Vous êtes sur la page 1sur 6

Conception

des bases de
données
Objectifs
Assimiler les principes de base des SGBD relationnels
Maîtriser la conception des bases de données relationnelles
Maîtriser la mise en œuvre des bases de données relationnelles
Maîtriser l'interrogation des bases de données relationnelles

I–
Introduction aux
bases de données
relationnelles
I
Définitions de base 7
Système de Gestion de Bases de Données (SGBD) 8

A. Définitions de base
Qu'est-ce qu'un système d'information (SI)
Composant d'une organisation qui gère (acquiert, traite, stocke, communique) de
l'information d'intérêt. Toute organisation possède un système d'information, pas
toujours explicité dans sa structure.
La notion première de système d'information est en partie indépendante de son
informatisation; néanmoins, nous nous intéressons principalement aux systèmes
d'information qui sont dans une large mesure informatisés
Gestion de l'information
L'information est manipulée et enregistrée selon diverses techniques :
 Langage naturel (écrit ou parlé)
 Dessins, diagrammes,
 Nombres
 Codes
 Des idées informelles...
Information structurée
Lorsque les activités deviennent systématiques, des moyens appropriés d'organisation et
de codification de l'information sont inventés.
Exemple
Considérons l'information sur les personnes : Dans la majorité des pays, une structure
pour les noms a été mise en place Plus tard, on a réalisé qu'il pouvait être utile de garder
une trace de la date et du lieu de naissance (utilisable pour distinguer des personnes
ayant le même nom)
Plus récemment, le numéro de sécurité sociale a été introduit afin d'obtenir un identifiant
unique pour chaque personne.
Information, Donnée
Dans les systèmes informatisés, l'information est représentée par des données brutes,
qui doivent être interprétées et corrélées pour fournir de l'information.
7
Exemple

“Mohamed BenKhaled” et 0660252136 sont une chaîne de caractères et un nombre :


deux données si ces données sont utilisées comme réponse à la question “Qui est le chef
du département commercial et quel est son numéro de téléphone”, alors, ces données sont
utilisées pour produire de l'information

Base de données
Une base de données est une collection de données utilisée par des applications pour
générer de l'information d'intérêt au sein d'un système d'information.

Système de fichiers conventionnel:


Les données sont stockées sous forme de fichier, incluant ou non une description de sa
structuration. Chaque application de traitement de données utilise un format de fichier de
données qui lui est spécifique.
Limite des SGF
 Les fichiers ne contiennent que les données
 Pas de description standardisée des contenus
 Les procédures de gestions sont assurées par chaque application => duplication
de procédures
 Chaque application utilisateur doit connaître la structure des fichiers
 Contrôle différé des données
Définition : Base de données (BD) :
Collection de données, représentation partielle de la d'aspects pertinents de la réalité
organisationnelle, aussi cohérente que possible, stockée sur un support accessible par un
ordinateur, structurée pour satisfaire simultanément plusieurs utilisateur.
Définition : Système de gestion de base de données (SGBD) :
Logiciel qui interagit avec la BD, complémentaire au SGF, il assure les fonctions pour
lesquelles celui-ci est défaillant telles que les accès sophistiqués aux données, prévention
des conflits dus aux accès concurrents.

B. Système de Gestion de Bases de Données (SGBD)


Définition : Système de Gestion de Bases de données (SGBD)
Ensemble des programmes assurant la structuration, le stockage, la mise à jour et la
recherche des données d'une base, ainsi que les interfaces nécessaires aux différentes
formes d'utilisation de la base. Les SGBD sont une évolution des systèmes de fichiers
conventionnels, qui présentent une série d'inconvénients.

1. Objectifs des SGBD


1. Indépendance physique
Indépendance entre les structures de données et les structures de stockage
2. Indépendance logique
Différentes vision sur une même base de données
3. Manipulation de données par des non informaticiens
Langage de manipulation de données (LMD)
4. Efficacité des accès aux données :
 Utilisation des index
 Techniques d'optimisation
5. Administration centralisée des données :
Rôle de l'administrateur des données (définition des structures de stockage, et de
données, contrôle et suivi de l'évolution des données)
6. Non redondance des données
Assurée par le modèle de conception
7. Cohérence des données
Vérification des contraintes d'intégrité (CI)
8. Partageable des données
 Gestion des conflits d'accès (détection et solutions)
 Algorithmes de gestion de la concurrence
9. Sécurité de confidentialité des données
Protection contre les pannes matérielles et logicielles. Protection contre les accès
mal intentionnés

2. Modèles de données
Dans un SGBD, les données sont organisées selon un modèle appelé modèle de données.
Il existe plusieurs types de modèles. Parmi les modèles utilisés:
 Hiérarchique (années 60)
 Réseau (début des années 70)
 Relationnel (début des années 80).
 Orienté objet.
Le modèle de données le plus répandu est le modèle de données relationnel, qui utilise
un constructeur appelé “relation”, au sens mathématique d'ensemble Une relation est
représentée par une table. Une relation est caractérisée par un nom.
Chaque colonne est un attribut, encore appelé champ. Un attribut est caractérisé par un
nom. Chaque ligne est appelée n-uplet ou enregistrement. Une relation regroupe une
collection d´éléments (lignes) définis par les mêmes attributs (colonnes).
9
Exemple
La relation module décrit un ensemble de modules, la relation etudiant_module décrit le
lien entre les étudiants et les modules dans lesquels il sont inscrits.

Image 1 : Exemples de relations


 Schéma d'une relation : descripteur d'une relation: son nom, suivi de la liste des
noms des attributs
 Domaine: ensemble des valeurs que peut prendre l'attribut d'une relation
 Extension d'une relation : ensemble de n-uplets d'une relation

Exemple
La figure ci dessous décrit le shéma de la relation Etudiant

Image 2 : Schéma d'une relation

 Schéma relationnel : ensemble de schémas de relation, qui répond à un système


d'information.
 Clé d'une relation : un attribut ou groupe d'attributs qui identifie de manière
unique un n-uplet de la realtion

Exemple
La figure ci dessous représente un shéma relationnel

Image 3 : Schéma relationnel