Vous êtes sur la page 1sur 100

Epiphane A.

IKA
(OCE / OCP / MCSE )
Consultant Cloud Computing / Expert Oracle database
Mob: 97977995 E-mail: Ika.epiphane@gmail.com,
 1961  John McCarthy prédit:
" Le futur des services informatique sera organisé de telle manière
qu'ils s'offriront un peu comme des ressources publiques à l'instar
des réseaux publiques téléphoniques. Ceci amènera une nouvelle
industrie"
 1964  Douglas Egelbart:
Les recherches dans les interactions humaines et ordinateur ont
favorisé la création des souris d'ordinateur
 1970
 ARPANET créa le premier réseau d’ordinateurs
 Le modèle de référence ISO/OSI

Edgar F. Codd
Les bases de données relationnelles ont vue le jours grâce a la
thèse mathématique sur l'algèbre relationnelle
 1990
 Tim Berners-Lee
Créa le World Wide Web après invention de l’ internet en
1983 par le projet ARPANET
 Popularité du Grid computing
L'accès à la puissance des ordinateurs était devenu aussi
facile que ploguer dans l'électricité le Grid. (Baidu
Enciclopedie, 2013)
 Les réseaux NAS et SAN
 1997  Cloud Computing par Ramnath Chellappa
 2010 IOT ou Internet des Objets et le Web des Objets
 Réseaux de stockage SAN
 Un réseau à grande vitesse de périphériques de
stockage qui les connecte aux serveurs.
 Peut être consulté par des applications sur des
serveurs en réseau.
 Particulièrement utile pour la sauvegarde et la
reprise après sinistre.
 Utilise des protocoles ( FCP/ iSCSI / FCoE / FC-
NVMe) selon les moyens ou pour couvrir des
distances géographiques plus longues.
 SAN peut également simplifier certaines tâches de
gestion.
 Offre flexibilité, disponibilité et performance
 Grid Computing
Le calcul de grille est un arrangement d'ordinateurs, relié par un
réseau, où la puissance de traitement non utilisée sur toutes les
machines est attelée pour accomplir des tâches plus efficacement.
Les tâches sont distribuées parmi les machines, et les résultats sont
recueillis pour former une conclusion. L'avantage du grid computing
est qu'il réduit le temps nécessaire à la réalisation des tâches sans
augmenter les coûts.
 « Le cloud computing domestique devrait croître
de 53% » en 2016 sur www.moneycontrol.com

 « Le cloud computing permet un retour sur


investissement plus rapide » Lindsay Armstrong
de salesforce.com

 Non seulement il est plus rapide et plus flexible,


il est moins cher. L'émergence des modèles de
cloud computing a radicalement modifié la
décision de rentabilité….
 «Le Cloud Computing est un modèle qui
offre aux utilisateurs du réseau un accès
à la demande, à un ensemble de
ressources informatiques partagées et
configurables, et qui peuvent être
rapidement mises à la disposition du
client sans interaction directe avec le
prestataire de service.»  selon NIST et
UIT
 Accès aux services à la demande

 Accès réseau large bande

 Réservoir de ressources (non localisées)

 Redimensionnement rapide (élasticité)

 Facturation à l’usage
 Open Virtual Machine Format (OVF)
Standard de stockage sur disque des images de machines virtuelles

 Open Grid Forum


Communauté d’utilisateurs, de développeurs et de fournisseurs qui
développent l’Open Cloud Computing Interface (OCCI).

 Storage Networking Industry Association


SNIA standardise les stockages des données dans des
domaines importants comme l’interaction de l’utilisateur
avec les données, la qualité de service, le chiffrement et
la manière de transférer les données d’un Cloud à un
autre
 En 2014 IEEE créa 2 nouveaux standards
avec ISO, IEC et le ITU:
 ISO/IEC 17788, Cloud Computing
Overview and Vocabulary
 2014; ISO/IEC 17789, Cloud Computing
Reference Architecture (CCRA)
 Quelle est la motivation derrière
l’adoption du cloud?
 Pourquoi le cloud ferait une différence
économique?
 Comment le cloud supporte la nouvelle
explosion de données dans de la Big
Data?
 A qui profite les bénéfices du cloud?
 1.2.1- Les modèles techniques
 Services IT  Achat-Pour-Consommation
 Services IT  Location-Pour-Consommation
 Les plateformes cloud constitue le soubassement pour les
services IT
 Demandes de matériel peuvent être limitées mais les
demandes de services sont illimitées dans le modèle cloud
 Les employés et compagnies existantes qui sont
incompatibles avec le nouveau modèle seront simplement
éliminer
 Les Cloud ‘Food and Beverage’ , ‘IT’, d’Education, de Santé,
Administratif, de Traffic.

