles brièvement mais distinctement pétiolées. Cf. C. valentinus.


- Feuilles sessiles, ou à limbe progressivement rétréci jusqu'à son
insertion sur la tige .................................................•..........................10

10 Plante saharienne à feuilles très petites, longues sur les tiges florifères de 1 cm au plus,
entièrement hérissée de poils dressés. Fleurs roses ou blanches, petites, 5-8 mm de long -
Rocailles désertiques - R : SO, RR : SS : entre Touggourt et le Tademayt (incl. C. heterotrichus
Maire, C. pilosellifolius Desr.) - Sah. Sind. I.
2203. - C. microphyllus Sieber

113
- Plante tellienne à feuilles et fleurs bien plus grandes ............11

11 Pédoncules portant les fleurs bien plus longs que les feuilles correspondantes. Plante à tiges
érigées, haute de 30-50 cm; couverte au moins vers le bas de longs poils dressés. Calice hérissé
de longs poils. Corolle rose longue de 2 cm environ, hispide extérieurement - Pelouses, rocailles -
C dans tout le Tell - I Méd. I - « Chachiat et
dob ». 2204. - C. Cantabrica L.
Pédoncule bien plus court que la feuille correspondante. Plante cespiteuse gazonnante, à tiges
très courtes, couverte en entier de poils courts et apprimés lui donnant un aspect argenté. Fleurs
roses de 1,5 cm. Calice et corolle pourvus de poils apprimés - Rocailles, pâturages arides surtout
argileux - AC : dans toute l'Algérie, plus rare sur le littoral algéro-constantinois - I Méd. Asiat. I -
« Laïma b.
2205. - C. lineatus L.
12 Feuilles au moins les supérieures laciniées ...........................13
- Feuilles toutes entières, parfois à marges -!- ondulées (C. Dryadum)
..............................................................................................................14
13 Feuilles toutes semblables, triangulaires, irrégulièrement lobées. Plante presque glabre.
Pédoncules floraux plus courts que la feuille correspondante, s'allongeant un peu à la maturité.
Fleurs rose pâle,
longues de 1 cm - Lit des oueds - RR : SS çà et là dans le massif du Hoggar et du Tassili n'Ajjers
- f End. S. Mar. Hoggar-Tibesti I.
2206. - C. fatmensis Kuntze
Feuilles inférieures triangulaires crénelées sur les marges, les supérieures laciniées. Plante
entièrement pubescente. Pédoncules floraux plus longs que la feuille correspondante -
Broussailles, forêts, pâturages - I Macar-Méd. - « Louïa > c Alleg s.
2207. - C. althaeoides L.
a) Fleurs de 2-3 cm. Plante à pilosité argentée très apprimée. Feuilles à
lobes -L entiers, larges de 2-3 mm. CC : dans toute l'Algérie, surtout
en montagne (= C. tenuissimus Sibth. et Sm.).
ssp. elegantissimus (Mill) Fiori
- Fleurs de 3-6 cm. Plante à pilosité brunâtre, hérissée. Feuilles à lobes
dentés, larges de 4-6 mm. CC : dans toute l'Algérie. ssp. typicus Fiori
14 Fleurs groupées en cymes dichotomes très denses involucrées par de grandes bractées
foliacées au sommet de pédoncules très allongés. Plante scabre volubile à feuilles triangulaires
lancéolées -±- cordées à la base. Fleurs roses petites - Savanes désertiques - RR : SC Hoggar
entre 1000 et 1 500 m - I Trop. 1.
2208. - C. glomeratus Choisy
- Fleurs isolées, ou en cymes très lâches, à l'aisselle des feuilles. Plante
à feuilles glabres ou glabrescentes .....................................................15
15 Feuilles linéaires, 7 à 8 fois au moins plus longues que larges, 30-60 X 6-10 mm; hastées
(fig.). Tiges scabres. Fleurs roses petites 10-12 mm, sur un pédoncule bien plus court que la
feuille correspondante - Rocailles désertiques - RR : SC : Hoggar, en montagne var. Abyssinicus
(Hall.) Bak. et Randll. - I E. Afr. I.
2209. - C. sagittatus Thumb.
- Feuilles triangulaires ou lancéolées 2 à 3 fois plus longues que larges.
Fleurs plus grandes. Plantes de la région tellienne .............................16
16 Fleurs grandes de 3 à 4,5 cm, blanches ou rosées, longuement pédonculées. Feuilles
triangulaires, à limbe simplement cordé à sa base Calice à lobes fortement scarieux longs de 6-9
mm - Forêts humides des montagnes - RR : K2: sapinière du Babor - I End. Rif. Babors ~.
2210. - C. Dry adum Maire

114
- Fleurs de 1,5-2 cm au plus. Feuilles lancéolées, hastées à la base. Calice à lobes au
moins en partie herbacés, longs de 3-5 m .... 17
17 Fleurs blanches - rosées à l'extérieur, par 1-4, en cymes lâches sur un pédoncule en général
plus court que la feuilles axillante. Sépales à lobes arrondis à peine plus longs que larges,
membraneux sur les
marges. Plante annuelle - Champs cultivés - CC: dans toute l'Algérie - I Euras. - « Rhourime r a
Lebena x « Douilat ».
2211. - C. arvensis L.
Fleurs roses avec une tache plus foncée dans la gorge, toujours isolées sur un pédoncule plus
long que la feuille correspondante. Sépales à lobes lancéolés, plus longs que larges, dilatés
auriculés au sommet (fig.). Plante vivace à grosse souche ligneuse - Terrains marécageux,
prairies humides - R : K3. La Calle, Cl: Constantinois au Dj. Ouach,
Al : Mitidja - ~ End. (. 2212. - C. Durandoi Pomel
BORAGINACÉES
Plantes herbacées, sous-frutescentes ou arborescentes, en général très hispides. Feuilles simples,
alternes, exceptionnellement opposées. Inflorescences en cymes. Fleurs 5 mères. Calice à 5 lobes
± profonds, souvent accrescents. Corolle gamopétale en général tubuleuse, portant souvent au
sommet du tube 5 écailles ou touffes de poils. Etamines 5 insérées sur la corolle. Carpelles 2
soudés, biovulés, donnant à maturité 4 akènes ± distincts ou exceptionnellement un fruit
bacciforme (Cardia).
La détermination des espèces appartenant à cette famille est délicate et demande souvent
l'examen à une forte loupe de la corolle (insertion des étamines, écailles obturant le tube) de la
pilosité et de l'ornementation des akènes.
CLÉ DES GENRES
1 Arbre ou arbuste du Sahara central à feuilles lancéolées subopposées
et à fruit bacciforme rouge ............................................................CoRDIA
- Plantes herbacées ou sous-arbrisseaux à fruits constitués par 4 akènes
indéhiscents libres ou ± soudés entre eux .............................................2
2 Plante glabre à corolle tubuleuse campanulacée jaunâtre ± tachée de
pourpre, grande 15-30 cm .........................................................CERINTHE
- Plantes hispides (voir cependant Omphalodes et Heliotropium sp.;
mais dans ce cas corolle blanche à lobes étalés, rotacés) ......................3
3 Corolle nettement zygomorphe ..............................................4
- Corolle tubuleuse campanulacée ou rotacée régulière ou presque
régulière ................................................................................................5

4 Corolle à tube infundibuliforme tronqué obliquement (fig. 2222).


Plantes herbacées tout a plus ligneuses à la base ..........................EcHIUM
- Corolle à tube cylindri, ue dilaté au sommet en limbe bilabié (fig.
2227). Sous arbrisseaux ]i ......................................................Ecmocxn.oN
5 Anthères conniventes très exsertes présentant une forme conique
caractéristique. Corolle largement rotacée étalée (fig. 2228) .... 6
Anthères et corolle non comme ci-dessus 7

6 Fleurs d'un bleu azur (RR blanches) larges de 25-30 mm. Etamines à filets diversement
ailés. Akènes ruguleux. Plantes algériennes ....
.... BORACO
Fleurs d'un bleu sale taché de brun, larges de 10-18 mm. Etamines à filets prolongés en un large
appendice tordu (fig. 2223). Akènes ailés tuberculeux. Plantes sahariennes
..............................................................................................TRICHODESMA

115
7 Calice fructifère très accrescent à divisions linéaires courbées en demi-cercle, couvertes de
poils uncinés, formant une sorte de cage autour des akènes (fig. 2232) RocHELIA
Non .....................................................................................................8

8 Calice fructifère très accrescent membraneux à 2 lèvres profondément lobées (fig. 2233).
Plante nitrophile à tiges anguleuses hérissées de poils rétrorses ASPERUGO
Non .....................................................................................................9

9 Akènes = densément recouverts d'aiguillons uncinés ...........10 Akènes diversement ornés


mais dépourvus d'aiguillons uncinés .. 12
10 Fruits (les 4 akènes) larges tout au plus de 6-7 mm à aiguillons mar
ginaux (fig. 2234). Plantes hérissées .........................................LAPPULA
- Fruits (les 4 akènes) de plus de 1 cm de large. Plantes mollement hispides diversement
aiguillonnées sur les faces (fig. 2238-40) .. 11
11 Anthères saillantes. Corolle longuement tubuleuse, campanulée, brune
ou bleu foncé ......................................................................SOLENANTHCs
- Anthères incluses. Corolle à tube court et à lobes étalés (fig. 2238)
rougeâtre, bleuâtre ou blanchâtre .......................................CYNOGLOSSUSI
12 Fruits très gros 15-18 mm. Akènes à face dorsale plane entourée d'une
aile denticulée large de 1,5-2 mm (fig. 2242) ............................RINDERA
- Noa ........................................................................................13
13 Akènes soudés sur la face ventrale. couverts sur la face dorsale de
tubercules ligneux triangulaires inégaux (=;. 2243) ............................
.... SCLEROCARYOPSIS
- Non ........................................................................................14
14 Corolle e- fièrement campar.ulacée tubule _se terminée par 3 dents
ou lobes très courts (:Ig. 2244), jaunâtre ............................................15
- Corolle à è.)bes tcujo,rs = 4 _talés ........................................16
15 Feuilles, les basales au moins longuement pétiolées, ovales lancéolées. Plante mollement
hispide. Corolle à gorge munie de 5 écailles très
visibles ..................................................................................SYMPHYTUM
- Feuilles toutes linéaires lancéolées sessiles. Plante très hispide. Corolle
à gorge sans écailles ...................................................................ONOsMA

16 Cyme de l'inflorescence dépourvue de bractées (sauf parfois tout à


fait à la base) ......................................................................................17
- Cyme de l'inflorescence pourvue de bractées - foliacées sur toute
sa longueur .........................................................................................19

17 Fleurs blanches larges de 1 cm à tube très court. Plante presque


glabre ....................................................................................OMPHALODES
- Plantes ne présentant pas ces caractères ...............................18

18 Corolle blanche ou jaune à gorge nue. Cymes florifères très denses


(sauf chez H. strigosum) ....................................................HELIOTROPIUM
- Corolle bleue (RR blanche) à gorge pourvue de 5 écailles conver
geantes. Cymes florifères lâches .............................................MYOSOTIS

19 Calice divisé tout au plus dans sa moitié supérieure, accrescent, glo

116
buleux, renflé à sa base sur le fruit (fig. 2258)...........................NONNEA
- Calice divisé pratiquement jusqu'à sa base ...........................20

20 Fleurs très petites, larges au plus de 2-2,5 mm. Petites plantes grêles
à calice hérissé ....................................................................................21
- Fleurs bien plus grandes ........................................................22

21 Fleurs jaunâtres. Calice fructifère dressé ..................MECASTOMA


- Fleurs violacées. Calice fructifère réfléchi ...........GASTROCOTYLE

22 Carpelles fortement rétrécis à la base et courbés en rein (fig. 2263),


souche colorée en rouge purpurin .............................................ALKANNA
- Carpelles non rétrécis à la base et courbés en rein, trigones ou qua
drangulaires ........................................................................................23
23 Corolle à gorge non poilue 24
..........................
- Corolle pourvue à la gorge de 5 écailles ou de 5 touffes de poils
= denses (fig. 2272) ............................................................................27

24 Fleurs jaune verdâtre à gorge violacée ........................ELIZALOIA


- Fleurs bleues violacées-rougeâtres, jaunes ou blanches, en entier. 25
25 Sc ~s-arbrisseau des sables sahariens à tiges blanchâtres à feuilles ovales lancéolées coriaces à
marge ciliée. Corolle 2-3 fois plus longue
q'__ le calice ..............................................................................MOLTKLa
Non .......................................................................................................26 26 Fleurs jaunes, petite
plante annuelle à racines rouges .... ARNEBIA
- Fleurs bleues, bleuâtres ou blanchâtres .........LITROSPERMUM P.P.

21 Fleurs jaunes ............................................LITxosPERMUM APULUM


- Fleurs bleues ou bleuâtres .....................................................28

28 Corolle à tube droit ......................................................ANCRUSA


- Corolle à tube courbé dans son milieu (fig. 2275) ......LYcopsis

Cordia L.

Arbre ou arbuste à feuilles oblongues lancéolées subopposées, pubescentes en dessous, scabres


en dessus. Inflorescences en cymes terminales. Calice campanulé obtusément 5 denté. Fleurs
blanches à tube un peu plus court que le calice et à 4-5 lobes linéaires assez longs -!- réfléchis.
Anthères saillantes. Fruit bacciforme rouge ovoïde - Lit des oueds - RR : Hoggar autour de
Tamanrasset - Trop. I - (= C. gharaf (Forsk) Ehrenb.).
2213. - C. Rothii Roem et Schult. Cerinthe (Tourn.) L. ( a Kera en nehal ,, a Fouila »

Plantes herbacées, annuelles, glauques, glabres ou presque. Feuilles largement ovales ou


lancéolées, amplexicaules à la base. Fleurs en cymes solitaires ou géminées, jaunâtres ou ±
purpurines, longues de 15-30 mm, tubuleuses, à dents très courtes dépassant longuement le
calice, celui-ci à 5 lobes peu profonds, ovales, obtus, inégaux, 2 akènes - Champs, prairies, lieux
humides - 1 Aled. l. 2214. - C. major L.
a) Anthères incluses, à filets insérés au-dessous du milieu de la corolle - CC: dans tout le Tell (=

117
C. aspera Roth).
ssp. eu-major
- Anthères exsertes, filets insérés au-dessus du milieu de la corolle - CC : sur tout le littoral et en
particulier en Oranie (incl. C. oranensis Batt.). ssp. gymnandra (Aspar.) Maire

Echium Tourn. (Vipérine)

Plantes herbacées ou ligneuses à la base, hérissées de poils tuberculés ou non. Feuilles entières,
linéaires ou ovales. Inflorescences en cymes. Fleurs munies de bractées foliacées. Calice
profondément divisé en 5 lobes. Corolle en entonnoir irrégulier, à 5 lobes inégaux peu profonds,
présentant à sa base n anneau ou 10 écailles ciliées. Etarnines 5, inégales. Akènes 4, ruguleux. La
détermination des échantillons appartenant à ce genre est toujours délicate, elle est plus facile sur
des exemplaires frais et nécessite souvent l'examen à une forte loupe de la pilosité ainsi que de
l'anneau ou des écailles de la base de la corolle. La clé ci-dessous est une clé simplifiée qui
s'applique à la majorité des exemplaires (en cas d'incertitude cf. Sauvage et Vindt, Flore du
Maroc, fasc. II).
1 Plantes vivaces présentant à la fois une rosette de feuilles basales, des fleurs roses ou jaunâtres,
et une inflorescence très dense cylindrique ou pyramidale ................2
- Plantes ne présentant pas ces caractères réunis ......................4
2 Inflorescences pyramidales largement diffuses dans le bas, florifères dès la base. Fleurs de 14-
18 mm, hérissées extérieurement. Etamines et style exserts. Akènes tuberculeux très inégaux -
Champs cultivés - AC : dans tout le Tell : ssp. pyrenaicum (L.) Rouy - 1 Méd.
- « Haricha ». 2215. - E. italicum L.
- Inflorescences étroitement cylindriques. Tiges feuillées inférieure
ment ....................................................................................................3
3 Plante de 1-2 m densément hispide de poils raides blanchâtres, à cymes fructifères étalées.
Corolle velue extérieurement, de 15-18 mm, à étamines à peine exsertes, à filet poilu et à
anthères bleues (fig). Akènes ruguleux - Pâturages marneux - AC : dans le Tell algérois. R : dans
le Tell oranais et constantinois - I Ibéro-Maur. '.
2216. - E. pomponium Boiss.
- Plante de 10-70 cm recouverte d'un indument soyeux, jaunâtre dans l'inflorescence. Cymes
fructifères dressées. Corolle poilue sur les nervures, de 12-16 mm, à étamines très exsertes, à filet
glabre et à anthères jaunes - Pâturages des montagnes - R : 03 - Ibéro
Maur. ~. 2217. - E. flavum Desf.
4 Petite plante basse, à souche ligneuse épaisse multicaule, entièrement veloutée blanchâtre.
Feuilles linéaires. Corolle bleue de 10-12 mm, 3 fois plus longue que le calice - Terrains gypseux
- RR : H2 Chotts au S de Aïn M'lila, Djelfa. SS2 : M'Zab - I End. Alg.-Tun.
2218. - E. suffruticosum Baratte
- Plante annuelle bisannuelle ou vivace ne présentant pas une souche
ligneuse épaisse ..................................................................................5
5 Calice très accrescent, le florifère ne dépassant pas 5-6 mm, le fructifère atteignant 15 mm à
divisions foliacées, lancéolées, aiguës, larges de 4-5 mm (fig.). Etamines incluses. Plante à tiges
en général prostrées - Champs, pâturages - R et épars : La Calle, Constantine, Alger, Cap
Matifou, Cherchell, etc. - I Méd. I - (= E. calycinum).
2219. - E. parviflorum Moench
- Calice non ou à peine accrescent. Etamines exsertes .............6
6 Corolle glabre, présentant tout au plus quelques soies sur les nervures (fig.). Feuilles radicales
elliptiques, pétiolées, en rosette dense, les caulinaires embrassantes à la base. Plante à tiges
dressées à grandes fleurs (15-35 mm) - Pâturages, champs - CC : dans tout le Tell - Méd. - «

118
Leçane et Tsour ».
2220. - E. plantagineum L.
Corolle à limbe pubescent ou poilu en dehors ....................................7

7 Indument des tiges simple, constitué par des poils très raides tuberculés laissant voir entre eux
la tige (fig.). Corolle rouge sur le frais, longue de 20-30 mm - Plante de taille très variable des
lieux arides - AR : AS, SS. R : SC - 1 S Méd. - (= E. maroccanum Murbeck).
2221. - E. horridum Batt.
- Indument des tiges double, constitué par des poils raides - dressés tuberculeux, et des soies plus
petites en général apprimées, parfois presque simples, mais alors plantes du Tell littoral à pilosité
antrorse (fig.) .......................................................................................8

8 Fleurs très grandes 25-35 mm à limbe très obliquement tronqué (fig.) rougeâtres, puis
violacées. Plante souvent diffuse, très hérissée. Feuilles presque toutes pétiolées - Champs,
pelouses - CC : dans tout le Tell algéro-constantinois. AR : ailleurs - W. Méd. I - (= E. creticum
Batt. non L.) « Leçane et assil ».
2222. - E. australe Lam.
- Fleurs ne dépassant pas 22 mm, feuilles non pétiolées ...........9

9 Plante couchée diffuse de 5-20 cm, grêle. Corolle de 8-10 mm, indument du calice formé de
soies en forme de glaive (fig.) - Sables maritimes - RR : indiqué à Mostaganem - I Méd.
2223. - E. arenarium Guss
- Plante ne réunissant pas ces caractères 10
10 Grappes fructifères allongées (10-20 cm). Plante rameuse à tiges allongées - décombantes.
Anneau basal de la corolle formé de 10 écailles - intensément soudées (fig.) Littoral, surtout dans
les sables maritimes - CC - ' Méd. 1 - (= E. maritimum auct. non Willd, incl. E. decipiens Pomel)
« Ras et Afaï ».
2224. - E. confusum de Coincy
Grappes fructifères courtes (2-5 cm). Petites plantes érigées des zones arides et désertiques.
Anneau de la corolle formé d'une membrane continue (fig.) ..............11
11 Soies toutes dressées, les grandes assez lâches, les petites formant un revêtement hérissé dense
(fig.). Racine rouge. Corolle bleue en général - Pâturages désertiques - AC : SS. R : Hd - End.
Sah. ~.
2225. - E. trygorrhizum Pomel
Grandes soies tuberculées dressées, les petites apprimées antrorses donnant aux tiges un aspect
blanchâtre (fig.). Racine brunâtre. Corolle purpurine ou bleue violacée - Pâturages arides et
désertiques - j Méd. Sah. 1 - c Hamimech a, « Taïnast s - (= E. densiflorum Pomel non DC, E.
sericeum Batt. non Vahl.).
2226. - E. pycnanthum Pomel
a) Toutes les feuilles à indument double - AC : 01-2-3, Hl. ssp. eu-pycnanthum Maire
- Feuiies supérieures à indument constitué seulement par de longues
soies tuberculées - C : SS, SC, SO. R : Hl-2, AS, Hd.
ssp. humile (Desf.) Jah. et Maire
N.B. - E. vulgare a été indiqué adventice à Magenta, E. modestum Guss et E. micranthum
Schousb. (= E. dumosum de Coincy) sont des plantes marocaines indiquées semble-t-il par erreur
(confusion avec des formes de E. confusum) en Algérie.

Echiochilon Desf.
Plante ligneuse très rameuse, à rameaux divariqués, à écorce blanchâtre. Feuilles sessiles

119
linéaires. Cymes allongées, pauciflores en général solitaires. Calice profondément divisé en lobes
inégaux. Corolle bleue, de 6-8 mm, extérieurement hispide, à tube -± sinueux, à limbe bilabié
zygomorphe (fig.), à gorge nue. Akènes de 1,5-2 mm, gris-brunâtre, bossues à la base, finement
ruguleuses, mamelonnées - Pâturages et rocailles désertiques - AC : AS, SS. R : Hl, Hd - 1 Sah.
Arab. - s Djerda », « Idma >.
2227. - E. fruticosum Desf. Borago L. (Bourrache)
Plantes herbacées, annuelles ou vivaces, hérissées de poils raides. Calice à 5 divisions profondes,
égales. Calice rotacé étalé, à tube très court, pourvu à la gorge de 5 écailles. Etamines à anthères
conniventes en cône aigu (fig.).
1 Plante annuelle à feuilles ovales ou oblongues, pétiolées sauf parfois les supérieures. Akènes
carénés sur les 2 faces, striés, tuberculeux au sommet - Champs, cultures, haies - CC : dans tout
le Tell - j W. Méd. ( - « Harcha ,, e Bouchenaf x, « Bou Kerich ».
2228. - B. officinalis L.
- Plante vivace à tiges nombreuses, puissantes. Feuilles étroites linéaires, toutes sessiles.
Akènes cylindriques lisses et arrondis au sommet
- Lieux humides - AR : Al, K3 - End. N.A. I - « Haboun et
Adjouza s. 2229. -. B. longifolia Poiret
N.B. - B. Trabutii Maire, espèce annuelle endémique du Maroc, voisine de B. officinalis existe
sur le Dj. Grouz près de nos limites;
elle se rencontre peut-être dans les montagnes du Sud oranais. Elle se différencie de cette espèce
par les feuilles supérieures nettement décurrentes et par les filets des étamines prolongés sous
l'anthère en 2 lobes divergents (fig. 2228°").
Trichodesma R. Brown

Plantes herbacées ou vivaces, très hérissées. Inflorescences en cymes terminales lâches. Calice
accrescent. Corolle à tube court, nue à la gorge, à limbe rotacé à lobes ovales. Akènes adhérentes
sur toute leur face ventrale à la colonne stylaire, ::L ailés sur les marges.

1 Calice fructifère à sinus appendiculés-réfléchis (fig.). Plante vivace, ligneuse à la base, à


feuilles lancéolées-linéaires et à pilosité double, faite de gros poils étalés tuberculeux à la base, et
d'un fin duvet appliqué - Rocailles arides et désertiques - AC : SO, SS1 jusqu'au Tademaït vers le
Sud - End. j - « Ouachchem a.
2230. - T. calcaratum Coss.
- Calice fructifère à sinus non appendiculés réfléchis (fig.). Plante annuelle ou pluriannuelle,
jamais ligneuse à la base. Pilosité constituée seulement par des poils étalés tuberculés à la base -
Rocailles désertiques - C : SC, SO. RR : SS2 - 1 Sah. Trop. j - « Alkah »,
(inel. T. gracile Batt.). 2231. - T. africanum (L.) R. Br.

Rochelia Reichenbach

Petite plante herbacée, rameuse dès la base, grisâtre, couverte de poils tuberculés. Feuilles
linéaires ± spatulées. Inflorescences en cymes allongées divariquées. Calice divisé jusqu'à la base
en 5 divisions fortement accrescentes couvertes de poils crochus étalés à la fin en demi-cercles
enveloppant très lâc.ement le fruit (fig.). Corolle de 2-3 mm, bleue. Akènes 2, pyramidaux,
couverts de tubercules blanchâtres, terminés par un faisceau de poils étalés en étoile - Pâturages,
rocailles - CC : H, AS. R : dans le Nord Cl, 03 - j Méd. - (= R. stellulata Reich).
2232. - R. disperma (L.) Wettst. Asperugo (Tourn.) L.

Plante annuelle rameuse, à tiges quadrangulaires lâchement hispide. Feuilles oblongues-

120
elliptiques -!- ondulées. Inflorescences très allongées à bractées foliacées, à 1-4 fleurs sur chaque
bractée. Calice rapidement accrescent, à la fin à 2 valves membraneuses ± divisées (fig.). Corolle
petite 2-3 mm, bleue ou blanche. Akènes de 3-4 mm jaune-brun, pyriformes --*- réticulés
bosselés, finement marginés - Cultures, abris sous roche. Nitrophile - AC : en montagne; paraît
manquer dans le Tell littoral - I Euras. ~.
2233. - A. procumbens L. Lappula Gilbert
Plantes herbacées, annuelles ou vivaces. Inflorescences pourvues de
bractées florales. Calice à tube très court. Etamines incluses. Akènes trigo
nes diversement ornés d'aiguillons glochidiés, caducs, nettement marginés.
1 Akènes longs de 3,5-5 mm, à face externe bordée d'aiguillons jaunâtres longs de 2-3 mm (fig.).
Petite plante de 5-20 cm à feuilles pourvues de poils tuberculés à la base, blanchâtre. Corolle
bleue pâle de 2-3,5 mm - Pâturages arides - AC : H, AS, SS : var. patula (Lehm) Nelson et
Macbri - N Trop. - (= Echinospermum patulum Lehm = Myosotis Redowskii Hormen).
2234. - L. Redowskii Hornem)
Greene
Akènes de 2-3 mm à face externe pourvue d'une bordure grisâtre ornée d'aiguillons de 1 mm au
plus (fig.). Feuilles supérieures en général dépourvues de poils tuberculés. Tiges plus élevées.
Corolle bleue ou blanche de 3-5 cm - Pâturages, rocailles - RR : 03: Ghar
Rouban - S Eur. 2235. L. barbata (M. Bieb) Gurke N.B. - L. echinata Filib (= Echinospermum
Lappula L.) a été indiqué par Munby dans le Sud algérois. Cette plante est voisine de la
précédente et s'en distingue par les aiguillons des akènes longs de 1.5-2 mm (fig. 2235').
Solenanthus Ledebourg
Différent des Cynoglossum par la corolle tubuleuse campanulée à tube long, et les étamines à
filets allongés à anthères ± saillantes. Plantes vivaces en général veloutées canescentes, surtout
dans l'inflorescence.
1 Ecailles et étamines insérées dans le 1/3 inférieur de la corolle.
limbe à peine 2 fois plus long que les écailles, bleu foncé - Champs.
cultures - R : C1-H2 - End. Alg.-Tun. I - (= Anchusa lanatc
Desf.).
2236. - S. tubiflorus Murb.
- Ecailles e, étamines insérées dans le 1/3 supérieur de la corolle. Limbe 4 à 6 fois plus long que
les écailles, brun noirâtre - Champs. cultures - CC: à l'W d'Alger jusque sur l'Atlas saharien au
sud -

End. Alg. Mar. -' « Taba et aoud », « Tiz et Kelba ».

2237. - S. lanatus DC
Cynoglossum (Tourn.) L.
Plants bisar.r.ue :es ou vivaces finement pubescentes. Feuilles ovales lancéolées. très entières,
grandes, à rosette basale persistant sous les tiges florifères. Calice profondément 5-lobé,
accrescent. Corolle à limbe étalé, à tube assez court (fig. 2238). Etamines incluses. Nucules
hérissés d'aiguillons.

1 Akènes creusés d'une concavité cupuliforme sur la face externe et ne présentant à ce niveau que
quelques rares aiguillons (fig.). Cymes florifères en général pourvues de bractées. Plante
entièrement blanche cotonneuse. Fleurs rougeâtres d'abord, puis violacées bleuâtres - Champs,
haies, broussailles - C : dans toute l'Algérie - ~ Méd.
- « Oudnine et djediane ». 2238. - C. cheirifolium L.
- Akènes plans ou convexes sur la face externe, régulièrement pourvus

121
d'aiguillons. Cymes florifères sans bractées florales ..............................2

2 Divisions de la corolle pubescentes extérieurement et restant = adhérentes à leur sommet.


Akènes à aiguillons très denses et très forts uniformément répartis (fig.). Plante veloutée jaunâtre.
Fleurs bleuâtres petites - Pâturages, champs - CC : dans toute l'Algérie -
W Méd. I. 2239. - C. clandestinum Desf.
- Divisions de la corolle glabres extérieurement et s'étalant à la flo
raison .......................................................................................................3
3 Plante d'un vert franc. Fleurs rougeâtres puis bleuâtres, petites, à lobes dépassant peu le calice.
Akènes de 4-7 mm, à face extérieure plane, à aiguillons plus grêles et plus épars que sur les
marges (fig.) - Pâturages des montagnes - AC : Al, K1-2, 03, AS3 -
W Méd. - (= C. montanum Larnk = C. nebrodense Batt. non
Guss). 2240. - C. Dioscoridis Vill
- Plante veloutée blanchâtre. Corolle bleue, réticulée de nervures plus foncées, plus large que le
calice. Akènes de 5-6 mm. à face extérieure plane, uniformément aiguillonnés - Champs,
pâturages - CC : dans tout le Tell. RR : ailleurs - I Méd. - « Saboun et Araïs », « Ouden
et arneb », « Asfarar ». 2241. - C. creticum Miller
Rindera Pall (= Mattia Schultes)
Port et aspect de Cynoglossum, diffère par les caractères des akènes

Plante vivace, rameuse, pubescente, veloutée. Fleurs rouge-jaunâtre à lobes courts. Etamines
insérées au 1/3 supérieur du tube. Akènes volumineux, lisses, arrondis à face dorsale plane
bordée sur toute sa périphérie par une aile membraneuse dentée (fig.) - Rocailles des hautes
montagnes - R : Kl : Djurdjura - End. - (= Mattia gymnandra Coss.).
2242. - R. gymnandra (Coss.) Gurka

Sclerocaryopsis Brand

Plantes très voisines des Lappula dont elles se distinguent par les akènes fortement soudés
ensemble, couverts sur la face dorsale de tubercules ligneux triangulaires inégaux et volumineux
(fig.).
Petites plantes herbacées très ramifiées. Fleurs subsessiles bleues ou lilas de 2-3 mm, incluses
dans le calice, celui-ci accrescent sous le fruit - Pâturages arides et désertiques - C :H, AS, SS,
SO, SC - 1 Sah.-Sind. - (= Anchusa spinocarpos Forsk, = Echinospermum Vahlianum Lehm).
2243. - S. spinocarpos (Forsk.) Brand

Symphytum L.

Plante vivace hispide à souche tubéreuse. Feuilles ovales, lancéolées aiguës, grandes (10-30 cm).
Corolle de 10-12 mm, blanc jaunâtre à lobes dressés. Akènes tuberculeux - Lieux humides - RR :
A1 : Alger à Frais Vallon. Introduit - Eur.
S. bulbosum L.

Onosma

Plante vivace à tiges herbacées très hispides. Feuilles ovales lancéolées aiguës, les supérieures
sessiles. Cymes terminales 2-4, hérissées de soies jaunâtres très denses, feuillées. Calice
longuement 5 partit. Corolle jaune de 18-25 mm, 1,5 à 2 fois plus longue que le calice, régulière,
tubuleuse campanulée (fig.), à 5 dents courtes. Akènes sublisses - Pâturages arides des
montagnes et des hauts plateaux - AR : K1 : Djurdjura, K2: Babors. R H1-2: Sétif : ssp.

122
mauretanicum Maire - I SW Eur. I - (= O. echioides L. p.p.).
2244. - O. fastigiatum Br. Bl.
Omphalodes Tourn.

Plante annuelle à tiges dressées, grêles, rameuses au sommet, glabrescentes. Feuilles lancéolées,
minces, finement denticulées. Fleurs en grappes, blanches ou bleuâtres, larges de 1 cm environ,
pédicellées, à corolle rotacée, à tube très court, fermé par 5 écailles obtuses. Étamines incluses.
Nucules fortement dentées et parfois ailées sur les marges - Champs - RR : Alger, 01:
Mostaganem, 02: Aïn Beida - I W Méd. I.
2245. - O. linifolia (L.) Moench
Heliotropium (Tourn.) L. (Heliotrope)
Plantes herbacées ou sous-ligneuses, pubescentes hispides. Feuilles entières ou dentées, en
général éparses, sans stipules. Fleurs hermaphrodites,
sessiles ou presque. Calice 5 partit ou 5 denté, persistant ou non. Corolle cupuliforme, à tube
court, à 5 lobes pourvue dans les sinus de 5 plis terminés en denticulation. Étamines 5, incluses.
Carpelles 2, soudés en ovaire à 2-4 loges donnant à la fin 1-4 nucules.
1 Fleurs jaunes. Sous-arbrisseau ligneux, buissonnant. Feuilles oblongues aiguës, 1 fois 1/2 plus
longues que larges, à bords sinués révolutés. Inflorescences courtes, en cymes denses en général
géminées. Calice velu. Corolle glabre ou velue. Nucules volumineux, hispides - Sables gypseux -
RR : SS2. Ne paraît exister que dans le Souf
- ' Sah. Sind. 2246. - H. luteum Poiret
- Fleurs blanches ou lilacées .....................................................2
2 Fruits tombant avec le calice qui enveloppe les nucules (fig.). Calice à lobes à la fin connivents.
Nucules de 3-4 X 2,5-3 mm. Plante rampante à feuilles ovoïdes, obtuses, pétiolées, tomenteuses
en dessous simplement pubescentes en dessus. Inflorescences en cymes, en général géminées -
Mares s'asséchant en été, bord des eaux - AC dans toute l'Algérie, sauf en Oranie. SS : Biskra -
N. Trop. - « Khizeran ».
2247. - H. supinum L.
- Fruits à nucules caducs, le calice à lobes non connivents persistants sur la plante......3
3 Plantes annuelles à tiges herbacées …………………………………………………..4
- Plantes vivaces à souche au moins ligneuse …………………………………………5
4 Feuilles pétiolées, en général ovales elliptiques, obtuses, à marges entières (fig.). Plante
mollement pubescente, d'un vert terne. Nucules ovoïdes à face dorsale pubescente et glanduleuse
- Champs, cultures - CC : dans tout le Tell. RR : ailleurs - ! Eur. Méd. I - « Daharet ech chems »,
« Aquerbana ».
2248. - H. europeum L.
- Feuilles sessiles ou sub-sessiles, en général lancéolées, à marges ondulées-crispées. Plante
grisâtre. Nucules à face dorsale glabre ou poilue, mais jamais glanduleuse - Plante saharienne.
cf. H. bacciferum
5 Feuilles linéaires aiguës. Inflorescences non nettement scorpioïdes. feuillées, les fleurs
paraissant isolées à l'aisselle des feuilles (fig.). Buissons ligneux à -tiges dressées - Rocailles
désertiques - RR SS : Hoggar - ' Sah. Trop. . 2249. - H. strigosum
- Plantes ne répondant pas à ces caractères …………………………………………….6
6 Plantes glabres et glauques à tiges prostrées. Feuilles linéaires lancéolées très entières - Lieux
humides, indiquée en Algérie sans localité précise Nord d'Amérique. - Adventice.
H. curassavicum L.
- Plantes densément hispides à feuilles -plus ou moins sinuées 7
7 Plantes des lieux humides du Tell à inflorescences terminales rameuses et allongées.
Nucules noirs - RR : A1 : L'Alma.
H. anchusifolium Poiret

123
- Plantes des lieux arides et désertiques, à inflorescences en cymes tout au plus géminées.
Nucules jaune-brun. Plantes en général ligneuses à la base, à feuilles undulées crispées sur les
marges (fig.). Plantes très variables - I Sah. Sind. ( - « Medeb », « Tahena » -
(= H. undulatum Vahl). 2250. - H. bacciferum Forsk
a) 2 nucules entièrement séparés - AC : SS1. RR : ailleurs : SC (= Bour
jotia erosa Pomel, incl. H. Kralikii Pomel).
ssp. erosum (Lehn.) Maire
- 4 nucules incomplètement cloisonnés - CC : SS, SC, SO.
ssp. eu-undulatum Maire
Myosotis (Tourn.) Dill « Ouden et far »
Plantes herbacées à feuilles oblongues. Calice campanulé à 5 lobes. Corolle rotacée bleue,
blanche ou rose, à lobes obtus. Étamines incluses. Akènes 4, luisants, dressés, à téguments
translucides.

1 Calice à poils appliqués non crochus à leur extrémité, ou glabrescent……………..2


- Calice hérissé de. poils dressés crochus à leur extrémité, en entier ou au moins dans sa
partie inférieure (fig.)………………………………………….. 3

2 Plante de 2-5 cm très ramifiée -} prostrée, très hispide par des poils appliqués. Feuilles
lancéolées. Inflorescences contractées. Corolle très petite. Akènes rétrécis au sommet - Lieux
arides - R : Hl-2, Cl, AS - I Méd. I - (incl. M. perpusilla Pomel et M. heterodoxa Pomel).
2251. - M. pusilla Lois.
Plante bien plus élevée, 10-35 cm, à tiges érigées -± radicantes, glabrescentes dans le bas.
Inflorescences très allongées et devenant plus longues que le reste de la plante - Lieux humides,
dayas - AR : çà et là dans le Tell littoral. RR : ailleurs : Tiaret - Circumbor. I - (incl. M. sicula
(Guss.) Batt. = M. caespitosa K.F. Schultz).
2252. - M. lingulata Lehm.

3 Plante vivace mollement hispide, à fleurs grandes, larges de 8-12 mm d'un bleu azur. Calice
accrescent (6-9 mm). Pédicelles 1-2 fois plus longs que le calice - Forêts humides des montagnes,
bord des eaux - AC : au-dessus de 800 m : K1-2: ssp. silvatica (Éhrenb) Maire - I Oro-Euras. I -
(incl. M. speciosa Pomel = M. macroca
lycina Coss.). 2253. - M. alpestris Schm.
- Plantes annuelles à fleurs de 2-4 mm au plus .........................4
4 Calices fructifères subsessiles, dressés contre l'axe, fermés à maturité (fig.). Feuillee présentant
des poils crochus sur leur face inférieure - Rocailles, pâturages secs des montagnes - R : AS3 :
Aurès, Ci: Mts du Hodna - Eurasiatique - (= M. stricta Link = M. rigida
Pomel). 2254. - M. micrantha Pallas
- Calices fructifères pédicellés - étalés, Feuilles dépourvues de poils
crochus .................................................................................................5
5 Pédicelles inférieurs 1-3 fois plus longs que le calice. Inflorescences plus courtes que le restant
de la plante. Fleurs larges de 3-4 mm - Prairies - RR : H1 : environs de Vialar - I Circumbor. I -
(= AI.
intermedia Link). 2255. - M. arvensis (L.) Hill
- Pédicelles inférieurs pas plus longs que le calice. Inflorescences plus
longues que le restant de la plante. Fleurs de 2-2,5 mm ......................6
6 Calices fructifères tubuleux ou à peine campanulés (fig..). Corolle à tube égalant environ 2 fois
le calice. Fleurs d'abord jaunâtres ou blanchâtres virant ensuite au rose ou au violet - Pâturages
arides des montagnes - R : Al, K1-2-3. RR : ailleurs : Tiaret - Méditerranéen Atlantique - (= M.
lutea (Cav.) Pers.).

124
2256. - M. versicolor (Pers.) Smith
- Calice fructifère longuement campanulé, à lobes obtus, divariqué (fig.). Corolle à tube plus
court que le calice. Fleurs bleu-pâle - Pâturages, forêts - CC : dans toute l'Algérie - 1 Méd. 1 - (=
Dl.
hispida Schl.). 2257. - M. coltina Hoffm.
Nonnea Mcench (Nonea Medik)

Plantes herbacées hispides. Calice divisé jusqu'en son milieu, accrescent. Corolle tubuleuse.
Akènes réticulés.
1 Etamines insérées en haut du tube (fig.). Corolle à lobes noirâtres fermée complètement par un
anneau de poils hyalins égalant ou plus longue que le calice. Feuilles supérieures -t amplexicaules
- Champs, pâturages - CC : dans toute l'Algérie - I W Mé& . I - (= N. ni
gricans Desf.). 2258. - N. vesicaria (L.) Rchb
- Étamines insérées au-dessous du milieu du tube (fig.). Corolle bleue ou rose, incomplètement
fermée par 5 petites touffes de poils, cellesci incluses dans le calice. Feuilles supérieures
simplement sessiles - Pàturages arides - CC : H, AS, Cl, 02. R : ailleurs - I W. Méd. ~.
2259. - N. micrantha Boiss. et Reut.
Megastoma Coss. et Dur.

Plante annuelle de 5-10 cm, rameuse dès la base, entièrement hispide de poils tuberculés. Feuilles
linéaires. Inflorescences en cymes géminées s'allongeant après floraison. Fleurs sessiles. Calice
accrescent, à 5 lobes profonds, inégaux. Fleurs jaunâtres, petites, 2-2,5 mm, incluses. Akènes
bruns, petits, 1,5-2 mm, luisants, couverts de tubercules plus clairs (fig.) - Sables désertiques
surtout humides - AC : SS, SC - I End. N. Sah. I.
2260. - NI. pusillum Coss. et Dur. Gastrocotyle Bunge
Petite plante annuelle, ramifiée à la base, = prostrée, hérissée. Feuilles lancéolées, sinuées
dentées sur les marges. Fleurs de 2 mm, en cymes lâches pourvues de bractées foliacées bien plus
longues que les fleurs. Calice à 5 lobes profonds, égalant la corolle, celle-ci bleue violacée,
longuement tubuleuse. Pédicelles réfléchis. Akènes de 1,5-2 mm très aplatis, -- carénés (fig.) -
Pâturages désertiques - C : SS. R : Hd, AS - ! Sah. Sind. I - « Lalma », « Debbouna » (= Anchusa
hispida Forsk.).
2261. - G. hispida (Forsk.) Bunge Alkanna Tausch (Orcanette)
Plantes annuelles ou vivaces, hispides. Calice profondément 5 partit. Corolle à tube assez court,
évasé au sommet, à lobes étalés. Akènes 2-4, nettement rétrécis à la base, courbés en forme de
rein (fig.).
1 Fleurs bleues. Plante vivace à tiges en général prostrées, à souche
rouge purpurine, finement pubescente. Fleurs de 7-11 mm. Akènes
tuberculés (fig.) - Pâturages sablonneux du littoral et de l'intérieur
- AC : dans toute l'Algérie - Méd. 1 - « Henna et Rhoula »,
« Sedira ». 2262. - A. tinctoria (L.) Tausch
- Fleurs jaunes. Plante annuelle à tiges dressées, fortement hispide par des poils raides. Fleurs de
4-5 mm. Akènes réticulés (fig.) - Pâturages arides - RR : Hl: Le Kreider - I E Méd. I.
2263. - A. orientalis Boiss. Elizaldia Willk (Massartina Maire)

Diffère du genre Nonnea par son calice 5 fide jusqu'au dessous de son milieu et sa corolle à gorge
nue (fig.).
Plante en général vivace, très hispide, ramifiée dès la base, ± prostrée. Feuilles lancéolées aiguës,
les supérieures sessiles. Fleurs courtement pédicellées. Calice à divisions au moins 3 fois plus
longues que le tube. Corolle exserte, jaunâtre, violacée à la gorge. Akènes plus larges que longs
pourvus

125
776
de crêtes - Pâturages arides - AC : H, AS, SS. R : ailleurs : 02: ssp. multicolor (Kunze) Maire S
Méd. - (= Nonnea violacea Desf., Echioides
violaces Desf.). 2264. - E. violacea (Desf.) Johnst bloltkia Lehmann
Sous-arbrisseaux rameux à tiges blanchâtres, hérissés de poils raides. Feuilles sessiles, ovales,
lancéolées, coriaces, à marge ailée (fig.). Cymes terminales, courtes et denses, pourvues de
bractées foliacées plus longues que le calice, celui-ci profondément 5-fide. Corolle violette puis
bleue, 2-3 fois plus longue que le calice - Sables désertiques - C : SS, SO - I Sah.Sind. - a
Aguinest x, « Halam a (= Lithospermum callosum Forsk).
2265. - M. callosa (Forsk.) Maire Arnebia Forsk
Petite plante annuelle de 3-10 cm, très hispide à tiges simples ou rameuses. Racine vermillon.
Feuilles linéaires. Cymes courtes et denses à bractées aussi longues que les fleurs. Calice à 5
divisions atteignant son milieu. Corolle jaune cylindrique, un peu évasée vers le haut. Akènes tri-
gones - Pâturages arides et désertiques - CC : dans tout le Sahara. R H1-2, Hd - ' Sah.-Sind. - (=
Lithospermum decumbens Vent. = L. cor
nutum Ledib.). 2266. - A. decumbens (Vent.) Coss. et Kral.
Lithospermum (Tourn.) L.
Plantes ligneuses ou herbacées à feuilles entières, alternes. Corolle souvent pubescente, régulière,
à tube aussi long que le limbe ou plus long.
1 Sous-arbrisseaux ligneux à fleurs bleues assez grandes ........2
- Plantes annuelles à fleurs blanches ou jaunes (RR bleues), petites.
2 Corolle hérissée soyeuse extérieurement. Buisson très ramifié à feuilles lancéolées linéaires, 5-
6 X 0,5-1 cm, à marge revolutée. Inflorescences terminales pauciflores. Étarnines incluses -
Rochers calcaires - RR : K2: Cap Carbon de Bougie, Cap de Garde - 1 E Méd.:.
2267. - L. rosmarinifolium Ten.
- Corolle glabre extérieurement. Buissons à tiges en général dressées. à feu lles linéaires 2-3 X
0,2-0,4 cm. Inflorescences en cymes terminales assez denses. Etai fines exsertes - Broussailles -
W Méd.
2268. - L. fruticosum L.
a) Corolle pas plus de 2 fois plus longue que le calice. Feuilles blanches en dessous - AR : C1 (=
L. consobrinum Pomel).
ssp. eu-fruticosum Maire
Corolle plus de 2 fois plus longue que le calice. Feuilles vertes sur les 2 faces - RR : 01 :
Nemours.
ssp. diffusum (Lag.) Maire
3 Fleurs jaunes Plante très hérissée, rameuse. Inflorescences en cymes denses, feuillées,
s'allongeant après la floraison. Calice divisé presque jusqu'à sa base en 5 lobes restant jointifs sur
le fruit. Corolle de 5-6 mm égalant environ le calice - Pâturages, pelouses sèches - CC: dans toute
l'Algérie - 1 Méd. !.
2269. - L. apulum (L.) Vahi.

