Vous êtes sur la page 1sur 10

Karray, M

CHAPITRE 3 : FONDATIONS SUPERFICIELLES : SEMELLES

Problème 3.1

1) Pour les conditions du sol, de géométrie et de chargement données à la figure ci-dessous,


calculer le facteur de sécurité contre la rupture du sol. (F.S = 3,16).

2) Si le remblayage de la semelle se fait uniquement après une charge de 100 kN ait


appliquée, est-ce que le facteur de sécurité est modifié ? (F.S = 3,56).

3) Si la nappe d’eau est à 1,5 m au lieu de 3 m, est-ce que le facteur de sécurité est modifié ?
(non).

FONDATIONS DUPERFICIELLES. 1 de 10
Karray, M

Problème 3.2

La semelle montrée à la figure ci-dessous exerce au contact avec le sol une pression de 250 kPa.
Évaluer la sécurité de cette semelle contre la rupture.

1) Semelle filante, (F.S = 1,50).


2) Semelle carrée. (F.S = 2,12).

FONDATIONS DUPERFICIELLES. 2 de 10
Karray, M

Problème 3.3

On prévoit de construire une semelle rectangulaire pour reprendre une charge excentrée. On
dispose de 2,2 m de largeur pour construire cette semelle et on vous demande d’en déterminer la
longueur pour qu’elle puisse résister à la rupture. Les conditions de chargement, de géométrie et
du sol en place sont illustrées sur la figure ci-dessous. (L inferieur à 5,38 m).

Problème 3.4
Un essai de plaque a été effectué dans un dépôt de sable à l’aide d’une plaque de 0,5 m de côté.
La charge a été augmentée progressivement jusqu' à ce que la charge maximale de 600 kN
(charge à la rupture) soit atteinte. Quelle serait la capacité portante d’une fondation de 2 m x 2 m.
(Q = 3750 kN).
Problème 3.5

Dans un dépôt de sable silteux, des essais de pénétration standard (SPT) ont fourni les valeurs
suivantes de N (Nombre de coups / 3).

Profondeur (m) 1,5 3,0 4,5 6,0 7,5 9,0 10,5 12,0
Valeur de N 15 19 24 28 26 30 28 31

Le poids volumique de ce sable est 20 kN/m3. Une semelle carrée de 2,5 m x 2,5 m est assise
dans ce dépôt à une profondeur de 2,5 m.
Déterminer la capacité admissible pour cette semelle si le tassement maximum permis est de 15
mm. Vérifier également la sécurité contre la rupture (q15 mm = 120 kPa).

FONDATIONS DUPERFICIELLES. 3 de 10
Karray, M

Problème 3.6

Une semelle de 4,5 m x 4,5 m sera soumise en son centre à une charge R= 3000 kN inclinée de
15° par rapport à la verticale avant que l’on procède au remplissage de l’excavation. Après le
remplissage la semelle sera soumise à une charge de 4000 kN inclinée de 15°

Déterminer

1) Le Facteur de sécurité F.S contre le glissement avant le remplissage. (F.S. = 1,3)


2) Le Facteur de sécurité F.S contre la rupture après le remplissage. (F.S. = 1,25)

FONDATIONS DUPERFICIELLES. 4 de 10
Karray, M

Problème 3.7

Une colonne transmettant une charge de 1300 kN est située prés de la limite de propriété tel
qu’illustré sur le schéma ci-dessous. Cette charge est reprise par une semelle qui supporte
également une charge de 1000 kN localisée plus à l’intérieur. La semelle se trouve à une
profondeur de 2 m et le poids volumique du sol est 20 kN/m3.une valeur de N = 23 a été retenue
pour le sol de fondation. Il n’y a pas de nappe d’eau.

Dimensionnez d’abord cette semelle en fonction des tassements admissibles en essayant d’éviter
qu’il y ait excentricité et vérifier ensuite la sécurité vis-à-vis la rupture si = 35° ?

(qadm (tassement) = 250 kPa B1 = 3,02 m et B2 = 1,58 m; qadm (rupture) = 728 kPa)

FONDATIONS DUPERFICIELLES. 5 de 10
Karray, M

Problème 3.8

Dimensionnez selon les règles de l’art une semelle filante qui sera construite à 2 m. de
profondeur et qui devra transmettre au sol de fondation une charge de 300 kN/m.l.

(qadm = 430 kPa; B= 0,7 m; qadm (rupture) = 728 kPa))

Problème 3.9

Une charge de 500 kN par mètre linéaire doit être transmisse à une semelle filante à 1,5 m de
profondeur dans un dépôt de sable.
La nappe d’eau est à 1,5 m de la surface. (qadm = 165 kPa; B= 3m; qadm(rupture) = 1280 kPa)

Les caractéristiques de sable sont :

= 20 kN/m3
= 33,5°
Ncorr = 30
Dimensionner la semelle selon les règles de l’art pour un tassement maximum de 25 mm.

FONDATIONS DUPERFICIELLES. 6 de 10
Karray, M

Problème 3.10

Une charge de 100 kN sera transmisse au sol de fondation par une semelle carrée de 2 m x 2 m.
la stratigraphie du sol de fondation est donnée sur la figure 1. Un essai de consolidation a été
réalisé avec une pierre poreuse au-dessus et en-dessous de l’échantillon. Les résultats sont
donnés à la figure 2. L’échantillon pour l’essai de consolidation a été prélevé à 2,5 m de
profondeur.
1) Est-ce que cette argile est normalement consolidée ou surconsolidée?
2) Calculer le tassement total dû à la consolidation dans la couche d’argile? (effectuer le
calcul pour 3 couches)
3) Quelle charge peut être ajoutée sans engendrer de tassements importants?

FONDATIONS DUPERFICIELLES. 7 de 10
Karray, M

Problème 3.11

Si la charge transmisse par la colonne à la semelle est la même dans chacun des 3 cas suivants;
Sans faire de calculs,
1) Dites lequel des 3 cas suivants est le moins sécuritaire au point de vue rupture. (Cas 3)
2) Dites lequel tassera le plus (Cas 1).

FONDATIONS DUPERFICIELLES. 8 de 10
Karray, M

FONDATIONS DUPERFICIELLES. 9 de 10
Karray, M

FONDATIONS DUPERFICIELLES. 10 de 10