Vous êtes sur la page 1sur 33

t

Série n"1 Oscil lotio ns électrtques libres Profs : Abdelmoula


eI Zribr
Exerci ce no1 :
@
on considèrele montoge expérimentql schémotisé por la figure 1.
" (G) est un générateur idéol de f .e.m E = 72V.
G I
* (C) est un condensqteur de copocité C O,41tF. k1 {
=
* (B) est une bobine de résistonce r'= 5Q "l
et d'inductonce l- = 0,1H.
" (Ro) est résistor de résistqnce Ro = 35Cr.
A
c-
,3|'L, r)
t
I
i
* (Kr) et (Kz) sont.deux interrupteurs. ü

.tn
1) (Kz) étsnt ouvert, onferme culer la chor,ge muxirnqle Qo et l'é,nergie
électrostotique Eo le condensoteur (
2) On ouvre (Kr) et on t t6: 0s, on remarque quele circuit

rg
est le sièrye d'oscil rques
o) Qu'oppelle-t-on cillqtions ? Justifier
b) Etoblir l'éguotion telle régissant les voriotions de lo tension uc
oux bornes du condensaTeur.
.o E,H
c) Montrer que l'énergie totqle du circuit diminue ûu cours du temps.
cir@
5rÿ) s
3) Le système perd p = L2% de son énergie totole chague quart de lo
o5a
C
pseudopériode T.
o) colculer l'énergie perdue por Je système e,ntre les instonts de dotes
3EÈ
A

tt = T/2 et t2 = 5T/4.
b) Déterminer les tensions oux bornes du condensoteur et aux bornes du â˧
.B

résistor (Ro) oux dates tr et tz.


Exercice n"? :
Un circuit série comprend une bobine d'inductanceL et de résistance R et un
w

condensoteur de copocité C. Lq f igure représente lu visuolisotion sur l'écron d'un


oscilloscope,de lo tension u en fonction du temps t oux bornes du condensateur
ou cours de la décharge de celui-ci dans le circuit.
w

,\ or( 'n74
On sélzctionne les régloges suivonts :
x sensibilité horizontole : 0,5ms/div;
\
a\
i:
ü2v ë
t
w

* sensibilité verticole: 2V/div. t


i
{ 't
I
1) Déterminer lq période et lo des 1

osci I lqtions électriques ique.


2) Quelle est lo couse de l' des oscillations
3) On odmet que l'omorti modifie sensiblement lo fréouence des
osci I lotions. Colculer du condensoteur si l'inducto nce de lo bobine
estL=5,4mH.
a) o) Calculer l'énergie initiole du condensoteur.
b) calculer l'énergie dissipée por eff et Joule lors de lo première oscillotion.
Série no 2 Osci I lotio ns électriques libres Profs : Abdelmoulo
et Zribi
A
@ On dispose d'un condensoteur de copacité C = 50pF L
d'une bobine d'inductonceL= 50mH et derésistonce c
négligeable et d'un conducteur ohmig istonce L
R = 30Q. Pour chorger le condensot umet à
une tension constonte Uo = 5V.
j 6 {
1) Colculer lo chorge Q6 du co ainsi que l',é,nergie W. emmogosinée.

.tn
2) Les ormotures de ce sont reliées à lq bobine montée
en série ovec le cond cornme indique lo figure :
On oppelle q(t) lo charge de reA
t
e o n précise g u' o t' nstont t =Q cette ormotu îe
\
I 0rv

rg
\ ,\
esf chargée posl tivement A t' oid e d'un ,l
I ^t t I
os cl lloscope o memor re on visuo se lo tensi on I I
I I
r_ .l l. ?!
U AD qux bo r nes d u eu r s UT lo vo e v
.o I

et lo tensi on Ue» oux b ornes du co nducteur i \t\f


t
ohmig ue sur lo vore v 2. \;"
t
On obt ent les osc il logrammes d e lo gure c -c ont te v tn
C
www
o) rndiguer les branchements à effectuer à t'oscilloscope. Page. B
b) comporer lo tension visuqlisée sur lo voie yz et lq tension un(t) Jrêl:25 361 197 53 371 502
A

c) rnterpréter les oscillogrommes observées à l'oscilloscope.


d) Comment peut-t-on guolifier ce régime d,oscillotion ?
.B

e) L'omortissement étant faible,lo pseudo période est protiguement égole à lo


période propre de l'oscilloteur électrigue non omorti. Déterminer to
sensibilité horizontole à loguelle est réglée l'osciltoscope.
w

3) o) Etoblir l'équotion différpntielle de ce circuit oscillont vérifiéepor lo


tension uc ouX bornes du condensoteur.
w

b) Donner l'expression de l'énergie totole E de t'osciltoteur en fonction de


ucetiàunedotetguel
c) Montrer que cette écroissonte ou cours du temps
w

d) Colculer l'énergie di fet joule entre les instants t61 et tN


indiguer sur les
4) On supprime moi nducteur ohmique et en refoit l'expérience.
o) Que devient l' érentielle déjà déterminer à lo question 3).
b) Montrer gue de l'oscilloteur se conserve. Donner sa voleur
Justifier lo réponse.
*
c) Exprimer l'énergie mognétigue E; emtnog asinée dons to bobine en
fonction de: C, uc êt E (énergie totole de l,oscilloteur).
" Représenter olors lo courbe des voriotions de Er- en fonction de ucz.
Série n" 3 Oscillotions électriques libres Profs : Abdelmoula
et Zribi
a .t

On réolise le circuit électrique de lo figure nstitué d'une bobine


d'inductonceL= 0,1H et de résistonce né,9 un condensoteur de copocité
C , un résistor de résistonce Ro = 100Q e de tension continue
def .e.m E = 10V et de résistonce i le.
1) On f erme l'interrupteur K, un constonte s'étoblit dqns le
circuit.

.tn
a) Montrer gue :
* lq tensioh Uag = Q.
* l'intensité, du couront gui troverse lo bobine I = E/Ro gue l'on colculero.
" lq bobine o emmogosiné une énergie mognétique E^ gue l'on colculero.

rg
?) On ouvre K, lo bobine joue le rôle d'un généroteur et débite un couront dqns
le condensoteur. On choisi un sens orbitroire du courqnt entront por
l'ormoture A et lo charge q celle de l'ormoture A. Figure 2
.o
o) Ecrire l'éguotion différentielle relotive à g.
b) Quelle est lq noture des oscillqtions.
c) Donner l'expression de l'énergie électromognétique E.^ emmogosinée dons
C
le circuit en fonction de L, C, q et i : intensité du couront dons le circuit.
d) t\Âontrer gue l'énergie électromognétique E.o se conserve.
A

e) Montrer gue qz s'écrit sous la forme 92 = q i2 + b dont on donnero les


expressions de o et b.
.B

f) On donne sur lo figure 3 la courb e qz = f (i2)


A portir de lo courbe déterminer les vqleurs de : www BAC org tn
*lopu lsotion propre o[. Page BAC-TUNIS E
w

*lo lu condensqteur. Têl:25 361 ig7 / 53 31 502


*lot imole oux bornes du condensqteur.
* l'i imole du couront I^
w

*1, B E"^.
3) On supp nstontt=0,i=fm:
w

q) Dét expressions de i(t) et u"(t)


b) Trocer sur un mâme repère i(t) et uc(t).
4) On intercole en sérieovec lo bobine et !e condensoteur un résistor de
résistonce voriqble R ( figure 4 )' Pour Rt = 0Q, Rz = 50' 'Ç)' Rg = 100' 'c)'
R+ = 200 C), Rs = 500. Q. On observe sur l'oscilloscopa les tensions oux
bornes du condensoteur (figure 5).
Donner pour chogue courbe le nom du régime qui lui convient et ottribuer lo
voleur de la résistonce gui lui convient.
a'

k A A

E L c L C

{L &
, t'a

.tn
q )- (rr ô 8
4

rg
L
(-

()
1
i*( 'trtA )
.o A
F;g'3
C
F ;A.tl
A

e
@ ',\
\ @ \ @
.B

\
i ( \ \\
\ ! I
\
I \
tlt /\/---r.
,T\
t
t
w

\ I
,
I
i
w
w

@ @

\_ F,3 s
\ I
\ I
I
Série n" \ Osci I latio ns électrigues libres Profs : Abdelmoulo
et Zribi
@
Un condensoteur de capacité C O ,25pF est chorgé à l'oide d,un généroteur de
tension de force électromotrice E 6V s déconne.cté du générateur.
A lo dqte t = 0s, le condensoteur c lié à une bobine (figure l).
L'évolution de lo tension Uc ou cours est enregistrée à l'aide de
l'ordinoteur (f igure 2).
é

.tn
LL
c C (r, t) /:rg"n

rg
6
ti t
rt
.o t
lt
t 1
t
I I t
C
I I ,i I I
2. t I I I
I
i ,I I I \
i :l I
i
r;5' 2
A

q t tt
{ a. I

\if/
I 4 14
t I , I :f
\,,
--{, I I ,l t I \,1
.B

I t r
I
I
J
t / \\ I
I \;
*v I
I
I I
\
WWW BA o .tn
6 V
w

Page
25 3ô1 i / 53 371 502
1) Co mment oppel le-t-o n 1e type d',os ct lotions observées o lq fi gure
2 ) Comment int'erprét et lo décro ssonce de l'omp itude des osci lotions ?
w

3) Etoblir l'équotion diff érentielle à loguelle sqtisfqit lq tension Uc.