- Fleurs blanches ou bleuâtres parfois -!- rosées ......................4


4 Cymes florifères denses, s'allongeant peu après la floraison. Plante mollement soyeuse, en
général peu élevée (5-15 cm). Akènes petits 1,2-1,5 mm, régulièrement mamelonnés (fig.) -
Sables, pâturages sablonneux - R : Al, 01, C, H1-2 - E Méd. I.
2270. - L. tenuiflorum L.
- Cymes florifères lâches, s'allongeant beaucoup après la floraison. Plante rigide, rude, haute de
20-50 cm. Akènes bien plus gros, longs de 3-4 mm, mamelonnés et tuberculeux au sommet (fig.)
- Champs, cultures - CC : dans toute l'Algérie - Méd. ! - « Sgaa », « Haceba » - (inel. L.
incrassatum Guss et L. permixtum Jord).

126
2271. - L. arvense L.
Anchusa L. (Buglosse)
Plantes à tiges érigées, bisannuelles ou vivaces, hispides. Calice à
lobes -L profonds. Corolle à tube allongé fermé par 5 écailles poilues. Etami
nes incluses. Akènes verruqueux.
1 Corolle de 15-25 mm d'un bleu azur intense. à tube sensiblement aussi long que le limbe.
Akènes de 6-8 mm, 3-4 fois plus longs que larges (fig.), sur des pédicelles dressés aussi longs
que le calice. Plante de 40-100 cm à feuilles à marges entières - Champs. moissons - CC : dans
toute l'Algérie - Eur. Méd. -- ~ Cheikh ci
boukoul », « Leçare gt tsour ». 2272 - A. azurea Mil:.
- Corolles de 5-12 mm. Akènes pas plus longs que larges, ne dépassant
pas 2-3 mm. Feuilles en général sinuées. crispées sur les mares. 2
2 Plante des sables maritimes - décumbante à inflorescence très hispide par des poils tuberculés
très raides, en cymes -:-ès conttrac _ées. larges de 2-3 cm, presque capitullformes - RR : A1 : les
dunes près
de Guyotville - E Méd. 2273. - A. aggregata .ehrn. _ Plante des lieux arides,
dressée, à inflorescences bien plus lâches, s'allongeant après la floraison, pourvues de bractées
aussi longues que le calice. Akènes globuleux parcourus de carènes saillantes (fig.) - Pâturages
rocailleux, surtout en montagnes - Plante variable - Méd. 1 - « Nouer et Rh'azel ».
2274. - A. undulata L.
a) Fleurs longues de 5-7 mm, larges de 3-5, subsessiles; bractées florales élargies à la base - RR :
Hl, Daya : var. Claryi (Batt.) Gris. (= A. calcarea Batt. non Boiss.). ssp. hybrida (Ten.) Maire
- Fleurs de 8-13 mm, larges de 6-8, pédicellées. Bractées florales, lancéo
lées. R : 03 (incl. A. granatensis Batt. non Boiss. = A. off icinalis Desf. non L.). ssp. eu-
undulata Maire

Lycopsis

Plante annuelle dressée hérissée de poils tuberculés, rameuse. Feuilles oblongues sinuées, les
inférieures pétiolées. Corolle bleue, de 5-6 mm, incluse dans le calice profondément 5 partit,
accrescent. Akènes grisâtres réticulés tuberculeux, plus larges que hauts 2-2,5 X 3-4 mm (fig.) -
Champs - RR : 02: Perrégaux, Oran. Adventice ? (= Anchusa orientalis (L.) Rchb.)
- E Méd. ~. 2275. - L. orientalis L.
\TERBENACÉES
Famille très proche des Labiées dont elle ne diffère guère que par les caractères du style, terminal
ici, gymnobasique chez les Labiées.
CLÉ DÉS GÉNRES
1 Feuilles composées à 5-7 segments. Arbuste ...................VITEX
- Feuilles simples, plantes herbacées ou sous-frutescentes .......2
2 Inflorescences spiciformes très denses au sommet d'un pédoncule nu
naissant de tiges prostrées-rampantes. Calice bifide ......................LIPPIA
- Inflorescences en grappes allongées, terminant les tiges = dressées.
3
Calice à 4-5 dents
............................................
3
Feuilles -!- découpées, pinnatifides ou profondément lobées. Fleurs
violacées ......................................................................................VERBENA
- Feuilles ovales lancéolées, denticulées sur les marges. Fleurs blanc
jaunâtre. Plante de l'extrême sud .................................................BoucHEA

127
Vites
Arbustes de 1-3 m. Feuilles à 5-7 folioles lancéolées-aiguës, pétiolées opposées i- blanchâtres en
dessous (fig.). Inflorescences en longues grappes composées, rameuses. Fleurs bleues ou
violacées. Calice 5-denté pubescent. Corolle exserte de 1 cm environ à lèvre supérieure bifide,
l'inférieure trifide - Lit des oueds, marais - AR : dans le Tell littoral, lisière N du Sahara - I Méd.
I - a Kef Mariem a, a Bou mettin A.
2276. - V. agnus-castus L. Lippia L.
Plantes vivaces à tiges prostrées rampantes radicantes. Feuilles cunéiformes - crénelées.
Inflorescences dressées naissant à l'aisselle des feuilles.
1 Tiges ligneuses. Plantes formant des coussinets denses. Capitule de 9-12 mm. Bractées florales
1,5-2 fois plus longues que larges. Corolle liliacée de 5 mm, hispide à la base et à lobes inégaux -
Lieux humides - R : çà et là dans le Tell. Naturalisée - I Am. I.
2277. - L. canescens Humb.
- Tiges herbacées longuement rampantes. Capitules de 5-7 mm. Bractées florales pas plus
longues que larges. Corolle blanche ou rose de 3 mm, hispide à l'extérieur et à lobes sub-égaux -
Lieux humides - AR : Tell algéro-constantinois, RR : ailleurs - I Trop. I.
2278. - L. nodiflora Rich. Verbena L. (Verveine)
Plantes herbacées. Feuilles ± profondément pinnatilobées ou simplement dentées. Inflorescences
en grappes terminales. Corolle bleu-liliacé.
1 Feuilles supérieures simplement dentées, les inférieures souvent pinnatifides. Epis florifères 3-
9, au sommet des tiges, longs de 5-10 cm, celles-ci dressées au moins au sommet, peu ramifiées.
Plantes glabrescentes scabres -Champs, fossés - CC : dans toute l'Algérie -
Paléo-temp. I - a Ben noul A.
2279. - V. officinalis L.
- Feuilles supérieures bipinnatifides. Épis florifères solitaires au sommet des tiges, courts (2-3
cm) (fig.). Tiges prostrées très ramifiées à rameaux divariqués. Plante hispide - Bas-fonds
argileux humides,
Dayas - AR : dans toute l'Algérie - 1 Méd. 1 - a Djaïda ,.
2280. - V. supina L.
Bouchea
Sous-arbrisseaux de 30-50 cm à tiges dressées. Feuilles ovales lancéolées crénelées -* hispides
(fig.). Inflorescences en longues grappes terminales denses. Fleurs sessiles de 7-8 mm. Calice
longuement tubuleux divisé jusqu'à sa base en 5 lobes linéaires. Corolle blanc-jaunàtre
longuement tubuleuse à limbe divisé en 5 lobes ovales subégaux - Rocailles désertiques - RR SC,
AC : SM - I Trop. I - (= Lafuentea ovalifolia Batt.).
2281. - B. marrubiifolia Cham.

LABIÉES

Arbustes, sous-arbrisseaux ou plantes herbacées en général odorants, à tiges quadrangulaires.


Feuilles en général opposées sans stipules. Inflorescences en cymes axillaires -L contractées
simulant souvent des verticilles (verticillastres), ou encore condensées au sommet des tiges, et
simulant des épis (spicastres). Fleurs 5 mères en général hermaphrodites. Calice à 5 divisions
(RR 4-10) ± bilabié, persistant. Corolle en général bilabiée, longuement tubuleuse, parfois à 4-5
lobes sub-égaux ou à une seule lèvre. Lèvre inférieure trilobée, la supérieure bilobée. Étamines 4,
la cinquième nulle ou très réduite; parfois, 2 étamines et 2 staminodes. Anthères à loges parfois
dissociées et à connectif très différencié. Ovaire supère à 2 carpelles originellement bi-ovulés,
ensuite uniovulés par la constitution d'une fausse cloison. Style bifide, en général gymnobasique.
Fruits constitués par 4 akènes ± soudés par leur face interne et diversement ornés.
Famille très importante dans la flore de l'Algérie. Certains genres sont de détermination délicate

128
en raison de .la variabilité extrême des espèces.

CLÉ DES GÉNRÉS

1 Corolle régulière ou presque régulière à 4 lobes égaux ou presque


égaux……………………………………………………………………………..…SÉRIE 1
- Corolle irrégulière………………………………………………………………….2
2 Corolle à une seule lèvre (fig. 2290)……………………………………………….3
- Corolle bilabiée …………………………………………………………………...4
3 Lèvre inférieure de la corolle à 3 lobes inégaux. Corolle desséchée persistant sur le
fruit …………………………………………………………………………………AJUGA
- Lèvre inférieure de la corolle à 5 lobes inégaux. Corolle caduque...... TEUCRIUM
4 Etamines 2 SÉRIE 2
Etamines 4 ............................................................................................5
5 Arbuste désertique à calice fortement accrescent à la fin, vésiculeux globuleux, de 5-7
mm de diamètre (fig. 2331)……………………………………………...SACCOCALYX
Non ………………………………………………………………………………….6
6 Calice très accrescent sur la fleur, long de 25-30 mm, bossu, membraneux à lobes transformés
en 6-8 épines, 1 pour la lèvre supérieure, les autres pour la lèvre inférieure (fig. 2332)
.................................................................................................MOLUCELLA
Calice ne présentant pas ces caractères 7
7 Étamines incluses dans le tube de la corolle ..................SÉRIE 3
Étamines plus longues que le tube de la corolle ..................................8
8 Fleurs 1-2 (rarement 3-4) à l'aisselle des feuilles, blanches. Arbuste
sarmenteux _t lianescent glabre, à feuilles ovoïdes crénelées ..............
.. PRASIUM
Fleurs en verticillastres à l'aisselle des feuilles. Plante ne répondant pas à ces caractères 9
9 Calice à lèvres fermées après la floraison, les 2 lèvres se rabattant
l'une sur l'autre (fig. 2353-55) ....................................................SÉRIE 4
Calice ne se modifiant pas après la floraison .....................................10

10 Feuilles inférieures palmatipartites à 5-7 lobes lancéolés. Calice à dents sub-égales, mais les 3
supérieures dressées, les 2 inférieures réfléchies, akènes hispides sur leur face supérieure
.................................................................................................LEOVURUs
Plantes ne présentant pas ces caractères .............................................11

11 Calice distinctement bilabié, les 3 dents de la lèvre supérieure plus


petites .........................................................................................SÉRIE 5
- Calice non distinctement bilabié à dents sensiblement identiques. 12

12 Corolle présentant à l'intérieur du tube un anneau de poils, à lèvre


supérieure recourbée en casque SÉRIE 6
- Corolle à tube glabre, à lèvre supérieure en général non recourbée
en casque ............................................................................................13
13 Sous-arbrisseau glabre à feuilles lancéolées entières. Inflorescences
unilatérales à fleurs bleues HYSSOPus
- Plante ne présentant pas ces caractères 14

14 Étamines inférieures (celles qui sont insérées le plus bas) plus cour
tes que les supérieures .................................................................NEPETA

129
- Étamines inférieures plus longues que les supérieures 15
783
15 Corolle à lèvre inférieure à lobe médian bilobé très grand, les latéraux très réduits presque
nuls, présentant au-dessus d'eux une denticulation aiguë (fig. 2390) • • LANIIUNI
- Corolle à lèvre inférieure trilobée, sans dents latérales ........16

16 Inflorescences très rameuses, situées au sommet des tiges, formées d'épis en général denses à
bractées amples, imbriquées, plus longues que les calices. Etamines divergentes vers le haut
...................................................................................................ORIGANUM
- Inflorescences en épis terminaux ± lâches formés de verticillastres superposés. Étamines
parallèles ou convergentes vers le haut .... 17

17 Inflorescences spiciformes denses, isolées au sommet des tiges, cellesci portant 2-4 paires de
feuilles lancéolées pétiolées cordiformes crénelées (fig. 2405). Fleurs rouges STACHYS
(p.p. Betonica)
- Plante ne répondant pas à ces caractères ...............SATUREJA P.P.
SÉRIE 1

1 Etamines 2. Feuilles lancéolées fortement crénelées sur les marges


(fig.) ............................................................................................LYCOPUs
- Étamines 4 ..............................................................................2

2 Bractées florales palmatifides. Calice à 4 dents concaves aristées au


sommet (fig. 2282°'') ..............................- • .................................PRESLLA
- Bractées florales entières ou crénelées. Calice à 5 dents planes ....
.... MENTHA
SÉRIE 2

1 Corolle longuement tubuleuse, rétrécie, à lobes très courts et -t


connivents (fig. 2312). Petite plante très grêle, annuelle .......................
.... ZIZYPHORA
- Corolle campanulacée, plante ne répondant pas à ces caractères .... 2
2 Arbustes à feuilles linéaires entières à marges révolutées, longues de
1-2 cm. Anthères à filet simple ..............................................RosMIARINUS
- Herbes ou arbustes à feuilles non comme ci-dessus. Anthères à filet à 2 branches
arquées et inégales, la plus longue portant une loge
d'anthère (fig. 2322) ........................................................................SALVIA

SÉRIÉ 3

1 Fleurs bleu-violacé. Inflorescences en épis très denses. Feuilles florales bractéifor•mes linéaires
ou triangulaires, plus courtes ou à peine plus longues que les calices LAVANDULA
Fleurs blanches, jaunes ou roses. Inflorescences en épis lâches. Feuil
les florales en général identiques aux autres, mais plus réduites ..
2

2 Bractées florales nulles dans les verticillastres. Calice à 5 dents droites épineuses presque
aussi longues que le tube (fig. 2338-39).
.... SIDERITIS
Bractées florales linéaires, nombreuses dans les verticillastres. Calice à 5-10 dents et dans le

130
premier cas, à dents en général étalées en roue ou sinon à dents égalant au plus le 1/4 de la
longueur du calice.
.... MARRUBIUMI
SÉRIÉ 4
1 Calice très court 2-3 mm, à 2 lèvres entières, la supérieure portant une écaille en forme de
bosse sur le dos (fig. 2353) .... SCUTELLARIA
Calice plus grand, à 2 lèvres, la supérieure - plane, à 3 dents très courtes, l'inférieure à 2 dents
(fig. 2354) ...........................................................................................2
2 Feuilles florales cordiformes. Corolle blanche ou violacée au plus
2-3 fois plus longue que le calice PRVNELLA
Feuilles florales laciniées sur les marges (fig. 2355). Corolle pourpre violacée 4 fois plus longue
que le calice ..............................................................................CLEONIA

SÉRIÉ 5
1 Sous-arbrisseaux à tiges ligneuses, érigées ou rampantes. Étamines divergentes dans le
haut. Plante en général à odeur de thymol ....
THYMUS
Plantes vivaces, en général herbacées ou simplement ligneuses à la base (sauf_Satureja
Fontanesii). Étamines parallèles ou convergentes dans le haut. Pas d'odeur de thymol 2
2 Plante à odeur de citronelle, herbacée en entier, verticillastres de
fleurs blanchâtres très denses ...................................................MELLSSA
Plante ne répondant pas à ces caractères ....................... SATUREJA (P.P.) SÉRIE 6
1 Corolle à lèvre inférieure à lobe médian très grand, bilobé, les latéraux très réduits, presque
nuls présentant au-dessus d'eux une denticulation aiguë (fig. 2390). Plantes à tiges en général
prostrée à la base, grêles-herbacées LA--£w-,t p.p.
Corolle à lèvre inférieure 3 lobée sans denticulation. Plantes en général à tiges érigées souvent
ligneuses 2
2 Corolle grande (2-3 cm) à lèvre supérieure fortement recourbée en forme de casque. Étamines
supérieures à filet adhérent presque sur toute sa longueur au tube de la corolle PHLOMIIs
- Corolle plus petite à lèvre supérieure plane ou à peine recourbée en
casque. Filet des étamines supérieures non adhérent ...........................3
3 Calice ± campanulé à dents triangulaires lancéolées ± étalées, égalant au moins le 1/4 de la
longueur du tube, celui-ci lisse. Anthères et
ovaire dépourvus de glandes .............................................STACHYS (p.p.)
Calice en entonnoir à tube soit dilaté dans le haut et à 5 dents très courtes (fig. 2412), soit étalé en
limbe accrescent membraneux rotacé mu(tifide (fig. 2413). Anthères et ovaire pourvus de
glandes résinifères pédicellées ...................................................BALLOTA
Lycopus (Tourn.) L.
Plante vivace élevée glabrescente en général. Feuilles incisées dentées, parfois pinnatifides,
ovales, longues de 3-6 cm. Fleurs blanches en verticillastres axillaires denses, feuillés, distants.
Calice à 4 lobes sub-égaux, le supérieur échancré. 2 étamines fertiles - Marais - AR : dans le Tell,
semble manquer ailleurs - Circumbor. ( - « Zekza ».
2282. - L. europaeus L. Preslia Opiz
Plante vivace glabre très aromatique. Feuilles linéaires-lancéolées, sessiles, obtusément
denticulées. Fleurs roses, petites, en verticillastres axillaires denses et distincts. Bractées florales
palmatifides presque aussi longues que les fleurs. Calice tubuleux à 4 dents aristées (fig.) - Dayas
- RR : H1 Géryville - I W Méd. I - (= Mentha cervina L.).
2282 bis. - P. cervina (L.) Fresen. Mentha (Tourn.) L. (Menthe)
Herbes vivaces très odorantes. Inflorescences en épis en têtes ou en verticilles. Feuilles sessiles
ou sub-sessiles. Calice tubuleux ou en cloche à 5(4) dents subégales. Corolle infundibuliforme

131
blanche rosée ou violet pâle à 4 lobes subégaux. Carpelles lisses.

1 Fleurs en épis cylindriques terminaux non feuillés. Corolle non


velue à la gorge. Feuilles sessiles ou presque sessiles ...........................2
Fleurs en têtes sphériques, terminales ou en verticillastres à l'aisselle des feuilles. Corolle velue à
la gorge. Feuilles distinctement pédonc.lées .........................................4
2 Feuilles ovales obtuses moins de 2 fois plus longues que larges, ridées en réseau. Plante
pubescente à épis florifères grêles et allongés - Lieux humides et inondés - CC dans toute
l'Algérie - Atl. Méd. 1 - « Mersit a, « Timijo ». 2283. - M. rotundifolia L.
Feuilles lancéolées aiguës, en général 3 fois au moins plus longues que larges, non ridées en
réseau. Plantes glabres ou à pilosité appliquée très fine ......................3
3 Plante grisâtre entièrement couverte de poils soyeux courts et apprimés. Épis florifères
compacts et courts (3-5 cm) - Bord des eaux - RR : çà et là en Algérie. R : SC en montagne -
Paléo-temp. I -
(= M. sylvestris L.). 2284. - M. longifolia (L.) Huds.
Plante d'un vert sombre, glabre. Épis florifères = disjoints, grêles et allongés (4-8 cm) - Très
cultivée et souvent subspontanée - E Méd. - « Hana ~, « Nana » (= M. viridis L.).
M. spicata L. cm. Huds.
4 Inflorescences en têtes capituliformes terminales, rarement en 2-3 verticillastres terminaux.
Plantes 1 hispides. Calice à dents égales et symétriques. Plante de 30-80 cm - Lieux humides -
AR dans le Tell - Paléo-tennp. - « Habaq et ma » « Foudanedj v.
2285. - M. aquatica L.
Inflorescences formées de nombreux verticillastres denses, feuillés, distants. Plante glabre. Calice
presque bilabié. Plante de 10-30 cm - Lieux inondés en hiver - AC surtout dans le Tell - i Euras. i
- r Feliou » (mcl. M. gibraltarica Willd. et M. numidica Poiret).
2286. - M. pulegium L.
N. B. - Les diverses espèces ci-dessus s'hybrident fréquemment et donnent souvent naissance à
des types fixes dont les plus fréquents en Algérie sont:
 M. Durandocna Malinvaud (stil. aquatica X spicata) - A1 : Pointe Pescade.
 M, niliacc Jacq. (M. longifolia X rotundifolia) - Aurès.
 M. Schultzii (M. aq,_(atica X rotundifolia) - Mitidja.
• M, piperi:a L. est souvent cultivée.
Aj uga L.
1 Fleurs bleues. Inflorescences en grappes denses terminales. Feuilles radicales lancéolées
obtuses crénelées. Plante vivace à souche stolonifère - P: airies, forêts - R : K1-2 - Eur. .
2287. - A. reptans L.
Fleurs iaur.es, roses ou blanches. Feuilles linéaires ou longuement triïiè-s. Pas d'épis florifères
individualisés .......................................................................................2
2 Feuilles linéaires lancéolées, entières ou finement dentelées, très hispides. Fleurs roses
blanches, parfois jaunâtres : var. pseudo-Iva (Rob. et Cast.) Benth. Calice laineux à dents
obtuses. Tiges florifères pratiquement dès la base - Pelouses - CC dans tout le Tell, RR ailleurs -
Méd. - « Chendgoura ».
2288. - A. Iva (L.) Schreber.
Feuilles supérieures au moins longuement tripartites (fig.), les inférieures lancéolées aiguës,
entières, hérissées de quelques cils dressés. Calice cilié sur les marges à 5 dents longues et
aiguës. Tiges en général florifères seulement dans le haut - Pelouses, rocailles - AR çà là dans
toute l'Algérie - Euras. Méd. - « Senouber et ardh s.
2289. - A. Chamaeltts Schreber Teucrium L. (Germandrée)
CLÉ DÉS SÉRIÉS
1 Feuilles très profondément découpées (au delà du milieu du limbe)

132
laciniées ou pinnatiséquées (fig. 2290-91) ..................................SÉRIE 1
- Feuilles entières lobées ou crénelées 2

2 Plantes annuelles à tiges ramifiées dès la base ..............SÉRIE 2


- Plantes vivaces ........................................................................3

3 Plantes à tiges herbacées et à feuilles triangulaires, pétiolées, crénelées, grandes (3-7cm).


Calice à dent supérieure bien plus grande que les autres (fig. 2296). Fleurs verdâtres SÉRIE
3
- Plante ne répondant pas à ces caractères 4

4 Feuilles entières à marge tout au plus ondulée ...............SÉRIE 4


Feuilles crénelées-dentées sur les marges SÉRIE 5
SÉRIE 1

' Feuilles à 3-5 segments linéaires, entiers divisés, mucronés (fig.). Inflorescences terminales à 2
fleurs par verticillastre. Corolle blanche -= tachée de rose ou de violet, grande 12-15 mm -
Pelouses, garrigues - CC surtout dans le Tell - ' W Méd. ,.
2290. - T. pseudo-Chamaepitys L.
Feuilles bipennatifides à segments oblongs, obtus (fig.). Corolle de moitié moins grande 2

2 Calice à tube court campanulé (fig.). Corolle blanchâtre. Plante vivace à souche épaisse,
à tiges prostrées. Fleurs 1-2 à l'aisselle des feuilles
supérieures, pas d'inflorescence individualisée - Dayas - R : H1-2, AS. RR ailleurs : 01-2, Al, SS
- 1 W Méd. ~.
2291. - T. campanulatum L.
Calice tubuleux bossu à la base. Corolle rose. Plante annuelle ou bisannuelle à. tiges dressées.
Fleurs 2-6 à l'aisselle des feuilles supérieures en inflorescence unilatérale - Pelouses - RR :
Constantine (?)
- Eur.-Méd. ~. 2292. - T. Botrys L.

SÉRIE 2

1 Rameaux et bractéoles spinescents après la floraison. Calice à dent supérieure fortement dilatée
et formant la lèvre supérieure (fig.). Feuilles lancéolées fortement crênelées. Fleurs par 1-4 à
l'aisselle des feuilles, présentes dès la base des rameaux. Corolle blanchâtre petite - Champs - RR
Cl: Sétif, Constantine - ~ Méd. I.
2293. - T. spinosum L.
Plantes non épineuses. Calice tubuleux à 5 dents subégales .... 2

2 Plante hispide à pilosité courte et dense, verte. Inflorescence nettement unilatérale. Calice à
pilosité courte, gibbeux à la base, non accrescent après la floraison (fig.). Corolle jaunâtre 2 fois
plus longue que le calice - Pelouses, terrains argileux - C dans le Tell. RR ailleurs -
W Méd. 1. 2294. - T. resupinatum Desf.
- Plante très hérissée -* grisâtre. Inflorescence non unilatérale. Calice hérissé à sa base de longs
poils dressés (1,5-2 mm), accrescent, aplati sacciforme à la base à maturité, gibbeux (fig.).
Corolle à peine plus longue que le calice - Garrigues - RR : 01: environs d'Oran -
End. ~. 2295. - T. mauritanicum de Noé
SÉRIE 3

133
1 Tiges et feuilles glabrescentes, ces dernières vertes non réticulées gaufrées en, dessous. Calice
glabrescent ou à pilosité apprimée très courte, accrescent, membraneux sur le fruit, à dent
supérieure largement ovale, concave en dessus (fig.). Bractées lancéolées cuspidées - Forêts - R :
K2-3 - End. 1.
2296. - T. atratum Pomel.
- Tiges et feuilles fortement pubescentes, ces dernières -± blanchâtres,
réticulées gaufrées en dessous. Calice hispide ..................................2

2 Feuilles caulinaires à limbe cordiforme à la base (fig.). Tiges et face inférieure des feuilles
veloutées blanchâtres. Bractées florales linéaires, les supérieures très réduites. Calice à tube
bossu à la base. Pilosité de l'inflorescence constituée par des poils simples - Forêts des montagnes
- AC : 01, A2, K1-2-3, C1 - 1 End. NA. j.
2297. - T. pseudo-Scorodonia Desf.
Feuilles caulinaires à limbe -±- rétréci à la base non cordiforme. Tiges et feuilles simplement
hispides. Bractées florales lancéolées-ovoïdes. Calice à tube non bossu à la base. Pilosité de
l'inflorescence constituée en majeure partie par des poils glanduleux capités - Forêts des
montagnes - RR : K1-2-3 - L End. - (= T. atratum var. interme
dium Batt.). 2298. - T. Kabylicum Batt.
SÉRIE 4
1 Arbuste de 40-120 cm, à feuilles ovoïdes ou linéaires, vertes et glabres en dessus, blanches en
dessous. Inflorescences en longs épis feuillés. Fleurs 2 par verticillastre. Calice à tube court
blanc. Corolle bleue pâle grande - Rocailles, broussailles - R : 01-3, H1 - I Méd. -
« Houd et biod a. 2299. - T. fruticans L.
- Plantes basses, en touffes denses, ligneuses à la base. Inflorescences
capituliformes .....................................................................................2
2 Feuilles lancéolées vertes en dessus, blanches en dessous. Calice glabre, membraneux. Corolle
blanc-jaunâtre. Broussailles - RR : 01 Mostaganem - I Eur. Méd. J 2300. - T. montanum L.
- Feuilles linéaires, vert-grisâtres fortement révolutées sur les marges. Calice vert-grisâtre.
Corolle blanche - Rocailles - R : H1-2, AS1-2 ssp. thymoides (Pomel) Bat
~ -_
j 2301. - T. Polium L. (p.p.) fc O
SÉRIE 5~
1 Fleurs 1-2 à l'aisselle des feuilles supérieures. Pas d'inflorescence individualisée. Plante à tiges
herbacées érigées, de 10-60 cm, très hispide, blanchâtre en entier. Feuilles lancéolées crénelées,
sessiles. Calice bossu à la base. Corolle purpurine - Marais - C dans le Tell, R ailleurs - Méd. - «
Magt est cef ».
2302. - T. scordioides Schreb.
- Plantes ne répondant pas à ces caractères. Inflorescences toujours bien
individualisées. Éspèce des lieux secs 2
2 Fleurs roses ou purpurines ......................................................3
- Fleurs jaunes ou blanches .......................................................8
3 Inflorescences en têtes compactes capituliformes situées au sommet des tiges. Feuilles
lancéolées-linéaires crénelées, sessiles, à marge révolutée • cf. T. Polium
Inflorescences spiciformes = allongées. Feuilles -±- ovales ou arrondies, planes, lobées 4
4 Sous-arbrisseaux entièrement glabres. Feuilles ovales rhomboïdales, luisantes en dessous
- Indiqué en Algérie par Desfontaine - W
Méd. 1. 2303. - T. lucidum L.
- Plantes pubescentes ................................................................5
5 Tiges florifères grêles, décombantes, simples, nombreuses, naissant d'une souche ligneuse.

134
Feuilles caulinaires supérieures et florales verticillées par 4-6 en verticilles disjoints, petites (5-10
mm). Inflorescences grêles, longuement spiciformes - Rochers calcaires - RR
02: Inkermann - 1 End. 1. 2304. - T. Santae Quézel et Simonneau
- Plantes ne répondant pas à ces caractères, en particulier feuilles
florales jamais verticillées ....................................................................6
6 Plante basse à tiges prostrées rampantes. Grappes feuillées inférieurement, feuilles supérieures
sessiles. Inflorescences très denses - Pelouses des montagnes - AC dans le Tell, AS3 - 1 Eur.
Méd. I -
e Bellout et ard >. 2305. - T. Chamaedrys L.
- Plantes à tiges élevées dressées souvent ligneuses.. Feuilles florales
bractéiformes très différentes de celles de la tige 7
7 Plantes à tiges et feuilles faiblement hispides, ces dernières vertes en dessus, à limbe à peine
plus long que large, à 3-6 paires de dents principales (fig.). Bractées florales non atténuées en
pétiole. 2 par verticillastre ....................................................cf. T.flavum
- Plante très hispide dans toutes ses parties. Feuilles lancéolées à 10-20 paires de denticulations
fines (fig.). Bractées florales lancéolées longuement atténuées en pétiole, petites, en général 4-6
par verticille - Garrigues - AC : 01-2-3 - W. N.A. 1.
2306. - T. bracteatum Desf.
8 Arbuste ou sous-arbrisseau à tiges dressées 30-80 cm, au moins en
partie ligneuses. Inflorescences ± longuement spiciformes (cf. plus
haut) - Rochers, broussailles - C dans toute l'Algérie - 1 Méd. - c Aïag >. 2307. - T. flavum L.
Plantes à tiges grêles, peu élevées, (5-20 cm), souvent radicantes. Inflorescences en têtes ou épis
très denses .......................................................................................
9 Feuilles cunéiformess à limbe pas plus long que large, longuement pétiolées (fig.). Plante des
rochers calcaires verticaux à tiges ligneuses grêles et flexueuses, souvent décombantes 10
- Plante ne répondant pas à ces caractères ...............................11
10 Feuilles à limbe blanchâtre en dessous (fig.). Fleurs de 15-17 mm à calice membraneux l'ng de
8-10 mm, à dents courtes et triangulaires, ciliées, aiguës mais non sétacées - RR : 03: Tlemcen,
Ghar-Rouban
var. albidum Maire - 1 Ibéro-Or. ( - (= T. sa.ratile Cav. non Lamk, T. albidum Munb.). 2308.
T. buxifolium Schreb.
- Feuilles vertes en _ dessous, simplement pubescentes. Fleurs de 1012 mm. Calice de 4-6 mm, à
dents longuement aiguës sétacées - RR : AS3 près de nos frontières : var. getulum Maire - I N. A.
1 - (= T. saxatile Lamk var. getulum Maire).
2309. - T. ramosissimum Desf.
11 Feuilles planes, cunéiformes, progressivement rétrécies en pétiole (fig.) 2-3 fois plus longues
que larges, crênelées. Plante hérissée de longs poils blancs. Inflorescences en grappes
cylindriques, à bractées foliacées membraneuses, ovoïdes, entières, presque aussi longues que le
calice (fig.) - Pelouses, rocailles - RR : AS3 - 1 W Méd. 1
2310. - T. compactum Clemente
Feuilles linéaires ou lancéolées à marge en général révolutée, denticulées-crénelées.
Inflorescences en têtes denses capituliformes ou un peu allongées, à bractées florales réduites
mais semblables aux feuilles. Espèce très polymorphe où la détermination des micromorphes
reste toujours délicate. Nous signalons ici les sous-espèces connues en Algérie où une révision
générale de l'espèce permettra seule de préciser leur valeur réelle - Eur. Méd. 1 - e Djaad a
a) Plante à tomentum au moins partiellement jaunâtre .......................b
- Plante à tomentum blanchâtre ...........................................................e
b) Tomentum jaunâtre présent sur la portion supérieure des tiges .... c - Tomentum jaunâtre
présent seulement sur les capitules ......................................................d
c) Feuilles caulinaires planes ou presque planes. Calice de 5-6 mm - R : 01: Dahra. ssp.

135
aureiforme (Pomel) Batt.
- Feuilles caulinaires à marge révolutée. Calice 3-4 mm - RR : indiqué en Algérie. ssp. luteum
(Mill) Briq.
d) Tiges florifères vertes à feuilles étalées - RR : AS1, SS.
ssp. flavovirens Batt.
- Tiges florifères blanches tomenteuses à feuilles très petites (4-6 mm)
redressées - R : SC : Sommets du Hoggar.
ssp. helichrysoides Maire
e) Feuilles à marge pratiquement entières, quelques-unes seulement crénelées. Cf. supra. ssp.
thymoides (Pomel) Batt.
- Feuilles à marge distinctement crénelées ..........................................f
f) Tiges et feuilles vertes en entier, ces dernières presque planes. Petite plante prostrée à tiges
florifères haute de 5-10 cm - AC : AS3. ssp. aurasianum Maire
- Tiges et feuilles au moins en partie blanchâtres. Plantes plus élevées.

g) Inflorescences plus longues que larges, nettement spiciformes, les terminales ternées sessiles -
R : AS1-2. ssp. cylindricum Maire
- Non ..................................................................................................h
h) Capitules de 1 cm au plus, nombreux au sommet des tiges. Etamines tordues en spirales après
l'anthèse. Feuilles en gé.oéral vertes endessus, blanchâtres en dessous - CC : dans toute l'Algérie.
ssp. capitatum (L.) Briq.
- Non ....................................................................................................i
i) Calice à dents courtes et obtuses. Plantes algériennes - CC: partout. ssp. Polium (L.) Briq.
Calice à dents carénées et aiguës. Plantes du Sahara central ...............j
j) Feuilles linéaires à marge fortement révolutée. Plante grêle. Inflorescence en général unique et
sessile au sommet des tiges. RR : Tassili
n'Ajjers. ssp. Chevalieri Maire
Feuilles nettement dilatées-arrondies à la base, i- triangulaires, à marge à peine révolutée k
k) Plante de 20-25 cm. Inflorescences nombreuses et longuement pédonculées. Face supérieure
des feuilles moins hispide que la face inférieure - SC : Mouydir, Tassili n'Ajjers.
ssp. Geyrii Maire
- Plante plus élevée à tiges très raides. Inflorescences i-3 au sommet des tiges, sessiles,
pubescence jaune parfois présente. Feuilles très et également hispides sur les 2 faces - SC :
Tefedest, Hoggar.
ssp. Seuratianum Maire
Zizyphora L.
Petites plantes annuelles -± rameuses. Calice très longuement tubuleux, 13-nervié, à dents très
courtes (fig. 2312). Corolle longuement tubuleuse à limbe dépassant peu le calice, à lèvres sub-
égales, la supérieure entière, l'inférieure 3-fide.
1 Inflorescences capituliformes enserrées par de grandes feuilles ovales lancéolées ciliées sur les
marges, les caulinaires linéaires lancéolées - Pelouses - Indiqué en Algérie sur les Hauts plateaux
- Méd. I.
2312. - Z. capitata L.
- Inflorescences spiciformes formées de verticillastres superposés pauciflores. Feuilles
toutes semblables, ovales lancéolées, ciliées sur les
marges - Pelouses arides - AC : H1-2, AS - 1 Ibéro.-Maur. I. 2313. - Z. hispanica L.
N. B. - Z. tenuior L. a été également indiqué en Algérie par Desfontaines; il diffère de cette
derrière espèce par ses anthères appendiculées, à une seule loge fertile, et non biloculaire, ainsi
que par son inflorescence
longuement spiciforme rétrécie et son calice très hispide.

136
Rosmarinus L. (Romarin, s Klil >, a Hassalhan,, c lazir »)

Arbustes ou sous-arbrisseaux ligneux très odorants. Feuilles linéaires à marge révolutée,


gaufrées, verdâtres en dessus, ± hispides blanchâtres en dessous. Calice en cloche, bilabié (fig.).
Corolle bleue pâle ou blanchâtre à 2 lèvres, la supérieure entière ou à peine émarginée pas plus
longue que l'inférieure, cette dernière trilobée.
1 Inflorescences et calice à pilosité pruineuse très courte constituée par des poils étroitement
appliqués. Inflorescences en épis très courts, à bractées squamiformes de 1-2 mm, rapidement
caduques - Garrigues, forêts claires - C dans toute l'Algérie - 1 Méd. ( - (incl. R.
laxiflorus de Noé). 2314. - RL officinalis L.
- Inflorescences et calice à pilosité double, l'une courte, comme cidessous, l'autre constituée par
de longs poils dressés glanduleux au sommet. Inflorescences plus longues, à bractées amples
cordiformes longues de 3-4 mm - Rocailles - R : 01-2-3, Al-2, H1 - I End. I - (incl. R. officinalis
L. var. lavandulaceus Batt. non de Noé).
2315. - R. Tournefortii de Noé
N.B. R. officinalis var. lavandulaceus de Noé non Batt. des environs d'Oran est intermédiaire
entre ces 2 espèces, les calices portent des poils étalés, mais non glanduleux.
Salvia L. (Sauge)
Arbustes ou plantes herbacées. Calice bilabié, variable, à lèvre supérieure tridentée, l'inférieure
bidentée. Corolle bilabiée. Étamines 2, à filet court surmonté d'un long connectif à 2 branches
inégales l'une portant une loge de l'anthère et l'autre, le plus court, une écaille, ou bien terminé en
pointe.
1 Arbrisseaux ou sous-arbrisseaux à tiges pérennantes, ligneuse .. 2
- Plantes annuelles, ou vivaces à tiges herbacées ......................7
2 Feuilles linéaires plus de 10 fois plus longues que larges fortement
sinuées ou denticulées sur les marges (fig.) ...........................................3
- Feuilles ovales ou ovales-lancéolées planes, pas plus de 4-5 fois plus
longues que larges, planes ......................................................................4
3 Feuilles gaufrées, tomenteuses en dessous, longues de 5-10 cm. Calice finement pubescent,
fendu en 2 lèvres profondes (fig.). Corolle de plus de 2 cm. Arbuste de 30-70 cm - Garrigues -
R : 01: Dahra à Pont du Cheliff, AS3 : Aurès, Oued Abdi - I End. 1.
2316. - S. Balansae de Noé
Feuilles vertes, denticulées, de moitié plus petites. Calice laineux à dents très courtes (fig.).
Corolle de 5-8 mm. Sous-arbrisseaux de 10-20 cm - Oueds rocailleux - AC : SC dans les
montagnes -
Oro. Sah. I - « Tagrouf t » « Aouït a.
6 2317. - S. Chudaei Batt. et Trab.

~Calice campanulé à dents longues de 5-8 mm - Cultivée - 1 Eur. I - « Souaa en nebi » S.


officinalis L.
-'7 Calice urcéolé-campanulé à dents longues au plus de 2 mm .... 5
c
5 Tiges et face inférieure des feuilles blanches tomenteuses. Feuilles présentant, en général, 2
lobules arrondis à la base du limbe - Cultivée et souvent subspontanée - E. Méd. I.
2318. -- S. triloba L. fils
- Tiges et feuilles non blanches tomenteuses. Feuilles sans lobules
arrondis à la base ...............................................................................6
6 Inflorescences en épis en général simples, denses, à bractées florales ovales lancéolées longues
de 4-6 mm, persistantes. Feuilles en général brusquement rétrécies en pétioles - Rocailles - RR :

137
C1 : Dj Refaa et Ouled Fatma - W. Méd. 1 - (= S. hispanorum Lag.).
2319. - S. lavandulaefolia Vahl.
- Inflorescences en épis ramifiés très lâches, à bractées florales squamiformes très réduites,
caduques. Feuilles en général progressivement rétrécies en pétiole - Rocailles, pelouses des
montagnes - AR : 03, Cl, AS1-2-3 : ssp. Blancoana (Webb. et Heldr.) Maire - I Méd. 1 -
(fi )..
g' 2320. - S. Aucheri Benth.

7 Feuilles, tiges et bractées entièrement blanches tomenteuses laineuses. Feuilles inférieures en


rosette, oblongues spatulées. Inflorescences en verticillastres denses, distants, à bractée
triangulaire, grande. Calice tubuleux de 20-22 mm. Corolle violette exserte - Pelouses, rocailles -
AC : H1-2, AS1-2-3 - I Ibéro.-Maur. 1 - « Qidan et Melkloud ».
2321. - S. phlomoides Asso.
- Feuilles non entièrement tomenteuses laineuses. Plante ne présentant
pas ces caractères ...............................................................................8

8 Feuilles inférieures aii moins, profondément incisées-lobées ± pinna


tifides (fig.) '.......................................................................................9
- Feuilles entières tout au plus sinuées-dentées sur les marges .... 10

9 Calice à 5 dents linéaires, long de 1 cm, profondément fendu en 2 lèvres (fig.), hispide. Plante
glabrescente, sauf dans l'inflorescence, à feuilles pinnatifides. Fleurs de 12-15 mm - Rocailles,
pâturages désertiques - R : AS3 : Batna, Él Outaia. SS2 : Biskra - 1 End. !.
2322. - S. Jaminiana de Noé
Calice à lobe supérieur horizontal ou même récurvé vers le haut à 3 dents courtes, convergentes
(fig.). Plante très variable - i Méd. Ati. -
« Zergtoun » « Koussa r. 2323. - S. verbenaca (L.) Briq.
a) Feuilles pinnatipartites à segments linéaires (fig. a) .......................b
- Feuilles pinnatilobées à segments bien plus larges (fig. b) ...............c
b) Calice hérissé de longs poils blanchâtres, très denses. Fleurs bleu-pâle
Pâturages désertiques - R : AS3, SS1.
ssp. pseudo-Jaminiana (Chev.) Maire
- Calice à pilosité lâche, vert, bien visible. Fleurs violet-foncé - Pâtu
rages - C : dans toute l'Algérie, SS (= S. lanigera Poiret, S. contro
versa Ten). ssp. clandestina (L.) Pugsl.
c) Fleurs blanches -- R : 01. ssp. sabulicola (Pomel) Batt.
- Fleurs bleues ou violacées ................................................................d
d) Plante du Sahara central à odeur fétide, entièrement hérissée de longs poils - R : SC. ssp.
foetens blaire
- ...........................................................................................................e
e) Fleurs bleues-violacées en épis dressés, longues de 7-8 mm en moyenne, à lèvres inégales -
CC : dans toute l'Algérie (= S. Clandestina Batt. non L.). ssp. eu-verbenaca Maire i
- Fleurs bleuâtres, ou rosées, en épis nutants au sommet avant l'anthèse,
plus petites, à lèvres subégales - AR : çà et là dans le Tell (S. verbenaca Batt. S. strict.). ssp.
horminioides (Pourret) Pugs.
10 Feuilles ovales obtuses, brusquement rétrécies en pétiole, finement et régulièrement dentées
(fig.). Calices fructifères réfléchis sur l'axe (fig.), fortement ciliés sur les nervures, bilabiés.
Corolle rose ou bleupâle. Inflorescences en longs épis feuillés interrompus - Champs argileux -
AC : dans le Tell - 1 Méd. I - (= S. viridis L.).
2324. - S. Horminum L.
- Plante ne répondant pas à ces caractères ...............................11

138
il Fleurs petites 12 mm au plus ................................................12
- Fleurs grandes 15-25 mm ......................................................14
12 Tiges florifères ramifiées dès la base. Plante de 10-20 cm, souvent sous-ligneuse à la base.
Feuilles lancéolées-linéaires denticulées sur les marges. Plante très rameuse. Corolle bleu pâle
dépassant à peine le calice - Pâturages désertiques - C : AS, Hd, SS, SC - I Sah.
Sind. 1 - « Sasaf ». 2325. - S. aegyptiaca L.
Tiges florifères ramifiées seulement dans leur portion supérieure,
parfois simples. Feuilles lancéolées diversement incisées dentées ..
tz Inflorescences très rameuses, denses, à bractées très petites (2-3 mm). Calice à 2 lèvres très
écartées (fig.). Corolle d'un bleu intense - Décombres - RR : 01 à Oran, adventice - I Euras. I - (=
S. nemo
rosa L. Rchb). 2325 bis. - S. silvestris L.
- Inflorescences peu rameuses, souvent simples. Bractées bien plus
amples. Calice à 2 lèvres peu écartées ...........................Cf. S. VERBENACA

14 Bractées triangulaires cordiformes très amples, dressées, aussi lon


gues que les calices qu'elles cachent en entier ...................................15
- Bractées -L lancéolées ou triangulaires, en général réfléchies, bien
plus courtes que le calice ..................................................................18
15 Plante entièrement hérissée de poils blanchâtres dressés, longs de 1-2 mm. Calice
campanulacé très ample, presque aussi large que long, à lobes obtus (fig.) - Pelouses, cultures -
Maroc et Tunisie, à rechercher en Algérie. 2326. - S. tingitana Étte.
- Plante à pilosité flexueuse ± apprimée au moins sur les feuilles.
Calice bilabié à lobes terminés en une longue pointe ........................16
16 Calice à lobe supérieur à 3 dents courtes triangulaires (fig.). Fleurs blanchâtres lavées de bleu,
en verticillastres rapprochés. Bractées blanches ou liliacées. Feuilles inférieures irrégulièrement
dentées. Plante à odeur de musc - Champs - R : Al, Kl-2 - Méd. -
« Tsifsa r. 2327. - S. Sclarea L.
- Calice à lèvre supérieure à 3 dents à peine plus courtes que les autres. Fleurs blanches ou rosées
en verticillastres écartés formant une panicule ample. Bractées vertes. Feuilles inférieures ;
inciséeslobées ....................................................................................17

17 Tiges et inflorescences visqueuses. Verticillastres supérieurs stériles, constitués seulement par


des bractées. Fleurs blanc-rosé à corolle 3 fois plus longue que le calice - Pâturages rocailleux et
arides - C : H1-2: Montagnes : ssp. patula (Desf.) Maire - Méd. I - « Ferrache en neda » (= S.
argentea Willk et Lange Batt, et Trab.
non L.). 2328. - S. argentea L.
- Tiges et inflorescences laineuses, non visqueuses. Verticillastres tous fertiles. Fleurs blanches à
corolle 2 fois plus longue que le calice - Indiquée en Algérie par Desfontaine, non revue - Euras.
S. tEthiopis L.

