Vous êtes sur la page 1sur 20

Géographie

Géologie
FACULTÉ DES SCIENCES

ANNÉE
ACADÉMIQUE
2013/2014

www.unamur.be
www.unamur.be/sciences

Géographie, Géologie
FACULTÉ DES SCIENCES

La géographie
Être géographe c’est observer, comprendre et tenter d’expliquer
l’organisation de l’espace dans lequel nous vivons pour une action et
un meilleur aménagement de notre planète.

P
ar le regard spécifique qu’il porte sur Les domaines d’investigation privilégiés sont :
le monde, le géographe observe et • les synthèses régionales,
analyse les relations entre l’homme et
• l’analyse des paysages,
son milieu. C’est l’homme qui est au centre de
ses préoccupations. En homme d’action, il ne • l’étude des milieux naturels,
se satisfait pas de la question « où ? » ni « sur • l’explication des méso- et des microclimats,
quelle étendue ? » mais recherche le « pourquoi • la répartition des zones de végétation,
pas ? » et le « comment améliorer la gestion
de l’organisation de l’espace ? » • l’étude des phénomènes d’érosion,
Située au carrefour des sciences naturelles et • l’aménagement des espaces
des sciences humaines, la Géographie occupe habités et non habités,
une position charnière entre les différentes • la dynamique des villes et des campagnes,
disciplines scientifiques. Elle est par essence
• la structure et la mobilité des populations,
interdisciplinaire. De par son approche synthé-
tique effectuée à des échelles différentes, elle • les relations entre les populations
propose une solution rationnelle et globale à et leur environnement,
la problématique des localisations. • la localisation des activités,
Loin de se contenter d’une réflexion en chambre, • les études d’impact,
elle met ses outils (cartographie informati-
• les problèmes des transports,
sée et Système d’Information Géographique,
télédétection et imagerie satellitaire, analyse • les enjeux environnementaux,
des données), à la disposition des politiques • la co-gestion des ressources.
d’aménagement du territoire, de coopération
technique et d’aide au développement ; elle
se place entièrement au service des hommes.

2
GÉOGRAPHIE, GÉOLOGIE

La géologie
Être géologue c’est observer, décrire et étudier notre planète dans
ses aspects et sa constitution superficielle et souterraine pour
essayer d’expliquer tant son état actuel que son évolution passée,
voire son futur.
• la géophysique (géoélectrique,

O
utre la description stricte du cadre
géologique, géomorphologique, struc- géomagnétique, gravimétrique et
tural, observé sur le terrain, le géologue sismique) permet de prévoir l’extension
est amené à compléter ses informations par de divers gisements, l’allure et la
des méthodes indirectes telles que des pros- localisation des structures profondes
pections géophysiques, des expérimentations par des moyens indirects ;
in situ et des tests en laboratoire. Les résul- • les catastrophes naturelles, tremblements
tats de ses recherches seront ensuite traités de terre, éruptions volcaniques,
par des méthodes statistiques ou à l’aide de avalanches… peuvent être prévus
modèles mathématiques qui lui permettront en intégrant plusieurs approches
une approche plus quantitative des phéno- géologiques dont la géomorphologie.
mènes naturels. Le géologue a ainsi le plaisir • la tectonique étudie les déformations
intellectuel de combiner ses observations de mécaniques subies par les roches
terrain à l’utilisation de logiciels d’interpréta- pour en reconstituer l’histoire ;
tion sophistiqués. La géologie comprend de • l’hydrogéologie s’attache à la
nombreuses spécialisations : prospection, à la gestion et à la
• la cartographie géologique fournit à la protection des nappes aquifères pour
fois une localisation et une description l’exploitation des eaux potables ;
des observations permettant de définir la • la métallogénie applique les méthodes
nature et l’allure géométrique des terrains ; décrites ci-dessus afin de comprendre
cette discipline utilise de plus en plus les la genèse des ressources minérales et
systèmes d’information géographique ; prospecter de nouveaux gisements.
• la paléontologie, la sédimentologie et
la pétrographie servent à reconstituer
l’histoire de la Terre et sa dynamique
dans le temps et l’espace ;
• la minéralogie, la pétrographie et la
géochimie étudient les caractéristiques
des composants de la croûte terrestre
et les conditions physico-chimiques
qui ont régi leur formation et leur
transformation au cours du temps ;