4) Mesurer lo pseudo-période T des
w

5) a) Colculer lo valeur de l'inductonce ne en odmettont gue lo pseudo-


période est identigue à lo péri T",
b) Colculer lo voleur de i à t = 0.
6) Colculer lo perte d'énergie par subie por l'oscilloteur (r,L, C)
entret=0ett=4ms.
7) 5i ou cours d'une demi-pseudo- énergie électrigue de l'oscilloteur '

diminue de5% de so voleur. En déduirequ bout de combien de pseudo-


période l'amplitud e l) cn< O,lV.
Série n" 5 Osci I lotio ns électrigues I ibres Profs : Abdelmoulo
et Zribi

On étudie lo déchorge d'un condensateur dons une bobine, on place une


résistance R en série ovec lq bobine. est donné por lo figure 1. Un
oscilloscope à mémoire permet d' et un(t). On charge le
condensoteur, puis on boscule l'i en position 2 puis on déclenche lq
prise de mesures. On obtient lo t) (figure 2) avec C = 5. 1O-12F, r = 10o,
L= 0,?H, E = 5V et R = 100§) troitements de données permet

.tn
d'obtenir l' énergie emmogosi bobine Ey,l'énergie emmogosinée dons le
condensoteur Ec, oinsi gue l'énergie toleE=El+Ec.
4 {. (v)
6

rg
Ë \I
t. r I I \
1 (L, t) t \
C-
t_ CI
I

\ .o
I I
t i 6 bULh)
lr\,
C
Figure 1 Figure 2
1) Etoblir l'éguotion différenTielle à loquelle obéit lq tension uc(t).
A

2) béterminer lo pseudo-période T des oscillqtions. Comporeî evec lo période


propre To du circuit.
.B

3) indiguer les expressions littéroles permettont le colcul des différentes


formes d'énergies à portir des mesures de uc et un et des coroctéristiques
du circuit. Attribuer en justifiont les courbes du grophigue ci-dessous oux
w

différentes énergies.
4) Trocer dons le mâme repère lo courbe totale (figure 3)
5) Que représente lo dérivée de l' ropport ou temps dZ/dt
w

L'exprimer en fonction de i(t). J er l'ospect de lq courbe


E(t), en culier lorsque lo le ou extremum.
w

€. i EL

Figure 3
I -'.r t
o
6) Les oscillotions ne s'observent gue lorsgue lo résistonce totole du circuit est
inf érieureà !o voleur critigue Rc = 2 lLtClL/z.
Estimer lo voleur de R donnant le régime critigue.
ln
Page BAC-T
,1 197 I 53
37 1 502
1 él: 25 36
Série no 6 Osci I loti o ns élect rigues I ibres Profs : Abdelmoulo
et Zribi
On réalise le circuit correspondont ou schémo
1 2 I
ci-contre. Le condensqteur de copocité C = 60yF
est préolablement à l'oide d'un générateur Ç
Ltr
idéal de tension conti 1 Lt
rupteur en position 1).
Tl se décharge 'eur en position 2) à trovers un circuit
comportont une bobi ce L = 250mH et de résistonce r.
1) Un dispositif d' relié à un ordinoteur permet de suivre pendont lo

.tn
décharge, d', ion ou cours du temps de lq tension uc ouX
bornes du co r et d'outre port celle de I'intensité i du courqnt
(voir figure 2).
o) Déterminer, à portir des courbes, lo voleur de lo pseudo-période des

rg
oscillotions.
b) Entre les instonts te et ts,,le condensqteur se chorge-t-il ou se
déchorge-t-il ? Justifier !o réponse.
.o
c) Etoblir lo relotion entre l'intensité du couront i et lq tension uc ouX bornes
du condensoteur en tespectont les conventions indiquées sur le schéma.
d) A portir de lq courbe trqduisqnt uc(t) et en utilisqnt lo relotion étoblie à lo
C
guestion 1)c), retrouver lo voleur de i à l'instont te.
2) On souhoite étudier l'énergie totqle E de l'oscilloteur électrtque. Cette
A

énergie est lo somme del'énergie électrostotique


Er = â Cucz emmogosinée dqns le condensot eur et de l'énergie mognétigue
.B

Ez= I Liz emmogosinéedons lo bobine. Le logiciel utilisé peut colculer, à


portir des mesures,les voleurs de ces trois énergies et fournir les courbes
donnont leurs voriotions en fonction du temps (voir figure 3).
w

o) L'origine dæ dqtes étont lo mâme pour toutes les courbes des figures 2 et
3, identifier les trois courbes données sur !o figure 3 en ne justifiont que
l'identif icotion de ls courbe donnont ons de l'énergie mognétique.
w

b) fnterpréter brièvement lq décroi ie totole de l'oscilloteur


électrique.
w

3) On suppose mointenont gue l'oscillo oucune résistonce. Dons


ces conditions, lq tension u6 ouX ensqteur est de !q forme :
u6(t) = Um sin((2nlTo)t + g), où To propre de l'oscilloteur de
voleur To = 2r.trtd
o) Colculer lo voleur de To. tr
www lsl
b) Etoblir les expressions : P age
* de l'énergie électrostotigue en fonction de C, U,n, To, et t. 1él 25 36 1 I g7 I 371
$
* de l'énergie mognétique en fonction de C, Ur, To, et t.
Q
Montrer gue, dons ce cos, l'énergie totole de l'oscilloteur est conservée
6

tt
'T j r^a1
'r !,

'10
t
z I \
I I I 5
I 1
I
I
ü o
I
-,- .t
I
_5
\
k <+ -lC
B
6 f;'P -4;

.tn
{:if'z

rg
.o
C
1,8^, Ë()*")
A

{50 @
@
.B

,tSa

I
w

o (
{,ç
w

F;
a'3
w
5é" r i c ao 7 Oscillotio ns électriques tibres Profs : Abdelmoulo
et Zribi

I- Oscilloteur électrique non omorti :


Les ormotures d'un condensoteur de copacité C -- IUF sont reliées à une bobine
d'inducton ce L = 1H et de résisto nce négligeable. L'qrmotur e (A) porte
initiolement lo chorge 9a = 10-5c (voir f igur e). A lo dqte 1 : 0, on f erme
l'interrupteur K.
q n
A l')

.tn
I lLc
l<

rg
L
.o
C
1) Ecrire l'expression de l'énergie électromognétique E en fonction de q et i.
2) En déduire l'équotion diff érentielle qui régit les oscillotions de Uc(t).
A

3) Colculer lo périodeTo et l'énergieE.