18 Fleurs blanches ou rosées. Tiges et inflorescences visqueuses. Inflorescences très ramifiées-


étalées. Bractées florales très variables. Calice à dents courtement épineuses. R : Constanti.ois :
var. aurasiaca (Pomel) Batt. et Trab................................Cf. S. ARCENTEA
- Fleurs violettes en entier ou en partie (sauf cas d'albi.'sme). Tiges et inflorescences pubescentes,
mais non visque•..ses, peu ramifiées. Calice à dents terminées en épine longue de 1,5-2 mm
.............................................................................................................19
9 Indument des tiges et de la portion inférieure du calice constitué au moins en partie par des
poils glanduleux capités longs de 1-2 mm, très visibles. Plante annuelle de 20-50 cm à fleurs bleu
violacé concolores. Feuilles caulinaires lancéolées subsessiles -!- crénelées - Champs - C : 01-2-3

139
- ( Or. Maroc I - « Merymic ».
2329. - S. algeriensis Desf.
Indument constitué uniquement par des poils simples - dressés. Plante vivace plus vigoureuse 80-
150 cm. Feuilles caulinaires très amples, triangulaires -±- cordées, pétiolées crénelées, dentées
sur les marges - Champs argileux - I Ibéro-Maur. 1 - « Salema a (= S.
bicolor Desf.). 2330. - S. Barrelieri Ettling.
a) Corolle bleu violacé à lobe médian de la lèvre inférieure blanc - AC :
dans le Tell, R : ailleurs. ssp. bicolor (Desf.) Maire
- Corolle bleu violacé concolore - R : Hl : Tiaret, Prévost-Paradol.
ssp. pseudo-bicolor Batt. et Pitard) Maire
Saccocalyx Coss. et Dur.
Sous-arbrisseau de 20-100 cm à tiges érigées. Feuilles ovales lancéolées de 4-6 X 2-3 mm,
ciliées, hispides. Fleurs en verticillastres, petites, blanches rosées ou pourpres. Calice à 5 dents,
fortement accrescent, vésiculeux à la maturité. Corolle incluse à 4 lobes très courts, sub-égaux,
les supérieurs -t érnarginés (fig.) - Dunes de la zone prédésertique - R : Hd, A1-2-3,
RR : SS - End. 1 - a Zaater,. 2331. - S. satureioides Coss. et Dur.
Molucella L.
Plante glabre de 30-50 cm à tige simple érigée. Feuilles ovées-cordiformes profondément lobées,
pétiolées. Verticillastres très disjoints à bractées épineuses simples. Calice accrescent
membraneux à 6-8 fortes épines, bilabié long de 25-30 mm (fig.). Corolle blanc rosé hispide, à
lèvre supérieure seule exserte - Champs - RR : A1 : Autrefois aux environs d'Alger -, W Méd.
2332. - M. spinosa L. Lavandula L. (Lavande)
Sous-arbrisseaux aromatiques. Inflorescences en épis denses terminaux.
Fleurs bractéolées. Calice tubuleux à 5 dents courtes inégales. Corolle exserte à tube dilaté à la
gorge, à 2 lèvres, la supérieure à 2 lobes, l'inférieure à 3. Etarnines incluses.
1 Feuilles entières ou tout au plus crénelées sur les marges. Epis florifères terminés par un toupet
de grandes bractées pétaliformes bleuviolacé .......................................2
Feuilles bipennatiséquées (fig. 2336). Épis florifères sans bractées apicales 3
2 Feuilles entières grisâtres sur les 2 faces, à marges révolutées. Tiges florifères feuillées jusque
sous les épis. Fleurs et bractées violettes - Garrigues et forêts, sur silice - CC : dans tout le Tell -
1 Méd. -
a Helhal s, c Amezzir s. 2333. - L. Stoechas L.
- Feuilles dentées crénelées sur les marges (fig.), grisâtres en dessous, vertes en dessus. Tiges
florifères longuement dénudées sous les épis. Fleurs et bractées bleuâtres - Garrigues surtout
calcaires - CC
01-2-3, A1 à l'ouest de Chenoua, RR : ailleurs - 1 W Méd. I -
e Djaïda x. 2334. - L. dentata L.
3 Bractées florales lancéolées égalant environ le 1/4 de la longueur de la fleur. Epis florifères à la
fin lâches, longs de 7-15 cm, souvent disjoints. Fleurs d'un bleu pâle. Plante à peine odorante -
Savanes désertiques - AC : SO, SC, RR : SS - 1 N Trop. 1 - e Ehrer a, (= L.
stricta Del). 2335. - L. coronopifolia Poiret
- Bractées florales ovales, égalant au moins la moitié de la longueur de la fleur. Épis très denses,
bien plus courts. Fleurs d'up bleu violacé ...........................................4
4 Fleurs de 7-8 mm de long, violacées. Épis ne dépassant guère 3 cm. Plante peu odorante ou
même un peu fétide - Rocailles, pâturages arides - AC : ça et là dans toute l'Algérie sauf dans le
Tell algéroconstantinois - I Méd. - « Kammoun -el djmel a.
2336. - L. multifida L.
- Fleurs de 12-15 mm, bleu foncé. Épis de 4-6 cm. Plante à forte odeur de géraniol - Lit des
oueds rocailleux - AC : dans les montagnes du Sahara central au-dessus de 1000 m : ssp.
Antineïe (Maire) de Miré et Qz. - Méd. Sah. I - c Tehenok ».

140
2337. - L. pubescens Dec. Sideritis L. (Crapaudine)

1 Plante annuelle à racine très grêle, florifère en général dès la base. 2


- Arbustes ou sous-arbrisseaux, inflorescences terminales .......3
2 Corolle jaunâtre, petite, dépassant à peine le calice. Calice campanulacé à 5 dents subégales,
épineuses au sommet (fig.) - Pelouses, rocailles - CC : H, AS. RR : ailleurs : var. ebracteata
(Asso) Briq. -
Méd. I. 2338. - S. montana L.
- Corolle blanche, bien plus longue que le calice. Calice à dent supérieure très élargie, bien
plus grande que les autres, ces dernières li-
néaires lancéolées, toutes spinescentes au sommet (fig.) - Pelouses - RR : à K2-3, A2 : ssp.
numida Batt. - 1 Méd. I.
2339. - S. romana L.
3 Feuilles à marge entière ..........................................................4
- Feuilles à marge distinctement dentée, au moins sur les inférieures. 5

4 Tiges et feuilles glabres ou glabrescentes, un peu scabres, vertes. Plante robuste à tiges très
nombreuses. Epis grêles à verticillastres très distants. Bractées florales laciniées ou -*- entières :
var. getula (Batt.) Maire. Calice mollement pubescent, ne dépassant pas 6-7 mm. Fleurs jaunes -
Rocailles - R : Hl, AS1 - , S. Mar. Or. 1 - (incl.
S. getula Batt.). 2340. - S. ochroleuca de Noé
- Tiges et feuilles au moins en partie canescentes tomenteuses. Épis denses à verticillastres en
général rapprochés. Calice tomenteux ou simplement hispide atteignant 8-10 mm. Fleurs jaunes à
gorge rose - Pelouses arides, rocailles - AC : partout sauf dans le Tell algéro-constantinois. Plante
extrêmement polymorphe - 1 Méd. I - (incl. S. guyoniana Boiss. et Reut., S. atlantica Pomel, S.
pycnostachys Pomel) c Mejjo ». 2341. - S. incana L.
5 Arbrisseaux à tiges ligneuses, épaisses, hauts de 20-40 cm. Plantes glabres ou glabrescentes,
sauf dans l'inflorescence. Épis à verticillastres _ disjoints .................6
- Sous-arbrisseaux à tiges ligneuses ne s'élevant guère au-dessus du sol. Plantes à tiges et
feuilles hispides. Épis globuleux très denses. 7
6 Épis florifères longs de 3-5 cm, denses, à verticillastres presque contigus, sauf en général
l'inférieur. Feuilles florales plus courtes que les calices. Fleurs jaunes (R. blanches : var.
Debeauxii Font Quer = S. leucantha Deb. non Cav.) - Garrigues littorales - R. 01 : Dahra,
Oran - End. I. 2342. - S. maura de Noé
- Épis florifères longs de 10-20 cm, lâches et disjoints. Feuilles florales plus longues que les
calices - Garrigues littorales : Martimpey du Kiss, tout près de nos limites : ssp. Ortanedae (F.Q.
et Pau) Maire -
Ibéro-lllcr. 2343. - S. arborescens Salzm.
7 Épis larges de 15-20 mm. Feuilles spatuliformes dentées, larges de 6-10 mm, en général très
hispides. Tiges feuillées, par des feuilles à peine réduites jusque sous l'inflorescence - Garrigues
littorales - RR : 01 - Plante polymorphe - Or. Mar. .
2344. - S. subatlantica Doum.
- Epis larges de 10-12 mm. Feuilles lancéolées linéaires, faiblement dentées larges de 'L-3
mm, les supérieures souvent entières, progres
sivement réduites sous l'inflorescence - Indiqué à Constantine (Meyer), mis en doute par Maire -
1 Eur. I - (= S. Guillonii Timbal).
2345. - S. hyssopifolia L. Marrubium L. (Marrube)
1 Calice à 10 dents, dont les 5 commissurales un peu plus courtes, toutes terminées en pointe
épineuse (fig.). Arbuste à tiges et face inférieure des feuilles blanches tomenteuses.
Inflorescences en glomérules verticillés. Bractées linéaires aiguës. Fleurs blanches - Décombres,

141
haies - CC : dans toute l'Algérie - ( Cosm. I - c Marriout ,.
2346. - M. vulgare L.
Calice à 5 (RR 6-7) dents, les commissurales nulles ou très réduites . 2
2 Dents du calice dressées lancéolées aiguës, terminées en pointe épi
neuse (fig.) ...........................................................................................3
- Dents du calice étalées en roues, à lobes lancéolés -±- obtus, souvent
accrescents sur le fruit (fig.) ................................................................4
.3 Fleurs roses. Tiges, feuilles et calices pubescents laineux. Feuilles orbiculaires cunéiformes -
Rocailles des montagnes - R : AS1-2, H1 - 1 Ibéro-Maur. I - (= M. sericeum Boiss.).
2347. - M. supinum L.
- Fleurs blanches. Tiges, feuilles et calices pubescents, mais non laineux. Feuilles lancéolées -
Plante grêle - RR : 03 : Ouarsenis ? Plante douteuse pour l'Algérie - I Eur. Méd. I.
2348. - M. peregrinum L.
4 Calice à 5 grosses nervures et à lobes indurés terminés en pointe aiguë vulnérante (fig.). Sous-
arbrisseau à feuilles cunéiformes, arrondies crénelées en haut. Corolles roses ou rouges, petites, à
peine plus longues que le calice - Pâturages, surtout argileux - CC : partout sauf sur le littoral
algéro-constantinois - I Ibéro-Mar. - c Mar
riou ). 2349. - M. Alysson L.
- Calice à 10 grosses nervures. Lobes mous, ovoïdes, à limbe dilaté
obtus (fig.) ............................................................................................5
5 Tiges et feuilles densément laineuses. Epis florifères denses, larges de 2 cm. Calices longs de
7-8 mm, infundibuliformes non rétrécis au sommet du limbe - Pâturages, rocailles - R : 02-3 sur
les confins algéro-marocains - I End. 1 - (= M. pseudo-alysson de Noé).
2350. - M. alyssoides Pomel
802
- Tiges et feuilles blanchâtres à pilosité apprimée très courte. Epis grêles et lâches, interrompus,
larges de 12-15 mm. Calices de 4-6 mm, à tube rétréci à son sommet - Pâturages désertiques - C :
SS, SC
- Sah. - e Djaïdi a. 2351. - M. deserti de Noé
N.B. - X M. Willkommii Magn. (M. supinum X vulgare) existe sur les hauts plateaux algérois, il
possède des fleurs rosé foncé et le calice de M. vulgare.
Prasium

Arbuste -} lianescent. Feuilles ovoïdes lancéolées, crénelées, souvent cordées à la base. Fleurs
par 1-3, à l'aisselle des feuilles en longues grappes feuillées terminales. Calice accrescent à 5
lobes subégaux lancéolés. Corolle blanche à lèvre supérieure entière ou émarginée, l'inférieure 3-
fide à lobe médium plus grand, entier - Broussailles, rocailles - CC : dans toute l'Algérie - Méd. ;
- a Chou gal ». 2352. - Pr. majus L.

Scutellaria L. (Scutellaire)

Herbe vivace finement pubescente, ramifiée dès la base. Feuilles triangulaires cunéiformes,
fortement dentées, pétiolées, grandes (4-6 cm). Inflorescences terminales unilatérales en épis
grêles constitués de verticilles biflores. Calice court à 2 lèvres entières, fermé après la floraison
(fig.). Corolles de 15-25 mm, purpurines - Forêts humides - R : K1-2-3 - 1 Méd. '.
2353. - Sc. Columnae All.
N.B. - Sc. galericulata L. a été signalée par Munby dans les Babors où elle n'a jamais été revue.

142
Prunella L. (= Brunella Tourn.)

Herbes vivaces. Feuilles lancéolées pétiolées, les inférieures en rosette. Inflorescences en épis
denses et terminaux. Feuilles florales largement ovalescordiformes. Calices tubuleux à 10
nervures et 2 lèvres, la supérieure plane tronquée à 3 dents courtes, l'inférieure bifide (fig. 2354),
appliquées l'une contre l'autre après la floraison. Corolle exserte, bilabiée, à lèvre supérieure en
casque, entière, l'inférieure 3-lobée.
1 Fleurs blanc-jaunâtre ou rosées, longues de 15-18 mm Feuilles supérieures ± lobées ou ±
laciniées. Calice et bractées fortement ciliés sur les marges. Plante hispide en entier - Pelouses,
forêts - C : dans les zones montagneuses du Tell - I Euras. ! - e Nourya , (= B. alba
Pallas). 2354. - P. laciniata L.
- Fleurs bleu violacé, longues de 10-13 mm. Feuilles supérieures entières. Calices
glabrescents, ainsi que toute la plante - Pelouses, forêts - AR : Al-2, K1-2-3, Cl, AS3 - 1 Eur.
Méd. - (incl. B. algeriensis
de Noé). 2355. - P. vulgaris L.

Cleonia L.
Petite plante annuelle à tiges en général ramifiées dès la base, pubescente sauf sur les feuilles.
Feuilles oblongues dentées. Inflorescences en gros épis denses de 2-5 X 2-2,5 cm. Feuilles
florales longuement laciniées pinnatifides (fig.), bordées de cils blancs. Corolle longuement
tubuleuse, insensiblement élargie, bleu-violacé 20-24 mm. Calice bilabié à lèvre supérieure plane
3 dentée, l'inférieure bifide à divisions toutes aristées (fig. 2355) - Pelouses, pâturages argileux -
AC : sauf dans le Tell littoral algéro-constantinois - 1 Ibéro-Maur. 1. ?356. - CI. lusitanica
L.
Leonurus
Herbe vivace à tiges dressées rameuses, haute de 60-130 cm. Feuilles inférieures cordées-
palmatipartites à 5-7 lobes lancéolés crénelés, longuement pétiolées, les supérieures lancéolées
cunéiformes ± 3 lobées. Glomérules denses à l'aisselle des feuilles supérieures. Calice à dents
inférieures rabattues. Corolle purpurine - Décombres - RR : K3: autrefois à Bône -
Euras. (. 2357. - L. Cardiaca L. Thymus (Tourn.) L. (Thym)
Plantes sous-ligneuses érigées ou prostrées, odorantes. Inflorescences en faux verticilles. Feuilles
± contractées. Calice tubuleux à 2 lèvres, la supérieure à 3 dents, l'inférieure à 2, ciliées dentées.
Corolle t exserte à 2 lèvres, à 2 et 3 lobes. Étamines 4 saillantes -t divergentes. Carpelles lisses.
Genre de détermination toujours délicate, en raison de l'extrême variabilité des espèces et des
hybridations interspécifiques. Les espèces algériennes à feuilles linéaires constituent en
particulier un complexe qu'il est souvent illusoire de chercher, en l'état actuel de nos
connaissances, à déterminer d'une façon précise. Seule une révision générale des espèces nord-
africaines permettra peut-être de résoudre ces questions. Les caractères du calice permettent en
principe dedistinguer les espèces du groupe hirtus de celles du groupe ciliatus, ce dernier restant
particulièrement inextricable.

1 Calice comprimé latéralement, fortement rétréci à son extrémité, en forme d'utricule, à dents
serrées les unes contre les autres (fig.). Corolle de 8-10 mm, longuement saillante, plus de 2 fois
plus longue que le calice. Arbrisseau rigide à feuilles linéaires ou linéaires-lancéolées ciliolées.
Inflorescences en glomérules courts et très denses - Rocailles - RR : 03 : Tlemcen - I Méd. I - «
Zaateur a (= Satureia
capitata L.). 2358. - Th. capitatus (L.) Hoffm. et Link.
Calice à 5 dents écartées -L étalées, ni comprimé ni rétréci .................2
2 Calice à 5 dents toutes longuement subulées, bien plus longues que le tube, à lèvre supérieure
divisée dans son tiers supérieur (fig.). Tiges dressées robustes. Feuilles oblongues-lancéolées

143
entières et glabres, rarement hispides (T. heterophyllus). Inflorescences ± interrompues vers le
bas. Fleurs blanches ou pâles à peine plus longues que le calice - Pelouses, garrigues - C : dans le
Tell - 1 End. Alg. l'un. ' - « Zaateur » (incl. T. pallescens de Noé et T. heterophyllus Batt. et Trab.
= Th. Monardi de Noé).
2359. - Th. Fontanesii Boiss. et Reut.
- Dents de la lèvre supérieure du calice non longuement aristées. Tube
aussi long ou plus long que les dents ..................................................3
3 Feuilles caulinaires ovales, lancéolées ou lancéolées-linéaires, planes,
à marges non révolutées, obtuses ........................................................4
- Feuilles caulinaires linéaires ou linéaires lancéolées, à marges révolu
tées, en général aiguës au sommet ......................................................8
4 Feuilles florales très différentes des autres, lancéolées linéaires longuement rétrécies en pointe
aiguë, ciliées (fig.), au moins aussi longues que les fleurs; les caulinaires spatuliformes glabres.
Tiges -*dressées. Inflorescences lâches, ramifiées - Rocailles - RR : AS3 -
End. S. Oran. Mar. J. 2360. - Th. commutatus (Ball.) Batt.
- Feuilles ne présentant pas ces caractères, les caulinaires en particu
lier jamais spatuliformes ..................................................................... 5
5 Calices et feuilles florales hérissées de poils raides ................6
- Calices et feuilles florales glabres ou à pilosité très fine et appliquée;
dents du calice parfois - ciliées ........................................................... 7
6 Tiges prostrées longuement rampantes. Feuilles ovoïdes, moins de 2 fois plus longues
que larges (fig.), toutes identiques. Plante très gazonnante à rameaux florifères courts. Fleurs
roses - Pelouses des hautes montagnes - RR : C1 : Mt Dreat, Dt Dira, etc., K2: Takoucht
- End. 1. 2361. - Th. dreatensis Batt.
Tiges érigées. Plante buissonnante. Feuilles en général lancéolées (fig.), 2-5 fois plus longues que
larges. Feuilles florales nettement plus larges. Fleurs roses sessiles ou presque - Pelouses - AR :
A2, K1-2-3, C1 - 1 End. W Alg. Tun. '.
2362. - Th. numidicus Poiret.
7 Feuilles de 5-7 mm, ovoïdes, tout au plus 2 fois plus longues que larges. Calice glabre. Fleurs
blanches petites (5-6 mm), en inflorescences courtes (1-2 cm). Tiges ±- prostrées rampantes -
Rocailles - R : H1-2, SS : É1 - Goléa - End. 1.
2363. - Th. Guyonii de Noé

- Feuilles de plus de 1 cm, lancéolées, 2-3 fois au moins plus longues que larges. Calice finement
pubescent. Fleurs roses plus grandes (8-10 mm) en inflorescences spiciformes allongées, en
général de plus de 2 cm. Tiges érigées - Pelouses, rocailles - R : 03: Terni, Hl: Tiaret, A2: Médéa,
Ben Chicao, H2: Aumale - End. -
« Zaateur ». 2364. - Th. lanceolatus Desf.
8 Calice à dents de la lèvre supérieure courtes, triangulaires, pas plus
longues que larges (fig. 2367) ............................................................9
- Calice à dents de la lèvre supérieure lancéolées, 2-3 fois plus lon
gues que larges (fig. 2369) (complexe Th. ciliatus Desf.) .................11
9 Feuilles florales bien plus larges que les caulinaires, planes, rhomboïdales, obtuses (fig.).
Inflorescences allongées T disjointes à la base. Fleurs blanchâtres petites (5-6 mm) - Rocailles
des montagnes - RR : AS3 : Dj Mzi et Aïssa (?) - . End. S. Mar. - « Tizer
dit ». 2365. - Th. pallidus Coss.
- Feuilles florales sensiblement identiques aux feuilles caulinaires parfois ± dilatées à la base,
mais rétrécies au sommet, aiguës, révolutées à la base. Fleurs roses ou pourprées 10
10 Pédicelles floraux aussi longs ou presque aussi longs que le calice. Feuilles florales plus
longues que les fleurs. RR : H1 entre Bedeau et Crampel - Ibéro-Mar. 1. 2366. - Th.

144
glandulosus Lag.
- Pédicelles bien plus courts que le calice. Feuilles florales plus courtes que les fleurs. Plante
basse, diffuse, peu hispide, à fleurs pâles - Pelouses, rocailles des montagnes - C sauf sur le
littoral - 1 IbéroMaur. 1 - « Djertil », « Hamrya ».
2367. - Th. hirtus Willd.
11 Feuilles florales peu différentes des feuilles caulinaires, peu dilatées. Épis florifères courts et
étroits ne dépassant guère 15 X 12 mm. Fleurs de 5-6 mm, à corolle moins de 2 fois plus longue
que le calice - Pelouses, rocailles - CC : dans toutes les régions montagneuses. R : ailleurs -
End. N.A. - « Djertil » (= Th. zattarellus
Pomel). 2368. - Th. algeriensis Boiss. et Reut.
Feuilles florales différentes des feuilles caulinaires en général fortement dilatées à leur portion
inférieure. Epis florifères larges de 1620 mm. Fleurs plus grandes à corolle plus longuement
exserte -
End. N.A. ' - c Djertil ». 2369. - Th. ciliatus Desf.
a) Fleurs très grandes, rouges ou violacées, dépassant 1 cm de long- Feuil
les linéaires ciliées sur les marges, les florales largement ovales, vertes
- Pelouses, broussailles - CC : dans toute l'Algérie.
ssp. eu-ciliatus Maire
b
- Fleurs ne dépassant pas 7-8 mm, en général plus pâles
b) Feuilles florales - tachées de pourpre au moins à la base - Pelouses,
broussailles - C : dans le Tell (incl. Th. candidissimus Batt. et Th.
thymbroides Pomel, Th. leucostegius Briq.).
ssp. coloratus (Boiss. et Reut.) Batt.
- Feuilles florales vertes. AR : 01-2-3, Hl-2, etc.
ssp. Munbyanus (Boiss, et Reut.) Batt.

Melissa L. (Mélisse)

Plante herbacée, mollement hispide, à odeur de citronnelle. Tiges très rameuses. Feuilles ovoïdes
lancéolées fortement dentées pétiolées, molles. Inflorescences en faux verticilles lâches épars
tout au long des tiges. Calice campanulé velu, à 13 stries et à 2 lèvres, la supérieure tridentée,
l'inférieure bifide (fig.). Corolle en général rosée, parfois blanche ou jaunâtre, dépassant peu le
calice - Décombres, ravins humides - AR : montagnes du Tell, cultivée - Méd. , - « Touroudjan ».
2370. - M. off icinalis L.

Sat'ureja L.

Sont réunis ici les anciens genres Calamintha Moench, Acinos Moench, Clinopodium L. et
Satureja L. (s. strict.).
CLÉ DÉS SOUS-GÉNRÉS
1 Feuilles petites, très entières, coriaces, sessiles ou subsessiles
.... MICROMERIA
- Feuilles plus grandes, -±- dentées crénelées, molles, toujours distinc
tement pétiolées ..................................................................................2

2 Calice renflé à la base sur la fleur (fig. 2380) ................ACINOS


- Calice cylindrique sur la fleur (parfois -} bossu sur le fruit : S. his
pidula) ..................................................................................................3

145
3 Fleurs en pseudo verticilles denses, contractés en glomérules entourés d'un involucre de
bractées sétacées (fig. 2381) .... CLINOPODIUM
- Fleurs en cyme pédonculée et ramifiée, rarement subsessile, mais
dans ce cas dépourvue de bractées sétacées .........................CALAMINTHA

s. g. Micromeria
1
Sous-arbrisseau éricoïde à tiges dressées très ramifiées, de 10-50 cm. Calice glabrescent de 4
mm. Corolle rose foncé, grande (10-12 mm) à lèvre inférieure large de 6-7 mm. Plante inodore -
Broussailles, rocailles, sur calcaire - CC: Al, R : 01-3 - ! Ibéro-Maur. 1 -
c Tazir ahmeur » (= M. inodora Benth ap. Salzm, Thymus inodorus Desf., S. Barceloi (Willk.
Pau).
2371. - S. Fontanesii Briq.
- Plantes ne présentant pas ces caractères 2

2 Calice à lobes courts non acuminés et dans le prolongement du tube,


non ciliés sur les marges (fig. 2373) ..................................................3
Calice à lobes plus longs, fortement acuminés à dents divergentes, ciliées sur les marges (fig.
2378) ..................................................................................................5

3 Fleurs en glomérules très denses, difficiles à séparer les unes des autres; bractées florales
presque aussi longues que le calice. Tiges robustes érigées. Feuilles supérieures dressées contre
l'inflorescence
- Pelouses, rocailles - RR : K2 - Méd. j.
2372. - S. Juliana L.
Fleurs en cymules lâches, séparées les unes des autres. Bractée florale égalant au plus le 1/4 du
calice. Plantes y divariquées ..............................................................4

4 Feuilles florales ovales lancéolées, au plus 2-3 fois plus longues que larges. Calice à dents
triangulaires très courtes, hérissé en entier d'une pilosité apprimée identique à celle du restant de
la plante. Verticillastres peu distants les uns des autres - Rochers calcaires - R : 03, H1-2, AS1-2
- ( End. Alg. Mar. 1 - (= M. microphylla Cosson non Benth = S. debilis auct. N. afr.).
2373. - S. Briquetii Maire
Feuilles florales linéaires, 6-8 fois plus longues que larges. Calice à dents lancéolées, hérissé en
entier de poils dressés très différents de ceux du restant de la plante. Verticillastres très distants
les uns des autres - Rochers calcaires - R : 03, AS1-2, H1 - j End. Alg. Mar. .
2374. - S. Hochreutineri Briq.

5 Tiges à pilosité étalée. Feuilles elliptiques. Inflorescences dépassant à peine les feuilles,
pauciflores (1-2 à 5-6 fleurs). Calice à dents peu ciliées - Rochers - R : 01-2-3, A1 : Chenoua.
A2, H1 - IbéroMaur. - (= M. Fontanesii Pomel).
2375. - S. Battandieri Briq.
Tiges à pilosité très courte, apprimée, rétrorse ...................................6

6 Feuilles toutes identiques, ovales à ovales lancéolées, au plus 2-3 fois


plus longues que larges .......................................................................7
Feuilles, au moins les supérieures étroite.-nent linéaires 6-8 fois plus longues que larges 8

146
7 Calice faiblement hispide à poils pas plus longs que ceux des feuilles ou des tiges.
Inflorescences pauciflores (1-4 fleurs). Calice à dents peu étalées - Rocailles - SC : sommets du
Hoggar - Orotrop. j.
2376. - S. biflora
Calice fortement cilié, ± laineux à poils 4-8 fois plus longs que ceux de la tige. Inflorescences
denses pauciflores. Calice à dents très étalées - Rocailles - RR : A1 : de Ténès à Cherchell - I
Méd. - (= M. plumosa Hampe, M. nervosa Benth.).
2377. - S. nervosa Desf.

8 Calice de 2-2,5 mm, à dents très courtes (0,5 mm) faiblement ciliées,
verticillastres très disjoints ........................................cf. S. Hochreutineri
- Calice de 5-6 mm, à dents longues (1-2 mm) fortement ciliées sur les marges. Verticillastres
distants au plus entre eux de 10-15 mm. Calice rougeâtre ou violacé - Pelouses, rocailles - CC :
dans toute l'Algérie - Méd. ~ - c Talma a. 2378. - S. graeca L.

s. g. Acinos
1 Plante annuelle à tiges dressées peu élevées (5-20 mm). Feuilles elliptiques glabrescentes t
crénelées. Calice de 5-6 mm. Corolle blanche ou rosée, petite (6-8 mm) à tube inclus - Pelouses -
CC dans toute l'Algérie - I Méd. I - (= Calamintha graveolens Benth.).
2379. - S. rotundifolia (Pers.) Briq.
- Plante vivace à tiges décombantes flexueuses, allongées. Feuilles lancéolées ±: crénelées
hispides. Calice de 6-8 mm. Corolle purpurine, grande, 12-16 mm, à tube longuement exsert
(fig.) - Pelouses des montagnes, surtout au-dessus de 1500 m - C dans toute l'Algérie -
Ibéro.-Maur. - (= S. alpina Scheele ssp. granatensis (Boiss. et
Reut.) Maire). 2380. - S. granatensis (Boiss. et
Reut.) R. Fernandes
N. B. - S. patavina Jacqu. plante voisine de la précédente, mais à tiges érigées et à fleurs plus
grandes a été indiquée par Desfontaines à Mascara où elle n'a jamais été revue.
s. g. Clinopodium

Plante vivace à tiges dressées élevées, rameuses. Feuilles ovoïdes cordiformes ± sinuées,
pétiolées. Inflorescences en verticillastres globuleux denses, très hispides en entier, larges de 2-3
cm, distants. Bractées aussi longues que le calice, celui-ci à 5 dents subulées. Corolle rouge 1,5-2
fois plus longue que le calice - Broussailles, pelouses - CC dans le Tell et en montagne ssp.
villosa (de Noé) Maire - Euras. 1 - c Rihan berri » (= Calamintha Clinopodium Benth.
Clinopodium vulgare L.).
2381. - S. vulgaris (L.) Fritsch s. g. Calamintha

1 Feuilles grandes, ovoïdes, 2,5-4 X 2-3,5 cm, fortement crénelées (fig.). Calice de 1 cm
glabre, sauf sur les dents. Corolle rose pubescente
ongue de 14-18 mm. Plante -±- prostrée - Forêts humides des montagnes - R : K2: Massif des
Babors - 1 End. Babors-Rif ` - (= C. grandiflora var. breviflora Coss.).
2382. - S. baborensis (Batt.) Briq.
- Feuilles plus petites, seulement = sinuées sur les marges. Calice et
corolle environ de moitié plus petits (sauf chez S. Pomelii) ..............2
2 Plante couverte sauf dans l'inflorescence, d'un épais tomentum velouté blanchâtre. Feuilles
ovoïdes. Fleurs rosées longues de 8-12 mm. Calice et inflorescence glabres - Rocailles calcaires -
C : Oran et ses environs - ! End. - « Zaater cheleuh » (= Melissa candidissi
ma Munby). 2383. - S. candidissima (Munby) Briq.

147
Plantes glabres ou -±- tomenteuses mais jamais veloutées-blanchâtres 3
3 Plante un peu scabre en entier, sans pubescence visible à l'oeil nu. Inflorescences presque
sessiles à 2-4 fleurs par verticillastre. Corolle rosée, grande (15 mm). Calice de 5-6 mm - Forêts -
R : K2 -
End. - (= C. nervosa Pomel).
2384. - S. Pomelii Briq.
- Plante toujours -±- pubescente. Inflorescences partielles multiflores.
Corolle plus petite ...............................................................................4
4 Plante annuelle courtement hispide. Inflorescences subsessiles à l'aisselle des feuilles. Calice
d'abord tubuleux, ensuite bossu à la base à maturité (fig.), long de 4 mm. Corolle rosée dépassant
peu le calice - Forêts de chêne-liège - RR : K2 à l'est de Collo, K3 - 1 End. j.
2385. - S. hispidula (Boiss. et Reut.) Maire
Plantes vivaces. Inflorescences en cymes lâches et pédonculées. Calice restant tubuleux à
maturité. Corolles roses ou violacées, bien plus longues que le calice - Pelouses, forêts,
broussailles - Euras. - « Meuta », « Nabta » (= C. officinalis Moench).
2386. - S. Calamintha Scheele
a) Calice de 6-7 mm à dents subégales, les inférieures à peine plus lon
gues que les supérieures (fig. b). Corolle violet pâle, celle des fleurs hermaphrodites, longue de
7-10 mm - AR : çà et là dans le Tell, surtout en montagne. . ssp. Nepeta (L.) Briq.
- Calice de 8-11 mm à dents inférieures bien plus longues que les supérieures (fig. a). Corolle en
général rosée, parfois violet pâle, celle des fleurs hermaphrodites longues de 8-15 mm b
b) Fleurs mauves ou blanc rosé, longues de 8-10 mm. Calice un peu renflé
à la base à maturité - CC: dans tout le Tell (incl. C. heterotricha Boiss. et Reut. = C. menthaefolia
Gren et Godr.).
ssp. adscendens (Jord.)
- Fleurs rose foncé, longues de 12-15 mm. Calice infundibuliforme à maturité. R : Al, K1-2-3.
ssp. silvatica Briq.
Lamium L.
1 Plantes vivaces à grandes fleurs (15-30 mm). Corolle à tube large
(fig. 2387) ............................................................................................2
- Plantes annuelles à fleurs bien plus petites (8-12 mm). Corolle à
tube étroit (fig. 2390) ..........................................................................3
2 Plante velue hispide en entier, verticillastres très disjoints. Corolle blanche très velue
extérieurement, longue de 15-20 mm. Calice à lobes acuminés spinuleux. Anthères glabres -
Forêts des montagnes - AC : Al-2, K1-2-3, C1 - I W Méd. ~.
2387. - L. flexuosum Ten.
- Plante glabre ou presque glabre, verticillastres rapprochés. Corolle purpurine très rarement
blanche, velue sur le casque, longue de 25-30 mm. Calice à lobes lancéolés aigus, mutiques.
Anthères velues - Forêts, ravins humides - AR : hautes montagnes, Ki : Djurdjura, K2: Babors,
Cl: Mts du Hodna, AS3 : Aurès : var. numidicum (de
Noé) Nlurbeck - ' C. Méd. L 2388 - L. longiflorumTen.
3 Corolles blanches, longues de 10-25 mm, à lobe supérieur bifide. Feuilles florales pétiolées, les
caulinaires triangulaires profondément incisées dentées - Forêts - RR : K3: La Calle - C. Méd. I.
2389. - L. bifidum Cyr.
- Corolles purpurines (exceptionnellement blanches) à lobe supérieur
entier ....................................................................................................4
4 Feuilles florales sessiles arrondies cordiformes à la base, amplexicaules. Épis florifères à
verticillastres lâches et disjoints. Corolle sans anneau de poils - Cultures - CC : dans toute
l'Algérie - il Cosm.
- « Oudnin et far ». 2390. - L. amplexicaule L.

148
- Feuilles florales, au moins les inférieures rétrécies à la base, pétio
lées .......................................................................................................5
5 Feuilles florales, au moins les inférieures, progressivement rétrécies à la base, pétiolées, les
caulinaires à limbe pas plus long que large, arrondies, très obtuses au sommet, très semblables à
celles de l'espèce précédente - Champs - R : çà et là dans le Tell - ( End. N.A. I.
2391. - L. mauritanicum Gandoger
- Feuilles à limbe plus long que large, les caulinaires au moins ± lan
céolées aiguës au sommet ...................................................................6
6 Fleurs de 12-14 mm. Feuilles en général régulièrement dentées, dépourvues d'échancrures
profondes. Inflorescence pyramidale à verticillastre inférieur seul parfois disjoint, très hispide,
rougeâtre avant
812
la floraison - Champs, pelouses - R : épars dans le Tell, surtout en montagne - Euras. - (= L.
Durandoi Pomel).
2392. - L. purpureum L.
- Fleurs de 8-9 mm. Feuilles supérieures irrégulièrement et profondément incisées dentées, à
lobes profonds de 5-7 mm. Inflorescences courtes, non rougeâtres avant la floraison - Bois,
broussailles - RR : KI - Eur. - (= L. incisum Willd).
2393. - L. hybridum Vill. Phlomis L.
1 Fleurs jaunes. Plante vivace à feuilles basales lancéolées cordiformes, pétiolées denticulées
tomenteuses, les florales sessiles oblonguestriangulaires. Tiges de 50-100 cm, rameuses.
Inflorescences lâches. Calice soyeux à dents linéaires - Pelouses, broussailles - C : dans toute
l'Algérie et surtout dans l'ouest : ssp. mauritanica (Munby) Murbeck - 1 Ibéro-Maur. I - c Kayatt
et adjarah » (= Ph. biloba
Desf.) (fig.). 2394. - Ph. crinita Cav.
- Fleurs roses ou rouges .............................................................2

2 Arbrisseau ou arbuste à feuilles tomenteuses sur les 2 faces. Calices et bractées tomenteux
laineux - Garrigues - RR : 01: Murdjadjo
- Bét. Rif. 1. 2395. - Ph. Cabbaleroi Pau
- Herbes vivaces ou annuelles à feuilles blanches tomenteuses seule
ment sur leur face inférieure ................................................................3

3 Herbes vivaces à tiges puissantes 50-80 cm, peu rameuses. Feuilles inférieures triangulaires
cordiformes à la base, les florales lancéolées pétiolées. Calice à dents triangulaires courtes
égalant le 1/8 de la longueur du tube (fig.) - Forêts des montagnes - R : A2, KI-2-3 -
End. - (= Ph. samia Desf.) « Kayat et Adjarah a.
2396. - Ph. Bovei de Noé
- Herbes annuelles à tiges dressées très ramifiées pyramidales, hautes de 20-50 cm. Feuilles
inférieures lancéolées pétiolées, les supérieures lancéolées-linéaires, rapidement sessiles. Calice à
longues dents épineuses presque aussi longues que le tube - Champs, cultures - R : çà et là dans
toute l'Algérie - ssp.: pungens (Willd.) Maire -
Méd. - a Djeda » (fig. 2395).
2397. - Ph. herba venti L.

Stachys L.
1 Plantes annuelles à racines grêles, dépourvues de rejets stériles ..
2
- Plantes vivaces à souche épaisse émettant en général des rejets

149
stériles ..................................................................................................8
2 Fleurs jaunes ou jaunâtres tachées de brun ou de rouge .... 3
- Fleurs blanches, roses ou rouges 5
3 Tiges et feuilles glabrescentes. Corolle à lèvre supérieure profondément bilabiée. Feuilles
lancéolées crénelées - Pelouses - Indiqué en Algérie sans localité précise, douteux, à rechercher -
i Eur.
Méd. I. 2398. - St. annua L.
- Tiges et feuilles hérissées de poils épars. Corolle à lèvre supérieure
entière ou à peine bilabiée ..................................................................4
4 Corolle à lèvre supérieure entière, en général grande 20-30 mm, jaunâtre ± lavée de rouge,
rarement rosée. Calices fructifères longs de 13-16 mm à dents longuement sétacées. Feuilles
oblongues, proprogressivement atténuées en pétiole (fig), les florales engainantes à la base.
Akènes de 2 mm - Pelouses, broussailles, champs argileux - AC : K3, Cl, RR : ailleurs : Al-2, 03
- 1 End. !.
2399. - St. Duriaei de Noé
- Corolle à lèvre supérieure émarginée, plus petite (10-15 mm), jaunâtre ± ponctuée de brun à la
gorge. Calice fructifère de 9-10 mm à dents aiguës. Feuilles ovoïdes souvent cordées à la base
(fig.), les florales subsessiles. Akène de 1,5-1,7 mm - Pelouses, broussailles - C : dans toute
l'Algérie - W. Méd. - (incl. S. hirtula Pomel =
S. Hirta L.). 2400. St. Ocymastrum (L.) Briq.
5 Corolle rose vif ou rouge, longue de plus de 13 mm atteignant 2 fois
au moins la longueur du calice ...........................................................6
- Corolle rose pâle de 6-8 mm, à peine plus longue que le calice .... 7
6 Feuilles florales des verticillastres supérieurs presque nulles. Dent médiane de la lèvre
supérieure du calice plus grande et plus large que les autres (fig.). Feuilles inférieures ovoïdes
crénelées, pétioles 1,5 fois plus longs que larges. Plante mollement pubescente - Pelouses - R :
K1-2-3 - Tyrrh. I.
2401. - St. marrubifolia Viv.
N.B. - St. hirta X marrubifolia se distingue de cette espèce par sa taille plus élevée (30-50 et non
10-30 cm) et ses corolles plus longues (15-18 et non 13-15 mm) - RR : C1 : Forêt de rliouïas près
de Constantine.
- Feuilles florales des verticillastres supérieurs réduites mais conformes et bien développées.
Calice à dents subégales et identiques. Corolles de plus de 20 mm .... cf. St. Duriaei var.
rubrifolia Batt.
N.B. - St. Duriaei X hirta se situe également ici; il est reconnaissable par ses tiges, ses calices et
ses feuilles très hérissées de poils raides et par ses corolles de 20 mm (et non 25-30).
7 Calice de 5-6 mm tubuleux à dents herbacées récurvées vers l'intérieur (fig.), faiblement
hispide. Corolle à lèvre supérieure entière. Petite plante grêle de 5-15 cm - Sables, surtout
humides - CC dans tout le Tell Eur. Méd. I.
2402. - St. arvensis L.
Calice de 7-10 mm en cloche, à dents aristées récurvées vers l'extérieur (fig.), très hispide.
Corolle à lèvre supérieure bilobée. Plante plus haute, densément velue dans sa partie supérieure -
Pelouses - C : 01-2 - Or. Rif. Catalan I.
2403. - St. brachyclada de Noé
8 Fleurs jaunes. Plante tomenteuse blanchâtre, à feuilles elliptiquesoblongues finement crénelées.
Inflorescences en épis denses à verticillastres pauciflores - Sables et rochers maritimes - RR : K2
Djidjelli - Méd. !. 2404. - St. maritima L.
- Fleurs roses, rouges ou blanches ....;.......................................9
9 Inflorescences spiciformes denses, longuement isolées au sommet de tiges dressées, portant 2-4
paires de feuilles lancéolées pétiolées cordiformes crénelées (fig.). Corolles rouges à tube jaune

150
sans anneau de poils, velues extérieurement - Forêts des montagnes - AC : var.
algeriensis Ball) - Eur. ! - (= Betonica of ficinalis L.). BIG H et
2405. - St. officinalis (L.) Trev.
- Inflorescences formées de verticillastres lâches et disjoints. Tiges plus densément feuillées.
Corolle à tube présentant un anneau de poils à l'intérieur, rose ou blanche 10
10 Feuilles linéaires lancéolées longuement rétrécies en pétioles, dentées au sommet, longues de
3-8 cm (fig.). Plante - hispide, - étalée prostrée. Feuilles florales réduites. Épis à verticillastres
distants. Calices rouges - Sables - AR : littoral, RR : à l'intérieur : Al, C1 -
1 W Méd. !. 2406. - St. arenaria Vahl
Feuilles ovoïdes, rhomboïdales, moins, de 2 fois plus longues que larges, cordiformes,
longuement pétiolées (fig.) ..................................................................11
11 Plante entièrement blanchâtre-tomenteuse laineuse, sauf sur la face supérieure des feuilles qui
est grisâtre. Plante des rochers calcaires verticaux à tiges de 10-20 mm. Corolle rose pâle - RR :
02: Inkermann : ssp. cheliffensis Qz et Simonneau - Mar. ~.
2407. - St. saxicola Coss.
Plantes ± hispides ou glanduleuses mais à tiges, feuilles et calices verts, à tiges plus allongées
...............................................................................................................12
12 Plantes à tiges glabrescentes. Pétioles et feuilles revêtus de courts poils rétrorses. Calice
presque glabre à lobes spinescents. Grandes
plantes à inflorescences en longs épis lâches. Corolle purpurine - Forêts - R : Kl, K2 :
Soummam, Guergour - ! E Méd.
2408. - St. hydrophila Boiss.
- Plantes à tiges, feuilles et calices densément pubescents. Corolle rosée
ou blanchâtre .......................................................................................13
13 Akènes grisâtres, fortement ruguleux (fig.). Plantes à tiges prostrées flexueuses. Feuilles
longues au plus de 3-4 cm. Calices fructifères régulièrement campanulacés (fig.) - Roches
calcaires - R : Aurès,
Mts du Hodna - 1 End. I. 2409. - St. Guyoniana de Noé
- Akènes noirs, lisses. Plantes à tiges raides. Feuilles basales atteignant
7-8 cm. Calice fructifère tubuleux à sa base (fig. 2410) ....................14
14 Feuilles molles, lâchement hérissées de poils raides blanchâtres. Épis florifères très lâches, à
verticillastres disjoints jusque dans le haut. Corolle blanchâtre maculée de rose, à anneau de poils
interne complet - Forêts - R : Al, K1 - I End. ~.
2410. - St. Mialhesi de Noé
- Feuilles épaisses ± réticulées gaufrées, revêtues d'un épais tomentum de poils courts. Épis
florifères disjoints dans le bas, très denses dans le haut. Corolle rosée à anneau de poils oblique et
incomplet - Rocailles - AC : dans toute l'Algérie et surtout en montagne -
Ibéro-Maur. I - (incl. S. numidica Pomel = S. erioleuca Pomel).
2411. - St. circinnata Mer. Ballota L.
Herbes ou arbrisseaux très hispides à feuilles ovales -t cordiformes. Inflorescences en longs épis
de verticillastres feuillés interrompus.
1 Calice en entonnoir à 5 dents très courtes, un peu étalées en dehors (fig.). Tiges herbacées.
Feuilles toutes pétiolées dentées, à dents aiguës. Corolle rosée à lèvre supérieure entière -
Décombres, cultures - CC : dans toute l'Algérie - ~ Méd. - a Feracioun s (= B. foetida
Lamk.). 2412. - B. nigra L.
- Calice à limbe foliacé largement rotacé réticulé multifide, à 5 dents principales (fig.). Tiges
ligneuses. Feuilles supérieures sessiles à dents très obtuses. Corolle rosée à lèvre supérieure
bifide - Rocailles - AC : 01-2-3, AS, SS, SC - 1 Ibéro-Maur. 1 - c Merheroui a (incl. B. bullata
Pomel = B. hispanica (L.) Munby).
2413. - B. hirsuta Benth.

