Vous êtes sur la page 1sur 19

UNIVERSITE SULTAN MOULAY SLIMANE

FACULTE POLYDISCIPLINAIRE–BENI MELLAL-

Droit Fiscal
Semestre 4
1 Professeur: Abdelali JNAH

Séance n°3
Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH
Les sources du droit fiscal
2

 les sources nationales;


 les sources internationales ou
conventionnelles

Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH


Les sources du droit fiscal
3
Les sources nationales

 La constitution;
 Les lois fiscales;
 La doctrine administrative;
 La jurisprudence

Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH


Les sources du droit fiscal
4
Les sources nationales
La constitution:
La constitution de 2011 précisait clairement que la pouvoir de création
des impôts relève du domaine législatif.
Ainsi l’article 39 de la constitution «Tous supportent, en proportion de
leurs facultés contributives, les charges publiques que seule la loi peut,
dans les formes prévues par la présente Constitution, créer et
répartir».
De même l’article 75 de la constitution précise que « la parlement vote
la loi de finances dans les conditions prévues par la loi organique ».

Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH


Les sources nationales
5
Les lois fiscales
Les lois fiscales nationales fixent les règles d’assiette,
de liquidation, de recouvrement et du contentieux des
impôts.
Ainsi, les principales lois régissant la matière fiscale
sont :
 Le code général des impôts ;
 La loi 47-06 relative à la fiscalité locale ;
 Le code recouvrement des créances publiques.
Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH
Les sources nationales
6
La doctrine administrative
 C’est l'ensemble des notes, circulaires, instructions et
documents administratifs ayant pour but d'expliquer, de
commenter et surtout d'interpréter les dispositions fiscales.

 La fonction interprétative de l’administration fiscale est


particulièrement importante et ce, en raison des incidences
financières immédiates de l’interprétation adoptée et la
complexité de la matière fiscale

Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH


Les sources nationales
7
La jurisprudence
 Elle ne constitue pas une source de droit en matière
fiscale et ce, en raison du caractère légal de l'impôt ,
de la mobilité de la législation fiscale et du partage du
contentieux fiscal entre le Tribunal Administratif et les
juridictions judiciaires.

 Néanmoins, la jurisprudence participe à la création


de la règle de droit par le seul fait qu'elle applique la
loi, l'interprète et éventuellement la complète.
Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH
les sources internationales ou conventionnelles
8
 Les conventions en matière fiscale sont essentiellement bilatérales,
elles tendent à éviter les doubles impositions.
 Elles se sont développées sous l’égide de l’Organisation pour la
coopération et le développement économique (OCDE) en vue de
faciliter les échanges économiques internationaux.
 Le Maroc a conclu des conventions fiscales avec ses principaux
partenaires à savoir:
 L’Union Européenne;
 L’Afrique;
 Les pays arabes;
 L’Amérique du nord
Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH
les sources internationales ou conventionnelles
9
Le but des conventions fiscales
 Le but initial de ces conventions était simplement d’éviter les
phénomènes de double imposition résultant de la confrontation
entre deux législations fiscales nationales.

 En effet, en matière d’impôt sur le revenu si chaque Etat impose


aussi bien ses résidents que les non-résidents au titre de l’ensemble
de leurs revenus, le contribuable non résident sera imposé deux
fois : la première fois auprès de son Etat de résidence, la seconde
auprès de l’Etat dont il est le ressortissant.

