Vous êtes sur la page 1sur 8

‫الجمهورية التونسية‬

‫وزارة التعليم العالي والبحث العلمي‬


‫جامعة تونس‬
‫المدرسة الوطنية العليا للمهندسين بتونس‬

Département Génie Mécanique

Support de Cours Intégré


Classe : 1ère Année

CAO – Niveau II

Chapitre 5

Dr. Noureddine BEN YAHIA


Maitre de conférences
Certifié CESI-France
Cours CAO Niveau II Dr. Noureddine BEN YAHIA

Sommaire
Chapitre 5 : Visualisation en 3D .......................................................................................................... 3
5.1. Introduction : .............................................................................................................................. 3
5.2. Processus de visualisation : ................................................................................................... 3
5.3. Etude des projections : ............................................................................................................ 4
5.3.1. Projection perspective : ....................................................................................................... 5
5.3.2. Projection parallèle :............................................................................................................. 5
5.3.3. Axonométrie orthogonale :.................................................................................................. 5
5.3.4. Représentation d’Axonométrie orthogonale .................................................................... 6
5.3.5. Axonométrie oblique ............................................................................................................ 7
Bibliographie .......................................................................................................................................... 8

pg. 2
Cours CAO Niveau II Dr. Noureddine BEN YAHIA

Chapitre 5 : Visualisation en 3D

5.1. Introduction :

Lors de la conception sur un système de


CAO on peut visualiser un modèle en
plusieurs vues sur l'unité d'affichage. La
visualisation d'un modèle
tridimensionnel est un processus plutôt
complexe vue que l'unité d'affichage ne
peut représenter des graphiques que
sur des écrans 2D Figure 5.1. Exemple de visualisation

Cette incompatibilité entre modèles 3D et écran 2D peut être résolue en utilisant


des projections qui transforment des modèles tridimensionnels en projections
planes bidimensionnelles.
Pour la visualisation tridimensionnelle, nous devons spécifier un volume de vue
dans l'espace 3D, une projection sur un plan de projection et une fenêtre délimitant
cette dernière ainsi qu'une clôture sur la surface de vue. Une fenêtre est une
frontière rectangulaire (de dimensions variables) à travers de laquelle l'utilisateur
observe le modèle. Une clôture est une partie de l'écran qui représente sous forme
d'image le contenu de la fenêtre

Figure 5.2 : Limitation de volume de visualisation

5.2. Processus de visualisation :


Les objets dans l'espace 3D sont découpés par le volume de vue 3D et ensuite
projetés

Figure 5.3 : Processus de visualisation

pg. 3
Cours CAO Niveau II Dr. Noureddine BEN YAHIA

5.3. Etude des projections :


Pour réaliser une projection, il faut définir un centre de projection et un plan de
projection. Pour obtenir la projection d'une entité (par exemple, une droite entre
deux points P1 et P2), les rayons de la projection (appelés projetantes) sont
construits par la connexion du centre de projection à chaque point de l'entité.
L'intersection de ces projetantes avec le plan de projection définie les points
projetés qui constituent l'entité projetée. Deux types de projection sont possibles
selon la position du centre de projection par rapport au plan de projection. Si le
centre de projection est une distance finie du plan de projection, on parle de
projection perspective. Si par contre, le centre de projection est à l'infini, on parle
alors de projection parallèle.

Figure 5.4 : Définition des projections

Figure 5.5 : Types de projections

pg. 4
Cours CAO Niveau II Dr. Noureddine BEN YAHIA

5.3.1. Projection perspective :

Dans ce type de projection perspective :


✓ Le parallélisme n'est pas conservé, ainsi, deux lignes parallèles du modèle
ne le sont plus en projection.
✓ La taille d'une entité est inversement proportionnelle à sa distance du centre
de projection.
✓ La projection perspective crée un effet artistique qui donne du réalisme à la
vue perspective.
Elle n'est pas très utilisée chez les ingénieurs
et les concepteurs parce que les dimensions
et les angles réels des objets et donc leurs
formes ne sont pas conservés. Ainsi, les
mesures ne peuvent être prélevées
directement de la vue perspective Figure 5.6 : Projection
perspective
5.3.2. Projection parallèle :

La projection parallèle fait partie de la


géométrie affine où le parallélisme est
un concept important donc il est
conservé.
Figure 5.7 : Vue en perspective
parallèle
Selon la relation entre la direction de projection et le plan de projection, on distingue
deux types de projection parallèle :
✓ Axonométrie Orthogonale ou " Projection Orthographique " si la direction de
projection est normale au plan de projection. Les projections
orthographiques sont de deux types :
o Parallèle
o Axonométrique
✓ Axonométrie Oblique si la direction de projection n ‟est pas normale au plan
de projection
5.3.3. Axonométrie orthogonale :

a/ Représentation parallèle
➢ La direction de projection coïncide avec l'un des axes principaux du repère
objet "MCS". Elle donne des vues bidimensionnelles systématiquement

pg. 5
Cours CAO Niveau II Dr. Noureddine BEN YAHIA

positionnées les unes par rapport aux autres. La position relative des vues
dépend de la méthode de projection choisie (premier ou troisième dièdre).