151
Hyssopus L. (Hysope)

Sous-arbrisseaux glabres à tiges dressées. Feuilles linéaires lancéolées


ciliées sur les marges. Inflorescences en longs épis unilatéraux à 2-4 fleurs par verticillastres.
Calice finement pubescent de 7-8 mm à 5 dents triangulaires subégales (fig.) et à 15 nervures.
Corolle bleue foncée à tube inclus. à lobe supérieur bilobé, l'inférieur 3 lobé, à lobe médian bien
plus grand que les latéraux, échancré - Rocailles - RR : 03 : Dh Mzi : ssp. austro-oranense
Maire - Euras. I. 2414. - H. officinalis L.

Nepeta L. (« Gouzeia »)
1 Bractées florales squamifoimes très petites. Inflorescences en courtes cymes axillaires très
lâches. Plante grisâtre à feuilles lancéolées crénelées de 1-2 X 0,4-0,8 cm (fig.). Fleurs bleues.
Tiges très rameuses - Rocailles - RR : ASl-2 - ! Ibéro-Maur. - (incl._M. amethystina.
Desf.). 2415. - N. Nepetella L. C oF 'O'
- Bractées florales bien développées, souvent aussi longues que les
calices. Inflorescences en épis terminaux denses ...............................2

2 Bractées florales membraneuses dentées-réticulées par les nervures (fig.). Plante pubescente à
tiges simples. Feuilles lancéolées triangulaires à la base, sessiles. Inflorescence longue et dense, à
verticillastres multiflores très rapprochés. Corolle rosée, longue de 15 mm - Broussailles - R : 01-
2-3: ssp. reticulata (Desf.) Maire - I Ibéro
Maur. !. 2416. - N. tuberosa L.
- Bractées florales entières, herbacées. Plantes ne répondant pas à ces
caractères ............................................................................................3
3 Bractées florales lancéolées, larges de 2-4 mm. Feuilles inférieures longues 3-4 cm au plus.
Calice droit, à 5 dents subégales, divisé sur la moitié de sa longueur (fig.) - Rocailles - R : çà et là
dans le
Tell --- ! W Méd. 2417, - N. Apulei Ucria
- Bractées florales linéaires larges au plus de 1 mm. Feuilles inférieures en général plus grandes.
Calice un peu incurvé à 5 dents, divisé dans son tiers apical (fig.) ....4
4 Fleurs rouges. Souche non tubéreuse. Tiges en général simples. Épis larges de 3-3.5 cm -à
bractées et calices rouge violacé au sommet - Broussailles, forêts - AC : dans toutes les zones
montagneuses -
Portugal A.N. . 2418. - N. multibracteata Desf.
- Fleurs rose pâle ou violacées. Souche tubéreuse. Tiges robustes ramifiées. Épis larges de 2 cm
environ à bractées et calices verts - Broussailles, forés - AR : Montagnes du Tell algéro-
constantinois. RR : ailleurs : Tiaret - End. - (- N. acerosa Batt. non `4ebb).
2419 -- N. algeriensis de Noé
Origanum (Tourn.) L. (Orians) « Zateur »

Plantes herbacées ou sous-ligneuses à la base. Inflorescences en épis réunis en inflorescences


composées. Calice tubuleux à 5 dents courtes bilabié ou non. Corolle blanche ou rosée, à lèvre
supérieure émarginée et à lèvre inférieure trilobée. 4 étamines divergentes.

1 Calice bilabié à lèvre supérieure orbiculaire et à lèvre inférieure bidentée (fig.). Épis de
l'inflorescence très denses et globuleux un peu laineux - Cultivé et = subspontané - ', E Méd. - «
Merd
gouch ». 2420. - O. majorana L.
Calice non bilabié, à 5 dents subégales. Épis linéaires glabres ou faiblement pubescents 2

152
2 Tiges toutes dressées. Epis denses, à fleurs restant contiguës après la floraison.Corolle à lèvre
inférieure bien plus longue que la lèvre supérieure - Broussailles, garrigues - C : dans tout le Tell
- I Alg.Tun. - (= O. hirtum Batt. non Link).
2421. - O. glandulosum Desf.
- Tiges prostrées à la base, les jeunes décombantes. Épis lâches à fleurs disjointes après la
floraison. Corolle à lèvres sensiblement égales - Pâturages, surtout en montagne - R : A2, K1 -
End. i - (= 0.
cinereum de Noé). 2422. - O. floribundum Munby SOLANACÉES
Arbres, arbustes ou plantes herbacées, en général fétides, pubescentes, visqueuses. Calice 5 fide
= longuement tubuleux. Corolle colorée ou non, de taille très variable, à 5 lobes tubuleux,
campanulacée ou rotacée, régulière ou légèrement zygomorphe. Étamines 5 insérées sur la
corolle, à anthères libres ou concrescentes. Ovaires à 2 loges multiovulées (RR 3-5). Fruit
capsulaire ou bacciforme.
CLÉ DÉS GENRÉS
1
Arbres ou arbustes ...................................................................2
Plantes à tiges herbacées ........................................................................5
2
Calice très accrescent sur le fruit (fig. 2423-25). Arbuste à feuilles
ovales lancéolées ou suborbiculaires. Corolles verdâtres .... WITHANIA
Calice non accrescent sur le fruit, corolles colorées 3
3 Corolle rotacée à tube presque nul. Anthères conniventes exsertes
(fig. 2431) .............................................................................SOLANtnI p.p.
Corolle infundibuliforme, tubuleuse ou campanulacée à tube bien développé. Anthères libres
...............................................................................................................4
4 Corolle jaune. Arbre ou arbuste glabre peu ramifié, à feuilles lancéolées grandes,
glauques, pétiolées. Fruit capsulaire .... NICOTIax{
Corolle violette pourpre ou blanche. Arbustes - épineux à tiges intriquées très ramifiées. Feuilles
petites linéaires ou lancéolées, fasciculées, en général sessiles ou subsessiles. Fruit bacciforme
.... LycruNt

5 Plante acaule à feuilles toutes en rosette basale et à fleurs scapiformes MANDRAGORA


Plantes à tiges bien développées ............................................................6

6 Fruit bacciforme indéhiscent ..................................................7


Fruit sec déhiscent ................................................................................9

7 Corolle rotacée à tube presque nul. Anthères conniventes (fig. 2431). .... SOLANUJI
P.P.
Corolle campanulacée. Anthères libres entre elles ...............................8

8 Fleurs blanches de 6-8 mm. Plante glabre et glauque .... SALPICHROA Fleurs d'un brun
pourpré de 25-30 mm. Plante mollement pubescente visqueuse . ATROPA

9 Capsule volumineuse 3-5 cm, couverte de fortes épines. Calice flori


fère longuement tubuleux (fig. 2437) ..........................................DATURA
Capsule petite lisse. Calice florifère courtement tubuleux ..................10

10 Inflorescences en longue cyme dense feuillée, s'allongeant après la floraison. Fleurs jaunâtres
- tachées ou veinées de violet, larges de 1-2 cm ....................HYOSCIAMIS

153
- Inflorescences caulinaires biflores. Fleurs violacées, larges de 3-4 cm. .... TRIGCERA
N.B. - De très nombreuses Solanacées sont fréquemment cultivées en Algérie. Citons les genres
Capsicum L. (piment), Physalis L., Cestrum L.
Withania Pauquy

Arbustes à feuilles orbiculaires ou lancéolées. Inflorescences axillaires pauciflores. Calice à 5


lobes courts accrescents. Corolle blanc verdâtre ou jaunâtre 5-fide à peine plus longue que le
calice. Fruit bacciforme.
1 Arbuste vert grisâtre, glauque à feuilles coriaces, cunéiformes lancéolées. Calice fructifère
arrondi, courtement aigu au sommet, glauque (fig.), 6-8 X 6-8 mm, enserrant étroitement le fruit -
Rocailles désertiques - AR : SO : Beni Abbés, Ougarta - ! End. ! - « Oua
rouari D. 2423. - W. adpressa Coss.
- Arbustes à feuilles vertes. Calice fructifère plus grand, papyracé,
beaucoup plus grand que le fruit ..........................................................2
2 Calice à 5 lobes triangulaires, largement étalés sur le fruit (fig.), celui-ci verdâtre. Feuilles
glabrescentes, vertes et luisantes, ovales ne dépassant guère 2-3 cm - Haies, lieux arides, rocailles
- CC 01-2 - I Ibéro-Mar. I - « Bennour », « Tizrhar ».
2424. - W. frutescens Panquy
- Calice à 5 lobes aigus restant presque concrescents sur le fruit, pubescent (fig.). Fruit rougeâtre.
Feuilles hispides lancéolées, longues de 3-10 cm - Décombres, rocailles des lieux arides et
désertiques - R et épars : Al-2, SS, SC - 1 Af. Trop.-Méd. ' - « Abed a, « Ferkaï ».
2425. - W. somnifera (L.) Dunal Nicotiana (Tourn.) (Tabac)
Arbuste glauque et glabre, à feuilles ovales aiguës, longuement pétiolées. Inflorescences
axillaires et terminales en panicules lâches. Calice tubuleux à 5 dents courtes. Corolle pubescente
de 35-40 mm tubuleuse, jaune, très brièvement 5 dentée au sommet (fig.). Capsule pendante
incluse dans le calice - Rocailles humides, bord des oueds - AC : dans toute l'Algérie.
Naturalisé - N Am. I. 2426. - N. glauca Graham

N.B. - Divers Nicotiana sont fréquemment cultivés, notamment N. Tabacum L., à fleurs roses et
N. rustica L. à fleurs jaunes.

Lycium L. Lyciet « Aoucedj » « Ghardeq '


Arbustes épineux glabres, à feuilles petites oblongues, spatulées, fasciculées. Calice urcéolé non
accrescent.
1 Fleurs longuement tubuleuses, à tube étroitement cylindrique et à divisions -- dressées
atteignant au plus le 1/4 de la longueur du tube (fig. 2427) ..................2
- Fleurs à tube évasé et à divisions étalées atteignant au moins le tiers
de la longueur du tube (fig.) ..................................................................3
2
Baie noire à maturité. Arbuste assez élevé à épines fortes, nues ou portant 1-2 fascicules
feuillés. Feuilles non charnues, lancéolées linéaires - Rocailles, pâturages désertiques, haies - AC
: Hd, AS3,
S2 : au pied des Aurès - Î E Sah. I - (= L. afrum Munby et Batt. non L.). 2427. - L. arabicum
Boiss.
- Baies rougeâtres à maturité. Sous-arbrisseau à rameaux imbriqués, à épines feuillées.
Feuilles charnues glauques, étroitement linéaires - Rochers maritimes, terrains arides du littoral -
CC : 01-2 -
Ibéro-Mar. I. 2428. - L. intricatum Boiss.
3 Etamines à filet poilu à la base. Baies oblongues. Fleurs lilas-pourpre de 15-20 mm par 3-5.
Lobes de la corolle aussi longs que le tube (fig.) - Haies - RR : Alger, Constantine, Oasis du S.S.

154
Cultivé ou subspontané ? - E Méd. I - (= L. vulgare Dunal).
2429. - L. halimifolium Mill.
- Étamines à filet glabre. Baies globuleuses rouges. Fleurs blanchâtres rosées ou violacées de 15-
20 mm par 1-3, brièvement pédonculées à lobes égalant environ la demi-longueur du tube (fig.) -
Haies, broussailles - CC: dans toute l'Algérie - I Méd. I - (= L. mediterra
neum Dunal). 2430. - L. europeum L. Solanum L. (Morelle)
Plantes herbacées sous-frutescentes ou frutescentes, à feuilles entières sinuées ou lobées. Calice à
5 lobes, peu accrescent. Corolle rotacée à 5 lobes
profonds. Etamines 5 à anthères saillantes contiguës, formant un appendice conique (fig.). Fruit
bacciforme à 2 loges multiovulées.
1 Plantes herbacées tout au plus à souche ligneuse. Feuilles ovales ± sinuées dentées sur les
bords. Fleurs blanches de 6-10 mm, en corvmbe ombelliforme. Plante à tiges dressées rameuses
± hispides - Champs. cultures, rocailles - I Cosm. I - « Merhnenou x, « Mes
silla ». 2431. - S. nigrum L.
a) Plante grisâtre mollement hispide. Corolle 3-4 fois plus longue que le
calice; baies jaunes orangées - AR : dans tout le Tell (= S. luteum
Mill). ssp. villosum (L.) Ball.
- Plante verte presque glabre. Corolle 1-3 fois plus longue que le calice.
Baies noires !R jaunes ou rouges). CC : dans toute l'Algérie, R : SC, CC. ssp. eu-nigrum Rouy
- Plantes ligneuses ou tout au moins sous-ligneuses à la base. Fleurs
violettes ...............................................................................................2
2 Plantes à tiges sarmenteuses nues. Feuilles opposées, ovales lancéolées présentant souvent 2
lobes basilaires. Baies ovoïdes rouges - Haies, broussai es, marécages - AR : dans tout le Tell et
en monta.-ne - Paléo-temp. - « Haloua m'ra m, « Aourzit x.
2432. - S. Dulcamara L.
Buissons à tiges et feuilles alternes épineuses. Feuilles découpées en lobes profonds. Baies
globuleuses jaunes - Décombres, terrains vagues - Çà et là dans le Tell : Alger, Bône, La Calle,
Constantine -
Méd. S. Af. ! - c Limeu Nesara ».
2433. - S. Sodomaeum L.
N.B. - De très nombreux Solanum sont cultivés pour leurs fruits Solanum Lycopersicum L. (la
tomate), S. Melalonga (l'aubergine); leurs tubercules : S. tuberosum L. (la pomme de terre) ou
pour leurs fleurs : S. bonariense L., S. fastigiatum Willd, S glaucum Dunal. Toutes ces espèces
sont parfois subspontanées à proximité des jardins.
Mandragora Tourn. (Mandragore)
Plante acaule à grosse souche verticale ramifiée. Feuilles lancéolées rétrécies en pétioles, entières
ou finement dentées, en rosette. Fleurs nombreuses, naissant de la souche, chacune isolée au
sommet d'un pédoncule très allongé (5-15 cm). Calice à 5 lobes linéaires. Corolle de 3,5-4,5 cm
violacée, conique campanulée (fig.). Baies ovoïdes jaunâtres ou rougeâtres - Pâturages,
broussailles en terrain argileux - R et en voie de disparition : Al, K1-2-3 - I Méd. - c Beil et
Rhoul r, c Yab routh ».
2434. - M. autumnalis Spr. Salpichroa Miers
Plante vivace à tiges herbacées, glabre et glauque. Feuilles ovales cordiformes tout au plus 2 fois
plus longues que larges. Fleurs axillaires solitaires. Calice à 5 lobes linéaires. Corolle
campanulée de 6-8 mm, à tube globuleux et à 5 lobes triangulaires révolutés (fig.), blanche à
lobes jaunâtres. Baies rougeâtres oblongues - Haies, décombres - AR: çà et là dans le Tell littoral
- 1 Amér. - (= S. origanifolia (Lamk.) Thlng.).
2435. - S. rhomboidea Miers Atropa L. (Belladone)
Plante vivace à tiges herbacées atteignant 1,5 m, finement pubescente, fétide. Feuilles ovales
acuminées pétiolées, les supérieures géminées. Fleurs 1-2 axillaires brunâtres. Calice divisé sur

155
les 2/3 de sa longueur à 5 lobes lancéolés. Corolle campanulée à 5 lobes très courts, longue de
25-30 mm. Baies noires et luisantes de 1,5 cm, entourées par les lobes étalés du calice - Forêts
des montagnes, surtout après les coupes et en clairières - R : A2, K1-2-3, Cl: Mts du Hodna, AS3
: Aurès - 1 Euras. 1 - « Bou rendjouf a,
« Bou gins ». 2436. - A. Belladonna L.
Datura L. (Stramoine) c Mandj »

Plantes herbacées glauques à grandes feuilles lancéolées ± sinuées dentées. Calice longuement
tubuleux à base persistante sous le fruit. Corolle très grande en entonnoir. Capsules volumineuses
épineuses à 2 loges bipartites s'ouvrant par 4 valves.

1 Feuilles sinuées dentées à dents très inégales. Fleurs blanches solitaires dans les dichotomies.
Capsule couverte d'épines épaisses dilatées à la base (fig.). AC : dans toute l'Algérie. AR: SS, SC
- 1 Cosm. ~.
2437. - D. stramonium L.
a) Fleurs blanches. ssp. eu-stramonium P. F.
- Fleurs violettes. ssp. Tatula L.
- Feuilles à marges entières. Capsule couverte d'épines grêles non dilatées à la base -
Cultures - AR : Hd, Hl-2, SS - 1 N. Am. 1.
2438. - D. Meteloides DC
N.B. - D. Metel L. parait manquer en Algérie. Hyoscyamus (Tourn.) (Jusquiame)

Plantes herbacées visqueuses. Inflorescences en cymes feuillées. Calice à 5 dents, accrescent et


persistant sur le fruit. Corolle à 5 lobes obtus. Capsule à déhiscence pyxidaire.

1 Plantes des sables sahariens à calice fructifère non dilaté à sa base, progressivement dilaté en
entonnoir (fig.). Plante vivace à tiges nombreuses dressées. Feuilles lancéolées' pétiolées, les
radicales entières, les caulinaires -±- dentées. Corolle blanchâtre, d'un violet noir dans le haut du
tube - Sables et pâturages sablonneux du Sahara - AC : SS. R : SC : ssp. Falezlez (Coss.) Maire -
1 Sah.-Sind. 1 - « Afaléhlé », « Bettina >. 2439. - H. muticus L.
- Plantes telliennes ± nitrophiles à calice fructifère dilaté à sa base
(fig.), annuelles ou bisannuelles .........................................................2

2 Feuilles toutes pétiolées, ovales arrondies à dents obtuses (fig.). Calice fructifère à dents
mousses. Corolle à divisions inégales jaune pâle, à gorge verdâtre ou brunâtre - Décombres,
terrains vagues - CC : dans tout le Tell. R : ailleurs - 1 Méd. 1 - « Houubbdil >,
c Tesker >. 2440. - H. albus L.
- Feuilles supérieures sessiles amplexicaules, à grosses dents aiguës. Calice fructifère à dents
acuminées. Corolle presque régulière jaunâtre veinée de violet, à gorge noirâtre. Nitrophile. AR
et surtout en montagne dans toute l'Algérie - 1 Encras. 1 - c Sikerane >, c Bou Rendjouf >, «
Guenquitt >. 2441. - H. niger L.
riguera Cav.

Plante annuelle à tiges dressées, glabrescente, sauf sur le calice et les pédicelles floraux. Feuilles
obovales fortement crénelées (fig.). Fleurs géminées longuement pédicellées naissant de la tige.
Calice 5 fide laineux. Corolle violacée large de 2,5-3,5 cm, campanulée à 5 lobes inégaux.
Étamines 5 incluses à filet soudé à la base. Baie globuleuse à parois membraneuses, large de 1,5-
1,8 cm - Pelouses, cultures sur le terrain argileux - RR : 01: Les Andalouses - 1 Bet. Rif. - (= T.
ambrosiaca Cav.).
2442. - T. Osbeckii (L.) Willk.

156
SCROFULARIACÉES
(avec la collaboration de P. DAUMAS)
Plantes herbacées ou sous-frutescentes à feuilles alternes, opposées ou pseudo-verticillées. Fleurs
isolées à l'aisselle des feuilles ou en inflorescence très diverse. Fleurs -{- irrégulières à corolle
soudée au moins à la base à 4-5 lobes plans ou bilabiés. Calice persistant. Étamines 2-5,
généralement en partie stériles, ordinairement irrégulières et didynames. Style 1, à stigmate
entier. Ovaire supère à 2 carpelles. Capsule à 2 loges polyspermes déhiscentes par 2-n valves
apicales, ou par 1-3 pertuis sub-apicaux.

CLÉ DÉS GÉNRES


1 Corolle presque régulière à limbe rotacé-étalé, tubuleux ou non à
la base ..............................................................................................:. 2
- Corolle manifestement irrégulière, en doigt de gant bilabiée ou
tubuleuse, à lobes plans, mais très inégaux ............................................7

2 Étarnines fertiles 2 ..................................................................3


- Étamines fertiles 4-5 ...............................................................4
3 Corolle longuement tubuleuse (fig. 2444). Fleurs violettes, plantes du
Sahara central et méridional, annuelles et grêles .....................ANTICHARIS
- Corolle rotacée à tube presque inapparent (fig. 2452) .... VERONICA
4 Corolle rotacée jaune, rarement violette (fig. 2465). Inflorescence en
épis denses et robustes au sommet de tiges dressées .............................5
- Corolle longuement tubuleuse, violette ou purpurine. Inflorescence
non en épi terminal dense .......................................................................6
5 Étamines 5 (RR : 4 fertiles et 1 rudimentaire : V. atlanticum)
.... VERBASCUM
Etamines 4 ...................................................................................CELSIA

6 Inflorescence en grappe corymbiforme terminale. Fleurs pourprées à


5 lobes émarginés (fig. 2473) ......................................................ÉRINUs
- Fleurs violet pâle, sessiles, isolées à l'aisselle des feuilles tout au long de la tige, celle-ci
rampante. Lobes non émarginés .. APTOSIatUM
7 Corolle en doigt de gant, jaune (fig. 2475) .................DICITALIS
- Corolle bilabiée ......................................................................8 8 Corolle tubuleuse
pourvue à sa base d'une bosse ou d'un éperon .. 9
- Corolle à tube non pourvue à sa base de bosse ou d'éperon .... 12 9 Corolle à limbe plan
étalé, à 5 lobes inégaux (fig. 2515).. ANARRHINUM
- Corolle bilabiée ....................................................................10

10 Corolle prolongée à sa base par un éperon bien développé ....


.... LINARIA P.P.
- Corolle simplement bossue à sa base ....................................11

11 Fleurs violacées ou bleuâtres. Plantes annuelles .... LINARIA p. P.


- Fleurs blanches roses, pourprées ou jaunâtres veinées de violet ....
.... ANTIRRHINU`I
12 Calice à 5 lobes .....................................................................13
- Calice à 4 lobes .....................................................................14

157
13 Corolle globuleuse, urcéolée brun rougeâtre ou verdâtre (fig. 2520-22)
.... SCROFULARIA
- Corolle longuement tubuleuse, bilabiée, à lèvre supérieure en casque,
rose pâle (fig. 2527) .............................................................PEDICULARIS
14 Fleurs petites disposées en grappes unilatérales. Anthères appendi
culées à la base ........................................................................ODONTITES
- Fleurs en grappes terminales globuleuses ou cylindriques. Anthères
non appendiculées ..............................................................................15
15 Calice égalant au plus la moitié de la longueur du tube de la corolle,
à dents courtes et obtuses (fig. 2534) ......................................BELLARDIA
- Calice égalant sensiblement la longueur du tube de la corolle, à dents
linéaire lancéolées aiguës (fig. 2535-36) ...........................PARENTUCELLIA

Anticharis Endl.

Plantes annuelles dressées-rameuses. Calice à 5 lobes obtus. Corolle comme dans l'espèce
précédente. Etamines 2, incluses, glabres, pas de staminodes. Fleurs solitaires à l'aisselle des
feuilles, pédonculées.
1 Feuilles ovales-lancéolées, obtuses au sommet. Plante densément hispide-glanduleuse,
agglutinant le sable. Pédoncules à 2 bractées linéaires s'insérant un peu au-dessous de sa portion
médiane (fig.) - Sables humides - RR : SC : Hoggar et Tassili sur le versant méri
dional, SM - Sah. ~. 2443. - A. glandulose Asch.
- Feuilles étroitement linéaires, non rétrécies en pétiole (fig.). Plante simplement hispide,
n'agglutinant pas le sable. Pédoncules à 2 bractées linéaires s'insérant un peu au-dessous du calice
- Sables humides - RRR : SC : Hoggar : Silet - 1 S. Sah. - (= A. brevipes
Batt.). 2444. - A. linearis (Benth) Hochst. Veronica (Tourn.) L.
(Véronique)

Plante annuelle ou vivace. Calice profondément 4 (RR 5) fide. Corolle rotacée à tube très court, à
limbe rotacé à 4 lobes étalés un peu inégaux (fig.). Étamines 2. Capsule ovale ou en forme de
coeur renversé, comprimée latéralement (fig.).
1 Plantes des lieux inondés, très glabres ....................................2
- Plantes des lieux secs ou frais, mais toujours exondés, en général -±:
velues hispides ......................................................................................4
2 Fleurs blanchâtres veinées de lilas, à corolle dépassant de moitié le calice. Feuilles étroitement
linéaires-lancéolées, subsessiles. Inflorescences en grappes axillaires lâches et pauciflores
alternes. Capsule au moins une fois et demie plus longue que le calice - Marais - RRR : K3:
Senadjas - ! Eur. I - (peu différente de V. Anagallisaquatica ssp. anagalloides qui a toutefois
des fleurs bleu liliacé).
2445. - V. scutellata L.
- Fleurs liliacées. Feuilles ovales ou lancéolées, à pétales à peine plus longs que le calice.
Capsule à peine plus longue que le calice. Inflorescences bien plus fournies, en grappes axillaires
opposées .... 3

3 Feuilles ovales elliptiques nettement rétrécies en pétiole à la base (fig.), obtuses, crénelées-
dentées. Tiges cylindriques pleines. - Fossés, ruisseaux - AC dans les régions montagneuses - RR
en plaine -
Euras. ,.. 2446. - V. Beccabunga L.
Feuilles ovales-lancéolées, semi-embrassantes à la base (fig.) aiguës, un peu dentées. Tiges
quadrangulaires - Marais, ruisseaux - ' Cir

158
cumbor. '. 2447. - V. Anagallis-aquatica L.
a) Feuilles linéaires-lancéolées, plante assez grêle. Capsule elliptique une fois et demie plus
longue que large, dépassant nettement le calice - R : çà et là dans toute l'Algérie.
ssp. anagalloides (Guss.) Batt.
Feuilles largement ovales-lancéolées, plante robante. Capsule ovoïde, plus courte que le calice -
CCC dans toute l'Algérie, SS, SC.
ssp. aquatica (Bers ..) '.N1ai-e
4 Fleurs en grappe axillaire, nettement pédonculées 5
- Fleurs isolées à l'aisselle de feuilles ou de bractées ..............6
5 Feuilles ovales-cunéiformes, tout au plus une fois et demie plus longues que larges, à pétiole de
4-8 mm (fig.). Plante mollement pubescente à tiges radicantes. Fleurs blanchâtres veinées de
violet, en grappe lâche et à bractée linéaire bien plus courte que le pédicelle. Capsule orbiculaire,
comprimée, d'aspect didyme (fig.) - Forêts humides - RR : K1-2-3 - Eur. 1.
2448. - V. montana L.
- Feuilles linéaires-lancéolées, fortement dentées (fig.), 4-6 fois plus longues que larges, sessiles.
Plante sous ligneuse à la base, finement pubescente, à tiges dressées. Fleurs bleues, rarement
blanches ou roses, en grappes denses -!- longuement pédonculées, et à bractée ovale lancéolée
plus longue que le pédicelle. Capsule glabre, orbiculaire - Rocailles des montagnes - R : K1-2,
03, AS 1-2-3 - N. A. f .
2449. - V. rosea Desf.
6 Fleurs solitaires à l'aisselle des feuilles caulinaires, espacées tout au long de la tige, à
pédoncules allongés, réfléchis sous le fruit. Feuilles toutes identiques entre elles 7
Fleurs groupées en grappe terminant les rameaux, pédoncules fructifères courts et dressés.
Feuilles caulinaires de forme nettement distincte de celle des bractées de l'inflorescence 11
î Feuilles aussi larges que longues, suborbiculaires, lobées. Capsule à
4 (R: 2) loges 1-2 spermes ....................................................................8
- Feuilles ovales, plus longues que larges, dentées sur tout leur pour
tour. Capsule à 2 loges polyspermes .....................................................9
8 Sépales dilatés en cceur à la base. Feuilles à 3-7 lobes, le terminal beaucoup plus grand que les
latéraux (fig.). Fleurs bleu pâle, plus courtes que le calice. Capsule glabre - Champs, pelouses -
AC dans
le Tell - ! Paléotemp. I. 2450. - V. hederaefolia L.
Sépales ovales-lancéolés, rétrécis à la base. Feuilles à 5-11 lobes, le terminal à peine plus grand
(fig.). Fleurs blanches à corolle dépassant le calice. Capsule hispide - Cultures, pelouses - CCC
dans toute
l'Algérie - ~ Méd. I. 2451. - V. Cymbalaria Bodard

9 Corolle de 10-12 mm, bleu vif, blanche au centre. Pédicelle des fleurs en général bien plus long
que la feuille correspondante. Capsule bien plus large que longue, à loges nettement divergentes
au sommet (fig.). Plante plus robuste - Cultures, décombres - RR et épars dans le Tell - I W. As -
(= V. Buxbaumi Ten, V. Tournefortii Gm. p. p.).
2452. - V. persica All.
Corolle de 5-7 mm bleue ou blanche. Pédicelle des fleurs en général pas plus long que la feuille
correspondante. Capsule plus large que longue à loges nettement contiguës (fig. 2454) 10

10 Corolle de 5 mm, bleue à centre pourpré. Feuilles glabrescentes à denticulation profonde et


arrondie. Capsule revêtue seulement de poils glanduleux. Calice à lobes obtus, environ 2 fois
plus longs que larges - Champs, cultures - CC dans toutes l'Algérie - Paléo
temp. - (= V. didyma Ten.).2453. - V. pollita Fries
Corolle de 7 mm, bleu pâle ou blanche veinée de bleu. Feuilles courtement pubescentes à

159
denticulation inégale et peu profonde. Capsule revêtue à la fois de poils glanduleux et de soies
dressées. Calice à divisions largement ovales - Pelouses, cultures, surtout en montagne - AC :
K1-2, Hl-2, AS1-2-3 - Eur. I.
2454. - V. agrestis L.

il Plante vivace à tiges rampantes et à feuilles ovales entières ou finement denticulées sur les
marges (fig.). Fleurs petites, bleu pâle en longue grappe lâche à bractées florales lancéolées.
Capsule aussi large que longue, fortement échancrée - Forêts humides - RR : Kl-2
ssp. eu-serpyllifolia P. Four - 1 Circumbor. 1.
2455. - V. serpyllifolia L.
Plantes annuelles à feuilles diversement lacinées ou dentées .... 12

12 Feuilles moyennes et supérieures profondément incisées en 3-7 lanières divergentes, la


centrale plus grande (fig. 2446). Fleurs d'un bleu vif. Corolle et capsule plus courtes que le calice.
Inflorescences en grappe lâche et peu fournie - R : 03, Hl, AS1-2 - 1 Eur. Méd. ~.
2456. - V. triphyllos L.
- Feuilles ovales-lancéolées, linéaires entières ou simplement dentées
sur leur pourtour ...................................................................................13

13 Pédicelle des fleurs très court, ne dépassant pas la longueur du calice. Fleurs bleu pâle de 3-5
mm. Feuilles inférieures ovales, dentées, pétiolées, les supérieures lancéolées ±- entières sessiles.
Capsule plus courte que le calice. Style ne dépassant guère la capsule. Plante ne noircissant pas
en herbier - Cultures, pelouses - CCC partout en
Algérie - Euras. 1 (fig.). 2457. - V. arvensis L.
- Pédicelle allongé, en général plus long que la capsule. Fleurs bleu vif semblables à celles de
l'espèce précédente. Feuilles ovales dentées. Capsule dépassant le calice. Plante noircissant en
herbier. Style longuement saillant sur la capsule - Pelouses des montagnes - R
Ki-2, A2, 03, Cl,' AS - I S. Eur. 1 (fig.).
2458. - V. praecox All. Verbascum L. (Molène)
F'_eurs su':)-régulières. Calice ± profondément 5-partit. Corolle 5-lobée, jaune. à :ube très court
et à limbe sensiblement rotacé, à divisions arrondies ou la: ;e::-,en. ob Dvales. Etamines 5,
(parfois 4 par avortement : V. atlanti
cum), à filets tous égaux ou les 2 antérieurs plus longs, à anthères uniloculaires par confluence
des 2 loges divergentes à la base. Style filiforme ou un peu épaissi au sommet. Ovaire biloculaire
à ovules nombreux et anatropes. Capsule globuleuse, ± acuminée, à déhiscence septicide par 2
valves parfois bifides au sommet. Plantes herbacées, bisannuelles ou vivaces. Tige rigide.
Feuilles alternes, oblongues ou ovales, généralement entières, crénelées ou sinuées-dentées; les
basilaires en rosette, les caulinaires généralement sessiles et 1 décurrentes. Fleurs en grappe
spiciforme ou en panicule allongée.

1 Fleurs toujours solitaires à l'aisselle des bractées, formant une longue grappe lâche,
glanduleuse. Corolle à gorge papilleuse et violacée, grande. Pédicelles en général 2 fois plus
longs que les bractées. Étamine postérieure (médiane) bien plus courte que les autres, les 2
antérieures étant plus longues et plus grosses. Filets à longs poils violets. Capsule globuleuse et
dépassant le calice. Plante verte, glabre, à l'exception de quelques poils glanduleux. Tige simple
ou peu rameuse. Feuilles basilaires sessiles ou brièvement atténuées en pétiole, crénelées ou
sinuées-pinnatifides - Pelouses - R : A2, Ki2-3, 03, Ci, AS1-3 - 1 Méd. 1 - (= V. virgatum Batt.,
V. cordatum
Desf.). 2459. - V. Blattaria L.
- Fleurs en fascicules ou en glomérules à l'aisselle des bractées (soli

160
taires cependant quelquefois au sommet des rameaux) .......................2

2 Étamines à filets inégaux, les 2 antérieurs plus longs ou ayant des anthères dissemblables
insérées -±- obliquement sur le filet auquel elles sont ± adnées-décurrentes (fig. 2462) 3
- Etamines à filets subégaux et à anthères toutes réniformes (non
adnées-décurrentes) (fig. 2465) ...........................................................5
3 Filets staminaux y grêles, à peine dilatés au sommet, densément laineux, à poils blanc-
jaunâtres. Plante entièrement recouverte d'un tomentum grisâtre ou jaunâtre persistant.
Inflorescence assez dense à l'anthèse puis {- interrompue dans le haut. Corolle à papilles jau-
nâtres à la base des lobes supérieurs. Capsule conique-acuminée, à rostre court et fragile,
densément veloutée. Feuilles basilaires oblongues, crénelées, atténuées en court pétiole - RR : 03:
Tlemcen, Hl: Tiaret : var. valentinum (Burn. et Barb.) Murb. - Ibérotilaur. 1 - (= V. Warionis
Franchet).
2460. - V. simplex Hoffm. et Link ampl. Murb.
- Filets staminaux à poils pourpre-violacés. Plantes - glanduleuses. Inflorescence assez lâche.
Corolle marquée de taches brunes à la base des lobes supérieurs .......4
4 Etamines antérieures presque droites à anthères réniformes plus grandes que les autres. Etamine
médiane plus petite que les autres, mais fertile. Style à peu près droit, épaissi au sommet.
Pédicelles fructifères assez minces, beaucoup plus longs que le calice. Capsule Pédicelles
fructifères 2-3 fois plus courts que le calice. Inflorescence densément spiciforme à l'anthèse
4 Pédicelles fructifères plus longs que le calice. Inflorescence plus lâche
à l'anthèse .......................................................................................5
à rostre court assez grêle. Plante pubescente dans le bas, à poils simples ou 2-3 furqués. Feuilles
basilaires indistinctement pétiolées, à pétiole ailé et à limbe crénelé-lobé à la base; à lobes
confluents - RR : 03 : Tlemcen - ( Mar. I - (= V. repandum Batt. et Trab.).
2461. - V. maurum Maire et Murb.
Étamines antérieures courbées en demi-cercle vers le haut, à anthères oblongues. Etamines
médiane ayant tendance à l'avortement et souvent rudimentaire ou même absente. Style i- incurvé
dans le haut, épaissi au milieu et atténué au sommet. Pédicelles fructifères épais, à peine plus
longs que le calice. Plante lâchement tomenteuse dans le bas, à poils longs, rameux-dendroïdes
ou subverticillés. Feuilles basilaires distinctement pétiolées, à pétiole non ailé; limbe générale-
ment pinnatipartite -*- lyré, à segments libres - R : Montagnes surtout dans le Sud - ( Alg. Mar. 1
- (incl. V. repandum Batt. non
Willd). 2462. - V. atlanticum Batt.
5 Connectif des 2 étamines antérieures densément recouvert sur la face intérieure (= supérieure)
de pailles à peine claviformes. Filets tous densément villeux à papilles violet pâle ou jaunâtres.
Calice à divisions ovales-lancéolées. Capsule 2 fois plus longue que le calice. Pédicelles
fructifères un peu épaissis. Plante recouverte entièrement par un tomentum dense, étoilé, grisâtre
et persistant. Tige rameuse à partir de son milieu. Feuilles basilaires grandes, longuement
pétiolées entières ou grossièrement sublobées, à lobes triangulaires. Bractées cordées-
triangulaires ordinairement plus larges que longues - R Montagnes surtout dans le Sud : H, AS,
SC : Hoggar - I Ibéro-Maur.
- (= V. pulverulentum Batt. et Trab., = V. granatense Boiss.).
2463. - V. dentifolium Del.
1 Style long de 5-12 mm. Plantes désertiques ou subdésertiques .. 2
- Style long de 15-30 mm, recourbé et à stigmate jamais dilaté.
Plantes algériennes 3
2 Feuilles à pubérulence cendrée en-dessus. Stigmate largement capité. Capsule ovoïde, sub-
globuleuse, dépassant le calice, terminée par un rostre court et assez grêle. Plante vivace,
généralement pluricaule. Tiges rameuses, à pubérulence cendrée formée de poils courts, réflé-

161
chis, très denses et non glanduleux. Feuilles inférieures pétiolées, subentières ou pennées
crénelées-dentées. Pédicelles fructifères à peine plus longs que la capsule, arqués vers le haut.
Divisions calicinales dentées en scie sur les marges, densément glanduleuses à l'extérieur -
Rochers - AR : AS3, SS2, : Biskra, M'Zab - End. ~.
2466. - C. Ballii Batt.
Feuilles glanduleuses, non pubérulentes en-dessus. Stigmate non dilaté. Capsule conique-ovoïde,
dépassant le calice, sensiblement atténuée en un rostre long et peu épaissi. Plante bisannuelle
unicaule, à tige généralement plus haute que la précédente, rameuse, -}- poilue, glanduleuse.
Feuilles inférieures pétiolées, lyrées-pinnatipartites, doublement crénelées. Pédicelles fructifères
épais, un peu plus longs que la capsule et légèrement courbés vers le haut. Divisions calicinales
entières ou sub-entières - Rocailles - R : SC en montagne : var. hoggarica Maire - I Anti Atlas.
Oro. Sah. I.
2467. - C. longirostris Murb.
4 Pédicelles fructifères plus longs qu'épais. Feuilles inférieures à 1-4 segments latéraux de
chaque côté, petits, ovales ou oblongs, dentés ou obtusément crénelés. Les autres feuilles sub-
entières. Plante bisannuelle à tige simple, peu rameuse, - densément poilue-glanduleuse surtout
dans l'inflorescence. Divisions calicinales fortement dentées en scie (3-6 dents de part et d'autre),
dépassant un peu la capsule. Étamines antérieures à filets plus épais et plus longs, glabres.
Capsule globuleuse à rostre dur un peu recourbé - Champs, pelouses - CC dans le Tell - W. Méd.
j - « Getlguetla ».
t 2468. - C. cretica L.
Pédicelles fructifères plus épais que longs. Feuilles inférieures nombreuses et très rapprochées, à
6-8 segments latéraux de chaque côté, lancéolés, allongés-acuminés, à lobes et dents aigus. Les
autres feuilles toutes très profondément divisées. Plante bisannuelle puissante atteignant 2 m ou
plus. Tige simple et - rameuse. Inflorescence densément poilue-glanduleuse, s'allongeant
beaucoup après l'anthèse. Divisions calicinales fortement dentées en scie (4-10 dents de part et
d'autre), dépassant un peu la capsule. Etamines antérieures à filets plus longs, totalement glabres.
Capsule globuleuse, pyramidale et à rostre épais et un peu recourbé - RR : H1 : Sersou, 01: Oran
- ( End. I (= C.
pinnatifida Batt.). 2469. - C. pinnatisecta Batt.
5 Étamines antérieures à anthères droites, non recourbées au sommet. Feuilles inférieures
divisées, à 1-5 segments de chaque côté; oblongues ou ovales, grossièrement dentées. Divisions
calicinales ovales-oblongues, obtuses, densément glanduleuses, irrégulièrement dentées. Corolle
à lobes inférieurs beaucoup plus petits que les médians. Inflorescence lâche, s'allongeant peu par
la suite. Pédicelles fructifères étalés à 65-800, droits. Capsule à rostre dur, ordinairement droit -
RR : H1 : Boghar, Djelfa - Alg. Mar. I - (= C. lacinia:a Batt. et
Trab., non Poiret). 2470. - C. Battandieri Murb.
- Étamines antérieures à anthères recourbées en dehors au sommet .. 6

6 Feuilles inférieures généralement pennées, à 1-4 segments latérauxovales-triangulaires,


régulièrement dentées. Divisions calicinales aiguës, entières, densément poilues glanduleuses,
lâches, s'allongeant encore par la suite, sans dépasser la longueur de la tige. Tige puissante.
généralement peu rameuse, épaissie à la base, à entre-nceuds allongés (feuilles distantes)',
parsemée dans le bas, ainsi que les feuilles inférieures, de poils longs simples. Pédicelles
fructifères dressés étalés à 45-600, = arqués à la base. Capsule globuleuse-arrondie, à rostre dur et
assez court - R : 02-3 -- i End. I.
2471. - C. Faurei Murb.
- Feuilles inférieures généralement indivises, régulièrement crénelées, glabres en dessus.
Divisions calicinales aiguës, dentées e:: scie, peu densément poilues-glanduleuses. Inflorescence
assez densément poilue

162
elarduleuse. s'allongeant beaucoup à la fructification Tige ...PU rarr.eu
se, à rameaux brefs; très feuillue, non épaissie à la base, parsemée dans le bas, ainsi que sous les
feuilles inférieures, de poils courts et 2-3 furqués. Pédicelles fructifères dressés-étalés à 30-50°,
arqués au sommet. Capsule globuleuse-arrondie à rostre dur, droit, assez long et mince - Champs,
cultures - CC dans le Tell, R : en Oranie -
I End. - « Zeubal ,. 2472. - C. betonicifolia Desf.
Erinus L.

Plante vivace, multicaule. Feuilles basales oblongues, spatulées, dentées, réunies en rosette
dense. Tiges florifères hautes de 3-10 cm, à feuilles alternes plus petites. Inflorescence terminale
y spiciforme. Fleurs courtement pédicellées, à calice cylindrique profondément 5 fide. Corolle
rose pourprée à tube aussi long que le calice, étalée au-dessus en limbe plan à 5 divisions sub-
égales émarginées (fig.). Étamines 4, didynames, incluses. Capsule ovoïde - Fissures des rochers
calcaires des hautes montagnes - R : K1 : Djurdjura, RR : K2: Babors : var. atlanticus Batt. - 1
Eur. Méd. ~.
2473. - E. alpinus L. Aptosimum Burch.

Plante annuelle, à tiges courtes rampantes - rameuses, densément feuillée par des feuilles
linéaires un peu rétrécies en pétiole cilié sur les marges (fig.). Fleurs sessiles, axillaires, à
l'aisselle de toutes les feuilles, isolées. Calice profondément 5 fide. Corolle liliacée tubuleuse, à 5
lobes étalés sub-égaux, longue de 4-6 mm. Étamines 4 dont 2 stériles, incluses, à anthères ciliées
extérieurement. Style allongé à stigmate bilobé. Capsule piriforme-obcordée s'ouvrant au
sommet-- Pâturages désertiques - RRR
SC : Hoggar - I End. S. Sah. 2474. - A. pumilum (Hochst.) Benth.
Digitalis Tourn. (Digitale)

Plante vivace à souche épaisse. Feuilles inférieures lancéolées, ciliées glanduleuses denticulées,
atténuées en pétiole, les caulinaires sessiles. Hampe florale robuste. Inflorescence en longue
grappe unilatérale. Calice à 5 divisions. Corolle en doigt de gant, jaune sale, longue de 20-30
mm, pubescente en dehors, très obliquement tronquée (fig.). Capsule ovoïde acuminée, glan-
duleuse - Forêts humides - RR : K2: Kéfrida, Guerouch - I End. - « Zeheur es Kechatbine ».
2475. - D. atlantica Pomel
Linaria Mill (Linaire)

Plantes annuelles ou vivaces, parfois ligneuses. Caractères généraux des Antirrhinum dont elles
ne diffèrent que par la corolle éperonnée à la base. Genre très largement représenté en Algérie, où
certaines espèces sont de
ai 1
1 Fleurs solitaires, axillaires, présentes tout au long de la tige ou seulement à son sommet et
formant alors une inflorescence lâche, ramifiée et feuillée ...................2
- Fleurs groupées en grappe simple -r dense au sommet des tiges .. 4

2 Feuilles longuement pétiolées, réniformes, lobées, palmatinervées (fig.). Plante très glabre à
tiges décombantes flexueuses. Fleurs violacées à gorge jaune, de 8-10 mm, à pédoncule aussi
long que la feuille correspondante. Capsule s'ouvrant par 6 valves presque jusqu'à sa base -
Rocailles, vieux murs - Çà et là dans le Tell - ! SE Eur. I.
2476. - L. Cymbalaria L.
- Feuilles entières, hastées ou dentées, penninervées, en général courte
ment pétiolées ........................................................................................3
3 Feuilles toujours distinctement pétiolées. Plantes puissantes, rampantes ou dressées sous-

163
ligneuses. Corolle fermée à la gueule. Tige florifère sur presque toute leur longueur SÉRIE
1
- Feuilles sessiles. Plantes grêles, dressées. Corolle ouverte à la gorge inflorescence
terminale lâche, feuillée et généralement ramifiée ....
SÉRIE 2

4 Feuilles caulinaires des tiges florifères à limbe dilaté, ovale, oblong ..


.... SÉRIE 3
- Feuilles caulinaires des tiges florifères à limbe linéaire ou très étroi
tement lancéolé, plus de 10 fois plus long que large .....................SÉRIE 4

SÉRIE 1. - Section Elatinoides Chav.