4) Donner les expressions de Uc(t) et i(t).
.B

ff- Oscillqteur électrique omorti :


On ojoute en série dons le circuit précédent un résistor de résistance R
vorioble.
w

o) Etoblir l'éguotion différentielle gui régit Uc(t).


b) On foit croître lo voleur de R à portir de 0O (R > 0). fndiguer les
w

diff érents régimes obtenus.


c) Donner l'expression de E en fonction de Uc et dUc/dt.
En déduire que le circuit n'est pos conservqtif.
w

d) Pour une voleur de R donnée,latension est Uc = 10 V à t = 0 et Uc = -!,6V


à t = 4,5T. (T étont lo pseudo- période).
Colculer lo perte d'énergie dons le circuit entre t = 0 et t = 4,5T.
Sous quelle forme opporoît l'énergie perdue.
Série no 8 Oscillotio ns élect riques libres Profs : Abdelmoulo
et Zribi
Exercice n" L:
Le circuit électrique de lo figure 1 est constitué d'une bobine d'inducton ce L et
de résistonce négligeoble, un de copocité C = Zp.F. un résisi-or de
résistonce R vorioble et un int
Le condensqteur étaat initio Lr' I
k
unetensionU=10V.At=0
1) Etqblir l'équotion di issant les A L

.tn
voriotions de Io bornes du
condensoteur.
Fi«.t
d
2) o) Ropp eler l'expression de l'énergie totole E emmogo sinée dans le circuit.
b) Montrer gue dE/dt = -Ri2. (i : intens].té de couront dons le circuit à un

rg
instont t). Conclure.
c) colculer l'énergie Eq emmogasinée dons Ie circuit à t = o.
3) o) Sochont gue l'oscilloteur perd tO% de son énergie chogue demi oscillotion,
.o
déterminzr l'énergie totqle emmogosinée dqns L circuit à t : 2ï.
( T est lo pseudo-période des oscillotions).
b) En déduirel'énergie dissipée por effet Joule dqns le résistor entre t=os
C
et t= 2T. Donner l'ollure de lo courbe uc=f(t) pour te[0 , ZTl
(fqire Je colcul nécessoire).
tn
A

4) on donne à R une voleur très gronde,le circuit n'oscilte plus. WWW BAC
Page. BAC- E
Donner l'ollure de lo courbe uc = f(t). 197 I 371 502
Tél:25 361
.B

exercice n"2:
(A) on considère le circuit de lo figure 2 comportont un condensoteur
w

initiolement déchorgé de capacité C= lpF, une bobine d,i nductonceL=25rnH,un


générateur ideol de tension constqnte Uo = 10V et deux k1
f- On f erme Kr, Kz est ouvert.
w

F''3"2 Lâ
1) Quel est le phénomène physigue roduit ? t4
2) Déterminer lo voleur moxi tension uas. cL
w

3) Quel est le signe des .__J1aa 11


respectivement por A et B du condensoteur ?
ff- On ouvre Kr et à Kz.
1) o) En négligeont lo de lq bobine, étoblir l'éguotion différentielle
régissont les oscil onS de UAs.
b) Lo solution de l'éguotion différentielle précédente est :
uee(t) = uosin[ (Zn/To)t + rp]. Etoblir l'expression de lo période propre Te.
c) Colculer To puis déterminer <p.
2) Exprimer l'intensité i du couront dons le circuit en fonction du temps.
Série no I Osci I lotio ns électriques libres Profs : Abdelmoulo
et Zribi

@
on réalise le montog e de la figure 1 dons leguel lo bobine est suppo sé,e de
résistonce nulle. On donne : L = 10 mH : C= 100nF ; R = 100Ct ; E = loV.

k A

.tn
E a LI
C t-* o

rg
B
1

1) Etude en régime
.o
continu (les grondeurs électrigues sont
indépendontes d ut emps
C
L'interrupteur étant fermé :
o) Exprimer lo tension ues oux bornes de lo bobine.
A

b) En déduire lo chorge e du condensoteur.


c) Déterminer les intensités des couronts étectrigues possont dons choque
.B

branche du circuit.
2) Etude en régime oscillotoire :
o) Quelle est l'énergie électromognétig ue de t'osciltoteu r électrique ?
w

b) A l'instont t = 0, on ouvre l'interrupteur. Etotrlir l'éguotion diff érentielle


vérifiée por lo chorge q(t) de l'ormoture A du condensoteur.
c) sochont gu'à l'instont t = 0, le est déchorgé et que
w

i = fo = -100 mA, détermi q(t) et i(t). On précisero les


voleurs numérigues de lo pulsotion et de lo phose dons tes
w

deux cos.
d) Donner I'ollure de lo i(t), dons le cos où lo résistonce
de lo bobine n'est plus le, mois fqible.
e) Expliguer olors ce qui se dans fe circuit du point de vue del'énergie

ln
www
197 53 371 502
1
Série no 1o Osci I lqtions électriques I ibres Profs : Abdelmoulo
et Zribi
L
f) Etude d'un circuit L,C :
On considèrele circuit idéol (circuiï 1), comportant
C-
un condensoteur de copocité C e' bobine
@ d'inductonceL, et de négligecble.
A

On oppelle q(t) lo charge Aàlodotet cl 1

1) En exprimont lo tension de choque dipôle, montrer gue g est une

.tn
fonction du temps o uqtion diff érentielle dzq/dtz + (l/LC) g = 0
2)Les solutions de cett diftérentielle sont de lo forme :
g(t) = Q. cos(roet + «p et g étont des grondeurs ne dépendont pos du
temps, et Q. > 0. A lq dote t = 0, l'qrmoture A ducondensoteur porte lo

rg
chorge Qs ( ovec Qo, 0) et !'intensité du courqnt est nulle. Déterminer les
expressions Iittéroles de Q6, ors et g.
3) Sous guelle forme l'énergie est-elle emmogosinée dons le circuit à lo dote
.o
t = 0 ? ùécrire ropidement ce qu'elle devient por lo suite.
4) En réolité une bobine possède toujours une résistonce interne.
É
Quelle en est lo conséquence sur l'énergie?
C
--)
ff) Une opplicotion de ce type d'ossociotion :
1) On considère le circuit 2, f ormé d'une source
A

de tension continue de f.e.m E, d'un conducteur


ohmigue de résistonce R, d'un interrupteur K
.B

f ermé et d'une bobine d'inducton ce L et de


résistonce interne nulle. circuit 2
o) On odmet gu'oprès un temps suffisomment long on otteint le régime
w

permonent, pour,Jeguel l'intensité du couront est constonte.


Montrer gue so voleur est lors f = E/R.
w

b) A l'ouverture de K, si lq voleur de l'intensité et de l'inductonce sont


suffisomment importontes, on observe une étincelle de rupture qu niveou
de l'interrupteur le phénomène responsoble de cette étincelle?
w

2) On complète ce circu un condensqteur de copocité C aux bornes


de lq bobine, de rési toujours nulle .
ê
o) L'interrupteur Montrer gu'en régime L k
permonent l'i couront circulont dons lo
bobine o touj voleur f = E/R et que A
lo tension oux du condensofeur est nulle.
b) On ouvre à nouveau K. Pourquoi n'y o-t-il plus d'étincelle? c circuit 3
c) Dessiner l'ollure du grophe de lo chorge q(t) oprès I'ouverture de K.
Déterminer lo voleur moximale de cette chorge.

WWW
Page BAC- TUN
TéI: 75 36 1 1 97 I 53 37 502
1
Série n" 1'l Oscillations élecfriques libres Profs : Abdelmoulo
et Zribi

On réolise un circuit électrique en reliont à t = 0 les bornes d'un condensoteur


de copocité c préalablement chargé sous une tension continue uo = 25v à celles
d'une bobine d'inductonceL et supposée nulle.
1) o) Exprimer lq chorge i condensoteur en fonction de l)o et C

o b) Etoblir l'éguotion
En déduire la noture
relotive à g

.tn
c) En déduirel' ielle vérifiée por lo tension uc ouX bornes
du condensoteur.
d) * Exprimer l'énergie nétique E du circuit en fonction
de q,i, C et L.

rg
" En déduire que l'oscilloteur est non omorti.
* Exprimer i' en fonction du q,E,L et C.
2) Le grophe de lq figure ci-dessous troduit les voriotions de i2 en fonction de
.o
g
2
i" (,1u- \ nr)
4
C
I tçt;1'é7
A

o 1
.B

En exploitont ce grophe, déterminer :

o) l'intensité moximole f" et lo chorge moximole Q^. \ BAC org


b) lo pulsotion proprê olo; ^^/w BAC-TUN|-S IE
Page.
w

c) la copocité C du condensqteur. Tél:25 361 197 lægt1


d) l'inductonc e de lo bobine L.
e) l'énergie électrique totole E,
w

3) Exprimer en fonction du (t), u6(t) et uL(t).


uc(t): tension oux bornes d
w

uu(t) : tension oux bornes ne.