3
Les professions
LE GÉOGRAPHE parastataux, de bureaux d’étude privés utilisent
systématiquement les services des géographes
Le géographe est particulièrement appré- dans les domaines du tourisme, aménagement du
cié pour sa capacité de synthèse, sa for- territoire, implantation d’entreprises, cartographie
mation pluridisciplinaire, son aptitude à et télédétection, coopération au développement.
appréhender et à cartographier l’espace
dans sa globalité. Le développement actuel des Systèmes d’Infor-
Qu’il soit attiré par l’enseignement, par la mations Géographiques (S.I.G.) comme outil
recherche ou par la géographie appliquée, d’aide à la décision renforce le rôle du géo-
le géographe aura à choisir une option de graphe en tant qu’aménageur de l’espace par
spécialisation au cours de ses études. Selon les études et les résultats qu’il peut apporter
ses aspirations, il deviendra ainsi formateur, aux décideurs d’aujourd’hui.
chercheur ou homme d’action, voire il combi- Les spécialisations complémentaires aux cycles
nera ces fonctions dans sa vie professionnelle. bachelier-master réalisables en 1 ou 2 ans sont
Jusqu’à présent, le marché de l’emploi absorbe appréciées sur le marché de l’emploi, surtout
tous les diplômés en Sciences géographiques en cartographie informatisée et télédétection,
et n’est nullement saturé. à côté de l’enseigne- urbanisme et aménagement du territoire,
ment, de plus en plus d’organismes publics, de environnement.

4
GÉOGRAPHIE, GÉOLOGIE

LE GÉOLOGUE
En géologie, les orientations géochimie,
hydrogéologie et géophysique sont
actuellement fort recherchées.
En Europe, de nombreux bureaux d’études
engagent des géologues pour réaliser une
partie des études environnementales suite à
l’obligation, pour toute nouvelle implantation
d’industrie (usine, étable…) ou ouvrage d’art
(pont, autoroute, building…) de réaliser une
étude d’incidence (qualité des fondations,
risques de contaminations des aquifères…).
Le géologue travaille avec des équipes inter-
disciplinaires lui permettant ainsi d’élargir ses
domaines de compétences.
La recherche fondamentale et appliquée
existe dans les Universités, à l’Institut Royal l’industrie extractive, la prospection géologique
des Sciences Naturelles de Belgique, à la région et hydrogéologique ainsi que dans l’enseigne-
Wallonne, aux Travaux Publics (grands travaux et ment supérieur.
protection des sites) et dans certaines industries Des spécialisations complémentaires au master
extractives, cimentières et verrières. La recherche sont réalisables en 1 an ou 2 et semblent
industrielle ou minière s’intéresse autant à la recherchées, surtout s’il s’agit de diplômes
prospection qu’à la gestion et à la protection ou certificats acquis à l’étranger. On retiendra
des sites d’extraction, de l’environnement et des particulièrement l’informatique, l’hydro-
eaux souterraines. Quelle que soit l’orientation géologie, la géochimie, la géophysique et
choisie, la formation de géologue reste très l’environnement.
appréciée dans le monde industriel de par la Pour celui que tente l’enseignement, les places
qualité des bases acquises en physique, chimie, y sont rares : seul existe le niveau supérieur uni-
mathématique… versitaire car il n’existe pratiquement pas d’ensei-
À l’étranger, surtout dans le cadre de l’assistance gnement de la géologie dans le cycle secondaire.
technique aux pays en voie de développement, Mais il faut penser au Marché Européen et aux
quelques places s’ouvrent chaque année dans réformes possibles de l’enseignement.

5
Entrer à l’université
L’entrée à l’université crée souvent une difficulté d’adaptation :
adaptation de l’étudiant à un nouveau contexte de vie, mais surtout
adaptation des savoirs et des techniques d’étude à un nouveau
contexte d’enseignement. L’Université de Namur en a toujours été
consciente et met tout en œuvre pour faciliter cette transition.