1 Plante vivace ligneuse, à rameaux en général dressés, très nombreux et très ramifiés, =
spinescents au sommet, finement pubescente. Feuilles petites, hastées ou lancéolées. Fleurs de 5-
7 mm, jaunes. Calice à dents acuminées dépassant la capsule. Graines tuberculées - Pâturages
arides et désertiques - Sah. - « Chegma, « Safriya »
(fig. 2472). 2477. - L. aegyptiaca (L.) Dum. Cours.

a) Indument nettement hérissé, feuilles hastées des deux côtés, à marge 1-2 dentée. Sépales
nettement obtus au sommet - C : SS1, SC, SO.
ssp. Battandieri Maire
- Indument très court et appliqué, feuilles en général ovoïdes, les inférieures hastées d'un seul
côté (RR des deux), jamais dentées, sépales aigus - C : SS2, SC. ssp. fruticosa (Desf.) Maire
- Plantes ne répondant pas à ces caractères ...............................2
détermination délicate.
2 Feuilles lancéolées très entières, presque toujours très glabres. Fleurs au sommet d'un pédicelle
robuste réfléchi. Feuilles caulinaires inférieures en général ternées cf. SÉRIE 3
Feuilles hastées, lancéolées mais alors ± dentées à la base et densément pubescentes, orbiculaires
ou linéaires. Pédicelle variable mais toujours très grêle et étalé. Feuilles caulinaires toutes
opposées .. 3

3 Plante très glabre, à rameaux ascendants, ± grimpants. Feuilles eaulinaires étroitement


linéaires, 10-20 fois plus longues que larges, pétiolées (fig.), parfois hastées à la base; les basales
souvent persistantes en rosette, lancéolées. Fleurs jaunes de 13-16 mm, très longuement
pédicellées, pédicelle filiforme - Rocailles désertiques - AC : SS, SC, C, SO - Mac. Sah. 1
2478. - L. sagittata Steud.
Plantes ± hispides à rameaux décombants. Feuilles bien plus larges . 4

4 Feuilles 3-4 fois plus longues que larges à pétiole de 4-6 mm, lancéolées, pourvues à leur base
d'oreillettes allongées étalées horizontalement (fig.). Fleurs violacées lavées de pourpre, 4-5 mm,
au sommet d'un pédoncule filiforme étalé 2-3 fois plus long que la feuille - Pelouses - RRR : K3 :
marais de Demet Trian - W Méd. 1.
2479. - L. cirrosa Chaz.
Feuilles ne présentant pas cet aspect ...................................................5

5 Plantes à tiges robustes, indurées, à feuilles caulinaires inférieures ovales-lancéolées, au moins


2 fois plus longues que larges, entières et irrégulièrement dentées, non hastées à la base.
Pédicelles robustes ne dépassant pas (sauf parfois au sommet des tiges), la longueur de la feuille
correspondante ....................................................................................6

164
Plantes à tiges grêles flexueuses, à feuilles caulinaires arrondies ou sub-ovales, 1-1,5 fois plus
longues que larges, en général hastées. Pédicelles très grêles et très allongés 7

6 Plante très hispide à tiges veloutées. Feuilles 3-5 fois plus longues que larges (fig.), ovales-
lancéolées irrégulièrement dentées à la base. Pédicelles 2-4 mm. Corolle hispide de 5-7 mm.
Divisions du calice largement scarieuses - Pâturages désertiques - RR : SS2 : Biskra et confins
tunisiens - End. Alg. Tun. !.
2480. - L. scariosa Desf.
Plante à pubescence apprimée très courte. Feuilles 2-3 fois plus longues que larges,-ovoïdes
cunéiformes = dentées à la base (fig.) Corolle glabre. Pédicelles de 4-7 mm. Lobes du calice
lancéolés aigus. à peine scarieux sur les marges - Pâturages arides - C dans toute l'Algérie - N. A.
' Bou tinter ».
2481. - L. elatinoides Desf.
7 Corolle jaune d'or à lèvre supérieure d'un violet noirâtre de 6-10 mm. Plante velue-glanduleuse
à feuilles sub-orbiculaires pédicellées (fig.)Calice à divisions cordées, largement ovoïdes ebt-.:ses
au sommet - Terrains argileux --- CC dans toute l'Algérie - 'Eur. Méd. - « Bou tinter 2482. -
L. spuria (L.) Mill.
- Corolle blanchâtre ou violet pâle, zt striée de violet ..............8

8 Feuilles caulinaires ovoïdes, hastées à la base (fig.). Tiges à pilosité dressée. Fleurs de 12-15
mm blanchâtres, à lèvre supérieure bleu clair. Graines tuberculées - Lieux humides - AC surtout
dans le Tell - I Eur. Méd. I - (= L. graeca auct. alg. non Chav.).
2483. - L. commutata Chaz.
- Feuilles ovales-orbiculaires parfois un peu cordées à la base (fig.). Tiges à pilosité très dense et
laineuse. Fleurs de 8-10 mm, blanches lavées de violet. Graines alvéolées - Terrains argileux -
AR
dans tout le Tell - Méd. 1- 2484 - L. lanigera Desf.
SÉRIE 2 (Section Chaenorrhinum Rchb.)

1 Plantes vivaces végétant dans les fissures des rochers calcaires, à ra


meaux flexueux décombants ...............................................................2
- Plantes annuelles grêles, terrestres, à tiges érigées .................3
2 Plantes entièrement velues-glanduleuses. Fleurs de 10-12 mm, un peu plus longues que le
calice. Calice à divisions largement ovales lancéolées, les inférieures longues de 15-20 mm - R :
03, RRR : 01 ssp. macrocalyx (Pomel) Maire - I Ibéro-Mar. I.
2485. - L. villosa (L.) DC.
- Plantes glabrescentes. Fleurs de 8-15 mm, 2 fois aussi longues que le calice. Calice à divisions
linéaires-aiguës, presque glabre. Feuilles lancéolées-linéaires en général plus petites - R :
Montagnes du Tell algéro-constantinois, AS1-3 : ssp. flexuosa (Desf.) Maire - I Méd. !.
(fig.). 2486. - L. origanifolia (L.) DC.

3 Plante distinctement velue-glanduleuse, généralement ramifiée dès la base, à feuilles


caulinaires inférieures ovales longues de 7-15 mm.. Tiges dressées. Sépales linéaires obtus,
inégaux, densément ciliés. Corolle à peine plus longue que le calice et à éperon très court (RR 2
fois plus longue que le calice et à éperon bien développé : var. Raveyi (Boiss.) Batt.) - Pelouses -
AR : çà et là dans le Tell -
I bléd. !. 2487. - L. rubrifolia Rob. et Cast.
Plante glabre, en général seulement ramifiée au niveau de l'inflorescence. Feuilles caulinaires
inférieures ne dépassant guère 5 mm. Tiges en zig-zag. Sépales linéaires finement pubescents.
Corolle deux fois plus longues que le calice, à éperon bien développé (fig.) - Terrains gypseux -

165
R : 02, H1-2 - 1 Eur. Méd. ! - (= L. exilis Coss. et Kral., L. rupestris Guss.).
2488. - L. minor Desf.
SÉRIE 3
1 Plantes du Sahara septentrional à fleurs d'un violet intense. Inflorescence allongée, feuillée.
Fleurs nettement pédonculées à pédoncules dressés. Corolle à palais glabre 2
Plantes ne présentant pas ces caractères réunis ....................................3
2 Feuilles linéaires lancéolées, 5-10 fois plus longues que larges. Fleurs à éperon presque 3 fois
aussi long que la corolle. Plante glabre et glauque à tiges nombreuses étalées. Graines finement
alvéolées-réticulées - Sables surtout humides, oasis - AC : SS2, RR : SS1, Hd -
Sah. (fig.). 2489. - L. laxiflora Desf.
Feuilles ovales-lancéolées 2-4 fois plus longues que larges. Fleurs à la précédente - Sables
humides, lits d'oued - R : SS2 - End. j
(
fig.) • 2490. - L. Peltieri Batt.
3 Pédoncules allongés atteignant sous les capsules 2-3 cm ......4
Pédoncules atteignant tout au plus quelques millimètres sous la capsule 6
4 Pédoncules fructifères raides, dressés-étalés (fig.). Fleurs de 12-15 cm jaunes, à éperon plus
court que la corolle. Plante à tiges nombreuses diffuses émettant des rejets stériles à feuilles
ovales-lancéolées, larges de 4-5 mm. Sépales lancéolés obtus - Sables maritimes - RR A1 à l'E
d'Alger : var. lutea Maire - ! Ibéro-Maur. '.
2491. - L. pedunculata Spreng.
Pédoncules fructifères réfléchis. Fleurs violet pâle en général mais parfois jaunes ou blanches
...............................................................................................................5
5 Plante annuelle à tiges prostrées, souvent peu nombreuses. Feuilles ovales-lancéolées larges de
1 cm environ. Fleurs de 10-15 mm à éperon bien plus long que la corolle (fig.). Sépales
lancéolées aigus. Graines scrobiculées - Cultures, pelouses - CCC : dans toute l'Algérie - Très
polymorphe - C. Méd. 1 - « Chaïba », « Halib et Ouaal ».
2492. - L. reflexa Desf.
Plante vivace à souche ligneuse à tiges = dressées, nombreuses. Feuilles identiqués. Fleurs de 10-
15 mm, à éperon plus court que la corolle. Sépales largement triangulaires. Graines non
scrobiculées - Pelouses des hautes montagnes - R : K1-2. Cl, AS3 - End. '.
2492 bis. - L. decipiens Batt.
6 Feuilles lancéolées, les inférieures ternées, 5-î fois plus longues que larges (5-6 X 1-2 cm)
(fig.). Fleurs de 30-35 mm, jaunes. Bractées florales plus longues que le calice, étalées à angle
droit sur l'axe de
l'inflorescence. Sépales à divisions lancéolées linéaires longues de 1 cm env., aiguës. Graines
anguleuses - Terrains argileux - R : 02-3 à l'W d'Oran - ! Mar. 1. 2493. - L. latifolia Desf.
Feuilles ovales, presque toutes ternées, en général pas plus de 4 fois plus longues que larges
(fig.). Fleurs de 20-25 mm jaunes, pourpres ou violacées. Bractée florale pas plus longue que le
calice, réfléchie
(S le long de l'axe. Sépales largement ovales-lancéolés obtus. Graines réticulées, rugueuse -
Champs, pelouses - CC : dans toute l'Algérie 1 Méd.
12494. - L. triphylla L.

Éperon pas plus court que la corolle ou tout au plus l'égalant .... 8
Éperon plus long que la corolle (fig. 2496). Fleurs de 15-20 mm. Tiges florifères jamais ramifiées
sous l'inflorescence ..............................................................................9

8 Fleurs petites, ne dépassant pas 1 cm, jaunes. Plante multicaule à tiges dressées ramifiées au-
dessous de l'inflorescence. Feuilles linéaires lancéolées de 10-15 X 2-4 mm. Calice court à
divisions obtuses.

166
K3 - W Méd. !. 2495. - L. flava (Poir.) Desf.
- Ces caractères non réunis : 1) fleurs minuscules de 2-3 mm, jaunes ou bleu pâle; ou 2)
fleurs de 15-20 mm, violacées striées .. cf. SÉRIE 4
9 Palais de la corolle glabre. Plante à tiges dressées nombreuses, hautes de 10-20 cm. Feuilles
1
obovales -lancéolées, les inférieures ternées. Inflorescence en grappe dense. Fleurs de 14-17 mm,
en général rouge pourpré mais pouvant revêtir de nombreuses couleurs. Sépales lancéolés.
Graines globuleuses. Plante extrêmement polymorphe - ~ Alg.
Tun. Lyb. !. 2496. - L. virgata Desf.
a) Feuilles et sépales obtus. Sépales plus longs que le calice. Fleurs jaunes - R : Kl : Djurdjura.
ssp. calycina Batt.
- Feuilles et sépales aigus. Sépales plus courts que le calice. Fleurs non jaunes b
b) Epi florifère allongé, grêle. Fleurs subsessiles à sépales progressivement rétrécis - AC : Hl-2.
02. ssp. virgata Murb. - Epi florifère court. Fleurs brièvement pédicellées à sépales brusque
ment rétrécis au sommet - CC dans toute l'Algérie. ssp. algeriensis Murb.
Palais de la corolle pubescent ..............................................................10
10 Fleurs violet-liliacin à palais orangé. Sépales à divisions lancéolées sur les fleurs, devenant
ensuite sur les capsules largement ovales à peine plus longs que larges. Corolle à palais fortement
gibbeux, fendue jusqu'à sa base. Aspect de la précédente, mais inflorescence moins contractée -
Lieux 1.umides - R : H1-2 - 1 N.A. 1 (fig.).
2497. - L. fallax Coss.

- Fleurs jaunes ou jaunâtres au moins en partie. Sépales à divisions restant linéaires-lancéolées


sur la capsule. Fleurs et aspect général de L. virgata ..........................11

11 Fleurs jaune vif, à éperon 2 fois plus long que la corolle. Plante de 5-10 cm - Rocailles,
lits d'oueds - RR : AS2, SS1 - 1 End. W Sah. '•
2498. - L. Warionis Pomel
- Fleurs blanc jaunâtre lavées de violet à gorge violette et à éperon jaune strié de violet, un peu
plus long que le calice. Plante de 30-40 cm - Forêts - RRR : 03: Gharouban - ' End.
2499. - L. Burceziana Maire

STRIE 4
1 Fleurs uniformément violettes ou violacées, jaunes tout au plus au
niveau de la gorge. Fleurs de 12-28 mm ..............................................2
- Fleurs d'une autre couleur, et de taille très variable ................3
2 Fleurs de 12-15 mm en grappe serrée au sommet d'une tige toujours simple, et à éperon grêle.
Capsule plus large que longue, incluse dans le calice, émarginée au sommet (fig.). Graines
orbiculaires, planes frangées sur les marges - Garrigues siliceuses - RRR : A1 : Forêt
de Réghaïa - 1 Méd. 1. 2500. - L. Pelliceriana Mill.
- Fleurs de plus de 20 mm, en grappe allongée, lâche, à éperon trapu. Tiges florifères en général
nombreuses. Pédicelles très courts. Capsule ovoïde aiguë, plus longue que le calice. Graines
ovoïdes non marginées - Pelouses - RR : 01: Mostaganem, Hl, A1 : Surcouf - 1 Ibéro-Maur. 1 -
(si pédicelles 2-3 fois plus longs que le calice, voir
aussi L. viscosa). 2501. - L. bipartita (Vent.) Willd.
3 Fleurs entièrement et uniformément jaunes ...........................4
- Fleurs non jaunes, parfois jaunâtres, mais alors toujours striées de
brun ou de violacé ................................................................................10

167
4 Plantes très grêles à fleurs minuscules (1 cm au plus avec l'éperon). 5
- Plantes à tiges rigides, robustes, généralement ramifiées. Fleurs de plus de 1 cm.
Graines oblongues scrobiculées non marginées .... 8

5 Graines oblongues scrobiculées, non marginées - Graines discoïdales


aplaties, marginées-ailées à leur périphérie
6 Tiges relativement robustes de 10-30 cm. Calice entièrement hispide
à divisions linéaires aiguës .........................................cf. L. dissita Pomel
- Tiges grêles de 3-10 cm. Calice glabrescent. Petite plante ramifiée dès sa base à épis florifères
peu fournis et à inflorescence en général ramifiée ± paniculée - Champs, pelouses - RR : 01 -
End. I.
2502. - L. atlantica Boiss. et Reut.

7 Corolle à palais hispide. Plante de 3-10 cm. Graines à marge latérale très étroite -
Pâturages sablonneux - R : 01 - Ibéro-Mar. ~.
2503. - L. Munbyana Boiss. et Reut.
- Corolle à palais glabre. Plante de 5-20 cm. Graines à marge latérale ample, aussi large que le
corps de la graine - Pelouses - AC : dans toute l'Algérie, RR : SS - Méd. ~.
2504. - L. simplex DC.

8 Fleurs ne dépassant guère 1 cm. Plante annuelle peu élevée (10-30 cm) à rejets stériles à
feuilles verticillées par 3-4, à tiges florifères rameuses, hispides-glanduleuses dans l'inflorescence
- Pâturages
arides - 1 End. I. 2505. - L. dissita Pomel
a) Palais des fleurs glabre, celles-ci longues de 10-12 mm - R : Hl, AS1.
ssp. dissita Nov. nom.
- Palais des fleurs pubescent, fleurs de 12 mm - R : Hl-2.
ssp. gracilescens (Pomel) Maire inédit.
- Fleurs de 20-25 mm. Plante en général vivace, à tiges robustes, hautes de 50-100 mém. Feuilles
des rejets stériles verticillées par 6 (RR 4) (fig. 2507) ..........................9
9 Plante des sables maritimes à feuilles linéaires charnues, à tiges florifères junciformes en
général aphylles. Fleurs à corolle élargie, fortement ventrue à la gorge. Sépales obtus, aussi longs
que la capsule. Inflorescence presque glabre - AC : 01 - 1 Ibéro-Mar. 1.
2506. - L. Tingitana Boiss. et Reut.
- Plante des régions montagneuses, à feuilles linéaires, planes, molles. Tiges florifères en général
feuillées. Fleurs à corolle non élargie à la gorge. Sépales aigus. Inflorescence entièrement
pubescente-glanduleuse - Pelouses - CC : dans toutes les régions montagneuses : ssP. eu-
heterophylla Maire - Très polymorphe - ! Ital. N.A. - (incl.
L. sabulicola Pomel, L. aurasiaca Pomel).
2507. - L. heterophylla Desf.
10 Fleurs bleuâtres, sauf au niveau de la gorge, petites (4-10 mm) .. 11
- Fleurs jamais bleuâtres en entier, plus grandes (15-35 mm) . 12
11 Fleurs très petites, de 4-7 mm, bleuâtres en entier, à éperon rudimentaire ou trapu. plus court
que la corolle. Petites plantes annuelles à tiges dressées grêles. Grappe florifère très contractée,
s'allongeant après l'anthèse. Graines aplaties-ailées sur tout leur pourtour, lisses - Champs,
pelouses - ! Eur. Méd. (fig.).
2508. - L. arvensis L. Desf.
a) Feuilles étroitement linéaires, uninerviées, bractées florales inférieures elliptiques, éperon
réduit à une bosse - R : 01-3, A2, Cl, Hl-2. ssp. eu-arvensis P. Four
- Feuilles linéaires lancéolées, en général trinerviées, bractées florales inférieures linéaires,

168
éperon bien individualisé - R : çà et là dans tout le Tell. ssp. micrantha (Cav.) Hoffsg.
Fleurs de 10 mm environ, bleues, orangées à la gorge, à éperon grêle plus long que le tube de la
corolle. Petite plante annuelle rameuse dès la base. Graines ovales réniformes, non ou à peine
marginées, tuberculées - Champs, pelouses sablonneuses - RRR : 01 : Mosta
ganem, H1 : Tiaret - ( Ibéro-Alg. i - (= L. diffusa Lk et Hoffsg.).
2509. - L. multicaulis Mill.
12 Fleurs très grandes, 25-35 mm. Plantes ne dépassant pas 30 cm de
haut, prostrées. Sépales et inflorescence glabres ................................13
- Fleurs de 25 mm au plus. Plantes très vigoureuses, dressées, hautes de 50-120 mm.
Sépales et inflorescence pubescents glanduleux ....
.... 14
13 Plante vivace à souche épaisse et à rejets stériles très nombreux à tiges prostrées. Fleurs
jaunâtres ou violacées à palais en général foncé et à corolle striée de brun ou de violet - Pelouses
et rocailles des montagnes - Ibéro-Maur. 1
2510. - L. tristis (L.) Mill.
a) Eperon gros et trapu, brusquement atténué bien plus court que la
corolle - RR : A2: Bou Zegza.
ssp. eu-tristis Maire
- Eperon grêle, longuement atténué, à peu près de la longueur de la
corolle - AC : 03, A2, K1-2-3, Cl, AS1-2-3.
ssp. marginata (Desf.) Maire
- Plante annuelle à rejets peu nombreux, à tiges dressées. Fleurs blanc jaunâtre lavées de violet à
gorge violette et à éperon jaune strié de violet . . .cf. L. Burceziana Maire
14 Rejets stériles absents ou à feuilles étroitement linéaires à peine plus larges que les feuilles des
tiges florifères. Tiges florifères à feuilles linéaires très nombreuses, sensiblement aussi denses
jusque sous les ramifications de l'inflorescence. Fleurs de 12-15 mm de couleur variable, mais
toujours veinées-réticulées - Pelouses - R : K1-2-3 -
E.NA. ' - (incl. L. baborensis Batt. et L. Kabylica Batt., = L.
reticulata Desf.). 2511. - L. pinnifolia (Poiret) Maire
846
Rejets stériles à bien différentes de celles des tiges florifères (fig.), .= progressivement de moins
en moins feuillées vers le __ de 20-25 mm 15
15 Pédicelle des f_e plus long que le calice. Inflorescences jeunes d'aspect =__:r--e. Plantes de
30-50 cm. Rejets stériles à feuilles en génér_ _ _ par 4. Fleurs blanc-jaunâtre à palais orangé, ou
viole:- = Bractées florales largement lancéolées. sépales obtus - :eiouses - AR : 01-2 : ssp.
elegans (Munby) Maire -
2512. - L. viscosa Dum. Cours.
Pédicelle des fle,:.: _ourt que le calice. Inflorescence spiciforme. Plantes en généra _ =:evées.
Rejets stériles à feuilles verticillées par 4 ou 6 ..................................16
16 Fleurs liliacines à niérieure blanc-jaunâtre et à palais jaune vif, rejets stériles mes verticillées
par 4. Sépales à divisions obtuses. Graines c-:::.es noirâtres munies de gros bourrelets trans-
versaux - Champs - R.RR : Al: Surcouf : var. rusguniensis Maire
et Wilczek - i 31.-. 2513. - L. gharbensis Batt. et Pitard
Fleurs d'une autre co 'e r. Rejets stériles à feuilles verticillées par 6. Sépales acuminés ,
................................................cf. L. heterophylla Desf.
Anarrhinum Desf.
Calice profondément 5-=ide. Corolle tubuleuse bilabiée, à gorge non fermée, à base brièvement
éperonnée ou non, lèvre supérieure bilobée à lobes dressés, à la fin réfléchis: lèvre inférieure
trilobée, à lobes étalés. Etamines 4 fertiles, didynames. Capsule globuleuse à 2 loges égales,
déhiscentes chacune par 1 pore. Inflorescence en longue grappe spiciforme terminale. Fleurs

169
blanches ou bleuâtres, petites, chacune à l'aisselle d'une bractée. Feuilles caulinaires alternes.
1 Plante herbacée, à tige florifère unique. Corolle éperonnée, à tube allongé, à éperon court, grêle
et formant un angle droit avec le tube (fig. 2515). Divisions calicinales linéaires aiguës. Bractées
linéaireslancéolées plus longues que les fleurs. Feuilles radicales en rosette, oblongues,
grossièrement dentées, poilues; les caulinaires subsessiles, profondément palrriati-partites à
divisions largement linéaires, glabres - Garrigues - CC : dans le Tell - 1 N.A. I.
2514. - A. pedatum Desf.
Plante très rameuse ± ligneuse à la base. Corolle non éperonnée, minuscule (fig. 2516). Divisions
calicinales ovales-lancéolées aiguësBractées linéaires aiguës, plus courtes que les fleurs. Feuilles
inférieures spatulées obtuses entières ou peu dentées, glabres, un Peu charnues; les caulinaires
simples, oblongues, entières, glabres, acu
847
tiuscules - Pâturages arides - R : 03, Hl, AS1 : ssp. eu-fruticosum Maire - W N.A• ' - « Habib en
nar b.
?515. - A. fruticosum Desf. Antirrhinum L. (Muflier, Gueule de loup)
Calice 5-partit. Corolle éperonnée, à tube long, gibbeux à la base à palais barbu. Lèvre supérieure
bifide, l'inférieure trilobée. Étamines fertiles 4, didynames. Capsule ovale-piriforme indurée,
insérée obliquement, à 2 loges inégales, l'antérieure s'ouvrant par un pore, la postérieure par
deux, tous subapicaux.
1 Plante annuelle. Tige dressée ± rameuse. Calice à divisions inégales linéaires aiguës, dépassant
ou égalant la corolle. Corolle rose ou blanche -L veinée de pourpre. Fleurs solitaires à l'aisselle
des feuilles. Plante très polymorphe - Cultures, pelouses - AC : dans l'Algérie, RR : sommets du
Hoggar - I Méd. 1 - « Tuf et Hadjel » - (incl. A. calycinum Lam., A. microcarpum Pomel).
2516. - A. Orontium L.
- Plantes vivaces, divisions calicinales plus courtes que la corolle .... 2
2 Sous-arbrisseau à rameaux intriqués glabres, -!- épineux au sommet. Calice très petit à
divisions ovales-lancéolées. Corolle de 5-7 mm violacée jaunâtre. Capsule petite et globuleuse.
Feuilles linéaires, glabres, très petites et caduques. Inflorescences en grappe très lâche - Rocailles
désertiques - C : SS, SO, RR, SC - 1 End. Sah. - « Chebreq r - (incl. A. flexuosum Pomel) (fig.).
2517. - A. ramosissimum Coss. et
DR.
Plante tout au plus sous-ligneuse, à tiges dressées, flexueuses. Fleurs grandes, 3-4 cm, à l'aisselle
de bractées et en grappe dense terminale - I Eur. Méd. - « Aïn et begra », « Foum ed deb a.
2518. - A. majus L.
a) Feuilles linéaires ou linéaires-lancéolées, larges de 1-5 mm, opposées
trigéminées; fleurs opposées ou groupées par 3, longues de 30-40 mm
- R : 01-3 - (incl. A. diminutum Pomel).
ssp. tortuosum (Bosc.) Rouy
- Feuilles lancéolées à ovales-lancéolées, larges de 4-30 mm, opposées vers le bas, ensuite
alternes. Fleurs en général alternes, longues de 40-45 mm - AC dans le Tell.
ssp. eu-majus P.F.
N.B. - A. siculum Miller et A. hispanicum Chav. sont à exclure de notre flore; nous en donnons
toutefois ci-dessous les caractères distinctifs d'après Rothmaller.
1 Feuilles florales à peine distinctes des feuilles caulinaires, seulement progressivement
plus petites. Fleurs de 20-25 mm.
A. hispanicum
- ..................................................................Feuilles, florales bractéiformes ovales-
allongées, atteignant à peine la longueur du pédicelle
2 Sépales à lobes lancéolés aigus. Bractées florales linéaires lancéolées. Fleurs jaunes de
20-25 mm. A. siculum

170
- Sépales à lobes orbiculaires ovales, obtus. Bractées florales ovales ou orbiculaires
ovales. Fleurs de 30-45 mm, rouges en général.
A. majus
C
Scrofularia L. (Scrofulaire) (:
Calice campanulé 5-partit ou 5-fide. Corolle à tube urcéolé ou subglobuleux dépassant le calice, à
limbe inégalement 5-lobé, le lobe antérieur étant réfléchi-étalé, les autres dressés. Étamines
fertiles 4, la 5' étant réduite à un staminode à la base des 2 lobes supérieurs du limbe. Style
allongé à stigmate capité. Capsule biloculaire à déhiscence septicide par 2 valves entières ou
bifides. Herbes ou buissons à tiges anguleuses, à feuilles opposées -t divisées.
1 Feuilles, toutes, petites ou à limbe pinnatiséqué (fig.) à nervures non distinctement
anastomosées. Étamines exsertes. Staminode lancéolé, linéaire ou nul. Tiges nombreuses à
rameaux intriqués ..................................................................................2
- Feuilles à limbe bien développé, ovales ± divisées à la base, à nervures nettement anastomosées
(fig.). Étamines incluses, staminode généralement orbiculaire ou ovale. Tiges peu nombreuses,
dressées.
3

2 Feuilles inférieures ovales-lancéolées, simplement dentées (fig.), petites. Inflorescence en


panicule lâche, rameuse et pauciflore. Corolle tigrée. Divisions calicinales à marge blanche
étroite - Sables désertiques - CC: SS, Hd - ' End. Sah. 1 - « Qerço » (= Se. Saharae
Batt.). 2519. - Se. hypericifolia Wudl.
- Feuilles inférieures au moins, profondément pinnatiséquées (fig.). Inflorescence en panicule
étroite et allongée très florifère. Corolle pourpre noir et maculée de blanc. Divisions calicinales
bordées d'une marge blanche large et très visible - Sables, éboulis, rocailles - CC : dans toute
l'Algérie - I Méd. - « Gouzaïa ».
2520. - Se. canina L.
3 Inflorescence feuillée jusqu'à l'extrémité ................................4
- Inflorescence aphylle ou feuillée seulement à la base ............6
4 Fleurs de 1 cm au moins, aussi longues que larges. Feuilles toutes divisées, ou au moins les
inférieures. Calice à divisions arrondies. Corolle orangée-verdâtre, staminode aroindis. Grande
plante vivace très glabre - Lieux humides - CC : dans tout le Tell : ssp. mellifera (Vahl.) Maire - ;
W Méd. - « Hachichet ben gerdja » (= S. viridif fora
Poiret). 2521. - Se. sambucifolia L.
- Fleurs deux fois plus longues que larges atteignant au plus 8 mm. 5
5 Plante vivace à inflorescence très lâche, à fleurs petites et nombreuses, longuement pédicellées.
Pédicelle filiforme 3-5 fois plus long que le calice. Feuilles cordées. Divisions du calice ovales-
lancéolées, acuminées. Étamines incluses - Lieux humides - R : K1-2-3 - 1 End.
(fig.). 2522. - Se. tenuipes Coss. et Dur.
- Plante annuelle. Inflorescence bien plus contractée, à fleurs portées par des pédicelles tout au
plus 2 fois plus longs que le calice. Feuilles en général cunéiformes. Divisions du calice ovales-
obtuses. Etamines exsertes - Rocailles humides - R : AS3 : Aurès, SC : sommets du Hoggar -
Méd. Sah. ; (fig.).
2523. - Se. arguta Solander
6 Inflorescence en panicule pyramidale lâche, allongée, ininterrompue, à inflorescences partielles
inférieures, bien plus longues que les entreneeuds. Feuilles entières ou pennées, à pétioles ailés
ou appendiculés. Fleurs rougeâtres, divisions du calice ovales, marginées de blanc -
Lieux humides - N.A. '. 2524. - Se. laevigata Vahl.
a) Tige peu élevée, flexueuse, ± prostrée, feuilles charnues profondément
cordées, pédicelles fructifères arqués flexueux - AC dans toute l'Algérie.
ssp. simplicifolia (Batt.) Maire

171
- Tiges dressées, élevées, feuilles minces, membraneuses, tronquées ou
sub-cordiformes à la base; pédicelles fructifères dressés - R : avec la
précédente. ssp. pellucida (Pomel) Murbeck
Inflorescences spiciformes. contractées, à inflorescences partielles inférieures bien plus courts
que les entre-nceuds ................................................................................7
hispides. Tiges dressées. Feuilles entières ou à 3-5 lobes inférieurs, le médian beaucoup plus
grand, généralement arrondi au sommet - Lieux humides - C : cà et là dans le Tell - 1 N.A. -
(incl. Se. sub
crispa Pomel) (fig.). 2525. - Se. hispida Desf.
Fleurs de 3-5 mm. Plante en général glabre sauf sur la face inférieure des feuilles qui est
mollement veloutée. Feuilles en général simplement trilobées, à lobe médian très grand -± aigu
au sommet (fig.) - Lieux humides - CC : dans toute l'Algérie : ssp. auriculata (L.) Nov.
como. - Eur. Méd. ;'. 2526, - Se. aquatica L.
Pedicularis Tourn. (Pédiculaire)
Tiges herbacées, robustes, pubescentes. Feuilles profondément pinnatiséquées, à segments
linéaires dentés (fig.). Inflorescence en grappe terminale assez lâche. Corolle rose pâle, bilabiée,
à lèvre supérieure en casque (fig.). Étamine 4 didynames. Capsule lancéolée, acuminée au
sommet - Forêts -
RR : K2 - J End. ~. 2527. - P. numidica Pomel Odontites Pers.
Plantes annuelles dressées rameuses, à inflorescence ramifiée, unilatérale. Calice à 4 lobes,
campanulé. Corolle bilabiée à lèvre supérieure en casque, bilobée au sommet, l'inférieure plane
trifide étalée. Étamines 4 didynames à loges aristées. Capsule oblongue.

1 Fleurs entièrement jaunes. Feuilles entières linéaires .............2


- Fleurs non entièrement jaunes ................................................3
2 Calice et inflorescence velue-glanduleuse. Fleurs d'un jaune pâle en grappe lâche.
Étamines non saillantes. Corolle glabre - Broussailles
- Méd. I. 2528. - 0. viscosa Teich.
a) Plante entièrement velue-glanduleuse. Epis terminaux de l'inflorescence
munis çà et là de feuilles bien développées - RR : 03.
ssp. eriopoda Lit. et Maire
- Plante velue glanduleuse seulement dans l'inflorescence, celle-ci dépour
vue de feuilles - R : çà et là dans le Tell.
ssp. australis (Boiss.) Beauv.
Calice et inflorescence simplement hispide. Fleurs d'un jaune vif en grappes denses au sommet
des tiges florifères. Etamines saillantes. Corolle glabre ou pubescente - Broussailles - Eur. I.
2528 bis. - O. lutea Clairv.
a) Corolle pubescente, antères glabres et libres entre elles - RRR
Bône. ssp. lutea nov. nom.
- Corolle glabre, antères pubescentes au sommet et agglutinées entre
elles par cette pilosité ............................................................................b
b) Antères présentant seulement quelques poils, lèvre supérieure de la corolle un peu plus longue
que l'inférieure - RR : K2-3.
ssp. Triboutii (Gren. et Paill.) Nov. comb.
- Anthères très hispides, lèvres sensiblement de même longueur - RR K3. ssp. Reboudü (Pomel)
Nov. comb.
3 Plante grêle haute de 5-20 cm, à tiges diffuses, étalées sur le soi. entièrement hérissée de poils
courts et rigides. Feuilles lancéoléeslinéaires. Corolle violacée exserte, glabre, divisée jusqu'au
3/4 e.^.
2 lèvres égales - Pelouses des montagnes - R : K1 : Djurdjura, K2 Babors - ( End. N.A. ! (fig.).

172
2529. - O. violacea Pomel
-- Plante à tiges dressées, hautes de 30-80 cm très rameuses, glabres ou
hispides ..................................................................................................4

4 Capsules volumineuses (9-11 mm). Calice fortement glanduleux divisé au-delà du tiers, long de
7 mm sur les fleurs et de 10 sur les capsules. Fleurs d'un pourpre foncé sur la lèvre inférieure,
plus claires ailleurs. Feuilles linéaires - RRR : K3: Souk Arhas - 1 End. ~.
2530. - O. discolor Pomel
- Capsules ne dépassant pas 5 mm de long ...............................5
5 Corolle jaunâtre tachée de brun ou de rose, à lèvres inégales. Plante de 20-30 cm à tiges
dressées et à rameaux florifères étalés divariqués, très longs. Anthères un peu poilues au sommet
- Pelouses - RR : Kl-2, Cl, AS3 - Siculo-Alg. 1.
2531. - O. rigidifolia Benth.
- Corolle rouge, pourpre ou brune. Plante à rameaux florifères dressés. 6
6 Calice divisé tout au plus sur le tiers de sa longueur à divisions courtes, larges et obtuses,
bractées ovales-cunéiformes bien plus courtes que la fleur. Fleurs pourprées - Broussailles -
Ibéro-Maur. !.
2532. - O. purpurea Don.
a) Bractées ciliées, pubescentes glanduleuses. Corolle à tube hispide et à lèvres inégales.
Etamines à anthères fortement barbues - RRR : K3 Bône. ssp. ciliata (Pomel) Nov. comb.
- Bractées glabrescentes. Corolle glabre à lèvres sub-égales, étamines à anthères pratiquement
glabres - CC : dans toute l'Algérie.
ssp. purpurea Nov. nom.
Calice divisé jusque dans sa partie médiane en dents linéaires aiguës. Bractées linéaires-
lancéolées plus longues que les fleurs. Calice glanduleux. Corolle rougeâtre, pubescente sur le
tube à lèvre inférieure un peu plus courte que la supérieure. Anthères poilues - Broussailles -
RR : K1-2-3 - 1 End. - (= O. Dukerleyi Gren. et Paill.).
2533. - O. Fradini Pomel Bellardia All. (Trixago Stev.)

Plante à tiges simples, dressées, de 10-30 cm, entièrement et courtement hérissée glanduleuse.
Feuilles opposées sessiles, lancéolées dentées (fig.). Inflorescence en épi terminal, à bractées plus
courtes que les fleurs. Calice renflé, à divisions très courtes (fig.). Corolle grande, blanche veinée
de Pourpre violacé, parfois jaune, longue de 2 cm environ,_ à lèvre inférieure trilobée, poilue,
plus longue que la supérieure en casque (fig.). Etamines 4
didynames. Capsule globuleuse, poilue, égalant environ le calice - Champs, pelouses - CC : dans
tout le Tell - Méd. I - (_ T. apula Stev.).
2534. - B. Trixago (L.) All. Parentucellia Viv. (Eufragia Gris.)
Diffère du genre précédent par son calice tubuleux profondément 5-fide (fig.).
1 Corolle purpurine, petite 8-10 mm. Feuilles supérieures et bractées palmatifides, ovales-
arrondies, presque aussi longues que larges. Petite plante annuelle haute de 3-15 cm. Épi florifère
court et compact au début de la floraison - Pelouses, garrigues - CC : dans tout le Tell - Méd. - (=
E. latifolia (L.) Gris) (fig.).
2535. - P. latifolia (L.) Caruel
Corolle jaune pâle, bien plus grande 20-25 mm. Feuilles et bractées lancéolées linéaires,
crénelées-dentées. Plante de 20-50 cm. Épi florifère allongé à bractées plus longues que le calice.
Capsule ovoïde dépassant à peine le tube du calice. Aspect général de B. Trixago - Champs,
pelouses - CC : dans tout le Tell - ! Eu Méd. i - « Maddi b (= E. viscosa Benth., Bartsia viscosa
(L.) Be th.) (fig.).
2536. - P. viscosa L.

173
OROB ANCH ACÉES
Plantes parasites sur racine, charnues, à feuilles réduites à l'état de bractées. dépourvues de
chlorophylle, blanchâtres, brunâtres ou bleuâtres. Fleurs en grappe terminale simple ou
composée, voisines de celles des Scrofulariacées. Calice 4-5 mère, mais souvent réduit à 2 lobes.
Sépales latéra.X = divisés. Corolle tubuleuse bilabiée. Etamines 4. Ovaires uniloculaires à 2-3
carpelles. Style 1 à stigmate en général bilobé.
CLÉ DÉS GENRÉS
1 Fleurs très grandes 4-5 cm. Plantes à tige épaisse (plus de 2 cm) en général robustes et é:evées.
Parasite surtout sur les Salsolacées et les Tararicacees ..........• Clsra~ 1E
- F1e•,rs plus pet:tes 10-30 nom. Plantes à tiges moins robustes, souvent gré'_es. parfois Jamais
parasit-s sur les Salsolacées .
Cistanche Hoffmff et Link.

1 Fleurs jaunes ainsi que toute la plante. Plante très puissante, haute de 50-150 cm. Calice de 15-
11 mm. Corolle de 4-5 cm, fendue jusqu'au tiers en 5 lobes, à tube étroit brusquement élargi au-
dessus du calice - Terrains salés - C : 02, H1-2, AS1-2-3, SS, SC - 1 Sah. Méd. - a Ahahel » (= C.
lutea (Desf.) Hoffmg. et Link.).
2537. - C. Phelipaea (L.) P. Cout.
Fleurs violettes ou blanchâtres, plantes moins élevées. Corolle à tube progressivement dilaté
.................................................................................................................2

2 Corolle violette munie de 2 plis jaunâtres à la gorge. Bractées et bractéoles glabres. Étamines
insérées au-dessous du milieu du tube. Capsule au moins aussi longue que le calice, celui-ci de
15-18 mm - Mêmes stations - AR : 02, H, AS, SS - 1 N.A. 1.
2538. - C. violacea (Desf.) Beck.
- Corolle blanchâtre, violette sur les lobes et jaunâtre dans les sinus. Bractées et bractéoles
laineuses. Étamines insérées au milieu du tube de la corolle. Capsule 2 fois plus courte que le
calice, celui-ci long de 20-25 cm - Mêmes stations - R : 01-2 - ( End.
2539. - C. mauritanica (Coss. et Dur.) Beck.

Orobanche (Orobanche) c Tertassous » « Karoufa »


Plantes parasites diversement colorées. Inflorescences spiciformes sortant de terre, à feuilles
réduites à des bractées jaunâtres. Calice en général partagé en 2 sépales latéraux = soudés à la
base, entiers ou bifides. Corolle bilabiée à lèvre supérieure entière ou bilobée, l'inférieuré 3 lobée.
Étamines 4 insérées sur la corolle. Stigmate _ bilobé. Capsules uniloculaires à 2 valves. Graines
très petites. Genre de détermination très délicate.
CLÉ DÉS SÉRIÉS

1 Feuilles s'insérant à l'aisselle de 3 bractées, une basale grande et 2 latérales petites


(bractéoles) (fig. 2542). SÉRIE 1 (Phelypaea)
- Fleurs s'insérant à l'aisselle d'une bractée unique basale, grande (fig. 2549).
SÉRIE 2

SÉRIÉ 1

1 Tiges et calices densément laineux blanchâtres ......................2


-- Tiges et calices glabres hispides ou glanduleux, mais non laineux
blanchâtres ...........................................................................................3

174
2 Tiges en général ramifiées à la base. Bractées égalant le calice et les bractéoles. Corolle très
velue extérieurement, longue de 25-30 mm; à lobes largement arrondis subégaux. Inflorescence
pyramidale sur diverses plantes. R : AS, SS, Hd. AC : SC - 1 S Eur. Méd. (.
2540. - O. aegyptiaca Pers.
- Tiges en général simples. Bractées un peu plus courtes que le calice et les bractéoles. Corolle
glabrescente sur les lobes, à lèvre inférieure bien plus longue que la supérieure, longue de 20-25
mm. Inflorescence cylindrique - Sur diverses plantes - R : AS, SS - End.
N.A. 1. 2541. - O. tunetana Beck.
3 Bractées florales triangulaires, ne dépassant pas les sinus de la corolle de la fleur
correspondante, à lobes pas plus longs que le tube (fig. 2542) ............4
- Bractées florales linéaires lancéolées atteignant sensiblement l'extrémité des lobes de la corolle,
à lobes 1,5-2 fois plus longs que le tube (fig. 2545) .............................6
4 Tiges ramifiées dès la base. Inflorescen ces lâches et pauciflores, hautes de 5-15 cm.
Plante très variable - I N Trop. .
2542. - O. ramosa L. ss. lato
a) Fleurs de 15-20 mm; à lobes dentelés crispés. Sur les Composées essen
tiellement. CC : dans toute l'Algérie (incl. Ph. f loribunda Pomel).
O. Mutelii Schultz
- Fleurs de 7-15 mm à lobes entiers, parfois ± ondulés ........................b
b) Inflorescences lâches et multiflores (10-25 flore). Calices à dents triangulaires - AR : çà et là
dans le Tell.
O. ramosa L.
- Inflorescences très courtes et pauciflores (3-10 flore). Calices à dents lancéolées - AC dans le
Tell.
O. nana de Noé
-° Tiges simples ...........................................................................5
5 Inflorescences très denses, multiflores, épis hauts de 10-15 cm. Corolles longues de 15-20 mm.
Écailles de la tige petites, ovales, obtuses - Sur Ferula communs - RR : H1 : Saïda - I End. 1.
2543. - O. Ducellieri Maire
Inflorescences lâches pauciflores; épis hauts de 20-30 cm. Corolles longues de 20-30 mm.
Écailles de la tige linéaires lancéolées - Sur
les Composées et les Ombellifères - RR : 02: Ste Barbe du Tlélat, AS3 : Aurès - Euras. ( - (= 0.
coerulea Vill.).
2544. - O. purpurea Jacq.

6 Fleurs grandes. Corolles de 20-30 mm. à tube presque droit. Inflorescences en épis cylindriques
denses, larges de 4-5 cm. Anthères fortement hispides. Tiges toujours simples - Sur les Artemisia
- AC Hl-2, AS - E Méd. - (= Ph. arenaria Walp.) (fig.).
2545. - O. levis L.
Corolles de 15-20 mm à tube fortement courbé. Inflorescences en longs épis, en général -F-
disjoints, larges de 30-40 mm. Anthères glabres ou presque. Tiges souvent rameuses à la base de
l'épi .... 7

7 Fleurs d'un bleu d'azur intense. Corolle très incurvées à la base. Anthères glanduleuses. Plantes
de 30-60 cm. Parasites sur diverses plantes, mais non sur les Ombellifères. R : 03, Al, C1 - I
Méd. -
(incl. Ph. Fraasii Wulpers). 2546. - O. lavandulacea Rchb.
Fleurs d'un bleu très pâle. Corolles à peine courbées à la base. Anthères un peu laineuses.
Parasites sur les Ombellifères vivaces - AC : dans le Tell - I Eur. Méd. 1.
2547. - O. Schultzii Mutel SÉRIÉ 2

175
1 Calices campanulés à tube court, prolongés en 2 (RR 4), très longues dents linéaires sétacées
(fig.). Plantes brun-rougeâtre à épis denses, à tiges couvertes de larges écailles amplexicaules -!-
imbriquées. Bractées florales larges, ovales lancéolées, enveloppant complètement le calice
Parasite sur le Romarin - AR : 01 - Ibéro-Or. - (= Ceratolepis macrocalyx Coss.) - (fig).
2548. - O. latisquamis (Schultz)
Benth, et Hook.
Calices ± complètement fendus en 2 segments entiers ou bifides .. 2

2 Fleurs bleu violacées à tube blanchâtre à la base. Corolles fortement élargies au-dessus de
l'insertion des étamines, rétrécies et incurvées à ce niveau (fig.). Étamines insérées vers le milieu
du tube de la corolle - Sur les Composées - AR : H, AS, SS1, SC - I Méd. Sah.
Sind. !. 2549. - O. cernua Loeffling
Fleurs non bleues. Corolles ne présentant pas ces caractères .... 3
3 Etamines insérées à la base de la corolle ou du moins en dessous du
1/4 inférieure du tube de la corolle 12
Étamines insérées entre le 1/4 et le 1/2 inférieur du tube de la corolle ..4
4 Étamines à filets glabres en entier ou au moins dans leur moitié
inférieure .............................................................................................5
- Étamines à filets velus au moins dans leur moitié inférieure .... 7

5 Parasites sur. les Lotus et les Papilionacées herbacées. Fleurs de 10-15 mm d'un rouge sang.
Bractées florales presque aussi longues ou aussi longues que la fleur 6
- Parasites sur les Papilionacées arbustives. Fleurs de 20-25 mm d'un brun cannelle. Bractées
florales bien plus courtes que la fleur. Stigmate jaune. RR : çà et là dans le Tell - j W Eur. 1.
2550. - O. Rapum-genistae (de l'Obel)
Thuill.
6 Épis courts et denses. Stigmate profondément bilobé; bractées et
sépales lancéolés très aigus. RR : 01 - 1 Ibéro-Maur. 1.
2551. - O. densiflora Salzm.
- Epis allongés un peu disjoints à la base. Stigmate capité, bractées et
sépales ovales lancéolés. CC : sur tout le littoral - 1 W Méd. ~ -
(= O. crinita Viv.). 2552. - O. sanguinea Presl.
7 Lèvre inférieure de la corolle à lobes inégaux, le médian bien plus
grand que les latéraux .........................................................................8
- Lèvre inférieure de la corolle à lobes subégaux ....................11

8 Corolle grande, 25-30 cm, blanche ou jaunâtre striée de violet. Lèvre supérieure divisée en 2
lobes arrondis. Stigmates violets - Parasite sur les Papilionacées - C : surtout dans les cultures -
( Méd. I - (= O. speciosa DC, O. pruinosa Lap, O. major Poir.).
2553. - O. crenata Forsk.
- Corolle de 10-25 mm, rarement plus grande, jaunâtre ou rougeâtre.
Lèvre supérieure entière ou à peine échancrée ...................................9

9 Fleurs jaunâtres ± veinées de pourpre ou rougeâtres ou blanchâtres. Stigmate rouge violacé.


Sépales entiers, rarement bidentés égalant le tube de la corolle (fig.). - Parasite sur les Labiées
vivaces - RR KI, AS3 - Euras. - (= O. epithymum DC).
2554. - 0. alba Steph.
- Fleurs brunâtres. Stigmate jaune ou brunâtre. Sépales profondément
bifides (fig.). Plantes à odeur fétide ...................................................10

176
10 Corolle de 25-30 mm glabre. Stigmate jaune - Parasite sur les Papilionacées herbacées -
RR: A1 - ! Ibéro-Mar. 1.
2555.'- O. foetida Poiret non DC.
- Corolle de 10-25 mm, fauve extérieurement, brun noirâtre intérieurement. Stigmate brun -
Parasite sur les Papilionacées - CC : dans toute l'Algérie - (= O. condensata Moris).
2556. - O. variegata Wallr.
il Parasite sur les Cistacées. Écailles de la tige larges de 1 cm. Corolles brunâtres longues de 10-
25 mm, à lèvre supérieure divisée en 2 lobes arrondis. Bractée égalant environ la moitié de la
corolle - RR : 03,
AS3 - Eur. I. 2557. - O. reticulata `Vallr.
- Parasite sur les Rubiacées. Écailles larges de 4-6 mm. Corolle jaunepurpurine ou violacée,
grande, à lèvre supérieure entière ou à peine échancrée. Bractées presque aussi longues que la
corolle - R : 03, A2, K1-2-3, AS3 - Eur. ~ - (= O. galii Duby).
2558. - O. caryophyllacea Smith.

