Vous êtes sur la page 1sur 8

qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty

uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd
fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx
Projet 1
Séquence 1 : Informer d’un fait d’Histoire
cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq 01/09/2015

wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui
Professeur : Mme BELMOULOUD Karima

opasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfg
Lycée Abdelafi BOUDIAF –w.BBA- Circonscription 1.

hjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxc
vbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq
wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui
opasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfg
hjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxc
vbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq
wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui
opasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfg
hjklzxcvbnmrtyuiopasdfghjklzxcvbn
mqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwert
yuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopas
dfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklz
xcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnm
qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty
Projet I 3 AS
Séquence 1: Informer d’un fait d’Histoire

Séance 02 : Points de langue

A. Lexique de guerre :

Objectifs :
1. Acquérir et/ou enrichir son lexique relatif à la guerre.
2. Distinguer l’action politique de l’action militaire.
3. Etudier le champ sémantique du mot « guerre ».
4. Réinvestir ses acquisitions.

Exercice 01 : Lisez le support (1) et encadrez les mots qui appartiennent au champ lexical de « guerre ».
Support 1: La lutte dans le centre

« Les combats les plus durs ont lieu dans le Constantinois. Il y a en moyenne entre 100
et 150 victimes par mois durant le 1er trimestre 1956, obligeant l’armée française à multiplier
les ratissages dans la région de Bougie avec les généraux Bigeard et Noiret. Une grande
opération poursuite a lieu après la désertion de près de 150 tirailleurs Algériens stationnés
dans la région de Souk Ahras. (…)

Mahfoud KADDACHE, Et l’Algérie se libéra 1954-1962. Edif 2000


Exercice 02 : Voici une série d’événements menés par le FLN et l’ALN durant la guerre d’Algérie.
A/ Classez-les selon qu’ils indiquent une action politique ou une action militaire ;
B/ Soulignez les mots qui vous permettent de classer les événements ;
1. Attaques de postes ou de patrouilles militaires français.
2. Le 19 mai 1956, grève des étudiants et des lycéens algériens.
3. Le 24 février 1956, création du syndicat des travailleurs algériens (UGTA).
4. Les offensives du 20 août 1955 dans le Nord Constantinois.
5. 20 août 1956, le Congrès de la Soummam.
6. Assassinats des colons et égorgement des Musulmans hostiles à la guerre libératrice.
7. Intensifier la propagande : de nombreux journaux français, américains et britanniques parlaient de la
Bataille d’Alger.
8. Le 9 juin 1957, attentat du FLN au Casino de la Corniche.
9. Renforcement des délégations du FLN à l’ONU, les Etats-Unis, l’Europe, les Arabes.
10. Manifestation du 17 octobre 1961 à Paris.
Lutte armée Lutte politique
……………………………… ………………………………
……………………………… ………………………………
……………………………… ………………………………
Projet I 3 AS
Séquence 1: Informer d’un fait d’Histoire

Exercice 03 : Reliez par flèches les expressions de la colonne (A) à l’explication correspondante dans la
colonne (B) :
A B
1. Guerre des nerfs a. Stratégie consistant à affaiblir peu à peu l’ennemi.
2. Sur le pied de guerre b. Méthode offensive rapide et ne durera pas longtemps.
3. De bonne guerre c. Un conflit dur et impitoyable.
4. Guerre éclair d. Stratégie visant à saper (ruiner) le moral de l’adversaire.
5. Guerre d’usure e. Conforme aux règles acceptées par les deux adversaires.
6. Sale guerre f. Les rivaux sont prêts à s’affronter.

Exercice 04 : De quelle guerre s’agit-il dans chaque exemple :


Guerre civile - Guerre des Cent Ans - Guerre sainte - Guerre froide
Ex 1 : Face à la montée en puissance de l’islam, l’empereur byzantin, installé à Constantinople, demande
l’aide des chrétiens d’Occident, qui se lancent dans une …………….. contre les musulmans : c’est le début
des « croisades chrétiennes » (1095-1270).
Ex 2 : Les événements en Algérie divisent la France : certains dénoncent la torture et les exécutions ;
d’autres veulent que l’Algérie reste française. Le 13 mai 1958, un putsch est organisé par des Français
contre leur gouvernement pour empêcher toute négociation avec le FLN, la France est au bord d’une ………
Ex 3 : La ………… est une guerre sans batailles qui a opposé les Etats-Unis à l’URSS à partir de 1947. Elle
a pris fin en 1989 avec l’effondrement du bloc soviétique.
Ex 4 : La ………… correspond au très long conflit qui a opposé la dynastie française des Valois aux rois
d’Angleterre, de 1337 à 1453.