 http://www.michaelulryck.com/les-avantages-
economiques-du-cloud-computing/
 Pour les commerciaux à distance, un CRM sur le cloud permet
d'accéder à toutes les informations nécessaires depuis un terminal
mobile ainsi que la mise à jour des contacts clients à temps réel.
 L'invitation à distance, la vidéo et visio-conférence, les e-mails, les
formations certifiées à distance, les retouches de photos et
l'échange des produits
 Les services cloud par une variété de terminaux à savoir les smart
phones, les ordinateurs, les tablettes et télévision etc. vont
parvenir aux individus, employés et étudiants dans différent but
de divertissement, d'études et bien d'autres formes
 Le service cloud fournit les outils de support pour toutes activités
humaines de la société comme le control de la foule, les
logistiques, le flow du capital et d'information qui va nettement
améliorer nos vies matérielles et spirituelles
A l'ère du cloud, les marges de profits, les
espaces d'opérations et la capacité humaine
seront élargies à travers le temps et l'espace.

 Lemonde virtuel et réel vont se faciliter entre


eux.
 Citer6 élements de changement dû au
modèle d’affaire cloud computing pour
une startup.

 Reponses: https://www.frenchweb.fr/6-
facons-dont-le-cloud-change-le-
business-model-des-start-ups/151452
 Definissez les termes mutualisation et
economie d’echelle
 1.3.1-Cloud Privé
 Bénéfices: libre- service, evolubilité,
multiples locataires etc.
 Limites: Propriétaire responsable de son
administarion
 eg: AWS VPC

 1.3.2- Cloud communautaire


Infrastructure partagée par plusieurs
membres ou organisations
 1.3.3- Cloud Public
 Bénéfices: libre- service, service illimité
evolubilité, multiples locataires, pas de
resources perdues etc
 Limites
- Pas adapté à tous les systèmes existants
- Problématique de sécurité
 1.3.4-
Cloud hybride
- Reduction des resources perdues, le service
au moindre cout, control partagé
 Software Defined Architecture
Le mécanisme et le concept de fourniture de services,
d'orchestration et de provisionnement est appelé
architecture définie par logiciel.

 Orchestration de service cloud:


 Une architecture, les outils et les processus utiliser pour
définir un service
 Combinaison de software et de hardware ensemble pour
offrir un service
 Connection et automatisation des workflows si nécessaire
pour offrir le service
 Produit l'évolutivité , la facturation et les workflows
 Shamim Hossain  "Le cloud d’infrastructure" est le pilier
sur lequel "Cloud Computing" a été bâtit
 Mathieu (Hug, 2008)  " C'est un émergeant paradigme de
l'informatique ou les données et services résident dans des
DC massifs, extensibles, omniprésents et accessible de
n'importe quels gadgets connectés sur l'internet."
 NIST de 2010  "La capacité fournit aux clients est de faire
la provision de processeurs, stockages, réseaux et autres
ressources fondamentales.
 Le consommateur n'a aucun control sur l'infrastructure de
sous bassement du cloud.
 Il garde contrôle sur les SE, stockage, applications
déployées et aussi des contrôles limités de quelques
composants de réseaux tels les "firewalls" des VM."
 Serveurs physiques et virtuelles
 Systèmes de stockages par NAS ou SAN
 La segmentation du réseau utilisant différents
ranges de réseau et VLAN
 Communication réseau (incluant routeurs,
switches, firewalls, répartiteur de charge, etc.)
 Connexions internet à haute débit
 Plateforme de virtualisation
 SLA ou Niveaux de services
 Sécurité par le matériel ou firewall / iDS
 Matériel répartiteur de charge, DNS, DHCP
 L'électricité et les systèmes DR
 Hakan Erdogmus 2009  Google a plus de 30 DCs. Chacune plus
d'un million de servers.
 Randy H. Katz 2009  les centres de données de Microsoft basés à
Quincy occupaient plus de 43600 mètre carré avec 4.8 km de
tuyaux refroidisseurs, 965km de câble électriques, 92900 mètre
carré de mur et 1,5 tonnes de batteries pour l'alimentation de
secours
 En 2016 ce DC s’étend sur 270 hectares de surface. Il fournit plus
de 200 services cloud en ligne et contient 30 milliards de données
d’objets stockés pour plus d’un million de serveurs avec un flux
de requêtes réseau de 1,5 millions/s.
 Yahoo avec 13000 mètre carré dans Sunnyvale en Californie
 IBM, HP, Oracle possèdent des DC dont la construction est faite à
l'aide de blocs de construction identiques à l'informatique
intégrée, l'énergie électrique et de refroidissement
 Un DC avec 24000 mètres carrés peut remplir 400
conteneurs. 2 centrales fournissent un total de 300
MWs. A savoir: 100MWs pour refroidissement et
gaspillages en pertes électriques. Puis 200 MWs
utilisé pour équipements informatiques.
 Les systèmes de refroidissement à base d'eau
circulent l'eau froide dans les conteneurs pour
évacuer la chaleur.
 Il n'y a pas besoin de plancher surélevé ou salle
climatisée. Les conteneurs sont livrés à l’installation
par camions, puis abaissé à l'espace au sol.
 Ces conteneurs sont ensuite attachés à une infrastructure
dont la colonne vertébrale se nourrit de refroidissement, de
connectivité réseau, de la puissance électrique et de l’eau.

 Chaque conteneur de 67,5 mètres cubes peut accommoder


2500 serveurs dont un million (400 x 2500) de serveurs

 Les DC d'un million de serveurs sont très populaires de nos


jours.

 Ces genres de DC restent le principal moteur qui fournit


l’élasticité et la souplesse dans le cloud computing
 Amazon EC2
 VMWare vCloud
 Amazon EC2 and S3,
 Gogrid,
 RACKSPACE,
 IBM BlueHouse,
 Linode,
 La virtualisation est le processus d'abstraction des
ressources informatiques (CPU, réseau, stockage,
mémoire, pile d’applications, bases de données,
d'autres outils utiles, etc.) à partir d'applications et les
utilisateurs finaux
 L'hyperviseur métal natif nu ou hyperviseur de type 1. Il
fonctionne directement sur le matériel de l’hôte pour
contrôler le matériel et la gestion des SE invités. Les SE
invités s'exécutent directement sur l'hyperviseur
(Wikipedia, 2011b). Exemple: IBM z / VM, VMWare
ESXi, Citrix XenServer etc.
 L'hyperviseur hébergé ou de Type 2 fonctionne sur un
système d'exploitation.
Exemple:VMWare Server etc
 https://training.mirantis.com/online-
resources/fuel-video
 https://www.mirantis.com/software/open
stack/
 https://www.slideshare.net/openstack/in
tro-grizzlyarchv1-19109550
 Environnement d'hébergement d'applications à la demande
 Plus rentable que Iaas (Paas peut être meilleur en coûts que Iaas
car les systèmes sont optimisés pour exécuter des applications
efficacement alors que Iaas ne peut fournir que du matériel et
donc les clients doivent être en charge de l'équilibrage de charge
et de la mise en réseau
 Facile de déploiement car la plateforme prend soin de la mise à
l'échelle pour vous
 Paas bénéficie de Multi-tenancy ou colocation
 Paas optimise son infrastructure pour l'utilisation par de nombreux
fournisseurs.
 Plusieurs utilisateurs peuvent partager le même ordinateur
physique et la base de données
 PaaS est mieux adapté pour multi-tenancy que IaaS (Iaas fournir à
chaque utilisateur sa propre VM créant ainsi une nette séparation
des ressources)
 Ex: Google
AppEngine, Salesforce.com,
Windows Azure, Amazon
 Applications à la demande
 Dans le mode Saas, l'usage prime sur la solution: on
parle de service de messagerie, de service d'achat
dans les boutiques en ligne, de service d'accès à des
bibliothèques etc.
 L'application est déjà construite et opérationnelle, il
n'y a pas véritablement de développement mais
plutôt du paramétrage; d’où le succès de ce services
modelables et personnalisables
 Ex: Gmail, MS Office Web Companions
 AWS fournit une collection de services pour
la création d'applications cloud
 Stockage: S3, EBS