12 Stigmate jaune ou blanchâtre .................................................13


- Stigmate brun pourpre ou violacé .........................................15
13 Corolle rose, à tube droit, petite, 10-15 mm. Bractées aussi longues que les fleurs. Tiges
densément hispides laineuses ainsi que les bractées - Parasite sur Centaurea - RR : 01 - 1 End. I.
2559. - O. leptantha Pomel
- Corolle jaune, jaunâtre ou blanchâtre. Tiges glabres ............14
14 Corolle blanchâtre -t lavée de violacé. Sépales entiers uninerviés. Filet des étamines glabre.
Plante de 10-50 cm, glabrescente, grêle à épi lâche - Sur le Lierre - RR : A2: Miliana - Eun. I.
2560. - O. Hederae Duby
- Corolle jaune pâle en entier.. Sépales multinerviés divisés jusqu'au milieu. Filet des étamines
hispides. Plante de 30-80 cm pubescente, robuste, à épi dense - Parasite sur les Scolymus - AC :
Al, Il-2 -
End. 1. 2561. - O. Scolymi Pomel
15 Fleurs de 20-30 mm, 6-12 en épis courts et lâches. Corolle hispide presque droite seulement
incurvée au niveau de la lèvre supérieure de la corolle (fig.) - Sur les Teucrium - RR : A2 - i
Méd. atl. 1.
2562. - O. Teucrii Hol.
- Fleurs de 10-25 mm, en épis denses et multiflores. Corolle régu
lièrement aiguë dès la base ..................................................................16
16 Fleurs de 15-25 mm, en épis compact, pyramidal, chevelu au sommet avant la floraison.
Bractées plus longues que les fleurs, celles-ci blanchâtres, lavées de. violet. - Sur les Composées
et les Ombellifères - R : çà et là dans le Tell - I Sud eur. I - (incl. O. Eryngii
Vaucher, O. Ritro Deb.). 2563. - O. amethystea Thuill.
- Fleurs de 10-20 mm en épis lâches cylindriques non chevelus au
sommet. Bractées pas plus longues que les fleurs ...............................1
17 Filets des étamines glabres ou présentant au plus quelques poils à la base. Corolle de 10-
15 mm jaunâtre, blanchâtre ou violacée. Lèvre
supérieure à lobes redressés vers le haut, lèvre inférieure à 3 lobes sub-égaux. Sépales en général
entiers - Sur de nombreuses plantes - CC : dans toute l'Algérie - SS, SC - 1 Eur. Méd. ; - (incl. 0.
hyalina Sprun, O. ambigua- Pomel, O. Bovei Pomel, O. curvata Pomel = O.
minor Sutton). 2564. - O. barbata Poiret
- Filets des étamines hispides. Corolle de 15-20 mm. Lèvre supérieure à lobes dans le
prolongement du tube, lèvre inférieure à lobe médian plus grand que les latéraux - Parasite sur
Calendula - RR : 01 -

177
Ibéro-Mar. I - (= O. mauretanica Beck).
2565. - O. Calendulae Pomel
LENTIBULARIACÉES
Plantes herbacées. Fleurs 5 mères, zygomorphes. Calice à 2 lèvres, persistant. Corolle bilabiée
avec un éperon formé par le pétale antérieur. Étamines 2, incluses, insérées à la base de la lèvre
supérieure. Capsule uniloculaire. Graines très nombreuses.
Utricularia L. (Utriculaire)
Plantes aquatiques nageantes. Feuilles alternes découpées en lanières linéaires pourvues de
vésicules aperculées. Inflorescences aériennes en grappes pauciflores et lâches. Corolle jaune à 2
lèvres et à gorge formée par un bourrelet à 2 bosses de la lèvre inférieure (palais) (fig. 2567).

CLÉ DÉS ÉSPÈCÉS


1 Tiges feuillées de 10-15 mm de diamètre. Inflorescences très grêles, filiformes, hautes de 2-3
cm à 1-4 fleurs longues de 3-4 mm. Corolle à lèvres subégales - Lacs - RR: K3: La Calle, SC :
Tassili n'Ajj ers -
Trop. I. 2566. - U. exoleta R. Br.
- Tiges feuillées de 20-SD mm de diamètre. Inflorescences robustes hautes de 5-15 cm, à 5-10
fleurs longues de 10-15 mm. Corolle à lèvre supérieure plus courte que la supérieure - Lacs - I
Circum
bor. I. 2567. - U. vulgaris L.
a) Pédicelles longs de 7-12 mm. Corolle à lèvre supérieure de la longueur du palais, l'inférieure à
marges révolutées. RR : Al (?).
ssp. typica Fiori
- Pédicelles longs de 12-30 mm. Corolle à lèvre supérieure 2 fois plus longue que le palais,
l'inférieure à marges planes. R : Al, K1-2 3 (= U. negleci\a Lehm). sp. major (Schmidel) Fiori
GLOBULARIACÉES
Inflorescences réunies en capitules denses. Fleurs 5 mères zygomorphes. Calice à 2 lèvres
inégales à lobes linéaires lancéolés (fig. 2568).

Globularia (Globulaire) « Chebra A « Zerga


Arbustes à tiges érigées. Feuilles sans stipules ± cunéiformes spatulées très entières, alternes ou
fasciculées. Péricline à écailles nombreuses. Corolle bleue violacée (RR blanche) à lèvre
supérieure très courte. 4 étamines. Ovaire uniloculaire uniovulé - Rocailles, garrigues - I Méd. I.
2568. - G. Alypum L.

a) Capitules en général à la fois terminaux et latéraux, larges de 15 mm. Ecailles du réceptacle et


calices faiblement velus - CC : dans toute
l'Algérie. ssp. eu-Alypum L.
- Capitules en général terminaux au sommet de tiges dressées à feuilles progressivement reauites,
larges de 20 mm. Ecailles du réceptacle et calices très hispides, laineux blanchâtres - C : AS, SS,
SC,: Hoggar
et Tassili en montagne - I Méd. I - (= G. vesceritensis Batt. et G.
eriocephala Pomel). ssp. arabica (Jaub. et Spach) Maire
ACANTHACÉES
Famille voisine des Scrofulariacées dont elle diffère surtout par les caractères de la graine.

Acanthus (Acanthe) « Bakhbakh x « Cabounia »

178
Plantes vivaces herbacées, à grandes feuilles -± découpées lobées. Inflorescences en longs épis
terminaux robustes, hauts de 40-80 cm. Calice subbilabié à 4 divisions -!- égales. Corolle
blanchâtre veinée de violet, tube très court, à lèvre supérieure absente, l'inférieure grande,
trilobée. 4 étamines. Capsule ovoïde à 2 loges, à 1-2 graines.

1 Feuilles à lobes terminés en épine, à lobes profonds atteignant presque le rachis. Fleurs
pourvues d'une grande bractée épineuse et de 2 bractéoles linéaires lancéolées, épineuses au
sommet - Broussailles, ravins - RR : A1 J.E Méd. I.
2569. - A. spinosus L.
- Feuilles à lobes inermes, à peine mucronulés, à lobes :: • : profonds. Fleurs pourvues d'une
grande bractée épineuse et d. bractéoles lancéolées non épineuses au sommet - Broussailles ins :
ssp. platyphyllus Murb. - CC dans tout le Tell, R ailleu. > Méd. 1.
2570. - A. mollis L.
PLANTAGINACÉES
Plantes herbacées rarement ligneuses à la base. Feuilles en rosette basale opposées ou alternes.
Inflorescences en épis denses ± allongés. F1, ,; rs 4 mères, petites, verdâtres; axillées par une
bractée -t- scarieuse. Calice soudé, scarieux. Corolle à tube i- allongé et à 4 lobes lancéolés
finale:: -: scarieux. Fruit pyxidaire 1-2 loculaire à loges 1-pluriovulées.
Plantago L. (Plantain)
1 Plantes à tiges érigées feuillées et à feuilles opposées ............2
- Plantes acaules à feuilles en rosettes basales ou rarerent caulescentes,
À tiges prostrées, et à feuilles alternes ?
2 Plante vivace sous-frutescente à la base, très rameuse, hispide et glanduleuse. Bractées
inférieures de l'inflorescence plus longues que les fleurs, ovoïdes, lancéolées acuminées.
Capitules pauciflores (5-10 fleurs) longuement pédonculés (fig.) - Rocailles et pelouses mon-
tagnardes - AR : K1 : Djurdjura, 03: var. eu-mauritanica Maire -
End. NA. 1. 2571. - P. mauritanica Boiss, et Reut.
- Plante annuelle entièrement herbacée, à tige simple ou ramifiée à la base, glanduleuse. Bractées
inférieures de l'inflorescence bien plus courtes que les fleurs, lancéolées, obtuses. Capitules
multiflores (1025 fleurs) à pédoncule atteignant au plus en général 2 fois la longueur de l'épi
(fig.) - Pelouses, pâturages, surtout sablonneux - CC dans toute l'Algérie, AS : SS, R : SC - I
Sub.-Méd. I - « Asloudj « Merouach , (incl. P. Durandoi Pomel, P. stricta Schousb. et P.
parviflora Desf.). 2572. - P. Psyllium L.
3 Plante à feuilles toutes en rosettes basales ..............................4
- Plante T courtement caulescente, à tiges prostrées. Feuilles alternes sur les tiges, amplexicaules
membraneuses à la base. Bractées ovoïdes largement scarieuses sur les marges. Epis naissant à
l'aisselle des feuilles caulinaires, longuement pédonculés (fig.) - Pelouses, sables - AR : Al, 01-2-
3, H, AS, C : SS, R : SC - 1 Méd. I a Lazna » (incl. P. bauphuloides Pomel et P. Lagopodioides
Desf.).
2573. - P. amplexicaule Cav.
4 Feuilles largement ovales ou ovales lancéolées, tout au plus 2 à 3 fois plus longues que larges,
brusquement rétrécies en pétiole, celui-ci allongé. Épis longuement linéaires. Bractées herbacées
pas plus longues que le calice. Capsule à 6-18 graines. Plante glabre en général puissante - Lieux
humides - 1 Euras.: - « Meçaiça » « Sef et ma ».
2574. - P. major L.
a) Plante puissante glabre, épis très allongés (8-15 cm) - CC dans tout le Tell, Railleurs. ssp. eu-
major
- Plante grêle à feuilles de 5-8 cm ± villeuses, épis courtes 2-3 cm - R: Kl: Djurdjura, Al, Cl.
ssp. intermedia (Gilib.) Batt.

179
Feuilles linéaires ou lancéolées au moins 5 à 6 fois plus longues que larges 5
5 Epis linéaires au moins 5 fois plus longs que larges. Plantes en
général vivaces ....................................................................................6
Epis globuleux ou ovoïdes au p11is-2-3 fois plus longs que larges (sauf chez P. lanceotata ssp.
intermedia). Plantes annuelles en général .. 15
6 Feuilles toutes ou au moins en partie fortement dentées sur les
marges (fig.) ........................................................................................7
Feuiles entières ou tout au plus denticulées sur les marges .... 8
7 Feuilles 1-3 nerviées, à limbe linéaire large au plus en général de 5-8 mm, présentant de part et
d'autre 2-6 paires de lobes lancéolés (fig.), parfois eux-mêmes dentés. Plante très variable -
Champs. pelouses, rocailles - Euras. I - « Bou djenah » « Derhis ».
2575. - P. coronopus L.
a) Bractée de la fleur obtuse, atteignant au plus la moitié de la longueur du calice. Plante vivace ±
cespiteuse - Pelouses surtout montagnardes - AR: dans toute l'Algérie (incl. P. rossulata Batt.).
ssp. Cupani (Guss.) Pilger
- Bractée de la fleur aiguë acuminée, en général plus longue que le calice : b
b) Feuilles charnues, plante cespiteuse à souche, en général ligneuse et ramifiée - C : rochers
maritimes.
ssp. macrorrhiza (Poir.) Fiori
- Feuilles non charnues, plante grêle à souche non ramifiée en général annuelle c
c) Bractée brusquement rétrécie en une longue pointe linéaire, plus longue que le calice -± étalée
- CC dans toute l'Algérie.
ssp. eu-coronopus Pilger
- Bractée simplement aiguë appliquée contre le calice et environ de sa longueur - AR : çà et là en
Algérie surtout dans l'Est.
ssp. commutata Pilger
- Feuilles 5-7 nerviées à limbe lancéolé de plus de 1 cm de large en général, présentant de part et
d'autre plus de 8 paires de fortes dents linéaires lancéolées (fig.) - Pelouses, broussailles - CC
dans tout le Tell - I W Méd. - « Sarroauya ».
2576. - P. serraria L.
8 Plante à la fois annuelle, grêle, glabre ou glabrescente et à feuilles
linéaires ..........................................................................cf. P. coronopus
- Plante ne répondant pas à ces caractères ................................9

9 Plante glabre ou tout au plus scabre ...................................9 bis


- Plante hispide à feuilles ou à hampes hérissées de poils denses
dressés ou appliqués ...........................................................................13

9 bis Feuilles lancéolées, larges de 2-3 cm .. cf. P. lanceolata ssp. intermedia - Feuilles
linéaires, larges au plus de 3-5 mm ....................................................10

10 Plante de terrains salés, à feuilles charnues glauques -!- semi cylin


driques, longues de 5-15 cm ...............................................................11
- Plante de pelouses montagnardes à feuilles planes rigides, longues
de 2-5 cm ............................................................................................12
11 Feuilles semi-cylindriques à bords parallèles. Bractées atteignant la moitié de la longueur du
calice, brunâtres, obtuses, plus larges que longues - Marais littoraux - RR : A1 La Rassauta,
Reghaïa -
Méd. j. 2577. - P. crassifolia Forsk.
- Feuilles canaliculées. Bractées aussi longues ou plus longues que le calice, vertes, aiguës, 2-3

180
fois plus longues que larges - Terrains salés de l'intérieur - R : H1 : Le Kreider et ailleurs ? : var
chottica (Pomel) Hochr. - I Eur. I. 2578. - P. maritima L.
12 Feuilles étroitement linéaires, entières, trigones, noircissant à la dessication, larges de 1 mm
au plus. Plantes à souche ligneuse, très ramifiée (fig.) - Pelouses montagnardes - R : 03, A2:
Ouarsenis -
W Méd. ~. 2579. - P. subulata L.
Feuilles planes, linéaires, entières ou -L dentées sur les marges au moins en partie, ne noircissant
pas à la dessication, larges de 2-3 mm (fig.). Plante à souche épaisse, mais peu ou pas ramifiée -
Pelouses montagnardes - R : A2: Téniet et Haad, 03: Mt de Tlemcen - I Oro. S. Eur. I - (incl. P.
atlantica Batt.).
2580. - P. serpentina (Magnol) Villars

13 Pédoncules hérissés de longues soies raides brunâtres étalées. Plante


annuelle .............................................................................cf. P. Bellardii
- Pédoncules revêtus d'une pilosité canescente ou brunâtre, intriquée
et apprimée. Plantes vivaces ................................................................14
Pétales lancéolés, hisipides extérieurement (fig.). Feuilles nerviées, vertes. Epis larges de 1 cm
au moins, en général très lâche. et interrompus -- Pâturages arides - RR : C1 : Oued Zenati - End.
Alg.
Tun. 1. 2581. - P. tunetana Murh~ ck
Pétales largement ovales, glabres (fig.). Feuilles 3-5 nervi: -~ en général très hispides,
canescentes. Épis larges de 5-7 mm en général denses et ininterrompus - Pelouses, pâturages
arides - CC : dans toute l'Algérie, mais plus rare dans le Tell littoral - Méd. - Heulma a
« Nemla ». 2582. - P. albicans L.
15 Plantes à feuilles lancéolées larges de plus de 1 cm; nettement rétrécies en pétioles,
glabres. Epis dépassant longuement les feuilles .. 16
- Plantes à feuilles linéaires ou linéaires lanceôlées ne dépassant guère
5 mm de Ion ~ rarement plus larges, mais dans ce cas bla- _'.- sr-nteuses --grè5~.,.ement ou
indistinctement rétrécies en pétioles. Épis plus courts ou à peine plus longs que les feuilles
...............................................................................................................17
16 Corolles, sépales et bractées très velus donnant à l'épi un aspect soyeux blanchâtre.
Plantes annuelles à feuilles glabres, un peu scabres - Pelouses, broussailles - CC dans toute
l'Algérie - I Méd. - « Dienaï » « Oudna » (incl. P. lusitanica L.).
2583. - P. lagopus L.
Corolles, sépales et bractées glabres ou presque. Plantes vivaces à feuilles glabres - Pelouses,
broussailles - Euras. - « Ouden et
Kebch b. 2584. - P. lanceolata L.
a) Hampe creusée de 5 sillons, épi ± globuleux de 1-1,5 cm - AC dans toute l'Algérie (incl. P.
altissima L.).
ssp. eu-lanceolata Maire
- Hampe creusée de sillons nombreux, épi allongé de 2-5 cm - AR
surtout en montagne, çà et là dans toute l'Algérie.
ssp. intermedia (Gilib.) Lange
17 Feuilles lancéolées, en entier canescentes, villeuses (fig.). Petite plante des sables désertiques
- CC : SS, SC, SO, R : Hd - 1 Sah. Sind. ' - c Zelfana a « Annadam s. 2585. - P. ciliata Desf.
- Feuilles linéaires ou linéaires lancéolées glabres ou à pilosité lâche 18
18 Pédoncules hérissés de longues soies brunâtres étalées et denses. Bractées inférieures plus
longues que les fleurs. Feuilles linéaires lancéolées, larges de 3-5 mm, distinctement 5-7 nerviées
- Pelouses - CC dans tout le Tell - Î Méd. 1 - (fig.).
2586. - P. Bellardii All.

181
- Pédoncules glabres ou scabres. Bractées inférieures plus courtes que
les fleurs. Feuilles en général étroitement linéaires ...............................19
19 Bractées et partie inférieure du calice très hispides donnant à l'épi (au moins en bouton) un
aspect laineux. Corolle à lobes ovales glabres. Feuilles à marges en général dentées - Pâturages
désertiques - R : Hd, SS - !J Méd. I - « Inim x (fig.).
2587. - P. notata Lag.
- Bractées et calice glabres ou bien faiblement hispides. Epis jamais
laineux ....................................................................................................20

20 Bractées florales subcirculaires pas plus longues que larges, obtuses (fig.), longues de 2-2,5
mm. Plantes ne noircissant pas à la dessication .....................................21
- Bractées florales lancéolées aiguës, longues de 5-6 mm (fig.). Petite plante scabre à feuilles
linéaires noircissant à la dessication. Épis pauciflores à peine plus longs que larges - Pâturages
arides, sables - R : AS3, SO : var. ounif ensis (Batt.) Maire - 1 End. S. Mar. -
(= P. maroccana Pitard). 2588. - P. akkensis Coss.
21 Feuilles denticulées sur les marges. Bractées plus larges que longues à nervure
herbacée centrale étroite entourée de 2 lobes semi-circulaires scarieux (fig.). Graine 5 fois plus
longue que large, noire - Pâturages secs -AR: 01-2-3, RR ailleurs : H2: Boghar - I W Méd. ~.
2589. - P. Loefflingii L.
- Feuilles à marges entières. Bractées plus longues que larges lancéolées
-
T acuminées à nervure herbacée centrale progressivement rétrécie en pointe entourée de 2 plages
scarieuses (fig.). Graine 3 fois plus longue que large, brunâtre - Pâturages arides surtout argileux
- CC dans toute l'Algérie sauf dans le Tell algéro-constantinois, SS -
Méd. I - « Aloura » « Logmet en nadj » (= P. decumbens Forsk. P. argentea Desf., P.
mieroeephala Poiret).
2590. - P. ovata Forsk.
RUBIACÉES
Arbustes ou plantes herbacées. Feuilles opposées ou paraissant verticillées en raison du
développement des stipules. Fleurs en grappes, en cymes ou en verticilles, rarement isolées, 4-5
mères. Calice en général courtement tubuleux. Corolle - longuement tubuleuse. Étamines 4-5
isostémones insérées sur la corolle. Ovaire en général infère à 2 carpelles (RR 1-3) à 1 ovule.
Fruit bacciforme ou sec.

CLÉ DÉS GENRÉS


1 Inflorescences disposées en épis denses formés de verticilles superposés de fleurs sessiles,
enveloppées par des bractées plus longues qu'elles et en général étroitement imbriquées (fig.
2594) .....................................................................................................
.... CRUCIANELLA P.P.
- Inflorescences non en épis .......................................................2

2 Arbustes ou sous-arbrisseaux ..................................................3


- Herbes annuelles vivaces ou lianes à tiges herbacées tout au plus
sous ligneuses à la base .......................................................................4

3 Fleurs enveloppées par un involucre de bractées filiformes longuement ciliées (fig. 2596).
Fruits secs. Arbuste saharien .... GAILLONIA
- Fleurs sans bractées ciliées, terminales ou axillaires, roses. Fruits
bacciformes. Arbuste du Tell (fig. 2597) ...................................PUTORIA

4 Feuilles toutes opposées, étroitement linéaires. Petite plante des

182
lieux inondés (fig. 2599) ......................................................OLDENLANDIA
- Feuilles au moins en partie verticillées ...................................5

5 Fruit pendant, uniloculaire, en forme de virgule, enveloppé par une bractée membraneuse,
blanchâtre cordiforme repliée autour de lui (fig. 2600) ........CALLIPELTIS
- Fruit non enveloppé par une bractées membraneuse ..............6

6 Fruits pourvus de 3-4 cornes épineuses ± aiguillonnés, formés de 2 akènes stériles et du


pédoncule commun accrescent (fig. 2601-2) .... VAILLANTIA
- Fruits formés de 2 akènes juxtaposés (RR 1) arrondis, lisses ou
recouverts de tubercules ou d'aiguillons ..............................................7

7 Fruits bacciformes à péricarpe charnu ..............................RUSIA


- Fruits secs ................................................................................8

8 Corolle rotacée à tube très court .....................................GALIUbM


- Corolle infundibuliforme ou campanulacée à tube ± allongé .... 9

9 Lobes de la corolle connivents. Fleurs pourvues à leur base de longues


bractées raides ...............................................................CRUCIANELLA p. P.
- Lobes de la corolle divergents. Fleurs pourvues tout au plus de
bractées très courtes ............................................................................10

10 Calice à 4 dents très courtes, caduques (fig. 2628) .....AsPERULA


- Calice à 5-6 dents lancéolées persistantes et accrescentes sur le fruit
(fig. 2631) ................................................................................SHERARDIA
Crucianella L. (Crucianelle)
Plantes annuelles ou vivaces. Feuilles verticillées. Inflorescences étroitement spiciformes,
pourvues de 4 bractées largement dilatées à la base. Fleurs de type 4 (RR 5), à corolle
longuement tubuleuse. Fruits secs formés par 2 carpelles adhérents.
1 Plante vivace, ligneuse, des sables maritimes; à souche tortueuse blanchâtre. Feuilles
verticillées par 4, ovales lancéolées, glauques, à marge blanche cartilagineuse. Épis floraux,
larges de 1 cm - CC sur tout le littoral - Méd. - a Belbial a.
'1~q1 -- C miritima L.
annuelles très grêles. Feuilles en général verticillés par 6 ..................2
2 Bractées externes de l'épi étroitement appliquées, soudées 2 à 2 dans leur tiers basal et formant
une sorte de gaine. Épis linéaires larges de 3-4 mm, souvent très allongés. Feuilles, inférieures au
moins, lancéolées ou oblongues - Broussailles, lieux humides - RR : A1 -
I Méd. I. 2592. - C. latifolia L.
- Bractées toutes libres entre elles. Épis moins grêles. Feuilles étroite
ment linéaires ......................................................................................3
3 Plantes entièrement scabres ou hispides, à tiges -* prostrées, diffuses à la base. Epis larges de
5-8 mm, à bractées lancéolées, étalées dressées, herbacées, bordées de cils raides - Rocailles,
pâturages arides - AC : AS, SS - End. N. Sah. ~.
2593. - C. hirta Pomel.
- Plantes glabres. Bractées non bordées de cils raides, tout au plus un
peu sbabres _sur les miüges ................................................................4
4 Plantes à rameaux dressés. Épis denses à bractées appliquées se recouvrant en partie les unes
les autres, larges de 5-6 mm. Bractées lancéolées acuminées au sommet, largement scarieuses sur
les marges (fig.) - Broussailles, pâturages - AC : dans tout le Tell, surtout en

183
montagne - Eur. Méd. ;. 2594. - C. angustifolia L.
- Plantes à rameaux divariqués. Épis très lâches, à bractées étalées et à verticilles distants les uns
des autres, larges _ de 1 cm. Bractées linéaires, entièrement herbacées (fig.) - Pâturages arides -
CC : Hl-2, AS1-2-3, R : C1 - I End. N.A. I.
2595. - C. patula L.

Gaillonia A. Rich.
Sous-arbrisseaux de 10-30 cm. Feuilles linéaires opposées, les inférieures paraissant verticillées
en raison du développement d'axes feuillés très courts, denticulées sur les marges; les florales et
leurs stipules longuement ciliées formant un involucre autour de la fleur (fig.). Inflorescences en
cyme bipare lâche. Calice à 2 lobes. Corolle longuement tubuleuse à 4 lobes. Fruits à 2 loges
coriaces, monospermes - Pâturages désertiques - AC : SO, SS2, RR : SS1 - I End. Sah. I - «
Djilfna A (= Choulettia Reboudiana Pomel).
2596. - G. Reboudiana Coss. et Dur. I'utoria Persoon « D jc f na n
Sous-arbrisseaux prostrés. Feuilles linéaires oblongues opposées. Fleurs tétramères roses, à
corolle longuement tubuleuse. Fruits bacciens à 2 loges. Plantes fétides noircissant en herbier.

1 Fleurs groupées par 6-15 en cymes très contractées terminant les tiges. Calice à dents très
courtes. Feuilles linéaires lancéolées 10-20 x 2-4 mm. Plantes à tiges décombantes (fig.) -
Rocailles, marnes et argiles - AC : Tell algéro-constantinois. RR ailleurs : AS3 - Méd. I - (=
Asperula calabrica L., Putoria cymosa Pomel).
2597. - P. calabrica Persoon
- Fleurs solitaires axillaires et terminales. Calice à dents inégales. Feuilles lancéolées 6-10
X 3-5 mm. Plantes à tiges tortueuses dressées
Rochers - AC : 014- 1 Ibéro-Mar. 1 - (incl. P. microphylla Pomel, P. tenella Pomel). 2698. -
P. brevifolia Coss. et Dur.

Oldenlandia L.
Petite plante rameuse prostrée, à feuilles linéaires opposées. Fleurs 3-8 à l'aisselle des feuilles,
très petites. Sépales 4-5 lobés. Pétales 4-5, pas plus longs que les sépales. Etamines insérées sur
le tube de la corolle. Stigmate bifide. Capsule globuleuse à graines nombreuses - Marais, dayas -.
RR : K3 entre Saboun et Bordj Ali Bey : var. inconstans (Pomel) Maire - I Trop. I - (= O.
sabulosa Munby) (fig.). 2599. - O. capensis L. fils
Callipeltis Stev.
Petite herbe annuelle glabre, rameuse dressée. Feuilles linéaires lancéolées, les inférieures
verticillées par 4-6, longues de 5-10 mm; les supérieures (dans l'inflorescence) opposées.
Inflorescences longuement spiciformes. Fleurs verticillées par 4-8, très petites. Fruits linéaires
incurvés, uniloculaires, recouverts par une bractée membraneuse ovoïde, repliée vers le bas de
part et d'autre de ceux-ci (fig.). - Rocailles - C : 01-3. C1, H1-2. AS1-2-3, SS -
S Méd. I. 2600. - C. cucullaria (L.) Stev. Vaillantia L.
Petite herbe annuelle. Feuilles verticillées. Fleurs paraissant verticillées, sessiles à l'aisselle des
feuilles. Inflorescences en réalité composées de cymes 3 flores très contractées, la fleur centrale
hermaphrodite, les latérales mâles. Pédoncules accrescents couverts d'épines enveloppant 1 fruit.

1 Fruits hispides étalés ou étalés dressés, à enveloppe formée de 3 cor


nes, couvertes d'aiguillons (fig.). Plantes couvertes en entier de poils
:t raides - rocailles - AC : sur tout le littoral. R : à l'intérieur -
Méd. I - (incl. V. incrassata Pomel).
2601. - V. hispida L.

184
- Fruits glabres, réfléchis, à enveloppe formée de 4 cornes couvertes d'aiguillons (fig.). Plantes
glabrescentes, ± pubescentes au sommet - Rocailles - R : çà et là dans le Tell littoral - I Méd. I.
2602. - V. muralis L. Rubia L. (Garance) a Fouaou a a Alizari »
Herbes vivaces à feuilles verticillées, ± scabres. Fleurs 4-5 mères, à corolle infundibuliforme
tubuleuse. Fruits à péricarpe charnu, bacciforme
(fig.)
1 Feuilles étroitement linéaires, larges de 1-2 mm, longues de 20-30, lisses, verticillées par 8,
enroulées sur les marges. Fleurs blanches tétramères, en panicule terminale ample. Fruits charnus
blanchâtres de 2-3 mm - Forêts, broussailles - CC : dans tout le Tell, surtout en montagne. AC :
AS - A. N. Majorque I - (= Galium Poiretianum Ball, G. firmum Tausch = G. Jolyi Batt.).
2603. - R. laevis Poir.
- Feuilles ovales lancéolées, de plus de 5 mm de large, verticillées par 6 (fig. 2603).
Fleurs jaunes en cymes axillaires. Fruits noirs de
4-8 mm .................................................................................................2

2 Lianes pérennantes, à feuilles persistantes. Feuilles à 1 nervure principale, fortement saillante


en dessous. Pétioles terminés par une arête linéaire. Anthères orbiculaires - Forêts, broussailles -
CC : dans toute l'Algérie, sauf sur les hauts plateaux - 1 Méd. Atl. j.
2604. - R. peregrina L.
- Plantes herbacées, à tiges disparaissant en hiver. Feuilles caduques, à nervures
secondaires bien visibles en dessous. Pétales ovales arrondis au sommet -anthères linéaires -
Broussailles, haies - AR : dans le Tell. RR : ailleurs - Spontané ? - i Méd. i.
2605. - R. tinctorum L. Galium L. (Gaillet) « Fouaoua n
Herbes annuelles ou vivaces à feuilles verticillées. Fleurs verticillées ou en grappes axillaires.
Calice à limbe subnul. à 4 lobes (RR 3-5). Étamines 4 (RR 3-5). Fruits secs indéhiscents,
constitués par 2 carpelles, ovoïdes, accolés uniovulés.

1 Plantes éphédroides, à tiges nombreuses dressées, fortement quadrangulaires, ailées sur les
marges, à souche ligneuse. Feuilles verticillées par 4, très petites 2-4 X 2 mm, souvent absentes
sur les tiges fleuries. Inflorescence eaux courts, pauciflores. Fruits glabres - Rochers calcaires -
AR : AS1, RR : Hl, SS1 : ssp. ephedroides (Wilk.) Pau et F.Q. var. rupicolum Pomel - I Méd. I.
2606. - G. fruticosum Willd.
- Plantes non éphédroides, à feuilles bien développées ............2
2 Feuilles pourvues de 3 nervures divergentes dès la base, verticillées par 4, largement ovoïdes,
1-2 fois plus longues que larges, molles, finement pubescentes. Panicule rameuse ample, à
divisions filiformes. Fleurs blanches longuement pédicellées - Forêts, broussailles - CC : dans
tout le Tell, surtout en montagne : ssp. ovalifolium (Schott fils) Rouy - Euras. I - (= G. ellipticum
(Willd) Horn).
2607. - G. rotundifolium L.
- Feuilles uninerviées ou à nervation non visible .....................3

3 Plantes vivaces à souche souvent ligneuse, pourvues à la base de


nombreux rejets stériles ...........................................................................4
- Plantes annuelles à souche grêle dépourvues à la base de rejets
stériles .....................................................................................................13

4 Plantes des fissures de rochers, densément cespiteuses, à tiges courtes


(5-15 cm) nombreuses, très denses, en général diffuses .........................5
- Plantes en général non rupicoles, à tiges dressées élevées, jamais
cespiteuses ................................................................................................9

185
5 Tiges et feuilles densément hispides. Feuilles elliptiques 5-12 x 4-6 mm. Fleurs blanches à
pédicelles fortement divariqués après la floraison. Fruits glabres - Rochers calcaires - RR : 03:
Mts de Tlemcen, Ghar Rouban - 1 End. Mar. I.
2608. - G. Bourgaeanum Coss.
- Tiges et feuilles glabres ou glabrescentes. Feuilles linéaires ou linéai
res lancéolées ………………………………………………………..6

Fleurs brunes ou rougeâtres. Inflorescences en cymes couurtes, axillaires, nombreuses dans la


portion supérieure des tiges. Feuilles linéaires acuminées verticillées par 6. Pédicelle plus long
(il- le fruit, celui-ci glabre - Rochers calcaires - AR : 01-3. RR : Al Chenoua, K2 - I End. N.A. f -
(incl. G. Clausonis Pomel).

7 2609. - G. brunnaeum Mùnoy. Fleurs blanches, jaunâtres ou verdâtres 7


Inflorescences en cymes terminales multiflores, pédonculées dépassant
longuement les feuilles, peu nombreuses (fig.) - Rocailles des hautes montagnes - I Euras. I - (=
G. sylvestre Poll., G. asperum Schreb.,
G. pumilum Murr.). 2610. - G. pusillum L.
a) Tiges assez robustes de 15-25 cm, à entre-noeuds allongés atteignant 3-4 cm sous
l'inflorescence. Feuilles lancéolées obtuses - RR : AS3 sommets de l'Aurès (= G. obliquum Vill).
ssp. austriacum (Jacq.) Fiori
Tiges grêles, hautes de 2-10 cm, à entre-nceuds bien plus courts - AC : AS3: sommets de l'Aurès
(incl. G. Murbeckii Maire) .
ssp. typicum Fiori
Inflorescences en cymes axillaires très courtes, uni-pauciflores, ver
ticillées, ciliées, présentes dans toute la portion terminale des tiges.
8
8 Fruits glabres. Tiges rigides assez robustes, fortement quadrangulaires. Feuilles raides scabres
sur les marges. Fleurs blanches. Pédoncules du fruit divariqués (fig.) - Rochers calcaires - AC :
AS3.
RR : H2 - I End. Alg. Tun. 1. 2611. - G. petraeum Coss.
- Fruits recouverts de longs poils blanchâtres emmêlés (fig.). Tiges grêles filiformes. Feuilles
molles. Fleurs blanc jaunâtre. Pédoncules des fruits étalés (fig.) - Rochers des hautes montagnes -
AR : K1 Djurdjura, K2: Babors - End. I.
2612. - G. Perralderii Coss. et Dur.

9 Fleurs jaune vif. Plantes de 2-10 cm érigées. Feuilles verticillées par 8-12, étroitement linéaires
convolutées. Panicule oblongue dense en général (fig.). Corolle à lobes aigus - Forêts des
montagnes - AR H, AS. RR : ailleurs. K1 : Djurdjura - I Euras. ~.
2613. - G. verum L.
- Fleurs blanches ou blanchâtres .............................................10
10 Plantes des marais et des lieux inondés, glabres, non accrochantes, à tiges élevées. Feuilles
verticillées par 4-6, elliptiques ou linéaires obtuses. Inflorescence en panicule très ramifiée.
Fleurs assez grandes 3-4 min - C : dans toute l'Algérie : var. elongatum (Presl.) Lante -
Euras. I - (inel. G. debile Desf.).
2614. - G. palustre L.
Plantes ne croissant pas dans les marais: à tiges scabres -!- accrochantes 11
11 Fruits recouverts d'une toison dense de poils récurS'és au sommet. Inflorescence en panicule
très dense, allongée, à rameaux érigés. Tiges pubescentes. Feuilles étroitement linéaires
verticillées par 8-12 - Forêts, broussailles - CC : dans toute l'Algérie - I End.
N.A. 2615. - G. tunetanum Poiret

186
Fruits glabres. Inflorescence en panicule très lâche, divariquée .... .... 12
12 Feuilles longues de 3-5 cm, linéaires, longuement rétrécies en pétiole; à peine scabres sur les
marges, molles. Inflorescence très lâche, feuillée, formée d'un petit nombre d'axes grêles,
allongés, pauciflores, dépassant peu les feuilles (fig.) - RR : AS3 : Bled et Hammam près
de Khenchela - I End. 1. 2616. - G. numidicum Pomel
Feuilles plus courtes, non longuement rétrécies à la base, scabres, rigides. Inflorescence allongée,
très florifère, à feuilles réduites . ou subnulles, formée de cymes nombreuses; les inférieures au
moins assez allongée - Euras. 1. 2617. G. Mollugo L.
a) Fruits à édicelles étalés divariqués allongés égalant environ 5 fois le fruit. Plantes peu robustes
- Rocailles - R : Kl, Y,2: Babors.
ssp. erectum (Huds.) Syme
- Fruits à pédicelles dressés courts égalant au plus 2-3 fois le fruit. Plantes très robustes - CC :
partout dans toute l'Algérie (= C. Iucidum All. P. p.). ssp. corrudaefolium (Vill.) Briquet
13 Fleurs axillaires, sessiles ou subsessiles, bien plus courtes que les
feuilles correspondantes .....................................................................14
- Fleurs en cymes axillaires 1 fournies, toujours pédonculées, au moins aussi longues que les
feuilles correspondantes et en général bien plus longues ...................15
14 Fleurs 3-7 par verticilles, dressées ainsi que les fruits. Fruits ovoïdes hérissés de poils raides.
Feuilles réfléchies ± appliquées contre la tige. Plantes peu rameuses à tiges érigées, hautes de 5-
20 cm (fig.) - Rocailles des montagnes - R : 03, H1-2, AS, RR ailleurs : K1
Djurdjura - Méd. . 2618. - G. verticillatum Danth.
- Fleurs 1-3 par ~;erticille. Fruits réfléchis au-dessous des feuilles, allongés c lindracés,
extérieurement hérissés de poils blancs crochus (fig.). Feuilles étalées. Plantes très rameuses
divariquées, hautes de 5-20 crn - Rocailles, pelouses - CC : dans toute l'Algérie - ! Méd. '.
2619. - G. murale All.

15 Inf:oresce-_e terrr.ina:e, constituée de cames lâches, florifères, plusie,rs fois ramifiées. Plan-
es en général de petite taille, à tiges grêles. lisses c.l à pei_-.e sabres e: à ramifications filiformes
..............................................................................................................16
Inflorescence constituée par des cymes axillaires pauciflores peu ou pas ramifiées. Plantes
élevées à tiges fortes, quadrangulaires, scabres sur les marges ............18

16 Feuilles étroitement linéaires filiformes, longues de 8-15 mm. Pédoncules floraux munis de
bractées filiformes aussi longues qu'eux (fig.). Fruits revêtus d'une toison dense de poils
blanchâtres - Champs, rocailles - AR : H2, AS3, RR ailleurs - 1 Méd. Euras. I.
2620. - G. setaceum Larnk.
- Feuilles linéaires lancéolées à limbe nettement élargi, longues de 4-8 mm. Pédoncules
floraux à bractées nulles ou bien plus courtes qu'eux. 17
17 Fleurs jaunes, jaunâtres ou verdâtres. Cymules terminales de l'inflorescence denses. Pédicelles
plus courts ou à peine plus longs que les fruits. Fruits finement muriqués - Pelouses, pâturages,
rocailles -
Ibéro-Maur. I. 2621. - G. viscosum Vahl.
a) Plantes de 10-26 cm en moyenne. Pédicelles des cymes terminales sen
siblement aussi longs que les fruits, divariqués mais non réfléchis. Corolle à divisions aristées -
CC : dans tout le Tell (= G. glomeratum Desf., G. campestre Schousb. p.p., G. Reverchoni
Debeaux).
ssp. eu-viscosum Maire
Plantes de 5-10 cm. Pi icelles des cymes terminales plus courts que les fruits, réfléchis. Cor lle à
divisions aiguës, mais non aristées (fig.) - C : 01-2. ssp. Bovei (Boiss. et Reut.) Maire
Fleurs blanches ou rosées. Cymules terminales de l'inflorescence lâches, à pédicelles plus longs

187
que les fruits. Fruits en général finement pubescents - Champs, pelouses, rocailles - I Sub. Méd.
Atl. .
2622. - G. parisiense L.
a) Panicule ample, lâche à rameaux filiformes étalés divariqués. Feuilles
en verticilles étalés (fig.) - CC dans toute l'Algérie.
ssp. divaricatum (Lamk.) Rouy
- Panicule étroite allongée, à rameaux étalés dressés. Feuilles en verti
cilles réfléchis contre l'axe - C dans toute l'Algérie (incl. G. anglicum
Huds, G. , Willkommianum Batt., G. decipiens Jord.). ssp. eu-parisiense Burnat
18 Fleurs en cymes multilores feuillées, plus longues que le verticille de feuilles correspondantes.
Pédicelles étalés dressés, jamais réfléchis sous le fruit - Haies, broussailles, décombres - ! Paléo-
temp.
2623. - G. Aparine L.
a) Fruits de 4-7 mm, hispides ou tuberculés. Tiges dilatées au niveau des ramifications - CC dans
toute l'Algérie.
ssp. verum (Wimm. et Grab.) Maire Fruits de 2 mm, glabres ou velus. Tiges non dilatées au
niveau des ramifications (fig.). AC en Algérie, surtout en montagne (incl. G. Vail:.:nta DC).
ssp. spurium (L.) Hartm
Fleurs en cymes triflores (RR 1-2), jamais feuillées et exceptionnellement ramifiées, pas plus
longues que le verticille de feuilles correspondantes. Pédicelles réfléchis sous les fruits 19
19 Fruits finement granuleux (fig.). Cymes à 3 fleurs hermaphrodites. Feuilles très scabres, à
denticulation marginale dirigée vers le bas. Plantes de 10-30 cm (fig.) - Cultures - CC : dans
toute l'Algérie.
SS : oasis - 1 Méd. Eur. ~. 2624. - G. tricorne With.
- Fruits volumineux couverts de fortes verrues blanchâtres, en général solitaires. Cymes à 3
fleurs, la médiane hermaphrodite, les latérales mâles. Feuilles peu scabres à denticulation fine
dirigée vers le haut. Plantes de 10-50 cm (fig.) - Champs, cultures - CC : dans toute l'Algérie - I
Méd. I - (= G. saccharatum All.).
2625. - G. Valantia Weber
Asperula L. (Asperula a Fouaou a)
Herbes annuelles ou vivaces. Plantes à aspect de Galium. Calice caduc
subnul. Corolle infundibuliforme à tube L long à 4 lobes (RR 3-5). Fruits
secs à 2 carpelles.
1 Fleurs bleues, en tête terminale entourées d'un involucre de bractées linéaires, ciliées sur les
marges. Plantes annuelles grêles. Feuilles inférieures verticillées par 4, lés autres par 6-8,
linéaires - Champs, cultures - AR : çà et là dans toute l'Algérie - I Méd. I.
2626. - A. arvensis L.
- Fleurs blanches jaunâtres rosées ou purpurines en cymes ou en panicules terminales, composées
rameuses, dépourvues d'involucre de bractées linéaires ........................2
2 Feuilles à limbe lancéolé-ovale tout au plus 3-4 fois plus long que
large .......................................................................................................3
- Feuilles à limbe étroitement linéaire, 10-20 fois plus long que large.

