Vous êtes sur la page 1sur 22

Université Libre de Tunis

Projet fin d’année :


Cadre fermé
Réalisé par : Rami Rgaieg
Oussama Ktiti
Amina Malki
Hamdi Ouaji
Encadré par : Mr Bouhlel Kais

2018/2019
Sommaire
Introduction : ................................................................................................................................................................ 4
Chapitre I : description du projet .................................................................................................................................. 6
1. Introduction : .................................................................................................................................................... 6
2. Présentation du projet : ..................................................................................................................................... 6
Chapitre II : hypothèse de calcul et évaluation des charges ......................................................................................... 9
1. Introduction : .................................................................................................................................................... 9
2. Hypothèse de calcul :........................................................................................................................................ 9
3. Evaluation des charges : ................................................................................................................................... 9
Chapitre III : Modélisation sur logiciel robot : .......................................................................................................... 13
1. Introduction : .................................................................................................................................................. 13
2. Présentation logiciel robot : ............................................................................................................................ 13
3. Calcul des sollicitations (détermination des moments) : ................................................................................ 14
Chapitre VI : Calcul des sections d’aciers .................................................................................................................. 16
1. Introduction : .................................................................................................................................................. 16
2. Calcul section d’acier : ................................................................................................................................... 16
3. Schéma ferraillage (sur auto CAD) : .............................................................................................................. 18
Chapitre V:Calcul métré ........................................................................................................................................... 229
Conclusion……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………22

2
Liste des figures

Figure 1: Vue en plan du projet ........................................................................................................................ 6


Figure 2 : coupe transversale du projet ............................................................................................................. 7
Figure 3: Système Bc...................................................................................................................................... 10
Figure 4:Charge Mc120.................................................................................................................................. 11
Figure 5 : Les diagrammes des moments ....................................................................................................... 14

3
Introduction :

Un passage inferieure est un ouvrage permettant de franchir un obstacle naturel ou artificiel. La


conception d’un cadre fermé nécessite une étude complète et pointue de dimensionnement afin de pouvoir
disposer d’un ouvrage possédant la capacité de résister aux charges du trafic, aux incidents éventuel dus à
la circulation ou aux caprices de dame nature. Le concepteur doit également pouvoir construire un
ouvrage réalisable avec un coût optimal.

Le projet faisant l’objet de l’évaluation des charges et l’étude de la structure en béton armé. Il est
considéré comme un grand projet vu sa richesse structurelle.

Dans les chapitres au suivant, on va accéder au dimensionnement de cet ouvrage.

4
Chapitre I :
Description du projet

5
Chapitre I : description du projet
1. Introduction :
Une présentation du projet qui est obligatoire pour connaitre les dimensions du cadre et accéder aux plans (vue en
plan avec une coupe transversale).

2. Présentation du projet :
Le projet dont un cadre fermé, qui porte sr la dalle supérieure 3 voies et au dalle inférieure un voie ferré, on se
charge de calculer le ferraillage après la modélisation sur le Logiciel ROBOT. On a choisi de travailler sur une
bande de dalle (1metre linéaire) de largeur, de longueur 10m et épaisseur de 6cm.

Figure 1: Vue en plan du projet

6
Figure 2 : coupe transversale du projet

7
Chapitre II :
Hypothèse de calcul et
évaluation des charges

8
Chapitre II : hypothèse de calcul et évaluation des charges
1. Introduction :
Ce chapitre a pour but de fournir les différentes charges et les hypothèses de calcul permettant ainsi de
dimensionner les divers éléments de la structure.

2. Hypothèse de calcul :
Cette partie nous permet de souligner selon les caractéristiques des matériaux, la précision de la mise en
œuvre des divers éléments de l’ouvrage, les différentes hypothèses retenues pour le calcul.
Caractéristique matériaux :
-Dosage : 400 kg/m3
-Résistance à la compression : fck = 40𝑀𝑃𝑎
-Résistance caractéristique à la traction : Ctm = 0.3𝑓𝑐k = 2.2 Mpa
Acier :
-Acier à haute adhérence (HA) : Fe500 Fe = 50 000 t/m²

3. Evaluation des charges :


a. Action permanentes :
Remblai :
16.407 + 16.377
G = γ × h × 1 ⇨ 23 × ( − 15.04) × 1
2
⇨ G = 31.09KN
Ballast:
G=γ×h×1
h(ballaste) = 8.351 − (6.929 + 0.6) ⇨ 0.82
⇨ G = 18.86KN/m²
b. Actions variables :
Système de charges A :
36000
A(l) = 230 + , avec l = 10m
l + 12
36000
A(10) = 230 + = 18.66KN/m
22
Système de charges B :
Le camion type du système Bc a une masse totale de 30 tonnes :
-la masse portée par chacun des essieux arrière est de 12 tonnes
-la masse portée par l’essieu avant est de 6 tonnes
-la surface d'impact d'une roue arrière est de 0,25*0,25 m²
-la surface d'impact d'une roue avant est de 0,20*0,20 m²
9
-on peut disposer transversalement sur la chaussée autant de files de camions Bc que la chaussée
comporte de voies de circulation et longitudinalement le nombre de camions par file est limité à 2.
La figure 3 montre comment sont les camions de types Bc.

