Vous êtes sur la page 1sur 44

ESRF

EUROPEAN SYNCHROTRON RADIATION FACILITY

Etude exploratoire
pour le raccordement 225 kV EHMFL.
Vérifié par jean-Pierre Bresson-Lavigne

Etudes et stratégies technologiques

90 ZA Champ-Moyet
38470 VARACIEUX
esteknologiks@orange.fr
04-76-38-91-62

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


1 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

GENERALITES.

ESRF, ILL et LCMI envisagent la construction d’une sous station électrique pour
l’alimentation d’un nouveau Process EHMFL.
La première hypothèse pour le raccordement de la sous station est basée sur le réseau
RTE 225 kV.
Le poste est étudié en version simplifié, c’est à dire en raccordement simple piquage. Un
schéma unifilaire et des explications techniques sont intégrés au document.

Le projet comporte deux axes de réflexions :


La faisabilité technique.
L’optimisation technique et financière.

L’étude est basée sur les critères suivants :

- Utilisation restreinte des réserves foncières


- Rapidité d’exécution des travaux sur le site.
- Performance économique sur le coût de réalisation et sur les coûts d’exploitation.

Pour répondre aux attentes économiques Le présent avant-projet est basé sur une
technologie PLUG-IN. Les technologies appliquées sont de type hybride. Les appareils
constituant le projet global sont construits séparément par des fabricants divers et
assemblés en usine.

Le présent document prend en compte :

L’estimation de la proposition technique et financière de RTE pour le raccordement au


réseau 225 kV.
Le coût des travaux.
La réalisation de plans guides.
La constitution d’un schéma unifilaire et de protections.
Le chiffrage pour la conception et la construction de la sous station 225/20 kV.
Les coûts liés à la mise en service.
Les frais d’ingénierie et de maîtrise d’œuvre.

L’accès au poste et les VRD qui en découlent hors enceinte du poste ne sont pas évalués
dans l’estimation prévisionnelle.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


2 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

CLASSIFICATION DU POSTE

L’alimentation des réseaux HTA 20 kV sera assurée à partir du réseau 225 kV RPT, par
un piquage sur la ligne LA BOISSE/CONFLUENT.

Hypothèses de ce projet :
- La ligne actuelle sera complétée d’un d’arrèt équipé d’un portique pour le support de
câbles isolés aéro souterrains.
- La liaison souterraine, propriété de RTE, raccorde le poste EHMFL de 60 MW.
- Le poste est de type simplifié avec un transformateur double secondaire.

ARCHITECTURE DU POSTE ET DE LA LIGNE.

Consistance :

La ligne est équipée :


- d’un pylône d’arrêt
- d’une plate-forme de support câbles secs.
- De parafoudres de phases 225 kV
- De liaisons câbles secs 225 kV unipolaire à section de 400² aluminium
- De 3 extrémités extérieures sur pylône
- De 3 extrémités intérieures sur le PASS M0 225 kV du poste EHMFL.

Le poste est constitué :


- D’une travée ligne de type ; isolée blindée à faible volume de SF6.
- D’un raccordement de type PLUG-IN entre la travée ligne et le transformateur.
- D’un transformateur de type ONAN d’une puissance (Sn) de 60 MVA à double
enroulement, couplé en triangle, neutres sortis sur les trois enroulements.
- D’un tableau HTA 20 kV semi débrochable à tenue In de 2500 A et Icc 25 kA.
- D’un ensemble de disjoncteur 20 kV à calibre d’ntensité spécifiés ci-après.
- D’un équipement de services auxiliaires. Les alimentations seront fournies par ESRF
pour une puissance secourue de 50 kVA.
- D’un ensemble d’équipement de contrôle commande.

L’ensemble de cette architecture est réalisé par une méthode d’assemblage étanche sur
le plan électrique. Le poste est donc intégré dans un bâtiment de faible volume.

Il peut être envisagé, a terme de constitué un poste avec deux arrivées lignes et jeu de
barres selon la même technologie.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


3 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

CHEMINEMENT ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE.

Nous avons, auprès de RTE LYON, engagé sous mandat ESRF une demande d’étude
exploratoire.
Première étape de la demande de raccordement au réseau du transport.

Etude exploratoire.
Cette étude est gratuite et n’engage pas le demandeur sur une suite à donner. L’étude
exploratoire permet de recenser les diverses possibilités de raccordement pour
rechercher et proposer une solution technico-économique adaptée. Cette étude peut
atteindre un délai de 2 mois avant d’être remise au demandeur. Dans le cas d’une
poursuite de la procédure et de l’acceptation d’une solution, le demandeur s’engage dans
la procédure de proposition technique et financière (PTF).

Proposition technique et financière (PTF).


La PTF est une étude intermédiaire qui précise les conditions du raccordement et affine
l’offre financière déjà ébauchée dans l’étude exploratoire. Le délai est au maximum de 3
mois pour son édition et remise au demandeur.
Le demandeur dispose d’une délai de 3 mois pour rendre sa réponse. Cette étude est
également gratuite, mais ne pourra être reproduite en cas de renoncement du
demandeur.
Au terme des 3 mois de réflexion, le demandeur verse 10% de la PTF dans le cas de la
poursuite du projet.

Convention de raccordement.
La convention de raccordement est un document de technicien, qui comporte des
renseignements précis sur les limites de propriété, les obligations et services de chacun
des contractants….
Ce document est édité au regard de deux autres guides techniques établis parallèlement.

Le cahier des charges des protections


Le cahier des charges du comptage.

Le cahier des charges des protections est un document de technicien. Il est propre à
chaque nouvelle installation car il prend en compte les spécificités du client et du réseau
dans l’environnement du projet. Il comporte toutes les demandes de RTE pour assurer
les continuités de services des réseaux RTE. Le demandeur établie alors une étude de
protègeabilité et de sélectivité pour son propre réseau, mais également pour participé à
l’effacement des défauts du réseau RTE. Ce document servira à constitué le schéma
général du système de protection que nous appellerons ici le contrôle/commande.

Le cahier des charges du comptage

C’est un document général avec cependant des précisions sur le positionnement des
mesures de comptage. Les mesures de comptage doivent être installées au plus près du
point de livraison. Cette disposition peut être dérogée pour deux raisons au moins :
- L’impossibilité de positionner des appareils de mesures du coté HTB
- L’économie réalisée sur les comptages HTA.

La convention d’exploitation.
Ce document est très important parce qu’il régit les termes d’exploitation entre le RTE et
le demandeur. Il est édité par des techniciens spécialistes représentant les deux parties.
Dans le cadre de notre mission de conception des postes, nous rédigeons avec RTE ces
conventions.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


4 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Parallèlement un dossier commun avec RTE (si possible) sera édité. Il s’agit de l’étude
d’impact, de la demande d’autorisation à la DRIRE et de l’enquête publique instruite par
le commissaire enquêteur. RTE délègue généralement un chargé de concertation dont la
mission est de travailler avec le demandeur sur toutes les démarches administratives.
Il pilote l'étude d'impact et harmonise les concertations.

