Vous êtes sur la page 1sur 8

TD analyse système Mécanique

APPLICATION 1 :

ARBRE D'ENTRÉE D'UN BROYEUR

Le dessin d’ensemble ci–dessous représente un arbre d'entrée d'un broyeur à cailloux de


grande capacité. Sa modélisation avec ses caractéristiques géométriques sont données sur le schéma
simplifié ci- après.

Les caractéristiques mécaniques sont les suivantes :

Matériau : 55 Si 7.
Re = 600 Mpa ; Rr = 800 Mpa

L'étude qui suit a pour but de calculer le diamètre de cet arbre à partir des méthodes évoquées dans
le cours.

θ
z

t
δ T δ

Modélisation de l'arbre d'entrée d'un broyeur

f
sin 
N =750 tr/min ; d = 250 ; 2R = 800 ; P = 200 Kw ; c = 920 ; e  3 .4
 = 21.8° ; b =640;  = 10° ; 2r=300

Dimensionnement d’arbre
TD analyse système Mécanique

Les liaisons entre l’arbre et le bâti en A et B sont réalisées par l'intermédiaire de bagues
lisses, avec jeu. Leur longueur autorise un léger rotulage. On modélisera la liaison pivot de manière
isostatique par l'association d’une rotule et d’une linéaire annulaire.

L’action de la roue sur le pignon en D :

 
r ur r
 D sin  sin  x  sin  cos  y  cos  z 
 
 
r/ p
 
 
r ur r
 Dr / p r cos  x  d cos  y   d sin  cos   r sin  sin   z
ro / pig A

 A
Les actions axiales A1 , radiales R1 , tangentielles T1 s’écrivent :
A1  DR / P sin  sin 
R1   DR / P sin  cos
T1   DR / P cos

Représentation de l’action de la roue sur le pignon en D


Travail demandé :
1) Calculer les tensions des courroies.
2) Étudier l'équilibre de l'ensemble (poulie- arbre- roue) et calculer, à l'équilibre, les actions
en A, en B et en K.
3) Représenter les diagrammes des efforts sollicitant cet arbre.
4) Calculer son diamètre mini.
5) On se propose de choisir un autre matériau pour cet arbre tenant compte de
L’encombrement qui exige un diamètre max = 75mm.

Dimensionnement d’arbre
TD analyse système Mécanique

EVALUATION :

On considère le réducteur représenté sur le dessin d’ensemble suivant, la poulie


d’entrée (31) montée sur l’arbre (8) n’est pas représentée. On se propose d’étudier l’arbre de
transmission (20) schématisé ci- dessous :

y T

Poulie d’entrée (31)


Roue dentée (8)
I

t A B
x
O1
O
J
K

z 45 45 25

Données:

- Moteur de puissance Pm = 7.5 KW et de vitesse en charge Nm = 1450 trs/mn


- Transmission poulie courroie: rapport i = 1 , T = t e f , f = 0,3 4
 Poulie (31) = 80 mm , rendement  = 0,75
- Roue dentée (8) : denture droite, d'angle de pression  = 20°,
Diamètre primitif Dp = 60 mm
- Arbre de transmission: matériaux 38 Cr 2
Guidage en rotation assuré par deux roulements à billes

Dimensionnement d’arbre
TD analyse système Mécanique

Correction de l’application : ARBRE D'ENTRÉE D'UN BROYEUR

Recherche des sollicitations dans l’arbres


Calcul des efforts extérieurs
L’arbre isolé est soumis à :
 L’action de la courroie : Si on se place à la limite du glissement.
Cm  R.(T  t )
f .
sin(  ) Cm
T  t.e t  f .

R.(e sin(  )  1)

200.103.30
où Cm P.30  2546N.m
. .750
t  2546 2652 N
0.4.2.4
T=2652.3.4=9017N ; Cm= 2546 N.m; t = 2652N ; T = 9017N
Torseur de la courroie sur la poulie :

0 Cm 
 
 c/ p c  (T  t ).cos( ) 0
(T  t ).sin( ) 0 c

0  Cm   0   c  
 c / p A  (T  t ).cos( )      
 0    (T  t ).cos( )    0 


(T  t ).sin( )       
  0   (T  t ).sin( )   0  A
0 Cm 
 c / p c  (T  t ).cos( ) 
c.(T  t ).sin( ) 
(T  t ).sin( )  c.(T  t ).cos( )  A

 L’action de la roue sur le pignon en D:


 DR / p .sin( ).sin( )  DR / p .r.cos( ) 
 
 ro / pig  A
  DR / p .sin( ).cos( )  DR / p .d .cos( ) 
 
 DR / p .cos( ) DR / p .(d .sin( ).cos( )  r.sin( ).sin( )) 
A

Les actions axiales : A1  DR / p sin( ).sin( )


Les actions radiales : B1   DR / p sin( ).cos( )
Les actions tangentielles : T1   DR / p cos( )
 L’action de la liaison en A (rotule unilatérale) :
X A 0
 
 ba / arb c  YA 0
Z 0  A
 A
 L’action de la liaison en B (linéaire annulaire) :

