Vous êtes sur la page 1sur 60

GESTION AUTOMATISEE DU STOCKAGE DES PRODUITS DANS UN MAGASIN :

CAS D’HENRI ET FRERES SARL

SOMMAIRE

SOMMAIRE................................................................................................................................i

DEDICACE...............................................................................................................................iv

REMERCIEMENTS...................................................................................................................v

LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS.............................................................................vi

LISTE DES TABLEAUX........................................................................................................vii

LISTE DES FIGURES.............................................................................................................vii

RESUME.................................................................................................................................viii

ABSTRACT..............................................................................................................................ix

INTRODUCTION GENERALE................................................................................................1

CHAPITRE I. PRESENTATION GENERALE DE L’ENTREPRISE, ETUDE ET


CRITIQUE DE L’EXSISTANT.................................................................................................2

SECTION I : Historique, Environnement, Organisation Structurelle de l’entreprise................2

I. HISTORIQUE ET EVOLUTION DE L’ENTREPRISE.................................................2

I.1 Historique de l’entreprise............................................................................................2

I.2 Évolution de L’Entreprise..................................................................................................2

I.3 Domaines D’Activités de L’Entreprise..............................................................................3

II. ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L’ENTREPRISE.........................4

II.1 Structure Organisationnelle et Fonctionnement de l’Entreprise...............................4

II.2 Principales Missions de l’Entreprise........................................................................9

II.3 Objectifs de l’Entreprise...........................................................................................9

II.4 Forme Juridique........................................................................................................9

II.5 Environnement externe...........................................................................................10

.SECTION II : ETUDE ET CRITIQUES DE L’EXISTANT..................................................13

Rapport de stage INSTITUT SUPERIEUR DES HENRI ET FRERES S.A.R.L


TECHNOLOGIES APPLIQUEES ET DE
Rédigé par : FOPA TEKOUTSAP Patrick GESTION
Etudiant en 2ème année de cycle BTS

Page i
GESTION AUTOMATISEE DU STOCKAGE DES PRODUITS DANS UN MAGASIN :
CAS D’HENRI ET FRERES SARL

I. Déroulement du Stage....................................................................................................13

I.1 Programme de stage................................................................................................13

I.2 Postes occupés........................................................................................................13

I.3 Travaux technique effectués...................................................................................13

I.4 Taches ou activités périphériques...........................................................................14

I.5 Climat intérieur.......................................................................................................14

I.6 Difficultés rencontrées............................................................................................14

II. Étude de L’Existant....................................................................................................15

II.1 Processus de commande.........................................................................................15

II.2 Le Processus d’approvisionnement........................................................................15

II.3 Le Processus de sortie des stocks...........................................................................16

II.4 Le processus de stockage........................................................................................16

II.5 CRITIQUES ET SUGGESTIONS.........................................................................17

CHAPITRE II. : MODELISATION DU SYSTEME FUTURE..........................................18

SECTION I : PRESENTATION DE LA METHODE « MERISE » ET MODELISATION DE


LA SOLUTION........................................................................................................................18

INTRODUCTION.................................................................................................................18

I.1 Principe de base de la méthode Merise..................................................................19

I.2 Notion de système..................................................................................................19

II. Différents graphes de Modélisation...........................................................................22

II.1 Le graphe des flux..................................................................................................22

II.2 Le Dictionnaire de données....................................................................................29

II.3 Modèle conceptuel des traitements.........................................................................30

II.4 Modèle Conceptuel de Donnés...............................................................................38

II.5 Le modèle Logique de Données.............................................................................41

II.6 Le modèle physique des données...........................................................................42

Rapport de stage INSTITUT SUPERIEUR DES HENRI ET FRERES S.A.R.L


TECHNOLOGIES APPLIQUEES ET DE
Rédigé par : FOPA TEKOUTSAP Patrick GESTION
Etudiant en 2ème année de cycle BTS

Page ii
GESTION AUTOMATISEE DU STOCKAGE DES PRODUITS DANS UN MAGASIN :
CAS D’HENRI ET FRERES SARL

SECTION II : IMPLEMENTATION DE LA SOLUTION.....................................................43

I. Environnement matériel.................................................................................................43

II. Environnement logiciel..............................................................................................43

III. PRESENTATION DES DIFFERENTS INTERFACES...........................................45

III.1 Captures d’écran de l’interface du login.............................................................45

III.2 Capture d’écran du formulaire d’accueil............................................................46

III.3 Captures d’écran du produit................................................................................47

III.4 Captures d’écran du Client..................................................................................49

CHAPITRE III. BILAN DU STAGE....................................................................................50

I. L’enrichissement du vocabulaire technique...................................................................50

II. La capacité à pouvoir diagnostiquer certains équipements matériels et logiciel.......50

CONCLUSION.........................................................................................................................51

Rapport de stage INSTITUT SUPERIEUR DES HENRI ET FRERES S.A.R.L


TECHNOLOGIES APPLIQUEES ET DE
Rédigé par : FOPA TEKOUTSAP Patrick GESTION
Etudiant en 2ème année de cycle BTS

Page iii
GESTION AUTOMATISEE DU STOCKAGE DES PRODUITS DANS UN MAGASIN :
CAS D’HENRI ET FRERES SARL

DEDICACE
Je dédie ce premier travail de recherche à mon
frère ainé Nguesta Tekoutsap Franck.

Rapport de stage INSTITUT SUPERIEUR DES HENRI ET FRERES S.A.R.L


TECHNOLOGIES APPLIQUEES ET DE
Rédigé par : FOPA TEKOUTSAP Patrick GESTION
Etudiant en 2ème année de cycle BTS

Page iv
GESTION AUTOMATISEE DU STOCKAGE DES PRODUITS DANS UN MAGASIN :
CAS D’HENRI ET FRERES SARL

REMERCIEMENTS

Ce travail n’aurait pas pu se réaliser sans l’intervention et la collaboration d’un certain


nombre de personnes que nous tenons ici à remercier. Nous adressons donc nos sincères
remerciements :

 Au Président de l’institut ISTAG Monsieur DJOFANG Joseph pour le cadre agréable


de formation mis à notre disposition ;
 Au Directeur de l’institut ISTAG, Monsieur YOUMTO Ernest pour sa rigueur dans la
gestion et suivi du campus FOUDA ;
 Aux Responsables de l’entreprise commerciale HENRI & FRERES SARL pour
m’avoir permis d’effectuer ce stage pendant une période de 02mois ;
 A Mon Encadreur Académique, Monsieur Tamkoudjo Carlos
 A tous ceux qui de près ou de loin ont participés à l’élaboration de ce travail. Qu’ils
trouvent ici l’expression de mes sincères remerciements et ma profonde gratitude.
 A Mes encadreurs professionnels, M. Joifack Patrice, M. Tchouata Martial
 A mes Parents

Rapport de stage INSTITUT SUPERIEUR DES HENRI ET FRERES S.A.R.L


TECHNOLOGIES APPLIQUEES ET DE
Rédigé par : FOPA TEKOUTSAP Patrick GESTION
Etudiant en 2ème année de cycle BTS

Page v
GESTION AUTOMATISEE DU STOCKAGE DES PRODUITS DANS UN MAGASIN :
CAS D’HENRI ET FRERES SARL

LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS

H & F : HENRI ET FRERES

MCD : Model Conceptuel de Donnée

MLD : Model Logique de Données

MLDR : Model Logique de Données Relationnel

DDF : Diagramme De Flux

GDF : Graphe des Dépendances Fonctionnelles

RG : Règles de Gestion

MOT : Model Opérationnel de Traitement

MCT : Model Conceptuel de Traitement

HFS : Hyper File SQL

Rapport de stage INSTITUT SUPERIEUR DES HENRI ET FRERES S.A.R.L


TECHNOLOGIES APPLIQUEES ET DE
Rédigé par : FOPA TEKOUTSAP Patrick GESTION
Etudiant en 2ème année de cycle BTS

Page vi
GESTION AUTOMATISEE DU STOCKAGE DES PRODUITS DANS UN MAGASIN :
CAS D’HENRI ET FRERES SARL

LISTE DES TABLEAUX

Tableau 1: Fiche d'identification de la structure.........................................................................4


