Vous êtes sur la page 1sur 4

COLLÈGE HENRI DUMONT BP 7607 Douala

EXAMEN TRAVAUX DIRIGES no 1 CLASSE Tle C ANNEE SC. 2019-2020


EPREUVE PHYSIQUE DUREE 4H COEFFICIENT

Exercice 1 :
Un petit chariot de centre d’inertie G commence son mouvement au point M0 avec la vitesse v0 et se déplace
le long d’un rail rectiligne horizontal. Un dispositif permet d’enregistrer les différentes positions qu’occupe son
centre
de temps entre deux relevés consécutifs est 4t = 0, 1 s. On a obtenu le tableau ci-dessus :
Mi est la position de G à la date ti = i × 4t. On calcule la vitesse du chariot de la manière suivante : pour i tel
que 1 ≤ i ≤ 12,
x − xi−1

rg
vi = i+1
ti+1 − ti−1

M0 M1 M2 M3 M4 M5 M6 M7 M8 M9 M10 M11 M12


x(m) x0 1,99 2.96 3,91 4,84 5,75 6,64 7,51 8,36 9,19 10,00 10,79 11,56
v(m/s)

f.o
a(m/s2 )

1.1. Compléter le tableau ci-dessus avec les valeurs des vitesses du chariot. Puis en déduire la nature du mouve-
ment du chariot.
1.2. Les frottements sont-ils négligeables ? Si oui déterminer son intensité. On donne m = 500 g ; g =10N/kg .
1.3. Détreminer l’abscisse et la vitesse initiales du mobile.
ro
1.4. On incline maintenant le rail d’un angle 20° sur l’horizontale
1.4.1. Faire le bilan des forces qui s’exercent sur le chariot et en déduire la nature de son mouvement.
1.4.2. Pour déterminer une valeur de l’accélération de la pesanteur à l’aide de ce dispositif, quelles sont les
mesures à faire. Quel traitement doit-on leur donner ?
dp

Exercice 2 :
Un corps A de masse M = 1,66 kg peut glisser sur une plate forme horizontale. Il est relié par des fils sans
masse à deux corps, l’un B de masse 0,5 kg et l’autre B’ de masse 0,3 kg. Les poulies sont de masse négligeable et
les frottement nulles. Le système abandonné à lui-même prend un mouvement uniformément accéléré.
an

S O

B
gr

B’

2.1. Determiner le sens et l’accélération de ce mouvement.


2.2. Calculer les tensions des fils. Calculer directement la différence de ces tensions.

Exercice 3 :
Le système ci-dessous est constitué d’une poulie fixe (P) et d’une poulie mobile (P’) toutes deux de masse
négligeable. Les solides (S) et (S’) ont pour masses respectives M et M’.

Collège Henri Dumont/Dpt_SPT/19_20. page 1 of 4


P’

(S)

(S’)

3.1. Le système est en équilibre.


3.1.1. Représenter les tensions de chaque fil ainsi que le poids de chaque masse.

rg
3.1.2. Énoncer le principe d’inertie.
3.1.3. Determiner la relation entre M et M’ à l’équilibre.
3.2. Système hors équilibre
3.2.1. Que se passe-t’il si M > 2M’ ?

f.o
3.2.2. Determiner l’accélération du système pour M = 3M’. On donne : g =10N/kg .

Exercice 4 :
#„ #„
Dans le repère horizontal et vertical ascendant (O, i , j ), un projectile ponctuel est lancé depuis le point O
#„ #„ #„
V0 telle que V 0 = 3 i + 2 j . Il est soumis à l’accélération #„
avec la vitesse initiale ~ a = −g~j et décrit une trajectoire
curviligne.
ro
4.1. Déterminer la direction de Vo par rapport à l’horizontale.
4.2. L’origine des dates coincide avec l’instant de lancement.
4.2.1. Etablir les équations paramétriques du mouvement du projectile.
dp
4.2.2. En déduire l’équation cartésienne z = f (x) de sa trajectoire. Quelle est la nature de cette trajectoire ? La
représenter.
4.3. Déterminer les coordonnées du point sommet S de cette trajectoire.
4.4. Quel est le vecteur vitesse du mobile en S ?
4.5. Passera-t-il par le point M1 (x1 = 2 m et z1 = 0, 5 m) ?
an

4.6. À quelle date rencontrera-t-il le plan d’équation z = 0.