Dimensionnement d’arbre
TD analyse système Mécanique

0 0
 ba / arb B  YB 0

Z 0 B
 B
0  0   0   b  
 ba / arb A  YB      
 0    YB    0 


Z  0  Z   0  
 B    B   A
0 0 
 ba / arb A  YB 
 Z B .b 
Z  YB .b  A
 B
 Appliquons le principe fondamental de la statique au point A :

0  DR / p .sin( ).sin( )  X A  0  0 
 
 R.(T  t )  DR / p .r.cos( )  0  0  0 
(T  t ).cos( )  D .sin( ).cos( )  Y  Y  0 
 R/ p A B 
 
 c .(T  t ).sin( )  D R/ p .d .cos( )  0  b.Z B  0 
(T  t ).sin( )  D .cos( )  Z  Z  0 
 R/ p A B

  c.(T  t ).cos( )  DR / p .(d .sin( ).cos( )  r.sin( ).sin( ))  b.YB  0 
Que l’on peut écrire sous le forme suivante:
(1) A1  X A  0  0 
(2) R.(T  t )  r.T1  0 
 
(3)  (T  t ).cos( )  R1  YA  YB  0 
 
(4) c.(T  t ).sin( )  d .T1  b.Z B  0 
(5)  (T  t ).sin( )  T1  Z A  Z B  0 
 
(6)  c.(T  t ).cos( ) (d .R1  r. A1 )  b.YB  0 

X A   DR / p .sin( ).sin( )
A.N : X A  18063.sin(20).sin(21.8)
X A  2294 N
A1   X A
A1  2294 N
R1   DR / p .sin( ).cos( )
A.N : R1  18063.sin(20).cos(21.8)
R1  5736 N

T1   DR / p .cos( )
A.N : T1  16974
T1  16974 N

Dimensionnement d’arbre
TD analyse système Mécanique

c.(T  t ).sin( )  d .T1


ZB 
b
920.103.(9017  2652).sin(10)  250.103.16974
A.N : Z B 
640.103
Z B  5042 N

c.(T  t ).cos( )  r. A1  d .R1


YB 
b
920.103.(9017  2652).cos(10)  150.103.2294  250.103.(5736)
A.N : YB 
640.103
YB  14816 N

YA  (T  t ).cos( )  R1  YB
A.N : YA  (9017  2652).cos(10)  5736  14816
YA  2412 N

Z A  (T  t ).sin( )  T1  Z B
A.N : Z A  (9017  2652).sin(10)  16974  5042
Z A  23121N
Le calcul statique donne : y

DR / p  18063 N YA
A1  2294 N
ZB
R1  5736 N
T1 A1
T1  16974 N YA B
X A  2294 N R1
YA  2517 N
XA
A ZA
Z A  23121N
Z B  5042 N
YB  14816 N z
Modélisation en poutre :

Dimensionnement d’arbre
TD analyse système Mécanique

Recherche des efforts de cohésion :


 Zone [E A] 0 xd
N  2294 N M t  2546 N .m
Ty  5736 N M fy  16974.x
Tz  16974 N M fz  5736 x  344
T  T  T  17917 N
y
2
z
2

 Pour x  0, M f  344 N .m
M f  M 2fy  M 2fz  
 Pour x  d  250mm, M f  4381N .m

 Zone [A B] 0 xb :
N  0N M t  2546 N .m
Ty  14816  11492  3324 N M fy  5042.(b  x)  1105.(c  x)
Tz  6147 N M fz  14816.(b  x)  11492.(c  x)
T  Ty2  Tz2  6988 N
 Pour x  0, M f  4381N .m
M f  M 2fy  M 2fz  
 Pour x  b  640mm, M f  3233 N .m

 Zone [B C] 0  x  (c  b) :

N  0N M t  2546 N .m
Ty  11492 N M fy  1105.(c  b  x)
Tz  1105 N M fz  11492.(c  b  x)
T  Ty2  Tz2  11545 N
 Pour x  0, M f  3233N .m
M f  M 2fy  M 2fz  
 Pour x  c  b, M f  0 N .m

N(N)
E A B

2294
T(N)
17917
11545
6988

Mt (Nm)
2546

Mf (Nm)
4381
3233

Dimensionnement d’arbre
TD analyse système Mécanique

Les diagrammes représentatifs de l’évolution des différentes sollicitations sont donnés ci-dessous :

D’après les diagrammes représentatifs des différents sollicitations, on remarque que la section la
M f max  4381N .m
plus sollicitée est celle d’abscisse x=d où 
 M t max  2546 N .m
Re  600MPa
Matériau 55 si7 
 Rr  800MPa
 Calcul de diamètre :

Re 600
 max adm  RPe    120MPa.
5 5
 Critère de Vom Mises :

 com max   max adm


 com max   2  3. ²
sachant que :   M f  32.M f  16.M t
3
IGz 3
 .d  .d

32.M f 16 32
 2  3. ²  ( )2  ( M t )2  . M f 2  4.M 2t   Max
 .d 3  .d 3  .d 3
32
 d 3 . M f 2  4.M t 2
 . Max.adm
32.103
A.N : d  3 . (4381) 2  4.(2546) 2
 .120
d  82.9mm
soit d  83mm

Dimensionnement d’arbre