Vous êtes sur la page 1sur 32

LINK BFF

Parler avec Jésus


chaque jour !
Lundi 1. Marie, Mère de l’Église
La Vierge Marie près de la Croix
Il y avait près de la Croix de Jésus sa Mère et la sœur de sa
Mère, Marie de Cléophas, et Marie Madeleine (Jn 19, 25).
Aujourd’hui, on célèbre cette nouvelle fête dans l’Église, Marie,
Mère de l’Église. C’est logique, nous sommes tous fils de Dieu et
fils de Marie. Marie était au pied de la Croix. Elle souffrait mais
elle devait être près de toi, Jésus, pour te consoler. Elle n’était
pas seule, il y avait aussi les deux autres Marie. Cela nous fait
penser que nous sommes une famille, ce qui est le plus impor-
tant dans un pays, dans une ‘patrie’ (qui signifie le lieu des pères).
On détruit un pays quand la famille est détruite.
▶ Dis à Jésus ce que tu veux faire
pour ta famille et ta patrie.

Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait,


dit à sa mère : « Femme, voici ton fils ». Puis il dit au disciple :
« Voici ta mère » (Jn 19, 26-27)
Marie, tu sais ce que c’est que de voir souffrir ton Fils. Je prie pour
toutes ces mères dans le monde qui ont de terribles souffrances
pour leurs enfants.
▶ Continue à parler
avec Marie...

Résolution : Prier le chapelet pour la paix dans mon pays.


© Version originale Abbé Juan Jolin, Editorial Casablanca, Salamanca,
Espagne. Traduction et adaptation autorisée par l’auteur et pour la repro-
duction privée et pour l’application LinkBFF.
Mardi 2
Nous voulons voir Jésus
Jésus leur dit : « Cette effigie et cette inscription, de qui sont-
elles ? – De César » (Mc 12, 16).
Jésus, parfois, quand je rencontre quelqu'un dans la rue, il me
vient à l'esprit: Mais où donc ai-je déjà vu ce nez? Ce sourire?
Ce geste? Des traits qui identifient une famille. Serait-ce le fils
de....? Le frère de...? On recherche la famille d'après les ressem-
blances. De qui sont cette effigie et cette inscription? Jésus, en
me regardant dans le miroir, je me prends à penser: je suis le fils
de Dieu, je suis fait à son image et ressemblance. Je suis un
autre Christ, le Christ lui-même. Aide-moi à ne pas faire prendre
des vessies pour des lanternes. Que je sache refléter ta lumière
et ton image vers ceux qui m'entourent. Aide-moi à être un se-
meur de paix et de joie.
► Jésus, malgré mes incohérences,
je veux refléter toujours ton visage.
Pour nous tous, le visage découvert, réfléchissant comme
dans une miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transfor-
més en la même image, de plus en plus resplendissante,
comme par le Seigneur, qui est esprit. (2 Cor 3,18).
Jésus, qu'en me voyant, ils Te voient! Aussi te demandé-je le don
du sourire. Non pas un sourire quelconque. Il en est de menteurs,
d'ironiques, de suspicieux....On peut tuer d'un sourire. Non, le
sourire que je Te demande est bien ton sourire, où se trouve à la
fois le sourire joyeux de l'enfant serein et celui du petit vieux plein
de paix. Qu'en cette année de la Foi, à travers ma bonne hu-
meur, je sache approcher de Toi bien des âmes.
►Sourire Close-up®, Colgate®, Crest…? Non, le sourire
aimable du Christ. Est-ce que je salue chacun d'un sourire?

Résolution: Toujours sourire


Mercredi, 3
Amis pour de bon
N’avez-vous pas lu dans le livre de Moïse, au récit du buisson
ardent, comment Dieu lui a dit : Moi, je suis le Dieu d’Abra-
ham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob ? (Mc 12, 26).
Jésus, ce passage me plait parce que l'on remarque qu'en par-
lant d'Abraham, d'Isaac, Tu le fais avec tendresse, comme quel-
qu'un qui parle d'un ami. Ils ont été tes amis et continuent à l'être
au ciel. Moi aussi, je veux être ton ami. Tout gosse, je me préoc-
cupais de savoir si ceci ou cela était péché ou non, si je pouvais
ou non le faire. Maintenant, je commence à comprendre que
bien des questions se résolvent en se demandant si cela Te plait
ou non, si Tu es ou non content de moi. Aide-moi à être ton ami.
► Demande à Jésus ce dont tu as besoin
pour être pour de bon son ami.

Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. Vous vous éga-
rez complètement (Mc 12, 27).
Le fait que tu sois Dieu des vivants me donne à penser. Être vi-
vant, c'est avoir la frite, de l'imagination et de la créativité. Je
tiens à être vivant pour T'aimer et aider les autres, à la maison,
au collège, en aidant mes amis à vouloir être de meilleurs chré-
tiens. Jésus, que je sois vivant, et non une momie toute empê-
trée dans ses bandelettes, un zombi. Je ne veux pas être amou-
reux à moitié. Le Pape François dit que la charité, l'amour de
Dieu est créative, c'est à dire qu'elle a des idées. Elle en cherche
pour s'occuper des autres, leur rendre la vie agréable, les ap-
procher de Dieu.
► Parle à ton ange gardien.
Dis-lui de t'aider à avoir des idées.

Résolution: Avoir de l'initiative.


Jeudi 4
Les amis ... et les ennemis
En déposant ton offrande à l’autel, si tu te souviens que ton
frère a quelque chose contre toi, (...) va d’abord te réconcilier
avec lui Mc 12, 28-34
C’est vrai, tu as raison. Tellement de petites disputes avec mes
frères et sœurs... qui ne sont pas importantes. Quand je serai à
la Messe, au moment de l’offertoire, en pensée, je te dirai : « Je
lui pardonne du fond du cœur ; je prie pour lui ». Et tu me don-
neras beaucoup de paix parce que je me serai réconcilié avec
lui.
▶ Avec qui dois-je faire la paix ?
Avec qui dois-je faire la paix aujourd’hui ?

Mets-toi d’accord avec ton adversaire (...) de peur qu’il ne te


livre au juge (...) et qu’on te mette en prison (Cf. Mt 5, 25).
Le diable, mon adversaire, me tente au travers de mon orgueil.
Jésus, je te promets de ne pas dialoguer avec lui ... ce sera mon
‘accord’ avec cet adversaire. Aide-moi à ne jamais dialoguer
avec la tentation. Que la Vierge m’aide. De cette manière, je
n’irai jamais dans cette prison, qu’est le péché, loin de toi.
▶ Demande à Jésus de ne pas te laisser
entrer en tentation.