 Calcul: Elastic Cloud Computing EC2,


scaling/load balancer, Elatic MapReduce,
Elastic Beanstalk
 Database: RDS, DynamoDB, ElastiCache

 Réseau: VPN, VPC, DirectConnect


 US East (N. Virginia),
 US west (Oregon),
 US west (N. California) ,
 EU(Frankfurt),
 EU (Ireland)
 Asia Pacific (Singapour),
 Asia Pacific (Tokyo)
 Asia Pacific (Sydney)
 South America (Sao Paulo)
 AWS a plus de capacité que Google ou 10x plus que
tout autre concurrent
 Xen Hypervisor
- Les micro-instances sont souscrites mais d'autres non
- Le stockage et les LAN sont partagés –Colocation
- Facturation à l’heure
- Provision Amazon machine image instances -licences
utilisateurs (problème)
- Le système d'exploitation allumé est le problème
client
- Peut utiliser des consoles de 3ème partie pour
contrôler le cloud VMWARE, Microsoft
 EC2:
Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2) est un service Web qui
fournit une capacité de calcul sécurisée et redimensionnable dans le cloud.
Destiné aux développeurs, il est conçu pour faciliter l'accès aux ressources
de cloud computing à l'échelle du Web

 AWS Lambda
AWS Lambda vous permet d'exécuter du code sans avoir à mettre en service
ou gérer des serveurs. Vous payez uniquement pour le temps de calcul
consommé, il n'y a aucun frais lorsque votre code n'est pas exécuté

 Elastic Load Balancing:


Elastic Load Balancing distribue automatiquement le trafic applicatif entrant
sur de multiples instances Amazon EC2. Cette fonction vous permet
d'obtenir une tolérance aux pannes au sein de vos applications, en
fournissant en toute transparence les capacités requises en matière
d'équilibrage de charge afin de répartir le trafic applicatif
 Stockage éphémère par instance spécifique

 Stockage EBS persistant, indépendant d’une


instance, Elastic Block Store (SSD et options
de cryptage)

 Service de Stockage Simple basé sur objet


(S3)

 Données limitées à une région


 S3
Amazon Simple Storage Service (Amazon S3) est un service de
stockage d'objets doté d'une interface de services web simple
pour stocker et récupérer toute quantité de données depuis
n'importe où sur le web. Ce service est conçu pour être
durable à 99,999999999 % et peut traiter plusieurs milliards de
données dans le monde entier
 EBS
Amazon Elastic Block Store (Amazon EBS) fournit des volumes
de stockage permanent en mode bloc à utiliser avec les
instances Amazon EC2 dans le cloud AWS. Chaque volume
Amazon EBS est automatiquement répliqué au sein de sa zone
de disponibilité, afin de vous protéger contre toute défaillance
de composants, tout en garantissant une disponibilité et une
durabilité élevées.
 VPC
Amazon Virtual Private Cloud (Amazon VPC) vous permet de
mettre en service une section du cloud Amazon Web Services
(AWS) qui a été isolée de manière logique et dans laquelle
vous pouvez lancer des ressources AWS dans un réseau virtuel
que vous définissez.
 Direct Connect
AWS Direct Connect facilite l'établissement d'une connexion
réseau dédiée depuis vos locaux vers AWS. En utilisant
AWS Direct Connect, vous pouvez établir une connectivité
privée entre AWS et l'environnement de votre centre de
données, bureau ou colocation, ce qui, dans bien des cas, vous
permet de réduire vos coûts réseau, d'augmenter votre débit
sur la bande passante et de fournir une expérience réseau
plus homogène que les connexions basées sur Internet.
 Amazon Aurora
Amazon Aurora est un moteur de base de données relationnelle
compatible avec MySQL, qui associe la vitesse et la disponibilité des
bases de données commerciales haut de gamme à la simplicité et à la
rentabilité des bases de données open source. Amazon Aurora propose
des performances jusqu'à 5 fois supérieures à celles du MySQL, avec la
sécurité, la disponibilité et la fiabilité d'une base de données
commerciale contre un dixième du coût
 RDS
Avec Amazon Relational Database Service (Amazon RDS), configurez,
gérez et dimensionnez facilement une base de données relationnelle
dans le cloud. Ce service fournit une capacité économique et
redimensionnable tout en gérant les tâches fastidieuses d'administration
des bases de données, vous permettant ainsi de vous consacrer à vos
applications et à votre activité.
 DynamoDB
Amazon DynamoDB est un service de base de données NoSQL rapide et
flexible qui a besoin d'une latence constante de quelques millisecondes,
quelle que soit l'échelle. Il s'agit d'une base de données entièrement
gérée dans le cloud, qui prend en charge les modèles de stockage de
documents et de clé-valeurs.
 https://aws.amazon.com/
 Cloud en premier, Mobile d'abord
- Virtualisation par HyperV
- Microsoft Azure est IAAS et PAAS
- Office 365 et bureau pour IPAD
- Sharepoint (Système de fichiers)
- Yammer (réseau social)
- Échange