Cette fonction est propre à RTE, et bénéficie d'un contact direct avec les représentants de
l'état.

REGLES UTILISEES POUR LA CONCEPTION ET L’EXPLOITATION DU POSTE


225/20 kV.

Ce chapitre traite de la méthode que nous appliquons pour la construction du poste.


Dans le paragraphe qui suit nous délimitons les travaux et propriétés de RTE et ESRF.

A la suite des informations que nous avons donné sur la PTF, il faut savoir que d'une
manière générale, les travaux engagé par RTE pour le compte du demandeur sont pris en
charge à hauteur de 80% par le demandeur. Nous ne pouvons au stade d'une étude
exploratoire engagée, non rendue, chiffrer les éventuelles répercussions d'un
renforcement du réseau amont qui pourrait être pris en compte dans la PTF.
Cependant RTE envisage depuis longtemps un renforcement de la couronne Grenobloise,
qui tient compte largement de votre demande. Nous serions donc dans le cas d'une
anticipation de programme dont nous pourrions aisément négocier l'application.

Dans le tableur de l'estimation prévisionnelle du poste et de son raccordement le


montant indiqué pour la PTF RTE est celui des 80% à la charge du demandeur.

Délimitation des travaux et propriétés de RTE (en bleu sur le plan)

Le poste de EHMFL est raccordé au réseau de transport RTE par l’intermédiaire d’un
piquage simplifié constitué de :

- Un pylône d’arrêt.
- Une descente aéro souterrainne en câbles isolés 225 kV.
- Une remontée en extrémités type extérieur.
- Une arrivée en poste par des extrémités CEI 158.

Ce mini plan délimite les bornes de propriété de RTE. Ces limites constituent les bases pour la rédaction des
conventions qui seront rédigées dans le cadre du contrat de raccordement.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


5 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Structure du poste EHMFL en technologie intérieure.

Les câbles du réseau RTE arrivent directement dans le sous-sol du poste.

Les fonctions de coupures HTB 225 kV sont entièrement motorisées et ne nécessitent


aucune intervention directe sur les équipements HTB ; toutes les manœuvres sont
réalisées à partir du poste opérationnel (PO) dans la salle de contrôle commande.

- Le poste est constitué de:

Une travée ligne PASS M0 225 kV


Un transformateur double enroulement secondaire de 30 MVA ou un enroulement de 30
MVA
Les régimes de neutres 225 et 20 kV.
Les tableaux HTA 20 kV calibrés et équipés d'un couplage.
Les services auxiliaires.
Le complexe contrôle commande et sa liaison de supervision.
Les bâtiments traités en ossature métalliques, bardages architecturés et double peau.
Les éclairages, chauffages, et climatisation.
Les protections et détections incendie.
Les systèmes de contrôle d'accès.

Ce plan indique les limites de propriété de ESRF.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


6 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES POUR LE CALCUL ET LE CHOIX


DES EQUIPEMENTS.

- Les tensions nominales des réseaux.


- La tension de tenue aux chocs de foudre.
- La tension de tenue aux chocs de manœuvre.
- Détermination des distances minimales à ménager entre les différentes parties de
l’installation.
- Les calibres du jeu de barres et des différentes cellules.
- Les caractéristiques du courant maximal admissible de court-circuit (intensité et
durée) qui conditionnent la tenue thermique et dynamique de l’installation.

Sécurité du personnel et du matériel dans la technologie des postes ouverts.

Elimination ou prévention des contacts directs et indirects.


Respects des normes électriques (UTE 18510).
Possibilités multiples de consignation ou d’isolement d’un équipement ou appareil.
Lisibilité et accessibilité des informations propres à l’état physique des appareils.

95% du poste est isolé et ne comporte aucun risque de contacts directs ou


indirects.
Exploitation du poste.

Suppression des charpentes extérieures et des contraintes liées aux chutes de neige à
cette altitude, aux givres et aux vents dominants.
Pas de difficultés liées aux distances disruptives et aux surtensions atmosphériques. Le
poste est conçu pour fonctionner à l’extérieur, cependant nous avons chiffré un
aménagement de bâtiments architecturés et intégrés.
Adoption de dispositions suffisamment « aérées » du gros appareillage, en vue d’éviter
qu’un incident grave (incendie, explosion, etc…) ne puisse détériorer les organes voisins
et s’étendre aux autres parties de l’installation.

Facilité de la circulation dans l’enceinte de l’ouvrage (gain de temps sur les manœuvres,
meilleure surveillance de tous les organes, etc…). Conditions accrues.

Suppression des clôtures réglementaires. L'enceinte des bâtiments est prévues pour ne
pas être le support de remontée de potentiel en cas de défaut à la terre.

Construction du poste.

Adoption de dispositions se prêtant à une standardisation des éléments constitutifs


(charpentes, connexions, massifs, raccords, etc…) et permettant, par suite, d’abréger les
délais de réalisation tout en diminuant le prix des ouvrages etc… La technologie du
PASS est répandue dans le monde entier( plus de 800 exemplaires.) avec des
temps d’exécution très court.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


7 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Possibilité d’adapter les ouvrages, sans travaux supplémentaires, aux dimensions des
transformateurs et du gros appareillage provenant indistinctement de différents
constructeurs. Intérêt du PLUG-IN.

Possibilité d’opérer des extensions ou de réaménagements de l’ouvrage, sans démolitions


ni reprises des installations initiales. Intérêt du PLUG-IN.

CONDITIONS D’INSTALLATION DE L’APPAREILLAGE

Le poste PLUG-IN est adapté à toutes sortes de contraintes d’exploitation. Température


très élevée (émirats), conditions d’atmosphères salines sévères (plate-forme offshore).
Aucune adaptation ne sera nécessaire.

Transformateurs de puissance

Les dimensions de cet appareil ne permettent pas de remplir les conditions exigées pour
les distances minimales de sécurité. La solution PLUG-IN nous affranchie de ce
problème puisque le transformateur est IP67 en connexion HTB et HTA.

Résistances de point neutre 20 kV.

Ces appareils sont intégrés à la travée ligne + transformateur et sont donc


placés à l'intérieur du bâtiment HTB.

Disjoncteur HTB 225 kV.

Ce module est intégré au PASS M0. le PASS M0 225 kV intègre également les
sectionneurs suivants:
Sectionneur de ligne motorisé
Sectionneur de mise à la terre ligne motorisé
Sectionneur de barres motorisé
Sectionneur de mise à la terre barres motorisé
Synoptique de contrôle commande local
Surveillance des équipements et télétransmission

Parafoudres.

Les parafoudres de ligne sont équipés de compteurs d’impulsion, ces informations


pouvant être rapatriées au consignateur d’état, dans le but de modifier la structure de
protection contre les surtensions atmosphériques. Les distances minimales de sécurité
sont aménagées dans chaque cas en fonction des conditions particulières.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


8 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

REGLES D’INSTALLATION ET D’EXPLOITATION.

Repérage dans les installations.

Dénominations normalisées.

Appareillage.

