Vous êtes sur la page 1sur 4

Les Intégrale

1) Remarque :
b

 f  x    F  x    F  b  F  a
b
a
a

2) les primitives :
f  x  F  x
1
U '  x  . U  x    U  x
r r 1

r 1

U  x  
'

 ln U  x  
U  x  

U  x  
'
1
U  x
 r 1

U  x   r  1

f'
 f
2 f

ln  x   x ln x  x

ln  x  a    x  a  ln  x  a   x
e x  e x
Sh  x  
2
e x  e x
Ch  x  
2
e x  e x
th  x   x  x
e e

3) Intégrale des fonctions usuelle :

 cos xdx  sin x  c


 sin xdx   cos x  c
 sh  x  dx  ch  x   c
dx
 1  x 2  arctan x  c
dx
 1  x2
 arcsin x  c

arg sh  x   c
dx 
 

1  x 2 ln x  x  1  c
2


arg ch  x   c
dx 
 

1  x 2 ln x  x  1  c
2

4) Intégrale par partie :


Pour faire une intégration par partie on utilise la formule suivante :

 u.v '  u.v   v.u '


Selon le mot (ALPES)

A : arcsinx-arccosx-arctanx-arcchx-arcshx-arcthx-arccotanx

L : fonction logarithme


P : polynômes

E : exponentielle

S : sinx-cosx-tanx- shx-chx-cotanx

5) Intégrale des fonctions trigonométrique :


 
ou  a  x2 
n
2   
 Si on na a x on pose x  a sin  et
2 2
2 2

 
ou  a  x2 
n
  
on pose x  a tan  et
2
 Si on na a2  x2 2 2


 x2  a2  0  
n

 Si on na x a ou on pose x  a sec  et
2 2
2

6) Intégrale des fractions rationnel :


 Définition :
A
F
B Est une fraction rationnelle avec A et B deux polynômes.
 Les conditions pour faire l’intégrale des fractions rationnelle :

- d  A  d B
- B est un polynôme irréductible.
- Décomposition en élément simple.
Par exemple :
5x  1 A B C
  
x  x  1  x  1 x  x  1  x  1
-
5x  1 A Bx  C
  2
x  x  1
2
x x 1
-
5x  1 A B C D
   
x  x  1 x  x  1  x  1  x  1
3 3 2

-
Pour déterminer les constantes A et B et C il y’a plusieurs méthodes par
exemple :
 5 x  1  x  x  1  x  1  A  x  x  1  x  1  Bx  x  1 x  1  Cx  x  1  x  1
  
x  x  1  x  1 x  x  1  x  1
5 x  1  A  x  1  x  1  Bx  x  1  Cx  x  1
Nous compensons n'importe quel nombre en facilitant simplement le processus
de calcul.
Exemple on pose que x  1  :
6
6  2C  C  3
2
On pose que x  1
4
4  2B  B  2
2
On pose que x  0
1   A  A  1
5x  1 1 2 3
  
x  x  1  x  1 x  x  1  x  1