4
3 Fruits de 3-4 mm, entièrement recouverts d'aiguillons recourbés au sommet. Feuilles moyennes
verticillées par 6-8, présentant une étroite marge scarieuse scabre et cuspidées au sommet,
lancéolées aiguës, 2-4 X 0,5-1 cm. Souche longuement traçante - Forêts des hautes montagnes -
RR : K2: Babors et Tababort, indiquée dans l'Akfadou et les Beni Foughal - 1 Euras. 1.
2627. - A. odorata L.
Fruits de 1 mm, glabres. Feuilles verticillées par 4, sans marge scarieuse, ovales obtuses, 10-20 X

188
4-7 mm. Souche non rampante - Forêts, broussailles - CC : dans les montagnes du Tell. RR :
ailleurs
Aurès - W. Méd. - (fig.).
2628. - A. laevigata L.
4 Feuilles moyennes au moins verticillées par 6, rétrécies acuminées au sommet, à marges
fortement révolutées. Fleurs en cymes terminales denses, à 8-15 fleurs longues de 1 cm, à limbe à
4 divisions étalées obtuses. Fruits glabres - Champs, broussailles - CC : dan, le Tell et toutes les
régions montagneuses - 1 W Méd. ',.
2629. - A. hirsuta Desf.
Feuilles verticillées par 4, linéaires. Inflorescences en cymes trichotomes rameuses, constituées
de glomérules de 3-5 fleurs, longues de 5-7 mm, à 4 lobes mucronés. Fruits recouverts de
papilles cristallines - Rocailles, broussailles - CC : dans toute l'Algérie : ssp. arista. ta (L. fils)
Beg. - I Eur. Méd: I - (incl. A. brevif lors Batt., A. scabra
Presl.). 2630. - A. cynanchica L. Sherardia L.
Plante annuelle à tiges rameuses. Feuilles scabres, les inférieures opposées, les autres verticillées
par 4-6. Fleurs roses 4-10 en fascicule terminal subsessile, entourées par un involucre de feuilles
dilatées soudées à la base. Corolle à 4 lobes oblongs un peu plus courts que le tube. Fruits
globuleux, hérissés d'aiguillons courts, surmontés par les 6 dents du calice, accrescentes (fig.) -
Champs, pelouses - CC : dans toute l'Algérie - I Euras. i -
« Fouaoua sert", . s. 2631. - Sh. arvensis L.
CAPRIFOLIACÉES
Arbres, arbustes ou herbes vivaces à feuilles opposées entières ou diversement divisées.
Inflorescences en cymes parfois très contractées (biflores). Fleurs 5 mères. Corolle tubuleuse en
général. Etamines 5, libres. Ovaire infère à 2-5 carpelles, 1-5 loculaire. Fruit bacciforme.
CLÉ DÉS GÉNRES
1 Feuilles composées de 5-11 folioles lancéolées dentées .... S .MBtcts
- Feuilles simples 2

2 Corolle rotacée à tube subnul, régulière à 4 lobes. Fleurs petites 3-5 mm (fig. 2635).
Inflorescences corymbiformes à 6-8 branches principales. Fruit à 1 graine VIBUR~MH
- Corolle tubuleuse = irrégulière. Fleurs axillaires ou en tête terminale sessile ou à 2-3
branches (fig. 2640). Fruits à plusieurs graines
... LONICER.{

Sambucus L. (Sureau)
Herbes ou arbres à -feuilles imparipennées. Inflorescences en corymbes très denses. Fleurs
blanches petites odorantes. Calice à 5 dents. Corolle à limbe étalé à 5 lobes. Étamines 5.
Stigmates 3, sessiles. Fruit bacciforme petit globuleux noirâtre à 3 loges monospermes (fig.
2632).
1 Tige herbacée atteignant 80-150 cm. Feuilles à 7-11 folioles lancéolées acuminées
dentées sur les marges, à 2 stipules grandes foliacées ovales inégales. Fleurs à odeur d'amande
amère, à lobes de la corolle ~ lancéolés aigus. Anthères rouges ou violacées - Lieux humides -
AR : Forêts, ruisseaux et ravins, surtout en montagne - Al-2, K1-2-3, Cl, AS3. RR ailleurs : 03:
Monts de Tlemcen - 1 Euras. - « Khelouan serhir , « Rouraoua a.
2632. - S. Ebulus L.
- Arbre ou arbuste. Feuilles à 5-7 folioles ovales lancéolées dentées. Stipules nulles. Fleurs à
odeur de miel, à lobes de la corolle ovales obtus. Anthères jaunâtres - Forêts, haies - R : paraît
spontané dans les montagnes du Constantinois. Subspontané ailleurs : çà et là dans tout le Tell - 1
S Eur. I - « Khilouant » « Sembouqa >.
2633. - S. nigra L. Viburnum L. (Viorme)

189
Arbres ou arbustes à feuilles entières. Inflorescences corymbiformes. Fleurs comme dans le genre
Sambucus. Fruit bacciforme à 1 loge monosperme.

1 Feuilles finement dentées sur les marges, caduques, ± réticulées, tomenteuses en dessous.
Arbuste fragile à rameaux peu nombreux à tiges blanchâtres. Inflorescences larges de 7-9 cm,
odorantes. Baies passant du vert au rouge, puis au noir - Forêts et rocailles des hautes montagnes
calcaires : RR : K2 : Massif des Babors : var. glabratum Chabert - 1 Oro. Méd. I.
2634. - V. Lantana L.
Feuilles entières, persistantes, coriaces. Arbuste très touffu à tiges souvent brunâtres.
Inflorescences de 3-5 cm presque inodores. Baies d'un noir bleuâtre - Forêts humides, ravins,
broussailles - CC dans tout le Tell - Méd. I - Laurier Tin « Rond harami a « Mourhir a.
2635. - V. Tinus L.
N B. - V. opulus L., qui se distingue des espèces précédentes par ses feuilles à 3-5 lobes ± dentés
et ses fleurs inégales, les externes bien plus grandes, a été signalé sur le Tababort par
Desfontaines, où il n'a jamais été revu.

Lonicera L. (Chèvrefeuille)

Arbre ou arbuste ou liane à feuilles ovales entières. Fleurs axillaires ou en tête terminale. Calice à
5 dents. Corolle irrégulière, à tube allongé à 5 lobes diversement disposés. 5 étamines. 1 style très
allongé. Baie noirâtre à 2-3 loges plurispermes.
1 Arbres ou arbrisseaux à tiges jamais lianescentes. Fleurs presque régulières à tube court, pas
plus long que les lobes de la corolle (fig. 2639) ...................................2
- Arbustes à tiges lianescentes volubiles. Fleurs très irrégulières à tube très allongé 2-3 fois au
moins aussi long que les lobes de la corolle (fig.) ................................3

2 Arbre élevé 2-10 m à tronc bien individualisé. Feuilles ovales, 3-4 X 2-3 cm, finement
pubescentes en-dessous. Fleurs de 1,8-2,3 cm géminées à l'aisselle des feuilles subsessiles, les 2
ovaires restant libres entre eux - Forêts, pâturages des hautes montagnes - AR AS3 : Aurès au-
dessus de 1600 m, RR : K1 : Djurdjura - { W
Méd. I - c Semboula, « Isenbel,.
2636. - L. arborea Boiss.
- Arbuste très rameux divariqué dès sa base, atteignant 1-2 m. Feuilles ovales lancéolées, 10-15 x
5-10 mm, glabres. Feuilles de 1 cm, géminées sur un pédoncule pouvant atteindre 4-5 mm, les 2
ovaires en partie soudés entre eux - Broussailles des hautes montagnes - R Kl, K2: Babors - End.
- « Tiski ,.
2637. - L. Kabylica Rehder
3 Fleurs géminées à l'aisselle des feuilles sur un pédoncule long de 5-15 mm, portant un
involucre de 6 bractéoles (fig.). Plante finement veloutée pubescente. Feuilles toutes pétiolées
cordiformes, grisâtres en-dessous. Baies noires - Forêts, broussailles - AC : 01-2-3 -
W Méd. - - « Tiski, (= L. canescens Schousboe).
2638. - L. biflora Desf.
- Fleurs terminales en tête capituliforme ou subverticillées. Plantes
glabres à feuilles sessiles. Baies rouges ............................................
d
4 Fleurs en tête sessile au centre de la dernière paire de feuilles (fig.). Feuilles entourées d'une
étroite marge transparente, les supérieures soudées 2 à 2. Calice à dents obtuses - Forêts,
broussailles - CC : dans tout le Tell. RR : ailleurs - I Méd. I - c Zeher et cçel (= L. caprifolium
Desf. non L.).

190
2639. - L. implexa L.
- Fleurs portées par un rameau de 2-3 cm naissant au centre de la dernière paire de feuilles tantôt
isolé, tantôt 2-3 (fig.). Feuilles nCz entourées d'une marge transparente, les supérieures non ou
ircO7n-plètement soudées 2 à 2. Calice à dents subaiguës - Forêts et ravins de montagnes AR :
dans le Tell - ( Sud. Eur. I - « Soit,,, et
ghaba a. 2640. - L. etrusca Santi
N. B. - L. Japonica Thuno est très cultivé et parfois subspontané sur le littoral.
VALÉRIANACÉES
Plantes herbacées à feuilles opposées sans stipules. Inflorescences en cymes scorpioides. Fleurs 5
mères. Calice réduit à un bourrelet parfois accrescent et plumeux. Corolle bilabiée et éperonnée.
Étamines 1-2-3. Ovaire à 3 carpelles dont un seul fertile uniovulé. Fruit akéniforme ± surmonté
par le calice accrescent.
CLÉ DES GENRÉS
1 Fruit couronné par les divisions plumeuses du calice, celles-ci enroulées, inapparentes
sur les fleurs. Plantes vivaces ou annuelles .... 2
- Fruit surmonté par le limbe du calice, cupuliforme, ± lobé ou parfois nul, bien visible
sur les fleurs lorsqu'il existe. Plantes annuelles .. 3
2 Étamine 1. Corolle simplement gibbeuse à sa base (fig. 2641)
.... VALERLAYA
- Etamine 3. Corolle prolongée par un éperon (fig. 2642) ......
.... KENTRANTFrus
3 Corolle irrégulière, largement tubuleuse, à 2 lèvres, l'une trilobée, l'autre bilobée,
longue de 8-12 mm, rose violacée t pourprée (fig.
2646) ...................................................................................................FEDL{
- Corolle régulière à 5 lobes, à tube très court, très petite, 1-4 mm,
blanche ou rose pàle (fig. 2655) ...............................................VALERInNELL
Valeriana L. (Valériane)
Plante vivace à souche tubéreuse. Feuilles radicales, lancéolées, les supérieures pennatiséquées.
Tige florifère simple, haute de 10-30 cm. Inflorescences denses à fleurs rosées. Calice s'étalant en
cupule plumeuse après la floraison. Corolle à 5 lobes subégaux à tube assez court, bossu à la
base, 3 étamines - Forêts, rocailles - AC : dans le Tell littoral et sur les monta
gnes - Méd. - c Sembel b. 2641. - V. tuberosa L.

Kentranthus Neck (Centranthe, Lilas d'Espagne)


Plantes vivaces ou annuelles à feuilles en général opposées entières ou laciniées. Fleurs roses ou
rouges, en corymbe - dense, à tube assez long, à 5 lobes irréguliers. Étamine 1.

1 Plante vivace. Feuilles entières. Fleurs longues de 8-15 mm, à corolle


longuement éperonnée (fig. 1642) ........................................................2
- Plante annuelle. Feuilles supérieures au moins lobées-pinnatiséquées.
Fleurs de 2-10 mm à corolle simplement bossue (fig. 1644) ................3
2 Feuilles elliptiques lancéolées de 8-12 X 2-4 cm, les supérieures triangulaires
amplexicaules. Plantes puissantes de 40-80 cm à tiges fistuleuses ramifiées. Inflorescences larges
de 5-8 cm s'allongeant après la floraison - Rocailles, décombres - CC : dans tout le Tell. R : à
l'intérieur. Souvent cultivée et subspontanée - I Eur. Méd. -
« Nouar et bellaredj ,. 2642. - K. ruber DC.
Feuilles linéaires ou linéaires lancéolées 2-6 X 0,5-1 cm toutes rétrécies en pétiole. Plante de 10-
60 cm à tiges grêles simples. Inflorescences pauciflores, larges de 2-3 cm, s'allongeant peu après
la floraison
- Rochers - ( W Méd. 1. 2643. - K. angustifolius DC.

191
a) Feuilles linéaires 3-6 X 0,5 cm. Plantes à tiges érigées. Rocailles gréseuses - RR : AS3 : Aurès
au Cheliah : var. macrocentron Maire.
ssp. maroccanus (Rouy) Maire
- Feuilles linéaires lancéolées 2-3 X 1 cm. Plantes à tiges décombantes -
Falaises calcaires - R : 03: Monts de Tlemcen; Ghar-Rouban.
ssp. Battandieri (Maire) Maire
3 Fleurs très petites de 2-3 mm groupées en corymbe très dense, à éperon très court, globuleux,
naissant au tiers inférieur du tube de la corolle. Plante grêle en général à une seule tige - Champs,
pelouses, rocailles - CC : dans toute l'Algérie - Méd. i - (incl. C.
Clausonis Pomel). 2644. - K. calcitrapa (L.) Dufr.
Fleurs de 8-10 mm de long en corymbe lâche, à éperon long de 1 mm naissant à la base du tube
de la corolle. Plante plus puissante ramifiée dès la base - Rocailles, vieux murs - R : 03 : Mts de
Tlemcen, Ghar-Rouban - Ibéro-Mar. ;.
2645. - K. macrosiphon Boiss. Fedia Gaertn c Helhalet en naadja a
Herbe annuelle glabre à feuilles ovoïdes opposées, pétiolées. Fleurs roses, en cymes dichotomes
à axes renflés épaissis. Calice à 4 dents très petites. Corolle bilabiée longuement tubuleuse à
lèvre supérieure 2 bilobée, l'inférieure 3 lobée, munie d'une petite gibbosité à sa base, 2-3
étamines. Fruits sessiles très variables, pourvus en général d'une loge fertile et de 2 loges stériles.
1 Fruit des fleurs situées dans les angles des ramifications de l'inflorescence, globuleux à peine
plus long que large à loges stériles enflées, bien plus grandes que la loge fertile (fig.) 2
- Mêmes fruits linéaires, au moins 3 fois plus longs que larges, à loges stériles, très
réduites bien plus petites que la loge fertile (fig.) ...
.... 3

2 Fruit de 4-5 X 4-5 mm, un peu hispide, à loges stériles en forme de croissant limitant entre elles
une fossette elliptique (fig.) - Pelouses, champs - CC : dans toute l'Algérie - 1 Méd. I.
2646. - F. cornucopiae (L.) Gaertn
- Fruit de 3-3,5 X 2,5-3 mm, glabres, à loges stériles contiguës limitant entre elles un sillon
profond, étroit (fig.) - Prairies, pelouses - AR: K1-2-3 - I End.'. 2647. - F. sulcata Pomel

3 Fruit linéaire petit, 3 X 1 mm, sans limbe calicinal persistant, simplement obliquement tronqué
au sommet (fig.). Plante grêle à inflorescence pauciflore - Champs, pâturages - R : K2 - I Ibéro-
Maur. -
(- F. decipiens Pomel). 2648. - F. scorpioides Dufr.

Fruit un peu plus grand 4 X 1,5-2 mm terminé par un limbe calicinal persistant en forme de
cupule présentant 2 dents triangulaires aiguës (RR : 1 ou 3) longues de 1,5-2 mm. Plante plus
robuste à inflorescence dense - Champs, pâturages - I w Méd. ~.
2649. - F. Caput-bovis Pomel

d a) Loges stériles étroitement linéaires ± bicarénées (fig. a). Cupule à 2-4 ents, CC dans toute
l'Algérie.
ssp. Caput-Bovis Quézel et Santa
- Loges stériles nettement renflées (fig. b). Cupule à 1 dent - RR : Kl
Djurdjura. ssp. calycina (Maire) Quézel et Santa

Valerianella L. (`lâche) a Djemir D


Plantes annuelles, grêles. Fleurs munies de bractéoles, les unes solitaires dans les bifurcations-
des rameaux, les autres en tête ± dense, terminale. Calice à limbe souvent accrescent = lobé-
denté. Etamines 3. Fruits à 3 loges dont 2 stériles = renflées.
1 Calice constitué par 3 cornes coniques, terminées en épines crochues retroussées vers

192
l'extérieur, un peu inégales, la plus grande termi-riant la loge fertile (fig.). L'inflorescence à
maturité paraît être constituée par des glomérules d'épines. RR : 01: indiqué à Oran.
2650. - V. echinata (L.) DC.
Calice non formé par 3 cornes épineuses crochues ...............................2
2 Calice fructifère à limbe bien développé et formant une couronne
membraneuse - épineuse, située au-dessus de l'akène ...........................3
~- Calice fructifère à limbe nul ou réduit à 1 dent surmontant une des
côtes de l'akène ......................................................................................6
3 Calice à limbe devenant à la maturité globuleux vésiculeux de 4-6 mm de diamètre couvert à
son extrémité apicale par un orifice exigu presque entièrement fermé par les 5 dents triangulaires
aiguës (fig.) - Indiqué en Algérie par Desfontaines - E. Méd.
2651. - V. vesicaria Moench.
- Calice à limbe campanulé étalé, terminé par 5 dents aiguës -!- inéga
les ...........................................................................................................4
4 Calice à limbe à 5 lobes égaux atténués en longue pointe crochue récurvée vers l'extérieur,
glabre membraneux, à nervation très visible à tube très hispide, l'ensemble long de 3-4 mm (fig.).
Plante de 10-20 cm - Pâturages arides - Méd.
2652. - V. coronata (L.) DC.
a) Calice à limbe glabre à 5 lobes très entiers, égaux membraneux à nervation saillante - C dans
la zone montagneuse.
ssp. eu-coronata P. Four.
- Calice à limbe au moins en partie hispide intérieurement et extérieurement, à 5 lobes ± inégaux,
souvent subdivisés et à subdivisions dentées, membraneux au sommet et à nervation indistincte -
C : dans toute
l'Algérie (incl. V, multidentata Loscos et Pardo).
ssp. discoidea Lois.
- Calice à limbe à 5 dents ± inégales triangulaires aiguës, mais non
courbées récurvées .................................................................................5
5 Calice long de 3-4 mm non rétréci sous le limbe (fig.). Capitules florifères globuleux. Feuilles
fortement laciniées - Pâturages arides - AC : H1-2-3 - 1 End. N.A. '. 2653. - V. chlorodonta Coss.
et Dur.
- Calice long de 1-1,5 mm fortement rétréci sous le limbe, celui-ci ouvert obliquement. Capitule
florifère plan. Feuilles en général entières - Pâturages rocailleux - Méd. Atl. j.
2654. - V. eriocarpa Desv.
a) Limbe calicinal infundibuliforme à ouverture oblique et à dents sim
plement inégales. AR : Cl, R : Al-2 : Médéa (incl. V. macrocyatus Pomel,
V. plagiacyatus Pomel, V. microcyatus Pomel) (fig. a).
ssp. eriocarpa Quézel et Santa.
- Limbe calicinal très oblique à 1 dent très grande, les autres très
réduites (fig. b) - Çà et là dans toute l'Algérie (incl. V. lasiocarpa (Stev.) Betcke). ssp. truncata
(Betcke) Burnat

6 Fruits comprimés latéralement à péricarpe fortement épaissi, spon


gieux sur le dos de la loge fertile (fig.) .................................................7
Fruits ovoïdes, loge fertile sans épaississement spongieux sur le dos. 8
7 Bractées de l'inflorescence spatulées linéaires, obtuses ciliées. Fruit convexe sur le dos et
portant une seule grosse masse de tissus spongieux sur le dos de la loge fertile (fig.) - Pelouses
des montagnes audessus de 1300 m - AC : surtout dans l'Algérois et le Constantinois - Méd. - (=
V. olitoria (L.) Poll.).
2655. - V. locusta (L.) Betcke

193
- Bractées de l'inflorescence lancéolées, linéaires, aiguës, scarieuses mais non ciliées sur les
marges. Fruit sillonné sur le dos présentant une grosse masse spongieuse sur chaque loge stérile
(fig.) - Pelouses de montagnes - RR : Cl: Dj. Touggour - Indiquée en Kabylie -
E Méd. - (= V. gibbosa Guss.).
2656. - V. costata Betcke
8 Fruits linéaires 2,5 à 3 fois plus longs que larges, longs de 3-4 mm
(épines non comprises) ..........................................................................9
Fruits globuleux tout au plus 1,5 fois plus longs que larges, longs tout au plus de 2 mm 10
9 Fruits surmontés par une coronule très courte prolongée en une pointe aiguë linéaire, longue de
1-2 mm et en général = incurvée (fig. 2658) - Steppes - C : H1-2 - End. N.A. !.
2657. - V. Stephanodon Coss. et Dur.
Fruits à calice obliquement tronqué au sommet et dépourvus de pointe, linéaires, rectilignes (fig.)
- Pâturages des montagnes - RR
03. Dayas - End. !. 2658. - V. leptocarpa Pomel
10 Fruits présentant un sillon très profond entre les 2 loges stériles
(fig.). Graines nues ...............................................................................11
- Fruits à sillon entre les 2 loges stériles peu marqué et remplacé par
une fossette circulaire (fig.). Graines nues ou pubescentes ..................12
11 Inflorescences rameuses formées au sommet de chaque rameau par 2-3 petits glomérules
larges de 5-6 mm. Akène terminé par une dent saillante et dressée et à loge fertile peu saillante
contiguë avec les loges stériles (fig.) - Pâturages des montagnes - RR : AS3 : Di. Aïssa près d'Aïn
Sefra. Indiquée en Mitidja - Euras. - (= V.
auricula DC). 2659. - V. rimosa Bast.
- Inflorescences constituées par des glomérules sphériques larges de 1 cm au moins,
solitaires au sommet des rameaux. Akène termine par une dent peu saillante et courbe, à loge
fertile séparée des loges stériles par 2 sillons très marqués (fig.) - Pâturages des montagnes - CC :
dans toute l'Algérie - 1 Euras. i.
2660. V. carinata Lois.

12 Fruits glabres globuleux aussi longs que larges, 2-3 X 2-3 mm, auri
culés au sommet ...................................................................................13
- Fruits hirsutes ovoïdes 0,5 à 2 fois plus longs que larges ne dépassant
pas 2 mm de long .................................................................................14.

13 Inflorescences formées de capitules denses. Bractées florales ovales lancéolées largement


scarieuses sur les marges fortement ciliées. Fruits volumineux longs de 2,5 mm en moyenne,
lisses (fig.) - Pâturages arides - AC : H1-2, AS1-2-3, Cl, Al. RR : ailleurs : Mostaganem,
Tlemcen - I Méd. 1. 2661. - V. pumila DC.
- Inflorescences lâches. Bractées florales linéaires très aiguës :L serrulées sur les marges. Fruit
plus petit, 1,5-2 mm de long, ± chagriné en surface (fig.) - Pâturages arides - Même répartition
mais bien
plus rare - I End. Alg. I. 2662. - V. fallax Coss. et Dur.
14 Inflorescences à pédoncules grêles, constituées de glomérules capituliformes sphériques et
plans sur leur face inférieure. Fruits très hispides un peu auriculés à leur sommet (fig.) -
Pâturages arides - AR : Hl, AS1 - End. Mar. Oran. 1 - (= V. chlorostephana Pomel
non Boiss.). 2663. - V. Pomelii Batt.
Inflorescences à pédoncules indurés constituées de pseudo-corymbes triangulaires, coriaces
(fig.). Fruits peu hispides fortement apiculés au sommet - Pelouses, pâturages - ! Méd. I.
2664. - V. Morisoni DC.

194
a) Fruits longs de 2 mm à dents aiguës ± denticulées (fig. a). - Bractées
en général plus courtes que le fruit - R.: KI; AS2: Médéa.
ssp. dentata (Pollich) P. Four.
- Fruits longs de 1 mm à dents obtuses entières (fig. b). Bractées en
général plus longues que le fruit - CC dans toute l'Algérie.
ssp. microcarpa (Lois.) P. Four.
DIPSACÉES
Plantes sous-frutescentes ou herbacées. Feuilles opposées sans stipules, simples ou L incisées.
Inflorescences capituliformes involucrées. Fleurs pourvues d'un calicule ± zygomorphe. Calice
indistinct ± denté accrescent en forme de pappus. Corolle tubuleuse 4-5 lobées -!- bilabiée.
Étamines 4 en général insérées sur le tube. Ovaire infère à 2 carpelles dont 1 stérile avorté,
uniloculaire. Fruit akéniforme surmonté du calice accrescent et entouré par le calicule.
CLÉ DES GÉNRÉS
1 Involucre formé de bractées coriaces épineuses ou non. Paillettes du
réceptacle coriaces, épineuses ou non, toujours bien visibles .... 2
Involucre formé de bractées herbacées. Réceptacle garni de paillettes ou de soies visibles
seulement en écartant les fleurs ...........................................................3

2 Tiges hérissées d'aiguillons. Involucre à 1-2 rangs de bractées linéaires bien plus
longues que les paillettes du réceptacle .... DIPSACUS
Tiges dépourvues d'aiguillons. Involucre formé de bractées imbriquées sur plusieurs rangs,
identiques aux paillettes du réceptacle ..................................................
.... CEPHALARIA

3 Réceptacle dépourvu de paillettes, hérissé de soies. Calicule non sil


lonné, terminé par 4 dents inégales (fig. 2669) ..........................KNAUZLA
Réceptacle garni de paillettes dépourvu de soies. Calicule non sillonné, terminé par un limbe en
forme de coupe ± largement membraneux sur sa marge (fig. 2678) ScABiosa

Dipsacus L. (Cardère)

Plante de 1-2 m à tige robuste sillonnée, garnie d'aiguillons. Feuilles lancéolées aiguës, pourvues
d'aiguillons sur sa nervure dorsale. Fleurs violacées en capitule oblong de 5-8 x 4-5 cm.
Involucre formé de 8-12 bractées linéaires épineuses bien longues. Paillettes du réceptacle
lancéolées atténuées en longue pointe bien plus longues que les fleurs - Marais, lieux humides -
CC : dans tout le Tell - ! Eur. As. i - c Belgradis », c Habachou x (fig.).
2665. - D. silvestris Miller Cephalaria Schrad.

Involucre à bractées coriaces imbriquées sur plusieurs rangs. Paillettes du réceptacle coriaces
aristées ou mutiques. Calicule tétragone à 8-10 dents. Calice cupuliforme. Corolle à 4 lobes
(fig.).
1 Bractées de l'involucre et paillettes du réceptacle longuement aristées (fig.). Plante annuelle
scabre. Feuilles lancéolées linéaires entières. Capitules petits 1-1,5 cm à fleurs bleuâtres -
Champs - R
01-2-3 - ' E Méd. As. 2666. - C. syriaca Schrad
- Bractées et paillettes lancéolées -*- aiguës entières. Plantes vivaces
2
à feuilles au moins en partie pinnatilobées

2 Plante glabre à tiges nor.:breuses, hautes de 30-80 cm. Capitules de 1.5-2,5 cm à fleurs
bla_-ic'ràtres. Écailles glabres, ovoïdes, obtuses, plus

195
courtes que les fleurs - Rocailles, éboulis calcaires - AR : A2. La Chïffa, 03: Mts de Tlemcen,
Ghar Rouban - I W Méd. !.
2667. - C. leucantha (L.) Schrad
Plante y hispide à tiges peu nombreuses robustes 1-1,5 m. Capitules de 3,5-4 cm à fleurs jaunes.
Écailles pubescentes, les internes lancéolées aiguës - Forêts, lieux humides des montagnes -
( End.
N.A. I - c Metzazoual ». 2668. - C. mauritanica Pomel
a) Plante mollement hispide dans toutes ses parties. Capitules de 3-4 cm -
RR : A2: Zaccar, K1 : Djurdjura, Akfadou.
ssp. eu-mauritanica Maire
- Plante hispide seulement sur les nceuds. Tiges glabres ainsi que les
feuilles. Capitules de 2,5-3 cm - R : K1 : Djurdjura.
ssp. atlantica (Coss. et Dur.) Maire
Knautia Coult.
Plante vivace très hispide. Capitule à involucre herbacé, à réceptacle hérissé de soies. Calicules
tubuleux à limbe très court ± denté. Calice couronné par 8 arêtes hispides. Fleurs roses ou lilas.
Feuilles inférieures entières, les supérieures pinnatilobées - Pelouses des régions montagneuses.
Plante très variable - AC : au-dessus de 800 m - I Eur. As. I - (incl. K. mauritanica Pomel, K.
lanceolata Pomel, K. numidica Szabo, K. centauroides
Pomel) (fig.). 2669. - K. arvensis (L.) Coult. Scabiosa L. (Scabieuse)
1 Involucre d'es capitules à bractées soudées entre elles environ sur la
moitié de leur longueur (Pycnocomom Hoffm. et Link.) .......................2
- Involucre des capitules à bractées libres entre elles ...............3
2 Capitules assez grands, larges de 1-1,5 cm. Calicules tétragones pubescents sur les angles,
ceux-ci soulignés par une nervure saillante et terminée par une coronule courte irrégulièrement
dentée à 4 dents saillantes (fig.). Feuilles caulinaires 1-2 pinnatiséquées - Sables - CC : sur tout le
littoral. AR à l'intérieur : Chélif, Sersou, H1 : var. montana (Pomel) Maire - I W Méd. I - (= Sc.
urceolata Desf.).
2670. - Sc. rutifolia Vahl.
- Capitules petits, 5-8 mm. Calicules ovales globuleux densément pubescents terminés par une
coronule courte à 12-16 nervures saillantes (fig.). Feuilles caulinaires entières ou présentant 2-3
lobes courts - Sables et pâturages désertiques - R : SS2 : M'Zab, sud constantinois - I End. I - a
Mekerba ).
2671. - Sc. camelorum Coss. et Dr.
3 Fleurs du capitule toutes identiques, bleues, à 4 lobes égaux. Feuilles inférieures lancéolées
entières 10-20 X 4-6 cm longuement pétiolées. Calicule très hispide herbacé terminé par 4 lobes
ovales-lancéolés - Prairies marécageuses - RR : Senadja, La Calle - ' Eur. Sib. ! - (= Succisa
pratensis Moench).
2672. - Se. Succisa L.
- Fleurs externes du capitule bien plus grandes que les autres, irrégu
lières à 5 lobes inégaux. Calicule à limbe scarieux .............................4

4 Calicule à marge membraneuse étroite longue de 0,5-1 mm au plus,


repliée vers l'intérieur (fig.) .................................................................5
- Calicule à marge membraneuse bien développée, étalée en cupule
(fig.) .....................................................................................................9
5 Sous-arbrisseau à souche ramifiée épaisse, haute de 5-15 cm. Inflorescences isolées au sommet
d'un pédoncule de 5-25 cm, feuillé seulement dans ses 2-3 cm inférieurs, grandes, larges de 3-3,5
cm à bractées linéaires dépassant le capitule. Feuilles glauques -L charnues diversement
pennatiséquées - Falaises calcaires - RR : A1 : Cap

196
Ténès - End. 2673. - Sc. Cartenniana Pons et Quézel
- Plantes annuelles, rarement vivaces mais jamais sous-frutescentes,
tiges florifères, feuillées, ramifiées ......................................................6
6 Calicule linéaire non ou à peine dilaté à son sommet, quadrangulaire, à 8 nervures très
saillantes dont 4 angulaires non ou à peine ciliées, séparées par des sillons étroits et anastomosées
2 à 2 sous la cupule (fig.). Feuilles pinnatilobées ou pinnatisectées, à lobes latéraux peu
nombreux, le terminal bien plus grand - Pâturages, pelouses - CC : dans toute l'Algérie ; Ibéro-
Maur. ~.
2674. - Se. semipapposa Salzm.
- Calicule évasé en entonnoir dans sa moitié supérieure, à tube ovale, à nervures :- saillantes
s'atténuant et s'écartant vers le haut (fig.). Feuilles pinnatisectées à lobes latéraux nombreux
...............................................................................................................7
7 Bractées de l'involucre toutes pinnatifides (fig.), fortement hispides. Fleurs violacées grandes
2,5-3,5 cm. Plante grisâtre à feuilles moyennes bipinnatisectées - Pelouses, champs - AC : A2:
Moyen Cheliff. RR : ailleurs. Cl: St Armand, A1 : Sahel d'Alger - I End. I.
2675. - Sc. daucoides Desf.
- Bractées de l'involucre entières ..............................................8
8 Calicule à limbe très étalé large de 5-6 mm à 8 nervures très saillantes anastomosées 2 par 2, au
sommet limitant des aréoles fermées par une membrane transparente (fig.). Capitule de petite
taille 1,5-2 cm. Feuilles toutes pennatisectées à divisions linéaires - Sables arides et désertiques -
C : H1-2, AS1-2-3, lisière N du Sahara septentrional - 1 Sah. I - « Aïn tizguima » (= Sc.
fenestrata Pomel).
2676. - Sc. arenaria Forsk.
- Calicule à limbe simplement infundibuliforme large de 3-4 mm à 8 nervures saillantes
ciliées sur le tube, peu visibles sur le limbe et délimitant entre elles des aréoles scarieuses (fig.).
Capitules plus grands 2-3 cm. Feuilles très variables, les inférieures simples ou presque, les
autres pinnatisectées, les supérieures à segments peu nombreux - Champs, pâturages - CC : dans
toute l'Algérie : ssp. maritima (L.) Fiori et Paol. - Méd. i - a Bou Merhar ».
2677. - Sc. atropurpurea L.

9 Plante annuelle, hispide, à tige grêle. Calicule très grand, large de 1-2 cm à tube non sillonné et
fortement hispide à sa base présentant en haut 8 fossettes ovoïdes, à limbe scarieux
infundibuliforme multinervié, -t plissé (fig.) - Pelouses, rocailles - 1 W Méd. - a Ned
jima ». 2678. - Sc. stellata L.
a) Calicule à nervures glabres extérieurement large de 20-25 mm - RR
01: El Ancor, K2. Kerrata. ssp. eu-stellata Maire
- Calicule à nervure velues extérieurement large de 12-15 mm - CC
dans toute l'Algérie - (incl. Sc. simplex Desf.).
ssp. monspeliensis (Jacq.) Rouy
Plantes vivaces ± cespiteuses à la base et à souche émettant plusieurs rosettes de feuilles 10
10 Plante à souche ligneuse formant des coussinets denses. Capitules isolés au sommet de tiges
courtes 5-15 cm, nues sauf tout à fait à la base. Feuilles pinnatisectées à segments 3 dentés,
densément hispides. Calicule hérissé de longues soies à sa base, à limbe scarieux in-
fundibuliforme, ample, long de 3-4 mm (fig.) - Rocailles des hautes montagnes - AR : K1 :
Djurdjura, K2. Babors, AS3 : Aurès, C1 Mts du Hodna et Bellezma - 1 E Méd. I.
2679. - Se. crenata Cyr
- Plante à souche simplement vivace, à tiges florifères élevées, rami
fiées .....................................................................................................11
11 Calicule à tube fortement hispide à sa base et à sillons seulement visibles dans sa partie
supérieure, à limbe assez court 1,5-2 mm (fig.). Plante à pilosité apprimée très dense, blanchâtre.

197
Fleurs jaunâtres ou bleuâtres - Pelouses, forêts claires sur sable - RR : H2 Youkous près de
Tébessa. Signalée dans le Djurdjura - ! Euras. As. 1 - (= Sc. argentea, Desf. non L.).
2680. - Sc. Ucranica L.
- Calicule à tube présentant 8 sillons bien marqués sur toute sa longueur sans touffe de poils à sa
base. Plante simplement hispide. Fleurs bleu-violacé grandes 2-2,5 cm - Prairies, forêts des
montagnes - R : K1 : Djurdjura, K2 : Babors - I Eur. As. I - a Djerz er raica » (incl. Sc.
Djurdjurae Chab., Sc. Webiana Don.).
2681. - Sc. Columbaria L.

N.B. - Se. gramuntia L., Sc. prolif era L., Sc. graminif olia L. et dichotoma Ucria ont été
indiquées en Algérie par Desfontaines sans localité précise mais n'ont jamais été revues. Toutes
ces plantes font défaut dans les _herbiers algériens et en particulier dans celui de Desfontaines.
CUCURBITACÉES
Plantes herbacées, monoïques ou dioïques, en général pourvues de vrilles. Feuilles alternes sans
stipules. Fleurs 5 mères, monogames ou polygames. Corolle en entonnoir ou rotacée. Étamines 5,
diversement soudées entre elles, 1 libre en général, à anthères sinueuses. Ovaire à 3 carpelles.
CLÉ DÉS GÉNRES
1 Pas de vrilles. Fruits mûrs longuement ovoïdes, inclinés sur le pé
doncule .....................................................................................ÉCBALLIUM
- Des vrilles. Fruits dressés sur le pédoncule ............................2

2 Fruits bacciformes de 7-10 mm, rouges. Liane grimpant dans les


arbres. Inflorescences rameuses (fig. 2683) ................................BRYOraA
- Fruits plus volumineux, ovales ou arrondis, verts ou jaunâtres. Plan
tes rampantes. Fleurs isolées à l'aisselle des feuilles ............................3

3 Fruits à épicarpe échinulé (fig. 2685) ...........................Cucumis


- Fruits à épicarpe lisse ...................................................COLOCYNTHzS
Ecballium A. Rich.

Plantes vivaces à tiges prostrées. Feuilles ovales oblongues cordiformes pétiolées, scabres ou
hispides. Fleurs mâles en grappes, les femelles solitaires. Calice et corolle à 5 lobes. Fruits à la
fin inclinés sur le pédoncule, ovoïdes, hispides tuberculés, vert jaunâtre, longs de 3-5 cm,
déhiscents au niveau de l'insertion des pédoncules et projetant ses graines violemment par cet
orifice. Pas de vrilles - Décombres - C : dans toute l'Algérie - 1 Méd.
a Bit et roula, c Oumana » (fig.).
2682. - E. Elaterium Rich.

Bryonia (Tourn.) L.

Plantes vivaces dioïques, à tiges érigées, grimpantes, grêles, pourvues de vrilles simples très
longues. Feuilles palmatilobées scabres cordiformes. Fleurs en inflorescences longuement
pédonculées blanc-jaunâtre, petites. Étamines 5 dont 4 soudées. Fruits ovales, petits, 6-8 mm,
rouges à maturité, bacciformes - Broussailles, forêts - CC : dans tout le Tell, R : ailleurs - 1
Euras. - « Fachira », « Qerioua » (incl. B. acuta Desf.). (fig.).
2683. - B. dioica Jacq.
Cucumis L.
Plantes vivaces à tiges prostrées scabres. Feuilles ± profondément palmatilobées. Fleurs
monogames jaunes, larges de 1-1,5 cm. Fruits ovoïdes 3-5 X 2-3 cm.

198
1 Fruits finement échinulés à épines filiformes, longues de 3-5 mm, denses, plus de 20 sur le
demi-diamètre longitudinal du fruit. Vrilles en général bifides - Pâturages désertiques - RR : SC :
Sud du
Hoggar - 1 Trop. L 268.4. - C. prophetarum L.
- Fruits à épines tuberculeuses robustes, plus courtes et plus épaisses, bien moins nombreuses, 10
au plus sur le demi-diamètre longitudinal du fruit (fig.). Vrilles simples - Pâturages désertiques -
AC
SC - ! Trop. 2685. - C. pustulatus Hook Fils
N.B. - Diverses espèces de Cucumis sont cultivées en Algérie : C. Dudaïm L., C. sativus L., C.
Melo L.
Colocy nthis (L.) Lugwig (Coloquinte)
Plante annuelle ou vivace à tiges prostrées scabres. Vrilles ramifiées. Feuilles palmatilobées
crénelées scabres à 3-5 segments. Fleurs monogames solitaires axillaires, courtement
pédonculées jaunes-verdâtres, à corolle rotacée, larges de 2 cm. Fruits globuleux de 8-12 cm de
diamètre, à épicarpe coriace blanchâtre ou jaunâtre et à pulpe blanchâtre très amère - Sables - CC
: dans tout le Sahara. R : Hd, H1-2 - ' Trop. Méd. I - « Hadja », « Hamdal », « Tifersit » (=
Citrullus Colocynthis Schrad.).
2686. - C. vulgaris (L.) Schrad
N.B. - C. Citrullus (L.) Fritsch (= Citrullus vulgaris Schrad.). La pastèque est très cultivée en
Algérie. Autres genres cultivés en Algérie : Lagenaria Ser., Cucurbita L.
Étamines antérieures nues dans leur quart supérieur, ainsi que le connectif 6
6 Filet des étamines (sauf le sommet des deux antérieures) velouté par de courtes papilles,
pourpre-violacé. Stigmate en forme de fer à cheval terminant le style -!- épaissi. Divisions
calicinales ovales-lancéolées, pubescentes ou tomenteuses. Capsule égalant le calice ou à peine
plus grande. Pédicelles fructifères non ou peu épaissis. Plante à tomentum court, gris-jaunâtre,
glanduleux dans le haut. Tige très rameuse dès la base. Feuilles basilaires subsessiles ou
brièvement pétiolées, grandes, ondulées, sinuées-lobées ou sinuées-pinnatifides, tomenteuses sur
les deux faces.. Bractées cordiformes-triangulaires et ± tomenteuses - Champs, pelouses - CC
dans toute l'Algérie - Méd. -
c Bou çira ». 2464. - V. sinuatum L.
Filet des étamines (sauf le haut des deux antérieures) densément velouté de papilles violettes
claviformes. Stigmate hémisphérique ou légèrement bilobé terminant le style renflé en massue.
Divisions calicinales lancéolées ou oblongues-linéaires, glanduleuses, à duvet floconneux.
Capsule 2-3 fois plus longue que le calice. Pédicelles fructifères - épaissis, plus longs que la
capsule. Plante recouverte dans
toutes ses parties par un tomentum floconneux assez persistant à la base, -!- caduc dans le haut.
Tige généralement simple, parfois rameuse à rameaux arqués-ascendants devenant
subspinescents au bout. Feuilles basilaires à pétiole assez long, grandes, entières ou à peine
crénelées. Bractées lancéolées ou sub-linéaires, à tomentum floconneux - AR : régions
montagneuses : ssp. eu-rotundifolium Murb. - I Méd. - (= V. Boerhavii Batt. et Trab. non L., incl.
V. Kabylicum Deb. et
V. numidicum Pomel). 2465. - V. rotundifolium Ten. ampl. Murb.
Celsia L.
Assez semblable aux Verbascum par le port et le périanthe. Étamines 4. Pas de staminodes.
Fleurs en grappes terminales, toujours solitaires à l'aisselle des bractées. Toutes nos espèces
appartiennent à la même tribu de la soussection section Acturus Benth. caractérisée par les 2
anthères antérieures décurrentes sur le filet et par la corolle marquée d'une grande tache sombre à
la gorge.

199
CAMPANULACÉES
Plantes herbacées. Feuilles simples sans stipules alternes en général. Inflorescences variables, en
panicule, pseudo-capitule ou épis. Fleurs 5 mères, actinomorphes ou zygomorphes. Corolle
campanulacée, rotacée ou tubuleuse. Etamines 5, insérées sur un disque, libres ou ±
concrescentes par les anthères. Ovaire infère 3 loculaire en général. Fruit capsulaire diversement
déhiscent.

CLÉ DÉS GÉNRES


1 Fleurs zygomorphes solitaires au sommet d'un long pédoncule (fig. 2688). Étamines
soudées en tube, style filiforme entier ou bilobé ..
.... LAURENTIA Adanson
- Fleurs actinomorphes. Étamines libres. Styles filiformes à 2-5 stigma
tes ........................................................................................................2
2 Inflorescences terminales en têtes globuleuses munies d'un involucre
de bractées imbriquées ..........................................................JASIONE L.
- Inflorescences non en têtes globuleuses involucrées ..............3
3 Inflorescences en corymbe ombelliforme très ramifiées, très denses. Fleurs petites linéaires
longuement tubuleuses 6-8 mm (fig. 2692). Feuilles ovales lancéolées pétiolées dentées en scie
.... TRACHELIUM L.
- Inflorescences autrement disposées, toujours - pauciflores, fleurs à
corolle rotacée ou campanulée ............................................................4
4 Corolle étalée en roue plane à tube très court 1-2 mm (fig. 2695).
Plantes toujours annuelles .............................................SPECIJLARIA Hest
- Corolle campanulée ± profondément divisée .........................5
5 Fleurs solitaires petites, 3-4 mm, dressées sur des pédoncules filiformes. Filet des étamines peu
ou pas dilaté à sa base. Capsule s'ouvrant par des valves entre les lobes du calice
.... WAHLENBERCIA Schrad.
Fleurs en grappes -L lâches, rarement isolées, -F- nutantes, en général plus grandes, courtement
pédonculées. Filet des étamines dilaté à sa base. Capsule s'ouvrant par des pores basaux ou
latéraux ....
Laurentia Adanson
Fleurs zygomorphes. Calice à 5 lobes linéaires. Corolle bilabiée 5 lobée. Étamines 5, à filets
réunis en tube dans le haut et à anthères concrescentes.
1 Plante érigée à tige épaisse haute de 15-30 cm. Feuilles dentées 2-4 X 1-1,5 cm. Fleurs de 10-
13 mm, à lèvre inférieure étalée bien plus longue que la lèvre supérieure, celle-ci blanche,'
violette sur les marges, pétalés létéraux arrondis - Dayas, ruisseaux - AC : K3. RR : K1 : Cap
Sigli - End. Num. ~.
2687. - L bicolor (Batt.) Maire et Steph.
Plante grêle multicaule à tige filiforme de 2-10 cm; feuilles sinuées 5-15 X 2-7 mm. Fleurs de 7
mm au plus, à lèvre inférieure pendante pas plus longue que la supérieure, celle-ci violette
simplement maculée de blanc sur sa gorge, jaune à sa base, pétales latéraux aigus (fig.) - Dayas -
AC : dans tout le Tell. R : ailleurs - 1 Méd. (.
2688. - L. Michelii A. DC. Jasione L. (Jasione)

Inflorescences capituliformes pourvues à leur base d'un péricline. Calice _ 5 fide. Corolle
tubuleuse à 5 lobes linéaires étalés en roue. Style à 2 stigmates. Capsule biloculaire s'ouvrant par
2 valves apicales (fig. 2690).
1 Plante vivace cespiteuse émettant de nombreuses rosettes foliaires stériles. Feuilles à rebord
cartilagineux ± net. Fleurs sessiles ou subsessiles. Lobes du calice linéaires aigus ou lancéolés
aigus - Pelouses des hautes montagnes - AR : Djurdjura, Babors, Aurès, Mts du Hodna. RR :

200
AS : Dj Amour, 03: Mts de Tlemcen, GharRouban - I W Méd. I - (incl. J. intermedia Coss., J.
Bovei Boiss. et
Reut., J. megalocalyx Pomel). 2689. - J. humilis Lois.
- Plantes annuelles ou rarement bisannuelles ne présentant pas ces
caractères `.............................................................................................2
2 Tiges florifères longuement dénudées dans leur portion supérieure. Feuilles et bractées à marge
cartilagineuse épaissie. Bractées florales plus courtes que le capitule - Rocailles et pâturages -
AC dans toute l'Algérie, surtout en montagne. R sur les hauts plateaux -
Eur. Méd. - (= J. stricta Pomel).
2690. _ J. montana L.
Tiges florifères feuillées. Feuilles et bractées à rebord non épaissi. Bractées florales au moins
aussi longues que le capitule et en général le dépassant longuement - Sables maritimes - I Ibéro.
Mar.
2691. - J. corymbosa Maire
a) Capitules de 5-8 mm. Plante grêle peu ramifiée, haute de 8-10 cm - AC : littoral oranais à l'W
de la La Macta. ssp. glabre (Dir.) Maire
- Capitules de 8-12 mm. Plante hispide vigoureuse à lobes du calice bordés de cils raides - 01:
Mostaganem, Dahra : var. Battandieri Maire. ssp. eu-corymbosa Maire
Trachelium L.
Plante vivace glabre. Feuilles ovales-lancéolées dentées en scie, pétiolées. Fleurs bleues, petites
6-8 mm, à tube très allongé .à corolle étalée 5 lobée. Étamines 5. Inflorescences terminales en
corymbe très ramifié, larges de 5-10 cm très florifères - Rochers surtout humides - C dans tout le
Tell -
W Méd. - c Djaraça ». 2692. - T. coeruleum L.