Tableau 2: Magasins et leurs contenus respectifs.......................................................................8
Tableau 3 : Différents fournisseurs et produits livrés...............................................................10
Tableau 4:Graphe de flux Réception produits..........................................................................23
Tableau 5: Graphe de flux Retour Client..................................................................................25
Tableau 6: Graphe de flux Commande Client..........................................................................25
Tableau 7: Graphe de flux Retour Fournisseur.........................................................................27
Tableau 8: Transfert Inter-Agence............................................................................................28
Tableau 9: Formalisme Dictionnaire de Données.....................................................................29
Tableau 10: Symbolisme Dictionnaire des Données................................................................29

Rapport de stage INSTITUT SUPERIEUR DES HENRI ET FRERES S.A.R.L


TECHNOLOGIES APPLIQUEES ET DE
Rédigé par : FOPA TEKOUTSAP Patrick GESTION
Etudiant en 2ème année de cycle BTS

Page vii
GESTION AUTOMATISEE DU STOCKAGE DES PRODUITS DANS UN MAGASIN :
CAS D’HENRI ET FRERES SARL

LISTE DES FIGURES


Figure 1:Différents Modèles en MERISE------------------------------------------------------------19
Figure 2: Graphe de flux Réception Produits--------------------------------------------------------21
Figure 3: Graphe de flux Retour Client---------------------------------------------------------------22
Figure 4: Graphe de flux Commande Client---------------------------------------------------------24
Figure 5: Graphe de flux Retour Fournisseur--------------------------------------------------------25
Figure 6: Transfert Inter-Agence-----------------------------------------------------------------------26
Figure 7: Construction MCT---------------------------------------------------------------------------30
Figure 8: MCT Réception Produits--------------------------------------------------------------------32
Figure 9: MCT Retour Client---------------------------------------------------------------------------35
Figure 10: MCT Commande Client-------------------------------------------------------------------35
Figure 11: MCT Retour Fournisseur------------------------------------------------------------------36
Figure 12: MCT Transfert Inter-Agence--------------------------------------------------------------37
Figure 13: Représentation d'une Entité----------------------------------------------------------------40
Figure 14: MCD De L'Application--------------------------------------------------------------------41
Figure 15: MPD De L'Application---------------------------------------------------------------------44
Figure 16: Captures d'écran du Login-----------------------------------------------------------------48
Figure 17: Capture d'écran du Menu Principal-------------------------------------------------------49
Figure 18: Captures d'écran du Formulaire du Produit---------------------------------------------50
Figure 19: Captures d'écran du Formulaire Client---------------------------------------------------52

Rapport de stage INSTITUT SUPERIEUR DES HENRI ET FRERES S.A.R.L


TECHNOLOGIES APPLIQUEES ET DE
Rédigé par : FOPA TEKOUTSAP Patrick GESTION
Etudiant en 2ème année de cycle BTS

Page viii
GESTION AUTOMATISEE DU STOCKAGE DES PRODUITS DANS UN MAGASIN :
CAS D’HENRI ET FRERES SARL

RESUME

Henri et Frères SARL, se pose actuellement la question d’organiser son stock de produit et
se trouve devant une obligation matérielle, institutionnelle, logicielle et organisationnelle
permettent ainsi de gérer sa production des stocks et de justifier ces activités. Notre mission
tout au long de ce stage étant d’apporter une main forte au processus de gestion des stocks des
produits Le présent document définit comme un rapport de stage visant à mettre en place une
application de gestion automatisé du stockage des produits dans une entreprise commerciale.
L’application s’utilise à partir d’une icône présente sur le bureau. Elle permettra la gestion des
produits de l’entreprise, L’application peut être étendue par l’ajout de modules
complémentaires. On pourra visualiser sous forme graphique les statistiques de des
mouvements de gestion en l’occurrence des entrées en stock tout ou des sorties de stock.
L’application permet la relance des clients par mail voire publipostage. Pour atteindre ces
objectifs nous avons utilisé la méthode Merise, pour la modélisation, l’implémentation nous
utiliserons le langage de programmation vb.net. Ainsi notre application aura les
fonctionnalités suivantes, la connexion des utilisateurs l’enregistrement et définition des
profils utilisateur, la traçabilité des informations enregistrées, une mise à jour des lots de
produits de manière automatique, de faire des inventaires de stocks. La construction des
Interfaces Homme / Machine accessibles via des menus et des sous commandes présentes
dans le Menu Principal de l’application de gestion mis en place dans cette entreprise
permettra de faciliter le travail des décideurs de l’entreprise.

Rapport de stage INSTITUT SUPERIEUR DES HENRI ET FRERES S.A.R.L


TECHNOLOGIES APPLIQUEES ET DE
Rédigé par : FOPA TEKOUTSAP Patrick GESTION
Etudiant en 2ème année de cycle BTS

Page ix
GESTION AUTOMATISEE DU STOCKAGE DES PRODUITS DANS UN MAGASIN :
CAS D’HENRI ET FRERES SARL

ABSTRACT

Henri et Frères SARL, is currently asking the question of organizing its stock of product and
is faced with a material, institutional, software and organizational obligation thus making it
possible to manage its production of stocks and to justify these activities. Our mission
throughout this internship being to provide a strong hand to the product inventory
management process. This document defines as an internship report aiming to set up an
automated product storage management application in a commercial enterprise. The
application is used from an icon on the desktop. It will allow the management of the
company's products. The application can be extended by adding additional modules. We will
be able to visualize in graphical form the statistics of management movements in the case of
all entries in stock or out of stock. The application allows customers to be sent by email or
even direct mail. To achieve these objectives we used the Merise method, for modeling, the
implementation we will use the programming language vb.net. Thus our application will have
the following functionalities, the connection of users, the recording and definition of user
profiles, the traceability of recorded information, an update of batches of products
automatically, of making inventories of stocks. The construction of Human / Machine
Interfaces accessible via menus and sub-commands present in the Main Menu of the
management application set up in this company will facilitate the work of the company's
decision-makers.

Rapport de stage INSTITUT SUPERIEUR DES HENRI ET FRERES S.A.R.L


TECHNOLOGIES APPLIQUEES ET DE
Rédigé par : FOPA TEKOUTSAP Patrick GESTION
Etudiant en 2ème année de cycle BTS

Page x
INTRODUCTION GENERALE
A l'heure de la mondialisation de l'économie, où l'environnement fortement
concurrentiel des entreprises n'autorise aucune erreur de gestion, la plupart des entreprises des
pays en voie de développement tant du secteur public que privé font malheureusement face à
des difficultés énormes de gestion. Comme entre autres, la gestion des stocks constitue de
plus en plus une préoccupation des dirigeants d'entreprises.

Les stocks représentent une part considérable du capital de l’entreprise. Ainsi sa bonne
gestion permettrait à l’entreprise d’éviter des interruptions dans le processus de production et
de répondre aux demandes des clients. De ce fait, le choix rationnel d’une analyse de la
politique du stockage des produits nécessite la considération de certaines contraintes parmi
lesquelles la nature et les caractéristiques des produits à stocker. Durant notre séjour à HENRI
ET FRERES nous avons remarqué quelques points d’ombre en ce qui concerne le processus
de stockage des produits.

Pour parvenir à l’objectif mentionné ci-dessus, nous allons nous appuyer sur la
méthode de conception des systèmes d’informations dite « MERISE » Notre analyse sera
donc articulée sur, la présentation générale de l’entreprise à travers son étude et les critiques
de l’existant, une modélisation du système future et enfin une implémentation du futur
système.

Page 1
CHAPITRE I. PRESENTATION GENERALE DE
L’ENTREPRISE, ETUDE ET CRITIQUE DE L’EXSISTANT

SECTION I : Historique, Environnement, Organisation


Structurelle de l’entreprise
Connaître l’entité dans laquelle nous avons effectué notre stage est essentielle non
seulement pour une bonne compréhension de notre outil mais aussi pour une meilleure
évaluation. Avant de se lancer dans un quelconque compte rendu des travaux effectués par
nous, nous allons tout d’abord présenter la société HENRY et FRERES SARL dans son
entièreté ainsi, dans cette partie nous nous parlerons de l’historique de l’entreprise de son
organisation du motif de sa création et les objectifs que celle-ci vise.

I. HISTORIQUE ET EVOLUTION DE L’ENTREPRISE

I.1 Historique de l’entreprise


Tout débuta en 1993 lorsque deux frères Henri et André se sont mis ensemble pour
créer une petite boutique au nom d’Henri. Grâce à la patience et au travail des propriétaires, la
boutique est passée quelques années après à l’établissement HENRI et FRERES qui comptait
deux boutiques et certains magasins. A partir des économies d’échelle réalisées par
l’établissement et vu les avantages qu’offrent l’exploitation sous la forme sociétaire, on a
assisté à la naissance de Henri et Frères SARL qui, est naturellement comme son nom
l’indique une société à responsabilité limitée.