Résolution : M’éloigner de la tentation, quelle qu’elle soit.


Vendredi, 5
Le Maître contre-attaque
Quand Jésus enseignait dans le Temple, il déclarait : « Com-
ment les scribes peuvent-ils dire que le Messie est le fils de
David ? (Mc 12, 35).
En premier, il y eut les princes des prêtres, ensuite les scribes, les
anciens, les pharisiens, les hérodiens, les saducéens. En man-
quèrent que les journalistes. Chacun y allait de sa petite ques-
tion, pour voir comment Te coincer. En un tour de main, Tu les
as tous mouchés. Et tu leur poses une question à laquelle ils ne
peuvent répondre. Et pour être dure, c'en est une de question
dure! Du moins, je Te dis que moi non plus je ne la comprends
pas. Je la poserai à l'aumônier. Mais, du temps, j'apprends tel-
lement de Toi à ne pas me taire ni à chercher de bonnes ré-
ponses quand Toi, ou le Pape ou l'Église êtes objet d'attaques....
► Dis au Seigneur que Tu veux Le connaître
et apprendre de Lui et Lui raconter ce que tu sais des autres.

Le Seigneur a dit à mon Seigneur : « Siège à ma droite jusqu’à


ce que j’aie placé tes ennemis sous tes pieds ! » (Mc 12, 36).
Jésus: tous tes ennemis sont à tes pieds. Avec ta grâce, moi
aussi je m'en sortirai vainqueur. Ceux qui T'ont fait crucifier sont
déjà morts. L'empire romain aussi, tout comme les nazis et tant
d'autres qui T'ont attaqué, Toi et ton Église. Il y a aussi dans mon
âme des ennemis de ton Royaume, mais je sais que je puis
compter sur de bons alliés pour vaincre et me relever: la Vierge
et mon Ange Gardien
► Qui sont mes ennemis ?
Cherché-je des alliés pour vaincre ?

Résolution: Écraser mes ennemis: le démon, la paresse,


l'égoïsme..
Samedi, 6
Donne lui, toi-même, ce que tu peux lui donner
Jésus s’était assis dans le Temple en face de la salle du trésor,
et regardait comment la foule y mettait de l’argent. (Mc 12,
40)
Jésus! Tu étais épuisé ... Comme Maman, comme Papa, le soir...
Tu as passé toute ta journée en train de prêcher, de guérir, de
consoler. Ce jour-là, après une longue marche pour arriver à Jé-
rusalem, tu as eu mal aux jambes et tu t'es assis un moment en
face du temple, près du tronc où les gens déposent leurs of-
frandes. Le bruit des pièces de monnaies t'ont fait lever la tête. Tu
vis cette pauvre dame, vieille, veuve, mettre deux petites pièces.
Tu as appelé tes Apôtres: "Pierre, Jacques, Jean..., venez ici! Ve-
nez voir !" La générosité de cette dame lui a fait oublier sa fatigue.
"Sachez-le: cette femme a mis plus que tous les autres". Judas,
lui, ne comprenait rien.... il ne pouvait rien comprendre ! "Elle n'a
quasiment rien mis, se dit-il ! Et, moi, Jésus, ... est-ce que je com-
prends ?
Continue à parler avec Jésus ... Il te fera comprendre ...

Il vit une pauvre veuve mettre deux petites pièces. (Mc 12, 42)
Saint Josémaria a écrit ceci : "As-tu vu combien le regard de
Jésus brille lorsque la pauvre veuve dépose au Temple sa
maigre aumône? –Donne-Lui, toi, ce que tu peux donner: le mé-
rite n'est ni dans le "peu" ni dans le "beaucoup", mais dans la
volonté avec laquelle tu donnes." (Chemin 829). Ma générosité,
mon sacrifice pour les autres, c'est cela qui procure du repos et
de la joie à Jésus. Jusqu'où suis-je disposé à être généreux avec
mon temps, mon argent, ma vie ?... Je veux tout garder pour
moi ? Quel avare ! Quel égoïste !
Je veux faire plaisir à Jésus en étant plus généreux.
Résolution : Faire plaisir aux autres
Dimanche 7
La Sainte Trinité Quelle famille !
Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique,
afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ob-
tienne la vie éternelle (Jn 3, 16).
Nous célébrons aujourd'hui que Dieu est une famille : Père, Fils
et Esprit Saint. Aujourd'hui, je répèterai en la savourant cette
prière à la Très sainte Trinité: Je crois en Dieu le Père; je crois en
Dieu le Fils; je crois en Dieu le Saint Esprit; je crois en la Très Sainte
Trinité; je crois en mon Seigneur Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai
Homme. J'espère en Dieu le Père; j'espère en Dieu le Fils; j'espère
en Dieu le Saint-Esprit, j'espère en la Très sainte Trinité; j'espère en
mon Seigneur Jésus-Christ, vrai Dieu vrai Homme.
► Essaie de dire quelque chose
à chacune des personnes de la Très Sainte Trinité.

Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger
le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé (Jn 3, 17).
La prière ci-dessus se termine ainsi: J'aime Dieu le Père; j'aime
Dieu le Fils; j'aime Dieu le Saint Esprit; j'aime la Très sainte Trinité;
j'aime mon Seigneur Jésus Christ, vrai Dieu et vrai Homme; j'aime
Marie la Très Sainte, Mère de Dieu et notre Mère, et j'aime mon
prochain comme moi-même.
► Ose dire à chacune des personnes de la Très Sainte Trinité
que tu crois en Elle, que tu espères en Elle et que tu l’aimes.

Résolution: Croire, espérer et aimer.


Lundi 8
Vouloir vraiment être saint
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront
rassasiés (Mt 5, 6).
Le seul juste, c’est Toi, Seigneur. « Tu nous as fait pour Toi, Sei-
gneur, et notre cœur est inquiet jusqu’à ce qu’il repose en Toi »
(S. Augustin). Saint Augustin était un jeune un peu rebelle,
comme moi. Il découvrit que le seul moyen de trouver le bon-
heur, c’était de vivre comme fils de Dieu. Seigneur, que moi, je
désire aussi ce bonheur, mais pas à moitié, totalement, comme
disait S. Josémaria dans Chemin au n° 316 : « Tu me dis: "Oui, je
veux." –Bien. Mais, veux-tu comme un avare "veut" son or, une
mère son enfant, un ambitieux les honneurs, ou un pauvre sen-
suel son plaisir? –Non? –Alors, c'est que tu ne veux pas ».
► Ose dire au Seigneur que tu veux vraiment être saint

Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le


royaume des Cieux est à eux (Mt 5, 10).
Vouloir être saint même si cela me vaut une persécution, des
insultes ... voire la mort. Comme je T’aime peu, Jésus ! Quelques
fois, j’ai peur qu’on remarque que je vais à la Messe... Je me
souviens du jeune romain Tarcisius qui avait 11 ans et qui appor-
tait la Communion aux chrétiens prisonniers ; un jour, des jeunes
païens, voulurent lui prendre le ‘pain des chrétiens’, comme ils
disaient ; ils le frappèrent ... longtemps ... mais lui, il a protégé le
ciboire dans lequel Tu te trouvais ; un soldat romain arriva, le dé-
fendit mais il mourut dans ses bras ... et il est parti au Ciel.
► Jésus, que je t’aime autant que Saint Tarcisius !