F
orte d’une tradition pédagogique APTITUDES NÉCESSAIRES
qui a fait ses preuves, la Faculté des L’aptitude à représenter en schéma ou dessin
Sciences a développé toute une série de simplifié certaines observations constitue un
mesures relatives aux matières scientifiques, atout non négligeable. De même, la facilité de
qui associent de manière constructive tous contact avec les personnes et avec la nature
les partenaires de la formation : professeurs, est une qualité souhaitable.
assistants, étudiants. Elle a toujours privilégié
Cependant, la plupart de ces qualités peuvent
la proximité au niveau des relations entre
s’acquérir ou s’améliorer par la pratique au
étudiants, assistants et professeurs.
cours des études. Plusieurs exercices et travaux
Grâce à un travail en partenariat, les difficul- dirigés au laboratoire et sur le terrain tendent
tés rencontrées par l’étudiant peuvent être à les développer dès le début de la première
plus facilement identifiées et les moyens année de bachelier.
adéquats sont alors mis en œuvre pour tenter
Il est essentiel pour les étudiants en Sciences
d’y remédier.
géographiques et géologiques d’avoir ou de
développer un sens de l’observation. Ils doivent
pouvoir confronter faits et théorie et en dégager
la synthèse avec esprit critique.
TESTEZ VOS Les interprétations que le géographe et le
COMPÉTENCES géologue tirent de leurs observations s’ap-
puient sur des raisonnements qui doivent
En début d’année, vous êtes invité à répondre à être d’autant plus rigoureux que l’information
un questionnaire appelé « Passeport ». Il permet disponible est très disparate dans le temps et
de vous situer par rapport aux attentes des profes- l’espace. Bien qu’une certaine compétence en
seurs et par rapport aux autres étudiants. Sur base mathématiques, en physique, en chimie et en
des résultats vous pouvez bénéficier de séances biologie soit indispensable pour confronter
de correction et de renforcement des prérequis. valablement déductions et réalité et pour en
Ces « passeports » sont réalisés à partir d’une apprécier la fiabilité, elle est tempérée par
recherche menée au départ de l’Université de l’esprit “sciences naturelles” qui préside à la
Namur pour cerner les « prérequis » nécessaires lors majorité des observations. La connaissance de
de l’entrée à l’université, c’est-à-dire les aptitudes langues étrangères est un atout important dans
apprises dans le secondaire auxquelles les cours de la vie professionnelle. Une très grande partie
première année font appel. de la documentation scientifique est publiée
en anglais. Un cours d’anglais scientifique est
organisé en première année de bachelier mais
un acquis préliminaire facilite les choses.

6
GÉOGRAPHIE, GÉOLOGIE

COURS PRÉPARATOIRES En complément des quatre disciplines suivies,


trois activités sont proposées à tous les étudiants :
EN MATHÉMATIQUES
• des séminaires sur la méthodologie
ET EN SCIENCES du travail universitaire
Soucieuse de donner à tous de véritables chances • une présentation du cours
de succès, l’Université de Namur organise un d’anglais de première année
programme de cours préparatoires en mathé- • une visite guidée du site universitaire, de
matique et en sciences de deux semaines à la fin la faculté et de la bibliothèque. L’occasion,
du mois d’août. Cinq matières sont proposées avec des étudiants de Namur, d’obtenir
aux étudiants : les mathématiques, la physique, des informations sur les études, la faculté
la chimie, la biologie et l’anglais. La session est et les activités extra-académiques.
organisée pour permettre aux étudiants de suivre
quatre matières (la physique et la chimie étant
obligatoires) parmi les cinq proposées.

7
Encadrement des étudiants
L’enseignement des sciences dans le secondaire est assez
diversifié. Tous les élèves peuvent pourtant s’inscrire dans des
études en sciences et se trouver confrontés aux mêmes exigences
universitaires. La Faculté des sciences propose dès lors aux étudiants
de première année des dispositifs spécifiques qui tiennent compte
de ces disparités en permettant aux étudiants moins bien préparés
d’acquérir rapidement les connaissances indispensables.