Les appareils susceptibles d’être manœuvrés (disjoncteurs, sectionneurs, sectionneurs de


mise à la terre, réducteurs de mesure, condensateurs de couplage, parafoudres,
transformateurs de services auxiliaires…) doivent être obligatoirement repérés par une
plaque d’information codifiée.
Cette codification sera rapportée au guide d’exploitation du poste.
Le repérage est à désignation nominale, le nom de l’appareil ou une abréviation sont
inscrits sur la plaque signalétique.

Pour optimiser l’exploitation du poste avec les conventions RTE la signalétique


sera choisie conjointement entre les deux exploitants.

Transformateurs.

Le repérage est assuré par une codification à 3 chiffres :


Les chiffres des centaines et dizaines représentent les deux tensions les plus élevées. Le
chiffre des unités désigne l’ordre d’installation du transformateur dans le poste

Tr. 220/20 kV 80 MVA


N° 611
Type de plaque apposée sur un transformateur :

TSA 20.000/400 V 50 kVA


Type de plaque apposée sur un appareillage annexe : n°111

Les alimentations auxiliaires seront fournies par ERSF. Le TGBT est réalisé par nos soins.

NOTE : Le marquage des phases est nécessaire pour les appareils monophasés
(Transformateurs d’injection) et pour les câbles de liaisons.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


9 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Départ de ligne.

Cas d’une liaison à 2 extrémités (simple).


La dénomination du départ correspond au nom du poste situé à l’autre extrémité de la
liaison.

Cas d’une liaison à plus de deux extrémités (piquage sur une ligne)

Le piquage comporte un sectionneur, ce piquage sera dénommé et les départs des


liaisons aboutissant à ce point de piquage porteront le même nom.

Le départ correspondant à la liaison ci-dessus, au poste EHMFL, est désigné par « départ
CONFLUENT-LA BOISSE ».

Caractéristiques des plaques signalétiques.

Choix des couleurs, Dimensions et règles d’installations des plaques signalétiques.


Le texte des plaques « repères » de l’ensemble de l’appareillage est écrit en noir sur fond
jaune, à l’exception des sectionneurs de mise à la terre pour lesquels il est rouge sur
fond blanc.

L’annexe 1 fixe les caractéristiques dimensionnelles et les libellés des plaques utilisées.

Les plans ci-joints définissent les règles d’installations des plaques signalétiques.

Abréviations.

Exemples d’abréviations les plus courantes :

- Transformateur de puissance TR.


- Transformateur de courant TC ou TR COURANT
- Transformateur de tension TT ou TR TENSION
- Transformateur de services auxiliaires TSA ou TR AUXILIAIRES
- Disjoncteur DISJ
- Transformateur combiné de mesure COMBINE ou TCM
- Condensateur de couplage HF CONDEUR COUPLAGE HF
- Transformateur triphasé de mise à la terre de neutre TPN
- Sectionneur de ligne SECTEUR LIGNE
- Sectionneur de mise à la terre SECTEUR MALT

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


10 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

REGLES MECANIQUES résistance mécanique des ouvrages.

Résistance mécanique des ouvrages : règles de référence.

Les éléments d’informations qui suivent ont pour objet de délimiter, de définir et de
garantir la méthode appliquée pour les calculs et dimensionnements des équipements et
installations.

La résistance mécanique de l’ouvrage, donc sa sécurité en service, est définie par le


rapport des efforts entraînant la ruine de l’ouvrage aux efforts de service.

Les efforts entraînant la ruine de l’ouvrage ou de l’un quelconque de ses éléments sont
les efforts qui produisent une dégradation irréversible (déformation, rupture, perte de
caractéristiques) des matériaux ou matériels concernés.

Les efforts de services résultent :

- des charges permanentes statiques ,


- des charges dues au vent et à la température et à la neige(pour les deux bâtiments).
- des charges occasionnelles dynamique de construction, d’exploitation et d’entretien.
- des charges et efforts liés aux défauts engendrant des contraintes électodynamiques.
- Des températures engendrées par les flux d'énergie.

La valeur adoptée pour ce rapport, habituellement appelé « coefficient de sécurité »,


dépend :

- des hypothèses climatiques et de charge, en tenant compte de la probabilité


d’apparition de ces hypothèses.
- des matériaux et des matériels employés pour lesquels les critères de ruine peuvent
avoir des définitions différentes et le cas échéant des influences d’amélioration de
résultat.

Les valeurs minimales de ce rapport sont définies par la réglementation en vigueur pour
les hypothèses de vent et de froid et par les spécifications d’électricité CEI pour les
hypothèse de givre, de court-circuit et de montage.

De même que pour la signalétique, les hypothèses et les calculs qui en découlent seront
conformes au guide construction de RTE.

Hypothèses météorologiques définies par l’arrêté technique.

Hypothèse de vent.

Les efforts exercés par le vent doivent être déterminés en multipliant les pressions
indiquées par la surface offerte au vent pour les éléments plans.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


11 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Surcharges dues aux efforts électrodynamiques

Pour les postes à hautes et très haute tension, les matériels et les structures doivent être
étudiés en tenant compte des surcharges dues aux efforts électrodynamiques.

Ces surcharges ne concernent qu'un circuit à la fois et sont appliquées sur les
conducteurs concernés par le court-circuit, l'ensemble des circuits et des structures étant
soumis simultanément aux charges statiques de l'hypothèse de vent.

Le court-circuit à prendre en considération est le court circuit biphasé sans terre défini
par les caractéristiques suivantes :

- intensité efficace de court circuit égale à l'intensité maximale du courant de court-


circuit pour laquelle le poste a été étudié
-
- Coefficient d'asymétrie ou constante de temps du régime transitoire,

- Durée de court-circuit,

- Conditions de ré enclenchement sur défaut.

Charges de construction ou d'entretien des ouvrages.

Les charges occasionnelles doivent tenir compte en particulier d'une surcharge de 100
daN concentrée, appliquée verticalement au milieu de toutes les structures, représentant
le poids d'un homme et de son outillage.

Condition d'effort maximal admissible

L'effort maximal admissible est défini par l'effort entraînant la ruine d'une structure
(charge de rupture minimale spécifiée) divisé par le coefficient de sécurité du cas de
vérification étudié.

Dans ce cas, les essais ou les calculs justificatifs doivent montrer que les charges de
services restent inférieures à cet effort maximal admissible.

Ces conditions concernent :

- Les câbles,
- Les haubans éventuels,
- Les armements et les manchons d'ancrage,
- Les colonnes isolantes, le matériel haute tension et raccords sur appareils,
- Les crosses d'ancrage et leur scellement (pour l'acier E24 la contrainte de rupture
minimal est CRM = 36 hbar)

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


12 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

CONDITIONS DE STABILITE DES MASSIFS DE FONDATION

La stabilité des massifs de fondation sous les efforts d'arrachement et de renversement


est définie par le coefficient de stabilité du cas de vérification étudié.

Dans ce cas, les essais ou les calculs justificatifs doivent montrer que les charges de
services conduisent à une stabilité supérieure à celle du coefficient de stabilité.

CAS DE VERIFICATION ET CONDITION CORRESPONDANTES.