I.2 Évolution de L’Entreprise


En effet, elle fut effectivement créée en 2004. A sa création elle est détenue par cinq
associés dont trois ayant le même nombre de parts sociales et deux associés principaux qui
sont les cogérants (les deux précurseurs) ; deux autres associés vont s’ajouter à la liste peu de
temps. La société HENRI et FRERES SARL a pour activité principale le commerce général et
la grande distribution des produits alimentaires couvrant plus de 90% de ses produits.
L’entreprise se développe et réussie à se tailler une part de marché sur le plan local au bout de
quelques années dans le domaine alimentaire bien entendu. Dans le domaine de la grande
distribution, elle se démarque comme des marques de produits de quelques multinationales
camerounaises à l’instar de CHOCOCAM, COLGATE PALM OLIVE, UNILEVER,
PANZANI et PASTA.

Page 2
Vu l’accroissement de son chiffre d’affaire, la faible capacité de production locale et la
forte demande de certains produits de ce domaine, HENRI et FRERES SARL envisage
l’achat à l’international en 2006 avec des conserves de tomates suivi de l’huile végétale.
Quelques temps après elle entre dans l’exclusivité avec les produits tels que :

 l’aliment lacté concentré sucré, sardine à la sauce tomate, biscuit sous le label Lucie ;
 riz simple, riz parfumé, huile tomate sous le label Laura ;
 le savon ZAKURO
 mayonnaise, spaghetti sous le label Henri ;
 mayonnaise, beurre sous le label TOPPER ;
 laits TWO COWS.
Après ces derniers, il y’aura ensuite :

 En 2009, elle lance une nouvelle gamme de cahier sous le label ENTRE NOUS
JEUNES pour sensibiliser la jeunesse sur le VIH/SIDA.
 En 2013, elle produit les papiers hygiéniques HOBBY et BABY.
 En 2015, elle se lance dans une nouvelle gamme de produit nommé TIOF (serviette
hygiénique, lingettes, couches bébé et adulte, papiers hygiénique), l’importation de la
tomate et du lait Mado.
Elle comporte trois agences (Douala, Bertoua, Yaoundé) et cinq représentants dans les
villes de Bafoussam, Mbouda, Dschang, Bamenda et N’Gaoundéré.

I.3 Domaines D’Activités de L’Entreprise


L’entreprise Henri et Frères Sarl est une entreprise commerciale spécialisée dans la
distribution des produits agroalimentaires tels que le riz, le chocolat, les pâtes, biscuits, lait,
mayonnaise, jus, farine, bonbons etc. Elle est également spécialisée dans l’importation des
produits tels que les lingettes, serviettes hygiéniques, couches bébés et adultes, protège slip
sous la marque TIOF ; de la tomate, du lait, spaghetti, et des macaronis MADO ; couches
bébés TAFFY ; ainsi que des bougies EASYLITE. Elle est également spécialisée dans la
fabrication des produits suivants : serviettes de tables TIOF, HOBBY, papier hygiénique
HOBBY, BABY, DODO ; lotus HOBBY ; ainsi que des essuie-tout FOB’S. Dans le souci de
mieux satisfaire sa clientèle elle se lance dans la commercialisation des cahiers sous le label
ENTRE NOUS JEUNE.

Page 3
II. ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L’ENTREPRISE
Dans ce titre nous allons présenter la structure de la société Henri et Frères ainsi que
les moyens qui sont déployés par celle-ci pour l’atteinte de ses objectifs.

II.1 Structure Organisationnelle et Fonctionnement de l’Entreprise


Elle doit être établie sous la responsabilité du chef d’entreprise. Cette responsabilité
consiste à fixer les objectifs, définir les responsabilités des hommes et déterminer le choix de
l’étendue des moyens à mettre en œuvre.

II.1.1 Situation Géographique


HENRI & FRERES SARL est situé derrière Royal Hôtel, au lieu-dit ancien marché des
poulets non loin du complexe commercial du marché central.

Tableau 1: Fiche d'identification de la structure

RAISON SOCIALE HENRI et FRERES


Année de création 2004
Forme juridique SARL
Activité Commerce général
Boite postale (siège sociale) 31026 Yaoundé
Nationalité Cameroun
Téléphone (237) 22.23.80.09 / 22.23.60.87
Fax (237) 22.22.19.75 / 22.23.72.75
Adresse e-mail Henry&frères@yahoo.fr
Qualité Société commerciale
Capital social 75.000.000 FCFA
Nombres de parts 7500 FCFA
Effectifs employés 300 environ
PCA TSAKOU Henri
Directeur (gérant) TSAPI André
Régime fiscal Régime du réel
N° contribuable M010400016324F
Associés M. Henri TSAKOU TIOMELA
M. André Charcot TSAPI
Mme. Marie Gabrielle DOUANLA
M. William Robert WAMBA TIOMELA
Mme. Claudette FOKOU

Page 4
II.1.2 La Direction
A sa tête se trouve le PCA M. TSAKOU Henri et le directeur général M. TSAPI André. Ils
sont chargés de la prise des décisions, définissent les stratégies en vue d’obtenir d’avantage
les parts de marchés, mener à bien l’activité et surtout atteindre les objectifs fixés.

II.1.3 Le Secrétariat Général


Le secrétariat général a pour attributions :

 l’accueil et la réception des usagers et des appels téléphoniques ;


 la gestion de l’agenda du directeur général et des rendez-vous ;
 la gestion du courrier arrivé-départ-interne ;
 la gestion des factures et des pièces de dépenses ;
 la gestion de la bonne marche de la direction.

II.1.4 La Direction Financière


Elle a pour attributions :

 l’autorisation de paiement des différents fournisseurs ;


 la mise sur pieds de la politique de recouvrement des créances ;
 s’assure que les états financiers produits par le service de la comptabilité reflètent bel
et bien l’image fidèle de l’entreprise ;
 la gestion de la trésorerie de l’entreprise ;
 s’assurer de la crédibilité de l’information financière.
 la recherche les différentes sources de financement de l’entreprise ;
 la négociation avec les banques pour l’obtention des découverts et des crédits.

II.1.5 La Direction des Ressources Humaines


Elle est chargée de :

 la gestion de la carrière du personnel ;


 s’assurer que le personnel travaille dans de bonnes conditions ;
 s’assurer que les cotisations des employés sont effectivement reversées à la CNPS ;
 veiller au départ effectif en congé des employés ;
 s’assurer que le code du travail est respecté au sein de l’entreprise que ce soit par la
hiérarchie ou par les employés ;

Page 5
 s’assurer que les droits des employés ne sont pas bafoués.

II.1.6 Le Département Import


Il s’occupe de l’importation des produits labellisés entre autres la gamme TIOF (les
couches, les serviettes hygiéniques, les lingettes) ; du lait MADO.

II.1.7 Le Service de la Comptabilité


C’est le service chargé de la production et de l’information comptable et financière. Il est
coiffé par un responsable comptable et est subdivisé comme suit :

 le comptable achat (chef comptable) ;


 le comptable vente produits partenaires ;
 le comptable ventes divers ;
 le comptable trésorerie ;
 le comptable fiscaliste.

II.1.8 Le Service Logistique et Transport


Il s’occupe de tout ce qui a trait à la logistique donc au transport et au transit des
marchandises. Il a pour mission :

o la gestion du parc automobile : achat et livraison des marchandises, entretiens et


maintenance des véhicules, gère la fourniture du carburant ;
o programme et veille sur l’itinéraire des véhicules de transport.

II.1.9 Le Service de la Communication


Ce service a pour attributions de :

 faire connaître l’entreprise et ses produits à travers les événements, les relations
de presse ;
 assurer la bonne gestion de la communication en interne et en externe au sein de
l’entreprise ;
 créer le maximum de partenariat entre l’entreprise et l’extérieur ;
 assurer la bonne gestion de la communication en interne et en externe au sein de
l’entreprise ;
 couronner la transmission entre la direction générale et les employés.

Page 6
II.1.10 Le Service Commercial
Ce service est chargé de :

 la prospection de la clientèle (gestion des réclamations) ;


 le suivi de la clientèle ;
 la commande des produits ;
 les recouvrements ;
 la vente des produits ;
 la fixation des prix des marchandises ;
 la communication sur les produits ;
 la veille concurrentielle (menaces et opportunités des produits) ;
 l’étude de marché (recherche des débouchés des produits) ;
 la distribution des produits.