Résolution : Ne pas avoir honte de dire que je suis chrétien


et que je T’aime.
Mardi 9
Vous êtes la lumière du monde
Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera
pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie (Jn 8, 12).
On m’a expliqué en classe une maladie qui s’appelle ‘photo-
phobie’ ; les personnes qui en souffrent ne peuvent pas s’expo-
ser à la lumière du soleil. Elles doivent porter des lunettes de soleil
et sortent uniquement la nuit. Jésus, je pense que certains de
mes amis ont cette maladie vis-à-vis de Dieu : ils vivent loin de
Toi, avec les tentures de leur âme fermées. Ils rient de Toi, ils vi-
vent dans le péché et le diable, le prince des ténèbres est leur
ami... les pauvres !
► Est-ce je me fatigue de prier,
de m’occuper des choses de Dieu ?
Vous êtes la lumière du monde (...) On n’allume pas une
lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lam-
padaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
De même, que votre lumière brille devant les hommes (cf. Mt
5, 14-16).
Comment puis-je allumer cette lumière ? Le Curé d’Ars deman-
dait à un vieux monsieur qu’il voyait prier dans son Église devant
le tabernacle : « Que dites-vous à Jésus ? ». Le vieux lui répon-
dit : « Je ne dis rien. Je le regarde et Il me regarde ». Tout le
monde l’aimait beaucoup dans le village : il faisait beaucoup
de bien ; il encourageait beaucoup de monde à se confesser
avec le saint Curé ; il était lumière pour les autres. Jésus, je veux
aussi être une lumière pour les autres ; pour cela, je dois te prier
pour ‘recharger mes batteries’.
► Jésus, je veux illuminer le monde entier
avec ta lumière.

Résolution : Recharger mes batteries devant le tabernacle et


donner de la lumière.
Mercredi 10
Peu à peu ... jusqu’au Ciel
Le Ciel et la terre ne passeront pas jusqu’à ce que toute la Loi
s’accomplisse (cf. Mt 5, 18).
Je dois Te dire, Seigneur, que je ne comprends pas ce que l'on
m'a expliqué en classe de langues: romains et grecs écrivaient
sans points ni virgules, ...ni accents circonflexes! Dire que de si
petites choses dans l'écriture servent tant à nous comprendre,
nous, si nombreux, de tant de lieux et de tant d'époques! Ta Loi,
Seigneur, est le chemin pour aller au Ciel ; on doit l’observer
jusque dans les détails. Moi, Jésus, je ne soigne pas toujours bien
les petits détails ; fais-moi comprendre que je dois le faire pour
t’aimer davantage.
▶ Demande à Jésus les détails que tu dois mieux soigner.
Celui qui accomplit la Loi et l’enseigne sera grand dans le
Royaume des cieux (Mt 5, 19).
Jésus, tu as enseigné par tes paroles et par tes actes. En-
seigne-moi à T’imiter lorsque je fais ma prière comme main-
tenant. Aide-moi à prendre chaque fois une petite résolution
pour m’améliorer ... dans les petites choses de ma vie quoti-
dienne. Il m'arrive de rêver être saint Tarcisius ou saint Paul et je
décolle en avion. Toi, alors, Tu me dis « atterris, mon fils, tu as de
petites choses à faire ». Que Tu me connais bien! Aide-moi à
faire chaque jour de petits pas et ainsi jusqu'au ciel. Je sais aussi
que, de mon petit exemple, j'aiderai mes amis à se rapprocher
de Toi, bien à propos, un pas après l'autre jusqu'à Te voir au ciel,
mon Christ, Jésus de mon âme.
▶ Merci pour ces résolutions inspirées ;
aide-moi à les accomplir.

Résolution : Découvrir ces petites résolutions à l’examen de


conscience, chaque soir avant de m’endormir.
Jeudi 11. Saint Barnabé, le compagnon de Paul
Combustible inépuisable
Ne prenez ni or, ni argent dans vos poches ; ni deux tuniques,
ni de bâton (Cf. Mt 10,9).
Jésus envoie ses Apôtres de par le monde entier pour qu’ils prê-
chent mais il leur donne le conseil de ne rien prendre avec eux ;
car, pour annoncer le Royaume de Dieu, il faut seulement faire
confiance à Dieu et le prier. Et Dieu aide toujours ceux qui font
ce qu’ils peuvent.
▶ Pourquoi es-tu attaché
aux choses matérielles ?

En entrant dans une maison, dites ‘Paix à cette maison’ ; s’ils


le méritent, la paix restera chez eux. (Cf. Mt 10, 12).
On peut se décourager de vouloir bien faire à cause de la ré-
action des autres. Le bateau dans lequel on voyage pour an-
noncer le Christ aux autres a un combustible inépuisable : c’est
la grâce de Dieu, c’est-à-dire la force de Dieu en nous.
▶ Ne te décourages pas si vite.
Un de tes amis s’en va. Tu verras, il reviendra !

Résolution : continuer d’insister auprès de tel de mes amis.


Vendredi 12
Pureté
Vous avez entendu dire : Tu ne commettras pas d’adultère.
Mais je vous dis que celui qui regarde une femme en la dési-
rant a déjà commis l’adultère dans son cœur (Cf. Mc 5, 27-
32).
Ces paroles sont exigeantes. Tu nous demandes de vivre la vertu
de la sainte pureté extérieurement et intérieurement, dans notre
cœur. Ne pas avoir des conversations ou des attitudes indé-
centes, d’une part ; et, d’autre part, éviter que notre imagination
ou notre regard soit impur. Seigneur, aide-moi à garder mon
cœur et mon corps purs.
▶ Demande à Jésus
cette vertu.

Si ton œil te scandalise, arrache-le et jette-le loin de toi (Cf.


Mc 5, 29-30).
Jésus, tu ne veux évidemment pas qu’on fasse cela, c’est une
image, mais une image frappante : tu veux nous dire que notre
lutte contre la tentation doit être décidée, forte, exigeante. Face
à cette mauvaise publicité dans la rue, à cette image à la télé-
vision ou sur Internet. Jésus, aide-moi à ‘couper’ vite !
▶ Parle de cela
avec Jésus.

