Vous êtes sur la page 1sur 4

I

RAPPELS MATHEMATIQUES
FONCTIONS A PLUSIEURS VARIABLES

Les bases de la thermodynamique nécessitent peu de notions mathématiques complexes mais


de la réflexion. Une notion qu’il est cependant nécessaire d’avoir bien assimilé, liée à
l’utilisation des équations d’état, est celle des fonctions a plusieurs variables, avec ses
variations, c’est à dire les dérivées partielles.

1. Définitions
On appelle fonction réelle de n variables réelles, une application f de l’espace vectoriel R n
dans R .
f : Rn → R
( x1 ,..., xn ) → y = f ( x1 ,..., xn )

Exemples : Fonction à 2 variables : f (x , y ) = 5 x 2 + 3x y + 7 y 3


Fonction à 3 variables : f (x ,y , z ) = x + 2 y + 3 z

2. Dérivées partielles

a) Dérivée première
Définition :
On appelle dérivée partielle d’une fonction à plusieurs variables f (x , y ,...) par rapport à la
variable x la fonction définie par :
f ( x + dx, y,...) − f (x , y,...)  ∂f
f x′ = lim   = ∂x
x →∞
 dx
On le calcule en considérant que f est une fonction de la seule variable x, les autres étant
constantes, par dérivation directe.
 ∂f 
On la note sous la forme :  
 ∂y  y ,...

Thermodynamique - I - 1 / 4
Remarque :
df
On utilise alors la notation "d rond", ∂, à différentier de la différentielle totale .
dx

Exercice :
Calculer toutes les dérivées partielles des fonctions à plusieurs variables suivantes
a) f (x , y ) = 3 x 2 + 4 x y + 5 y 3
b) f (x , y ) = x sin(ln y )

f (x , y ) = y e x
2
c)

d) f (x ,y , z ) = 4 x 2 + 5 y z + 4 x z 2

Rappel :
La dérivée première d’une fonction à plusieurs variables sous forme vectorielle est appelée
gradient. On la note sous la forme suivante :
 ∂f ∂ x 
uuuuuur r   ∂f r ∂f r ∂f r
Grad ( f ) = ∇f =  ∂f ∂y  = e + e + e
 ∂f ∂ z  r r r ∂ x x ∂ y y ∂z z
  (ex ,ey ,ez )

a) Dérivées d’ordre supérieur


La dérivée partielle du 1er ordre d’une fonction à plusieurs variables est elle-même une
fonction à plusieurs variables.
On peut donc considérer les dérivées partielles de cette nouvelle fonction et ainsi de suite,
jusqu’au dérivées partielles d’ordre n.
∂n f ∂  ∂ n −1 f 
= n 
∂x1 ∂x2 ...∂xn ∂x  ∂x1 ...∂xn −1 

où xi est une des variables de f = f ( x1 ...xn )

Remarque :
En général en Physique n’interviennent que les dérivées du 2nd ordre (PFD, Em, …).
On peut donc en considérer 4 pour une fonction à 2 variables, 9 pour une fonction à 3
variables et n2 pour une fonction à n variables.

Thermodynamique - I - 2 / 4
Exemple : Pour une fonction à 2 variables f (x , y ) on a comme dérivées secondes :

∂2 f ∂2 f ∂2 f ∂2 f ∂2 f ∂2 f
, , = 2 et = 2
∂x ∂y ∂y ∂x ∂x ∂x ∂x ∂y ∂y ∂y

Exercice :
Calculer toutes les dérivées du 2nd ordre de la fonction f (x ,y , z ) = 4 x 2 + 5 y z + 4 x z 2

Théorème de Schwarz :
∂2 f ∂2 f
L’ordre des dérivations n’a pas d’importance dans les dérivées mixtes : =
∂x∂y ∂y∂x

3. Différentielle totale

a) Définition
On appelle différentielle totale de la fonction à 3 variables f (x ,y , z ) , la fonction df définie
par :
df = f ( x + dx , y + dy, z + dz ) − f (x ,y , z )

Pour une fonction à une seule variable, on a : df = f ( x + dx ) − f ( x ) = f ′ dx


Dans le cas de fonctions à plusieurs variables, on introduit alors les dérivées partielles :
∂f ∂f ∂f
df = dx + dy + dz
∂x ∂y ∂z

Exercice : Calculer la différentielle totale de la fonction f (x ,y , z ) = 4 x + 3 y 2 + 4 x y z

Propriété :
La différentielle totale est indépendante du jeu de coordonnées, donc du repère utilisé.
Si f (x ,y , z ) 
ϕ
→ F (u ,v , w ) , alors df = dF

b) Problème inverse
Soient P, Q et R trois fonctions de 3 variables ( x , y, z) .
L’expression P( x , y, z) dx + Q( x , y, z ) dy + R( x , y, z) dz définit une forme différentielle, notée
δf .

Thermodynamique - I - 3 / 4
On rencontre en physique de nombreux exemples de formes différentielles. Le problème est
de savoir si cette forme est une différentielle totale ou non.
∂f ∂f ∂f
⇔ ∃? f : P = ,Q = et R =
∂x ∂y ∂z
Le théorème de Schwarz donne alors 3 conditions nécessaires et suffisantes :
∂P ∂Q ∂Q ∂R ∂R ∂P
= , = et = (critère d’exactitude)
∂y ∂x ∂z ∂y ∂ x ∂z

Exercice : Vérifier que la forme δ f = y z d x + x z d y + x y d z est une DTE (différentielle


totale exacte) et déterminer la fonction f (x ,y , z ) correspondante.

Remarque : Lorsque le critère d’exactitude n’est pas satisfait, on recherche alors une fonction
F ( x , y, z) , appelée "facteur intégrant" tel que dF = F δ f soit une DTE.

c) Différentielle d’ordre supérieur


La différentielle totale df d’une fonction f de n variables est aussi une fonction de n
variables, on peut donc aussi calculer la différentielle de df .
Pour une fonction à deux variables f (x , y ) par exemple :

d ( df ) = d 2 f
 ∂f   ∂f 
= d   dx + d   dy
 ∂x   ∂y 
∂2 f 2 ∂2 f ∂2 f 2
= dx + 2 dxdy + dy
∂x 2 ∂x∂y ∂y 2

Ceci se généralise à l’ordre n : d n f = d (d n −1 f )


n
∂n f
⇒ d n f = ∑ Cnk dx k dy n − k
k=0 ∂x ∂y
k n− k

Exercice :
Vérifier que si on prend une fonction f à 3 variables (x,y,z) telle que df = 0 , on peut montrer
que :
 ∂ x   ∂ y   ∂z 
 ∂y  .  ∂ z  .  ∂ x  = − 1
  z  x   y

Thermodynamique - I - 4 / 4