REMÉDIATION TUTORAT
L’opération tremplin : des séances de Il s’agit d’une aide personnalisée offerte à tous les
remédiation, organisées de façon struc- étudiants, dès le début de l’année académique.
turée, sur base d’un dialogue entre Des permanences hebdomadaires, ainsi que
enseignants et étudiants des entretiens ponctuels sur rendez-vous, sont
Chaque mercredi, une partie de la matinée est organisés afin de faire bénéficier les étudiants
consacrée à la révision des principales matières d’un service d’écoute, de conseils, d’interpréta-
scientifiques et à la méthodologie du travail uni- tion des résultats, d’éventuelle réorientation, de
versitaire. Cette opération débute dès la première relais assuré vers une autre personne ressource.
semaine de cours et se déroule durant toute l’année
académique. L’organisation de ces séances faculta-
tives est la suivante : pour chaque section d’études,
un « groupe dialogue » est constitué, rassemblant
des enseignants des principales disciplines et des
délégués étudiants ; ce groupe se réunit chaque
semaine pour identifier les contenus de cours mal MÉTHODOLOGIE DU
assimilés par les étudiants et ainsi arrêter les sujets
qui seront traités durant les séances de remédiation
TRAVAIL ÉTUDIANT
organisées la semaine suivante.
En première année, bon nombre d’échecs proviennent
d’une mauvaise méthode de travail. Dès le début de l’année,
SÉMINAIRE DE l’étudiant doit se familiariser avec de nouvelles techniques
MÉTHODOLOGIE DU d’apprentissage : prendre des notes exhaustives d’exposés
TRAVAIL UNIVERSITAIRE denses, gérer son temps de travail en se fixant ses propres
échéances intermédiaires, mémoriser des quantités de
Le Service de Pédagogie Universitaire organise matières plus importantes que dans le secondaire et donc
depuis 2008 un séminaire facultatif de métho- les résumer et les synthétiser. Disposer de stratégies efficaces
dologie du travail universitaire à destination des dans ces domaines constitue un atout majeur pour réussir
étudiants de première année. Le séminaire est une première année.
organisé en 5 séances : Le Service de Pédagogie Universitaire de l’UNamur aide
• prise de notes l’étudiant dans cette démarche en lui proposant un suivi
• anticipation des exigences des enseignants individuel tout au long de l’année. À différents moments et
• création d’un support de cours utilisable en particulier aux cours préparatoires, il offre également la
• compréhension en profondeur possibilité de suivre des formations courtes, adaptées selon
et mémorisation la discipline, pour assimiler des techniques particulières
• organisation du travail et gestion du comme la prise et la révision des notes, le résumé, le plan
et la synthèse, la mémorisation ou la gestion du temps.
temps en période de cours et de blocus
8
GÉOGRAPHIE, GÉOLOGIE

9
La formation en
géographie, en géologie
www.unamur.be/formations

LE PREMIER CYCLE année. Cette option stratégique, sans surchar-


ger l’étudiant ni le distraire de son orientation
À l’issue de la première année de formation future, lui confère une formation de base à
qui est totalement commune, l’étudiant la fois élargie et ciblée, atout majeur pour sa
pourra, en toute connaissance de cause, préparation à une vie professionnelle de plus
s’orienter vers une formation soit plus en plus interdisciplinaire.
humaine où les interactions homme-envi-
En deuxième et troisième année de bachelier,
ronnement-économie sont étudiées en
le tronc commun Géographie – Géologie se
détail, soit plus naturaliste où la gestion
réduit respectivement à la moitié puis au quart
des ressources minérales est appréhendée
du programme global pour laisser plus de place
dans l’espace et dans le temps. Les deu-
à la formation spécifique aux deux disciplines.
xième et troisième années de bachelier
sont progressivement spécifiques à chacune Dès la première année, de nombreuses journées
des deux disciplines. de terrain (16 pour les géographes, 27 pour
les géologues sur les trois ans) sont intégrées
En première année de bachelier, la formation -
aux travaux pratiques de Géographie et de
totalement commune aux deux orientations -
Géologie. Elles visent à illustrer les cours
couvre : philosophie et sciences religieuses,
théoriques en même temps qu’à placer les
physique expérimentale, chimie, mathématique,
étudiants en situation réelle de mise en œuvre
biologie, anglais, introduction à la Géographie
de leur discipline.
et à la Géologie. L’initiation à la Géographie et
à la Géologie permettra à l’étudiant d’entrer
d’emblée de jeu en contact avec sa discipline
tout en l’autorisant à porter un choix définitif
sur son orientation en début de deuxième

10
GÉOGRAPHIE, GÉOLOGIE

PROGRAMME DE BACHELIER
EN SCIENCES GÉOGRAPHIQUES
Les cours repris en mauve sont communs en géographie et en géologie :
100 % en bac1, 50 % en bac2, 25 % en bac3