Résolution : être pur en pensée et en acte.


Samedi, 13
Dans la vérité, la liberté… et la joie
Ne jure pas non plus sur ta tête, parce que tu ne peux pas
rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir. (Mt 5, 37).
Je ne veux pas te contredire, Jésus, mais ma sœur est une ex-
perte, elle a fait un Master en Coiffure et Esthétique. Elle fait des
merveilles avec des tresses et des mèches de toutes les cou-
leurs. C’est vrai que ça ne dure pas…. C’est vrai aussi que main-
tenant mon corps doit pousser, et ma moustache est de plus en
plus visible ; ça se voit aussi que mon Grand-Père est en train de
perdre ses cheveux, même s’il s’applique toutes les pommades
du marché. C’est Dieu qui nous a donné la vie, avec les lois de
la nature, et lorsqu’on essaye de tricher, ça ne dure pas, et par-
fois ça finit mal, et même très mal.
► Vois avec Jésus, si tu est un tricheur :
sans apprendre, on ne peut pas connaître.
Que votre parole soit “oui”, si c’est “oui”, “non”, si c’est “non”.
Ce qui est en plus vient du Mauvais (Mt 5, 37).
Tout le corps ; la langue, la tête qui le conduit est fait pour servir
à la verité. Celui qui jure veut mettre Dieu à sa place, caché sa
responsabilité derièrre Dieu –voilà c’est un grand péché de jurer
comme ça, même si on dit la vérité–. En plus ceux qui jurent sont
des menteurs. Etant donné que personne ne leur fait confiance,
ils manipulent Dieu et la gloire de Dieu. Il arrive que ma mère me
demande à la maison, après une reponse floue : « es-tu sûr de
ce que tu viens de dire ». Jésus tu es la Vérité, et je sais bien que
la Vérité rend libre : le messonge, les contre-vérités, mais aussi la
mi-vérité, les « plus ou mois », le « un peu comme ça », le « je ne
me rappelle pas »… deviennent tous de façon permanente un
cancer qui finit par te détruire et détruiere les autres.
► Et avec Dieu, dans la confession, suis-je très sincère ?

Résolution : Mordre ma langue plutôt que jurer/mentir.


Dimanche 14. Fête Dieu.
Manger pour pouvoir grandir
Il leur dit : " Donnez-leur vous-mêmes à manger. " Ils lui dirent : " Nous
n’avons pas plus de cinq pains et deux poissons (Jn 14, 27).
Tu demandes aux disciples de nourrir cette foule, sachant qu’eux-
mêmes n’ont rien. Parfois tu me demandes aussi des choses qui me
semblent impossibles, aide-moi à avoir davantage confiance en toi et
non en mes forces ! C’est aujourd’hui la fête de ton Corps et de ton
Sang, il y aura des processions - aujourd’hui il ne s’agira pas de proces-
sion avec ton image, mais avec toi-même en personne - où l’on chan-
tera l’"Adoro Te devote". J’exprime cela quand je t’adore dans le Taber-
nacle et quand je reçois la Communion et c’est pourquoi je désire ar-
demment la Sainte Hostie.!
►Dis à Jésus Eucharistie de te nourrir
et de te donner sa la vigueur.

Il prit les cinq pains et les deux poissons, leva les yeux au ciel, pro-
nonça la bénédiction, les rompit et les donna aux disciples pour les
servir à la foule (Lc 9, 16-17).
Jésus, tes disciples sont maintenant, les prêtres : ils te présentent notre
petit pain et vin et toi en personne - ils te prêtent leur corps et leur voix –
tu les transsubstantialise : Ceci est mon Corps... Ceci est la coupe de
mon sang. Lope de Vega, qui était prêtre, a écrit un sonnet qui com-
mence ainsi : "Quand dans mes mains, Éternel Roi, je vous regarde, et
élevant la Candida Victime, j’ai peur de mon indignité audacieuse et
j’admire la piété" ; et c’est parce que les prêtres sont humains, comme
moi, que je te prie pour eux, pour qu’ils soient très saint et qu’ils conti-
nuent à nourrir tout le monde.
►Est-ce que je prie pour les prêtres que je connais
et pour ceux que je ne connais pas ?

Résolution : Demander à Jésus de saints prêtres


qui me donnent Sa nourriture.
Lundi 15
Donne-moi un désir plus ardent de Te chercher
"Vous avez appris qu’il a été dit : Œil pour œil et dent pour
dent. Et moi, je vous dis de ne pas tenir tête au méchant ;
mais si quelqu’un te frappe sur la joue droite, tends-lui encore
l’autre" (Mt 5, 38-39).
Ça, c’est difficile ! Et je le dis d’après ma propre expérience. Re-
garde Jésus, quand quelqu’un m’offense ou me maltraite, ce
n’est pas que je me jette à son cou pour le mordre à la gorge,
comme dans Dracula. Mais à certaines occasions, il arrive que
je jette un de ces regards meurtriers tels que me les lance parfois
ma sœur, qui est d’ailleurs aussi une artiste dans ce domaine.
Je suis de ceux qui disent qu’il faut pardonner, mais qu’il ne faut
pas oublier ; parce qu’à la longue ils en abusent.
▶ Que je sois sincère et reconnaisse s’il m’arrive
de traiter les autres avec mépris pour me venger.

Si en effet vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récom-


pense méritez-vous? (Mt 5, 46).
Car il est vrai que si je traite bien ceux qui me traitent bien, je n’ai
aucun mérite. Mais je n’ai pas la force de bien traiter tout le
monde, et encore moins de pardonner et de ne pas prendre
en compte les offenses. Mon Jésus, que mon cœur, même s’il
est un peu mauvais, brûle de ton Amour. Qu’Il sache pardonner
et aimer les autres.
▶ Ose aller au-delà du pardon et pense à avoir des détails
d’affection avec ceux que tu apprécies le moins.

Résolution : Être très affectueux avec tout le monde.


