Vous êtes sur la page 1sur 16

TDs – LOCALISATION DES DEFAILLANCES

I – DEMARRAGE ETOILE TRIANGLE :

Travail demandé :
Compléter le tableau « CAUSES / EFFETS » du démarrage étoile triangle.

1
TDs – LOCALISATION DES DEFAILLANCES

Le Le moteur Le
EFFET Le Le
moteur ne moteur Les Le
Le moteur moteur couplage
ne démarre s’arrête fusibles moteur
s’arrête au « ronfle » triangle
démarre pas, pas au aM démarre
relâchement mais ne ne
pas, seul de passage fondent au en
de S2 démarre s’effectue
CAUSE KM1 est contacteur en démarrage triangle
pas pas
actionné appelé triangle
Alimentation
triphasée
Sectionneur
porte
fusibles Q1
Fusibles aM
Transfo T1
(non
représenté)
Disjoncteur
Q2 (en
amont de
T1, non
représenté)
Disjoncteur
Q3 (en aval
de T1, non
représenté)
Contact de
pré-coupure
Q1
F1 (NF)
Bouton S1
Bouton S2
Pôles KM1
Pôles KM2
Pôles KM3
KM1 (NO)
KM1 (NF)
KM2 (NO)
KM2 (NO
temporisé)
KM2 (NF
temporisé)
KM3 (NF)
Bobine KM1
Bobine KM2
Bobine KM3
Moteur
Mécanisme
entrainé

2
TDs – LOCALISATION DES DEFAILLANCES

II – STATION D’EPURATION :
Une station d’épuration est située à l’écart de sa commune de rattachement. Elle fait l’objet d’une visite systématique
une fois par semaine afin de réaliser les opérations nécessaires d’entretien de l’installation et de contrôle de la qualité
de l’eau traitée.
En plus de ces visites hebdomadaires, il est envisagé de mettre en place une surveillance de l’automatisme afin de
détecter des éventuels dysfonctionnements et les signaler sous la forme de numéros de défauts horodatés sur un PC
via une liaison internet.
Ces défauts seront ensuite affichés sur l’ordinateur de la secrétaire de mairie.
On décide donc de mettre en place au aide au diagnostic afin que les informations émises ou affichées soient précises
et synthétiques.
Pour cela, on a défini pour chaque fonction un nombre limité de défauts (les plus probables) pouvant être déduits des
informations disponibles.
L’élément mis sous surveillance est l’activateur de la station : celui-ci est chargé de brasser les eaux afin de les
oxygéner et activer ainsi la dégradation des matières organiques par des bactéries aérobies.
Travail demandé :
A partir du schéma ci-dessous, compléter le logigramme de la page suivante en identifiant les
conditions permettant de déterminer les défauts à signaler en fonction des informations dont
dispose l’automate.

3
TDs – LOCALISATION DES DEFAILLANCES

4
TDs – LOCALISATION DES DEFAILLANCES

I – LES MESURES AU VOLTMETRE :


11 – SCHEMA DE PRINCIPE D’UNE ENTREE TOR 24 VCC :

12 – SCHEMA DE PRINCIPE D’UNE SORTIE TOR :

13 – PRINCIPE DE LA MESURE AU VOLTMETRE :

5
TDs – LOCALISATION DES DEFAILLANCES
14 – EXEMPLE :

Indiquer dans l’ordre les points de mesures et donner le résultat.


Procéder par dichotomie.
Indiquer les numéros de fils et de bornes.

Points de mesures Valeur attendue Valeur lue


1. Fil 209, borne KM 1/A2 – Fil 212 borne X1-2 24V~ 0V
2. Fil 209, borne KM 1/A2 – Fil 211 borne F4/95 24V~ 0V
3. Fil 209, borne KM 1/A2 – Fil 210 borne 2-%Q4.0 24V~ 24V
4. Fil 209, borne KM 1/A2 – Fil 211 borne 3-%Q4.0 24V~ 0V

LOCALISATION DU DEFAUT : le contact de la sortie %Q4.0 est coupé (ouvert ou


défectueux).

6
TDs – LOCALISATION DES DEFAILLANCES
15 – CONTROLE D’UN DETECTEUR DE PROXIMITE 2 FILS ou 3 FILS :
Les détecteurs de proximité peuvent être à l’origine des défaillances rencontrées sur les machines de production.
Pour énoncer un diagnostic, l’agent de maintenance est amené à effectuer des mesures de tension sur le circuit de
commande.
Détecteur de proximité 2 fils :
Pour contrôler le fonctionnement d’un détecteur de proximité
de technologie 2 fils, il faut appliquer le principe défini par la
figure ci-contre.
Sil le circuit est alimenté, le principe reste le même.

Détecteur de proximité 3 fils :


Il faut appliquer le principe défini par la figure ci-contre :
 Dans un 1er temps, il faut contrôler la tension
d’alimentation du détecteur de proximité
 Dans un 2ème temps, il faut contrôler la tension de sortie
du détecteur.

7
TDs – LOCALISATION DES DEFAILLANCES
Mise en œuvre au niveau d’une carte d’entrées API :

8
TDs – LOCALISATION DES DEFAILLANCES

II – MISE EN APPLICATION :
Soit le schéma de commande et de puissance d’un démarrage direct d’un moteur asynchrone.