Exercice 05 : Complétez le passage suivant par les mots pris de la liste suivante :

Sabotés – maquisards – incendiés – embuscade – abattus – soldats – assassinés

« Dans une ………. montée par les ……….. près du poste de Djeurf dans les Aurès, les
………… transportés par deux camions militaires sont presque tous ……….. (…) 112 civils
sont …………., 42 écoles et 42 habitations sont ………… , 34 voies ferrées, 58 fermes, 53
ponts et 172 lignes téléphoniques sont ………… durant le mois de janvier 1956, signale un
rapport officiel français. »

Mahfoud KADDACHE, Et l’Algérie se libéra 1954-1962. Edif 2000


Projet I 3 AS
Séquence 1: Informer d’un fait d’Histoire

B. La mise en évidence d’un fait (Phrase nominale et phrase passive) :

Objectifs :
1. Mettre en valeur le fait historique.
2. La nominalisation et la passivation comme procédé de reformulation et de condensation
3. Réinvestir ses acquisitions à l’écrit.

Imprégnation : Observez les énoncés suivants et comparez-les :


A/ La police et l’armée françaises ont massacré 45 000 Algériens en mai 1945.
B/ Massacre de 45 000 Algériens en mai 1945.
C/ 45 000 Algériens sont massacrés en mai 1945.
Remarques :
Enoncé Grammaticalement Sémantiquement
A -Ph. Active (S+V+COD+CT) L’agent de l’action est mis en valeur.
B -Ph. Nominale (N+Cn+CT) L’action est mise en valeur
- condensée
C -Ph. Passive (S+V+CT) L’action est mise en valeur.
- condensée

Activité 02 : Résumez les énoncés suivants par l’emploi de phrases nominales.


1. 25 000 Algériens sont disparus, ils avaient tous entre 18 et 45 ans.
2. L’Algérie dans les années vingt sort de la 1ère Guerre mondiale à laquelle elle
participe. Elle envoie ainsi en France ses hommes Européens et Algériens. Elle y envoie
les produits de son agriculture. Elle y participe également sur le plan financier.

Activité 03 : Dans les énoncés suivants, mettez l’accent sur le fait en employant des
phrases passives :

a) Le Congrès de la Soummam affirme la double primauté du politique sur le militaire


et de l’intérieur sur l’extérieur.
b) Du côté français, la 1ère Guerre Mondiale a mobilisé près de 450 000 hommes dont
près de 300 000 Algériens.

A retenir :
- La phrase nominale et la phrase passive permettent de mettre l’accent
(d’insister) sur le fait (ou l’événement) et non pas sur l’agent.
- Ces deux phrases permettent aussi de condenser l’information par suppression
de l’agent.
Projet I 3 AS
Séquence 1: Informer d’un fait d’Histoire

Activité 04 : A partir du tableau suivant, rapportez l’événement qui s’est déroulé. Utilisez une
phrase nominale et une phrase passive.

Qui ? Quoi ? Où ? Quand ?


Paysans algériens, fellahs, ouvriers Se soulever Nord Constantinois 20 août 1955,
Militaires français Exécuter 24 arabes Stade de Philippeville 22 août 1955

Réponses possibles :
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Projet I 3 AS
Séquence 1: Informer d’un fait d’Histoire

C. Les indicateurs temporels

Objectifs : 1. Repérer les indicateurs de temps dans un énoncé historique.


2. Distinguer : une date d’une durée, et une date fixe d’une date approximative.
3. Réinvestissement des acquis à l’écrit.

Imprégnation : Lisez le support 1, encadrez tous les mots indiquant le temps.


Support 1 :
A Emmanuel Roblès
Le 18 décembre 1960
Cher ami,
Nous avons vécu la semaine tragique accrochés à la radio, comme vous. Ici, il ne
s’est presque rien produit mais Nador a été l’un des foyers les plus actifs de la manifestation.
Quand les ultras ont commencé, le 9, je revenais de Tizi-Ouzou avec Ould Aoudia et en passant
à Salembier j’ai revu les groupes de jeunes, l’œil en feu, se préparant pour une sortie. Le
lendemain, quand on a parlé de Salembier, Maçoul, Saâda, la Redoute, je n’étais pas surpris. Il
y a eu énormément de casse. Une explication entre voisins qu’on attendait depuis longtemps.
A présent, plus d’hypocrisie, chacun sait où est sa place et où il doit aller. Bien sûr que c’est
triste !
Quand je dis que chacun sait où il va je parle des indécis, non des convaincus. L’idée
que j’aurais pu y rester ou que je pourrais y rester le prochain coup ne m’effraie pas. Si
tragique qu’ait été cet affrontement il n’a pas séparé davantage ceux qui depuis longtemps
ont décidé de se tourner le dos. Tu diras que j’ai eu de la chance d’être parti juste à temps du
milieu de cette poudrière où le sort m’avait placé il y a trois ans. Mais il ne s’agit pas de moi. Il
s’agit des jeunes qui feront ce pays.
Physiquement ça ne va pas fort. La moitié du temps je suis à plat avec de la fièvre.
Pour ma femme, c’est pire. Elle reste couchée un jour sur deux. Et puis toute cette nichée qui
tourne autour, encagée !
Nous vous embrassons tous affectueusement.
Mouloud Feraoun.