ANNÉES
1er 2e 3e
FORMATION SCIENTIFIQUE GÉNÉRALE
Physique expérimentale 12    
Biologie 5  
Chimie générale 8  
Notions de biologie fonctionnelle et adaptative 6
Écologie générale 4
Mathématique et statistiques      
Mathématiques 6  
Statistique et géostatistique 5 4
SCIENCES GÉOGRAPHIQUES
Fondements de la géographie : cartographie, télédétection, habitat,
9    
cartographie thématique*
Géographie et géologie de la Belgique 4
Systèmes d’informations géographiques   4  
Cartographie thématique et SIG approfondis   6
Méthodes de la géographie 5
Géographie humaine * 5
Géographie économique * 6
Modélisation spatiale et SIG 7
Aménagement du territoire et SIG 4
Climatologie 6
Télédétection 5
Analyse géographique d’espaces ruraux et urbains 6
Population et environnement dans les pays du Sud 3
Exercices intégrés en géographie 8
SCIENCES GÉOLOGIQUES
Fondements de la géologie : minéralogie, pétrologie, tectonique des plaques * 9  
Géologie du quaternaire et géomorphologie * 5  
Environnement et géologie     4
SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES
Introduction à l’économie politique 5
Relations économiques internationales 3
Méthodes de recherches en sciences sociales 5

11
ANNÉES
er
1 2e 3e
INFORMATIQUE
Informatique 4
SCIENCES HUMAINES
Questions de philosophie 2  
Questions de sciences religieuses 2    
Philosophie ou Histoire des sciences ou Psychologie 2
Philosophie ou Éthique des sciences du vivant 2
LANGUE
Anglais 3 3 3
CRÉDITS 60 60 60

* y compris activités de terrain

PROGRAMME DE BACHELIER
EN SCIENCES GÉOLOGIQUES
Les cours repris en mauve sont communs en géologie et en géographie :
100 % en bac1, 50 % en bac2, 25 % en bac3

ANNÉES
er
1 2e 3e
FORMATION SCIENTIFIQUE GÉNÉRALE
Physique expérimentale 12    
Biologie 5  
Chimie générale 8  
Introduction à la chimie organique 2
Chimie physique : équilibre 7
Chimie analytique 5
Notions de biologie fonctionnelle et adaptative 6
Mathématique et statistiques      
Mathématiques 6  
Statistique et géostatistique 5 4
Mathématiques appliquées à la chimie et à la géologie   3  
Méthodes numériques des équations aux dérivées partielles    3

Crédits : Le nombre de crédits attribués exprime la quantité de travail


nécessaire à l’étudiant pour suivre un enseignement et assimiler la
matière. Il prend donc en compte les heures de cours, les heures de
laboratoires et de travaux, les recherches en bibliothèque, le travail
personnel… Une année totalise 60 crédits.
12
GÉOGRAPHIE, GÉOLOGIE

ANNÉES
er
1 2e 3e
SCIENCES GÉOLOGIQUES
Fondements de la géologie : minéralogie, pétrologie, tectonique des plaques * 9  
Géographie et géologie de la Belgique 4
Géologie du quaternaire et géomorphologie * 5  
Géophysique 3
Stratigraphie et géologie *   4
Introduction à la radiocristallographie, minéralogie et pétrologie *   6
Paléontologie animale * 4
Paléontologie végétale 2
Pratiques de cartographie géologique * 5
Environnement et géologie *     4
Géologie structurale * 3
Sédimentologie * 4
Micropaléontologie 2
Géochimie et minéralogie 3
Métallogénie * 3
Pétrologie magmatique et métamorphique * 6
Cartographie des roches endogènes et terrain à l’étranger 4
Travaux personnels 5
SCIENCES GÉOGRAPHIQUES
Fondements de la géographie : cartographie, télédétection, habitat * 9    
Systèmes d’informations géographiques   4  
Modélisation spatiale et SIG 4
INFORMATIQUE
Informatique 4
SCIENCES HUMAINES
Questions de philosophie 2  
Questions de sciences religieuses 2    
Philosophie ou Histoire des sciences ou Psychologie 2
Philosophie ou Éthique des sciences du vivant 2
LANGUE
Anglais 3  3  3
CRÉDITS 60 60 60

* y compris activités de terrain

13
PROGRAMME DU SECOND CYCLE
La formation dispensée en 1er cycle aux géographes et géologues
se veut basée sur l’expérience professionnelle acquise par les deux
départements, notamment dans les domaines de l’environnement,
aménagement du territoire et gestion des ressources naturelles tant
au Nord qu’au Sud.

