Vous êtes sur la page 1sur 5

Chapitre II : Diagnostique

. Etat actuel du système d’évacuation des eaux usée :

L’enquête établie sur terrain nous a permis de constater ce qui


suit :

 L’ensemble de la zone d’étude n’est pas dépourvue d’un


réseau d’assainissement, quelque citoyen rejette leurs
eaux usées dans des fosses septiques autonomes tandis
que la majorité rejette directement dans le milieu naturel.
 Le rejet des eaux usées vers la nature engendre
automatique la pollution du milieu naturel, ainsi que
l’utilisation des fosses qui ne répondent pas aux normes
techniques peuvent provoquer problèmes en vers la santé
des citoyens.

III.PROPOSITION DES VARIANTES :

III-1.Variante 01 :

La variante proposée se décompose en deux catégories : la


technologie pour l’évacuation des eaux usées en dehors du
douar et le traitement final de ces eaux usées afin de les rejeter
dans le milieu naturel.

5
Chapitre II : Diagnostique

Dans le but respecter la pente du terrain ainsi que le choix du


linéaire le plus court dans les limites possibles (Vu la situation
de l’habitation par rapport au seul point de rejet l’oued), nous
avons divisé l’air d’étude en deux Zones :

 Collecter les eaux usées de la zone Est du douar afin de


les acheminer dans le collecteur principal projeté DN400
dont le rejet s’effectuera sur l’effluent d’oued El Farki.
Tout en réalisant un bassin filtrant dans le but de
préserver le Milieu naturel.
 Collecter les eaux usées de la Zone Ouest du douar en
projetant un réseau d’assainissement en DN400 PVC afin
de les acheminer vers l’effluent d’Oued Bouàachra, tout
en réaliser un bassin filtrant et une Fosse toutes eaux
filtrant dans le but de préservation du milieu naturel.
En général, le tracé passe par les pistes du village.

III-2.Variante 02 :

Consisté à :

 Collecter les eaux usées de la Zone Est du douar afin de les


acheminer dans le collecteur principal projeté DN400 dont
le rejet s’effectuera sur l’effluent d’oued El farki. Tout en

6
Chapitre II : Diagnostique

réalisant un bassin filtrant dans le but de préserver le milieu


naturel.
 Collecter les eaux usées de la zone Ouest du Douar en
projetant un réseau d’assainissement en DN400 PVC afin
de les acheminer vers l’effluent d’oued Bouàachra, tout en
réalisent un seul bassin filtrant pur la préservation du milieu
récepteur.

En général, le tracé passe par les pistes du village.

IV.CRITIQUE ET CHOIX DE VARIANTE :

IV_1. Les critères de choix :

Chaque solution technique présente des caractéristiques


qui lui sont propose, ainsi que des contraintes, une
démarche de choix consiste à apprécier, pour une zone
donnée, dans quelle mesure les caractéristiques d’une
solution technique sont en adéquation avec la
configuration et les contraintes de la zone considérée, il
s’agit au final d’apprécier si une solution technique est
faisable ou non dans une zone donnée.

7
Chapitre II : Diagnostique

IV_2. Comparaison entre les deux variantes


proposées :

La comparaison se résume dans le tableau suivant :

0
*Tableau N 1 : tableau comparatif entre les deux variantes

proposées haï Si Othman :

Douar si Othman Les variantes


Variantes 1 Variantes 2
Nombre de regarde 95 84
Longueur totale du 2302 1998
réseau (m)
Nombre / /
raccordement
Bassin filtrant 02 02
Fosse toutes eaux 01 /

Bien que la deuxième variante est la moins couteuse en


termes, le nombre de regarde est minimal ainsi qu’elle
nécessite la projection d’un nombre minimal de bassin
filtrant, mais Après avoir étudié cette variante
techniquement et en raison de l’impossibilité de se
raccorder d’une partie de la zone ouest à cause de la contre
pente que présente cette dernière.

8
Chapitre II : Diagnostique

Conclusion :
On a opté pour la variante N001en raison de l’incompatibilité
des données disponibles avec les obligations de réalisation de la
deuxième variante, cette dernière a été rejetée dans son intégralité.

 D’après le diagnostique du système actuel il nécessite une


rénovation.