4) On visualise u6(t) sur l' lloscope. Lo boloyoge horizontol
correspond à 3,14ms sensibilité verticole est 10V por cm, lo
lorgeur de l'écron est
Représenter lo courbe u6( ue l'on observe sur l'écron de l'oscilloscope.
5) Représenter les courbes L = f(t) et E; = f(t) et interpréter les
tronsformotions mutuel les d' énergie.
6) Représenter les courbes E"et Eu en fonction de uc' .
Série n" 42- Oscillotions électrigues libres Profs : Abdelmoulo
et Zribi
Exercicen"1:
On étudie les oscillotions libres d'un circuit c ornportont un condensoteur
prénloblement chargé et une bobine d'inductonce L et de résistonce négligeable.
1) o) Etoblir l'équotion diff érentiell e trod uisont les variotions de lo chorge g
@ portée por l'une des du condensoteur ou cours du temps
b) Déduire l'éguotion di vérifiée por lo tension instontonée uc(t)
existont entre les ndensoteur.

.tn
c) Donner l', propre No de cet oscilloteur.
2) o) Exprimer, en @ uc et de duc/dt l'énergie électromq gnétique E

du circuit. (40-q r)
b) Déduire que l'oscilloteur est non omorti. E

rg
3) Les représentotions, en fonctio n de uc?,
{
de l'énergie électromognétigu e E et de Z
l'énergie électrostotigue E6 ernrnoÿ asinée
.o eC.
por le condensoteur sont données por 1

le graphe ci-contre. o 2-o u{ 1v z)


o) Déterminer l'omplitude (Uc),*, de lq tension Uc.
C
b) colculer lq voleur de lo copocité c du condensoteur.
c) Chercher lo vqleu r de l'énergie magnétique E; emmososinée por lo bobine
A

lorsgue uc = 5ûV.
4) on prend L= 0,1H et c= 1o-5F. on choisit |origine des dqtes de mqnière à
.B

avoir uc = (Uc)^* sinorot. tn


WWW BAC
rr) Chercher lo vqleur de are et écrire l'expression de uc(t). SIE
Page BAC-T
b) Ecrire les expressions de lo chorge g(t) et de l'int ensiré i(r). Tél:25 361 197 / 371 502
w

Exercice no?:
On réolise le circuit << LC >>. Lo condensoteur est olors C = Z,4pF et
le coefficient ine est L= t27m{.
w

On désigne por g lo chorge (A) du condensoteur à l'instont t


et por i l'intensité du gue circulont dons le circuit à l'instont t.
w

1) Déterminer l'éguotio lle gui regit l'évolution de lo chorge g en


fonction du temps.
?) o) Vérif ier qu'à chague instont lo chorge g est une fonction sinusoidole
de la forme : g = Qm cos(oret + «p).
b) Colculer lo fréquence Ne propre du circuit osciilqnt.
3) o) En supposont gu'à l'instont t=0, lo chorge du condensqteur étoit e^= 37pc,
exprimer les fonctions g = f(t) et i = 9 (t).
b) Que dire du déphosoge de ces deux fonctions.
c) Quelle est l'intensité moximole f,n gui circule dqns le circuit << LC >> ?

www BAC org.tn


P ag ô BAC-TUNISIE
? 1 97 I 53 311 547
T,él: ?5 6
Série n"4Z Oscil lqtio ns élect riques libres Profs : Abdelmoulo
et Zribi

On considère un circuit f orméd,un condensoteur préoloblem ent chargé de


copocité C, d'une bobine d'inducton ce L et de résistonce négligeable et
d'un ompèremètre A.
g

Ç
L

.tn
@

rg
1) En appliquont lq loi des lir l'éguotion diff érentielle vérifiée par
lo charge g. Montrer que r est hormonigue. Exprimer so période
propre Te. .o
2)Lo iension oux bornes du condensoteur est donnée por :
uc = 18 sin( 100æt * n/Z). (en volt).
a) Quelle est l'indicqtion d'un voltmètre brqnché oux bornes du condensoteur.
C
b) Sochont gue l'ompèremètre (A) indigue. O,O4A:
* Colculer lo voleur mqximole e^ de lo charge.
A

" Déduire les vqleurs deL et C.


3) o) Donner les expressions de lo charge q, de t'intensité i du couront et de lo
.B

tension uL qux bornes de ro bobine en fonction du temps.


b) Trccer sur le même système d'oxes, les courbes de vqriotion de us(t), g(t)
et i(t) en précisont le décologe horoire entreuL et g.
w

4) Donner les expressions der'énergte érectro.stotigue E"et der,énergie

*en fonction de q BAC tn


w

WWW
*en fonction du Page IE
502
En déduire que l' mognétique E est T él ?s 36 1 1 97 I 53 37
w

5) o) l rocer les ion de E,E" et E" sur le même graphigue en


fonction l'intervolle [0, To]).
b) Colculer le [O, To] les dotes pour lesguelles E = f^.
c) fnterpréter de ces courbes les tronsformotions mutuelles
de l' énergie mognétigue et del'énergie électrostotigue dons [0, To/Zl

w\^Iw
502
r97 ,53 371
Sb-ri a no,tt-1 , Osciltotions électriques libres Profs : Abdelmoulq
et Zribi

Un circuit oscillant est constitué por une bobine d'inductonce L et de résistonce


négligeoble montée en s,éîie ovec un condensot eur de copccité c.
Le condensoteur, initiolement c sous une tension U,n porte, une chorge e^.
A A
Uc=
@ L

.tn
Un oscilloscoPe permet d'obtenir lq courbe représentqnt les vqniotions de lq
tension uc ouX bo .du condensateur .en,fo nction du temps
I
t

rg
I

n4ov
L, uu

4 O-"/5 I
a

.o WW\,V
tn
C
..1 I
197 53 371
A

1) Déterminer, ô fràFfiËaà i<i;àurbd ,


.B

o) lo période des oscillqtions électriques et leur fréguence.


b) lo voleur de lo copocité C sochont que L = O,2H.
c) lo chorge initiole Qm et l'intensité mqximole r^ dons le circuit.
w

2) Etoblir l'équotion différentielle reliont q, chorge de l'ormoture A du


condensoteur à sa dérivée seconde pqr ropport ou temps. Déduire
w

l'expression de lo fonction g = f(t) en prenqnt pour origine des temps


l'instqnt où le condensoteur commence à se déchorger.
3) o) Colculer l'énergie électromognétique E de l'oscilloteur.
w

b) Exprimer l'énergie emmogosinée dqns le condensoteur en fonction de uc.


Trqcer lo courbe représentont l'énergie électrostotigue en fonction
de uc. E" = f(uc).
c) Exprimer l'énergie mognétigue E^ ou Er- emmogosinée dons lo bobine en
fonction de uc et faire so représentotion grophigue (Er = f(uc) )
d) Pour quelles voleurs de uc q-t-on E. = Er- ?
(grophiguement et por le colcul). Quelles sont les dotes t pour
lesguelles on o E" = ft.
bë-r i z no 4Ç oscillotio ns électrigues libres Profs : Abdelmoulq
et Zribi

Un conde.nsoteur de copocité C est chargé sous une tension constonte U ;


l'énergie qu'il emmogosine est olors wo= L,6 J. On le relie à une bobine
d'inductonceL.Les résistqnces de lo bobine et des fils conducteurs sont
supposées négltgeobles.
A IZ
C

.tn
@
L

1)o) Etoblir l'équotion diff érentielle donnont la chorge q du condensoteur en

rg
fonction du temps.
b) En déduire la nqture de l'oscillateur (L, C).
2) Des mesures de l'intensité i du couront et de lo chorge g du condensoteur
.o
onf permis de trocer lo courbe suivonte :
i" ( frr)
46
C
A

16 ,t(to 6c*)
.B

o
o) A l'oide d'une étude énergétique, justif ier théoriquement, l'équotion de lo
droite trocée.
w

b) En déduire les vqleurs de :

* lo pulsotion propre as de l'oscilloteur.


* la voleur moximale I^ de l'intensité du courqnt. www BAC org.tn
w

Page: BAC-TUNIStE
* Io voleur moximole Q^ de lo charge du condensoteur Tél:25 361 197 153ÿ1 502
* l'inductonce L de lo bobine.
w

* lo tension U utilisée pour charger le condensoteur.