II.1.11 Le Service Informatique et Gestion des Stocks


Il est chargé de :

 la saisie des documents d’achat ;


 la saisie des documents de stock (mouvement d’entrée et mouvement de sorties) ;
 l’impression des ravitaillements des boutiques ;
 l’organisation des inventaires ;
 la maintenance des fichiers ;
 la gestion du matériel informatique ;
 la maintenance des fichiers.

II.1.12 Les Caissier(e)s


La société Henri et Frères SARL dispose de six (6) caisses secondaires occupées par des
caissier(e) et une caisse principale occupée par un caissier principal exerçant toute la fonction
de conservation et travaillent en étroite collaboration avec le service de la comptabilité.

Page 7
II.1.13 La Distribution
Point de vente destiné uniquement à la facturation et aux encaissements des produits des
différents partenaires de la société Henri et Frères à savoir CHOCOCAM, PASTA-PANZANI
SA, COLGATE, COLGATE PALMOLIVE, TROPIK INDUSTRIE, UNILEVER.

II.1.14 Force de vente itinéraire


Constituée des commerciaux mis à la disposition de la société Henri & Frère par ses
différents partenaires cités plus haut dans le but de l’aider à vite écouler les produits et les
commerciaux de la société Henri et Frères elle-même étant une Agence.

Constituée de trois (3) points de vente à savoir :

 la boutique Marché des poulets ;


 la boutique 119 ;
 la boutique New shop.

II.1.15 Les Magasins


Chargés du stockage des marchandises, le tableau ci-dessous récapitule l’ensemble des
magasins dont dispose Henri et Frères SARL.

Tableau 2: Magasins et leurs contenus respectifs

Magasins Produits
Magasin D Produits en carton (phosphatine, bledina)
Magasin A Produits en sac (riz, farine), produits
CHOCOCA, vin rouge en brique
Magasin E Produits papeterie (formats, cahiers)
Magasin Dragage COLGATE Produits COLGATE et divers
Magasin Dragage PANZANI Produits PANZANI-PASTA
Magasin SANTA BARBARA Produits CHOCOCAM
Magasin VIN Vins, champagne, whisky
MAGASIN EAU+JUS Eau tangui, eau super mont, jus brasseries

II.1.16 Les Chauffeurs


Travaillant en étroite collaboration avec le service de la logistique, ces chauffeurs sont
chargés du transport des marchandises des fournisseurs pour la société Henri & Frères et de la
société Henri & Frères pour ses clients.

Page 8
II.2 Principales Missions de l’Entreprise
Comme toute entreprise commerciale, Henri et Frères SARL est une structure qui a pour
finalité économique principale la maximisation du profit et sa finalité sociale est la réduction
du taux de chômage en procédant par l’emploi d’une main d’œuvre abondante. Ses buts étant
de :

 monopoliser le marché ;
 maximiser la clientèle ;
 satisfaire sa production ;
 diversifier sa production ;
 Accroître son chiffre d’affaire ;
 assurer le bien-être et l’épanouissement de son personnel ;
 avoir d’avantage des parts de marché ;
 satisfaire sa clientèle.

II.3 Objectifs de l’Entreprise


Elle a pour seul objectif l’accroissement de son chiffre d’affaire à l’échelle
exceptionnelle. Cette entreprise a opté pour la distribution sur le plan local et l’achat à
international pour ce qui est de l’agroalimentaire. Comme toute SARL, il existe un manuel de
procédures dans lequel est définit son organisation et son fonctionnement.

II.4 Forme Juridique


L’entreprise Henry et Frères SARL se présente sous la forme de société à responsabilité
limitée (SARL). Elle est en effet constituée d’associés et ces derniers ne sont responsables
qu’à concurrence de leurs apports, les droits sont représentés par des parts sociales. Elle est
assujettie à la TVA au régime du réel car elle est une personne normale qui paye la TVA
mensuellement ; elle est également régie par les droits des sociétés à savoir :

 la tenue des livres comptables ;


 l’immatriculation au registre de commerce et de crédit mobilier (RCCM) ;
 l’ouverture d’un compte bancaire ;
 l’immatriculation de ses employés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS).

Page 9
II.5 Environnement externe

II.5.1 Les Concurrents


L’environnement commercial camerounais est marqué par une restructuration visant à rendre
le secteur plus compétitif sur le plan continental. C’est dans le contexte de concurrence que la
société se trouve hissée parmi les meilleurs importateurs car elle offre des produits de qualité
supérieure à des meilleurs prix. Nous pouvons citer comme concurrents de l’entreprise :

 MOONGA SOGEDI (papeterie) ;


 SITRACEL (papier hygiénique) ;
 SAFCA (cahier) ;
 SOACAM ;
 SITRACEL ;
 DOVV ;
 NEW FOODS ;
 MONT CAMEROUN ;

II.5.2 Les Fournisseurs


Henri & Frères étant une société purement commerciale possède une diversité de
fournisseurs locaux parmi lesquels :

Tableau 3 : Différents fournisseurs et produits livrés

PARTENAIRES LOCAUX PRODUITS LIVRES


CHOCOCAM Chocolaterie confiserie
COLGATE PALMOLIVE Pattes dentifrices, brosse à dent, javel et pax
PANZANI CAMEROUN Pâtes alimentaires et laits infantile
TROPIC INDUSTRY Mayonnaise Calvé, thé Lipton
SOACAM Riz, huile de cuisine
ICRAFON Stylo à bille, cahier
CAT Cigarette L&B et Benson
TABI Gold seal
SCR MAYA Huile de cuisine, savon
ATLAS NEGOCE Détergent
CAPITAL TRADING Détergent
SODECOTON Huile de cuisine
NESTLE Cubes, lait infantile
SITACEL Papier hygiénique, serviettes hygiéniques et
serviettes de tables
MAHIMA SARL Biscuits
BRASSERIES DU CAMEROUN Jus, eau tangui et vins rouge
SOURCE DU PAYS Jus et eau super mont
GBA Beurre Jadida
GLOBAL WINE Vins rouge

Page 10
NEW FOODS Tomate Elena
GRAND MOULIN Farine
OLAMCAM Farine, riz
SOSUCAM Sucre sosucam
INSUCO Sucre insuco
DEELITE Biscuit Parle-G
NT FOODS Produits tanty
FERRERO (I MSOFER) Kinder, Nutella, Tic-tac

Notre société se démarque dans le domaine des importations et parmi ses fournisseurs
étrangers nous avons :

 FAE : Franco Asien Entreprise ;


 Pierson Sport ;
 Deepsun ;
 Oueaseas ;
 Node négoce.

II.5.3 Les Clients


La société dispose d’une clientèle très variée, repartit dans quatre régions : le Centre, le
Littoral, l’Est et l’Ouest. Cette répartition géographique a d’abord été instaurée par les
fournisseurs tels que : CHOCOCAM qui a confié la région du Centre, Sud et l’Est à Henri &
Frères SARL. Ensuite elle a développé ses régions pour y distribuer ses propres produits de
trois types de clients :

 les GMS (magasin grandes et moyennes surfaces) ;


 la clientèle spécialisée (hôtels, restaurants, boulangerie…) ;
 les grossistes et demi-grossistes (boutiques) ;
 les supermarchés (Mahima, Dovv, Santa Lucia, Soneco, Casino) ;
En somme, dans ce titre il a été question pour nous de présenter l’historique, les missions,
l’objectif, les activités, et l’évolution

Page 11
CHAPITRE II. SECTION II : ETUDE ET CRITIQUES DE
L’EXISTANT
I. Déroulement du Stage

I.1 Programme de stage


Le stage a effectivement commencé le 01/07/2019, mais auparavant le 27/06/219 nous
avons eu un entretien avec le directeur des ressources humaines et le gérant et après ces
différents entretiens j’ai été enregistré comme nouvel stagiaire d’HENRI ET FRERES faisant
désormais parti du bataillon des travailleurs. Mon encadreur de stage, après quelques
présentations du personnel a monté un planning sur 2 mois par rapport aux différentes tâches
que nous avons eu à effectuer ; C’était notamment :

 travailler comme assistant magasinier ;


 être à la disposition des différents employés pour les problèmes de maintenance
logiciels ou matériels qu’ils pourront avoir.