Pour les matériaux et les matériels constituant les ouvrages de poste, les conditions à
respecter sont récapitulées dans le tableau ll, en fonction des cas de vérification.

TUBES SOUMIS A DES EFFORTS STATISTIQUES.

Le calcul des contraintes mécaniques et des déformations des tubes sous l'action du
poids propre, du vent et du givre se fait en utilisant les formules usuelles de résistance
des matériaux. On rencontre habituellement deux géométrie dans les dispositions
normalisées.

- les tubes en appui libre à une extrémité et encastrés à l'autre,


- les tubes en console.

Si q est la charge linéique du tube, en daN/m, ℓ la portée en m, l le moment d'inertie an


m4, l / V le module de flexion en m³, E le module d'élasticité en N/m², les formules
suivantes permettent le calcul de la contrainte de flexion maximale (n) et de la flèche
maximale (f) pour les deux géométries définies précédemment.

- tubes en appui libre à une extrémité et encastrés à l'autre,

n = q ℓ² / 8 l / V
f = q ℓ4 / 185 El

- tubes en console

n = q ℓ² / 2 l / V
f = q ℓ4 / 8 El

TUBES SOUMIS A DES EFFORTS ELECTRODYNAMIQUES

Le calcul des tubes et des supports isolants soumis à un court-circuit est effectué au
moyen du programme de calcul VIBRAPORTIC exploité par le Service Etudes du CNER.
Ce programme définit les contraintes mécaniques et les déplacements de la structure
soumise à un défaut biphasé sans terre avec ou sans réenclenchement sur défaut.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


13 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

INTENSITES ADMISSIBLES DANS LES CONNEXIONS

Echauffement des connexions en régime permanent

La température des connexions est calculée, pour un courant permanent donné, au


moyen de la formule dite anglaise qui traduit un équilibre entre :

- l'énergie thermique apportée par les pertes par effet Joule et le rayonnement solaire,

- l'énergie thermique dissipée par rayonnement en convection dans l'air.

REGLES ELECTRIQUES

R20 : Résistance du conducteur en courant continu à 20 ° c en Ω /m

K : Coefficient de température de la résistance à masse constante en °C-1 : k =


0.0036

K1 : Coefficient d'absorption solaire : K1 = 0.5

Si : Intensité de rayonnement solaire en W/m² : Si = 900 W/m²

d : Diamètre du conducteur en m

V : Vitesse du vent transversal en m/s : V = 1 m/s

T1 : Température de fonctionnement du conducteur en °C

T0 : Température ambiante en °C : T0 = 15 °C en hiver et 30 °C en été

E : pouvoir émissif par rapport au corps noir : E = 0.6

ợ : Constante de Stéfan : ợ = 5,7 .10-8 W/m²

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


14 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

ECHAUFFEMENT DES CONNEXIONS EN REGIME DE SURCHARGE

Dans un régime non permanent, on utilise la forme différenciée de l'équation précédente.


On écrit que la différence entre les énergies absorbées et perdues est accumulée dans le
conducteur :

Température du conducteur en °C

Chaleur spécifique du matériau en J.m³.°C-1

Section du câble en m²

La résolution de cette équation donne une formule type :


T0 : est la température initiale du conducteur en régime permanent
Tm : est la température qu'atteindrait le conducteur si la surcharge était appliquée en
permanence
‫ﺡ‬ : est la constante de temps du conducteur.

ECHAUFFEMENT DES CONNEXIONS PARCOURUES PAR UN COURANT DE COURT-


CIRCUIT

Le passage d'un courant de défaut important, mais pendant un temps très court, dans
une connexion provoque une élévation de la température de celle-ci que l'on calcule en
régime adiabatique : toute l'énergie apportée est accumulée par le conducteur.
L'élévation de température est déterminée par les abaques de Gut et Grundberg en
fonction du produit i² .t :
Cet échauffement doit être considéré à partir de la température de surcharge 20 mn.

TEMPERATURES MAXIMALES DE FONCTIONNEMENT

Pour chacun des régime de fonctionnement définis ci-dessus, la température des


connexions doit rester inférieure aux valeurs maximales suivantes :

Type Température maximale de fonctionnement (°C)


de
régime Des câbles nus Des tubes

Permanent 85 95

Surcharges 20 mn 100 110

Court-circuit 220 220

Ces températures correspondent pour les alliages constituants les câbles (Almélec) et les
tubes (AGS) à des pertes de caractéristiques mécaniques suffisamment faibles pour être
acceptables.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


15 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Par rapport aux températures définies pour l'étude des lignes aériennes, on note :

- que les températures définies pour l'étude des postes sont supérieures à celles des
lignes aériennes car les efforts mécaniques de traction sont moins importants et la
longueur des flèches correspondantes est prise en compte dans l'études des
dispositions normalisées,
- que la différence de température entre le régime permanent et le régime de
surcharge 20 mn est telle que la coordination entre les intensités parcourant les
conducteurs des lignes aériennes et des postes soit assurée au mieux.

Pour les fonctions de calculs, l’ergonomie de la travée complète est prévue pour
un ensemble de contraintes, ci-dessus énumérées, nettement plus importantes.
La raison de cette adaptation universelle est due à la mobilité du système PLUG-
IN. La plupart des postes PLUG-IN sont de type mobile pour suivre
l’alimentation de site industriels itinérants (exploitations pétrolières…)

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


16 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

POSTE 225 kV EHMFL

DESCRIPTIF TECHNIQUE

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


17 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

NOTE TECHNIQUE - INTRODUCTION

L’ensemble des travaux RTE et ESRF sera équipé du matériel suivant :


 3 parafoudres avec compteur.
 3 têtes de câbles 220 kV sur support.
 1 liaison câbles unipolaires isolés enterrés 225 kV 400² aluminium.
 3 têtes de câbles PLUG-IN entrée PASS M0
 1 ensemble travée ligne PASS M0.
 1 transformateur de puissance 80 MVA.
 1 tableau de distribution 20 kV.
 1 bâtiment de commande avec armoire de contrôle et protection, distribution
basse tension (SA), système batterie et chargeur).

Le PASS M0 est conçu pour autoriser des extensions et développement de l’architecture


du poste.

Description Technique

Note : Toute indication de noms, types et/ou marques de fournisseurs mentionnée dans
les documents est donnée à titre indicatif et nous nous réservons le droit de changer le
type ou le fournisseur par un équivalent de la même qualité.