 Dynamique CRM
 Lancé en 2010
- Fournit les services PAAS et IAAS
- C’est un fournisseur de cloud hybride qui tente de
faire plusieurs choses
- Peut être utilisé pour n'importe quoi, car il fournit des
services IAAS d’hébergement VM
- Ses services PAAS sont connus pour héberger des
sites Web qui peuvent recevoir beaucoup de trafic
- Bon pour les développeurs .Net
- Azure a développé le système d'exploitation
Windows Azure utilisé pour son data center cluster
- Utilise Hyper-V serveur Windows hYperV pour
exécuter les VM
 Windows Azure est un système d'exploitation pour le datacenter:
- Il traite l'ensemble du datacenter comme une Machine
- Gestion des ressources, approvisionnement et suivi
- Gère le cycle de vie des applications
- Permet aux développeurs de se concentrer sur la logique métier
 Fournit un pool partagé d'ordinateurs, de disques et de réseaux
- Stockage virtualisé, calcul et réseau
- Illusion de ressources illimitées
 Fournit des blocs de construction communs pour les applications
distribuées
- File d'attente fiable, stockage structuré simple, stockage SQL
- Services d'application tels que le contrôle d'accès et la
connectivité
 L'application Windows Azure est appelée "service"
- Définition des informations
- Informations de configuration
- Au moins un rôle
 Les rôles sont comme des DLL dans le service 'process'
- Collection de codes avec un point d'entrée qui s'exécute
dans son propre VM
 Il existe actuellement 3 types de rôles
- Rôle: IIS7 et ASP.net dans le système d'exploitation
Windows Azure
- Rôle du travailleur: code arbitraire dans Windows Azure
- Rôle VM: téléchargement de VHD avec système
d'exploitation fourni par le client
https://azure.microsoft.com/fr-fr/solutions/
 Aucun coût de démarrage

 Aucuns frais d'annulation

 Payez uniquement pour ce que vous


utilisez

 Facturation à la minute
 1.5.1- Les avantages du cloud computing
- L’ économie d’échelle
- Aide à l'intégration
- Mises à niveau
- Infrastructure et sécurité de niveau
international
- Minimisation du risque
- Évolutivité
- Aptitude à l'emploi (ITSM)
- Changements et configuration faciles
- Agilité
 Connexion Internet obligatoire

 Transportabilité des données ex: Google


Wave

 Sécurité et intégrité des données

 Confidentialité et sécurité des données

 Dépendance
 Les risques techniques (Interfaces et API insécurisés REST/
SOAP)
 Risques associés à la colocation
 Fuite de données / données Rémanence
 Les menaces internes
 Politique et risques organisationnels
- Risques de conformité
- Les soucis client Lock-In
 Risques juridiques
- Risques de protection des données
- Responsabilité et possession des données
 Normes de sécurité, Statuts et recommandations
 Mettre en œuvre des pratiques de sécurité connues
 Apprendre aux clients à utiliser les architectures de sécurité
 Fournir des contrôles d'accès
 Fournir des outils de surveillance et d'audit de sécurité
 Confidentialité des données
 Les fournisseurs cloud fournissent l’expertise dans la
sécurité
 Stephen Orban maintenant Directeur de
la stratégie d'entreprise chez AWS
raconte dans la suite son expérience
avec la migration vers le cloud en Nov
2016.
 Avec une équipe de DevOps devrait
migré sous pression des installations de
colocation des centres de données
hébergée en Asie-Pacifique à Hong
Kong.