 Une seconde ambition est venue se rajouter à la première, celle de


lutter contre l’évasion fiscale
Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH
Les principes du droit fiscal
10

 les principes à portée constitutionnelle;

 les principes à portée non constitutionnelle

Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH


Les principes du droit fiscal
11 les principes à portée constitutionnelle

La levée de l’impôt doit être encadré par des


principes fondamentaux qui puisent leur
source dans la constitution ( les principes à
portée constitutionnelle) à savoir:
Principe de légalité ;
Principe de l’égalité
Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH
Les principes du droit fiscal
12
les principes à portée constitutionnelle
La légalité fiscale :
La légalité fiscale repose sur l’idée que les règles juridiques
applicables en droit fiscal sont d’origine législative.
Le principe de légalité fiscale résulte de l’article 39 de la
constitution qui comporte trois idées :
1. La nécessité de la contribution de tous les citoyens ou non au
financement des charges publiques ;
2. Que la contribution doit tenir compte des capacités
contributives de chacun ;
3. Seule la loi peut créer et répartir les charges fiscales.
Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH
Les principes du droit fiscal
13
les principes à portée constitutionnelle

Ensuite, l’article 71 de la constitution qui


inclut dans le domaine de la loi et donc de la
compétence du législateur « ……. Le régime
fiscal et l’assiette, le taux et les modalités de
recouvrement des impôts…. ».

Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH


Les principes du droit fiscal
14
les principes à portée constitutionnelle

Ces deux articles renvoient au principe


du consentement de l’impôt par les
citoyens ou plus exactement de leurs
représentants et qui constitue le
fondement du principe de légalité de
l’impôt.
Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH
Les principes du droit fiscal

15
les principes à portée constitutionnelle
Toutefois, le pouvoir exclusif du parlement dans la création des
normes fiscales est limité aussi bien sur le plan interne et le plan
externe.

 D’abord, sur le plan interne, le législateur vote certes les lois


fiscales mais c’est la direction des impôts, qui « fabrique la loi »
mais aussi qui l’interprète (notes circulaires…).

 Ensuite, au niveau externe, le droit fiscal puise ces normes dans les
sources externes internationales avec notamment le développement
considérables des conventions fiscales ce qui limite par
conséquence le pouvoir du parlement en matière fiscale.
Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH
Les principes du droit fiscal
16
les principes à portée constitutionnelle
L’égalité fiscale
 Le principe d’égalité devant l’impôt découle du principe général de
l’égalité des citoyens devant la loi y compris la loi fiscale.

 En effet, l’article 13 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du


Citoyen qui précise que la contribution commune doit être également
répartie entre les citoyens en raison de leurs facultés. Cet article
consacre donc un principe d’égalité devant les charges publiques

 Ainsi, l’égalité devant les impôts ne s’impose pas seulement comme une
conséquence de la légalité de l’impôt : elle découle aussi du principe
d’égalité devant les charges publiques, principe fondamental du droit
Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH
public.
Les principes du droit fiscal
Les principes à portée non constitutionnelle :
17
Le principe de territorialité de l’impôt :
Le principe de la territorialité de la loi fiscale rend cette loi exécutoire sur tout le
territoire.
La loi oblige tous ceux qui habitent sur le territoire et régie tous les biens meubles et
immeubles qui se trouvent sur le territoire de l’Etat. L'application de la loi s'arrête
donc à la frontière de l’Etat.

Toutefois, ce principe est limité par:


 Les conventions internationales de la non double imposition ;
 Les immunités territoriales( Ex: zone d’accélération industrielle) ;
 Les immunités diplomatiques(La pratique internationale admet à titre de
réciprocité que les résidences diplomatiques bénéficient d'une exonération
fiscale).
Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH
Les principes du droit fiscal
Les principes à portée non constitutionnelle :
18
 Le principe de non-rétroactivité de la loi fiscale :
En matière fiscale, le principe de non-rétroactivité n’est pas
toujours pris en compte. En effet, la loi fiscale est rétroactive en
ce qui concerne les impôts directs du seul fait que la loi de
finances annuelle fixe un tarif de l’impôt applicable à des
revenus qui ont pris naissance au cours de l’année qui vient de
s’écouler.
 Le principe du contradictoire :
Le caractère contradictoire des procédures juridictionnelles
s’applique en droit fiscal comme pour les autres catégories du
droit. Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH
19

Merci pour votre


attention

Droit Fiscal S4 - Professeur Abdelali JNAH