A
u terme de son bachelier, l’étudiant Le géographe pourra s’orienter vers une forma-
aura acquis ainsi une solide formation tion approfondie en géographie physique, bio-
théorique et pratique dans les outils géographie, géographie humaine économique
utilisés aujourd’hui dans les secteurs public ou régionale, environnement, aménagement
et privé. du territoire, ou encore en cartographie et
Fort de ce bagage, il pourra librement aborder télédétection…
le second cycle de formation (master) dans Le géologue aura le choix entre la minéralogie,
une autre université belge ou étrangère en la pétrographie, la sédimentologie, la paléonto-
fonction des spécificités proposées par ces logie, la géochimie ou l’hydrogéologie et l’envi-
dernières. La fréquentation de deux institutions ronnement comme branche de spécialisation.
conférera aux futurs diplômés une dimension L’étudiant en master pourra décider d’acquérir
accrue par le bénéfice d’un brassage des un certificat d’agrégation de l’enseignement
idées et des orientations propres à chacune secondaire supérieur en Géographie pour
des deux universités qui auront contribué à les géographes, en Chimie-Biologie pour les
leur formation. géologues (puisque la Géologie n’existe pas
dans l’enseignement secondaire).

14
GÉOGRAPHIE, GÉOLOGIE

La recherche
Au département de Géographie, la recherche et la métallogénie des gisements
s’articule autour des interactions entre l’homme superficiels (gestion des ressources
et son environnement en Belgique et dans les aquifères et minérales).
Pays du Sud (Afrique, Asie, Amérique Latine) • la géologie fondamentale par l’étude
en favorisant 3 axes spécifiques : de la stratigraphie continentale et
• l’analyse des paysages ruraux et par l’étude des diatomées (algues
urbains en lien avec la formation unicellulaires siliceuses) permettant
continuée de diplômés et divers de préciser d’une part les limites
instituts de gestion des paysages ; stratigraphiques des formations et d’autre
• la cartographie participative incluant les part les conditions environnementales
systèmes d’information géographique et climatiques conditionnant la mise
(SIG) et la télédétection ; en place de certains dépôts.
• l’influence du climat sur la santé • la cartographie SIG des nappes aquifères et
et l’influence des migrations des formations superficielles de Wallonie.
sur l’environnement. • les expertises géologiques,
Les collaborations sont intenses avec de nom- hydrogéologiques et métallogéniques
breuses universités et ONG à travers le monde par dans les pays du sud (Burundi,
la mise en œuvre de programmes financés par Indonésie, Philippines, République
l’Union Européenne, la coopération bilatérale, la démocratique du Congo…).
Région Wallonne et plusieurs fondations belges. Les deux départements bénéficient de plusieurs
Au département de Géologie, la recherche contrats extérieurs et intéressent directement
présente quatre orientations distinctes : leurs étudiants à la recherche par le biais de
• la géologie appliquée et tout cours et de travaux pratiques dès le programme
particulièrement l’hydrogéologie de bachelier.

15
Notes
..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

..........................................................................................................................

16
GÉOGRAPHIE, GÉOLOGIE

17
Exemple de grille horaire
en première année
1er QUADRIMESTRE
Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi
8h30

Physique Chimie Physique


Chimie
générale
Anglais
Philosophie TREMPLIN
Physique
(remédiation)

Mathématiques Biologie
Math exercices
Géologie
12h45

14h00

Géographie
Séminaire de
philosophie
TP géographie TP Géologie
TP Physique
TP Chimie

17h10 TP Biologie
générale

2e QUADRIMESTRE
Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi
8h30

Math exercices Mathématiques Physique Géologie

Géologie Anglais Chimie


Géographie TREMPLIN
de la Belgique (remédiation)
Compléments
de Physique
Sciences
Géographie
religieuses
12h45 Physique Biologie
14h00

TP /TD Chimie TP Géologie TP Géographie TP Biologie générale TP Physique

17h10

Cette grille est proposée à titre d’exemple.