Exercice 5 :
Un train se compose d’une locomotive de 100 tonnes et de 4 wagons ayant chacun une masse de 50 tonnes. La
résistance au mouvement de ce train est équivalente à une force unique supposée constante et d’intensité égale à
gr

100 Newtons par tonne.

5.1. Au départ de la gare, sur une voie rectiligne et horizontale, ce train atteint une vitesse de 60 km/h au bout
d’un parcours de 1800 m.
5.1.1. Quelle est la nature du mouvement du train pendant cette phase de démarrage ?
5.1.2. Calculer l’a ccélération de ce mouvement.
5.1.3. En déduire l’intensité F de la Force de traction développée par la locomotive au cours du démarrage.
5.2. On considère comme système la dernière voiture du train.

Collège Henri Dumont/Dpt_SPT/19_20. page 2 of 4


5.2.1. Faire le bilan des forces qui s’exercent sur le wagon.
5.2.2. En déduire l’intensité FD de la force que la barre de traction exerce sur le dernier wagon.
5.2.3. Montrer alors que les forces exercées par les barres de traction sont en progression arithmétique de premier
terme FD et dont on déterminera la Raison T.

Exercice 6 :
Un chariot M, de masse m = 6 kg, se déplace sur un banc à coussin d’air AB, incliné de 30˚sur l’horizontale.
Il est entraîné par deux corps M1 et M2 de masse m1 et m2 . La valeur de m1 peut varier alors que m2 = 8 kg. La
liaison entre M, M1 et M2 est assurée par des fils fins passant sur deux poulies de masse négligeable, situées en A
et B.
6.1. Enoncer le théorème du centre d’inertie

rg
6.2. Etudier le mouvement et en déduire l’expression littérale de l’accélération a en fonction de m1 .
6.3. Vérifier votre réponse en utilisant le théoréme de l’énergie cinétique.
6.4. Préciser pour quelles valeurs de m1 il y a montée, descente ou immobilité de M.
6.5. Calculer la valeur de m1 pour qu’au cours de la montée, le chariot partant sans vitesse initiale de A, atteigne

f.o
aprés un parcours de 1 m la vitesse de 2m s−1 .

ro
dp

Exercice 7 :
Deux cylindres pleins et homogènes solidaires d’axes de révolution commun horizontal ont pour moment
an

d’inertie total par rapport à cet axe J4 = 2.10−3 kg · m2 et pour rayons respectifs R = 5 cm et r = 2 cm. Deux fils fins
inextensible de masse négligeable s’enroulent en sens inverse respectivement autour des cylindres. Deux corps
(S1 ) et (S2 ) de masse M et m sont fixés aux extrémités libres des fils suivant la figure ci-dessous :

R
r
gr

(S1 )
(S2 )

7.1. Etablir la condition d’immobilité de l’ensemble du système. Calculer la masse m. M = 1 kg ; g =10N/kg .


7.2. On donne à m une nouvelle valeur m = 0,5 kg et le système est abandonné sans vitesse initiale. Calculer :
7.2.1. L’accélération angulaire du cylindre.
7.2.2. Les accélérations linéaire de A et B.

Collège Henri Dumont/Dpt_SPT/19_20. page 3 of 4


7.2.3. Les tensions T et T’ des fils.

Exercice 8 :
La chronophotographie du mouvement d’une bille de masse m = 10 g, suivant un plan incline d’angle α = 30°
est représentée ci-dessous. g =10N/kg .
8.1. Utiliser cette chronophotographie pour complèter le tableau suivant :

t (s) 0 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 xi+1 − xi−1 vi+1 − vi−1
vi = ; ai =
x (cm) x0 0,5 ti+1 − ti−1 ti+1 − ti−1

8.2. Calculer les vitesses aux instants 0,2 s ; 0,3 s ; 0,4 s ; 0,5 s
8.3. Calculer les accélérations aux instants 0,3 s et 0,4 s. En déduire la nature du mouvement.

rg
8.4. Rappeller les expressions de l’accélération d’un mobile en mouvement sur un plan incliné d’angle α en
présence et en absence de frottements.
8.5. Le plan incliné de cet exercice est-il parfaitement lisse ? si non déterminer l’intensité de la force de frottement
supposée constante et parallèle au plan incliné.

f.o
0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
ro 14
15
16
17
18
19
x (cm)
dp
an
gr

Collège Henri Dumont/Dpt_SPT/19_20. page 4 of 4