I.2 Postes occupés


Durant toute la période, nous avons occupé le poste d’assistant magasinier et
d’assistant maintenancier. On ne nous a pas octroyé de véritables responsabilités, vu que notre
stage a été centré sur l’apprentissage.

I.3 Travaux technique effectués


Tout au long de notre stage à HENRI ET FRERES SARL nous avons pu apprendre à faire
des travaux en maintenance logicielle et matériel :

 en maintenance logicielle nous avons installé des systèmes machines, des


imprimantes, à configurer des téléphones IP.

 en maintenance matériel j’ai appris dépanner des imprimantes.


Au cours de notre stage nous avons été initiés à travailler avec le logiciel de gestion d’HENRI
ET FRERES : « ISNOV », ou notre travail consistait à faire :

 des livraisons client machines qu’elles soient au comptant ou à crédit ;


 des commandes client et achat machines ;
 des réceptions ;

Page 12
 des demandes d’achat ;
 des inventaires physiques.

I.4 Taches ou activités périphériques


Il nous a été donné d’effectuer de nombreuses tâches périphériques entre autres :

 le port des cartons ;


 la transmission des factures ;

I.5 Climat intérieur


Nous avons particulièrement apprécié l’atmosphère qui était très amicale. Les
membres du bureau technique nous ont octroyé du temps pour une bonne adaptation au travail
et une disposition succincte pour les réponses à nos questions. Il ne nous a fallu que deux
semaines pour une exceptionnelle mise en confiance de la quelle découlait le sentiment
d’avoir fait le bon choix.

I.6 Difficultés rencontrées


La principale difficulté que nous avons eu à rencontrer tout au long de notre stage fut le
cout élevé de taxi.

Page 13
II. Étude de L’Existant
Pour rendre notre travail moins lourd et en préservant la lisibilité de ce dernier, nous
allons fragmenter notre travail en trois processus à savoir le processus de commande et
approvisionnement, le processus de stockage et le processus de sortie, et nous parlerons aussi
de la tenue des différents inventaires, du contrôle des stocks et aussi de la régularisation des
stocks.

II.1 Processus de commande


Ce processus est basé sur une analyse des ventes et les différentes commandes se font soit
de façon mensuelle, semestrielle et trimestrielle. Le processus de commande dépend
essentiellement de deux cas de figure :

II.1.1 Cas où le produit est permanent


Les produits permanents sont ceux que nous acquérons très rapidement et sont pour la
plupart produits labélisés (produits ayant la marque de la société) ; ces différents produits sont
donc très vite écoulés en stock avec un taux de vente très élevé.

II.1.2 Cas où le produit est non permanent


Ces produits sont des divers produits qu’acquiert la société pour concurrencer sur le
marché nous ne pouvons pas disposer d’un stock de sécurité pour ceux-ci.

II.2 Le Processus d’approvisionnement


L’entrée en stock des produits au sein de l’entreprise Henri Et Frère dépend
essentiellement de la vitesse de rotation de ces produits.

Par ailleurs l’entrée en stock des produits conçus par la société dépend de notre
capacité de production, de vente, et de l’espace de stockage requis pour ceux-ci. Ainsi nous
nous approvisionnons après avoir sorti les états de stock des différents produits.
L’approvisionnement provient donc des fournisseurs internationaux pour nos produits
labélisés et des fournisseurs locaux pour des produits divers, lors de l’arrivée de nos produits
nous exerçons un contrôle qualitatif qui consiste à cet effet à annoter la date d’entrée du
produit, sa date de péremption et son uniformité ; nous faisions aussi un contrôle quantitatif
pour vérifier si la quantité commandée est celle reçue.

Page 14
II.3 Le Processus de sortie des stocks
Le processus de sortie stock se traduit soit par une passation de commande client, soit
par un transfert inter dépôt qui se définit par un transfert de marchandise d’un magasin
périphérique vers un autre, soit par un transfert inter agence qui est le transfert des
marchandises d’une agence vers une autre tout en faisant pour chacun de ces transferts un bon
de commande, soit pas un retour fournisseur lorsque la non-conformité des produits est établie
par le magasinier.

La société HENRI ET FRERES SARL étant une entreprise faisant dans la vente des
produits en gros et en détails ce processus peut aussi se traduire par la vente des produits sur
le marché dans nos différentes boutiques.

II.4 Le processus de stockage


Durant mon séjour passé au sein des différents magasins nous avons pu appréhender la
gestion du processus de stockage qui se fait de façon physique et machine et se réfère soit à
une réception, soit à un retour client ;

 le stockage machine consiste à faire entrer en machine :


 lors d’une réception la référence du produit, la date de commande du
produit, la date de réception du produit, le nom du fournisseur, le nom du
magasin dépôt, la quantité, le nom du produit et son unité de mesure.
 lors d’un retour client le nom de l’agence, le numéro du bordereau de
livraison, le nom du client, la nature du retour, le nom du magasinier, le
nom du magasin dans lequel il y aura retour, le numéro de la référence, le
nom du produit, la quantité du produit et l’unité de mesure du produit.
 Le stockage physique consistait à ranger les produits entrés machine dans un endroit
bien précis qu’il s’agisse d’une réception produite ou d’un retour client.
Ces différents types de stockage énumérés ci-dessus nécessite un contrôle et une
régularisation de stock, ce contrôle de stock et cette régularisation de stock se font lorsqu’il y
a un cas de signalisation d’avarie ou lors d’une détection des manquants dans le magasin et
nécessite à la fin de l’exercice un inventaire qui consiste de faire la liste et de compter tout ce
qui est physiquement présent dans le magasin, puis de valoriser le stock disponible de
produits et de consommables : le stock machine.

Page 15
II.5 CRITIQUES ET SUGGESTIONS

II.5.1 CRITIQUES
 Les marchandises dans les magasins ne sont pas disposées par date de péremption ;
 Il existe trop d’avariés dans le magasin du mauvais port des produits par les
manutentionnés ;
 Les magasiniers utilisent la méthode LIFO (last in first out) ;
 Certaines marchandises sont superposées les unes sur les autres, d’où l’enterrement de
certains produits ;
 Les produits de grande rotation ont trop de rupture en stock.

II.5.2 Suggestions
 Créer un processus de gestion des lots, la gestion des lots vous permet de :
 gérer une politique FIFO, First In First Out ! le lot de produits le plus ancien est
sorti du stock en premier par le logiciel ;
 connaitre le niveau de stock et la localisation de chaque lot en temps réel ;
 visualiser des lots concernés et les quantités encore disponibles, dès qu’il y a un
mouvement ou une sortie du stock d’un produit ;
 assurer un service après-vente, en identifiant rapidement les produits défectueux et
les localiser afin de les faire revenir au magasin ;
 connaitre toute les informations sur un lot par exemple les contrôles de qualités
subis sa conformité et ses caractéristiques techniques.
 de fixer la date de durabilité minimale (DDM), la date d’utilisation optimale
(DLUO), la date limite de consommation (DLC) ;
 faire une gestion des étalages de produits de façon concrète.

Page 16
CHAPITRE
CHAPITREIII.
I. : MODELISATION DU SYSTEME
FUTURE

SECTION I : PRESENTATION DE LA METHODE


« MERISE » ET MODELISATION DE LA SOLUTION
Ici nous introduirons et présenterons la méthode MERISE de part ces caractéristiques,
ces principes de base, les différents flux d’informations et modèles y afférant

INTRODUCTION
Merise est une méthodologie de modélisation à usage général dans le domaine du
développement de systèmes d’information, du génie logiciel et de la gestion de projet.
Introduit pour la première fois au début des années 1980, il était largement utilisé en France.
Il a été développé et perfectionné à un point tel que la plupart des grandes organisations
gouvernementales, commerciales et industrielles françaises l'ont adopté.

Merise procède à un traitement séparé des données et des processus, où la vue des
données est modélisée en trois étapes : de la conception à la physique en passant par la
logique. De même, la vue axée sur les processus passe par les trois étapes conceptuelles,
organisationnelle et opérationnelle. Ces étapes du processus de modélisation sont parallèles
aux étapes du cycle de vie : planification stratégique, étude préliminaire, étude détaillée,
développement, mise en œuvre et maintenance. C'est une méthode d'analyse basée sur le
modèle entité-relation. En utilisant Merise, vous pouvez concevoir des tables avec des
relations pour créer une base de données relationnelle.