Figure 3: Système Bc

l′ = tg30 × 1.35 = 0.
l′′ = tg45 × 0.3 = 0.3
l = 2 × (l ×′ + l′′ ) = 2 × (0.85 + 0.3) = 2.3m
Gt
Q= × 1 = 0.92KN/m
2.3 × 2.3

Système de charges MC120 :


Les véhicules de type militaire sont constitués de deux types : convoi M 80 et M 120.
Les effets des charges M 120 étant plus défavorables que ceux développés par les M 80, nous nous
limiterons, dans ce qui suit, à l’étude des cas de charges dues aux convois M 120.
Convoi M 120 : il est constitué de deux systèmes : Mc 120 Me120
Un véhicule type Mc 120 comporte deux chenilles et répond aux caractéristiques suivantes :
-Masse totale : 110 t
-Longueur d’une chenille : 6,10 m
-Largeur d’une chenille : 1,00 m
-Distance d’axe en axe des deux chenilles : 3,30 m

10
Figure 4:Charge Mc120

a = 1 + 2 × (0.85 + 0.3) = 3.3


b = 6.1 + 2 × (0.85 + 0.3) = 8.4m
55t
Q= × 1 = 19.8KN/m
3.3 × 8.4

Charge ferroviaire :

l′ = (tg37 × h(ballaste) + tg × 45 × h(béton)


0.82 × tg(37) + 0.3tg(45) = 0.92m
l = 2l′ + 1.437 = 3.27m
250
Q= × 1 = 47.78KN/m
1.6 × 3.27

11
Chapitre III :
Modélisation sur
logiciel robot

12
Chapitre III : Modélisation sur logiciel robot :

1. Introduction :
Dans ce chapitre, nous nous intéresserons à l’étape du projet consacré à l’insertion de
l’ouvrage dans un logiciel de calcul de structure afin de dimensionner et déterminer le
ferraillage des différents éléments porteurs.
Le modèle de notre cadre se présente comme ceci sur ROBOT :

2. Présentation logiciel robot :


Robot™ Le logiciel Structural Professional fournit aux ingénieurs des outils d'analyse et de
conception intégrés BIM avancés pour comprendre le comportement de tout type de structure.

13
3. Calcul des sollicitations (détermination des moments) :

Figure 5 : Les diagrammes des moments

14
Chapitre IV : calcul
des sections d’aciers

15
Chapitre VI : calcul des sections d’aciers
1. Introduction :
Dans ce chapitre nous allons calculer les sections d’acier maximal et minimal avec la
vérification à l’ELS.

2. Calcul section d’acier :


Ferraillage des dalles supérieures et inférieures :
Remarque : (on prend le moment maximal entre dalle et radier puisque les valeurs sont
presque égaux)
764.32 × 10−3
μ= 7 40 = 0.1
1 × (8 × 0.6)² × 1.5

α = 0.8(1 − √1 − 2 × 0.1) = 0.13


0,8
Z=0.52 (1 − 2
× 0.13) = 0,5m

764.32 × 10−3
As = = 34cm²
0.5 × 434
⇨5HA32 (HA32/25cm)
Ferraillage des 2 voiles :
759.18 × 10−3
μ= 7 40 = 0.1
1 × (8 × 0.6)² × 1.5

α = 0.8(1 − √1 − 2 × 0.1) = 0.13


0,8
Z=0.52 (1 − × 0.13) = 0,5m
2

764.32 × 10−3
As = = 34cm²
0.5 × 434
⇨5HA32 (HA32/25cm)
Section minimal :
fctm
Asmin = 0,26x xbxd
Max { fyk
Asmin = 0,0013xbxd
3,2
Asmin = 0,26x 500 x1x0,525 = 7,8cm²
Max {
Asmin = 0,0013x1x0,525 = 3,32cm²
As=7,8cm² →7HA12 Amin<Asc= 33,9cm²
→ 7HA25 → As=34,363cm²