Mardi 16
Encore une fois, donne-moi un désir plus ardent
Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordi-
naire? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant? (Mt 5,
47).
Jésus, c’est déjà le deuxième jour que tu me parles de bien trai-
ter les autres, et ça me fatigue un peu. Mais je reconnais que
j’ai la tête et le cœur un peu durs. Imagine-Toi que, malgré
toutes les bonnes intentions que j’ai eues pour être affectueux,
au petit déjeuner aujourd’hui, j’ai eu ma crise de CHK. Je vais
t’expliquer. Je suis arrivé au petit déjeuner et ma sœur, celle
avec le grand regard, avait mangé tous les Choco Krispies
(CHK). Je ne lui ai pas sauté au cou, mais je l’ai assassiné du
regard. En plus, j’ai arrêté de lui parler, et je ne l’ai même pas
saluée. C’est pourquoi Je te demande à nouveau de laisser brû-
ler mon cœur de ton Amour et d’apprendre à bien traiter les
autres.
▶ Parler à Jésus
d’autres situations de crise.
Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est
parfait (Mt 5, 47).
Il me vient à l’esprit que lorsque je tenais dans mes mains la boîte
vide de CHK, j’ai lu ce qui y est écrit : Mangez bien pour grandir.
Et maintenant que je parle avec Toi, je remarque que si je veux
grandir en charité, je dois bien manger, et quel meilleur petit
déjeuner, déjeuner ou dîner que l’Eucharistie. Mais il m’arrive
comme avec la nourriture normale, que parfois je ne réalise
même pas ce que je mange, mais cela me convient. Je n’ai
pas besoin de Melvin (celui du CHK), mais j’ai besoin de Toi.
▶ Dis à Jésus que tu veux toujours très bien le manger
et qu’il t’aide à grandir en charité.
Résolution : Bien se nourrir tous les jours.
Mercredi 17
Ne pas se prendre pour le nombril du monde
Quand donc tu fais l’aumône, ne fais pas sonner de la trompette
devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et
dans les rues, afin d’être glorifiés par les hommes ; en vérité, je
vous le dis, ils ont reçu leur récompense (Mt 6, 2).
Jésus, tu me connais. Quand je fais quelque chose, j’aime qu’on
me dise que je l’ai très bien fait. De plus, j’adore qu’on me re-
mercie et j’ai même l’air d’une dinde qui se promène en mon-
trant ses plumes pour que les autres le remarquent. Mais ce qui
m’intéresse, c’est comment tu me vois. Que je sache rectifier
l’intention, c’est-à-dire ne faire les choses que pour ta gloire.
► Pense aux situations dans lesquelles
tu te prends pour le nombril du monde.

Pour toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne


sache pas ce que fait ta main droite, afin que ton aumône
soit dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le
rendra. (Mt 6, 3-4).
Saint Josémaria a écrit au point nº 109 de "Chemin" : " Si tu n’es
pas homme de prière, je ne crois pas à la rectitude de tes in-
tentions, quand tu dis travailler pour le Christ”. Jésus, je veux ap-
prendre à t’offrir tout ce que je fais, comme étudier, les services
que je rends à la maison, aussi le fait de prêter mes affaires, etc.
Et quel meilleur endroit pour offrir ce que je fais que l’offertoire
de la Sainte Messe, pour y mettre ma journée et les diverses ac-
tivités que j’y réalise.
► Jésus, que je n’oublie jamais
de t’offrir ma journée à mon lever.

Résolution : Arrêter de vouloir me faire voir à tout prix.


Jeudi 18
Y mettre le cœur
Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux
cieux ! Que ton nom soit sanctifié ; que ton règne vienne ;
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel (Mt 6, 9-
10).
Tu sais, Jésus, quand j’étais petit, j’aimais prier le Notre Père seu-
lement pour montrer que je l’avais appris par cœur. Puis est ar-
rivé un moment où je pensais que c’était ennuyeux. Mais ce qui
s’est passé, c’est que je m’y suis habitué et je récitais sans pen-
ser, cela ressemblait à un perroquet qui répète des choses et
ne les comprend pas. Et cette prière est très belle, et Tu l’as aussi
enseignée aux apôtres pour qu’ils apprennent à prier.
► Que tu oses parler à Jésus-Christ de
ce qu’il nous a enseigné dans le Notre Père.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du


Malin (Mt 6, 13).
Tu sais, Jésus, la Ligue des champions vient de finir il y a
quelques jours, et tu peux entendre les fans des différentes sé-
lections faire toutes sortes de commentaires. Mais j’en ai aimé
un : même s’ils ont perdu, ils ont lutté jusqu’au bout. Jésus, que
je lutte ainsi en y mettant le cœur à chaque fois que je récite les
prières vocales (Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père,
etc.), même si parfois je n’y arrive pas, parce que je suis un peu
distrait, ne me laisse pas tomber dans le mal de la routine !
► Prie Jésus, en savourant,
avec les prières vocales que tu connais.

Résolution : Mets-y le cœur.


Vendredi 19
Sacré Cœur de Jésus, Cœur miséricordieux
Si l’un de vous a cent brebis et qu’il en perd une, n’aban-
donne-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert
pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la
retrouve? (Lc 15, 4).
Quand une chose m’intéresse et que je la perds, par exemple,
ma clé USB, je mets toute la maison sens dessus dessous pour
la retrouver. Pour mon stylo, par contre, car j’en ai beaucoup, je
laisse tomber. Ton cœur miséricordieux souffre pour chacun de
nous, bien que nous soyons des milliards. Et toutes les fois que je
m’éloigne de Toi, Tu m’envoies tes messagers pour m’encoura-
ger à revenir à Toi. Comme regarder un Crucifix m’aide beau-
coup, et aussi devant la tentation de m’égarer, contempler la
blessure de ton côté transpercé.
▶ Introduis-toi dans la plaie du Cœur de Christ
et dis-lui de te guérir.

Et quand il l’a retrouvée, il la prend sur ses épaules, tout


joyeux, et de retour chez lui, il rassemble ses amis et ses voi-
sins pour leur dire : réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé
ma brebis, celle qui était perdue (Lc 15, 5-6).
Je voudrais te consoler, Cœur souffrant de Jésus. Je ne veux pas
être une charge pour toi. Fais que jamais je ne m’écarte de Toi,
que jamais je n’abandonne l’Eucharistie et la prière… Je me ré-
jouis quand un ami, brebis égarée, change et revient sur le bon
chemin, comme elle sera grande dans le ciel, la joie ; et le
cœur de Marie se réjouit, et son ange gardien est très content
d’aider le Bon Pasteur à retrouver sa brebis égarée.
▶ Parle avec Jésus
de tes amis un peu ou beaucoup égarés.

Résolution : Réjouir le Ciel en amenant mes amis.