Page 17
I.1 Principe de base de la méthode Merise
Nous avons entre autres :

 séparation des données et des traitements : Ŕ Traitements ;

 étude des événements ;

 indépendances entre les domaines :Ŕ Données ;

 étude du vocabulaire de l’organisation ;

 intégration des domaines : Vue globale.

I.2 Notion de système


Le système d’information est défini comme le cœur de l’entreprise, il se trouve
interface entre le système opérant et le système de pilotage et fournit les réponses aux deux
systèmes.

Système opérant :

Chargé de la production répond à la finalité de l'entreprise Système de pilotage :

 diriger l'entreprise ;
 cibler les objectifs à une fonction d'arbitrage, d'allocations de ressources, de suivi de
leurs utilisations, d'adaptation du fonctionnement de l'entreprise à son environnement ;
 lien entre les deux systèmes ;
 informe le S.P. des performances du S.O. ;
 transmet au S.O. les instructions du S.P.

I.2.1 Rôle du système d’information


Un système d’information a pour rôle de :

 Collecter des informations provenant :


 d’autres éléments du système ;
 de l’environnement, mémoriser des données ;
 base de données ;
 fichiers ;
 historique, Archivage.
 Traiter les données stockées :

Page 18
 traitements automatisables ;
 aide à la prise de décision.

Un projet informatique a pour objectif de construire une application informatique


(logiciel et base de données), support d'un système d'information informatisé, inclus dans un
système d'information organisationnel

Page 19
Modèle conceptuel Modèle Conceptuel Modèle c Conceptuel
De communication de donées De traitement

Modèle Physique Modèle organisationnel


De données De traitements

Application
Base de données

Figure 1:Différents Modèles en MERISE

Page 20
II. Différents graphes de Modélisation

II.1 Le graphe des flux


Le graphe des flux est une représentation graphique des acteurs et des flux. Le graphe
de flux est un graphe qui montre la circulation des flux d’informations dans l’entreprise d’une
part et des flux entre ces derniers d’autre part. L’ensemble des flux échangés par l’entreprise
et son environnement peut être représenté par un diagramme. Ces échanges d’information ou
de données peuvent être représentés par un diagramme de flux dont nous définirons d’une part
quelques concepts et d’autre part le formalisme.

II.1.1 Définition des concepts


Flux d’information : En analyse informatique, les échanges divers entre l’entreprise et son
environnement est appelé flux. Les flux entrants et sortants échangés par l’entreprise et son
environnement sont appelés flux externes tandis que ceux échangés entre les composants
internes à l’entreprise sont des flux internes ;

Acteur du système : Un acteur peut désigner tout composant de l’environnement de


l’entreprise ou interne à l’entreprise, recevant un flux d’un composant ou émettant un flux à
destination d’un autre composant ;

 Formalisme

 Acteur :

 Flux d’information :

 Rectangle :

Page 21
Flux d'
Acteur interne information Acteur extrene

 Symbolisme
 Réception des produits
1
7

Fournisseur
6
Magasinier
8
10

4
2

Service de
comptabilité
3
Service d'
approvisionnemnt

11

Figure 2: Graphe de flux Réception Produits

Tableau 4:Graphe de flux Réception produits

Acteurs externes Acteurs internes


Fournisseurs Service d’approvisionnement
Magasinier
Service de comptabilité

o Identification des flux de la réception des produits

1) Etat des lots ;

2) Besoin nécessaire ;

Page 22
3) demande de mise à jour des comptes fournisseurs :

4) Commande et suivi ;

5) Etablissement bon de commande d’achat ;

6) Bon de commande signée ;

7) Facturation et livraison ;

8) Vérification des produits livrés ;

9) Etablissement du bordereau de livraison ;

10) Souche de bordereau signé ;

11) Entré machine des lots de produits ;

 Retour client

6
8

Magasinier
1

9
7
Client

4
5

10

Service de gestion des


stocks

Figure 3: Graphe de flux Retour Client

Page 23
Tableau 5: Graphe de flux Retour Client

Acteur externe Acteurs internes


Client Magasinier
Service de gestion des stocks

o Identification des flux du retour client

1) Vérification des produits livrés et non-conformité établie ;

2) consultation pour retour des lots produits ;

3) Non-conformité établit approuvée ;

4) Demande autorisation de retour des lots ;

5) Autorisation validé ;

6) Etablissement bon de retour ;

7) Livraison ;

8) Vérification produits livrés ;

9) Souche de bon retour signé ;

10) Entré machine des lots de produits.

 Cas d’une commande client

Tableau 6: Graphe de flux Commande Client

Acteur externe Acteurs internes


Agent commercial Magasinier
Agent facturation
Identification des flux

4
Agent de 1
facturation
Agent
commercial

6
Magasinier
3

Page 24
Figure 4: Graphe de flux Commande Client
o Identification des flux d’une commande client
1) Commandes clients
2) Facturation
3) Etablissement du bordereau livraison
4) Vérification des produits
5) Souche de bordereau signé
6) Sortie machine des lots de produits

 Cas d’un retour fournisseur

7
3
Fournisseurs Service de gestion
des stocks

6
4

Magasinier
1

Figure 5: Graphe de flux Retour Fournisseur


Tableau 7: Graphe de flux Retour Fournisseur

Acteur externe Acteurs internes


Fournisseur Magasinier
Service de gestion des stocks

o Identification des flux d’un retour fournisseur


1) Non-conformité de produits établis

Page 25
2) Demande de sortie produits
3) Consultation pour produits non conforme
4) Sortie de produits validés
5) Etablissement bon de retour fournisseur
6) Souche de bon signé
7) Sortie machine des lots de produits

 Cas d’un transfert inter-agence


4

8 6

Agence 7
receptioniste Agence donnatrice

1
3

Service de gestion
des stocks
9

Figure 6: Transfert Inter-Agence


Tableau 8: Transfert Inter-Agence

Acteur externe Acteurs internes


Agence réceptionniste Agence donatrice
Service de gestion des stocks

o Identification des flux d’un transfert inter-


agence
1) Demande d’approvisionnement ;
2) Control de stock ;
3) Etablissement bon de commande ;

Page 26
4) Suivit de la commande ;
5) Bon de commande signée ;
6) Etablissement bordereau de livraison ;
7) Livraison ;
8) Souche de bordereau signé ;
9) Sortie machine des lots de produits.

II.2 Le Dictionnaire de données


Le dictionnaire de données est un recueil de l’ensemble des données manipulées par le
système.

On distingue trois types de données :

 Donnée de type signalétique (SIG) : c’est une donnée dont la valeur est stable.
Exemple : nom d’un étudiant.
 Donnée de type situation (SIT) : c’est une donnée dont la valeur change avec le
temps.
Exemple : le prix unitaire d’un produit.
 Donnée de type mouvement (M) : c’est une donnée qui permet de représenter les
interactions ayant eu lieu entre le système et l’entreprise. Exemple : la quantité
commandée d’un produit.
 Les mouvements (M) : ce type n’existe que lorsqu’un évènement a eu lieu.

II.2.1 Formalisme 
Tableau 9: Formalisme Dictionnaire de Données

Type Nature
Nom
A – AN – N Longueur
Symbolique Signification SI – ST -M Format Commentaire
-D

Page 27
II.2.2 Symbolisme :
Tableau 10: Symbolisme Dictionnaire des Données

Codification Signification Type Longueur Nature


Id client Identifiant du client Numérique 10 Situation
Nom_client Nom du client Alphabétique 30 Signalétique
Nom_prod Nom du produit Alphabétique 45 Signalétique
Categorie_prod Catégorie du Alphanumérique 36 Signalétique
produit
Code_prod Code de l’article Alphanumérique 30 Signalétique
Nom_fournisseur Nom du fournisseur Alphabétique 30 Signalétique
Id fournisseur Identifiant du client Numérique 10 Situation
Num_facture Numéro de la Numérique 5 Signalétique
facture
Date_facture Date de la facture Date 10 Signalétique

Num_com Numéro de la Numérique 5 Signalétique


commande
Num_lots Numéro du lot Numérique 50 Signalétique

Etag_lot Etagère du lot Numérique 5 Signalétique

Code_BL Code du bordereau Alphanumérique 43 Signalétique


de livraison
Code_BC Code du bon de Alphanumérique 49 Signalétique
commande
Id Utilisateur Identification de Alphanumérique 34 Signalétique
l’Utilisateur
Nom Utilisateur Nom de l’utilisateur Alphabétique 23 Signalétique