3) En prenont comme origine des temps, l'instont où g = Q"/2 ovec un couront
circulqnt dans le sens positif.
Donner en fonction du temps, l'expression de :
* lo chorge q(t) du condensoteur.
* l'intensité i(t) du couront dons le circuit. WWW B AC org.tn
Page BAC .T UNISIE
* lo tension Ur(t) oux bornes de lo bobine.
T él: 25 36 I 1 97 I 53 37 502
On précisero à chogue fois l'omplitude et lo phose initi e.
Série no 16 Oscillotions électriques libres Profs : Abdelmoulo
et Zribi

on ère le circuit électrique représenté par ra f igure I formé por


consid :
* un condensoteur initiolement chorgé de ccpocité C.
* une bobine d'inducton ce L et de resistonce nulle.
* un interupteur K. é q {A
A

(-

.tn
k www BA C
L .tn
BAC. ,E
1 1 /
97 53
5A

rg
A la date to:
0s, on ferme por g lo chorge portée por l,ormoture A
du condensqteur. .o
1) o) Etoblir l'éguotion le régissont les voriotions de lo chorge q du
condensoteur.
b) Montrer que le circuit est le siège d'oscillotions sinusoidqles.
C
Donner l'expression de lo période propre To de ces oscillations en fonction
deLet C.
A

2) o) Exprimer l'énergie électromognéfique (totale) E de l,oscilloteur en


fonction de q, L, C et l'intensité i du courant.
.B

b) Montrer gue cette énergie reste constonte ou cours du temps.


3) t-o courbe des voriotions de u; ouX bornes de !q bobine ou .or., du temps est
représenté,e sur la figure ?.
w

ar(v) WWW BAC


P age BAC.
/\,\
w

ïél: 25 36 197 I
I
\ F(mn)
o
w

I 0rL .\ u,! I
I o 6 a,8
I
I
6 {: '3 L

o) Quel est le signe de lo charge él tiole de l'ormoture A Z


Justifier lo réponse.
b) Donner l'expression de ur-(t).
4) o) Sochont gue E = l2,5.lO-6J, Let C.
b) Déterminer l'expression de q(t).
snT; ,(û)ü. 0cc;llo,t,,) ns uïrrL^yr- {,,"'b, ro
't) ") T= 2Ç nh b) g €*= +T=;ctt: Q

b) ,i.nl,n' tfl el tg Ë-=-1 e ui 3,n lz_


( a1î t+0)
r<-
LLe- at w; 'l <iuJ cc u
's
à) fe*f s ,
â
t-
,L
,A
'(u c, n.le,'rs .^Jnt^'^'/ r) I Lt
L' <o + ^{Yl - L

^t 2-. 0t ,'*= . àUu- c.4Tc U*cos ( .x,t l+4


-s e- d,àclt ?
e- =l0
q ,' = =l-9 "+ - cUc- ") L2-
-ll
q
)E^=irt L* (ï) @5 qr+0)
,'= C-lLt. -<. iz
0( Lc: Yrl L )
l6

.tn
.1{
à) (
tA Uc n"t *'J'" ^"Qe'-'
i^ = -! cU{ ,.t'( j-=lg r*û)
C\- tl

){" ,r/. .r(,'rn"1t,".. à@ P*

rg
(
J+
Ër+ E,n
t) vot nuP!, =) L'=o-
r
.o t;
t, I
Y ,ÿ ;lA= t6 ^/, I L=a ) Ë
(i
;-'u; ' 5e- a

Ê. =. J Ln't -, ,'* lof^b* c,cn5oruJe.


C
4 7 nvrfl
^â +
;'^p,a !;g"rc-(z) !"^
A

x) Læ aul,* (L) à ËL à an.


.B

x) La- cau( l*- (J) ) Él


I L.- çou,lr<- O) ) Ê .
w

b) Lc^ -l ir*o; 55 4^ nLR-- ol;_ 8't' ftL1:<-


losc,'tl^fr^^.t-
-l n ( *l' id
w

cqu {l e, -
Üc. re's,'|to,^(t1- *1" &.-- bo\lnt *
w

.tn
q u , rJ u ,'lL* I'^e'*t e-' +q cL o {n*"-
;
6i Page 502
r97 53
(?r",' Ü"t d'oron-.
i) ÿ -t o: AtJTe
*- Aùt Àa
(x .{ÿ
tç1 é 16' or

1, àQ,3 ,
^I
üs<; ILd,t-6 o'LrL-- A"'1, *--
'lu'o
t)
€ €. n d,
1 1 a2-
= t4'T ,. t Lt'L
^c- L
b
) É --) .tt- -\ .1€
a+ =o
:) t':
âl- t
LL
,1

1 a

-ro I
A1tÜLc
^-
') :) Io :--r.lou /5
(; 4 qr 5
La, o J
C
4) u. (+ I =
U.r^5in( ut,l Vu.
+
)

.tn
U{-7q 9q
C
: {o v do = 'loj ro"l ./, I t{ ec-- Vl-!,
u.(l) =1?tIn( ,tont.-ù (u)

rg
L (t). 4g c âu"
.)+ at
t (tl= 1o 5,'6
_ _L
4 a
I
t ri) (A)
.o
I9 L* f<-
C
+ t o
à1' ^ü --{l
aUa ) c JU-
A


?
.t + f,i =) 13 c âLu.-
à'['
._{+ " 4"
.B

Lc i R C d üc +
( <. o
JJ' J{
L
tl.. IL Ju c r
w

à t{c =o
Jl t--
+
J' t.
w

b) -)
11
ü<. *,,'A-(o- =)
( r'6 ) *'tQ-.- Q
5* à a - {-t\,,'., J^'1'*
/
R. (qncLu- .L 1 wQ-
w

-) d
c)
=) ,"â rtwa-/
%' 4- I o

9 .â lcul +
LV
,tl
r-
'(#9
c .2-


JT 4
2.
A a'( d l{ c- <o ) t= \ 'L (; ,-'f n'*I *''
/ cc n5

à) A€ = 1.( Uo'-U ,) : \8,?{. .1o-€ t


L
E
fl)* 2'ovQv (.h"L, â.^,., ,L rësislor
i] r_i U/ ( 1) §t
0 sci ll c.t-o ns L' &âr v e.o Qib,,-
lix t'.ii c.u-, tto 4 '-
Çv
(

t -'i-
Ët ot9 Eo
t cl
,- i
4)
,,. tL =
I
I
Ë_-
cl- =0,98, . (rrg)' r. a
lJ.: (

U.4 ua
------------, oh A t
(=
E =(0,
v)q cl^
L
L: - o. ét6 a
ky
La; "l"o m,r)llç-, , U-a t t^/r- f uL a I
1


0/ uR' A; "l tL7= Zà; i
I
b) \x/ = €u - tî, : \Xl=Q 3 qt{.lo ' J
f,{
. {9'
i

C -Ât
=dq =) :

Uc= {oV
À1 9 à- IDt=r,

.tn
c.L 4t. * {t- ,.{q,- r ({<_= o â
I

v ;l=J Ë1 = 0,9 Eo .lc- LLU


à1- Jl )
'tL 2_
lcrrt

J'L{- +-..
" e J u.- +'1 ttc =o
) [1,.. ü_.?
o
4,8' 1tv

rg
J|- L Lc, L lc'e
g,t{XV )
l

Lq arn Lla= -9,\8v


4 ,,) tr- Èe-t (=^ !
-i

Ë=iT't/(' .o
) ; ç= -'- Ë^= (a,s)ÿe,.
+.L\|*
) Lt. ç,g.1; 1to=
C
b) de §. ,' t Lt' â, ,
kro
^-kü*
Ç c --
 (.-
JI ,L=gV Lt = 9V
A

=)
âe ,'( Ld; t 3
lt
1' ,
â1 f,J ) x) o'-
.B

C- = Ër=(o,9)=xo
io
=
!-.'!:*,
-A; ( eci à ;fl )
LI* zx(o, s)t (1, o,9,'la?qo't7 ,füt
.ie
l
w

:)
{Z t'ÿ c-
I
I
I
I

t-
u-5<61 x,(ÿv ) L{c : - ÿ,(qV
w

<o g €
i

àê Ad- c^.;l a,v ÿJ ùLS I


I
{) I
tq = 1c l)"'
Â
)

l
c\- I *,f = \ar7l
)
J-
w

J,
I
tups à o L, !'orr;ll-1&^,.-
U\"^ L§q !:t§j! o'
,rh-1 v 9.- (Â
)
t-- L) *t' q r,.,.,nt "
'
c-
L,lo'6
"'{.
U,,..= 8r4V -) U.= ÿ 4V
e) ,if=a, t.L
à Ll.-,,.,=Ll ) L'=o (v)
.9
:) L1 ,3=
&L
1 c LtL , 't xt,lôé 4,r^' \
\
\ 8,1
^ \ \
\
â-o 4o-
q
J L\ ' t -- t
1
{
lr
= o t
î \ i
I

t
I
\ / ô-.
,(t
to'o
!