 Des dizaines d'applications en cours


d'exécution à migrer
 Capable de terminer cette migration en 6 semaines sans avoir à
débourser du capital sur du nouveau matériel ou à modifier une
grande partie de leurs opérations et procédures opérationnelles.
 AWS Marketplace leur avait offert la possibilité de louer le même
répartiteur de charge et l'accélérateur WAN que Dow Jones avait
dans leurs installations.
 Il fallait simplement déplacer les bases de donées et applications
existantes
 Cloud leur a éviter de reconstruire les systèmes à partir de zéro
pendant la migration
 Conséquence leurs coûts opérationnels continus ont diminué de
près de 40%.
« Cette expérience nous a permis de
rentabiliser ou de réaffecter plus de 100
millions de dollars de coûts sur l'ensemble
de News Corp (notre société mère) en
migrant 75% de nos applications vers le
cloud, alors que nous consolidions 56
centres de données en 6. Alors que News
Corp continue son parcours vers 75%, il a
été en mesure de réaliser son objectif
d'économies d'environ 2 ans »
 Unclient avec lequel nous travaillons, par
exemple, a développé une analyse de
rentabilisation de la productivité des
développeurs. Le client (à juste titre)
pense qu'en migrant ses centres de
données vers AWS et en formant ses
développeurs dans le processus, chacun
de ses 2 000 développeurs sera 50% plus
productif.
 Poussé par l'élimination du temps
d'attente pour l'approvisionnement
d'infrastructure et l'accès à plus de 80
services qu'ils auraient autrement à
construire, se procurer individuellement,
cette augmentation de la productivité
mènera à 1000 années supplémentaires
de capacité de développement ... chaque
année.
 Le client a l'intention d'utiliser cette
productivité supplémentaire pour
financer 100 nouveaux projets de 10
personnes chacun afin de trouver de
nouvelles opportunités de croissance.
(En tant qu'ancien chef de l'information,
c'est probablement mon analyse de
rentabilisation préférée )
 Qu'y a -t- il dans votre environnement?

 Quelles sont les interdépendances?

 Qu’allez
vous migrer en premier et
comment allez-vous le faire migrer?
 Ce model est un ensemble de personnes
, processus et technologies qui
s'améliorent constamment à mesure que
vous migrez plus d'applications
 Principaux risques engendrés par le Cloud: 1- La
sécurité des données et 2- la qualité et la continuité de
service

 Les risques que les données soient perdues, modifiées ou


rendues accessibles à des tiers non autorisés sont
nettement amplifiés une fois dans le cloud

 L’utilisateur devra vérifier que le prestataire a mis en


œuvre et s’engage à maintenir toutes les mesures de
sécurité physique, de sécurité logique (chiffrement,
connexion VPN, authentification, sauvegarde, réplication
multi-site, etc.), nécessaires pour assurer la disponibilité,
l’intégrité et la confidentialité des données
• Contrat d’adhésion
• Contrat de consommation
• Contrat de service
• Contrat à exécution successive
• Contrat conclu à distance
Déterminer le périmètre des services et
prestations
Définir les responsabilités de chaque
partie
Les données, leur transfert et traitement
Les prix et leurs modes de fixation
La réversibilité
Le droit applicable
 https://www.salesforce.com/what-is-cloud-
computing/
 https://www.jurisexpert.net/cloud-computing-
droit-et-contrat/
 https://moodle.lusy.fri.unilj.si//pluginfile.php/17
78/mod_resource/content/1/arch-design.pdf
 https://www.amazon.com
 https://azure.microsoft.com/en-us/
 https://www.zdnet.com/article/saas-paas-and-
iaas-understand-the-differences/
 https://www.scalair.fr/blog/9-étapes-clés-pour-
réussir-sa-migration-dans-le-cloud

Vous aimerez peut-être aussi