II.3 Modèle conceptuel des traitements

II.3.1 Définition des concepts


Évènement : Un évènement est un fait nouveau pour le système d’information ; c’est
quelque chose qui se passe à un moment donné dans le système d’information. Suivant
leurs modalités d’apparition, on distingue deux types d’évènements : les évènements
externes et les évènements internes. Un évènement externe est un évènement provenant de
l’extérieur du système d’information ou du domaine étudié. Il est émis par un acteur
extérieur. Un évènement interne est un évènement généré par un traitement propre au
domaine étudié ;

Page 28
Synchronisation : Une synchronisation est une expression conditionnelle sur les
différents évènements en entrée d’une opération ;

Opération : Une opération est un ensemble de traitements sur les données. Ces données
sont associées aux évènements en entrée de l’opération ou sont mémorisées dans le
système d’information ;

Règles D’Emission : C’est la condition traduisant les règles de gestion, à laquelle est
soumise l’émission des résultats d’une opération. La condition d’émission du résultat
pourra être précisée dans le rectangle de l’opération. On trouvera les messages tels que :
ok, Non ok, si, sinon ;

Résultats : C’est le produit de l’exécution d’une opération. Le résultat, fait réel de même
nature que l’évènement, pourra être le déclencheur d’une autre opération.

II.3.2 Objectif du MCT


L’objectif du MCT est de répondre à la question QUOI faire par rapport à un événement.
C’est la chronologie qui importe. Le MCT est une représentation de la succession des règles
de gestion dont l’entreprise veut se doter pour répondre aux événements auxquels elle doit
faire face, du fait de son activité et de son environnement. Le fonctionnement du SI est décrit
par : L’enchaînement d’opérations, déclenchées selon certaines conditions de synchronisation
(et, ou, …), par des événements contributifs (internes ou externes), et produisant d’autres
événements résultats (internes ou externes).

Page 29
Figure 7: Construction MCT
II.3.3 Démarche de conception du MCT
 Étape 1 : A partir du graphe des flux, on construit la liste de tous les événements en
entrée et en sortie du SI.
 Étape 2 : Passage au MCT
 tout événement en entrée se retrouve en entrée d'une opération,
 il existe d’autres événements en entrée (ex : des dates conceptuelles),
 tout événement en sortie est produit par une opération,
 une opération peut avoir plusieurs événements contributifs vérifiant une règle de
synchronisation,
 une opération peut avoir plusieurs événements résultats émis selon certaines règles
d'émission,
 une opération peut ne construire aucun événement résultat mais uniquement des
événements internes,
 tout événement résultat est destiné soit à un acteur externe, soit à une autre
opération,

Page 30
 le découpage en opérations est guidé par les règles de gestion.

II.3.4 Symbolisme
 Cas des réceptions des produits

Besions
Etat des l ots necessaire

Commande

ok ko

Commande Commande
disponi ble indisponible

Etablissement bon de commande


Facturati on

ok ko

Bon de
Bon de commande non Livraison
commande signé signé

Véri fi cation des produi ts livrés

T ouj ours

Souche de
bordreau signé

Entre en machine des l ots de produi ts

T ouj ours

Figure 8: MCT Réception Produits

Page 31
 Cas d’un retour client

Produi ts l i vrés

Véri fi cati on des


produi ts

touj ours

Non-con fi rm i té
etabl i t et
consul tati on pour
retour des l ots

Non conform i té
etabl i t confi rm é

ok ko

Dem ande refus


au tori sati on de
retour de l ots

Autori sati on val i dé

ok ko

Etabl i ssem ent Li vrai son


Non
du bordereau de
établ i ssem nt
l i vrai son

Véri fi cati on des l ots


l i vré s

T ouj ours

Souche
bordereau si gné

Entre m achi ne des l ots


de produi ts

T ouj ours

Figure 9: MCT Retour Client

Page 32
 Cas d’une commande client

Commandes
client facturation

Etablissement bordereau de livraison


Verification des produits
ok ko

Souche de Non conformité


bordereau signé des produits
etablit

Sortie machine des lots de produits

Toujours

Figure 10: MCT Commande Client

 Cas d’un retour fournisseur

Page 33
Non conformité
de produits Demande de
etablit sortie produits

Consultation pour produits non conforme


Verification des produits
ok ko

Sortie de produits
validé Refus

Etablissement du bon retour fournisseur

Toujours

Souche de bon
signé

Sortie machine des lots de produits

Toujours

Figure 11: MCT Retour Fournisseur

 Cas d’un transfert inter-agence

Page 34
Demande d'
approvisionnem Control de stock
ent

Consultation pour produits non conforme

Toujours

Suivit de la Bon de
commande commande signé

Etablissement du bordereau de livraison


Verification des produits
Toujours

Livraison Souche de
bordereau signé

Sortie machine des lots de produits

Toujours

Figure 12: MCT Transfert Inter-Agence

Page 35
II.4 Modèle Conceptuel de Donnés
Le modèle conceptuel des données est une représentation statique du système
d’information de l’entreprise qui met en évidence sa sémantique. Il a pour but d'écrire de
façon formelle les données qui seront utilisées par le système d'information.

II.4.1 Définition des concepts


Propriété : C’est le plus petit élément d’information manipulable par le concepteur. Elle est
décrite par un nom, prend des valeurs dans un domaine de valeurs ou types et a une
signification dans le système d’information étudié. Une propriété doit être élémentaire c’est-à-
dire ne doit pas être décomposable en un ensemble de propriétés signifiantes plus petites ;

Entité : Une entité est la représentation d’un ensemble d’objets de même nature, concrets ou
abstraits, ayant un intérêt pour le système d’information étudié. Une entité doit être définie
par des occurrences multiples et au moins une propriété ;

Représentation d’une entité

Une entité est un objet abstrait ou concret de l’univers du discours. Une entité peut être

Figure 13: Représentation d'une Entité

Occurrence : Une entité est une classe d’objets de même nature. Les propriétés qui la
décrivent sont communes à toutes ses occurrences. Par contre les valeurs prises par les
propriétés sont spécifiques à chaque occurrence de l’entité. Pour modéliser un objet en entité,
il est nécessaire de s’assurer que l’objet considéré possède au moins deux occurrences dans le
système d’information étudié ;

Identifiant : Parmi toutes les propriétés d’une entité une ou plusieurs d’entre elles doit jouer
un rôle particulier, celui de permettre de distinguer chaque occurrence de l’entité par rapport à
toutes les autres. Cette propriété ou groupe de propriétés est appelé « identifiant ». On
distingue trois types d’identifiants :

Page 36
o L’Identifiant Simple : C’est un identifiant constitué d’une seule propriété ;

o L’Identifiant Composé : C’est celui qui est composé d’au moins deux
propriété ;

Association Ou Relation : Une association (ou une relation pour certains auteurs) est la prise
en compte par le système d’information du fait qu’il existe un lien entre les objets de l’univers
extérieur ; Une association est un lien sémantique entre plusieurs entités indépendamment de
tous traitements. Une association est souvent nommée par un verbe qui exprime le sens du
lien entre les entités. Les liens logiques existant entre deux entités sont appelés Associations

Cardinalité : Le concept de cardinalité permet d’expliciter les liens entre les entités et les
associations. Elles s’expriment sous la forme d’un couple de valeurs appelées cardinalité
minimum et cardinalité maximum traduisant respectivement le nombre d’occurrences
minimum et maximum d’une association auxquelles participe une occurrence d’entité.

Il s'agit donc d'une représentation des données, facilement compréhensible. Le formalisme


adopté par la méthode Merise pour réaliser cette description est basé sur les concepts « entité
association ».

II.4.2 Le modèle conceptuel des données : le modèle entité/association


Le modèle entité/association représente la collection d’objets appelée entités et les relations
entre ces entités, il décrit les données comme ensemble d’entités, ensemble de relations et
attribut. Le modèle entité/association est plus facile à comprendre la relation entre les entités,
il décrit les cardinalités de l’association.

