Vous êtes sur la page 1sur 2

FLEXION PLANE SIMPLE Génie mécanique

Objectifs
C1.1- Identifier la sollicitation subie par un solide de type poutre.
C1.2- Vérifier la résistance d’un composant.
C1.3- Dimensionner un composant.

I- Rappel :

Essai de flexion:
y Fibres comprimées
F F Fibre neutre

f
G
x

Fibres tendues

Un comparateur nous permet de mesurer les déformations transversales appelé flèches f.


Les essais montrent que la flèche f dépend de :
 La norme de la charge ;
 La position de la charge ;
 La forme et le matériau de la poutre ;
 La longueur de la poutre.

II- Définition :
Une poutre est sollicitée à la flexion plane simple lorsque le système des forces extérieures se réduit à un système
plan et que toutes les forces sont perpendiculaires à la ligne moyenne.

III- Effort tranchant :

Ty = - (somme algébrique des efforts appliqués sur la poutre à gauche de la section de centre G)

IV- Moment fléchissant :

Mfz = - (somme algébrique des moments des efforts appliqués sur la poutre à gauche de la section de centre
G et calculés au point G)
centre G)
V- Contrainte tangentielle :
Le glissement transversal provoque dans la section droite (S) des contraintes tangentielles ().
Ces contraintes sont uniformément réparties dans la section droite (S).
Ty TyMaxi y Fibres raccourcies S
On définit :  = et moy = avec S : la section droite
S S S'
de la poutre. 
G x
VI- Contrainte normale :
y


La contrainte normale σ est proportionnelle à la distance de la fibre
Maxi
étudiée au plan des fibres neutres. Fibres allongées

Cours En Ligne Pour s’inscrire : www.tunischool.com Page 1 sur 2


FLEXION PLANE SIMPLE Génie mécanique

(S) : la section plane avant déformation ;


(S’) : la section plane après déformation ;
y : la position de la fibre étudiée ;
σ : la valeur de contrainte de la fibre étudiée ;

Mfz
 = y
IGZ

La contrainte normale est maximale lorsque y désigne la fibre la plus éloignée de la ligne moyenne.
On note yMaxi = v.

Mfz Maxi
 Maxi = (en MPa ou N/mm²)
IGZ
v
IGZ
 La quantité est appelée : module de flexion (mm3) ;
v
 La quantité IGZ est appelée : moment quadratique (mm4) et dépend de la section de la
poutre.
Valeur du moment quadratique et de la distance v de quelques surfaces élémentaires
y y y d y
z z z z
h

Surface G G G G
d D
b a

bh3 a4 πd4 π(D4  d4 )


IGZ
12 12 64 64
h a d D
v
2 2 2 2

VII- Condition de résistance :


Pour des raisons de sécurité, la contrainte normale due à la flexion doit rester inférieure à la
résistance pratique Rp.

On définit Rp par le quotient de la résistance élastique à l’extension Re par le coefficient de


sécurité s.
Re
σMaxi ≤ Rp avec : Rp =
s
Tel que : Rp : La résistance pratique (en MPa ou N/mm²)
Re : Résistance élastique à l’extension (en MPa ou N/mm²)
s : Coefficient de sécurité
VIII- Activités :
Activité 2 page 218 : Tendeur de courroie
Activité 3 page 225 : Fraiseuse universelle

Cours En Ligne Pour s’inscrire : www.tunischool.com Page 2 sur 2