tzoz tO-Lr J
i
I t-*y'
E *J e&L t I
\
- s,§!
, I !
t
l
l
l
i
- s't{8
tt) Qëa t f(lQ- a-d)att o ài1"e-- I

(r )
r
I

t{a
L-
o' -- L/
/' â[J.'
1C A1
\
= ÇLücvt =.'n( L!,t + Lg.a )
t
\ L
\
\ -r-

ét cwoÜ $ 2rr e Ü,
æ
o n7-
T"
tZ xeti..tÇ t''o )- !
21 6
x /ta xlta
5) a) t(, *l f'n"^{- ' {t bn<)t;'fu"^'-
4'
r'lrt -
b,sz. lo* +t §r2 1.6Lfr
5e- Lhcufe/
I

wo 4 I .6) 1!,5
t/ iJâê,.,,.x = W::2v ÿLc o'
^
2e ,l; 3

» O*' P* se"za 'J't en u ' ot


i^frl,,'
i ti) , 6,'3'3."1d o
s:^ 6;:le!,e t + rr)

.tn
1a 70 *{ 1o <o
(/lvd'e
nA
a) ,<À r-t
I
e-
( rÂ

rg
c

ÿq A
u fi{l
/4

L. .o
Loi àeê {'r'o llt-o i Ll6{L + tt 6g = o
C
"
0( '\tâ =
L à;

7. *!ÿo
A

-H
) .) Lltl
f,r $ * f.. Lt6;5 = o
.B

b) rr^s(i) = [Jo t;n(T.t rQ)


w

u) a 2t4
=)
l6
t!-zc
w

t
+<Ëé!
: A=r
-ê.r
i!tc
w

I -b'- 2-î 1; 6^-t(.1;3


a, = g,g3.to''\ /r.
-------.;æ
C^,- t=a, u fitl -- U U, _5
I

fi q
à s.'n({.'f )
q il
# )/
'9i(;u-' ( 9) t) seif l o. t.rns .-'{. ..â.,"1 ve,-o Lb,,-
,)g LLfr
o- O C aa.t g*)
uo = :^16)_r; r xQ,6 t
(t
(e-g , n'-o-
^----;+-.

{)&"m'an
<nl
J
;=t, a ,n )m
- 3,4C.qo5 c
àt
,rt , -.---_^-,
) o I
l= n,
æ CÀ,
1'o 0 s;^v1 =)
--
^
b) Q= ctlAa --o 5, n \41=, '-) tI1 o ov t(1
= =t
q gs Po btnn <he- A {\ -1 '' = o 0r * F--o, ,'='-l* (o=) *r,
\. 4
)u 0.. bton.he- a^l.no"t '(u ;) ur&l (o =) Q,1 =. -r
8 u' i,^to,-,.-, I u r.s,'t?ot
nf Pev
q'lj '),4

.tn
é" lrii s,'n ( 34 6 q,5 t
bnLr',n* , â'r*{lt à ( ru en i <:J'to :-n)
ntcnil b-, ; t (t) = -t, si^( rol + *,)
tî= Rt"--)

rg
ju= €
r<
" 0,4 A {; = Vqrl= L il

21 4 ê^=LLt: .o iU)= a,1 t,'n(71é\)s( tl


)
,*
I ,t 46'. 4; '
2-
..L)
C
€^ = i
4-^-+,--*1
t;{ I L
A

» A
o
{
.B

C- ,tl^L{t-
L
I
(/( ^,lanlÿu'
w

r\ I Lb V-a
^tJ ,n^J' V ea 'l ,.;.-,^$
't ) <r:

h\*
w

*8 nu èF d- (o,,,t-rt f"h1 \ e-.


Lo ,' ltt- .U- ,rr q,' ,

n eJ o^l i^l-i6,oL J ce'l)<-' -)j-'


o,-,
w

Ut+ Lic =o) L*'+ 1=o 1,


C .ll Pcr rds ,sl o,nrt- .l u {^ l, oL i " u I ' ''
=)
tt
â[, LC 9
+ :o -1, ,' st , lL 0
'.'r*g.' . e,r d'^Qw d'-
/
=----."...._æ ü*t S'o "(n- .

9 Cç l-__ o q :O ut t-
' /!lI

q (+) = Q" ,,'n (.u,t * Lfq)


ua 1 1
.1o 9
rE. oLrt67 Jî;
*glr,'<- ( rc)
o scll .^f-'ons d.{*,h^ , ** !| lr, o*
A) n) u.=2 n) ÿ"l "l
è!q -U
{ \
f<_ç t&
! U*c. n t'rnt
LL, L 4.' = LLl t'=j=' te
-l '=Cl -t ti

Àt àt, æ
) !, ü
.lq
c -Al =o ) i -R(:
I
( L
à1 )
d.l

u<_
-------}{-t
€-
b) 0 .{'; *ÿL* *l .)" <. .i P';*0,
A") q
I
-41
:
il
t
n\ct^ç-l"1ue-- ,
,t-,* mr$AS , nat-
tl
4sW
e
bçbin:t,9'' sc {**'8;lr;,;
g 'o11, L l' - ld d<on'^llb"'
br rslrtnru'l cÀ^/x
ttct Ug='o

.tn
=)
-nt)rk, J'p- 8';
3+ L .l'q = o -) 4 ") a a r e'1,'^'-e-- fl <'.mc' , Pn-
C
ài',- ,rtea'l
,L czn<dq,1JJs,,-- Jo c.m
f^t- C- m nrL-'

rg
<Ào
4
âl-
--l
+
Lc 1=o vt\ d.G;,[ o rw'J à o d,'a{) { w
,\æ*tu,-''....^*-" ^,
k 0, i âe- mc,ilk' :
Q* bt(wol +L!)
4
,,--ot
g
.o â -Ai =) !=' v Ë
Qo s Q*^,Ll )
u- tl,J) -O ( ài ,)
T
C
C4! 11 _& Ac- 4 at
__^ç a- a" b) àL l< , An-
R {'ou"r'^-k're-
A

ô1 rlTo
3) à l=a, t =o ) kn, = 'l 7!7'L c ^1 c-crL- do Po ,'no; ll<- k'
Co u tc1
.B

=
) d êe
.L
-t ,r-:.^giu- , an rn<*fias ' "L Jt 0s---
Q'z'

! qnI
à t"-- o boiin*- tr-f.-c *l ^nrD
'l
,î-::^îr:*:; L1'- {i
w

,J é"&Â**l&
^reh,^a-l 'l:Ol-
t>o.io\ (.1
w

=) ' :
L <a e,+ lL'l f =; É* =J lt 'rf ,'1, i"ff "; ;u;ï ffi; .,i,r*.
w

I -t .o:/rn,^,.[ory
-fuL /'"'n"ÿ,'o--'
t r
Q^
o'tothaL hf vQ- ?v1 e'n e,S <- ,'

,n,y1ni-t'1v t-- . aJ-" r


:!)-
,
I -To rt
q) fr cc.,,rre- .l e er- rrJs ,', lrn - Qo',-'

rn ,
8'd^r6',e--

t- /a-
éq I 'ok:lJ o-1r.*- rtx* se-- Q^= bu)o 4É
etuq{- 7^ =
A r[- t, {
Ot n S<*t
et Aei U; , t a-u Gu t5 rlîe
à-te,rot I =)Q,n= ri,!tc'J
R
Selri *(1tt) O fuc^'li ot" q s e' !r,*ti1o r* P*' b t rn
1)g Qo ÇUa' ')
L ). G-
I '+L
L)
L11
.-..-\--, * ' .-.-I ") 7: = 4o-\ A" ) ':^--4o'LA
A: =4d4"u tQsË+
:

C-

_-_-:_+ t{4
GI
, ü) oi-
, Lc
,L v l- é
lo,' -lt-- *o;lle-, i Uc+ U2.o Ct.: -.4 c - 40 é
-) LçJ a
=4a
aa =
1a*
J L.l t1'1 : 4 A2
t
) +
a =O c-4ve(- l.' =
4 ) Lt/n
"^à'F
0r,.
c ,Ue c=

.tn
I ,) Q,,,= =)
*
J{ t-
* /Lol=o üo
,tc*Ç î
C c = 49
t-r., S o( 4
e'nd,."L *l -b ?t-- jt5

rg
3 ,l

Jat n^-o- ,
41)= Q*s)n(*)ntf-) à) w ()L J )L -.æ -2/
ZE: C i*,ls
q, ue(- Lta= L cÜ
i
J
rlZc
.o L 1
6
L={ (H
'0cc osc;ll..|'o^, S c,tf s|(\r/Jo'; ..l^{u' kJrI x4o
1o-U'=. 2Ë )
C
b
,t 1=cW =)
*r" - ,)L
â.lu
Uc. ÿ
L
,lr-\ x Â, (
A

(1
-l I L) I
- A'l)r, + J.eUc-=O
Ë
2r =4 1r. i o-\J
Q, LE
3) q ('t) Q, g io (tn',l + t{)
.B

=
g âL tlc_
à t --0., q .Q- .Q^'"nLf =)
I Ua=O
f
-$, L<-
w

à) s,'n [P= { =) Lp= t,


o') Ë =;-{- 1 ZL .L. L
)-
) ) = ,{ 6i 5-s,',', (a o3t + n ) ( I
w

di
t-
.) ÇlC.
æ
4c LÿL L 1G 2-
â1 I
w

4e q) L; ( d2a
_.t i. {
o
t-
*
a] dl.
) Ë vnt c"nsl q"T. -y'oJ
LC
;(+)= lo*L-s,'o (403 t *,) (fr)

('rsr; lloJt *- *rt {to 11 c,r,rl drt; .