Figure 5.8 : Représentation des vues

b/ Représentation Axonométrique
Projection où le plan de projection n'est pas normal à l'un des axes principaux du
repère objet. La projection montre alors plusieurs faces de l'objet en même temps
(l'image obtenue est à trois dimensions).
➢ Projection d'un cube :
Les trois arêtes du cube (X, Y, Z), se projettent en (X', Y', Z')

Figure 5.9 : Représentation de vue et lignes de projection

5.3.4. Représentation d’Axonométrie orthogonale

La représentation axonométrique est définie par les caractéristiques suivantes :


✓ La position de X' et Y' est définie à l'aide des angles α et β par rapport à
l'horizontale du plan de projection. On peut adopter la convention de signe
suivant pour les angles α et β : les angles sont positifs lorsque les axes
correspondants sont dans le demi-plan au-dessus de l'horizontale passant
par O', et négatifs dans le cas contraire.
✓ La projection axonométrique conserve le parallélisme des lignes mais pas
les angles.

pg. 6
Cours CAO Niveau II Dr. Noureddine BEN YAHIA

✓ Elle est divisée en trois types : Projection Trimétrique, Dimétrique et


Isométrique. La projection isométrique est la plus connues des projections
axonométriques.
✓ Elle est divisée en trois types : Projection Trimétrique, Dimétrique et
Isométrique. La projection isométrique est la plus connues des projections
axonométriques.
Elle possède une caractéristique assez
pratique. Les trois axes principaux du
repère objet sont projetés de manière
"identique" de sorte que la mesure des
dimensions sur ces trois axes se fait
avec la même échelle. De plus, la
normale du plan de projection fait le
Figure 5.10 : Définition des angles et
même angle avec les axes principaux.
Ces derniers font le même angle entre
eux de 120°.

5.3.5. Axonométrie oblique

Dans une axonométrie oblique, le plan de projection est parallèle à la face principale
de l'objet à représenter, dont la projection reste à la même échelle.
Deux des axes projetés sont orthogonaux. Trois types d'axonométries obliques sont
retenus en raison de leur facilité de représentation :

➢ L'axonométrie cavalière spéciale


➢ L'axonométrie cavalière
➢ L'axonométrie planimétrique

Figure 5.11 : Représentation de


projection oblique

pg. 7
Cours CAO Niveau II Dr. Noureddine BEN YAHIA

Bibliographie
Le Guide de la CAO –Dominique Taraud et Gilles Glemarec- Ed. DUNOD –Paris
2008 – ISBN 978-2-10-049841-3

CAD/CAM Theory and Practice –Ibrahim ZIED- Mc Graw-Hill, Inc. ISBN 0-07-0728-
57-7

Wojciech Skarka « Application of MOKA methodology in generative model creation


using CATIA » Elsevier 2006

Pamamtric and feature-Based CAD-CAM – Concepts techniques and applications


– Jami j. Shah and Martti Mantyla – A Wiley-Interscience Publication - ISBN 0-471-
00214-3

BEN Yahia N., “Processus d’élaboration de gamme automatique d’usinage :


application aux entités prismatiques”, Thèse de doctorat, Ecole Nationale
d’ingénieurs de Tunis, ENIT 2002.

Romthane Ben Khalifa, Noureddine Ben yahia, Ali Zghal. « Apports de l’interface
STEP AP-203 dans la modélisation des entités d’usinage. » COTUME 2012.

Cours de mastère de recherche en génie mécanique en Conception et Fabrication


assistée par ordinateur –J. B. YOUNES- « ESSTT –version2012».

Romdhane BEN Khalifa, thèse de doctorat, « Modélisation et conception d’un


système Hybride de Génération de Processus d’usinage » Ecole National
d’Ingénieurs de Tunis- ENIT 2012.

www.granddictionnaire.com

pg. 8

Vous aimerez peut-être aussi