Samedi 20
Cœur Immaculé de Marie, Aide-moi!
Tous ceux qui l'entendaient s'extasiaient sur son intelligence
et sur ses réponses (Lc 2,47)
Aujourd'hui, en cette fête de la Vierge, je veux Lui demander un
cœur comme le sien. Sainte Marie, obtiens-moi la grâce de
tomber en admiration devant Jésus. Je comprends que la vie
chrétienne est de faire les choses par amour de Dieu. Mais, sou-
vent, je me rends compte du peu d'amour que j'ai pour Lui. Ma
Mère, lorsque la flemme me prend, j'abandonne bien facile-
ment ce que j'ai à faire ou bien je ne fais pas suivre ma prière
de résolutions concrètes. Par contre, si je me prends la tête, je
perds la raison et il m'en coûte de me dominer... Doux Cœur de
Marie, sois mon salut !
►Continue à parler à Marie
de ta lutte pour aimer Jésus en vérité.

Sa Mère gardait en son cœur tous ces évènements (Lc 2,51)


Cette phrase de l'Évangile, ma Mère, me fait penser à toutes les
bonnes choses que tu gardais dans ton cœur: des souvenirs de
l'enfance de Jésus, de son adolescence, tes conversations
avec Joseph, tes désirs de servir Dieu, etc... Tu ne gardais que
de bonnes choses. En revanche, chez moi, le bon se mêle à
des bêtises: des riens, des chansons qui me plaisent, des bou-
deries, des fâcheries... et même des souvenirs de certains pé-
chés.
►Continue à demander à la Vierge de t'accorder
un cœur pur et des désirs de faire beaucoup d'apostolat.

Résolution: Une bonne confession pour me laver le cœur.


Dimanche 21
On vole mieux avec moins de poids
Ne craignez pas ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer
l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la gé-
henne l’âme aussi bien que le corps (Mt 10, 28).
La peur paralyse. Cela m’est arrivé plusieurs fois. Même parmi
mes amis qui croient en Toi, Seigneur, j’ai quelques fois peur de
leur dire : ‘On prie l’Angélus’. Comme je suis nul ! Jamais on n’a
voulu me tuer à cause de ma Foi… et moi, je n’ose même pas
faire cela! Quel lâche !
▶ La raison se trouve peut-être dans le fait
que tu cherches le courage en toi et non en Dieu.

Quant à vous, même les cheveux de votre tête sont tous


comptés. Soyez donc sans crainte : vous valez bien plus
qu’une multitude de moineaux (Mt 10, 32).
Je suis toute la journée en train de penser à moi et de m’inventer
des problèmes et des besoins: ah, si j’avais un nouveau smart-
phone, ah, si j’avais un nouveau vélo… C’est pour cela que je
perds la paix et que j’ai peur. Je pense à moi et pas à Dieu:
c’est Lui qui donne la vraie paix à l’âme. Même les cheveux de
ma tête sont comptés.
▶ Tourne-toi plus vers Jésus,
parle-lui et écoute-le.

Résolution : Ne plus penser à moi.


Lundi, 22
Des nouvelles lunettes… pour moi
Pourquoi fixes-tu le fétu dans l'œil de ton frère sans remarquer
la poutre que tu as dans le tien? Ou comment vas-tu dire à
ton frère : laisse-moi enlever la paille de ton œil alors que tu
as une poutre dans le tien? (Mt 7, 3-4).
Et cela, pourquoi le sors-Tu? Assurément, pour ceux qui Te criti-
quaient. Mais pour moi aussi? Bien sûr! Aussi saint Josémaria écri-
vait-il:« L'objectivité vue de travers : observer les personnes, les
activités avec des lentilles déformantes, celles de ses propres
défauts ; avoir ensuite l'effronterie acide pour apporter des cri-
tiques ou se permettre de vendre des conseils » (Sillon, 644) Et,
malgré tout, je pense toujours avoir raison, et je me mets à juger
autrui.
► Demande à Jésus de te faire voir tes défauts,
cette poutre dans ton œil.

Hypocrite, retire d'abord la poutre de ton œil. Tu pourras alors


voir comment retirer la paille de l'œil de ton frère (Mt 7, 5).
C'est dur, certes. Mais, Jésus, que c'est clair! Parce que je sais
que c'est par la mesure dont je me sers pour mesurer autrui que
je serai mesuré. Et je serai catalogué. J'espère maintenant, Te
parlant, être d'abord sincère envers moi-même, et ensuite en-
vers Toi en Confession....Et, à vrai dire, il me faut plus excuser les
autres parce que bibi, j'ai beau l'excuser, mais je lui trouve tou-
jours un motif pour justifier la poutre!
► Demande à Jésus le courage de reconnaître tes défauts.

Résolution: Me faire retirer la poutre et autres casseroles.


Mardi 23
Ouvrir la bonne porte
Entrez par la porte étroite. Elle est grande la porte, il est large
le chemin qui conduit à la perdition, et ils sont nombreux,
ceux qui s’y engagent (Mt 7, 13).
Ce n’est pas du tout bon, entendre qu’ils sont nombreux ceux
qui entrent par la mauvaise porte, celle qui amène à la perdi-
tion ! Cela m’effraye. J’aimerais savoir, Jésus, si je suis sur le bon
chemin. Je pense que j’ai pris la bonne porte, mais si elle est
étroite, je ne m’en rappelle pas. Quant à la taille de la porte,
nous parles-tu de sa dimension, ou de l’effort qui est nécessaire
pour parcourir le chemin de la foi?
▶ Demande : Jésus quelles sont
les portes que j’ai ouvertes aujourd’hui.

Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui con-
duit à la vie ; et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent
(Mt 4, 14).
Savoir qu’ils sont nombreux ceux qui se trompent de porte, dé-
range ; encore pire de savoir qu’ils sont peu nombreux à trouver
la porte qui conduit à la Vie. Je suis inquiet de voir que pas mal
de mes amis ont choisi la mauvaise porte, et ils prennent le che-
min large… Jésus, que je sache prier et donner le bon exemple
pour que mes amis prennent le bon chemin.
▶ Vierge Marie, Porte du Ciel !
Aide-moi à faire trouver la bonne porte à tous mes amis.

Résolution : Être apôtre, c’est-à-dire, faire apostolat.


Mercredi 24
B-day de Saint Jean Baptiste
Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant. Ils
voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père. Mais sa
mère prit la parole et elle dit : Non, il s’appellera Jean (Luc 1,
59-60).
Nous célébrons aujourd’hui la naissance de Jean le Baptiste, Be-
noît XVI nous disait que “la liturgie nous invite à célébrer la solen-
nité de la nativité du Baptiste dont la vie a été totalement orien-
tée vers le Christ, comme celle de sa mère, Marie. Saint Jean
Baptiste a été le précurseur, la voix envoyée pour annoncer le
Verbe incarné. Pour ce motif, commémorer sa naissance signi-
fie en réalité célébrer le Christ, accomplissement des promesses
de tous les prophètes, parmi lesquels le plus grand était le Bap-
tiste, appelé à préparer le chemin devant le Messie”. Parce que
Jean, étant l’aîné, t’aidait ; moi, parfois, avec mes cousins plus
jeunes je suis négligent.
▶ Et ta vie,
est-elle orientée vers le Christ?