MATERIEL PREVU POUR LE POSTE:

Parafoudre (extérieur au PASS M0)

Parafoudre à l’oxyde de zinc

Constructeur : ALSTOM, EMP-Bowthorpe ou équivalent


Tension maximale du réseau : 225kV
Tension assignée du parafoudre : 190kV
Tension de régime permanent : 145kV
Fréquence : 50Hz
Classe de décharge de ligne : 2

Sectionneur 225kV (intégré au PASS M0)

Système de came à simple coupure dans le SF6


Constructeur : ABB
Type : rotatif
Tension nominale : 225kV
Fréquence nominale : 50Hz
Courant nominal : 1250A
Courant de courte durée admissible : 25kA
Courant de court circuit admissible : 63kA
Durée de court circuit : 1s
Température d’environnement : -25 à 40°C
Altitude : jusqu'à 1000m

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


18 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Disjoncteur 225kV (intégré au PASS M0)

Constructeur : ABB

Caractéristiques nominales
Fréquence nominale : 50/60Hz
Tension nominale : 225kV
Courant nominal : 2500A

Température ambiante
Min. -25°C
Max. +55°C
Perte annuelle de gaz SF6 <1%

Poids
Barre simple 1900Kg
Barre double 2150Kg
Entre-sort 2300Kg

Pression SF6 (20°C)


Pression de charge 700kPa 680kPa
Premier niveau d’alarme 660kPa 620kPa
Pression nominale d’isolement 670kPa 600kPa

Fonction disjoncteur
Disjoncteur à coupure horizontale dans le SF6 :
Courant nominal de courte durée 40kA / 50Hz
Courant nominal de crête (close and latch) 100kA
Interruption de courant inductive 63A
Interruption de courant capacitive 160A
Commande activation tripolaire à ressort
Type de commande BLK 222
Séquence nominale de fonctionnement O-0.3s-CO-1min.-CO
Temps d’ouverture 25ms
Temps de coupure (50Hz) <= 47 ms
Temps de coupure (60Hz) <= 44 ms
Temps de fermeture 42ms
Tension nominale d’alimentation des circuits auxiliaires 48 VCC (typique)
En urgence fonctionnement manuel possible
Position du contact visible à travers le hublot

Fonction sectionneur / sectionneur de terre


Commande activation tripolaire à ressort
Tension nominale d’alimentation des circuits auxiliaires 48 VCC
Temps de manœuvre de ligne à terre 5.5s
En urgence fonctionnement manuel possible (manivelle)
Position du contact visible à travers le hublot

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


19 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Normes
Le PASS M0 est fabriqué selon les normes suivantes :
• Pour la construction d’enveloppes sous pression CENELEC EN
50052.
• Pour la garantie de qualité ISO 9001, 14001
Pour les installations en haute tension et appareillages connectés :
• Installation en haute tension IEC60694-1996
• Installation en SF6 IEC60517-1990
• Isolateur passants IEC60137-1995
• Transformateurs de courant IEC60185-1987/ IEC60044-1-
1996
• Sectionneurs / sectionneur de terre IEC60129-1984/ IEC60519-1-
1986
• Disjoncteurs IEC60056-1987

Transformateur de puissance (1)

1) Normes CEI 60076

2) Puissance nominale ONAN 2x30 MVA ou 1x60 MVA

3) Type de référence du constructeur ORF 36/275

4) Classe d’isolation A

5) Fréquence/phases 50Hz/triphasé

6) Echauffement huile/enroulement 105 K

7) a) Installation extérieur
b) Régime/Fonctionnement continue/abaisseur

8) Groupe de couplage YN/yn/yn 0

9) Huile Huile minérale (CEI 60296)

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


20 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

10) Rapport de transformation à vide

a) Primaire 225kV
b) Secondaire 2x20kV

11) Echelons de réglage sur ± 10% (± 8 x 1.25%)


enroulement HT par réglage en charge

12) Niveau d’isolement HT (225kV) BT(20kV)


phase neutre
phase
a) tension nominale 225kV
b) tension d’essais à fréquence 350kV
c) tension d’essai au choc 825kV

13) Perte à 80 MVA

a) à vide, au rapport nominal 35kW


b) en court circuit à puissance
nominale et à 75°C 350kW

14) Tension de court circuit 17%

15) Dimension et poids

a) longeur ±8500 mm
b) largeur ±5100 mm
c) hauteur ±4800 mm
d) poids ±90 tonnes séparables

16) a) Traversées HT – phase Type condensateur, horizontale


Traversée HT – neutre Type condensateur, horizontale
b) Traversées BT Type Elastimod, horizontale

17) Commande et protections

a) indicateur du niveau d’huile


b) relais Buchholz
c) thermomètre d’huile
d) assècheur d’air au silicagel
e) soupape de surpression
f) thermostat
g) réglage en charge

18) Refroidissement
réfrigération par radiateurs

19) Conservateur
Monté sur le dessus du transformateur

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


21 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

20) Cuves et couvercles (*)

a) plaques d’appui et vérins


b) crochets d’amarrage
c) anneaux de levage
d) plaque signalétique
e) plaque de schéma
f) gallets de roulement

(*) peinture et traitement suivant note PK 6750

21) Vannes

a) vannes de filtrage
b) vannes de prises d’échantillons d’huile
c) vannes de vidange

Remarques et clarifications :

- Les essais de type suivants sont inclus dans notre prix et seront effectués sur un
appareil :
* Essai de tenue de choc
* Essai d’échauffement
* Niveau de bruits
* Mesure des impédances homopolaires

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


22 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

POSTE 225 kV EHMFL

DESCRIPTIF TABLEAU HTA

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


23 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Tableau 20kV

Appareillage blindé

Descriptif Quantitatif

Tableau Unité fonctionnelle type Quantité Calibre


Tableau 20kV Arrivée disjoncteur 2 1250 A
Couplage 1 2500 A
Départ disjoncteur 6 1250 A
Remontée de jeu de barres 1 2500 A
TOTAL 10

Normes Applicables

L’équipement proposé a été conçu fabriqué et testé suivant les recommandations de la


CEI
 Clauses communes haute tension CEI 694
 Cellules haute tension sous enveloppe métallique CEI 298
 Disjoncteurs haute tension à courant alternatif CEI 56
 Contacteurs haute tension à courant alternatif CEI 470
 Transformateurs de courant CEI 185
 Transformateurs de tension CEI 186
 Fusibles haute tension CEI 282-1
 Relais de protection CEI 255
 Contrôle commande CEI 801

Caractéristiques générales
Architecture Sous enveloppe métallique, blindée, isolée dans l’air
(CEI298)
Tenue à l’arc interne 25 kA/1sec. selon CEI Annexe AA, accessibilité classe
A, 6 critères
Degré de protection IP3X (CEI294)
Condition normale de service : Matériel d’intérieur (CEI 294)
• Température
- Min. -5°C
- Max. +40°C
- moyenne sur 24 h +35°C
• Altitude Inférieur ou égale à 1000m
• Humidité
- sur 24 h Inférieur ou égale à 95%
- sur 1 mois Inférieur ou égale à 90%

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


24 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Caractéristiques électriques des matériels proposés :

Tableau 20kV
Tension de service kV 20
Niveau d’isolement
Tension d’isolement kV 24
Tenue à la fréquence industrielle kV rms 50
Tension aux ondes de choc (1.2/50 µs) kV crête 125
Fréquence assignée Hz 50
Courant de courte durée admissible :
Tenue pendant 1 sec kA 31.5
Tenue crête kA crête 80
Courant assigné du jeu de barre A 2500

Type de disjoncteur SF2


Pouvoir de coupure kA rms 31.5
Courant de courte durée admissible pendant 1 sec kA 31.5
Pouvoir de fermeture kA crête 80