Specularia`lerst (Spéculaire)
Corolle rotacée à tube court. Inflorsé nces en panicules ou épis terminaux feuillés. Capsules
linéaires s'ouvrant par des pores apicaux.

1 Fleurs solitaires blanchâtres au sommet d'un pédoncule dressé dénudé dans sa partie supérieure.
Tige simple ou très peu ramifiée. Lobes du calice dressés lancéolés linéaires, longs de 10-15 mm,
dépassant longuement la corolle - Broussailles - I End. I.
2693. - Sp. Juliani Batt.
- Fleurs en épis, en panicule, ou en corymbes terminaux, pourprées ou
bleu-violacé ..........................................................................................2

2 Fleurs en épis très lâches occupant la moitié supérieure de la tige. Lobes du calice réfléchis,
arqués, aussi longs que le tube à la floraison (fig. 2693) - Champs, broussailles - I Méd. I.
2694. - Sp. falcata A. DC.
- Fleurs en panicule ou en corymbes terminaux ramifiés .........3

3 Feuilles fortement ondulées, crénelées, corolle petite, peu apparente égalant à peine la moitié
de la longueur des lobes du calice - Moissons - R : çà et là en Algérie. Adventice ? - I Méd. ~.'
2695. - Sp. hybrida L.
- Feuilles non ou à 'peine ondulées, corolle grande 1 cm, égalant ou dépassant les lobes du
calice (fig.) - Moissons - RR : Al. Adventice ?
- Eur. Méd. ~. 2695"". - Sp. speculum L. Wahlenbergia Schrad

1 Petite plante annuelle de 5-15 cm rameuse, prostrée hispide à feuilles linéaires

201
lancéolées sub-opposées. Fleurs en général isolées à l'aisselle des feuilles supérieures, bleu
violet, 3-5 mm. Sépales, pétales et étamines 5. Capsule déhiscente par 3 valves. - Sable humide -
R : SS Tassili n'Ajjer - I End. ~. 2696. - W. Bernardi Leredde
Plante dressée haute de 10-30 cm, à fleurs plus grandes 7-10 mm en panicule terminale,
longuement pédicellées - Pelouses - RR : 01: Dj Ker près d'Oran - I Méd. I.
2697. - W. nutabunda A. DC. Campanula L. (Campanule c Djaraça »)

Corolle campanulacée rarement rotacée. Étamines 5 à filets dilatés à la base. Styles à 3-5
stigmates.

1 Corolle divisée presque jusqu'à la base en 5 lobes linéaires étalés en


roue (fig. 2698). Plante vivace des hautes montagnes ........................2
- Corolle campanulée ................................................................3

2 Tiges grêles de 40-60 cm nues au sommet. Feuilles inférieures ovoïdes, les supérieures
nettement amplexicaules. Inflorescences en grappes lâches ± ramifiées. Pédoncules floraux longs
de 6-9 mm. Calice à dents sétacées de 10-13 mm. Capsule obovée pendante - Forêts, ravins
humides des hautes montagnes - R : Djurdjura, Babors et
Tababort - E. Méd. I (= Podanthummm trichocalycinum Tenore).
2698. - C.,trichocalycina (Tenore) Oz.
- Tiges robustes épaisses, hautes de 15-25 cm, densément feuillées. Feuilles toutes lancéolées
dentées sessiles. Inflorescences en grappes simples très denses. Fleurs subsessiles. Calice à dents
linéaires de 2,5-3,5 mm. Capsule oblongue dressée - Forêts humides - RRR : Sgag
dans l'Aurès 1600 - 1700 m - I End. I - (= Podanthum aurasiacum
Batt. et Trab.). 2699. - C. aurasiaca (Batt. et Trab.). Oz.
3 Feuilles florales opposées. Petite plante annuelle haute de 2-8 cm à corolle pâle irrégulièrement
5 lobée, petite 4-5 mm. Étamines inégales - Pâturages, rocailles - CC dans toute l'Algérie - Paléo
temp. I. 2700. - C. erinus L.
- Feuilles florales alternes, corolle régulièrement 5 lobée. Étamines
égales ....................................................................................................4
4 Sinus du calice portant un appendice réfléchi sur le tube (fig. 2701). 5
- Sinus du calice dépourvu d'appendice réfléchi (fig. 2714) ....13
5 Plante annuelle. Tiges florifères naissant au centre d'une rosette de feuilles radicales. Fleurs
d'un violet intense à corolle plane étalée en roue au sommet d'un tube sensiblement aussi long
que les lobes du calice (fig.) - Forêts, broussailles, pâturages. Plante polymorphe -
I Méd. I. 2701. - C. dichotoma L.

a) Appendices du calice ± lancéolés, divergents à leur sommet, 4-8 mm sur la capsule. Corolle
très hérissée à lobes à peine plus longs que larges - CC à l'Est de Ténès. A : K, Cl, H2, AS3.
ssp. eu-dichotoma Maire
- Appendices du calice ovales triangulaires, convergents à leur sommet, 2,5-3,5 mm sur la
capsule. Corolle à peu près glabre à lobes 2 fois plus longs que larges b
b) Corolle de 7-10 mm ne dépassant pas les lobes du calice - AC : 01-3,
Al, K, AS3. ssp. Kremeri (Boiss. et Reut.) Batt.
- Corolle de 12-15 mm débordant largement les lobes du calice - C : à
1W de Ténès : 01-2-3, H1. ssp. afra (Cav.) Maire
Plantes vivaces à tiges florifères naissant directement des divisions de la souche ou à l'aisselle
des feuilles d'une rosette radicale. Fleurs campanulées (fig.) ...............6
6 Plantes à souche sous-ligneuse dépourvue de rosette basale de feuilles.
Tiges florifères naissant directement de la souche ...............................7

202
Plantes présentant une rosette de feuilles au sommet des divisions de la souche. Tiges florifères
naissant à l'aisselle des feuilles de la rosette basale .............................9
7 Corolle fendue jusqu'en son milieu. Lobes du calice dépassant les sinus de la corolle. Tiges
dressées - Rochers calcaires - AR : Aurès, Monts du Hodna, Guergour - 1 End. E. Alg. Tun. + (=
C. a f ganiga
Pomel). 2702. - C. atlantica Coss. et Dur.
Corolle fendue tout au plus dans son tiers supérieur. Lobes du calice n'atteignant pas les sinus de
la corolle. Tiges florifères -!- pendantes flexueuses .............................8
8 Feuilles entières ovales subsessiles, petites 5-12 mm. Corolle hérissée en entier
extérieurement - Rochers calcaires - 1 End. Alg. Mar. ~.
2703. - C. velata Pomel
a) Feuilles de 8-12 mm nettement pétiolées, appendices du calice droits et très, courts - RR : 03:
Tlemcen, Ghar-Rouban. ssp. eu-velata (Lit. et Maire) Qz
- Feuilles de 5-8 mm sessiles, appendices recourbés en dehors et Plus longs que le tube du calice
- RR : AS1 • Dj, autour de Mecherii, Monts des Ksour. ssp. serpylliformis (Batt. et Trab.) Qz
Feuilles spathulées sinuées, longuement atténuées en pétiole (fig) Corolle présentant tout au plus
quelques poils au sommet des lobes - Rochers calcaires - RR : gorges de l'oued et Kebir près d'El
Milia -
I End. 1. 2704. - C. barborensis Qz
9 Fleurs de petite taille 4-6 mm, d'un violet très pâle - Plante des
lieux humides des montagnes du Sahara central - R : Hoggar, Tefe
dest - 1 End. Hoggar. Tibesti I.
2705. - C. Bordesiana Maire
- Fleurs de plus de 7 mm, violet franc ou bleuâtre. Plantes du Tell ou
des hauts plateaux ................................................................................10

10 Plante en entier recouverte d'une pubescence molle veloutée, blanchâtre. Plante très variable à
fleurs parfois très grandes 18-25 mm (var. oranensis Maire) parfois plus petites 8-16 mm (var.
tlemcenensis Qz) - Rochers calcaires - AC : 01 R : 02-3 - 1 Bét. Rif. +.
2706. - C. mollis L.
Plante glabre ou hérissée de poils raides surtout sur les marges des feuilles 11

11 Capsule couronnée à maturité par les lobes du calice réfléchi (fig.). Corolle fendue jusqu'en
son milieu à lobes du calice dépassant les sinus de la corolle - Pelouses, pâturages arides, surtout
argileux. Plante très variable, à tige et faces des feuilles glabres : H1 : var. Reboudiana (Pomel)
Maire, ou entièrement pubescentes : var. genuina Maire - Pelouses des montagnes de l'Algérie
occidentale - Reboudiana (Pomel) Maire, ou entièrement pubescentes : var. genuina Maire -
Pelouses des montagnes de l'Algérie occidentales - , End.
1 End. N. A. 1. 2707. - C. filicaulis Dur.
Capsule couronnée à maturité par les lobes du calice dressés et accrescents 12
12 Plante cespiteuse à souche ligneuse rampante très ramifiée. Tige florifère dressée rigide, très
courte en général uniflore, haute de 3-5 cm. Corolle fendue dans son tiers supérieur seulement
(fig.) - Pâturages arides surtout argileux - R : Hl : Daya - I End. Mar. I.
2708. - C. saxifragoides Doum. Plante des fissures des rochers calcaires à souche très courte
émettant 1-3 rosettes de feuilles. Tiges florifères longues de 8-15 cm pluriflores - Corolle fendue
sur la moitié de sa longueur - R : Constantine et ses environs - I End. I.
2709. - C. numidica Dur.

13 Plante annuelle haute de 2-5 cm, strictement dichotome dans toutes ses divisions.
Inflorescences en corymbe de fleurs sessiles très petitesTerrains salés et gypseux - RR : 02:

203
Perrégaux, Hl : Hodna, Djelfa -
Ibéro.-Maur. 1. 2710. - C. fastigiata L. Duf.
- Plantes vivaces en général bien plus grandes. Inflorescences en
grappes ou panicules. Fleurs grandes, de plus de 10 mm .....................14

14 Capsules érigées, déhiscentes par des fissures situées au milieu et


au sommet (fig.) (•naE1q„,à, .......................................................................................................................... 15
- Capsules pendantes déhiscentes par des pores basilaires (fig.) .... 16
15 Plante puissante à tige épaisse. Feuilles caulinaires ovoïdes dentées longuement
décurrentes sur la tige 8-15 X 4-6 cm. Fleurs très grandes 35-45 mm, divisées presque jusqu'en
leur milieu. Inflorescences en longues grappes denses - Lieux humides - AC : K1-2-3, R : 01-2
Aurès, Tlemcen - End. Alg. Tun. !.
2711. - C. alata Desf.
- Plante érigée à tige grêle. Feuilles caulinaires linéaires 4-6 X 1-2 cm non décurrentes. Fleurs de
20 mm au plus à corolle divisée dans son tiers supérieur et à lobes lancéolés aigus (fig.) -
Broussailles, forêts - C dans toute l'Algérie sauf sur les hauts plateaux. R : AS - Eur. Méd. -
Plante polymorphe.
2712. - C. rapunculus L.
16 Plante à tiges dressées robustes hautes de 30-50 cm. Fleurs de 15-30 mm en épi dense -
allongé. Divisions du calice ovales lancéolées - Forêts - ! Eur.
2713. - C. Trachelium L.
a) Feuilles inférieures cordées à leur base. Fleurs de 22-30 mm à calice très hispide - RR : Kl :
Djurdjura, K2: Forêt de Guerrouch.
ssp. genuina (Maire) Qz
- Feuilles inférieures non cordées à leur base. Fleurs de 15-20 mm à calice glabre ou presque
glabre - AC dans le Tell, l'Aurès et les Monts du Hodna. ssp. mauritanica (Pomel) Qz
Plante à tiges grêles, haute de 5-15 cm. Fleurs de 10-20 mm en panicule làche. Divisions du
calice linéaires subulées (fig.) - Rochers des hautes montagnes - AR : K1 : Djurdjura (var.
jurjurensis Chabert). AS3 : Aurès (var. Kahenae (Maire) Qz : ssp. macrorrhiza (J. Gay)
Guin. - Eur. liléd. !. 2714. - C. rotundifolia L.
SYN ANTHÉRACÉES
(Synanthérées, Composées)

Famille de loin la plus importante de notre territoire puisqu'elle renferme 408 espèces réparties en
109 genres.
Les deux caractéristiques essentielles de la famille sont (Planche 91)
a) Les 5 étamines qui sont unies-cohérentes par leurs anthères pour constituer un tube (fig. :) à
travers lequel passe le style (fig. D) ;
b) Le mode d"inflorescence : les fleurs sont groupées en capitules ou ca'kthides qui, pour le
profane, simulent à merveille une simple fleur.

Un capitule typique comporte


10) A la base : un plateau plus ou moins élargi, charnu ou non, appelé réceptacle (fig. A, Rec.).
La forme et la constitution du réceptacle jouent un grand rôle en systématique. Suivant les cas on
dit qu'il est, du point de vue profil, plan, concave, convexe, serai-conique ou conique (il peut, par
ailleurs, être creux). Sa surface peut être : nue ou parsemée (totalement ou localement de poils,
soies, écailles ou paillettes (dans ce dernier cas il est dit paléacé), creusée d'alvéoles ou fovéoles,
dont les bords peuvent être munis ou non d'une membrane uniforme ou frangée (dans ce cas il est
dit fimbrié). Les paillettes du réceptacle (véritables bractées des fleurs) (fig. G) peuvent avoir des

204
formes caractéristiques, être membraneuses ou coriaces, embrasser ou non les fleurs, etc.
2°) Autour du réceptacle : des pièces appelées bractées ou écailles (fig. A, Br.) dont l'ensemble
constitue l'involucre ou péricline. Disposées sur 1,2 ou plusieurs rangées, les bractées sont
imbriquées ou non; elles sont égales ou inégales, identiques entre elles ou différentes suivant leur
position (extérieure, moyenne, intérieure ou supérieure) ; entières ou dentées, glabres ou poilues,
etc. En beaucoup de cas elles se terminent par une partie différenciée (appendice). Les
appendices jouent, dans certains genres, un très grand rôle en systématique à cause de leur
variabilité (ex. : Centaurea). Dans certains cas, l'involucre peut être complété par un involucre
supplémentaire (c'est cette partie que certains auteurs appellent involucre alors qu'ils réservent le
nom de péricline aux bractées normales) constitué par des pièces qui peuvent être : soit plus ou
moins semblables aux dernières feuilles, soit intermédiaires entre feuilles et bractées. Aux
bractées normales peuvent aussi s'adjoindre de toutes petites bractées plus ou moins nombreuses,
situées à leur base, et portant le nom de bractéoles. Leur ensemble constitue un calicule (ex.:
Senecio). Énfin, il arrive que certaines bractées abritent ou sont plus ou moins soudées avec les
fleurs périphériques.
30) Sur le réceptacle et entourées par les bractées : les fleurs sont sessiles et gamopétales (Fig. A :
Li. et FI.). Le calice retiendra peu notre attention. Toujours indistinct, il se réduit à des soies ou à
un rebord circulaire qui surmonte l'ovaire. Ce sont ses modifications ultérieures qui donnent
naissance au pappus dont il sera question plus loin.
D'après la corolle on distingue plusieurs types de fleurs
a) Les fleurs tubuleuses ou fleurons dont la corolle est en forme de tube droit ou courbe et
terminé, en général, par 5 dents ou lobes plus ou moins prononcés, égaux ou inégaux (Fig. C à
H.) ;
b) Les fleurs ligulées ou ligules ou languettes ou demi-fleurons dont la corolle est déjetée, en
majeure partie, sur le côté en une lame aplatie qui se termine par 3 ou 5 dents (5 dents chez les
liguliflores ou Chicoracées et 3 dans les autres cas) (fig. B) ;
c) Les fleurs bilabiées que nous citons que pour mémoire car ce type n'est pas représenté ici (dans
les plantes spontanées) ;
d) Les fleurs filiformes assez rares et, enfin, celles sans corolle (cas rarissime).
L'Androcée, comme nous l'avons vu plus haut, est des plus particuliers.
Les étamines s'insèrent sur le tube de la corolle par leurs filets poilus ou
non qui, dans la plupart des cas, sont libres (fig. I). Le connectif se prolonge souvent au-dessus
des anthères par un appendice (libre ou soudé à ceux des anthères voisines). Les anthères peuvent
être appendiculées à la base (fig. J) ou non. Ces appendices constituent des auricules. La
déhiscence est introrse et longitudinale.
Le gynécée comporte un ovaire infère (Fig. D : Ov.) formé de deux carpelles médians,
uniloculaire avec un seul ovule (exceptionnellement deux dans certains Cirsium, Serratula et
Scolymus). Le style se divise en deux branches stigmatiques (chez les fleurs hermaphrodites et
femelles seulement (fig. D : St.). Dans les fleurs mâles ou stériles il reste indivis. Les stigmates
sont situés sur la face intérieure des branches stigmatiques. Leur disposition joue un rôle très
important dans la systématique des tribus (cf. plus loin).
Le fruit est un akène ou achaine. Sa forme est variable : cylindrique, linéaire, obovale,
tétraédrique, etc. La surface peut être : lisse, côtelée, rugueuse, tuberculée, aiguillonnée, glabre
ou poilue, etc. Le sommet est parfois nu (l'akène est alors dit chauve) mais, très souvent, il est
surmonté par un dispositif appelé pappus dont le rôle est de favoriser la dissémination. Les
principales sortes de pappus sont les suivantes
a) Languette membraneuse déjetée sur le côté;=
b) Languette membraneuse entière ou découpée de façons diverses; c) Aigrette simple ou double,
sessile ou stipitée, de soies ou poils simples, denticulés ou plumeux.
Bien entendu, les divers systèmes peuvent se combiner entre eux. Par ailleurs, sur un même

205
capitule, on trouve parfois plusieurs sortes de pappus et il arrive que certains akènes soient
chauves et les autres surmontés d'un
pappus.
L'organisation florale des capitules est très important à connaître en systématique. Par définition
les capitules sont multiflores. Cependant, en certains cas, le nombre de fleurs est assez restreint et
pour la commodité, on dit qu'ils sont pauciflores quand il y a 8-15 fleurs (ou moins). Dans le cas
extrême on trouve même des capitules uniflores (Xanthium) mais c'est l'exception.
Du point de vue sexuel, les fleurs de composées peuvent être : hermaphrodites, unisexuées
(femelles ou mâles) ou neutres. On les divise - quant à leur position sur le capitule - en
Fleurs périphériques ou du rayon ou marginales (elles sont disposées sur un ou plusieurs rangs).
Fleurs du centre ou du disque.
Quand un capitule a des fleurs ligulées à la périphérie et des fleurs tubuleuses au centre on dit
qu'il est radié. Si toutes les fleurs sont tubuleuses il est dit discoïde.
Les différents types de fleurs peuvent être associés dans les capitules de façons diverses. Cette
particularité est exploitée pour la classification. Voici les types d'association les plus fréquents
sur notre territoire
1°) Fleurs toutes hermaphrodites et ligulées;
2°) Fleurs toutes hermaphrodites et tubuleuses;
30) Fleurs toutes tubuleuses : les périphériques femelles et les centrales hermaphrodites;
40) Fleurs toutes tubuleuses : les périphériques femelles et les centrales mâles;
5°) Fleurs périphériques ligulées femelles et les centrales tubuleuses hermaphrodites.
Énfin, quand dans un capitule toutes les fleurs sont hermaphrodites, le capitule est dit homogame.
Bien entendu, il peut par ailleurs, être à fleurs ligulées ou à fleurs tubuleuses. Quand toutes les
fleurs ne sont pas hermaphrodites on se trouve en présence d'un capitule hétérogame.
Én raison de la variabilité parfois extrême au sein de divers genres et de diverses espèces, nous
avons été obligés, pour éviter sans cela d'inévitables confusions, de faire figurer dans les clés de
détermination certaines variétés particulièremnt aberrantes que nous avons reprises en général
dans l'étude des espèces auxquelles elles doivent être inféodées.
CLÉ DES SOUS-FAMILLES
- Capitules comportant : soit uniquement des fleurons, soit des fleurons au centre et des ligules à
la périphérie (ligules à 3 dents), soit des fleurons au centre et des fleurs filiformes à la périphérie.
(Dans certains cas les fleurs périphériques sont longuement rayonnantes et simulent des ligules.
Un examen attentif prouve le contraire). Sauf quelques exceptions ces plantes sont sans suc
laiteux (p.). Sousfamille I.
TUBULIFLORES
- Capitules ne comportant que des fleurs ligulées (ligules à 5 dents). Ne pas confondre les ligules
centrales, parfois non épanouies, avec des fleurons. Plantes à suc laiteux (p.). Sous-famille II.
LIGULIFLORES

SOUS-FAMILLE I. TUBULIFLORES CLÉ ARTIFICIFT.T.É PAR GROUPÉS

1 Plantes portant, sur un même pied, des capitules entièrement mâles et des capitules entièrement
femelles (plantes monoïques). Capitules femelles 2-flores, sans corolle et situés soit à l'extrémité
des rameaux, soit axillaires. Capitules mâles pluri-multiflores.
GROUPIE I
- Plantes ne portant, sur un même pied, que des capitules identiques entre eux (les capitules
pouvant, par ailleurs, être hornogalnes, héterogames ou polygames). Én de très rares cas (ex.
Serratula) Plante dioïque par avortement .. 2

206
2 Plantes absolument inermes, c'est-à-dire plantes ne présentant pas d'épines ni sur la
tige, ni sur les feuilles, ni sur les feuilles bractéales, ni sur les bractées de l'involucre 3
Plantes épineuses, c'est-à-dire plantes portant des épines sur l'une
des parties évoquées ci-dessus ............................................................5
3 Plantes à feuilles toutes (ou au moins celles du bas de la tige)
opposées. GROUPE II
Plantes à feuilles alternes ....................................................................4
4 Akènes à pappus constitué (exclusivement ou en majeure partie) par des soies ou des poils (les
akènes externes pouvant toutefois être
chauves). GROUPE III
- Akènes à pappus soit nu dans tous les akènes, soit constitué par une cupule entière ou laciniée,
soit constitué par une languette, soit constitué par des paillettes (qui sont parfois accompagnées
de quelques rares soies). GROUPE IV
5 Plantes épineuses seulement dans le capitule (bractées ou feuilles involucrales).
GROUPE V
- Plantes à feuilles épineuses (ainsi en général que les capitules et
souvent les tiges). GROUPE VI
GROUPÉI

Plantes monoïques.
1 Feuilles 2-pinnatifides ou pinnatipartites. Bractées de l'involucre sou
dées ensemble en forme de coupe autour du capitule .............AMBROSrA
- Feuilles entières ou dentées-lobées. Bractées de l'involucre indépen
dantes .....................................................................................XANTHIUM
GROUPÉ II

Plantes absolument inermes à feuilles opposées.


1 Akènes chauves .....................................................................2
- Akènes comportant un pappus constitué : soit par des poils soit par
des arêtes .............................................................................................3
2 Plante suffrutescente des dunes sahariennes. Capitules ligulés à ligu
les blanches (M. halimifolius) ....................................MEcor iscavs p.p.
- Plante annuelle à tiges décombantes et feuilles argentées-soyeuses. Fleurs périphériques
filiformes enveloppées dans des écailles de l'involucre (M. supinus) MICROPUS P.P.
3 Akènes à pappus constitué par des soies capillaires et disposées sur
un rang ..................................................................................ÉuPATORILat
Akènes à pappus constitué par 2-6 arêtes réduites ou bien marquées .4
4 Akènes plus ou moins ailés. Aigrette à 2 arêtes droites, ou cro
chues .......................................................................................VERBESINA
- Akènes comprimés, élargis et tronqués au sommet, surmontés par
2-5 arêtes subulées et barbelées ...................................................BIDE`S

GROUPE III
Plantes absolument inermes. Feuilles alternes. Akènes à pappus constitué (exclusivement ou en
majeure partie) par des soies ou des poils (les akènes externes peuvent, toutefois, être chauves).
1 Réceptacle comportant sur toute son étendue (à l'exception parfois
du sommet) soit des paillettes, soit des soies ......................................2
- Réceptacle soit entièrement nu, soit à paillettes localisées à la périphérie, soit à certaines
bractées de l'involucre constituant un abri pour les fleurs périphériques 13

207
2 Fleurs marginales ou ligulées ou filiformes; les autres tubuleuses.
.... 3
- Fleurs toutes tubuleuses ..........................................................5
3 Fleurs marginales filiformes. Paillettes du réceptacle embrassant les
akènes ou les ovaires. Plantes pubescentes-tomenteuses .....................
.... FILAGO P.P.
- Fleurs marginales ligulées ................
4 Plante entièrement laineuse, à tiges couchées. Fleurs du centre amplement dépassées par les
paillettes du réceptacle. Plante saharienne ..................................LIFACo
- Plantes glabres. Paillettes du réceptacle non saillantes ..........
.... ASTER P.P.
5 Akènes à aigrette de poils simples mais soudés en tube à la base 6
- Akènes à aigrette. soit double. soit simple mais dans ce cas à poils
entièrement libres entre eux ................................................................7
6 Plante acaule ou subacaule. Bractées de l'involucre linéaires et her
bacées .........................................................................................JI:RINEA
- Plante caulescen:e. Bractée_ de hinvoluce avec un appendice
scarieux, cucullé et souvent :acéré ...............................................LEUZE..
Akènes à aréole d'insertion basilaire ....................................................8
Akènes à aréole d'insertion latérale ......................................................9

8 Akènes glabres et bordés au sommet. Feuilles lancéolées-linéaires. .... STAEHELINA


- Akènes veloutés (au moins ceux des fleurs hermaphrodites) et non
bordés au sommet. Feuilles supérieures pinnatipartites ........................
.... CRUPINA P.P.
9 Akènes quadrangulaires. Plante acaule à très gros capitules jaunes. Bractées de l'involucre
terminées par un appendice scarieux et lacéré (fig. 3008) ...RHAPONTICUM
- Akènes non quadrangulaires .................................................10

10 Akènes présentant 10-15 côtes longitudinales qui, souvent, sont sculptées dans les
intervalles. Aigrette double .... MANTISALCA P.P.
- Akènes lisses ou seulement à 1-2 côtes .................................11

11 Aigrette simple, à poils plurisériés et inégaux, raides et denticulés. .... SERRATULA


- Aigrette double ......................................................................12

12 Capitules pauciflores (3-15 flores) .........................CRUPINA P.P.


- Capitules multiflores ..........................................CENTAUREA p.p.

13(1) Réceptacle comportant seulement des paillettes à la périphérie ou comportant des bractées
qui protègent les fleurs périphériques .... .... 14
- Réceptacle complètement nu .................................................19

14 Capitules à pédoncules très longs, capillaires, brun noir. Feuilles subfiliformes, velues-
glanduleuses, linéaires (fig. 2760) (L. leyseroides) .... LEYSERA P.P.
- Pédoncules non comme ci-dessus 15

15 Capitules disposés en hélice constituant un ensemble « boudiné


entouré de feuilles (fig. 2730). Plante naine ...................................IFLOGA
- Capitules non comme ci-dessus .............................................16

208
16 Involucre à 5 angles séparés par des sillons. Bractées de l'involucre
carénées et disposées en 5 séries verticales .............................FILAGO p.p.
- Involucre arrondi. Bractées non disposées comme ci-dessus .... 17

17 Sous-arbrisseau saharien. Fleurs périphériques ligulées ..........


.... RHANTERIüM
Petites plantes annuelles. telliennes ou sahariennes ..............................18
18 Paillettes externes du réceptacle dépassant les bractées de l'involu
cre, longuement acuminées (fig. 2750) ...........................GYMNARRHENA
- Pas de paillettes dépassantes comme ci-dessus. Très petites plantes. .... EVAX p.p.
19(13) Arbuste saharien à tronc subéreux. Grands capitules à fleurs toutes tubuleuses, terminaux,
jaunes, de 5-6 cm de diam. sur 3-4 de haut.
.... WARIONLA
- Caractères ci-dessus non réunis ...........................................20

20 Tiges florifères munies d'appendices squamiformes. Feuilles radicales


réniformes ou polygonales ...............................................................21
- Tiges sans appendices squamiformes ..................................22

21 Capitules solitaires. Fleurs jaunes. Feuilles polygonales et échancrées


en coeur (paraissant après les fleurs) .....................................TUSSILAGO
- Capitules en grappes. Fleurs blanches, rosées ou violacées. Feuilles
réniformes (paraissant après les fleurs) ..................................PETASITES

22 Bractées de l'involucre accompagnées à la base par un nombre -


grand de bractéoles constituant un calicule ...............................SENECIO
- Pas de calicule .....................................................................23

23 Petite plante saharienne, annuelle, couchée, très velue-laineuse. Capitules à fleurs


périphériques filiformes. Feuilles entières (L.
muscoides) .........................................................................LEYSERA P.P.
- Caractères ci-dessus non réunis 24

24 Akènes sans côtes ................................................................25


- Akènes côtelés (4-16 côtes) .................................................35

25 Bractées de l'involucre sur un rang et oblongues. Capitules solitaires sur de longs


pédoncules radiés. Plante vivace en touffes denses ....
......................................................................................................IIERTLI
- Caractères ci-dessus non réunis ...........................................26

26 Akènes ayant un callus basilaire. Plante saharienne suffrutescente et entièrement velue-


canescente. Fleurs périphériques femelles et filiformes. Feuilles oblongues-linéaires, entières et
aiguës .... BLUMffA
- Akènes sans callus basilaire. Autres caractères non réunis .... 27

27 Plante annuelle, tellienne, pouvant atteindre 2 mètres de haut, hispide. Feuilles inférieures
atteignant ou dépassant 10 cm de large, oblonguesovales, entières. Fleurs blanchâtres. Capitules
discoïdes, en corymbe allongé et atteignant 40 cm. Akènes comprimés, à 2 fortes nervures

209
marginales opposées ...................................................................CORYZA
- Caractères ci-dessus non réunis 28
...............................
28 Capitules à fleurs toutes tubuleuses et dépassées par les aigrettes. Plante vivace des sables
sahariens, blanchâtre et cendrée. Feuilles linéaires, petites. Réceptacle alvéolé à alvéoles
entourées par une fine crête membraneuse. Bractées de l'involucre velues NOLETTIA
- Fleurs non dépassées par les aigrettes. Autres caractères non réunis . .
..............................................................................................................29
29 Plantes annuelles à capitules sessiles, discoïdes, serrés en glomérules
arrondis, à fleurs jaunes .........................................................GNAPHALrUM
- Caractères ci-dessus non réunis (les capitules sont parfois glomérulés mais, dans ce cas, ou la
plante est vivace ou les capitules sont pédonculés) .............................30

30 Aigrette double, l'externe à soies très courtes .....PULICARIA P.P.


- Aigrette simple à soies 1-2 sériées (certaines espèces du genre Inula ont les poils extérieurs
ruptiles ce qui peut prêter à confusion. S'assurer par les descriptions qu'il ne s'agit pas de ce
cas) .... 31

31 Bractées de l'involucre brillantes, argentés-laiteuses ou dorées ....


..................................................................................................ÉLICHRYSUM
- Bractées de l'involucre ni argentées-laiteuses, ni dorées ......32

32 Plantes vivaces, rupestres, multicaules, à tiges tomenteuses. Fleurs du rayon à corolle


filiforme. Capitules ou solitaires ou agrégés 2-6 ....
...................................................................................................PHAGNALON
- Caractères ci-dessus non réunis 33

33 Plantes présentant l'un des caractères suivants : glanduleuses -


visqueuses, feuilles charnues, capitules de plus de 3 cm de diam.,
bractées internes de l'involucre ciliées INULA
- Plantes ne présentant aucun des caractères ci-dessus ...........34

34 Capitules de 7 mm de diam. ou plus. Feuilles non trilobées . .


ASTER P.P.
- Capitules de 3-5 mm seulement ou dans le cas contraire, feuilles
trilobées ......................................................................................ÉRIGERON

35(24) Bractées sur un seul rang et oblongues. Capitules solitaires sur de longs pédoncules nus,
radiés. Plante vivace en touffes denses ....................................................
........ HERTIA
- Caractères ci-dessus non réunis 36
36 Akènes périphériques chauves; les autres à aigrette de soies pluri
sériées.. Très gros capitules radiés ou non ...............................DORONICUM
- Akènes ayant tous une aigrette 37
37 Aigrette à la fois simple et unisériée. Plante vivace à capitules radiés
SOLIDAGO
Akènes soit tous à aigrette simple et à poils plurisériés, soit à aigrette double, soit les extérieurs à
aigrette simple et les intérieurs à aigrette double 38

38 Akènes extérieurs à aigrette simple, appauvrie; les intérieurs à aigrette double. Plante

210
vivace, glanduleuse et à glandes dorées ...
JASONL
- Akènes tous à aigrette soit simple et plurisériée, soit double .... 39

39 Akènes tous à aigrette simple et 2-sériée INULA p.p,


- Akènes tous à aigrette double (l'extérieure beaucoup plus courte) ..
..............................................................................................................40
40 Plantes annuelles ou bisannuelles 41 -............................................Plantes vivaces 42

41 Capitules homogames à fleurs toutes hermaphrodites et fertiles ....


..................................................................................................PECOLETTIA
- Capitules hétérogames à fleurs du rayon femelles et fleurs du disque
hermaphrodites ...................................................................PULICARIA p.p.

42 Aigrette externe en forme de cupule membraneuse, dentée ou cillée ..


PULICARIA P.P.
- Aigrette externe non en cupule, à poils ou paillettes distincts ... 43

43 Feuilles 1-2 pinnatiséquées. Plante saharienne ........PERRALDERLA,


- Feuilles entières, oblongues-elliptiques. Plante saharienne ....
........ WARTHENUA
GROUPÉ IV
Plantes absolument inermes. Feuilles alternes. Akènes à pappus soit nul dans tous les akènes, soit
constitué par une languette, soit constitué par une cupule laciniée ou non, soit constitué par des
paillettes (qui sont parfois accompagnées par de rares soies).

1 Capitules pentagonaux. Bractées de l'involucre carénées sur le dos et disposées en 5 séries


verticales. Plante à port d'Evax, annuelle, naine, cendrée ou laineuse. Capitules en glomérule
involucre par des bractéoles rayonnantes EVACIDn1AI
.................................
- Capitules non pentagonaux. Bractées non en 5 séries ............2

2 Pédoncules très longs et capillaires, luisants, brun noir. Feuilles subfiliformes, velues-
glanduleuses, linéaires (fig.). Akènes extérieurs a aigrette paléacée et courte; les intérieurs à
aigrette double comportant des paillettes et de longs poils plumeux (fig. 2760) (L. leyseroides)
................................................................................................LEYSERA p. P
Caractères ci-dessus non réunis 3

3 Arbrisseau saharien, tomenteux-pubescent. Gros capitules radiés ou non, de 3 cm de diam. à


bractées externes involucrantes et spinescentes à la fin. Réceptacle paléacé. Akènes périphériques
tétragones; ceux du disque triquêtres; tous à aigrette nulle ......ANVILLEA
Caractères ci-dessus non réunis ...........................................................4

4 Akènes très particuliers : vermiformes, cymbiformes, ailés, rostrés, etc.;


(fig. 2825). Capitules radés .....................................................CALENDULA
Akènes non comme ci-dessus .....................................•....................... 5

5 Capitules à fleurs périphériques se prolongeant nettement en ligule


radiante .................................................................................................6
- Capitules discoïdes (fleurs toutes tubuleuses ou fleurs périphériques à ligule très courte ne

211
dépassant pas l'involucre ou fleurs périphériques filiformes) .............17
1
6 Réceptacle nu ..........................................................................7
- Réceptacle paléacé .................................................................12

7 Bractées de l'involucre sur 1-2 rangs, à marges non scarieuses ... 8


- Bractées de l'involucre généralement plurisériées, à marges toujours
± scarieuses ...........................................................................................9

8 Aigrette absente (dans certains cas fausse aigrette constituée par les
poils dressés de l'akène ..................................................................BELLIS
- Aigrette constituée, à la fois, par des paillettes et des soies .. BELLIUM

9 Akènes à 5-7 côtes, les périphériques soudés aux bractées de l'involucre. Petite plante
annuelle, glabre, à feuilles en lanières filiformes . .
. OTOSPERMUM
- Akènes tous libres 10

10 Réceptacle fortement conique à maturité. Feuilles en lanières filiformes, odorantes.


Bractées de l'involucre non bordées de noir ....
............................................................................................MATRICARIA p. P.
- Caractères ci-dessus non réunis .............................................11

11 Bractées de l'involucre bisériées. Petite plante laineuse. Feuilles pinnatiséquées.


Pédoncules filiformes et monocéphales (C. anthemoides)
COTULA p. P.
Bractées de l'involucre plurisériées ............................CHRYSANTHEMUM P.P.
12(6) Capitules de deux sortes, les uns terminaux, les autres subsessiles dans les dichotomies de
la tige (fig. 2861): Réceptacle présentant, en plus des paillettes, des fibrilles ……………………
CLADANTHUS

Capitules non comme ci-dessus. Réceptacle non à la fois paléacé et fibrilleux 13

13 Écailles réceptaculaires secrétant de la résine (au moins sur leur nervure dorsale). Capitules
solitaires au sommet des rameaux, longuement pédonculés (M. pedunculatus) MEcoMIscirus
p. p.
- Écailles réceptaculaires non résineuses ................................14

14 Capitules à la fois petits et disposés en corymbe au sommet des tiges.


Akènes chauves ........................................................................ACHILLEA
- Capitules variables mais solitaires au sommet des rameaux .... 15

15 Akènes périphériques ailés sur les côtés (fig. 2849-53) .........


.... ANACYCLUS p.p.
- Akènes tous non ailés ..........................................................16

16 Corolle ne présentant pas à la base d'évagination coiffant le sommet de l'ovaire ou de


l'akène. Akènes comportant au moins 10 côtes ....
.............................................................................................ANTHEMIS p.p.
- Corolles présentant une évagination basilaire qui coiffe le sommet

212
de l'akène ou de l'ovaire (fig. 2846-47) ...............................ORMENIS P.P.

17(5) Réceptacle soit nu soit soyeux soit fibrilleux' mais non paléacé .. 18 - Réceptacle
paléacé (au moins au sommet) ...........................................................24 18 Réceptacle ou soyeux
ou fibrilleux 19
- Réceptacle nu .......................................................................20

19 Petite plante de 5-15 cm, entièrement tomenteuse-cendrée. Akènes chauves. Feuilles petites,
entières et tridentées ou trilobulées au sommet. Petits capitules de 5-8 mm de diarn. Rameaux nus
au sommet et monocéphales. Sahara .........................................BROCCHTA
- Caractère ci-dessus non réunis ...........................CENTAUREA P.P.
20 Petite plante annuelle de 5-20 cm, blanche-floconneuse et même laineuse. Feuilles sessiles,
entières. Capitules terminaux, latéraux ou situés dans les dichotomies. Fleurs périphériques
filiformes (M. bombycinus) ...............................................Mlcxorus p. P
- Caractères ci-dessus non réunis 21
21 Petits capitules très nombreux, disposés en panicules ou en grandes grappes composées.
Plantes vivaces, suffrutescentes ou ligneuses .• . ARTEMISIA
- Caractères ci-dessus non réunis ............................................22

22 Bractées de l'involucre bisériées. Réceptacle conique à maturité. Petite plante aquatique à


tiges couchées. Akènes chauves (C. corondPifolia) ...............CoTULA P. p.
Bractées de l'involucre plurisériées 23
23 Réceptacle fortement conique à maturité .........MATRICARIA p.p.
- Réceptacle non conique .............................CHRYSANTHEMUM p.p.

24(17) Plante annuelle, blanchâtre et pubescente. Feuilles entières, vertes et lancéolées. Capitules
purpurins, solitaires sur de longs pédoncules. Bractées de l'involucre glabres, les internes
lancéolées, scarieuses et colorées ......................................XERANTHEMUM
- Bractées non comme ci-dessus. Autres caractères non réunis .... 25

25 Akènes périphériques ailés sur les côtés (fig. 2849-53) .........


.... ANACYCLUS P.P.
- Akènes tous non ailés ..........................................................26
26 Plante vivace, cotonneuse, en touffes serrées, des rivages maritimes. Capitules jaunes, gros
comme un pois, en corymbes. Feuilles sessiles et oblongues ......DioTis
- Caractères ci-dessus non réunis 27

27 Écailles réceptaculaires secrétant de la résine ......ORMENIS p. P.


- Ecailles ne secrétant pas de la résine 28

28 Capitules petits et disposés en corymbe dense au sommet des tiges .. LONAS


- Capitules variables mais solitaires au sommet des rameaux .... 29

29 Corolles ne présentant pas à la base d'évagination coiffant le sommet de l'ovaire ou de


l'akène. Akènes comportant au moins 10 côtes ....
...................................................................................................ANTHEMIS
- Corolles présentant une évagination basilaire qui coiffe le sommet
de l'ovaire ou de l'akène (fig. 2846) ...................................................30

30 Akènes Lisses du côté externe et présentant 3 pseudo-côtes du côté interne (fig. 2848) (ces

213
côtes sont, en réalité des faisceaux libéroligneux saillants). Plantes annuelles en général (sauf O.
af ricana) ..
.............................................................................................ORMENIS p. P.
Akènes sans côtes ni faisceaux libéro-ligneux saillants. Sous-arbrisseau touffu SANTOLINA
GROUPÉ V
Plantes épineuses seulement dans le capitule (bractées ou feuilles involucrales).
1
Bractées de l'involucre (externes et moyennes) se terminant par un acumen crochu (fig. 2921).
Akènes à aigrette de soies inégales et serrulées (fig. 2921). Feuilles inférieures cordiformes
....................................................................................................ARCTrUM

Pas d'acumen comme ci-dessus. Autres caractères non réunis .... 2

2 Capitules involucrés par des feuilles épineuses et comportant : au centre une fleur fertile, autour
6 fleurs stériles. Chaque fleur est munie de bractées et les bractées s'unissent entre elles et
constituent un tout. Fleurs pourprées. Aigrette cupuliforme ...GUNDELLa
Capitules non polygames et comme ci-dessus ....................................3
3 Fleurs périphériques ligulées .................................................4
Fleurs toutes tubuleuses ......................................................................6

4 Feuilles sinuées-dentées. Akènes sans aigrette. Capitules spinescents


par induration ............................................................................ANVILLEA
Feuilles entières. Akènes avec aigrette ...............................................5

5 Aigrette très courte. Akènes périphériques avec deux ailes latérales.


Involucre complété par des feuilles involucrales spinescentes
........ PALLENIS
Aigrette nettement marquée. Akènes périphériques non ailés. Capitules = spinescents par
induration ........................................................................ASTERISCUS p. p

6 Arbrisseau saharien, tomenteux-pubescent. Grands capitules solitaires de 3 cm de diam.


Réceptacle paléacé à paillettes embrassant les fleurs. Akènes périphériques tétragones; les
centraux triquètres. Aigrette nulle. Feuilles bractéales involucrantes et spinescentes (var.
australes)
.............................................................................................ANVILLEA p. P.
Caractères ci-dessus non réunis 7

7 Akènes glabres et côtelés. Aigrette de soies brièvement connées à la base, bisériées, les unes
tout à fait sétacées, les autres paléiformes à la base; toutes brièvement plumeuses vers le haut.
Plante saha
rienne ..................................................................................TIBESTINA
Caractères ci-dessus non réunis ............................................................... CENTAUREA p. P.
GROUPÉ VI

Plantes épineuses sur les feuilles ou la tige (l'involucre pouvant être, par ailleurs, épineux ou
non).

1 Capitules bleus à fléurs disposées en boule comme les rayons dune


sphère. Chaque fleur dispose d'un involucre particulier ......................
........ EcRiNOPs
- Fleurs non disposées comme ci-dessus. Capitules non absolument

214
globuleux ...............................................................................................2

2 ...............................................................................................................................Akènes
à aigrette simple et à poils tous soudés en anneau à la base et tombant d'une seule pièce
Akènes à aigrette soit nulle, soit double, soit simple, mais dans ce cas les poils tombant
séparément (sauf chez Cnicus) .............................................................9
3 Akènes à aréole d'insertion latérale et nettement oblique. Bractées de l'involucre accompagnées
par un involucre supplémentaire constitué par des bractées foliacées et épineuses
............................................................................................CARDUNCELLUS
- Akènes à aréole d'insertion basilaire et généralement droite (parfois
oblique) ................................................................................................4
4 Réceptacle alvéolé, à alvéoles entourées par ung courte membrane
dentée, non séteux-paléacé ....................................................ONOPORDON
- Réceptacle séteux-paléacé .......................................................5
5 Etamines à filets soudés en tube (en réalité libres mais cohérentes
et paraissant soudées) ...........................................................................6
- Etamines à filets libres .............................................................7

6 Akènes à aigrette de soies simplement denticulées (fig. 2941), sans côtes


.....................................................................................................SILYBUbI
- Akènes à aigrette de soies plumeuses (fig. 2944), côtelés à 10 côtes ..
................................................................................................GALACTITES

7 Réceptacle très charnu. Corolles bleues .........................CYNARA


Réceptacle peu ou pas charnu. Corolles purpurines, roses ou blanches
...............................................................................................................8
8 Akènes à aigrette de soies denticulées, non plumeuses .... CARDUUS
- Akènes à aigrette de soies plumeuses ............................Cumsrubt
9 Akènes subcylindriques, vernissés, comptant 20 côtes régulières et un disque crénelé. Aigrette
à 2 rangées de 10 soies (la série externe est à'soies rigides et nettement plus longues que les
internes (fig. 3009)
......................................................................................................CNICUs
Akènes et aigrette non comme ci-dessus ...........................................10
1 Involucre double; la partie extérieure est constituée par des bractées
foliacées, involucrantes et épineuses ..................................................11
Involucre normal (il peut, d'ailleurs, être épineux) 13
11 Bractées intérieures de l'involucre radiantes (le capitule paraît ligulé)
et souvent colorées .....................................................................CARLINA
Bractées de l'involucre non radiantes .................................................12 12 Akènes
quadrangulaires (ou très rarement trigones) .. CARTHAMUS
- Akènes cvIirdriques-oblongs .....................................ATRACTYLIS
13 Aréole d'insertion de l'akène basilaire. Corolle améthyste
........ BROTEROA
- Aréole d'insertion de l'akène latérale CENTAUREA p. p. SOUS-
FAMILLE I. TUBULIFLORES ~ CLÉ DÉS TRIBUS
Remarque préliminaire : l'examen du style doit être fait sur les fleurs hermaphrodites du capitule
quand elles existent. Dans le cas contraire il se fera, bien entendu, sur les fleurs femelles.

1 Capitules polygames et comportant : au centre, une fleur fertile et, autour, 6 fleurs stériles.
Chacune des fleurs est munie de bractées qui s'unissent avec celles des autres fleurs pour

215
constituer un tout. Anthères sagittées à la base et appendiculées au sommet. Branches du style un
peu comprimées et subobtus