L’enfant grandissait et son esprit se fortifiait. Il alla vivre au dé-


sert jusqu’au jour où il se fit connaître à Israël (Luc 1, 80).
“Comme un véritable prophète, Jean donne témoignage de la
vérité sans tricheries, dénonce les transgressions des comman-
dements de Dieu” (Benoît XVI). Mais pour cela Jean, s’était bien
préparé, comme moi quand je fais ma gym spirituelle journa-
lière avec mon LinkBFF
▶ Jésus, fais de moi
un authentique apôtre.

Résolution : Jamais abandonner mon LinkBFF.


Jeudi 25
Décision
Ce n’est pas en me disant : Seigneur, Seigneur ! qu’on entrera
dans le royaume des cieux, mais c’est en faisant la volonté
de mon Père qui est aux Cieux (Mt 7, 21).
Cela je le comprends très bien, Jésus. Je suis très fâché quand
quelqu’un dit qu’il va faire quelque chose et qu’après il ne le fait
pas. Si nous sommes d’accord mes amis et moi pour jouer à la
maison et qu’après ils ne viennent pas, je m’énerve profondé-
ment. Mais je me comporte de la même manière ; combien
de fois je te dis que je t’aime et que je vais m’engager avec telle
résolution et après rien et rien ! Jésus, que je ne me contente
pas de bonnes paroles, mais que je puisse t’aimer par mes
bonnes actions !
▶ Découvrir avec ton BFF le secret
pour passer des paroles à l’action : DÉCISION..,

Ce jour-là, beaucoup me diront : Seigneur, Seigneur, ce n’est


pas en ton nom que nous avons prophétisé, en ton nom que
nous avons expulsé les démons, en ton nom que nous avons
fait beaucoup des miracles? Alors je leur déclarerai : Je ne
vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui com-
mettez le mal (Mt 7, 22-23).
Jésus, tes paroles me donnent du fil à retordre. Que je ne donne
jamais de mauvais exemple ! Donne-moi la grâce de persévé-
rer dans le bon chemin et de pouvoir t’offrir des fruits savoureux
et doux d’apostolat.
▶ Continue ta conversation avec Jésus,
toi seul.

Résolution : La pente est raide, mais je veux monter.


Vendredi 26
Saint Josémaria, que j’avance au large
Il vit deux barques qui se trouvaient au bord du lac (…) Il
monta dans une des barques qui appartenait à Simon, et lui
demanda de s’écarter un peu du rivage. Puis il s’assit et, de
la barque il enseignait les foules (Luc 5, 2-3).
Je me rappelle, Jésus, quand tu es entré dans la vie du jeune
garçon Josémaria, il avait quinze ans… peut-être parlait-il de lui-
même quand il écrivit : Jésus voit les barques sur le rivage et il
monte dans une. Avec quel naturel Jésus entre dans la barque
de chacun de nous. Quand tu es proche de Jésus, réfléchis à
ce qu’il est tout proche de toi (…) et tu le trouveras dans ton
cœur.
▶ Demande conseil à Saint Josémaria
pour que Jésus monte dans notre barque.

Il dit à Simon : Avance au large et jetez vos filets pour la


pêche. Simon lui répondit : Maître, nous avons peiné toute la
nuit sans rien prendre, mais sur ta parole, je vais jeter les filets.
Et l’ayant fait, ils capturèrent une telle quantité de poissons
que leurs filets allaient se déchirer (Luc 5, 4-6).
Simon voit les obstacles, mais il les affronte avec foi. Saint José-
maria avait commencé à prier et à améliorer sa vie personnelle
pour mieux connaître la volonté de Dieu. Et moi…, je ne fais que
traîner avec des excuses. Mon ami saint Josémaria m’encou-
rage alors : Avance au large, rejette le pessimisme qui te rend
lâche (…) et jette tes filets pour la pêche. Fais confiance aux
paroles du Seigneur.
▶ Et maintenant, raconte-lui comme tu réagis
quand tu écoutes « Avance au large ! »

Résolution Que Jésus soit mon capitaine.


Samedi, 27
Foi
Un centurion (...) « Seigneur, mon serviteur est couché, à la mai-
son, paralysé, et il souffre terriblement. » Jésus lui dit : « Je vais
aller moi-même le guérir. » Le centurion reprit : « Seigneur, je
ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seule-
ment une parole et mon serviteur sera guéri » (Mt 8, 5-8).
Autre passage, Jésus où l'on voit que Tu es le Bon pasteur. On
T'avise de la maladie de cet homme et Tu te mets en route pour
aller le guérir. Ce centurion t'a envoyé dire des paroles qui T'ont
ému et que nous répétons dans la sainte Messe, avant de com-
munier. Si cet homme n'était pas digne, imagine-Toi dans quel
état je serais, moi. Et dire qu'il m'arrive parfois de me faire prier
pour aller à la Messe ou me confesser, ou d'y aller en tirant une
mine de cinq pieds de long. Que je sache estimer la Sainte
Messe et ta présence réelle dans l'Eucharistie!
► Répète lentement la Communion spirituelle.
Jésus fut dans l’admiration et dit : « Amen, je vous le déclare,
chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi. (Mt 8,10)
Il m’a été difficile de comprendre pour quelle raison Tu disais que
cet homme avait une grande foi. J'aurais dit, quant à moi, que
c'était son humilité qui était grande. Mais je l'ai demandé à l'aumô-
nier du collège qui m'a dit que grande était sa foi parce qu'il Te
croyait à même de faire le miracle sans qu'il Te fût nécessaire d'être
près du malade alors qu'à l'époque il n'y avait ni téléphone, ni wifi,
ni …. Jésus, je pense que ma foi est petite. Je Te crois présent au
Tabernacle. Je pense pouvoir participer à la Messe et communier
même en semaine, mais, comme ce n'est pas obligatoire....
 Seigneur, augmente en moi la foi
et viens au secours de mon souci de confort !
Résolution: Demande une foi concrète
et envisage la façon de l'exercer.
Dimanche, 28
Amoureux pour de vrai
Qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne
de moi ; qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas
digne de moi ; qui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas
n’est pas digne de moi (Mt10, 37-38).
Paroles dures que celles-là, Jésus. Certains textes parlent d'”ai-
mer plus”, d'autres emploient le terme “haïr”. Peux-Tu nous de-
mander de haïr nos frères, nos parents, nos amis? Je pense qu'il
ne s'agit pas de cesser de les aimer mais de T'aimer, Toi, plus
que n'importe qui d'autre. Voilà qui me rend nerveux, qui me
donne la chair de poule. Tu m'aimes tant. Tu veux pour moi ce
qu'il y a de mieux. À quoi cela me servirait-il de T'aimer plus que
mes parents? C'est clair! Attends, je comprends! C'est que si je
ne T'aime pas avant tout, l'amour que je donne à mes parents
et à d'autres personnes ne va pas être un amour pour de vrai.
► Pense aux personnes que tu « aimes plus » que Jésus,
et prie-Le pour elles.
Qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille
Celui qui m’a envoyé (Mt 10, 40).
C'est que si nous ne T'aimons pas de tout notre cœur et de toute
notre âme nous n'allons pas pouvoir T'aimer. Mais voilà encore
quelque chose d'incroyable, que je vois dans ce passage, Jé-
sus. Si je T'aime et si je Te porte dans mon cœur, chaque fois
que j'aime les autres, au fond, mon amour est le tien. Sans s'en
rendre compte, ceux de ma famille, mes amis, tous ceux que
j'aime reçoivent ton amour à travers le mien. Merci, jésus, de me
laisser être instrument de ton amour.
► Médite cela:
Tu es instrument de l'amour de Jésus.