Régime De Neutre

Notre proposition tient compte d’un régime de neutre du type :


• A la terre par une résistance de 1000 A

Tensions Auxiliaires

Tensions auxiliaires
Pour moteur d’armement disjoncteur HT V dc 48
Pour déclencheur d’ouverture / fermeture V dc 48
Pour relais de protection V dc 48

Description Générale Cellules HTA

Cellules :
Les cellules sont de type blindé selon la CEI 298, c’est à dire :
 Enveloppe externe et cloisons inter-compartiments métalliques et mises à la
terre.
 Traversées isolantes entre compartiments pour permettre le passage du circuit
principal.
 Volets métalliques mis à la terre, recouvrant les contacts fixes d’embrochage
lorsque l’appareil est débroché.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


25 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Elles sont constitués de 4 compartiments électriquement indépendants décrits ci-


dessous :

- Compartiment appareil
Ce compartiment est fermé par une porte et contient :
 L’appareil de coupure débrochable, en position de service ou test
 Le mécanisme d’embrochage / débrochage de l’appareil
 Le mécanisme d’ouverture / fermeture des volets
 La prise de raccordement de la commande électrique de l’appareil

- Compartiment inférieur
Il contient :
 Les plages de raccordement des câbles MT
 Les diviseurs capacitifs pour l’indicateur de présence de tension
 Le sectionneur de terre à pouvoir de fermeture
 Les transformateurs de courant
 Les transformateurs de tension fixes ou le caisson contenant les
transformateurs de tension sectionnables par fusibles débrochables
Compartiment jeu de barres
Il contient :
 Le jeu de barre principal
 Les dérivations qui servent également de support jeu de barres

- Compartiment basse tension


Il contient :
 L’unité de protection et de contrôle SEPAM
 Le synoptique de commande
 Les boîtes à bornes d’essais
 Les auxiliaires basse tension, dont les disjoncteurs BT et platines relais.

Appareillage

- Disjoncteur SF
Les disjoncteurs sont de type isolement et coupure dans le SF6, et répondent à la
définition CEI d’appareil à pression scellée : aucun remplissage de SF6 n’est nécessaire
durant toute sa durée de vie fixée à 30 ans.
Ils sont équipés d’une commande électrique à accumulation d’énergie, de déclencheurs
d’ouverture et de fermeture ainsi que de contacts auxiliaires de positions.
Le disjoncteur est lié au mécanisme d’embrochage / débrochage et peut-être positionné
soit :
 En position de services (« embroché ») dans le compartiment appareil,
 En position d’essais (« débroché ») dans le compartiment appareil,
 En position retrait (« extrait »). Il peut-être déposé sur le sol à l’aide d’un
chariot d’extraction.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


26 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Mises à la terre des câbles


La mise à la terre des câbles s’effectue à l’aide d’un sectionneur de terre interverrouillé,
situé dans le compartiment raccordement câbles et commandé de l’avant de la cellule.
L’appareil de mise à la terre des câbles est à la fermeture brusque indépendante de
l’opérateur et dispose du pouvoir de fermeture assignée.
Trois lampes présence de tension, situées à proximité de l’organe de commande du
sectionneur de terre, connectées des diviseurs capacitifs, indiquent la présence, ou non,
de tension au niveau des câbles.

Cellules Interrupteur Fusible


 Cellules
 Une unité fonctionnelle DI est constituée d’une cellule isolée dans l’air et
divisées en compartiments
 Compartiment interrupteur constitué par l’enveloppe de l’appareil qui forme un
écran entre le compartiment jeu de barres et le compartiment raccordement,
 Compartiment jeu de barres,
 Compartiment raccordement moyenne tension comprenant les fusibles de
protection transformateur et le sectionneur de mise à la terre côté câbles,
 Compartiment basse tension.

Toutes les manœuvres sont effectuées en face avant, y compris l’accès aux
raccordements et au jeu de barres.

Verrouillage
L’ensemble des verrouillages fonctionnels répond à la recommandation CEI 298 :

 La fermeture de l’interrupteur n’est possible que si le sectionneur de terre est


ouvert et le panneau d’accès en place,
 La fermeture du sectionneur de terre n’est possible que si l’interrupteur est
ouvert,
 L’ouverture du panneau d’accès aux raccordements moyenne tension et
fusibles n’est possible que si les sectionneurs de terre amont et aval des
fusibles sont fermés.
 L’interrupteur est verrouillé en position ouvert lorsque le panneau d’accès est
enlevé.

L’indicateur de présence de tension est situé en face avant de l’unité fonctionnelle,


intégré sur le plastron de commande de l’interrupteur.

Toutes les cellules interrupteurs fusibles sont protégés contre les défauts d’arc internes
validées selon les recommandations de la CEI 298.

Système de protection et de commande


Chaque unité fonctionnelle de la gamme est équipée de protections adaptées à la
fonction à réaliser. La chaîne standard qui utilise notre relais numérique est décrite ci-
dessous :

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


27 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Unité de protection et de contrôle-commande

Le relais numérique rassemble dans un boîtier unique les fonctions de protection et de


mesure :
 Les relais de protection,
 Les indicateurs de mesure,
 Les alarmes et voyants de signalisation.

Protection
Le relais numérique couvre l’ensemble des fonctions requises (ampéremètrique, tension)
pour chaque application : réseau, jeu de barres, transformateur, moteur, …
Chaque fonction protection dispose d’un large choix de courbes et de réglages.

Mesure
Le relais numérique permet de mesurer les courants et tensions instantanés pour chaque
application : réseau, jeu de barres, transformateurs, moteur,…
Le relais numérique donne une excellente précision de mesure. Les mesures sont lues sur
un écran à LED situé en face avant sur le porte du compartiment basse tension.

Informations
L’afficheur renseigne sur l’état des alarmes, les défauts et les changements d’états.

Communication
 La communication est assurée par un bus RLI à fibre optique. Les relais
numériques et les réseaux sont fournis par le même opérateur. Nous testons
l’ensemble du contrôle commande avec les fonctions, en usine avant
installation sur site.

Transformateur de courant
Les capteurs de courant utilisés pour la protection sont de type MERLIN GERIN
conventionnel. Ils sont parfaitement adaptés à l’utilisation du relais numérique.
Pour les fonctions nécessitant les transformateurs de courants conventionnels, des
transformateurs de courants de type sec enrobés de résine sont disponibles. Ils sont
conformes aux normes CEI, et interchangeables avec des appareils conformes aux
normes DIN.

Transformateur de tension
Les transformateurs de tension sont de type conventionnel, conformes aux normes DIN
et CEI. Ils sont en version débrochable avec fusibles.
En version déconnectable, ils sont associés à des fusibles côté primaire. La fusion fusible
peut-être signalée par un indicateur mécanique et un contact électrique (en option).
Ils peuvent être installés pour des mesures de tension :
• Côté jeu de barres dans les unités fonctionnelles TP barres.
• Côté câbles dans les unités fonctionnelles arrivée ou départ.