Activité 01 : lisez le support 2, repérez les indicateurs temporels et classez-les dans le tableau :
Indicateur de temps Date Période
. .
Projet I 3 AS
Séquence 1: Informer d’un fait d’Histoire

Support 2 :
« Au matin du mardi octobre, la police sait qu’une manifestation de masse se
prépare ; des cars de polices quadrillent la ville, des policiers cernent les bouches de métro,
prêts à arrêter les manifestants. Aux portes de Paris, à la sortie des métros (…) les manifestants
seront systématiquement matraqués, à coup de crosse, de gourdin, de bâton, souvent jusqu’à
ce qu’ils s’effondrent. Les policiers frappent au visage, au ventre, des manifestants qui ne font
montre d’aucune violence ni de résistance. (…) les policiers tirent sur les manifestants. Sur les
ponts aux portes de Paris et sur le Pont Saint-michel, des hommes sont précipités à la Seine. En
plein Paris et pendant plusieurs heures se déroule une véritable chasse au faciès, à laquelle la
population parisienne assiste et collabore parfois. (…)
Plus de dix mille Algériens sont interpellés, durant quatre jours les violences
continuent. A leur arrivée, les manifestants sont systématiquement battus. Dans l’enceinte
des lieux d’internement, on assiste à des exécutions et nombreux sont ceux qui meurent de
blessures non soignées. Au lendemain de la manifestation, le bilan officiel est de deux morts
algériens. (…) Malgré les efforts de quelques parlementaires, le gouvernement empêche la
création d’une commission d’enquête. Aucune des plaintes déposées n’aboutira. »
Jean Luc-Einaudi, La bataille de Paris 17 octobre 1961, Média-Plus.

Activité 02 : Lisez le passage suivant puis distinguez un temps (date) fixe d’un temps approximatif.
Support 3 :
A Emmanuel Roblès
Fort-National, 13 avril 1956
Cher ami,
Je reçois ton livre ce soir, et cette nuit je vais veiller pour le lire et aussi pour
tenir compagnie à ma femme qui doit souper vers minuit. J’ai écrit à Djidji pour
l’autoriser à faire le Ramadan. Tant pis pour elle. Je ne crois pas dans ces conditions
qu’elle puisse monter souvent vous voir à la Redoute.
Je me suis mis à prendre des notes comme tu l’avais suggéré. Dès qu’il y en aura
assez je te ferrai lire le cahier. Cela m’occupe un peu chaque jour.
Reçu une lettre de Guirao. Il veut publier un conte que je lui avais envoyé l’an
dernier mais le conte ne veut pas grand-chose.
Mouloud Feraoun.
Indicateur de temps Temps fixe Temps approximatif
Projet I 3 AS
Séquence 1: Informer d’un fait d’Histoire

Activité 03 : Complétez par : En – à – le – de -

Mouloud Feraoun est né …….. 8 mars 1913 à Tizi-Hibel, …….. 1928, à l’âge de 15
ans, il poursuit ses études à l’Ecole Primaire Supérieure de Tizi-Ouzou. Quatre ans plus tard, il
entre à l’Ecole Normale de Bouzaréa où il fait la connaissance de son ami Emmanuel Roblès.
Père de 7 enfants, il devient instituteur …….. 1935, puis Inspecteur des Centres Sociaux à Alger
…….. 1960 …….. 1962.
…….. sept ans (depuis 1950), Feraoun l’instituteur- écrivain a publié plusieurs
œuvres : Le Fils du Pauvre, La Terre et le Sang, et Les Chemins qui montent (1957), etc.
Il est assassiné avec cinq de ses collègues inspecteurs, …….. 15 mars 1962 …….. la
veille du cessez-le feu.

Activité 04 : Réécrivez la chronologie suivante sous forme de paragraphe.

DATE / PERIODE EVENEMENT


Janvier 1840 - Augmentation du nombre d’Européens en Algériens.
1842-1846 - Arrivée des Espagnols, des Maltais et des Italiens.
1847 - Installation de 15 000 immigrants en Algérie.

Réponses possibles :
……………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………