Vous êtes sur la page 1sur 2

II.

LA STRUCTURE UNIVERSELLE DE LA MOLECULE D’ADN


TP 8 : à la découverte de la molécule d’ADN …..

A partir de l’étude et de la mise en relation des documents des 4 ateliers,


- réaliser un schéma le plus complet possible de la structure de la molécule d’ADN. Votre schéma devra inclure au
minimum les légendes suivantes : nucléotides (A, T, G, C) ,double hélice, chromosome, séquence [6]
- expliquer ce qui permet de différencier 2 allèles d’un même gène (justifier votre réponse à l’aide des documents fournis)

ATELIER 1 : L’ADN dans l’art


ATELIER 2 : la drépanocytose, une maladie génétique
ATELIER 3 : structure de la molécule d’ADN (logiciel Rastop)
ATELIER 4 : article du palais de la découverte « la science mène l’enquête »

LA molécule d’ADN possède 2 chaînes enroulées l’une autour de l’autre, en double hélice .
Chaque ‘barreaux’ de cette double hélice est constitué d’une paire de nucléotides.
Il existe 4 types de nucléotides : A, T, G, C .
les paires de nucléotides ne se font pas de façon aléatoire, mais sont bien ordonnées :
A et T sont les nucléotides complémentaires ie l’un en face de l’autre dans la molécule d’ADN
G et C sont des nucléotides complémentaires

Un nucléotide est un ensemble de 3 constituants : un phosphate+un sucre (désoxyribose) +une lettre (c’est une base) parmi
les 4 qui existent.
On appelle séquence d’ADN l’ordre dans lequel se succèdent les nucléotides. Cette séquence détermine le message codé dans
l’ADN : le langage de la molécule d’ADN est toujours constitué d’une séquence de 4 lettres (A, T, G ou C), quel que soit les
êtres vivants. On dit que la molécule d’ADN est universelle.

III. LA MOLECULE D’ADN EST VARIABLE (~peut présenter des variations)

TP 9 : la molécule d’ADN … une molécule variable


Vous cherchez à comprendre comment l’ADN, qui porte un langage en 4 lettres (4 nucléotides) peut porter différents
messages pour un même gène.
En utilisant tous les documents, rédiger un texte permettant d’établir le lien entre gène, allèle et mutation. ( !!!
votre texte doit s’appuyer sur l’exemple des groupes sanguins)

EXEMPLE : LE SYSTEME ABO DES GROUPES SANGUINS CHEZ L’HOMME

1. 2. Le gène responsable des groupes sanguins A, B ou O est un gène constitué de


1062 ou de 1061 paires de nucléotides.
Il existe 3 allèles pour ce gène : l’allèle A, l’allèle B et l’allèle O.

3. On appelle mutation toute modification de la séquence de nucléotides de la


molécule d’ADN.

paire de chromosomes n°9 4. Fiche technique du logiciel Anagène


(un du père et un de la
mère) 5. Un individu de groupe sanguin AB possède l’allèle A + l’allèle B
Un individu de groupe sanguin A peut posséder l’allèle A + l’allèle A
Un gène est un fragment de la molécule d’ADN qui possède une information déterminant un caractère particulier (ex : groupe
sanguin). Un gène possède donc une séquence de nucléotides .
L’information portée par le gène peut exister sous différentes versions appelées allèles : par exemple, l’allèle A et l’allèle B du
gène des groupes sanguins sont tous les deux constitués d’une séquence de 1062 nucléotides , mais il y a 4 nucléotides
différents entre l’allèle A et l’allèle B. La séquence de nucléotides n’est donc pas exactement la même entre les 2 allèles. Il y a
eu 4 mutations entre l’allèle A et l’allèle B. (voir le schéma p.75 activité 6)