Résolution: Le Premier en premier, spécialement en amour.


Lundi 29. S. Pierre et s, Paul :
Les champions de la foi et de la joie
Jésus demandait à ses disciples : au dire des gens, qui est le
Fils de l’homme?… Et vous, que dites-vous? Pour vous, qui suis-
je? (Mt 16, 13.15).
Qui es-tu, Jésus pour moi? C’est la question clef à laquelle je
dois répondre. Toi, Seigneur, tu attends de moi et de chacun de
mes amis une réponse à la première personne. Une réponse qui
se remarque dans ma vie, dans mon comportement à l’école,
et pendant les grandes vacances, … la manière de penser aux
autres, d’aider à la maison… c’est là que je t’écoute me dire :
toi, que dis-tu de moi.
▶ Dis-lui: je confesse que tu es mon Dieu, fais que je croie plus
en Toi, qu’en Toi j’espère, et que je t’aime toujours plus.

Et moi, je te déclare : tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai


mon Église, et la puissance de la Mort ne l’emporteront pas
sur elle (Mt 16, 18).
Pierre avait répondu avec fermeté : “Tu es le Christ, le Fils du Dieu
vivant”. Et il a donné sa vie pour Toi, comme beaucoup d’autres
chrétiens l’ont fait. Et Pierre, comme premier Pape, a entendu
cette parole de Jésus : sur cette pierre je bâtirai mon Église…
Merci Seigneur de nous laisser celui qui vient de Toi pour guider
l’Église ! Quelle responsabilité que la sienne ! Parfois on l’attaque
comme des hyènes, mais je veux l’aider par ma prière, mes sa-
crifices et mon travail de tous les jours.
▶ Dis à Jésus :
« tous avec Pierre, vers Toi, par Marie »

Résolution : Prier pour le Pape et désirer de le rencontrer.


Mardi 30
Barques avec Jésus à bord
Survint alors dans la mer une agitation si violente que la
barque était couverte par les vagues. Lui, cependant, dor-
mait. S'étant donc approchés, ils Le réveillèrent en disant :
“Seigneur, au secours ! Nous sombrons”. (Mt 8, 24-25).
Quel soulagement aura été pour les apôtres le fait de savoir Jé-
sus avec eux ! En présence du danger, leur première réaction a
été de se tourner vers le Maître. Dans ma vie aussi, Jésus, Tu
m'accompagnes. Et, bien qu'il semble que Tu dormes, ta seule
présence doit m'apporter paix et tranquillité.
Prends conscience, plusieurs fois dans la journée,
que Jésus est à bord de ta barque.

Alors, se dressant, il menaça les vents et la mer et il se fit un


grand calme (Mt 8, 26).
Les apôtres eurent recours à Jésus, mais dans un cas désespéré.
Ils pensent que la présence de Jésus dans la barque ne suffit
pas à les délivrer du danger. Ne m'arrive-t-il pas, à moi, la même
chose ? Quand le voyant rouge s'allume et que l'alarme retentit,
par mes erreurs ou par les complications de la vie elle-même,
je me tourne vers Toi, Jésus, et Te demande, désespéré, où Tu
es quand on a le plus besoin de Toi.
N'attends pas que la situation
sente vraiment le roussi pour te tourner vers Jésus.

Résolution : Chercher un objet qui m'aide


à ne pas oublier que Jésus est à bord.
Pour apprendre à parler avec Jésus
Ce guide ne prétend pas être exhaustif, ni rendre la pratique reli-
gieuse rigide. Comme disait Saint Josémaria : « Il y a mille façons de
prier... Les fils de Dieu n’ont pas besoin d’une méthode, rigide et
artificielle pour s’adresser à leur Père. L’amour est inventif, si nous
aimons, nous saurons découvrir des chemins personnels, intimes,
qui nous mènent à ce dialogue continu avec le Seigneur ».

0. Se mettre en présence de Dieu. Tu peux prier :


Mon Seigneur et mon Dieu, je crois fermement que tu es ici, que tu
m’entends, que tu me vois. Je t’adore avec profonde révérence ; je
te demande le pardon de mes péchés et la grâce de faire avec profit
ce moment de prière. Ma Mère Immaculée, saint Joseph, mon Père
et Seigneur, mon Ange Gardien, intercédez pour moi.
1. Lire un passage de l’Évangile.
2. Imaginer la scène ou le mystère (être un personnage dans
cette scène).
3. Essayer de comprendre ce qui se passe.
4. Raconter à Jésus ce qui nous arrive dans des situations si-
milaires.
5. Être attentif à la réponse de Jésus… en silence.
L’idée la plus importante consiste à parler avec Dieu comme un
ami.
6. Pour finir tu peux prier :
Je te remercie, mon Dieu, des bonnes résolutions, des actes
d’Amour et des inspirations que m'as communiqués dans cette mé-
ditation. Je te demande de m’aider à les mettre en pratique. Ma Mère
Immaculée, saint Joseph, mon Père et Seigneur, mon Ange Gardien,
intercédez pour moi.

Des conseils pour ne pas rater la prière


1. Déterminer la durée : combien de temps, en minutes ?
2. Déterminer le moment : à quel moment de la journée vais-je le
faire ?
3. Déterminer le lieu : à quel endroit vais-je faire oraison au-
jourd’hui ? (Si possible, devant le Saint Sacrement !).

Vous aimerez peut-être aussi