Page 37
II.4.3 Symbolisme
Utilisateur
IdUtilisateur
NomUtilisateur
PrenomUtilisateur
AdresseUtilisateur
TypeUtilisateur
... Ligne commande
0,n Codelignec
Numérolignec
Traiter Quantitécommandélignec
...
0,n
0,n

1,n
Client Alimenter
1,1 Passer Se detailler
Idclient Commande 0,1
Nomclient 0,n
Idcommande 0,1
datecommande
Produit
Référenceproduits
Libelléproduits
Descriptionproduits
Datedepéremptionproduits
Dated'entréproduits
...
1,1 1,1
Etagere
CodeEtagere Se definir
NumeroEtagere 0,n
CompartimentEtagere
Classer
... 1,n
Se trouver
Lot
1,n Codelots 1,1
Stockdépartlots
0,n
Se referer
0,n Catégorie
Idcatégorie
libéllécatégorie
Fournir
0,n
Fournisseur Suivit lot
0,n
Idfournisseur Dateactionsuivitlot Date
Nomfournisseur Heureactionlsuivitot Heure

Figure 14: MCD De L'Application

Page 38
II.5 Le modèle Logique de Données

II.5.1 Définition
Formalisme des tables logiques est toujours basé sur un MCD donné. Un MLD est
essentiellement composé de tables logiques reliées entre elles par des flèches

Une relation en intention : est celle qui est représentée par son nom et l’ensemble de ses
attributs ;

Une relation en extension : est représentée par une table à deux dimensions avec en colonne
les attributs et en ligne les occurrences de valeurs ;

Le degré d’une relation : est le nombre d’attributs de la relation ;

La cardinalité d’une relation : est le nombre de tuples de cette relation ;

La clé primaire d’une relation : est celle qui permet d’identifier chaque tuple de façon
unique ;

La clé candidate : est celle qui peut potentiellement jouer le rôle de clé primaire ;

La clé étrangère d’une relation : est celle qui n’est pas clé primaire dans la relation mais qui
l’est dans une autre relation.

II.5.2 Règles de passage de MCD au MLD


 Toute entité devient une relation. L’identifiant de l’entité devient clé primaire de la
relation. Les propriétés de l’entité deviennent des attributs de la relation ;
 Toute association de cardinalité maximum à n devient une relation. L’identifiant
implicite de l’association constitué par la concaténation des identifiants des entités qui
lui sont rattachés devient clé primaire de la relation Les propriétés de l’association
deviennent attributs de la relation ;
 Toute association binaire de cardinalité maximum égale à 1 d’un côté et n de l’autre
induit la création d’une clé étrangère. Une clé étrangère est ajoutée dans la relation
ayant pour origine l’entité dont la participation maximum à l’association vaut 1 ;
 Lorsque toutes les branches de l’association possèdent une cardinalité maximum égale
à 1, il y’a création d’une seule relation avec clé étrangère Le choix se fait en fonction
des besoins de l’entreprise ou des règles de gestions existantes.

Page 39
II.6 Le modèle physique des données

II.6.1 Définition et formalisme


Le modèle physique des données (MPD) est la traduction du modèle logique des données
(MLD) dans une structure de données spécifique au système de gestion de bases de données
(SGBD) utilisé.

II.6.2 Règles de passage du MLD au MPD


Le passage MLD à MPD se fait par les étapes suivantes :

 implémentation physique de chaque table du MLD dans le SGBD utilisé.


 pour chaque table, indiquer au SGBD quel(s) champ(s) constitue(nt) la clé primaire.
 pour chaque table, indiquer au SGBD la (les) clé(s) étrangère(s), et la (les) clé(s)
primaire(s) correspondante(s).

II.6.3 Symbolisme
Catégorie
Ligne commande
FK_SE_DETAILLER Idcatégorie varchar(13) <pk>
Codelignec libéllécatégorie varchar(15)
Idcommande
Numérolignec
Commande Quantitécommandélignec
Idcommande ... FK_CLASSER Fournir
Idclient Idfournisseur
datecommande FK_ALIMENTER Produit Codelots
... Référenceproduits
Référenceproduits
FK_PASSER ... FK_FOURNIR
Codelignec
Idcatégorie FK_FOURNIR3
FK_CONCERNER Libelléproduits
Client Descriptionproduits
Concerner Datedepéremptionproduits
Idclient FK_SE_DEFINIR Fournisseur
Référenceproduits Dated'entréproduits
Nomclient
Idvente ... Idfournisseur
Nomfournisseur
Se definir
FK_CONCERNER2 Référenceproduits
Codelots
Compartiment
Vente
CodeCompartiment FK_SE_DEFINIR2
LibelleCompartiment Idvente
Libellevente Lot
Typevente Codelots
FK_COMPORTER2 Categorievente Dateactionsuivitlot
... Stockdépartlots
...
Comporter
FK_SE_TROUVER
CodeEtagere FK_SE_REFERER
CodeCompartiment
Se trouver
Suivit lot
FK_COMPORTER FK_SE_TROUVER2 Codelots Dateactionsuivitlot
CodeEtagere
Heureactionlsuivitot
Etagere
CodeEtagere
LibelleEtagere

Figure 15: MPD De L'Application

Page 40
CHAPITRE II.
SECTION II : IMPLEMENTATION DE LA SOLUTION

III. Environnement matériel


Pour implémenter notre application de gestion, nous nous sommes servis d’un
Ordinateur Portable Product dont les caractéristiques sont :

 Nom du Système d’Exploitation : Windows 10

 Processeur :1,67

 Mémoire Physique (RAM) :4go

IV. Environnement logiciel


Les logiciels utilisés sont les suivants :

 Système d’Exploitation : Windows 10 Professionnel 64 bits

 Modélisation Graphique Diagrammes : PowerAMC 15.1

 Sauvegarde des informations et Données du Système : Sqlyog Entreprise

Page 41
 Conception graphiques des Interfaces : Visual Studio 2015

Page 42
V. PRESENTATION DES DIFFERENTS INTERFACES

V.1 Captures d’écran de l’interface du login

Figure 16: Captures d'écran du Login

Page 43
Page 44
V.2 Capture d’écran du formulaire d’accueil

Figure 17: Capture d'écran du Menu Principal

Page 45
V.3 Captures d’écran du produit

Figure 18: Captures d'écran du Formulaire du Produit

Page 46
Page 47
V.4 Captures d’écran du Client

Figure 19: Captures d'écran du Formulaire Client

Page 48
CHAPITRE IV.
III. BILAN DU STAGE

Notre stage au sein de la société HENRI ET FRERES SARL, a été bénéfique sur plusieurs
plans, notamment dû au bon encadrement que nous avons eu. Nous avons pu nous approprier
de beaucoup de notions techniques :

I. L’enrichissement du vocabulaire technique 


En effet lors de la lecture des différents rapports d’étude et des visites guidées au sein de
la société, nous avons découvert un bon nombre de mots et expressions techniques. La liste
étant longue nous ne les énumérons pas ici. Toujours est-il qu’il nous permettrons à long
terme de mieux communiquer au sein de toute autre structure commerciale.

II. La capacité à pouvoir diagnostiquer certains équipements matériels et logiciel 


Ces observations peuvent être classiques et ennuyeuses, mais elles permettent une grande
ouverture d’esprit quant à la compréhension des systèmes d’informations.

Page 49
CONCLUSION
En guise de résumé, pour rendre compte de manière fidèle et analytique la période de
stage passé au sein de la société HENRI ET FRERES SARL sur le projet de modélisation
d’un système de gestion des stocks dans un magasin, nous surlignons non seulement
l’acquisition des compétences techniques solides au travers des activités menées, mais aussi
les difficultés de déplacement.

Cette expérience nous a conduits à approfondir nos connaissances dans le domaine de


gestion des systèmes d’informations. En majorité sur le plan « études », mais aussi sur la
réalisation et l’organisation d’un système de gestion. En effet, L’efficacité que nous avons pu
développer dans l’atmosphère de ces obligations, nous a permis de construire une position
étayée par rapport aux moyens et techniques utilisés dans la mise en œuvre d’un logiciel de
gestion. Ainsi nous nous sentons prêts et armés, à envisager de donner notre opinion sur de
nouveaux dispositifs.

Notre rapport s’est articulé autour de trois points principaux : tout d’abord par une
présentation de l’environnement de l’entreprise, ensuite une présentation du projet et les
objectifs à atteindre, enfin un bilan sur le plan instructif.

Nous envisageons mettre à profit toutes les connaissances et notions acquises durant ce stage
tout au long de notre future vie professionnelle. Ainsi, nous pensons que cette expérience sur
ce projet de gestion nous aura ouvert de nombreuses perspectives, et que les enseignements
tirés de cette expérience seront précieux pour alimenter notre réflexion sur les études systèmes
d’informations.

Page 50

Vous aimerez peut-être aussi