Vous êtes sur la page 1sur 2

Une page tirée d’une note de calcul d’un bâtiment en béton armé en zone sismique III et qui

présente le calcul de ferraillage des poutres. Elle contient un certain nombre d’erreurs de choix, de
calcul, de frappe peut-être ou de mauvaise compréhension du règlement.

Pouvez-vous décortiquer cette page et tirer l’ensemble de ces erreurs ?.

Erreur 1  : mal application du RPA  : RPA A7.5.2.1  : « Le pourcentage total minimum des aciers
longitudinaux sur toute la longueur de la poutre est de 0,5% en toute section ».

Donc on doit verifier le section des armatures tendu+armatures comprimé >ASmin total (0.5%bh)

Il y a donc double surdimentionnement, un surdimentionnement dû au choix du ferraillage, et un


autre surdimentionnement dû a la mauvaise interprétation du règlement (0.5%)

Erreur 2 : faute de frappe : moment négative sur travée : -le juste : Moment sur travée positive, sur
appuis negative.

Erreur 3 : faute de frappe : le coix de la section d’armature de la PP : 

6T16=12.05 au lieu de 6T16=9.10

3T16+2T14=10.64

Erreur 4 / le choix des armature au ps : le règlement dit que pour poutres secondaires on doit avoir
des armatures symétriques au niveau d'appuis (lit sup et inf) et pour les travées la moitié des
armatures en appuis au minimum. Le ferraillages des poutres non porteuse sur appuis doit être en
doubles Sup = inférieur
Il s'agit plutôt d'un mauvais choix des armatures que d'un surdimentionnement. 6HA12 aurait été
plus correcte par rapport a cela.

Erreur 5 : verfication des contraitres en ELS : Dans la vérification des contraintes, je me demande
que signifie (sigma a)?

la fissuration est considérée comme peut préjudiciable, ce n’ est pas nécessaire de vérifier la
contrainte de l'acier

Erreur 6 : Le choix des armatures : 6T12 au lieu 3T14+2T12 ( pour augmenter la force d'adhérence
Acier/Béton

La surface d'adhérence entre les deux choix presque le même. Mais 1 bare additionnel c'est mieux .
Pour ouverture des fissures

Erreur 7 : erreur d’espacement PS en zone nodale :

Dans le dernier tableau qui présente le calcul des armatures transversales, l’espacement de ces
derniers pour la poutre 30x35devrait être h/4 = 35/4 = 8,75cm et non pas 10cm. Donc l’article 7.5.2.2
des RPA 99 Ver. 2003 n’a pas été satisfait.

Erreur 8 : c erreur de mal compréhension : combinaison ELU :

Le présure que le contexte fait que ELU fait allusion à la combinaison 1,35G+1,5Q. En fait, ELU est un
état limite faisant intervenir un ensemble de combinaisons de calcul dans différents situations
durables (1,35G+1,5Q par exemple), accidentelles (0,8G±E par exemple), et transitoire s'il y a lieu.

- 1,35 Gmax + Gmin + γQ1. Q1 +∑ 1,3ψ0i.Qi

Conclusion : La plupart des tentatives ont détectés un ou plusieurs aspects des différentes erreurs contenues
dans une seule page de cette note de calcul de structure. Cet exemple pour moi est un exemple type du bâclage
du travail et du laisser-aller fait par quelqu’un qui est censé être un ingénieur.

Toujours lire, relire, auto-vérifier, et faire vérifier par une tierce personne si possible, sa note de
calcul avant de la diffuser. Quoi qu’une note de calcul soit un document purement technique, il
reflète entre autres le niveau de savoir et le sérieux de son auteur.