Travail demandé :
 En fonction de l'état du système donné, compléter le tableau d'hypothèses (points tests,
appareil de mesure et calibre, valeur attendue).
 Sur chaque schéma représenter l'état des composants (fermés ou ouverts), représenter chaque
appareil de mesure.
 Colorier en rouge les conducteurs en présence de 400V.
 Colorier en vert les conducteurs au potentiel de 24V.
 Colorier en bleu les conducteurs au potentiel de 0V.
 indiquer par « 0 » ou « 1 » si la bobine de KM1 ou le moteur M1 sont alimentés.

9
TDs – LOCALISATION DES DEFAILLANCES
21 – Sectionneur Q1 ouvert, F2 fermé :
Nature du contrôle Points tests Appareil utilisé et calibre Valeur attendue

1 Contrôle de l’alimentation

2 Présence tension en aval de Q1

3 Présence tension en aval de KM1 (pôles)

4 Présence tension en aval de F1 (pôles)

5 Présence tension au bornier du moteur M1

6 Présence tension an aval de F2

7 Présence tension an aval de T1

8 Présence tension an aval de F3

10
TDs – LOCALISATION DES DEFAILLANCES
22 – Sectionneur Q1 fermé, F2 et F3 fermés, AU déclenché :

Points Appareil utilisé et Valeur


Nature du contrôle
tests calibre attendue

1 Contrôle de l’alimentation

2 Présence tension en aval de Q1

3 Présence tension en aval de KM1 (pôles)

4 Présence tension en aval de F1 (pôles)

5 Présence tension an aval de F2

6 Présence tension an aval de T1

7 Présence tension an aval de F3

8 Présence tension an aval de H1

9 Présence tension an aval de H2

Présence tension aux bornes de la bobine de


10 KM1

11
TDs – LOCALISATION DES DEFAILLANCES
23 – Sectionneur Q1 fermé, F2 et F3 fermés, AU enclenché :

Points Appareil utilisé et Valeur


Nature du contrôle
tests calibre attendue

1 Présence tension en aval de F3

2 Présence tension en aval de AU (NC)

Présence tension en aval de F1 (contact de


3 coupure)

Présence tension aux bornes de la bobine de


4 KM1

5 Présence tension en aval de Q1

6 Présence tension en aval de KM1 (pôles)

7 Présence tension au bornier du moteur M1

12
TDs – LOCALISATION DES DEFAILLANCES
24 – Sectionneur Q1 fermé, F2 et F3 fermés, AU déclenché, F1 en défaut :

Points Appareil utilisé et Valeur


Nature du contrôle
tests calibre attendue

1 Présence tension en aval de Q1

2 Présence tension en aval de KM1 (pôles)

3 Présence tension en aval de F1 (pôles)

4 Présence tension au bornier du moteur M1

5 Présence tension en aval de F3

6 Présence tension en aval de AU (NC)

Présence tension en aval de F1 (contact de


7 coupure)

Présence tension aux bornes de la bobine de


8 KM1

13
TDs – LOCALISATION DES DEFAILLANCES
25 – Sectionneur Q1 fermé, F2 et F3 fermés, AU déclenché, moteur en rotation :
Points Appareil utilisé et Valeur
Nature du contrôle
tests calibre attendue

1 Présence tension en aval de Q1

2 Présence tension en aval de KM1 (pôles)

3 Présence tension en aval de F1 (pôles)

4 Présence tension au bornier du moteur M1

5 Présence tension an aval de F2

6 Présence tension an aval de T1

7 Présence tension an aval de F3

8 Présence tension en aval de AU (NC)

Présence tension en aval de F1 (contact de


9 coupure)

10 Présence tension an aval de S1

11 Présence tension an aval de S2

Présence tension aux bornes de la bobine de


12 KM1

14
TDs – LOCALISATION DES DEFAILLANCES

Constat de défaillance
Après l’initialisation de la partie opérative, qui s’est correctement déroulée, le cycle d’empilage ne veut pas commencer.
Symptômes constatés
 Le système est dans la position suivante : élévateur en position basse et taquets ouverts.
 Le réarmement du système s’effectue correctement.
 En mode AUTO ou COUP/COUP, il n’y a aucun mouvement de la partie opérative.
 Le voyant marche est allumé.
 En mode MANU, tous les mouvements s’effectuent correctement sauf celui de la « fermeture des taquets ».
 Le cycle d’initialisation se déroule correctement.
 En mode dépileur, l’arrêt s’effectue en cours de cycle, après la montée de l’élévateur : arrêt en position
intermédiaire, taquets ouverts.
Dossier technique
L’ensemble du dossier technique est fourni en annexes.
Travail demandé
 Donnez une présentation succincte du système (nom, fonction, fonctionnement global, etc.)
 Effectuer une analyse des risques
 Effectuer une analyse du système en utilisant les outils les mieux adaptés
 Etablir la liste des causes
 Etablir la procédure de diagnostic

15
TDs – LOCALISATION DES DEFAILLANCES

Constat de défaillance
Le cycle s’arrête « vérin presseur en bas » en fin de soudage.
Le message défaut vérin presseur s’affiche sur le terminal MAGELLIS.
Symptômes constatés
 Le cycle s’arrête vérin presseur en bas, une fois que le vérin soudeuse est remonté.
 Toutes les énergies sont présentes.
Dossier technique
L’ensemble du dossier technique est fourni dans la GMAO ACCEDER.
Chercher les informations (schémas, grafcets, etc.) nécessaires, les imprimer et les joindre au compte-rendu.
Travail demandé
1. Effectuer une analyse du système en utilisant les outils les mieux adaptés
2. Etablir la liste des causes
3. Etablir la procédure de diagnostic

16