Filerie Basse Tension


 Circuits intensités : 2.5mm²
 Circuits tension : 1.5mm²

Chaque extrémité de fil est repérée avec une bague de RAYCHEM HSI, avec marquage
par imprimante fixée solidement à l’extrémité du fil.
Chaque extrémité de fil est équipé d’un connecteur adapté serti. Lorsqu’il y a risque de
détérioration par contact avec des éléments métalliques les fils sont protégés

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


28 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Les câbles inter-cellules sont connectés à des borniers positionnés en rangées sur le toit
des caissons basse tension. Ces borniers sont repérés par des étiquettes conformes aux
schémas de câblage. Ils sont également utilisés par les câbles d’interface entre le tableau
et les dispositifs de contrôle commande à distance.

Protection Anticorrosion Et Finition


Afin que les équipements puissent être installés dans des conditions climatiques sévères
les mesures suivantes sont adoptées systématiquement :
Les faces extérieures visibles à l’avant des cellules sont en tôle d’acier électrozinguées
(épaisseur de zinc : 3µm)
Les surfaces, avant d’être peintes, sont d’abord dégraissées par un traitement au
phosphate. La peinture utilisée est en poudre epoxy polyester polymérisée (la moyenne
de l’épaisseur du film polymérisé est de 50µm Bleu RAL 2550.
Pour toutes les autres surfaces il es utilisé des tôles galvanisées à chaud en continu
(moyenne de l’épaisseur de zinc : 20µm) qui ont subit un traitement de passivation au
chrome en finition.

ESSAIS

Les essais de routine en usine, selon les normes CEI, sont inclus dans cette offre, et
comprennent les essais suivants :
 Conformité avec les plans et schémas,
 Essais de bon fonctionnement mécanique et contrôle des interverrouillages,
 Essais d’interchangeabilité des parties mobiles,
 Essais diélectrique haute tension à la fréquence industrielle,
 Essais diélectrique basse tension,
 Contrôle de bon fonctionnement basse tension.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


29 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Batterie et chargeurs

 Batterie d’accumulateur NiCd 48V


Constructeur :
Type :
Capacité : 200Ah/5h
Tension de service : 48Vdc

 Chargeur pour batterie 48V


Constructeur :
Type :
Intensité nominale : 60A
Alimentation : 220/380V 50Hz

Contrôle / commande

La commande des équipements HTB et du transformateur, ainsi que les diverses


signalisations et alarmes seront repris dans un système de contrôle, placé dans le
bâtiment de service.

Ce système numérique est basé sur les principes des postes contrôle commande
numérique (PCCN).
La construction du contrôle commande est réalisée en usine sous forme d’armoire de
tranche et de réseaux fibres précablés.

Contrôle / commande

 Protection de la travée ligne 225kV


Relais à maximum de courant , phase et terre (fonction51, 51N) pour la protection de la
travée 225kV.

 Protection du transformateur
La protection est assurée (outre la fonction de Buchholz) par l’armoire de tranche TR.

 Protection du tableau MT
Les relais intègrent toutes les fonctions de protections pour les réseaux souterrains.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


30 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

POSTE 225 kV EHMFL

CONTRÔLE/COMMANDE
& SUPERVISION

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


31 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

CONTRÔLE COMMANDE ET PROTECTION DES RESEAUX ELECTRIQUES

Le poste du contrôle commande est assuré par la construction des armoires de


lot et des réseaux suivants :

Lot contrôle commande du transformateur + ligne 225 kV

Il s’agit d’un lot transformateur palier PCCN 48Vcc. Le plan général de protection définit
le nombre et le type d’acquisitions et transmissions en TS, TC, TM.
Une liste des informations à traitées est jointe en annexe.
Le comptage étant installé sur le 20 kV, il n’y a pas de transformateurs de potentiel ou
d’intensité au primaire 225 kV.

La composition de l’armoire transformateur et ligne comprend :

Un Rack commun de protection et de contrôle pour :


Le PASS M0
Le Transformateur 225/20 kV 2x30 MVA ou 1x60 MVA (comprenant la gestion des
neutres).
La masse cuve et la masse câbles de liaisons entre le TR et le tableau HTA cellule
arrivée.

Un Rack calculateur pour :


La régulation de tension
La commande du régleur en charge
L’interfaçage.

Lot Rame HTA 20 kV

Le poste est constitué de 2 demie rame 20 kV regroupant :


2 cellules arrivées.
6 départs souterrains.
1 couplage.
1 remontée de barres.

Le Lot Rame HTA PCCN 48 Vcc est constitué de deux sous ensembles. Le premier est une
armoire intégrant le Calculateur Tête de Lot, le rack d’aiguillage tension barre et terre
résistante. Le deuxième sous ensemble est le répartiteur du Bus Alarme et de la liaison
Déclenchement.
Les protections de l’arrivée et des départs seront intégrées dans les cellules HTA.

La composition de l’armoire rame HTA comprend :

Un calculateur tête de lot.


Un Rack d’aiguillage des tensions barres et terre résistante.
Un répartiteur de Bus alarme.
Un répartiteur de la liaison de déclenchement.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


32 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Lot Automatisme et tranche générale

L’armoire automatisme et tranche générale regroupe les fonctions suivantes.

Tranche générale :
Contrôle des polarités.
Surveillances des auxiliaires.
Contrôle général d’accès (porte ouverte, poste en local…)
Renvoi des alarmes.
Gestion de la protection incendie.

Tranche automatisme du poste :


Régulation Varmétrique.
Délestage relestage
Automatisme de permutation de transformateur type APT/APSC (non utilisé dans
notre cas mais en résidance)

Ces automatismes sont à minima en résidence. Le poste étant constitué d’une seule
travée, il n’y aura pas de permutation de source.

La surveillance des auxiliaires ainsi que les surveillances présence porte, éclairage et
incendie font parties des fonctions de la tranche générale.

Pour ce lot, les alarmes de secours et la sécurisation des alarmes poste sont également
incluses.

Services auxiliaires.
Les services auxiliaires sont assurés par un transformateur de type TSA raccordé à un
tableau HTA 2I+P installé dans le local annexe. Un des départs du tableau primaire
alimente le tableau des services auxiliaires (voir schéma joint en annexe). Le TSA est
protégé par une PT100 et une protection HTA de type fusion fusible associée

Lot Supervision

Les accès aux différentes actions d’exploitation sont hiérarchisées et codifiées.


Le fonctionnement en local est alarmé comme indiqué ci-après.
Il assure les fonctions suivantes :
Synoptique de conduite locale via un PC.
Téléconduite HNZ ,Fibre Optique, RTC
Consignation d’états sur imprimante.
Archivage et télémaintenance via liaison RTC.

Ce lot est composé d’une armoire comportant :

Un Rack calculateur
Un récepteur horaire pour synchroniser l’ensemble des lots PCCN
Un modem RTC pour la télémaintenance
Un HUB fibre optique pour la communication entre lots

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


Un convertisseur 48Vcc/230Vca pour alimenter le PC de conduite locale et les modems
pour la téléconduite.

33 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Un PC pour la conduite locale dialoguant avec le calculateur via une liaison Ethernet et
une imprimante fil de l’eau secours du lot Supervision sont également inclus dans le lot
Supervision.