Pour le programme précis de la 1re année, veuillez vous référer à la page 11 ou 12.

18
GÉOGRAPHIE, GÉOLOGIE

Renseignements pratiques
Info études Service logements
Rue de Bruxelles 83 • B-5000 Namur Centre social universitaire (1er étage),
Permanences du lundi au vendredi de 10 à 12h rue Bruno 7 • B-5000 Namur
et de 13 à 16h (fermé le vendredi après-midi) Permanences de septembre à juin, du lundi au
Tél. : 081/72 50 30 • info.etudes@unamur.be vendredi de 11h à 13h30 ; en juillet et août, du
www.unamur.be/etudes lundi au vendredi, de 9h à 12h.
Tél. : 081/72 50 82-86
www.unamur.be/logement
Service des inscriptions
Rue de Bruxelles 83 • B-5000 Namur
Secrétariat de la Faculté
Permanences du lundi au vendredi, de 9h à 13h,
le mercredi de 14h à 16 h 30 ; et, entre le 1er juillet
des sciences
et le 30 septembre, le samedi de 9h à 12h. Rue de Bruxelles 61 • B-5000 Namur
Tél. : 081/72 40 13 • service.inscriptions@unamur.be Mme A.-C. Casse, S. Duvivier
www.unamur.be/inscription Tél. : 081/72 45 00
secretariat-sciences@unamur.be

Nos rendez-vous
en 2013-2014
www.unamur.be/rhetos

COURS OUVERTS SALONS DE L’ÉTUDIANT


• du 28 au 31 octobre 2013 (Toussaint)
• FOIRE DE L’ÉTUDIANT À LUXEMBOURG,
• du 3 au 7 mars 2014 (Carnaval)
les 14 et 15 novembre 2013
PORTES OUVERTES • SALONS SIEP
• le samedi 22 mars 2014, de 9h à 12h30 Bruxelles, les 22 et 23 novembre 2013 /
• le samedi 28 juin 2014, de 9h à 12h30 Namur, les 7 et 8 février 2014 /
Charleroi, les 14 et 15 février 2014 /
Tournai, les 21 et 22 février 2014 /
Liège, du 13 au 15 mars 2014
COURS PRÉPARATOIRES • SALON DE L’ÉTUDIANT DE LILLE,
www.unamur.be/etudes/ du 16 au 18 janvier 2014
courspreparatoires

19
Les études
organisées à l’UNamur non organisées à l’UNamur
BACHELIER MASTER

Photos : J. Thys, D. Van Acker, B. Willocq, Signelements, Fotolia – Septembre 2013


FACULTÉ DE PHILOSOPHIE ET LETTRES
Philosophie
Histoire
Histoire de l’art et archéologie
Langues et littératures françaises et romanes
Langues et littératures germaniques

FACULTÉ DE DROIT
Droit

FACULTÉ DES SCIENCES ÉCONOMIQUES, SOCIALES ET DE GESTION


Sciences économiques
Sciences de gestion
Ingénieur de gestion
Sciences politiques
Information et communication

FACULTÉ D’INFORMATIQUE
Informatique

FACULTÉ DES SCIENCES


Mathématique
Physique
Chimie
Géographie
Géologie
Médecine vétérinaire
Biologie
Biologie des organismes et écologie
Biochimie et biologie moléculaire et cellulaire

FACULTÉ DE MÉDECINE
Médecine
Pharmacie
Sciences biomédicales

AUTRES FORMATIONS
• Années préparatoires :
Sciences économiques / Sciences de gestion / Informatique /
Chimie / Biologie
• Masters complémentaires :
Droits des technologies de l’information et de la communication /
Informatique et innovation / International and Development
Economics / Droits de l’homme / Gestion des transports /
Aquaculture / Ressources en eau / Pédagogie universitaire et
de l’enseignement supérieur / Conservation-restauration du Rue de Bruxelles, 83
patrimoine culturel immobilier / Nanotechnologie B-5000 Namur
• Bacheliers et masters à horaire décalé : Tél. 081/72 50 30
Sciences économiques / Sciences de gestion / Informatique info.etudes@unamur.be
• Doctorats : Dans toutes les disciplines www.unamur.be/rhetos

Vous aimerez peut-être aussi