Vous êtes sur la page 1sur 4

TRAVAUX DIRIGES TDS : ELECTRICITE Date : Mars 2020

SPECIAUX No 2 STEPHEN NZALI Durée : 03H


BTS 2 CALCULTRICES AUTORISEES DOCUMENTS AUTORISES
MSI OUI NON OUI NON

Spécialités/options : MAINTENANCE DES SYSTEMES INFORMATIQUES


Session : 2020
Durée : 03heures
Epreuve :Electricité
Crédit: 08

DOCUMENTS AUTORISES : Aucun


Moyen de CALCUL AUTORISES : Toute calculatrice scientifique de poche non programmable ou tout autre table de
calcul
NOMBRE DE THEMES INDEPENDANTS : L’épreuve comporte trois (03) parties à savoir :
 PARTIE A:Asservissement (10 pts)
 PARTIE B:Electrotechnique (5pts)
 PARTIE C :Electronique de puissance (5pts)

NB : L’épreuve comporte 4 pages numérotées de 1/4 à 4/4

PARTIE A: Asservissement(10pts)

Un système asservi a pour schéma fonctionnel.

Fonction de transfert du process à réguler. On Choisit R(p)=K

1- Donner la fonction de transfert en Boucle fermée notée F(p). (1pt)


2- Calculer la valeur de K pour que le système en boucle fermée se comporte
comme un système du deuxième ordre normalisé de coefficient
d’amortissement égal à 0,4. Montrer que le temps de réponse est indépendant du
coefficient d’amortissement noté z et de la pulsation propre non amortie notée
w0. (1,5pts)
3- Pour cette valeur de K, donner le Dépassement en %, le temps du Premier
Dépassement, la pulsation de résonance, le coefficient de surtension en dB et en
valeur numérique. Tracer approximativement l’allure de la réponse
impulsionnelle. (2,5pts)
Page 1 sur 4
4- Tracer le lieu de transfert. de la F.T.B.O, T(p) dans le diagramme de
Black pour les pulsations w=0, 0.1, 0.2, 0.5, 0.7, 0.8, 1, 1.5, 2, 5, ∞ (rad /s) et
pour la valeur de K trouvée précédemment. En déduire graphiquement et
calculer numériquement la marge de phase. (2,5pts)
5- A partir du lieu de transfert en B.O, tracer le lieu de transfert en boucle
fermée dans le diagramme de Black. (1pt)
6- En déduire le coefficient de surtension Q en dB, la pulsation de
résonance, le coefficient d’amortissement, la pulsation propre non amortie, le
Dépassement Comparer avec les résultats de la question 3. (1,5pts)
Pour les questions 2 et 6, on n’utilisera pas les formules mais le tableau de
valeurs numériques suivantes:

Pour les questions 4 et 5, on présentera les résultats sous forme d’un tableau :

Partie B : Electrotechnique (5pts)


Les essais d’un transformateur monophasé ont donné :

A vide U1 = 220V, 50Hz (tension nominale au primaire), U2v = 44V, P1v = 80W, I1v = 1A

En court-circuit U1cc = 40V, P1cc = 250W, I2cc = 100A (courant nominal secondaire)

En courant continu au primaire I1= 10A, U1= 5V. Le transformateur est considéré comme
parfait pour les courants lorsque ceux-ci ont leurs valeurs nominales.

1- Determiner le rapport de transformation à vide mv et le nombre de spire au secondaire


si l’on en compte 500 au primaire. (0.25+0.25= 0.5pt)
2- Calculer la résistance de l’enroulement au primaire R1.(0.5pt)

Page 2 sur 4
3- Verifier que l’on peut négliger les pertes par effet joule lors de l’essai à vide (pour cela
calculer les pertes joules au primaire). (0.5pt)
4- En admettant que les pertes dans le fer sont proportionnelles au carré de la tension
primaire, montrer qu’elles sont n’négligeables dans l’essai en court-circuit.(0.5pt)
5- Représenter le schéma équivalent du transformateur en court-circuit vu du secondaire.
En déduire les valeurs Rs et Xs caractérisant l’impédance interne.
(0.5+0.5+0.5=1.5pts)
Quelques soient les résultats obtenus précédemment on prendra, pour la suite du problème
on prendra Rs = 0,025 ohm et Xs = 0,075 ohm.

Le transformateur, alimenté au secondaire sous sa tension nominale, débite 100 A au


secondaire avec un facteur de puissance égal à 0,9 (charge inductive)

6- Déterminer la tension secondaire du transformateur. En déduire la puissance exprimée


au secondaire. (0.25+0.25= 0.5pt)
7- Déterminer la puissance absorbée au primaire (au préalable calculer les pertes
globales).En déduire le facteur de puissance au primaire et le rendement.
(0.5+0.5=1pt)

PARTIE C : Electronique de puissance (5pts)


Redresseur non commandé Pd3
Etude des Tensions
L’étage d’entrée d’une alimentation à découpage destinée à maintenir en parfait état
électrique une batterie d’accumulateurs est un pont redresseur non commandé PD3 (figure
1.1).

Ce montage comporte six diodes supposées idéales. Il est alimenté par un réseau dont les
tensions simples v1, v2 et v3 forment un système triphasé équilibré direct de valeur efficace V
= 230 V et de fréquence f = 50,0 Hz :

Avec θ = ωt = 2πft.

Page 3 sur 4
1- Tracer la courbe de la tension redressée ud aux bornes du récepteur en fonction de
l’angle θ. Indiquer les intervalles de conduction de chacune des diodes. (2pts)
2- Quel est l’indice de pulsation p de la tension redressée ? (1pt)
3- Exprimer la valeur moyenne Ud0 de la tension redressée ud en fonction de V puis
effectuer l’application numérique. (2pts)

Page 4 sur 4