LOGICIELS

Pour le configurateur il est prévu :


- 1 logiciel pour les lots Transformateur/travée, Rame, Automatisme et Supervision

Pour l’exploitation il est prévu :


- 1 logiciel pour le lot Supervision (local/distant via modem HNZ Fibre ou RTC pour TS,
TM et perturbographie).
- 1 logiciel pour le lot Rame (local uniquement)
- 1 logiciel pour le lot Transformateur/travée (local uniquement).

Une seule licence logiciel sera fournie (le logiciel doit être duplicable sans limitation).

Tous les logiciels de configuration et d’exploitation sont compris dans la fourniture du


matériel.

DIVERS

Sont à prévues :
Les fournitures et l’installation sur site des liaisons afin d’assurer le bon fonctionnement
de l’ensemble des lots fournis :
- Les câbles de liaison série reliant les différents lots PCCN au récepteur horaire.
- Les Fibres Optiques Multimode reliant les différents lots PCCN au Hub
- Les câbles spécifiques RLI et T électroniques reliant les protections et l’armoire
calculateur tête de lot Rame.

Intégration en usine

La simulation entière du poste HTA/HTB est réalisée grâce à des bancs de tests installés
dans une salle de l’entreprise.
Ces simulations permettent la configuration des systèmes de contrôle commande
numérique (configuration électrotechnique, configuration des alarmes, configuration du
poste opérateur, réglage des automatismes de protections) et les essais de recette
fonctionnelle au moyen de bancs de simulation semi-automatiques (simulation des
organes HT et de toutes les fonctions du poste par activation au moyen d’interfaces
graphiques, enregistrement des résultats d’essais…).

E&S TEKNOLOGIKS fournit les fiches de réglages des protections sur les bases des
études de protégeabilité et de sélectivité.

Les bancs de simulation permettent les essais d’injections et le fonctionnement réel des
protections en mesures et chronologie fonctionnelle.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


34 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Installation du contrôle commande sur site

Pour l’installation du RLI, fibres optiques, liaisons de synchronisation, l’entreprise prévoit


la pose et le raccordement des liaisons fournies et le test des liaisons fibre optique.

Pour l’installation du contrôle commande qu’elle fournit l’entreprise prévoit :


la mise en place des armoires
l’installation des protections dans les cellules HTA (option)
La fourniture des câbles et raccordement au procédé :
Réseau fédérateur fibre optique
Synchro câble série
BA/DT liaison filaire
RLI réseau prioritaire câble bus CAN

Mise en service

Une équipe de techniciens de l’entreprise assure la mise en service et le service après


vente. Cette prestation comporte un contrôle visuel du câblage, un test des polarités, des
tests de fonctionnement global des relais de protections (injections de courant,
contraintes de tension, tests des liaisons extérieures, simulation des défauts). Le test de
la communication entre lots et la téléconduite et le test de toutes les Entrées/Sorties font
parties de la prestation.

L’entreprise fournit un mémoire à la réception des ouvrages pour le suivi et le service


après vente. Ce mémoire technique sera consigné et intégré au dossier d’exécution des
ouvrages (DEO) et dossier d’intervention ultérieure sur l’ouvrage (DIUO).

Formation

Les formations suivantes sont intégrées dans l’estimation prévisionnelle.

- Exploitation.
- Rencontre avec les techniciens du SAV.
- Identification des défauts.
- Paramétrages.
- Dépannage.
- Remise en service après manque tension…

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


35 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

PLANNING DE REALISATION

Le poste EHMFL peut être réalisé dans cette configuration en 18 moins rattachés à la
prise de décision.
La première commande dans un poste de ce type est le transformateur de puissance.

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


36 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

POSTE 225 kV EHMFL

ANNEXE :
ESTIMATION PREVISIONNELLE

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


37 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

ESRF POSTE DU EHMFL

ESTIMATION PREVISIONNELLE

Désignation Quantité Prix Unitaire HT TOTAL HT

Lot Maîtrise d'oeuvre


Maîtrise d'œuvre générale
Avant Projet Sommaire 1,00 21 800,00 € 21 800,00 €
Avant Projet Définitif 1,00 49 650,00 € 49 650,00 €
Etudes d'Exécution et de Synthèse 1,00 37 760,00 € 37 760,00 €
Assistance à la passation des marchés 1,00 5 300,00 € 5 300,00 €
EXE,OPC 1,00 73 550,00 € 73 550,00 €
Assistance aux opérations de réceptions 1,00 5 300,00 € 5 300,00 €
Formation et mise en service de l'ouvrage 1,00 7 950,00 € 7 950,00 €
Total E&S 201 310,00 €

Architecte 1,00 9 000,00 € 9 000,00 €


Total Architecte 9 000,00 €
Etude béton armé 1,00 22 500,00 € 22 500,00 €
Total Etude B A 22 500,00 €
Etude géotechnique 1,00 6 500,00 € 6 500,00 €
Total Etude 6 500,00 €
géotech.
Contrôle technique 1,00 5 500,00 € 5 500,00 €
Total Contrôle tech. 5 500,00 €
Sécurité et Protection de la Santé 1,00 € 5 800,00 € 5 800,00 €
Total SPS 5 800,00 €
Etude d'impact
Total impact 12 380,00 €

Lot 1 HTB
Transformateur HTB + PASS M0 1,00 1 175 000,00 € 1 175 000,00 €
PASS M0 1,00 475 000,00 € 475 000,00 €
Total lot 1 1 652 307,00 €

Lot 2 HTA
Tableau HTA + Aux 1,00 235 000,00 € 235 000,00 €
Supervision 1,00 27 500,00 € 27 500,00 €
Total lot 2 262 500,00 €

Lot 3 Contrôle commande


Fourniture contrôle commande 1,00 478 500,00 € 478 500,00 €
Total Lot 3 478 500,00 €

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


38 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

Lot 4 Génie Civil et VRD


Ouvrages béton armé 1,00 295 000,00 € 295 000,00 €
Total lot 4 295 000,00 €

Lot 5 Bâtiments
Charpente couverture zinguerie 1,00 181 000,00 € 181 000,00 €
Façade et doublage 1,00 98 000,00 € 98 000,00 €
Total lot 5 279 000,00 €

Lot 6 Installateur
Instalation HTB, HTA, BT 1,00 351 000,00 € 481 000,00 €
Total Lot 6 481 000,00 €

Total poste EHMFL 3 711 297,00 €

Lot 7 PTF RTE


Liaison HTB toutes sujétions 465,00 1 325,00 € 616 125,00 €
Extrémités spécifiques PASS M0 3,00 24 350,00 € 73 050,00 €
Modification Pylône 225 kV 1,00 345 000,00 € 345 000,00 €
Total PTF RTE 1 034 175,00 €

Ensemble des lots et du raccordement 4 745 472,00 €


RTE

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble


39 ETUDE EXPLORATOIRE EHMFL. DECEMBRE 2008.

POSTE 225 kV EHMFL

ANNEXE :
PLANS ET SCHEMAS

Poste 60 MVA EHMFL de ESRF Grenoble