16
Zone de recouvrement :
∅ 𝜎𝑠𝑑
lb = ×
4 fbd
fbd = 2.25 × 1 × 1 × 1.66 = 3.735Mpa
0.032 435
lb = +
4 3.735
Vérification des contraintes à l’ELS :
Vérification des contraintes sur la dalle :
Moment à l ELS: 550.49KN.m
As=40.21cm²
Fck=40Mpa
A long terme (quasi-permanent) :
bw. y 2 hf 2
+ y[hf(b − bw) + αe . As] + [ . (bw − b) − αe . As. d] = 0
2 2
Ec ECM
αe = avec
Eceff 1+e
Ecm=3500Mpa
Es=200000Mpa
Détermination du fluage avec le tableau page 29 (eurocode 2) :
2Ac
h0 =
μ
Ac = 1 × 0.6 = 0.6m² = 600.000mm²
μ = (1 + 0.6) × 2 = 3.2m = 3200mm
2 × 600000
h0 = = 375mm
3200
Donc φ = 1.75
Ec 200000
αe = Ecm = 35000 = 15.71
1+e 1+1.75

y2 0.62 7
+ y[0.6(1 − 1) + 15.71 × 40.21 × 10−4 ] + [ − 15.71 × 40.21 × 10−4 × ( × 0.6)]
2 2 8
y2
⇨ + 0.63y − 0.033 ⇨ ∆= (0.632 ) + 2 × 0.033 = 0.4629
2

−0.63−√0.4629
⇨y1 = = −1.28 à rejeter.
1

17
−0.63+√0.4629
⇨y2 = = 0.05 à rejeter.
1

Donc y=0.05
y3
If = + αc × Ac × (d − y)²
3

0.053
⇨= + 15.71 × 40.21 × 10−4 × 0.025 = 0.0143
3

Mels × y 550.49 × 10−4 × 0.05


σc = = = 1.92Mpa
If 0.0143
𝛼𝑒 × σc . (d − y) 15.71 × 1.92 × (0.525 − 0.05)
𝜎𝑠 = = = 286.55Mpa
𝑦 0.05
σcqp < 0.45 × 40 ⇨ 1.92 < 18 ⇨ vérifié

3. Schéma ferraillage (sur auto CAD) :

18
Chapitre V : calcul
Métré

19
-Quantité d’acier :
*pour les deux dalles :
HA32 :
(11.2 + (2 × 5 × 0.16) × 5 × 2 = 115.2𝑚
HA20 :
(7 × 2 × 5) = 70𝑚
HA16 :
(11.2 × 5) × 1 × 2 × 2 = 224𝑚
Pour les deux voiles :
HA 32 :
(7.95 + 2.5 + 2.5) × 5 × 2 = 124.5𝑚
HA16 :

((7.95 × 2 × 5) + 7.95) × 2 = 175.9𝑚


Total acier :
HA32=239.7m
HA16=399.9m
HA20=70m
Quantité d’acier en 𝑚3
239.7×𝜋×0.32²
HA32= = 19.27𝑚3
4

399.9×𝜋×0.16²
HA16= = 8.04𝑚3
4

70×𝜋×0.20²
HA20= = 2.2𝑚3
4

Quantité en Kg (masse volumique=7850Kg/𝑚3 )


𝐻𝐴32 = 7850 × 19.27 = 151.267𝑇
𝐻𝐴16 = 7850 × 8.04 = 63.114𝑇
𝐻𝐴20 = 7850 × 2.2 = 17.270𝑇

20
-Quantité de béton :
*Pour les deux dalles :
(10 + 1.2) × 0.6 × 2 = 13.44𝑚3
Pour les voiles :
6.75 × 0.6 × 2 = 8.1𝑚3
Qtotale=21.54𝑚3

21
Conclusion :

En conclusion, nous devenons avouer que rétrospectivement nous sommes satisfaits de ce


projet fin d’année puisque nous avons atteint des nouveaux objectifs.
En effet, ce mini projet nous a permis de comprendre et apprendre à maîtriser le
dimensionnement d’un cadre fermé à l’aide du Logiciel <<Robot Structural Analyses>>.
L’utilisation des logiciels nous guide généralement à surestimer les calculs de notre structure,
pour cela il faut toujours les comparer avec les résultats manuels pour qu’on puisse arriver à
un dimensionnement stable et adéquat économiquement.
Enfin, nous ne prétendons pas avoir résoudre le problème posé dans son intégrité mais, nous
sommes par ailleurs convaincus que le travail élaboré n’est qu’une étape primaire aussi bien
pour une carrière professionnelle que pour des études plus approfondies.

22