Lta: IÇ-
I â,
;/iL
L(.0) = 2S s;^( laa t + !.) (v)
+
!Ë c_-
tLL uë,
L ÿ f {€ )
C_
L\zÛl I aÿ -5,'n 't
o\i !r) ( ü)
L{ 1
q
2-
+ 3.8
i%+
Le L
,) b
^p*X^gt- '
I
I 6) E o= 4 C Lç?
1 çrt '+
-iî n'f ' :
L
senS,'tr; Utu'
ot'h't* u :

LÉ= a C C :o ) ËL= €
1c*Tr + 4a I uf = tl,) : 1,r.i VL , é*a d ,
To = Jr-i 'l Lc- Ea=O
ao
" A1î Q.lri1\ {,5 : tT' "nF (qo \ r)
L
.\ r 4,Ll
I I t= I

I I
I .'-. I
i L_ I
t
-l i i
t

f' i
t
f
t. iI rl

.tn
t
I
i
I
I
o 2xi utur)
t1l
l.!
\;

rg
q (4o-t', €u €L
{r'I'ÿ
I
\ \r
F
\ , \
.o
i
{ { À I
\,
C
i
i \ I
\ ll I\
\ I 1\
I
J
o
-îo T^ -Ta t
A

-tê
§ v v
.B

9 ( e (r,-i)
ciq\ ùl ËL 1 à
w

l;,o^tJ,n-. t' ..l;.'


i
a €rr ot'*
w

u' e *',J,.o' l". h't, * fn e {1 î..+fl t <>'

h'q
w

nafin u' t,r..e'- '

g f €c+,2 l
€â\ "T €*/' )
-l-i-- {
'a
lî,<ns;f ,rt *ot o *T e-
",t
g

^ Vni
L\,'t- <\ < ^("ü t<-'
u {","h+t'. h.1*
.)1
0 bc,"l[.,Lons ;W,4,* L'1,*
4) ")
L- X<.Lv L\-. /1
(l C= LIi\ : c-_ Â
'r
.,»
a "1a U.,,,'_
'
ü6,
uL
q ü.= Ç \tîv ) ut = Çort- =- 2-
"--}
L É..9A z I 4
't-
u: .1 c(9*) _1* -:
.L
ai c)e.- ,n o i lla- : l!. 7 ç -r,
={
L LJ.L : a =) Ët --
C.
)cL to' J
.L
sC- .l- L{tàtr- a -) 4 t
,1

\=o Lt) *) 11
C: tr,' ()
{L- a,1 x 4c-'
J 1= c d'cl,
cUc j
a
L
b1 q
Lü, : 4g3 (*4. h-
1
J-
Alt

.tn
L
--) c" .7 Lde,
- ç -* o uc (i)= '1q s.'^(4oz t)
â, !. 11.;- =)

-l: 4.
Ltc 'r) q(t)
= .UrÜ)
JT. + ZC LQ-*o

rg
go) : * lasin (to'5t)
1

1a-i
q No-*'io '1
r* ao= zri JTc
I

.o (t) = 10 Lt -s.',, (1o3 t)


l
I
) Nc. 1

,(i)= * =1;x1 iVr,'n (<î [ o7-,


!

.1.1î tæ
C
ài
Ë. = Ë.+ t^,L-- I
'l "/
t "t f L''" L'G) = a,1 =.n(1Êt 1r)
A

V +

=l §J.U? r e_L
LL f
.B

, à t: c Lla 1!:U. * L c*L,lur- .lr{-1.


w

æ e't
IJ
_H :[iz
JC
w

L cL -llJ.,- .)LQ" 4 u.)


( +
æ æ Z:, ZC
w

(e ,rt, di,il )
----*.v-.-----È#/
o
) d€rui
;H--a'' à ensl .*,.fe =->

d ,L \'ry.;//oler,.=, *I r,, ry a rrydtlo'- .

, ") Uàq z 400v, )


U.-."
LûI({Y = 1OV

,
, î.=
uâ,v = 4 c-9 ;
({ 1 ç, ,-'. ts-- nr I rP; qq-- t 4
t
L) v*
L I
aqq r.t ,,, cl / * ru / t*
L

4) o.t/ct
fr l
{b i (t) w+ "@'
a
tJc
c,te- {*o ra'lluL t o'T (f) '

L
uL {tltare-
q -/lfi
kro Q^1

Lo; d ** ,na,' llna t Llc 1 U2 : a é


7u, =. ç7 tu\tçé x3? . to-

i§rL
c
à,
a 0 =j
i^=0 )-42- A

d"s + -L q=o
Al^ zc- l

4^) 1=fi^. ros(aol-ot{J )

.tn
Lta s;n(ut',t + t{-) à
=- Qn,
*l

rg
t ),- Q^ -' (',1*
t{) - -*:1
C#i = -
à1'- -
9
fit*Lüo'1 =o
(é'_".A,fi) .o
qÿ{ (- LJo' 4
C
= LC
b) o
1

^I
A

J.rl Jt_<-

No= I
.B

)(., i,(1.1 66 x11,,1 .lc* 3

,rlo = 9'1{,iT H,
o
w

3) 9 g=Q- cæ(wottV)
w

a l=o, q a rn
t
Q* o,, tf =)
w

.rQ=.r etf= a
[ila= A-*No 51\1 t{ 6 {.,.1.,1;,

E
(+)
= 3?. to-
é
as (r 1L1t§é t)
,'(1') = H =)

;û)=j?. lré *Ç?27,Çé cos (qn,sété


; (1) 0 \1). co: ( ç 12?, ÿf *
{)
*9 c'r ;u (12) o
0 sc;ll ,.L'rns s4uÈ;1,ro L'lrnu--
Ll2 = - L\o = -lîs."(4 coal r {. )
C

, vc T t r -
Lt. U^
.L (fJ = 48s'^('lçnttt
-L
- it
a )
-l-
L
L b)n, LtL
La; oleo lleo , L,(.. + t{a -: û ,t^Î.
^n; -+-
)Ae i- L4: = O qvav
ev<c- *-J
..'=d1
)' i't1 -

Q",
'

1,,,
z?'-
I

er rt \l

a\l2 c.l,
I

) I ô c"'i

7. '(r-'

7.t)-
1.
Lc- I =.o ir
i l"
,4- ,r{t
r{o
t'
{
, - '---
'*+-

.tn
Lq sr(o o-t âc- b Jrn rn.-_ i .i
\ -r--
' rlr -.
g rf) = Q^ s,',7 (uci *V ) o,"- I

'î',
uo = 4- t * a:y.'' ll h'n' soJ AL (Ltt,ci) (r!

rg
=

.lD '. 0

J,'nÿJo-,7J ,^Qr- 5 ('ru.'ll ofu*,..- ul


,) ÿ Ën j*" dù\ -tr{- 1
Âr,^ n\O n. tl"*. "
.o 4e- =
2(-3"
-1

ia - -<lt
= :"n u{G- â; = l I c'. qr*. ,', = cdi (eâ - I )
C
Lt/o

'/^) u U,^ ,ÿ ,12,7 1 =) €,n=


!tu*(0"i-1")
A

= V
\Æ-

)
tf-r
4-= 1( a,"i L
1 )
.B

ü.2- a,CI\ ü4,


b) q Q- =
t 2_c- ;' .-- .+ --1

ra) g
'l oolr
Q^= lB'tcÿc
w

L
." t;^ _1 5L- -s|nL (rro+.!)
I a^ (_ uLrr.l C 1t.l o- ' g

=)
m
w

C=.40 tr
4:m -* 1L 7.{ r^o' ( *rt . { )
w

,-ZL
û.1 o
L ,l
(s) L I 1o 5
o{ L),n: Q,i =)
LC cut,j' O
1o\tl-
L=1 al H
E,*= )L Q^f o,s- ( *ot -{ )
,ù q ÿ: cLtc-
iet ânr

a) 18,t O -s, 'n(4aoî,t +
i) 77- 1 8.i :
1Z qns L
la n le-
_J-

"' " CJ : o,o ktÂ-ç,,n ( uaat rî)


i(+) çt é .1{'s:n ( { oo;it t -,i)
ç) "l(=
t
I

e* (.- fÿl
ai
t i I
i I
\
,\
§

1
r ( \./
l\ {
I ,

t \
ii I
I
t\ t I I

()
3.L 70

u)

.,,r,'(*J +1r) CAt


z-
( *rl + al
)
2-

=) Gt(2,wol+a) =ô )

.tn
Zuof trr: 7-+ fr-n à
2w"l = n + {i..r g t= * i1
I b

rg
J* q Uo 2L4o
t =- le
8 1'E
hv J

t i6
(h;) .o
C
1o
A

,,.a a- rl)-
crs .([ t{r5
-(
.B

) h

l" "1 À3 v_
w

t -7ô '3 lo
3 to 'f-',
3 a § 8
w

U
,/t
f=o É= Eu (e- =o)
lcJr,1"f \ I
w

t
/§* n* Ë,., 9
U l

t- l) t.
h.anJJ {t rnc*.I*r, Je- Ëu%t Ë,,\
r=7q É Én" ( ar=o)
t-
t é'1
. _iito' ,-i(., â'o\ üËuï=)
fu^Jdtnta.{'nt .tL é^ Yn éL.
t -îo
.r* ) é:= €e- ( /--
ç-nl

UE-:i * "' lti 9c;l(ol,'rns
Y
0 ;0r,h7'e' ü1,u.-
4
) E
7o--g lo-2 'h
r-Ja = 4ei Hô'
b) 7o = an6c ) c- i1
;rF.
q Ur^= Sov = y =; Q- = \.lo-ÿc.
7^ = urQ^ = 34,q " la LA
.

Y ai
.

-ll"
tL
-41=
' 1.. o

.tn
c1(tl = ir.to-\ -r,'n ( +l;,çt r !)
|"t E=;2:=;tt,i

rg
1-
' à='lo-
-
^J.
L) âe= ;cua'
ê.= !(uù ' /loab'{|c1"- "
.o
9 it (ü *u.')
Ez=
C
8., S ( u) ,.[ 1ot, L'0^' 1" '
A

d) 8.. = É.
.B

y*f H q, r^ r^l 6)our t). :J ü..


tfl-
uc= t 3(t3{v.
w

P rr,* co\*Q ,

I , t^.' = :.( - tJr') ) ur|


w

Llc:t Ur., =t3î,ziv


w

.Æ-

U. = U.^ sin (,,l rI )= t U*. )


{L
-sin(uot r ! )= J§& )
wo t +j
L
Ti
=
Y
t t'r2 =J

t lO (L J)
.L lre ,xl*
v
S *s, *. *2 45 \
LrLl
(
â*4*# 0 sc,'llolo n5 L Ü<-a l,'1,*-
(*
a)
I A

tJ.
9;
.a
,,
I
A *) §dr=
l_"
U" crue{, L =
I*uao
i{r,.
) \/to : L Y,* =) l/ L= 2-Li,zou \x!*
--"-.---.è
L x 4,6 = 6lt.4o\
l)L. Lxa,L 4a6 *
Lo; .Je- rla at'" dü'a- : lJ.r:tt{Ato
U 8 oo V
î"+veê- Uc= iC. ul Uf= Lrl; of ,'.
JT à{
={e )) 9 (l)= 8^ s"n(n''t *q',)
) W-- L {q â!,i: 1
dl2 0 ,f\ t{ 4;3 C .jr o -- I o3 t("à.6 1

*l+;! I=0 :cry''L:M i t=e' ,


9= &. ) S,'rrQr1 = .L 1-)

.tn
)/
b) L^ so(" dr-('17'. 'l;ff'ul ât Pn'- ,!r=I (ors ("' >o)
Q, §n( uol t q)
(,/ _1
I ^*: ! = Gl = \.lo'5.'n t*( t It
)

rg
é
qu.rc wo= J ) 0n- Os<.'llo
o' t,,.ï^1,* tonl" t"n'tsa'i ^LAL )
-
9 ;Gl= # )
4'oç;tto1-e.,^,-(t,') L'Ltt rtoq Qn"lt'
.o,'(tl = ,r: ,-(:;-(
""+
( hrt*rrton,1vc.)
:Lrn)
9 uLcll= t
yÿ *'
C
E = Ëe.r Ë-
û =Jg'n 4/..'L
.ô = J cü »
2z'2 U.a) = o,L xV .'lo3 s:" (li ( t 4* -: I
A

e. 3 2-1
L
4 /.r"u =' -32a.1-'* €. ) LtLfil - læt sin ( rct(
7)
.B

L
t .L 1 ,- + 2c A7'tA
Lc 9
L
w

clv-zt:- t
A I etB =2€
ze L
u
L)9 n =_(^) a
w

/) _.4é é )-
--

,16. t o- é = - 4o = *tüs =)
w

u.jo
= 493 r..<'l,h*1
*) 7à =4(AL ) 7n= \ A

4 8i =.
t6. !o*6 c' ) 0^= \. 4a 3 c
+i

9 ca \Xz, = 4t6i
/5 = 4( = y ) 3I L
L
L -.î
6
l== O.LH.
___
Jt.r ,, (aÿ Ilt
Asc;ll.-Lont ilo,i,*r1"*o Q^'L,ro
c-
q
t) L q)r cnt)ts .lu1*r1U .
"J
L(. s) "t à,f -*o, Lr- <o ,
u uL )
C
L
à A>0 i
Loi Je-, ,no:llnn : Lt*V=o
jt t , LILLI) = Ur^t,'" ( L,t,t + Lf )
L .1, _{) t){ ,'= .trrr
C
a ;ti, Ur : 6V
IL (i
c>l
L /t^\
) 1
Ltî
J), lc 1=o u J--ri,
I -h
l0= = { ÿ, 1, Ë,.,rt.p

.tn
-.,
aa o t,
b) L« to("fi {nq let UA* ertfc ÇL
i
[ =0, L(L
= _ UL^= il,C,ri t :*V )
J;fIr'i W- n,f .t-e Qr- Ja,,,',

rg
,
e"'
1'. e., f ,'"
5 ,'. tP= - 1)Ll tt
)*
g (T) = Q^ s,'n (*nl r Ll?l ç1U e C-.
.o \H = d s :n (4Si .lo3t - 7r) ( o)
ü,16
=1
rIZe
,r) g (; v*,
C
ào n- 4n c.o^cril u'"1 Qu s )u' Xu +_'
àt,)3<; ll .^Lo n, n'{n.fr'1 ü e-ê
U".-
L ttl =
U, 6v , .=- {§
A

l'(l
\Jrr?n
(
3,'n üJc '; c)c^l3o AL i .r.Lt* zS.ti r--f\ I ç
{W C
.B

ptoÿte- iL tl 36
ro
=
TJ" w DL h! q
L=,-**=J
,1

trîffi6
t
)
rft Lc
w

Â= ?., tl
19 G t!. Ë.
w

J,'.. (w,l-. tÉq)


/:- -74
t <iL ,z1Li.'L ,
g ü) = Q,
w

=Q- =Q^s,'^V 1)
(
CL l=0, g
_à) âa j L; a,
/JI C-
L +
a s,'.,Vu=l )Qq=1
J€
71
L,(*l J
Lc I )
4 Q^= CU6^= 6xrt,1 lo6
\--"--\,"-----\\_- Q^= i{,À.1i6 C *) o V
I

({) k,l ,l; é s,'*


? ff=o r)î'ii;:r!.'o
g = (4 (,?. { o3È +l ) U
,l"r-',-,
os , ; ll
"sï. c- nslq ril-<-
Q'